Emprunt d’état contre relance durable

Le discours présidentiel d’hier fut sans surprises. Non seulement les thèmes étaient prévisibles, mais leur traitement parfaitement convenu. L’instant se voulait historique, avec du trémolo, des grands élans et des envolées lyriques ; mais il s’est rapidement transformé en homélie ennuyeuse dans le silence mollasson d’une après-midi de juin. Et puis, bien sûr, il y a eu cette idée, géniale, lumineuse, extraordinaire : combattre la dette française colossale … par un emprunt.

Je passe sur l’absurdité de l’ensemble de l’opération qui sent bon la manœuvre ultime, mélange d’un Famous Last Words « Tu vas voir comment ça va trop bien marcher » et d’une fuite en avant commencée il y a si longtemps que la force de l’habitude aura empêché toute nouvelle voie de se dégager.

On va donc demander aux contribuables de payer, pour un hypothétique remboursement quelques années plus tard, par exemple quand l’inflation galopera toutes brides abattues, avec de jolis euros tout neufs imprimés sur du papier recyclé zimbabwéen.


Le moutontribuable : si mignon, si laineux.

L’idée de base qu’il faudrait relancer l’économie par l’emprunt, la dette et la dépense étatique est une énorme baliverne que seuls quelques naïfs keynésiens peuvent encore gober. Ce court billet sera donc l’occasion d’annoncer la mise en ligne d’une pétition pour une  »relance durable » qui ne passe pas par les tuyauteries étatiques.

En effet, comme l’État doit bien financer ses dépenses somptuaires publiques, les milliards ne sont pas injectés, mais sont d’abord pris quelque part. Or, les shadoks du gouvernement s’y entendent à merveille pour pomper, soit par l’impôt ou les taxes (pompage direct), soit par la dette (pompage indirect), soit en demandant gentiment aux moutontribuables de pomper eux-même (pompage volontaire : l’emprunt).

En gros, si l’Etat dépense bien quelque chose, c’est l’argent des autres : celui de ses assujettis. On peut alors s’interroger sur l’efficacité de la ponction alors que justement, on est en pleine récession et que les sous, les gens en manquent. D’autant que l’envolée des dépenses publiques n’a jamais garanti des lendemains chantants : ça fait des douzaines d’années que le budget de l’état augmente, que sa dette augmente et pourtant, le bonheur des individus semble curieusement ne pas suivre du tout la courbe majestueuse des dilapidations.

Et puis, dans les années 30, ces injections dépenses n’ont pas aidé les USA à sortir de la dépression, ni le Japon dans les années 90.

Au vu du discours d’hier, il y a maintenant assez peu de chance que l’Etat et son chef entendent raison : ils ne connaissent qu’un mode de pensée, la dépense, et l’économie n’est pour eux que la science des petits et des gros trous. Les sens d’épargne et de sobriété leur sont à jamais oubliés.

Allez signer la pétition : http://www.relancedurable.fr :)

J'accepte les Bitcoins !

1GUJWCdihy738RAJHJLEqWA3em7txw7zbR

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires18

  1. Phantom

    "je ne vois pas comment signer la pétition sur leur site"

    Mince, j’étais en train de chercher aussi lol

    N’ayant pas trop suivi le truc, je me demande comment l’Etat utilisera cet argent. De nouveaux professeurs? Des bons de réduction pour l’achat de voitures électriques? Des subventions pour l’agriculture bio? Je ne sais pas pourquoi mais je sens que certains vont être très contents :(

  2. Ang

    "La page de signature en ligne est en préparation"

    Bazar, j’en reviens encore pas,
    après AL et ses bulletins fantômes à imprimer, voilà la pétition à ne pas signer quant on la lit !

    vous pouvez me rétorquer "oui, mais vous vous vous faites quoi ?" … et je vous répondrai que je ne propose rien parce que je ne crois pas en grand chose, mais que si je devais proposer, alors ça voudrait dire que je serai blindée,
    parce que forcément,
    déjà une pétition ça n’a jamais grand impact mais alors une pétition à signer dans le futur, c’est un peu triste,
    et je me dis en plus que l’on a juste les gouvernants que l’on mérite, et que ce n’est pas près de s’arrêter,

  3. Chitah

    Voir le billet de Vincent Bénard :
    http://www.objectifliberte.fr/20...

    Et aussi un autre que j’ai écrit il y a quelques temps : mondodingo.blogspot.com/2…
    Les économies des français servent essentiellement à nourrir les emprunts d’Etat, tout l’arsenal juridico-fiscal de l’investissement dans ce pays pousse à cela.
    Alors, faire cet emprunt pour faire genre "pour une fois on demande de l’argent aux français", ça fait doucement rigoler.

  4. adnstep

    Qui va rembourser ? Les contribuables.

    Donc tous ceux qui payent des impôts ont intérêt à souscrire.

    Mathématiques énarquiennes.

  5. Pas faux, mais il faut compter avec l’inflation possible et les pertes de frottement : la ponction, la gestion et la restitution de tout ce fric n’est pas gratuite :( . C’est, en réalité, un vrai échange perdant/perdant.

  6. David C.

    Soumission, soumission, soumission!

    Cette ultime manœuvre pour tenter de mettre en place une espèce cache misère!

    Mais en réalité, la vérité est que le système est en faillite!

    Sarkozy trahit ses propres paroles lors du discours de Toulon où il demanda une mise à plat du système financier international.

    Aujourd’hui en nous proposant cet emprunt il accepte la soumission à l’ordre féodale de l’empire de la finance de Wall Street et de la City.

    La seul solution face à l’effondrement du système est un nouvel ordre économique international, type Nouveau Bretton Woods et la mise en place de banques nationales qui pourraient émettre du crédit productif public afin de promouvoir des politiques de bien commun et investir dans dans la créativité humaine, infrastructure, l’éducation, la santé, etc… !

    Nous devons dire non à cette soumission!

    David C.
    david.cabas.over-blog.fr

  7. Ano

    Dites les UMP vous n’en avez pas mort de polluer les blogs libéraux avec des conneries de ce genre ? Ou c’est votre dernière lubby à vous gaullistes, maurice machin chose & jeunes pop de nous emmerder ? Allez plutôt lire quelques livres qui vous informerons de ce que votre gouvernement prépare, il est encore temps pour vous de commencer à réfléchir, comme ceux de Bastiat.

  8. maurice b.

    > Allez plutôt lire quelques livres

    Rassurez-vous , on en lit.
    Vous êtes encore une fois hors sujet. Et je ne parlerai même pas du fait que vous alliez commencer à parler du Chili sans rien y connaître, montrant qu’à vos habituelles lacunes culturelles françaises, vous ajoutez sans vergogne votre ignorance crasse du monde qui vous entoure. Je vous en conjure : taisez-vous.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)