Bac 2020 : une grande cuvée en perspective

par Marion et h16

Au petit pays des grosses feignasses et des gommettes colorées, le boss, c’est Jean-Michel Toutvabien. Les grosses feignasses, elles ne l’aimaient pas trop parce que s’il avait promis de ne pas faire de « Loi Toutvabien », il avait comme les autres avant lui tout réformé quand même, parce que lui, ce n’était pas pareil, lui il savait ce qui était bien. Il avait dit que le baccalauréat, c’était trop compliqué, qu’il fallait le simplifier et pour bien le simplifier, il a créé une véritable usine à gaz à laquelle personne ne comprend rien.

Avant, ce n’était pas parfait, mais au moins on comprenait. Il y avait les épreuves anticipées en première et puis une semaine d’épreuves à la fin de l’année de terminale.

Maintenant, il y a les E3C1, E3C2, E3C3, le contrôle continu, les épreuves terminales de première pour les « renonçants » qui abandonnent une des trois « spécialités », les épreuves anticipées de français qui sont maintenues, les épreuves de spécialités en terminales, les épreuves terminales – philosophie et grand oral.

Simplicité.

Les grosses feignasses, elles ont bien tenté de dire que c’était n’importe quoi, que le calendrier était trop précipité pour organiser tout cela convenablement, que cela affaiblissait encore le niveau, que ça allait mettre les élèves sous pression constante. Mais Jean-Michel Toutvabien a répondu « Tout va bien », que ces feignasses n’étaient qu’une minorité zadiste radicalisée à la limite du nazisme et des HLPSDNH.

Et tout s’est déroulé comme prévu, c’est-à-dire mal.

Comme prévu, les E3C1 se sont déroulés dans des conditions chaotiques, variables d’un établissement à l’autre, variables à l’intérieur d’un même établissement. Comme prévu, les élèves de première ont subi un stress permanent car ils sont constamment évalués pour le baccalauréat et, comme tout se fait dans la précipitation, les professeurs ne peuvent répondre à leurs interrogations légitimes que par un grand « on ne sait pas ». Comme prévu, on ne sait toujours pas en quoi consistera le grand oral. On sait seulement qu’il doit être préparé sur l’année de première et de terminale et que l’année de première est terminée.

La castagne entre les grosses feignasses et leur boss était bien entamée lorsqu’un Chinois a mangé un pangolin, déclenchant la crise Covid19.

Et là, contre toute attente, Jean-Michel Toutvabien, pourtant en improvisation totale, s’est brutalement radicalisé.

Contre toute attente, les grosses feignasses ont appris – incrédules et par voie de presse – le 26 février 2020 que tout était prêt pour l’enseignement à distance.

Contre toute attente, le 11 mars, on assure que fermer l’ensemble des écoles est une option « jamais envisagée ».

Contre toute attente, tout va bien puisque tout est prévu : le 12/03, l’annonce est officielle et tous les établissements scolaires seront fermés.

Et tout est prévu : le 16/03, tout le monde pourra télétravailler… Malheureusement et contre toute attente, pas de chance pour Jean-Michel Toutvabien : les logiciels de l’État n’ont pas supporté la charge et tout a planté. Pourquoi diable ? Non parce que ces plateformes ont été codées avec des pieds recouverts de moufles, mais à cause des Russes (qu’on croyait pourtant occupés avec le zizi de Benjamin G.). Si si.

Continuant l’improvisation, Jean-Michel Toutvabien lance la « nation apprenante », puis les « vacances apprenantes » avant de carrément muter en Yves Duteil et ses enfants au bord du chemin.

Pendant ce temps-là, les grosses feignasses et les élèves s’organisent. Si l’Edulcoration Nationale n’était pas prête, la société civile, elle, trouve des solutions : Discord, Zoom, What’s app et Youtube sont mis à contribution avec succès et sans rien attendre d’un ministère complètement dépassé. Apparemment, les grosses feignasses ne sont ni réfractaires au changement, ni incapables de souplesse et d’adaptation.

Heureusement l’État intervient alors pour dire aux feignasses d’arrêter, de passer par les plateformes officielles, parce que RGPD et gneugneugneu. Sans l’État, qui diable saboterait des solutions qui fonctionnent bien ? En attendant, il y a donc des cours de philosophie, de mathématiques, d’histoire-géographie, ou encore de littérature sur Discord, avec du matériel payé par les feignasses elles-mêmes, et cela même si Sibeth a dit qu’elles ne travaillaient pas.

Enfin, pour parfaire le tableau, Jean-Michel Toutvabien annonce que les épreuves du baccalauréat général, technique, professionnel et pire encore du brevet vont être supprimées.

Tout diplôme sera donc délivré au contrôle continu.

Horreur : Jean-Enzo réalise soudain qu’il aurait dû bosser régulièrement plutôt que tout miser sur son talent le jour de l’examen. Abomination : tout un peuple s’angoisse alors de savoir « Que vont valoir les diplômes et est-ce que quelqu’un ici pense aux enfants ? »

Interrogation d’autant plus hypocrite que cela fait un moment que les enfants ne sont plus la préoccupation du Ministère de la Désinstruction Nationale, tout, absolument tout, étant systématiquement mis en place pour les priver de toute faculté de réflexion.

Certes, ce diplôme cuvée 2020 ne vaudra pas grand-chose mais comme la cuvée 2019 et la précédente, en réalité.

L’année passée déjà, on s’en souvient, certains des professeurs avaient, devant les injonctions scandaleuses de l’administrations pour les barèmes (les Inspecteurs Pédagogiques Régionaux enjoignaient les plus feignasses à remonter les notes) et pour protester contre la réforme, refusé de rendre les notes du baccalauréat. Les irrégularités dans les jurys avaient été nombreuses.

Quant à l’année prochaine, le baccalauréat n’aura pas plus la même valeur suivant l’établissement et au pays de la Carte Scolaire Obligatoire, tout cela risque d’être bien sale.

Surnagera la seule question de savoir comment truquer les résultats pour obtenir le fameux « 90% d’une tranche d’âge au bac’ » et, compte-tenu du taux élevé de Jean-Enzo, cela promet quelques tornades de facepalm. On devra aussi se demander quand Jean-Michel Toutvabien informera ses professeurs avant BFM et quand les pangolins de l’administration dégageront pour enfin laisser les professeurs faire ce qui est bon pour leurs élèves et d’une manière plus générale, laisser la société civile s’organiser.

Ne vous inquiétez pas. Contre toute attente, tout va bien se passer. Et comme tout va bien se passer, nécessairement, ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires571

    1. Husskarl

      Ca fait un bail, il y a déjà plus de dix ans, je me rappelle avoir été dubitatif devant ma copie de maths, c’était trop facile, j’ai bien cherché les pièges pendant 10 minutes, y en avait pas…
      De toute manière, hors propagande (pudiquement nommée ECJS), on y apprend rien.

      1. theo31

        On y apprend à fréquenter correctement les bordels le dimanche. Sauf que la dernière foire aux putes ne s’est pas déroulée comme prévue.

      2. soopochoux

        Ah, merveilleux cours d’ECJS, je me rappelle encore des premiers mots du prof: « ECJS, éducation civique, juridique et sociale… Sociale, socialiste, socialisme. Quels sont les bienfaits du socialisme? » Manifestement, « vous voulez dire benito et adolf? » n’était pas la bonne réponse.

  1. Le Gnôme

    Le véritable examen est la fin de la première année de fac, celle où le massacre des bébés phoques bacheliers est insoutenable et où le sang coule à flot.

    1. Calvin

      Penses-tu !
      On augmente le numerus clausus de médecine (ce qui est une bonne chose en soi) donc on va bientôt avoir des médecins incultes, analphabètes et paresseux.
      Parfait pour les futures épidémies.

      1. gameover

        « La castagne entre les grosses feignasses et leur boss était bien entamée lorsqu’un Chinois a mangé un pangolin, déclenchant la crise Covid19. »

        :mrgreen:

        P’tain tu pourrais prévenir… 9h c’est ma pause café !

      2. pabizou

        La meilleure façon d’éviter la fuite des cerveaux n’est elle pas de ne plus en fabriquer? C’est déjà bien commencé regardez, personne ne nous supplie à genoux de lui prêter micron, pourtant ça ne pourrait pas nous nuire s’il dégageait

        1. theo31

          Pas sûr que ce soit un bon calcul. En dessous, c’est bien pire avec Sybeth la niais graisse et Bruno le Khmerde. Je te parle pas des scribouillards des ministères, ceux qui remplissent des cerfas quand leur môme se noie dans la piscine pour être dans les clous.

          1. Aristarkke

            Théoriquement, je dis bien, théoriquement, il est impossible à un gamin de se noyer dans une piscine, vu tous les dispositifs dont il a fallu la garnir et la tonne de Cerfa à remplir avant le bassin.
            Dans la pratique, le Cerfa atteste que le gamin s’est noyé là où il ne pouvait pas le faire, donc qu’il a enfreint les règles, donc que c’est de sa faute et tant pis pour la lourdeur de la sanction.

            1. lafayette

              bon pour les fuites c’est mieux de pas trop les remplir, c’est le principe du verre à moitié vide.

              Mais encore faut-il de la qualité pour viser un te niveau. le bac c’est 20% de plein 80% d’oubli.

      3. P&C

        C’est sur, le numérus clausus est génial… pénurie de médecins, d’infirmiers, voire d’aides soignants…

        A coté de cela, des hordes d’étudiants qui ont le niveau mais qui vont moisir en fac ou se réorientent.
        Quel p*tain de gâchis.

        Tout ça pour défendre une invention de l’Arsouille.
        ;
        Alors que ce ne sont pas les gens talentueux et volontaires qui manquent.

        Le système cubain n’est pas si idiot : les gamins y entrent d’abord comme élèves aides soignants. Ceux qui ont le niveau entrent en formation infirmier. Les infirmiers qui ont le niveau entrent en formation de médecine.

      4. P&C

        On en a déjà.
        Médecins étrangers, recrutés en FFI pour les payer pas cher, et qui ont parfois un niveau discutable.

        Merci le numérus clausus.

          1. P&C

            Le numérus clausus est responsable de la pénurie de médecins, et aussi de la baisse de niveau…

            Ben oui, comme y a pas assez de médecins, on recrute des médecins étrangers en statut FFI pour ne pas les payer cher… or certains pays ont des formations de médecine de qualité discutable.

            La crise du Covid a permis aussi de montrer que l’excellence universitaire française est à l’os.

            1. durru

              Objection. La qualité « discutable » des formations de médecine à l’étranger est un argument bien confortable, surtout pour ceux qui ont mis en place la pénurie (comme d’hab’, quoi). Sauf qu’elle est tout sauf vraie. C’est pas pour rien que la plupart des internes qui arrivent en France (souvent par des filières tout à fait légales) y restent, à la demande de leurs supérieurs. S’ils étaient si nuls que ça, on s’en débarrasserait vite fait.
              D’ailleurs, exemple flagrant de mensonge effronté, la Roumanie et ses universités de Cluj et Iassy, qui dispensent des formations de médecine en français. Le conseil de l’ordre et plein de professeurs ont fait tout un barnum (et, bien sûr, mis en place tout un circuit de cerfas) pour empêcher les petits Français qui vont étudier là-bas de rentrer professer en France, jusqu’à avoir un nombre de suicides bien significatif dans la population d’étudiants Français là-bas, qui étaient confrontés, au-delà des problèmes d’acclimatation, à ces nouveaux et imprévus pièges. Mais, « en même temps »©, les mêmes ne se gênent le moins du monde à faire venir des internes Roumains ayant suivi les cours des mêmes universités, de la manière la plus légale qui soit. Internes qui, comme mentionné plus haut, le plus souvent y restent, vu qu’ils sont si incompétents.

              Faut arrêter de croire ce qu’ils racontent. « Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas » est devenu LE critère absolument nécessaire d’évaluation des politiques en France.

              1. RV

                Eh ouiiii, mais tu ne te rends pas compte ! Ils n’ont pas passé LE concours et en plus ils ont payé leurs études à une fac privée, DONC ils ont acheté leur diplôme, DONC ils sont mauvais.
                Même chose en Espagne. Nombre d’étudiants sont dans des facs privées et paient leurs études (kinés, infirmiers, pharmaciens, médecins, vétos) parce qu’il n’y a pas la capacité de formation ici.

                1. durru

                  Même pas question de privé dans mon exemple, c’est des universités publiques. Seulement, ILS n’ont pas le contrôle, hein.
                  Faut savoir qu’un interne étranger, lorsqu’il arrive en France, il en a rarement des attaches, il est donc à la merci de la structure qui l’a fait venir, il va rester 24h/24 à l’hôpital et être corvéable à merci. Ce qui n’est pas tout à fait le cas pour un Français, évidemment.
                  Et ce sont les mêmes qui pontifient à longueur de journée sur tous les canaux média en ce moment…

                    1. durru

                      Oui, j’avais compris. Je disais seulement que même si ce genre d’argument n’est pas recevable, il y a pourtant plein de gogos qui acceptent la situation sans ciller…
                      On parle là d’esclavage moderne et de nouveaux esclavagistes. Et c’est le monopole qui le permet. L’Etat tout puissant, qui délègue en fait à qui de droit 🙁

              2. Artiste

                Je me rappelle le cas d’un mélanoderme médecin diplômé de l’université Patrice Lummumba de Moscou embauché par un organisme d’Ille de France et dont certains s’étonnaient qu’il ne parle pas le Russe.

          2. Stéphane B

            Je crois que je l’ai connu deux fois aux urgences, lors de mes deux derniers passages. Alors pire que ça, je ne vois pas.
            Lors de l’avant dernier passage aux urgences, la veille, le samedi 23 décembre au soir, je suis allé voir le médecin de garde, un type d’une trentaine d’années qui m’a dit que mon souci, ce n’était rien alors que je pouvais à peine respirer à cause de la douleur: paracétamol.
            Le lendemain matin, après une nuit de merde, soit le 24 décembre, je file aux urgences. Je vois deux internes. Quand je leur ai décrit mes symptômes, ils n’ont même pas pensé une fraction de seconde à une cote flottante. Ils m’ont fait faire une radio de contrôle aberrante.
            Pour eux, c’était névralgie. A l’époque je prenais un médicament quotidien. Je leur ai dit mais ils m’ont refilé un anti-inflammatoire contre-indiqué totalement avec mon médicament quotidien.
            Et sur leur écrits, ordonnance et CR radio, des fautes.

            J’ai attendu que mon toubib rentre de vacances le 3 janvier pour aller le voir. Je lui ai expliqué mes symptômes, il a explosé de rire et m’a dit cote flottante cassée. Radio de contrôle et cote flottante cassée.

            Il y a deux mois, je me casse la gueule en descendant une cale d’accès à la plage. Le pied gonfle donc entorse. Je vais aux urgences pour une radio de contrôle, la cheville ayant triplé et une douleur anormale au milieu de la jambe. Radio de contrôle et fracture péroné. L’interne, sa première garde un weekend, appelle l’orthopédiste pour savoir ce qu’il faut faire.
            Je n’ai pas vu ce monsieur, juste aperçu quand il est allé voir la radio et quand il est reparti. Quelques instants après, l’interne vient me voir et me dit « on va faire un plâtre ». Ma femme, ex infirmière militaire, faisait des bonds, la traitait d’incompétente. L’infirmière en charge du plâtre m’appelle, j’y vais, elle voit ma jambe bien enflé et la cheville de la taille du genou et elle blêmit. Elle est partie dire à l’interne qu’elle ne me plâtrerait pas et qu’on ne plâtre pas une personne ayant un hématome comme j’avais, à moins de vouloir qu’il ait une phlébite et qu’il y reste.

            Je pense donc avoir évité le pire par deux fois, mais pas grâce aux médecins.

            1. Rick Enbacker

              Il y a 2 ans, ma tante est hospitalisée en état de très grande faiblesse. Elle passe une batterie d’examens, radios, scanners, etc., et elle ressort 1 semaine après, l’hôpital ayant gardé tous les résultats de tests sans même les transmettre à son médecin traitant. Un mois après elle a de plus en plus décliné et elle se met à cracher du sang. Après que le toubib ait réussi à se procurer les clichés de l’hosto et une visite chez le pneumologue, le diagnostique est établi : cancer généralisé en phase terminale avec plusieurs tumeurs aux poumons qui étaient parfaitement visibles sur les clichés de l’hosto. Ma tante est morte un mois après.

              1. Ours Blanc

                Les FFI (faisant fonction d’interne) d’origine étrangère sont la variable d’ajustement des hôpitaux français. Peu importe les compétences, il faut un nom sur le tableau de garde et un médecin dans le service. Il y a à boire et à manger. Lors de mon internat, c’était caricatural. L’un d’origine marocaine avait un cursus identique à la formation française et était excellent. L’autre d’origine syrienne était une catastrophe ! Exemple, je prend en charge (j’étais le seul interne SAMU/urgence du petit hôpital) deux infarctus en même temps (bon c’est rare). On appelle le médecin d’astreinte, notre syrien, pour un des deux patients et je prends en charge l’autre. Au bout de plusieurs heures, les infirmières de cardio m’appellent inquiètes car rien ne leur a été prescrit ! Mon syrien s’était barré… sans prescrire quoique ce soit… Mais les médecin français : pas toujours mieux. Autre exemple, garde dans un hôpital de plus grande taille. Appelé pour un bilan infectieux d’un nouveau né, on me demande de faire une ponction lombaire ! Jamais vu faire, jamais fait ! Je demande pourquoi moi alors que je ne suis pas qualifié pour ce geste… faut pas déranger le pédiatre d’astreinte pour rien (qui touche son forfait d’astreinte) : autant dire que ce soir là il a bougé… c’était il y a … 25 ans. Et depuis c’est toujours pareil ! Pas d’évolution notable. Les internes arrivent pas toujours bien cadrés : tout le monde s’en fout !

                1. lafayette

                  et suivant ce qu’ils prescrivent comme produits pour les personnes âgées cardiaques le corps de fini en passoire de partout. On a presque l’impression que les films ne sont pas que de la fiction. J’ai aussi perdu un proche avant la crise dans un cafouillage hospitalier. Comme quoi on reste des cobayes…

                  1. gameover

                    Je crois plutôt que bcp prennent la médecine pour une science exacte et ne tolèrent aucun impondérable ni aucune erreur, et c’est bien pour cela qu’il faut s’intéresser à ce que le chirurgien s’apprête à faire : ce n’est pas juste une case à signer sur un papier comme quoi on est au courant des risques… et allez-y, mon corps vous appartient, faites pour le mieux… oupa…
                    Moi aussi, ça m’arrive de péter un forêt en perçant un trou, même en faisant gaffe 😀

                    S’intéresser, j’ai remarqué que ça change aussi le positionnement du chirurgien… y en a un qui m’a sorti une fois après lui avoir mis gentiment mis la pression : ok, je vais voir si un de mes collègues plus spécialisé est dispo… et maintenant je peux me servir de ma main droite

                    Autre exemple, j’ai amené ma mère en consultation pour une opération de la cataracte : à la fin de la consultation il donne le rendez-vous pour l’opération et je lui demande si c’est lui-même qui va la faire… bah non, un de ses collègues… qui ? On verra… (genre on prendra le 1er qui passe dans le couloir, atta je vais pisser et j’arrive), quel taux de réussite ? On sait pas… J’insiste car pour moi ce genre de truc c’est intuitu personae, il change donc la date du rendez-vous et c’est bien lui qui l’a faite.
                    Beaucoup de chirurgiens de renom sont utilisés, lors de consultations, comme rabatteur pour alimenter leurs collègues…

                    1. Pheldge

                      « et maintenant je peux me servir de ma main droite … » ah, donc t’es gaucher. Et ça te donne l’impression d’une main étrangère ? 😀

                    2. Pythagore

                      J’en connais une qui s’est faite opérer à la Angelina Jolie, pour des raisons médicales. Opération ratée d’un point de vu esthétique, douleurs, dépression….
                      Le chirurgien qui était senser l’opérer est un pionnier ds son domaine et a fait des 1ères y compris celle du 20heure. Une vrai pointure. Sauf qu’elle ne sait même pas si c’est lui qui l’a opérée au final.
                      Probablement faut-il avoir un proche à l’entrée et à la sortie du bloc, pour savoir qui était vraiment là.
                      Elle a essayé de monter un dossier pour porter plainte, mais c’est l’omerta.
                      .
                      Il faut dire que Madame avait ses exigences et a voulu une reconstruction plutôt que du silicone ce qui était probablement une grosse connerie.

            2. Loch

              Urgences : les urgences sont meilleures dans d’autres pays?
              L’an dernier à Londres, l’interne était hyper sympa, mais complètement à l’ouest, sans parler du plâtre qu’on m’a mis. Expérience similaire en Grèce. En Chine, en revanche dans des villes comme Pékin ou Shanghai, c’est bon. Dans les plus petites villes, moyen. Au Japon, le top.

      5. Aristarkke

        Cela m’étonnerait fort que les premières strates des candidats juste après l’application du numerus clausus, étaient si mauvaises que cela.

    2. Aristarkke

      Moquais. Il semble que l’activité génocidaire est d’autant moins virulente que les débouchés de nombre de filières universitaires sont étroits et aléatoires.

  2. Calvin

    Mais c’est qui cette « Marion » qui co-signe ce billet ?
    La nouvelle Nabila du Boss ?
    Moi, je penche plutôt pour une grosse feignasse, une qui a choisi le métier d’enseignant pour les congés scolaires uniquement, pour finir de bosser très tôt chaque jour, pour le confort d’une classe remplie de gentils nenfants bien éduqués et respectueux…
    Pire, une grosse feignasse investie dans l’avenir de ces enfants qu’on lui confie, et, peut-être, qui essaie de faire son travail malgré l’ineptie qui vient de la rue de Grenelle.

    1. P&C

      Mouais…
      Je me rappelle de mon jeudi ordinaire d’il y a 2 ans et demi… 2H de cours le matin, le reste, que du TP (avec les deux classes les plus chiantes à la fin). J’avais même pas le temps de manger.
      Heureusement que je ne bossais pas le mercredi après-midi, ce qui me permettait de… rester au lycée préparer les TP du lendemain.

  3. Adresla

    Dès le 3ème paragraphe, j’ai déjà envie de m’énerver sur le génie de nos élites. C’est normlal ? En lisant le reste, ma foi, je me dis que ces pauvres jeunes, ils vont galerer dans le monde du travail, ou à l’auto-école. Mais heureusement, bientôt on y viendra aussi au 90% de réussite au 1er passage du permis, suffit de dormir pendant l’examen.

    1. Calvin

      L’important, c’est que chaque citoyen soit capable de cocher les bonnes cases des futures attestations qui ne manqueront pas de régenter notre vie.
      Une attestation pour sortir, une pour un travail, une pour ses pratiques sexuelles, une pour regarder la télé, … et un Cerfa pour les gouverner tous.

      1. Al Bundy

        « L’important, c’est que chaque citoyen soit capable de cocher les bonnes cases  »

        L’important est surtout qu’il veaute bien !

    2. Husskarl

      Le monde du travail dérive avec les résultats médiocres de l’EdNat, je ne compte plus le nombre de fautes dans les e-mails. Fautes si graves que les phrases prennent divers sens pour chacun et que cela aboutit à des cata.

  4. Blondin

    Allez un petit mot sur cette merveilleuse réforme du bac ; j’ai une fille en première et donc aux premières loges.
    Plus de L, ES ou S, (l’équivalent pour les plus anciens ici des A, B et C/D d’il y a 30 ans) mais trois matières à choisir en plus du tronc commun ; pourquoi pas ? Le but étant que les élèves fassent des choix qui les intéressent. « vous allez voir c’est chouette on va ruiner Acadomia car les élèves seront motivés et n’auront plus besoin de cours particuliers » – discours du Proviseur)
    Sauf que.
    Il n’y a pas Maths dans le tronc commun !!!!!!
    Vous avez bien lu.
    Du coup, à part ceux qui sont certains de faire des études littéraires, tous les élèves prennent Maths en option.
    ah oui mais…
    Cette option Maths est calibrée pour les super forts en maths. Donc ceux qui avant auraient fait ES rament comme des bêtes pour suivre.
    Et les parents qui le peuvent paient des cours particuliers.
    Encore une mission réussie !!!

      1. theo31

        Acadomia qui est peuplée de profs du public mis à disposition par le ministère pour récupérer leurs propres conneries. Grandiose.

        1. Murps

          Acadomia rempli d’enseignants du public ? Sérieux ? Ca me surprendrait, quand on voit le prix horaire qui est facturé au client et ce qui reste au prof après ses frais de déplacement et le temps passé… Autant rester chez soi ou se trouver ses propres clients.
          A moins que vous ayez des informations dignes de confiance à ce sujet…

          Ah si, je connais une prof qui a pratiqué une année pour payer son loyer car son salaire de début de carrière ne lui permettait pas de joindre les deux bouts (en particulier rembourser son prêt étudiant). Elle n’a pas rempilé l’année d’après : à peine rentable, surtout si vous grimpez dans la grille de salaire.

    1. Stéphane B

      Les maths en option sont l’équivalent de celles de la filière « S » donc normal que des gamins rament (et qu’est-ce que cela aurait été si c’était le programme terminale « C » !)

      Par contre, ceux qui ne prennent pas l’option risquent d’en baver plus tard. Car même dans des filières littéraires, on finit toujours par retrouver des maths.

  5. Blondin

    De toute façon, pour ceux qui sont en Terminale cette année, la réussite au bac est assurée ; avec la réforme et les nouvelles matières enseignées aux premières, il leur est impossible de redoubler !
    Mieux que 90, 100% de réussite au bac !

  6. RV

    Je refuse de faire quelque effort de compréhension que ce soit du fait de l’orthographe ou de la grammaire. Je jette.
    Si ça revient à la charge, je réponds que « du fête de lortografe, c’est un con prêt en cible ». Si on a besoin de moi, on fait l’effort, si on le prend mal, on va se faire foutre.

      1. RV

        Mon PDG, c’est moi. Le PDG de la boite d’en face est respectueux de ses correspondants.
        Pour qu’on en vienne à devoir faire un effort de compréhension, il faut quand même que ce soit bien saccagé. Ça n’arrive heureusement pas tous les jours, je ne mets jamais le curseur sur « 0 », ni sur « max ». Pour quoi que ce soit.
        Je n’ai aucun scrupule à dire à quelqu’un que son orthographe rend son texte équivoque. AUCUN.

        1. RV

          En général, ce sont des gens qui cherchent un taf ou un stage. Mieux, des parents qui cherchent pour leur progéniture; là, je leur demande si ce sont eux qui vont venir bosser.

          1. Opale

            Très courant dans le Sud, le gentil papa ou la douce maman accompagne le fiston chez le méchant patron pour faire l’entretien à sa place, vérifier qu’on ne moleste pas trop fort l’enfant prodige, et faire l’apologie d’une huître sans perle.

      1. RV

        Oui, vidéo marrante mais c’est caricatural, il y a effectivement des finasseries tordues mais on peut/doit avoir un minimum de rigueur, ça n’a rien d’impossible, particulièrement en ce qui concerne la grammaire.
        Je peux laisser filer quand ça ne nuit pas à la compréhension et que je ne dois pas arrêter de lire pour réfléchir au sens de ce que le correspondant à voulu dire. Ce n’est pas toujours le cas. Pire, devoir lire à haute voix…
        Il demeure que je reçois de ces trucs…

        1. MarieA

          Comme des erreurs a/à…

          On plaidera la faute de frappe même si les touches sont à l’opposé du clavier…

          Heureusement que le Patron ne licencie pas dès la première faute de français! 🙂

          1. durru

            Beaucoup d’erreurs a/à qu’on voit (notamment sur ce site) sont dues aux correcteurs automatiques des smartphones (j’ai toujours eu l’impression que l’ordinateur est plus intelligent que moi – ou en tout cas c’est ce que ceux ayant écrit les logiciels pensent) qui remplacent souvent à leur guise et on s’en rend compte souvent trop tard.

        2. kekoresin

          Pas si caricatural en fait, le français est une langue complètement tordue.

          Malgré tout, lorsque j’étais chef d’entreprise j’éjectais systématiquement les candidatures truffées de fautes surtout par convention, parce qu’un client qui reçoit un courrier plombé d’erreurs d’orthographe classera la boite dans une case « pas sérieux ». Pas le temps de faire de la philosophie quand des gens comptent sur toi pour leur verser un salaire en début de mois.

  7. Flo

    D’un lecteur du Figaro le jour de l’annonce de Mr Toutvabien:
    « Le ministre a maintenu une épreuve écrite unique. Pour ne pas être reçu cette année il faudra en faire la demande à l’Académie en recommandé. La CGT de La Poste proteste »

  8. kekoresin

    J’ai l’impression d’entendre Claude Piéplu en lisant ce billet.

    Oui, on a tous notre petite voix intérieure lorsqu’on lit, une voix assez indéfinissable. Mais là, ma petite voix s’est effacée brutalement pour laisser place au monde des Shadoks, ces créatures ineptes qui passent leur temps à inventer des bidules pour se créer des problèmes à résoudre. J’ai depuis peu l’étrange sensation que ces créatures existent et qu’elles ont pris ce pays comme terrain d’expérimentation, envahissant les esprits faibles tels des profanateurs de série B. Oui les Shadoks ont pris corps au sein de l’élite car les politiciens présentent le plus de compatibilité avec la pensée shadokienne. Alors oust les reptiliens et autres petits gris vicieux from outerspace, les Shadoks sont parmi nous en utilisant les enveloppes corporelles de nos Homer Simpson au pouvoir.

    L’autre explication est tellement dérangeante que je préfère croire à la théorie des Shadoks !

    1. Higgins

      Idem. Les Shadocks sont une explication « confortable ». Pour l’autre, à moins d’imaginer que cela est un plan ourdit, je ne vois pas.

      1. Blondin

        Moi ça me rappelle les pubs Bahlsen de mon adolescence avec M. Plus, qui pousse les employés à mettre plus de chocolat, de blé, etc.
        Sauf que là, avec l’administration française, c’est M. Moins, celui dont le seul but est de baisser la productivité de ceux qui bossent.

  9. pabizou

    Sécurité, droits de propriété,liberté, enseignement, justice, santé, emploi, est ce qu’il reste quelque chose qui fonctionne encore dans ce pays? Putain, ça va durer combien de temps? Combien de temps va-t-on supporter de voir une caste de minables détruire tout ce dont ils se mêlent quand personne ne leur demande rien?

    1. theo31

      Tant que les électeurs voteront pour ces baltringues. Ce n’est malheureusement pas près de changer, même avec 20 000 morts du covid.

      On va rigoler avec la relance « économique » de Bruno qui échouera lamentablement en albsence de réformes structurelles.

  10. panchovilla

    sur l’informatique et les applis privées, ça rejoint un reportage télé récent sur une infirmière qui s’est inscrite sur le site de la « réserve sanitaire » et en un mois n’a eu aucune sollicitation pour venir en renfort !!!! là-dessus un bricoleur fabrique une appli dans sa cuisine entre la poire et le fromage, la propose aux hôpitaux et aux soignants, et là bingo ! le jour même elle a moultes sollicitations et appels à l’aide de la part d’établissements en burn out…On interroge la présidente de la fameuse réserve (encore une belle planque) qui droite dans ses bottes explique que tout est normal, que tout va bien, et que c’est elle qui fait tout bien comme il faut….

    deuxième point : la confusion permanente des journalistes et autres sachant entre « service public » et « fonction publique ». Et non ! raté ! un service public peut être assumé par le privé (école privée, clinique privée, transports urbains privés, gestion de l’eau privée, répurgation privée…) et personne ne s’interroge sur le fait que les cliniques ne se plaignent pas de manque de moyens (gneugneugneu) alors qu’elles facturent moins chers à la sécu le prix de journée et disposent de lits que curieusement on n’utilise pas préférant de coûteuses opérations TGVesques rididules et incohérentes (disperser les malades sur tout le territoire…pffff…c’est juste criminel). Vous avez vu, j’écris comme Proust des phrases de deux kilométres ! (ps : j’ai aussi l’impression que l’établissement du Pr Raoult est privé….ce qui expliquerait peut-être une certaine animosité).

    enfin, la grosse rigolade du jour : ceux qui hurlent que le port du masque est une atteinte insupportable aux droidlom sont les mêmes qui trouvent normal que Mohammed interdise à l’Aziza (« ici c’est chez toi » chantait l’autre andouille) de sortir sans son voile 🙂

  11. hub

    Les différentes plateformes académiques ont toutes planté les unes après les autres, tant le trafic y a augmenté, au début de la période annoncée de « télétravail apprenant ». Les professeurs ont dû se rabattre sur d’autres applis, d’autres sites, employer leur boîte mail perso, répondre aux parents, aux élèves, et surtout aux proviseurs. En moyenne plus d’une centaine de mails par jour… Puis vint LE mail ministériel qui gronda tous les professeurs en leur disant : cépabien, cépabien, vous n’êtes pas couverts en traitant ça de façon personnelle. Le moyen de faire autrement? Les professeurs apprirent ensuite que tous ces efforts n’auront servi à rien puisque les notes de contrôle continu des deux premiers trimestres compteront. Sauf que, eh bien voilà, il y a eu nombre de blocages, puis les grèves… Ces notes sont donc rares.
    Là, je ne vous raconte que la surface , la gestion de la crise non pas au jour le jour, mais au jour d’après. Sur le fond, il y aurait tant à dire….

    1. Higgins

      « Vous n’êtes pas couvert », la phrase qui tue est lâchée. Contre quoi, contre qui, comment? Personne n’est capable de le dire surtout dans un domaine aussi « dangereux » que les cours par correspondance. Insidieusement, les textes et règlements régissant les activités qui relèvent chez nous de la puissance publique ont perdu de vue leur fonction première, organiser le travail, vers un salmigondis immonde visant à dégager la hiérarchie de ses potentielles responsabilités en cas de dysfonctionnement. J’ai cité l’autre jour le cas des 70 km/h aux intersections mais il y en a plein d’autres. Le système éducatif français est à reconstruire entièrement. C’est bien un signe des temps que de voir des enseignants se servir d’application existante pour suppléer au désastre de l’administration centrale. Il y a encore dix ans, beaucoup de profs rechignaient encore à se servir de l’informatique. Décidément, la mer qui se retire laisse apparaître beaucoup de cadavres puants sur le sable. Pourtant, cette plage et l’océan paraissaient si beaux tant que la marée s’obstinait à ne pas descendre. Un paysage idyllique.

        1. Blondin

          Le pire ennemi de l’Education Nationale c’est l’administration de l’Education Nationale.
          1 administratif pour 2 profs, record mondial !
          On peut en virer les 4/5°, dont la seule fonction est d’exiger des rapports débiles aux profs et de leur prodiguer des conseils inutiles.
          Par ailleurs, un sacré ménage à faire chez les « spécialistes » des sciences de l’éducation, les khmers rouges du pédagogisme.
          Le seul gros problème c’est que les profs n’ont toujours pas compris qui était vraiment leur ennemi.

          1. Rick Enbacker

            J’ai affaire tous les ans à une imbécile de secrétaire de direction qui n’a pas encore compris que les heures de cours que je fais dans son établissement font partie de mon service statutaire et ne sont pas des vacations. Elles sont donc systématiquement amputées du tiers de leur rémunération normale.
            Chaque année ça recommence et je suis obligé de réexpliquer et de faire effectuer la correction à chaque fois.

            1. Al Bundy

              D’un autre coté, faut bien donner du taf à ce qui sort de cette même administration: Tamponne cerfa, what else ?

              Nous avons certainement le record mondial d’étudiants en sociologie / histoire de l’art / découvreur de binouzes acadiennes et autres métiers d’avenir.

              Bon, apparemment ce sont des vocations, mais qu’ils n’aillent pas couiner ensuite pour obtenir mon pognon

  12. Hermès Honshappo

    Reçu hier du lycée de mon gnôme…

    « Les cours sur Discord sont très appréciés des élèves car cela leur permet de poser des questions. Ils suggèrent que ce mode de fonctionnement soit généralisé (« Discord » ou autre plateforme) si cela est possible.
    – Certains professeurs ont mis en place ce moyen de communication en urgence quand la plateforme officielle n’était pas encore opérationnelle. Le serveur
    « Discord » ne respectant pas les critères de RGPD, il ne peut être utilisé que si les parents l’acceptent en signant une autorisation. L’outil « Classe Virtuelle » est opérationnel et peut donc être utilisé par les professeurs.

    Ca fait 4 semaines que les élèves organisent les cours journaliers sur Discord. C’est les élèves qui ont monté les groupes, et qui ont invité les profs.

    2 surprises:
    – d’abord, ça devient les professeurs qui ont mis en place des cours sur Discord? Amusant, car je pense qu’un seul d’entre eux connaissait Discord avant le 16 Mars.
    – ensuite, on nous laisse utiliser Discord, mais en signant une autorisation (Cerfa Forever Power?). Mais on nous encourage quand même à utiliser une autre plateforme? Et la logistique quand la moitié des élèves seront sur l’une at l’autre moitié sur l’autre, c’est qui qui va la gérer? L’EdNat qui ne reconnait pas l’existence de Discord? Les profs qui ont déjà du mal à gérer Discord? Le support technique de « Classe Virtuelle » inexistant, qui a bien du mal à faire fonctionner le bouzin?

    Déprimant

  13. RV

    Oui, vidéo marrante mais c’est caricatural, il y a effectivement des finasseries tordues mais on peut/doit avoir un minimum de rigueur, ça n’a rien d’impossible, particulièrement en ce qui concerne la grammaire.
    Je peux laisser filer quand ça ne nuit pas à la compréhension et que je ne dois pas arrêter de lire pour réfléchir au sens de ce que le correspondant à voulu dire. Ce n’est pas toujours le cas. Pire, devoir lire à haute voix…
    Il demeure que je reçois de ces trucs…

  14. raph2106

    En tant que professeurdézékol, merci pour ce billet. Il a tout juste. Allez hop, fin de la pause, je retourne sur mon padlet et mon site internet interdits par l’état.

  15. Rick Enbacker

    Mail reçu d’un de mes étudiants de 2ème année, 3 semaines après la mise en place de ma propre plateforme de cours/TD/TP en ligne, les étudiants ayant bien entendu été informés le 1er jour de la mise en place :

    « Bonjour,
    Monsieur je voulais vous demandez comment accéder au plateforme que vous mettez les cours parce que je l’ai pas vu sur modèle svp , et je sais pas le nom du plateforme. »

  16. Rick Enbacker

    Autre exemple, l’an dernier pendant une séance de TP sur PC en 1ère année de fac :

    Je passe 1h à briefer les étudiants à chaque séance
    Un des étudiants me dit qu’il ne comprend rien.
    Je lui demande de d’abord lire soigneusement le sujet et d’essayer de le comprendre tout seul, puis de revenir me poser des questions précises si tout n’est pas clair pour lui.
    Au bout de 10 mn il éteint son PC et se barre sans rien dire, 1h avant la fin de la séance, et sans me rendre son compte-rendu.
    Le lendemain il me l’envoie par mail sans aucune explication. Je lui répond que la date limite était la fin de la séance et que son compte-rendu ne sera donc pas noté.

    Voici ce qu’il me répond :

    Monsieur *****,

    Sincèrement, je regrette de vous dire que je ne m’attendais pas à ce genre d’agissements et de propos de la part de quelqu’un de votre niveau.

    Oui, effectivement, je vous ai envoyé le travail avec plus de 24 h de retard parce que j’étais dans un état de dépression à cause de vous suite à ce qu’il s’est passé avec vous en TP.

    Il est inutile de vous décrire le rôle d’un professeur face à un élève qui est en difficulté. Son devoir est d’accompagner l’élève pour le faire sortir de ses difficultés.

    J’ai constaté que vous étiez déconnecté de la réalité. Essayez de vous mettre dans la peau d’un étudiant en difficulté pour que vous puissiez mieux le comprendre.

    Déjà, je ne vous ai rien dit de mal et je ne vous ai rien fait de mal. La seule chose que j’ai faite, c’est de vous demander de l’aide.

    Il est vrai que vous m’avez aidé au début. Quand je vous ai demandé de l’aide plus tard, vous étiez énervé après moi, vous avez refusé de m’aider et vous m’avez abandonné. J’ai bien vu que vous étiez agacé par mes questions.

    J’ai essayé de faire de mon mieux possible pour avancer dans mon TP seul.
    Si vous m’aviez aidé, je ne serais pas parti avant la fin du TP.

    Cela ne servait à rien que je reste. Sachez que je suis parti car vous avez refusé de m’aider et vous étiez énervé à ce moment-là. Vous m’avez abandonné. Il n’était donc pas possible de vous parler dans de telles conditions.

    Par ailleurs, il est mensonger d’affirmer que je suis parti avec 1 h 30 avant la fin du TP (soit 11 h 00). En réalité, je suis parti vers 12 h (soit 30 minutes avant la fin du TP).

    Je considère que vous avez fait preuve de mauvaise foi à mon égard.

    Monsieur ******, je vous demande respectueusement d’assumer votre responsabilité en qualité d’enseignant de votre niveau.

    Cordialement.

    *******

    Après une bonne mise au j’ai mis 0 à ce snowflake et nous en sommes restés là.

    1. Opale

      « Vous m’avez abandonné » Ouh la la rien que ça, c’est la fin du monde, la vraie ce coup-ci.

      « Si vous m’aviez aidé, je ne serais pas parti avant la fin du TP. »
      et si vous l’aviez fait à ma place, ben je serai même resté un peu plus…

    2. taisson

      Rick, encore une fois je me mêle de ce qui ne me concerne plus.

      Mais, vu d’un regard totalement extérieur, comme si c’était celui d’un martien,( j’ai déjà expliqué pourquoi..) ,la réponse de cet étudiant est visiblement construite, avec l’aide de ses parents ou plus probablement avec celle d’un militant quelconque…A moins qu’il ne soit déjà militant lui même !

      Trop argumenté, presque trop « scolaire » pour être vrai !

      A moins que vous ayez une animosité réciproque avec cet élève (ça existe….)
      Le zéro est la seule réponse correcte.

      Et s’il à vraiment développé son argumentaire tout seul, c’est quand même assez formateur!

      1. Rick Enbacker

        Aucune animosité de mon côté.
        Il s’est juste trompé de cible, je suis vacciné contre la victimisation. Il a sans doute de l’avenir chez Greenpiss, Extinction de voix-rebellitude ou les Sauvageons de la ripoublique mais certainement pas chez moi.

      2. kekoresin

        La seule réponse est de lui dire que sa mère l’a chier 30 minutes trop tard et qu’on l’a mis sous O² 24 heures après la défécation. Qu’est-ce que c’est que 24 petites heures? Bien c’est le temps de maturation nécessaire pour transformer un mammifère en légume!

    3. Adresla

      J’adore cette réponse ! Une vraie merveille gauchiste à cheveux verts. On aurait presque envie de le prendre dans nos bras pour lui faire un câlin lol. Cet enfant n’a pas eu beaucoup de fessées dans sa vie ! Un bon zéro, mais le pauvre chéri ne peut pas comprendre pourquoi, il n’a jamais eu de zéro, il a toujours été parfait au lycée !

      1. Blondin

        C’est culte cette réponse.
        J’attends avec impatience le jour où il devra faire une soutenance un peu costaud ou même un simple entretien d’embauche.

        1. Vodkaman

          Oui, voire mieux…

          Un entretien préalable à une sanction disciplinaire…

          Pov’ choux, pauvre de nous, n’avons pas le cul sorti des ronces.

    4. Higgins

      Il me fait penser à l’autre imbécile qui s’est immolé par le feu pour protester contre les épouvantables conditions de vie faites aux étudiants en Grance. Bon, il devait bosser beaucoup parce qu’il en était à sa troisième première année!!!
      Sinon, pour les choupinous, ce témoignage vaut le détour : « Tout le monde admettait qu’elle était une bonne élève, donc on ne voyait pas où était le problème. » (https:/ /www.lepoint.fr/education/est-ce-vraiment-notre-victoria-cette-fille-hautaine-et-egoiste-31-03-2020-2369443_3584.php#xtmc=enfant-confinement&xtnp=3&xtcr=24). Bon, Choupinette est une petite conne mal élevée, c’est tout.

      1. Opale

        Savoureux ! C’est pas faute de les avoir prévenus, ces cons de parents.

        « C’est vrai ça, ce sont les profs qui sont puérils (!!) de refuser la mention à notre perle ! » Putain ils méritent des baffes aller-retour pour être aussi vaniteux et cons. Les chiens ne font pas des chats, btw…

      2. Rick Enbacker

        C’est édifiant, il faut vraiment que la réalité leur revienne dans la gueule pour qu’ils réalisent.
        Mais bon, vu comment certains jeunes parents « éduquent » leur progéniture ces derniers temps il n’y a rien de surprenant…

        1. Blondin

          Même pas étonné. Il y a quelques années, lors d’une réunion parents / profs, le prof de gym explique que beaucoup de filles refusent de faire les efforts demandés (courir, faire des abdos..).
          La quasi totalité des parents : « oui mais faut les comprendre, le stade est loin, elles sont fatiguées »
          J’interviens pour soutenir le prof en mode « elles obéissent point barre et si ma fille fait partie des gamines désobéissantes elle va m’entendre ».
          Je me suis fait traiter de facho !

      3. Aristarkke

        À lire les énièmes pages des présentations de presse, il semblerait que nombre de parents découvrent par le confinement que leur adorable progéniture est en fait un ramas de phénomènes durs à supporter toute une journée d’affilée…

    5. Higgins

      Je suis comme vous. Je peux expliquer longtemps et prendre tout le temps nécessaire pour répondre aux questions. Parfois, il convient cependant d’utiliser ce célèbre processus psychologique inusable et validé par l’expérience que j’ai appris dans l’armée des Indes, j’ai nommé le PMG. Une fois, j’en ai usé envers un jeune pétri de certitude et menteur comme un arracheur de dents. Il se trouve que je déteste les menteurs et j’ai contraint l’impétrant, surtout parce qu’il m’avait menti, à écrire un compte-rendu réglementaire. Quand on veut être sadique, c’est parfait comme instrument. Au bout d’une dizaine d’heures de labeur intense (il a du récrire son document au moins vingt fois), il a réussi à produire un document modèle. Ça ne l’a pas empêché de subir la ferme et tatillonne sanction qu’il avait mérité. Quelques années plus tard, j’ai eu l’occasion de le revoir par pur hasard. Il avait quitté l’armée des Indes et était (est toujours, je pense) ambulancier. Il est venu à moi et m’a remercié de ce que je lui avais infligé. Je précise qu’il était sincère dans ses propos et je ne doute pas que son employeur a avec lui un contre-maître des plus efficaces. Il avait visiblement compris la leçon.
      Il est souvent bon de mettre le nez de ce genre de godelureau dans leur caca de temps à autres.

        1. Stéphane B

          J’ai testé une fois le PMG avec un appelé. Il m’a menacé de se plaindre à la hiérarchie, ce à quoi j’ai répondu, pas de souci, mais pour toi y aura une mutation d’office à 300km minimum (régiment avec plusieurs antennes sur la région grand Est) et bien sûr une sanction disciplinaire, on va dire une bonne trentaine de jours de petit château vu sa connerie. Il a alors compris ou était son intérêt.
          Une autre fois, ce fut le PCB (processus du coup de boule) avec un autre appelé (1m95, 126kg) qui m’avait dit qu’il ne risquait rien et surtout pas un coup de boule de ma part. Mal lui en a pris de me faire cette remarque. Les autres appelés se tordaient, eux, de rire.

          1. s

            Oui tout dépend des circonstances. Dans mon cas, on était dans un endroit ou il est tombé un obus par cm² lors de la première guerre mondiale. Et quand sur ce terrain, il faut creuser une tranchée, vous avez de grandes risques de tomber sur un survivant. Dès lors, ne pas respecter une consigne peut mettre toute l’équipe en danger de mort et induit inévitablement un acte réflexe lorsque la personne ayant commis l’erreur prend ça en rigolant..

    6. kekoresin

      Rick, tu es un monstre !

      Tu aurais du l’orienter vers les commandos de marine histoire qu’il expérimente une autre genre de réponse aux jérémiades. Personnellement je ne pourrais pas faire ce boulot sauf à me donner l’autorisation de faire une poignée d’exemples en début d’année, le genre d’exemples qui consiste à enlever de l’équation les éléments qui se prennent pour des petits flocons de neige uniques dans l’univers qui leur doit tout, sous prétexte que la capote de papa a percé sous les assauts des chicots de maman. Ce genre de petit cancrelat qui invoque sans cesse la victimisation pour justifier sa médiocrité, ne mérite pas le dessous de ma semelle. Le pire, c’est qu’ils grossissent après l’école et souvent trouve une femelle aussi débile qu’eux pour se multiplier, avec pour seule ambition de se trouver un recoin sombre dans l’administration où ils pourront faire payer cher leurs frustrations.

      En sus du zéro, tu pourrais lui offrir un paquet de couches le temps qu’il passe le stade anal.

      1. Rick Enbacker

        Je suis très patient, mais comme tous les gens patients il arrive un moment où le couvercle de la cocotte-minute explose sous la pression et là, ça peut faire très mal.
        Mais j’essaie d’éviter que ça arrive dans la mesure du possible et je sais me contrôler.
        J’ai parfois envie de leur donner ça mais je me retiens :

        http:/ /h16free.com/wp-content/uploads/2010/02/cerfabobo550.jpg

        Et puis après 25 ans, je commence à être vacciné contre les pleurnicheurs et autres éclopés de la vie qui est trop trop méchante…

        1. kekoresin

          Moi aussi je suis très patient. Je suis capable de regarder mes ennemis agoniser longtemps sans autre forme de distraction.

          La phrase que je déteste le plus: « je ne souhaiterais pas ça à mon pire ennemi ». Les gens qui disent ça ressemblent à du Ricard avec de l’eau tiède, parce qu’à mes pires ennemis, tout ce que souhaite, c’est d’être en mal d’inspiration pour les voir souffrir !

    7. Calvin

      Rick, il faut être honnête sur ce coup là.
      Cet élève avait raison…
      Vous êtes déconnecté de SA réalité.
      Vous manquez d’empathie envers sa condition, qui est tout à fait typique de son éducation. C’est un enfant Roi, pardi, pensez-y, M. le professeur-manant.
      Et puis, qui sait, avec un tel profil, il va peut-être suivre la voie Royal :
      UNEF, ENA, Ministère de l’EdNat.
      Peu-être est-il idiot, mais alors, il a toutes ses chances à la tête de ce pays.

      1. Rick Enbacker

        A 14 ans, je veux bien, mais à 20 ans, quand même…

        Qui sait, avec la rancoeur accumulée, j’ai peut-être participé à l’avènement d’un futur Lallement… Mon Dieu, je suis un monstre !

  17. Stéphane B

    Le Canard enchaîné a déterré un rapport d’experts de la santé paru en mai 2019 qui dément formellement les affirmations du ministre de la santé, Olivier Véran.

    Ce dernier a rejeté la responsabilité de la pénurie de masques sur les gouvernements précédents. Manque de bol, ce rapport dit le contraire.

    Avis d’experts relatif à la stratégie de constitution d’un stock de contre-mesures médicales face à une épidémie virale.
    Dans leur synthèse, les experts préconisent en priorité : la constitution d’un stock de 1 milliard de masques de protection
    https:/ /www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/avis/avis-d-experts-relatifs-a-la-strategie-de-constitution-d-un-stock-de-contre-mesures-medicales-face-a-une-pandemie-grippale

      1. Higgins

        Un autre mensonge : https:/ /www.vosgesmatin.fr/sante/2020/04/09/requisition-de-masques-a-l-aeroport-de-bale-mulhouse-l-arrete-qui-contredit-castaner

    1. Stéphane B

      Les masques:
      • Les recommandations d’utilisation des masques en cas de pandémie n’ont pas à être modifiées :
      – dans la communauté : masques de soins portés par les patients symptomatiques
      – en milieu hospitalier : masques de soins portés dès l’entrée en chambre d’un
      malade et masques FFP2 pour les soins invasifs ou à risque respiratoire.

      • En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par
      foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population.

      • L’importance du stock est à considérer en fonction des capacités d’approvisionnement garanties par les fabricants.

      • Le stock doit être positionné au plus près des utilisateurs, avec un processus de
      distribution simple et lisible dans la communauté.

      • Le stock devrait être renouvelé pour éviter d’atteindre la date de péremption des
      masques. Il convient plutôt de constituer un stock minimal à renouveler, l’objectif
      étant que ce stock puisse tourner pour être utilisé dans les établissements de santé et médico-sociaux un an avant leur péremption.

      • Certaines associations en charge de patients particulièrement défavorisés devraient être dotées d’un stock de masques à distribuer.

  18. Tess

    Ecoutez la reine d’Angleterre et les recommandations de l’OMS qui pour protéger les contre le COVID19 sont prêts à enlever les enfants de leur famille. La famille d’Angleterre est impliquée jusqu’au trognon dans le trafique d’enfants.

    1. Tess

      L’administration Trump a arrêté plus de 160 milles pédophiles. Une première sous un mandat d’un président ! Il sait qui sont à la tête de ce trafique d’enfants mais ne peut pour l’instant remonter jusqu’aux sources mais se bat comme un diable contre ces saloperies.

              1. pabizou

                Non, je ne défends personne mais le complotisme est le pire ennemi de la vérité dans la mesure ou ce ne sont pas les faits qui sont niés, mais l’interprétation de ces faits qui empêche toute distance et laisse la place à l’émotionnel plutôt qu’à la vérité . On retrouve la même chose dans une autre des vidéos proposée par le site (voir la stratégie du choc)

                1. Tess

                  Ce que vous ne comprenez pas est que le complotisme est du côté de ces ordures ! Et vous tomber à pieds joins dedans ! il faut vous réveiller bordel !! Cela fait des années que je travaille sur le sujet de la pédophilie internationale. Mais les gens ne veulent pas voir ! L’humain c’est pas prêt pour voir ce qui lui impossible d’admettre. Les électeurs pensent voter pour un candidat mais en faite il est nommé par ces salopards. Macron en est l’exemple parfait ! Ces connards ne veulent pas soigner les gens, ils veulent les faire crever ! Les EHPAD sont un bon exemple.

                  1. pabizou

                    Qui es tu pour penser savoir ce que je peux admettre ou pas? Cela dit, tu peux penser ce que tu veux, ce n’est pas moi qui t’en empêcherai, d’autant que je me fous totalement de ce que les gens pensent de moi, autant en bien qu’en mal d’ailleurs cependant ce type de délires est presque aussi pénible que les trolls lorsqu’il dure trop longtemps .

                    1. durru

                      Bah, moi j’ai déjà commencé à appliquer la règle de base, « don’t feed the troll »… C’est malheureux à dire, mais c’est justement cette insistance qui m’a poussé.

          1. Tess

            800 miles sur plus de 300 millions d’habitants c’est pas énorme mais les stats ça doit pas être votre matière préférée ! En Europe de nombreux enfants sont enlevés sans qu’on les retrouvent.

          1. Tess

            Mes sources ? je ne les ai pas gardées ! Si je dis des choses c’est que je les ai entendues et vues de la bouche de Trump ! Je pourrais la rechercher mais cela me prendrait trop de temps. Je ne suis pas en confinement, je bosse !

            1. RV

              800 000 mouflets sur les 20 millions d’enfant de 0 à 10 ans des USA, soit 4%, c’est peanuts d’ailleurs ça se voit tellement peu que personne n’en parle.

              1. Tess

                En tout cas on arrive des centaines de milliers d’enfants qu’on ne retrouvent pas. En 2002 c’est 300 milles enfants qui ont disparue des radards aux EU. Et ceux qu’on retrouvent on été violés ! Les enfants violés par les prêtres et les membres d’une famille représentent rien ! On ne compte pas les enfants violés chez les juifs, les musulmans et les protestants ! Notre bon pape Francois est un pédophile ! il a été choisi par les mêmes qui sont des pédophiles. la pédophilie est une secte mondiale. Je précise que je suis catholique mais je ne peux soutenir les actes de la religions catholique. Le vatican est financé par des gens qui soutiennent la pédophilie.

          2. Stéphane B

            En fouillant, j’ai trouvé https:/ /revelationsrevolutions.wordpress.com/2018/04/27/le-restaurant-de-lelite-cannibale-de-l-a-comprend-katy-perry-meryl-streep-et-chelsea-clinton-en-tant-que-membres/

            et

            1. RV

              A tous les coups, c’est là qu’ils finissent les 800 000 mômes, dans des restaurants « cannibal ». Il doit sûrement y en avoir partout de par le monde. Clandestins et réservés à une élite informée.

              1. Opale

                Ça doit faire un paquet de restaurants quand même, parce que faut l’écouler toute cette bidoche. C’est pour ça que l’info filtre, ce ne sont plus des restos vraiment clandestins RV, ils ne peuvent plus faire transiter la marchandise aussi facilement que dans les 90’s.

                1. RV

                  30 kg de moyenne, rendement carcasse 53%, 10% saisis pas la DSV, on ne garde que le meilleur (dos et jambons, disons 50%, le reste dans les lasagnes), rendement de cuisine (os) 70%, restent 5Kg, ça fait jamais que 4 tonnes dans les assiettes.

            2. Opale

              Trouvé ça sur le site :
              https ://revelationsrevolutions.wordpress.com/2020/04/04/bill-gates-accuse-davoir-declenche-une-epidemie-debola-dans-un-village-africain-par-poutine/

              Cette même année, Bill Gates aurait avoué qu’il voulait dépeupler le monde.

              « Le monde compte aujourd’hui 6,8 milliards de personnes, ce qui représente environ 9 milliards de personnes », aurait-il déclaré lors de la conférence TED 2010 sur invitation seulement. «maintenant, si nous faisons un très bon travail sur les nouveaux vaccins, les soins de santé et les services de santé génésique, nous les réduisons peut-être de 10 ou 15% ». Le discours est sur YouTube. (mais y’a pas le lien vers le discours, dommage – NDR j’ai copié collé tel quel…).

              Oui donc si j’ai bien compris, Bill Gates veut dépeupler la Terre, donc il finance des vaccins dévastateurs qui empêchent les gens de mourir. Ok.
              Bien vu Stéphane !

              1. Tess

                Bill Gates est une crapule. Ils cherchent à trouver un vaccin et mettre une micro-puce avec les vaccins. Je rappelle qu’en Suede ils ont trouvé des couillons de candidats pour se faire pucer. Le vaccin est un autre moyen de vacciner en masse du covid19 et id’ajouter au vaccin une micro puce. Le meilleur des mondes est devant nous.

                1. gameover

                  “ Je rappelle qu’en Suede ils ont trouvé des couillons de candidats pour se faire pucer”

                  Y a une contrepèterie ?
                  C’est où la Puède ?

              2. Stéphane B

                et une autre vidéo, désolé tout en anglais, qui vient de sortir le 10 avril 2020 sur le rôle de la CIA dans la manipulation des masses grâce aux films US, le LSD, le satanisme (40ème minute), …

          3. Laurent a LA

            alors j’etais un peu dubitatif et je suis alle demander a Mr Google, qui dit:
            « According to the National Center for Missing and Exploited Children, roughly 800,000 children are reported missing each year in the United States — that’s roughly 2,000 per day. Of those, there are 115 child « stranger abduction » cases each year, which means the child was taken by an unknown person.May 7, 2013″

            Je pense que la partie importante du paragraphe est a la fin: les chiffres sont de 2000 disparitions d’enfants signalees par jour, dont 115 du fait d’etrangers.

            Conclusion: Sur les 2000 disparitions signalees par jour 1885 sont des enfants enleves par des connaissances – le pere divorce qui prend son gamin trop longtemps ou pas le bon jour-

            Ca fait toujours beaucoup, mais moins tout de meme

    2. kekoresin

      Des reptilien pédophiles venus de la terre creuse 🙂 🙂 🙂

      https://youtu.be/MzjUQn250ek

      Le type est un ancien informaticien (surement de la CIA Française) – on ne peut pas trouver une source plus solide ! Bon il a confondu 2012 et 2020, calendrier Maya et calendrier lézaroïdes…

        1. pabizou

          C’est pas parce que c’est de la bonne qu’il faut en abuser . Tu sais ce qu’on dit « 10 verres ça va, 20 bonjour les dégats »

          1. taisson

            Les enfants qui disparaissent…Et pourtant il en reste plein !
            Surtout dans les endroits ou on à du mal à les nourrir .

            D’ailleurs, ça me fait réfléchir…Parce que j’ai du mal moi aussi à garder ma forme!
            Décidément le site de H16 est une vraie source de savoir…

            En plus,Si c’est juste pour les manger…
            C’est tout de même moins grave qu’une sexualité déviante !

            D’ailleurs, ne devrait t’on pas plutôt dire pédophage ??
            .

      1. gameover

        P’tain… voir cette vidéo à 5h du mat’, la journée va être bonne… sa copine à côté a l’air assez impassible : ca doit être une reptilienne qu’ils lui ont collée pour le surveiller…
        T’es con Keko !

  19. RV

    30 kg de moyenne, rendement carcasse 53%, 10% saisis pas la DSV, on ne garde que le meilleur (dos et jambons, disons 50%, le reste dans les lasagnes), rendement de cuisine (os) 70%, restent 5Kg, ça fait jamais que 4 tonnes dans les assiettes.

    1. Opale

      RV les côtes à braiser et les gencives à farcir c’est pas à jeter quand même…. le reste est crédible et plutôt précis.

      1. Pheldge

        et avec les fémurs et tibias, on peut faire de l’artisanat, le reste étant moulu pour faire de l’engrais ou de la pâtée pour chiens …

                1. gameover

                  Oui je viens de voir, j’avais vu l’article… je ne le retrouvais pas…
                  La faute à RV qu’a créé 2 files arghhh que fait la police !

                  Merci Elie, vous êtes mon Saint Bernard dans ces steppes arides et froides… et libérales

  20. Higgins

    Nous avions « Liberté, Égalité, Fraternité » puis « Travail, Famille, Patrie ». Maintenant, nous avons « Travail, Investissement, Exemplarité » : https:/ /www.europe1.fr/economie/travail-investissement-et-exemplarite-quels-sont-les-efforts-demandes-aux-francais-3961085.amp

  21. Cerf d

    Le bac sera donné cette année et il l’aurait été de toute façon en raison de la réforme. En effet on voit mal comment faire redoubler des élèves alors qu’ils n’auront pas passé les épreuves de première.

    Maintenant, Bastiat a déjà écrit tout ce qu’il y a à écrire sur le baccalauréat. Quant on a un niveau qui permet l’admission en classes prépas ou en école d’ingénieur en 5 ans avant même les résultats du bac, à quoi bon se présenter à l’examen.

    Laissons les établissements supérieurs fixer leurs propres critères de sélection et économisons ce diplôme national.

    1. lafayette

      au moins ils ne seront pas plus cons que les chinois qui étaient en quarantaine.
      Le tout est de savoir si chômage et ralentissement économique sont mieux à prendre que de refaire l’année.

    2. MCA

      « Le bac sera donné cette année »

      ha-ha-ha,
      seuls ceux qui enverront dans les délais une lettre de refus avec AR seront dispensés de l’obtenir.

  22. MichelC

    Je n’ai pas trop suivi, mais Jean-Michel Toutvabien Blanc-Coeur de Lapin-Crétins C’est le ministre de la des-éducation nationale, la fabrique en chaîne d’apprentis brailleurs qui crache à fond de l’abruti ponctionnaire?
    Â force de bouffer de la six veth rance avec du pangolin, la queue à six dent ne pouvait qu’arriver.

    On est dans l’oeil du cyclone. Plus besoin d’hélicoptère pour distribuer les billets tellement cela va souffler, dans un mois, cela va commencer à décoiffer, il faudra de l’extra-forte, au moins six pour le niveau.

  23. Higgins

    Le dernier billet de Maxime Tandonnet est à lire : https:/ /maximetandonnet.wordpress.com/2020/04/11/douze-petites-lecons-sur-la-crise-du-covid19/

    1. On y lit malgré tout la fable des coupes dans les services publics…

      Je me demande combien de fois le Français devra se faire désanusser avant de comprendre ses âneries.

      1. RV

        C’est autant une question de diamètre/longueur que de nombre de fois et bien qu’on puisse trouver les proportions déjà conséquentes, apparemment ça ne suffit pas encore…

      2. gameover

        Il y a surtout un mélange bien pratique fait entre équipements et personnel.
        Je ne sais pas trop comment se passe la suppression de lits dans un hôpital : on vire les lits et on abat une aile du bâtiment ? :mrgreen:

      3. Higgins

        Pour suivre son blog, je pense que sa plume a fourché. Autant qu’il m’en souvienne, il est parfaitement conscient du poids excessif, démesuré et in fine totalement contre-productif. Ce qu’il déplore, et je crois que c’est éminemment respectable, c’est le naufrage d’un service prétendument public suite à l’absence de gestion et à l’accumulation de fautes et de comportement inapproprié. Par bien des aspects, je le considère comme libéral. Mais c’est bien dommage de mal décrire la situation.

        1. Higgins

          … totalement contre-productif de la part de l’état dans l’activité économique. J’avais oublié la fin de la phrase.

          1. pabizou

            Tu as aussi oublié qu’il n’y a pas que dans le domaine économique que l’état ne devrait pas mettre ses gros doigts poilus . Je n’ai jamais lu qui que ce soit chez Tandonnet qui aille réellement vers une réduction du périmètre de l’état, ou même la suppression, hors régalien, du statut de fonctionnaire

        2. gameover

          Toi faudrait que tu me donnes ton numéro de téléphone, comme ça quand je rentre tard le soir chez moi je te téléphonerai avant pour que tu me trouves une excuse pour ma femme…
          La dernière fois je lui ai dit que j’avais été enlevé par les extra-terrestres, elle m’a pas cru… pourtant j’y avais lu sur une boîte de corn-flakes…

        3. Pierre 82

          Libéral, oui, dans ce qu’il écrit.
          Cependant, sa fiche Wiki mentionne qu’il est énarque, et « haut fonctionnaire ». Belles taches sur un CV d’opposant… Il n’est dit nulle part qu’écœuré par ce qu’il a vu et vécu, il aurait démissionné de la haute fonction publique. Est-il toujours payé par ceux qu’il critique? La question peut être intéressante… ceci dit, je suis en général d’accord avec ce qu’il écrit. Sauf bien sûr l’ânerie habituelle du « manque de moyens » qui a tendance de plus en plus à me hérisser le poil. Je vieillis mal, sans doute.

          1. Higgins

            Le manque de moyens est criant dans certains domaines. Pour moi, a minima, la Défense et la Justice. L’un comme l’autre font ce qu’ils peuvent. Pour la Défense et sur un domaine que je me flatte de très bien connaître, je prendrai comme seul exemple les moyens aériens. Pour la Justice, le manque de magistrats et encore plus de greffiers est dramatique. Les premiers ne sont rien sans les autres. Les mois et les années à venir vont être très difficiles dans les deux cas.

              1. Higgins

                C’est quoiqu’on puisse en penser un vrai problème car, indépendamment des qualités et de l’intelligence des impétrantes, rien ou si peu n’a été pensé en particulier dans les cas de grossesses. Quant aux abrutis qui pensent que papa et maman sont interchangeables, on ne peut rien pour eux. Une mère ne sera jamais un père et réciproquement.

                1. Pheldge

                  effectivement Major, au delà su clin d’œil malicieux et gentiment taquin, c’est encore une grande victoire du féminisme bête et méchant, euh pardon pour le pléonasme, du féminisme !

            1. Pierre 82

              Oui, mais qu’on ne me dise pas que l’état manque de moyens. Ils sont utilisés de manière stupide, notamment en entretenant des cohortes d’inutiles ou de gens qui ont estimé qu’ils ne voulaient pas bosser, et qu’il faut arroser quand même de pognon pour qu’ils se tiennent tranquilles. Mais dans l’absolu, non, l’état a largement de quoi faire son boulot d’état, qui est en gros ses fonctions régaliennes, auxquelles on peut ajouter éventuellement l’éducation et la santé, et encore…

              1. Al Bundy

                ben la santé, les gens vont ptet se rendre compte, bien qu’il demandent plus d’école publique avec leurs cancres sous les yeux

    2. gameover

      “… vous avez donc le droit de marcher, mais si vous commencer à courir, à certaines heures, vous êtes en infraction.”

      :mrgreen: c’est fou quand on y pense !

      1. Dr Slump

        Donc aujourd’hui, n’écoutant que mon inconscience et mon vil manque d’esprit citoyen, j’ai été crapahuter dans la forêt, à une demi-heure de chez moi en voiture. Pas de bol, j’ai traversé une départementale au mauvais moment, celui où une voiture de gendarmes arrivait justement (pas assez prompt pour courir me remettre à couvert)

        Et en toute logique, étant donné la menace terrible que je représentais pour la France, seul dans ce coin de forêt, ceux-ci ont rendu justice sur-le-champs. J’ai pris une contravention… pour le stationnement de ma voiture, sur une aire de terre battue à l’entrée d’un chemin, totalement arbitraire… Le chef, contre l’avis de la tête de noeud qui le secondait, a dit qu’il n’allait pas me donner une seconde amende pour le non-respect du confinement, avouant ainsi implicitement que l’amende pour le stationnement était en fait motivée par cette raison.
        Justice est faite, la France est sauvée! Je vous passe l’échange d’amabilités que nous avons eu avant de nous séparer, à part la conclusion:

        – si vous n’êtes pas content de comment ça se passe ici, vous n’avez qu’à changer de pays! Et puis notre état il ne s’en sort pas si mal après tout!
        – *grand éclat de rire*

        1. Pheldge

          Slump, chez nous, les plages sont interdites et les randonnées en montagne aussi. On a même eu droit à la vidéo de l’hélico qui se pose pour aller choper et verbaliser des randonneurs. Alors oui, ça te fait ièch et également ça fait sourire, sauf que … vu le niveau de responsabilisation individuelle, et d’infantilisation, le seul truc qui semble marcher c’est la sanction.

          1. durru

            « le seul truc qui semble marcher » ???
            OK, mais pour quoi faire ? Le but c’est quand même d’éviter la transmission, seul dans la forêt, ou sur une plage, je vois mal où est le problème. Sauf que, évidemment, ça n’est qu’un prétexte pour faire du chiffre. Ce qui a très bien été compris par la population : tant qu’on garde les apparences (ausweis à jour), pas de souci. La forme, pas le fond.
            Au supermarché, d’ailleurs, on la voit, la « responsabilisation » : on limite à l’entrée le nombre de personnes, mais une fois à l’intérieur, à part quelques mamies craintives, tout le monde se comporte comme avant, vu qu’ils respectent la forme.
            Bande de crapules !

          2. Pheldge

            @ durru : le but c’est de limiter les dégâts, partant du constat que, la moindre faille, la moindre faiblesse, finit rapidement par une catastrophe … Tu laisses un clampin aujourd’hui, demain tu en as 10, la jour suivant 100 …

    1. Opale

      Faut faire désenvoûter ton téléphone, je connais un gars qui démarre les motos russes et guérit le Covid, il doit pouvoir s’en charger. 😀

    2. RV

      Je devrais faire encore plus de choses en même temps…
      Faut vraiment que j’intègre que le multitâche est exclusivement féminin.

  24. durru

    HS, mais bon :
    https:/ /www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/88876/reader/reader.html#!preferred/1/package/88876/pub/126199/page/6
    Si je cherche simplement « délation », on me propose d’abord des articles concernant des pays étrangers, voire… la Corse 😉

    1. Rick Enbacker

      Tu cherches mal. Regarde, ici il y a plein de pognon à se faire :
      https:/ /droit-finances.commentcamarche.com/faq/58033-denoncer-aux-impots-contre-de-l-argent

  25. pabizou

    J’aime bien M. Tandonnet mais, pour le moment, ses raisonnements sont enfermés entre les parenthèses du gaullisme . Il ne sert à rien d’être intelligent si on limite ses réflexions à la lecture du passé . Il a tendance à faire parler les morts . Qui peux dire aujourd’hui si de Gaulle verrai les choses de la même manière qu’il les voyait à son époque . Ce qui m’étonne le plus chez lui, c’est qu’il ne semble pas arriver à envisager que la meilleure manière d’avoir une vision sociale, c’est d’abord de mettre en place les conditions nécessaires pour un chômage minimum et pas de distribuer des miettes qui encouragent les gens à tout attendre de l’état et limite l’investissement . Le changement de paradigme passera d’abord par la remise en cause du socialisme et de l’état . Je suis très loin d’être sûr qu’il lui soit possible d’en arriver là du jour au lendemain . Je pense malgré tout que c’est quelqu’un de bien mais ce n’est pas un libéral, en tous cas pas encore, il a une vision trop verticale .

    1. Higgins

      Je suis assez d’accord. Il y a évidemment pire référence que le Général mais je crois qu’il nous faut inventer autre chose. Par contre, je crois que c’est une conaissance fine du passé qui nous permettra de mieux inventer l’avenir. En cela, la déplorable connaissance de l’Histoire de nos dirigeants est un véritable handicap.

      1. pabizou

        Le problème, actuellement est que le passé ne donne d’enseignements que sur un monde qui a disparu, un monde fermé qui n’existe plus et ne reviendra pas, en tous cas ce n’est pas souhaitable . Il est pratiquement impossible de tirer des conclusions pertinentes tellement les paramètres sont différents . La vraie difficulté se trouve là, on ne résoudra pas les problèmes d’aujourd’hui avec les solutions d’hier qui ne sont plus adaptées à la réalité d’aujourd’hui .

      2. pabizou

        Je te trouve bien généreux envers les crapules d’aujourd’hui . Ce n’est pas par ignorance qu’ils tortillent l’histoire, surtout le présigland actuel, c’est pour des raisons politicienne, rien d’autre .

      3. Passim

        Bien d’accord. L’erreur de parcours se situant il y a cinquante ans (sans vouloir remonter au déluge, mais ce serait possible), c’est à partir des années Mitterrand qu’il faut remettre l’histoire sur ses pieds.

      4. pabizou

        Il est vrai qu’il y a pire référence, mais de Gaulle, en tout cas sa politique, est le résultat de la guerre . L’état stratége n’a pu exister qu’à cause de la destruction des infrastructures et de l’argent du plan Marshall et ce qui m’énerve le plus c’est d’entendre les abrutis d’aujourd’hui réclamer avec des trémolos dans la voix le retour de ce qui ne peut plus exister, les circonstances étant différentes .

      5. Pythagore

        Bof j’avoue que je partage qu’`q moitié cette maxime bien francaise, selon laquelle il faudrait connaitre l’histoire pour inventer l’avenir. Je suis très certain que nos enarques connaissent très bien l’histoire mais plus suivant la lecture qu’ils en font, ou qu’on leur en a fait, et c’est là tout le problème.
        Il n’y a pas l’Histoire mais il y a plutôt des histoires et elle est faite par ceux qui la réécrivent. Voir Zemmour sur ce sujet.

        1. durru

          « Idéologiser » l’histoire n’est pas la même chose avec « comprendre » l’histoire, c’est là le souci à mon avis.
          J’ai visité le musée de la traite à Nantes, j’y ai acheté « Les traites négrières » de l’incontournable Pétré-Grenouilleau, mais dans le musée faut pas s’attendre à avoir une quelconque mise en perspective de la traite occidentale. C’est pas qu’on connaît pas l’histoire, c’est qu’on VEUT la manipuler (ce n’était qu’un exemple, flagrant).

          1. Higgins

            La traite négrière occidentale n’est rien au regard d’une autre traite à l’est du continent africain. Il faut lire « Le génocide voilé » sur ce sujet (https:/ /www.africavivre.com/afrique/a-lire/essais/le-genocide-voile-de-tidiane-ndiaye.html).
            Personnellement, je ne me sens absolument pas concerné par cette épisode de notre histoire. Il en fait malheureusement partie et le traitement qui lui est consacré à Nantes est dramatique surtout quand on sait qu’à l’époque des Lumières, nombreuses étaient celles qui plaçaient leur argent dans les compagnies négrières. Je pense à Voltaire mais il est loin d’être le seul.

            1. durru

              Le livre que je cite est pas mal non plus, sans idéologie et avec beaucoup de références historiques, il traite le problème dans son ensemble et dit sans embages que les chiffres de la traite « orientale » sont bien plus élevés que ceux de la traite occidentale. Qui plus est, il explique en détail pourquoi les acteurs principaux de ce processus se sont trouvés à l’intérieur même des populations concernées.

              Je ne parlais d’aucun sens de culpabilité, je faisais simplement remarquer qu’un musée qui présente un épisode réel de l’histoire et qui, « en même temps », vend un livre qui met cet épisode en perspective d’une façon détaillée, n’en fait aucune référence, à cette perspective. C’est de la manipulation de l’histoire, ni plus ni moins. Il n’est nullement question de connaissances, ni de réécriture.

              1. Higgins

                Durru, nous sommes bien d’accord. Pour l’histoire de mon pays, j’en accepte les bons et les mauvais côtés mais pas question de repentir a posteriori ni de mauvaise conscience pour faire plaisir à une côterie progressiste.

                1. pabizou

                  Heureusement pour un paquets de salopards soces et cocos dont les parents furent de joyeux collabos que le repentir héréditaire ne leur est pas demandé comme ils aimeraient nous imposer celui de l’esclavage . Quand je pense au nombre de gens qui prenaient chichi pour la droite .

            2. Passim

              La traite, affreuse à nos yeux de modernes, est à replacer dans son contexte historique. Je ne m’attendais pas, de votre part cher Higgins, à l’expression de tels anachronismes.

            3. Artiste

              Il n’y a plus de traite aujourd’hui car nous avons selon Jancovici environ 400 à 600 esclaves mécaniques,les machines ,les en régie fossiles les ont rendu obsolète.La morale n’y est pour rien.

      6. MCA

        « En cela, la déplorable connaissance de l’Histoire de nos dirigeants est un véritable handicap. »

        Pas pour Micron qui considère que l’ignorance est un atout et qu’on doit en être fier.

        1. Higgins

          « Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n’est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d’agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et avec un tel peuple, vous pouvez faire ce que vous voulez. »

          Hannah Arendt

  26. Al Bundy

    Haaa… Bientôt chez vous, comme à la réunion de l’agité:

    https ://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/coronavirus-l-appel-a-la-priere-autorise-a-partir-du-16-avril-dans-la-perspective-du-ramadan-821676.html

    Au fait, j’aimerais assez que quelqu’un, ou un autre, fasse la clarté sur l’origine d’adp…

  27. Rick Enbacker

    https:/ /fr.news.yahoo.com/coronavirus-pourrait-voler-jusqu%c3%a0-4-222914082.html

    C’est plus un virus, c’est un nano-Nazgul

    1. Rick Enbacker

      https:/ /cdn-s-www.dna.fr/images/48484B10-36D6-4C1A-A9AD-9087B8063C3B/NW_raw/un-drone-sur-la-promenade-des-anglais-a-nice-photo-valery-hache-afp-1584806023.jpg
      Oh putain, en plus il grossit à une allure ! Les masques vont pas suffire !

        1. Rick Enbacker

          Ah, on me signale que le prix des tapettes ayant explosé, Bruno le ministre de la pénurie des masques a décidé d’encadrer le prix des masques

            1. Rick Enbacker

              Ah, on me signale encore qu’on ne trouve plus aucune tapette dans l’hexagone ! C’est la pénurie !
              Le gouvernement vient de décréter l’inutilité des tapettes et en a décidé la réquisition.
              Le Président Micron et ses collaborateurs, tous armés de tapettes inutiles, ont visité les soignants d’un hôpital de campagne

                  1. Rick Enbacker

                    Et le temps que les 12 cerfas d’homologation de conformité soient mis en place le Professeur Raoult lancera une étude très controversée à base de DDT, mais comme ce dernier est interdit, on le jettera en prison

    2. Pythagore

      Les journalistes commencent à manquer de contenu, alors ils ont repris leurs habituelles romans d’anticipation et leurs gros titres anxyogènes, tout au conditionel, au hasard ce matin:
      – 91 patients en corée du sud se seraient reinfectés
      – il se pourrait que le virus attaque le système nerveux (ce serait plutôt les journalistes qui me courent sur le syst nerveux)
      – en Autriche, il y aurait 3 fois plus d’infectés que ce qui était admi après un test alléatoire sur 1500 pers.
      ah? Qu’en Autriche ?? Je connais aux moins 2 infectés en France qui n’ont pas été testés.
      Arrrrgghhhh dommage qu’il n’y est plus de tapette ces journalistes mériteraient qq claques.

      1. Al Bundy

        Il y a bien pire, Brad, ils recommencent déjà à me gonfler avec le RCA.

        Quant à ton assertion qu’il manque de tapettes pour les journalistes, mmm comment dire….

        1. Rick Enbacker

          Keep cool :

          https:/ /i2.wp.com/wattsupwiththat.com/wp-content/uploads/2020/04/crushing-climate-moment-josh.jpg?w=500&ssl=1

  28. pabizu

    Si tu mettais des claques à tous ceux qui les méritent depuis 3 mois, il y aurait pénurie des bandages et un paquet d’abrutis que même leurs mères ne pourraient pas reconnaitre

  29. Elie

    En parlant de DIY, c’est sûrement au goût du jour car on ne trouve plus ni élastique de couture ni ruban sergé au Carrefour près de chez moi, je ne sais plus avec quoi fabriquer les attaches de mes masques maison, je n’ai plus de lacets et je ne suis pas sûre de recevoir le ruban sergé que j’ai commandé sur ebay.

    1. MCA

      Les élastiques de soutiens G, ça marche très bien pour les masques.

      Hélas, je sens déjà que ma solution va déplacer le problème.

        1. Elie

          Ya les tâcherons comme moi, et celles qui font marcher leur cervelle 🙂
          Merci Opale
          (Oui mais moi, deutsche Qualität quand même)

        2. MCA

          J’ai vu une femme chez Leclerc avec ça sur le nez; très efficace mais je dois dire que ça fait un effet rigolo.

          Je confirme, vu la largeur des élastiques, c’est du costaud!.. :o)))

          1. gameover

            C’est un slip d’enfant…
            Voilà pourquoi ils enlèvent les enfants : pour leur piquer leur slip pour faire des masques…
            Si ça c’est pas une preuve !

  30. CYRIL VAILLY

    Feu mon père avait trouvé la solution il y a longtemps. Donner le Bac avec le certificat de naissance. En plus cela couterait moins cher.

  31. Elie

    Et bientôt, pénurie sur les sacs poubelle :

    https:/ /mobile.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/une-super-alternative-a-reims-une-couturiere-utilise-des-sacs-poubelle-pour-fabriquer-des-blouses-pour-se-proteger-du-coronavirus_3910385.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]&xtref=https://fr.news.yahoo.com/super-alternative-%C3%A0-reims-couturi%C3%A8re-092425957.html?guccounter=1&xtref=https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/une-super-alternative-a-reims-une-couturiere-utilise-des-sacs-poubelle-pour-fabriquer-des-blouses-pour-se-proteger-du-coronavirus_3910385.html

  32. Alex

    Bon, je me sens un peu concerné. Deux filles de 12 et 15 ans (6ème et 3 ème)

    Je les ai une semaine sur deux, et je fonctionne donc via le site de l’ENT. Déjà je trouve cela flou, un peu à l’arrache, même si les profs font ce qu’ils peuvent, j’ai l’impression que mes filles ne vont rien apprendre correctement, sachant que je n’ai pas la pédagogie pour bien transmettre ce qu’elles doivent apprendre.

    Du coup, j’ai divers abonnements à des chaînes Youtube. Je me tâte de plus en plus d’abandonner l’ENT et de leur apprendre des choses via mes différentes chaînes.

    Le souci, c’est que moi-même je n’ai jamais été un as de l’école, donc je ne sais pas quoi leur faire apprendre, où m’arrêter ? Quelles priorités ?

    Je me sens désarmé, car je cale. Je n’ai pas d’idées novatrices pour leur enseigner des choses qu’elles retiendront. Quand je regarde par exemple sur le net, des méthodes « Montessori », bien souvent c’est payant. En bref, je me rends compte que mes propres lacunes n’aident en rien mes enfants.

    C’est marrant car dans un billet précédent où la plupart se sont présentés, on avait abordé l’école qui n’est plus un lieu d’instruction, mais d’éducation.

    Que faire pour que l’instruction revienne à son meilleur niveau ? Changer les horaires ? Les matières à enseigner ? Est-ce comme l’hôpital les tâches administratives qui prennent trop de temps au dépend du savoir ?

    Que faudrait-il réformer pour que le niveau augmente ? N’y a t-il pas une dégénérescence naturelle dû à l’évolution de l’être occidental ?

    1. Marion

      Bonjour,

      Honnêtement, même si c’est pénible, je ne vous conseille pas d’abandonner l’ent, dans le sens où si les évaluations durant la période de confinement ne sont pas prises en compte, l’assiduité elle l’est. Je pense notamment au calcul pour le brevet.

      Pour vos interrogations , étant professeur en terminale, je ne saurais pas vous conseiller malheureusement. Mais si au moins tout ce bordel pouvait servir à montrer que professeur est un métier et non une improvisation de BAFA, ce ne serait déjà pas si mal.

      Le reste mériterait malheureusement tout un article.

      Je vous souhaite bon courage.

    2. durru

      Bonjour Alex,
      Malheureusement, pour te donner des conseils directement utiles sur le court terme, ça risque d’être un poil compliqué. Mais essayons de commencer par là, quand même… Ce qui suit n’engage que moi, évidemment.
      A priori, il faut se concentrer sur les fondamentaux : maths et français, avec des incursions en physique-chimie et histoire-géo. Le reste, s’il reste du temps et de l’énergie. D’où partir ? Les programmes scolaires devraient être disponibles, tu as donc le moyen de savoir ce que tes filles sont censées apprendre à l’école cette année. Essaie de commencer par là, aide-toi de ce que les profs mettent à disposition sur l’ENT (ils n’utilisent pas d’autre support? plein d’autres le font) et cherche sur internet les sujets en question, il y a souvent des « cours » en ligne pas mal sur des sujets précis. Les chaînes YT c’est bien, mais je trouve que des cours écrits c’est encore mieux, au moins pour structurer les idées.
      Tu n’as pas le temps de mettre en place une « méthode », la seule chose « méthodique » que je te conseille est de bien faire apprendre les bases : formules, règles, etc. Si les principes sont bien acquis, le reste va plus facilement par la suite.
      Bon courage !

    3. Opale

      Si je peux me permettre, une concertation avec la maman, pour savoir quel rythme elle impose, comment elle s’y prend, peut être un bon début de piste -si la maman est de bonne composition 😉 – pour éviter le chaos. Je pense que c’est important de bien vous coordonner.

      « Le souci, c’est que moi-même je n’ai jamais été un as de l’école, donc je ne sais pas quoi leur faire apprendre, où m’arrêter ? Quelles priorités ? »

      Fais le point sur l’état d’avancement du programme selon chaque matière ; principalement français, maths, hist/géo comme l’a dit Durru. A partir de là, si le niveau est gérable pour toi, il faut tester leurs acquis (questions orales, explications/reformulation des évènements historiques appris pour vérifier la bonne compréhension, exercices de maths déjà vus en cours à refaire, etc) ; en fonction de cela, tu sauras où t’arrêter quand il faudra avancer ^^
      C’est comme ça que je faisais quand je faisais de l’aide aux devoirs.

      Sinon, quels sont les supports disponibles ? Ça existe encore les bouquins par matière, ou tout se fait sur Ipad ?!

      N’hésite pas à poser tes questions ; si on peut t’aider…

    4. gameover

      T’as pas de maîtresse ? :mrgreen:

      Sérieusement : ils ont bien fait en sorte que les parents ne puissent plus suivre leurs gosses dans les matières principales, et je comprends ton souci.

      Une fois j’ai vu une méthode tellement débile pour résoudre un système d’équations, que j’en ai appris une autre à ma fille et elle a compris en 10 minutes avec des connaissances de base, mais mal notée car c’est pas comme ça que je vous ai appris… ouais mais au XXIeme siècle c’est comme ça qu’on fait

      Si jusqu’ici tu n’as pas suivi les devoirs de tes gosses et qu’en plus tu n’as jamais été fan des études, la seule solution qui te reste c’est de reprendre les derniers exercices qui te permettront de retrouver les derniers domaines abordés, les reprendre avec elles si il y a eu des difficultés… mais si comme le dit Marion l’évaluation passe par l’assiduité sur la plateforme, t’y couperas pas…
      Si la plateforme permet le contact avec d’autres gosses et donc d’autre parents, n’hésite pas à faire appel à eux, les mecs intelligents ont un truc de bien c’est qu’ils aiment bien qu’on les confirme dans leur intelligence et qu’ils n’hésitent pas à aider pour te le montrer.

      1. MCA

        Bof!

        Les mecs intelligents pour savoir on dû également apprendre, donc suivre un enseignement dispensé par d’autres…

        Partager son savoir est un plaisir qui tire les autres vers le haut sans rien coûter, la récompense de l’enseignant doit être la réussite de l’enseigné et non pas une vaseuse confirmation de « supériorité ».

        Ce n’est quand même pas à toi que je vais l’apprendre !… :o))))

        Alors, pourquoi se priver de partager son savoir alors que ça rend tout le monde heureux.

      2. Alex

        @ Gameover: Alors, non pas de maîtresse 😛

        Sinon j’utilise la plateforme, mais je m’interrogeais sur le fait de poursuivre. Visiblement, dans l’intérêt de mes filles, je dois poursuivre. Après oui j’ai été confronté au même problème concernant les nombres relatifs. Ma méthode était si simple et efficace. Mais « non, faut pas faire comme ça »

        Je crois que je vais demander les grandes notions qui restaient à étudier concernant les matières principales et je tâcherai de trouver ce qu’il faut sur le net.

        @Pazibou, je parlais en fait d’un abaissement des facultés dû à la génétique. Est-il possible que les générations suivantes naissent avec moins de facultés ?

        Merci à vous en tout cas. Désolé pour le HS et @H16, j’ai aimé votre billet 😛

        Dommage simplement que vous ne proposiez pas de pistes pour sortir de ce carcan 😉

        1. durru

          Génétique ? Du fait du brassage des populations, peut-être… A force d’importer des bac-10 par containers, ça peut avoir un impact sur la moyenne. Sinon, pas d’endogamie ou autre cause similaire possible, donc non, l’involution n’est pas naturelle.

          Pour les pistes, ça dépend ce qu’on envisage pour nos enfants : qu’ils soient à l’aise dans le système, ou qu’ils soient à l’avenir des individus autonomes et accomplis ? Au rythme auquel vont les choses, les deux ne sont que (très) difficilement compatibles. Mais, en l’absence d’une boule de cristal, on sait pas de quoi leur avenir sera fait…

        2. MichelC

          Est-il possible que les générations suivantes naissent avec moins de facultés ?
          Non, mais le fait de croire que les pizzas tombent toutes cuites dans le bec n’aide pas.

          1. Elie

            +100 sur l’effet calamiteux de faire croire que tout est dû, que tout va tomber tout seul dans le bec, qu’on a des droits mais pas de devoirs, que les actions n’ont pas de conséquences etc.
            Pour ce qui est du brassage génétique, de mon point de vue c’est la même chose que pour les échanges économiques : il est aussi inévitable que souhaitable. C’est le consanguin qui est dégénéré !

        3. Husskarl

          Les méthodes faut les chercher sur les sites d’écoles a la maison. Y a tout ce qu’il faut.
          Il est probable que les gens deviennent plus cons à force de se brasser avec des bas qi mais chut…
          Enfin pour la piste, elle a été évoquée : chèque instruction et donc mise en concurrence des écoles.

    5. MCA

      @ Alex

      Je te conseillerais d’acheter sur internet des fascicules de devoirs de vacances pour le niveau de tes enfants, il y a les corrigés qui vont avec.

      Attention quand même à ne pas prendre les âneries qui ne servent à rien si ce n’est à colorier.

      A l’époque j’allais chercher moi-même chez Gibert Jeune les fascicule en prenant soin de pas prendre les niaiseries habituelles qui ne servent qu’à rassurer les parents sans instruire les enfants; ça demande un tri sévère mais ça existe et le résultat est là en fin de course.

      3 matières : français, math, anglais c’est indispensable; pour les autres matières tu juges selon l’importance et tes capacités à les aider.

      Bon courage.

    6. Elie

      Bonjour Alex, je suis prof en collège, et sur l’ent je poursuis dans la droite ligne de mes cours (en essayant de ne pas submerger les élèves), donc pour un parent qui débarque ou pour un enfant qui n’est pas aidé, c’est compliqué s’il n’a pas quelques facilités, vu la difficulté à échanger à peu près en temps réel comme on le fait en cours.
      Donc les conseils déjà donnés par la communauté h16 sont bons : se recentrer sur les fondamentaux, voir ailleurs pour faire autrement et plus sympa (youtube, c’est bien), de toute façon ce qui compte, je pense, c’est de garder un rythme de travail ; pour ce qui est de la progression dans le programme, les profs seront bien obligés de reprendre des pans entiers à la rentrée.
      En Roumanie, il est question de faire redoubler l’année entière à tous les élèves… rien que ça !

      1. durru

        Non, non, ils se sont ravisés 🙂
        De toute façon, il paraît que l’enseignement à distance marche plutôt bien, merci Zoom…

        1. Elie

          Merci Durru de mettre mes infos à jour 🙂
          Je ne sais pas comment ils auraient fait avec des effectifs doublés en première année d’école, et des effectifs zéro en première année après le bac !

          1. gameover

            J’ose espéré que la compétence des profs leur permet à chacun de glisser d’une classe, surtout dans le sens descendant, à moins que le diplôme spécifie «professeur certifié pour enseigner dans des classes de seconde » ?

    7. Pythagore

      « 6. En matière d’éducation, rien ne vaut la décision éclairée (ou pas) des parents. Le principe du Chèque Éducation, dans un premier temps tout au moins, permettra d’éclaircir pas mal la situation. En contrepartie, les écoles, collèges et lycées deviennent totalement autonomes dans leurs programmes, méthodes, horaires, recrutements et salaire des professeurs. »
      .
      Source: h16free.com/2012/02/08/12511-les-10-mesures-qui-sauveraient-la-france-mais-qui-ne-seront-jamais-appliquees
      .
      wikiberal.org/wiki/Ch%C3%A8que_%C3%A9ducation
      .
      @H16: peut-être pourriez vous mettre cette page en lien permanent qq part sur la page du blog ?

  33. Alex

    Merci à vous 3 pour la réponse. Alors pour faire simple, il n’y a que l’ENT comme support de la part des profs.

    Oui je m’appuie sur les programmes. Petit exemple: ma plus petite étudie en ce moment la masse, le volume en physique. Du coup je laisse tomber les cours et évaluations que la prof’ donne et j’ai toute une série de vidéos très bien faites (en dessin animé) qui pour le coup permettent de mieux « visualiser » ces phénomènes. Et ensuite, elle répond à l’évaluation.

    Mais oui, je n’ai pas pensé à regarder les programmes afin de chercher des supports fiables sur le net pour ajuster à mes filles. Je vais m’y atteler.

    On communique beaucoup avec sa mère justement et c’est un point fort. On a à peu près le même fonctionnement.

    Justement, j’hésitais sur quelles matières axer le travail, c’est parfait. Merci pour vos conseils et indications en tout cas!

    1. MichelC

      Il faudrait voire avec la mère, chacun son tour ou en commun, à les motiver : veulent-elles être la vache qui se fait engrosser avec euthanasie à l’abattoir en fin de carrière, ou bien veulent elles être indépendantes et libres?
      Le lait et le miel ne coulent pas des arbres, il faut les ramasser. Bon d’accord, New-York est pavé avec de l’or… Mais ont-ils fait un effort ou pas? Les pavés en or tombent-ils du ciel?
      Si nécessaire, il faut les réveiller voire les harceler jusqu’au clash tant que cela ne bouge pas, c’est à elles de rendre les armes, pas à vous, et si nécessaire vous sortez : « Prouve le moi, jusque là je n’ai rien vu. Même pour un apprentissage il faut de la rigueur ».
      Plus vous les prenez tard, plus c’est difficile.

      1. Alex

        Faire entendre raison à une ado de 15 ans….
        C’est plus qu’ardu!!!
        La curiosité culturelle ou même intellectuelle n’est pas une priorité ^^

  34. pabizou

    Chéque éducation et mettre les établissements en concurrence, libérer le privé des contraintes qui aujourd’hui sont là pour favoriser le public et le formatage institutionnalisé, virer les pédagogistes et autres résidus du CNR et laisser les enseignants faire leur travail sans les laisser tomber lorsqu’il y a des problèmes (mise en responsabilité des parents face à l’absentéisme, la violence de certains éléves) . Arrêter de faire croire aux gamins que tout leur est dû et qu’ils sont la suprême merveille du monde, ce qui valait 0 hier ne vaut pas plus aujourd’hui il n’y a aucune raison de leur faire croire le contraire . Arrêter de croire qu’on peux faire d’un âne un cheval de course et de vouloir à toutes force faire des bac+10 de tout le monde . Un enfant qui n’aime pas l’école doit pouvoir trouver d’autres voies pour exploiter son potentiel autrement . Il vaut mieux être un bon artisan heureux qu’un intellectuel à deux balles seulement capable de recracher la soupe qu’il a avalé mais qui s’emmerde dans son travail .
    Je n’ai pas compétence pour définir les matières a enseigner n’ayant aucune vision de ce qui sera nécessaire dans les années à venir pour que l’enseignement débouche sur un métier, ce qui me semble être sa fonction première avec la reflexion personnelle permettant de faire ses propres choix .
    Je ne comprend pas votre dernière question . La dégénérescence naturelle dû à l’évolution de l’être occidental? Pourquoi? je pense qu’il ne s’agit pas de dégénérescence mais des effets de l’infantilisation que l’on peut constater depuis quelques décennies, au moins en France

    1. durru

      C’est la dégénérescence de la civilisation « occidentale », due à la généralisation de l’Etat-providence et à l’infantilisation, déresponsabilisation, etc. des « citoyens ». Les effets sont visibles également ailleurs (je vais – encore – rappeler Raoult et sa conférence de 2013), peut-être en moindre mesure.

    2. pabizou

      Désolé d’avoir éludé la question principale, je me suis focalisé sur la fin de votre post . De toutes façon, je ne vous aurais pas été d’une grande utilité, les « petits jeunes du blog » (- de 65ans) sont sans doute plus utiles que moi et de meilleurs coseils

  35. MCA

    Ca alors!

    même Belphégor ne l’aurait jamais imaginé :

    https:/ /fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN21T0JD

    Bon ne nous emballons pas,
    il faudrait comparer avec le nombre de ceux qui décèdent dans les hôpitaux actuellement pour voir si tout compte fait, il ne vaudrait pas mieux le score routier.

    1. durru

      Comme cela avait déjà été dit lors du débat sur les 80 km/h, si on réduit la vitesse maximale à 0 km/h, on réduira les accidents de 100%.
      J’aimerais avoir les stats comparatives sur les deux dernières semaines de mars, on devrait pas être loin des 100% évoqués 😉

      1. MichelC

        Mais alors, le score de ceux qui claquent dans leur lit va exploser.
        Je vois tout de suit la prochaine mesure : on va taxer les lits puisque c’est dangereux et que ça c’est un luxe.
        D’ailleurs autrefois, c’était mieux et on dormait accroupi dans une armoire.
        Si ce n’est pas la preuve.

  36. dg

    HS: le NEJM a publie les résultats d’une étude sur remdesivir chez une soixantaine de parient de rea COVID+.
    Aucun groupe contrôle pour vérifier si le traitement apporte réellement quelque chose, exactement comme ce que l’on reproche a la methodologie de Raoult (a juste titre, il faut l’avouer).
    Mais là, ca fait un NEJM (pour les profanes c’est le plus renommé journal de medecine du monde, IF >70).
    C’est du pur foutage de gueule. Ou alors le milieu medical (enfin certains gros poissons) est plus corrompu que ce que je ne croyais.

    1. durru

      « Ou alors le milieu medical (enfin certains gros poissons) est plus corrompu que ce que je ne croyais. »
      Je suppose que vous savez bien mieux que moi ce qu’un labo est prêt à dépenser pour la promotion de ses produits auprès de simples médecins généralistes, dont l’audience ne dépasse pas leur clientèle, alors pour ceux qui parlent à la télé ou dans le journal, comment dire… Et en plus, lorsqu’il s’agit d’un jackpot bien juteux d’un contrat « public ».

      Par contre, en France, on continue le foutage de gueule intersidéral au sujet des risques de l’hydroxychloroquine, par exemple ici : https:/ /www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/hydroxychloroquine-le-pr-raoult-communique-ses-resultats-sur-plus-de-1-000-patients-mais-suscite
      Là où ça les arrange (« effets indésirables cardiaques »), ils donnent les chiffres pour ce traitement en particulier, mais pas ailleurs, comme sur les 4 décès (à mon avis, aucun, car s’il y en avait, ils se seraient pas gênés).

        1. Dr Slump

          Al, je ne connais pas dans le détail comment ça se pratique, mais les invitations de médecins à des conférences et autres symposiums, qui se déroulent sous les latitudes agréables des îles, ou des resorts hôteliers tous frais payés, je pense que ça a un peu plus de valeur que des bics offerts par la visiteuse médicale.

          1. Al Bundy

            ça fait un paquet d’années que ça ne se pratique plus, et on achète pas la prescription d’un medecin avec les babioles passant sous les radars de l’ONDAM avec un salaire moyen à 10.000 brut mais demandons aux MG fréquentant ces lieux de nous en dire davantage

            1. durru

              Au final, tu fais pitié, je vais t’expliquer. Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt.
              Tu sembles savoir que cette pratique a existé, donc les labos avaient un poste de dépense pour ça. Combien vont-ils payer à quelqu’un ayant un impact mille fois plus important sur le marché ? Tu as quatre heures.

              1. Al Bundy

                Tututut, ne change pas le sujet, c’est à dire les MG, ceux ci donneront leur version éclairée, et tu passeras encore pour ce que tu es

                  1. Al Bundy

                    « ce qu’un labo est prêt à dépenser pour la promotion de ses produits auprès de simples médecins généralistes, dont l’audience ne dépasse pas leur clientèle »

                    Nan, rien…

                    1. durru

                      Et donc ? Si des sommes importantes, comme pour des croisières, étaient de mise, tu en déduis quoi ? Vraiment, « rien ».

            2. Dr Slump

              Ca ne se pratique plus? Faut peut-être que je mette à jour mes infos. Faut dire que c’est sans doute plus efficace de s’adresser plus haut, au niveau de l’état et ses bidules de santé publique. Exemple au hasard, l’Inserm, le couple Buzyn…

              1. dg

                Vous n’êtes plus a jour. Des « vieux » m’ont certes raconté que les pseudo congres aux Bahamas avec femme, maitresse, enfants etc… ont effectivement été organisés par des labos mais cela ne se pratique plus depuis tres tres longtemps.
                Les lois sont de plus en plus sévères (comme l’écrivait Tacite, plus l’état est corrompu, plus le nombre de lois augmente) et maintenant il leur faut quasiment une autorisation pour nous offrir un café. Et ils ont l’obligation de tout déclarer, y compris le fameux café.
                La encore il faut raison garder et éviter de tomber dans le cliché qui consiste a penser que si on a bossé avec un labo ou reçu un financement, on est pourri et vendu au grand capital et que l’on va renier tout ce pourquoi on a bossé pour prescrire un traitement juste pour leur faire plaisir.
                Les labos pharmaceutiques sont des partenaires avec lesquels il faut interagir et travailler: ils ont des molécules, des essais cliniques et ils ont de l’argent (beaucoup, bien plus qu’on en aura jamais pour financer la recherche).
                Pour la plupart des médecins hospitaliers (je ne connais que ce milieu) ces relations permettent de monter des études cliniques (très couteuses en général), financer des projets de recherche notamment translationnelle voire en fondamental pur si le labo est intéressé par la thématique, éventuellement se faire financer la participation a un vrai congres (très couteux aussi, c’est pas avec notre salaires qu’on pourrait se les payer).
                Cela ne nous engage a rien vis vis des labos. Apres peut-être que certains, notamment très haut placés, en abusent, je ne sais pas, mais ce n’est pas la règle.

                1. Al Bundy

                  Merci pour la mise au point dg. En effet je devais déclarer les « petit déjeuner » que j’apportais ds les hostos pour capter quelques minutes d’attention des médecins et du pharmacien acheteur

                  Voilà voilà durru, encore une fois tu montres ta valeur. TDC

                    1. Al Bundy

                      ben non, le monsieur vient de t’expliquer la véracité de ce que je disais en t’expliquant même à quoi correspond un paquet d’années. J’ai suffisamment bossé ds le milieu pour en connaitre les rouages.

                      Et tes MG que tu connais qui font des voyages au frais des labos, ben tu vois, ils se foutent de ta gueule vu que ça n’existe plus depuis bien longtemps, tu comprends ou t’es toujours trop borné.

                    2. gameover

                      Faudrait lister le paquet de fois où durru s’est pris une bâche…
                      C’est juste pour rendre service hein… et lui éviter de parler à l’avenir de sujets qu’il connaît parfaitement parce qu’on m’a dit, j’ai entendu dire, j’ai vu, il y a…

                    3. gameover

                      Grosso modo, on dirait du Raoult
                      Faut une étude randomisée en double aveugle, on en a déjà 1, faut trouver le 2ème… l’ancêtre doit plus avoir de très bons yeux ?

                2. Higgins

                  J’aime bien la citation de Tacite. Elle est bien adapté à notre société. D’ailleurs, ce dernier est-il au courant que la Police le recherche pour un « complement d’information »? A qui fait-il allusion?
                  Pour le reste, une société est complexe et je crois qu’il faut cesser de voir derrière tout acte l’expression d’un complot ourdi dans les tréfonds d’un ministère, d’une officine ou d’une multinationale. La recherche, en particulier dans le domaine du médicament, est très onéreuse et il est normal que les donneurs d’ordre cherchent à en avoir pour leur argent et que les bénéficiaires cherchent à comprendre mieux le dessous des cartes. Pour le reste, la vénalité n’est heureusement pas aussi répandue qu’on peut le craindre. Je crois cependant que la corruption est hélas une caractéristique importante de nos sociétés et qu’elle est réelle. Très difficile à combattre (pourquoi le pouvoir politique s’obstine-t-il à priver la Justice administrative, judiciaire et financière de moyens financiers et humains ? S’en suit des délais interminables et les décisions définitives ne peuvent être que tardives). La multiplication des textes et instances diverses ne sert qu’à dissimuler l’étendue du mal, à dissuader le citoyen et à protéger les bénéficiaires. La citation de Tacite reste totalement d’actualité après 2000 ans.

                3. durru

                  Pas plus loin qu’il y a dix ans, les conférences pour promouvoir des nouvelles schémas de traitement, avec hôtel 4 ou 5 étoiles en bord de mer, étaient encore de mise.
                  Cible principale : médecins lambda, avec le plus souvent une double casquette, médecin hospitalier et médecin de ville.

                  Ce que je voulais faire remarquer n’était pas la corruption du corps médical dans son ensemble, mais le budget des labos sur ce poste particulier, la promotion. Et si ça passe de nos jours seulement par les très gros poissons, on peut facilement imaginer les sommes véhiculées (par tête de pipe).

                  1. dg

                    « les conférences pour promouvoir des nouvelles schémas de traitement, avec hôtel 4 ou 5 étoiles en bord de mer »

                    Zut, je suis jamais dans les bons plans, moi 🙂

                  2. Pheldge

                    Il y a une vingtaine d’années, j’étais à l’hôtel, à Maurice, en même temps qu’une quinzaine de pharmaciens de la Réunion, que je connaissais de vue, et qui étaient là pour une formation.

      1. Pythagore

         » l’Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM), […], a annoncé la mise en place d’une surveillance continue des effets indésirables liés à l’utilisation des médicaments chez les patients atteints de Covid-19. »
        Ont-ils l’intention de lancer une enquête sur les effets indésirables de la mort ?
        La Gestapo est de retour, on croit rêver.

        1. kekoresin

          Un des effets indésirables de la mort, selon une étude sur des sujets âgés en région parisienne, est le stockage payant à Rungis. Les « scientifiques » espèrent un nombre beaucoup plus élevé de cas pour valider leurs recherches !

          1. gameover

            Ils prennent une décision, passent la commande, puis dénoncent le tarif prohibitif quand les autres reçoivent la facture, y a plus qu’à attendre la pétition…

            C’est quoi le tarif du marché pour stockage de corps dans une halle frigorifique de milliers de mètres carrés ?
            Aucune idée, y a qu’à regarder en bas de la facture, ça donnera une bonne idée.

    2. MCA

      Une chose me paraît vraiment curieuse :

      Que ce soit Raoult ou Dicovery, les deux procèdent par tests pour voir si ça marche, donc dans les deux cas c’est de l’empirique.

      Raoult a essayé et dit que ça marche à plus de 90% des cas et il n’est pas le seul, alors pourquoi les tenants de Discovery s’entêtent à ignorer l’évidence?

      Querelles de mandarins? faut-il que ce soit eux et eux seuls qui découvrent que ça marche?

      J’ai l’impressions qu’ils sont tellement enferrés dans l’anti Raoult qu’à présent ils ne peuvent plus faire machine arrière sans perdre la face, ce qu’ils on l’air de refuser quoi qu’il en coûte aux malades.

      Il faut voir l’argumentaire qu’ils déploient :

      J’ai entendu pas plus tard qu’hier que le traitement de Raoult devant être donné au début de la maladie donc rien ne prouve que si ce traitement n’avait pas été administré le patient ne se serait pas sorti d’affaire sans rien prendre.

      Comment savoir ce qui se serait passé si le traitement n’avait pas été administré alors qu’il l’a été?
      un test avec 50% traités et 50% non traités et tant pis pour certains parmi ces derniers s’ils doivent en crever en ratant une chance de s’en sortir?

        1. dg

          @MCA
          Montrer qu’un traitement X est plus efficace sans faire de comparaison avec le traitement de référence (quel qu’il soit), est très difficile. D’ou les essais avec plusieurs bras de traitement, souvent randomisés, qui ne sont pas parfaits mais qui ont apporté beaucoup dans certaines pathologie.
          Sauf dans des cas très particulier (exemple maladie très rapidement mortelle, aucun traitement connu) ou l’on peut parfois voir facilement si le traitement a l’étude a une réelle activité (si la maladie tue en 3 mois et qu’avec le traitement on augmente bcp ce chiffre, alors il y a un signal fort). Il y a beaucoup d’études de phase 2, faut pas croire qu’il n’y a que des randomisées en double aveugle.
          Tout ça pour dire que dans le cas du COVID, où la majorité des gens guérissent spontanément, il est très dur de montrer quelque chose de façon formelle. Prenez le dernier préprint de l’équipe de Marseille sur 1061 patients; ils montrent des bon chiffres, avec une mortalité a 0.5%. Mais la médiane d’âge des patients est de …. 43 ans! Gros biais potentiel, il y a beaucoup de sujets jeunes qui sont pile poil dans la catégorie a priori la moins a risque. cela n’a t il pas influencé les résultats? Comment en être sur. Bref, on n’a pas encore trouvé la solution miracle.
          Pour terminer, j’ai vu que certains sont choqués parce qu’ils trouvent peu éthique qu’on puisse vouloir donner un placebo car on ferait perdre une chance au patient. C’est une réaction émotionnelle, compréhensive dans le contexte, mais cela est a mon avis une erreur. Car cela montre que présupposez que le traitement expérimental va être bénéfique (on lui faire « rater une chance »). C’est faux. On n’en sait rien. Car si on le savait déjà, on ne ferai pas d’essai, on le donnerai direct, le fameux traitement (je vous rappelle qu’un des devoirs du médecin, c’est de donner le meilleur traitement connu au moment où il prescrit).
          Je vous rappelle qu’il y a TOUJOURS un risque que le traitement soit délétère. L’histoire de la médecine est pleine d’essais qui ont montré une surmortalité dans le groupe expérimental i.e. celui où l’on testait le nouveau médicament, alors que in vitro, dans les modèles murins, sur les premières données de phase 1, c’était génial. Récemment, Gilead pour ne pas la nommer, a vu le développement d’une nouvelle molécule complètement flinguée a cause de ça. Je ne sais pas combien de centaines de millions de dollars ça a du leur couter.
          Au debut du SIDA, il y a eu aussi de la casse, pour les mêmes raisons. Les assoces poussaient pour que l’on donne a tout le monde des nouveaux traitements. Les gens tombaient comme des mouches, c’était horrible. Mais certaines nouvelles molécules, encore mal connues, se sont revelée avoir des effets secondaires inattendus épouvantables et il y a eu des morts. Et là, les memes assoces se sont mises a hurler au scandale et ont accusé les labos de se servir des malades comme cobayes.
          Il faut essayer de regarder les choses de manière plus dépassionnée, même si c’est difficile.

            1. MCA

              @dg

              Vous soulevez une point intéressant en parlant d’un possible biais lié à l’âge des malades qui amène une autre question:

              Un médicament doit-il couvrir impérativement toutes les classes d’âges pour qu’il soit retenu ?

              Après tout, si le remède Pr Raoult permet de ne traiter avec efficacité qu’un plage disons de [n à 60 ans], est-il pour autant à dédaigner?

              1. MCA

                @dg

                Quand vous dites :

                « Mais la médiane d’âge des patients est de …. 43 ans »

                Sur 1061 patients on peut très bien segmenter sur le critère âge pour voir ce que ça donne par tranche d’âge.

                Je suppose (voire même je suis certain) que ça a dû être fait, avez-vous des renseignements à ce sujet?

              2. Pythagore

                Je crois que ce que dg voulait dire, est que avec ou sans traitement, les patients se seraient remis vu leur âge est la meilleur porbabilité de faire une forme bénigne. Donc les chiffres ne suffiraient pas à conclure sur l’efficacité.

              3. dg

                Non, l’age en soit n’est pas un probleme en soi. D’ailleurs il existe des traitement que l’on ne donne pas a certains âges. Exemple, en Hématologie, certains traitements tres lourds (chimios intensives, greffes autologues ou allogéniques) ne sont pas indiqués chez les sujets agés car ils sont trop toxiques.
                Mais ce que je soulignais en parlant de l’âge médian de sa série de Raoult, c’est que le grand nombre de patients jeunes donc susceptibles d’évoluer favorablement en quelques jours même sans traitement pouvait introduire un gros biais en faveur de l’efficacité du traitement. Ce qui nuit au propos. S’il avait eu un groupe controle, bien apparié, ce problème d’interprétation des résultats aurait été au moins en partie résolu.
                A contrario, si sa série avait comporté uniquement des patients plus âgés (disons 60 voire 70 ans) et/ou avec comorbidités donc a très hauts risque, une diminution de mortalité aurait été beaucoup plus visible par comparaison aux données historiques. Cela n’aurait pas été la panacée mais aurait eu beaucoup plus d’impact.
                C’est ce que je vous disais tout à l’heure: quand on est devant une maladie très grave avec un pronostic a relativement court terme, c’est plus facile de détecter des traitements qui marchent sans groupe contrôle. Quand la mortalité est plus faible (ou que l’évolution de la maladie est lente) c’est beaucoup plus difficile de montrer une différence entre un nouveau traitement et le traitement de référence.
                Raoult a fait un choix, qu’il a très bien expliqué, mais ce n’est pas étonnant qu’il soit en butte a la critique.

          1. durru

            J’avais lu récemment que la moyenne d’âge des patients en réa en France était en dessous de 50 ans. Les 43 ans ne sont pas si loin, du coup. Mais c’est vrai que plus d’information ne ferait pas de mal.
            La circulaire qui officialise la non-réanimation des « personnes âgées » (sans plus de précision) doit être pour quelque chose.

      1. Pythagore

        « un test avec 50% traités et 50% non traités »
        Je propose que ceux qui doutent de l’efficacité du traitement se fassent inoculer le virus et ne recoivent aucune médication, après tout, s’ils sont sûr d’eux, ils permettraient de faire avancer la science.

        1. Higgins

          Oui. J’ai inventé un parachute. On va faire des essais en double aveugle. Je sais déjà ceux qui vont monter dans l’avion avec un faux parachute.

          1. zelectron

            De quoi écrire un bouquin : les nouvelles expériences dérivées de Milgram.
            ps l’administration étant un vivier de salmigondis de cette sorte à nul autre pareil

      2. Higgins

        C’est une grande partie de l’explication, voire la principale. La médiocrité n’affecte hélas pas que la classe politique.

    3. dg

      Je précise, la publi en soit ne me gène pas, per exemple, elle montre que le remdisivir est utilisable chez les patients les plus graves, c’est déjà une info. Pour l’efficacité ils comparent a des séries « historiques » ou la mortalité est supérieure. On peut le faire, même si évidemment c’est beaucoup moins fiable.
      Mais que ca fasse un NEJM, argh.

      1. Pythagore

        Ce que j’ai compris du Prof, c’est qu’il a mesuré régulièrement la charge virale (J+1, J+2,….) et constaté qu’elle baissait plus vite qu’en l’absence de traitement, il en conclut à l’efficacité.
        Ce qu’il m’étonne qu’il ne dit pas par contre, c’est qu’il travaille depuis longtps sur les coronavirus et la question serait de savoir, celui là est-il si différent des autres, et ds quelle mesure ce qu’il propose s’appuit sur l’expérience d’autres virus ? Il n’en parle pas mais il n’a pas sorti son traitement du chapeau non plus, il a déjà du l’utiliser avant.

        1. dg

          Il ne l’a pas sorti de son chapeau.
          La chloroquine outre son utilisation princeps, le traitement anti paludeen, a été utilisée avec succes dans certains infections a germes intracellulaires (par ex: fievre Q) pour potentialiser l’efficacité du tt antibiotique. Raoult est un des grands spécialistes du sujet.
          Pour les virus, d’apres ce que j’ai lu (je ne suis pas un specialiste de ce domaine precis, donc j’ai fait un peu de biblio), il y a depuis longtemps pas mal d’arguments in vitro mais les essais cliniques se sont soldés, par des échecs. la chloroquine n’a donc, pour le moment, jamais fait la preuve de son efficacité avec les precedents virus respiratoires ou autres (Zika…).

  37. kekoresin

    J’ai jeté un œil sur les cours de ma petite dernière en 1ère année d’infirmière. Bon je regarde ça un peu en diagonal car je n’ai pas les problèmes qu’Alex vu qu’elle est majeure et qu’elle s’en sort très bien sans son réac de père.

    Bref, tout un module croustillant sur « l’économie de la santé », qui oscille entre démagogie socialiste purifiée à 99%, accumulation de phrases sans queue ni tête et propagande à peine plus subtile que celle du maréchal. On y apprend au passage que notre système est le meilleur au monde (surprise!), qu’au final l’usager (hareummm) paye – pardon cotise – beaucoup moins qu’ailleurs et que les patients sont les mieux pris en charge même si quelques améliorations sont encore possibles pour transcender le Nirvana.

    J’avoue que ça fait mal au crâne très rapidement. Je lui ai conseillé de voir comment on fait des économies dans la médecine française, sur le stockage des corps à Paris Descartes par exemple:

    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/don-de-corps-a-la-science-un-charnier-au-coeur-de-paris_2109134.html
    https:/ /www.youtube.com/watch?v=hP9-6hUswcY&feature=emb_rel_end.

    Alors quelques bases économiques sur ce cas de figure: le patient fraîchement fauché par un destin farceur fait un don payant de sa dépouille terrestre, qui sera stockée au tiède pour nourrir ratatouille et ses amis. Avec un peu de chance, le tas de viande citoyenne sera disséqué par une bande d’étudiants dont quelques malicieux pourront en ramener des morceaux pour faire rire les copains autour d’un jeu à boire. Autre piste, la vente à une secte privée pour faire des incantations à des démons capitalistes ou encore à Royco pour de délicieuses soupes, une autre spécialité de grand mère qui ne se contente pas du bon café de son vivant. Ces dernières applications sont payantes si possible de la main à la main. Reste quelques améliorations à apporter sur la gestion des stocks pour avoir un bon business modèle. En attendant, on peut toujours revendre les rats nécrophages à Hidalgo pour repeupler les égouts et ainsi préserver une biodiversité souterraine de premier plan qui fait la fierté de la capitale du romantisme.

    En France on a pas de pétrole mais on a des gisements de citoyens qui croient encore que l’état leur veut du bien, même s’ils ne comprennent pas que cela passe par une sodomie humiliante permanente, même post mortem !

    1. Aristarkke

      Vu le nombre de rats qui se promènent à l’air libre dans le Paris Annihildalgo, je ne suis pas inquiet du taux de peuplement des égouts de cette agglomération. 😥

      1. Pheldge

        faudrait peut-être demander des idées et conseils aux noiches : eux qui bouffent tout un tas d’animaux bizarres, les rats ça devrait pas leur faire peur …
        Et vu le gisement/élevage parisien, y’a peut-être de quoi rembourser une partie de dettes de la Mairie ? 😉

  38. MichelC

    https:/ /mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2020/04/12/covid-19-lefficacite-du-traitement-marseillais/#comment-19841

    Stéphane le Fou car déjà convaincu, à déniché le conflit d’intérêt qui tue : « le partenaire industriel de l’Institut de M. Raoult, Sanofi, est aussi l’un des principaux producteurs d’hydroxychloroquine ».
    XXXLPTDR.

    1. kekoresin

      Et comme Raoult est considéré comme climato-sceptique, il s’est fait un nombre non négligeable d’amis qui lui veulent du bien. De là à favoriser la thèse selon laquelle le professeur Didierfix favorise l’augmentation de la température de Gaïa pour augmenter les ventes de l’ultra rentable chloroquine afin de combattre l’expansion de la malaria en basse Bretagne, il n’y a qu’un pas. #conspiration-sanofi-mosquitos

  39. Nemrod

    En fait la dichotomie est assez simple.
    – Raoult fait de la médecine de guerre ou d’urgence en administrant son traitement à tous les infectés et ne veut pas de double aveugle.
    – ses détracteurs appliquent la procédure actuelle.
    Au delà des querelles d’égo et des histoires de gros sous la situation est intéressante car Raoult renoue avec un certain empirisme et une liberté du médecin qui était la règle par le passé…et qui a amené nombre de découvertes majeures.
    A mon tout tout petit niveau, je suis confronté bien des fois à ce dilemme en ne pouvant théoriquement pas délivrer le médicament au malade devant moi alors que le rapport bénéfice/ risque est énorme.
    Entravé que je suis par une administration nuisible…
    Bon comme je suis un poisson volant, je passe outre …à mes risques et périls.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.