Archives quotidiennes :

Après les jeunes déçus, les jeunes rétifs

Le journalisme, de nos jours, c’est cette profession, que dis-je, ce sacerdoce qui consiste, dès lors qu’il s’agit de parler de la France, à enrober la réalité dans un cocon moelleux de termes toujours plus protecteurs, à séparer la vie réelle de celle fantasmée par l’élite parisienne conscientisée dans un déferlement d’euphémismes douillets. Et ce […]

Lire la suite “Après les jeunes déçus, les jeunes rétifs”