Pas de doute, l’extrême-droite est partout !

Cela faisait des mois qu’on s’en doutait, dès les premières manifestations des Gilets Jaunes, mais ce sont les récents débordements sur les Champs-Elysée qui ont éclairé sans le moindre doute la situation française : de façon absolument certaine, la République est maintenant terriblement menacée par l’extrême-droite.

Les choses ont mis un peu de temps à se cristalliser, mais il ne se passe plus guère une journée sans qu’enfin, le vrai coupable soit définitivement désigné lorsque quelque chose tourne mal dans le pays (et même ailleurs).

Le terroriste de Christchurch ? Quand bien même il se revendique lui-même éco-fasciste, quand bien même il prend pour modèle la République Populaire de Chine actuelle, il s’agit sans nul doute d’un militant d’extrême-droite. D’ailleurs, les enquêtes sont formelles : puisque tout est parti de forums et de plateformes non-censurées (et donc de facto d’extrême-droite) alors notre terroriste en est aussi.

Renaud Camus, Zemmour ou Finkielkraut sont régulièrement présentés comme des intellectuels de l’extrême-droite sinon la plus conservatrice, parfois la plus dangereuse. Avec une souplesse surprenante, on apprendra d’ailleurs que si l’on s’en prend à Finkielkraut, on est d’extrême-droite comme l’a clairement expliqué Benjamin Griveaux, l’actuel porte-parlote du gouvernement.

Les « Gilets jaunes » sur les ronds-points ? Infiltrés par l’extrême-droite, pardi. Tout de noir vêtus, qui brûlent un restaurant et saccagent des vitrines sur les Champs-Elysées ? Ce sont là encore, entre deux drapeaux rouges et noirs, devant l’un ou l’autre A encerclé, d’évidents militants de l’extrême droite, tous comme les Black-Blocs.

Dans le même registre, on ne s’étonnera pas de trouver de vraies convergences de tous ces précédents individus avec Donald Trump ou Jair Bolsonaro, ainsi que Marine Le Pen, Vladimir Poutine ou Viktor Orban. Coîncidence ? Je ne crois pas ! Tous ces gens sont forcément d’extrême droite, pardi !

Le gouvernement français, la presse, les médias en général qu’ils soient français ou du reste du monde, tous s’accordent sur un constat, terrifiant si l’on y réfléchit froidement : chaque jour qui passe voit s’étendre la grande nébuleuse internationale de l’extrême-droite, occulte et tentaculaire, qui menace le vivre-ensemble de nos belles démocraties européennes.

Ce n’est pas compliqué. Dès lors qu’une opinion diffère des avis officiels dispensés par les médias et le gouvernement, on ne peut qu’être poussé à l’évidence : c’est un coup de l’extrême-droite, d’une façon ou d’une autre. Dès qu’un désaccord fait jour, dès qu’une opposition s’exprime, c’est une résurgence de l’extrême-droite.

L’opposition au gouvernement n’est plus une simple critique, c’est progressivement devenu une menace pour la démocratie, et une place dangereuse laissée au discours séditieux. D’édito de presse enflammés en chroniques ciselées, l’opposition au gouvernement n’est plus qu’un populisme de plus en plus dangereux et lorsqu’il va trop loin, lorsque le populisme se fait même populaire et rencontre du succès, lorsque le « fact chekcing » et autre « décodage » ne parvient pas à calmer le jeu, alors, c’est très simple : c’est l’extrême-droite !

C’est tellement simple que c’en est devenu simpliste, caricatural même.

Il n’y a plus de nuances, il n’y a plus d’analyse. Les anathèmes « raciste », « antisémite » et bien sûr « facho » sont devenus les ingrédients indispensables de toute Pensée Complexe™ débitée comme de la saucisse industrielle sur tous les médias, à toutes les heures de grande écoute. On appliquera l’étiquette d’extrémiste de droite dès qu’on le pourra et on saura trouver d’amples périphrases et des ellipses habiles pour tous les cas où ça ne pourra pas marcher, depuis le malencontreux déséquilibre jusqu’au militant suractif en passant par le jeune très déçu, le frôlement d’incident, le véhicule subitement doué d’une volonté propre ou le quartier timidement émotif.

D’un autre côté, on placera avec une application presque religieuse nos jeunes générations à l’abri de toute exposition à un savoir qui pourrait les perturber. Par un travail de fond long mais systématique sur les élèves puis les étudiants qui, une fois devenus eux-mêmes enseignants, pourront perpétuer le non-savoir devenu ancestral, on formera les esprits à cette dialectique étrange où tout se vaut, où les oppresseurs sont forcément des Hommes Blancs mais où les Races n’existent pas, où le sexisme est à sens unique, où la différence est glorifiée mais où tout le monde est parfaitement égal.

À la fin, les bases ne sont plus connues ni comprises. À la fin, l’inculture règne et tout se vaut. À la fin, le gloubiboulga est total, chimiquement parfait.

Je vous encourage à écouter les deux premières minutes et trente secondes de la vidéo suivante pour voir où je veux en venir :

En pratique, les mots ont été tellement torturés et vidés de leur sens, les étiquettes tellement distribuées à la volée, les anathèmes mitraillés sur les opposants qu’il ne reste plus qu’un magma gluant de concepts inopérants valables pour tout et n’importe quoi. Dans ce bouillon épais, l’extrême-droite semble partout, couvre tout le spectre des demandes populaires qui ne sont pas portées par le Camp du Bien, dont le squelette idéologique est lui-même de plus en plus mou. Les classes jacassantes ont parfaitement réussi à décérébrer une grande partie de la population qui réclame une répression toujours plus forte des éléments perturbateurs mais les comprend voire soutient, qui veut qu’on lutte contre le terrorisme mais réclame qu’on renforce encore l’interdiction d’accès aux armes, qui veut moins d’impôts mais plus de services publics ou qui veut moins d’Etat mais plus d’assistanat.

Les journalistes et les politiciens pleurnichent régulièrement sur la chute constante de leur crédibilité auprès de l’opinion. Mais à force de n’avoir plus qu’un mot pour désigner toutes les opinions politiques divergentes (l’extrême-droite, évidemment) et de n’avoir plus qu’un seul mot pour désigner toutes les causes de tous les malheurs sur Terre (le libéralisme, affublé au besoin d’un préfixe turbo, néo ou ultra), leur capacité d’expliquer le monde et de proposer des solutions opérationnelles au reste du peuple s’est complètement étiolée.

Criant « ultralibéralisme ! », « fachistes d’extrême-droite ! » dès qu’un problème survient dans leur narration, ils passent à présent pour des bouffons…

Commentaires365

  1. Le Gnôme

    Bref, à part le gouvernement, il n’y a plus que des fachos, donc, votez pour le gouvernement. C’est atterrant , j’ai l’impression que nos zélites nous prennent pour des imbéciles.

      1. Stéphane B

        A vrai dire, c’est exactement ce dit un certain gaz ta mère, quand il a déclaré hier que « le parfum ignoble des années 30 flotte dans l’air. »
        parismatch.com/Actu/Politique/Pour-Christophe-Castaner-le-parfum-ignoble-des-annees-30-flotte-dans-l-air-1613731
        Sur le coup, et après réflexion, je pensais qu’il se référait au communisme. ais non, ce billet m’a ouvert les yeux. Il parlait bien sûr de l’extrême drouate.

      1. P&C

        Allons, nous n’avous pas de goulags en occident…
        On se contente juste de t’insulter, te rabaisser, et de plomber ta carrière.

        Même sur des sujets style critique du féminisme et Cie…

        En Afrique du Sud, ils sont passés à l’étape suivante : si tu prononces le mot en m, tu subis l’opprobre publique, tu perds ton job, ta famille à le devoir de se désolidariser de toi, et en plus tu vas au tribunal…

        1. theo31

          J.L. Caccomo a été interné à la demande du doyen de la fac où il travaillait.

          Les gilets jaunes sont traités comme jadis les koulaks

          Thierry Borne a été dépouillé de tous ses biens parce qu’il refusait de collaborer.

          Je continue ?

          1. P&C

            +1
            Le cas J.L. Caccomo : pas touche au grisbi, surtout aux subventions de remplissage des filières, même si elles envoient les étudiants dans le mur.

            Thierry Borne, je me souviens plus : c’est une histoire de sécu à la base, non ? la MSA lui réclamait un pognon de dingue…

            1. Dr Slump

              Ils lui ont envoyé carrément une escouade de gendarmes armés avec hélico, débarquant dans son restaurant en plein service, devant les clients saisie de documents et disques durs, un délire, une hallucination.
              Thierry Borne a clairement joué avec le feu et la légalité pour se libérer de notre système de sécurité sociale que le monde nous envie, mais ça donne une idée des priorités de ceux qui nous gouvernent. Tu peux faire une émeute et tout bruler dans un quartier, mais contester le fisc, ah ça non.

        2. albundy17

          « Allons, nous n’avous pas de goulags en occident… »

          Goulag social et financier, c’est mieux, t’as pas besoin de payer pour le maintien en détention

    1. Dr Slump

      « Ne pas prendre les clients pour des cons, même s’ils le sont vraiment », et euh…

      Bah maintenant nos gouvernants ne s’en cachent même plus, ils nous prennent pour des cons, et on est assez con pour continuer d’en appeler à leur intervention. Euh… comment conclure?

    2. Aristarkke

      Gilles Legendre l’a dit clairement, il n’y a que quelques semaines, que le pays ne pouvait pas encaisser la pensée et les actions complexes de Jupiter.

    1. Le Gnôme

      Je trouve que ça s’accélère franchement e que la chute ne pourra plus être stoppée. Quand je parle à pas mal de gens, j’ai l’impression qu’ils ont perdu tout bon sens et qu’ils ont subi une lobotomie.

  2. Infraniouzes

    Je suis heureux de voir que je pense comme H16 mais il le dit mieux, en plus clair, et je crois y voir les mêmes conclusions: l’enfumage, l’intox, le mensonge, la coercition mentale l’emportent sur tout. Tout logiquement, l’opposition de droite en France, est qualifiée de fasciste (Italie) de naziste (Allemagne) de péroniste (lArgentine), car, depuis JF Revel, on sait que la force des régimes totalitaires marxistes c’est de gueuler plus fort que vous, de sortir des contre vérités à la chaîne, de vous culpabiliser, de vous menacer si vous sortez de la pensée unique. Une seule preuve ? le monde du show biz, qui financièrement ne se retrouve pas parmi les plus pauvres, se couche devant les marxistes français et crie « au loup » dès qu’on lui impose. Les artistes spécialistes de cette curée sont innombrables. Ils pensent avoir la paix et, disons le, une sorte de reconnaissance de la part des manipulateurs rouges. Les pauvres fous. Ils termineront comme salariés culturels au smic et regretterons alors le doux temps de la vie où tout était possible avec du talent, du courage, de l’enthousiasme. Ils écriront, trop tard, en lettres d’or sur leur panthéon personnel: « Ah, si j’avais su ».

      1. albundy17

        « Après eux, le déluge… »

        Perso je ne vais plus voir de film ds lequel l’ acteur a ouvert sa gueule pour donner de la moraline en tube.

    1. Passim

      Tout en étant d’accord avec vous, je ne m’appuierai pas trop sur Revel. Un très grand talent, une plume acérée, mais ses « Mémoires » révèlent un homme de gauche, qui a évolué depuis son engagement marxiste mais qui n’a jamais dépassé un certain point dans son évolution vers la droite. Je lis : « … Il faut voir que dans la presse de gauche on utilise souvent des moyens qui sont des moyens de droite. Parce que le fait d’assassiner un livre sans dire ce qu’il y a dedans, c’est tout à fait des procédés d’extrême-droite, ce sont des procédés maurassiens. Totalitaires. »
      JFR dit cela en 2002.

  3. Aristarkke

    Avec tous ces gens d’extrême-droite qui encombrent tant, MLP devrait péter tous les scores électoraux et avoir 90% du Parlement à sa botte. Non???

    1. albundy17

      J’ai lu un papier sur la fréquence de représentation du fn dans les médias, c’est juste hallucinant, invités tout le temps, on sent déjà qui doit être le deuxième au second tour.

    1. Calvin

      Faschseize est son nouveau surnom.
      Ultra-méga-libéral à pattes rides et giga-nationaliste anti-protectionniste.
      Un méchant type, ce h16, quoi.
      Le dixième d’un sous-homme…

      1. Gosseyn

        Un anathème n’est pas un jugement, mais une posture idéologique formulée par un individu hanté par la pensée magico-religieuse …

      2. Pheldge

        que t’es rien qu’un gros facho de réac de conservateur, et intégriste de catho de pédophile de droite ! ça te suffit pas ? 😉

  4. Aristarkke

    Résurgence de l’E.D. est un peu faible, Monseigneur. Turgescence, vu le ton des commentateurs de nos PraVda, conviendrait mieux…

  5. Pie vert

    C’est pourtant évident, oui l’extrême droite est partout, ou plutôt sa nouvelle forme de type fasciste : un groupuscule politique en mouvement, un culte de la personnalité du leader, un autoritarisme vertical sans aucune remise en cause du génie céleste de son leader (trop intelligent pour la plèbe), des circuits d’informations aux ordres, des textes législatifs toujours plus restrictifs pour les libertés, une justice aux ordres du pouvoir (cf Régis Castelnau) avec zèle si nécessaire, une économie toujours plus administré par l’état, un capitalisme de connivence avec prédation de l’outil industriel par des milieux autorisés par le génie céleste qui guide le peuple.
    En fait tous dans notre pays se rapproche furieusement des expériences italienne, germanique voir russe des années 30 et plus le pouvoir est remis en cause, plus il se cabre et devient violent. Le pouvoir contrôlant les canaux d’information, le moment approche où le délit d’opinion sur internet deviendra pénalement répréhensible, les blogueurs ne seront peut-être pas emprisonnés (et encore ??) mais il risque d’y laisser leur argent, leur relation sociale, leur vie…Merci et bon courage pour votre travail.
    Pourtant tous à déjà était fait par le passé il suffit de reprendre le fil de l’histoire, je suis stupéfait par l’inculture des peuples et leur ignorance historique, désolant.

    1. Pythagore

      « je suis stupéfait par l’inculture des peuples et leur ignorance historique, désolant. »
      Le problème n’est-il pas plus le manque d’analyse et l’incapacité à discerner la réalité, chose volontairement voulue par les gouvernants/oligarques comme le décrit H16, que l’absence de connaissance de l’histoire.
      Comment ne pas voir que la répression des manifestations des gilets jaunes commencée avant même qu’ils soient infiltrés par des grps plus violents n’a rien à envier aux pratiques des pires dictateurs communistes ?
      Comment à la fois dénoncer partout ds le monde le manque de respect des droits de l’hommes e.g. en Chine, tout en acceptant que des citoyens lambdas se fassent tabasser partout en France pour avoir voulu exercer pacifiquement leur droit constitutionnel de manifester ?

      1. MCA

        @Pythagore 20 mars 2019, 10 h 57 min

        Comment à la fois dénoncer….tout en acceptant que…

        La raison en est simple : nous sommes dans une démocratie de façade.

        Toujours et encore la perversion des mots…

  6. Gerldam

    Curieux. Il me semlblait avoir entendu -de loin – à la Télé, comme on dit, que les Black-boks étaient d’extrême gauche. Des anars de plus gauche que gauche. Aurais-je mal ouï?

    1. Calvin

      C’est plus compliqué.
      Un anar de gauche est de gauche car il ne casse rien.
      Dès que ça part en vrille, c’est qu’il a été debordé par des gens de droite extrême.
      Il y a des infiltrés chez les Black Blocs.
      C’est évident, sinon la réalité ne colle plus au discours.

  7. Aristarkke

    Porte-flambeau de la Liberté éclairant le Monde (l’Univers est en ligne de mire), la France est en train d’inventer la démocratie démocratiquement démocrate dans laquelle le Gouvernement et sa majorité parlementaire ne doivent pas recevoir la moindre critique de l’opposition opposante…
    Faut reconnaître qu’avec la version en cours de cette dernière citée, le Pouvoir se sent comme un Panzer subissant des assauts de moucherons…

      1. bibi

        La lumière de la France brille plus que jamais au point qu’elle est le mirador d’un goulag à ciel ouvert.
        Si l’on est passé de l’ombre à la lumière le 10 mai 1981 ce n’est pas un hasard!

    1. Calvin

      MLP est économiquement compatible avec les valeurs éternelles de la République en Marx forcé.
      C’est sur le sociétal qu’est est vilaine.

        1. theo31

          MLP accepte de danser avec des Autrichiens pendant que Mélenchiasse préfère injurier les Lituaniens et les Polonais en oubliant de rappeler que ce sont des petites mains italiennes qui fabriquent ses tracts.

          1. albundy17

            Mélanchiasse est devenu encore plus con qu’avant ^^

            Il se saborde tellement bien qu’il n’est plus improbable d’une certaine connivence

    2. Guillaume_rc

      Historiquement, en France, l’extrême droite a toujours été anti-libérale.

      Et pas qu’en France, le fascisme et le nazisme éraient ouvertement anti-libéraux :

      Benito Mussolini – «L’Etat est l’absolu devant lequel l’individu et les groupes ne sont que le relatif. Le libéralisme niait l’Etat dans l’intérêt de l’individu. Le fascisme réaffirme l’Etat comme véritable réalité de l’individu».

      Joseph Goebbels – «Notre lutte contre le bolchevisme n’est pas une lutte contre, mais au contraire une lutte pour le socialisme, lutte inspirée par la conviction profonde que le vrai socialisme ne peut être réalisé que si le rejeton le plus vulgaire et le plus compromettant issu de lui […] est tout d’abord éliminé […]. Si nous, nationaux-socialistes, dès la première heure de notre pensée politique jusqu’à l’heure actuelle, nous avons mené une lutte sans merci contre ce danger mondial, nous ne défendions ainsi en aucune façon des intérêts antisocialistes et moins encore des intérêts capitalistes ! »

      Mais comme le dit bien notre hôte, personne n’apprend ça à l’école

      1. pabizou

        classer le fascisme et le nazisme à droite??? Comme vous dites, personne n’apprend ça à l’école, sauf en France…seriez vous un pur produit de l’EdNat?

        1. Guillaume_rc

          Faut pas exagérer. Partout dans le monde, ces deux aberrations sont classées à l’extrême droite.
          Même si leurs fondements sont socialistes.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Mussolini est un dissident socialiste. Le fascisme veut faire émerger un Homme Nouveau dans une société contrôlée par l’Etat omniscient et omnipotent.
            Constructiviste, dirigiste, interventionniste et largement collectiviste, le fascisme, comme le nazisme, est ontologiquement de gauche. Appelez-ça extrême droite si vous voulez, mais on est aux antipodes du libéralisme ou d’un conservatisme/physiocratisme.

              1. Pheldge

                bin oui, mais faut lui reconnaître une personnalité multiple par ce que le diminutif de Musso ça serait plutôt Mussolino, au singulier 😉

          2. Dr Slump

            Les socialistes amalgament volontairement nationalisme avec extrême-droite, en occultant le fait que le nationalisme se trouve aussi bien à gauche qu’à droite. Maintenant l’idée est acquise que nationalisme = nazi épicétou. Même si tu t’appelles Zemmour ou Finkielkraut.
            Et c’est raccord avec leur idéologie universaliste, qui ne saurait connaître de frontières. Ce doit être « collectif » tous ensemble en avant vers l’horizon progressiste, ou sinon c’est nazi, voâla!

                    1. Pheldge

                      euh, c’était d’abord, de leur donner suffisamment de gages de bonne conduite, pour qu’ils soient rassurés, et ne viennent pas pacifier le pays avec leurs chars !

                    2. durru

                      @Pheldge
                      C’est de la légende urbaine, ça. Fin ’44, les chars russes étaient bel et bien à côté de Belgrade et auraient bien aimé y rentrer. Cela ne s’est pas fait, et pas vraiment grâce à des « gages de bonne conduite »…

                  1. durru

                    Ce qu’on a vu après la mort de Tito, c’est surtout du tribalisme. Et un soupçon de revanche de la part de tous ceux que Tito avait pu emmerder de son vivant…

  8. Kazar

    Ok, donc j’étais bien d’extrême-droite, et sans doute le suis-je toujours, mon Dieu !!! Merci pour cet excellent article, une fois de plus, même si c’est de plus en plus triste.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Pour définir une pensée de droite, voici le lien vers le premier d’une série d’articles :
      https://lecatholiquelibertarien.com/2018/04/13/du-conservatisme-et-du-libertarianisme-1-7-definitions/

      C’est un peu long (7 articles), mais il y a là une définition de la droite un peu plus enthousiasmante que « être de droite c’est ne pas être de gauche ». Nos responsables politique de droite, s’ils existent, pourraient trouver leur profit à lire cette série : à mon sens il y a là la base théorique pour bâtir l’introuvable union des droites.

  9. Passim

    La France est fasciste et d’extrême-droite depuis un siècle environ, depuis que la propagande communiste a imposé cette grille de lecture. Il faudrait une révolution copernicienne pour que l’histoire contemporaine soit remise sur ses pieds. Peu probable qu’elle advienne…
    « La France menacée par l’extrême-droite » (et par le fascisme) n’a rien d’une nouvelle thématique. Elle est vieille comme la falsification de l’Histoire par certaines forces. Il suffit de tirer sur le bon fil pour voir se dévider la pelote, mais veillent les gardiens du temple reconstruit.

    1. theo31

      Suffit de voir comment l’historien Zeev Sternhell s’est fait taper sur les doigts pour avoir expliqué que le fascisme puisait sa source en France dans la révision du marxisme.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Dire que les références marxistes sont omniprésentes chez Hitler peut valoir le bûcher. Et pourtant…

        1. Theo31

          Jusqu’en 1944 les Allemands n’ont pas été affectés par les pénuries grâce à l’état providence hitlérien qui pillait toute l’Europe. Le livre de G. Aly sur le sujet est édifiant.

  10. MCA

    Il y a plus intéressant que l’extrême droite et certainement beaucoup plus inquiétant.

    Comme l’indique cet article d’Atlantico, un nombre de plus en plus important de français ne voit qu’une révolution comme la seule issue possible de ce système bloqué.

    Alors que le Méprisant de la République s’occupe à faire des ronds dans la neige et que son Sinistre de la Police s’encanaille dans les boites de nuit, la pression ne cesse de monter dans la cocotte minute.

    A vouloir nier la réalité, défier et mépriser le peuple, traiter par la violence des gens qui ne désirent que « vivre de leur travail » comme ils disent, cette révolution violente ils vont l’avoir.

    Le 11ème homme – son devoir est de penser plus loin.

    https://www.atlantico.fr/decryptage/3568571/degout-colere-envie-de-revolution—l-etude-exclusive-qui-revele-la-tres-sombre-humeur-des-francais-relativement-aux-autres-europeens-david-nguyen-christophe-boutin

    1. Intéressant, mais justement, dans le dossier du mois, j’évoque ces questions 😉 (le 11ème homme, un homme de retard 😆 )

      1. Higgins

        Je viens de le recevoir et vais m’empresser de le lire. Sinon, je suis comme MCA, je suis très pessimiste. Hier soir, il y a eu une manif spontané des GJ dans le XXème arrondissement avec plusieurs centaines de manifestants. Silence des les merdias officiels (vu sur Fdesouche).

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Hier, il y a eu une grève très suivi dans les écoles, contre les derniers saccages planifiés par le ministre. Cette fois-ci, le motif est tout à fait valable et même honorable.
          Pas un mot sur les ondes.

          1. Calvin

            Normal, article 1 de la loi de l’Ecole de la Confiance : droit de réserve obligatoire, pas de vague.
            Donc cette grève n’aurait pas dû exister. Suffit de ne pas en parler.

          2. Higgins

            Dans l’Ed Nat, il y a bien longtemps que l’annonce et le déroulement d’une grève ne sont plus une information. C’est comme à la SNCF, ça ne sert à rien et ça fait partie du décor..

          3. Theo31

            J’ai profité de la grève des éboueurs pour augmenter substantiellement le volume des déchets que les passants se sont empressés de les trier et de les répandre. Curieusement, les éboueurs avaient repris le taf ce matin.

      2. MCA

        @H16

        LOL

        Un peu de provocation bienveillante ne fait pas de mal et permet de se remettre en question et ajouter du piment dans la sauce… :o))))

        Mes amitiés.

    2. Passim

      Les résultats de cette étude s’expliquent facilement. La France est le pays où l’expression de la volonté populaire (à propos de l’immigration de masse) a été la plus étouffée. Pourquoi ? En raison du poids de la communauté organisée. Le fil conducteur commence en 1981.

    3. Jacques Huse de Royaumont

      Pour l’instant, Macron tient un atout majeur : il n’y a aucune alternative crédible en face de lui. LR, RN, PS, FI n’ont pas d’idées, pas d’identité, ils ne représentent donc personne.
      M le méprisant ne représente que la bobocratie urbaine. C’est peu, mais ce n’est pas 0. Si une dissolution avait lieu demain, il y a fort à parier que la nouvelle assemblée ressemblerait beaucoup à l’actuelle.
      La protestation populaire ne devient pas nationale, elle reste confinée dans les marges sociales, faute de leaders.
      Macron, l’homme qui skie pendant que brûle Paris, tient plus de Néron que de César. Certes, mais rien de sérieux ne le menace.

      1. bibi

        Ca fait depuis la mort de Pompidou qu’il n’y a pas d’alternative crédible, et Macron n’étant pas crédible il y a en face de lui que des alternatives tout aussi crédible.

      2. Higgins

        Le constat sur l’absence d’opposition crédible est juste. Pour le reste, je serai moins affirmatif surtout lorsque je vois que le soutien aux GJ remonterait dans l’opinion (https:/ /www.challenges.fr/top-news/regain-de-soutien-pour-les-gilets-jaunes-selon-un-sondage_647785). Je note cependant que les chiffres datent d’avant le week-end.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Une question simple pour évaluer la situation : pour voter contre Macron, je vote pour qui ?

          Réponse difficile, n’est-ce pas ? donc Macron va gagner, il joue tout seul.

        2. Jacques Huse de Royaumont

          Pour les GJ, je pense que deux réactions antagonistes sont en jeu :

          – un rejet spontané des violences, qui son celles de GJ ou pas. A quoi s’ajoute une lassitude face à des revendications incohérentes.
          – le sentiment que la colère est justifiée par bien des motifs parfaitement recevables. De plus, on perçoit que le système est bien verrouillé, donc que plus vous avez de raisons de protester, moins vous en avez les moyens. A tel point qu’on peut se demander si la violence aveugle n’est pas le seul moyen de se faire entendre qu’il reste.

          Par le second cas, le système est pris à son propre piège : en domestiquant les contre-pouvoirs et en en faisant des rentiers, il a poussé une contestation à s’exprimer hors de tout cadre, donc de tout contrôle. Reste à savoir comment ça va tourner.

  11. Flo

    Dimanche je suis tombé par hasard deux minutes sur Plenel sur BFM.
    A une question plutôt bien posée sur son possible biais idéologique il a répondu :
    « Macron est ultra-libéral en économie, et conservateur sur les plans politique et sociétal ».
    J’ai coupé de suite.

    1. pabizou

      Il faut être inconscient pour ne pas couper en voyant ce salopard à l’écran, et de préférence avant qu’il vous pollue les oreilles et le cerveau . Simple question de survie et d’équilibre mental

      1. Passim

        Plenel n’est pas un salopard, c’est un journaliste, et plutôt un bon journaliste. Vous me direz que c’est un peu la même chose. La question n’est pas là. Des gens comme Plenel ont un niveau très faible en philosophie politique et en philosophie tout court. Il suffirait de lui demander ce qu’il entend par « libéral » ou « conservateur » pour s’en rendre compte, mais ce n’est pas l’idiote de BFM, encore plus nullarde que lui, qui va le faire.

          1. Passim

            Un chien de chasse, de gauche évidemment. Utile et très dangereux, comme le « Canard ». L’abattre quand il a fait le boulot qu’on attendait de lui.

          1. Passim

            « c’est un commissaire politique »
            Ce que sont la plupart des « journalistes », en France. Peu importe. Voir ma réponse au patron.

  12. Murps

    L’article belge est franchement bien vu.

    Rien que cet extrait :
    « […] L’idéologie dominante est que les connaissances ne servent à rien à l’école : elles sont, comme les yaourts, vite périmées ; elles sont disponibles sur Internet ; finalement elles discriminent les plus pauvres qui n’y ont pas accès dans leurs familles. Par conséquent, il est nécessaire de les remplacer par des compétences d’analyse, de recherche, de communication, de critique et de créativité,[…] »

    C’est très exactement comme cela que ça se passe chez le mammouth.
    Les derniers programmes en vigueur du collège de la réforme Belkacem étaient la copie du programme révolutionnaire soviétique de 1920.
    https://www.persee.fr/doc/cmr_0008-0160_1977_num_18_4_1299
    Lisez juste la page 368.

    Petite consolation : les nouveaux programmes de physique/chimie de lycée valables à la rentrée 2019 sont revenus à l’enseignement à partir de notions.
    Mais tout le fourbi des « compétences » reste.

  13. hub

    « Par un travail de fond long mais systématique sur les élèves puis les étudiants qui, une fois devenus eux-mêmes enseignants, pourront perpétuer le non-savoir devenu ancestral, on formera les esprits »

    Voici quelques slogans tagués sur les murs de nos excellentes facultés : « fraude, vole, ne travaille jamais », « n’oublions pas de détruire le patriarcat », « tuons la suprématie blanche » « fin du travail, vie magique », « massifions l’insurrection », tout cela vu à Paris X.

      1. Pheldge

        Et ce n’est pas la peine de regarder dans ma direction : je n’accepterai de chair(e) que dans l’université XXX pas moins ! 😉

    1. P&C

      Fac de lettres du stype tolbiac ? Ou comme le mirail à Toulouse ?

      Je ne connais pas grand chose aux fac de lettres ou droit… Mais j’imaginé que dauphine ou assas sont moins contaminées par la vermine leniniste…

        1. Le Gnôme

          Il y a aussi

          Sciences psychologiques et sciences de l’éducation (SPSE)
          Sciences sociales et administratives (SSA)

          Mein Gott, sciences sociales et administratives, quel programme !

      1. Stéphane B

        Pourtant, comme le chantait un chanteur engagé, qui a sombré dans l’alcoolisme, avec « étudiant poil aux dents »,
        « Étudiant en droit
        Y a plus de fachos dans ton bastion
        Que dans un régiment de paras
        Ça veut tout dire eh du con !
        Demain c’est toi qui viendras
        Dans ta robe ensanglantée
        Pour faire appliquer les lois
        Que jamais on a voté
        Ta justice on en veut pas
        Pi si tu finis notaire
        Peu t’être qu’on débarquera chez toi
        Pour tirer les choses au clair
        Et tant pi s’il est pas là »

        Renaud

        1. P&C

          Ah oui… l’auteur de « Société, tu m’auras pas »…Il a fini par embrasser un flic…
          La vieillesse est un naufrage.

      1. albundy17

        « depuis plus d’un mois je suis sans CB, »

        Les joies du mariage ^^

        j’entendais l’autre jour: « faites l’amour, pas la guerre, ou les deux, mariez vous ! » J.Y

        1. Pheldge

          Alors je découvre hier soir la polémique « Brigitte Bardot, activiste des droits des animaux, a envoyé une lettre ouverte datée du 18 mars au préfet de la Réunion dénonçant la maltraitance à l’égard des animaux sur ce territoire ». Bon c’est un peu sec, mais BB nous a habitués à ce type de sorties pleines de passion et d’excès.

          Et entre les chiens écrasés le long des routes, ceux utilisés vivants comme appâts pour la pêche au requin, avec des hameçons dans la truffe, et les sacrifices rituels d’animaux, des musulmans et des tamouls, il y a de quoi faire pour les défenseurs des animaux … ah et les batailles de coqs !
          Donc je ne vais pas hurler à l’indignation, ni au racisme !
          BB fait du BB, ce n’est pas la meilleure cuvée, elle s’aigrit avec le temps. Mais c’est pour moi une tempête dans un verre d’eau.

          J’ai une certaine tendresse bienveillante pour elle : elle a l’âge de feu mon père, qui aimait le rappeler, en rajoutant avec un sourire « moi aussi, je suis Vierge » ! 😉

          1. albundy17

            « ceux utilisés vivants comme appâts pour la pêche au requin, »

            Faut bien évacuer les clébards de St Denis, c’est pas nouveau.

            Pour ces autres propos, je me demande si elle ne t’as pas lu

  14. Rastapopoulos

    Il n’y pas de droite ou de gauche. Il y a des socialistes/étatistes et des libéraux /libertarians.
    Les étatistes peuvent être conservateurs (Sarkozy et dans une moindre mesure Trump) ou vraiment socialistes (Hollande).
    Les libéraux, y a plein de parfums différents (minarchistes, libertariens, etc).
    Mais gauche droite surtout en France n’a plus aucun sens. D’ailleurs je me souviens d’un quizz de H16 où il fallait deviner qui de Lepen ou Mélenchon avait prononcer tellle ou telle phrase. C’était bonnet blanc et blanc bonnet

  15. Mildred

    « L’Extrême droite est partout », et ce ne sont pas ces merveilleux jeunes philosophes choisis par LR et le PS pour les représenter aux élections européennes qui diront le contraire.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Belamy est souvent intéressant. De fait, je ne lui prévois pas une grande espérance de vie en politique.

      1. Vassinhac

        En tout cas je trouve revigorant ses « je ne renie rien de ce que j’ai écrit », face aux accusations de mal pensance. Ça change des contorsions contrites de la droite honteuse.

        1. Mildred

          « Revigorant » ? On peut difficilement aller jusque là, car je crois bien qu’il n’y a plus grand monde à revigorer, mais je vous concède qu’il est choupinou comme tout !

      2. Husskarl

        Ses livres sont assez creux, il croit à l’assimilation de tous les importés, je crois qu’il n’est pas beaucoup mieux que les autres mêmes si plus raffiné et cultivé.

  16. JYF

    Un des articles les plus consternants sur le massacre de Christchurch, celui des « décodeurs » du Monde, ici : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/03/15/la-theorie-du-grand-remplacement-de-l-ecrivain-renaud-camus-aux-attentats-en-nouvelle-zelande_5436843_4355770.html
    Où sont, entre autres, tirés du cul d’une licorne des conversations entre Renaud Camus et Houellebecq qui n’ont jamais eu lieu nulle part.
    L’écrivain s’en explique ici (dernier paragraphe) : https://www.renaud-camus.net/journal/2019/03/15 Édifiant !

    1. Higgins

      Cet extrait du journal de Renaud Camus est absolument édifiant et témoigne du gouffre dans lequel les merdias français officiels sont tombés (à commencer par l’ex-journal de référence): « Le résultat doit être un des points les plus bas jamais atteints, et ce n’est pas peu dire, par l’ex-journal de référence depuis le début de sa longue dégringolade morale, déontologique et professionnelle. C’est absolument fascinant. Pas une information qui ne soit fausse, ou, sinon fausse, approximative, floue, forcée, confuse, vague, emberlificotée, tendancieuse, inexacte. Avec beaucoup d’autorité toute sorte de tournures me sont prêtées entre guillemets ou en italiques, quoiqu’elles n’aient jamais paru sous ma plume… »

      1. Nemrod

        Oui, je plussoie.
        Ce torchon narrait naguère les faits avant d’y appliquer sa lecture idéologique, maintenant il ment…tout simplement.
        Une déchéance totale qui le fera finir comme L’Humanité…en soins palliatifs.
        Une épave.

      2. JYF

        Et juste avant : « Comme il fallait s’y attendre l’article le plus hostile est celui du Monde. Toutefois il est bien plus remarquable par son invraisemblable nullité que par sa hargne, pourtant vive, à mon endroit. Les contributeurs se sont pourtant mis à quatre pour venir à bout de la tâche : un échotier d’officine, qu’on sent coutumier des basses œuvres et des mauvais coups, et quelques thésards impatients de placer des références absconses à leurs petits travaux, n’eussent-ils strictement rien à voir avec les miens »…

      1. Pheldge

        c’est kif-kif le doggy-bag sauf que comme le sachet il est étanche, tu peux te casser une graine sous la douche … d’où le nom 😉

    1. bob razovski

      En tout cas, en Japonais c’est une marque d’amortisseurs pour moto 😉

      Pour les suprémacistes, on trouve aussi une marque qui s’appelle White Power.

      1. Pheldge

        Al, en 1981 lors de la campagne, Giscard avec sa prononciation reconnaissable, avait appelé les électeurs à faire « le bon choix », sous-entendu lui …

  17. bob razovski

    Mais comment faites-vous pour différencier droite ou gauche ? Moi, j’ai jamais réussi et en plus, Selon comme on est tourné ça change tout ! 😉

        1. Rick Enbacker

          Comme ça j’évite la modération qui doit faire patienter avant de valider le lien.
          Ouais c’est de la triche je sais…

                1. Husskarl

                  Sélectionnez le lien, clic droit sur la sélection, « ouvrir dans un nouvel onglet », le découpage n’a pas d’importance.

                  1. Pythagore

                    Cliquer sur le bouton à l’extrême drôate de la souris sera bientôt surveiller par internet et réprimé, le parlement travaille à la loi.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Facile.
      La droite, c’est ceux qui gueulent quand la gauche fait un truc mais qui ne touche à rien quand elle revient au pouvoir.
      La gauche, c’est le contraire.

  18. Higgins

    Ça sent le sapin en tout cas: « Gilets jaunes : le dispositif Sentinelle mobilisé samedi pour l’acte 19 » (http:/ /www.leparisien.fr/faits-divers/gilets-jaunes-le-dispositif-sentinelle-mobilise-samedi-pour-l-acte-19-20-03-2019-8035902.php)

    1. plutarque

      « Les militaires protègent en France des sites religieux (synagogues, mosquées…) »

      Tout est dit dans cet extrait de l’article du Parisien.

      Je suis au naturel tolérant, gentil, pondéré. Mais là ça donne envie de tout cramer.

          1. Dr Slump

            Ce n’est pas parce qu’ils se font humbles ici en France qu’il faut en conclure qu’il n’y en a plus, d’autant qu’il y a des chrétiens en dehors de la France, tu sais? Les chrétiens restent la communauté religieuse la plus importante du monde.
            Il y a de plus une augmentation du nombre de musulmans qui se convertissent à la chrétienté, tandis que les chrétiens du Moyen-Orient se font égorger, et le fait que les chrétiens soient toujours plus la cible conjointe des politiciens, des médias, et des fanatiques musulmans pourrait au contraire susciter un réveil de la conscience chrétienne.

            1. albundy17

              « d’autant qu’il y a des chrétiens en dehors de la France, tu sais? »

              Et ? quel rapport avec le remarque de marie ?

              Ensuite, avec un minimum de réflexion tu en serais arrivé à la conclusion que plus était à entendre +

              1. Dr Slump

                « Y’en a plus » peut aussi se comprendre qu’il n’y en a plus, plus du tout. J’avais interprété une ironie de ta part sur les chrétiens en voie de disparition.

                1. albundy17

                  Oui, suis au courant, mais ds le contexte, marie évoque qu’il y a + d’actes anti chrétien que de lardons lancés dans les mosquée, ça ne s’argumente pas en invoquant que les chrétiens ont disparu, hein…

                  1. Dr Slump

                    Bah si, si y’a plus de chrétiens, y’a pas d’amalgame non plus ^^
                    On ne peut être cathophobe s’il n’y a pas de chrétiens, pas plus qu’on ne peut établir de différences raciales s’il n’y pas de races, etc, toussa, tout le monde il est pareil, tout le monde il
                    est beau dans le meilleur des mondes pour toutezétousse ♪♫

                    Je suis rompu aux arguments progressistes, t’as vu?

              2. P&C

                Les chrétiens français sont surtout des chrétiens zombies.

                « Chrétien » en France n’est plus que la marque de reconnaissance sociale de la bourgeoisie de l’ouest. Ce sont eux qui ont le plus voté Macaron.

                Cela fait bien longtemps qu’ils ont abandonné Dieu pour la défense de leurs situations. Et qu’ils versent dans la moraline droits de l’hommiste, tout en vomissant sur les gueux qui votent mal.

                Rappelons aussi que l’on doit le monstre bureaucratique qu’est l’UE aux chrétiens démocrates et chrétiens de gauche…

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  @P&C : je suis chrétien, je ne suis pas de l’ouest, je n’ai pas voté Macron, je ne suis pas droits de l’hommiste et je m’intéresse à Dieu tous les jours.
                  Et je ne suis pas un cas particulier.

                    1. P&C

                      Ok, j’ai un peu chargé la mule…

                      L’ouest de la France est connue pour être une terre catho (la Vendée, le réseau catho Nantais et Rennois, la bretagne, etc…)

                      Pour « catho zombie », j’ai repris l’analyse de Todd sur les manifs Charlie…
                      https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/05/21/ou-est-charlie-ce-que-montrent-reellement-les-cartes-demmanuel-todd/

                      Y en a qui font le lien entre catho et niveau de vie :
                      https://www.lyoncapitale.fr/Actualite/Rhone-Alpes-region-catho-zombie-et-c-est-sa-chance/

                      Pour le vote Macaron :
                      https://www.atlantico.fr/decryptage/3028848/les-quatre-france-et-la-carte-inedite-du-vote-macron
                      https://www.ledauphine.com/france-monde/2017/04/24/qui-a-vote-quoi-au-premier-tour

                      Bref, il y a corrélation entre catho culturel, thune, et vote Macaron.
                      Et vu la baveuse moraline de gauche déversée par le pape, autres prélats, et politiciens chrétiens de gauche (en bretagne, on a le Driant, gauchiste de sacristie), c’est pas prêt de s’arranger.

                  1. Pheldge

                    MDR 😀 je suis pire encore, catholique, je vais à la messe tous les samedis, je joue de la guitare avec la chorale paroissiale, je respecte le carême, et je vais demain aprèm participer au chemin de croix …
                    Et c’est kif-kif le Camarade noble ci dessus, pour le reste, le vote etc …

                2. albundy17

                  « chrétiens démocrates et chrétiens de gauche… »

                  T’as vraiment un problème avec le sens des mots

                  « et je m’intéresse à Dieu tous les jours. »

                  Jacques & Huss, (vous noterez l’étrangeté, nan ? ^^) les premières religions avaient pour origine l’inexplicable ou les peurs, comment définissez vous la votre ?

                  1. Husskarl

                    « les premières religions avaient pour origine l’inexplicable ou les peurs »

                    Ce n’est qu’une opinion et ce n’est pas la mienne, je ne partirais donc pas de votre postulat. La religion devrait simplement s’expliquer par le besoin de sens et la nécessité d’une cause première. Cela nécessite hélas d’aller un peu plus loin que de répéter les simplismes.

                    1. albundy17

                       » La religion devrait simplement s’expliquer par le besoin de sens »

                      oui, contre l’inexplicable et les peurs, donc

                    2. durru

                      @L’Al
                      Le monde qui nous entoure, tout simplement…
                      Les gens se sont mis à faire des calendriers pour des raisons très pratiques liées aux récoltes, mais ils ont aussi essayé de comprendre pourquoi les choses se passent ainsi et pas autrement. Ce n’est qu’un exemple…

                    3. Jacques Huse de Royaumont

                      @durru.
                      Je ne connais pas assez le protestantisme pour le dire. Mais il peux y avoir chez moi des relents de jansénisme.

                    4. albundy17

                      « Le monde qui nous entoure, tout simplement… »

                      c’est du ressort de la philo et de la science, pas de credo religieux (aucune acrimonie, hein) dont on peut faire le // avec la doxa climatocatastrophe

                    5. durru

                      @Jacques
                      Comme je suis un agnostique d’éducation plutôt orthodoxe, j’essaie de comprendre. Cette approche de lien direct est le propre des protestants, de ce que j’ai vu (dans ma famille, entre autres). La lecture de la Bible (et même sa présence dans la maison) étant naturelle pour un protestant et tout à fait inhabituelle pour un catholique.

                    6. durru

                      @Al
                      Les philosophes anciens étaient tous « croyants », ils étaient néanmoins philosophes. Toute cosmologie est religieuse, finalement, ce sont des dogmes qui n’ont pas une explication, mais ça permet d’avoir des repères. Pour aller plus loin dans la réflexion, je veux dire. Ils étaient pas forcément simples d’esprit, nos ancêtres. Et nos contemporains non plus, enfin, pas tous 😉

                    7. albundy17

                      « Les philosophes anciens étaient tous « croyants » »

                      Me vient à l’esprit, pour ne citer que lui, Sénèque…

                      Cosmologie: la religion à fariné des 4 fers pour retarder la vérité, des repères avec la boussole déviée, ben, comment dire…

                      Les ancêtres n’ont absolument rien à envier des facultés mentales actuelle, j’ai pour conviction qu’un test de QI chez eux nous montrerait des résultats de ouf, avec nouvelle échelle de rigueur…

                    8. bibi

                      @albundy17
                      Avez-vous une meilleure explication à l’équation exp(iπ) + 1 = 0 que l’existence de Dieu?
                      Je précise que dans cette équation sont réunis :
                      e : le nombre de Neper
                      i : nombre complexe défini tel que i² = −1
                      π : le rapport du périmètre d’un cercle à son diamètre
                      1 : l’unité
                      0 : nombre ne représentant rien mais dont l’existence signifie tout.

                      Je sais bien que vous répondrez que Dieu est la réponse que je trouve à l’inexplicable, mais c’est une réponse un peu facile car cette équation est parfaitement expliquée depuis des siècles, alors si vous avez une réponse qui explique pourquoi les 5 nombres qui « gouvernent » notre univers et seulement eux arrivent à se retrouver dans la même équation, je suis preneur.

                      « Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup de science y ramène. »
                      Louis Pasteur (indéniablement un abruti de scientifique qui comme Descartes et Pascal qui eux en plus sont parmi les plus grands philosophes de l’histoire le tort d’être croyant en plus d’être Français) voyant en Dieu une réponse à l’inexplicable qu’il a expliqué en son temps.

                    9. albundy17

                      « Louis Pasteur  »

                      était un escroc vivant de pognon public, sa spécialité.

                      D’autre part, difficile de juger de la bonne foi de philosophes se disant croyant, à une époque ou ne pas être chrétien vous valait l’enfer sur terre, au même titre qu’actuellement les climatos sceptique se font virer et qu’il faut aimer le foot, les gays et les étrangers

                  2. albundy17

                    bibi, dieu était donc matheux, et il a rien fait que de nous mettre des équations partout pour bien nous emmerder à l’école.

                    Slump, je n’ai en aucun cas dit que ces directives étaient mauvaises, mais elle en sont, et je n’en ai pas eu besoin, d’autre part il y a un paquet de chrétiens qui devraient en tenir compte plutôt que de compter sur l’absolution.

                    Huss, je n’ai pas non plus dit avoir inventé quoi que ce soit

                    1. Val

                      @Al 24 mars 6:30 « il n’y a pas de Dieu etc  » : biais d’autorité et en plus Hawking fait le coup combo deux affirmations en une. Libre à lui de croire cela ! Bon une fois dit ça le dieu auquel je crois est un dieu de liberté qui ne dirige pas . Mais bien sûr ce n’est que ma modeste opinion.

                    2. albundy17

                      « biais d’autorité »

                      C’est en réponse au biais d’autorité du pseudo scientifique d’il y a plus de 2 siècles que bibi annonçait…

                    3. Dr Slump

                      @al j’ai déjà répondu par anticipation à ces arguments plus bas, je te le recopie:

                      Il faut déjà comprendre, en réponse à certaines de tes critiques contre la chrétienté, qu’il n’est ni nécessaire ni demandé d’être pur et moralement irréprochable pour être chrétien (même si les prétentions puristes des protestants ont le don de m’horripiler, mais c’est une autre affaire).
                      A mon sens il n’est même pas demandé aux chrétiens de devenir parfait, mais avant tout d’accepter notre nature imparfaite (cf la parabole du pharisien), pour se pardonner, et pardonner aux autres leurs imperfections et mauvais agissements.

                      Note 1: pardonner n’exclut certainement pas de rendre justice. Note 2 : le christianisme ne prétend pas avoir de magistère moral sur le reste de l’humanité, c’est fini ça et c’est très bien. Mais tu crois manifestement que le christianisme veut te dire comment penser. C’est une croyance hein, c’est à dire que ça ne repose sur rien de factuel, ou alors démontre-moi en quoi.

                      Oui il y a de la saloperie et des salopards jusque dans le Vatican. Oui il y a des dégueulasses parmi les chrétiens, des hypocrites, des voleurs et des menteurs. Comme partout ailleurs, y compris chez les libéraux. Mais c’est dû à la nature humaine, et n’enlève rien à la force du message christique.

                    4. albundy17

                      « C’est une croyance hein, c’est à dire que ça ne repose sur rien de factuel, ou alors démontre-moi en quoi. »

                      lol, tu le fais exprès ou quoi, non seulement ça ne repose en rien sur du factuel, c’est pas moi qui dirais le contraire, mais en plus c’est bourré d’impossibilités largement démontées scientifiquement.

                       » le christianisme ne prétend pas avoir de magistère moral sur le reste de l’humanité, »

                      C’est pas comme si ça n’avait pas été le cas pendant des siècles, et encore il y a peu avec le crétin qui s’est fait buter par des indigènes qu’il voulait leur apporter la parole de dieu

                      Quand à la justice, c’est pas la non plus comme si ça étouffe tout les scandales pédo, de partouzeries homo sous cocaine, etc.

                      Faites ce que je dis, pas ce que je fais…

                    5. Dr Slump

                      Lol al, je ne parle pas du christianisme en tant que croyance, je parle de TA croyance que le christianisme veut t’imposer à toi son magistère moral.
                      A te lire on se dit que tu te sens personnellement offensé et persécuté par le christianisme, parce qu’il y a des salops de chrétiens qui font le contraire de ce qu’ils professent, et que donc faut jeter tous les chrétiens et le christianisme à la poubelle. Allons, je te connais plus subtil que cela.

                      Sur les actuels scandales de pédophilie et d’homosexualité éclaboussant jusque le Vatican, les réponses du pape sont dégueulasses, et je partage ton écoeurement. Mais quand bien même il est pape, ce type n’est pas chrétien, c’est un pur produit du socialisme progressiste. Et encore une fois, cela n’enlève rien à la force du message christique auquel tu ne connais manifestement rien, tu n’étales que des préjugés et des croyances anti-cléricales post-révolutionnaires typiques.

                  3. Val

                    @Al « comment définissez vous la vôtre » : oula tres longue réponse, et tres personnelle. Je dirais que pour moi le monde ne se limite pas au visible (postulat personnel issu de mon expérience). Tu dis peur : moi je dis protection, présence (c’est du vécu). Il y a pour moi d’autres forces que celles que l’on a déjà découvertes. L’amour en est une. La bible -entre autre- a à voir -entre autre- avec ces forces invisibles qui nous unissent les uns aux autres .Pour moi dieu est ce visible et cet invisible bénéfique et protecteur .Pour moi cet invisible nous habite , il fait partie de nous -si nous le voulons- (liberté de choix) . Bien sûr le choix est laissé à chacun de l’ignorer. Pour moi la présence de ces force a été juste évident et tres concret je te l’assure .

                    1. Pheldge

                      @Val : perds pas ton temps, il est en mode « révolté contre tout ! » capable de te dire une chose, puis son contraire cinq posts plus bas … la religion, la foi c’est une démarche personnelle, lui il attend un mode d’emploi, avec des réponses, et il en veut aux Chrétiens de ne pas les lui apporter ! laisse tomber !

                3. plutarque

                  @ P&C : je plussoie. Les quelques Chrétiens en mode DEUS VULT! sur ce forum ne sont pas représentatifs.

                  Pour un croisé, on trouve cent lopettes qui ne font pas la différence entre « tendre l’autre joue » et « écarter ses fesses ».

                  Ces criminels ont oublié qu’aimer son prochain, c’est avant tout aimer ceux qui sont proches et pas ramper systématiquement devant tous les chimpanzés acculturés venus d’Afrique (je m’excuse auprès de nos amis chimpanzés qui, je le sais, sont nombreux à nous lire). cf. les « valeurs chrétiennes devenus folles » de Chesterton.

                  A la communion de ma fille, j’en ai croisé des palanquées des punaises de sacristie comme ça…

                  1. Husskarl

                    Disons que beaucoup de personnes qui se veulent chrétiens/catholiques ne savent pas véritablement ce que le christianisme est et implique. L’expression des « valeurs chrétiennes devenus folles » est très pertinentes.

                    Pratiquer réellement sa foi nécessite de la logique, de la compréhension. Ce n’est pas juste donner à quelques associations et faire du sentimentalisme, mais j’en demande peut être trop.

                    1. Jacques Huse de Royaumont

                      Si je peux me permettre, je tente une définition qui n’engage que moi.
                      Le christianisme est une école qui vise à permettre à chacun de développer une relation personnelle avec Dieu.
                      Ecole, car ce ne se fait pas tout seul ni n’importe comment.
                      Personnelle, donc comme toute relation entre 2 personnes, elle se fait sur un mode absolument unique.

                      De ce fait, il se noue une relation où se prennent toutes les décisions importante, et cela se fait en un lieu absolument inviolable et incontrôlable par une personne extérieure, c’est une liberté radicale.
                      Inutile de dire que cette logique déplaît au plus haut point à ceux qui prétendent régenter ce que je dois dire, faire ou penser.

    2. taisson

      Ça sent surtout le gros risque !

      Se laisseront ils piétiner par les enragés s’il y à confrontation ?
      Et sont ils suffisamment formatés pour accepter, si on leur donne, ce type d’ordre?
      Est ce voulu pour faire assumer les premiers morts à l’armée ?
      (Je serais très étonné que l’on ai pensé à leur donner des balles en caoutchouc…)
      Ça pourrait être une occasion rêvée de liquider quelques hauts gradés pas trop gaucho-compatibles ?

      Ou est ce simplement du grand n’importe quoi ?

      1. durru

        Le rasoir d’Hanlon : « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer ». Rappelez vous, nous vivons en ineptocratie…

    3. Higgins

      Un complément à lire: https:/ /brunobertez.com/2019/03/20/securite-etat-durgence-la-tentation-dun-macron-sur-la-mauvaise-pente-a-lire-avant-samedi/

      1. Passim

        Quand j’arrive à « les femmes et les hommes politiques », j’arrête de lire. Mon temps est précieux, je n’en donne pas aux fâcheux.

    4. MCA

      Oui Major, sachant que les militaires n’ont que leur famas, ils font quoi si les bâtiments sont menacés?
      N’est ce pas une manoeuvre perverse de plus que d’amener les militaires a été contraints de tirer sur la foule pour en exempter la police ?

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Si ça tourne mal, les militaires auront deux choix :
        – reculer et se couvrir de ridicule, eux et ceux qui les ont envoyés
        – tirer et provoquer un massacre

        Dans les deux cas, Macron sera perdant. Sa décision est incompréhensible, il se tend un piège à lui-même.

        1. P&C

          Il y a une échelle de la victime en France.
          Grosso modo :
          Elite > Juif > LGBT+ > femme muzz > homme muzz et immigré > femme > homme blanc prolo.

          Les gilles et john sont des hommes blancs prolo, des sous hommes aux yeux de l’opinion (les médias y veillent). En dégommer quelques uns passera comme une lettre à la poste.

          Quant à l’armée : même profil que la police…

        2. Pheldge

          une tentative qui tient beaucoup d’un bluff inconscient, du pari que les manifestants n’oseront pas … certainement une décision irréfléchie de plus !

        3. bibi

          Les questions étant :
          – reculer et se couvrir de ridicule devant qui?
          – provoquer un massacre en tirant sur qui?
          L’armée son rôle est de défendre la nation pas l’état, et vu le nombre de militaires qui ont rencontré des problèmes avec Louvois rien ne garanti que l’armée suivra un ordre lui disant de massacrer le peuple et un tel ordre pourrait parfaitement se retourner directement contre ceux qui le donnent.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            La décision a été prise dans le dos du chef d’état-major, qui a du trouver la couleuvre indigeste.
            Malgré tout, j’ai un doute, l’habitude d’obéir est une seconde nature et leur solde en dépend.
            De plus, les derniers à avoir désobéi, c’était lors du « putch » d’Alger. Les généraux étaient d’une autre trempe et ont tout de même fini en prison. Ça a calmé les ardeurs des autres jusqu’à aujourd’hui.

      2. Higgins

        Non. N’oublions pas le théorème de Madelin: entre la connerie et le machiavélisme, la connerie l’emporte à 90%!
        Cette décision surprenante est cependant porteuse de menace et témoigne de la fébrilité qui règne au sommet de l’Etat.Il n’est jamais très bon de voir le pouvoir politique, pour faire face à ce qui n’est encore que du maintien de l’ordre, faire appel aux forces armées qui ne sont absolument pas préparées à ce genre d’opération. Que se passera-t-il si des gentils extrémistes décident de s’en prendre aux éléments Vigipirate en faction?
        Le billet ci-dessous est à lire et démontre bien les énormes erreurs commises le week-end dernier: https:/ /lessor.org/operationnel/apres-les-champs-elysees-les-gendarmes-accusent/

        1. Pheldge

          connu aussi sous le nom de « rasoir de Hanlon » « « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer » 😉

        2. MCA

          « Que se passera-t-il si des gentils extrémistes décident de s’en prendre aux éléments Vigipirate en faction? »

          C’est bien la question que je pose.

          Le GVT voudrait que ça dérape qu’il ne s’y prendrait pas autrement.

            1. albundy17

              Acte II -> Le mouvement s’essouffle
              Acte III -> Le mouvement s’essouffle
              Acte IV-> Le mouvement s’essouffle
              Acte V -> Le mouvement s’essouffle

              Acte XVI -> Le mvmt s’essouffle
              Acte XVII -> Le mvmt s’essouffle
              Acte XVIII-> Le mouvement est mort
              Acte XIX -> On envoie l’armée !

              Concernant les dérapages, c’est largement acté

          1. Higgins

            Je pense qu’ils sont plutôt en mode panique. Ça couine fort à l’ombre de l’Hindou Kouch. Pour plus de détail, c’est là: http:/ /lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/03/21/engagement-des-armees-sur-le-territoire-national-relire-l-instruction-minis.html

              1. albundy17

                « et ses conséquences possibles, c’est bien ce qui m’inquiète. »

                Tu penses au magasins pillés et le chacun sa gueule propre à notre belle civilisation ?

        3. Val

          @higgins options :
          – le gouvernement est totalement incompétent
          – le gouvernement fait monter la mayonnaise sciemment : we de ski , sortie en boîte , « laxisme » organisé des forces de l’ordre : « cageage » organisé des manifestants (pour avoir vécu la manif pour tous, une des manifs a été « encagée » de la sorte, celle où les lacrymos ont été lancées et il n’y a pas eu de débordements car la population ne s’y prêtait pas, peut être à la grande déception de l’état, étant sur place j’ai pu voir que la police cherchait le clash)
          – il y a une fronde de la police contre le gouvernement , la police pourrit la situation pour faire pression sur le gouvernement pour qu’il cède à leurs revendications.
          C’est peut être un peu des trois

          1. Dr Slump

            Un peu des trois, sans aucun doute. A force de pratiquer le clientélisme, l’arbitraire et le 2P2M, l’état finit par provoquer la guerre de tous contre tous, lui inclut.

              1. Aristarkke

                Cette fronde n’est pas du tout évidente puisque, jusqu’à maintenant, elle réprime les GJ à donf en s’occupant beaucoup moins des BB…

  19. singedupommier

    Bonjour
    provincial, je n’ai pas tout compris à la vidéo de début.
    Y’a un blanc, mais noir (la blague bloque?) mais antifa ,donc fi a pour(r)i ,donc vert de gris,mais brun de Sienne (tête(terre)), même brulée
    Y’a un noir mais jaune, qui veut être blanc mais qui rit jaune, mais comme lui n’est pas gris, il en rit (il est sympa, lui)
    m’en violet pas, si j’ros(s)e le petit rouge, mais palsembleu ,ora(n)ge et désespoir , je m’en empourpre.

    PS : je pense qu’un tel étudiant vous donne sans état d’âme le résultat de toute division par zéro.

    1. albundy17

      L’épatant également, est cette pléthore d’étudiants en histoire, social, lettres, psy, etc, que vont ils foutre de leur vie, lire des bouquins, c’est bien, mais bon, ça ne rempli pas la marmite sauf de quelques escrocs

      1. P&C

        C’est fait exprès…
        Un collègue me disait « en réalité, on fait de la garderie »… maintenir les gens à l’école et aux études, pour éviter qu’ils n’aillent gonfler les chiffres du chômage.

        En plus, les profs touchent du flouze en remplissant leurs filières… mais le devenir de leurs étudiants, ils s’en fichent. Il y en aura toujours d’autres, vu les tarifs pratiqués et la propagande de l’ednat.

        Quant aux étudiants : soit ils savent et vont dans ses filières pour glander, soit ne le savent pas (tète dans le guidon, passion…)… pendant ce temps, nos mamamouchis ont préservé l’avenir de leur descendance : la gentrification devient la norme, les « fils de » se multiplient dans tous les domaines, de moins en moins de fils de gueux accèdent au supérieur vraiment supérieur…

  20. MarieA

    Les écolos vont être contents, alarmé par la catastrophe climatique, un vénérable enrichisseur sénégalais a essayé de brûler vivants 50 enfants italiens pour réduire l’empreinte carbone des Macaronis!
    Ça donnera l’occasion à la gauche française de pouvoir faire ce qu’elle aime le plus, cracher sur l’extrême-droite parce qu’il est évident que tout ça c’est la faute de Salvini et de Fratelli d’Italia! Na!

  21. albundy17

    J’aime beaucoup ton billet du jour H, il me soulage de toutes ces montées de tensions que me procure les échanges d’idées avec ces gens mélangeant du tout avec du n’importe quoi.

    Les mots n’ont plus aucun sens, c’est le début de je ne sais plus quoi dixit je ne sais plus qui, mais nous y sommes.

  22. LaVitreCassée

    « on formera les esprits à cette dialectique étrange où tout se vaut, où les oppresseurs sont forcément des Hommes Blancs »

    Bordel, c’est tellement vrai ça…D’ailleurs j’ai directement pensé à ça en lisant:

    http://image.noelshack.com/fichiers/2019/12/2/1552987813-53796665-2340202252925370-5942525383629864960-n.jpg

    Dès lors qu’il s’agit de ce genre de sujet, la « diversité » qu’on nous colle partout et de façon compulsive disparaît d’un coup… ^^

    1. Pythagore

      Incroyable cette affiche, ds le nord de Paris, là ils voulaient élargir les trottoirs, c’est très certainement des blancs d’extrême-droite qui embêtaient ces dames.
      La fille sur l’affiche, on dirait Marlène qui pleure.

    2. plutarque

      A vomir… le « harcèlement de rue » est quasi-exclusivement bougnoulique.

      Les femmes le savent. Les plus gauchistes ne l’avoueront pas et en jouissent peut-être secrètement.

  23. Sagesse_sjw

    Le 10e homme ? Et pourquoi pas la 10e femme? Et pourquoi toujours vouloir genrer l’individu avec un sexe binaire ?
    L’extrême-droite étend son influence toujours plus profondément…

    1. Dr Slump

      Merci pour ce commentaire d’extrême-droite. Oui, vraiment, les nazis étendent leur influence toujours plus profondément, jusqu’au fond des blogs libéraux, jusqu’aux derniers commentaires en bas de page. Cétrôporibl.

          1. Sagesse_sjw

            C’était de l’ironie en effet. Ma première tentative de troll n’est pas un franc succès. 🙁
            Je pensais que l’association sagesse – sjw était suffisamment invraisemblable pour ne pas être pris au sérieux.

            1. Dr Slump

              Au contraire, j’ai trouvé ça bien typique du troll bien gras qu’on peut trouver dans les commentaires facebook, à chaud et convaincu ^^

      1. Calvin

        Il commence à y avoir des gens qui s’incluent eux-mêmes dans l’écriture inclusive.
        Du genre : « je ne suis pas sur.e.s de savoir… »
        Le type ne sait pas son genre, ni combien il est…
        Un schizophrène, sans doute…

        1. Dr Slump

          Oui j’ai découvert ça tout récemment, accroche-toi bien au pinceau: parmi les genres il y aurait un genre « X », concernant les individus qui ne préfèrent pas déterminer, ou même seulement dire officiellement s’ils sont mâle ou femelle.
          Ils appellent ça « neutre », « non-binaire », ce qui est tout sauf neutre, et complètement binaire. Keskonsmarre!

          1. Sagesse_sjw

            Et encore, avoir un genre neutre + homme/femme c’est modéré. Le Facebook anglais propose 21 genres différent pour mieux se décrire. Et ce n’est même pas une blague, malheureusement.

            Et ça peut aller encore plus loin. Selon certains (dont une proche), je peux choisir ce que je veux être et avoir l’âge que je veux. Pour rire, j’ai répondu que je souhaitais être un éléphant rose. Sa réponse : « on doit accepter ta décision ».
            Dernière anecdote avec la même personne : Je lui demande si ça ne la dérange pas que je me considère comme une fille de 12ans. Elle me dit que non, et que les gens autour de moi devraient respecter mon choix. Je lui répond alors « soit, du coup je peux aller dans les vestiaires des filles au collège, vu que je suis une fille de 12ans ? » Bizarrement, elle a eu du mal à répondre…

            1. albundy17

              @sagesse:en fait c’est trop cool comme idéologie, chez les autres, comme les éoliennes et les impôts.

              (enfin, pense tout de même à la piquer, ta proche) ^^

          2. albundy17

            Ca rappelle cette interview avec le mec mal rasé montant ds les tours car on l’avait appelé monsieur ^^

            Un bi qui ne s’assume pas, peut être, mais il avait des manières de, comment dire sans aller a procès, heuuu,,,, Du marais ?

            C’est par ailleurs très étrange toute cette gestuelle particulière, on dirait qu’il y a des cours, ou alors c’est un code, un peu comme les hétéros sont beurré H24 et frappent leur femme.

            Les femmes seraient aussi maniérées que l’on se foutrait de leur gueule.

    2. MCA

      Un sexe binaire ? Et où donc allez-vous chercher une telle ineptie?

      Chacun sait depuis la grande réforme que l’individu possède deux sexes : un devant et un derrière, enfin….

    3. Gosseyn

      Les cours de Zen en salle parisienne privée, ce n’est pas le Zen, ça n’a pas vocation à s’amortir dans un trollage idiot destiné à conforter ses propres choix irrationnels ; un kôan ne vous est pas accessible ; l’appellation Sagesse le confirme.

    4. plutarque

      Personnellement, je m’identifie comme hélicoptère d’attaque Apache AH-64E.

      Je suis donc pour le 10e hélicoptère d’attaque Apache AH-64.

      L’avantage, c’est la combinaison du turbomoteur 2000 CV, de la mitrailleuse embarquée M 230 de 30mm (1200 obus) et des 8 missiles AGM-114 Hellfire.

      Cela permet des reconduites à la frontière en toute décontraction.

  24. Resistant Valaisan

    Rigolez pas !

    Meme Charles Gave s’ est fait sortir de la politique au motif qu’ il etait raciste et sexiste. Idem pour sa fille.

    Etre liberal, c’ est sooooo extreme-drouate….

    1. pabizou

      C.Gave a été sorti parce qu’il a eu le tort de croire que nos politocards ne sont pas tous les mêmes . Il n’y a pas de solution tant que l’on continuera à croire en quelqu’un du sérail, ce n’est pas pour rien que tout est verrouillé de l’interieur .Le racisme, sexisme n’étaient qu’un verrou de plus

  25. Higgins

    « Les démocratures…constituent un mode de gouvernement original qui se revendique comme plus stable, plus efficace et en prise plus directe avec le peuple que la démocratie…elles se caractérisent par le culte de l’homme fort, par un populisme virulent qui mêle exaltation nationaliste et religieuse, par le contrôle de l’économie et de la société. Elles s’adossent au suffrage universel qu’elles manipulent par un vaste effort de propagande relayé par les médias et les réseaux sociaux. Elles s’appuient non pas sur la terreur de masse comme les totalitarismes du XXème siècle, mais sur la répression ciblée de toute forme d’opposition politique. »

    Nicolas Baverez ,« Violence et passions » (éditions de l’observatoire)

  26. taisson

    @ Higgins 21 mars 2019, 9 h 41 min

    « …Elles s’adossent au suffrage universel qu’elles manipulent par un vaste effort de propagande relayé par les médias et les réseaux sociaux. Elles s’appuient non pas sur la terreur de masse comme les totalitarismes du XXème siècle, mais sur la répression ciblée de toute forme d’opposition politique. » Et « par le contrôle de l’économie et de la société »…

    Comment ne pas faire de parallèle ?

    Sauf, que l’on peut utiliser exactement les mêmes méthodes en utilisant le « populisme » violent ou pas,  » l’exaltation nationaliste » et « religieuse » (sauf l’islam, bien sur !!) comme repoussoirs, et ennemis désigné !

    Et depuis quelques années, ça marche très bien, chez nous, avec quasi garantie de pérennité pour le « camp du bien ».

    En clair, l’analyse est biaisée, et elle sent très fort le formatage intello !

    1. Passim

      Ce qui est annoncé depuis longtemps, et qui se vérifie :
      « Les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice demeureront, mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu’ils étaient au bon vieux temps, la démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions radiodiffusées et de tous les éditoriaux (…). Entre-temps, l’oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera ».
      Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes

  27. sinouhe

    Vu une video d’un debat Zemmour – Banattar ou le premier se faire dire « vous avez une tete d’arabe » et « Vous etes responsable des 50 morts de Christchurch ». Imaginons l’inverse (en prenant le bataclan) pour quelques secondes…

    1. albundy17

      Pourquoi quoi ?

      Les religions n’expliquent rien sur rien et tordent la réalité à leurs profits, pervertissant à la manière des sectes.

      Au départ il y a l’enfance, même chez les muz et les enfants de chœurs.

      1. Val

        @Al tu parles de choses que tu ne connais pas, à commencer par notre religion d’origine : la chrétienne. C’est un peu agaçant, j’aimerais vraiment que tu t’y intéresses vraiment avant de débiter les âneries convenues que tu as entendues dans les médias et à l’école . La religion chrétienne a fait l’objet d’une sape constante depuis des siècles maintenant chez nous, comme le libéralisme et nous sommes avec les tchèques le pays le plus athée du monde : ça a bien marché et …..et le moins libéral d’europe …. corrélation qu’un chrétien ne saurait ignorer , religion qui prône liberté et responsabilité …. tiens tiens , hasard encore ?

        1. Gosseyn

          Fort bien ! Parce qu’il a du mal, … Al !
          Sachant que, politiquement parlant, nul socialiste ne peut prôner à la fois (à sa foi…) liberté et responsabilité, sans quoi il ne parviendrait pas à asservir grand monde !
          C’est d’ailleurs à ces constantes omissions qu’on en reconnaît !

    2. Dr Slump

      Même avec l’éducation catholique que j’ai reçue, je ne partage pas cette opinion, chercher pourquoi c’est faire fausse route, parce que déjà Dieu ne définit pas de but pour nous, il nous laisse libre, sans quoi il ne serait pas Dieu, mais Diable. Les voies de Dieu sont impénétrables, et si on sait à l’avance le pourquoi alors l’existence perd tout intérêt. Pour moi ce qu’apporte la religion, ce sont avant tout des réponses à « comment vivre ».

      Et à propos de ceci: « Les religions n’expliquent rien sur rien et tordent la réalité à leurs profits, pervertissant à la manière des sectes »
      Dans l’expression d’opinion caricaturale chimiquement pure, Al tu viens de dépasser P&C de 200 % sur l’échelle de Godwin, même si le mot nazi n’y figure pas.

      1. albundy17

        « des réponses à « comment vivre ». »

        Tu veux dire, manger 5 fruits et légumes par jour ? Ou comment te comporter pour vivre et laisser vivre ?

        Pour l’un comme pour l’autre, je n’ai pas besoin que l’ON me donne de directives, et je n’ai toujours pas buté qui que ce soit, cocufié l’un ou l’autre, et me réjouis de la réussite des proches et moins proches, du moment qu’ils ne m’enculent pas.

        Tu amènes la loi Godwin, j’en reste sans voix tellement c’est idiot. D’un autre coté je vous confonds toujours, toi et le PC

        1. Dr Slump

          Pourquoi prends-tu cela pour des « directives »? Tu as subi un catéchiste ou un prof de collège jésuite dans ta jeunesse et ça t’as fait du mal? Tu veux en parler? :mrgreen:
          Et que tu le veuilles ou non, tu hérites de valeurs et de principes de vie, tu ne te crées pas tout seul tes valeurs et tes moeurs, on t’en transmet une bonne part, qu’elles soient chrétiennes ou pas, et souvent sous la forme de directives parentales tout à fait claires! Des millions de gens dans le monde entier se voient inculqués des valeurs chrétiennes sans qu’ils ne deviennent pour autant des abrutis sectaires pervertis. Là je hausse un peu le ton, j’espère tu comprends le sentiment, hein?

          Pour l’échelle de Godwin, je l’ai inventé pour l’occasion, rapport au fait que tu assimiles religion, perversion et secte dans un amalgame qui n’a rien à envier à ceux que font nos politocards tout le temps.

          1. albundy17

            « tu ne te crées pas tout seul tes valeurs et tes moeurs, »

            Si.

            Ou alors je serais mouton.

            « Des millions de gens dans le monde entier se voient inculqués des valeurs chrétiennes sans qu’ils ne deviennent pour autant des abrutis sectaires pervertis. »

            Non, par contre ceux qui leurs inculquent la bienpensance, on en cause dans les faits divers tout les jours.

            Heureusement, le vatican vit ds le partage de la richesse accumulé sur le dos des croyants maintenant à la droite de Dieu, n’est ce pas..

            1. albundy17

              Au fait « Pourquoi prends-tu cela pour des « directives »?  »

              Tu ne voleras, pas, etc , ce ne serait pas de l’impératif, genre directives ?

              1. Dr Slump

                Lol, t’aurais préféré qu’ils aient dit « tu voleras, tu tueras, tu convoiteras la femme de ton voisin »? Surtout à l’époque où cela a été écrit hein. Et plus du tout d’actualité d’ailleurs, aujourd’hui, plus personne ne vole ni ne tue, on se passe largement de ces « directives », n’est-ce pas. Au fait, ce ne sont pas des directives, le Décalogue, ce sont des lois. Parce qu’il fut un temps où il n’y avait pas de lois, dingue non?
                Et « aimes ton prochain comme toi-même », on a fait pire comme « directive », surtout au temps de la loi du Talion. Mais toi, tu t’es créé toi-même, personnalité, valeurs, croyances, tout seul, t’es un dieu en fait, je comprends pourquoi les « directives » t’irritent à ce point, t’es au-dessus de ça, tu sors du lot, ce qu’ont transmis des générations d’humains à travers des millénaires d’histoire, non, pas toi, t’as rien reçu de personne, t’as tout pensé tout seul!

              2. Pheldge

                « Tu ne voleras, pas, etc .. » ce sont des conseils : tu voles =>prison, tu lorgnes la femme du voisin ==> big bobo 😉

            2. Husskarl

              Croyez vous créer votre manière de penser, votre pensée ex nihilo ?
              Toute votre vie est conditionnée par votre milieu, votre education, vos lectures, les circonstances et donc l’existant. Vous mixez les existants qui vous sont connus mais il est très probable que vous n’ayez absolument rien inventé.

              1. Val

                @Huss le comportement de Al est tres chrétien : il prône son libre arbitre . La où il est à côté de notre point de vue est qu’il se présente comme son propre créateur , balayant d’un trait de plume son héritage ce qui est un peu présomptueux , le chrétien considère ne pas être le nombril du monde car il a dieu au dessus de lui.

          2. Opale

            Bien sûr que les valeurs se transmettent par les parents, catho ou non, mais pourquoi le christianisme aurait-il le monopole de certaines valeurs ? « Des millions de gens dans le monde entier se voient inculqués des valeurs chrétiennes »
            Oh là là on ne connaissait pas avant JC ? Le code d’Hammurabi, premier code civil, explicite les comportements à bannir, les sanctions prévues… Etions-nous de complets sauvages avant la chrétienté ? Avant l’évangélisation de certaines régions du globe, les peuples étaient-ils tous anthropophages, voleurs en puissance ?

            @Val 22 mars 2019, 7 h 36 min
            « La religion chrétienne a fait l’objet d’une sape constante depuis des siècles » Pouvez-vous préciser les siècles en question ? Non parce que lorsque le roi de France est dénommé d’usage « le roi Très Chrétien », lorsque les petites gens faisaient baptiser leurs nouveaux-nés dès le premier jour, encore tard (XVIIIe) trop apeurés de la mort possible sans être accueillis par Dieu, quand la Contre Réforme s’emploie à éradiquer le protestantisme… Je ne vois pas bien où est la sape… C’est une vraie question, et pas d’ironie.

            1. Dr Slump

              « mais pourquoi le christianisme aurait-il le monopole de certaines valeurs »
              Il ne l’a pas bien sûr, je n’ai rien dit de tel.

              « Depuis des siècles »
              Euh, c’est une légère exagération en effet. Mais depuis la révolution et la terreur, ça fait quand même un paquet de temps.

          3. Pheldge

            laisse tomber Slump, il est entre colère et malaise, il aimerait croire, mais il ne sait pas à quoi, ni comment, il attend la Révélation ..l, si croire était aussi simple, il n’y aurait pas d’athées, encore moins d’agnostiques ! 😉

              1. Val

                @Al parce que bien sûr dans ton schéma , quand on croit on ne se pose plus de question …. c’est l’inverse chez les chrétiens !

                  1. Val

                    @Al fort commode : ah bon ?Comment peux tu le savoir ? tu as un conscience toi ? je croyais que tu ne croyais pas ? Et elle est « chargée » , ah bon ? Y aurait il un bien et un mal dans la tête d’Al ?

                    1. albundy17

                      « Y aurait il un bien et un mal dans la tête d’Al ? »

                      Oui, plus prégnant que chez un bon paquet de catho. Faudra que tu expliques à toute l’humanité ne partageant pas ta croyance qu’ils n’ont pas de conscience, il est à craindre que tu mélanges un paquet de trucs. – aliénation –

                      Je remarque également que la religion de tolérance fait pale figure, et que les jeux de mots pourris ne sont pas l’apanage de de l’adp

                    2. Val

                      @Al « plus prégnant que chez un bon paquet de catho » ah bon ? tu lis les âmes à présent ?
                      « ta croyance etc  » je soulignais juste qu’à partir du moment où tu penses qu’il y a du bien et du mal tu croies.

                    3. Val

                      @Al pour le jeu de mot pourri , il y a comme une compèt et j’avoue avoir sans doute gagné le mot du jour 😉

                    4. albundy17

                       » tu lis les âmes à présent ? »

                      Heureusement non, ça me donnerait trop envie de vomir, j’ai juste des yeux, c’est fort suffisant, et non, le bien ne se sépare pas du mal grâce à la foi.

                    5. Val

                      @al parce que tu ne mets pas les mêmes mots que moi derrière le mot foi. Tu te bases bien sur quelque chose pour penser en ton fort intérieur ce qui est bien (à tes yeux) ou mal .
                      Tu ne crois pas en un dieu mais tu partages peut être certaines croyances : crois tu par exemple en l’amitié, l’amour ? où est ce une pure vue de l’esprit de ton point de vue ?
                      Je te dis ça parce que j’ai connu des athées qui vivaient leur athéisme à fond : dieu n’existe pas donc la seule chose qui vaut est leur intérêt , le reste n’est que fioriture inutile (cocos canal historique europe de l est) par ex : le fort n’a pas à sa casser les pieds à être poli , seul le faible est obligé de le faire. (ce n’est pas pour te piéger , c’est juste pour comprendre )

                    6. Dr Slump

                      En tout cas Al il faut déjà comprendre, en réponse à certaines de tes critiques contre la chrétienté, qu’il n’est ni nécessaire ni demandé d’être pur et moralement irréprochable pour être chrétien (en aparté, le purisme protestant a le don de m’horripiler, mais c’est une autre affaire).
                      A mon sens il n’est même pas demandé aux chrétiens de devenir parfait, mais avant tout d’accepter notre nature imparfaite (cf la parabole du pharisien), pour se pardonner, et pardonner les autres de leurs imperfections et mauvais agissements. Et je termine en disant que pardonner n’exclut certainement pas de rendre justice.

                      Oui il y a de la saloperie et des salopards jusque dans le Vatican. Oui il y a des dégueulasses parmi les chrétiens, des hypocrites, des voleurs et des menteurs. Comme partout ailleurs, y compris chez les libéraux. Mais c’est dû à la nature humaine, et n’enlève rien à la force du message christique.

                    7. albundy17

                      « Tu te bases bien sur quelque chose pour penser en ton fort intérieur ce qui est bien (à tes yeux) ou mal . »

                      Oui, facile et c’est de l’acquis, je n’aime pas que l’on m’emmerde, alors j’emmerde pas, j’ai même tendance à largement m’écraser les conflits de bricoles sont fatiguants pour rien.

                      « crois tu par exemple en l’amitié, l’amour ? »

                      ni amour ni amitié, seulement des preuves d’intérêts personnels des deux, c’est cool quand ceux ci s’accordent, pour au moins un temps.

                      « parce que tu ne mets pas les mêmes mots que moi derrière le mot foi.  »

                      Vraisemblable: croire, c’est croire en Dieu le miséricordieux, créateur du monde (avec des équations à la bibi pour que ça marche bien, pis il a aussi inventé le nombre d’or et tout et tout ^^) d’adam avec une bite et d’un con sur pattes pasqu’il s’emmerde. Et puis les tables, important les tables, vu qu’avant, ben les gens ne savaient pas se tenir à table, se violaient les uns les autres, etc etc, de vrai sauvages !

                    8. Pheldge

                      je t’espère bien barricadé, dans ton « ton fort intérieu » ! tu veux nous assassiner le Papet ?

    1. MadeInCH

      Vous oubliez les adjectifs « égorgeur » et « travesti » et « violeur » et « parjure ».
      .
      Ils sont donné en vrac. Pas en ordre d’importance.

    1. Dr Slump

      Bah oui, c’est comme pour les présidentielles: y’a personne de potable en face, et le remplaçant peut même être pire. Paris est foutu!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.