De absurdis

Dur constat ce matin en écumant des articles de presse internet : chaque jour qui passe, chaque minute qui s’écoule sans heurts ni protestations permet à l’état d’étendre son système de logique personnelle. L’actualité du moment renforce cette impression…

Par « état », ici, je regroupe les sbires à sa solde, les petits ronds-de-cuir fervents qui ont mis leur sens critique en pause, les hommes politiques, sangsues assumées du corps contribuable, et finalement, tous ceux qui, de guerre lasse ou par commodité idéologique ou matérielle, acceptent les voies de fait de l’appareil. Et par logique personnelle, j’entends la culture presque monomaniaque des absurdités et des paradoxes légaux et moraux par ces mêmes sbires, politiques et ronds-de-cuir.

Dans la catégorie des soumis par commodités, on retrouve, habillés des oripeaux bigarrés et joyeux de l’altermondialisme qui fleure bon le terroir (prononcez « terrouère »), le « faucheur volontaire » d’OGM. Régulièrement brocardé dans ces colonnes et dans bien d’autres tant la cible est large, l’impétrant au front bas est en effet un adepte forcené de l’extension concrète du domaine de sa lutte, par toutes les voies, parfois légales, au domaine politique ; il fantasme une société repliée sur elle-même, faite d’un million de petits potagers d’abord sans pesticides, puis sans nouvelles espèces végétales ou fruitières, puis sans intervention humaine, et enfin, par extension, sans cette bête Humanité qui, toujours dans son iconographie, pollue, détruit, brûle, avilit, etc…

Son message du refus des organismes différents, racisme légumier contre lequel la LICRA ou la HALDE n’ont jamais rien tenté, le « faucheur volontaire » se fera fort de le faire passer, à tours de bras vengeurs s’il le faut. Au passage, le lecteur assidu de ce blog (sagace ou masochiste, c’est selon) aura tout de suite noté l’utilisation des guillemets pour les désigner ; comme on évite de tripoter les chenilles urticantes avec des doigts nus, on devra en effet manier le concept novlangue de « faucheur volontaire » avec les pincettes d’usage : comment croire à la totale honnêteté de cette dénomination, alors que « faucheur involontaire » n’a aucun sens ? Mais je mauvaisesprise : il s’agit pour ces délinquants, je suppose, d’éviter l’appelation « faucheurs maladroits »…

Le cas qui nous préoccupe ici est pourtant un peu différent. N’oublions pas qu’avant d’être un abruti aux idées courtes et aux manières de barbare irrespectueux des lois, le « faucheur compulsif d’OGM » est un homme, sujet de droit. Eh oui. Il a beau évoquer, avec son petit épis de maïs transgénique séché en pendentif – comme jadis les têtes d’ennemis des Jivaros – une branche oubliée de nos ancêtres pithèques redécouverte par erreur, le pauvre diable a droit, une fois choppé dans les règles de l’art[1] en plein rite d’initiation (volontaire je le précise) dans un champ qui ne lui appartient pas, à un procès équitable.

Mais que ne voilà-t-il pas que le gougnafier rouspète … parce qu’il va être fiché ! Le faucheur fiché, que c’est cocasse ! Dans le cas qui nous occupe, le délinquant refuse que soit prise son empreinte génétique ADN. Décidemment, la génétique, chez les faucheurs, ça ne passe pas !

Et là, dans toute sa laideur apparaît deux choses :

  • L’inconsistence de l’état qui d’une part reste très laxiste dans sa répression des délinquants, violeurs de propriété privé, destructeurs de biens privés, et se retrouve d’autre part à les ficher comme les pires criminels…
  • Et l’inconsistence du faucheur d’OGM qui réclame la liberté de ne pas être fiché, dénonce un état big-brother tout puissant et policier au point de constituer des bases génomiques de la population délinquante ou criminelle, tout en ayant pris lui-même des libertés un peu trop larges avec le code civil et le chapitre concernant les biens et propriétés des autres citoyens.

Une question me vient alors à l’esprit : dis moi, petit Faucheur Excité, où étais-tu le jour où l’état fit passer cette loi ? Où étais-tu, petit saltimbanque de la biodiversité festive, quand ils t’ont rogné cette liberté ? Car à présent, tu trouves que cet état verse dans le totalitaire, mais dis-moi, qu’y-a-t-il de plus totalitaire qu’un état qui baffouerai ou laisserai baffouer le droit de propriété ?

Il faut bien choisir : ou bien l’on considère que tu es un adulte responsable, et que le fichage n’est pas nécessaire… Mais alors, aller ratiboiser un carré de luzerne, comme ça, sans demander la permission au proprio, ça ne fait pas très responsable… Ou bien l’on t’accordera une relative clémence dans tes actes idiots, dans tes délits toujours plus graves, dans tes atteintes à la liberté des autres pour que tu puisses conserver la tienne (qu’on jugera, qui sait, peut-être … « créative » ?), et dans ce cas, le fichage de tous ces êtres un peu dérangés, qui viennent casser n’importe quoi n’importe quand, l’insécurité grandissante qui va avec, tout cela réclamera violemment le fichage.

Evidemment, les mêmes causes provoquent les mêmes effets : c’est parce que l’état ne fait pas appliquer ses propres lois qu’il en a besoin, tous les jours, de nouvelles pour compenser ses manques. Comme un boulimique qui compenserait sa vacuité affective par l’augmentation de son volume, l’état semble tous les jours vouloir grossir pour masquer ses faiblesses, augmentant alors dans le processus ses propres carences.

Et toi, petit faucheur, tu en es l’un des responsables.

Notes

[1] Notons que ceci reste rare : l’espèce semble en effet protégée et la maréchaussée répugne à intervenir pendant leurs cérémonies religieuses

J'accepte les Bitcoins !

19fLn9snZNiDG6LFFgi2bdAUocYbJdDFnT

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires5

  1. Nyarlathotep

    Voyons les choses en face: les alters n’ont rien à faire de la mondialisation, les écolos se moquent de la nature comme de leur première chaussette, et les faucheurs se trompent une fois sur deux de champs. Si le marxisme avait conquis le monde, les mêmes individus applaudiraient à l’internationale communiste, fermeraient les yeux sur le nucléaire à risques comme sur l’assèchement des mers, et programmeraient des famines à coups de dogme Lyssenkiste. Ces salauds sont le dernier carré des anti-capitalistes… Jusque dans les années 50 ils ont cru que le capitalisme s’effondrerait victime de contradictions imaginaires, puis ils se sont rabattus sur l’aliénation par la société de consommation dans les années 60, et puis la pollution la décade suivante, puis encore le nucléaire, et la couche d’ozone etc… jusqu’à aujourd’hui, où le dernier pays d’europe occidentale imprégné de marxisme leur offre un asile complaisant. Les ogms sont je crois la goutte d’eau qui a fait déborder leur coupe, que dis-je, leur réservoir, leur super-tanker de connerie nihiliste. Avec les ogms, s’effondrent quantité de mythes seventies: les revenus des agriculteurs augmentent car ils peuvent se passer d’engrais et de traitements, la faune et la flore réinvestissent les champs et les nappes phréatiques gagnent en pureté. Pis: C’est une solution concrète pour aider ce qui reste de tiers-monde à s’auto-suffire alimentairement et même, pour soulager la misère rurale. Les paysans chinois en redemandent. C’est une réussite sans conteste et intégrale du capitalisme libéral. Qui fonctionne mieux encore si les Etats ne s’en mêlent pas. Que de dire de l’horreur que ça doit inspirer à un collectiviste… Un peu comme des enfants dépités punis dans leur chambre qui donnent des coups de pieds contre la porte ou jettent des jouets, ils sabotent autant qu’ils peuvent, en espérant sans doute qu’à force de manipulations, les gens se décideront enfin à courir à la catastrophe, de manière à que parmi les ruine fumantes, ils puissent dire qu’ils avaient raison. Ils me font penser à des types dans un bateau, convaincus qu’il va couler sur la foi d’une théorie fumeuse alors qu’il vogue joliment, et énervés de ce que personne ne les croie plus, se mettent à défoncer la coque avec des haches… Pour les derniers marxistes, leurs concitoyens comme le reste de l’humanité ne font aucun poids face à leur narcissisme nihiliste. (combien de "faucheurs volontaires" ne se regardent pas "faucher"…)

  2. Nyarlathotep

    oups, désolé pour la syntaxe approximative, je sors d’une nuit de boulot, sommeil…. J’avais oublié d’écrire (en plus de me relire): je note à ce propos que José Bové ne vient pas de l’écologisme, mais de l’extrême-gauche, cette extrême-gauche pacifiste qui n’aimait pas nos missiles, assez violemment, mais que l’on a pas beaucoup vu à Moscou militer contre ceux de la CCCP…

    bon, tapper virtuellement sur les anti-ogms ça détend, mais comme je ne suis pas aux 35h, dodo…

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)