Bruno Le Maire, l’horloge arrêtée qui ne montre jamais l’heure exacte

Une horloge cassée dont le cadran est difficilement lisible sous la rouille et la moraline indique malgré tout l’heure exacte deux fois par jour. Bruno Le Maire, c’est un peu cette grosse horloge normande dont le balancier ne bouge plus, qui encombre dans l’entrée, mais qui, à la faveur d’un courant d’air, va finir par faire tinter un petit carillon.

En effet, le ministre de ce qui reste d’économie en France vient récemment de tenter une explication sur le recul de la production. Pour lui, trois difficultés majeures semblent expliquer la déroute française. Stupéfaction : il n’a pas tort.

Selon lui et après une analyse pointue, la première raison serait les impôts de production trop élevés. La puissance de cette révélation donnera tout son sel à ce qui suit et permet de mieux comprendre pourquoi l’horloge, dans la tête de Bruno, s’est arrêtée il y a bien, bien longtemps, dans une galaxie fort, fort lointaine.

La seconde raison tiendrait à un déficit de compétences, ce que la composition de l’actuel gouvernement permet de confirmer avec certitude si tant est que les gouvernements doivent être une image à peu près fidèle du pays.

Enfin, pour notre brave Bruno, la troisième raison tient en un triste constat. Selon lui, les Français « ne travaillaient pas assez (…) Le volume des heures travaillées en comparaison de nos voisins du G7 et des grands pays de l’OCDE est insuffisant ».

Stricto sensu, il n’a donc pas tort puisque la France peut s’enorgueillir d’avoir tout fait pour saboter la moindre velléité de ses citoyens à travailler plus, que ce soit pour gagner plus, pour créer de la richesse, ou pour simplement joindre les deux bouts. Entre les 35 heures, appliquées nulle part sauf en France, un code du travail à la fois rigide et limitatif que personne ne nous envie, des restrictions de tous ordres à l’exercice de tous travaux et tous métiers, des normes à foison, tout a été fait pour que non seulement, travailler en France soit compulsivement encadré, mais sévèrement puni quand c’est fiscalement ou électoralement rentable.

Heureusement, Bruno Les Bons Tuyaux n’est pas en reste de solutions pour nous sortir de l’ornière.

Trop d’impôts, pas assez de travail ? Qu’à cela ne tienne !

Pour nous donner du cœur à l’ouvrage, le voilà donc qui monte directement au créneau. Ah, c’est qu’il ne faut pas lui en conter, au petit Bruno. Il va nous montrer de quel bois il est fait, notre ministre, scrogneugneu.

Et pour cela, il part donc à la conquête d’un territoire inexploré, armé de ses compétences multiples (notamment en technologies de l’information) et d’une idée aussi originale que géniale : on va faire du cloud souverain mes petits amis !

Alors franchement, je dis chapi chapo Chapeau Bruno ! Voilà qui nous change de tes âneries habituelles : pour éviter de te planter, tu as eu l’excellente idée de sortir l’ânerie d’un autre, en l’occurrence une resucée consternante du gouvernement Ayrault de 2012 lorsqu’il lança alors, tout en frétillements, le Cloud Souverain à la française pour lutter lui aussi contre l’hégémonie américaine, tralala.

Pour s’assurer d’un ratage sans précédent, l’offre était bien évidemment bicéphale, avec Numergy d’un côté, et Cloudwatt de l’autre. L’État y avait pris des participations de multiples façons (notamment au travers de la CDC). L’initiative qui devait foirer dès le départ foira exactement comme prévu (c’est une habitude). La facture finale fut adressée (il y a quelques mois seulement) au contribuable qui en est encore à se passer la Préparation H.

À l’époque, j’en avais parlé ici et , par exemple, pour noter à la fois le désastre à venir et faire le bilan, désastreux comme il se doit.

Cette fois-ci, les acteurs changent (OVH et Dassault). Même si leurs compétences sont reconnues, on peut émettre les mêmes critiques qu’à l’époque sur la faisabilité générale du « projet » de Bruno et raisonnablement parier sur un nouveau dérapage public qui n’empêchera pas Bruno de pavaner quelques temps encore. Et comme le plantage fut sévère au niveau français, Bruno envisage d’ores et déjà de se placer au niveau européen, pour transformer je suppose la catastrophe en séisme continental…

Oui, vraiment, il nous montre bien de quel bois il est fait : si ce n’est pas le bois du pipeau, c’est celui du cercueil.

Et attendez un peu, mes petits amis : ceci n’était que le volet destiné à répondre à la remarque sur la quantité de travail. Parce que Bruno, il a plus d’un tour dans son sac à malice !

Pour le volet « trop d’impôts », il a une autre idée géniale : et pourquoi ne mettrions-nous pas en place une bonne petite taxe carbone sur les carburants des avions et des bateaux ? Et pour s’assurer d’un succès retentissant, pourquoi ne pas la proposer au niveau européen ?

Comme pour Numergy et Cloudwatt qui n’ont pas fonctionné au niveau français et qui, c’est évident, fonctionneront au niveau européen parce que, parce que, parce que Union Européenne C’est Magique Par Ici La Monnaie, la taxe carbone, qui a déclenché les Bonnets Rouges d’abord puis les Gilets Jaunes ensuite a toutes les chances de mieux marcher au niveau européen, parce que Union Européenne C’est Magique Par Ici La Monnaie. Non ?

Et après tout, si, pourquoi pas ? Pourquoi ne pas demander à tous nos partenaires européens de renoncer à des budgets sains, des taxes pas trop violentes et des prix compétitifs ? Pourquoi ne pas enfin, tous ensemble, aller d’un pas guilleret vers une avalanche de taxes et d’impôts pour soigneusement casser les petites pattes de marchés pourtant porteurs comme le transport ou l’aviation, pour saboter durablement le pouvoir d’achat non plus des seuls Français mais aussi de tous ces gros richous d’Europe du Nord qui ont la fort mauvaise idée de ne pas s’adonner à la taxation folle ? Hein, pourquoi pas ?

Pour Bruno, pas de doute : une Europe de la taxe musclée, ça aurait de la gueule ! Et quelles belles perspectives de croissance et de richesse ! Quelle idée merveilleuse pour attirer les entreprises et les capitaux ! Quelle lumineuse trouvaille dont les résultats, probants en France, donneront envie à toute l’Europe de nous rejoindre, elle qui fait – c’est évident – les yeux de Chimène à notre sémillant Grand Leader !

Même une horloge cassée dont le cadran est difficilement lisible sous la rouille et la moraline indique l’heure exacte deux fois par jour, à condition d’avoir deux aiguilles. Las, notre ministre de l’Économie n’en a qu’une, et encore, pas bien vaillante.

Il faut se résoudre à l’évidence : Bruno Le Maire est une horloge cassée qui montre le Sud.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires174

  1. Le Gnôme

    Plus de taxes pour être plus compétitifs, il fallait le trouver. Il y a aussi une histoire de TVA non récupérable sur le cloud qui a l’air de fâcher les acteurs du secteur, mais Bercy ne veut rien entendre. Le cloud étranger est donc plus compétitif.

    1. Aristarkke

      Le raisonnement de BLM est que davantage de taxation au niveau européen avec rétrocession d’une partie des « fruits » à la Grance, permettrait de rééquilibrer la différence de taxation selon les pays et ensuite de réduire les écarts de compétitivité.
      Mais à condition que les taxes granco-grançaises diminuent à due proportion.
      On sent immédiatement la faille grande comme un abîme qui s’ouvre… Amha.

    1. P&C

      Du coup, on a une solution :
      – mettre le travail de BLM et toute la clique en mode off, laisser le pays en roue libre façon belgique, avec les fonx traitant les affaires courantes.
      – constater le non changement
      – arrêter de payer BLM et toute sa clique.

  2. Pythagore

    « les 35 heures, appliquées nulle part sauf en France, »
    A ben non, Patron, en Allemagne, y’a aussi les 35 heures. Mais bon, c’est vrai pas partout.

  3. douar

    Il est malin Bruno.
    Il sait pertinemment que pour s’attirer les bonnes grâces des écolo-conscients, il faut taxer les carburants. Mais au niveau français, ça coince un peu donc il élargit sa proposition à l’ensemble de l’UE.
    Et bien entendu, le refus des européens montrera que , une fois de plus, c’est pas de sa faute mais la fotaleurop.

  4. Husskarl

    Ces gens au pouvoir sont soit des psychopathes soit des bi-tri-quadri-polaires.
    Ce sont surtout des arrivistes qui s’en tapent aussi…

  5. Blondin

    Légèrement HS mais pas complètement.
    Il faut écouter l’interview de Nathalie Loiseau ce matin sur Radio Classique.
    Tout comme Bruno, complètement à la ramasse :
    cépanouscélézautres fôplusdeurope et autres « il faut lutter contre l’islamisme mais surtout sans déranger les intégristes ».
    J’étais partagé entre le fou rire et la colère, avec cette impression gênante d’écouter un vieux gâteux ivre en fin de banquet

    1. Lorelei

      J’ai écouté Martinez. « C’est horrible ces grandes surfaces qui ouvrent le Dimanche sans salariés » « C’est horrible ces grandes surfaces qui veulent ouvrir le Dimanche avec des salariés » mais, » Moi? le Dimanche? Je vais me promener au marché » et « le Dimanche devrait être réservé pour aller voir les matchs de foot en famille, par exemple ». Donc, pour ses loisirs, ces c*** de marchands ambulants peuvent bosser ainsi que les stadiers et les guichetiers? mais pas les salariés de grande surface?

      1. bibi

        Justement la dénomination est Saint Nicolas pas Normande.
        Ceux qui parlent d’horloge Normande (appellation qui n’existe pas) parlent en fait du modèle imposant à grand balancier jadis très répandu qu’est la Comtoise.

  6. Walter

    Je vais un peu doucher l’enthousiasme du patron vis à vis de Dassault Systèmes, je ne pense pas qu’il soit question de Dassault Aviation dans l’article: Du point de vue de la qualité du produit final ce n’est plus ce que c’était, leur dernière suite logicielle est tout bonnement une catastrophe.

  7. Dr Slump

    Il y a eu Martine, puis Régis (Régis est un con), et ensuite Kévin. Maintenant nous avons Bruno. Bruno fait de l’ékonomyie, Bruno va au lac, Bruno en maillot, Bruno fait du pédalo…
    En fait, Bruno a juste répété au hasard 2 ou 3 trucs qu’il a entendu dire, entre 2 verres de champomy et 3 petits fours, par des patrons sensés travaillant dans ce pays de cocagne, et il s’en sert comme argument pour continuer de justifier ses solutions débiles.

    1. Deres

      C’est la quintessence du politique. On voit bien qu’ils ne sont pas complètement idiots puisqu’il ont compris la vraie nature des problèmes du pays. Mais quand ils agissent, ce n’est pas dans l’intérêt du pays mais dans le leur, celui de leur caste, de leurs amis, en vue de leur réélection ou pour faire des retours d’ascenseurs à ceux qui leur ont donné leur place.

      Donc après des analyses correctes, ils font exactement le contraire, car c’est ce qui les arrangent personnellement. Leurs actions ne sont positives quand les intérêts des français et de leurs soutiens sont alignés. Et cela arrive rarement.

      Quand on discute avec beaucoup de gens, il ne sert souvent à rien de leur expliquer rationnellement la réalité pour leur faire changer d’avis. Il ne bougeront pas d’un iota de leur position même face à des arguments irréfutables. En effet, la plupart des gens alignent leur avis sur ce qu’ils veulent faire ou leur état actuel et non l’inverse. Exemple : pour les pauvres, les riches sont des voleurs, mais si ils deviennent riches, eux l’ont mérité par leur travail exceptionnel et vont cracher sur les pauvres qui sont des fainéants. Donc pour faire chnager quelqu’un d’avis, il faut souvent leur exposer leur intérêt personnel, et ce sont alors de véritables girouettes.

      Aux fanatiques des éoliennes, il suffit par exemple de leur faire miroiter une géante dans leur jardin pour qu’il changent d’avis … Rien ne sert de discuter factuellement de son intérêt écologique et économique réelle.

      1. Navigator

        Tout juste. Il ne sert à rien d’essayer d’imposer son point de vue, fut-il parfaitement éclairé, intelligent, juste et validé par la méthode scientifique. La seule façon de procéder est de négocier les avis des autres. C’est souvent payant mais c’est pénnnnniiiiible…

  8. Jacques Huse de Royaumont

    OVH est certes un nain par rapport à ses concurrents américains comme AWS, mais c’est une affaire qui tourne. Si l’état s’en mêle, le risque est de tuer une entreprise qui se débrouille toute seule.

    1. Pythagore

      Lors de ma dernière visite en France, je discutais avec un ami informaticien qui m’expliquait qu’il y a bien qq boites en France avec des « server farms » qui sont sous-traitant entre autre d’amazon, ce qui m’a étonné.
      On en entend pas parler. Probablement réussir sans l’aide de l’état, est suspect en France.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Nous utilisons par exemple Interxion qui exploite 14 DC en France.

        Un cloud français, on saurait faire, à condition que l’état ne s’en mêle pas.

  9. Flaghenheimer

    L’idée du cloud souverain européen ne me parait pas débile dans la mesure où il serait souhaitable d’empêcher nos amis américains de mettre la main sur l’ensemble des données stratégiques des grandes boites française. Après sur l’exécution il y aura sans doute beaucoup à dire.

    1. Pythagore

      « l’ensemble des données stratégiques des grandes boites française »
      Donc ca concerne les boites françaises, pas l’état. A elles de s’organiser.

    2. bibi

      En quoi un cloud souverain européen empêcherait qu’une boite française se fasse piquer ses données par des américains?
      Pourquoi pensez-vous qu’il est plus souhaitable pour une boite française d’héberger ses données dans un cloud en partie allemand qu’en totalité américain?

      1. Flaghenheimer

        Les allemands ne nous espionnent pas massivement.
        Le cadre d’Alstom qui s’est retrouvé en QHS aux USA a été condamné grâce à des données volées à Alstom et présentes sur le cloud de ce cette boite. On peut laisser les sociétés s’organiser seules mais dans ce cas on va continuer à se faire marcher dessus.

        Regarder ce que font les deux gros : « Washington reproche à Pékin de contraindre les acteurs américains à céder le contrôle de leurs infrastructures en Chine à des partenaires locaux comme Amazon Web Services a dû le faire en novembre 2017 à son partenaire Beijing Sinnet. Avec leur guerre commerciale, les Etats-Unis veulent non seulement contraindre la Chine à ouvrir son marché mais aussi défendre la suprématie de ses géants du numérique. » Regarder passer les trains en espérant une intervention miraculeuse du marché n’est pas une option sérieuse pour ce sujet.

        1. durru

          Vous convenez donc que la condamnation du cadre d’Alstom était légitime… De quoi on parle, alors ? De protéger encore et toujours NOS pourris ?

          1. Flag

            Je ne conviens de rien du tout. Cette opération était un braquage et le fait qu’un ancien conseiller soit devenu le DG de General Electric en France est un scandale.

          2. P&C

            La condamnation reposait sur le versement de pots de vin dans le cadre d’un appel d’offre à l’étranger.
            Dans ce genre d’appels d’offres, les pots de vin sont obligatoires. En France, y avait même moyen de les défiscaliser.
            La transaction a été faite en dollar (et une boite US a été lésée), alors, extra territorialité du droit US, pan dans les dents.

            Mais bon, faut pas se faire d’illusion : les boites US aussi mettent du vin dans le pot.

            1. Al Bundy

              « En France, y avait même moyen de les défiscaliser. »

              Il y a toujours, il me semble, un numéro ds le plan comptable pour ce type d’opération

        2. bibi

          C’est pas comme-ci on avait appris en 2015 que le BND aidé la NSA depuis 2008 à faire de l’espionnage industriel.
          Quitte à me faire espionner je préfère que ce soit directement par la NSA ça évitera aux moins de renseigner les boches.

          1. Aristarkke

            Espérons que vous n’êtes pas dans le Bordelais au pays des chocolatines, juste pour être au plus loin des Schleuhs tout en restant de ce côté-ci de l’océan, comme not’ bon gouvernement d’il y a septante neuf ans???
            😛

        3. Pythagore

          « On peut laisser les sociétés s’organiser seules mais dans ce cas on va continuer à se faire marcher dessus. »
          « on », non, ils vont continuer à se faire marcher dessus. Ni vous ni moi sommes propriétaires des grds grpes francais, et si ils sont trop bêtes pour se protéger, c’est leur problème, pas celui du gvt qui, de tte facon, fera pire, ni des Francais.

    3. Husskarl

      Les boites européennes prennent un hébergeur européen et voilà. Je ne comprends même pas le concept de ce cloud soit disant souverain.

        1. Vodkaman

          En fait, quand ils disent « souverain », il faut comprendre « sous vos reins », un peu comme un gros truc tout dur qui se présenterait dans un endroit intime de nos corps, sauf qu’il ne nous est pas laissé le choix quant à son entrée éventuelle ou non.

    4. plutarque

      Ben oui, bonne idée… Avec un « Nuage Souverain » européen c’est pas nos amis américains qui mettrons la main sur nos données « stratégiques », mais nos amis saoudiens, algériens, marocains…

    5. Jacques Huse de Royaumont

      On peut très bien protéger nos données, même en utilisant un opérateur américain comme AWS.
      D’une part, le contrat peut stipuler la zone géographique de stockage (Europe, France, Ile de France) et d’autre part, il est préconiser de stocker les données chiffrées.
      Dans ce cas, l’opérateur cloud n’est plus tenu pour responsable des données et le CLOUD Act ne s’applique pas. Charge au client d’utiliser un chiffrement suffisamment robuste.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Pour en finir avec la légende noire de ce texte : le Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act ou CLOUD Act n’est pas sorti du cerveau malade du vilain méchant Trump. C’est une construction juridique assez conséquente qui n’a pas pu être écrite en un quart d’heure sur un coin du bureau ovale après une soirée trop arrosée.

        Il s’agit d’une clarification des responsabilités faite à la demande des grands acteurs du cloud.

        cf en français :
        http://www.eurocloud.fr/le-cloud-act-americain-ne-permet-pas-despionner-les-entreprises-europeennes/

        ou, pour les plus courageux, le texte original en libre accès sur le site du congrès (C’est du jargon juridique américain, accrochez-vous à votre slip) :
        http://www.congress.gov/115/bills/s2383/BILLS-115s2383is.pdf

  10. hub

    D. Trump a décidé de taxer à hauteur de 17,5 milliards les importations de l’UE. Réaction immédiate de Bruno : « oh, il est vraiment pas gentil ! »

    1. plutarque

      La patron avait fait un papier prévoyant cela il y a plusieurs mois : réponse du berger à la bergère suite à la « taxe GAFA ».

  11. durru

    Encore plus inquiétant que les idées du Bruno (avec lesquelles on commence à s’habituer, d’ailleurs), je trouve consternantes les interventions sous l’article sur Clubic (heureusement pas toutes, mais une belle majorité quand même), faites à priori par des gens qui sont censés savoir un peu de quoi ils parlent…

  12. Francis Kuntz

    Que reprocher à BL ? Il est ministre des Finances, dont la tâche principal reste et restera toujours la perception de l’impôt

        1. Calvin

          La différence entre la politique et le crématorium :
          La mort avec le crématorium finit dans l’urne, alors qu’elle commence avec la politique par l’urne.

  13. axel

    OVH c’est pluôt un bon choix, en revanche le fondateur de OVH Octave Klaba vient de s’installer aux US pour essayer de s’imposer là-bas, ce qui paraît compliqué et de se mettre sur le territoire américain, c’est plutôt effrayant en termes de souveraineté sur les données. Une alternative aux solutions us est importante surtout avec le cloud act. Maintenant la guerre du cloud semble perdue mais pourquoi ne pas la mener, même si je pense qu’il faudrait plutôt un cabinet d’avocat là-dedans avec OVH plutôt que Dassault…mais le cloud ça reste du web 2.0, en gros une architecture distribuée mais centralisée(un seul ordinateur qui commande aux autres noeuds) et si cet ordinateur tombe, plus de données…la bonne idée de BLM aurait été de pousser des développeurs à créer une DAPP (application décentralisée) de stockage…ou en gros les données sont hébergées sur tous les ordinateurs du réseau, de passer au web 3.0 en gros…mais bon on n’y est pas encore…
    Sinon il existe des alternatives européennes qui préservent les données des grandes oreilles….mais bon peut-on les scaler??

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Sur AWS, la norme est la réplication des données en 4 exemplaires sur 4 sites différents et sur au moins 2 zones géographiques.

      1. cherea

        bien sûr qu’ils sont centralisés, ils sont juste distribués, mais il y a un toujours un seul ordinateur qui commande aux autres noeuds…à savoir AWS qui peut par exemple couper votre hébergement pour une raison x ou y, en gros de la censure. la distribution c’est très bien, notamment pour l’exécution du code, le temps de latence et tout mais n’empêche qu’on peut censurer un hébergement…avec une simple commande, c’est pourquoi je répète décentralisation != distribution…désolé pour la distinction mais elle me paraît importante…

  14. Baichette

    J’étais à la limite de l’arrêt cardiaque durant la lecture « BLM va proposer de casser les 35 heures »
    Ensuite mon pouls est redevenu normal.
    Admirable de nous faire toujours autant rire en décrivant ces clowneries gouvernementales françaises.

  15. Al Bundy

    ATTENTION: Première sortie en dehors de l’ISS d’une équipe entièrement féminine. L’équipage masculin à bord de la future étoile filante se veut rassurant, les débris se désintégreront avant de toucher les populations terrestres, bien que le dernier message n’est pas complet, nous n’avons entendu que « Touche pas à ça conn »

    1. Deres

      Comme tout cela coûte un bras et que l’envoi de personnes dans l’espace se paye au kilos, je suis personnellement pour l’envoi de frêles jeunes femmes de 40 kilos dans l’espace plutôt que de solides gaillards de 100 kilos. On devrait même envoyer des nains, plus légers et moins volumineux dans les cabines étroites en fait, puisque les jambes ne servent de toute façon à rien dans l’espace.

      1. Stéphane B

        Ce fut une bonne rigolade cette histoire.

        Quant aux nains, les GI les ont déjà testé au Vietnam en les envoyant dans les tunnels Vietcong avec, il faut l’avouer, de bonnes réussites;

    2. Rick Enbacker

      Elles sont passées chez le coiffeur et l’esthéticienne avant et la sortie a dû être retardée le temps qu’elles soient prêtes ?

  16. glot

    La presse et les télés ont parlé cette semaine de la fermeture de l’usine Michelin à La Roche sur Yon, avec force trémolos de tragédie dans les commentaires
    Mais jamais personne pour dire que si ça ferme c’est parce que non rentable car coût du travail en France trop élevé.
    Quand un maire vient pleurnicher parce qu’une usine de sa ville va disparaitre, il se garde bien de dire que c’est parce que les élus ont toujours considéré les entreprises comme des « vaches à lait » taxables à volonté.
    Jusqu’au jour où ça leur pète à la gueule.

    1. Aristarkke

      P’têt que Michelin, auvergnat pur sucre, i.e. qui sait compter, commence à tirer des conséquences pratiques de la lutte exacerbée et permanente de tous ces polytocards contre l’automobile, les camions, etc…
      Je vous rappelle que dans vingt ans, il y aura interdiction de commercialiser des véhicules thermiques dans cette nef des fous. Bien évidemment, cette pseudo élite politique imagine que rien ne changera quant à la construction de véhicules dans ce pays puisqu’elle n’aura pas été interdite, elle…

      1. Vodkaman

        Que voulez-vous…
        Dans la mesure où ces parasites n’ont jamais mis les mains dans le cambouis, ils n’ont pas la moindre idée de termes tels que ROI…

        L’opportunité d’un investissement se calcule sur la durée d’utilisation du bien et ce qu’il permet de gagner. Nos brillants énarques doivent penser de Michelin va continuer d’investir jusqu’en 2030, de même que nos constructeurs et équipementiers.

        Possible qu’ils le fassent mais pas en Europe ni encore moins en Farce.

      2. Al Bundy

        « il y aura interdiction de commercialiser des véhicules thermiques dans cette nef des fous. »

        La pollution aux micro plastique dénichée ds les eaux salées ou non a été attribué pour la majeur partie aux pneumatiques, la taxe franco française pour régler cet épineux problème va finir par arriver

    2. douar

      Même pas: un élu, adjoint de ma commune trouve qu’avoir une usine dans sa cité, « ça pollue », tout comme l’agriculture. Donc, il faut que ça dégage « ailleurs ».
      Le gars est pourtant Ingé de formation, informaticien pour une boîte prestataire de service auprès de l’administration.
      Et qui a (ou a eu) sa carte UMP/LR.
      Avec des tels branques, on est pas prêt de s’en sortir.

      1. Citoyen

         » informaticien pour une boîte prestataire de service auprès de l’administration.  »
        La raison n’est pas difficile à trouver … L’administration génère ses propres besoins, et selon sa logique (qui n’appartient qu’à elle), se suffit à elle-même …
        La génération spontanée revisitée, en quelque sorte … En URSS aussi, ils avaient misé sur cette martingale …

  17. MarieA

    HS pour notre gauchiste préféré :

    https://www.fdesouche.com/1280109-aide-medicale-detat-scandales-en-serie-a-lhopital-public

    En ce moment, d’ailleurs, quelqu’un qui travaille à l’hôpital m’a dit qu’ils ont dans son service un migrant mineur -qui a l’air d’en avoir le double- là sans véritable raison médicale et dont personne ne veut depuis plus de 2 semaines à 1600€ la journée. C’est loin d’être une exception Albundy!
    C’est étonnant que tu pleures ici sur ton argent volé pour engraisser une partie des parasites (ex: la SNCF) mais pas une autre.

    1. plutarque

      Enfin Marie ! Si on supprime l’AME, on aura des épidémies de typhus, de peste et de rougeole, les invasions de criquets et le retour de Francis Lalanne en politique …

      1. Sérieusement, j’ai eu droit à un commentaire de cet acabit.
        On se demande comment font tous les autres pays du monde, tiens, pour passer au travers de ces fléaux.

        1. Flag

          Eh bien ils font comme cela en ce qui concerne l’Allemagne :
          « L’article 1er de la loi du 1er novembre 1993 sur les prestations accordées aux demandeurs d’asile reconnaît aux étrangers en situation irrégulière le droit de bénéficier des mêmes prestations de santé que les demandeurs d’asile.

          Ces prestations sont moins étendues que celles offertes par le régime de sécurité sociale, puisqu’elles couvrent seulement :

          – le traitement des maladies graves et des douleurs aiguës ;

          – les soins liés à la grossesse et à ses suites ;

          – les vaccinations réglementaires ;

          – les examens de médecine préventive. »

          Un peu de lecture pour comprendre « comment font tous les autres pays du monde, tiens, pour passer au travers de ces fléaux. » :
          https://www.senat.fr/lc/lc160/lc160_mono.html#toc14

          1. On est bel et bien à des années lumières de ce qui se pratique en France en vraie grandeur (pas le truc fantasmé des textes).
            Le « moins étendues » est un euphémisme.

            1. Flag

              Vous auriez bien du mal a rassembler des données chiffrées pour appuyer vos propos.
              Le « truc fantasmé des textes » c’est le droit sur lequel vos commentateurs n’avait pas pris la peine de se renseigner. Insulter les politicard et les journalopes est plus aisés.
              Le FN a gagné la bataille des idées sur un bon nombre de sujets et ce n’est pas une bonne nouvelle.

              1. durru

                « Vous auriez bien du mal a rassembler des données chiffrées »
                Absolument. En France, seulement les statistiques qui arrangent peuvent être rendues publiques. Pour les autres, on se retrouve vite-fait avec un joli procès, pour faire exemple (Ménard sait de quoi je cause).
                « Le FN a gagné la bataille des idées sur un bon nombre de sujets »
                C’est plutôt la bataille de la réalité qu’il a gagné, sauf dans la presse… Et c’est là la (vraie) mauvaise nouvelle.

              2. Pythagore

                Le FN n’a rien gagné, ce sont les autres qui ont perdu à force de déni de réalité.
                Lorsque MLP dit « la France compte pour 0,9% des émissions de CO2 » donc tous les plans taxatoires sont ridicules, elle est ds le vrai, tandis que le reste de la classe politique préfère continuer la propagande.
                Je n’ai aucune appétence pour le FN, mais force est de constater qu’ils énoncent des réalités que bon nombre vivent au quotidien, tandis que les autres balancent des voiles de fumée en permanence, et expliquent que le quotidien, mais non c’est pas vrai, c’est pas comme ca, c’est autrement.

                1. Flag

                  Au contraire, je pense que le FN se plante une fois de plus. Mesurer les émissions en valeur nominale pour les comparaisons internationales n’a pas de sens ; les chinois sont 1,4 Mds nous 60 M, évidemment qu’ils vont émettre beaucoup plus.
                  C’est sur la conso par tête de pipe qu’il faut se pencher si nous voulons exercer un quelconque leadership en la matière.
                  Ici MLP ne veut rien faire et trouve un prétexte.

                    1. Al Bundy

                      « les chinois émettant 50 % de co² en plus par habitant »

                      Et la tendance est à l’augmentation, tout les ans, tandis que la notre est sur une tendance baissière

                  1. Pheldge

                    Et « MLP dit « la France compte pour 0,9% des émissions de CO2 » donc tous les plans taxatoires sont ridicules, désolé Flag, elle est dans le vrai ! passer de 0.9 à 0.85 % tout au plus, quelle grande victoire ça serait ! réfléchissez un peu, avant de rejeter un constat évident sous le seul prétexte qu’il vient du FN !

  18. durru

    HS, mais pas tant que ça :
    https: / /www.nouvelobs.com/politique/20191018.AFP6904/affaire-goulard-macron-propose-la-creation-d-une-haute-autorite-de-la-vie-publique-europeenne.html
    Y’en a qui ont vraiment des solutions à tout…

      1. Aristarkke

        Plutôt à Sylvie Goulard pour la faire changer d’aire.
        Si le changement d’herbage réjouit les veaux, c’est aussi valable pour les vaches

    1. Francis Kuntz

      « Creer une haute-autorité » est un réflexe pavlovien de la vie politique actuelle pour faire semblant de résoudre un problème. Clémenceau déjà en parlait. Et ça permet de caser quelques copains

  19. Citoyen

     » Bruno Le Maire est une horloge cassée qui montre le Sud  »
    Si le Bruno est dans la difficulté, pour trouver de sous, ça doit être qu’il a le mauvais œil …
    Il devrait consulter en Bretagne (un pote à Stéphane B et P&C), un marabout qui, lui, sait comment trouver des sous facilement … :
    https:/ /www.ouest-france.fr/bretagne/saint-malo-35400/bretagne-pour-38-000-eu-le-marabout-promettait-de-devoiler-les-numeros-gagnants-de-l-euromillions-6569763
    …. avec une méthode infaillible (c’est du produit importé), qui consiste à … :
     » « Découper des slips usagés » pour conjurer le mauvais sort « 

  20. glot

    Au premier jour des vacances de la Toussaint, cette grève surprise et sans préavis de la SNCF qui selon les syndicats n’est pas une grève mais un droit de retrait pour mise en danger des personnels. Ce qui permet aux cheminots de continuer à toucher le salaire sans travailler !
    Cette anarchie démontre que cette entreprise lourdement déficitaire est ingouvernable.
    Pourquoi aucun gouvernement n’a le courage de dire stop , de leur rentrer dans la gueule en privatisant, puisqu’aucun dirigeant de l’entreprise publique, nommé par l’Etat, ne peut gérer cette boite ?
    Il faut mettre un terme aux avantages innombrables consentis à cette boite sous pretexte, plus ou moins avérés, de faits de resistance durant la période d’occupation.

    1. Higgins

      Oui mais un préavis de travail a été déposé pour aujourd’hui. Le F de SNCF, c’est pour Feignant?
      En fait, cette action s’inscrit en prévision du 5 décembre prochain où le mal qui ronge la France va montrer sa force.

        1. Higgins

          Je n’utilise la SNCF que 20 mn par jour ouvré et c’est déjà beaucoup. Entre les trains annulés sans préavis, les retards inopinés et le non-respect ou l’incohérence, c’est selon, des consignes affichées sur les multiples tableaux offerts au regard des clients innocents, je trouve que je suis d’une patience exemplaire. Je n’évoque même pas l’inutilité absolue des 8000 agents mis au service du voyageur. Ne sachant à peu près rien, incapable de fournir une information fiable, ils ne semblent avoir pour utilité que de prendre en pleine face les rancoeurs des passagers abusés et désabusés. Si Ayn Rand était de ce monde, elle n’aurait qu’à venir dans notre pays pour voir de visu ce qu’elle dénonce dans son roman le plus célèbre.
          Je pratique beaucoup Blablacar comme covoitureur et il ne se passe pas un voyage où un des passagers nous narre la ou les déconvenues rencontrées avec ce symbole, usurpé, du service public à la française. Combien de temps va durer l’agonie de ce truc, c’est la seule question que je me pose et si je dois trouver une vertu à l’Europe qui est sensée nous faire rêver, c’est celle qui permettrait la suppression de ce machin en imposant une privatisation absolue du transport ferroviaire, privatisation imposée dans le respect le plus strict des règles libérales les plus dures.

            1. Aristarkke

              On rigolera le jour où notre impécunieux État décidera d’ouvrir le capital à des investisseurs privés. Bon, si les subventions sont garanties pour trois siècles, cela devrait trouver preneur…

              1. Al Bundy

                « État décidera d’ouvrir le capital à des investisseurs privés. »

                C’est pas demain la veille, il y aurait trop de risques qu’ils se mettent en grève.

                Hummm….

          1. « ce symbole, usurpé, du service public à la française »
            Non non, pas usurpé : la SNCF, c’est l’image exacte du service public à la française : lamentable, inhumain, désorganisé, cynique.

    2. Le Gnôme

      Bof, a chaque vacances scolaires, il y a une grève des cheminots. Je m’étonne qu’Air France n’y soit pas aussi.

      On va rigoler pour les JO, SNCF, RATP e Air France seront probablement en grève. Avec les éboueurs de la ville de Paris, ce serait parfait. On pourra donner un rat souvenir à chaque touriste.

      1. Aristarkke

        L’Etat n’a plus la forte position au capital, qu’il avait avec l’artifice des Ddv doubles puisque les deux gros investisseurs en bénéficient maintenant aussi et surpassent l’état. Or, vu les brillants résultats passés de son interventionnisme, je doute que d’autres actionnaires significatifs, en particulier les Bataves qui y sont montés eux aussi à parité de la Grance, mais actuellement sans Ddv doubles, le rejoignent, notre bel état et ses énarques pieds nickelés…
        De surcroît, Ben Smith passe, sous des dehors urbains, pour particulièrement directif et définitif.
        Il est donc vraisemblable qu’il devrait se produire du changement dans les habitudes d’AF.

      2. MCA

        Sans oublier les GJ qui ont promis de pourrir les JO de Paris.

        J’imagine les athlètes courant le 100 m dans les gaz lacrymos.

        Manquera plus qu’Anidalgo nous fasse une grossesse nerveuse et ce sera la bouquet.

        J’aime ce pays!

          1. MCA

            Houla!

            J’ai eu l’occasion de courir avec un masque à gaz sur le nez, ce n’est pas l’invention la plus efficace pour gagner la course.

            Et tant que j’y suis, un message perso :

            pourriez-vous me contacter à y.mca@laposte.net ?

      1. WorldTour73

        Arf, ils ont déjà annulés des ter entre mon domicile et mon lieu de travail.
        Je ne sais pas comment je vais faire lundi.
        Merci les feignasses ! 🙁

  21. Aristarkke

    Je ne sais pas pour vous tous mais le cabillaud du vendredi reste loin d’égaler la morue du même jour, en terme de nombre de commentaires…
    Serions-nous sexistes ???

  22. glot

    Le parlement britannique devait voter cet après-midi pour ou contre l’accord de sortie de l’Europe, signé par Boris Johnson avec l’UE.
    Vote néanmoins sous la pression de manifestants réclamant un nouveau référendum !

    Or coup de thèâtre, un député a déposé un amendement demandant un nouveau sursis jusqu’au 31 janvier 2020 pour trouver un meilleur accord et cet amendement a été voté avec un mince avantage.
    Les Anglais vont ils se foutre de nous pendant encore longtemps ?

    1. Aristarkke

      La représentation parlementaire du Royaume Uni ne coïncide plus vraiment avec l’électorat. Les Brexiter ne l’avaient pas non plus emportés avec une énorme majorité lors de leur référendum.

    1. Aristarkke

      Un de ces quatre, les ménagères devront finir par payer une taxe compensatoire puisqu’elles empêchent des cuisiniers salariés de bosser à leur place. Donc d’empêcher l’apparition d’un volume dodu de cotisations…
      Cela dit, les outrances, surtout médiatisées, se contestent mais cela fera de la marge gaspillée dans une péripétie judiciaire dont une TPE se passerait volontiers.

      1. BDC

        … et les plombiers qui réparent leur plomberie eux-mêmes, hein ? Et les agriculteurs qui subtilisent des patates et du lait à la MSA … des années de cotisations à redresser Harry !

  23. Aristarkke

    D’un texte étudié il y a fort longtemps dans une lointaine, très lointaine galaxie un pays proche qui a depuis disparu dans sa forme d’alors, c’est Lewis Carroll qui avait énoncé ce paradoxe qu’il valait mieux avoir une pendule arrêtée, donnant l’heure exacte deux fois par jour plutôt qu’une pendule retardant d’une seconde par jour puisqu’il faudrait 86.400 jours pour qu’elle soit de nouveau en phase parfaite… et pour une journée seulement…

  24. MCA

    Dernières nouvelles :

    L’assemblée nationale a validé ce vendredi 18 octobre la suppression de la taxe d’habitation sur les résidences principales pour 80% des ménages en 2020 et 100% en 2023.

    Les députés ont adopté l’article 5 du projet de budget 2020 avec 34 voix pour et 20 voix contre.
    _______________________________________

    577 élus, 54 votants….

    1. petit-chat

      Maintenant, j’en arrive à avoir plus les jetons quand « ils » suppriment un impôt que lorsqu’ils en pondent un nouveau…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.