Najat Vallaud-Belkacem propose de punir fiscalement les familles pauvres

En début de semaine, je consacrais un billet à Fleur Pellerin. LOL et rigolance mis à part, pour des raisons évidentes d’égalité homme-femme, je me dois donc aujourd’hui de faire un billet sur Najat Vallaud-Belkacem, le porte-parlote du gouvernement qui ne m’a d’ailleurs pas laissé le choix : le ministre des droits des femmes souhaite à nouveau attaquer la réalité avec le burin de la loi et le marteau de la règlementation afin de rendre la fiscalité plus câline au travail des femmes.

Peut-être fallait-il faire oublier le débat parlementaire inexistant sur la pénalisation des clients de la prostitution, et tenter de camoufler les vociférations outrées et pourtant argumentées des principaux concernés (tant clients que prestataires de service) ? Peut-être était-il devenu nécessaire d’agiter une nouvelle fois le microcosme parisiano-politicien ou journalistico-médiatique en tentant la résolution d’un problème que personne ne se posait ? Difficile à savoir, tant la stratégie globale du gouvernement et de chacun des ministres semble impénétrable au commun des contribuables. Quoi qu’il en soit, voilà notre effervescente minustre lancée dans un nouveau chantier qui cumule l’avantage de concerner les Femmes, ces créatures éternellement bafouées par la société patriarcale capitaliste mondialisée qui croque du chaton au petit déjeuner, et l’avantage de rejoindre Berny Bercy dans son combat contre l’Hydre Budgétaire en plein choc anaphylactique de simplification. Il y a un autre avantage qui est celui de l’illisibilité complète du charabia proposé, mais on est ici en terrain normal pour la porte-parlote.

égalité sexuelle salariale : grimpez à bord pour une bonne tasse d'égalité !

Tout part du constat évident et non-discutable que les femmes sont discriminées, notamment dans l’accès à l’emploi de certaines professions comme grutier, marin pêcheur, égoutier ou informaticien. Et ça tombe bien : en terme d’égalité des droits des femmes, tout le pays réclamait instamment que soit fait quelque chose, avec des actions fermes et décidées, tout plein de leviers à mobiliser, des revalorisations à faire et des interventions concrètes très palpables à base de tangible qui laisse des traces. M’ame Najat a donc décidé de prendre les dispositions nécessaires pour mobiliser son ministère afin d’encourager une prise d’action décisive. Et concrète, bien sûr.

Ce qui se traduit immédiatement par l’inévitable création d’un GrRrand Service Public de l’Orientation qui a pour ambition de se fixer des objectifs, et notamment de mixité dans les études supérieures. Oui. Elle est cash comme ça, la Najat. Ca ne s’arrête pas là, bien heureusement. Par exemple, pour les pôle « emplois d’avenir », elle explique que son ministère a veillé « aux objectifs sexués » qui sont mis en place, ce qui pourrait vouloir dire qu’il y aura donc des emplois d’avenirs réservés aux femmes pour des raisons de quota, ou ce qui pourrait aussi vouloir dire également que certains objectifs auront un petit zizi et d’autres un petit trilili. Je penche pour la seconde option, bien plus poétique. Il y a bien sûr tout un épais nuage de vapeurs stato-égalitaristes supplémentaires, mais ce ne sont pas celles-là qui m’intéressent ici.

En fait, de tout le fatras de propositions vaguement articulées entre le désir compulsif d’égalitarisme aplanissant et celui de se faire mousser médiatiquement, la plus choupinette reste sans doute celle qui consiste à adosser cette fumeuse fameuse égalité à la fiscalité. Comme il est à la mode actuellement de faire des réformes à la dynamite devant les micros (et au pinceau triple zéro en coulisse), la minustre s’est donc mis au diapason des autres clowns gouvernementaux en proposant une vaste refonte de l’impôt sur le revenu. C’est certes la troisième ou quatrième depuis le début de l’année, mais après tout, chaque ministre peut bien tenter sa chance. Pourquoi pas elle ?

S’appuyant sur les palpitantes conclusions du volumineux rapport commandé pour l’occasion, Najat Vallaud-Belkacem propose de revenir sur le principe de l’impôt par foyer fiscal pour en faire un impôt individuel. L’idée du foyer fiscal était de tenir compte des cas, assez fréquents, où l’un des deux conjoints ne travaille pas. Comme cette réalité — où un conjoint (forcément la femme, faible et au foyer) ne travaille pas — est globalement assez intolérable dans une République des Droits de la Femme, la politicienne propose de moduler le quotient familial afin de favoriser les couples ou les deux sont actifs, ou, au contraire, pour réduire les avantages des couples déviants pardon monoactifs. Ceci permet, sans tenter directement dans l’individualisation de l’impôt, de moduler un peu plus la façon dont ils sont calculés et ponctionnés, transformant une usine à gaz déjà violemment tubulurée en usine à gaz égalitariste féministo-compatible dont les subtilités occuperont à n’en pas douter des cohortes de comptables et d’avocats fiscalistes sur les trois prochains millénaires. Et concrètement (puisqu’on nage dans le concret depuis quelques lignes), cela veut dire que les ménages qui n’ont qu’un revenu mais tout autant de bouches à nourrir se retrouveront donc à payer plus d’impôts. Oui, vous avez compris : Najat Vallaud Belkacem s’attaquera ainsi de front à la pauvreté en punissant solidement les familles où un seul des conjoint travaille. Voilà qui va être extrêmement populaire.

najat consentement a l impot

Rassurez-vous, il existe une autre possibilité, comme plafonner l’avantage du quotient conjugal, un peu comme pour le quotient familial. Là encore, on sent nettement l’ajout verruqueux sur le furoncle global de l’imposition en France, ce qui tombe juste à point pour rejoindre le fameux Choc de Simplification dont Berny Les Bons Budgets a la charge. À force de simplifier de la sorte, il est raisonnable de dire qu’absolument plus personne n’y comprendra rien et les redressements fiscaux tous azimuts pourront enfin être parfaitement arbitraires sans la moindre source possible de contestation. On a les chocs de simplification qu’on peut, mais à ce titre, la tâche des inspecteurs sera considérablement simplifiée. Ça tombe bien, c’était le but.

Vous l’aurez compris en lisant ces élucubrations foutraques pour péronnelles aux hormones mal contrôlées : il ne s’agit pas tant d’égalité devant le droit que d’égalité effective, à la Procuste, où tout ce qui dépasse sera coupé (et il y a toujours quelque chose qui dépasse). Le réel ne s’accommode pas des coups de boutoir du gouvernement ? Le réel s’obstine à trouver plus de femmes dans l’Éducation Nationale et dans les infirmières que dans le BTP ou la marée-chaussée ? Le réel, décidément chafouin, colle plus de femmes au foyer que d’hommes ? Qu’à cela ne tienne, chaque ministre redoublera d’effort pour plier le réel à ses lubies. Et quand ce n’est pas le chômage comme récemment, c’est la fiscalité qu’on tripotera pour aboutir au résultat que l’on cherche.

Le résultat, bien sûr, ne sera pas là. Les couples continueront obstinément à se répartir les tâches de façon horriblement sexuée, ou, pire, les bricolages fiscaux aidant, la famille traditionnelle partira en quenouille, malgré son historique assez solide prouvant qu’elle est une bonne idée de base. La réalité, on s’en doute, continuera à faire des pieds de nez de moins en moins citoyens, de moins en moins festifs et de plus en plus féroces. Les passionarias du gouvernement s’acharneront donc toujours plus loin dans les froufroutages inutiles et déstructurants. Pendant ce temps, de simplification fiscale, point il n’y aura, et d’amélioration générale de l’économie française, non plus.

Mais Najat s’en fiche. Elle aura eu ses quarts d’heure de gloire.

J'accepte les Bitcoins !

1B5pLMJnyvAAWtFnLhjjziHjxbmgAwNC8e

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires501

  1. Can-Eye

    Hors sujet (relatif):
    A force de diffuser de l’égalité, des taxes et des bisous, eh ben…
    Y’en a plus !
    Les Belles Lettres ont tout vendu.
    Et je suis bien déçu…

    1. C’est surtout monté en épingle et déformé.
      Le fond : il y a un catalogue des semences officielles. Si on veut vendre des graines hors de ce catalogue, il faut demander une dérogation ce qui limite la quantité de graines qu’on peut vendre et la localisation de la vente. En pratique, c’est évidemment antilibéral au possible, c’est bien le résultat d’un petit lobbying des semenciers sur l’Union Européenne et ça devrait sauter, mais ça n’empêche pas la conservation et la vente d’anciennes espèces.

      Le cas des tomates m’a l’air un peu bidon (et puis vomigorax comme source, ça donne le ton tout de suite).

      Bref : moui, bon, bof, à prendre avec des pincettes.

      1. Jeannette

        C’est possible que l’histoire soit déformée. Ce que je trouve dingue par contre c’est qu’il existe réellement un « catalogue » des semences officielles. Je découvre chaque jour que des parties de notre vie ou de notre environnement auxquels je n’aurais jamais pensé sont en fait normés et taxés par l’administration.

        1. Aristarque

          C’est la conséquence banalement logique d’ avoir une administration grançaise et une administration européenne qui entendent chacune tout réguler, tout contrôler. Si on pond des règles relatives au calibre des oignons ou autres productions maraîchères, il est banalement logique d’ avoir un catalogue de variétés autorisées, interdites ou soumises à dérogations…
          Le libéralisme débridé a encore frappé!

      2. tess

        Le cas des tomates n’est pas bidon. Une association qui préserve la tomate, je ne sais plus le nom. Mais en tout cas il y a un lobbing sur les tomates et sur toutes les variétés de légume. La vente de pépins de tomates produites en dehors des semenciers est interdite. Tous les ans, à la période de la plantation des tomates, une association qui défend la tomate (je sais, cela parait ridicule), se réunit pour échanger des pépins de tomates (il y a une variété énorme de tomates que l’on ne trouve pas dans le commerce) mais les gens s’échangent les pépins qu’ils plantent pour pérenniser la production de tomates les plus rares et tellement plus goutteuses et sans produits chimiques. Mais c’est interdit !!! Oui, Oui, Ouii, on ne peut pas s’échanger des pépins de tomates. Quand au producteur de blé, de mais, ils ne peuvent pas replanter des semences qu’ils ont produites {ce que faisait tout agriculteur auparavant]. Ils doivent recommander des graines auprès des semenciers. C’est le résultat du lobing des semenciers piloté par la communauté européenne. Ce qui va à l’encontre de la nature et de l’agriculture saine.

        1. vxlv

          Ce lobbying permet aussi l’ engendrement de taxes, par exemple la TVA, qui n’ existerait pas si l’ État laissait la production de semences aux agriculteurs… Donc, comme l’ État y trouve son propre compte, il ne peut qu’être favorable à de tels montages économiques.

        2. douar

          Propagande écolo: tu peux très bien réutiliser ton blé que tu as récolté. Par contre, pas le droit de le revendre parce qu’il n’a pas les spécifications minimales (puretés etc…), pour le maïs idem, sauf que là, vu que c’est un hybride, tu perds vite 30% de rendement la première année et ainsi de suite.
          Alors, ton couplet sur la « nature et l’agriculture saine », tu peux le garder, c’est de l’intox avec un beau parfum de comploïte (ah oui, tu as utilisé le mot qui fache: « lobing »)

          1. hussardbleu

            @Douar dit : « Par contre, pas le droit de le revendre parce qu’il n’a pas les spécifications minimales (puretés etc…), pour le maïs idem, sauf que là, vu que c’est un hybride, tu perds vite 30% de rendement la première année et ainsi de suite »

            Je ne suis nullement dans la filière agricole, mais si tu ne peux revendre « ton » blé, et si tu perds 30% pour ce qui est du maïs dès la première année, quelles conclusions en tirer ?

            A propos du « mot qui fâche » : you will lob a handgrenade, for instance (le « fragging out » de la chère Nyamba), but you will lobby the corridors of power… et je ne suis pas bien sûr, en ce qui me concerne, d’apprécier les « lobbyists »…

          2. lazerque

            pas tout à fait.

            il suffit de croiser 2 hybrides de même précocité de 2 sociétés de semences différentes. d’en castrer une au début de la floraison et de ramasser les fruits de l’autre et vous avez la semence pour l’année suivante.

          3. Mansurji

            Cette « propagande écolo » est pourtant tiré d’une réalité, celle de la technologie dite « Terminator » développée génétiquement par Monsanto et qui fait qu’à la récolte, les graines sont stériles et ne peuvent pas être replantées. Pour les détails vous les trouverez sur Internet, l’idée étant d’obliger les paysans à racheter chaque année un stock de graines au prix fort, plutôt que de replanter gratuitement d’après leur récolte.
            Et croyez-le ou non, il y a des gens qui veulent restreindre cette liberté de Monsanto ! Comme quoi la pratique serait dégueulasse et contre-nature, bla bla, le discours habituel des anti-libéraux. Messieurs, Monsanto gagne de l’argent et ça vous gêne ! Et ma foi tant pis pour le paysan, s’il est pas content il a qu’a acheter ailleurs ou prendre ses copains et bâtir une multinationale aussi rentable, après on discutera.
            D’ailleurs je ne comprends même pas qu’on embête Monsanto avec cette histoire de Monopole sur son marché… Une entreprise en situation de monopole c’est qu’elle a été bonne dans son domaine et mérite sa place, et à priori elle continuera malgré tout à agir dans l’intérêt des consommateurs puisque sinon ils se passeront purement et simplement de ses services. Toujours ces états socialistes, à vouloir contrôler la liberté économique…

            1. a/ Monsanto n’est pas en monopole.
              b/ replanter, avec ou sans gêne terminator, une partie de récolte, c’est s’assurer des rendements de plus en plus mauvais. Les agriculteurs ne le font déjà plus depuis un moment.

              1. Mansurji

                Monsanto s’est pris un procès il y a quelques années par l’Etat Socialo-Américain pour situation de monopole.

                Si personne ne replante plus ses graines depuis un moment, pourquoi Monsanto a-t-il pris la peine de développer la technologie Terminator ? On peut leur reprocher beaucoup de choses, en tout cas pas d’être des imbéciles.

                1. Mansurji

                  Sans rire ça me débecte ces lois anti-trust… De quoi se mêle l’état ? On croit rêver. Pour Monsanto quand même il faut préciser, le procès faisait suite à une « class-action ». Saloperie d’activistes qui exploite la moindre faille dans les lois…

        3. petit-chat

          Ce ne sont pas des conneries du tout :
          http://kokopelli-semences.fr/juridique/kokopelli_vs_baumaux
          1-Interdiction d’utiliser, de diffuser des graines non répertoriées
          2-Interdiction aux agriculteurs de réutiliser une partie des semences sauf à payer à nouveau des droits sur les semences autorisées.
          Il existe aussi des vignes, indemnes de maladie et ne nécessitant pas de soin (Noa) qui sont interdites depuis le années 1920, je crois.
          Sur des centaines d’espèces de pommiers, ils n’en est toléré plus que quelques-uns (les goldens américains).
          Et oui, ça mériterait un article sur ce blog ! 😆

          1. La source (kokopelli) est à charge. Il y a d’autres sources plus neutres qui permettent vraiment de faire la part des choses et éviter de tomber dans la caricature.

            1. Peste et coryza

              Il y a les deux :
              – volonté de rationaliser le marché en détriment du nombre d’espèces + diarrhée législative
              – vigueur hybride (ou pourquoi on plante surtout du F1) Dès F2, c’est 25% de rendement perdus.
              Or qui dit hybrides dit parents de lignées pures, donc sélection sur plusieurs générations et brevets dessus (personne ne plante des lignées pures de maïs en exploitation : pas assez productif et trop chiant à entretenir)

          2. simple citoyen
  2. Régis33

    Comme quoi , la connerie n’a pas de sexe . Je pensais , bêtement soit , que le bon sens féminin allait tempérer , en politique , la testostérone .
    Mais elle va finir par me rendre misogyne cette « counasse » ! 🙂

            1. gameover

              Meme article du Figaro:

              « Agitation au forum de la Mixité, qui se tenait ce vendredi rue des Francs-Bourgeois à Paris. Les hauts parleurs annoncent son nom, et la foule de femmes en plein networking s’écarte à l’arrivée de Najat Vallaud-Belkacem, comme la Mer Rouge devant Moïse : ici, la Ministre des Droits des Femmes est accueillie en guest star. »

              Dieu est arrivé… mouais Déesse est arrivée ca le ferait pas.

            2. vengeusemasquée

              @BM : j’aimerais bien être surexcitée mais je suis plutôt surdéprimée si tu veux tout savoir. Encore un bel appart qui me passe sous le nez à quelques heures de la signature parce que gagner 4 fois le montant du loyer ne suffit pas et qu’il faut EN PLUS un garant, que je n’ai pas parce que personne dans mon entourage ne gagne 4500 euros par mois minimum. Bref…
              Mais c’est super ! Il faut intégrer et forcer à tout prix la mixité partout. C’est CA la priorité dans ce pays.
              J’en ai un tout petit peu marre donc je passe mes nerfs et ça fait du bien.

        1. vxlv

          C’est parce que vous ne vous occupez même pas à moitié d’ eux que vous ne voyez pas où est la difficulté d’ en gérer deux à donf! 😆

    1. Jeannette

      Elle est gentille mais un peu cruche.

      J’ai un bac +5, 2 enfants, j’ai arrêté de travailler pour m’en occuper et ne surtout pas laisser mes enfants dans les mains de l’état.

      Ma vie n’est pas « difficile ». C’est un choix que j’ai fait, en grande partie motivée par:
      – Le calcul que nous avons fait avec mon mari sur 1 salaire vs 2 salaire et les frais de garde, transports, etc…
      – L’idéologie commpletement délirante de l’état.

      Résultat avec 2 enfants, le manque à gagner dans notre couple est faible (même nul avec les aides de la CAF, PAJE et autre), je sais ce que mes enfants vont apprendre, et j’en ai marre que les connes du gouvernement viennent me dire comment gérer ma vie !

      1. LeRus

        Oui, mais tu as tout faux dès le début: tu as fait un *choix*.

        Les socialistes ne parviennent pas à imaginer que des individus fassent des choix. C’est soit la nature/société, soit l’Etat, mais surement pas les individus.

        (on a plus ou moins fait le même choix et je m’éclate à écouter mes amis qui courent toute la journée entre les nounous et grands-parents. Chez nous les gds-parents vivent à plusieurs milliers de km. A oui, on a fait le choix de ne pas vivre en fRance aussi 😉 )

    2. Theo31

      Ma grand mère a eu onze enfants, mon arrière grand mère dix sept : elles n avaient pas de problème a gérer puisqu elles deleguaient aux aines. Le socialisme,ca rend vraiment con.

      1. Eole

        Ouais, mais déléguer aux aînés, c’est quoi ça? C’est de l’ESCLAVAGE, ma brave dame, et là et bien on vous envoie les assistantes sociales, les juges pour enfants, etc. etc… 😉

      2. gameover

        A decharge, il est vrai que la delegation se faisait aux ainées é e s.
        Mais maintenant c’est anecdotique soit pour decerner une medaille ou fustiger des chances pour la fRance.

        VM, faudrait supprimer le mot croissant : manger le symbole de certains c’est pas bisou.

  3. sabrauclair

    le désir (…) de se faire mousser…
    médiatiquement.

    Ouf! J’ai eu peur. J’ai cru qu’H16 nous sortait un épisode érotique où la Naja(t) avait craché…son venin. 😉

  4. tess

    j’ai pas écouté la vidéo (jurée, crachée) mais j’ai une vague intuition que c’est « Bécassine, c’est ma cousine » 😆
    C’est le nom qui me vient tout de suite à l’esprit.

    1. tess

      Cependant, Bécassine avec son air nigaud, la bretonne complètement débile qui fait des bourdes toutes les minutes à beaucoup évoluer au fur et à mesure de ses péripéties. Au fond bécassine à été une femme avant tout indépendante et combative. Au fur et à mesure des épisodes, notre bécassine conduisait des voitures (à une époque ou peu de femme avait le permis de conduire) et piloter des avions (là c’était inenvisageable). Mais à la différence de bécassine, belcasine n’évoluera jamais, je peux vous l’assurer. Parole de Bretonne !

      1. vxlv

        Dites pas cela! Le premier permis de conduire a justement été délivré à une femme. Z’étaient pas fous nos aïeux! Ils avaient tout de suite mesuré le danger….

  5. Barbara

    Après tout, si elle veut vraiment en passer par là… Mais alors qu’elle commence par l’équipe de France de balle au pied, pour que cet exemple grandiose entraîne tout un chacun sur la voie du progrès sociétal. Je veux que, dès 2014, 50% de l’effectif soit féminin. Les autres pays n’en font rien ? Qu’importe ! N’oublions pas que nous sommes un pays d’avant-garde.

  6. simple citoyen

    Je comprends parfaitement la logique de cette mesure, finalement de justice.
    Simplement, je crois que l’équipe en place ne veut pas nous effaroucher et qu’ils connaissent les vraies solutions mais ne peuvent les mettre en oeuvre du jour au lendemain dans un pays marqué depuis tant d’années par un libéralisme qu’il faut bien qualifier de débridé.
    Je devine l’évitement de certains, mais vous sachant foncièrement honnêtes intellectuellement, je vous demande de bien vouloir réfléchir honnêtement aux mesures suivantes que je propose afin de compléter celles de notre ministre.
    En gardant donc cette logique non d’une égalité illusoire et finalement néfaste, mais d’une égalité de traitement, on comprend que l’étape suivante consiste naturellement à tenir compte pour l’IRPP de la situation potentielle autant que réelle des individus.
    Je m’explique: une rémunération ne représente finalement qu’une image à un instant t de ce qu’est cette source de revenu. Elle ne la qualifie en rien. En particulier, elle occulte son devenir potentiel ou plus exactement son potentiel d’évolution.
    Raisonnez avec moi et répondez à cette simple question: les 1800€ mensuels de revenu sont-ils identiques pour un agent administratif et pour un commercial qui vient de prendre un nouveau secteur? Bien sûr que non, car si le potentiel d’évolution du premier est faible, c’est tout le contraire pour le second.
    Une telle injustice, une telle différence de réalité doit être compensée. L’IRPP doit y pourvoir.
    Comment?
    En imposant le revenu non seulement pour ce qu’il est, mais aussi, et pour partie seulement, sur ce qu’il devrait être. Ce serait la mesure la plus incitative qu’il soit afin de motiver enfin les femmes à gagner autant que leurs confrères masculins.
    Un corollaire important, est qu’un tel mode de calcul permettrait de réduire de manière systémique tout revenu non déclaré, justement par l’imposition d’une partie de la différence entre le revenu déclaré par l’intéressé et celui effectivement déclaré par l’ensemble des membres de sa profession.
    Bien entendu, l’imposition de ce différentiel quand il se révèlerait négatif ne saurait avoir lieu, et par conséquent ne pourra ouvrir droit à un avoir fiscal correspondant.

      1. Fred

        Faites donc un petit effort pour comprendre ! 🙂 Bon, en attendant, Simple Citoyen, de par son raisonnement retors, mérite d’être nommé Premier Ministre par Mou Ier. C’est déjà ça ! 🙂

    1. vxlv

      ???????? A 23H40, cela ne me parle pas comme texte. Mais je n’ai pas l’ impression que ce sera mieux à une heure moins tardive. Si un des commentateurs nocturnes veut bien nous éclairer sur ce qui doit être compris de ce texte, surtout qu’ il ne retienne pas sa plume!

      1. Marc Aurèle

        J’ai lu ce texte il possède un sens. Mais il est totalement pervers sous ses dessous pseudo intellectuels et verbeux. Ce n’est plus de l’égalité qu’il s’agit mais de punition égalitariste: vous punir par l’impôt pour ce que vous êtes en plus vous punir pour ce que vous faites.

        J’ai déjà été en contact avec cette pensée miasmatique qui relève de la CI : « Simple citoyen » sait exactement ce dont il s’agit. Moi aussi. Tu es démasqué. Sinon cf mon post en dessous.

        1. Théo31

          « punir par l’impôt pour ce que vous êtes »

          On touche là l’essence du socialisme : tu es un homme, tu es juif et religieux, tu es riche, pour un socialiste, tu mérites quadruplement de mourir. Plus de 100 millions de gens sont morts pour ce qu’ils étaient ou supposés être.

    2. Marc Aurèle

      L’introduction devrait vous avoir alertés:
      « dans un pays marqué depuis tant d’années par un libéralisme qu’il faut bien qualifier de débridé »

      Charabia constructiviste d’un TROLL mal déguisé.
      Bien tenté.

    3. Pc

      Alors :
      L’équipe au place connaît les vraies solutions
      Ces années de libéralisme débridé les forcent à temporiser pour ne pas choquer
      La rémunération comme base d’imposition est biaisée, car elle ne prend pas en compte les particularités des revenus, notamment leur valeur future.
      Il faut donc que l’IRPP prenne cela en compte pour être juste : on taxe vos revenus futurs par anticipation.
      En outre, le mode de calcul de l’imposition devrait se référer à la moyenne déclarée dans la profession, et non se baser sur les revenus déclarés par l’individu.

      Voilà pour l’interprétation que j’arrive à faire après 45min de réflexion et deux whiskies.
      En clair, l’imposition sur le revenu est foireuse, il faut 1) taxer par anticipation les revenus futurs et 2) comparer la déclaration du bonhomme avec les revenus déclarés en moyenne dans son secteur.
      L’arbitraire fiscal dans toute sa splendeur…

      Et sinon, sur la forme, je propose de taxer le verbiage, les textes ampoulés, boursoufflés de suffisance qui peine à se dissimuler derrière les circonvolutions syntaxiques et autres lourdeurs langagières.

      « En imposant le revenu non seulement pour ce qu’il est, mais aussi, et pour partie seulement, sur ce qu’il devrait être. »
      Allez, on arrête la philo et on se met à l’économie

      (Désolé d’être sec, il m’arrive de craquer)

      1. simple citoyen

        Oui, je reconnais avoir rédigé ça moi-même un peu vite. L’idée en gros était de parfaire le raisonnement de notre ministre.
        Puisqu’il est de bon ton de prétendre promouvoir l’égalité en modifiant le quotient familial pour tenir compte de la répartition du revenu au sein d’une famille et au final augmenter l’IRPP, pourquoi pas imposer davantage ceux qui gagnent moins que la moyenne des gens dans leur profession pour les motiver à gagner davantage.
        Le discours est le même. On peut alors prétendre lutter contre le différentiel de salaire entre femmes et hommes en imposant davantage celles-ci pour les motiver.
        Et oui, je reconnais avoir emprunté les oripeaux convenus du troll de base dans l’espoir (déçu! Hahahaha!) d’alléger la chose.
        Bref, un désastre.

            1. Peste et coryza

              Exercer une coercition pour obliger les gens à bosser ?

              P*tain, les socialos doivent être désespérés pour revenir à un modèle si primitif.

        1. hussardbleu

          Mais il était très drôle, ton post, Simple Citoyen ! un petit côté ironique à la Voltaire, genre « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes »…
          Comprends pas que nos amis ne l’aient pas compris… devaient être déjà fatigués par les prémices de Noël (oh! pardon pour ce gros mot, je voulais dire « fêtes d’hiver »)….

          1. Nyamba

            Lu l’esprit reposé, il est même excellent !
            M. Simple, je signale votre candidature spontanée au Ministère de l’Epanouissement Citoyen. Je crois que vous y ferez belle carrière !

    4. BetaRedex

      Ce qu’il y a de bien avec ce « raisonnement », c’est que l’on peut élargir à l’infini le champs des taxations. On passe à la vitesse supérieure sur les revenus « potentiels ». Taxer une richesse virtuelle: c’est magnifique.
      Entre ça et s’occuper de la sexualité des gens (mariage gay, théorie du genre, objectifs sexués) on se rend compte que le socialisme c’est avant tout une perversion: voyeur sadique!

      1. simple citoyen

        Une petite remarque pour celles et ceux qui trouvent que de telles idées ne pourront pas voir le jour.
        L’exit tax impose les plus-values latentes. Imposer quelqu’un non pas sur ce qu’il ne gagne mais sur ce qu’il pourrait (devrait? lol) gagner n’est donc en rien original pour nos amis.

        1. gameover

          Y aura quand meme du chemin a faire avant ta supputation de « valeur salariale ». Il y aura quelques arbres a abattre avant.

          Pour info l’exit tax ce ne sont pas des plus-values latentes mais un trait tiré pour faire les comptes a la date de sortie.

          Il y a meme un sursis a paiement et apres 8 ans elle est effacee et il faut s’en remettre a l’imposition dans le pays d’accueil si tant est qu’elle est declaree.

          Entre les 2, s’il y a revocation du sursis, l’imposition ne se fait que sur la base au moment de la sortie du territoire.

          En gros ce sont les regles du PEA.

  7. vxlv

    Il va y avoir du crêpage de chignon au gouvernement si ces donzelles comparent leurs scores chez notre hôte: déjà plus de 100 commentaires d’avance pour NVB contre FP!

  8. tess

    Avec ces fous et ces folles au pouvoir, MLP va pouvoir profiter tranquillement des fêtes de Noël. Sans rien faire, elle va récolter des voix en masse. Je crois que la stratégie des socialistes est claire. Diviser les français, les énerver au point d’aller voter FN. Quant à la droite, c’est du grand n’importe quoi. Le FN est la bouée de sauvetage de Hollande pour être réélu en 2017. HOUILLE HOUILLE HOUILLE !!!!

    1. hussardbleu

      Rapport – un de plus – sur l’immigration et l’intégration, rédigé par des furieux, qui ne peut que provoquer le rejet viscéral de tout Gaulois un tant soit peu rationnellement patriote… Naturellement, réactions en double-think de la classe politique, sans intérêt, tant on connaît leurs ritournelles usées, mais celle de Fillon me ravit :

      L’ex-Premier ministre et rival de M. Copé, François Fillon, y est allé lui aussi de sa mise en garde, dans un communiqué distinct, contre « les dangers que constituerait l’application de ces rapports ». « Ils diviseraient un peu plus les Français et alimenteraient tous les extrémismes », a fait valoir M. Fillon, fustigeant la « logique d’une nation mosaïque et communautariste ».

      On doit se sentir un brin gêné, au CRIJF… étonnant Fillon, qui ne connaît pas le sens des mots….

  9. Colimaçon

    Question pratique : cette mesure fiscale concernera-t-elle les foyers modernes et non-discriminants? Depuis que j’ai épousé mon pédérastre préféré, j’ai l’impression qu’il n’y a pas de sexe faible dans mon foyer…Une petite ristourne de Bercy?

  10. NeverMore

    La solution est simple. par exemple et entre autres.

    Vous faites garder vos enfants par votre voisine, et vous la rémunérez en CESU. Le voisine fait de même avec vous.

    Et qui ira voir finalement, que tout à fait par hasard, ou suite à un problème passager, ou bien selon une pratique régulière (vous les gardez de temps en temps), ce sont vos enfants qui sont chez vous.

    Idem pour le ménage, le repassage etc … C’est quand même mieux que de s’entraider gratuitement.

    1. andrelux

      Hebin à lire les commentaires,je pense qu’on vire un peu dans la paranoïa. (lol)
      Regardez la méthode :
      Les clopes devaient augmenter de 40 cts : inquiétude.
      Bin non, elles n’augmenteront que de 20 : ouf, sauvés !
      Le fameux rapport immigration :
      Commandé à ses auteurs, maximaliste pour faire le buzz.
      Commentaire outragés du premier ministre et de FH ne personne : ce rapport n’est pas la position du GVT.
      On enlèvera les mesures les plus caricaturales (voile à l’école), mais il en restera quelque chose.
      On conservera par exemple la réécriture de l’histoire, les langues maghrébines (pour vivrensemble avec son voisin, il vaudra mieux parler arabe qu’anglais, tous comptes faits…), et on dira : regardez, on est vraiment pondérés dans nos décisions !
      C’est le principe de ce GVT : on brandit le pire et on en fait la moitié.
      Mais un demi-pas vers le pire, plus un demi pas vers le pire, c’est toujours avancer vers le pire….
      Pour NVB; même système :
      On dit chacun paie ses impôts : à la louche 30% de plus d’IR à collecter.
      Puis : ménon, chacun pourra choisir.
      Sur quels critères?
      Donc à la sortie, une partie se fera bai..r
      et c’est un demi pas de plus en avant.
      Ce qui m’inquiète le plus, ce n’est pas d’être gouverné par des imbéciles, mais par des idéologues constructivistes.
      Et que contrairement au système stalinien ou kimjonguien, ici Staline est
      découpé en petits morceaux, mais qui pris ensemble, forment un tout.
      Et que ce tout nous mène à la dictature.
      Souhaitons qu’elle soit éclairée !
      Bon weekend à tous

      1. Marc Aurèle

        Au risque de répéter un de mes posts précécédents, quand on a le nez dans le guidon, toutes ces mesures ressemblent à une avalanche de n’importe quoi. Mais quand on prend du recul, on voit une image se dessiner très nettement. Le pire est que la France n’est pas seule dans cet exercice mondial.

        C’est les années 30 à nouveau, tout le monde ou presque y était peu ou prou socialo-communiste (pas Franco). On a vu où cela a mené et quelles horreurs ces idélogies produisaient.

        Je pense que nous vivons quelque chose de similaire avec la patience et la techno en plus.

      1. andrelux

        Je suis très occuppé :
        -vente de mon bâtiment d’entreprise
        -vente de mes parts de société
        -vente de mes meubles, voitures, vaisselle, etc
        -départ vers des cieux ou il fait 20° l’hiver et 27° l’été….
        -et départ avec 2 valises : une pour moi et une pour ma Mimi.
        Programmé pour Mars.
        J’ai lu quand même H16 tous les jours : on a tous nos addictions..
        Parler, c’est bien, agir, c’est mieux.
        Bisou au genre 1 et amitiés au genre 2 (mais pas le contraire !!!)

        1. hussardbleu

          Mars où il fait 20° l’hiver et 27° l’été ? mais ce n’est pas ce que j’ai toujours entendu dire ! selon les meilleures sources, la température moyenne sur Mars est inférieure à -60 °C !

          Je sais pas, mais je serais toi, je prendrais des valises plus grosses pour les lainages, quand même… Je suppose que pour accepter de te suivre, Mimi est d’origine Inuit ?

          Emmène aussi des Bitcoins, j’ai entendu dire que les Martiens les acceptaient…

          Bon vol ! et si tu croises la tortue intersidérale (Nyamba) tu lui fais un bisou, je crois qu’elle appartient au genre 1….

          1. andrelux

            lol !
            Bisou à Nyamba, et à BM !
            Mais mon seul raccord avec le léviathan était mon bâtiment industriel : propriété foncière = boulet.
            j’ai signé le compromis la semaine dernière, donc vente fin février : aval des hypothèques, POS, etc. la France, quoi.
            On va louer ailleurs : ce qui nous convient demain, à 65 et 69 balais, peut ne pas nous convenir après demain ! un AVC ou un accident de la circulation est si vite arrivé !
            mais notre léviathan devra compter sans nos piastres, et ça, ça me parait aller dans le bon sens.
            Pour bisous, genre, et amitiés, voir plus haut.

          2. Marc Aurèle

            Certainement pas ici, il fait -23°c et -30°c avec le refroidissement éolien comme ils disent… Cet après-midi, en ballade j’avais les paupières qui « collaient »…

            1. hussardbleu

              Jolie leçon d’orthographe, Gameover ! il est vrai que jouer les troubadours sur les arpents de neige, faut s’y coller (les paupières ou autre chose)…

            2. Black Mamba

              La Flûte traversière est un instrument très sensible qu’il faut manier avec doigtés et dextérité … Elle offre de jolies sons une fois chauffée, il est difficile de jouer juste si l’ambiance est froide voir glaciale :mrgreen:

  11. Von Mises

    Bon, comme toujours un peu HS… mais j’assume
    De retour de Chicago avec une méchante grippe (60cm de neige) … Notez que, vu d’en haut c’est très joli, tout blanc depuis Pittsburgh ;
    j’ai assisté à une convention d’investisseurs de Private Equity ; très intéressant ; 2 conclusions principales :
    1- l’Europe (re) devient à priori intéressante
    2- la France n’est définitivement plus sur les radars ; les ricains ne comprennent rien – quand ils vous croient – (la plupart du temps quand on narre les exploits des clowns de service, c’est ‘no … you must be kidding’ …) ; aucun respect pour la politique du Sapeur Camembert de service.
    Je commenterai plus longuement plus tard…
    malgré tout une information qui peut être utile ; faites le plein de votre voiture pour le 17 et 18 décembre ; il y a une réunion explosive de la FED qui va statuer sur le prolongement ou non – et de quelle manière – de la politique de ‘Quantitative Easing’, ZIRP et autres TARP …
    Si les faucons s’imposent, ça risque de faire mal … En effet, 100 milliards de USD par mois, ça fait quand même pas mal de cocaïne en moins pour un gouvernement (voir http://seekingalpha.com/article/1511802-correlation-between-s-p-500-and-feds-balance-sheet-threatened-by-rising-rates) … et comme les marché sont plutôt nerveux …
    imaginez qu’ils coupent le robinet (http://research.stlouisfed.org/fred2/series/EXCRESNS?cid=123)
    Allo, le SAMU ?

    Non, je voulais parler d’autre chose …
    l’avantage du Luxembourg -petit pays – est qu’il est extrêmement cosmopolite, et avec une forte densité d’experts, en particulier dans le domaine de la Finance, venant de tous horizons.
    Lors d’un déjeuner en ville, il n’est pas rare de croiser un Trader de Stockholm, son correspondant de Séoul, le Hedge Fund Manager de la City (de service), et d’autres ‘spécialistes’ exotiques ;
    Cette semaine (au Bouquet Garni – je vous le recommande), en face de moi était assis un Banquier français, installé à Milan ; chacun racontait son quotidien, et l’arrivée massive de HNI et VHNI venant de France ; en fait c’est tout à fait logique ; si Morpion 1er n’aime pas les riches, les riches n’aiment pas Morpion 1er ; et, de toute façons, ils peuvent se barrer où ils veulent, quand ils veulent …les riches, et tous ceux qui espèrent s’en sortir mieux ailleurs …
    ‘Mais non, pas du tout’ … nous a dit le Milanais’ ; ‘j’ai un client, français, gros patrimoine, marié à une italienne qui s’est installé à Milan ; il a demandé la nationalité italienne, et, vu le profil, il a très vite eu son passeport italien’ … comme c’est quelqu’un qui a de la suite dans les idées (et qui a quelques infos sur ce que préparerait Bercy – voir ci après), il a demandé d’être radié de la liste des citoyens français ; il ne voulait plus de la nationalité française … et là, stupeur, l’Administration française lui a poliment répondu que, non, malheureusement, ce n’était pas possible, pour les raisons suivantes :
    1- il n’était pas ressortissant d’un pays dangereux politiquement (ce qui est de moins en moins vrai)
    2- l’Italie acceptait la double nationalité (ce qui est vrai)
    alors il a cherché à savoir pourquoi cet acharnement bizarre à interdire à tout français de renoncer à sa nationalité….
    Eh bien, c’est tout simple, la France voudrait réaliser – en mieux – ce que font les US avec leurs citizens ; c’est à dire que Bercy rêve d’ une imposition globale ..planétaire … sur tous les citoyens français, partout dans le monde ; le critère d’imposition planétaire serait la Nationalité, et non pas le pays de résidence … pas mal , non ???vous partez en Suisse pour ne pas payer l’ISF ?, vous le paierez, mauvais français, et plutôt 2 fois qu’une ; on va faire comme Poutine, on ira traquer les méchants expatriés (puisqu’on vous dit que c’est global) jusque dans les chiottes … Ah Mais!!!
    ce dont Staline rêvait, Morpion 1er le met en place …comme à peu près tous les pays du monde (à part peut être Cuba et la Corée du Nord) ont une fiscalité moins confiscatoire, vous imaginez le pognon qu’on peut se faire??? Les Afflelou, Delon, Aznavour, Tsonga, Zidane, Daft Punk, etc (il y en a plusieurs millions) … ils vont cracher au bassinet comme les autres ; et -d’une pierre deux coups -ça ne sert plus à rien de quitter la France, puisque de toutes façons, on est coincé… et puis, tant qu’à faire, on remonte sur 10 ans,-why not-, ça dégagera bien des capitaux pour 1 ou 2 millions d’emplois davenir de plus …réelection assurée – tout simplement génial ;
    tout le monde se marrait à table, sauf moi, et le Milanais bien sûr ;
    Compatissant, Mark mon voisin de gauche, m’a pris par l’épaule en me disant  »don’t worry, Ludwig, I don’t think that ‘la Cour Européenne de Justice’ (prendre l’accent d’Oxford) would allow that ? Don’t you think so ?’
    en fait, je ne savais vraiment quoi ‘thinker’ ; je découvrais le choc qu’avaient dû ressentir les parpaillots en Octobre 1685, à l’annonce de la révocation de l’Edit de Nantes’.
    Le débat s’est poursuivi, et on s’est dit, qu’en fait, peut être, la demande de nationalité belge de Bernard Arnaud (BA) venait de là ; une fois belge, il répudie sa nationalité française et part à Monaco … que du bonheur … BA est sans doute mieux renseigné que nous à ce sujet (voir composition du board :http://www.lvmh.com/investor-relations/governance/board-of-directors

    Alors bien sûr, la France n’a pas la puissance des USA pour imposer ses choix fiscaux dans le monde entier… mais Bercy sait être patient … et une short list bien ciblée, avec la Suisse, la Belgique, le Luxembourg, les USA … ça ferait sans doute un paquet de milliards …
    et on ne pourra même pas répudier le nationalité française (voir http://www.thenewamerican.com/usnews/congress/item/17134-amid-irs-abuse-record-number-of-americans-give-up-u-s-citizenship)
     ;; trop cool!!!
    je ne sais pas si la France est foutue, mais les français -oui- sont mal barrés…

    1. … Je confirme (par une autre source) avoir déjà entendu cette histoire de velléité pour Bercy de taxer aussi les contribuables expatriés sur le mode « vous nous le devez bien ». Le cygne continue de chanter, mais ça ressemble de plus en plus à des cris.

      1. hussardbleu

        Cela suppose quand même :

        1/ que les expats dans le collimateur n’aient plus aucun actif saisissable en fRance,

        2/ que, dans ce cas, des conventions soient passées avec tous les pays accueillant les expats, pour que le recouvrement soit effectué à l’étranger, ce qui n’est pas acquis

        3/et – enfin – que le Conseil Constitutionnel accepte de ne pas donner valeur constitutionnelle à la notion d’extraterritorialité des revenus

        Il serait amusant de voir taxer à donf les salaires et autres menus avantages des députés européens et des fonctionnaires du même métal….

          1. LNB

            On espère bien!
            Il manquerait plus que ça… En attendant, ma carte d’identité est valable encore 8 ans donc je ne vais pas aller m’inscrire tout de suite à l’ambassade à Genève! De toute façon, à part pour voter blanc, ça ne me sert à rien. Ici, je suis imposé à 12% marié. Au barème français, ça tourne rapidement au triple… ouch.

      2. simple citoyen

        C’est dans les cartons effectivement depuis Sarkozy.
        Personne ne semble prendre au sérieux cette initiative en raison de son impraticabilité supposée. C’est faux.
        D’une part, les négociations qui ont eu lieu depuis une dizaine d’années concernant les listes blanches grises et autres pour les paradis fiscaux ont imposé dans les faits un maillage très complexe d’accords bilatéraux (un nombre minimum de ces accords étant nécessaire au changement de liste) de telle manière que dans les faits une « demande » du fisc français est recevable dans de nombreux pays, soit par des accords passés depuis longtemps, soit en raison de l’appartenance à des structures supranationales établissant de tels accords de plein droit le tout complété par ces accords pays à pays.
        Ensuite, il est à remarquer que la seconde « faiblesse » quant à la crédibilité d’une telle mesure vient de la France elle-même. Comparée par exemple aux US qui peuvent utiliser de nombreux moyens de pression. Or les US ont mis en oeuvre depuis la fin des années 90 un plan global destiné à obtenir toute information et coopération des établissements financiers dans le plus grand nombre de pays possibles, sous peine de rétorsions massives. Le dernier cas en date étant celui des banques suisses qui ont cédé.(voir lien pour un exemple).
        Si on veut bien se rappeler que nos négociateurs de choc sont en train de négocier justement un volet spécial concernant ce type de coopération dans le cadre du futur Traité Transatlantique, on voit que non seulement la méthode fonctionne, que la France a dors et déjà les moyens de la mettre en oeuvre presque parfaitement et que l’accord s’il est signé avec les US sur le sujet précèdera de peu sa réalité.

    2. Higgins

      Sur l’abandon de la nationalité française: http://www.assemblee-afe.fr/abandon-de-la-nationalite.html
      Je ne suis pas juriste mais je pense, au vu de ce qui est écrit dans le lien (cf paragraphe 1), que la position de l’administration française ma paraît un tantinet abusive (le contraire m’eut étonné).
      Quant aux envies fiscales de Bercy, c’est tout à fait plausible. des gens capables d’envisager de taxer un loyer fictif sont capables de tout.

  12. La vie plus belle ?

    Je suis une fidèle lectrice, je ne post jamais, mais là c’est la grosse déprime ! Je suis tombée sur cet article qui nous parle du chyprage en préparation. Qu’en pensez-vous ? Ce pays est plus que foutu ! Il faut vraiment se barrer !!!

    http://leblogalupus.com/2013/12/14/alerte-rouge-du-jeudi-12-decembre-2013-banques-la-spoliation-des-deposants-est-decidee-un-accord-historique-par-bruno-bertez/?blogsub=confirming#blog_subscription-7

        1. Fred

          Ça serait très drôle ce genre de choses. Ceci toucherait également les fonctionnaires, qui se désolidariseraient du gouvernement. Ce dernier serait vite en péril ! 🙂

        2. gameover

          Faut juste pas revenir sinon contrainte par corps…
          En sortant d’Australie on m’a ressorti un defaut de peage.

          Bon, d’ici que le logiciel fonctionne…

          1. Peste et coryza

            De toute façon, ce sera toujours mieux que de rester ici.

            Le rapport sur la désintégration n’augure que la guerre civile.

            Il est donc plus que temps de se barrer en province ou sous d’autres cieux plus calmes.

            Le CV, c’est fait. Les modèles de cover letter, c’est fait…
            reste à renouveler le passeport et trouver un job.

            1. andrelux

              @pc
              En lisant tes posts, je te vois intelligent, jeune, havre et sombre.
              C’est pas vrai que la torpeur et le découragement ambiants te touche toi aussi ?
              Ta spécialité, c’est quoi ?
              Annonce la couleur, et on verra ce qu’on peut faire !
              Mais pour se faire aider, encore faut-il le demander clairement !
              De toutes façons, le non, tu l’as déjà : tu ne peux trouver que le oui !
              tu comprends, ça ?

            2. vengeusemasquée

              Le passeporc, c’est la première des choses à faire parce que ça peut prendre du temps. Tu sais quand tu commences mais jamais quand tu finis.
              Bon, bravo pour le CV. Tu comptes postuler où du coup ?

            3. Peste et coryza

              @vengeuse masquée

              Je pense à Canada, NZ, australie, allemagne, suisse (si le bordel reste limité à la france), japon.

              Pour le passeport, je dois d’abord trouver de quoi payer le timbre fistal…
              (entre le garage[bagnole bousillée par des chancres pour la france], la TH, le proprio qui veut me faire payer car mes collocs ont trop consommé, et la fac qui me harcèle pour la 4eme année, ma thune est très demandée)

              @Andrelux
              Plus tout jeune, intelligent, et sombre, effectivement.
              Je suis biochimiste de profession.

            4. andrelux

              @pc
              biochimiste, c’est pas dans mon panel direct : moi, c’est plutôt électronique.
              Demande mon mail à ce bon H16, et passe moi un message.
              Je te poserai les questions pour mieux comprendre.
              On verra si on peut faire quelque chose !
              Bonne fin de journée et arrête de broyer de la personne de couleur ! (lol).

          2. Aristarque

            En ne venant pas par avion directement en Grance mais en se posant dans un pays voisin et en terminant le chemin par la route, cela doit pouvoir se faire de revenir en vacances au pays sans risquer de se faire coincer illico presto par les forces bercyhyenes? Il n’y a quand même pas énormément de contrôle aux frontières, vu le nombre de Roms envahisseurs… Évidemment, ne donner aucune occasion de contrôle approfondi type excès de 6km/h et plus… Qu’ en pensent les expats venant à l’ occasion contempler les restes d’une grande nation ?

        3. LNB

          Et ne pas s’inscrire à l’ambassade comme préconisé. Dans les pays stables (par exemple, en Suisse, autrement plus stable que la France) ça ne sert à rien si vos papiers sont à jour.

  13. hop hup

    http://www.bfmtv.com/high-tech/quenelle-site-dieudonne-pirate-centaines-noms-dutilisateurs-devoiles-665978.html
    Un jeune homme a réussi à pénétrer dans le serveur de la base de données du site officiel de Dieudonné, et a publié sur son blog une liste d’informations confidentielles sur les « quenelliers », pris en photo en train de mimer le geste inventé par l’humoriste.

    Nous voila revenu au bon vieux temps des heures les plus sombres de notre histoire.

    On risque d’être les suivants sur la liste de dénonciation.

    1. petit-chat

      Pas trop d’inquiétude à avoir, WordPress est en Php et bases de données sql, ce n’est pas facile à pirater, et en tout cas assez facile de mettre tout un tas de barrières. Et sur ce site, il doit bien y avoir des commentateurs hautement performants dans ce domaine.
      Le pire qui puisse arriver, c’est que les articles (et les commentaires) publiés disparaissent.
      Et puis, on est en Socialie, on ne veut que notre bien, même à l’encontre de notre plein gré…

  14. Moggio

    Je suppose qu’un de vos commentateurs l’a déjà dit mais je ne lis quasi jamais les commentaires : h16 dit : « […] concrètement (puisqu’on nage dans le concret depuis quelques lignes), cela veut dire que les ménages qui n’ont qu’un revenu mais tout autant de bouches à nourrir se retrouveront donc à payer plus d’impôts. » En lisant ce passage, une des explications au projet en question n’est-il pas de viser au portefeuille les familles aisées avec maman à la maison, au moins trois gosses et assez souvent catho-compatibles, des familles détestées par le socialiste de base ?

    1. calc80

      Si bien sûr.
      Le pouvoir actuel est familliphobe (et hétérophobe) et rêve de nurseries à la mode du Meilleur des Mondes, pour mieux former et formater les esprits. Il faut voir le comportement des médias pour relayer les efforts de LGBT pour supprimer toutes références au schéma de la famille (dessin d’un père, d’une mère et de leurs enfants, fréquemment utilisé dans le domaine des assurances). Très étouffe Chrétien, tout ça..

    2. Higgins

      C’est évident. Maintenant, « famille aisée » est un concept éminemment socialiste. Vu les revenus des dirigeants de ce parti et les comportements d’une parti de leurs progénitures, on ne peut que constater que le problème n’est pas que financier. Abondance de bien peut nuire.

  15. ronchonnette

    Si je suis le raisonnement de Najat jleVauxBien, ceci servirait a pousser les femmes a travailler…. En dehors de l’approche betement stereotypée, cela implique donc que ces pauvrettes vont decouvrir qu’elles VEULENT travailler, d’ou recherche d’emploi, d’ou inscription sur Pole Emploi, d’ou inversion de la courbe du chômage! C’est pourtant simple, non ? 😉

    1. Aristarque

      Pauvres petites choses qui ont besoin d’ un Conducator, en jupons certes mais dirigiste tout de même et ayant muté pour percevoir la Lumière, afin de savoir quoi faire de leurs vies…. Là aussi, elles passeront des ténèbres de la Nuit pour l’ éclatante clarté de la Lumière!!!!

    1. vxlv

      Au lieu de s’ échauffer sur leurs claviers, ils devraient aller échauffer qq portiques écotaxe et des boites à images statiques…. Et hop, deux mds€ qui tombent du Ciel sous un mois avec tout plein de promesses de cajoleries…

    2. vengeusemasquée

      Et selon BFM ce matin, Moullande en aurait pris un pour taper sur l’autre et leur demander de fermer leur caquet. Cette information n’a pas été démentie par les intéressés dont on n’a plus de nouvelles. 😆

  16. jehaislescookies

    bien sûr il faut favoriser, non IM-PO-SER le travail salarié des femmes, que dans tous les ménages il y ai deux salaires ça permet de réduire leur montant ! tout bénef pour le patronat. Tandis que les salaires à l’ancienne qui devaient être capable de nourrir un famille, il les fallait plus gros ! On comprend que le patronat soit pour.

Laisser un commentaire