Quelques grammes de vacances dans un monde de travail

Pendant quelques jours, je serai en vacances. Quelques uns de mes lecteurs se suicideront à la découverte de ce douloureux épisode de repos. J’en suis désolé mais le libéral égoïste que je suis assume. Évidemment, les politiciens (qui n’attendaient que ça) vont redoubler d’inventivité pendant que j’aurai le dos tourné. Je le note et je ne les félicite pas, mais je pense que ça me fera quelques articles tout chaud pour mon retour.

En attendant, mangez du chocolat, trop sucré, trop salé, trop gras. Ne faites pas d’exercice. Buvez. Fumez. Vivez. Profitez-en.

Ça ne durera pas.

Le lapin de Pâques

Et pour vous occuper pendant ce temps, quelques sites d’intérêt :
Contrepoints
Objectif Liberté
La Lime
Le Parisien Libéral
Gérard Mentor
Aymeric Pontier

Il y en a d’autres (tant d’autres), que je vous encourage à fournir dans les commentaires :)

Joyeuses Pâques.

J'accepte les Bitcoins !

1EnL3uR3SFgXXWiri7KeT6StY28u1S2K1S

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires37

  1. Calvin

    Bonnes vacances !
    Merci encore pour la qualité des billets.

    « En attendant [...] Fumez. Vivez. Profitez-en. »
    Faire de l’anti-mangerbougisme, ok. Mais moi, je n’ai jamais fumer et je ne compte jamais m’y mettre ! Vacances ou pas.

    1. Pod

      moi, je fume, je roule vite, je travaille beaucoup, ai des tonnes de projets, subviens aux besoins de ma famille, ne suis sponsorisé par personne…

      et emm—e tous les clowns moralisateurs.

      1. Calvin

        Ok…
        Moi, je roule vite, je travaille beaucoup, ai des tonnes de projets, subviens aux besoins de ma famille, ne suis sponsorisé qu’au minimum imposé par la social-démocrassie (c’est à dire que je paye pas mal pour un service rendu inexistant mais couteux pour tous), mais je ne fume pas.
        Et j’emm__de aussi les clowns moralisateurs !!

        De plus, je ne prends pas de vacances, là !

  2. El Gringo

    Ah, je vais enfin arrêter de perdre du temps à lire ce blog et ses commentaires, et avec tout ce temps économisé je vais… lire d’autres blogs ;-)
    Bonne vacances, revenez-nous vite.

  3. Jacques

    Profitez bien, et surtout bon repos, car vous aurez besoin de temps et d’énergie pour vos prochains billets, il y aura matière pour cela, alors prenez des forces !

    1. Billie Talon

      Tout à fait, cela tombe sous le coup de la loi n°2007-1224 du 21 août 2007 cette affaire là !!! Ce site est un service d’utilité publique, c’est une honte ! Mais que fait les syndicat ?

  4. Pascale

    Bonnes vacances à vous cher h16. On sait que vous allez nous revenir en super forme, avec de super articles très drôles et très grinçants, alors on ne vous en veut pas trop de nous abandonner comme ça.

  5. Flo

    Arghh en plus il va faire moche et frais, la faute au réch..angement climatique.
    Quand ça veut pas, ça veut pas.
    Bonne vacances!

  6. BA

    Mercredi 4 avril 2012 :

    Chahutée sur les marchés, l’Espagne ne parvient pas à rassurer.

    Regain de tension sur les marchés, explosion de la dette, chômage record : les mauvaises nouvelles ne laissent aucun répit au gouvernement espagnol au moment où il entreprend un effort de rigueur inédit, en espérant convaincre que le pays pourra se passer d’une aide extérieure.

    Après des semaines de détente sur les marchés alimentée par la manne de liquidités de la Banque Centrale Européenne (BCE), l’Espagne a dû concéder mercredi des taux en nette hausse lors de la première émission obligataire lancée après la présentation du budget 2012.

    « L’Espagne revient au coeur de la tourmente », affirme Soledad Pellon, analyste de la maison de courtage IG Markets, pour qui l’émission est « un échec absolu ».

    http://www.boursorama.com/actualites/chahutee-sur-les-marches-l-espagne-ne-parvient-pas-a-rassurer-5a5d4471f1aa7d179b488eaea70ca69b

    Comment les Bourses européennes ont-elles réagi aux mauvaises nouvelles venues d’Espagne ?

    Suisse : baisse de – 1,47 %
    Pays-Bas : baisse de – 2,53 %
    France : baisse de – 2,74 %
    Norvège : baisse de – 1,27 %
    Pologne : baisse de – 1,81%
    Allemagne : baisse de – 2,84 %
    Italie : baisse de – 2,42 %
    Belgique : baisse de – 3,10 %
    Espagne : baisse de – 2,09 %
    Royaume Uni : baisse de – 2,30 %

    1. bibi33

      Chez moi une baisse de moins quelque chose ça s’appelle une hausse.

      En maîtrisant ainsi l’arithmétique vous devriez sérieusement envisager une carrière de politicien.

  7. channy

    bonnes vacances H16, vous allez voir cela fait du bien…je vous souhaite de voyager sur un autre continent pour oublier la morosité européenne, surtout ne venez pas en Sarkozie pour les vacances…
    punaise vivement que je reparte en Asie moi.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)