Archives quotidiennes :

Un persistant parfum de déroute

Si la France était un coureur cycliste, il serait en petite forme. Les shoots massifs d’EPOkeynésiannisme et de socialo-anabolisants l’ont rendu accro mais ne produisent plus l’effet escompté. Et dans cette course mondiale où les jarrets des autres pays s’excitent à qui mieux-mieux, le petit coureur France a cru bon de faire frotter le galet […]

Lire la suite “Un persistant parfum de déroute”