Ces autres réalités que le cas Thévenoud nous enseigne

On l’a amplement dit, ici, et ailleurs : le cas Thévenoud représente assez bien l’incroyable détachement de nos élus vis-à-vis des lois de la République, fiscales en particulier, et la capacité extraordinaire de ces membres des importants cénacles républicains à complètement oublier leurs devoirs citoyens dès lors qu’ils se savent protégés par leur statut. Mais ce n’est pas tout…

Soyons clairs : il faut tout de même une sacrée dose d’inconscience, de toupet, ou de « phobie administrative » pour oublier complètement de payer ses impôts. Le Cerfa du Trésor est, à n’en pas douter, assez rébarbatif, et les démarches administratives dans tout le pays sont de véritables abominations logiques et paperassières, on peut le dire sans craindre l’exagération. Mais apparemment, dès lors qu’on fricote avec l’Assemblée Nationale sur base pluri-quotidienne, les perspectives changent drastiquement.

phobie administrative

Et pas seulement au plan des facilités de paiement, mais aussi des mansuétudes de la justice au passage : l’oubli de Thévenoud lui coûtera de solides pénalités (en plus, de façon collatérale, de sa place au gouvernement et, probablement, aux prochaines élections), alors que pour un Français « normal » (i.e. pas élu, pas connu), c’est plutôt de la prison et des enquiquinements à n’en plus finir. On m’objectera (et j’en conviendrai aisément) qu’on ne peut pas, avec les quelques éléments fournis, comparer réellement les deux cas, mais tout de même, la clémence fiscale pour l’un et la prison pour l’autre ne laisse pas d’étonner un peu.

On pourrait aussi s’étendre (comme ce fut fait précédemment) sur ce détachement moral assez exceptionnel qu’il convient d’avoir pour accepter un poste de ministre alors qu’on se sait pertinemment en délicatesse avec les impôts. De ce point de vue, on ne peut aussi s’empêcher une petite réflexion, un tantinet consternée, sur l’absence ou la grande légèreté de l’examen préalable à l’embauche d’un ministre qui devrait être minutieux pour éviter ce genre de péripéties au sein du gouvernement. On aurait pu croire, ainsi, que l’affaire Cahuzac aurait servi de leçon, mais à l’évidence, … non.

Et comme d’autres encore, on pourrait revenir à loisir sur le poste de l’épouse du député indélicat, chef de cabinet au sénat, et décortiquer le pouvoir de réseautage, les collusions et les connivences galopantes qui autorisent un népotisme institutionnel assez profond dans les institutions républicaines. Le monde politique français est décidément fort petit, les renvois d’ascenseurs nombreux, et les petits coups de mains familiaux devenus une norme que beaucoup trop semblent appliquer avec application.

Mais tout ces éléments ont été, je l’ai dit, largement débattus.

thevenoud irréprochable

Au-delà de ces évidences, un autre aspect mérite amplement d’être à nouveau exposé, encore et encore, pour que chaque citoyen comprenne bien les tenants et les aboutissants de ses propres décisions lorsqu’il glisse un bulletin dans une urne. En effet, si le cas Thévenoud démontre à loisir les grandes largesses que certains élus prennent avec les lois de la République, l’ensemble de l’affaire et la façon dont elle fut traitée, tant par les médias que par les politiciens eux-mêmes illustre à tous ce que la politique a de pire à montrer, de plus vil et de plus bas.

Oh, bien sûr, Thomas Thévenoud a été satellisé hors du gouvernement avec une impulsion amplement méritée devant l’ampleur de sa bourde, mais vous pouvez parier que la découverte de son passé fiscal n’a, absolument, rien de fortuit.

Bien sûr, on pourrait gloser ici sur sa proximité amicale et idéologique avec le Prince de la Frétillance, Arnaud Montebourg. À l’évidence, elle a dû jouer dans son aventure, et nettement en sa défaveur. Mais le fait est qu’à présent, après sa péripétie fiscale, la presse s’intéresse à ses déboires locatifs, informations en provenance directe du Canard Enchaîné, ce qui ne laisse aucun doute sur les jeux politiques qui se trament en coulisse, ce journal étant notoirement alimenté par les politiciens eux-mêmes lorsqu’ils veulent dézinguer l’un ou l’autre de leurs collègues, en toute tranquillité.

Oui, certes, on peut imaginer que la fuite provienne de la droite. Pari osé, mais compte tenu du nombre de casseroles que chacun des députés UMP trimballe régulièrement dans un concert tintinnabulant, le retour de bâton d’une telle fuite et d’une telle cabale de la droite contre un député PS serait probablement tout aussi dévastateur pour un parti en déshérence intellectuelle, sans chef, sans direction, sans substance et sans programme.

L’autre hypothèse, machiavélique mais bien plus probable, est que Thomas Thévenoud n’est lâché par nul autre que les siens, au premier rang desquels on trouvera bien sûr Manuel Valls et François Hollande. Par le truchement de Thévenoud, un proche de Montebourg, nos deux compères de fortune ont ici une excellente façon de bien se faire comprendre à tous ceux qui, l’esprit vaguement frondeur, seraient tentés par l’aventure en cow-boys de l’Assemblée. La proximité de cette sombre histoire avec le vote de confiance au gouvernement, les grognements entendus dans les couloirs de l’Assemblée, tout ceci sent bon la coïncidence commode.

Autrement dit, le député Thévenoud est devenu le morceau de barbaque sanglante offert aux médias pour faire comprendre à tous les petits députés picotés par les changements hebdomadaires de direction gouvernementale et le revirement centriste du gouvernement, que le moindre écart de conduite pourrait fort mal se terminer pour eux. Des dossiers existent. Des largesses furent prises, des oublis pratiques furent faits. Des fuites sur ces dossiers, ces largesses et ces oublis seraient possibles. Et si le message n’est pas assez clair, parions que Thévenoud sera même contraint à la démission de son poste (ce qui ne semble pas un prérequis au moment où ces lignes sont écrites).

Pour celui qui veut voir la politique telle qu’elle est et non telle qu’on nous la représente à longueur de campagne électorale, le cas Thévenoud illustre encore mieux que celui de Cahuzac la violence qui anime ces élus dont tout le processus de sélection, soi-disant démocratique, soi-disant issu d’une élection et d’un choix éclairé de citoyens ayant lu un programme politique, aboutit à faire émerger les pires sociopathes. Et si Cahuzac avait effectivement fraudé, il pensait pouvoir passer au travers grâce à ses connaissances. Malheureusement, l’affaire, une fois fuitée en place publique, fut trop grosse à étouffer. La gêne visible de l’Exécutif à se débarrasser de l’encombrant fardeau témoigne amplement de l’ampleur du problème. En revanche, pour Thévenoud, la violence avec laquelle il a été lâché est d’autant plus visible qu’il aurait été très simple d’éviter une telle guignolade. Bercy, après tout, est totalement aux ordres du gouvernement et aurait largement pu oublier le dossier du contribuable oublieux. Il n’en a rien été, ce fut même pire. Ce n’est pas un hasard.

Et au passage, non, le mot sociopathe n’est pas trop fort : de Hollande à Valls, dans les rangs de l’UMP autant que dans ceux du PS et, de façon générale de toutes les autres formations politiques, ces gens ont été choisis pour leur capacité inouïe à bobarder, à contourner la vérité, à utiliser le déni comme bouclier psychologique indéboulonnable. Ils sont arrivés là où ils sont non parce qu’ils ont démontré leur capacité à gérer un pays, mais bien pour avoir été plus féroces, plus méchants, plus industrieux en coulisse, plus machiavéliques, plus fourbes et retors que leurs adversaires. Ils sont là parce qu’ils ont survécu, ce qui fait d’eux non des héros, mais les pires magouilleurs, les pires comploteurs, les traitres les plus veules. Ceux que nous voyons émerger actuellement sont le résultat d’une sélection cancéreuse et perverse qui aura permis de filtrer et ne conserver que ceux qui sont, justement, prêts à tout pour arriver à leur place, des raclures qui n’hésiteront pas à griller un homme et sa famille pour aboutir à leurs fins. Ne vous méprenez pas : Thévenoud mérite amplement le sort qu’il subit, et ceux que les élus auront rôtis dans leurs jeux politiciens sont aussi dépourvus de la moindre moralité qu’eux-mêmes. Mais cette effarante réalité, cette égalité lamentable dans la bassesse et l’immoralité ne rend absolument pas ce qu’ils font plus juste ou légitime.

Et l’« affaire Thévenoud » nous rappelle ce fait avec force : ce sont bien ces sociopathes prêts à tout pour le pouvoir, pire compris, que vous élisez.

La prochaine fois qu’on vous parle de vote, rappelez-vous tous les Thévenoud, tous les petits requins qui furent déchiquetés par les gros au motif d’un intérêt (individuel ou de parti) supérieur à eux, sans état d’âme, et, jamais ô grand jamais, pour l’intérêt du pays ou de ses citoyens, complètement oubliés dans ces jeux morbides.

Bulletin de vote

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires328

  1. Black Mamba

    Mon époux est aussi un phobique de tout ce qui administratif mais ce n’est pas pour autant qu’il délaisse ses devoirs civiques … Il laisse à d’autres de gérer ses tracasseries ….

        1. Quiet Desperation

          Je pense qu’une action en suspicion légitime est d’actualité dans le cas de WP, où la partialité du TASS apparaît flagrante… en plus, cela les ferait sauter au plafond… ce qui est toujours amusant chez Guignol…

    1. turlututu

      BM va mieux, elle a, semble t’il, abandonné le violon, ce qui permet à WP de pouvoir se faire entendre ! Je pense qu’il est phobique du violon.

      1. Black Mamba

        J’ai mis une sourdine depuis peu … mais ce n’est pas la même chose , j’aime tant le cri du violon …

  2. NOURATIN

    Que voilà une superbe description de notre belle démocratie et du fonctionnement exemplaire de notre merveilleuse République. En effet, le cas Thévenoud est particulièrement intéressant sous l’angle où vous l’examinez, il n’en est pas moins une nouvelle bombe qui pète à la gueule de nos gouvernants socialos et un motif supplémentaire de prise de conscience des électeurs. Si cela continue ainsi, le changement ce sera pour bientôt…

        1. Kazar

          Juppé a fait hier dans Libé sa déclaration d’amour aux immigrés qui « sont une chance pour la France ». Plus centriste, tu meurs.
          Vu les commentaires sous l’article, je parie que l’UMP ne passera pas le premier tour en 2017.

          1. Guillaume_rc

            De toute façon (et puisque H16 nous rappelle que les Umpistes sont bien lestés en matière de casserole), il ne faudrait pas oublier que le Père Juppé a déjà été condamné (inéligibilité et tout le bordel) pour – de mémoire – abus de bien social.

            Imaginez qu’il soit élu, on aurait l’air bien vis-à-vis des étrangers avec un repris de justice à la tête de l’Etat…

            Je rappelle par ailleurs que le même Juppé a fait il y a quelques temps fait valoir ses droits à la retraite de conseiller d’Etat (alors qu’il n’y a pratiquement jamais siégé, étant en « détachement »). Retraite + rémunération comme maire = miam!
            Rien que pour ça, il ne mérite pas une seule voix.

            1. Toufou

              Le Juppé, « on » nous le présente comme le sauveur. La vraie alternative à Hollande et Sarkozy. Le mec a DEJA prouvé son incapacité à gérer le pays puisqu’il a mis la France en greve … pour rien, puisqu’il a laché sur tout.
              Et comme il est un politicien du serail, bien sûr il est un malfrat. Avec la particularité d’avoir été condamné.
              Il a de bonnes chances d’etre notre futur Présigland. Car Hollande est grillé (encore que je n’exclue pas complètement un « come back » à la maniere de Mitterand en 1988), et contrairement à Sarko il s’est passé suffisamment de temps pour que le français à cervelle de moineau ait oublié, ou même plus simplement, accepte, son passé de repris de justice.
              Quant à Marine, s’il est maintenant quasiment acquis qu’elle sera au second tour pour jouer à se faire peur, les français vont ensuite retourner à la raison et préférer l’excroc Juppé, plutôt que le conteur de bonne-aventure Marine.

              1. Aristarque

                Donnons au moins acte a Juppé qu’ il avait surtout gobé les rodomontades de Chirackham le Rouge de feu sa toute dernière campagne électorale victorieuse et qu’ il était parti dans l’ intention de mettre fin aux régimes spéciaux de retraite… Hélas, il n’ avait pas la maestria des syndicats pour transformer un combat sectaire de conservation de leurs prébendes en combat pour de nobles idéaux fédérateurs d’ usagers tout heureux de crapahuter au long des voies ferrées et de le dire haut et fort. Du syndrome de Stockholm au carré si ce n’est au cube!!!

                1. Toufou

                  Thatcher, toute non polytechnicienne-enarque qu’elle était, mais néanmoins pourvue d’un peu de bon sens, contrairement à la caste de Juppé, avait un peu anticipé les évenements avant de « s’attaquer » aux mineurs anglais. Ils allaient faire grève, elle le savait parce que c’était éveident, elle avait donc prévu le coup. Juppé aurait du faire pareil. Ou s’il avait peur, soumettre la question au référendum, pour s’assurer la légitimité en cas oui, ou ne rien faire en cas de non, en mettant les français devant leur responsabilités, ce qui aurait au moins évité de bloquer tout le pays pour rien du tout.

    1. gameover

      « il n’en est pas moins une nouvelle bombe qui pète à la gueule de nos gouvernants socialos »

      Relisez le billet…

        1. gameover

          A propos de dents, il y a dans l’information des téléscopages savoureux :

          Je viens d’entendre sur France Info que le programme de prévention « aime tes dents » vient d’être victime des économies budgétaires et ne sera pas reconduit. L’économie annoncée est de 2.3ME ce qui me semble faible.
          E,core une fois les économies mal ciblées d’aujourd’hui seront les dettes de demain car il semblait que ce programme de prévention avait atteint son but.

          Au delà de l’économie de bouts de chandelle c’est l’info qui est bidonnante. Pas de lien pour l’instant.

            1. Je dirai :
              a/ c’est le rôle des parents de s’occuper des dents des enfants.
              b/ c’est typique des coupes budgétaires bien visibles pour faire mal (comme l’essence des gendarmeries). Impact réel nul, impact médiatique important. Pitoyable.

              1. Black Mamba

                Sur le programme « Aime tes dents » , on a pu constater que ceux qui viennent faire le contrôle proposé par le Sécu se sont essentiellement des parents déjà sensibilisé , quant aux autres , ils font un pas vers nous pour se donner bonnes consciences mais ne reviennent plus car ils espéraient que cela allait être régler dès la première séance …

            1. gameover

              Tout ça en fin de compte serait dû à une mauvaise compréhension de la part de la ministre de la santé quand Valls lui a dit que le baisse des dépenses il fallait aller la chercher avec les dents…

              Je sors…

  3. Caton

    Glisser un bulletin dans l’urne, même blanc ou approuvé par notre hôte, c’est consentir au système, c’est faire passer le viol systématisé pour une sodomie consentie.

    Sans moi, merci.

    1. Théo31

      Vous pouvez également le glisser dans l’enveloppe pour payer les impôts, ce que je fais depuis des années.

      1. FaLLaWa

        C’est vrai Théo? Vous mettez un bulletin « Bande d’enc**lés » dans votre lettre pour les impots? Wow beau geste haha

    2. Flash

      Et donc on leur laisse le pouvoir, puisque seuls ceux qui s’expriment, même s’ils ne sont qu’1%, seront comptabilisés?

      1. Caton

        C’est pareil si vous votez blanc. Votre troisième et dernière possibilité est de voter pour un candidate socialiste de la tendance de votre choix.

        1. Flash

          Vous avez raison puisque les libéraux préfèrent râler à se structurer.

          Edmund Burke a proféré une phrase que j’apprécie énormément : « the only thing necessary for the triumph of evil is for good men to do nothing »

          Si les socialistes ont dominé, dominent et domineront, c’est parce que nous les laissons faire passivement.

          1. Caton

            Il y a plus récent et plus applicable:

            « You see in this world there’s two kinds of people, my friend. Those with loaded guns, and those who dig. »

            Voilà. Nous, on creuse. Mais on n’est pas obligés d’aimer ça.

            1. Flash

              Mais pourquoi ont-ils le fusil?

              A une époque, les socialistes refusaient le principe des élections, ils refusaient de participer à une société dont ils refusaient les principes de base.

              Aujourd’hui, nous sommes dans la même situation qu’eux. Comment ont-ils changé la donne?

              En changeant de stratégie.

              Ils ont décidé de participer aux élections, de faire du prosélytisme et de la propagande, ils ont décidé de faire de l’entrisme (IIIème Internationale il me semble), de nommer aux postes-clefs leurs hommes, de tisser leur toile, leur réseau, dans les mairies, les corps d’état, les universités, les écoles, jusqu’à pouvoir fixer le Bien et le Mal et détenir les clés du pouvoir.

              En l’espace de quelques décennies, ils ont pu tout noyauter.

              Leur idéologie est mortifère, mais leur tactique est bonne ; ils ont compris que se retirer de la société, c’était se condamner à la stagnation.

              1. Caton

                « Before a standing army can rule, the people must be disarmed, as they are in almost every kingdom in Europe. »
                — Noah Webster, Examination into the the Leading Principles of the Federal Constitution (1787) in Pamphlets on the Constitution of the United States, Paul Leicester Ford (1888), p. 56.

                Note la date: 1787. Avant Babeuf, avant 1848, avant le socialisme donc, le pouvoir politique en Europe avait entrepris de désarmer joyeusement le peuple. Rien à voir avec une quelconque « tactique ». Là où le socialisme est arrivé au pouvoir, c’est uniquement en s’appuyant sur les plus bas instincts de l’humanité.

              2. Gerldam

                C’est exactement ce qu’a compris MLP à l’inverse de son père qui se trouvait très bien dans l’opposition

                1. Toufou

                  Malgré des idées contestables sur certains points, je pense qu’au contraire de sa fille, le père était honnete intellectuellement. Il a toujours dit ce qu’il pensait, y compris ce que les gens ne voulaient pas entendre. Il ne s’est jamais dédit même sur des broutilles comme le « détail de l’histoire » , alors qu’il ne s’agissait que d’une bataille sur les mots , même pas sur les faits eux-mêmes. Là où un vrai politicien aurait fait ses excuses publiques pour ne pas se griller politiquement. En cela il était un très mauvais politicien. Il était donc voué à rester dans l’opposition.

        2. Deres

          C’est quand même possible de filtrer un peu. La tendance politique ne compte pas tant que cela, l’important c’est de ne jamais voter pour les énarques, les hauts-fonctionnaires, les vieux barons, la apparatchiks, ceux ayant des casseroles, ceux ayant des conjoints dans ce cas ou journaliste, … Si tout le monde faisait déjà cela au lieu de voter pour les candidats des partis sans se renseigner, il y aurait des révolutions de palais au sein des partis avec des candidats plus acceptables qui dominerait rapidement.

          L’arnaque c’est de faire croire au citoyen que si ils sont de gauche il faut voter PS , si ils sont de droite, il faut voter UMP sans regarder la nature exacte des candidats. On doit voter pour des candidats, pas pour des partis.

          D’ailleurs, les promesses des candidats devraient peu compter. L’important est qui ils sont et ce qu’ils ont fait avant. On n’embauche pas les gens car ils promettent de travailler deux fois mieux que les autres. On embauche quelqu’un qui a les compétences nécessaires et qui a des preuves de cette compétence … cela devrait être pareil.

          1. MadeInCH

            A mon avis, il faut voter pour faire mal au système.

            Que se passerait-il si Mélanchion récoltait effectivement pleins de voix? Si Marine Le Pen risquait effectivement de passer? Si des quasi-inconnus se mettaient à faire des gros scores?

            Alors ça chaufferais drû dans les Think Thank des gros partis en places!

            A défaut de votzer pour celui que vous aimez, alors voter contre ceux que vous n’aimez pas en votant pour leur adversaires.

            Tout soscialos? Oui, mais parmis ceux-ci, il y en a bien qui sont assez opposes aux structures habituelles. Comme ce types qui voulait ‘etre president, mais pour suprimer le poste de president et faire une « i+1 » république. Même de « gauche », un bon score de ce type mettrait à bien mal des établis actuels.

            1. Toufou

              @ Madeinch
              Là où je vous rejoins , c’est qu’en ne faisant rien , il ne se passe rien (à ceci près que les politiciens en place sont en train de tuer le pays qui les nourrit).
              Mais voter pour Melanchon, c’est demander à Hugo Chavez de venir … Voter Le Pen c’est faire perdurer un systeme de politiciens de carriere qui promettent des trucs intenables tout en dénonçant ches les autres ce qu’ils f(er)ont eux-mêmes.
              Mais vous avez raison, il y a parfois des candidats interessants à qui on devrait s’interesser plutot que de ne rien faire.

              1. MadeInCH

                Mon idée n’est pas de faire gagner un candidat qui corresponde à mes idées, car personne ne les représentes.

                Mais de voter de manière à donner du poid à quelqu’un qui n’est pas mon ami, mais qui est aussi l’ennemi du système en place. Question d’ébranler les piliers du système actuel.

                Poutou, Cheminade ou bien Bayrou. Non, pas Bayrou! Enfin, quelqu’un qui ne soit pas « issu du système ».

                Il y avait un ptit jeune idéaliste d’un mouvement gauchiste inconnu, qui voulait supprimer la function présidentielle et faire une VIeme République.

                Lui, j’aurais bien vote pour lui, dans le seul but d’affaiblir les autodéclarés régidentiables.

                1. Pat

                  Poitou, celui qui veut interdire les licenciements ? Il joue petit bras, il faudrait rendre les embauches obligatoires. Et hop, plus de chômage !

                    1. MadeInCH

                      Poutou, pourquoi pas, si ça fait ch!€er le système, et fait tomber plus rapidement le Moloch.

                      De plus, ce Poutou ne passerais pas, mais si ils arrivait 3~4 eme, avec 10~20% des voix, ce serait déjà un séisme politique! Ce qui, en lui-même serait bon à prendre.

                      Quitte à ne pas pouvoir faire valoir mes idées, alors pourquoi ne pas pousser à l’extrème inverse, jusqu’à la chute!

      1. carpe diem

        et il y a une espèce de fascination née de la bêtise humaine, le genre d’admiration béate pour les mauvais garçons, comme les bonnes femmes qui veulent se marier avec les tueurs en série et ceux qui envoient des lettres de félicitations aux voyous en tout genre.

  4. Santo Michel

    Si le sens de l’honneur, dans sa définition la plus large, est un principe moral d’action qui porte une personne à avoir une conduite conforme (quant à la probité, à la vertu, au courage) à une norme sociale et qui lui permette de jouir de l’estime d’autrui et de garder le droit à sa dignité morale, force est de constater que ce Monsieur Thévenoud, en déclarant vouloir conserver son mandat de député, tout en démissionnant du PS , non seulement fait la preuve qu’il en est totalement dépourvu, mais, ce faisant, attente à la dignité de la nation tout entière, qu’il est censé pourtant représenter. Ce qui est proprement insupportable. http://contre-regard.com/thevenoud-ou-le-sens-de-lhonneur-perdu/

  5. Flash

    Ce qui est souillé, c’est l’âme des partis politiques. C’est là leur seul rôle : sélectionner les candidats. Et on peut voir qu’ils sont totalement défaillants…

    Alors que faire? Dissoudre les partis? Mais comment peut-on interdire aux gens de s’associer?…

    Je ne pense pas que ce soit la solution.

    1. Deres

      Et 4.3% de déficit prévu en 2015 avec 1% de croissance !!! Retour au 3% prévu en 2017 avec probablement des estimations inchangés de croissance élevée et d’inflation forte ! Et si on fait pas 1% de croissance en 2015 ? On aura alors eu 3 années successives de croissance du déficit … Montebourg doit être au anges, car c’était son programme de laisser filer le déficit non ?

      A noter que nous ne sommes qu’à la moitié de l’année et quelques, cela peut encore bien glissé de quelques points vers 4.5 ou 4.6% !!!

      1. Deres

        La grande question est de savoir comment ils peuvent annoncé 4.4% en 2014 alors que la croissance passe de 0 à 0.4% et 4.3% en 2015 alors que la croissance est censé passer à 1% et faire 21 milliards d’éconimie soit 1% de PIB. La seule explication possible est que les dépenses publiques vont franchement augmenter !!! L’austérité n’aura toujours pas commencé en 2015 en fait …

    2. dede

      pas prevus, annonces…

      Le gouvernement ne peut pas annoncer une prevision a 4.5% a l’Allemagne, donc il annonce 3%. Si il n’a aucune explication de pirouette possible pour avancer ce chiffre, il annonce 3.8%… Ensuite, la comptabilite artistique permet de ne pas s’en eloigner trop mais le chiffre ne correspondait a rien d’autre qu’un discours.

  6. fabbbb

    Quelle indépendance aurait alors le personnel politique au pouvoir vis à vis des autres nations dominantes et particulièrement les USA qui doit connaitre dans les détails grâce à leur(s) programme(s) de surveillance les « petites » faiblesses ou grosses dérives de nos élus ? Qui aurait assez de probité pour tenir un cap sans le risque de se faire torpiller avant même d’avoir lever les voiles ? That is the question 🙂

  7. Kazar

    Un peu excessif, vous alimentez le « tous pourris », et je suis persuadé que dans chaque parti, il reste quelques élus animés par l’intérêt général, surtout aux échelons moins importants. Mais effectivement, le pilori e un bon exemple pour les députés PS qui seraient tenté de fronder.
    Valls va avoir sa confiance, qui ne lui servira d’ailleurs strictement à rien, incapables qu’ils sont de redresser le pays.
    Au passage, j’ai ouï dire que l’ordonnance sur la réforme de la profession d’huissier et prête : suppression du numerus clausus, liberté d’installation, suppression du monopole de la signification de certains actes, et surtout, suppression du rôle de l’Huissier dans la procédure d’expulsion !!! AMIS BAILLEURS ECOUTEZ :
    C’est là que ça devient intéressant : la procédure d’expulsion serait entièrement confiée aux Préfectures 🙂
    Autant vous dire que l’expulsion des locataires ne payant pas ce serait fini, les Préfectures n’ayant ni les moyens, ni les compétences, ni l’envie de virer qui que ce soit !!! Au moins, pour l’Huissier, le bailleur est un client, et il est rémunéré pour ses prestations. Pour une Préfecture, le bailleur n’est qu’un administré à qui on ne doit aucun compte et qui donne du boulot en plus…
    Les Huissiers sont tellement furax qu’ils font grève lundi prochain.
    Bien sûr, la chute du CA des études entrainera des licenciements, mais si c’est pour flatter le peuple contre ces vilains riches qui « captent le revenu des Français »…

    1. Yrreiht

      « je suis persuadé que dans chaque parti, il reste quelques élus animés par l’intérêt général, surtout aux échelons moins importants. »

      Quel naïf ! Je suis persuadé du contraire. Ceux qui sont honnêtes démissionnent, écoeurés.

      1. MadeInCH

        Je ne crois pas.
        Mais les honnêtes sont, par la nature meme de leur « frein moral », ceux que l’on entend/vois le mois, et ceux que les « en-place » ne permettrontz pas de monter, de peur que leurs combines ne fonctionnent plus.

        Je pense qu’il y en a. Mais les honnêtes qui s’acharnent sont en nombre trop faible et n’auront pas assez d’influence pour quoi que ce soit.

      2. Deres

        Je pense que dès qu’ils commencent à faire carrière dans la politique et que la majorité ou l’intégralité de leur revenu vient de la politique, leur possible honnêteté d’origine vole en éclat rapidement.

        D’ailleurs vous avez vu que Thévenoud était chargé de formation à EDF pendant plusieurs années en parallèle de ses mandats sans que cela ait grand chose à voir à priori avec son CV … Cela sent l’emploi fictif digne de la directrice de l’inspection du travail qui a finit à la mairie de Paris …

        1. Quiet Desperation

          Vigny citation tirée de la Canne de Jonc, sur l’honneur :

          « J’ai cru apercevoir sur cette sombre mer un point qui m’a paru solide. Ce n’est pas une foi neuve, un culte de nouvelle invention, c’est un sentiment né avec nous, indépendant des temps, des lieux et même des religions ; un sentiment pur, inflexible, un instinct d’une incomparable beauté qui n’a trouvé que dans les temps modernes un nom digne de lui… Cette foi, qui me semble rester à tous encore, et règne en souveraine dans les armées, c’est celle de l’Honneur ».

          Pauvre Vigny, romantique et naïf… Il y a loin du temps où le député Baudin se faisait tuer pour ses 25 francs….

            1. Deres

              Si c’est bien un suicide, ce qui n’est pas certain …

              Franchement, cela vous semble crédible si vous vouliez vous suicider de vous faire conduire par votre chauffeur à la campagne le long d’un canal où il n’y a personne, de voler discrètement son pistolet (ninja !) à votre garde du corps et de vous tuer au bord de l’eau. Soyons sérieux une seconde. Une simple application du rasoir d’occam nous dit que les choses sont ce qu’elles ont l’air d’être … Il a très probablement été amené sur place et exécuté.

        2. Aristarque

          Et qui a même eu droit à une confortable retraite très très anticipée (bien avant celle de la SNCF, c’est dire) tellement elle s’est épuisée à inspecter!… :mrgreen:

    2. Deres

      Oui, car les préfectures sont les exécutants du gouvernement. Il suffit donc d’une circulaire même pas public pour changer leur action et leur dire de laisser complètement tomber les expulsions (sauf celles des locataires des hommes politiques au bras long qui investissent tous leur argent dans l’immobilier bien entendu …).

    3. gameover

      Complètement d’accord avec HXVI, le système sélectionne les pires d’entre eux et j’ajouterai que les seules exceptions sont quelques faire-valoir qui valident le processus mais ce n’est même pas sûr puisque des gens apparemment intègres genre Delors se retirent d’eux-même : pressions ou intégrité, on ne sait pas.

    4. Ano59

      Il y a quelques années j’avais jeté un coup d’oeil aux « débats » de l’assemblée nationale. J’avais repéré de tels élus sincères et motivés d’après leurs discours loin des projecteurs médiatiques.

      Ils étaient 5 ou 6 à tout casser.

      1. carpe diem

        mon comptable, un homme honnête, voulait entrer en politique, il a été élu maire et a voulu « monter » à la députation, il m’a dit qu’il fallait tellement magouiller et spolier que cela l’a dégoûté , « on ne peut arriver à rien sans compromis et les compromis sont la plupart du temps composés de malhonnêteté, de népotisme, de vol pur et simple ».
        Un coeur pur n’a aucune chance…

    5. Aristarque

      Même dans de petites communes, vous arrivez à dégotter des adjoints au maire déjà bien pourris, c a d aptes à passer aux étages supérieurs de la truanderie politique de leurs prédécesseurs. Hélas! :mrgreen:

    6. Kekoresin

      Cher Kazar, l’huissier n’expulse personne. Cette décision est préfectorale suite à une décision judiciaire.

      Pour ce qui est des « élus animés par l’intérêt général », je suis plutôt en phase avec toi mais notre système a tôt fait de les corrompre. C’est humain, quand les comportement frauduleux ne sont pas sanctionnés de façon crédibles, les gens ont tendance à mettre la main dans le pot de miel. Ca ne vient pas d’un seul coup. Ils trempent d’abord le bout du petit doigt, regardent furtivement autour pour voir si quelqu’un s’offusque, et quand ils découvrent que c’est bon et que les copains se régalent tous autour, ils y mettent un peu plus de doigts, la main et le coude parfois jusqu’à provoquer la jalousie des autres butineurs.

      Ce qui me chagrine, ce n’est pas tellement ce comportement que j’arrive à expliquer, mais plutôt la légitimité à approcher le pot de miel aux vues des résultats. Qu’un élu tape un peu dans la caisse quand son bilan est excellent passe encore mais leur inefficacité voire leur nocivité devraient les obliger à se comporter autrement qu’en mafieux.

      On est très très loin de la probité suédoise en la matière, peut être par manque de places en milieu carcéral!

      1. Kazar

        Cher Keko, c’est bien l’Huissier qui in fine va chez le locataire, avec le concours de la force publique, pour le virer. Il m’arrive d’obtenir des jugements d’expulsion, je sais donc un peu de quoi je parle…

        1. Kekoresin

          Oui mais il ne décide de rien. Du reste, l’huissier sera toujours l’intervenant mandaté par le préfet. Ce qui est en discution, c’est la procédure avant expulsion, c’est à dire la notification au locataire de son non respect des termes du bail. Je vois mal comment les fonctionnaires préfectoraux expulseraient eux-mêmes le locataire.

          De plus, il y a déjà nécessité de la présence d’une autorité municipale lors de l’expulsion. Beaucoup rechignent à le faire et c’est un des facteurs qui rend la procédure aussi longue dans certains cas.

  8. Yrreiht

    Les sociopathes sont de mieux en mieux connus, et c’est une bonne chose. C’est tout simplement à mon avis le SEUL problème que nous ayons. Oui, le seul, pas le plus gros.

    En résumé un sociopathe n’a pas d’empathie, voir souffrir les autres, même de près, et atrocement, enfants y compris ne lui cause aucune gêne, à la place de nos sentiments humains il y a en eux un gros vide.

    Les sociopathes, cela a été étudié, représentent environ 5% de toutes les populations du monde.

    Ils sont moins intelligents que la moyenne mais sont persuadés d’être l’élite de l’humanité en raison de leur différence émotionnelle vue comme une supériorité. Ils nous connaissent bien et savent nous imiter et jouer sur nos sentiments qu’ils ne ressentent jamais.

    Ils sont très attirés par le pouvoir, et ils se reconnaissent entre eux, et s’entendent pour s’entraider dans leur conquête du pouvoir.

    Dans nos sociétés modernes ils ont parfaitement réussi et composent la totalité des gouvernements.

    Une fois que cela bien compris et démontré nous résoudrons tous nos problèmes en les faisant détecter par des psychologues (facile parait-il) et en leur interdisant l’accès aux postes de commandement.

    par exemple : http://www.caseyresearch.com/articles/ascendence-sociopaths-us-governance
    (Vous pouvez faire d’autres recherches sur ce mot)

    1. Quiet Desperation

      Personnellement, j’adhère assez à ce qu’écrivait John D. Mc Donald :

      “Integrity is not a conditional word. It doesn’t blow in the wind or change in the weather. It is your inner image of yourself, and if you look in there and see a man who won’t cheat, then you know he never will. Integrity is not a search for the rewards for integrity. Maybe all you ever get for it is the largest kick in the ass the world can provide.

      It is not supposed to be a productive asset. Crime pays a lot better. I can bend my rules way over, but there is a place where I finally stop bending them. I can recognize the feeling. I’ve been there a lot of times.”

      Passé 60 ans, on dit qu’on a le visage que l’on mérite : je supporte assez bien le mien dans le miroir.

    2. Quiet Desperation

      A propos des sociopathes, toujours John D, à propos d’un tueur, mais cela s’applique aussi bien à d’autres…

      “For lack of a better word, call him a sociopath. They are very likable, plausible people. They make superb impostors, until they lose interest in the game of the moment. They form few lasting attachments. As a rule, they are liars, petty thieves, sometimes brawlers, but seldom are they killers. I can explain why they are so dangerous, the ones willing to kill : because they are immune to polygraph tests. The polygraph measures fear, guilt, shame, anxiety. They don’t experience these emotions. They can fake them by imitating the way the rest of us act under stress. But it is only an imitation. When the only thing in the world that concerns you is not getting caught, you would kill for very small reasons. In fact, murder is the result of irritation, plus casual impulse plus an elementary slyness”.

        1. Nyamba

          A peu près littéralement : « A défaut d’un meilleur terme, appelez-le « sociopathe ». Ce sont des personnes fort aimables, tout à fait crédibles. Ce sont de brillants imposteurs, jusqu’à ce qu’ils perdent leur intérêt pour le jeu du moment. Ils ne forment pas de liens durables. Ce sont, en général, des menteurs, des voleurs, parfois des bagarreurs, mais peu d’entre eux sont des assassins. Je peux expliquer en quoi ils sont si dangereux, ceux qui sont prêts à tuer : ils sont insensibles aux tests polygraphes. Le polygraphe mesure la peur, la culpabilité, la honte, l’anxiété. Ils ne ressentent pas ces émotions. Ils peuvent les feindre, en imitant la manière dont le reste d’entre nous réagit en situation de stress. Mais il ne s’agit que d’une imitation. Lorsque la seule chose au monde qui vous inquiète est de ne pas vous faire prendre, vous tueriez à la moindre occasion (pour la plus bénigne des raisons). En fait, le meurtre résulte de l’irritation, à laquelle s’ajoutent l’impulsion ordinaire, et une sournoiserie élémentaire ».

          1. Quiet Desperation

            pas mal, jeune Tortue… j’avais juste la flemme, et puis, n’est-ce pas, il faut bien laisser travailler celui qui veut cueillir le jour (il peut faire la paire avec Nocte, maybe)…

            mais « casual impulse » c’est plutôt la « pulsion désinvolte » presque négligente, tandis que « slyness » dans ce contexte serait plutôt la « ruse » primitive.

            On tue la mouche qui vous énerve, d’un geste négligent, mais en essayant de ne pas alerter l’entourage. Pour le sociopathe, un homme (générique, hein!) ou une mouche, c’est la même chose.
            Et le polygraphe est plus connu sous le nom de « détecteur de mensonges »

            1. Nyamba

              Je retiendrai l’appréciation « pas mal », parce que je devrais être au lit depuis longtemps (mon beauty sleep va en pâtir !) et que pour un chélonien dont les yeux picotent de sommeil, ça compte comme « très bien » !

    3. Peste et coryza

      Sociopathes, je ne suis pas sur.
      Leur absence d’empathie les peu efficaces à manipuler les autres, et leur incapacité à reconnaitre les droits des autres fait d’eux une compagnie désagréable.

      Autre chose, plus importante : ces gens se retrouvent au sommet justement parce que la structure de la société et son fonctionnement actuel les favorisent.
      Mettre des psychologues ne changerait rien, il faudrait changer le mode de fonctionnement et de sélection des élites.

      Il faudrait aussi investiguer la plupart des chefs d’entreprise, politiciens, Avocats, banquiers, stars, commerciaux, Chirurgiens, Journalistes, Policiers, prêtres et fonctionnaires…

      Qui plus est en entreprise, qui est une structure psychopathe, même si ses membres ne le sont pas… à cause des règles de fonctionnement auxquelles elle doit se plier pour survivre et se développer.

      Bref, une tache herculéenne.

      1. gameover

        P&C la bio cest peut-être ton domaine mais pas la psycho.

        Les sociopathes sont amoraux et n’ont en général aucune empathie, peu d’émotions et sont manipulateurs.

        1. Peste et coryza

          D’où ma question :
          Comment faire pour manipuler dans la durée quelqu’un si tu n’as pas d’empathie (dont que te ne peux pas le « ressentir ») ?

    1. Kazar

      Il l’est d’autant moins que le gouvernement vient de revoir sa prévision de croissance à 0,4 % 🙂 Lu sur le Fig.

  9. Pat

    Ce bulletin de vote est assez parlant (et tentant). Moi je souhaite la création d’un « vote noir » permettant, notamment aux seconds tours, notamment aux élections présidentielles, de refuser tous les candidats en présence. Une majorité de votes noirs invaliderait l’élection concernée, la fonction objet du vote restant vacante dans l’attente d’une nouvelle élection dans un délai minimal (minimal j’insiste), de 6 mois ou un an. Cette période de vacance du pouvoir nous éviterait l’avalanche de lois débiles et de réformes à la con que nous connaissons actuellement.
    Ça nous ferait des vacances (lol, mdr, etc.)

    1. Eole

      Et puis les Belges l’ont bien fait – l’absence de gouvernement – et ils s’en sont très bien sortis. Donc ce n’est pas la mer à boire, pas vrai?
      @H16, c’est exprès, je trouve que vous avez donné à Th.TH. une tête à la Corleone dans le Parrain (Marlon Brando!)

  10. Honorbrachios

    je suis bien sur complètement d’accord avec le post et sa conclusion, et j’ajouterai un supplice du pal ou un coupage de couilles par exemple.
    ce point étant dit, je voudrais quand même dire que les affaires de droites montent bien plus haut, même si elles s’avèrent montées de toutes pièces car les médias font bien plus de cas de celles touchant ump ou fn que celles du ps, écolos, ou pc. Qui peut se rappeler de titres attaquants des affaires PC (pourtant les magouilles de ce parti sont innombrables !). Cahuzac a bien failli passer à travers les gouttes et qui sait ce qu’il est advenu des millions fraudés ? de la prison? que nenni, rien, nada, il est juste redevenu ce qu’il était avant d’être homme politique.
    Par contre, (et je ne les défends pas !), mais personne ne peut nier l’acharnement de la justice sur Sarko, avec des juges, confondant sciemment Ingrid Betancourt avec la famille Betancourt de L’Oréal, dont les résultats, non lieu, n’ont pas fasciner les médias. Ou encore, les recherches sur trois générations ou plus de tout ce que fait MLP ou ses militants…

  11. Flo

    L’avant dernier paragraphe est malheureusement exact, sauf peut-être, comme l’écrit Kazar, à l’échelon local. Le maire d’une commune modeste est, hors période d’élection, plus un technicien du droit administratif et un gestionnaire qu’un politicien.
    Pour les autres, comment quoique ce soit de positif, sauf par hasard ou pour un très petit nombre de privilégiés, pourrait-il naitre d’un tel amas de valeurs négatives?
    Ceux d’entres-nous qui gèrent des sociétés, s’occupent de leur famille, ou même juste de leur carrière, sans être des bisounours, savent bien qu’il est impossible de réussir sur le long terme en se levant chaque matin avec la haine et l’envie d’écraser tous les autres par tous les moyens.
    Ceux qui semblent réussir ainsi n’aboutissent qu’à un désastre au final.
    C’est précisément ce à quoi nos politiciens, qui y ajoutent l’hypocrisie de faire croire qu’ils luttent pour « l’intérêt général » nous ont conduit.

  12. RTP

    Entièrement d’accord avec cette analyse. On sent bien la mafia au pouvoir qui envoie un signal aux députés. Un jour on reverra des échafauds.

    1. Pere Collateur

      En effet, mangifique description de cette caste.

      Mais bon, qu’ils continuent dans cette voie, ca accélère le mouvement vers le mur. Il est de toute facon grand temps d’en finir.

      Par contre on observe depuis le début de la crise que ces comportements font école un peu partout dans les sociétés occidentales. Je rencontre de plus en plus souvent ce genre de déchets de l’humanité en entreprise et dans la vie de tous les jours. Edifiant!

      Décidement ca sent vraiment le game over. Il me semble aussi entendre des bruits d’affutages de lames et de lustage de piques ^^

      1. Higgins

        J’ai rarement lu une telle volée de bois vert sous la plume de notre hôte. Je partage néanmoins totalement ses conclusions.
        Dans l’affaire Thévenoud, ce qui m’interpelle, ce sont les trois ans: trois ans de retard pour les déclarations d’impôts, trois ans pour les loyers. S’ajouteraient maintenant les PV (pour un peu plus de temps). Je succomberai assez à l’idée que cette durée, affichée et revendiquée, cache autre chose. Quoi, je n’en sais rien mais elle n’est pas sans m’interroger.
        L’éviction du sus-nommé est entièrement justifiée. On ne doit pas suspecter la femme de César, n’est-ce pas? L’éjection prématurée de sa moitié (de toute manière, elle perdait son poste à la fin du mois cause alternance au Sénat) et sa démission du PS relèvent d’un deal. Ce type devrait rester député jusqu’au vote de confiance de la semaine prochaine (pas gagné d’avance pour Rastignac à la mâchoire carrée). Après, je ne serai pas surpris qu’un aussi fidèle serviteur n’obtienne pas une sinécure tranquille où il pourra se faire oublier jusqu’à la prochaine fois: les voies du Pouvoir sont impénétrables.
        On pourrait parler également de l’extraordinaire réputation que nos clowns à roulettes sont en train de faire au pays (sans parler du superbe crédit qu’ils obtiennent). Un de mes amis, qui travaille à l’internationale, m’a laissé entendre que c’est croquignolesque. Et ce ne sont pas les magnifiques résultats de notre économie qui vont arranger quoi que ce soit. Il suffit d’entendre les propos récents du ministre allemand des finances sur le bon et mauvais emploi de l’argent de la BCE!!!
        Bref, CPEF!

  13. Kazar

    Non seulement ils sont malhonnêtes, mais en plus ils sont nuls !!!
    Lire dans le Monde l’article sur les comptes de campagne PS en passe d’être rejetés à Marseille.

      1. Calvin

        Posté ce matin sur l’article d’hier.
        Comptes rejetés risquant d’impliquer l’inéligibilité des 8 candidats tête de liste…

      2. Aristarque

        Les juges sont devenus subitement doués en arithmétique ou plus prosaïquement certains commencent à songer à retourner leur toge pour qu’ elle soit du bon côté pour les prochains événements qu’ils anticipent ? Étonnant, cette subite attention méticuleuse aux additions du parti au pouvoir, encore potentiellement nuisible, surtout à Marseille et environs…

    1. gameover

      « Non seulement ils sont malhonnêtes, mais en plus ils sont nuls !!!

      La sélection se fait sur la malhonnêteté, les crocs en jambe… donc on a un résultat conforme à la sélection.

      Ca me rappelle l’histoire du recruteur qui sélectionnait les candidats à un poste d’ingé suivant la présentation du CV et qui se plantait continuellement… puisqu’il recrutait avec cette méthode de bons rédacteurs de CV mais en aucun cas des ingés compétents pour le poste.

  14. LeRus

    Conseiller général + Député + Ministre + Chef de cabinet du président du Sénat (sa femme)= Combien tout ça?

    Quels efforts et/ou quels risques une famille d’indépendants ou de cadres doivent-ils faire et prendre pour arriver à de tels revenus?

    A gerber.

    1. Pat

      Combien tout ça ? C’est bien la question essentielle que les « journalistes d’investigation » oublient de poser.

    2. LECOMTE René

      Et Bartolone : le cas Thévenoud « relève du surendettement ».
      Avec un tel niveau de revenus, en arriver à cette situation ! Mais il a peut-être investi dans des Sociétés avec les conseils de monte, bourre et n… la b…, et tout perdu ?
      Et on confie des dossiers économiques majeurs à de tels individus !

      1. Quiet Desperation

        Bartolone doit plaider « pro domo », avec ses revenus officiels à comparer avec sa maison d’archi de 2.5 myons….

      2. royaumont

        A propos de Montebourde, il s’est fendu d’une sortie dont il a le secret, critiquant vertement Hollande pour :
        « La politique de rétablissement des comptes publics menée par les gouvernements de François Hollande depuis 2012 a été « trop brutale », « trop rapide ». »
        J’ai du louper un épisode, pour moi la dépense publique continuait à augmenter et il fallait un microscope à balayage pour voir l’inflexion de la courbe…

        1. Aristarque

          Je pense qu’il se borne simplement à dire qu’il y a eu trop d’impôts ciblant beaucoup trop large et que les retombées sont catastrophiques avec la perte des municipales, ce qui va couper les vivres au PS par voie de conséquence. La perte du Sénat a son importance aussi car ce genre de sinécure sert à récompenser les sans-grades méritants en fin de carrière pour ne pas avoir à les nommer ministres ou sous ministres…

  15. MadeInCH

    A mon avis, le problème d’une démocratie avec élus-qui-ont-tout-pouvoirs, c’est que ceux qui ONT le pouvoir sont uniquement ceux qui ont VOULU l’avoir A TOUT PRIX.

    Dans le cas d’une royauté, le Roi n’a PAS VOULU le pouvoir! Et il a été préparé à ce rôle durant toute sa vie.

    Perso, je suis partisan de deux systèmes (un OU exclusive! Pas les deux ensemble!):
    1) Véritable Démocratie « à la Suisse », ou avec referendum et initiative INCONTOURNABLE, la voix du peuple fait la loi! En Suisse, ça marche pas si mal. Assez bien même.

    2) Royauté, pouvoir hérité, avec quelques exceptions, du genre, le Roi peut choisir son héritier.

    Dans le cas d’une démocratie, je suis oppose à l’idée un seul et unique Chef (président) élu, car c’est le meilleur moyen pour déclencher des avalanches de fausses promesses populistes (Travaillez mois pour gagner plus) et pour mécontenter environ la moitié de la population à tous les coups!
    -> Un Conseil, tel un Triumvirat ou un « Conseil Collégial Présidentiel », ou un truc du genre, me semblerait bien mieux qu’un dictateur-président.

    Enfin… Voilà une grosse tartine pour donner un avis qui n’intéresse personne… 😀

    A oui, un dernier truc…
    Dans le cas d’une démocrassie : Pas une assemblée d’élus de 500 personnes. Mais une seule personne par partis, mais avec chacun sa voix pesant le sombres d’électeurs ayant votés pour lui.
    -> Moins de monde à payer à rien f0vtr€.

    1. Flash

      C’est une erreur courante de penser que le problème vient des règles ou des institutions. C’est triste à dire, mais le problème est bien plus profond. C’est un problème de mentalité, d’être, de valeurs.

      1. MadeInCH

        Si les français pouvaient effectivement s’exprimer, voir leur voix entendue et suivie, et controller les actions de leurs élus, je pense que ça pourrais marcher.

        Peut-être pas en Irak, mais en France, j’espère que oui. Mais je rêve peut-être. Et de toute façon, ce ne sera jamais essayé en France…

        Si j’avais des sous et du temps, j’aimerais bien fonder le « Parti Démocratique Français », le PDF (Merci Adobe…), ni de droite ni de gauche, mais démocratique, avec referendum et initiative incontournables, et votations courantes sur les sujets importants.

        Je pense (j’espère!) que l’on serait étonné.

        1. Pat

          Tout à fait d’accord. Une réforme des institutions dans ce sens serait un premier pas dans la bonne direction.

        2. RBF

          Personnellement, j’aime bien aussi la démocratie directe. Mais je pense qu’en France elle ne marcherait pas. En effet, je me demande bien quel serait le résultat d’une votation populaire si l’on interrogeait les Français sur une semaine de travail à 30h par semaine.

          De toute manière, comme le dit parfois l’auteur de ce blog, « le socialisme c’est tellement bien qu’il faut l’imposer au peuple » (ou quelque chose comme ça). C’est tellement vrai que cela ne peut se faire qu’avec une démocratie représentative, même si chez nous elle ne représente pas grand monde. Donc nos politocards ne veulent surtout pas entendre parler d’une démocratie directe.

        3. Kramix

          Concernant la « Véritable Démocratie « à la Suisse », » cela marche en Suisse car il y a des Suisses qui habitent les Cantons :-), qui votationnent et qui vivensemble fort bien.
          En France, je ne donne pas 6 mois pour qu’un tel système soit dévoyé si tant est qu’il soit mis en place (aucune chance, en fait…)
          Sinon, pour un parti qui jette de nouvelles bases politiques, il y a NousCitoyens, qui donne la parole à ses adhérents et à toutes les bonnes volontés.
          Je pense que, malheureusement, ce mouvement s’il arrive à peser un peu sur le débat public va vite fait se faire dézinguer par tous ceux qui, aujourd’hui, magouillent joyeusement…
          Pôv’ Grance…

          1. MadeInCH

            C’est une autre idée! Remplacer la République Française par la Fédératin Françaide des Départements.

            Organisée grosso-modo comme la Confédération Suisse.

            C’est cool de rêver.

          2. Eole

            Non seulement il y a des Suisses en Suisse qui votent, mais il y a surtout ce qu’on appelle en Suisse l’Instruction cantonale ou fédérale qu’il ne faut pas confondre avec l’éducation nationale fraônçaise.

      2. Aloux

        @Flash : justement, je pense que réduire le problème à sa dimension morale, même si elle existe et joue un rôle, c’est se condamner à l’impuissance. Désolé de la comparaison, mais c’est exactement le raisonnement de tous les régimes coco face à leurs échecs : chercher les responsables, les incapables, les traîtres, alors que l’échec d’une économie socialiste est dû à des causes structurelles. Il faut accepter que le pouvoir est, par essence, corrupteur, et que ceux qui détiennent le pouvoir sont nécessairement corrompus à plus ou moins long terme : le problème est de définir des institutions qui permettent de garder sous contrôle ceux qui ont le pouvoir, tout en étant malgré tout efficace pour remplir les missions régaliennes.

        Personnellement, je suis de plus en plus tenté par la stochocratie, je ne comprends vraiment pas en quoi le fait de composer une assemblée avec des citoyens choisis au hasard paraît si choquante à la plupart des gens. Après tout, dans l’absolu, vous faites plus confiance à un mec comme Thévenoud ou Hollande, ou bien à votre boulangère ? La démocratie, c’est l’art de convaincre les gens que des mecs auxquels ils n’oseraient pas prêter 100 balles en temps normal sont transformés par la vertu du suffrage universel en chevaliers blancs que l’on peut en toute confiance laisser exercer un pouvoir exorbitant sur tous les aspects de leur existence, et puis TGCM (décidément on devrait en faire la devise de la République).

        1. Patatrac

          Croyez-vous que votre boulangère fera le poids face à des pointures qui la démonteront en 0.1sec dans le cadre d’une négociation? La question n’est pas seulement la probité, c’est la compétence et l’expérience.

          1. Aloux

            Et à cela je réponds, classiquement : négocier quoi ? Quelle compétence ? Quelle expérience ? La compétence d’enculer la terre entière à son bénéfice exclusif ? L’expérience des luttes intestines au sein des partis et de la cuisine politicienne ? Notre bon président est un expert dans ce domaine, on voit ce que ça donne quand il s’agit de gouverner un pays. C’est vrai que les députés actuels sont brillants quand il s’agit de négocier serré sur des réformes compliquées, avec une assemblée de politiciens professionnels ça n’arrive jamais, JAMAIS de voter des lois sans les comprendre, juste parce qu’on leur a dit ce qu’il fallait voter.
            Je persiste et je signe : avoir ma boulangère à l’assemblée représentera peut-être quelques menus inconvénients dans certains cas de figure précis, mais elle ne pourra jamais faire plus catastrophique que des politiciens professionnels, et fera même probablement mieux dans l’immense majorité des cas. Pourquoi ? Parce que toute sa vie elle s’est levé à 6h du mat pour bosser, rien que ça ça la met à l’abri d’un nombre considérable d’erreurs de jugement que commettent les politiciens professionnels, qui par définition ont toujours émargé aux frais de la République. Aussi parce qu’elle sera probablement terrifiée de se retrouver à devoir voter les lois qu’elle devra subir aussitôt qu’elle quittera les fonctions auxquelles elle a été appelée par hasard, et qu’une assemblée de gens comme elle sera donc infiniment plus prudente que les guignols actuels, qui se savent au-dessus de la loi. Mon assemblée de boulangères n’a aucune raison de voter des lois par paquet de douze comme l’assemblée actuelle, et il y a donc peu de chances de les voir se lancer dans une législorrhée comme celle que l’on subit depuis quelques années : or il n’y a peut-être qu’une chose pire qu’une mauvaise loi, c’est une mauvaise loi qui change tous les quatre matins.

            Non vraiment, peut-être que c’est une idée stupide, et je serai le premier à reconnaître mon erreur dans ce cas, mais pour me convaincre il faudra de meilleurs arguments que la soi-disant compétence et expérience des politiciens, que tout le monde se garde bien de définir précisément.

            1. gameover

              Et puis pour éviter que la boulangère se fasse berner, la proposition de loi peut se discuter dans le domaine public, ce qui permet à la boulangère de voter en connaissance de cause.
              Bien penser aussi que seule une petit dizaine de lois sont utiles annuellement.

              1. Quiet Desperation

                Sans compter que, quand la boulangère a un calibre bien en pogne, on conteste plus, en face…. y’a des statistiques là-dessus…

              2. Patatrac

                Débat public, soit, mais qui y participera, un échantillon « représentatif » ? Faut-il là aussi tirer au sort ceux qui seront chargés d’éviter à la boulangère les pièges tendus ? Je vous rejoins sur le nombre de lois, symptomatique de la situation : Tacite résumait cela par « corruptissima re publica, plurimae leges »

            2. Patatrac

              Mon post ne visait pas à justifier le comportement des politiques tel qu’ils nous l’exposent, malgré certaines de leurs qualités que vous releviez vous-même. Je m’explique donc.
              L’argument est simplement celui de préférer la compétence et l’expérience, en général, et en particulier pour qui aspire à un rôle politique plus que l’enfumage, l’amateurisme et sa béquille connivence. Trop peu sont élus sur ces critères. Par ailleurs, le fait de se lever à 6h de matin, chose somme toute commune, ne provoque pas une infusion automatique de connaissances sur tel ou tel sujet, boulangère ou pas. Du reste, dans quelle commission de l’AN la placeriez-vous? Celle où aucune connaissance ou compétence particulière n’est requise ? Celle où il ne serait pas utile de savoir répondre aux arguments que lui opposeraient les autres membres de cette commission ?

              1. Aloux

                Et je renouvelle à nouveau mon objection, en constatant que l’écrasante majorité des politiciens actuels n’ont eux non plus guère de connaissances sur quelque sujet que ce soit, comme ils nous le démontrent régulièrement avec brio, et ça ne les empêche pas de voter des lois avec beaucoup d’assurance.
                Vous parlez de connaissances, de compétence et d’expérience : lesquels ? chaque compétence dans un domaine particulier, par exemple ma boulangère, de par ses trente ans de métier, pourrait être nommée au ministère des Miches, tandis qu’on aurait un vieux général à la Défense et un banquier aux Finances, ou bien est-ce qu’il y a une compétence spécifique que l’on pourrait appeler « politique » ?
                En fait, Patatrac, il me semble que vous défendez un gouvernement technocratique. Vous supposez que la société est une énorme machine, et que pour la faire fonctionner il faut que des techniciens l’organisent d’en-haut au moyen de la loi. Je ne suis pas franchement d’accord.

          2. Nyamba

            IMHO, dans un contexte où il s’agit de grossir le fleuve des lois et réglements pour régenter les aspects les plus infimes de la vie d’un peuple, la preuve est faite que, compétence/spécialisation ou non, ça finit par foirer lamentablement.
            Dans un contexte (libéral ?) où la loi reste simple – et compréhensible – et applicable, – la gestion des affaires régaliennes est accessible à des gens armés de leur simple bon sens. Le reste peut être de l’ordre du contrat privé… non ?

        2. Kermit

          +1
          Tirage au sort !
          Mais il faut reduire la taille du bouzin, sinon je ne donne pas cher de l’impartialite du h(b)azard.

    2. LeRus

      Mouais, vous ne me convainquez pas aujourd’hui.
      – Le référendum suisse est effectivement super, mais comme le dit Flash plus bas, c’est avant tout une question de mentalité. Il ne faut pas seulement voter, il faut avoir le courage d’appliquer le résultat, et ensuite ne pas « regretter » son vote. En gros, il faut le courage de ses opinions, notion plus ou moins absente en France.
      – La monarchie qui choisit son successeur, euh, comment dire, c’est un peu comme en Corée du Nord, n’est-ce pas?
      – Le triumvirat, c’est un peu la même chose que la situation actuelle, non? On a le président et le PM, ils décident plus ou moins ensemble. Et puis, comme toujours, quid de la sélection de ces types?
      – Une assemblée composée de partis ayant un seul membre mais des voix au prorata, c’est un cartel pour moi. Franchement, j’aime bien que les députés aient encore un peu de marge de main d’œuvre dans leurs votes. Et puis ce n’est pas illogique qu’un parti qui fasse, 50% de voix coûte plus qu’un autre qui fait 5%.

      Personnellement, je penche vraiment pour une assemblée restreinte (100 élus, facile pour les %) qui seraient choisi au hasard, un peu comme les jurés populaires. On aurait alors une assemblée plus représentative de la population et je pense que ses décisions seraient plus consensuelles et plus proches de résultats des votations populaires.

      1. Flash

        J’aime bien le principe du bicamérisme composé différemment. Ce qui n’est pas le cas actuellement (politiciens professionnels…).

        On devrait avoir une Assemblée Nationale classique, avec élections etc.
        Et un Sénat où siègent des citoyens tirés au sort.

        Là, la composition serait bien différente.

        1. LeRus

          C’est pas mal vu. Le Sénat deviendrait une Chambre des Lords mais populaire et élue.

          On pourrait aussi décider de tous (députés et sénateurs) les payer au salaire médian français (avec défraiements éventuels) afin de ne pas en faire des professionnels.

      2. Cerf D

        Concernant la votation, je ne suis pas sûr (litote) qu’il faille laisser au peuple l’initiative de créer des lois.
        En revanche la possibilité de véto serait une grande avancée.

  16. royaumont

    Sur cette affaire, la meilleure blague entendue a été : « l’immense majorité des élus sont des gens totalement intègres ». Cette saillie est l’oeuvre de l’inénarrable Taubira, ministre de l’injustice, tellement populaire qu’il faut 9 gorilles pour la protéger. A nos frais, comme il se doit.

      1. Pat

        Ooooh ! Cette remarque horriblement raciste s’attaquant indirectement et lâchement à Sainte Taubira mériterait au moins 18 mois de prison ferme et 500.000 € d’amende.

        1. Kazar

          Eh oui, par contre, s’attaquer à Notre-Dame, comme les FEMEN, et c’est la relaxe assurée !!! Mais les surveillants ont bien sûr été condamnés, eux !!!
          Ça me donne furieusement envie de foutre un coup de pied dans la tronche d’une de ces débiles…

          1. Aloux

            Non c’est vrai, j’étais passé à côté, putain sérieusement quoi…
            Les Femen, les mêmes qui se sont faites virées de leur squatt et qui avaient demandé à être relogées aux frais de l’église ?

            1. Quiet Desperation

              A propos de blague, j’aime beaucoup celle-ci :

              Un gars achète une nouvelle voiture…

              Le vendeur lui indique qu’elle est équipée d’un autoradio à commande vocale, nouvelle génération…. et lui fait une démonstration.

              « Choisissez un chanteur » demande-t-il au client.
              « Hallyday » ! dit l’acheteur…
              L’autoradio lui demande : « Johnny ou David ? »
              L’acheteur interloqué… répond : « Johnny » et l’autoradio diffuse une chanson du Jojo national.

              Le gars demande au vendeur s’il peut faire un nouveau test.
              Le vendeur :  » OK, vous allez voir, la radio répond à tous les coups !  »
              L’acheteur lance : « Iglésias »
              L’autoradio demande : « Julio ou Enrique ? »
              L’acheteur en reste baba et dit : « Julio » et la radio passe « Tou n’a pas tchandgé… »

              Enchanté, le gars prend la voiture, sort du garage et se fait couper la route par un abruti qui manque de l’accrocher.

              Le gars crie au chauffard :
              Enculé, connard, trou du cul !!!
              Et la radio lui demande :
              « Delanoe, Hollande ou Thevenoud ?? »

              1. gameover

                Une histoire drôle qui traverse les siècles… juste à changer les dernières lignes pour l’adapter aux circonstances !

          2. carpe diem

            moi aussi, je ne supporte pas ces c…….sses dépoitraillées avec leur couronne de fleurs angéliques. Leur « leadeuse » a tribune ouverte sur le « Huffington Post » et elle y vient déblatérer sur tout et n’importe quoi. Notez que la chère enfant, bien qu’elle rêve de rallumer les guerres de religions en Europe (un comble 800 ans après le moyen âge), se garde bien d’aller montrer ses nichons dans les mosquées et d’emmener ses petites copines profaner les lieux saints des adorateurs d’Allah, c….ne mais pas téméraire tout de même.
            Dans un pays normal, elles auraient été expulsées depuis des lustres, mais plus rien ne m’étonne dans ce pays.

    1. LeRus

      Bah oui, toute la question est le degré d’arrondissement des chiffres. En arrondissant 1 ou 2%, on arrive à une « immense majorité ».

      C’est du marketing en fait!

    2. Deres

      Car elle compte les dizaines de milliers de conseillers municipaux des 36 000 communes du pays qui eux ne touchant rien dans leur immense majorité sont bien condamnés à rester honnêtes … Cela dilue fortement la part des politiques professionnels corrompu jusqu’à l’os !

    3. Kekoresin

      Pour Darwin, les altruistes et les intègres sont les premières victimes de la sélection naturelle. Seuls les plus violents et les plus rusés survivent. En politique, c’est pire car le processus ne s’étale pas sur des générations…

      1. Val

        Très juste Keko.Le bizarre avec l humain, est dans le fait que cela nous chagrine et nous révolte meme. Les animaux vivent comme ça et l acceptent. L homme non, et c est tant mieux!

        1. Kekoresin

          Oui mais l’être humain ne doit sa survie qu’à sa structure sociale, extension clanique de la préhistoire. Les animaux évolués qui vivent en groupes évolués font aussi des concessions pour la cohésion du groupe. Aucune autre espèce n’a atteint notre degré se sophistication en la matière.

          Cela étant dit, les lois fondamentales s’appliquent encore même si le verni de civilisation plus ou moins épais tend à nous le faire oublier. Il faut effectivement l’accepter en évitant le trop plein de verni que tentent d’appliquer nos ultra-collectivistes depuis des lustres. L’égalité n’existe pas et il y aura toujours un chef pour guider le troupeau, même si le notre nous amène tranquillement au pied de la falaise en nous certifiant qu’il nous poussera des ailes pendant l’instant de grâce du vol plané!

  17. bulltrap

    Bonne idée le vote noir, ou un votre ‘contre’ qui retrancherait 1 voix à l’elu ou au parti désigné.
    Gageons que l’on verrait un PS à -30 ou -40%.

  18. passim

    J’adore quand H16 se met en colère.
    Nietzsche : « À lutter contre la bêtise, les plus justes et les plus doux des hommes finissent par devenir brutaux. Car au front stupide, l’argument qui revient de plein droit est le poing brandi. »
    Qu’attendons-nous ?

    1. val

      Tres juste passim , qu’attendons nous ? Qui est partant pour aller donner de la voix à l’assemblée ? C’est public non ? Je pense que l’on se défausse toujours sur quelqu’un , et je m’inclue dans le lot . Maintenant si il y a des partants , je suis preneuse 😉 !

            1. val

              @kazar & passim
              Ok , bon , j’y serai , bon on tachera d’éviter le panier à salade de mamie Taubira et les lacrymos du Strumpfuhrer ValSS ?

  19. cagou

    Parlant d’immonde bassesse et de calculs tordus de nos politiques pour conserver leur poste à tout prix,
    l’écrivain Michel Houellebecq a déclaré que le maintien de la Taubira à son poste était un des plus surs moyens de faire monter le FN en puissance.
    Et donc, en corollaire, du moins je suppose,de n’avoir que son représentant en face aux présidentielles de 2017. Dans le secret espoir que les francais n’oseront pas voter pour lui et se rabattront sur Guimauve le conquérant.
    Et si c’était vrai? Cette hypothèse, vu les coups tordus dont est capable le grand méchant mou, me semble plausible.

      1. Kazar

        Espérons que les Français les feront ravaler leurs calculs, car même si je reste persuadé que le FN tentera bien de faire quelque chose, quitte à saborder définitivement le pays, autant le faire avec panache et pas à la manière socialiste !!!

          1. Kazar

            Sincèrement, je ne crois pas un instant à ces promesses de campagne du FN, et cela n’engage que moi. Mais comment gagner sans flatter un tant soi peu certains électeurs pas forcément très lucides, pour parler avec une belle langue de bois ? Qui pourrait être élu en France en disant que la retraite va passer à 67 ans, qu’on va simplifier le code du travail, et qu’on va supprimer l’ISF ? On a tellement bourré le crâne des Français d’âneries sur le « libéralisme » mangeur de chatons et le « c’est de la faute des autres » qu’il devient impossible d’être réaliste ET élu. Pour ma part, même si je ne partage pas toutes les idées du FN sur l’économie, la seule lutte contre l’immigration, et pour les valeurs de la France, ainsi que ces racines chrétiennes, me suffirait.

  20. NP

    Le plus triste c’est de constater que même pris la main dans le sac, les politiques d’aujourd’hui n’ont même plus la décence d’avoir honte.
    Ils affirment que non, ils ne sont pas malhonnêtes et que non, cela ne remet pas en cause leur mandat. Même Cahuzac trouve que le cas de Thévenoud est pire que le sien, car lui, il pouvait passer au travers sans jamais se faire prendre. C’est tout à cause de sa femme qui était jalouse et sans elle, il aurait pu continuer à frauder sans que jamais cela se sache et que c’est bien mieux que ne pas déclarer ses impôts car forcément un jour le fisc le découvre !

    Le mensonge est tellement rentré dans leurs habitudes qu’ils ne voient même plus l’énormité de ce qu’ils affirment. Phobie administrative ! Fallait l’inventer celle là ! Surtout de la part d’un adjoint au maire, membre de la commission des finances, député, ministre, etc.

    1. Deres

      Tu sais comme il a de quoi payé royalement trois collaborateurs compétents pour faire son travail et écrire ses interventions, lui même peut faire du Scrabble toute la journée et une réunion de management de ses nègres de temps en temps.

    2. Deres

      C’est amusant car je pense que quand il s’est inscrit aux élections, il a réussi à vaincre sa phobie. Il n’est phobique que quand il faut allonger le pognon, cela doit être cela qui le paralyse …

    3. Longfellow Deeds

      Cahuzac a tort de plastronner de la sorte avec l’histoire de Toto Rappetou; il a au moins une autre casserole avec la Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France.
      Mais baste, à la fin du mois il pourra reprendre l’exercice de la médecine. A défaut d’arracher des dents, il replantera des tifs.

    1. thom__yorke

      Phobie administrative. Et quand son copain le bien surnommé « c*nnard laqué » avait fait de même, il avait argué ne pas être à l’aide avec les chiffres. Une vraie cour des miracles cette assemblée…

        1. Aristarque

          Ta mémoire te joue des tours, old chap! Déjà vu et revu lors de la comédie des PV pour P.V.J. Hontectomise au point de dire sans rire ne pas être à l’ aise avec les chiffres en ayant été auditeur financier….

          1. Quiet Desperation

            Voui… sans doute… mais comme je passe encore un certain temps à travailler, je ne prétends pas lire l’absolue totalité des écrits du Maître, et moins encore tous les commentaires….

            1. Aristarque

              Y’a pas beaucoup de billets d’H16 qui n’ont pas été honorés d’au moins un de tes commentaires! Tu le ferais sans lire le sujet du jour, toi ???!!!

    2. Kekoresin

      Triste réalité valable chez nombre de politiciens qui jouissent au sens littéral du terme de touts ces petits bonheurs qui sont autant de baumes pour leur égos surdimentionnés.

      Pour eux, il ne s’agit pas d’un comportement déviant mais d’une juste récompense pour cette pénible ascension sociale vers les sommets olympiques qui leur permet de toiser loin en bas dans la vallée boueuse, les gueux qui cherchent pitance en fouillant la terre avec leur groins édentés. A l’approche des élections, les porchers maléfiques descendent à mi pente pour leur lancer quelques patates et en leur promettant un avenir de gamelles propres. Une fois ce pénible moment passé, ils remontent bien vite en retirant la pince à linge qui ferme leurs narines aux effluves nauséabondes de la plèbe.

      1. Quiet Desperation

        Très joliment désespéré, mon cher Kéko ! on voit presque les « Très Riches Heures du Duc de Cluny »…..

    3. Adrien

      Se choper un PV, ça fait peuple. Genre le cassoce mal stationné avec sa caisse à moins de 50 k€ même pas plein cuir.

      Ca me rappelle un sketch des Guignols avec NKM qui se perd dans l’est parisien : « Mais il faut qu’on parle à ces gens ? On est obligé ? On ne peut pas venir nous chercher en hélico ? »

  21. Patatrac

    Moralité, probité et politique ne font pas bon ménage. Tacite résumait cela par « corruptissima re publica, plurimae leges ». L’amateurisme, à tous les étages, du gouvernement aux députés, est aussi très répandu, ce qui est tout aussi inquiétant que le peu de conscience politique de la part des élus, les deux phénomènes entrant en résonnance. Quelques pistes: la sanction de comportements légalement répréhensibles est soit inexistante soit indolore ; les talents se détournent de la politique pour aller vers d’autres horizons ; la classe politique française est monolithique, essentiellement issue de l’administration avec ce qu’elle a de plus dogmatique. Ce monolithisme favorise les comportements de meute par cooptation, où les élus « clean » sont assez vite marginalisés.

  22. Kloupa

    Partout la magouille l’emporte: décidément, la démocratie est en pleine dégénérescence vers le totalitarisme. Et ce n’est pas le PS et ses alliés, actuellement au pouvoir qui me contrediront: dans la droite ligne de la dictature du prolétariat, du fameux « Vous avez tort, parce que vous êtes minoritaire » d’André Laignel, on n’ose même plus invoqué l’intérêt général, ni les droits

  23. zen aztec

    « sur l’absence ou la grande légèreté de l’examen préalable à l’embauche d’un ministre qui devrait être minutieux »
    En l’occurrence,c’est d’un test de qi qu’il aurait fallu pratiquer,parce que ce type doit être con comme une balle…

  24. Matthieu

    La fuite sur les loyers impayés vient de l’ancien bailleur lui même. l’info circule sur internet. il a appelé lui meme les journalistes en voyant son gentil debiteur a la tv…

  25. Kloupa

    Partout la magouille l’emporte: décidément, la démocratie est en pleine dégénérescence vers le totalitarisme. Et ce n’est pas le PS et ses alliés, actuellement au pouvoir qui me contrediront: dans la droite ligne de la dictature du prolétariat, du fameux « Vous avez tort, parce que vous êtes minoritaire » d’André Laignel, on n’ose même plus invoquer l’intérêt général, ni les droits de la personne humaine. A partir du moment où vous êtes contribuable, justiciable, du commun des mortels, on vous appliquera des taux confiscatoires, des décisions arbitraires scandaleusement iniques. Tout cela au nom de la démocratie représentative: il s’agit bien d’une perversion de ce régime… Quant aux cas Cahuzac, Thévenoud, les plus connus et les oubliés, les moins connus, tout cela prouve que la triche et la malhonnêteté sont assez généralisées justement parmi lesdits représentants.

  26. Yrreiht

    (Test ; désolé pour le doublon éventuel)

    Les sociopathes sont de mieux en mieux connus, et c’est une bonne chose. C’est tout simplement à mon avis le SEUL problème que nous ayons. Oui, le seul, pas le plus gros.

    En résumé un sociopathe n’a pas d’empathie, voir souffrir les autres, même de près, et atrocement, enfants y compris ne lui cause aucune gêne, à la place de nos sentiments humains il y a en eux un gros vide.

    Les sociopathes, cela a été étudié, représentent environ 5% de toutes les populations du monde.

    Ils sont moins intelligents que la moyenne mais sont persuadés d’être l’élite de l’humanité en raison de leur différence émotionnelle vue comme une supériorité. Ils nous connaissent bien et savent nous imiter et jouer sur nos sentiments qu’ils ne ressentent jamais.

    Ils sont très attirés par le pouvoir, et ils se reconnaissent entre eux, et s’entendent pour s’entraider dans leur conquête du pouvoir.

    Dans nos sociétés modernes ils ont parfaitement réussi et composent la totalité des gouvernements.

    Une fois que cela bien compris et démontré nous résoudrons tous nos problèmes en les faisant détecter par des psychologues (facile parait-il) et en leur interdisant l’accès aux postes de commandement.

  27. Kami

    A quelques jours de la présentation du projet de loi de finances pour 2015, le gouvernement a décidé de jouer cartes sur table. Le ministre des finances, Michel Sapin, accompagné du secrétaire d’Etat chargé du budget, Christian Eckert, a dévoilé, mercredi matin, les prévisions révisées de croissance, d’inflation et de déficit public pour 2014 et 2015.

    Plus question, cette fois, de tourner autour du pot : aucun des objectifs réaffirmés en juin lors de la loi de finances rectificative ne sera tenu.
    ◾La prévision de croissance pour 2014 est révisée à 0,4 % et celle de 2015 à 1 % contre 1,7 % prévu au printemps.
    ◾La prévision d’inflation pour la France est révisée à – 0,5 % en 2014 et + 0,9 % en 2015.
    ◾Le déficit public devrait se situer à 4,4 % du PIB (au lieu des 3,6 % prévus dans la loi de finance puis des 3,8 % prévus dans la loi de finances rectificative), contre 4,3 % en 2013.

    Le manque à gagner pour les comptes publics s’élèverait à 2 milliards d’euros en 2015, estime le ministre des finances. Pour compenser ces 2 milliards d’économie qui ne seront pas réalisées, le gouvernement exclut toute nouvelle hausse d’impôt. Il s’engage à réaliser 1 milliard d’économies supplémentaires par une réduction des dépenses de l’Etat et de ses opérateurs. Il envisage également des économies grâce au ralentissement des dépenses de santé.

    Le gouvernement entend ainsi maintenir le cap sur les 50 milliards d’euros d’économies prévus jusqu’en 2017, à commencer par les 21 milliards prévus en 2015, contrairement à ce que M. Sapin avait laissé entendre une semaine plus tôt.

    M. Sapin cherche cependant à rassurer ceux qui s’inquiètent d’un nouveau tour de vis austéritaire. « L’efficacité, ce n’est pas de chercher à atteindre à toute force et coûte que coûte l’objectif de déficit initial, affirme le ministre des finances. L’efficacité, ce n’est pas de prendre des mesures qui reviendraient à aggraver encore la panne de croissance que nous connaissons et à ralentir encore un peu plus l’inflation. »

    Le gouvernement table sur un déficit de 4,3 % pour 2015, au lieu des 3 % annoncés dans le programme de stabilité. L’objectif de retour aux 3 % étant désormais reporté à 2017.

    1. Kazar

      Une nouvelle fois je pose la question : quelles sont ces fameuses mesures qui doivent permettre de réaliser 50 milliards d’économies ?
      On sait déjà que la réforme territoriale va couter du pognon au lieu d’en économiser, et que le gel des points d’indices et autres pensions, vu la faiblesse de l’inflation, e va pas permettre d’économiser grand chose. Alors ?

        1. Quiet Desperation

          De toutes façons, soit on ne trouve plus de vendangeurs, soit on utilise la machine à vendanger : encore une manoeuvre géniale des Soces….

        2. Aristarque

          On croit rêver !
          Les déficits se chiffrent en dizaines de milliards, bientôt la centaine et on va aller emm…er une filière qui a encore le mérite de rapporter du pognon par les exportations! Tout cela pour gratter 40 M€ qu’on pourrait obtenir en abandonnant le projet de construction d’une quinzaine de ronds-points…

          1. gameover

            Y a pas de raisons de laisser des secteurs qui fonctionnent dans l’économie, na !

            EGALITE POUR TOUS !

            P.S. : y avait le choix entre nivellement pas le haut ou le bas, on a fait au plus simple !

  28. Dom

    « Il y a trop de monde au monde »Malthus,parlant d estomacs vides sans doute.
    Actuellement c’est « il y a trop de gloutons (l’animal,craint de tout son environnement a ce qu il parait,eternellement vorace est sa nature) au monde »!

    1. Quiet Desperation

      Ce Godin est d’un poêlant !!! et lui aussi « déclare ses impôts »… un nullard… pitoyable…
      Quant à Couthon, qui avait épousé sa cuisinière (d’où le mépris de ce Godin), il fut à son tour guillotiné, après avoir été jeté de sa chaise roulante (conservée au Musée Carnavalet)…

  29. Olivier Vitri

    Je ne sais pas si vous avez regardé; perso j’ai suivi hier soir un portrait de Hayek sur BFMBusinessTV; on a ainsi pu se remémorer un ouvrage qu’il écrit vers la fin de la guerre « La Route de la Servitude » (Road to Serfdom) qui décrit parfaitement le niveau de corruption et de concussion impunies que l’on constate actuellement. Le style d’ouvrage dont on souhaiterait qu’il fût un best seller à la portée du plus grand nombre… ce n’est pas encore pour demain donc la foire aux escrocs continue.

    1. Deres

      Cet ouvrage est une référence libérale. Il est très souvent évoqué ici ou sur des sites libéraux comme contrepoints.org

    2. Kazar

      Encore faudrait-il qu les gens lisent. Ma fille vient d’entrer au CP. Avant les grandes vacances, discours dans l’école prime « non, nous n’utilisons pas, jamais , ni maintenant, ni avant, les yeux dans les yeux, la méthode globale ». Maintenant qu’ai dans les mains son livre de lecture, je suis content d’avoir acheté une méthode syllabique !!! Car à part leur apprendre à deviner les mots, je ne vois pas à quoi sert ce ****de livre de lecture. Je n’ose imaginer ce que deviendront les enfants dont les parents ont eux-mêmes des difficultés…
      CPEF, merde !!!

      1. royaumont

        Méfiance… Avec la méthode globale, les choses vont vite et les mauvaises habitudes vite prises : il faut y porter remède rapidement sinon…
        Ma fille vient aussi d’entrer au CP, elle sait par contre déjà lire grâce à la méthode Boscher. Il faut cependant veiller à ce que de mauvaises paratiques ne s’installent pas.

        Pour ceux dont les parents ont de diffcultés ? Ben, on supprime les notes pour cacher la misère et ils se réveilleront dans 10-15 ans face à la réalité et il sera trop tard.
        Ca s’appelle l’égalité républicaine…
        Décidément, l’idéologie égalitariste s’assimile à un crime contre l’humanité.

      2. val

        @Kazar , Royaumont , je suis heureuse de vous lire, cela fait plaisir de voir des parents avertis et conscients du problème. La lutte contre l’appauvrissement mental est un combat acharné quotidien pour que nos enfants sortent par le haut du système éducatif et non les pieds devant. Ce pays n’est peut être pas si foutu que ça à vous lire !

        1. Kazar

          On essaye au moins de sauver nos enfants.A ce propos, je lance un appel à l’aide : ma grande fille me parle régulièrement de ses amis qui fument de grandes quantités de hash, et ce depuis déjà plusieurs années. Cela a commencé au collège et il n’y a pas de raison que cela s’arrête au lycée (banlieue ouest, pas défavorisée, il y a donc du pognon à se faire pour les dealers). Je suis confronté au dilemme suivant : comment agir contre ces dealers sans que cela ne se retourne contre ma fille qui a priori ne fume pas, fruit d’un travail de prévention depuis toute petite (si elle m’en parle, c’est parce qu’elle sait que je ne ferais rien qui la mettrait en porte-à-faux vis à vis de ses amis). Je me vois mal aller voir les parents de ses amis, dont je connais certains. Cela lui fait de la peine de les voir se détruire (véritable addiction à 14/15 ans, elle m’explique qu’ils arrivent parfois défoncés en cours). Si quelqu’un a une idée, je suis preneur.
          Je viens de lire une brève dans le Figaro et ça m’y a fait penser.

  30. Aloux

    « Pour le parquet, cette affaire c’est « Oui-Oui au pays des impôts et Caliméro en guest star. Je suis persuadé qu’il joue, qu’il est parfaitement conscient de ce qu’il fait ». »

    Pardon, mais il y a vraiment des procureurs de la République qui s’expriment comme ça en public ?
    Putain de merde…

  31. Kazar

    Entendu ce matin sur Europe 1, un grand moment, l’interview de la concierge de Thévenou :  » un homme un peu fantasque, il lui aurait fallu un NEGRE pour s’occuper de ses papiers… ».
    J’étais mort de rire !!!
    Quand je pense au sort qui attend cette pauvre concierge…

  32. Alecton

    Leurs politocards ne sont pas moralement plus propres que les nôtres, mais l’Allemagne déclare ne pas emprunter en 2015 :

    http://chevallier.biz/2014/09/bund-grosse-katasrophe/

    Merde, un budget équilibré serait donc possible ? WTF, nous pouvons présager une période de turbulences pour les bond poubelles de la France.
    Et pendant ce temps Sapinounet nous parle d’économies sur les 100 milliards dépensés en trop chaque année….a bah non en fait…

    1. gameover

      Pas sûr… l’argent qui n’ira pas en Allemagne, il faudra bien qu’il aille ailleurs et la concurrence va donc être dans l’offre, pas dans la demande.

  33. bidochon

    En fait, Thevenoud a appliqué le choc de simplification, tout simplement.
    Foin de toute cette paperasse.
    On dirait le fils de Hollande : même physique, mêmes bobards énormes, même absence de prévoyance au-delà du court-terme.

    Quelques typos dans le texte :
    elle a du jouer => dû

    par nulle autre => nul

    de bien faire comprendre => de bien se faire comprendre

  34. Adrien

    « Thomas Thévenoud. Le député n’aurait pas non plus payé ses PV » (source Ouest-France)

    La Mafia vide son chargeur mais le bestiau résiste !

  35. hop hup

    France : Sapin annonce moins de croissance et plus de déficit cette année

    bruxelle va pas être content quand il va apprendre sa

  36. Kekoresin

    Le pauvre Thévenoud n’a rien vu venir. Il pensait avoir des appuis mais les béquilles montbouresques étaient visiblement défectueuses. Il a succombé aux lois darwiniennes qui s’appliquent fort bien à l’écosystème politique. Seuls les plus plus forts et les plus pervers survivent. Les petits prédateurs sont mangés par les gros. Je ne vous parle même pas de la durée de vie des quelques samaritains qui se risquent à s’approcher trop près du banc de piranhas!

    Quant à Madame Thévenoud, même punition. Ejection immédiate de son poste de secrétaire du sénateur Bel à une poignée de jour des élection sénatoriales. Motif: ben pareil que pour Monsieur, amnésie fiscale et grosse fatigue à la vue de la paperasse qui s’entasse en couches géologique sur la commode du couloir. Là encore on peut s’étonner du casting car j’imagine en profane que je suis, que des formulaires de toutes les couleurs doivent proliférés dans un cabinet sénatorial comme ébola au Libéria.

    L’autre hypothèse non évoquée est la phobie de faire les courses. Une peur irrationnelle d’être cerné de sans dents poussant le caddie qui s’obstine à tourner à droite en couinant dans les allées crasses d’un supermarché de banlieue. A cours de PQ indisponible chez Fauchon, ils auront impovisé leurs essuyages anaux avec ces curieux papiers estampillés « République Française », stock inépuisable sans cesse renouvelé par la poste. La fibre patriotique jusqu’aux fondements de leur être en quelque sorte…

    1. RBF

      Thévenoud n’a pas succombé. Personne ne succombe jamais là-haut. Il est encore député, et il nous faudra bien, à nous contribuables, continuer à le payer grassement pendant encore de longs mois.

      Ensuite il lui suffira de trouver pire que lui pour rebondir. C’est très exactement ce que fait Cahuzac en ce moment. Il fustige Thévenoud pour tenter de se faire passer pour un enfant de cœur en qui on peut avoir totale confiance. Et je suis sûr que ça va marcher à la longue.

      Cahuzac n’a quasiment pas été puni. Rien n’a été inscrit sur son casier judiciaire pour son affaire de travail dissimulé en 2007, sous prétexte qu’il a remboursé l’URSAFF pour cet emploi non déclaré et sous payé. Il a des millions d’euros un peu partout dans le monde, avec lesquels il peut faire à peu près tout ce qu’il veut.

      Je suis sûr que nous reverrons Cahuzac en politique, sous une forme ou sous une autre. Car il ne s’agit pas de placer là-haut des gens intègres, mais les moins pourris.

      1. Kekoresin

        Tu as raison, malheureusement. C’est la preuve, s’il en fallait une, que la justice française est inféodée au pouvoir. Sinon comment expliquer cette criante différence de traitement. Le citoyen de base serait passé à la broyeuse avec le quart du tiers de ce qu’à fait Cahuzac ou le nouveau guignol de service (en attendant le prochain)!

    2. royaumont

      Madame c’est faite virée sans préavis et sans indemnité.
      Il y a un paquet de d’artisans et de PME qui aimeraient savoir comment c’est possible.

      1. Adrien

        La seule explication qui me vient à l’esprit, c’est qu’on ne vit pas dans le même univers. Vous n’avez pas entendu parler des multivers ? Des théories prétendent que chaque univers possible existe, et qu’à chaque fois que vous faites un choix, vous en changez. Nos amis les zélites des corps rompus en apportent la preuve quotidiennement : ils sont dans une dimension où on ne paye pas ses impôts, ni ses loyers, ni ses PV, où la croissance revient c’est sûr, où la courbe va s’inverser, et où on peut virer des gens comme on veut !

        1. Calvin

          Si ces c*nnards d’élus pouvaient regagner leur multivers (et leur dimension) et nous laisser faire dans le nôtre, j’en serais heureux.

        2. Kekoresin

          Je penche plutôt pour l’inversion prématurée des pôles magnétiques micro-localisée dans le 8ème arrondissement. Le nord devient le sud et les courbes pointant vers les abysses insondables des cimetières idéologiques se transforment soudain en flèches zénithales porteuses d’un avenir peint en rose!

    3. Eole

      Montebourg ne peu pas s’occuper de tout, il filerait le parfait amour avec olélifilipiti maintenant (selon ParisMatch!) :_)

      1. Kekoresin

        L’ex ministre de la cul ture se ferait montebourer l’entrée des artistes!

        Si procréation, les scientifiques sont intéressés par le fruit de cette union socialiste incestueuse. Reste à trouver un bocal qui résistera à la machoire du rejeton 🙂

  37. Karamba!

    A l’évocation d’une sélection cancéreuse et perverse au sein de nos arrivistes politiques qui viennent d’émerger, je ne sais pas pourquoi mais le visage de Belkacem s’est tout de suite imposé dans mon esprit. Je dois faire une fixette sur elle, je vais consulter…

    1. Quiet Desperation

      Elle devrait peut-être se méfier, elle aussi… son mari, Boris Vallaud était DirCab de Montebourg, Prince de la Frétillance (j’adore, on dirait les titres donnés par Toussaint L’ouverture)… on est entre féaux…
      Elle me fait penser à Ramatoula Yade : dès que les projos se sont éteints, elle a disparu…

  38. MadeInCH

    Hors sujet, au sujet de la justice…
    La seule de ces « activiste » qui est inquiétée, pour n’avoir rien fait de pire que ces amies, c’est celle qui a quitté les femen!
    .

    http://www.romandie.com/news/Degradation-dune-cloche-de-NotreDame-neuf-Femen-relaxees/516038.rom
    .
    « Il s’agit du premier procès des Femen consécutif à l’une de leurs actions. Un autre doit suivre le 15 octobre. L’une des militantes, qui avait participé à l’action de Notre-Dame, et qui a depuis quitté le mouvement, sera jugée pour « exhibition sexuelle« . »
    .
    =-> Tant que tu es dans les femen, tu es au dessus des lois. Si tu quittes les femens, alors tout ce que tu as fait se retournera contre toi.

        1. Higgins

          Le Parquet fait cependant appel: http://www.lexpress.fr/actualite/societe/degradation-d-une-cloche-de-notre-dame-de-paris-les-neuf-femen-relaxees_1574526.html

          Si on en croit le Salon beige, c’est la faiblesse de la qualification des faits qui explique cette mansuétude malsaine (http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/09/relaxe-des-femen-la-complicité-du-parquet.html). Il ne faut pas oublier que le Parquet reste avant tout le bras armé du pouvoir. Son manque d’indépendance a été relevé à plusieurs fois par la CEDH.

    1. Quiet Desperation

      et pourtant, n’est-ce pas… je ne voudrais pas être vulgaire…. mais qui, mieux qu’elles, mériteraient d’être affichées sur le mur des Cons…. malgré ces appas flétris…

          1. turlututu

            Il y a un principe qui s’applique aussi bien dans la vie des poissons que de celle des humains : ne jamais se fier aux appâts rances.

            1. Aristarque

              Moi, j’aurais écrit : aux appas rances…
              [(Au pluriel) Ce qui chez une femme attire ou séduit les hommes.]

  39. royaumont

    HS : finalement, Mosco obtient le portefeuille des affaires économiques. Je me demande ce que ce revirement nous a couté.

    1. Calvin

      Il n’y a pas que l’UE et Allemagne qui ont opéré un revirement.
      Mosco, lui-même, parle de la France comme s’il n’était pas passé par la case Finances !

      Y a pas à dire,
      Le Revirement, c’est Maintenant !

    1. Mouibof. Tout ça ressemble à des trucs vrais, des trucs faux, des complots et des petits morceaux d’approximations mal comprises, remuées au shaker et pas à la cuillère, et hop, servi chaud.

    1. Deres

      On ne nous épargnera rien. C’est vraiment une caste fermée. Ils se reproduisent même entre eux maintenant.

    2. LeRus

      Je viens de lire ça aussi. Notre hôte aime à rappeler que c’est le sexe qui gouverne le monde, et bien, en tout cas, c’est vrai pour la France!

      Incroyable, alors qu’ils disent être au travail pour gouverner le pays, on croit qu’il sont là pour s’en mettre plein les poches, alors qu’en fait ils sont sur un plan Q permanent! DSK, Hollande, Montebourg… mais c’est une équipe de clébards qui gouverne en fait.

    3. Calvin

      C’est pour ça que lui et elle ont quitté le Gouvernement ?

      On va changer d’époque, après Ségo et François, Nono et Oraux, le futur couple star de la politique française…

      Pitié…

    4. Nemrod

      Bof…
      Avaler tant de couleuvres.
      Lécher tant de derrières
      Vider tant de bassins.
      Tout ça pour se taper L’onomatopée prognate…
      Un rien pathétique.

  40. NicolasPimprenelle

    Tout ceci est bien joli h16 et je suis complètement d’accord avec votre analyse (je vais meme plus loin que vous dans le déni de coincidence puisque je pense personnellement que rien de ce qui se passe ces dernières semaines à la présidence, englobant l’ex-concubine, et au gouvernement, n’est fortuit, mais ceci est un autre sujet).

    Mais que faire ?
    Meme si 90% des français votant utilisaient votre bulletin de vote, ces guignols continueront à etre élus avec moins de 10% de représentativité ….

    Alors quoi ?
    A part une révolution, je ne crois pas … (mais peut-etre est-ce ce qu’ils recherchent …)

    1. Rien de spécial. Le savoir, c’est être averti, et donc prendre des décisions éclairées. Par exemple, modifier la façon dont on va consommer, où, comment, quoi. Réduire la voilure ou quitter le pays… Etc…

      1. NicolasPimprenelle

        C’est sur, mais à mon humble avis cela peut durer encore de très nombreuses années.
        On ne change pas des habitudes de consommation ou de lieu de vie comme cela, les français sont peu dynamiques en la matière …
        Dans ces conditions, votre blog a de bien belles années devant lui (pas trop pour nous par contre 😉

        1. « cela peut durer encore de très nombreuses années »
          Oui. Jusqu’à épuisement de l’argent des autres. Et ce blog existe depuis 9 ans.

        2. Nemrod

          Pour les habitudes de consommation c’est hyper simple.
          Vous prenez des produits équivalents mais vous diviser le budget par 2.
          exemples ( je vous rappelle que mon nom est Nemrod)
          – 4×4 Nissan : Dacia Duster
          – carabine Blaser R 8 : Tikka à verrou
          – RWS KS : Demi blindée Géco.
          12000 euros en moins dont 2400 de tva : ça pique un peu !
          Et le sanglier est aussi mort.
          Vous transposez ça aux autres domaines et vous les mettez à genoux.
          Et si vous achetez d’occase et en liquide, vous leur balancez en prime un coup de talon dans la tronche.

          1. Quiet Desperation

            Ce sens de l’économie.. n’est-ce pas.. ethnique ?
            mais surtout, tu dois te méfier du… moustique !

    2. Deres

      Il faut faire du prosélytisme à chaque élection pour que vos connaissance ne votent pas en fonction de l’idéologie(gauche ou droite) mais en fonction du pedigree des candidats. Ce discours passe très bien car il est apolitique, bien mieux qu’un discours sur le libéralisme. Si il devient admis que les énarques, les rois des casseroles, les hauts fonctionnaires, les apparatchiks et autres ont moins de chance d’être élus, ce sera la révolution dans les partis pour choisir les candidats.

    3. Kekoresin

      Brûler sa carte d’électeur devant les mairies le jour du grand cirque démocratique me parait une saine démarche pour tous ceux qui ne peuvent pas fuir le marécage. C’est gratos, ça attire les médias comme des mouches sur un gros gâteau à la merde et ça donne tout de suite un petit air de fête aux flambeaux!

      1. Higgins

        La mienne est déchirée. Quant aux tracts électoraux, les veilles de pignolade officielle, c’est retour direct à l’envoyeur via la Poste avec la mention « Refusé » sur l’enveloppe, la date et une signature (valable pour tout autre courrier).

Les commentaires sont fermés.