L’Etat obèse, très concrètement

On parle parfois d’un État obèse, en évoquant ses administrations pléthoriques, ses cerfas par milliers, ses élus trop nombreux et ses ponctions asphyxiantes.

Cependant, tous ces éléments, bien qu’exacts, restent particulièrement abstraits. On sait, confusément, que la multiplication de ces lois, de ces administrations pour les suivre, de ces cerfas pondus par ces dernières pour calibrer leur réponse aux demandes du public, tout cela ne peut pas se traduire par grand-chose de bon au fil du temps. Peu cependant savent ce que cela veut dire concrètement, au jour le jour.

C’est pourquoi je vous propose la petite vidéo de Margaux Henin, une entrepreneuse spécialisée dans la décoration d’intérieur qui a tenté de lancer sa propre société sur le sol français et qui subit très directement et très concrètement les affres de la bureaucratie française.

Ses explications touchantes montrent une chose, absolument claire : ce n’est pas d’un SMIC revalorisé dont les créateurs d’entreprises, de richesses et d’emplois ont besoin. Ce n’est pas de bons pour acheter de l’essence, de tickets de rationnement pour l’une ou l’autre friandise ridicule dont les énarques déconnectés ont le secret. Le problème majeur, essentiel, que rencontre Margaux et tous ceux qui ont un jour eu l’impudence de devenir indépendant, de créer leur propre entreprise, de créer de la valeur, de la richesse et de l’emploi, c’est celui d’une administration devenue folle, se comportant comme un colon dans un territoire occupé qu’il pille sans vergogne, d’un État obèse qui n’est plus là que pour lui-même et a complètement oublié sa fonction première.

Ce dont ont besoin Margaux et tous les autres, ce n’est pas de la sécurité frelatée de l’État, mais c’est de liberté.

(lien sur la vidéo)

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires89

  1. Calvin

    En voilà une qui ne « joue pas le jeu ».
    A-t-elle prévu la prime de fin d’année, a-t-elle employé assez de personnel même en trop ?
    L’Etat a faim, il faut jouer le jeu du gouvernement.
    La créativité, la rentabilité, l’utilité sont des mots dépassés….

    1. Pythagore

       » […] la rentabilité […] sont des mots dépassés »
      Ben la rentabilité de l’état avec le pogon des autres, c’est qd même très d’actualité.

    2. Pheldge

      c’est pas que c’est dépassé, c’est que ce sont des grossièretés, ces mots ! c’est insultant de demander de la rentabilité à quelqu’un qui Oeuvre pour le Bien Public (non les gars, pas « publique » 😉 ) et l’Intérêt Général. C’est quand même des trucs qu’il faut pas rigoler avec !

  2. Stéphane à Taiwan

    Une autre anecdote sur le pouvoir de l’administration, dans l’émission Par Jupiter du 14 décembre 2018 sur France Inter, à la 25ème minute, le danseur Julien Derouault nous raconte ceci: « Quelqu’un de très haut placé, dont je ne citerai pas le nom, dans l’administration culturelle m’a dit un jour « Ne vous fâchez pas avec moi. Un ministre ça part tous les 2 ans. Moi, cela fait 25 ans que je suis là. Le pouvoir, c’est moi qui l’ai! » »

    1. Guillaume_rc

      Pour travailler régulièrement avec le secteur public, je confirme ce constat ; dans certains ministères (équipement, EN, par exemple), c’est la Haute Administration qui a le pouvoir.
      Les ministres sont là provisoirement, et, pour la plupart, n’ont ni autorité suffisante, ni maîtrise suffisante des dossiers pour réellement peser.
      Et comme le Spoil System n’existe pas dans notre beau pays….

    1. Stéphane à Taiwan

      Grâce au statut des fonctionnaires et leur emploi à vie, il est possible d’en ajouter, mais il est impossible d’en virer. Et comme leur retraite est à 75% des revenus des 6 derniers mois, il faudra attendre leur mort pour ne plus les payer!
      A quoi bon voter si le politique ne peut que changer la trajectoire du Titanic que de quelques degrés en face de l’iceberg? Au point où on en est, seul le naufrage permettra de sauver le secteur privé qui sait nager. Vivement la faillite!

        1. Stéphane à Taiwan

          Les enseignants, profs de fac, policiers et infirmières qui partent, vous allez les remplacer par les fonctionnaires qui sont dans les bureaux des ministères ou autres fonctionnaires placardisés?
          1. Il faudra encore recruter pour certains jobs (le mieux serait de le faire sans ce statut, d’ailleurs). Le régalien (police, justice et armée) ne peut fonctionner sans sang neuf.
          2. Même à la retraite, ils coûtent encore trop chers à cause de leur calcul plus favorable que dans le privé et car tout le financement de leur retraite repose sur le privé.

            1. Stéphane à Taiwan

              J’ai bien peur que les économies obtenues soient trop faibles et mettent trop longtemps à se matérialiser pour permettre de baisser les dépenses et les impôts de manière significative. Et sans impact positif important sur le pouvoir d’achat, on n’est pas à l’abri d’une alternance politique qui promettrait plus de fonctionnaires.

          1. P&C

            C’est déjà ce qui se fait : horde de jeunes en CDD de 1 à 3 ans, renouvelé 1 fois, et basta.

            Bien sur, les vieux et les syndiqués sont tous sous statut fonctionnaire… et viennent cracher sur les jeunes comme quoi ils ne s’impliquent pas, ne vont pas au syndicat, et ne font pas grève.

            1. Stéphane à Taiwan

              « La stabilité apparente du nombre de fonctionnaires en 2017 cache en fait une baisse de 50 400 contrats aidés et une hausse de 45 000 fonctionnaires de plein exercice. » d’après Contrepoints aujourd’hui!
              Et zut!

        2. pabizou

          Ce statut n’a plus de raison d’être depuis longtemps, tout comme l’ENA d’ailleurs . Il ne sert plus qu’à protéger une caste de parasites depuis longtemps . Sans lui tous les ministères inutiles pourraient disparaitre sans que presque personne s’en aperçoive . En gros, il coûte un pognon de dingue que l’état va chercher dans toutes les poches possibles pour pouvoir engraisser une nouvelle aristocratie aussi inutile que néfaste . Je ne vois vraiment pas pourquoi une infirmière devrait être fonctionnaire de même qu’un prof ou je ne sais quel autre métier en dehors de l’armée ou la sécurité intérieure .

      1. Val

        @steph oui nos politiques se bornent à choisir l iceberg. Et comme ils trouvent que la fete n est pas assez fun sur le rafiot ils font monter des clandestins …

  3. P&C

    Et oui, elle goute à la joie de subir un petit chef mesquin… même si c’est un fox derrière son bureau.
    Ne jamais donner de pouvoir à des gens comme ça : fort avec les faibles, rampant devant les forts, visqueux opportunistes, sans parole ni honneur.

    Les français sont trop gentils et polis : le jour où la majorité fera comme cake au raison ou feu mon grand père, l’administration se calmera.
    On en peut qu’encourager les futurs manifestants à aller bouter le ** aux trésors publics de leurs communes. Et quelques lucs, en passant.

    1. Aristarkke

      Selon les toutes dernières réactions du pouvoir face aux GJ, il semblerait qu’au moins certains des membres de ce Pouvoir sont gagnés par le doute quant à l’opportunité de continuer comme précédemment, sans risque pour la mise de leur peau façon Nassim Taleb, en jeu…

  4. kelevra

    pas la peine de faire sa pleurnicheuse, j ai pas d aide, bouuhhh, des societes j en ai creee un paquet j en ai ferme un grand nombre aussi, avec une rapidite deconcertante, il faut arreter de dire que ca prend 3 semaines. en auto entrepreneur ca prend 10 minutes sur internet, en sarl sas sasu etc il faut compter une apres midi avec le temps de transport. je cree mes statuts, capital 100€, je fais mon annonce legale dans le journal local, je passe a la banque ouvrir un compte avec recepisse de depot de capital, je passe a la cci pour depot du dossier, meme plus besoin de passer aux impots pour deposer les statuts et payer 175€. au total capital 100€ annonce 200€ plus frais de greffe et cci 100€, avec 400€ je cree une societe. avec mon recepisse de depot a la cci, je retourne a ma banque et j ai une carte de credit en 48 heures. je dis pas que c est ultra rapide, mais ca coute pas 3000€. ensuite qui a besoin d une compta? les declarations fiscales? a la louche, le bilan? jamais de benefice. en cas de controle? en 1 heure la societe est liquidee radiee. en 25 ans, un seul controle d urssaf, redressement 7000€ sur 3 ans, je venais juste de vendre , j ai payer les 7000€ et pas declarer les 2 derniers trimestres de charges, benefice 10 000€ avec en bonus une prime de 225 000€ sans charges ni impot, jamais declare. il faut arreter de croire que le fisc ou l urssaf sont des cadors du redressement.il ne faut pas oublier que ce ne sont que des fonctionnaires. mon principal conseil, toujours contester un controle du fisc et d urssaf, ils ont horreur de ca , ca leur fait du travail en plus, beaucoup plus, et surtout les lois sont tellement bien redigees que le redressement a 90% de chance d etre recale devant une juridiction.

    1. Vous faites de votre cas une généralité (sans parler du fait que faire tout par dessus la jambe n’est pas dans les capacités de tout le monde). Un nombre affolant de gens ne savent pas s’y prendre avec l’administration ET NE DEVRAIENT PAS AVOIR À SAVOIR.

      Si son cas était unique, on pourrait en rire. Ce n’est malheureusement pas le cas, loin s’en faut.

      Ceci posé, puisque vous semblez vous proposer, je vous encourage à prendre contact avec cette demoiselle : vous saurez l’aider.

        1. Miguel De La Puentès

          Si vous avez des conseils pour un artisan avec deux salariés en EI,je prend hein…Ca m’intéresse fort en tout cas,merci d’avance!

          1. sam player

            C’était une galéjade… ça s’adressait exclusivement au genre 1, de 18 à 22 ans. Désolé de vous avoir donné de l’espoir, il n’y en a pas, ce pays est foutu !

    2. plutarque

      N’importe quoi. Moi aussi j’ai fait de l’import-export d’herbe qui fait rire, pas besoin de K bis et tout en liquide. On parle pas de la même chose.

  5. Jb²O

    Dans le genre, j’avais un projet de boîte pour lequel j’ai créé une SARL. Finalement, ça n’a pas abouti pour x raisons. Créer et fermer la SARL, 1500 euros de paperasses. Somme due aux URSSAF: 3000 euros sans un euro de CA dégagé. C’est le forfait de base (1300 par trimestre). Pourtant, j’étais salarié donc je payais déjà toutes les cotisations diverses. Qd j’ai créé la SARL, il n’a pas fallu une semaine pour recevoir tous les impôts (CFE, RSI, etc). Quand je l’ai fermé, il y a deux ans, ils ne le savent toujours pas malgré 50 relances. Donc tu continues de revevoir les impôts, pardon les appels à cotisation. Et la SS continue de croire que tu es indépendant, etc…

      1. Léo C

        Bien dit, plus haut, H16.

        J’avais pensé à une époque me monter à mon compte. N’étant pas téméraire par nature (ou éducation), je n’avais pas envie de me confronter plus qu’il ne le fallait au pachyderme administratif et « ponctionnaire ».

        J’ai presque envie de dire qu’il faut être riche pour monter une boîte en France, tout comme il faut l’être pour être de gauche.

        Une mienne connaissance, cuisinier de métier, s’était établi finalement à son compte, en tant que traiteur, il y a 9 ans. Il avait fini par être reconnu, primé et avait même garni la chronique locale.
        Désormais, il rembourse ses dettes et se retrouve cuistot dans une collectivité.

        Nous n’avons plus le choix, hors exceptions, qu’entre des salaires de misère, l’auto-entrepreneuriat qui ne proposera que de l’appoint ou se casser la gu…… en créant une entreprise plus ambitieuse, accablé par des cotisations confiscatoires et ruineuses.

        A mon âge, après un choix désastreux, le pas évoqué plus haut franchi, je dois me satisfaire des ARE, d’intérim ou exceptionnellement de CDD qui ne conduisent naturellement pas au CDI ou alors à des conditions inacceptables, comme je les ai rencontrées il y a 2 mois.

        Tout est conçu pour mettre en place un pays d’assistés; cet assistanat érigé en vertu cardinale par tous ces amateurs, totalement déconnectés; pendant qu’on pressure des personnes entreprenantes et de bonne volonté.

        Nous sommes dans un pays centraliste et collectiviste, hérité de ce socialo-communisme qui nous détruit bien que certaines structures aient ma faveur, comme la sécurité sociale.

        Celle-ci étant aujourd’hui totalement galvaudée et dévoyée, je lui conteste le droit de poursuivre sur cette voie. Vous aurez compris que je rejette violemment l’AME et la CMU.

        Mon fils projette de partir pour l’Australie. J’en suis, malgré la distance, à l’exhorter à y rester.

        Cette jeune Margaux, méritante et déterminée, a donc tout le soutien que je lui ai, par ailleurs, témoigné.

    1. kelevra

      en sarl il faut etre gerant minoritaire donc moins de 50% du capital, vous mettez un parent comme autre actionnaire, ca vous evite de cotiser au rsi, et sarl soumise l a is bien sur. pas la peine d ecrire au fisc pour qu il sache que vous avez ferme puisque vous avec depose et fais enregistrer votre proces verbal de liquidation. le rsi est toujours plus problematique, mais une solution existe, faire le mort, courrier poubelle et ne pas prendre les recommandes qui retournent a l envoyeur au bout de 15 jours. qd enfin un huissier vous rend visite, vous lui presenter votre RCS ou est indique la date de radiation. comme dans toute republique bananiere il faut savoir se jouer du systeme, je ne dis pas que c est normal, mais ca va durer encore quelques annees, jusqua la faillite finale

      1. Iskanderkul

        Ouais enfin on voit bien la différence entre vous et la « pleureuse » comme vous l’appelez. A 22 ans, on croit qu’il faut tout faire dans les clous, que les organismes vont vous aider, et que le RSI ne va pas vous demander de cotisation forfaitaire. Je vois que vous avez une sacré expérience pour flouer fisc, urssaf, vous passer de comptable et rigoler devant les huissiers. Mettez-vous aussi un peu à sa place, peut-être ?

      2. Aristarkke

        A kelevra :
        Le fisc prendre note des insertions dans les journaux d’annonces légales et au RCS???
        Si tel est le cas par chez vous, c’est que vous avez le bonheur d’en avoir par exception, du modèle consciencieux ! Je reçois depuis des années des courriers simples ou recommandés (ceux-là, je les refuse avec mention société dissoute en 2009 -deux mille neuf, oui oui) me réclamant le dépôt des comptes annuels ou la régul de TVA non faite ou le défaut de paiement de ceci ou de déclaration de cela.
        Malgré publication avec annonce légale + inscription au RCS et envoi en Recommandé+Ar du Kbis actant la dissolution volontaire de cette SARL suite à la faillite qui se profilait.

      3. Jb2o

        C’est ça le problème, j’étais majoritaire. J’aurais dû mieux me renseigner j’en conviens, mais la note dépasse mes pires inquiétudes. Mais si vous mettez un parent majoritaire, c’est lui qui reçoit les appels à cotisations dc?
        Et oui, il faut savoir se jouer du système: expérience importante nécessaire, perte de temps, énervement, agacement, concentration sur des problèmes annexes, etc. C’est désolant et usant de devoir supporter des organismes parasites.

    2. plutarque

      Le problème ne vient pas de la création d’entreprise, mais de l’embauche. Payer des salaires, même un salaire, est une misère en France.

      En cas de contrôle, c’est le contrôle URSSAF sans vaseline qui fait très mal. Beaucoup moins le contrôle fiscal.

  6. Bernard Louffe

    Je pense que cette vidéaste a besoin d’aide, et pas seulement administrative. Un petit sejour sur un rond-point peut-etre pour ventiler ?

    Etat obese je suis d’accord, je me rends sur ce site par curiosité https://www.guichet-entreprises.fr/fr/ , « Plus de 2000 dispositifs d’aides publiques pour créer ou développer votre entreprise » – c’est ca le probleme. A cause des milliers d’ouvreurs d’envelopes CERFA ou online en emploi à vie et 20% d’absenteisme qui gerent ces 2000 aides.

  7. pabizou

    Ouaip, URSSAF qui n’aurait plus de raison d’être si le monopole SS sautait . Mais qui le maintient à votre avis contre l’avis de l’europe ?

  8. Mirco

    « se comportant comme un colon dans un territoire occupé qu’il pille sans vergogne »

    Tiens, quelle drôle de formulation que vous employez la …
    Dommage.

      1. Mirco

        Je ne vois pas l’intérêt d’utiliser une formule tellement connotée.
        Partager vous les idées sous-entendues qu’elle contient?

        Le lien n’explique pas réellement l’utilisation de cette formule digne de BDS …

        1. Il y a plusieurs billets qui expliquent l’idée (liens en bas des billets par exemple). Ce n’est pas une connotation, c’est une constatation : l’administration française n’est plus au service du peuple, elle n’est plus qu’à son propre service. Elle ponctionne sans s’inquiéter de la survie de ceux qu’elle ponctionne et n’offre plus en retour ni garantie de service, ni sécurité, ni quoi que ce soit. Les administrateurs (les fonctionnaires, d’autant plus qu’ils seront dans la fonction publique d’état, et qu’ils seront haut placés) sont devenus une caste à part, avec ses propres privilèges, obtenus sans contrepartie réelle sur la population. Économiquement, c’est la définition même d’un parasitisme ou d’une occupation.

          La distribution de tickets de rationnement achèvera d’ailleurs de compléter le tableau.

          Il n’y a aucun lien avec BDS (que je méprise, soyons clair).

  9. Tess

    Ouarf ! je suis tombée sur une perle.

    .@GillesLeGendre : « Nous avons insuffisamment expliqué ce que nous faisons. Et une 2e erreur a été faite : le fait d’avoir probablement été trop intelligent, trop subtile, trop technique dans les mesures de pouvoir d’achat. Nous avons saucissonné toutes les mesures » #Tdinfos pic.twitter.com/NKO7syUUWh
    — Public Sénat (@publicsenat) 17 décembre 2018
    Quand on voit sa trogne, on comprend sa suffisance !

      1. theo31

        Perte d’attache dans une commune alors que je vis au même endroit depuis bientôt 19 ans et ça fait 16 ans que je ne vais plus aux putes. J’ai souvent remis à la poste les courriers que la mairie m’envoyait. C’est quand même la fête à la maison; 😀

    1. Aristarkke

      Vous radier à moins de deux semaines de la limite possible de réinscription m, comment dire ?
      Ce maire est contre Flop Joene pour lui pourrir ses elections européennes ?

      1. theo31

        D’autant plus que pour faire un recours au tribunal, il faut attendre la publication de la nouvelle liste le 10 janvier, date à laquelle que je serai en clinique.

        Sinon la date limite de réinscription est fixée au 31 mars. Ils peuvent toujours se caresser l’oignon.

  10. carpe diem

    hors sujet : hier sur France cul, on relatait l’affaire de la fraude massive à la taxe carbone ou des milliards d’euros se sont envolés dans la nature, le fisc n’a pu récupérer que 1% de la gabegie. Les mecs sont venus au tribunal en chaussure croco , costards et bagnoles de luxe, une mafia en col blanc. Le journaliste rapporte que bercy n’est même pas capable de chiffrer l’ampleur du désastre. Les crânes d’oeuf ont pourtant été prévenus de mouvements suspects de capitaux, très arrogants, ils n’ont pas voulu s’occuper de cette « affaire mineure » (!) ça a donné le temps à l’escroquerie de se développer et au contribuable français de se faire enfler. Raison invoquée : à l’époque, la taxation vertueuse est vue comme le nouveau graal, on n’allait pas mettre des contrôles partout quand même!! ça ne vous rappelle rien? une bonne petite corruption sur fond d’écologie et tout le monde met le doigt dans le pot de confiture.

    1. Hussard Bleu

      wikipedia.org/wiki/Fraude_%C3%A0_la_TVA_sur_les_quotas_de_carbone

      lefigaro.fr/international/2018/09/17/01003-20180917ARTFIG00091-fraude-a-la-taxe-carbone-israel-donne-son-feu-vert-a-l-extradition-de-deux-protagonistes.php

  11. Flo

    Le système, les organisations et même certaines personnes citées, sont certes très critiquables mais la vidéo est très excessive et inutilement insultante.
    On ne peut pas vouloir devenir indépendant, pleurnicher pour demander des aides, puis vociférer parce qu’elles ne s’appliquent pas à son cas, n’arrivent pas assez vite ou sont insuffisantes.
    Cette personne ne s’est manifestement pas suffisamment préparée à créer une entreprise, même individuelle, alors créer de l’emploi entrainerait cette jeune femme et ses éventuels employés à une catastrophe.

    1. Lorelei

      En France, on nous promet beaucoup d’aides. Pour créer des entreprises, pour l’achat de matériel, pour la R et D, pour certaines activités, tant et plus. On oublie juste de dire aux personnes qui les demandent qu’il faut rentrer dans des clous extrêmement étroits et que bien souvent ces aides ne sont données que plusieurs mois après leur fait créateur. On doit pouvoir créer son activité en s’en passant. Elles ne seront que la cerise sur le gâteau.
      Et ne pas espérer de l’aide des banques sans avoir déjà un patrimoine.
      En plus, les organismes ont longtemps expliqué que lors de la création d’entreprise, on était exonéré de charges. Alors qu’au mieux, elles étaient différées.
      Les personnes qui créent leur entreprise ne sont au courant de rien. Je l’ai vu avec une nièce qui a créé une crèche en partant de rien. Elle attendait pour ouvrir une aide de la Région qui viendra peut-être quand elle aura 9 mois d’activité. Elle a ouvert sans et j’admire son courage.
      En fait, chaque organisme a un bout de connaissances et personne ne sait rien en totalité. On navigue entre le comptable, la CCi, Pôle Emploi, les Urssaf, la Région, le Département…

    2. baretous

      non, non , et non! On demande du pognon AVANT de commencer à travailler alors que vous devez acheter le matériel, chercher des clients, faire sa pub! C’est une honte !
      au village un petit paysan a failli se tirer une cartouche, la MSA lui demandant 4500 euros au titre de ses cotisation, lettre recommandée, rien n’y faisait et puis un petit mot mais pas d’excuse pour signaler que finalement c’était….180 euros….

  12. goufio

    La clique de T. Piketty a publié « Le Manifeste » à 800 milliards d’euros d’impôts supplémentaires en vue des élections européennes, vous remarquerez que les signataires (professeurs pour la plupart !) sont tous protégés par l’Etat. http://tdem.eu/
    Joyeux Noël

    Comme vous le remarquerez cet impôt européen sera payé exclusivement par le privé !
    Comme l’expérience l’a déjà prouvé le résultat sera de faire partir les riches et les entreprises mais au niveau européen cette fois
    La conclusion, est qu’ils ne seront pas allés assez loin
    La prochaine étape sera la planète (avec le RCA réchauffement climatique entropique) car il faut anticiper
    Mais aussi l’imposition du revenu et du patrimoine global en fonction de la nationalité
    Nous n’en avons pas fini des rouges et pastèques rouges

  13. zelectron

    @Stéphane 6 h 59 min
    L’embauche cette année des 45000 fonctionnaires de plein exercice pour un engagement financier de l’état de 3 600 000 € en moyenne chacun, cela donne un total lourd de 162 milliards d’€uros sur le dos des français sans qu’ils soient consultés si ce n’est qu’à travers de députés félons.

    1. Deres

      Les députés en Marche considèrent tous que c’est Macron qui leur a donné personnellement leur poste. L’avis des électeurs ne les concernent donc pas. L’important est de satisfaire leur maître. D’ailleurs pas un n’est monté au créneau contre le gouvernement qui pourtant enchaîne boulette sur boulette avec une morgue aristocratique assumée.

  14. lxy

    J’avais créé ma boîte avec l’aide de copains (*) . Pour de multiples raisons -dont un très gros pépin de santé- je me suis planté avec , 4 enfants en âge de faire des études supérieures. (qui ne m’on rien coûté, les 4 étant devenus boursiers.) Comme j’étais le Gérant je ne pouvais pas de toucher de chômage. J’ai déposé le bilan . J’ai planté les copains. Mais ce qui est génial dans notre pays… c’est que j’ai déposé le bilan à une porte du Tribunal de Commerce de Paris et il m’a suffi de changer de porte pour créer une nouvelle société dans la foulée et je suis reparti, J’ai même réussi à rembourser mes dettes en tapant dans les prêts étudiants de mes enfants. Le plus drôle c’est que la banque exigeait une caution des parents…que j’ai signée des deux mains sans hésiter.
    C’est évident que créer son entreprise c’est comme faire le tour du monde à la voile en solitaire. Mais ceux qui le font ont une grande expérience technique contrairement au créateur solitaire. Je partage l’avis de certains commentateurs.: Cette sympathique jeune fille me semble bien mal partie. Encore une qui pense que d’être patron c’est super parce qu’on qu’on gagne un paquet de pognon. En fait beaucoup d’appelés et peu d’élus.
    Mais je ne regrette pas mon expérience dououreuse par de nombreux aspects mais aussi remplie d’aventures improbables et savoureuses.

    nb : quand j’ai cherché du boulot avec le double handicap d’un gros problème de santé et d’un plantage professionnel j’ai vite compris que je n’intétessais plus grand monde et les amis se sont fait rares.

    (*) dont l’un est devenu l’une des plus belles fortunes françaises actuelles..

    1. « Encore une qui pense que d’être patron c’est super parce qu’on qu’on gagne un paquet de pognon »
      Pur procès d’intention que rien dans la vidéo ne permet d’étayer.

  15. Citoyen

    Comme le décrit fort bien, kelevra, à sa manière, le tort de beaucoup de jeunes qui se lancent « en affaires », est de démarrer sans s’informer suffisamment sur les formules « juridiques, sociales, et fiscales » disponibles, et les conséquences du choix, … avant de mettre les pieds dans un système qui ne demande qu’à les bouffer, en se laissant embringuer dans le RSI, avec une trop grande naïveté … Après il est trop tard pour regretter …

    1. Comme dit plus haut : il est à peine croyable que tant d’individus puissent ainsi trouver normal qu’il y ait une telle importance dans ces #&€€#@ de démarches administratives de m!@#&€. Dans un pays vraiment normal, ces démarches devraient passer au deuxième voire troisième plan de celles consacrées à la production et à la commercialisation.

      Ces réactions en disent fort long sur l’état de soumission complète aux avanies bureaucratiques de trop d’entre nous.

      Non, il n’est absolument pas normal qu’un entrepreneur s’inquiète de la forme juridique de sa société, des formations qu’on l’oblige à prendre, de la forme de sa compta, des cerfas truc et machin auprès de tel rond de cuir, etc.

      « avant de mettre les pieds dans un système qui ne demande qu’à les bouffer »
      Il me semblait parfaitement limpide que la plaine de la demoiselle, c’est que le système ne demande qu’à les bouffer. Qu’on en vienne à dire « Ah mais, ma petite dame, fallait vous y attendre » est idiot : dans un pays normal, elle doit s’attendre à se faire bouffer par la concurrence, par des clients mécontents, par des fournisseurs indélicats, mais certainement pas par une administration qui est normalement à son service.

      1. kelevra

        je ne dis pas que cette situation est normale, mais je me suis adapte a un systeme. une sorte d evolution darwinienne. tant que le systeme ne fera pas totalement faillite, que l etat n explosera pas, rien ne changera en mieux. desole mais c est un reve de le croire. c est un reve de croire que l etat est ou doit etre au service des citoyens, l etat est au service de lui meme et de ses affides, quelque soit le pays. c est dans la nature humaine, on peut contraindre la chose mais pas la supprimer.

        1. « je me suis adapte a un systeme »
          Certes, tant mieux.
          Le souci, c’est d’avoir besoin de faire ça : c’est de l’énergie très inutilement dépensée alors qu’elle serait mieux employée ailleurs. Imaginez la quantité de richesses produites sans ces frottements énormes et inutiles…

          « c est un reve de croire que l etat est ou doit etre au service des citoyens »
          Non. En France, oui, mais il y a des douzaines de pays où ce n’est absolument pas comme ça. Et comme par hasard, leurs performances en termes économiques sont sans commune mesure. La soumission commence par là : en croyant que c’est impossible alors que c’est la norme partout ailleurs.

          C’est bien la nature même de l’Etat de vouloir se mettre à son propre compte, mais ce n’est pas une fatalité qu’on doit simplement subir. C’est dans la nature du chien de mordre, mais un chien, ça se dresse.

          1. sam player

            Je note juste (pas taper, pas taper hein) qu’elle a su trouver le fléchage pour les aides… même s’il s’est avéré que ça conduisait à une dead end…
            Je me demande pourquoi elle n’a pas commencé avec un statut d’auto-entrepreneur pour éviter d’avoir un appel de cotisations alors que généralement, lors de la création, pendant 3 mois le CA est à zéro… et donc les cotisations à zéro (pratiquement), quitte à faire évoluer le statut ensuite.
            C’est tout pour le moment avec la chouineuse…

      2. Citoyen

        Mais nous sommes bien d’accord H16.
        Il n’est absolument pas question de « trouver normal » que le système soit ainsi. Et il est normal, de dénoncer une administration, qui devrait être au service de ceux qui la nourrissent, alors que ce n’est pas le cas.
        Sauf que, s’insurger, ne semble pas être suffisant, pour arriver à inverser la vapeur … Faut croire que ce pays, n’est pas un pays normal. Ici l’état, et ses associés, ne sont pas là pour servir, mais pour se servir.
        L’état, ses administrations, et services associés, ne sont qu’au service d’eux-mêmes, et procèdent tout comme la mafia, qui organise son territoire, au mieux de ses intérêts …
        Le système, est ce qu’il est. Et, en attendant de pouvoir espérer le changer (ce qui est souhaitable), il faut faire avec, et l’utiliser tel que, … ou renoncer … Pas d’autre choix !
        Dés lors, il faut bien comprendre que ce système n’est pas un allié pour un entrepreneur, mais un ennemi. L’ignorer, n’est pas une excuse suffisante pour espérer pouvoir y échapper …
        Depuis 40 ans, que moi aussi je dénonce ce système, je ne l’ai pas vu s’améliorer, bien au contraire … Ce qui n’empêche pas de persévérer …
        Et donc, perso, quand j’ai crée ma première boite, c’était il y a 40 ans, j’ai pris six mois entre la prise de décision et le passage à l’acte, pour prendre le temps d’étudier pourquoi il fallait faire ça plutôt qu’autre chose, et surtout ce qu’il ne fallait pas faire, et pourquoi il ne fallait pas … Je ne dois pas être comme tout le monde, car je me suis aperçu que c’était rarement le cas …
        Résultat, j’en ai vu pas mal, comme la demoiselle, prendre des baffes, la gueule enfarinée … Un peu comme s’ils se jetaient dans une fosse aux tigres, en espérant de la bienveillance … Ben non, le tigre, sa nature, c’est bouffer de la chair fraiche … En fRance, avec certains organismes, ce n’est pas mieux !… Ne pas le savoir, ne permet pas de s’y soustraire.
        Dans la vidéo, la demoiselle s’insurge d’être soumise à cotisation, alors qu’elle n’a pas réalisé de CA … C’est précisément la raison pour laquelle il faut éviter d’être au RSI. Ce n’est pas après qu’il faut s’en apercevoir. Malheureusement, il y en a beaucoup dans son cas … qui n’ont pas fait l’effort de savoir avant de se lancer.
        Ceci dit, un état « normal » devrait comprendre qu’il est de son intérêt de mettre de l’huile dans les rouages, pour que la machine le nourrisse mieux …. mais il souffre d’être « trop intelligent », ce qui est très handicapant …

        1. qui n’ont pas fait l’effort de savoir avant de se lancer
          Ils n’ont pas à faire cet effort-ci. Et tant qu’on leur dira le contraire (z’auriez du savoir), on accroitra le problème.

  16. zelectron

    Ce rond-de-cuir zélé ne fait qu’obéir aux lois pondues en foultitude par la majorité de « nos » parlementaires fourbes et félons ?

    1. Même pas. Plus de la moitié du temps passé dans ces administrations de merde, c’est à cause de circulaires internes et de procédures superfétatoires qui n’ont pas de base légale. C’est le règne du rond-de-cuir zélé sur la loi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.