Les indicateurs sont au rouge. Le gouvernement s’obstine à augmenter les impôts.

Nous sommes en Juin 2013. François Hollande, apparemment président de la République et qui marchait à tâtons depuis plusieurs mois, entrevoit de la lumière et s’exclame : « La crise de la zone euro est derrière nous ! ». Stupéfaction chez les Français, qui n’avaient rien remarqué. Étonnement dans l’opposition qui ne s’y était pas préparée. Surprise étouffée chez la majorité, qui n’était pas au courant non plus. Septembre 2013 : la crise était derrière nous et nous nous sommes retournés, pour voir. Elle a bondi.

Les signes s’accumulent depuis un moment. Le président François, résigné, les sourcils froncés sur son visage buriné par les ans et le rude contact permanent avec le réel, sait que la partie sera rude, qu’il y aura des cris et des grincements de dents. Il nous a promis, à tous, du sang et des larmes, et, dans la franchise de son discours, dans la fermeté de ses paroles exemptes de la moindre hésitation, dans la solidité de ses arguments, chacun a su trouver en lui le roc qui servira d’amarre à la République pendant ces temps d’ouragans.

Mhm, non, décidément, Hollande en homme à poigne, guidant son peuple au travers des tempêtes, ça ne le fait pas. Ses récents déboires photographiques (qui s’empilent sur une déjà très longue liste de précédents clichés qu’on qualifiera pudiquement d’alternatifs) ajoutent un caractère délicieusement fantaisiste au personnage dont l’assurance et la fermeté n’ont jamais été la marque de fabrique.

hollande un champion

Mais plus sérieusement, on se demande comment lui et son gouvernement vont continuer à camoufler les indicateurs désastreux qui s’accumulent actuellement ; on ne peut pas tout miser sur les blagounettes, les petites fautes d’orthographe ou d’inattention dans les papiers officiels et des opérations militaires coûteuses pour occuper la galerie : ça ne marche qu’un moment.

Parce que pendant ce temps là, on observe par exemple une baisse des immatriculations de véhicules en France. En fait, lorsqu’on lit que le nombre d’immatriculations a baissé de plus de 10% en août, renvoyant ce mois d’août dans les plus mauvais depuis 1997, on peut parler de dégringolade, avec une descente aux enfers bien marquée pour PSA Citroën qui encaisse plus de 17% de baisse à lui tout seul. Même si le mois d’août n’est guère propice à l’achat de voiture, ces chiffres étant comparés aux mois d’août des précédentes années, on a bien du mal à n’y pas voir une belle gamelle que n’explique pas seulement la disparition de la prime à la casse.

De la même façon, on note que les salaires des cadres n’augmentent plus. Oh, en soi, cela ne semble absolument pas gênant puisqu’on parle ici de professions qui sont, en moyenne, relativement aisées, et qu’on n’hésite pas à mettre dans les classes moyennes (voire riches lorsqu’on s’appelle François Hollande). Mais l’absence de progression chez ces catégories professionnelles indique un tassement voire des réductions dans toutes les catégories inférieures. Elle indique aussi une perte de latitude des entreprises qui les emploient, une érosion des marges, voire des chiffres d’affaire.

hollande la france mortePerte de marges qui s’observe aussi dans la compétitivité française : celle-ci a rapidement dégringolé de la 18ème place en 2011 à la 23ème place cette année, reculant encore de deux place depuis l’année dernière. Cette descente s’explique, selon l’enquête du World Economic Forum, par le fait qu’« entreprendre dans le pays est rendu difficile par les règles restrictives du marché du travail et les taux d’imposition, suivis par les règles fiscales ». Vraiment, la surprise est de taille, n’est-ce pas ?

À ces éléments déjà pas jolis jolis, on peut ajouter le chiffre de la production manufacturière qui repart partout en zone Euro, sauf en France. Flûte et zut. Quant au chômage, tous calculs faits, il continue bien d’augmenter (eh oui : c’est la surprise de la rentrée, l’infléchissement de la courbe n’a toujours pas eu lieu). On admirera au passage l’ensablement presque compulsif des têtes de notre presse française qui s’obstine à commenter sur la baisse (assez bidon) du chômage des jeunes, ce qui leur permet de décrire avec moult détails l’arbre du chômage des moins de 25 ans en oubliant commodément la forêt des demandeurs d’emplois qui elle continue de pousser, inexorablement.

Ce petit côté « Oups, pas de chance ! » qui semble s’acharner sur les gesticulations des gouvernements français ne doit en réalité pas grand-chose au hasard.

La tendance est là, depuis des années. L’accélération récente n’est finalement que le résultat d’une conjonction de facteurs qui se synchronisent malheureusement les uns avec les autres pour aboutir à ce marasme exceptionnel : des ministres absolument incompétents, un dogmatisme qui dégouline d’un bout à l’autre de la machine étatique, une obstination crétine à analyser le problème en terme de manque de lois, de règlements ou d’intervention étatique, la croyance naïve et répétée que la France serait un cas particulier, un paradoxe qui mérite un traitement différent, le vieillissement d’une population qui s’arc-boute sur des privilèges acquis par une redistribution inefficace et la spoliation plus ou moins comprise des générations futures, tous ces éléments s’additionnent pour entraîner le pays, sa population, ses institutions et ses gouvernants dans un cercle vicieux dont rien ne semble pouvoir les sortir.

capacité ability fartzilla

Et si je parle de cercle vicieux, d’obstination maladive à toujours appliquer les solutions déjà tentées, déjà foirées, ce n’est pas par malice de libéral regardant, aussi consterné qu’amusé, les contorsions des ministres tentant d’éviter un énième échec, mais c’est simplement parce que c’est bien de ça qu’il s’agit : devant ces indicateurs catastrophiques et l’amoncellement de problèmes dont pas mal d’éléments indiquent qu’ils sont le résultat direct des politiques lamentables menées ces derniers mois, que fait le gouvernement ?

Il remet les couverts !

Comprenant qu’il ne peut pas annoncer une nouvelle giboulée d’impôts, il explique doctement qu’il va ralentir la saucée : il y aura, selon Cazeneuve, beaucoup moins que six milliards de nouveaux impôts en 2014. On se demande quelle partie de « Baisser les impôts » ces frétillants bivalves ne comprennent pas. On s’interroge : savent-ils seulement que l’unique méthode pour relancer l’économie, la seule prouvée, efficace, qui fonctionne, partout, c’est de baisser les dépenses de l’État ? On voit que non.

Pour eux, un seul robinet : celui des taxes. Un seul levier : celui des impôts. Et c’est ainsi qu’on voit des niches disparaître, des taxes fleurir, la répression fiscale se mettre en place.

Et lorsque le peuple commence à grogner, que fait le gouvernement ?

Il distribue des petits bonbons.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires418

    1. Black Mamba

      Oui , tu es premier. ..
      Nous t’avons laissé la place. ..
      Nous bossons dure ici pour payer les impôts pharaoniques ….
      :mrgreen:

      1. Black Mamba

        J’ai lu tous les commentaires et c’est bien triste tout ça. 🙁
        Enfant d’immigrés je dirais 3 ème génération, mon feu arrière grand père paternel avait migré pour la Guyane dans en 1959 avec ses enfants qui étaient mariés et avaient eux même des enfants .
        A l’époque la Guyane était l’eldorado, tout était à construire , le commerce à développer, les infrastructures à mettre en place. .
        Le rêve …
        Puis la routine s’est installée, une vie tranquille où chacun s’enrichississait selon ses moyens voir selon ses besoins mais tout était trop beau. ..
        L’état français s’est mis à vouloir tout gérer, les taxes, les impôts, les allocations. ..
        Ce beau département est devenu invivable d’un côté le matraquage fiscal et de l’autre côté l’insécurité grandissante importé par les aides qu’octroie généreusement notre douce France.
        Depuis feu arrière grand père la génération qui avait su s’enrichir par le travail s’en est tout simplement aller voir ailleurs et les enfants et petits enfants et arrières petits enfants quittent aussi ce pays qui pourtant les avait nourrit, éduqués, adoptés …
        Nous aimons la France mais il y a un moment nous nous disons « Non! Nous ne sommes pas ingrat nous avons participé à l’enrichissement de cette France mais elle nous prend pour des pigeons, pour des moutons, des vaches à lait. .. »

        1. Peste et coryza

          D’autres vont en Guyane, mais pour d’autres raisons.
          Certains pour avoir une vie moins chère qu’en Métropole, d’autres avec des casiers judiciaires bien chargés…

          Sinon, à ce qu’il parait, la guyane est sujette à une épidémie de gamines de 13 ans enceintes, due à la fameuse « staphylocafus allocati ».

        2. Tribuliste

          D’autant plus triste que ce département est attachant à tous points de vue. Mais le système a en effet tout gangréné, et niveau sécurité c’est une calamité… 🙁

          1. Black Mamba

            La Guyane est la réplique de ce qu’est en train devenir la France métropolitaine .
            Les français ne se rendent pas compte mais trop d’impôt et trop d’assistanat tue toute envi de travailler, de création , de développement !
            Les  » riches » s’en vont, des français naturalisés, ces « chances pour la France » .
            Le système est pervertie et personne stopper tout ça …
            Le train à grande vitesse qui a été lancé et ils ont oublié de mettre système de freinage , un arrêt d’urgence …
            Cela va faire mal mais très mal 👿

            1. Tribuliste

              Bah il suffit de lever la tête du guidon de temps en temps por prendre peur… Par exemple je ne travaille pas aujourd’hui, chose plutôt rare en semaine. Donc cela permet de se trainer en ville pour règler quelques soucis euh administratifs et quelques emplettes.
              Constat : les terrasses de café sont pleines, les magasins aussi, ça grouille de gens qui logiquement devraient être actifs.
              Du coup on en vient à se demander comment tout ceci tient encore debout, ou mieux dans l’esprit décors de cinéma…
              L’assistanat c’est comme un enfant sans repères et cadres : une bombe humaine

        3. hussardbleu

          @Black Mamba
          « J’ai lu tous les commentaires et c’est bien triste tout ça. »

          Mallarméenne, à vos moments perdus, chère MB ?

          « La chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres.
          Fuir ! là-bas fuir ! « 

          1. Black Mamba

            Brise marine

            La chair est triste, hélas! et j’ai lu tous les livres.
            Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
            D’être parmi l’écume inconnue et les cieux!
            Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux
            Ne retiendra ce coeur qui dans la mer se trempe
            O nuits! ni la clarté déserte de ma lampe
            Sur le vide papier que la blancheur défend
            Et ni la jeune femme allaitant son enfant.
            Je partirai! Steamer balançant ta mâture,
            Lève l’ancre pour une exotique nature!
            Un Ennui, désolé par les cruels espoirs,
            Croit encore à l’adieu suprême des mouchoirs!
            Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
            Sont-ils de ceux qu’un vent penche sur les naufrages
            Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots…
            Mais, ô mon coeur, entends le chant des matelots!
            😥

            1. Le Gnôme

              Passons à Verlaine:

              Je suis l’Empire à la fin de la décadence,
              Qui regarde passer les grands Barbares blancs
              En composant des acrostiches indolents
              D’un style d’or où la langueur du soleil danse.

              L’âme seulette a mal au coeur d’un ennui dense.
              Là-bas on dit qu’il est de longs combats sanglants.
              O n’y pouvoir, étant si faible aux voeux si lents,
              O n’y vouloir fleurir un peu cette existence !

              O n’y vouloir, ô n’y pouvoir mourir un peu !
              Ah ! tout est bu ! Bathylle, as-tu fini de rire ?
              Ah ! tout est bu, tout est mangé ! Plus rien à dire!

              Seul, un poème un peu niais qu’on jette au feu,
              Seul, un esclave un peu coureur qui vous néglige,
              Seul, un ennui d’on ne sait quoi qui vous afflige !

      2. Black Mamba

        Il y a de quoi être dégoûté de cette France décadente, elle dépense sans compter puis se trouvant fort dépourvu , elle alla chez ces contribuables bien fournis et par multiples fourberie elle déposséda ceux ci pour pouvoir continuer son train de vie…
        🙄

          1. Black Mamba

            Le dessin à regarder c’est celui qui porte cette légende:
            « Non seulement on les traîne mais en plus ils nous fouettent »
            Je n’ai pas réussi à isolé l’image du site 😳

    2. vengeusemasquée

      Bon, vous faites des progrès les enfants. Prochaine étape : le premier commentaire doit avoir un contenu. On va y arriver ! 😆

    1. max

      C’est le benchmarking à la franchouille, on copie tout ce qui foire ailleurs, et ignore totalement ce qui marche. C’est ça l’exception française, bien sélectionner la qualité de ses ingrédients avant de tambouiller.

      1. laglute

        Logique, car si on copie ce qui marche en dehors de nos frontières, on n’a plus besoin des politiques français : autant faire confiance à ceux d’ailleurs.
        Qu’il est difficile de remplacer Dieu…

  1. HerveLE

    Il serait efficace d’établir dans notre constitution que tout impôt a une durée par défaut de 10 ans, disons, et que s’il n’est pas explicitement reconduit par un vote, il devient caduc.

    Trop d’impôts inutiles et plus adaptés continuent de nous pourrir la vie..

      1. Rougoucan

        Euh… Si on était sérieux un instant ? Voilà une proposition qui ne me paraît pas de nature à mettre fin à l’instabilité fiscale, une des plaies de notre beau pays ! On aurait plutôt besoin, me semble-t-il, d’une vision de la fiscalité sur le long terme, non ? En tout cas, moi, je trouve qu’elle change déjà bien assez comme ça !!!

        1. HerveLE

          Il y a effectivement un compromis à faire entre le besoin de stabilité et le besoin de supprimer des impôts inutiles.

          C’est pour cela que 10 ans, cela me semble un bon optimum.

        2. BN

          Ce qui serait bien, ce serait qu’un impôt ne rentre en vigueur qu’une fois approuvée par la législature qui succède à celle qui l’a voté: deux votes au lieu d’un, un délai obligatoire plus ou moins long.
          Mais encore mieux: un impôt ne pourrait être créé que par référundum, auquel ne participent que ceux qui sont concernés par le nouvel impôt. Ça permettrait de réduire un peu la fiction du « consentement à l’impôt », et surtout de stabiliser violemment le code fiscal 🙂

          1. JayBee

            C’est absurde ce raisonement, quel demeuré voudrait voter ‘oui’ pour un nouvel impot ???
            Il faudrait plafonner à 33% le taux d’imposition et baste. Au train où vont les choses actuellement, le systeme est mort et enterré dans quelques annees. Quand on voit que nos impots et cotisations de sales patrons financent via Popole emploi des islamistes integristes decimés au Mali, ça laisse pantois. (Voir la question posée au minustre sapin à la quelle il n’a pas pu repondre), Idem avec les allocs et les retraites payées en swift aux très très très nombreuses familles de bi centenaires maghrebines. La messe est dite.

            1. BN

              « quel demeuré voudrait voter ‘oui’ pour un nouvel impot ??? »
              Toute personne non-anarcap qui pense que l’état a certaines missions à accomplir et qu’il a besoin d’argent pour ça. Si tout le monde devient subitement anarcap, so be it.
              Mais il est évident que dans ces conditions, seuls des impôts à assiette large (personne ne veut payer pour les autres) et à taux raisonable pourraient voir le jour. Ce qui est le premier but.
              De plus, ils ne pourraient augmenter que si une majorité perçoit les dépenses comme nécessaires, ce qui imposerait aux élus un peu plus de respect envers l’argent des contribuables.

              Sinon, pourquoi 33%? Pourquoi pas 15 ou 40? qui fixe le taux ? les mêmes que ceux qui créent les impôts à l’heure actuelle ?

    1. Deres

      Actuellement, c’est plutôt l’inverse …

      Tout impôt temporaire devient rapidement définitif.
      Tout impôts indolore (très faible %) devient rapidement insoutenable.
      Tout impôts censé être supprimé ou fusionné est finalement conservé au moins pour une partie des contribuables afin de conserver les administrations associés (vignettes par exemple, redevance TV, …)

      A noter que les grands principes budgétaires de la constitution de 1958 sont délibérément violés en permanence par nos élus, en particulier les principe d’unicité budgétaire interdisant entre autre les affectations de recettes :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_d'unit%C3%A9_budg%C3%A9taire

        1. Deres

          Le principe d’annualité budgétaire n’est plus respecté depuis longtemps car comme on l’a bien vu cette année, le gouvernement change les règles fiscales en cours de route en particulier en se servant de décrets à tout va. Le CICE est également un détournement comptable de ce principe puisque ‘il permet de faire avancer une baisse des charges d’un an sans que cela impacte le déficit de l’année en cours …
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_d%27annualit%C3%A9_budg%C3%A9taire

      1. tess

        Vive la course à l’échalote fiscale ! Depuis 40 ans c’est le concours du gouvernement qui taxera le plus ou qui se surpassera dans l’invention de nouvelles taxes, impôts, cotisations……

      2. Aristarque

        Dans la pratique, les affectations de recettes n’ont pas lieu. Tous est déversé dans le tonneau des Danaïdes parce que c’est bien plus commode.
        L’attribution des recettes n’est avancée que pour la création de l’impôt ou de la taxe pour faire croire au sérieux ou à l’impératif besoin. Cela ne va pas plus loin. :mrgreen:

      3. Isabelle

        Aux principes de droit violés par ceux qui nous « gouvernent », il faut ajouter la non-rétroactivité des règles fiscales. Conjugué à l’instabilité fiscale et réglementaire permanente, ça donne un paysage totalement illisible avec la paralysie que ça peut entraîner.

          1. Isabelle

            @Aristarque
            Il est vrai que mon intervention était un peu confuse ; je voulais parler du viol du principe de non-rétroactivité en matière fiscale.

    2. vengeusemasquée

      Non seulement un impôt ne devrait être valable que pour la législature concernée mais aucune dépense ne devrait être engagée au-delà de cette même législature. Les projets, y compris d’investissement, doivent être circonscrits et explicitement approuvés, c’est tout.

      Concernant l’affectation des recettes, c’est anticonstitutionnel. Petit rappel sur les principes généraux des finances publiques :
      – annualité,
      – unité,
      – universalité,
      – spécialité,
      – sincérité,
      – équilibre.

      Demandez-vous seulement lequel de ces grands principes est aujourd’hui respecté par l’Etat. 🙄
      Vous rirez aussi de savoir que la sincérité est un rajout jurisprudentiel assez récent. Le droit constitutionnel français jugeant jusqu’en 1999 qu’il allait de soi que les budgets fussent sincères.

      1. BN

        Vous oubliez l’article 14 de la DDHC, officiellement préambule de notre constitution.

        « Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs Représentans, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiète, le recouvrement et la durée. »

    3. laglute

      M’ouais, aussitôt l’impôt obsolète, nos gouvernants feraient fissa pour revoter la même chose plus tout le supplément.

  2. Tom P

    « on n’augmente pas les impôts, on supprime les niches fiscales pour les classes les plus aisées »

    1. GG

      Le nombre de synonyme d’ « impôt » que le gouvernement arrive à trouver est fascinant.

      Taxe, cotisation, prélèvement, effort, contribution, suppression de niche… rajoutez « exceptionnel » devant le mot, précisez « cela ne concernera que x% des Français les plus aisés » et achevez votre contradicteur en lui assenant : « savez-vous au moins ce qu’est le salaire médian en France ? Comment osez-vous vous plaindre ? »

  3. LeRus

    « Et si je parle de cercle vicieux, (…) ce n’est pas par malice de libéral »: heu, si quand même un peu, non? 🙂

  4. Peste et coryza

    Les indicateurs virent au rouge de partout.

    – Le ponzi éducatif, c’est beau, mais il faut arriver à caser tous ces diplômés. Or ça coince, même dans des pays à 7.5% de croissance officielle.
    http://www.zerohedge.com/news/2013-08-19/china-warns-it-cant-find-jobs-college-graduates

    – mode complotiste on : posons les deux hypothèses suivantes : Obama est un méchant comploteur, le G20 un diner de cons. On jurerai qu’Obama a truqué les élections françaises pour être sur d’amener son champion à chaque G20.
    http://www.liberation.fr/monde/2013/09/05/hollande-arrive-isole-a-saint-petersbourg_929647.

      1. LeRus

        C’est vrai que ça fait tout a fait diner de cons! Obama et Poutine se coltinent qui le français, qui le chinois, et tout le monde trinque!

        A la prochaine conférence de presse à l’Elysée, y-aura-il un journaliste pour demander à Dudule de voir sa collection de maquettes en allumettes?

        1. gem

          Le chinois, dans le rôle du con ??? Nan. le japonais. Et c’est lui que Obama amène, Hollande c’est celui de Cameron

  5. tess

    Pour reprendre une expression d’Audiard « si les cons étaient mis sur orbite, les français n’arrêteraient pas de tourner »

    1. Higgins

      Pour punir la France (si bien dotée) et les français (si inconséquents), et pour accéder aux souhaits des autres pays moins bien lotis, Dieu inventa le Socialisme. Comme il est très intelligent, il vit que cela n’était franchement pas extraordinaire et que le pays mangeait salement froid.

    2. FaLLaWa

      Ou sinon une autre replique, d’Audiard, tiree du Cave se rebiffe, sortant de la bouche de Jean Gabin bien sur:
      « Si la connerie se mesurait, il servirait de maitre, il serait à Sevres. »
      😀

  6. Nyamba

     » […] il y aura, selon Cazeneuve, beaucoup moins que six milliards de nouveaux impôts en 2014. »
    Euh… et c’est censé faire plaisir, voire rassurer les con-tribuables ?

    Y a pas, j’admire les melons qu’ils ont entre les jambes, pour sortir ce genre de formule avec un tel aplomb. 😕

    1. chrome

      C’est à dire que nous, nous n’avons pas X compagnie de CRS et/ou gendarmes pour nous protéger, ainsi que divers services (impôts et justices par exemple) pour dissuader quiconque de se montrer trop virulent…

          1. Peste et coryza

            Le pire est qu’il a cette réputation… Le Arnaud est un spécialiste de la Monte (de Bourge ?)

  7. Pere Collateur

    Et pourtant ca tiens encore! Je m’en étonne tous les jours.

    Ce pays a une résilience absolument délirante. Rien que le fait que la bulle immo n’a toujours pas pété bruyament est incompréhensible, alors que tout, absolument tout, converge vers une explosion biblique de ces prix délirants.

    Je ne comprend pas comment c’est possible.

    1. Peste et coryza

      C’est simple pourtant.
      1 : Une bonne partie des gens est encore relativement préservée.
      2 : la pop augmente.
      3 : le culte de la pierre est toujours aussi prégnant.
      4 : les nouvelles normes, qui augmentent les couts de construction.
      5 : les soutiens politiques à ce marché.

      1. Deres

        On peut trouver pleins de raisons :

        6) Les taux d’intérêt ont encore baissé avec la crise.
        7) Aucun placement ne rapporte plus rien de toute façon, il faut bien faire quelque chiose de son argent
        8) Un prix stable avec de l’inflation cachée revient à une diminution lente
        9) les gens ne veulent pas vendre de peur d’admettre avoir fait une mauvaise affaire
        10) La mobilité professionnelle a diminuée avec la crise et la fin de la hausse immo

        1. greg

          11) certains se persuadent qu’acheter un bien une fortune les fera vivre près de riches voisin polis et courtois. Fuir les quartiers full wesh ça n’a pas de prix.

          1. JF

            En fait par expérience, c’est plus facile de fuire les quartiers full wesh en étant locataire. Si j’ai envie, dans le 06 et avec mon salaire, je peux louer un super apparte dans un quartier cool (4 pièces sans problème). En revanche, si j’achète un truc suffisamment grand pour ne pas être vendu dans 5 ans, je finis dans les immeubles barre des quartiers pourris…bref, vivement que ça se pète la gueule, en espérant que j’ai encore du boulot en France quand ça se pète la gueule…

    2. douar

      La bulle immo? mais dans mon coin, les maisons se négocient à 20/30% de moins comparé à 2008…quand il y a un acheteur. En région parisienne, c’est un peu différent, la demande étant tellement forte par rapport à l’offre. On ne peut pas globaliser le marché de l’immobilier.

      1. Peste et coryza

        Petite théorie perso :
        Les villes permettant le plus d’opportunités professionnelles ou se rapprocher des élites sont les plus chères.
        Ce serait pur ça que les coins magnifiques de vendée et du lot et Garonne sont donnés, alors que Grenoble et cie restent chères malgré qu’elles soient moches et gangrénées par la canaille étrangère.

    3. Aristarque

      Le marché de l’immobilier de résidence subit trop de demande par rapport à l’offre pour s’effondrer d’autant qu’il faut bien que les gens habitent quelque part. Mais les délais de négociation s’allongent et les vendeurs « hors marché » n’ont plus de demande. Pour l’immobilier de loisir, je vous garantis que si cela ne s’est pas effondré, les prix ont nettement baissé depuis deux à trois ans.

    4. Pandora

      Les prix ne baissent pas en France parce qu’il n’y a pas de concurrence : l’Etat organise tout (y compris dans l’immobilier cf analyse de Vincent Benard sur Objectif Eco) et rigidifie les prix par ses interventions.

  8. sabrauclair

    Vous avez oublié de finir votre article par « Ce pays est foutu » (qui est votre marque de fabrique comme, en son temps, le savoureux « Nous vivons une époque moderne » de Philippe Meyer. 😉 )

      1. Jacques

        Le progrès fait rage, et le navire coule normalement. Quoi qu’il en soit, nous n’en parlerons plus dans un siècle.

          1. Jacques

            En projetant l’avenir sur la ligne actuelle, dans 100 ans, il faudra 432 trimestres pour partir en retraite, les prélèvements seront limités sévèrement à 99% des revenus, et il faudra un permis pour ouvrir la bouche….

  9. SybariteAnonyme

    Bonjour à tous,
    Petit nouveau à vous rejoindre. J’ai découvert ce merveilleux blog au gré de mes recherches désespérées pour trouver enfin des esprits éclairés dans cette France en déconfiture !
    Me voilà un peu rassuré, je ne suis pas seul à m’élever contre cette destruction systèmatique de notre société.
    Je me régale à la lecture des excellents post de notre hôte et de vos commentaires.

      1. SybariteAnonyme

        J’y travaille activement ! Si tout se passe bien, j’aurais quitté le navire en fin d’année, mais cela ne m’empêche pas de me désespérer pour ce pays qui devrait être le leaders en Europe !

          1. Aristarque

            Et même de l’ univers puisque le monde entier ne fait qu’ envier ce que nous faisons (enfin quand il n’y a pas grève, vacances, ponts, viaducs, veilles desdits, rentrée après lesdits, arrêts de travail de certaines catégories de personnels, neige, vent, pluie, brouillard, soleil, chute des feuilles mortes, bourgeons, pollens, micro-climats, flemme, manque de formation, mankdemoyen, déficits, bénéfices et quelques autres inconvénients de la vie).

        1. vengeusemasquée

          Sans indiscrétion, pourriez-vous nous indiquer où vous partez ? Tout le monde est, je pense, très intéressé par les départs qui se préparent un peu partout.
          Merci d’avance pour le partage d’expérience.

          1. Sybarite Anonyme

            Je pars en Suisse, avec la benediction de mon employeur qui pourra ainsi faire de substancielles economies !

  10. GG

    « Chérie j’ai perdu deux mois de salaire au casino !
    — Quoi ?
    — Oui mais t’inquiète pas, c’est beaucoup moins de 20 000€ !
    — Ah bah ça va alors ! »

      1. GG

        et le classique :
        « Chéri j’ai fait des économies !
        — Ah oui ?
        — Regarde cette robe magnifique, elle coûtait 400€ et je l’ai eu à 200 !
        — … »

  11. Le Gnôme

    Nos chers solcialistes n’ayant jamais fait leur Bad Godesberg, ils sont restés marxistes et appliquent avec obstination le précepte de Marx: Il n’y a qu’une seule façon de tuer le capitalisme : des impôts, des impôts et toujours plus d’impôts.

    Et chacun peut constater que ça marche.

      1. Elphyr

        Ah non, les imprimeurs et les importateurs de papier/encre avaient fait fortune sous Lenine !
        Ce n’est pas une assez bonne méthode.

        1. LeRus

          Oui mais il a effectivement détruit la monnaie.

          C’est assez rare dans l’histoire de l’humanité qu’un gouvernement saborde volontairement sa monnaie, les communistes l’ont fait! Au delà de leurs espérances puisque le Rouble Impérial était une devise très stable et solide, et ce n’est vraiment le cas aujourd’hui (euphémisme).

  12. Higgins

    Je m’inscris respectueusement en faux contre les assertions de notre hôte. En effet, notre président (qui est à la lucidité ce que son prédécesseur est au calme olympien) a courageusement taillé dans les dépenses de l’Etat. En descendant la part de PIB consacré à ce ministère à moins de 1,5% et en en diminuant ses effectifs de 25% entre 2008 et 2019, Normal 1er donne un signal fort et attendu sur sa volonté de juguler le développement exponentiel de l’hydre étatique et affiche sa clairvoyance coutumière dans la gestion des affaires courantes. Pour plus de détail, je vous invite à lire cet article des Echos: http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-conjoncture/politique-economique/221179217/dessous-loi-programmation-
    Bon, cette courageuse prise de position la fout un peu mal à l’heure où notre bienheureux président veut décalquer la Syrie!!!

    Dirigés par des crétins, j’ai bien peur que ce pays soit définitivement foutu. Bientôt, à la rubrique profession, chaque français pourra fièrement indiqué: payeur d’impôts (au féminin, gender oblige, payeure d’impôtes).

    1. FaLLaWa

      En fait j’ai une bonne idee, quand Hollande aura compris qu’il faut baisser la depense publique, il pourrait creer un nouveau ministere qu’on nommerait Ministere de la reduction des depenses de l’Etat, ils recruteraient des centaines de fonctionnaires qu’on ferait emmenager dans des palais, et là on prendrait un bon depart !

    2. Calvin

      Le souci c’est que Hollande est mal-comprenant.
      Quand tous les économistes un peu sérieux, lui au dit : « Il faut diminuer le coût de la dépense publique »,
      il a entendu : « Il faut diminuer le coût de la défense publique »…

  13. Duff

    En fait, la France ne faisant aucune réforme structurelle pour dégager des marges de manoeuvre fiscale et réglementaire pour les entreprises, ce sont les salariés qui prennent tout dans la gueule.

    On a vu ça aussi en Espagne et en Grèce, à lever des impôts plutôt que de simplifier le code du travail (les espagnols et les italiens l’ont partiellement faits eux) et baisser impôts et dépenses, ce ne sont pas les investissements qui amènent des gains de productivité non on ne joue que sur les coûts salariaux.

    Le socialisme c’est la double peine : Economie moribonde puis ajustements sur les salaires. On peut ajouter au billet les chiffres toujours plus ahurissants d’années en années du nombre d’exilé fiscaux, heuu non, de jeunes cadres diplômes qui foutent le camp.

    1. hussardbleu

      @Duff ; au delà du problème fiscal, et sur les départs de gens excédés et inquiets :

      Après une mention de Pascal Jardin sur ce blog, je suis reparti dans la biographie de son père, Jean Jardin, par Assouline, que j’avais lue, il y a une dizaine d’années, et je tombe sur cet extrait d’une lettre de juillet 1929, où le « Nain Jaune » écrit :

      «Notre civilisation fout le camp. Si nous restons là, nous serons entraînés dans la débâcle. Ou bien nous allons au Canada fonder une petite colonie, ou bien nous tentons quelque chose pour sauver la civilisation européenne ».

      Rings a bell ?

      Jardin voyait clairement arriver, après la catastrophe de 14/18, l’ouragan de la Grande Crise de 29 qui allait se déclencher quelques mois plus tard, entraînant à la suite la 2° guerre mondiale.

      Ce Jardin, certes produit de la rue Saint Guillaume, mais aussi et surtout d’une tradition familiale et provinciale (Bernay, en Normandie) manquait totalement de ce cynisme consubstantiel à la classe politique.

      Il était d’une finesse reconnue, mais d’une invraisemblable naïveté en même temps. Ses adversaires – en une période qui tint pour rien la réputation et la vie des « ennemis de classe » – ont reconnu sa droiture, sa loyauté, sa bienveillance même, et son honnêté intellectuelle, qui ont fait qu’il avait choisi le « mauvais » camp et s’y était tenu, par un sens du devoir, et de l’honneur quasi féodal.

      Sauver la civilisation européenne ? je crains bien que ce ne soit un combat perdu de nos jours. Je ne vois plus de sauvetage possible qu’individuel, et encore.
      Comme disait Paul Morand, un ami fidèle de Jardin, dans un contexte semblable, celui de la fin des années 60, où Morand voyait disparaître chaque jour davantage ce qui avait fait sa vie : « Je ne vois pas d’inconvénients à disparaître avec mon époque ».

      Mes 63 ans bientôt me permettent de comprendre aisément le vieux Paul…

      A propos de Sciences-Pipo, son fondateur, Emile Boutmy voulait former « l’observateur sagace des grands mouvements d’esprit de son siècle… le juge compétent des questions politiques, capable de les discuter solidement et de diriger l’opinion » autrement mieux que les « journalistes frivoles », ou les « causeurs » de Normale Sup ou de la Sorbonne… Il s’agissait de dispenser « l’instruction libérale supérieure » que l’on ne trouvait pas à Polytechnique ou au Collège de France…

      On mesure la vanité de cette ambition aux échecs causés par les erreurs, presque toujours tragiques, de toute la classe politique française sortant des institutions susdites, entre les lendemains de 1870 – fondation de l’Ecole – et notre période…

      1. Tribuliste

        Intéressant commentaire, mais l’élitisme n’a pour démarche que de magnifier les élites. Du coup les œillères intellectuelles accompagnent nos Cerises depuis des décennies, et le fossé se creuse, et le pays s’enfonce.

            1. Aristarque

              Depuis que Jospin a décrété que le gouvernement était plus compétent pour élaborer le français que l’ Académie française, c’est un peu « fais ce que plaît »…

            2. hussardbleu

              Je ne sais pas pourquoi, je me sentais un peu négligé par mon barbon préféré, ces derniers temps… et Tea Party ? a-t-on des nouvelles de La Pérouse ?

            3. Aristarque

              @ B.U. A barbon, barbon et demi ! Je suis plus jeune de cinq ans !
              @ B.M. je vous retrouve en lanceuse de casseroles! Bien mieux que anathèmes (on dit fatwas , maintenant en français courant)

              En ce qui concerne T.P. pas de nouvelle, bonne nouvelle ?

            4. hussardbleu

              @Aristarque :

              « A barbon, barbon et demi ! Je suis plus jeune de cinq ans ! »

              Voire ! allégation invérifiable, Ar…nolphe…

              Et quand bien même, qu’est-ce qu’un lustre, pour un phare de la pensée ?

            5. hussardbleu

              Quant à vous, chère Black Mamba, à force de parler casseroles, certains vont penser que vous êtes une épouse popote….

            6. Black Mamba

              @Hussard Bleu
              Personnellement j’ai quelques inclinations pour les armes japonaises et plus précisément celles des Ninjas .
              Mais voilà, si je commence à sortir mon ninjato ou mes shurikens et autre artiraille très vite ces messieurs prennent la poudre d’escampette 😈
              Comme il ne faut pas effrayé le gibier , je m’imagine que je suis armée d’ustencile culinaire … 😳
              Sinon l’autre instrument que j’aurai voulu me procurer c’était le fouet mais mon maître d’arme m’avait déjà à l’époque trouvée trop dangereuse avec les armes conventionnels et je risquais selon lui d’y prendre goût à malmener la gente masculine :mrgreen:

            7. husardbleu

              Bien noté ! il me semble dès lors préférable de mettre quelque distance entre votre dangereuse personne et moi-même : je collectionne les couteaux, mais détesterais que l’on pratiquât une quelconque découpe sur votre serviteur…
              Ce qui s’arrange fort bien, puisque je vais prendre quelques jours de congés, bien mérités, si me permettez de le dire…
              Je vous salue donc, Dark Lady, et tou(te)s les ami(e)s commentateur(e)s de ce Blog, sans oublier naturellement notre hôte et Maître à tous, dont le talent éclaire nos vies, par l’éclat de son humour proprement dévastateur (castigat ridendo mores), et de ses connaissances encyclopédiques…

  14. Kazar

    Tous les jours, une brillante idée du gouvernement en matière de fiscalité.

    Comme notre sécu est vraiment la meilleure du monde (arrêtez de rire svp !), de nombreux salariés souscrivent des mutuelles dont le coût est en partie pris en charge par leur employeur.

    Avantage ignoble, viennent de découvrir les socialos, qui proposent de réintégrer dans le revenu la part prise par l’employeur !!

    Étant indépendant, je casque déjà plein pot puisque qu’avec une bonne mutuelle familiale (ma femme, mes deux enfants et moi), je paye 373 euros par mois.

    Mais ça va vachement plaire aux salariés du privé …

    http://www.leparisien.fr/economie/impots-taux-reduit-pour-les-societes-perte-d-un-avantage-pour-les-salaries-05-09-2013-3110653.php

  15. SebMtp34

    Ah la fisca…

    Allez, anecdote.

    Pour un client qui veut céder ses parts et prendre sa retraite : consultation.

    Question simple : combien je vais payer sur mes plus values ?

    Pour arriver à trouver la réponse, nécessité de se palucher pas moins de 8 articles du Code Général des Impôts (CGI), dont certains font 3 pages…

    Je vous laisse deviner si on se souvient bien de ce qu’on a lu à la première quand on arrive à la troisième… et si, au milieu d’une floppée de « nonobstants » et autres délices grammaticaux on a les idées claires après une seule lecture…

    Mieux encore, le CGI est le roi de la « cross reference », c’est à dire qu’un article peut renvoyer à 2, 3, 10 autres…

    Le plus marrant est que certains renvoient à des versions abrogées…

    Oui oui. un article vous renvoie à la version d’un autre qui n’est plus en vigueur, mais qui sert quand même de référence… Normal.

    Au final pour dire au gars que non seulement il allait payer plein pot parce que, retraite ou pas, et je n’entrerai pas ici dans le détail, ben il n’avait pas droit à l’exonération tant vendue par le gouvernement, et qu’en plus, il allait surement se faire redresser pour deux trois petits trucs si ça venait aux oreilles du fisc.

    Ce pays est un pays de fou, dirigé par des fous. Des textes inextricables (surtout en matière fiscale), qui rendent inévitable l’erreur du contribuable, créent donc de la fraude par essence, etc.

    Info marrante, et passée globalement inaperçue… le BOFiP, qui est, pour faire simple, le « mode d’emploi » de la loi de finance, est déjà sorti. Ce sont les fonctionnaires de Bercy qui le pondent.

    Curieusement, ladite loi de finance n’a pas encore été votée par les représentants du peuple.

    Croyez vous vraiment que la France soit encore une démocratie ?

    1. FaLLaWa

      La France n’est certainement pas une democratie, c’est en pratique une double oligarchie (cf Philippe Nemo et son livre La France aveuglee par le socialisme).

      De plus, quelqu’un m’a filé un lien vers un article, certes douteux (le nom d’Etienne Chouard est mentionné), mais qui pose des questions interessantes sur le fait que la France soit une democratie ou non, et surtout il y a la possibilite de poser des objections à leur argumentaire.
      Votre avis là-dessus?

        1. Peste et coryza

          Une blague que tout cela.
          Il est impossible d’avoir une démocratie de 60 millions de personnes.

          Les expériences antiques le montrent :
          – démocraties directes… limitées à des villages, où toutes les familles ont des intérêts convergents, avec fort pouvoir du chef local.
          – démocraties urbaines (Athènes : 330000 personnes), avec seulement environ 30000 citoyens…

          Rappelons déjà qu’à Athènes, les autorités avaient décidé d’infliger des amendes pour obliger les citoyens à aller aux assemblées, car ils préféraient fréquenter l’agora et mener leurs affaires sonnantes et trébuchantes.

          Notre modèle de démocratie représentative est plus proche de la république romaine : une oligarchie ploutocrate.
          Quant au tirage au sort, non seulement c’est complexe à mettre en œuvre, mais ça entrainerai une incompétence systématique. Le vrai pouvoir irait dans les mains de ceux qui détiennent les leviers économiques et administratifs (ce qui est déjà le cas)

          1. gem

            Le tirage au sort n’a rien de complexe, on s’en sert de façon routinière pour des choses très sérieuses : les jurys d’assises. Et dans ce cadre on filtre les gens suspects, à tort ou à raison, d’être douteux ou incapable. De toute façon, le plus con des incapables tiré au sort restera toujours moins nuisible que le plus vertueux des élus, qui par construction aura du se vendre à ceux qui auront permis son élection (électeurs et soutiens, financiers, médiatiques, etc.).

            Sans aller jusque là, je me contenterais volontiers d’un régime de type suisse. Non qu’il soit idéal (il suffit de lire Stéphane Montabert sur contrepoints…) , mais il déjà tellement mieux !

    2. FaLLaWa

      Une petite chanson illustree par LibertarienTV :
      J’aime bien les paroles. C’est drole parce que la musique ca fait tres roots et d’habitude cette mouvance (j’aime bien ce mot ca me rappelle la mouvance ragga muffin des Inconnus) est plutot socialo/ecolo. La c’est le contraire.

  16. Resistant Valaisan

    Merci pour cet article H16, un veritable plaisir de vous retrouver chaque matin avec mon cafe, histoire de se sentir moins seul pour la journee !

    Une remarque cependant, au debut du paragraphe traitant du salaire des cadres : on ecrit « en soi » et pas « en soiT », « soit » venant du verbe etre, « soi » etant un pronom (reflexif sauf erreur).

    Je vous rassure, je n’ ai pas suivi ma scolarite en France 😉

    Et pour les accents, c’ est a cause de mon clavier Australien, veuillez m’ excuser.

    1. Tribuliste

      Diantre, votre café doit être bien froid, à moins que vous ne soyez un matinal de fin d’après midi 😛

        1. Tribuliste

          A relire le pseudo je m’aperçois de la boulette ; honte à moi qui aie tiré sans réflexion, je me socialise vous croyez ? 🙁

            1. Tribuliste

              L’homme au fier déclin? Pardon mais je mérite encore la naïveté de la presque jeunesse… Future débandade spirituelle en vue, ou Napalm accadémique? Jospin a encore un avenir ^^

  17. rasrhum

    c’est marrant ce matin dans google actu je vois un gentil titre « pourquoi les impots n’augmenteront pas en 2014 », ensuite je viens ici comme tous les matins et c’est marrant ya comme une différence dans le titre 😀

    Bon maintenant je vais lire ^^

  18. andrelux

    Bonjour à tous !

    Triste constat, H16…

    Nos dirigeants sont uniquement obnubilés par d’une part:
    -La gloire médiatique qui selon eux assurera leur avenir:(valse, tobira, montebourre…(PDMPLP))
    d’autre part la semence de graines qui feront fleurir de bons petits socialistes décervelés.
    Le PS, minoritaire en France, occupe presque tous les postes médiatiques, administratifs et d’éducation.
    Le problème ne date pas d’aujourd’hui, ça a été mis en place par mitte… (PDMPLP).
    Et ce fût terriblement efficace : assistanat conduisant au refus de travailler, subventions aux assoces bien pensantes,
    multiplication des fonctionnaires, les régions, maintenant les métropoles, etc
    Le pays est aux mains de personnages qui jouent à un jeu : gagnant tu occupes les bonnes places, perdant tu
    est dans l’opposition confortable qui consiste à glapir, tout contester sans discernement, en attendant la fin du round.
    En ce qui concerne le pays : après moi le déluge.
    J’avais été sidéré lors d’une émission de radio, ou on demandait à holl.. alors chef du ps :
    -Si le parti au pouvoir retenait une de vos propositions et la présentait à l’assemblée, vous voteriez pour ?
    Réponse : je ne voterai jamais un texte qui pourrait aider l’opposition!
    C’est a dire que l’ENA et la culture électorale leur on appris que l’essentiel n’est pas le résultat, mais la posture.
    Alors, au bout de 40 ans, les dégâts sont là.
    Un peu HS, mais lumineux :
    Mon épouse, médecin généraliste veut prendre sa retraite.
    Elle vient de dépenser 200€ en annonces pour DONNER son cabinet, patientèle, matériel, climatisation, etc.
    Dans l’annonce : Frais fixes : 9 000€ par an, chiffre d’affaires : 45 000€, à mi temps.
    C’est à dire que l’arrivant n’a qu’a s’asseoir, faire son boulot, et gagner sa vie.
    Première annonce : une réponse italienne demandant si l’allier était sur la côte d’azur.
    Deuxième annonce : zéro réponse.
    Les nouveaux, élevés dans la socialie de droite comme de gauche, veulent tous être hospitaliers aux 35 heures…
    Comment a-t-on pu en arriver là?
    Et comment ça finira?
    Bien à vous

    1. carpediem

      Exemple édifiant d’une mentalité d’assistés. Je fais des ménages et souvent j’entends que les employeurs ne trouvent personne de sérieux (arriver à l’heure, être polie, être propre et honnête, etc…), mais par contre pour taper sur les « nantis » qui ont assez de moyens pour employer des gens de maison, là vous trouvez du monde. Je suis au regret pour eux de préciser qu’au fil des expériences j’ai trouvé beaucoup plus de respect et de considération chez des gens friqués que dans la classe moyenne.Le but de toute une frange de la population : travailler le moins possible, si on travaille : essayer le travail planqué avec privilèges, profiter à fond du système, c’est à dire gagner plus en ne foutant rien qu’en travaillant. Je précise qu’émargeant à 6000 euros de revenus nets par an pour un boulot partiel à 670 heures par an, je n ‘ai pas droit à la prime à l’emploi car mon ratio heures/salaire est trop élevé! Ce matin, j’ai appris que certaines CAF payent à des chômeurs leurs réparations de véhicule…CQFD, CPEF! Ce système qui marche sur la tête depuis 30 ans n’est pas prêt de s’arrêter avec l’armée de branques qui gouvernent et qui gèrent les collectivités territoriales.

      1. Peste et coryza

        Ménage : peu valorisant et mal payé, mais ne nécessite aucun diplôme.
        Bref, un boulot que la plupart des gens, même non diplômés, évitent. Même s’ils n’ont pas d’autre opportunité, allocs oblige.

        Donc, il ne reste sur ce marché que les pépites comme demandeur d’emploi potentiels.
        Or, arriver à l’heure, être polie, être propre et honnête, etc… est assez incompatible avec nos pépites.
        Et en plus, y a les allocs.

        La solution est à priori simple : relever les salaires pour rendre ce job plus intéressant que les allocs…
        Sauf que pour l’entreprise, ce n’est pas rentable.

          1. Peste et coryza

            D’accord, mais avec son corolaire :
            – Expulsion des pépites, façon « valise ou cercueil ».
            – dissolution de l’ENA, invalidation des diplômes de cette école et de toutes les titres acquis par ce diplôme.
            – exil des cuistres à la tête de ce pays, et saisie de leurs biens pour réparation du préjudice.
            – dissolution des réseaux de ces cuistres…
            – expulsion de BHL.
            La perte de près de 10 millions d’habitants et de son élite politique actuelle résoudrait d’un coup beaucoup de problèmes…

            1. Peste et coryza

              Sinon, il y a la guerre, comme méthode qui a fait ses preuves. La guerre civile, c’est encore mieux.
              A la fois pour fournir des bouc émissaires et focaliser l’attention de la population. Les gens n’aiment pas chercher leurs fautes en eux même, en général…

            2. Peste et coryza

              Oui. On y règle les comptes…

              @Vengeusemasquée
              La perte sera sans doute insurmontable pour la philosophie française… m

            3. Calvin

              « D’accord, mais avec son corolaire […] »

              Peste&C, on signe où ?

              Ce serait l’ébauche d’un vrai contrat social qu’on pourrait réellement signer !

            4. mlallier

              La guerre civile, oui, c’est une bonne idée.

              Mais si on utilise Fartzilla, est-ce que les Turcs et les Australiens viendront nous bombarder ?

            5. LeRus

              D’accord pour mettre tout ce monde dehors, mais où donc?

              Personne ne va vouloir de ces gens-là! Voyez comme les USA ont du mal à refourguer leurs pensionnaires de Guantanamo, alors des énarques…

            6. Fausto Consolo

              Au programme de 2017 par Ségo : rétablissement du joug de bois sur lequel les sentences seront inscrites, marches en public avec port d’écriteau résumant les crimes des coupables, autocritiques en présence de citoyens sélectionnés pour leur stricte application de la Loi Républicaine Pour Toutse. Centres Pour Toutse Fermés ou Pôles d’Accueuye Citoyene pour les réfractaires. L’othographe aussi changera ne vous échauffez pas c’était fait exprès. Les 10 miyons ? c’est vous, c’est nous… les autres sont en majorité (pour le moment il est vrai) !

        1. AkA

          Pour la réparation de voiture, ce n’est pas nouveau, ca s’appelle l’APRE: Aide Personnalisée au Retour a l’Emploi. Ca permet effectivement de faire réparer sa voiture gratis mais aussi d’en acquérir une, de passer son permis, d’acheter des vêtements et de 2 ou 3 autres trucs sympa.
          Mais je vous rassure c’est limité à 2000 ou 3000 € par an et par personne, suivant les régions.

          1. Nyamba

            Oui, c’est rassurant : ce n’est jamais que de l’argent, davantage que ce que la plupart des gens imposés, qui se lèvent tous les jours pour bosser, gagnent en un mois, certes, mais franchement, la solidarité n’a pas de prix, et faut pas êt’ radin, hein…

            1. GG

              Nyamba j’ai bien noté que vous ne vouliez pas être reconnue mais je suis tout de même très curieux de connaître votre métier !
              Rassurez-vous je n’habite plus à la Run depuis longtemps 🙁

            2. GG

              Ah, mais on fait comment ?

              Il faut que le maître des lieux me communique votre adresse mail utilisée pour les commentaires, sur la mienne, c’est le seul moyen ?

            3. Black Mamba

              @Nyamba
              Charmante jeune fille , il va falloir que vous soyez plus réservé à dispendre de la sorte votre adresse mail.
              Je ne suis pas née de la dernière pluie donc à mon humble avis une jeune tortue à peine sorti de son oeuf doit savoir que l’océan est un milieu hostile comme la jungle.
              :mrgreen:

            4. Nyamba

              @ Mme Black : Je ne perçois aucun noir dessein derrière ces demandes 😆
              Mais vous avez raison, ma foi (sauf sur mon jeune âge ! Mais il est vrai que mon avatar peut prêter à confusion :P). Notre hôte H16 n’est pas un répertoire d’adresses !

            5. Aristarque

              @ Nyamba, passé l’ adolescence, les quatre âges successifs de nos compagnes sont : jeune femme, jeune femme, jeune femme et jeune femme. 😐

    2. marmoot

      @andrelux

      Il est dommage que vous fassiez un développement intéressant pour terminer par une stupidité. Peut être devriez vous vous renseigner un minimum sur la démographie médicale libérale et hospitalière, a fortiori en médecine générale ( merci le numerus clausus) , ainsi que sur les horaires desdits hospitaliers (loin du mi-temps, même près de la retraite…) avant de partir en guerre contre les « vils fumistes » bac+10 qui ne veulent pas reprendre le cabinet de madame (sans doute par pure fainéantise, cela va de soi)

    3. Aristarque

      On en arrive là par le fait que le médecin libéral aura du mal à se faire 50 à 60K€ in the pockets en bossant comme un dingue jusqu’ à 20 ou 21 heures alors qu’ un médecin salarié obtiendra sans trop de mal du 60 K€ tout aussi net in the pockets pour bien moins d’ heures de travail. Là aussi, la profession se féminisant entraîne à cette inflexion de trajectoire… Mon épouse, MK DE a commencé sa carrière en faisant deux ou trois ans d’ hosto en salariée puis a décidé de se lancer en indépendante comme une brave. Cela a duré quatre ans où il est apparu très vite que la SS, si elle n’ osait pas trop serrer le kiki aux médecins (fin des années 80), commençait à compenser gravement sur les para-médicaux, que les tiers-payants avaient une méconnaissance totale de la locution : date limite de paiement, taxe professionnelle à furieuse augmentation (quasi-doublée en cinq ans – avec de l’ inflation encore à 5 ou 6% l’ an), des horaires de travail qui auraient du être qq chose comme de 17 à 22 ou 23H : oui, vous lisez bien que la journée était quasi-morte puisque même un nombre négligeable de retraités ne pouvaient en journée, compte tenu de leurs clubs, voyages, assoces, etc…, de la paperasse en veux-tu, en voilà pour la SS des patients et la sienne, les caisses de retraite, le TP et ainsi de suite comme à l’ époque zéro congé de maternité, ni avant ni après sauf à ses frais entiers avec tous les suceurs du peuple à alimenter comme si vous bossiez à donf (cela a changé depuis). Donc elle est repartie en hosto où elle gagnait finalement pas tant que cela en moins mais pour beaucoup beaucoup moins d’ heures…

      1. marmoot

        Désolé, mais là encore c’est un peu du n’importe quoi: vous partez de l’exemple de madame (décidemment..), masseur-kiné (quel rapport?) pour, à la suite d’un salmigondis verbal faire une dichotomie entre le gentil libéral (très très relatif, d’ailleurs) et le méchant hospitalier. Désolé, mais le réel est un peu plus nuancé que vos fantasmes.
        Pour faire 60ke/an net, un PH sera échellon 11 (20 ans d ancienneté) et temps-plein, soit 48h hebdo, si celui-ci à la chance de bosser dans un service à effectif complet (assez rare de nos jours, et ce malgré la volonté de tout ces toubibs sodoku-friendly de bosser à l’hopital. Mais où sont-ils donc, tout ces branle-musards?!). Sinon, et ben le monsieur devra assurer la « permanance des soins », obligation statutaire (vous savez, le truc que n’a pas un généraliste ou spécialiste en ville, qui a le droit de fermer son cabinet à 18h et de renvoyer tous les patients sur les urgences, déjà surchargées en journée): par exemple, à 3 pour un service de réa ça fait: garde 24h, repos 24h, service 10h, 2.3 fois/semaine. Soit 78h, avec WE, nuits et fériés. Sinon c’est pas drôle, et vous savez à quel point l’on tient à notre esprit carabin. « beaucoup beaucoup moins d’heures », n’est ce pas?

        Voila, voila. Merci d’apprendre la nuance; la problématique de l’offre médicale en France est un peu plus complexe qu’une histoire de salariat…

        1. Aristarque

          Merci de laisser votre paranoïa au vestiaire.
          Nous traitons du médecin indépendant versus le médecin hospitalier, sans faire état ni nous intéresser à leur humanité naturelle ou feinte.
          Si je vous comprends bien, les médecins hospitaliers se dévouent corps et âme à la médecine 7J/7, 365 J/an, 24H/24 sans le moindre CP ni la moindre respiration (ont-ils seulement un modeste terrier en dehors de leur chambre de garde ?) pour un salaire somme toute modeste au regard des études faites et validées et pour de tels horaires?
          Peut-on dire que ce sont finalement des smicards qui gagnent beaucoup d’argent à cause de leurs nombreuses heures de travail ?
          Alors que les médecins de ville se font un max de thunes à ne pas faire grand chose d’autre que de fermer la boutique à 18H00 cinq jours sur sept, prendre des vacances le reste du temps (même à visiter pour certains les paradis fiscaux façon Cahuzac, pourquoi pas), renvoyer les patients en souffrance aux urgences et avoir un niveau de vie après qq années de ce labeur que nos stakhanovistes mettront 20 ans à atteindre…
          Tous des sacrifiés sur l’autel (pas l’hôtel, B.M. !) de la médecine, de la science, du dévouement et de la beauté du geste ? Vraiment ?
          Je ne l’aurais pas cru et andrélux non plus, visiblement.
          Je comprends que vous soyez étonné qu’andrelux le soit devant le désintérêt face à l’offre (sympa, à mes yeux) de sa femme et sachez que je partage son étonnement.
          Quant à la problématique de l’offre médicale en France, nous en reparlerons un autre jour, notre hôte l’ayant déjà abordée et parce que même la presse mainstream l’a fait également (elle raconte n’importe quoi, je sais).

          Petit détail : dans ma famille et belle-famille proche, il y a un ophtalmo libéral, une demie douzaine d’infirmières en milieu hospitalier dont une de mes filles, un MK hospitalier (qui vous savez) et que tout ce petit monde se parle. Bien entendu pour raconter n’importe quoi comme vilainetés sur les médecins hospitaliers comme vous devez bien vous en douter.
          Serviteur.

          1. Black Mamba

            « Tous des sacrifiés sur l’autel  »
            😈
            C’est incroyable comme certaines expressions deviennent à la mode et restent marqués par un soupçon de fantaisie et de rigolade :mrgreen:

          2. marmoot

            Bof. Le fait que vous soyiez obligé de jouer de la caricature à la grosse louche sur mes propos montre bien le niveau de votre argumentation et de votre connaissance du sujet. Je demandais juste un peu de nuance, mais bon ça semble hors d’atteinte.

            1. Aristarque

              Quand un interlocuteur de votre espèce caricature tout autant les médecins généralistes en feignant de croire qu’ils bossent à peine 35H la semaine (en ouvrant leur cabinet 5,5 jours/semaine), il ne doit pas s’attendre à ce qu’ on le prenne véritablement au sérieux et à ce qu’on ne lui réponde pas sur le même mode. Puisque vous convenez que vous le fîtes à la grosse louche, nous sommes au moins d’ accord sur ce point…

            2. marmoot

              Relisez mes messages, je n’ai jamais dit qu’un généraliste faisait 35h par semaine; ce n’est pas en ajoutant le mensonge à l’ignorance que vous deviendrez plus pertinent. Je ne m’oppose pas aux collègues de ville (que je comprends), de clinique (j’y suis passé) ou d’hopital (j’y suis) qui font tous leur boulot comme ils l’entendent, je m’oppose aux cuistres dans votre genre qui tirent des généralités de café du commerce sur les médecins hospitaliers sans rien connaitre, à partir des « on dit » d’autres personnes eux-mêmes extérieurs à la profession. Que cette évidence ne fasse pas tinter votre grelot me fait penser qu’il n’y a rien à tirer de cette discussion. Rideau.

            3. Aristarque

              Marmoot est dialecticien mais quelque peu sophiste également.
              Effectivement, par exemple, il n’a pas dit textuellement qu’un généraliste faisait 35 H/semaine mais il a dit :
              « vous savez, le truc [impossibilité de refuser un énième patient après une longue théorie de ceux-ci] que n’a pas un généraliste ou spécialiste en ville, qui a le droit de fermer son cabinet à 18h et de renvoyer tous les patients sur les urgences, déjà surchargées en journée) » de telle sorte qu’une lecture normale ne permet pas d’estimer que Marmoot admette de longs temps de travail pour les généralistes de ville, ni peut-être même un horaire de fermeture nocturne pour ceux-ci mais qu’il préférerait des ouvertures non-stop pour supprimer la défausse sur les urgences? Non ?
              Sauf,bien sûr, à considérer qu’il est des plus courants de trouver de tels cabinets ouverts au moins dès les 4 ou 5H00 du matin …
              Mais il attribue à andrelux un propos plutôt belliqueux « avant de partir en guerre contre les « vils fumistes » bac+10 qui ne veulent pas… par fainéantise » qu’on a peine à lire en filigrane des propos de ce commentateur, tout de même surpris que personne ne soit même intéressé un poil par une offre de don de cabinet médical…
              Passons pour briser là.
              Je connais la technique consistant à sans arrêt protester qu’on n’a pas dit telle ou telle chose sauf qu’on l’a tellement suggérée que beaucoup l’ont entendue ou cru l’entendre, ce qui évite de débattre du fond en se frictionnant sur la forme.
              Je connais également celle, pour rompre un échange, consistant à asséner que seul un médecin peut s’exprimer valablement sur la médecine, les conditions d’exercice d’icelle, etc… ou un architecte sur l’architecture de même ou un militaire sur l’armée ou la guerre et ainsi de suite. A ce titre là, seuls les membres de l’olympe professionnel retenu ont le droit de parler de leur art et tous les autres relégués au rang de manants n’ont plus qu’à la fermer puisqu’ils ne sont manifestement pas du sérail, donc pas au niveau requis et ne peuvent par voie de conséquence, que partir d’un socle de données de seconde main nécessairement fallacieuses, tronquées, incomplètes, remplies de biais et de parti-pris quand ils ne sont pas suspectés de trouver uniquement leurs sources dans la presse ou au café du commerce…
              Même, dans le cas présent, les para-médicaux et les auxiliaires médicaux ne doivent exprimer aucune opinion sur la médecine et les médecins puisqu’ils n’ont que très peu d’occasions dans un hôpital d’observer les médecins en action et ne pourront donc que se montrer définitivement partiaux envers eux.
              Je suggère donc à notre hôte de ne plus parler des sujets hors de sa compétence affichée pour l’informatique et de laisser ses habituels sujets tels que la fiscalité, l’immobilier, l’économie socialiste, l’écologie pastèque, etc… être traités par de vrais intervenants professionnels aguerris type énarque des belles promotions, administrateur territorial ou conservateur des hypothèques, les membres d’Alternatives Economiques ou le tandem Duflot-Batho.
              Bien à vous, Marmoot.

  19. Mominette

    Emouvant, la manière dont les français semblent « découvrir » ce qui était limpide et largement annoncé par tous les commentateurs étrangers, au soir même de l’élection la plus idiote de l’Histoire de France.

    Je me souviens de ce gourou anglais qui écrivait ce jour-là : « la marge de Hollande sera nulle, en raison d’un électorat qui en veut toujours plus et refuse tout changement. Il va donc essayer vaille que vaille d’alimenter ce tonneau des Danaïdes par des impôts forcenés, qui vont encore ruiner la France, et fera diversion par une agitation « sociétale » qui fait ‘moderne » et ne coûte rien. Les Années qui viennent seront celles de la ruine de la France ».

  20. greg

    Le coup de la subvention des tablettes ou smartphones grand public pour les écoliers c’est vraiment du gros n’importe quoi!
    Les enfants sont déjà assez dissipés comme ça, pas la peine d’en rajouter.
    A part essayer de jouer à angry bird en classe, les tablettes n’apporterons rien et seront un gadget de plus à transporter dans les cartables.
    A la limite, une liseuse specifique pour remplacer les livres, pourquoi pas.
    En paca (et certainement d’autre régions) il y a des distributions de PC portables il y a quelque années, les enseignants n’ont jamais réussi à leur trouver une utilité et les enfants les ont juste utilisé comme de simples accès à internet (à condition que les parent aient internet).
    Il feraient mieux de faire des cours sur comment gérer sa vie privée sur les réseaux sociaux, et pour le reste la bonne vielle classe d’informatique avec des PC robustes suffit largement.
    Je ne suis pas rétrograde, ma fille de 4 ans a déjà sa storio, mais emmener un bidule plus tard à l’école je suis contre.
    Certains nous dirons qu’à l’époque c’était rétrograde d’interdire les calculatrices à l’école. Mais ces 70 euros « d’optimisation fiscale » c’est encore de l’argent dépensé pour empirer la situation.

    1. Nocte

      Nous on a la Car’Tab…

      450 collégiens auront des tablettes en lieu et place d’un cartable et de son contenu.

      Merci le conseil général…

    2. Aristarque

      En Val de Marne, affichage sur les abribus que le CG offrira (aux frais de qui, je me le demande) un PC portable à tous les collégiens »pour que l’ égalité ne soit pas qu’ un simple mot »… C’est-y-pas mignon ? 🙁

        1. Black Mamba

          « Vive l’abrutisme  »
          Le regard que j’ai sur ces dons est plus tôt très négatif 👿
          Deux de mes enfants autrefois collégiens ils ont bénéficié de ces ordinateurs …
          Sur les 2 ans et 4 ans d’utilisation ils ont rarement eu besoin de leur ordinateur, peut-être un devoir par trimestre et même je suis gentille 👿
          Tout les ans je me dois de leur confisquer sinon ils passent leur année scolaire à traîner sur le WEB à visionner les séries débiles ou même l’année dernière une de mes filles regardait des films morbides qui lui suggéraient des envies de suicide tellement elle était la proie des ses camarades à la récrée.
          Nous faisons le maximum d’effort pour filtrer les aspects négatifs mais nous ne pouvons être constamment dernière leur dos ; ils ont droit eux aussi à une vie privée .
          Cette année encore une fois nous avons reçu des informations que le collège et le lycée vont être au coeur de la technologie …C’est bien joli tout ça, mais à moins de faire partie de la population qui ne travaille pas il va m’être encore difficile cette année d’encadrer et de veiller sur mes enfants. 🙁

  21. Aristarque

    « Il distribue des petits bonbons. »
    A je ne sais pas combien de centaines d’euros la sucette (fonction du modèle, de la marque, du volume acheté, etc…), cela fait cher le paquet pour une classe, je n’ose penser pour la France entière!
    Il y a quelques années, le CG de l’Hérault avait eu la même brillante idée mais pour des ordinateurs qui s’étaient retrouvés, à peine distribués aux gamins, plus vite que cela sur E-Bay ou Le Bon Coin au motif de leur ringardise technologique déjà surpassée par les ordinateurs perso des garnements…

    1. trottinette

      Toujours la fuite en avant, les familles touchent allocation familiale, alloc de rentrée, de noel ? (je ne sais plus), va exister peut etre aussi pour paques, ramadam, yom kippour. Les hommes politiques s’inventent des besoins et distribuent l’argent joyeusement pour s’acheter une clientèle. Moi, je paie des impôts, et ça me fait mal de voir qu’on donne à d’autres ce que je ne peux pas acheter à mes enfants. Les téléphones ordinateurs portables ne sont qu’une facette de ce que l’on voit. Qui n’a pas vu dans un supermarché des gens sortir avec un ou des caddies accompagnés d’une personne qui donne seulement un papier à la caissière.

      1. Le Gnôme

        Non, non, pas Noël, ce n’est pas hallal (ou casher, comme vous voudrez). Ce n’est pas bisoucompatible. Les chômeurs ont droit à une prime de fin d’année, pas de Noël. On se demande bien porquoi, le chômage est couvert par une assurance, non ?

        Il faudra que je demande à mon assurance auto et habitation si j’ai droit à une prime de fin d’année. Yapaderaison.

        1. channy

          Non tous les chomeurs n ont pas droit a une prime de fin d annee(j ai jamais eu de prime de fin d annee quand j etais au chomage)..A ma connaissance ce sont les rsistes qui y ont droit…
          Et pour les bons d alimentation CCAS oui je confirme c est en constante augmentation et pas forcement pour les gens a qui l on pense ,la grande majorite vont a des gens d europe de l Est , on ne peut pas acheter une tv ou un ordi avec..sauf petit arrangement avec le gerant du magasin.

  22. trottinette

    Ce qui est encore plus marrant (en serrant les dents bien sur), c’est qu’on apprend qu’à Clermont ferrand, on ne peut plus loger les « entrants » dans les hotels, manque de moyens parait-il ? La solution est vite trouvée, encore plus de moyens. Parce que ce cas là n’est pas isolé. Potentiellement, il y 870 distributeurs de fonds pardon d’associations d’accueil. Et comme la France est « bonne », tout le monde entier s’y donne rendez-vous. Vous vous rendez compte le reste de l’Europe ne fait rien, vous voyez tout de suite la conclusion:
    Faut demander aussi à l’Europe de financer. On est arrivé en France a tellement financer ce tonneau des Danaides que fatalement faut demander à d’autres.
    ou bien fermer les frontières : ça, ça ne se fera pas.
    donc on revient automatiquement à la 1ere solution : plus facile c’est les impôts qui paient.
    C’est un exemple comme un autre, une fuite en avant : impôt, sécurité, éducation, immigration. Le bateau est fou. Le 1er qui alimente les 3 autres. Faut bien des veaux mais ils commencent à maigrir.

    1. hussardbleu

      @Trottinette : le Bateau est Ivre….

      Nous ne manquons pas de « Peaux-Rouges criards »

      mais, mauvais Libéral parfois

      « Je regrette l’Europe aux anciens parapets ! »

      et je me rachète, en visitant

      « les marais énormes, nasses
      Où pourrit dans les joncs tout un Léviathan ! »

    2. Tribuliste

      D’autant que la solution proposée par la mairie (gymnase aménagé et transport) a été refusé par les demandeurs d’asile, poussés qu’ils sont par des associations plus que douteuses humainement parlant!
      Double peine : on paie au prix fort des incapables pour régler ces problèmes en france. Comme ils ne font rien, on paie à nouveau l’europe pour trouver des non solutions onéreuses. On nous présente la facture deux fois pour rien. L’argent est injecté cependant… dans la croissance?? 😛

      1. Tribuliste

        MAJ : Le tribunal administratif astreint le préfet à reloger 16 familles sur 24… Décision rendue possible par l’ordonnance du conseil d’état de février 2012  » il appartient aux autorités de l’Etat de mettre en oeuvre le droit à l’hébergement d’urgence reconnu par la loi à toute personne sans abri », et « qu’une carence caractérisée dans l’accomplissement de cette tâche peut (…) faire apparaître (…) une atteinte grave et manifestement illégale à une liberté fondamentale »
        Voila, pendant ce temps-là nos petits vieux crèvent la bouche ouverte et presque à la rue, après avoir nourri l’état pendant des décennies… à méditer.

        1. Black Mamba

          Notre généreux état providence a besoin de se sentir « utile », il a un énorme besoin d’être gratifié ….
          Le seul moyen pour notre état d’exister est de créer de la demande, de la misère, des parasites. … et pour cela on accepte tout les profiteurs qui revendiquent des droits et même l’état les encourage à réclamer
          VENEZ , VENEZ, VENEZ,VENEZ
          L’ÉTAT VOUS LE DONNERA….
          Petit air à chanter sous le même refrain que Donnez, donnez….Dieu vous le rendra 👿

  23. Christophe

    Les chiffres du déficit (à fin juillet) viennent de tomber. Comme d’hab’ les journalistes-veaux-veules focalisent sur la « baisse du déficit » (grâce à la hausse massive des recettes + 15 milliards ! ).

    http://tinyurl.com/l8snutd

    Notons « quand même » (Copyright Manolo) que fameux déficit atteint 80 milliards !

    Mais ce qu’il faut regarder ce sont bien entendu les dépenses.
    235,5 milliards en 7 mois ! Contre 226 en 2012 (7 mois).

    Soit une hausse stupéfiante de…. 4 % (magré la baisse des dépenses d’intérêts sur la dette).

    Bien au-delà de l’inflation officielle.

    Et on peut faire confiance à Neuneu pour avoir utilisé des magouilles comptables pour pousser à la fin de l’année certaines dépenses.

    Bref c’est la fête du slip. Et le mur de la réalité se rapproche. Très vite.

  24. Christophe

    Rien de mieux qu’une illustration du cauchemar dans lequel nous vivons.
    On vient de recevoir ça.

    *********
    L’article 8 de la loi de sécurisation de l’emploi institue une nouvelle obligation de consultation en matière d’orientations stratégiques avec pour support une base de données particulière.

    1. Constitution d’une base de données économiques et sociales (L. 2323-7-2 du code du travail)

    Cette base devra être mise à jour régulièrement et accessible en permanence aux membres du comité d’entreprise ou, à défaut, aux délégués du personnel […]

    Un décret à paraître précisera le contenu des informations contenues dans la base de données qui seront relatives : aux investissements sociaux, matériels et immatériels, à la RSE, aux fonds propres et à l’endettement, aux rémunérations des salariés et dirigeants, aux activités sociales et culturelles, à la rémunération des « financeurs », aux flux financiers à destination de l’entreprise, à la sous-traitance, aux transferts commerciaux et financiers intra-groupe.

    Ces informations porteront sur les deux dernières années et l’année en cours. Elles devront intégrer des perspectives sur les trois années suivantes.

    ************
    !!!!
    Vous comprenez mieux maintenant ? 😉 Ah ah ahah

    1. Before

      Il y a quelques mois, les enc***s qui nous gouvernent ont rendu obligatoire les mutuelles d’entreprise, même pour les toutes petites.
      Donc, une nouvelle dépense obligatoire, avec un double effet pour les couples qui travaillent : ils vont payer deux fois pour la même chose (c’est déjà mon cas).
      Aujourd’hui on apprend ceci : http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202988878028-complementaire-sante-une-niche-fiscale-a-1-milliard-devrait-etre-supprimee-601952.php
      Joli coup de billard ! Personne ne me fera croire que c’est fortuit !

      1. Claribelle

        Si c’est obligatoire désormais pour les entreprises, pourquoi diable les fonctionnaires et autres assimilés N’ont toujours PAS de mutuelle (SNCF, professeurs, collectivités locales… exemples pris dans ma famille) ?

          1. Before

            Mais pour ce qui est des fonctionnaires et assimilés, je ne sais pas ce qu’il est prévu, mais si l’état doit financer une mutuelle pour ses employés, il prendra l’argent dans notre poche, de toute façon …

      2. vengeusemasquée

        Juste pour vous faire encore enrager un coup : les mutuelles n’ont jamais été rendues obligatoires dans la fonction publique. 😆

        1. hussardbleu

          En 1789, on avait brûlé les terriers…. on peut se demander si on n’en prend pas le chemin… et si ce ne serait pas une bonne chose… histoire de démontrer que le « ras le bol fiscal » n’est pas qu’une métaphore…j’ai bon caractère mais j’ai le glaive vengeur et le bras séculier…

            1. gem

              C’est pas une métaphore, c’est une périphrase.
              – Oh fait pas chier !
              – Ça, c’est une métaphore. »
              FPPLEDBDPDCS

        2. tess

          Ce n’est plus des politiques que nous avons, ce sont des fox terriers bien teigneux et nerveux pour débusquer le moindre gibier dégageant une flagrance d’Euros dissimulés.

          1. Aristarque

            Une fragrance ! Ouh, l’ horrible emprunt anglo-saxon. Que n’ employâtes-vous fumet ou effluves ou senteurs ou remugle, par exemple ? Nous avons cependant tout faux puisqu’on sait depuis Vespasien que d’odeur, l’ argent n’ a pas… 😆

            1. tess

              Si, Si, l’argent dégage toujours une odeur malodorante pour les socialistes. Au G20, ils se sont mis d’accord pour lutter contre l’exil fiscal mais c’est pas pour eux. Et quand bien même ils pratiqueraient eux même l’exil fiscal, les listes disparaissent comme par enchantement. C’est comme la déclaration fiscale de Jospin qui s’est perdue toute seule. Oh c’est balaud.

            2. Aristarque

              Sentiment ?
              D’où tirez-vous cela, bon ami ?
              d’un patois local de vos vertes collines et ombreuses vallées ?
              Que penseriez-vous d’empyreume résultant de l’échauffement du contribuable ? ou d’exhalaison ?

            3. hussardbleu

              @Aristarque : il faut être chasseur, ou médiéviste, pour connaître cette acception du mot « sentiment »…

              Apparu dès la fin du XII° siècle (DUCHARTRE « Dictionnaire de la Chasse »

              et ATILF :
              CHASSE. Faculté développée chez les chiens de chasse de percevoir l’odeur émise ou laissée par le gibier. Avoir le sentiment très fin. Les chiens, que le sol ne favorisait pas, perdraient le sentiment, avec le fumet de tout cela (LA VARENDE, Trois. jour, 1947, p. 15).
              P. méton. Odeur émise par un animal de chasse, et en partic., traces de cette odeur persistant sur l’itinéraire de l’animal (sol, branches, eau). Votre cerf suit l’eau pour effacer sa voie et il marche dans le sens du vent pour que le vent entraîne son sentiment en avant de lui (DRUON, Chute corps, 1950, p. 24). [Les chiens] parurent, fouineurs et le nez au sol (…) flairèrent les pierres, la rocaille du chemin, froide et sans sentiment (VIALAR, Rendez-vous, 1952, p. 157).

          2. Aristarque

            @HB. Merci pour cet éclaircissement. Chasseur n’ étant point, mon handicap devenait certain. 🙂

    2. hussardbleu

      @ Xango :

      « pour eux, ce qui n’est pas encore taxé est une niche fiscale ! »

      Je retiens, superbe formule !

  25. calc80

    Je crois que j’aurais intitulé le billet « tous les indicateurs sont au rose »…
    Comme disait je ne sais qui, le socialisme partage les richesses ; il ne les développe pas.
    Ça n’est donc qu’une utopie.
    Les utopistes, c’est comme les soucoupistes ; ils y croient dur comme fer, au mépris des réalités tangibles.
    Jetez une soucoupe en l’air et voyez le résultat quelques instants plus tard : patatra.
    Avec les utopistes, qui croient savoir voler, le délai est un peu plus long mais le résultat identique. Quelle perte de temps…

  26. lordtyranus

    réjouissez-vous bandes de cons-tribuables, les impots n’augmenteront que de 2 G€ en 2014, c’est ce que certains appellent une pause fiscale !!!

  27. Tribuliste

    Tiens en parlant d’impôts et compétence des services alloués. J’ai reçu ma feuille ce matin, bon je précise que mon revenu est imposable en Suisse mais je déclare malgré tout en France, par politesse.

    Vacances compliquées, stagiaire zélé, que sais-je… mais tout était carré en Février avec validation par la caisse comme chaque année.

    Et là, avis d’imposition de 13000€ qui tombe, et premier prélèvement de septembre 4300€… 😯

    Dafuck, z’ont encore tout chamboulé là-dedans?

    Heureusement c’est férié pour nous aujourd’hui, petite visite amicale en vue cet après-midi 😈

    Je les aime si fort tous 😳

      1. Tribuliste

        Sur mon formulaire peut-être, celle qui n’apparait que si on porte les lunettes issues de la mutuelle ad hoc 😛

  28. Fred

    Dans le Dîner de cons, Hollande aurait été tout simplement parfait dans le rôle de Monsieur Pignon. Rien d’autre à dire le concernant….

    1. Nyamba

      M. Pignon était gentil, naïf, et innocent. A tout le moins, il était parfaitement inoffensif.
      4 qualificatifs qui ne s’appliquent en aucun cas à cette tâche qui conduit vaillamment son petit monde à la ruine.

      1. Fred

        Mais je crois justement Hollande très naïf dans ses positions idéologiques, ce qui explique son entêtement à vouloir appliquer cette politique désastreuse…. Bref, ce mec est dangereux, quoi qu’on pense.

        1. Peste et coryza

          Hollande est tout sauf un gros naïf.
          Il a survécu à la jungle politique pour se hisser au sommet de la meute de hyènes. Il est sans doute aussi vicieux que Sarkozy (et aussi vicelard que DSK ?).
          Sa bonhommie n’est qu’une feinte, ou alors on est vraiment atteints pour avoir élu ce … politicien.

          1. Fausto Consolo

            100% ok le magistrat supreme ntm est tout sauf benet, gentil, bisou ou je ne sais quoi. Il prepare son avenement et celui de ses pairs depuis 1974. Il était à pied d’oeuvre en 81, a fait avec ce qu’il a pour arriver au sommet et y est aujourd’hui. Innocent ? Na¨f ? Bien intentionné ? Un bon politicard genre 4e qui est là pour sa tronche et celle de sa bande. Il serait capable de lancer un M51 sur un orphelinat public d’enfants handicapés si ça pouvait lui rapporter une once d’avantage personnel. Il est le responsable, la charge est sienne.

      2. Higgins

        Je vois plutôt Normal 1er en Lucien Cheval, le contrôleur fiscal. Comme lui, il est retors, malin et dangereux.

        Certains ont la dent dure mais juste: « La recherche du pouvoir est le seul motif que je vois à tous les efforts entrepris par l’actuel président. Les mesures prises depuis le début de son mandat, qui font fi des règles économiques élémentaires (voir les élucubrations médiatiques du ministre Montebourg), qui tendent à chasser de France les citoyens éduqués, travailleurs, investisseurs ou simples amoureux de leur pays, fait froid dans le dos.
        Quelle dose de cynisme permet de se moquer à ce point de la réalité? Donneur de leçons, prétentieux, accroché aux ors du pouvoir jusqu’à l’inexistence, Monsieur le Président, apprenez que la réalité finit toujours par avoir raison de la théorie. Dans votre cas, la descente ira d’autant plus vite qu’il n’y a même pas de théorie officielle. On cherche vainement une ligne politique: on ne voit qu’errance dans les réflexions et incohérences dans les actions. Peut-être vous considérez-vous la victime expiatoire de pareils errements de vos prédécesseurs? Si vous le pensez, c’est qu’en plus vous n’avez rien compris à notre ère de communication.
        Vous cumulez aujourd’hui deux faiblesses majeures pour pouvoir gouverner votre beau pays: on ne vous reconnaît plus comme le roi, mais vous êtes toujours bien nu! »
        (http://leblogalupus.com/2013/09/05/douce-france-lettre-ouverte-a-mes-regrets/)

        1. douar

          super billet.
          J’ai été quand même tout surpris d’entendre ce midi sur France Inter, oui oui, sur France Inter, une attaque en règle de la politique étrangère de FH sur le dossier syrien. Ils n’ont pas dit que c’était un tocard mais ça y ressemblait beaucoup…

          1. gem

            pourquoi surpris ? FI est tenu par les cocos. ils flinguent le Hollande à toute occasion, vu qu’il est évidemment trop à droite. Alors dans un cas où shadok 1er s’aligne sur les ricains (le grand Satan !) pour faire une guerre (!!), y vont pas se gêner !

      3. hussardbleu

        @Nyamba « cette tâche  » : le circonflexe, s’il s’adapte fort bien à la rotondité du personnage, est toutefois ici superfétatoire, mon amie…

        Le gros rose qui tache ?

          1. Aristarque

            Bonne amie Nyamba, la prochaine fois, écrivez tanche pour désigner Normal 1er. Tout le monde comprendra aussi bien et pas d’accent circonflexe à placer… 😉

            1. Nyamba

              Malheureusement, j’ai beaucoup de respect pour la tanche, un poisson humble, tranquille, gentiment gluant, qui ne fait de mal à personne.
              Mais bon, s’il le faut, je me résoudrai à l’appeler, en toute simplicité, « le blob ». Cela a le mérite d’être concis, et anatomiquement pertinent.

            2. Aristarque

              Caractéristique à la pêche. Prend son temps pour examiner l’appât, le tâte, le suçote puis s’il lui plaît, mord franchement. Il faut placer l’appât au ras du fond de l’étang et ne surtout pas ferrer aux petits frémissements d’approche, sinon nada. Très convenable à manger. Très approprié pour Normal 1er sauf que personne ne sait quel goût il peut bien avoir sous la dent. Cela viendra peut-être…
              Socialando delenda est

            3. Tribuliste

              Ombre lui sied mieux je trouve.. d’ailleurs pour notre Normal, « Ombre Commun » en est le titre officiel ^^

            1. Nyamba

              J’ai bien compris 😛
              Yet you got it all wrong, dear sir (et mettez-y un accent yankee, ça sonnera mieux !).

            2. hussardbleu

              Impossible, mon accent est definitely british, my dear, et de fondation…

              Les USA, au début des années 60, ma période de formation intellectuelle, c’était quasi le bout du monde : songe que j’ai connu les locos à vapeur sur la vieille ligne PLM, et que mon premier voyage aérien, c’était sur un avion à hélices… atterrissant au Bourget…

              L’accent yankee, au surplus, est parfaitement vulgaire à mes oreilles. Mais, et pour en revenir aux temps passés, je me revois exactement, dans le salon familial, au moment où j’ai appris l’assassinat de JFK, il y aura très bientôt 50 ans…. le 22 novembre 1963…

            3. Nyamba

              Quand je vous l’dis, que je parle comme une poissonnière mal embouchée 😉 !

              Un petit facepalm s’impose, à songer que de mon côté, j’ai appris l’assassinat de JFK en regardant le film avec Kevin Costner, 30 ans plus tard… et sans trop y rien comprendre. Je me souviens juste que c’était la première fois que je voyais jouer Gary Oldman, et que le personnage qu’il incarnait, ne me disant absolument rien, m’étais néanmoins fort sympathique… Bref, à 10 ans, je ne savais déjà pas différencier les méchants des gentils, ce qui explique probablement cette naïveté indécrottable qui me caractérise toujours.

            4. Higgins

              Le reportage le plus juste que j’aie pu voir sur l’assassinat de JFK a été fait par Jean-Michel Charlier, le grand scénariste de BD (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Michel_Charlier), dans un de ses dossiers noirs, qui passaient sur la 3, autant qu’il m’en souvienne, le samedi soir très tard à la fin des années 70. Il avait reçu des menaces de mort sérieuse quand des gens ont su qu’il travaillait sur ce sujet et que ce serait diffusé. Malheureusement, à ma connaissance, les trois émissions qu’il a consacrées à cet évènement ne sont pas disponibles sur le Net.
              Extraits: « 14 avril : L’assassinat de John Fitzgerald Kennedy (1). Un certain Lee Harvey Oswald. Cette première émission relate les aspects inconnus de l’attentat de Dallas contre le président américain John F. Kennedy, en novembre 1963 : avertissements et menaces préalables reçus par Kennedy ; connaissance et surveillance par le FBI de Lee Harvey Oswald plus de huit mois avant l’assassinat ; l’étrange personnalité et les activités suspectes d’Oswald, dans les Marines d’abord, puis en URSS comme agent de la CIA affecté aux communications clandestines avec les avions espions U2 ; les négligences à peine croyables de l’organisation du cortège présidentiel le 22 novembre 1963, les carences et les « erreurs » aussi énormes que volontaires des premières investigations de la police de Dallas et du FBI ; les circonstances troublantes de la liquidation d’Oswald par Jack Ruby ; les silences du procès de celui-ci ; etc.

              21 avril : Kennedy (2). Six secondes pour tuer. Stricte et méthodique contre-enquête à partir des contradictions, invraisemblances et incroyables conclusions du rapport Warren, truqué avec l’accord de la Maison-Blanche pour « raison d’état ». Cette seconde émission, documents officiels, films et photos inédits à l’appui, prouve que J. F. Kennedy a été tué par plusieurs assassins dont certains postés face à lui (Oswald était derrière lui) ; qu’une balle dont personne n’a jamais parlé, a été trouvée dans le corps du Président et escamotée, contre reçu officiel, par deux agents du FBI présents dans la salle d’autopsie ; que les notes d’autopsie ont été détruites par les médecins non qualifiés qui ont procédé à celle-ci, sous le sceau du secret militaire ; que la localisation officielle des blessures reçues par JFK est en contradiction formelle avec le rapport d’autopsie ; que le cerveau de Kennedy a disparu… L’émission refait toute l’enquête policière et médico légale sur l’assassinat, et fait le point sur les morts violentes et mystérieuses de plus de cent témoins clés de l’affaire.

              28 avril : Kennedy (3 et fin). La vérité en marche. Toujours avec faits et témoignages à l’appui, l’explication la plus probable du mystère Kennedy. Vérité vers laquelle s’achemine la commission d’enquête du Congrès, qui dénonce certains personnages aussi bien informés que John Haldeman, assistant de Richard Nixon, condamné après l’affaire du Watergate. Cette émission retrace l’organisation du complot : la mise en place du bouc émissaire, Lee Harvey Oswald, agent de la CIA et indicateur du FBI.
              Les 3 émissions seront rediffusées sur la même chaîne en septembre 1983, avec l’intervention en direct, sur un plateau, de Jean-Michel Charlier et d’invités.  » (http://www.jmcharlier.com/tele_dossiers_noirs.php)

            5. hussardbleu

              Dans le cas d’espèce, tu n’as peut-être pas tort : LHO est à mes yeux ce qu’il avait proclamé être, c’est à dire « a patsy ».

              Un gamin de 24 ans, fort intelligent, mais manipulé volens nolens, du début à la fin, par des activistes cyniques et cruels…
              Mais, bon, on ne va pas partir sur du HS total…

            6. Aristarque

              Encore un peu de temps et notre barbon et demi (pas barbon à demi, non) nous confiera avoir contemplé l’ envol des frères Wright et admiré quelques dreadnoughts à Scapa Flow. Mon baptême de l’ air était aussi sur Constellation, consacré depuis longtemps plus bel avion de ligne à hélices… However I’m younger. 😐

            7. vengeusemasquée

              @Nyamba : Gary Oldman ♥
              Il suffit à faire définitivement préférer les méchants.
              (pour poursuivre sur le HS)

            8. vengeusemasquée

              Son amitié avec Besson est son plus gros défaut, sauf dans le cas de Nil by mouth.
              Je préfère de loin The blood is the life, and it shall be mine, pour ma part. Inégalable.

            9. vengeusemasquée

              Ahahah oui j’adore ce truc. EuropaCorp est la plus belle boîte de prod de nanars du monde. Je te réponds par mail soon. 😉

            10. hussardbleu

              @Aristarque : comme j’ai eu l’honneur de le dire à mon ami Pilâtre de Rozier « bah! marchera jamais, votre machine ».

            11. Aristarque

              Bon ami, votre vénérable âge emmêle quelque peu vos souvenirs. Non seulement, la machine volait et avait été testée en présence du Roi lui-même, mais le marquis Pilâtre de Roziers n’ était que le premier pilote d’ essai du monde. La conception /réalisation en revenait aux frères Montgolfier, ci-devant papetiers-cartonniers à Annonay. Mais qu’ avez-vous pensé du fardier de Nicolas Cugnot, machine fort intéressante et quasi-contemporaine de la montgolfière?

  29. Paroxystique

    L’énormité de la cavalerie fiscale et la fulgurance de conneries sorties de la boîte à clowns option hydre version exponentielle, me fait penser que l’on nous a pas tout vraiment dit et que la stratégie est bel et bien l’anéantissement du pays et de tout ce qui produire quelque chose ou seulement y penser…. La stratégie du chaos en somme pour je ne sais quelle finalité…

    Si ce n’est pas le cas, nous sommes au-delà de la stratosphère ou dans une dimension encore inconnue d’évolution du cerveau… Gloubiboulbiguesque.

    1. Calvin

      Je ne suis pas sûr que nos élus en aient la volonté et l’envie.
      Ils vivent au dépens des autres, et ils n’auraient pas scié la branche sur laquelle ils survivent en parasite.
      Non, il font ce qu’ils ont toujours fait, là, ils savent que ça tangue, et continuent leurs recettes habituelles.
      Ils nous ont juste habitué à appliquer un coefficient multiplicateur à chaque fois. A chaque crise. A chaque connerie légale.

      1. Charles

        L assemblée nationale grecque est un bon exemple. Elle subsiste et se contente de voter ce qu ordonne l UE

  30. FBM

    C’est HS, mais ça vaut le coup : le Monde reprend une dépêche commise par l’AFP. Rien que le titre annonce que ça va être catastrophique : « Les activités humaines ont contribué à la moitié des phénomènes météo extrêmes ». Vous noterez l’absence de conditionnel, ou de quoi que ce soit qui nuancerait la conclusion : c’est donc démontré, il n’y a aucun doute, c’est ainsi.

    Ensuite, on lit l’article : du pur n’importe quoi. On commence par nous citer une conclusion du rapport : « les mécanismes météorologiques naturels et les fluctuations normales du climat ont joué un rôle clé dans ces phénomènes ». J’y vois une légère contradiction avec le titre de l’article, mais ça doit être mon cerveau qui fonctionne mal.

    Mais le « journaliste » continue l’article : les 18 équipes de « chercheurs » arrivent à dire, pour chaque événement, la proportion de celui-ci qui est soi-disant due à l’activité humaine. Par exemple, la vague de chaleur en 2012 à l’ouest des USA ? 35% due à l’homme. La sécheresse dans le centre ? Non, ça c’est 100% dû à la nature.

    Ensuite, l’article est agrémenté de prévisions alarmistes du GIEC. On nous explique que la banquise arctique n’a jamais autant fondu qu’en 2012, en omettant que l’extent de 2013 est bien plus grand que prévu par les réchauffistes.

    Chose rassurante : sur les 3 commentaires de l’article, 2 expliquent que c’est du grand n’importe quoi.

    Le lien pour finir : http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/09/06/les-activites-humaines-ont-contribue-a-la-moitie-des-phenomenes-meteorologiques-extremes_3472280_3244.html

    1. Calvin

      C’est le gros avantage de l’internet pour les feignants.
      Le titre suffit, la plupart des gens n’iront pas lire le contenu.
      Donc, même si des études infirment le crédo de la pensée unique, il suffit d’atténuer la portée, d’en oublier des passages, et de donner un titre presque à rebours.
      H16, ici même, en de nombreux exemples étayés (sourcés et rassemblés sous le vocable « pignouferies de presse »), nous abreuve de ces distorsions.

      Les plus beaux trolls de ce blog n’ont, en général, même pas lu l’article de presse initial tandis qu’ils sont les défenseurs de la cause induite par le titre.

        1. hussardbleu

          Celle-là m’avait échappé : grandiose…. mais je trouve regrettable que l’on se sente obligé de préciser qu’il s’agit d’un fake… on fait dans la dérision en permanence de nos jours, mais le sens de l’humour se perd, et le sens critique tout autant…

    2. carpediem

      Vous êtes étonné de trouver ce type « d’information » dans ce journal. Le Monde, c’est notamment Bergé, grand pourfendeur du capitalisme (sauf pour lui et son immense fortune), grand défenseur des minorités (sauf dans son jardin, faut pas pousser mémé dans les orties quand même!), grand trésorier de la Gôoooooche, grand stalinien d’idées. Donc normal qu’ils reprennent la litanie du réchauffement climatique et des phénomènes météo anthropiques. L’un de leurs journalistes (depuis 15 ans) s’est aperçu qu’il y avait une grosse omerta sur le dossier de Notre Dame des Landes, la Grande Vérité lui est apparue (quand même) : son journal est à la botte du pouvoir, mince alors et saperlipopette. Il a constaté que l’ancien préfet de Nantes est maintenant employé chez Vinci, qu’il existe un véritable blocus des images du site (vous en avez vu vous?), que certains rapports minimisent l’impact écolo et maximisent l’impact commercial du projet. NDL est un bâton merdeux qui empeste les arcanes du pouvoir, d’où motus, d’où corruption et intimidation. Il semblerait pourtant que sur place, on se mobilise toujours vigoureusement, j’habite à 17 kms, je pense que je vais me fendre d’une petite visite… Le journaliste en question a démissionné, tout retourné d’avoir découvert l’eau chaude.

        1. hussardbleu

          On est prêt à tout croire, de la part de ces gens-là… ce serait rigolo quand même qu’ils se fassent serrer sur un dossier pareil, et en fort bonne compagnie, car il semblerait que d’autres partis que le Socialiste soient favorables à cet aéroport bien inutile….

    1. Calvin

      Laffer-me !
      (prononcer la ferme)

      Peu de gens croient à la courbe de Laffer.
      Surtout que nos élites ont une belle parade : « c’est la faute aux exilés ou aux fraudeurs, s’il y a moins de taxes de prévu ».
      Or, ce faisant, ils confirment évidemment l’existence de Laffer… tout en la niant…

  31. eheime

    « En fait, lorsqu’on lit que le nombre d’immatriculation a baissé de plus de 10% en août, renvoyant ce mois d’août dans les plus mauvais depuis 1997, on peut parler de dégringolade, avec une descente aux enfers bien marquée pour PSA Citroën qui encaisse plus de 17% de baisse à lui tout seul. »

    >
    Je pense que ça n’est pas seulement économique. Il y a certainement un appauvrissement de la population qui explique la baisse des ventes en France. Mais ce n’est pas la seule raison, loin de là.
    Pour les automobilistes aimant la voiture, sur les routes, ils sont devenus un gibier traqués par la maréchaussée dès lors qu’ils renoncent à rouler une vitesse endormissante. Pour certains d’entre eux, l’acaht d’une voiture plaisir, celle qui vous fera perdre votre permis, n’est plus une priorité.
    D’autant que les voitures s’alourdissent, se ressemblent de plus en plus (la faute aux normes de securité), et en demandent de moins en moins au pilote, qui , en gros n’a plus qu’à tourner le volant.
    Pour les autres, c’est le payage autoroutiers, les controles techniques, le cout de l’assurance et surtout le prix de l’essence qui peuvent faire renoncer à la voiture, ou tout du moins à certains trajets (annulation du voyage, train, avion, covoiturage, etc ..). Or la voiture, moins utilisée, et vue comme un moyen de transport, durera plus longtemps, donc sera moins renouvellée.
    D’autant que cette population, qui se fiche d’avoir un nouveau modele, constate que sa voiture est de plus en plus fiable. Inutile de la changer puisqu’elle démarre !
    Dans les grandes villes, et plus certainement dans Paris, la voiture n’est plus une aide, mais un soucis. Il faut la garer, payer le parcmetre ou le parking mensuel, se retrouver dans des bouchons monstres et imprevisibles, souvent créés de toutes pièces volontairement par les municipalités. Sans parler des PV qui ne sont plus une sanction, mais un impot puisqu’ils ne visent plus la sanction d’un comportement repréhensible mais plutot celui de posseder une voiture.
    Au point que posseder une voiture dans Paris tient du masochisme. D’autant que , au moins intramuros, l’alternative de transports est assez riche.

    Meme si la voiture rend d’immenses services et n’est pas pres de disparaitre, cet ensemble de facteurs, pas tous politiques, et certainement pas tous économiques, expliquent l’absence d’interet à renouveller. Et je pense que ce n’est que le début : avec la voiture sans pilote (annoncée par Renault dans quelques mois) , une famille entiere pourra se partager une seule voiture puisque celle ci pourra deposer quelqu’un puis revenir et deposer un autre membre de la famille (ou de la société, du village, etc ..). Les ventes vont s’effondrer !

    1. Calvin

      Eheime : « Et je pense que ce n’est que le début : avec la voiture sans pilote (…) , une famille entière pourra se partager une seule voiture (…). Les ventes vont s’effondrer ! »

      Je pense plutôt le contraire !
      Certes, chaque conducteur n’aura plus SA voiture, mais chaque foyer aura la sienne, y compris ceux qui n’en avaient pas : les sans-permis, les handicapés, les très-vieux, etc…
      Donc, la première génération va devoir s’équiper, et il y aura ensuite du renouvellement.

      D’ailleurs, une même voiture pour plus de trajets équivaut à un remplacement plus fréquent.

      Donc, non, ce sera un renouveau de l’auto.

    2. Le Gnôme

      Il faut que je change ma bagnole qui a 18 ans, je prends un petit modèle d’occase, ce n’est pas la peine d’acheter du neuf pour nourrir le Moloch, pour ce que je roule, ça me suffira pour me transporter d’un point A à un point B.

        1. Le Gnôme

          Je fais confiance à mon garagiste car je n’y connais rien et je n’ai pas envie de me faire gruger, le modèle n’a pas d’importance. Les enfants sont partis, je n’ai plus besoin d’une berline pour transporter ce petit monde.

      1. vengeusemasquée

        De toute façon, considérant le prix de l’immatriculation d’une voiture neuve, il faudrait être fou pour ne pas acheter d’occasion. Il faut bien des fous pour que nous puissions acheter derrière eux mais autant ne pas en faire partie.

  32. NeverMore

    Aujourd’hui 6 septembre (5 septembre au calendrier présidentiel), à 14h47, le CAC affiche une progression de -0,00%, alors qu’en fait il recule de +0,00%. De qui se moque t’on ?

      1. NeverMore

        Exact, autant pour moi, c’était 14h17 (c’est vérifiables sur les graphiques du cac). Mais entre les avancées négatives et les reculades positives, comment veux tu … qu’on y comprenne quelque chose …

        1. Calvin

          Bah, ça devrait rentrer dans les mœurs : une moindre augmentation (des impôts, du chômage, etc…) = une baisse.
          Ah, attends… une moindre augmentation du PIB = une forte hausse du PIB, la crise est finie…
          Tu as raison, on se fout de notre gueule

          1. Nyamba

            Euh… je poste ici, dans la catégorie « on se fout de notre gueule ». Je viens de lire (oui, il est tard) l’article du Point linké dans le billet. Je ne puis m’empêcher de mettre en citation ces extraordinaires points positifs relevés par le journaliste, en seconde partie d’une nouvelle franchement peu réjouissante :
            « Elle obtient en revanche de très bonnes notes en matière d’inflation (1re position), de qualité des routes (2e), des infrastructures ferroviaires (4e), de nombre de téléphones fixes par habitant (3e) (…) »
            Je… je ne sais plus… QUI, au monde, arriverait à se réjouir de ça ?

            1. Higgins

              Pour l’inflation, la baguette de pain est à plus de 6,57 Fr, le réseau ferroviaire part en saucisse, le reste ….

            2. Aristarque

              Il parle des infrastructures ferroviaires ! Il se garde bien de parler du nombre de trains qui y circulent (hors grèves, neige, pluie, vent, soleil, feuilles mortes…)

            3. Nocte

              Ah la sncf et ses excuses…

              Le plus beau que j’ai eu à subir
              « En raison du gel du gazole qu’il a fallu réchauffer dans le réservoir, le train aura 20 minutes de retard »

              La loco qui menait le train ce jour là, et comme les autres jours, était une motrice électrique…

            4. Black Mamba

              @Nocte
              La SNCF nous prend vraiment pour des blaireaux 👿
              J’utilise le plus possible la voiture pour aller sur Paris, les rares fois que nous sommes obligés de laisser la voiture c’est par pure crainte de voir notre BMW vandalisé ou sinon nous y allons en mode camouflage en utilisant la Prius 😉

    1. Duff

      C’est comme ce soir en football, grâce à un tir juste à côté de Karim Benzema, l’équipe de France va gagner 0/0

      1. Duff

        Dommage qu’il n’y ait pas beaucoup de footeux sur ce blog, ma prédiction était autrement plus précise qu’une prévision de croissance de Bercy. Bon ok je sais que c’est facile, mais quand même.

      2. Fausto Consolo

        une égalité victorieuse… Quand à moi je pense que je vais faire un versement négatif de mon loyer ce mois ci.

      1. Aristarque

        Ça y est, j’ ai compris! On va emprunter les 200 M€ (ou Normal 1er émettra une taxtout’bet) qu’ on prêtera au Mozambique pour le remercier de nous avoir choisis, on lui fourguera la camelote, on oubliera de réclamer les mensualités ou Normal 1er fera un geste de mansuétude façon Côte d’ Ivoire. 😐

  33. Karamba!

    Bah il a refait le coup du déni aujourd’hui, en clamant que non, pas du tout, il n’est pas isolé comme une truffe dans son merdier syrien. Je ne sais pas comment ce gars peut encore croire que sa parole ait une prise sur le réel, un pouvoir de conviction demeuré intacte sur les gens. Enfin il voit bien ses statistiques de popularité catastrophiques. Il doit être vraiment un peu con. Ou franchement très désespéré…

  34. ploumploumtralala

    >Un seul robinet
    >celui des taxes
    >Un seul levier
    >celui des impôts
    Levier ?
    N’y a-t-il pas un « l » de trop ?

    1. Calvin

      Peut-être pas, mais tous les matins, il doit se dire :
      « C’est ce qu’on faisait avant, c’est ce que les présidents ont toujours fait avant, mais pourquoi ça marche pas avec moi ???
      C’est vraiment trop injuste… »

      1. vengeusemasquée

        Y’a Crapuzac qui a dû se dire la même chose aussi : mais tout le monde a toujours fraudé le fisc. Pourquoi moi ne puis-je pas le faire ? Pourquoi ????!!!!!!

  35. Calvin

    Pour rire, quelqu’un peut refaire l’affiche « la France Morte » avec une photo d’Hollande ravi, genre… la rentrée des classes ?
    Je n’ai pas le temps de m’y coller, mais j’aimerais voir le résultat !!

  36. Higgins

    Le gouvernement de ce pays continue de creuser allègrement et fait la chasse aux niches fiscales: « …le gouvernement devrait annoncer courant septembre un cadre légal pour le commerce et l’utilisation de ces appareils (les cigarettes électroniques). La France n’aurait pas l’intention de freiner leur développement, mais simplement de l’encadrer…En France, on ne pourrait alors plus les acheter ailleurs qu’en pharmacie, avec des taxes plus élevées et aucun produit ne pourrait être vendu sans avoir reçu une AMM (autorisation de mise sur le marché), une procédure coûteuse (au bas mot 500.000 euros par modèle)* et longue, qui compliquerait et ralentirait singulièrement la vente des e-cigarettes…’Etat qui perçoit plus de 10 milliards d’euros sur les tabacs dont une bonne partie finance la Sécurité Sociale, ne se réjouit pas de voir fondre une partie de ce pactole en raison du succès du vapotage. Difficile de reporter une partie des taxes sur les cigarettes électroniques car s’il s’avère qu’elles permettent aux fumeurs de décrocher de la cigarette (ce qui semble quand même être facilement démontrable), les surtaxer reviendrait à dégrader la santé publique. » (http://www.challenges.fr/entreprise/20130906.CHA4035/cigarette-electronique-la-vapoteuse-en-sursis-a-bruxelles.html)

    Encore une niche fiscale qui va disparaître … en vapeur!!!

    *et surtout, encore une source de corruption potentielle. Faut bien financer les partis.

  37. Jules

    Apparemment président de la République et qui marchait à tâtons depuis plusieurs mois, entrevoit de la lumière et s’exclame : « La crise de la zone euro est derrière nous ! »
    … Ah bah non, c’est un train qui fonce sur nous !

  38. BA

    Vendredi 6 septembre 2013 :

    Voilà qui ne va pas simplifier la tâche de François Hollande. Alors que l’isolement du président de la République grandit sur le dossier syrien, il est désormais lâché par son opinion publique. Selon un sondage Ifop pour Le Figaro, 64 % des Français se déclarent opposés «à une intervention militaire internationale en Syrie».

    Réalisée en septembre, cette enquête atteste un effondrement du soutien aux projets de François Hollande. De février 2012 à août 2013, le pourcentage de Français défavorables à une intervention oscillait en effet entre 49 % et 41 %.

    Mais les derniers développements du dossiers syrien ont bouleversé la donne. Après le refus des Britanniques de participer à une opération «punitive» du régime de Bachar El-Assad et après la décision de Barack Obama de consulter son Congrès avant toute décision, la France se retrouve seule en première ligne. Et François Hollande isolé au coté des États-Unis, comme l’a montré le déroulement du sommet du G20 à Saint-Pétersbourg.

    Et quand bien même la France parviendrait-elle à former une coalition de pays décidés à bombarder la Syrie, les Français désapprouvent. Ils sont ainsi 68 % à s’opposer, en cas d’«intervention militaire internationale», à une participation de la France.

    http://www.lefigaro.fr/politique/2013/09/06/01002-20130906ARTFIG00443-intervention-militaire-en-syrie-les-francais-lachent-francois-hollande.php

  39. Tom P

    « Vous ne voulez plus payez d’impots,pas de problème quittez votre pays,vous savez j’ai 16ans et je sais que ça va mal mais j’aime mon pays plus tard si j’aurais un emploi je prefere payez mes impots en sachant qu’avec on assurera mas sécurité,je pourrais envoyé mes enfants a l’école,en attendant avec nos impots en embauche des fonctionnaire si plus personne paye ses impots on est bon a fermé tous les service publics plus de policer,de pompier,d’enseignantetc…  »
    C’est … émouvant.

      1. Klepsy

        Heureusement que c’est mignon. Parce qu’avec autant de fautes, il faut avancer des qualités derrière…

    1. Nyamba

      Notez qu’il est écrit « ça va mal » au lieu du très habituel « sa va mal » (ça pique de l’écrire comme ça >_<) ; pour cette jeune personne, tout espoir n'est pas perdu (pour peu qu'elle apprenne la conjugaison).

      Et quoi ! Même l'EdNat et sa méthode globale n'ont pas réussi à éteindre les lueurs du bon sens chez la nouvelle génération. La valeur n'attend pas le nombre des années, ni les compétences grammaticales… donc oui, c'est assez émouvant, je trouve 🙂

    2. Lambda expression

      Bonsoir, nous ne sommes pas contre payer des impots, nous sommes contre payer trop d impots et surtout pour que cet argent soit bien utilisé.
      Voudrais tu que pour ton bien, quelqu un te prenne ton argent en te disant qu il va le depenser pour ton bien ? Ou prefererais tu choisir toi meme ce qui est bon pour toi ?

      1. Black Mamba

        Je plussoie :mrgreen:
        Il est normal de payer des impôts , mais quand on reçoit la feuille IR et qu’on vous annonce sans même demander votre avis que vous devrez 30 000 euro cette année, ors l’année précédente c’était 10 000 euro. On a qu’une envie c’est de faire ses bagages et Chao! Bye! Bye!
        http://images.ados.fr/1/medias/photo/5907974590/345916444d/img-img.jpg

        Nous payons bien assez même trop de charges par le biais de nos entreprises . J’estime que l’Etat devrais même nous récompenser en allégeant nos impôts car enfin m***e nous contribuons à la richesse de la France 👿

        1. Tom P

          BM, je répond ici car une précision s’imposait ! Avez vous réellement une prius ? :O
          Ps : Lambda expression, ce commentaire n’était pas de moi 😉 je suis donc totalement de votre avis

          1. Black Mamba

            Oui. J’ai réellement une Prius.
            Nous possédons 3 voitures, la Prius je l’ai filer à ma fille aînée. C’était un coup de coeur de mon époux, c’est un Zécolos dans l’âme qui adore les nouveautés. 😆

    3. Nyamba

      O_o Je suis tellement crevée que j’avais zappé les deux premières lignes, et compris exactement l’inverse de ce qui est écrit (et ce n’est que le commentaire de M(me?) Lambda qui m’a fait relire le truc en entier).
      Fichtre, considérez que mon précédent commentaire est purement sarcastique…

        1. Duff

          Je comprends mieux la conversation. J’adore le ton des réponses du parisien libéral quand il répond à un crétin qui vient vomir sur ses vidéos! C’est toujours fun. il y a quelques jours, le site d’Alain Soral a publié une de ses vidéos, je ne sais quand et laquelle mais du coup il a du faire face à un flot d’idioties.

          Une rapide recherche infructueuse m’a donné l’envie d’évoquer plutôt ça quand je suis allé sur le site de Soral pour la retrouver:

          http://labs.ebuzzing.fr/top-blogs/politique

          J’imaginais pas qu’ER soit en tête ce qui explique maintenant clairement pourquoi Valls s’en est pris nommément à Soral et Dieudonné. Le site d’ER a clairement pour but de détourner l’électorat naturel du PS vers en gros le FN… Alors je comprends mieux pourquoi Manu s’en émeut subitement.

          En revanche bonne nouvelle, c’est que le présent blog est bien placé et visiblement à la hausse. ebuzzing étant dirigée par Pierre Chappaz, muet ces derniers temps et passablement écœuré mais certainement fiable.

          Au passage:
          http://libertarien.overblog.com/pas-envie-de-politique

          1. Peste et coryza

            Un bémol de taille : les sites des cocos et autres apparatchiks UMPS sont encore très consultés.

            1. Duff

              Je ne serais pas aussi sévère, quand Ivan Rioufol dénonce l’attitude de Copé face à ce crétin d’Apathie il déclenche une tornade de réaction qui révèle en fait la fracture sociale de la droite. Rioufol est peut être réac mais en déclarant compte tenu de sa position et de ses martingales, que la droite a tort de ne pas être libérale, il remue le caca comme personne!

              http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2013/07/derriere-la-peur-des-mots.html

              On verra bientôt si à droite il y enfin une vraie prise de conscience de ce qui a merdé sous Sarkozy. L’emprise de celui ci est telle que le débat semblait interdit. Les choses bougent et du coup des blogs de droite bonapartiste bougent aussi…

              Je trouve ce classement particulièrement inquiétant pour la gauche, Soral est un puissant vecteur pour détourner les électeurs naturels du PS de leur déterminisme consenti et le reste du classement me laisse penser que les idées libérales progressent. Plus vite que les pseudo-alternatives au socialisme qui rechignent à endosser les idées libérales.

              Pour finir : Le PS ne sera jamais libéral, ceux qui ont cru qu’Hollande et les fils spirituels de Delors et Rocard convertiraient le PS au libéralisme se sont trompés, et pire, c’était facile de le prévoir. En revanche, à droite, il y avait des socialistes convaincus qu’il fallait renforcer l’état pour être élu qui, compte tenu de la débâcle économique actuelle, se rendent compte leurs erreurs. Copé a cité le mot liberté 50 fois dans son discours de rentrée. Il n’est pas crédible, lui qui a trempé dans la piscine de Takkiedine mais c’est un signal. Le Maire est clair sur la réforme des retraites etc. L’an prochain, la socialiste rousse UMP va perdre face à la socialiste brune à Paris, voilà des événements qui petit à petit faire bouger la droite.

              Je ne serais donc pas aussi pessimiste que vous.

Les commentaires sont fermés.