Des incidents pour tous

Dimanche soir, un club de foot parisien a gagné un titre. Des centaines de personnes se sont rendues sur les Champs-Elysées et une solide partie d’entre eux, pleine de joie, a décidé qu’il fallait fêter cette victoire maâagnifique en pillant quelques magasins et en incendiant une poignée de scooters.

Ah, ces histoires de Jeunes Déçus pardon Jeunes Joyeux qui calment leurs pulsions sur d’agressives vitrines et autres mobiliers urbains qui les narguaient… C’est, finalement, d’un banal. On notera que cette nuit de festivités aura entraîné 21 interpellations.

Je ne peux m’empêcher de m’interroger : la presse relaiera-t-elle ces événements à la hauteur qu’ils méritent, c’est-à-dire, compte-tenu de leur violence, au moins de la même façon que lorsque la Manifestation Pour Tous avait « dérapé » ? Pour se faire une idée, vous pouvez voir les événements de dimanche dernier ici (désolé, la vidéo ne peut être intégrée dans le billet).

Ensuite, vous comparerez à la vidéo des violents événements en marge de la Manif Pour tous, ci-dessous :

Je serai étonné (et un peu déçu, aussi) que la presse française ne se montre pas à la hauteur.

J'accepte les Bitcoins !

1FvDMzBLLVckmojnHTrehhhXTU84SRANqp

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires126

    1. docludo

      effectivement, déjà que depuis un certain temps nous avons des billets même les dimanches et jours fériés attention à votre santé.

  1. Stephane

    Aah, franchement je préfère marier des homos que des supporters de foot, parce que l’ éducation des enfants de supporters de foot….j’ en ai plein mon village et ça vole très bas.

    1. carpe diem

      vous avez entièrement raison, dans certaines familles, le foot remplace la guerre dès la cour de l’école, le QI est souvent inversement proportionnel au nombre de buts marqués. Insultes, cris, violence, le foot sensé les calmer ne fait que les exciter et révéler chez certain une certaine bêtise.

    1. Oui, je suis en train de voir ça.
      Intéressant développement : un petit coup le dimanche soir, pour s’échauffer, et maintenant, devant tout le monde. Superbe.

      La Hollandie, ça nous remet du peps au Troca, hein.

        1. heimdal

          Ce qui est assez marrant, c’est qu’hier, sur M6, on pouvait voir un reportage sur le hooliganisme, forcément le fait d’individus particulièrement nauséabonds, fleurant bon les heures les plus sombres de l’histoire du continent européen etc… Et BAM, le lendemain, la propagande se bouffe le mur du réel avec une bonne bande de racailles, aussi éloignée du suprémacisme blanc que Lutte Ouvrière de la moindre notion d’économie, déferle sur les Champs…

  2. Black Mamba

    Pour la coupe du monde France-Brésil en 1998. J’avais été la seule personne dans un village de 2000 habitants à arborer le drapeau brésilien.
    Mon époux a prié pour que le Brésil perde car il savait que c’était pas la peine de me résonner!

    Ses prières furent exaucé, bonne perdante je suis sortie à la fenêtre, j’ai eu droit à un défilé d’honneur .

    1. parisien9999

      Le soir de la finale de foot de 1998, je regardais des diapositives de vacances avec mes parents…. si, si , c’est nous qui n’avons pas regardé ce spectacle (acheté ?) de propagande politique et publicitaire.

        1. vengeusemasquée

          Et moi j’étais dans l’avion, en partance pour les vacances, et tout le monde s’en foutait si fort que personne n’a cru bon d’annoncer les résultats. C’était drôle. Comme quoi, ça ne passionne pas à ce point tout le monde…

  3. lataste

    Il y a quand même une consolation pour le mariage gay. Lorsque nous auront des Maires musulmans, ce qui ne devrait pas tarder, ils auront accès à l’Etat_Civil. Vous imaginez la tête des jeunes mariés ? Surtout d’ici 20 ou 30 ans, quand notre culture judéo chrétienne tolérante aura disparue, au bénéfice d’une autre, plus « interventionniste ». Et ce d’autant plus que nos saltimbanques actuels, n’auront sans doute pas la possibilité d’organiser des » manifs festives et bon enfant » pour fêter cette nouvelle France, qu’ils appellent de tous leurs Voeux.

    1. Mmhm sauf que le sujet du billet est plutôt le traitement du pouvoir face aux manifs politiques d’un côté, et … disons… « festives » de l’autre.

  4. Duff

    Sur la vidéo (pas incluse) je ne l’ai pas regardé en entier mais le hasard faisant mal les choses je suis tombé à partir de 8 minutes 12 à de la grande brutalité. Autant policière que venant des pillards.

    Je comprends le parallèle avec la manif pour tous durant laquelle quelques militants d’extrême droite – enfin je pense – ont permis aux journaux objectifs comme Le Monde, Libération et le Nouvel Obs de nous faire croire que des méchants parents armés de poussettes et de mioches enragés ou des septuagénaires hystériques dangereusement armés de cannes avaient poussé les forces de l’ordre à bout de nerf à oser faire usage de quelques bombes lacrymogènes…

    Seulement voilà, le parallèle sur la différence de couverture médiatique s’arrête là. Voilà plus de 15 ans que je me rends de temps en temps au Parc des Princes – car oui je suis supporter parisien – et que des cons autour du stade il y en a toujours eu et depuis le président Leproux force est de constater qu’il y en a beaucoup moins.

    Je pense sincèrement que le PSG n’est pas à blâmer dans cette affaire, il est victime de ces abrutis certainement interdits de stade pour bon nombre. Si le hooliganisme est encore si présent à Paris ce n’est pas la faute du PSG vraiment.

    Je reconnais que les images de la célébration parisienne de ce soir et hier tranchent franchement avec le côté bon enfant à Montpellier l’an dernier et même lorsque Marseille avait remporté le titre il y a peu, on n’a pas vu ça enfin je n’ai pas vu d’images d’une pareille sauvagerie.

    Franchement je me garderais bien d’en tirer la moindre conclusion sociologique ne serait-ce parce que le PSG a énormément de fans qui se doutaient que les champs hier soir ne serait pas du tout the place to be… Ces mecs ont des écharpes du PSG comme ils pourraient avoir des drapeaux verts appelant au djihad ou je ne sais pas quelle autre cause débile. C’est ainsi. La région concentre le plus de rancœurs sociales, quasi raciales et autres motifs haineux.

    En guise de conclusion, malgré la nécessité pour les forces de l’ordre d’intervenir avec fermeté, j’ai quand même le sentiment qu’ils y vont de bon cœur et que l’ami Valls n’a pas l’air, pas plus que le préfet de police nommé par son ami président, de vouloir passer pour un faible… Quand on voit ses « amis » (bien qu’auteurs d’actes délictueux) se faire défoncer comme ils se sont fait défoncer hier soir, je ne suis pas sûr que cela contribue à ramener le calme, question de psychologie de foule… Mais une fois avoir dit ça, je le répète, je n’excuse rien à ces crétins de casseurs qui méritent de se faire coffrer.

    Cdlt

    1. Vous n’y êtes pas : mon point était de faire le différentiel de traitement médiatique entre les deux types de manifs et les violences qui suivirent, mais c’est tout. Le fait est que la Manif Pour Tous était un cas exceptionnel comme l’est la victoire du PSG en 19 ans.

      Bon, avec les débordements d’aujourd’hui, évidemment, la presse aura du mal à minimiser.
      (je ne faisais aucun commentaire sociologique ou sur le PSG en lui-même)

      1. Duff

        La presse ne les minimise pas on voit fleurir ça et là des articles « la fête gâchée » etc.

        Le fait que cette équipe a été bâtie à coup de millions exacerbe aussi les commentaires négatifs, c’est bien connu, dans le pays de l’hospitalité productive, on aime beaucoup que de riches étrangers y investissent leur fortune.

        Que les incidents en marge de la manif pour tous aient été exagérés, je suis d’accord, que ceux d’hier soir ou de cette après-midi soient au contraire minimisés, là je ne suis pas d’accord. Vous pensez bien qu’il y a trop de gens heureux de pouvoir ternir la joie des supporters parisiens tandis qu’on trouve géniale qu’une équipe de 11 Poulidor puisse être sacrée championne…

        Moi non plus je ne veux pas me lancer dans une analyse sociologique parce que j’en suis bien incapable et qu’au fond de moi, je n’ai aucune remarque intéressante à avancer sur la question. Mais je trouve ce billet un peu prématuré compte tenu de la couverture médiatique nationale qui ne se fera jour complètement que demain matin.

        Je suis prêt à parier que bons nombres de journaux titreront sur le « sacre entaché de… » etc. Et d’autres ou les mêmes de s’interroger en établissant un parallèle avec les sacres paisibles d’autres clubs.

        Franchement la seule chose à chaud que je perçois, c’est la fermeté musclée des forces de l’ordre (cf la vidéo souvent en civile) ces dernières semaines… Sachant qu’en plus pas mal de gens interpellés en marge des sittings de la manif pour tous ne peuvent en aucun cas être suspectés d’appartenance à des groupuscule dangereux ni avoir manifesté la moindre dangerosité dans leur comportement.

        Je m’avance un peu mais j’y vois quand même une forme de fébrilité du côté du ministre de l’intérieur qui n’a certainement pas dans la position qui est la sienne (sondages, critiques de la droite à cause du sabotage évident de Taubira) très envie de passer pour un socialiste laxiste comme Vaillant ou d’autres tocards ayant exercé la fonction sous Mitterrand.

        1. Vous allez trop vite : le billet parle de ce qui s’est passé dimanche et (lisez les commentaires au dessus) j’ai convenu qu’avec ce qui se passe maintenant, la presse aurait du mal à minimiser.

          1. Duff

            Là d’accord.

            Après avoir épluché jusque tard hier soir les news et un peu aujourd’hui avant la célébration, j’ai plus le sentiment que la presse était en attente d’avoir une photographie complète des 24h qui venaient de s’écouler pour se prononcer.

            Les manifs pour tous avaient lieu le dimanche et dès le lundi matin, les commentaires pouvaient aller bon train. Petite différence tout de même.

            1. Voilà : lundi vers 17h, c’était calme question commentaires sur le dimanche soir. Le soir même de la Manif Pour Tous, le déchaînement était moins subtil.

          2. Aloux

            En fait si je me souviens bien, la presse avait commencé à faire des commentaires sur la manif pour tous… la veille ou le matin-même, pour dire que finalement il n’y aurait pas tant de gens que ça.

        2. Duff

          Mon but n’était pas d’absolument apporter une contradiction, il faut le voir comme un besoin d’éclaircissement. Alors allons plus loin : Vous pensez donc que les hooligans/casseurs ont été « couverts » durant quelques heures alors que d’autres manifestants pacifiques ont reçu les foudres d’une certaine presse avec effet immédiat.

          Doit-on donc en conclure que nous avons affaire avec une simple et nouvelle pignouferie de presse ou la critique va plus loin? Quand je dis aller plus loin, c’est servir des intérêts précis, si oui lesquels et dans quel but?

          Nous avons tous une petite idée, vous avez publié assez de papiers à ce sujet. Or si votre constat est généralisable à presque toute la presse, soit elle est guidée par les mêmes intérêts (plaire au pouvoir) soit quoi?

          Avec des amis on se demandait il y a peu si la couverture d’un hebdo titrant « Pépère est-il à la hauteur? » était de nature à cracher dans la soupe, plus trash que « Le voyou de la République » ou une simple fantaisie humoristique à prendre à la légère?

          Je pose ces questions car bien que je sois opposé au financement publique de la presse, ses unes et ses prises de positions ne me semblent heureusement pas systématiquement tenues en laisse par le pouvoir.

          1. Duff

            Notez que le Figaro fait fort dès ce soir avec 4 articles en ligne…

            La fête vire au fiasco:
            http://www.lefigaro.fr/football-ligue-1-et-2/2013/05/13/02013-20130513ARTSPO00589-la-fete-gachee-au-trocadero.php

            « Polémique » autour des insuffisances du dispositif policier :
            http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/05/13/01016-20130513ARTFIG00611-casseurs-du-psg-la-police-manquait-de-renseignements.php

            Toujours plus comme dirait François de Closets:
            http://www.lefigaro.fr/politique/2013/05/13/01002-20130513ARTFIG00632-incidents-en-marge-de-la-fete-du-psg-manuel-valls-sous-le-feu-des-critiques.php

            La fête vire au fiasco:
            http://www.lefigaro.fr/photos/2013/05/13/01013-20130513ARTFIG00615-fumigenes-heurts-degradations-la-soiree-du-psg-vire-au-fiasco.php

            Bon je n’ose même pas aller consulter la presse objective pro-gouvernementale…

            Allez juste un article qui offre des liens vers les mêmes conclusions :

            http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/05/13/des-debordements-en-marge-de-la-remise-du-trophee-au-psg_3181499_3242.html

            Ma conclusion est donc celle attendue : La manif pour tous a été lynchée par une certaine presse dans l’instant, les débordements scandaleux des casseurs pseudos supporters du PSG ça a attendu un jour mais la presse est unanime. Pour le coup on ne pourra pas en déduire grand chose de neuf sous le soleil…

            Une manif contre le pouvoir divise la presse et fait réagir à chaud et exagérément ceux qui soutiennent le pouvoir tandis que des heurs scandaleux et apolitiques font monter progressivement la pression pour qu’au final toute la presse soit unanimement d’accord pour condamner la violence aveugle.

            Finalement, en guise de conclusion, c’est vieux comme le monde non?

          2. Disons que je pense que la presse, dans sa pignoufosité habituelle, adore cogner sur du catho conservateur. C’est plus dur sur des jeunes déçus, elle l’a montré à de nombreuses reprise. Et oui, clairement, cela sert le pouvoir en place.

            C’est d’ailleurs pour ça que ce qui s’est passé ensuite, au Trocadéro ce lundi, est particulièrement « génial » puisque ça montre à quel point le pouvoir est nul (très mauvaise préparation), au point que la presse ne peut plus le couvrir. Notons au passage que le déferlement de violence sera caché derrière « une poignée de vilains » (variante : une centaine d’Ultras, des groupes de jeunes déçus / désœuvrés / pilleurs)…

            1. Dedans, on découvre que des pays émergents sont « asphyxiés par ces entrées de capitaux » étrangers, ce qui est … Les bras m’en tombent.

              Tout ceci va mal finir.

          3. YP

            Les « ultras » c’est l’abréviation journaleuse de « ultra-libéraux » : Ces gens qui font rien qu’a foutre la merde.

            Les ultras, sévissent dans les banques, dans la mondialisation et dans les sports, surtout les sports corrompus par l’argent comme le foot.

          4. Duff

            @H16 S’agissant du morning de Fiorentino, ses paroles sur le PSG m’ont fait marrer et c’était ma seule raison de poster un lien vers cette vidéo.

            Le reste est hors sujet et je sais que Marco déconne des fois, comme la fois ou il a trouvé le sauvetage de Chypre finalement normal dans sa forme…

        3. kobus van cleef

          Le stade entaché de….. de quoi ?….de quelle matière a t on taché le stade ?
          De la m….?
          Je n’ose le croire

  5. aristarque

    Tu n’ as rien compris H16.
    Ceux qui se sont énervés sur les Champs-Élysées étaient les tenants de l’ équipe vaincue. Ils avaient donc besoin de se détendre les nerfs, rien de plus, voyons. D’ ailleurs, ce ne pouvait être qu’ une détente pacifique puisque personne n’ a rapporté qu’il y avait des poussettes d’ enfant dans les mains de ces d’jeunes! Or c’est bien Juju la Tocante qui a attiré l’attention sur la dangerosité extrême de cette arme d’émeutier.
    Pas de poussettes! C’est que de la manif pépère qui ne mérite pas mieux que la quinzième page en bas à droite,..

    1. Nemrod

      Franchement, c’était grandiose vers minuit.
       » la question est : mais qui sont ces casseurs; hein Tristan, qui ça peut y bien être ?  » dixit la journaleuse faire valoir de LCI, BFM, I telé…toute façon c’est des clones femelles.
      J’ai failli en pisser de rire sur mon vélo d’appartement.
      Et oui, le « sport » dehors c’est vraiment devenu trop dangereux !

  6. Anouk Labiche

    Ben… d’un côté y a une manif violente type »patronage » koike il y a tentative de bris de vitrine à la fin :) Les manifestants en prennent plein la gueule.
    … de l’autre côté une manif violence type « horde sauvage » Les forces de police en prennent plein la gueule.

    Euh… j’ai bon H16?

    1. Duff

      Justement j’en parlant dans mon premier commentaire. Avec le son du mec qui se bouffe le par-choc en pleine gueule soit je manque d’expérience dans l’encadrement par les flics de groupes de casseurs (étrangement je n’ai jamais approché de près tout ça) soit ils me donnent l’impression de bastonner d’abord – avec talent en plus! – et d’interpeller ensuite…

      Si un CRS libéral nous lit, qu’il donne son avis! ;)

          1. A.g.

            Bienvenu dans le monde réel, Duff.
            Vous vous imaginez qu’interpeller quelqu’un, je corrige : un pillard, de nuit dans une situation comme celle-ci avec l’effet de foule çà se fait avec une distribution de cartes de visite ou une petite tape sur l’épaule, un free-hug ?
            Reprendre le terrain, les disperser, ça se ferait avec un lâcher de ballon, une marche blanche, bleue…arc en ciel ?
            Non.
            Ne vous en déplaise ce n’est pas parce que les flics présents sont des débiles en manque de tuteurs -le fameux manque d’encadrement, excuse bidon de politique-, c’est comme çà que çà fonctionne, primitivement.
            Oui on frappe d’abord. Vu la situation pour soumettre ces animaux, je dis bien ces animaux, il n’y a que cette méthode qui marche. Dans tous les domaines pour se faire obéir soit vous plaisez soit vous vous faites craindre. Rien de plus compliqué.
            Ben oui on se bat, eux comme nous, d’ailleurs 50 blessés en deux jours des pauvres victimes de la répression. C’était pourtant une belle fête…

            Une fois que l’on s’est imposé, on fait le peu de tri qu’il y a faire. Comme à 9″ par exemple mais çà non plus çà sert une peu moins la cause du bien-pensant de passage.

            Le geste technique du collègue était parfait.
            J’insiste, parfait.
            Et pour vous dire je me suis plus inquiété pour la facture de carrosserie du proprio de la classe A que pour l’autre rat.

          1. Nemrod

            Suis un peu déçu…
            Le fauchage est parfait mais il manque le coup de talon pleine tronche quand le gus tente de se relever.
            La bonne pédagogie est dans la répétition.
            Là je pense que le jeune déçu aurait intégré; surtout les matins en voyant sa tronche dans le miroir.

          2. THéo31

            Conclusion de Marc Chavet : « des os contre du métal, c’est le métal qui gagne ».

            Des racailles qui se font défoncer, ça fait plaisir quand même.

          3. YP

            C’est clair qu’il s’agit d’une scène d’anthologie.

            Si je n’étais quasiment certain du comportement de ce maître du kung-foot avec une personne qui dépasse la vitesse autorisée d’un kilomètre heure ou en face d’une poussette lors de la manif pour tous, je serai pour lui décerner une médaille et une prime.

          4. La Coupe Est Pleine

            @Nemrod

            H16 ne donne là qu’un extrait. Regardez la vidéo en entier, vous verrez que le petit jeune et son copain prennent quelques coups de tonfa une fois à terre et se font ensuite passer les menottes.

            Par contre ce qui est flagrant c’est l’isolement des forces de l’ordre. Généralement ils sont par petits groupes de cinq ….. face à des hordes pareilles ça me semble assez optimiste comme escouade ….

      1. doh

        C’est pas comme s’ils sortaient à moitié en rampant d’un magasin à la porte fracturé. Donc forcément les flics en civil bastonnent. Probablement pour se défouler et éventuellement faire quelques interpellations.

        1. Duff

          Je l’ai dit dans mes commentaires, je n’ai nulle envie de minimiser les actes délictueux commis par ces cons. J’ai eu visiblement ce soir la naïveté de penser que plutôt que d’interpeller les mecs d’abords il fallait en fait leur coller une joyeuse mandale dans la gueule d’abord.

          Si Taubira estime qu’un vol en dessous de 50 000 euros (je n’ai lu ça nulle part, je le précise, c’est une supposition) et/ou de quoi faire au moins 2 ans de cabane ne mérite pas de sanction, j’en finis par excuser les flics de mettre un coup de tonfa pour poser les bases de la discussion.

          Mais est-ce digne d’un Etat de droit tout ça?

          1. skunker

            Ça fait quand même un moment qu’on s’assoit sur la dignité avec notre justice, et peu importe qu’on se place côté victimes ou côté délinquants, c’est ça le drame. Ça n’a plus ni queue ni tête.

            – les victimes voient leurs agresseurs s’en tirer sans rien, et dans les rares cas ou une vraie condamnation est prononcée elle est vite aménagée.
            – les quelques coupables qui iront en prison vont se retrouver entassé comme des animaux sans rien à faire de leurs journées, au milieu des marginaux et des déglingués qui vont les conforter dans leur mode

          2. skunker

            « mode de vie de connard. Le tout dans des endroits délabrés où ils chopent des maladies …

            On gagnerait surement à repasser aux châtiments corporels. A grands coups de bâtons sur la place publique. Allier la douleur à la honte.
            Ça ne coûte quasiment rien, c’est efficace et on arrêtera de faire moisir des mecs jusqu’à ce qu’ils soient complètement incapable de réintégrer la société.

            Tout ça pour dire qu’une bonne claque dans la gueule ça fait jamais de mal quand c’est mérité.

          3. A.g.

            Il n’y a aucune solution démocratique au problème de ce type. Aucune.
            Votre état de droit c’est une croyance, une religion.
            Absolument rien qui vous protège « réellement ».

          4. Nemrod

            Il y a bien longtemps que ce…territoire ( c’est le seul mot à peu près adéquat qui me vienne) n’est plus un état de droit.

            Nous sommes en phase de décomposition particulièrement avancée et les clowns à roulettes qui nous dirigent sont tétanisés et savent très bien que la situation peut leur échapper à tout moment.

            Hash. a raison, cela va arriver quand l’oseille ne coulera plus suffisamment dans les quartiers pourris.
            Nous aurons alors le Liban sans le soleil.

    1. Duff

      Vous ne croyez pas si bien dire si vous pensiez à Delanoë envoyant la facture de la destruction apocalyptique des pelouses du champs de Mars à la manif pour tous…

  7. Pere Collateur

    En tout cas, voici un bonne piqûre de rappel sur ce qui se produira probablement puissance 1000 si la situation économique continue à se dégrader.

    A bon entendeur…

    1. Duff

      Je ne partage pas complètement votre point de vue. je pense que ces débordements sont plus le fait d’abrutis dont le comportement est probablement moins corrélé avec la situation économique que leur connerie intrinsèque. Le hooliganisme s’est développé au crépuscule des 30 glorieuses et non au plus fort des crises.

      C’est tout de même lié puisqu’en Angleterre on sait bien que la fin des années 70 n’étaient pas roses mais il est franchement délicat d’établir un lien direct entre des brits chômeurs beuvrés et la racaille d’aujourd’hui en France…

      De plus c’est un gouvernement de droite qui a compris comment après les émeutes de 2005 tenir un quartier gangrené par la drogue au calme : Laisser faire. Ne comptez pas sur un gouvernement de gauche pour écouter sa sénatrice marseillaise qui réclame à corps et à cris l’envoi de l’armée… La TNT regorge de reportages recalés par M6 ou TF1 qui montrent la superbe impuissance des flics dans les banlieues. C’est comme ça que ça tient parce que jusqu’ici, tout va bien…

      Et puisque les classes moyennes présentent le magnifique paradoxe d’être la plus tondue et en même temps d’être la plus docile, j’ai peur que rien ne bouge avant encore un bon moment…

      Bon tout ceci est une autre discussion mais à ne pas perdre de vue.

      Cdlt

      1. M.Shadok

        Totalement hors-sujet :

        Le hooliganisme ne date pas des 30 glorieuses, mais de l’invention même par les anglais du folk football, successeur de la soule !
        « Folk », car c’était le jeu du petit peuple (pour les non-gentlemen) qui lui était laissé en pâture, l’aristocratie et la bourgeoisie jouant, elle, le noble rugby (habitude qui perdure dans les grandes Universités)…
        On voit d’ailleurs que perdure certaines habitudes : le hooliganisme est quasiment inexistant au rugby, contrairement au football ou il est au contraire très fréquent…
        Il faut dire qu’il est bon d’avoir fait des études pour pouvoir assimiler les règles du « hors jeux » au rugby (50% des règles ou à peu près).
        Autre différences notables, au rugby, l’arbitre a TOUJOURS raison et seuls les capitaines peuvent s’adresser à lui, sous peine d’exclusion et personne (pas même le public), ne remet en cause ses décisions (la vidéo introduite récemment, n’est là qu’à titre informatif, et l’arbitre peut la demander ou non et éventuellement l’ignorer). Mais ceci se perd un peu depuis sa professionnalisation…

        Mais bon, vous avez dû comprendre mon aversion pour le football et mon engouement pour le rugby (voire le jeu à 13 dans le Sud Ouest : mmmh).

        Damnède : je suis démasqué ;-)

        1. M.Shadok

          J’oubliais : le hooliganisme anglais est de loin le plus violent, car il prend profondément ses racines dans l’histoire anglaise… contrairement aux autres nations, qui y viennent peu à peu. La pauvreté face au jeu engendre — hélas — facilement les comportement extrêmes :-(
          D’où mon incrédulité face à la « rééducation » dans les quartiers défavorisés par le football…

        2. Duff

          Cher ami, souffrez que j’aime aussi fortement le rugby et que par conséquent je trouve à mon tour votre propos hors sujet… L’opposition systématique entre les « valeurs » du rugby et celles du foot m’ont toujours amusé car elles sont les mêmes avec un peu plus de blé côté foot. Le renforcement économique du top 14 prend « dangereusement » la dérive horriblement capitalistique du foot. Et il en résulte quoi? Cette année la vainqueur de la H cup – la ligue des champions en foot pour les ignares – sera un club français… Doit-on par conséquent maudire le système?

          Comme beaucoup de français qui aiment autant le rugby et le foot, navré mais le couplet « le foot c’est de la merde vs le rugby » c’est bon mais il faut arrêter. Je vous propose de poursuivre cette sainte discussion sur les blogs de RMC pas ici…

          Amicalement
          HD

          1. Pascale

            Peut être mais ce qui est inquiétant c’est que cette foule violente peut facilement être manipulée par quelques bons meneurs qui sauraient en tirer le meilleur pour enclencher des évènements beaucoup plus graves. Perso, c’est ce que je redoute.

          2. M.Shadok

            Et puis mon sport favori, c’est le curling !
            Et le hooliganisme y est vraiment très marginal, et ce, même chez les Écossais ;-)

        3. Pascale

          Il y a aussi le fait que le foutebol peut se jouer dans la rue. C’est foutebol « pour tous ». Essayez de jouer au rugby dans les « quartiers » ….

      2. « le comportement est probablement moins corrélé avec la situation économique que leur connerie intrinsèque »
        Ben justement.
        Là, ils ont 0 raisons réelles de tout casser, et pourtant … On imagine sans mal que la situation se dégradant très vite, les raisons de tout casser vont apparaître très vite. Et là…

        1. deres

          Le jour où des bandes des banlieues réaliseront que si ils débarquent à 100 ou 200 par surprise dans une FNAC puis se dispersent en vitesse dans Paris par petits groupes ils n’ont aucune chance de se faire attraper, les commerces de la région seront morts … Les policiers et CRS ne sont pas assez réactifs pour agir dans ce cas. De toute façon, si quelques uns se faisait identifier, il faudrait encore aller les attraper dans leur cités où les forces de l’ordre se font caillasser à vue. Au final, si ils sont mineurs, ce sera un avertissement, majeurs un mois avec sursis et diplôme de délinquant officiel à exhiber aux copains. Les antillais repartiront en plus avec un lopin de terre gratuit au pays, merci Taubira …

          1. deres

            Je rappelle que certains centres commercaiaux de banlieue parisienne ont déjà subit des tentatives d’attaques massives. leur seule riposte est la fermeture suite à l’incapacité des forces de l’ordre barricadé dans leurs commissariat …

      3. Peste et coryza

        @Duff

        C’est tout à fait normal : cela s’appelle du contrôle social.
        L’insécurité chronique y participe, en forçant les gens à se réfugier dans les bras de l’état nounou.
        L’autre moyen, c’est de donner des responsabilités aux gens.

        De tous temps, les plus rebelles ont toujours été les marginaux, les bandits et les aventuriers : des gens sans famille ni patrimoine ni responsabilités.

  8. Ano

    Je crois que vous êtes bon pour faire un nouveau billet avec les bus pillées, les saccages, vandalismes etc de la soirée citoyenne et festive :D

  9. Aloux

    Voici le grain de sel du Monde : http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/05/14/au-trocadero-la-grande-messe-du-psg-vire-a-l-emeute_3187148_3242.html
    http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/05/13/des-debordements-en-marge-de-la-remise-du-trophee-au-psg_3181499_3242.html

    Bon alors déjà c’est classé dans la rubrique sport, ce qui me paraît délicieusement ironique. Ce qui me parait étrange c’est qu’aucun des deux articles ne parlent de la première émeute de dimanche soir, mais bon y en a eu une deuxième sur les champs le lendemain donc j’imagine que ça en tient lieu. Après une lecture rapide, j’ai pas été choqué (disons pas plus que d’habitude), pas vu de pignouferies de gros calibre, juste la minimisation habituelle et feutrée de ce genre d’événements, qui est ici davantage traité comme un « dérapage » de supporter que pour ce qu’il est vraiment : une émeute.
    Pour autant que je me souvienne le ton était plus virulent avec la manif pour tous. Mais bon, quoi d’étonnant quand on sait que maintenant ce sont les opinions bien plus que les actes qui sont jugées et condamnées. On est bien plus coupable en étant soupçonné d’homophobie ou de racisme qu’en cassant et en volant sans aucune revendication.

  10. Nocte

    Un élément comique :

    manif pour tous, les journalistes sont côté cortège.
    manif de ‘joie’, au début quand c’est bon enfant, c’est à proximité du cortège ensuite c’est chez les flics. ça évite de se faire fracasser mais en plus ca donne l’idée que les flics ne sont vraiment pas bisou.

  11. JS

    Quiconque a déjà ete dans ce genre de manifestations festives parisiennes au cours des 15 dernieres années sait pertinement qu’il y a systematiquement des types qui « montent » pour en decoudre avec les forces de l’ordre, piller et casser. C’est leur unique motivation. Ca me fait tj penser a de veritables batailles rangees.

    1. Black Mamba

      Il serait temps de remettre au gout du jour, les arènes antiques, ils pourront ainsi se défouler en toute liberté, il y a de quoi faire avec nos prisons pleines.

  12. Nocte

    Bien vu H16. On parle de la défaillance du dispositif mais pas de la violence en elle-même.

    Donc si ça a été « festif » c’est à cause du dispositif…

    Au passage, on oublie vaguement de parler de dimanche soir.

    1. Nocte

      ah quoique… sur le figaro, on n’analyse pas mais on cite l’opposition.

      Reste que dans les faits, le fond du billet est respecté : le traitement des 2 manifestations n’est pas le même.

  13. lejournaldepersonne

    Cette chose m’a été recommandée par une bohémienne pour me débarrasser de tous les cauchemars…
    Pour me mettre à l’abri des mauvais rêves… pour que je cesse de broyer du noir dans le noir…
    Le dernier, je ne suis pas prête de l’oublier
    On était en 2017… Les socialistes l’ont emporté à l’unanimité absolue.
    9 français sur 10 ont voté pour Valls. Et j’ai dû assister avec un cœur battant à tout rompre à toutes les métamorphoses de la rose. Le président devint tyran sanguinaire et prit la décision d’exterminer tous les extrémistes… religieux ou de droite… de mener une politique fasciste contre les fachos, raciste contre les racistes, terroriste contre les terroristes…
    Toute la France collabora à cette funeste épuration éthique.
    Dans mon rêve, je faisais partie des résistants.
    Je me voyais nourrir, loger et planquer une ex frontiste…
    Oui, elle était bien planquée chez moi…
    C’était une artiste peintre que je voyais déjà condamnée à la peine capitale par la Nouvelle Alliance.
    Monsieur de Saint Cyr le syndicaliste qui habite le rez-de-chaussée a fini par sentir le roussi et a vendu la mèche à la baisetapo…
    Et ce qui devait arriver arriva !
    J’entendis quelqu’un frapper à la porte…
    Mon extrémiste dormait profondément
    J’ai ouvert la porte en serrant les dents.
    Et je me suis fait passée pour elle !

    Je me suis prise pour elle … ils l’ont prise pour moi.
    Ils m’ont emmené sur le champ.
    J’ai ouvert les yeux au moment où ils allaient éteindre les cieux!
    Quel cauchemar…

  14. Mominette

    Tout cela est à la fois risible et dramatique.

    On voit un groupe de joueurs exotiques pour la plupart, financés par un Emirat, taper sur un ballon, lequel est assez gentil pour entrer dans un but.

    Et c’est l’explosion ! Un club français en a battu un autre ! Un non événement absolu !

    Et en gros plan, un jeune motard en larmes : « c’est le plus beau jour de ma vie » !!!

    D’où vient cette passion inepte,qu’elle se manifeste par des horions, des larmes, ou une joie hors de propos ?

    D’une société totalement déboussolée, sans idéal, sans autre exutoire à son énergie que la violence, sans joie intime dépassant le déplacement d’un ballon . Quelle misère …

  15. Charles

    Ils doivent regretter les extrémistes à poussette de la manif pour tous.

    Ce qui est amusant ce sont les titres de journaleux tendant à minimiser la chose: le fiasco, la fête tourne mal, etc…
    C’est juste du pillage, des émeutes, du vol

    Tous des vendus

  16. LeRus

    Je prends une option pour la contribution du samedi!

    Delanoë a déclaré: «C’est dommage qu’il y ait eu une poignée de perturbateurs, les débordements ont été contenus, la fête n’a pas été gâchée»

    Chaque partie de la phrase vaut son pesant de cacahuètes.

    Le thème est bien « le déni de réalité des politiciens français ». Je crois que j’ai bon, là. Ça fait même mot compte triple à mon avis!

    1. Pas de souci :) Il suffit d’une jolie image illustrée, ou n’importe quoi pour faire la contribution. A votre stylo / paint / photoshop !

  17. Pascale

    En tous les cas, ça fait des années que je déconseille à quiconque d’acheter de l’immobilier à Paris … trop cher et la situation peut devenir explosive avec saccages en masse et destruction des véhicules garés, ou bien une insécurité larvée telle que ce sera devenu invivable.

  18. simple citoyen

    En tout cas, sur Youtube, la vidéo du lien n’est pas directement visible. C’est la première fois que je vois ça:
    Content Warning

    This video may be inappropriate for some users

    Et un lien vers une confirmation de ton compte Google pour pouvoir la visionner…

    This YouTube video may contain inappropriate content for some users.

    Please sign in to confirm your age.
    Très violents incidents Champs Elysées Paris PS…
    This content contains material flagged by YouTube’s user community that may be inappropriate for some users.

  19. Aristarque

    Ce matin, sur BFM, les événements d’hier soir étaient contés en termes peu amènes et pas bisous du tout.
    Ils ont évité le déni de Delanoë que je n’ai appris qu’ici même, ce qui n’est pas plus mal puisque’on peut parfaitement survivre sans les pensées édifiantes de ce ponte pompeur.
    Mais je ne suis pas en mesure de faire la comparaison entre le traitement médiatique des manifs « mariage pour tous » et ce genre de mini-émeutes…

      1. duff

        A la suite de ce témoignage et des images que j’ai pu voir depuis ce matin, je reconnais volontiers que mes premiers commentaires sur ce billets ont gravement sous-estimé l’ampleur des faits.

        Idem sur la comparaison du traitement médiatique, depuis ce matin le déchaînement (justifié) est réel. J’ai l’impression que le préfet dispose lui aussi d’une boîte à outil avec rien dedans…

  20. Claribelle

    Dimanche soir, ce n’était pas grand chose, d’ailleurs les medias ont minimisé. Lundi soir, c’était un peu trop. Du coup, ça tourne en boucle sur BFM ou iTélé. Mais les journalistes ne font toujours pas la part des choses entre les débordements supposés de la LMPT (les seuls blessés légers étant dus aux interventions policières) et ceux réels des casseurs professionnels. Aucun pour comparer le nombre d’arrestations ou l’emploi ou non de gaz lacrymogènes. Aucun pour comparer l’ambiance ou les drapeaux déployés etc.

    1. amike

      La mairie de Paris n’a pas pu proposer d’elle même que la « fête » ait lieu au Trocadéro. Même naïfs, ils se rendent bien compte qu’il s’agirait surtout d’une superbe publicité pour le PSG du Qatar (sans les violences, bien sûr). Donc, cet accord de la mairie a forcément été négocié, et par conséquent, assumé : Paris est aussi responsable, si ce n’est plus, puisqu’ils ont « vendu » cet espace public à des intérêts privés…

      PS: Delanoé veut le beurre et l’argent du beurre : Que Paris bénéficie de son statut de capital et de l’argent qui va avec, et en même temps garder son jardin bien propret pour ses électeurs…

      1. On peut aller plus loin.

        Delanouille et Mollande, malins comme tout, on accordé au Qatar le Trocadéro, mais on décidé de laisser les émeutes se développer histoire de bien fusiller l’envie du Qatar d’y remettre les pieds. Patriotes, non ?

  21. Calvin

    Pourquoi Delanoë n’a-t-il pas envoyé son escouade de gentils et festifs clowns pour ramener le calme et la sérénité au Trocadero ?

      1. Calvin

        Non, tu crois ? ?
        Tu crois que dans une ironie perverse j’aurais douté de l’utilité de la brigade des clowns et mimes Delanoix ?
        Ou que cela aurait assaini les finances peu folichonnes de la ville ?

        J’imagine la scène ! Pire qu’un mauvais jeu de STR, avec une brigade multicolore décimée en trente secondes !!

    1. Calvin

      Le PSG et le Qatar ont renoncé à présenter ce lundi soir le nouveau maillot.
      Il paraît qu’un logo des sponsors ressemblait à une poussette, et vaguement une silhouette d’homme et femme et enfant…

      Nan, je sors…

  22. Nicolette

    Les Français sont absolument hilarants. Quand les hooligans cassent, la faute en est aux policiers, aux Qataris, aux entraineurs de football et au reste de la planète. Ailleurs, la faute incombe aux … hooligans.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)