Delenda est La Halde

Cela faisait longtemps. Oh, bien facilement vingt dix cinq mois que la HALDE n’avait plus fait parler d’elle. Elle œuvrait pourtant toujours, dans l’ombre. Accueillant à bras ouverts les zélés sycophantes de la République, nos joyeux commissaires de la Diversité Citoyenne, toujours prompts à noter les petites pailles coincées dans les yeux des autres tout en oubliant les poutres enfoncées dans leur rectum, s’affairaient dans un silence industrieux à persécuter les mauvaises habitudes des Français placés sous leur férule…

Mais ce silence n’a pas duré.

Paf, les égalitaristes compulsifs ne pouvaient pas s’arrêter à leur précédente performance olympique, qui avait consisté à demander de tenir compte des cancrelats trans-bi-gay dans les cours de Biologie du lycée et à dénoncer les aspects les plus violemment gérontophobes de Hansel & Gretel, conte subversif s’il en est.

Cette fois ci, la diversophilie galopante s’attaque à une émission de M6, qui s’adresse à des jeunes gens en leur proposant de devenir des stars moyennant quelques couinements spasmodiques dans un micro, quelques nippes à paillettes, un peu de lumière disco et une bonne dose d’aspirine.

Cette émission pose un principe simple, acté par contrat : le ou la nouvelle future starlette devra avoir moins de 35 ans. Zut, crotte, caca boudin et fourchette en plastique. Ceci n’est pas possible dans la Fraônce compatible-HALDE : la séniorité ne peut être un prétexte à honteuse discrimination, enfin voyons ! L’émission doit accepter tout un chacun, et ne peut même pas se permettre d’interdire aux handicapés de participer notamment les sourds qui n’entendent pas se faire éjecter ainsi, ou les muets qui ont eux aussi leur mot à dire sur cette scandaleuse mise à l’écart.

Et les frétillants imbéciles se sont donc fendus d’une lettre adressée à la chaîne de télé pour que cette situation soit rapidement régularisée. Il faut que tout le monde puisse participer, y compris Mame Chombier, dont les vocalises matinales sous la douche enchantent ses voisins de la Résidence des Lilas à Chilleurs-aux-Bois, charmante bourgade du Loiret.


Citoyenne & Festive, persiste et signe

A la lecture de cette information, ma consternation fut compacte et perdure encore. Elle fut accrue en constatant que la HALDE n’avait d’ailleurs pas agi seule, mais sur délation d’un candidat de 41 ans, malheureusement repoussé par un règlement scandaleusement discriminatoire. Au vu de la réaction de Schweitzer, il semble que nous ne pourrons pas éviter l’avènement d’un nouveau Jaunie Alidet issu de la mixité sociale festive catégorie Senior. Si, de surcroît, le candidat pouvait être un petit peu homosexuel, ça arrangerait bien les quotas de M6 et s’il ne l’est pas, je suppose que la HALDE et l’émission l’encourageront à explorer cette sexualité alternative pour le plus grand bien de la Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité.

Depuis l’amère création de cette Haute Fumisterie Bien Pensante par Chirac, dont les relents de police politique n’avaient pas échappé à la blogosphère, les tristes clowns ont donc glissé de la lutte contre le racisme à la guerre ouverte contre la Mal-Pensée, et sont parvenus à se faire suffisamment connaître pour que le citoyen (très) lambda fasse appel à eux dans d’ahurissantes affaires.

Ne nous leurrons pas : sous l’aspect ubuesque des gesticulations égalitaristes ridicules de ces abrutis mono-maniaques se cache en réalité un projet de société puant où le fait de penser « autrement » ou « différemment », le fait de s’autoriser une opinion qui dépasse, qui change, est immédiatement taxée d’illégale et poursuivie. C’est la version soft d’un Big Brother qui, trop grossier, ne pourrait pas arriver dans nos démocrassies douillettes, avec ses gros sabots, sans qu’on s’en rende compte immédiatement. Cette version-là s’insinue gentiment, et écrabouille impitoyablement les résistances citoyennes dans du coton, des kilomètres cubes de coton. Elle empêche de s’exprimer en noyant les opposants sous des milliers d’hectolitres gluants de moraline et de caramel de bonsantiman.


J’ai un dîner, mercredi soir. Il pourrait participer.

Il n’y a qu’à voir les stupéfiantes formations à la Non Discrimination et autres balivernes festives pour s’en convaincre : ces saltimbanques de l’égalité de combat ont réussi à trouver des fonds pour produire ces machins ; je ne peux que vous encourager à écouter la voix sirupeuse vous expliquer, dans le « Module Pour La Promotion de l’Egalité des Chances en Entreprise » que le changement des mentalités ne se fera pas sans vous. Pourquoi changer ? demande le petit cartoon aux tics agaçants. C’est très simple. Pour être en conformité. Sinon, pan.

C’est insupportable de niaiserie et de condescendance, la moraline gicle à gros bouillon tout au long du sermon admonesté exactement comme l’eut pût être un autre, religieux cette fois, depuis une chaire haut perchée, en 1350. Les quizz sont à l’avenant ; la question sur la cooptation, dont aucune des réponses proposées n’est Obiwan Kenobi, regrettablement, explique sans rire que la cooptation n’est pas interdite par la loi, néanmoins cette pratique exige un surcroît de vigilance. Eh oui : les gens pourraient vouloir bosser « ensemble », ou pire, avec des « amis ». Heureusement, la HALDE propose de garder un oeil « vigilant » sur ces « pratiques ».

A la vue de la multiplication des lamentables conneries de cette institution, on se demande exactement quand on mettra fin à cette farce grotesque. Ces pitreries seraient dignes de potaches intellectuellement en friche si elles n’avaient pas reçu l’onction étatique et les tombereaux de subventions qui vont avec. Je n’ai, à vrai dire, aucune espèce de sympathie pour De Villiers, mais force est de constater que la pétition de son parti européen est franchement séduisante.

Défoulez-vous. Signez-la, ou, mieux, noyez la Haute Autorité à la Fumisterie Citoyenne dans vos mails incendiaires.

Delenda est La Halde.


A signaler : j’ai découvert que mon confrère Kiwi, Chafouin, évoque le même sujet, et propose les mêmes liens. Les grands esprits se rencontrent :)

J'accepte les Bitcoins !

1CFMNhbmGoV1j8UUmeFPafbCJhSah2inKM

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires7

  1. Flak

    "notamment les sourds qui n’entendent pas se faire éjecter ainsi, ou les muets qui ont eux aussi leur mot à dire sur cette scandaleuse mise à l’écart."

    hahahahahaahah :D

  2. Zemmour s’y met !
    (Ok, c’est au milieu d’un fatras d’idées nationalo-bizarroïdes et on est dans le même cas de figure que la pétition Libertas, finalement, mais au moins, le débat « Supprimons la Halde » arrive sur la place publique)

  3. Arkh

    Testé en speed le module sur la discrimination à l’école. Le truc sur les notes.
    "Je parie que vous avez foutu tant à telle personne, tant à telle autre car comme beaucoup de gens vous avez tel et tel préjugé", et ça connard, c’est quoi ? Oui, un bon gros préjugé.

  4. Flak

    j’ai arrete de regarder Zemmour quand il nous explique que la Halde c’est la logique liberale.
    au pays des cons complets, les demi-cons sont toujours des cons.

    Il n’y a visiblement pas d’alternative a la trouduculterie des francais, qu’ils perissent dans leur Trouducland.

  5. Harald

    Flak, Zemmour a raison. Il ne dit pas que la Halde c’est la logique libérale, mais que la mesure préconisée de suppression de la clause de nationalité pour accéder à la fonction publique découle de la logique libérale. Et à moins d’être d’une parfaite mauvaise foi, force est de reconnaître qu’il a entièrement raison.

    Il faut être clair, aucun gouvernement dans les 30 prochaines années, sauf accident, ne va remettre en cause le statut des syndicats, ne va s’attaquer réellement au droit du travail, ne va remettre en cause les glorieuses avancées sociales initiées par le Comité National de la Résistance. Partant de là, ouvrir 7 millions de postes à des étrangers va mécaniquement faire grimper les chiffres du chômage et conduire à une stagnation des traitements. Les économies se feront là-dessus.

    Le libéralisme économique en France n’intéresse les politiques que lorsqu’il s’agit de faire des économies sans avoir à réduire le train de vie de l’État. Le pays réel, celui des gagne-petit, même fonctionnaires car il y a bien plus de catégorie C qui émargent à peine au dessus du SMIC que de types qui mènent grand train (là aussi il faudrait que les libéraux se sortent un peu la tête du …) en fera encore les frais. Et vous vous demandez encore pourquoi on ne vous aime pas ?

  6. Grincheux Grave

    Je suis d’accord avec cette Note magistralement écrite, et je dis Bravo à son auteur. J’ai cependnat tendance à adhérer à une autre pétition qui suggère de NE PAS faire disparaître la Halde, afin de pouvoir conserver un sujet de rigolade.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)