Loi Mobilité : plus de lois, moins de mobilité

♩ Quand on partait de bon matin ♪ quand on partait sur les chemins ♫ à trottinette ♬ … on n’avait pas une belle loi pour nous encadrer tout bien comme il faut et nous border afin d’éviter de graves soucis de santé. Heureusement, le législateur s’est attelé à remédier à ce problème délicat, d’autant que tous les autres (insécurité galopante, chômage incompressible, urgences hospitalières débordées, immigration mal gérée, etc…) sont maintenant largement résolus…

Cela fait maintenant une semaine que l’Assemblée nationale s’est saisie du texte du moment, un très copieux projet de « Loi d’orientation des mobilités » qui, comme son nom ne le laisse pas suffisamment penser, vise effectivement à orienter la mobilité des gens vers un but bien précis qu’on se gardera de leur expliquer de façon trop claire, un peu à l’instar d’un chien de berger jappant autour du troupeau qu’il faut absolument diriger dans un sens ou un autre sachant qu’éviter le ravin ne reste qu’une option.

Le texte est dodu, pour ne pas dire obèse. Il contient une cinquantaine d’articles bien joufflus qui entendent couvrir tout un tas de domaines dans lesquels l’Etat a amplement montré sa totale maîtrise, ce qui est extrêmement rassurant. En effet, il ne s’agit pas moins que, via la loi, de pallier le manque de solutions à la mobilité dans de nombreux territoires (eh oui : qui construit les routes et les voitures qui roulent dessus ? La loi, pardi !), de résoudre les problèmes d’infrastructure (l’argent pour les financer sera là aussi trouvé par la loi, décidément fort pratique), de « révolutionner les pratiques » ce qui, de l’aveu même du texte, « constitue une formidable opportunité » de taxer les moutontribuables, et bien évidemment, forcément, obligatoirement, inévitablement, de répondre à l’urgence climatique sans laquelle tous ces suppositoires à ailettes passeraient beaucoup moins bien.

Devant un projet aussi ventripotent, c’est donc sans surprise que les amendements et les propositions se multiplient : chaque député, chaque politicien y va de sa proposition pour être sûr de participer à l’édifice global qui vise à nous rendre plus et mieux mobiles à grands coups de boulets, de chaînes et de bâtons dans nos roues.

Si les mois qui ont précédé ont tous été mis à profit pour tâter l’opinion publique avec l’une ou l’autre proposition plus ou moins débile qui m’avaient donné l’occasion de m’effarer à maintes reprises, si l’on savait quasiment dès le début que ce projet de loi allait enfler et métastaser gravement, il n’en reste pas moins qu’on est toujours attristé de voir que les pires âneries qu’on avait imaginées sont en pratique en deçà de ce que nos vaillants parlementaires se sont relayés pour produire.

Il faut regarder la réalité en face : c’est un déferlement.

La semaine passé, je revenais ainsi sur la tendance lourde de l’actuel gouvernement à utiliser cette loi d’orientation pour faire passer toutes les lubies écolos les plus dévastatrices pour l’économie française, à commencer par sa lutte maintenant ouverte contre les automobilistes, puis les autres moyens de transports arbitrairement jugés néfastes, transformant ainsi petit-à-petit le pays en véritable théocratie écologique incluant l’obligation de syntonisation avec Gaïa quasiment inscrite dans la Constitution.

Cette semaine, l’idée est de faire passer auprès du public que la soudaine prolifération de moyens de transports alternatifs pourrait bien être néfaste et mérite donc amplement d’être encadrée (comme le sont les prisonniers d’un établissement pénitentiaire moderne – pas en France donc, mais vous saisissez l’idée).

Car oui, on assiste depuis peu à la multiplication des vélos, scooters, trottinettes, mono-roues gyroscopiques et autres gadgets plus ou moins branchouilles : présentés par beaucoup (y compris des édiles) comme vitaminés, écolos, à la mode et surtout s’inscrivant dans cette recherche écobiocompatible de « mobilité douce », ces nouveaux moyens de transports ont eu d’autant plus de succès qu’ils viennent en alternatives à la voiture, ouvertement détestée par toute une frange de la population qui prétend ne pas en avoir besoin et qu’on ne trouve en concurrence que des moyens de transports en commun gentiment calamiteux sur le plan financier, écologique ou simplement pratique.

Souci évident : avec leur accroissement rapide, les trottoirs sont devenus impraticables, les rues de nos villes deviennent des pistes de slalom géantes pour adulescents et autres clowns à roulettes dont la compréhension et l’application du code de la route sont généralement très évanescentes… Et là, c’est le drame : premier accident mortel répertorié, gageons cependant que notre nouveau martyr du festivisme écolo-compatible sera très rapidement récupéré pour bien faire comprendre à tous qu’il faut absolument encadrer ces nouvelles mobilités qui, si elles sont évidemment douces, gentilles et vitaminées, n’en demeurent pas moins dangereuses quand elles servent à se propulser dans le reste de la circulation (cette mobilité dure, méchante, agressive et franchement cracra, je vous le rappelle).

On peut donc garantir que de nombreux accidents (mortels ou non) de « moyen alternatif doux de branlouiller en ville » qu’on ne mentionnait pas jusqu’à présent vont faire leur entêtante apparition, régulièrement, dans les journaux, histoire de préparer l’opinion à une petite régulation des familles qui – cela tombe vraiment fort bien – pourra s’inscrire justement dans ce projet de « loi d’orientation des mobilités »…

Parallèlement et puisque s’acharner sur les roulettes ne remplirait pas une vie d’élue, c’est la publicité pour les voitures qui est maintenant dans le collimateur : on avait vu la semaine dernière qu’on se dirige doucement vers des messages obligatoires dans les publicités automobiles (« Ne conduisez pas trop gras, trop salé, trop sucré »), il semble à présent que l’idée suivante consiste à bannir complètement la publicité automobile, comme en témoigne le tweeet virulent d’un de ces gentils élus qui sera le premier à pleurer démagogiquement sur le sort des chômeurs quand les usines Renault et PSA commenceront à fermer.

Ce n’est pas tout ! Tant qu’il reste des Français en voiture, il reste du pain écolo sur la planche de la mobilité douce ! Et la meilleure des mobilités douces, c’est tout de même de rester pépère chez soi sans bouger, n’est-ce pas !

Heureusement, en obligeant les applications Waze, Coyote et autres à ne plus indiquer les lieux de contrôle de la police, on peut parvenir à coincer les derniers réfractaires, en les faisant cracher au bassinet à chaque déplacement un peu trop voluptueux. Comme d’habitude, on présentera la mesure en utilisant l’emballage-cadeau du terrorisme : en interdisant l’affichage des barrages de police, on évite ainsi de donner de précieuses informations aux terroristes qui tenteraient de fuir.

Tout se passe comme prévu : la Loi Mobilité Truc Machin, dont on se doutait déjà qu’elle serait remplie d’inepties coûteuses, continue, à chaque amendement idiot de député bouffi d’orgueil, de grossir comme un gros comédon. A chaque idée géniale, un pan de liberté (dont celle de se déplacer) disparaît et avec lui, la part de responsabilité des adultes d’une société normalement constituée. Chaque ajout participe à rendre cette population assistée de plus en plus irresponsable de tout, encadrée au plus près, comme placée dans un gros cocon de ouate imbibée de formol.

Avec l’hystérie écologique qui s’est emparée du pays, le rythme des amendements est maintenant frénétique. Et comme chacun le sait, les meilleurs lois sont toujours celles qui sont passées sous le coup de l’émotion.

Forcément, ça va très bien se terminer.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires289

  1. Aristarkke

    Promouvoir la mobilité en mettant des entraves à gogo aux voitures et deux roues a moteur comme si toute la Grance ressemblait à Paris et ses transports en commun, c’est sûr que cela ca bien se passer

    1. sam player

      «Et comme chacun le sait, les meilleurs lois sont toujours celles qui sont passées sous le coup de l’émotion. »

      Hi hi merci !
      (Le dessin avec how would you like it wrapped est criant de vérité)

  2. Aristarkke

    Quand on en est à considérer que le plein emploi est atteint dans ce pays avec un taux de chômage à 8,5% quand d’ autres considèrent que ce doit être de l’ ordre de la moitié, c’est sûr que ce problème du chômage est réglé dans l’esprit de nos *zélites *

  3. P&C

    La débilité est en marche. Elle court même. Et chaque député y va de sa crotte…
    Devons nous leur rappeler qu’ils sont en partie responsables en ayant conçu et approuvé l’organisation du territoire grançais ?

    Quel est le sens de l’image du chien et du politicien d’heroic fantasy le plus nul des 7 couronnes ?

              1. P&C

                Je ne vois toujours pas le rapport entre un chien avec une diarrhée et « winter is coming ».

                Tu aurais du choisir celle là :

                1. Val

                  Bon P&C il aurait aussi pu mettre le c*l tatoué de Jonny english « Jesus is coming , look busy » mais notre hôte est plus fin et délicat et ça fait partie de son charme

      1. Opale

        Comprends pas non plus le lien avec Ned stark, fallait des sous-titres pour moi aussi. Désolée le meme est mauvais, je trouve.

          1. P&C

            Le Ned est mort depuis 9 ans, et la série a fini avec une saison 9 baclée et m*rdique.

            Du coup, le « winter is coming » a pris un sérieux coup dans le pif.

            1. Le meme c’est « Brace Yourself (Winter is coming) », et tu focalises sur la parenthèse. Bien joué.

              Quand, jeune, il s’agissait pour toi de relier les points pour trouver ce que Pluto avait dans sa gamelle, tu trouvais un papillon (ou un blob, au pire) et tu ne comprenais pas.

              1. P&C

                Ton même a pas marché parce que Brace Yourself, ça ne parle pas. Je ne connaissais pas cette expression avant aujourd’hui, alors que les proverbes à la c*n de GOT, oui.

                Et loupé, j’étais super bon à relier Pluto à sa gamelle. Mais mon frère était meilleur encore : pendant que j’étais concentré sur le jeu, il me taxais mes chocapics.

    1. Flaghenheimer

      Notre hôte nous annonce des lendemains qui déchante comme lorsque :
      – un chien mange par erreur des laxatifs ;
      – un hiver de proportion biblique est en approche.

  4. Gerldam

    Je me demande si cette idéologie mortifère n’est pas encore plus gave que la précédente, le socialo-marxisme.
    On voudrait foutre en l’air un pays, on ne s’y prendrait pas autrement.
    Une seule conclusion: courage, fuyons!

  5. Stéphane B

    Parlons en de la mobilité au sein de l’État. Les fonctionnaires doivent être de plus en plus mobile. Pour des raisons de santé, mais aussi de ras le cul des missions à la con pour faire passer le temps, j’ai changé de poste pour retrouver un domaine régalien. Et là enfer et damnation, on m’ennuie sur le remboursement des frais de déménagement; on me fait suer avec mon traitement qui n’a pas pu être versé pour un mois; on me les brise avec des primes qui ont disparu (20% du traitement, plus 1000€ dans la nature en 3 mois); Et on me les hache menu en me foutant un taux de prélavement à la source à 7,% alors que je suis non imposable.
    Et après, on me parle mobilité. Je l’ai fait une fois mais ce sera la dernière. Il faudrait que l’État soit impeccable avant de parler mobilité aux autres.

  6. infraniouzes

    Comme vous y allez ! Il faut bien que les quelques députés qui fréquente assidûment l’AN justifient leurs dodus émoluments par cette diarrhée législative, laquelle doit nécessiter un stock colossal de PQ. Dormir à l’AN oui ! Mais d’un œil te travailler toujours plus grâce aux deux cerveaux que chaque parlementaire, à l’instar des requins, possèdent. Un en veille, l’autre en sommeil.
    Maintenant, cette haine de l’auto me fait sourire. Chaque fois que j’allume un poste, radio ou TV, si un écran publicitaire est en cours, il y a immanquablement un ou deux spots vantant telle ou telle marque. Donc, haine de façade ou contradiction permanente ? Je suis largué… Mais je n’ai qu’un cerveau d’un potentiel très moyen.

      1. MCA

        Quelle idée aussi d’avoir laisser la voiture se démocratiser.

        Et avec tous ces gueux y ont pris plaisir et ne veulent plus retourner à la voiture à bras ça promet de joyeux moments.

    1. Pythagore

      « doit nécessiter un stock colossal de PQ »
      On pourrait demander à Christo d’entourer l’AN de PQ, c’est sa spécialité d’empaqueter les monuments, me semble-t-il. Par contre va falloir prévoir au moins du 4 couches sinon 5 pour que ca résiste.

  7. douar

    Ma première impression est que la pression s’accentue encore sur les déplacements individuels.
    Cependant, il y a une telle fracture entre les discours des bavards écoloconscients et la réalité (voir les bouchons de l’Ascension), que ça ne reste que du vent à tenter de faire tourner les éoliennes. (je suis curieux de voir les scores futurs de M.Orphelin et D.Batho aux prochaines élections, l’un dans le 49, l’autre dans le 79, départements ruraux).
    Le mouvement des GJ est un sérieux avertissement pour tout gouvernement qui s’entêterait à alourdir directement les coûts du transport individuel.
    Et ce n’est pas le vote des députés pour bannir les véhicules thermiques à l’horizon 2040 qui y changera quoique ce soit: l’horizon 2025 aurait eu plus de gueule quand même 😉

    1. Stéphane B

      Si je viens en bus, une heure
      En voiture, 15 minutes
      En vélo, et à condition que je puisse me doucher à l’arrivée et que je survive au trajet qui est fort dangereux, 35 minutes.
      Alors moi, je veux bien les déplacements en mode doux comme ils disent, mais faut prévoir et repenser l’environnement de travail et de déplacement.Et là, cela signifie pour eux, réfléchir intelligemment. Or en plus de l’hontectomie, je suis de plus en plus convaincu qu’ils ont subi une intelligencetomie.

      1. douar

        Transport doux (poupoupidou): en 2017, en NL, 613 tués sur la route,dont 206 en vélo et 201 en voiture.
        Et là encore, pas d’égalité entre sexes, les hommes tombent plus facilement de vélo.

    2. Mildred

      @douar
      Mais qui parle encore du « mouvement des Gilets Jaunes » ? Tous les media n’ont qu’un refrain : maintenant que la crise des Gilets Jaunes est derrière lui, le Président peut entamer tranquillement l’acte 2 de son quinquennat !

    3. kekoresin

      Les GJ un sérieux avertissement? T’es sérieux? Les prix à la pompe ont encore progressé malgré un prix du baril plutôt modéré, mais pas de taxe sup hein! Rien de rien n’a changé, c’est même pire qu’avant et les seuls à s’entêter à défiler sont des post cocos qui réclament plus d’état! Et puis les gouverneurs de fiefs n’en ont plus que rien à branler de voir des « pôcontents » péter de la vitrine, peut être mis à part quand ça vient à chier jusqu’à leur résidence secondaire ou là, ça devient forcément intolérable. En bref, ils font ce qu’ils veulent jusqu’à plier la réalité pour qu’elle se range correctement dans leur idéologie…

      Comme dit si bien LaBajon, on leur laisse juste de quoi avoir peur de le perdre!

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Si, c’est un sérieux avertissement. Sans leader, sans projet et sans soutien, ils ont tenu 6 mois. Ça démontre qu’il y a quelque chose de pourri au royaume de Macron.
        La réponse apportée est en dessous de tout : pourrissement + répression + dénigrement + hélicoptère monétaire. La stratégie évitait de voir le problème et de s’obliger à la moindre réflexion de fond. toutes les composantes du problème reste en place, augmentées du ressentiment de s’être fait berner, mépriser et manipuler. Ça recommencera et chaque fois sera pire que la précédente.

        1. Citoyen

           » un sérieux avertissement  » … mais, en même temps (comme dirait l’autre), il y a des abrutis, comme sur Causeur, qui pondent des articles pour le maintient du racket à 80 sur les routes …
          ( https:/ /www.causeur.fr/80-km-heure-routes-francaises-162038 )
          Article écrit par « Pierre Cretin »….. ça ne s’invente pas !…

        2. kekoresin

          C’est bien ce que je dis, ça ne change rien. Tant que les baronnets ne voient pas la louisette sortir, ils n’en ont rien à foutre! Ca recommencera mais les seuls à être emmerdés sont les commerçants et les bobos en vélib qu’ont les yeux qui piquent.

  8. Le Gnôme

    Je trouve curieux que personne ne fasse Paris Marseille en mobilité douce, en trottinette, ce doit être rigolo, surtout l’hiver.

    Sinon, l’idée de végétaliser le périph parisien en interdisant la bagnole fait son chemin, ça va être monstrueux avec des transports en commun qui fonctionnent quand ils le veulent, des jours de grève pour l’amélioration des conditions de travail, du gel l’hiver et des chutes de feuilles en automne.

  9. Dr Slump

    Ca ne date pas d’hier cette haine du 4×4, dont le possesseur, forcément un vil bourgeois de droite, est vu comme un salop qui consomme bien plus qu’il n’est besoin pour circuler en ville.
    Et cette haine s’exprime donc depuis assez longtemps, les petits militants gauchistes exprimant leur désapprobation en salissant et détériorant lesdits véhicules, voire en attaquant leurs propriétaires à coup d’insultes et de jet de farine, d’oeufs, et de tracts conscientisés. Il y a 10 ans au moins il y a avait déjà des « collectifs » qui « agissaient » de la sorte, à Rennes par exemple.
    Et ce Mr Orphelin, ce trou de cul, je pèse mes mots, n’est rien de plus qu’un de ces activistes de pacotille, fièrement convaincus d’oeuvrer pour le bien de l’humanité, en décrétant et en imposant leur vision du bien à toutes ces viles catégories de bourgeois et à elles seules, parce qu’il est évident que les pauvres et les habitants de pays communistes ne polluent pas, ne consomment pas trop, et ne font pas le mal.
    Les arguments et les combats débiles de jeunes décervelés font maintenant la base idéologique des gens qui nous gouvernent. En conséquence de quoi, le pays prend la même direction débile, pour conduire tout le monde au même décervellement.

      1. Dr Slump

        Ca date même d’avant le GW. J’avais connaissance de ces petits cons qui bousillaient des 4×4 depuis l’époque Chirac au moins.

        1. sam player

          Oui mais lié (Gaia), à l’époque c’était le gaspillage des ressources naturelles… qu’on va tous mourir parce que toi t’en prends plus que ta part et t’en laisses pas pour les autres…

          1. Dr Slump

            Oui voilà, avec Chichi qui déclarait d’un air tout contrit, « la maison brûle, mais nous regardons le match ailleurs ».
            L’écologisme cataclysmique, resucée moderne de la peur moyenâgeuse de l’apocalypse.

        2. Citoyen

          C’est ça Dr Slump.
          A l’arrivée des BMW X5 dans Paris, Il y avait eu une poussée d’urticaire chez les décérébrés écolos.

          1. UnLorrain

            Je me suis offert un x5 première version….il avait une douzaine d’année quand je roulais avec…2 ans durant…une facture de réparation tous les deux mois,la derniere en date était le turbo a 280 000 kms,les injecteurs donnaient signe évident de détérioration. J’ai dès que j’ai pu refilé ce carosse a problème lors d’un achat d’un autre véhicule a un garage…valeur de la reprise 2000 euros. Je demandais au repreneur si ce 4X4 allait partir direction pays de l’ex bloc de l’est il me répondit que c’était probable.
            Tout fout l’camp dit une expression populaire. Oui,la fiabilité légendaire de certaines marques automobile semble bien avoir foutu le camp,d’où une relative consternation.

            1. Adolfo Ramírez Jr

              La fiabilité les marques s’en tamponnent, le véhicule sera loué en leasing 2 ou 3 ans et 100.000 km, après peu leur chaut.
              Ce qui importe c’est le logo et l’aspect massif du véhicule. Le pick-up Mercedes plus haut est un bon exemple, c’est un Nissan rebadgé.

            2. Citoyen

              En même temps, à 280 000 … tout dépend dans quelles conditions il les a fait … faut pas espérer des miracles, mais un coup de bol ….

              1. sam player

                Ce n’est pas pour rien qu’une première main est plus valorisée. Une deuxième main, forcément, le gars ne pouvait pas se la payer neuve (c’est pas péjoratif, ça peut être un choix genre j’ai pas le temps…$ ou un ROI plus rapide) et il fera moins de frais. 3ème main c’est la loterie même si on peut se fier à l’état général inter/exter pour avoir une idée de l’entretien du moteur.
                J’interviens généralement sur des véhicules de 8-10 ans mini, c’est l’âge moyen du parc… souvent des premières mains et c’est là qu’on voit la différence : ceux là savent ce qu’ils ont dans le garage et n’hésitent pas à faire des frais dépassant la valeur du véhicule (ça veut rien dire d’ailleurs) et des véhicules avec de 300 à 500,000km ce n’est pas rare. Il y a beaucoup d’allemandes dans le tas, mais ce serait un biais de croire que ça dure parce que c’est allemand: en fait ceux qui ont acheté allemand l’ont payé plus cher et sont disposés à mettre plus dans l’entretien pour faire durer. Mais ils auraient une Renault ça serait pareil… sauf que ça l’est car ils achètent pour l’image de la valeur, image qu’ils auto-entretiennent (biais de confirmation)

                    1. sam player

                      Pour avoir les meilleures statistiques de fiabilité, voir le site Warranty Direct, c’est l’assureur qui garantit les véhicules d’occasion des garages, garantie dont la cotisation peut représenter 25% du prix total du véhicule (donc surcoût 33%!). C’est certain que c’est pas daubé sinon ils se tireraient une balle dans le slip.
                      Cet assureur édite le Reliability Index en accès libre sur le Net.
                      Les allemandes, d’une manière générale ne font pas du tout bien classées, et les françaises ne sont pas spécialement en bas de classement.

                    2. pabizou

                      Renault, mécaniquement, c’est pas si mauvais que ça, c’est les finitions le pb chez eux certains modèles,à 50000 km, tu commence à te demander si le passager ne va pas recevoir la boite à gants ou le tableau de bord sur les genoux au prochain nid de poule

                    3. albundy17

                      « c’est les finitions le pb chez eux »

                      Oui, à 20.000 tout commence à vibrer, à 35.000 la bagnole s’allège des boulons et vis sans doute surnuméraires, ensuite tu perds des morceaux, les vitres tombent ds les portières, la clim inonde le tapis de sol, les clignotants clignotent les feux stop, que du bonheur

                    4. durru

                      Bizarre, j’ai eu une Mégane au début des années 2000, en six ans et plus de 100k km je ne suis jamais allé au garage pour autre chose que les entretiens réguliers. Ca a dû être une exception…

                    5. sam player

                      Al ce que tu énonces comme problème de Renault c’est vrai, mais ça se retrouve aussi chez d’autres constructeurs. A l’origine chez Renault ce problème de couinement, grincement etc… ça venait du fait que pour des raisons de coût ils faisaient le tableau de bord en plusieurs morceaux et en plus avec des plastiques de mauvaise qualité et de type différent … d’où dilatation différentielles et perte de vis… c’était vrai, ça l’est moins mais ça leur colle à la peau, et ils ne font rien pour faire vraiment oublier ça et c’est bien une conduite par les coûts: même les carters de distribution en plastique sont de la daube et c’est pas étonnant qu’une courroie d’accessoires qui pète se retrouve dans la distri et casse le moteur… y des bagnoles qui ont des carters de distribution dans du bon plastique (golf) et même des qui l’ont en métal. ..

                      Mais à la base, comme je le disais avant, ce n’est pas trop le problème du prix d’achat, c’est plutôt :
                      voiture pas chère > client moins argenté > client zappe les entretiens > voiture moins fiable

                    6. sam player

                      D’ailleurs tiens, là j’ai une cliente qui me demande l’entretien d’une Captur de 2017, la garantie vient de finir… elle a même pas pris une extension à 5 ans avec entretien inclus… alors qu’avec une bonne négo elle aurait été gagnante surtout pour la revente… car les problèmes éventuels c’est maintenant qu’ils peuvent arriver… Donc c’est bien un problème de coût de base… et d’entretien lié

                    7. albundy17

                       » c’est vrai, mais ça se retrouve aussi chez d’autres constructeurs »

                      Ha bon alors ça va ^^

                      « ça leur colle à la peau, et ils ne font rien pour faire vraiment oublier »

                      Oui, c’est bête, hein :mrgreen:

                      « voiture pas chère  »

                      Heuuuu, chez renault ?

                      12.000 euros pour ce tas de boue twingo même pas livré avec les boules quies ?

                      Pour l’anecdote j’en ai eu trois payée par la boite, emmerdement continuel, puis Focus, plus de soucis.

                      A titre perso, un scenic, putain l’horreur, comme les clios, mais avec mon pognon. Je pense que renault est à l’origine de mes acouphènes, en plus.

                      Je devais faire cirer l’embrayage pour monter à la Mongie, manque d’oxygène, sans doute ^^

                    8. albundy17

                      « et d’entretien lié »

                      Là, tu prêches pour ta paroisse, les entretiens des Renault que j’ai eu ont eu le même traitement que les autres

                    9. sam player

                      J’en fais pas une généralité mais les seules bagnoles récentes que j’ai en entretien ou alors avec des problèmes 1 ou 2 an après la fin de garantie de 2 ans… c’est des Renault… jamais des Audi ou des Golf… j’ai changé récemment la batterie d’une Eosinophil de 2008, toujours entretenue en concession, pas une fuite, tu bouffer ais sur le moteur… c’est juste parce que je passais par là que j’ai eu la prestation, une cliente sympa…et mignonne en plus hi hi

                    10. sam player

                      « Pour l’anecdote j’en ai eu trois payée par la boite, emmerdement continuel, puis Focus, plus de soucis. »

                      Bah même si ça confirme pas kaissekej’dis, ça ne l’infirme pas non plus : achats drivés par les coûts d’un côté et achat raisonné d’un autre,… pi j’veux rien dire mais twingos comme voiture de boulot, le ver était dans le fruit…

                    11. sam player

                      En plus les twingo sont toutes pratiquement des essences, z’ont du faire une seule série avec un diesel… avant de se rendre compte que c’était une connerie… Donc je pense que t’as eu des essence.

                    12. albundy17

                      Oups, j’ai dis twingo ? Nan c’était des clito.

                      En même temps ils ne change que le nom sur leurs modèles de même catégorie…

                    13. Citoyen

                      @ albundy17 13 juin 2019, 11 h 59 min
                       » faire cirer l’embrayage pour monter à la Mongie  »
                      Ha ha ! excellent, c’est la première fois que je la vois celle-là …
                      Je connais bien la montée à La Mongie … Faut pas croire, mais c’est haut La Mongie, l’oxygène y est plus rare …. Fallait enlever le filtre à air, pour la faire respirer…

                    14. albundy17

                      La Mongie, 1400 mètres, on ne peut pas appeler ça haut… Heureusement que je n’avais pas opté pour Val tho cette année là…

                    15. Citoyen

                      Oui, je sais, je déconnais …
                      D’autant, qu’à part deux ou trois virages mal foutus, qui sont de véritables murs à grimper sur quelques mètres …, la pente est relativement douce sur l’ensemble de la montée …
                      Et donc, c’est peut être que la bagnole était un peu trop chargée …

                    16. albundy17

                      « c’est peut être que la bagnole était un peu trop chargée … »

                      Je transmets à Peg ^^

                      C’est ptet que c’est juste de la merde en boite.

                      Bon, une anecdote pasque j’aime ça: La journée était radieuse, il ne nous fallait plus que les clefs de l’apart que je m’empresse de quérir, Peg m’accompagne, et se vautre, la neige ça glisse, niquage de poignet, yes, un forfait en moins !

    1. kekoresin

      Ouais Slump, tout à fait d’accord avec une précision toutefois. Avant les principaux moteurs de ces connards était la jalousie , l’envie et la frustration comme chez tout bon citoyen socialo, l’écologie étant plutôt un prétexte pour casser du bourge. Aujourd’hui, on rajoute du vert beaucoup plus militant au rouge persistant. En tout cas, quand on mélange du vert et du rouge on obtient une belle couleur de merde!

    2. MCA

      Pourquoi faire une fixette sur 4X4 alors qu’il y a mieux à matraquer : les camping cars.

      L’ineptie de 2 ventripotents et leur chien qui se trimballent dans un quasi semi-remorque en bouchant la vue des suiveurs et en occupant une chaussée et demie ne leur a pas encore effleuré l’esprit.

      Alors je suis ravi de leur attirer l’attention pour faire avancer le smilblick.

      D’autant qu’avec les beaux jours qui s’annoncent ils commencent à rappliquer en escadrilles sur mon île, pire que les frelons asiatiques.

      Pssst! si une taxounette bien joufflue taillée sur mesure pouvait envoyer ces fléaux à la casse…

      1. albundy17

         » qui se trimballent dans un quasi semi-remorque en bouchant la vue des suiveurs et en occupant une chaussée et demie »

        Le tout à 50 sur les départementales à ligne continue… La D733 me donne parfois des envies d’euthanazie.

      2. Citoyen

        Euh, MCA, … L’ineptie de 2 ventripotents et leur chien … plus les vélos accrochés à l’arrière, dont on ne sait pas toujours, s’ils sont bien accrochés … et qui donne quelques inquiétudes, à suivre ces quasi semi-remorques, en restant derrière ….

  10. taisson

    La France à toujours été dirigée par « l’élite » Parisienne….

    Avant, ils se foutaient de ce que pensaient ou voulaient les autres, qui ne sont, au mieux, que des grouillots à leur service.

    Aujourd’hui, en macronie assumée, il faut absolument éduquer les manants à la « culture » parisienne et leur faire bien comprendre qui sont les maîtres !.

    La haine de l’automobile est un des piliers de la foi du parisien…Qui à des bus des métros, et qui ne faisant absolument rien de manuel lui même, se déplace les mains dans les poches ! Comme il n’a pas besoin d’auto, les autres doivent pouvoir s’en passer !
    Cette haine est partagée par tous ceux qui n’ont jamais su réellement utiliser correctement une auto et ils sont très nombreux !
    Si l’on ajoute les envieux qui ne veulent pas que d’autres les dépassent, et depuis longtemps souhaitent un seul modèle pour tous, genre Traban …(ou Axam, Ligier, et autres trucs en plastique…)
    Tout ça fait du monde, et du bruit…Et vient s’amalgamer avec, le brouhaha écolo-bobo bien organisé par les médias.
    En plus, en bons spécialistes de l’enfumage, nos politiques ont bien vu que le moment était idéal pour essayer de faire oublier le reste.

    Les lois débiles et liberticides n’ont pas fini de tomber en nombre !!

    Et je ne sais pas si Mercedes à vraiment mis « citadine » dans sa pub, mais là, c’était agiter un chiffon rouge !! Pour le buzz, c’est parfait, et comme aux prix de la marque, seuls les riches citadins peuvent les acheter, pourquoi pas…C’est plutôt malin!

      1. plutarque

        Exonéré de TVS jusqu’à janvier 2019… Surtout un bon moyen pour certains de rouler en V6 « de société » 5 places, à pas cher.

        Le fisc les a rattrapés, ils se sont sévèrement fait ramoner le fion.

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Le pick-up 3 places peut passer en voiture de société, pas le 5 places.

        Allez comprendre ce qui se passe dans la tête de celui qui écrit les textes.

    1. kekoresin

      Viens de finir l’excellente mini série « Chernobyl ». Incroyable, on aurait dit la France. Les politiques n’aiment pas la réalité, ils n’aiment pas que les faits contredisent leurs idéologies.

      Les écolos, ou tout du moins ceux qui s’en réclament pour glaner une petite giclée de pouvoir, n’aiment pas qu’on leur disent que la tuture électrique pollue, pas plus que pour les éoliennes ou les panneaux solaires. Ils n’aiment pas qu’ont leur dise qu’il faudra brûler l’inévitable 20% de diesel produit lors du craquage. Ils n’aiment pas qu’on leur dise que sans nucléaire adios radios ou scanner. Ils n’aiment pas qu’on leur dise que leur politique est source de misère et une condamnation à mort pour les pays pauvres. Ils n’aiment pas qu’on leur dise que le bio peut tuer et que le glyphosate n’est pas foncièrement dangereux…

      Bref, ces abrutis n’aiment rien d’autre qu’eux-mêmes et les non conscientisés devraient porter une étoile jaune en plastique non recyclable le temps de trouver une solution de compostage approuvée par le parti.

    2. Passim

      En effet, taisson. Toutes ces âneries germent dans la tête de certain.e.s citoyen.n.e.s habitant Paris et les grandes villes, qui voient le reste du pays à l’image de ce qui se passe dans les grandes agglomérations. Bouchons, pollution, etc…
      Tout est question de nombre. Un ou deux scooters qui pétaradent dans un village, cela fait sourire. Multipliés par dix, cela rend fou. Les politiques citadins font des règlements, d’ailleurs inopérants, pour ce qui est de leur propre environnement.
      Que sont devenus les gueux des campagnes manifestant sur les ronds-points ? Les médias ont fait le boulot. Autrefois, on envoyait dans les camps. Les méthodes se sont adoucies dans un totalitarisme mou et féminisé, mais c’est aussi efficace, si ce n’est davantage.

  11. hub

    comme l’écrit toujours H16, la loi mobilité est une mauvaise réponse à une question mal posée.
    Toujours est-il que les routes et les rues se dégradent, que les couloirs de bus à partager avec vélos, trottinettes et Samu, cela devient dangereux, que les flics ont disparu de tous les carrefours (ah les pandores en pèlerine et bâton blanc), et se planquent avec leurs radars, que la voiture est nécessaire aux deux tiers des français, que les transports en commun gratuits, c’est toujours avec l’argent des autres, etc….

      1. Adolfo Ramírez Jr

        Exactement ! Sans compter les dos d’ânes démesurés qui détruisent le fond plat des berlines conventionnelles sous prétexte de limiter la vitesse.

        1. Dr Slump

          Les dos d’ânes deviennent de plus en plus des dos d’hippopotames, et par troupeaux, ça devient délirant!
          Et quand un étranger bousille sa Porsche ou sa Ferrari sur un de ces hippopotames, il peut se retourner contre la commune, et gagner!
          Ras-la-casquette de ce harcèlement obsessionnel.

          1. durru

            Ah ! Parce que le Français ne peut pas se retourner ? Ou il ne peut pas gagner ? Si, j’ai trouvé : il n’a pas de Porsche ou de Ferrari…

  12. Citoyen

    S’agissant de l’empilement des lois, plus débiles, et plus nuisibles les unes que les autres …, un prochain candidat au château, qui se proposerait avec pour seul programme de mettre au rebus dans les 90% (90% c’est pour être gentil, il doit bien y en avoir dans le lot qui servent à quelque chose) des lois des précédentes législatures des dernières décennies, aurait de bonne chances de faire le plein de voix.

  13. calal

    petite video euh non petite question pour les pros de la bagnole et des controles techniques: il y aurait des tests du ct qui necessiteraient une connexion internet de l’appareil de mesure,qui enverraient ces resultats direct  » a paris », et que si le test n’est pas fait pendant le temps requis ou si la connexion internet est perdue pendant le test,celui ci est considere comme mauvais sur supposition de triche? a prirori les tests de frein?

  14. bob razovski

    Ils pourront faire toutes les lois qu’ils veulent, l’important est de ne pas toucher à l’énergie utilisée pour les véhicules, qui n’est pas fossile comme on le prétend, mais fiscale.

    Tenez, moi je roule en hybride : 20% diesel, 80% taxes

  15. Jacques Huse de Royaumont

    Quelque chose m’étonne, que dis-je, me surprend, me sidère, dans cette loi. Il manque quelque chose, une absence inimaginable, une anomalie, un peu comme Laurel sans Hardy, Castor sans Pollux, Bonnie sans Clyde, Black sans Decker. On parle de loi, mais pas de taxe.
    Un oubli, une lacune ou une révolution ?

  16. baretous

    je ne suis pas un adepte de la Traban mais il faut reconnaitre que quand je vois une gonzesse de 60kg toute mouillée dans un suv 4×4 de plusieurs dizaines de milliers d’euro… je me demande si la connerie humaine n’est pas là non plus……

    1. Alexei

      Parce que les maigres ne peuvent avoir que des Trabant? Wtf?

      Raison simple, les femmes n’aiment pas la chose automobile et il leur est donc agréable de se sentir en sécurité dans un suv. Sans compter qu’elles trimballent souvent plus souvenr que les hommes la marmaille.

      Il faut d’ailleurs reconnaitre que rouler dans une berline classique ou pire, une voiture de sport, de nos jours, devient un véritable risque en cas d’accident: on a la tête au niveau des phares des autres…

      1. Lorelei

        C’est une des raisons pour lesquelles je n’ai pas acheté la jolie petite MX5 qui me plaisait tant. Dans le garage, ils l’avaient mise en face d’un gros 4×4. On avait l’impression que la voiture de sport allait passer sous les essieux. Et comme les gros pick-up et 4×4 sont à la mode, j’ai pris un autre véhicule.

        1. plutarque

          Dommage, la MX5 est un vrai plaisir à conduire. Propulsion, bonne répartition des masses… Elle a l’image d’une voiture de garçons-coiffeurs, auprès des vrais, des durs, des tatoués, mais bon…

      1. baretous

        aucun rapport avec la pasteque. mais étant un rural agriculteur et pragmatique je concilie puissance et usage de celle ci avec le prix comme autre parametre.

            1. baretous

              sauf que les miens n’emmerdent personne..la derniere fois je me sui pété un feu arriere dans une rue étroite du village parce que « madame » dans son suv 4×4 ne pouvait (voulait) pas reculer.Se la jouer safari et « j’emmerde tout le monde » à trifouilli les oies ça va un moment….

              1. sam player

                Ouais mais c’est pas le véhicule le problème (il est homologué pour les routes idoines), c’est la personne… ça aurait tout aussi bien pu être Albundy dans sa Twingo qui te gêne…

    2. bob razovski

      Pourquoi donc ? Faut être gros pour avoir un peu d’argent ?
      Et si je dis « un peu », c’est que justement, un simple petit suv avec de la place pour une famille de 4 et quelques bagages, c’est déjà 3 dizaines de milliers d’euros. La connerie humaine, c’est de gonfler les constructeurs avec des normalakon. Normes qui font que les bagnoles n’ont qu’une durée de vie limitée et qu’il faut donc charger les tarifs d’entrée de jeu pour espérer amortir la chaine de fabrication.
      j’avoue que je ne saisi pas bien le sens de votre intervention…

      1. Pythagore

        Ds ma jeunesse, j’avais un copain, ils partaient à 4 en famille en 205. Mais bon si faut emporter le nécessaire de ski à la plage, au cas y’aurait une petite baisse de température en plein réchauffement climatique, je comprends qu’un SUV soit le mini 😉

    3. Pythagore

      Ce qui m’amuse surtout ou m’ennuie qd j’attends, c’est lorsque madame essaye de se garer avec son 2,5 tonnes.
      Comprends pas qu’on puisse avoir de telles bagnoles en ville mais bon. Chacun ses choix. Perso petite voiture et moins de pb de parking.

  17. Cerf d

    Je vais régulièrement en Caroline du Nord (qui comme son nom ne l’indique pas est un état du sud). C’est là que j’ai vu les premières trottinettes électriques en libre service. Et cela ne pose AUCUN problème. Du coup se pose cette question : Comment des gens qui
    1/ ont voté Trump
    2/ pensent que ce ne sont pas les armes qui tuent mais leurs utilisateurs
    3/ à qui il a fallut expliquer à coups de canon que pour leur bien ils devaient accepter l’union en lieu et place de la confédération

    Bref, comment ces sombres crétins peuvent utiliser massivement et sans problème les trottinettes électriques alors que le bobo français (phare de l’humanité nous le savons tous) en est incapable ?

    1. bob razovski

      Parce que, vous l’avez souligné, les habitants de NC sont certainement des cons. Ils n’ont RIEN compris ! Faut d’urgence leur envoyer un Brossatchiotte pour leur expliquer ce qu’est la mobilité (surtout les freins à la mobilité)
      😉

    2. Sébastien

      Les Etats-Unis sont, quoi, 50, 100 fois plus grands que la France? leurs habitants respectent le code de la route, roulent lentement, n’ont pas une mentalité de connard congénitaux au volant, possèdent des routes conçus intelligemment.
      Vous comparez deux univers totalement différents.

        1. Sébastien

          Tout fout l’camp ma bonne Dame…J’avais un très agréable souvenir des routes chez ces p… de sudistes. Je pense que c’est comme partout. En France, il y a des coins (où je réside actuellement) ou il reste un semblant de civilisation. Là où j’étais, dans le sud putaing’con, c’est déjà la jungle.

      1. kekoresin

        C’est cela oui. On le voit bien lors des courses poursuites!

        Cela étant, je fais quand même la moitié du chemin en disant qu’ils ont plus de civisme que les français, que leurs routes et trottoirs sont plus larges aussi. Je précise que j’ai vécu en Californie et voyagé dans pas mal d’états.

        1. Fll

          C’est plus complexe que ca.
          L’americain n’a pas de limite, il fait ce qu’il veut. S’en tape royalement de toi. Comme des gamins sans regles.
          Mais, en dehors de ces travers, ils seront de suite present en cas de besoin, pour tout, tout le temps.
          Une tempete pete une maison, le landemain, 20 personnes ont deja donnes des trucs et commence a reparer la maison.
          C’est clair que les routes et trottoires sont plus larges.
          J’habite a l’oppose de la californie, New Jersey.

          1. kekoresin

            C’est toujours plus complexe que quelques lignes c’est certain. Cela étant, j’étais bien souvent le seul crétin à traverser la rue en dehors des clous sous le regard interdit des locaux. Comparé à Paris ou autre grande ville française, ça fait n’importe quoi, ça traverse n’importe où en matant le smartphone, ça grille du feu rouge en vélo/trottinette, ça klaxon, ça colle au cul…

    3. douar

      C’est peut être tout simplement, un problème de densité: Paris est très dense par rapport aux autres capitales européennes et on se marche assez vite sur les pieds.
      Je ne pense pas qu’à Charleville Mézière, la trottinette pose problème.

      1. Pythagore

        « Paris est très dense […] on se marche assez vite sur les pieds »
        Bien le problème des bobos, il faudrait vivre ds Paris comme sur le plateau du larzac, air pure, espaces verts, personne sur les routes.
        Si ils sont pas content ils n’ont cas déménager à la campagne. Mais bon sortir du périph provoque chez bcp des crises d’angoisse.

          1. Citoyen

            Mine de rien, j’ai déjà vu, il a longtemps, le résultat d’une 2cv qui s’était encastrée dans une vache …. effectivement, ça peut donner des crises d’angoisse à un écolo-bobo …

            1. Aelil

              Vu que c’est un peu de saison (pentecôte), aller dans l’Hérault pour les lachers de taureaux dans les villes, ça aussi ça a de quoi faire peur, surtout qu’il y en a toujours un qui finit par rentrer dans une maison 😉

              1. Citoyen

                Un taureau dans la maison … Effectivement, ça peut déstabiliser un peu … surtout l’écolo-bobo …
                Mais puisque nous en sommes à évoquer le danger des cornes (celles des bovins, pas de méprise !) … toujours dans la région de la 2cv, et à la même époque … il est arrivé que la tête d’un individu à cyclomoteur, se retrouve à pendouiller, accrochée à la corne d’un bœuf, sur une petite route de campagne à la tombée de la nuit …
                Là, c’est du cauchemar garanti pour l’écolo-bobo …

                  1. Citoyen

                    La tète seule … Oui !… Rapporté dans la presse locale, et confirmé ailleurs … Faut dire, pour la défense du bœuf, que le gars en mobylette avait picolé, mais pas plus que d’habitude … il s’est payé le bœuf presque de face, à bonne allure, et une corne est rentrée par la bouche … Avec peut être un mouvement de tête qui a été fatal … Pour la défense du gars en mobylette, le bœuf qui ne connaissait pas le code de la route, n’avait pas signalé sa présence, pas de lampe de poche, ou de bandes réfléchissantes …

  18. Sébastien

    Toujours en rajouter une couche: le vélib oui, mais l’auto-nucléaire, oui aussi avec le pognon des autres. Un bel exemple illustré sur lequel je suis tombé: https://www.nissan.fr/vehicules/neufs/leaf/leaf-first.html#first
    Soit un véhicule vendu à moitié prix, grâce au pognon des autres, à des gens qui n’ont pas les moyens de l’acheter de toute façon.
    Véhicule impossible à amortir parce que la batterie sera à changer bien avant une quelconque panne mécanique.

    1. P&C

      Les Gilles et John ont essayé, ils ont eu des problèmes.

      Et même si tu réussissais, le pouvoir enverrait vite des prétoriens.

      1. Alx

        Pour les G&J, ok. Mais pourquoi ne pas envisager de la resistance individuelle, sans manifestation ni revendication, ce serait plus efficace que l’exutoire hebdomadaire du samedi ?

        La.garde pretorienne sera-t-elle assez nombreuse pour faire face a une infinité de desobeissances quotidiennes et individuelles? Il.faudra pour cela qu’ils deviennent ouvertement violents, et rouvrent les goulags….

    2. MCA

      C’est très théorique comme reflexion. En réalité ce système ne marche que par la répression,, et le gourdin… c’est eux qui l’ont.

      Leur reprendre va être un chemin long et difficile et… pour mettre quoi à la place?

      J’ai comme l’impression que dans ce pays on parle beaucoup de liberté en l’idéalisant sans évoquer la contrainte qui va avec : s’assumer.

      1. Alx

        Pourquoi postuler que les gens qui ecrivent ne s’assument pas?

        Je vois bien que ce systeme ne marche que par la repression, d’où l’idée de resieter en masse, pour rendre statistiquement peu probable, voire impossible, la repression individuelle…

        1. Dr Slump

          Bah oui, il suffit de résister en masse hein. On se passe un coup un fil, on se réunit, et c’est parti pour la résistance en masse. T’as leur numéro aux masses? Tu les appelles hein? Allez, les masses comptent sur toi.

              1. Aelil

                @bibi: Tu peux toujours faire virer ton salaire à l’étranger, ils pourront toujours faire une retenue sur salaire mais ça devient le bordel pour eux d’en récupérer plus.
                Sinon tu demandes à ton employeur de respecter la loi et de te payer à la semaine, le paiement mensualisé par virement n’étant que toléré en France (à 1500*4 = 6000 je pense que ça marche pour la grande majorité des français) :p

                1. Val

                  @aelil on voit que vous n’avez jamais été confronté au pb. J’avais une collègue excentrique qui n’avait jamais payé son IR. Tout a roulé comme sur du billard jusqu’à ce que les impôts la retrouvent (elle bossait dans l’informatique elle aurait pu s’en douter … mais non) . Et la : son en cours ne suffisant évidemment pas à couvrir la somme elle a eu saisie sur salaire à la source, interdite de chèque/CB . Elle est allée vivre chez sa soeur . Ça a duré des années. Le plus comique étant que nous passions notre vie en cours à l’étranger, alors notre manager était obligé de faire des pieds et des mains pour sortir du liquide (pas facile ds une grosse boîte américaine ..) pour qu’elle puisse payer ses frais …

                  1. Aelil

                    @Val: Oui j’ai mentionné la retenue sur salaire (si on leur doit quelque chose), mais le compte à l’étranger les autorité d’un pays X ne peuvent accéder aux comptes dans un pays Y (en général par contre ils savent qu’il existe).
                    Quant au paiement en liquide les entreprises sont rarement chaudes mais le fait est que la loi en France dit bien que c’est la norme (enfin c’était le cas il y a à peine quelques années mais je n’ai pas entendu parler de changement).
                    Pour parler de vécu j’ai eu droit aux autorités françaises qui commençaient à me bloquer tous mes comptes en France un par un, j’ai fait le mort et au bout d’un certain temps le petit fonx qui attendait mon appel paniqué m’a appelé pour comprendre et à fini par s’excuser de la malencontreuse « erreur » (en gros faute d’avoir un pretexte pour prélever ils ont voulu me mettre la pression, et quand ils ont compris que ça ne marchait pas ben…).

                    1. Val

                      @aelil ok mais on parlait de résister, donc dans ma compréhension : éviter de payer les impôts . En restant au pays c’est impossible . En étant à l’étranger ils bloquent les comptes français à la moindre prune impayée.

                    2. Aelil

                      @Val 9h38: La résistance peut prendre plusieurs formes, le meileur moyen de couler un chef c’est d’être « bête et discipliné », pas de chercher à aller contre lui (c’est déjà dans les premiers manuels de sabotage).
                      Exemple: Si on commence à ne plus faire de conneries sur la route, tu imagines le mankagagné pour nos gouvernants ? Ce sera la panique parce qu’ils savent bien que les impôts et taxes à un moment ça ne va pas passer. A côté de ça tu satures l’administration de questions idiotes (en gros demande le maximum d’aides, sur un malentendu tu peux même en obtenir) et tout est paralysé.

                    3. albundy17

                      Nous nous rejoignons pour la méthode Aelil.

                      demande de cerfas en triple exemplaires, faut en envoyer 4, agrafés, j’ai envoyé hier « règlement » PV de 28 euros au lieu de 27.60 (il déduise désormais le montant que t’as payé à l’horodateur ^^, je me demandais, si je pars 2 mois, je paie 30 euros à l’hororackeur, ils vont m’envoyer un pv de zéro euro ????)

                      Enfin les pousser ds tout ce qu’ils adorent, la paperasse et les formalités

                    4. Aelil

                      @albundy 10h46: Fait gaffe les PV à 0 euros c’est comme les factures à 0 euros: si tu ne paies pas tu as les rappels les majorations… Ca devient vite l’horreur.
                      @Val: Petit rajout: On ne va pas inciter les gens à enfreindre les lois quand même, je crois que c’est passible de sanctions… Qu’appreniez-vous auprès de notre (très) chère éducation nationale ? 😉

                    5. sam player

                      Al ton truc de 30€ c’est une question que je me suis souvent posée, même si là t’es baisé tu peux pas mettre en general plus de 2-3h de stationnement dans le bousin.

                      Mais quand tu es en infraction effectivement, on te verbalise toutes les 1/2 journées, tous les jours… pourquoi pas toutes les heures ou toutes les minutes?
                      Même chose avec la vitesse: tu roules à 120 au lieu de 90 et c’est pas sur 3 mètres et donc tu pourrais être verbalisé tous les km… 10 km et t’as plus de points… ça m’interpelle, c’est une infraction continue…

                2. bibi

                  Puis-je avoir l’article de loi qui signifie que le paiement du salaire doit être hebdomadaire?
                  Paiement du salaire :
                  Périodicité de paiement
                  Cas général
                  Le paiement du salaire est versé 1 fois par mois.
                  service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2308

                  1. sam player

                    A ce sujet, sur la périodicité du salaire, en Australie les employés mensualisés sont payés le 15 *du mois en cours* c’est à dire à mi-mois en cours (avant la fin du mois de travail): le principe étant que l’employé fait crédit à l’entreprise du 1 au 15, et du 16 au 31 c’est l’employeur qui avance le salaire…
                    Ça vient du fait qu’avant les salariés étaient payés à la semaine et ce système à été mis en place pour mensualiser ceux qui le voulaient sans pour autant leur faire un trou dans la trésorerie avec le changement.
                    J’ai trouvé le système pas con: crédit d’une part, crédit d’autre part.
                    Faut dire que là-bas les conditions de paiement c’est souvent au cul du camion et même paiement avant envoi. Les virements sont instantanés, et quand je dis instantané ça veut dire dans la seconde.
                    C’est pas mal pour le développement du business car le paiement du client peut instantanément balancer le paiement fournisseur, pas besoin de faire le banquier pour les clients.
                    Et du coup les cessations de paiement ne font pas des dégâts énormes en cascade.

                  2. Aelil

                    @bibi 17h11: Ca a dû changer alors, au temps pour moi.
                    « (enfin c’était le cas il y a à peine quelques années mais je n’ai pas entendu parler de changement) », probablement passé « en douce » avec la loi travail.
                    Par contre tu peux encore trouver de quoi faire chier parce que la quinzaine est sur demande (L.3242-1) « Le paiement de la rémunération est effectué une fois par mois. Un acompte correspondant, pour une quinzaine, à la moitié de la rémunération mensuelle, est versé au salarié qui en fait la demande. »

            1. Passim

              Pas sans quelques procédures ?
              L’État se sert sur ton compte comme on entre dans un moulin. Les procédures viennent ensuite, éventuellement.
              Pas plus tard qu’il y a une semaine, pour une contravention, saisie sans préavis. Pas de courrier, seulement après coup.
              Et tu fais quoi ? Tu bêles : « Oh c’est pas juste, j’irai me plaindre ! »
              Nous sommes en état de légitime défense. On en tire les conclusions qu’on voudra.

  19. panchovilla

    petite tentative d’explication de tous les problèmes du Frankistan : lors de l’accident mortel de trottinette de Paris, la trottinette avait disparu avant l’arrivée des secours. on vole même les morts dans la société multiculturelle (pour mémoire l’accident de train avec ses hordes de sympathiques jeunes des cités qui dépouillaient les blessés et caillassaient les secours).

  20. toto17

    « (insécurité galopante, chômage incompressible, urgences hospitalières débordées, immigration mal gérée, etc…) sont maintenant largement résolus… »

    Ce passage de l’introduction me fait rebondir.
    Je tiens à préciser qu’il n’y a strictement AUCUNE volonté politique de résoudre ce genre de soucis.
    L’idée étant de pousser le citoyen à ne pas avoir les moyens de se rebeller tant il est occupé à :
    – ne pas se faire égorger
    – à trouver du boulot en traversant la rue
    – à trouver un créneau horaire pour faire soigner sa goutte, pour éviter d’aller aux urgences
    – à trouver un logement pas trop proche du vivre-ensemble que c’est une chance afin d’avoir l’école qui va pas trop mal…

        1. kekoresin

          Vu les taux de mortalité affichés dans ces endroits encombrés de futurs mourants nosocomiaux et de grévistes, je ne suis pas pressé d’y foutre les pieds – on verra plus tard pour la greffe de foie!

        2. sam player

          Ca me fait un peu rigoler ceux qui décident de vivre à la campagne et qui voudraient avoir la fibre, la 4G, des commerces, des médecins, une maternité, un hôpital, des écoles, des gares, des transports en commun… j’ai la solution: allez habiter en ville !

            1. sam player

              Qu’ils commencent déjà à payer le prix que ça coûte: je te leur collerais le timbre à 10€, la fibre à 100€ par mois et c’est eux qui creuseraient la tranchée :mrgreen:

              1. durru

                C’est pas des opérateurs privés qui installent la fibre, à leurs frais ? En plus, y’a même pas partout en villes, alors à la campagne… Bizarre ton truc.

                1. sam player

                  Si, des opérateurs privés mais par contrat (ARCEP) ils doivent faire le même prix à tout le monde… bon, ils jouent un peu sur les mots pour s’affranchir de cette obligation (prix suivant ou pas), l’autre solution étant de ne pas faire… Les citadins paient pour les bouseux ruraux…

                  1. sam player

                    En ville quand il n’y a pas la fibre, c’est souvent que le point de raccordement est à plus de 3km du NRA (noeud de raccordement abonné)…
                    Y a eu des trucs aberrants quand les centraux téléphoniques ont été installés… z’ont du jouer ça aux fléchettes dans certaines villes… y a une ville de 100,000 habitants où le central est à 5km du centre ville !

                    1. sam player

                      Rhooo Durru pauv’ chéri, la liste était trop longue alors t’as zappé que les 2 premiers, fibre et 4G, n’étaient pas des services publics…
                      Pi faudrait lire ce que t’as pas écrit…
                      Y a plein de taxes qui ne sont pas pour des services publics… la TVA d’abord hi hi la TIPP ou les patates de BDC il n’y a pas longtemps… doit y avoir environ 2500 taxes diverses et avariées…

                      Quant à la péréquation qui ne permet pas aux ruraux d’avoir la fibre, bah c’est pas faute qu’ils la réclament pourtant à cor(ps) et à cri payée par les autres… c’est que la péréquation a ses limites, qu’elle doit publique ou privée : quand on peut pas faire payer le juste prix bah on fait pas, c’est pas plus dur que ça…

                      Alors pas de doute c’est l’état qui va s’y coller puisque vous êtes pas foutu de prendre les décisions vous-mêmes… et après vous réclamerez moins d’état…
                      Dieu se rit…

                    1. sam player

                      Durru 7h58
                      Logique: tu ferais un investissement pour lequel le client te paie net 15€ par mois et donc le ROI de 200 ans ?
                      La péréquation c’est forcément payé par les autres…

                    2. durru

                      @Sam 8h54
                      Encore une fois, tu racontes n’importe quoi, mais tant que tu racontes, ça va 🙂
                      Ca a commencé par « services = 0 », ce à quoi tu réponds que c’est payé par les autres. Quand en fait il n’y a rien de payé du tout, car rien de fait.
                      Et les « campagnes » qui sont des villes-dortoir à population à cinq chiffres ne sont pas le sujet, hein…

                    3. sam player

                      Durru 9h00
                      Je suppose que quand tu parles de services tu parles de services publics : eux la poste par exemple… bah j’ai développé… tu veux quoi comme autres services publics payés par les autres ?
                      On paie beaucoup moins d’impôts locaux et fonciers à la campagne, y a une raison.,.
                      Logique que les hôpitaux soient tous les 50-60km et donc pas à la campagne…
                      Tu veux une gare ?
                      Tout le reste est privé… et si le privé n’investit pas (commerce etc…) c’est qu’il y a une raison.

                    4. durru

                      C’est TOI qui t’es lancé sur la fibre, tout seul comme un grand, mauvais exemple, ce n’est PAS un service public. Et il est à zéro souvent, il suffit de regarder la couverture.
                      Mais bon, tant que tu peux contredire juste pour le plaisir de contredire, et ensuite changer ton fusil d’épaule quand tu te rends compte qu’en fait t’avais écrit une c.nnerie…

                    5. albundy17

                       » ce n’est PAS un service public. »

                      mdr, t’as vraiment un soucis avec la lecture ^^

                    6. sam player

                      Durru
                      J’ai pas lancé sur la fibre… c’est ce que les gens demandent en priorité : 3g-4g-fibre-la poste, cinéma
                      Regarde ce qu’est la péréquation : c’est une forme de service public obligatoire… et dans le cas présent c’est les autres qui paient la taxe du service rendu à celui qui n’a pas payé le prix, abazut comme pour le reste en fait, sauf que c’est en direct sans passer par l’état … arghhh ça doit être une coïncidence
                      J’ai hâte de savoir les services qui manquent à un rural et pour lesquels, proportionnellement à un urbain, il ne paie pas d’impôts… et donc c’est normal que tu ne les aies pas… On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre, la fille de la crémière et la culotte propre…

                    7. sam player

                      @ Al

                       » » ce n’est PAS un service public. »

                      mdr, t’as vraiment un soucis avec la lecture ^^ »

                      Oui il écrit services depuis le début et il aurait fallu comprendre service public…
                      Et la taxe c’est pas forcément à l’état qu’on la paie mais au voisin d’à côté directement ou presque… cf le prix des cantines ou garderies modulés suivant les revenus, même dans des structures privées…

                    8. albundy17

                       » même dans des structures privées… »

                      Ouais, ben en fait surtout privées de faire ce qu’elle voudraient peu être

                    9. sam player

                      Al 10h35
                      Oui si elles veulent des aides (et agréments, défiscalisation etc…) il faut qu’elles modulent le prix suivant les revenus… Le service privé avec les joies du service public… un combo

                    10. durru

                      @Sam
                      Rooh, la mauvaise foi caractérisée !
                      Taxe = « la contrepartie monétaire d’un service rendu par une personne publique »
                      Quant au sujet « fibre », c’est bien toi qui l’as sorti. Dans le contexte de services = taxes (= 0), hein. Pas de bol.
                      Allez, là que tout est clair, je te laisse troller tranquille.

                    11. sam player

                      Durru 12h35
                      Tu interviens dans un fil où je parle de fibre (moi, hier 23h36) pour me parler de taxe et de services (sans dire publics d’ailleurs, toi 23h40) pour ensuite me reprocher de parler de fibre hi hi

                      Spa grave, c’est comme d’hab…

                      Et pour ton info, la péréquation est une taxe versée directement de moi à toi.

                    12. durru

                      @Sam
                      N’importe nawak, comme d’hab. Ta liste était longue, et ça contenait pas mal de services (publics, vu que j’ai évoqué les taxes). Moi je n’ai pas évoqué la fibre, j’ai réagi à la liste dans son ensemble, sur les taxes. Que le plouc paie pour installer des plugs à Paris. Pas des écoles ou des transports ou n’importe quoi d’autre chez lui. Et le plouc n’a PAS la fibre, donc ton truc c’est un non-sujet. Il n’y a PAS de péréquation.

                    13. sam player

                      En gros Durru ton truc c’est « j’ai payé des taxes donc j’y ai droit… » et l’autre en face (l’etat) te dit « je te colle des taxes pour ce que tu y aies droit…. »

                      Ça peut durer longtemps.
                      Même si vous payez des taxes commencez par arrêter de demander l’intervention de l’état…

                    14. albundy17

                      essaie ça :

                      leparisien.fr/paris-75/paris-un-homme-se-suicide-a-la-fourchette-13-06-2019-8092392.php

                    15. durru

                      @Sam 15h11
                      Ménon, c’est pourtant écrit en clair : s’il y a pas de services, il faudrait pas y avoir de taxes non plus. Faut comprendre au moins les symboles logiques / mathématiques, si le français ne passe pas…
                      La question n’est pas de demander des services, mais l’arrêt des taxes lorsqu’il n’y a pas de contrepartie. Faut arrêter de renverser le sens des mots.

                    16. sam player

                      @ Durru 10h22

                      Alors je reprends la liste dans l’ordre où je l’ai écrite :

                      – La fibre: privé
                      – La 4G: privé
                      – Les commerces : privé
                      (… hi hi les 3ers privés)
                      – Les médecins : privé pour la décision de s’installer ou pas, à moins que tu veuilles les forcer ou en faire des fonctionnaires.
                      – Maternité, Hôpital : ils t’ont interdit d’y aller ?
                      – Écoles : rhooo t’es pas allé à l’ecole ? Tout s’explique
                      – Gares : t’en veux une en bas de chez toi ?
                      – Transports en commun : idem

                      Bon en fait t’es comme Mr Jourdain, t’utilises des services publics et privés sans le savoir…

                      … et le poste ne te distribue pas ton courrier ?

                      Nota: en france les taxes ne sont pas affectées à des dépenses, c’est interdit par la loi/constitution, et c’est pour cela qu’il ne faut faire son possible pour ne pas utiliser de services de l’état pour que ça s’écroule tout seul par manque de clients et déficits abyssaux.. mais bon, toi t’en redemande…

                  2. albundy17

                    Les bouseux paient pour vos transports public, vos accès à la culture et tout les délires mentaux des citadins à gros melons

                    1. Husskarl

                      D’accord avec Al, les bouseux paient les délires dépensiers des citadins et les conneries politiques aussi accessoirement. On ne voit pas souvent de plug anaux au plein milieux des champs ni des subventions à des associations de protection des moineaux de Paris.

                      Si l’internet est indispensable au développement d’un pays, l’art dégénéré ne l’est pas, les eco-bus, les velib, les velov, les trotivertes non plus. etc…

                    2. sam player

                      Husskarl 10h 20
                      Quand j’ai voulu le gaz, EDF-GDF à l’époque m’a dit c’est 4000. Bon je les ai baisés, mais c’est le prix que j’aurais dû payer.
                      Si les gens sont ne veulent pas payer (internet) c’est que ce n’est pas indispensable… ou alors si c’est indispensable si payé par les autres.
                      Ce problème de la connexion internet peut être délié de toutes les autres gabegies: il a un coup bien défini. Ça ne vient pas des parisiens ou des bordelais (bonjour bibi)…

                    3. MCA

                      @albundy17 13 juin 2019, 8 h 04 min

                      Vu le résultat, m’est avis qu’ils ne doivent pas payer assez cher. :o)))

                  1. Husskarl

                    Bah oui, ça a un coût, et il faut le payer, mais si l’on voulait une répartition équitable, chaque commune déciderait de ses impôts et dépenses sans péréquation.
                    Ce que je souligne, c’est que si nous faisions ça, Paris serait ruiné bien avant trifoulli les sapins, parce que les dépenses débiles sont avant tout citadines, parce que l’état est citadin avant tout, pour ne pas dire parisien.

          1. albundy17

            Je réside à la campagne et j’ai tout ça, sauf la fibre qu’ils installent depuis 1 an, et d’ailleurs je m’en fiche, la 4G me suffit amplement

            1. sam player

              Pareil*, et quand j’ai acheté cette maison à l’époque j’ai fait en sorte que les enfants n’aient pas de route à traverser pour aller à l’école primaire qui est à 800 mètres, le NRA est à 700 mètres et j’ai 15 mega en ADSL, et KODAK à l’époque payait tellement de taxe professionnelle ou équivalent que les impôts locaux et fonciers étaient le 5ème des communes environnantes et le ramassage des ordures était gratuit… même pas une ligne sur l’avis d’imposition.,. mais bon ça c’était avant… KODAK click claque

              Bon, ce qui veut dire « faire les choses dans l’ordre » et non se poser et gueuler contre tout ce qui manque… principe de responsabilité…

              *: oui je n’habite pas en ville hi hi

              1. Pythagore

                NRA: National Riffle Association ?
                J’ai un collègue qui a juste mis une antenne de toit avec repeater pour capter la 3G et apparemment ca marche, par contre pas très légal si j’ai bien compris.

            2. MCA

              Ce qui me fait rigoler c’est qu’ils installent la fibre alors que la 5G va pointer son museau.

              Toujours une guerre de retard dans ce pays.

                1. MCA

                  Je me suis bien marré récemment.

                  Orange vient de cabler la ville et démarche les habitants pour leur proposer un abonnement.

                  Dringggg! bonjour Monsieur, on vient d’installer la fibre et nous demarchons pour vous proposer un abonnement sachant que le raccordement est gratuit.

                  Moi : je veux bien mais à 22E par mois et pas que la première année mais en permanence

                  Orange : on vous propose 22 E par mois la première année et ensuite (dans les 45 de mémoire).

                  Moi : niet, c’est 22 ou alors au revoir.

                  Orange : mais vous savez on ne va plus entretenir l’ADSL et vous aurez des problèmes de connexion.

                  Moi : je m’en moque d’ici là j’aurais la 5G et elle ira plus vite que votre fibre.

                  Orange : Effectivement vous avez raison, au revoir Monsieur.

                  LOL!

                  1. Der Spountz

                    J’ai la 4G, une barre avec free, parfois du H+ plus avec Bouygues. Cela me suffit largement, et je les largue quand je veux. de plus, je peux utiliser le routeur en rase campagne, au camping, à l’hôtel… Esssayez avec votre box à la con.
                    Quand on cherche à vous lier par démarcharge, c’est qu’il y a un loup et pas de flou à moins d’être mou du genoux.

                    La liberté coûte moins cher, c’est fou. Et cela, ils n’aiment pas.

                    1. Der Spountz

                      Ach oui, choubliais. En plus, les abonnements mobiles (Free, Bouygues…) cela fonctionne en Europe suivant le fournisseur. Avec une box, même si vous arrivez à courir le 100 m en 10 s… ben cela n’ira quand même pas.

                      Avantage, en cas d’orage, vous n’aurez pas d’éclair bleu (on a eu) dans la mesure ou vous travaillez sur batterie. Avec votre box, vous êtes liés à la terre, vous êtes à la masse, sinon à la ramasse.

                      Donc les 30 Euros Oranges + les 39 Euros tous les 2 mois de FT, je les ai envoyé paître pour toujours. Alors la fibre, hein Heinz… C’est pour les boeufs… Ils feront quoi dde leurs 100MB?

      1. taisson

        Oui, Al,

        C’est ce que j’ai fait, grâce à tous ces gentils petits jeunes qui me paient avec tellement de bonne humeur mon opulente retraite de la cnav !!
        ( Heureusement que j’avais un peu prévu … parce que …)
        Et pour moi, la campagne à en effet résolu tous mes problèmes…

        Mais il faut tout de même ne pas avoir trop oublié le travail manuel pour y survivre…Sitôt que ton terrain est un peu plus grand que celui d’un pavillon de banlieue ça peut occuper quasi à plein temps !
        Ne pas trop compter sur les artisans locaux non plus, si tu n’est pas allé à l’école avec eux, les délais sont tellement longs que quand ils arrivent tu n’en à plus besoin !
        Et il faut aussi être plus débrouillard que le citadin moyen qui aurait beaucoup de mal à vivre avec un internet très « moyen », et des voisins à plus de 500m !.
        Avec le matériel qu’il faut trimballer, et les courses à bonne distance, oubliez le vélo et la trottinette !!
        Il est préférable d’être bien valide et de pouvoir tenir sans médecin, (trois semaines pour avoir un Rdv…Et je ne parle même pas d’un ophtalmo…).

        Mieux vaudrait avoir un solide matelas de pognon, comme tous ces bobos qui s’installent dans une demeure restaurée à grand frais, pour venir y faire de la poterie ou des abats-jours, ou élever des chèvres, comme d’innombrables « reportages » nous le montrent à la TV…
        Tous anciens cadres supérieurs, il est évident qu’ils ne vivent pas de leurs bricolages néo-artistiques !

        Et tant qu’ils ne prétendent pas tout diriger, parfumer les cochons et faire taire les coqs , faire tracer des pistes cyclables jamais utilisées, et essayer de faire interdire la chasse sous tous les prétextes,tout va bien.

        Bref, pour leur propre bien, et le mien, ne pas trop les encourager !!
        Mieux vaut pour nous qu’ils essaient de transformer Paris en square géant, et qu’ils y restent !

        1. kekoresin

          « Chasseurs, je vous aime et je suis avec vous parce que vous défendez une cause qui vous dépasse : celle de la possibilité de vivre en zone rurale, à l’orée du XXIe siècle et d’y vivre heureux. Ceux qui veulent vous interdire la chasse, demain, voudront tout interdire, jusqu’au jeu de boules et au tambourin, parce qu’ils nient leurs racines, n’aiment pas ce patrimoine et, somme toute, n’aiment pas tellement la vie. Alors, tenez bon ! »

          Georges Frèche 26-09-2011

        2. albundy17

          « Mais il faut tout de même ne pas avoir trop oublié le travail manuel pour y survivre »

          ça occupe et ça entretien, je préfère ça à vautré ds le canap

    1. Nemrod

      En fait c’est pas ça.
      La réalité n’a plus aucune importance du moment que ceux qui en rende compte la travestissent.
      Ca suffit pour se maintenir au pouvoir.

  21. Nathalie MP

    « il faut absolument encadrer ces nouvelles mobilités qui, si elles sont évidemment douces, gentilles et vitaminées, n’en demeurent pas moins dangereuses » etc. :

    Dangereuses à beaucoup de titres.

    En fait, grâce aux dernières idées de Mme Hidalgo, on découvre petit à petit la signification réelle de la partie « douce » des mobilités :

    – Les flottes privées de trottinettes électriques qui se créent librement sont peut-être des mobilités et elles vont même jusqu’à être écolo-compatibles, mais elles ne sont pas douces du tout car justement, elles sont privées. La mairie de Paris n’est pour rien dans leur émergence, leur succès ou leur prolifération ; c’est scandaleux, ça ne peut plus durer.

    – Au lieu de laisser les opérateurs trouver eux-mêmes, via leur expérience, des solutions élégantes pour le stationnement, Mme Hidalgo interdit direct.

    – Au lieu de laisser le marché s’organiser et se rationaliser lui-même via les préférences des consommateurs et les mérites des opérateurs, Mme Hidalgo décide de préempter le tout en lançant un appel d’offres pour limiter le nombre à 3 opérateurs ayant chacun 5 000 trottinettes, ratio décidé par des apparatchiks à l’hôtel de ville. Bonjour les connivences, bonjour le planisme, bonjour l’absence de concurrence.

    – Et pas question de laisser les opérateurs sombrer dans l’horrible « ubérisation » de la société, si contraire aux valeurs de la ville de Paris ! Et c’est parti pour un peu de moraline. D’où quelques contraintes de plus sur les salaires et la durée des contrats.

    Conclusion : une mobilité n’est vraiment douce que si elle est entièrement soumise à la volonté des pouvoirs publics et s’inscrit dans un code du travail ficelé comme un saucisson. Ça promet quelques jolis articles !

    https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/06/06/pour-en-finir-avec-l-anarchie-anne-hidalgo-interdit-aux-trottinettes-de-stationner-sur-les-trottoirs-de-paris_5472421_823448.html

  22. Nathalie MP

    « il faut absolument encadrer ces nouvelles mobilités qui, si elles sont évidemment douces, gentilles et vitaminées, n’en demeurent pas moins dangereuses » etc. :

    Oh oui, très dangereuses, à beaucoup de titres !

    En fait, grâce aux dernières idées de Mme Hidalgo, on découvre petit à petit la signification réelle de la partie « douce » des mobilités :

    – Les flottes privées de trottinettes électriques qui se créent librement sont peut-être des mobilités et elles vont même jusqu’à être écolo-compatibles, mais elles ne sont pas douces du tout car justement, elles sont privées. La mairie de Paris n’est pour rien dans leur émergence, leur succès ou leur prolifération ; c’est scandaleux, ça ne peut plus durer.

    – Au lieu de laisser les opérateurs trouver eux-mêmes, via leur expérience, des solutions élégantes pour le stationnement, Mme Hidalgo interdit direct.

    – Au lieu de laisser le marché s’organiser et se rationaliser lui-même via les préférences des consommateurs et les mérites des opérateurs, Mme Hidalgo décide de préempter le tout en lançant un appel d’offres pour limiter le nombre à 3 opérateurs ayant chacun 5 000 trottinettes, ratio décidé par des apparatchiks à l’hôtel de ville. Bonjour les connivences, bonjour le planisme, bonjour l’absence de concurrence.

    – Et pas question de laisser les opérateurs sombrer dans l’horrible « ubérisation » de la société, si contraire aux valeurs de la ville de Paris ! Et c’est parti pour un peu de moraline. D’où quelques contraintes de plus sur les salaires et la durée des contrats.

    Conclusion : une mobilité n’est vraiment douce que si elle est entièrement soumise à la volonté des pouvoirs publics et s’inscrit dans un code du travail ficelé comme un saucisson. Ça promet quelques jolis articles !

    1. kekoresin

      Oui Nathalie, c’est tout doux est aussi moelleux que les gros nichons de maman état qui nous étouffent ou comme un tonneau de mélasse administrative.

      En tout cas, Hidalgo a du faire un transfert de fluides corporels avec Monte-Bourre vu cette lubie des trois concurrents sélectionnés par le Politburo!

    2. Citoyen

       » 3 opérateurs ayant chacun 5 000 trottinettes  »
      Ce qui en fait 15000 … à mettre en face des plus de 1 million de véhicules qui entrent chaque jour dans Paris … ça va en faire des trottinettes collées sur (ou sous) des camionnettes !!

    3. sam player

      Elle a merdé Anihildalgo… normalement on taxe, puis si ça bouge encore on réglemente et enfin quand ça bouge plus on subventionne… Là elle saute direct à la réglementation…
      Marrant ce chiffre de 15,000… il y en aurait 20,000 à 40,000 suivant l’article… Ça ressemble au numerus clausus, un truc sorti du chapeau… doivent jouer ça au dé… y a toujours des nombres avec des chiffres entre 1 et 6….

        1. Aelil

          Faut bien acheter des voix euh pardon caser les copains euh pardon non ça doit être parce que Paris étant le gros de la France, ben une fois son boulot fait le PR n’en a plus autant… C’est crédible ?

    4. Nemrod

      J’ai quitté ma campagne deux jours pour aller dans cette ville de dingues nommée Paris.
      Les trottinettes m’ont pas traumatisé si ce n’est qu’elles sont échouée là au milieu des trottoirs.
      Je vois pas trop le problème.
      On va encore en trouvé un là ou il n’y en n’a pas quoi .
      Le ratage total de l’aménagement de la Tour Eiffel et la crasse effrayante ambiante m’ont plus interloqués.

  23. albundy17

    HS, mais bon comme c’est l’heure:

    je vais souvent piocher des recettes de bouffe sur le net, et là, je vois œuf poché au micro ondes (j’ai de gros doute, mais bon) je vais voir la « recette », mais en fait le meilleur est Le commentaire ^^

    mesrecettesfaciles.fr/recipe/oeuf-poche-au-micro-ondes?utm_source=Newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL08-06-2019

        1. Dr Slump

          C’est une recette d’oeuf explosif en fait non?
          Et Marie-Pierre, lol, le nom, le commentaire, faut qu’elle imprime une recette qui fait 2 lignes. Une vraie gourde comme dans les films d’Etienne Chatiliez.

          1. Der Spountz

            Ach, vaudra voir à enlefer la coquille surtout avec un oeuf bio, Heinz. Kant à la Marie-Pierre, peut-être pas si boulet que ça la gourde : elle cherchait ptêt de l’aide because elle ne safait pas comment imbrimer.

            Allez savoir. Bon je déconne.

            1. sam player

              Les ceusses qui mangent des oeufs bio me font toujours bien rigoler quand ils te disent – « regarde comme elle est dure la coquille ! »… – Ah, parce que tu bouffes la coquille ? – Bah non, mais c’est une preuve de bonne qualité; – ah donc tu accordes de l’importance à un truc que tu mets dans la poubelle; – euh ;

              Y a un couple de biomaniaques, je leur ai donc fait à l’occasion un cadeau emballé dans du carton ondulé extrafort…
              Tiens ça fait un moment qu’ils ne m’ont pas invité…

              1. Der Spountz

                Je n’ai jamais oublié, des invités de la famille avaient refusé de toucher un cake parce que le zeste du citron n’était pas bio. rien que les zestes… C’est le genre d’abrutis à vouloir boire du vin bio, alors que l’alcool est toxique dès la première molécule.
                Cela fait 45 ans. à mon avis, ils ont du avoir une fin bio, bouffés par les asticots (bio?) en fête… Trop forts (les morts).
                Il y en a, je crois que même l’homéopathie les rendrait malade rien que de penser à une molécule non bio… Il faudra inventer l’homéopathie bio, succès garanti avec les tarés qui sont au pouvoir. Le 30 CH d’une tasse de verveine bio, un pur délire…

                1. albundy17

                  « Il y a plus de 30 ans au cours d’un dîner auquel j’avais été convié chez des amis, je fis la connaissance de Christian Boiron, l’héritier de la plus importante usine de médicaments homéopathiques de France et il me déclara, connaissant mon cursus universitaire, qu’il gagnait de l’argent en vendant du glucose, de l’eau et de l’alcool.  »

                  jacqueshenry.wordpress.com/2019/06/12/la-prophylaxie-homeopathique-cest-nouveau-ca-vient-de-sortir/

                  J’espère qu’ils vont enfin dérembourser ces charlatans

                  1. sam player

                    Bah l’homéopathie c’est pas pire que des gens qui croient qu’un mec, charpentier et fils de charpentier, est revenu de parmi les morts…
                    Moi je suis pour la fellatiopathie…. ça soigne les angines des filles, c’est scientifique… étude en cours en double aveugle…

                    1. albundy17

                      « c’est pas pire que des gens qui croient qu’un mec, charpentier et fils de charpentier, est revenu de parmi les morts… »

                      oh, toi y’en a des qui vont plus te causer, voire t’ignorer….

                      En double aveugle, tu veux dire que sinon elles veulent pas ? 🙄

                    2. sam player

                      Double aveugle, bah nan c’est pour pas les influencer… pi des fois c’est mon doigt et des fois c’est pas mon doigt… c’est scientifique, pour faire avancer la science…

  24. albundy17

    letemps.ch/societe/se-parer-violet-militer?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

    Finalement, elles en redemandent !

    Ok je sors :mrgreen:

    Z’avez vu en mer d’Oman ?

    du coup le WTI comme BRENT se sont pris 3 %, une occasion rêvée pour rajouter un chouillat de taxe et le mettre sur ce dos :mrgreen:

    1. Nemrod

      Et ici avec les phares de l’humanité qui nous servent des dirigeants on part de très haut niveau tarif, hein !
      Si le prix du baril s’envole, ils vont nous pondre une usine à gaz pour résoudre le problème qu’ils ont crée…as usual…

  25. Jaybee

    La pub Mercedes… J’aimerai bien savoir combien d’écolos n’utilisent pas la clim dans leurs bureaux/bagnoles/apparts/maisons etc… Combien prennent le train et pas l’avion, combien recyclent, combien ont une isolation dernier cri, combien sont végétariens etc… Sacré bande de comiques.

    1. albundy17

      « combien sont végétariens »

      les végétariens impactent bien plus la planète, faut raser des forêts pour leurs dose légumes, des usines pour leurs compléments alimentaires, et bouffent dans des barquettes en plastiques.

      Avec une cote à l’os sur BBK et des frittes, on cale tout le monde normal pour plusieurs heures, et en plus c’est bon

      1. MarieA

        « les végétariens impactent bien plus la planète, faut raser des forêts pour leurs dose légumes, des usines pour leurs compléments alimentaires, et bouffent dans des barquettes en plastiques. »

        Cliché et loin d’être la norme.

        1. Sur l’aspect « raser des forêts », malheureusement, l’apport nutritionnel des légumes (même dans le meilleur des cas) impose en effet des surfaces cultivées en direct pour les humains bien plus grandes que les surfaces d’élevage, les poules en batteries, etc.

  26. Nemrod

    Mon pote le plus écolo militant à la pire empreinte carbone de tous mes proches.
    Notez que je m’en tape, mais bon je le met souvent devant ses contradictions quand même.

    1. Vassinhac

      Quand j’entends un bobo dire « on prend trop l’avion / on mange trop de viande / on … trop … », j’ai envie de répondre « parle pour toi ».

      1. Dr Slump

        Le mieux c’est la sempiternelle prophétie, que n’entends régulièrement depuis que j’ai 20 ans: « on va dans le mur ».

    2. Dr Slump

      Je suis à la recherche d’une coloc à Lyon, et je note qu’il y a un nombre significatif d’annonces qui, mettant en avant les préoccupations sociales et écologiques des locataires, souhaitent de préférence un coloc qui aient les mêmes sujets d’intérêt. C’est curieux, je n’ai encore jamais lu une annonce de locataires de droite à la recherche d’un coloc du même bord politique.

  27. albundy17

    Hi Hi ^^

    – « Se faire un tatouage, ça fait mal ? »
    – « Ça dépend de la zone. »
    – « Je suis de Maubeuge. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.