Un délicieux surcroît de démocratie au Parlement Européen

Heureusement, avec toutes les élections et les débats politiques, la démocratie, en France et en Europe, est en pleine forme. Elle permet ainsi à chacun de s’exprimer et offre une vraie possibilité d’alternance du pouvoir. Ouf. Parce que sinon, avec la crise économique et financière, on serait vraiment mal parti si on avait aussi une crise démocratique généralisée…

Chaque jour qui passe, le citoyen européen, et, dans une bonne mesure, le citoyen américain, peut s’interroger sur la solidité réelle du concept démocratique tel qu’il leur est vendu par les élites. Si l’idée de base, packagée dans les premières déclarations universelles, était clairement énoncée et relativement simple à comprendre, il semble que la dérive observée sur les deux cent dernières années et tout particulièrement sur les dernières décennies a laissé le doute s’infiltrer.

Sapristipopette, malgré des efforts répétés et des remarques pourtant claires du peuple, les élites qui nous gouvernent continuent obstinément à faire ce qu’elles veulent, et notamment de grosses bêtises.

Je passe ici rapidement sur les sauvetages divers et variés à grands frais ponctionnés sur les générations futures, ou sur les cas de plus en plus nombreux de manipulation des médias traditionnels (centralisés et subventionnés) dans différentes opérations, qui ont visé à favoriser des interventions militaires musclées en territoires déclarés hostiles ou faire oublier des propositions de bon sens par des candidats différents dans un mutisme médiatique quasi-étanche. Tout ceci est maintenant connu.

En revanche, je vais m’attarder un peu sur le cas, plus discret, mais bien plus symptomatique, d’un vote bidonné au sein du Parlement Européen. Ce bidonnage a été rapporté par un Falkvinge assez consterné. Pour mémoire, Falkvinge est le Suédois leader du Parti Pirate dont quelques députés siègent au Parlement Européen, ce qui leur permet d’avoir des nouvelles fraîches des coulisses de l’institution européenne.

Et question coulisses, on découvre des choses !

Fin février/début mars se sont tenues des discussions au sujet du droit d’auteur dans le cas des œuvres orphelines. Pour faire court, il s’agit de l’épineuse question de savoir si l’on peut utiliser et diffuser des œuvres dont le droit d’auteur ne peut être réclamé parce que l’auteur est inconnu, disparu, ou pas enregistré. Dans ces cas là, l’idée est qu’une législation générale autoriserait l’utilisation de ces œuvres, évitant ainsi des procédures légales pénibles en cas de litiges découverts après diffusion (l’auteur ou ses ayant-droits se réveillent trop tard, en somme).

Une proposition a été présentée au Parlement visant justement à assouplir les règles de copyright dans le cas des œuvres orphelines. La discussion a eu lieu au sein du Comité JURI, ainsi que le vote décidant du texte qui sera présenté finalement au Parlement. Tout est expliqué ici.

Comme par hasard, le vote a tourné en défaveur de l’assouplissement. Zut et zut. L’assouplissement a été rejeté à 14 voix contre 12. C’est dommage. D’autant que normalement, le vote ne pouvait comporter qu’un maximum de 24 voix.

26 voix exprimés sur 24, voilà qui n’est pas commun. On reprochait souvent aux parlementaires de ne pas mériter leur salaire en jouant l’élu buissonnier, mais là, c’est le contraire ! Vraiment, la démocratie est dans une forme pétulante, ne trouvez-vous pas ?

Tintin : le vote chez les bolcheviksEt d’où tiens-je ce chiffre de 24 ? En fait, on peut lire la liste des membres du Comité ici et on peut compter 3 pages de 8 membres plus un autre en quatrième page (avant la liste des suppléants), soit donc 25 membres. Lors de ce vote, le député non-inscrit Stoyanov n’était pas présent. Il ne pouvait y avoir que 24 votes au maximum.

Et c’est donc 26 personnes qui ont pris part au vote enregistré. La vidéo est vaguement disponible sur l’adresse suivante (se placer vers 10:39 pour assister au vote du Compromis 20) ce qui vous permettra de vous faire une idée (l’ensemble se passe à main levée).

À la limite, que le vote ait ou non été accepté, peu importe : il aurait pu s’agir de n’importe quoi d’autre, un vote tout ce qu’il y a de plus officiel, au Parlement Européen, ne devrait pas aboutir à enregistrer plus de votants que possible. Car si cela est possible pour ce vote là, s’il semble faisable de faire voter des suppléants ou, finalement, un peu n’importe qui sans vérification par la suite sur différents sujets, où est la démocratie exactement ?

On se croirait dans les fameuses et fumeuses « Assemblées Étudiantes » des facultés de France en grève où le vote, toujours à main levée, est réalisée dans la plus parfaite illustration bolchevik, à la louche, et en faveur de ceux qui parlent le plus fort.

Eh oui : si vous avez, comme moi, cette impression de moins en moins fugace de vous faire balader, c’est normal puisqu’il semble maintenant entré dans les mœurs que les institutions étatiques ne sont plus là que comme un gros moteur ronronnant sur ses approximations et la certitude qu’on ne le regarde pas bricoler dans son coin.

C’est, du reste, parfaitement assumé : ces Institutions qui vocifèrent partout qu’elles sont démocratiques ne sont en pratique jamais les dernières pour voter les crédits discrets mais renouvelés destinés à épier la population. Plus celle-ci est écartée des décisions et devient un simple rouage, financier, dans le gros bricolage législatif mis en place, plus il devient nécessaire pour ceux qui vivent du bon fonctionnement de ces rouages de bien scruter le fonctionnement du peuple.

À mesure que la démocratie s’étiole (comme l’exemple européen ci-dessus l’illustre), l’espionnage de la population s’intensifie (et là, c’est aux Etats-Unis qu’ils ont pris de l’avance : la NSA est en train d’achever son plus gros centre d’espionnage) …

Ici, je reprendrai la remarque de Falkvinge sur les boîtes : pour lui, notre degré de liberté se mesure à la boîte qu’il faut utiliser pour l’assurer.

La première boîte, c’est celle de la caisse à savon (soap box) sur laquelle on monte, au milieu d’un parc, pour exercer son droit d’expression. De nos jours, elle est déjà fort contrôlée.

La seconde est celle qui reçoit le scrutin du peuple (ballot box). Inutile de dire que celle-ci aussi est de nos jours sujette à caution.

La troisième est celle qu’offre la justice au travers du box des accusé et de sa capacité à se défendre. Petit à petit, même cette dernière semble s’éroder (comme peut en témoigner Kim Dotcom).

La dernière, évidemment, c’est celle qui contient des munitions.

Souhaitons n’avoir pas à nous en servir.

J'accepte les Bitcoins !

166wejGh8SYeKaJC5ARshd9Bypywzc4sMy

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires62

  1. Sanksion

    J’en étais certain que nos votes occidentaux (primaires républicaines US, élections US, élections européennes, primaires socialistes françaises) étaient tout aussi truquées que les élections démocratiques des Républiques Démocratiques Africaines. Je le savais.

    Staline en avait une bonne là dessus : ce qui compte, ce n’est pas le nombre de vote, mais la façon dont on les compte.

    On devrait brûler tout ça.

  2. rafoudol

    ha là pour le coup, c’est vraiment honteux ! un gros bafouillage de la démocratie quand on commence à compter n’importe quoi !

  3. Aloux

    Hors sujet total, mais j’attire l’attention du maître des lieux sur un petit conflit social avec des vrais morceaux de syndicalisme dedans qui pourrait, qui sait, l’inspirer : la grève des éboueurs à Lyon (on peut voir là http://www.lyonmag.com/article/37839/intimidations-double-langage-ce-que-les-eboueurs-reprochent-aussi-au-grand-lyon, entre autres).

    Là ça devient intéressant depuis hier : les pauvres petits choux sont tout vexés que le préfet ait révélé qu’ils gagnaient 1700€ net pour 3/4h de travail quotidien, du coup ils boudent (et crèvent les pneus des camions bennes dans les dépôts). En attendant les ordures ne sont plus ramassées depuis 10 jours, là où j’habite on commence à en avoir des montagnes à tous les coins de rue, heureusement pour le moment ça pue pas trop.

    1. Before

      Je vois qu’il n’y a pas qu’à Marseille que le ramassage des ordures est effectué de façon, comment dire, expéditive …
      La différence c’est que le lyonnais est peut-être un peu plus propre que le marseillais (je précise que je suis né et que j’habite Marseille, et que sa saleté chronique me fend le coeur).

  4. yp

    Sacré article, bien documenté en plus – même les liens vers la composition du groupe et la video du vote… Le genre de boulot que les journalopes subventionnées ne veulent plus faire. Bravo et merci.

    Ca donne une bonne idée de l’état de notre démocrassie.

  5. Calvin

    Edifiant !
    J’espère qu’il y aura une suite.

    Note : Petite coquille à l’allumage, « on serrait » => « on serait ».

  6. Higgins

    « On se croirait dans les fameuses et fumeuses « Assemblées Étudiantes » des facultés de France ». Une amie à moi a été sollicitée, hier, pour voter dans sa faculté de Lettres, pour les représentants étudiants. Elle a été prévenu tard la veille par mail de ces élections. Aucune publicité n’a été faite pour ces élections et seuls ont pu voter les amis des amis qui se présentaient. Quatre listes étaient présentes, toutes accoquinées à un parti politique plus ou moins représentatifs (plutôt moins que plus). Bref, un parfait exemple de la pseudo-démocratie qui règne dans ce pays.
    Je n’aime pas spécialement Villepin mais il est quand même surprenant qu’un ancien premier ministre n’ait pas pu obtenir les 500 parrainages requis (on peut faire la même remarque pour Corine Lepage qui est également un ancien ministre) alors qu’une obscure professeur d’économie trotskiste (ne riez pas, ça existe en France) a pu les avoir sans difficulté: http://www.contrepoints.org/2012/03/20/73964-500-maires-qui-signent-pour-arthaud-des-noms. Loin de moi, cependant, de penser que l’octroi de ces parrainages ait pu faire l’objet d’une quelconque manipulation destinée à favoriser un ou des candidats institutionnels.

    Plus que jamais, CPEF.

    1. Nord

      Ah oui, quand même! Arthaud c’est beau comme du Mélenchon: « Au-delà des règles fis­ca­les ima­gi­nées par le per­son­nel de la bour­geoi­sie, nous sommes pour que la bour­geoi­sie prenne sur ses pro­fits et sur sa for­tune privée pour assu­rer et garan­tir les emplois, les salai­res et le pou­voir d’achat de tous les tra­vailleurs et ce, quoi qu’il lui en coûte, car pour les tra­vailleurs, leur emploi, leur salaire est leur seul moyen de vivre et il faut empê­cher que celui-ci leur soit confis­qué. »

      Du lourd, du très lourd! Merci infiniment pour ce voyage dans la machine à remonter le temps.

        1. Calvin

          Euh, juste une question (pas le temps de vérifier), c’est bien 800.000 au max ? Si le candidat crame 500Keur, on lui file quand même pas 800Keur ?
          (Ca parait logique que non, mais la République Française l’est-elle ?)

      1. Higgins

        Ton hypothèse est plus que recevable. N’est pas homme d’état qui veut. Pour Corine Lepage, je crois qu’elle s’est simplement fait shootée du débat, trop dérangeante alors que notre prof de SES, elle fait bien dans le décor avec son copain Poutou. Niveau crédibilité politique, par contre, zéro mais le bon peuple et nos penseurs professionnels sont contents.

    2. Tremendo

      C’est pas le tout d’avoir les 500 signatures, il faut faire aussi 5% pour voir ses frais de campagne remboursés. Villepin a bien dû voir que les 5% il ne les atteindrait pas ni en rêve.

      1. Calvin

        La Marmotte Cendrée ne s’est jamais présentée à aucune élection.
        Il l’aurait fait en 2012, il aurait pu perdre avec un score à 2 chiffres. Là, il aurait perdu avec moins de 1%…
        La honte, quoi.

        1. Théo31

          Il restera aussi dans les anales (oui, avec un seul N) du seul premier ministre qui a vu son projet promulgué et décrété inapplicable pour acheter des voix et niquer le petit homme.

    1. Calvin

      Justement, comme Hergé n’est pas allé là-bas, il s’est appuyé sur un livre qui peut être soumis à caution.
      Il y a un ouvrage remarquable qui a fait le décompte des millions de morts dûs au communisme de part le monde, mais existe-t-il une source fiable (archives de l’Ex-URSS) pour ces faits qui ne sont pas des crimes de sang mais de la manipulation, de la coercition, etc.
      Je précise que je ne doute pas que cela ait eu lieu, mais j’aimerai lire des sources sûres.

      1. Le Livre Noir du Communisme est tout ce qu’il y a de plus sérieux. Il n’y a guère que les raclures communistes pour le dénigrer, mais les chiffres avancés sont bel et bien vérifiables et pas du tout fantaisistes.

        1. Calvin

          Oui, je l’ai lu (et deux fois !).
          Oui, il a été corroboré, côté russe, par l’ouverture des archives de l’ex KGB.
          Ce que je recherche, au delà des exécutions ordinaires et des déportations en goulag, bien documentés, ce sont ces techniques de manipulations, de tricherie, etc. qui ont permis au régime de durer.
          Je suis sûr que certaines sont utilisées de nos jours, à des degré variés.

        2. Théo31

          La partie de N. Werth sur l’URSS est de très la meilleure et la plus intéressante de l’ouvrage.

          Je conseille un de ses derniers ouvrages, L’Ivrogne et la marchande de fleurs : Autopsie d’un meurtre de masse qui justement publie des documents des archives du NKVD.

        3. C.DEUMOIX

          Il y un bouquin ecrit en 1948 par un ex communiste, Georges Orwell (1984) et qui decrit merveilleusement bien l’extraordinaire dialectique du parti. On torture au Ministere de l »Amour mais c’est par amour du peuple.

          Un autre recit qui se passe d’archives c’est le genocide Cambodgien et Pol Pot genereux professeur eleve au biberon communiste des annees 50 en France, « Pol Pot petit frere No 1″, dialectique encore….

          Alors oui la dialectique communiste n’a jamais autant ete appliquee que de nos jours par les partis de droite comme de gauche, c’est la demagogie qui consiste a faire passer pour un facho tout liberal ou patriote. Celle qui consiste a faire des riches des salopards sans coeur car on ne peut avoir un coeur qu’a gauche…

          Ca fait vingt ans que je denonce la chose et j’ai fini par partir pour ne plus payer d’impot…et toute les sangsues qui en vivent.

          L’education nationale est de gauche, la justice est de gauche, l’administration est de gauche et ca n’est pas demain que ca pourra changer quelque soit le president en place. L’equipe actuelle est la moins pire (gauche lberale)mais si les francais veulent que la France change, il faut qu’ils commencent par eux memes.
          Tout est grippe et ca finira par casser, la premiere revolution communiste au monde est la revolution francaise et nous serons un jour le dernier pays communiste au monde et le plus pauvre…

      2. gnarf

        Le Francais Rossi est une source interessante. Parce qu’il etait agent du Kominterm, il y croyait dur comme fer. Il a seulement change d’avis apres 10 ans de goulag.
        Il donne pas mal d’anecdotes dans ses ecrits. Il a fait une espece d’encyclopedie du goulag avec les documents reglementaires penitenciers.
        Bukowski (pas l’alcoolo) a fait sortir pas mal de document des archives, et justement commente avec sources a l’appui les manipulations a l’echelle internationale (Proces de Moscou).

        1. Talleyrand

          Autre bouquin passionnant mais crade… l’histoire qu’il raconte bien sûr : L’histoire du Goulag – Anne Appelbaum

        2. gnarf

          Des references plus precises

          – Vladmir Boukovsky, Jugement a Moscou
          http://www.amazon.fr/Jugement-Moscou-dissident-archives-Kremlin/dp/2221074602/ref=sr_1_4?s=books&ie=UTF8&qid=1332338088&sr=1-4

          – Jacques Rossi, le manuel du goulag.
          http://www.amazon.fr/Le-manuel-Goulag-Jacques-Rossi/dp/2862745324/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1332338030&sr=8-1

          Ces deux-la ont l’air tout bon concernant la manipulation de l’ouest:
          – Cousu de fil rouge : Voyage des intellectuels français en Union Soviétique. 150 documents inédits des Archives russes
          http://www.amazon.fr/Cousu-fil-rouge-intellectuels-Sovi%C3%A9tique/dp/2271073057/ref=sr_1_6?s=books&ie=UTF8&qid=1332338571&sr=1-6
          -La grande lueur à l’est. Les Français et l’Union soviétique
          http://www.amazon.fr/grande-lueur-Fran%C3%A7ais-lUnion-sovi%C3%A9tique/dp/2020296292/ref=sr_1_3?s=books&ie=UTF8&qid=1332338690&sr=1-3

  7. gem

    Les peuples et les gouvernants sont bien stupides de bâtir toutes ces forteresses institutionnelles censées les protéger des terroristes, des pédo-nazis et autres malveillants. Ils feraient mieux de lire Machiavel, Le prince, Chap. XX. Si les forteresses, et plusieurs autres choses que font souvent les princes, leur sont utiles ou nuisibles ( http://classiques.uqac.ca/classiques/machiavel_nicolas/le_prince/le_prince.pdf ) :

    Le prince qui a plus de peur de ses sujets que des étrangers doit construire des forteresses; mais il ne doit point en avoir s’il craint plus les étrangers que ses sujets [...] La meilleure forteresse qu’un prince puisse avoir est l’affection de ses peuples – s’il est haï, toutes les forteresses qu’il pourra avoir ne le sauveront pas ; car si ses peuples prennent une fois les armes, ils trouveront toujours des étrangers pour les soutenir.

  8. Ladioss

    Le suspect dans l’affaire de Toulouse ayant parait-il été repéré par des « cyberpoliciers », j’attends avec impatience le discours justifiant un flicage total et généralisé du net. Enfin, assumé, cette fois.

    1. Paf

      en tout cas dans son cas la prohibition préalable des armes a bien fait son travail; c’est un prérequis essentiel pour etre sur que le flicage du net fera lui aussi bien son travail.

      1. Paf

        j’hallucine totalement: je vais sur libe pour voir ce qu’ils rapportent de l’affaire, et les trois premiers paragraphes concernent Nathalie Arthaud, Dupont-Gnangnan, et le CSA, avec une fois de plus du rapportage de petties phrases.Sous forme de chronologie d’urgence.
        Non mais fuck, quoi.C’est vraiment du foutage de gueule.

        « 14h08. Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière à la présidentielle, a qualifié mercredi «de psychopathe» l’auteur présumé des tueries de Toulouse et Montauban, estimant que son geste s’était développé sur «des terreaux, des conflits» et «la violence dans la société».

        13h54. Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout La République à l’élection présidentielle, appelle à «s’interroger sur les lacunes de notre pays», ajoutant que l’important est «la reconstruction» de l’Etat.

        13h48. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) annonce qu’il prolonge jusqu’à nouvel avis sa décision de ne pas décompter le temps de parole des candidats… « 

    2. Flo

      Bah oui, redoutablement efficace! Indispensable même.
      Surtout pour coincer celui qui, formé aux techniques du terrorisme international au Pakistan, fait ses emplètes liées à la préparation de son acte sur le net(via son frère), continue à aller faire entretenir ses scooters dans le même magasin depuis l’âge de 14 ans, et appelle une journaliste de France 24 à 1 heure du matin depuis son domicile pour renvendiquer « poliment et courtoisement » son acte.

        1. Ça en ferait un martyr. En revanche, s’il pouvait être condamné à une vraie perpétuité, avec des taulards qui passent leur temps à lui faire ramasser des savonnettes, moi, je serais assez pour.

        2. yp

          Oui, ca risque d’en faire un martyr, mais d’un autre côté, payer des impôts pour nourrir cette râclure…

          Comme son mentor : pieds lestés, cagoule, balle dans la caboche et plouf…

        3. GrosBen

          @Paf
          Je n’ai pas la prétention d’être un expert dans ce domaine mais j’ai pu lire à plusieurs reprises que le GIGN et le RAID sont les seuls services au monde qui tentent systématiquement de capturer les fugitifs vivant.
          Beaucoup d’hommes du GIGN tués en service ne l’aurait pas été avec la méthode « américaine » (voir l’affaire de Gensac notamment).

        4. bibi33

          Si il avait voulu se rendre pour avoir un procès et y médiatiser sa cause ça serait déjà fait donc être abattu par les forces de l’ordre est pour lui la seule issue valable.

          Le GIGN et le RAID font leur travail voilà tout.
          Travail qui se solde souvent par la mort du forcené et non pas parce qu’ils ont la gâchette facile mais parce que l’abattre est la meilleure solution pour garantir notre sécurité et la leur.

        5. Paf

          « le GIGN et le RAID sont les seuls services au monde qui tentent systématiquement de capturer les fugitifs vivant »

          c’est du marketing; ils font comme les autres, a savoir qu’ils neutralisent l’ennemi quand il est en train de leur tirer dessus, ce qui peut entrainer une fatalité, et ils se contentent de l’arreter quand il se rend, SAUF quand il y a une directive directe et 100% officieuse qui précise qu’on ne veut pas de proces, ce qui bien sur ne sera jamais reprise dans les plaquettes marketing.

          La question de savoir s’ils ont la ‘gachette facile’ est un point de vue journalofranchouille pas de mon ressort.Je comprends qu’on puisse croire que c’est ce que j’ai voulu dire vu le contexte culturel francais.

          Par contre je serais étonné que les pignoufs de la presse meme de goche en fassent un martyr.

        6. Paf

          il est mort, youpi.
          Il parait que c’est un suicide, ce qui confirmerait l’hypothese qu’on avait affaire a une petite crotte humaine,mais il a tres bien pu etre pousse par la fenetre, ce qui serait cool aussi.

  9. Paf

    c’est marrant, mais c’est pas la premiere fois que je remarque qu’il y a apparemment plus de journalisme dans les commentaires de libe que dans les articles…

  10. Pascale

    En France rares sont ceux qui s’aperçoivent que nos libertés diminuent et que la démocratie se réduit comme peau de chagrin. Et quand ils s’en aperçoivent, ils mettent tout sur le dos du libéralisme. Responsable aussi du creusement des inégalités sociales, la pollution, les cancers, la violence et patin et couffin et j’en oublie.

  11. Talleyrand

    De temps en temps je fais un test sur le niveau de désinformation et corrélativement sur le pouvoir d’information du Web.
    Google recherche : Shoah
    Google recherche : Holodomor
    Il suffit de comparer le nombre de résultats
    La première fois, il y a une dizaine d’années, les résultats Holodomor étaient insignifiants… (pas relévé la stat à l’époque et je regrette).

  12. Pascale

    «  » »Quand il sortira avec une remise de peine, j’espère que le Mossad s’occupera de ce connard » » »
    C’est exactement ce que je me disais : en prison il ne risque rien, il serait même à l’abris. Mais une fois dehors (et il sortira rapidement, soyez-en sûr) je ne donne pas cher de sa peau.

  13. Nico

    La video du débat parlementaire est hallucinante; tous ces nuisibles pour s’occuper de notre vie quotidienne, ca fait flipper !

  14. Navigo

    Noam Shomsky dans manufacturing consent reprend un citation d’un philosophe américain :
    « Une conception de la démocratie : elle est pour l’élite et non pour la masse inculte qu’il faut marginaliser, distraire et contrôler pour son bien »
    Ce à quoi Noam Shomsky ajoute « C’est aujourd’hui la norme ».

    Donc il ne faut pas s’étonné que tout cela arrive tant que nous n’auront pas pris notre destins en main nous peuple Européen et que nous laisserons un groupe d’Oligarque gouverner a notre place rien ne changera.

    1. Noam Chomsky a fait une découverte dans son domaine, la linguistique.
      Dès qu’il est sorti de son domaine pour faire de la politique, ce petit gauchiste hypocrite n’a fait qu’empiler les conneries.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)