Une époque de confusion

Les performances du passé sont, en France et en matière gouvernementale, un assez bon indicateur des performances futures. Et c’est d’autant plus vrai lorsque les performances sont médiocres à nulles : comme on pouvait assez logiquement le prévoir il y a quelques jours, la mise en place des différentes règles entourant le pass sanitaire, petit passeport intérieur au pays des Droits de l’Homme Vacciné, ne se passe pas trop bien.

Et si, dans les mots qui remplissent les esprits actuellement, celui de « Liberté » revient régulièrement (alors que ceux d’égalité – au moins en droit – et de fraternité ont depuis longtemps été abandonnés), nul doute que les prochains jours verront apparaître celui de « confusion » qui s’applique à merveille sur l’instable marigot de lois, décrets, déclarations et méandres intellectuels gluants dans lesquels s’enfonce toute la classe politique et médiatique.

Grâce à une confusion de plus en plus grande entre cas positif, personnes porteuse, malade, hospitalisée et décédée, on en arrive à constater à la fois une hystérie sur certains plateaux télé au cri effaré de « la quatrième arrive ! » et un calme pondéré dans nombre d’hôpitaux (pendant que le secteur privé n’est toujours pas sollicité, car en France, on a des débordements correctement organisés, mon bon monsieur).

La confusion permet d’expliquer sobrement et sans rire que, pour la première fois dans l’histoire, des individus en bonne santé peuvent officiellement transmettre une maladie qu’ils n’ont pas à d’autres individus pourtant vaccinés contre elle, et dont certains vont, peut-être, mourir.

La cacophonie confusionnelle continue de plus belle lorsqu’on évoque le cas douloureux de Jean-Michel B., apparemment ministre de l’Edulcoration Nationale, qui explique vouloir séparer le bon grain (les élèves vaccinés) de l’ivraie (les petits pouilleux sans vaccin), en évinçant les covi-positifs. En effet, pour lui, c’est absolument évident :

« Quand vous êtes vacciné, vous ne risquez pas de contaminer les autres, alors que si vous n’êtes pas vacciné, vous faites courir ce risque. »

Apparemment, ce qui est une vérité en Bisournoursie Ségrégationniste ne semble pas en être une outre-Atlantique ou Fauci, le docteur en charge d’apeurer les foules américaines, a récemment déclaré que, vacciné ou non, la charge virale était la même ce qui, au passage, justifiait de devoir réimposer le masque.

https://twitter.com/DarrenPlymouth/status/1420386203015208968

En somme, le vaccin n’empêche pas vraiment la propagation du virus, les lieux qui sont réservés aux détenteurs du « pass » vont malgré tout continuer à propager la maladie. Au pire, le pass pourrait donc même accroître la propagation de la maladie en donnant un faux sentiment de sécurité au possesseur.

Cette confusion sera fort pratique lorsqu’il s’agira de refermer certains établissements, d’imposer certaines limitations (comme des couvre-feux) et le retour du port du masque obligatoire car, même sans utilité, il rassure les hystériques.

On aura une pensée émue pour tous les cocus qui ont naïvement poussé à l’extension du pass sanitaire et à l’écrabouillement méthodique de nos libertés : avec le pass, ils pensaient retrouver leur liberté (celle d’être scannée pour prendre un café, youpi) en échange d’une sécurité sanitaire, et les faits montrent qu’ils n’auront ni leur sécurité sanitaire, ni même leur liberté. Bien joué.

La distribution de ces pass, ainsi que l’imposition larvée d’une troisième (puis d’une quatrième) dose vaccinale dans les prochains mois devraient logiquement s’accompagner d’une petite bouteille de vaseline, ça aidera.

Pendant ce temps, on appréciera là encore la confusion qu’engendre les paroles du ministre puisqu’une fois séparés, les élèves infectés ne pourront plus bénéficier de cette instruction pourtant obligatoire. En effet, « l’école à la maison » qui pourrait être une option, semble de plus en plus difficile à mettre en place : nonobstant les évidents problèmes logistiques des parents qui n’ont bien souvent ni le temps ni les moyens d’instruire leurs enfants, on doit en effet se rappeler que le gouvernement actuel a récemment poussé toute une batterie de lois et décrets visant à supprimer cette possibilité donnée aux familles.

En somme, les enfants covi-positifs (mais pas malades) ne pourront justifier d’une quelconque maladie pour obtenir une instruction à la maison, la maladie étant la seule excuse possible pour ne plus scolariser son enfant à l’École Républicaine et Égalitaire-ou-presque. On sent intuitivement que ça va fort bien se passer, sans la moindre confusion ni le moindre rétropédalage de l’Exécutif.

Mais la confusion qui règne ne s’arrêtera pas en si bon chemin : alors que les précédentes confusions documentaient essentiellement l’impéritie de nos administrations ainsi que l’improvisation et l’incompétence complète de nos élites, il faut mentionner la confusion volontaire, sciemment entreprise par le pouvoir, ses affidés et des médias devenus propagandistes, cette confusion qui consiste à feindre de croire que tous les opposants au pass sanitaire sont aussi des opposants au vaccin, puis des opposants à tous les vaccins, puis des antivax puis des complotistes (et pourquoi pas des platistes).

Avec cet amalgame pratique, on jette facilement l’opprobre sur ceux qui refusent de voir se fragmenter la société avec l’instauration d’un pass, ceux qui comprennent où mène inévitablement cette expérience politique et sociétale immonde, ceux qui ont bien vu le but politique (et uniquement, bassement politique) de Macron et ses thuriféraires dans l’instauration d’une société d’apartheid médical.

Le pass est le symbole d’un fichage volontaire des citoyens, d’une mise à disposition de leurs données intimes, de l’usage de la pression sociale pour intimer à une partie d’entre eux des comportements et des attitudes d’obéissance. La société du pass, c’est une société où, à n’importe quel moment et pour n’importe quelle raison arbitraire, un citoyen peut se voir refuser un service, un produit, l’accès à un lieu. Et dans cette optique, la confusion de l’antipass avec l’antivax permet de taxer l’opposant de rétrograde, d’égoïste et d’irresponsable. Grâce à cette confusion, de celui qui réclame une société libre et ouverte, dans laquelle l’État ne peut pas confiner ou ostraciser arbitrairement quelqu’un, ou de celui qui accepte voire réclame l’exact inverse, ce sera le premier qu’on qualifiera de dangereux…

Cependant, rassurons-nous : grâce à toute cette confusion, on a réussi à mettre en place une nouvelle forme de République encore plus libre, égalitaire et fraternelle dans laquelle on trouve des chiens dressés à renifler les malades, des détentions administratives pour les malades sous supervision de l’assurance maladie, un passeport intérieur pour que les établissements et les employeurs puissent vérifier l’état de santé des citoyens quitte à les licencier s’ils ne sont pas hygiéniquement sains, et une ségrégation des uns et des autres sur une base sérologique.

Heureusement qu’Emmanuel Macron a été élu : imaginez ce qu’on dirait si cela avait été Marine Le Pen !

J'accepte les BTC et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires344

  1. lxy

    On vient de découvrir un caractère génétique protecteur contre le Covid. Surtout présent en Scandinave et Nord Angleterre (=Vikings).Ce qui pourrait expliquer les meilleurs résultats obtenus par la Suéde face au Covd qui n’auraient rien à voir avec les décisions publiques !

      1. kekoresin

        Oui, il faut le marteler et piétiner les spécistes. Il faut les voir ces racistes que l’assaut suisse de traces bourre, hein l’Helvète 😉

    1. baretous

      ah ça m’intéresse ! étant d’origine normande du côté de mon pere depuis un nombre incroyable de générations (12 en ligne directe + les autres) et de plus 0+ en groupe sanguin, i am the king ! 🙂

  2. Elie

    Une connaissance tient un resto. Elle veut rester ouvert tout en gardant sa dignité. Je lui ai dit que ceux qui viendraient plutôt que de commander / prendre à emporter ACCEPTAIENT de se faire cul-air-coder, et que par conséquent ils méritaient leur flicage. Ma connaissance va donc 1) manifester demain 2) cul-air-coder en toute bonne conscience ceux qui ont bradé leur liberté contre un plat de pâtes et un café.

  3. Yanka

    Quitte à ce que ma crédibilité soit à nouveau contestée, voici la vidéo d’un astrologue professionnel, François Barthomeuf, qui nous expliquait voici 10 mois, thème à l’appui, que des émeutes populaires allaient avoir lieu contre Macron à partir de juillet 2021 et pendant plusieurs mois. Ça vaut ce que ça vaut, mais c’est pas mal intéressant et le type n’est pas un énergumène. C’est à partir de la 21e minute. Ça redonne le moral.

    https://youtu.be/Cton_CC3YcE

    1. Yanka

      Pour les informations données (explications astrales, etc.), il est intéressant tout de même de regarder toute la vidéo (réalisée en septembre 2020). Le gars avait prédit quelque chose pour mars 2020 (début de la crise sanitaire) du fait d’une importante concentration planétaire. Travail assez impressionnant et bonhomme très agréable à écouter.

      1. Yanka

        J’ajoute que le bonhomme, dans sa dernière vidéo (19 juillet), consacrée aux vertus viriles perdues (il parle de « valeurs martiennes », ce qui revient au même), revient sur le martial et itératif « Nous sommes en guerre ! » de Macron…, qui a débouché sur un : « Tous aux abris ! » (confinement, couvre-feu) absolument contraire aux vertus viriles qu’on attendrait d’un chef de guerre. Analyse brillante !

        https://youtu.be/ndQilvXjKrM

  4. Elie

    Pour ma part j’ai décidé que, non, finalement, même pas de présentation du pass aux musées. Test pcr la veille de chaque visite et c’est tout. On ne va pas non plus être fourrés à Paris tous les jours dans des musées. J’aurai peut-être besoin de trois tests sur tout le mois.
    Après, c’est la rentrée, et ce sera un autre challenge : limiter la discrimination envers les élèves non vaccinés, car il y en aura.
    Une mienne connaissance m’a raconté qu’au camping, les personnes avec bracelets verts avaient accès à la piscine, les personnes avec bracelets rouges, non. Les premiers avaient parfois des mouvements de recul, de « distanciation » par rapport aux seconds.
    Et ce n’est que le début.

  5. Annwn

    Quand les hommes sont partout devenus inaptes à comprendre et surtout réaliser les vérités qui ont été révélées à l’origine, avec, comme conséquence, le désordre et le chaos dans tous les domaines, il est alors permis et même souhaitable de porter cette connaissance au grand jour ; car la vérité se défend par sa propre nature contre sa profanation, et il est possible qu’elle atteigne ainsi ceux qui sont qualifiés pour la pénétrer profondément et capables, grâce à elle, de consolider le pont qui doit être construit pour sortir de cet âge sombre.
    Blog : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

  6. Arthur H

    Pardon d’avance pour la vulgarité de ce qui suit …

    Tout ceci me rappel un épisode de southpark intitulé « Planète gros nibards / Major Boobage » (https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Plan%C3%A8te_Gros_Nibards)

    Je laisse chacun regarder le lien; à mon avis, les mecs du gov sont complètement « Cheesé » (ref à l’épisode), défoncé à l’urine de chat…

  7. Nemrod

    Ah tiens il y aurais un « signal » repéré par les autorités sanitaires sur un pb d’absence de règles chez des jeunes filles vaccinés…dixit le Figaro.
    Au moins 3 mois que même moi je le sais mais bon.
    Ce sont bien les mêmes qui en 40 n’ont pas vu la concentration allemande pour la percée des ardennes…

    1. Courtial

      Oui on voit tourner ces histoires depuis des mois, mais je reste assez prudent, malheureusement la désinformation vient des 2 camps maintenant.

      1. pabizou

        Une autopsie faite en Allemagne il y a quelques semaines sur un picousé semble bien pourtant confirmer le peu qui fuite à ce sujet

  8. kekoresin

    Et nous retrouvons ce petit relent de mépris pour les GJ. Les affreux sales et méchants, prolos de base toisés par une caste d’esthètes qui eux savent se laver les mains et sont correctement éduqués pour connaitre LA vérité. Les gueux, sous-éduqués donc, sont vite catalogués de négationnistes vaccinaux par les gens responsables qui détiennent LE bon savoir irréfutable distillé par … les menteurs pathologiques d’un gouvernement de baltringues capables des pires compromissions en toute décontraction.

    Bon une partie de ces appelants à la « raison » doute à postériori du bien fondé de leur vaccination et tente de se rassurer en entraînant tous les autres pour conforter ses choix pas forcément très éclairés.

    1. pabizou

      Ouaip, et ce matin c’est festival de trolls et sans doute de bots sur twitter . Les noms d’oiseaux volent bas et les arguments sont impressionnants de mauvaise foi, pourtant on a l’habitude avec les zozos larem, mais ils se surpassent

      1. Courtial

        Oui après les 3 samedis de manifestations au succès croissant on sent l’inquiétude grandir, ce qui se traduit par une contre-offensive médiatique maladroite et un peu ridicule.

        Il est assez surprenant de voir un tel mépris de classe s’exprimer en public sans aucun complexe, mais quand on se souvient des gilets jaunes c’était finalement déjà ça, aussi bien sur les réseaux sociaux que dans certaines conversations privées.

  9. jmdh57

    En allant chez mes beaux-parents ce matin, j’ai jetté un oeil sur la feuille de merde locale. Article : « Pass sanitaire : la fréquentation des lieux de loisirs en berne »

    Comme la tension électrique dans le bulbe rachidien du journaleux est proche de 0 V, il n’a pas pu faire la relation de cause à effet suivante :
    – Administrer une économie « à la soviétique » conduit …. à des performances « à la soviétique ».

    1. Janus

      Oui, tout a fait vrai : Je conseille à ceux qui veulent avoir un aperçu de ce qui les attend de lire un livre publié en 1980 de Michael Voslensky : La nomenklatura. Effrayant et en même temps jouissif : Les cons sont de toutes les époques et de toutes les nations. La proportion en est constante et elle constitue l’immense majorité des citoyens, des assujettis, en un mot des victimes de leur propre connerie…

      1. Aristarkke

        Superbe description de la caste dirigeante de l’URSS à l’époque de ses dernières années d’existence qui a transmis le terme dans le langage courant.

      2. Courtial

        1) la Nomenklatura ce n’est pas « ce qui nous attend », c’est déjà là et maintenant. La seule différence c’est que chez nous les gueux ont encore un niveau de vie matériel largement supérieur à celui du citoyen soviétique moyen des années 70, mais même ça ça ne va plus durer très longtemps.
        2) On peut difficilement réduire la situation en URSS à « le Russe moyen était con comme une pioche », il me semble que Voslensky dit lui-même qu’assez tôt plus personne n’était dupe et que le tout ne tenait que par un usage immodéré de la force. D’ailleurs, dès que Gorbatchev a essayé de relâcher l’étreinte, tout s’est effondré comme un château de carte, et je suis malheureusement persuadé que si on avait continué à avoir des tyrans du calibre de Staline à sa tête l’URSS existerait toujours aujourd’hui…

        Mais bon les Soviétiques avaient l’excuse d’être tombés sous le joug à la suite d’une guerre sanglante et de ne jamais avoir vraiment connu ni la prospérité, ni la liberté avant ça. Les Occidentaux sacrifiant leur liberté et leur prospérité en temps de paix à cause d’un gros rhume, ça c’est être victime de sa propre connerie…

        1. Yanka

          « Les Occidentaux sacrifiant leur liberté et leur prospérité en temps de paix à cause d’un gros rhume, ça c’est être victime de sa propre connerie… »

          PUNCHLINE !

  10. kekoresin

    Allez je vous laisse à votre misère. Je m’en vais pour 3 jours de teuf autour d’un étang bien planqué.

    Grosse bouffe (porcelets, sanglier, chevreuil…), danse, balltrap, babyfoot, baignade, alcool avec modération (toujours modéré Keko), camping sur place… Pas de masque, pas de pass, pas de connards de la Gestapo française, peut être un ou deux pugilats de soulots pour égayer. Bref, une belle réunion de gaulois réfractaires !

      1. Citoyen

        En parlant de cluster … L’idée de keko est d’autant meilleure, que dans les campings des Landes, on apprend qu’ils ont du cluster de vaccinés !!… Les rats des villes, contagieux, équipés du pass, sont venus se contaminer avec assurance !… Ce qui n’est pas vraiment une surprise.
        Il faut croire que les gaulois réfractaires, gentiment isolés en pleine cambrousse, à l’abri des regards et des miasmes de ces zombies, sont infiniment moins cons que les abrutis de la ville, qui se pensent immunisés …, mais pas contre la connerie …

    1. Nemrod

      Tête à tête avec Madame en attendant mieux ( peut être ) mais tomates cerise, sanglier avec patates nouvelles de ma production, tarte à la rhubarbe ( du jardin).
      Et puis ce soir…affut …à l’heure ou je suis le seul de mon espèce au milieu des bêtes que j’envie parfois.
      A peine troublé par les rires et les chants de 3 ou 4 pue la sueur comme moi…compagnons de fortune dévorant un chevreuil oublieux ou un solitaire dérouté par le rut.
      Mais même si le Ragot épouvanté par la horde en fête ne sort pas, je ne t’en voudrais pas Keko !
      Santé !

    1. Pythagore

      3 contre un, des courageux ces journalistes et LREM, le discours est bien rodé en tout cas. Enfin Joffrin nous explique que c’est temporaire, donc on va le croire.

    2. niceguy

      Si c’est approuvé par la majorité, ce n’est pas une dictature selon Joffrin.
      Très bien mais pourquoi pendant toute ma vie pre-COVID j’ai entendu ta ta ta A.H. ta ta ta élu (ou arrivé au pouvoir) démocratiquement ta ta ta la démocratie ne justifie pas tout?

      Ah ben non ça marchait que pour sécuriser les frontières ou pour renvoyer les clandestins récidivistes!

  11. Nemrod

    Une question bête.
    Comment vont faire les étrangers qui sont en vacances en France ?
    Beaucoup n’ont pas cette merde liberticide et ne se promènent pas avec certificat vaccinaux et qr code…je présume.
    Je m’interroge.

    1. Citoyen

      Ben, ils vont se retrouver avec « une vie de merde »… Fallait pas prendre les vacances en fRance !
      Dernierement, le Jupitre menaçait, ceux qui ne sont pas ses lemmings, de tout mettre en œuvre pour leur fournir une vie de merde …
      « En meme temps », quand un élu de merde, transforme un pays en pays de merde, il ne lui reste plus dans sa besace, qu’une vie de merde à proposer à la population …
      Rien d’étonnant à ça, c’est logique …

      1. Nemrod

        Moui mais il m’étonnerait fort que personne ne se soit posé la question tout de même.
        Amha ils rejoindrons la cohorte des dispensés en pratique comme les « émotifs », la Nomenklatura, les Prétoriens…
        L’autochtone lambda, s’il veut voir évidemment pourra encore un peu plus constater qu’il est le dernier des derniers dans son propre pays…sauf pour payer tout ce bordel.

        1. Yanka

          Ajouter à cette confusion le fait que la Belgique, par exemple, vient d’ajouter du rouge sur quelques régions françaises, ce qui veut dire que le vacancier lambda, à son retour, va se retrouver piégé : il était parti sain, il rentre pestiféré. J’ignore son sort. Moi, je bouge plus de mon terrier. Moins je vois de trombines masquées avec de gros yeux effrayés, mieux je me porte.

    1. durru

      Voilà où on arrive si on prend à la légère l’intégration européenne !
      Car le ministère de la santé roumain connaît très bien la réponse à cette question, réponse qu’on entend sur les ondes à longueur de journée.
      Et c’est même facile à retenir : il s’agit d’un savant mélange de sorties en boîte, sable fin, festivals, vols en avion, odeur de vacances et quelques autres ingrédients similaires.
      Faudrait peut-être rassurer Emma…

  12. Higgins

    Les manifestations contre le sinistre clown et ses décisions ubuesques ont fait semble-t-il carton plein hier. Chez moi, 1000 manifestants hier contre 700 il y a une semaine et 500 il y a quinze jours.

    1. Nemrod

      Oui ça monte malgré le courant contraire très fort : vacances, propagande de tous les médias ( percée à jour de plus en plus quand même), manque de leader et d’encadrement.
      Je pense d’ailleurs que les médias classiques auront définitivement sabordés leur crédibilité…je n’y vais maintenant que pour connaître les dernières tendances propagandistes et les signaux faibles de portes de sortie, et vous ?

      1. Higgins

        Les médias mainstream commencent à bouger doucement. Ils sont sensibles au vent qui tourne. Le Parisien, sur YouTube, ne dissimule pas le succès de la manifestation parisienne.

      2. Higgins

        Sur Linkedin, il y a pas mal de vidéos qui témoignent du succès des manifestations alors que nous sommes au cœur de l’été, ne l’oublions pas, même si ce dernier n’est pas chaud et sec comme le prévoyait Météo France il y a quelques mois. Le réchauffement, ce sera pour plus tard. Dans quelques endroits, ça a parfois été tangent avec les FDO. Le fait qu’il n’y est pas de leaders ou d’organisations fédératrices rend la tâche difficile pour l’oligarchie car la, c’est du spontané pur très dérangeant.

      3. pabizou

        S’il restait un doute, il est levé depuis la semaine dernière . Les chiffres des manifs, sur BFM WC sont tellement ridicules qu’ils m’ont fait rire au lieu de m’énerver . A voir l’agressivité des trolls sur les RS on peut se dire qu’ils s’aperçoivent que la propagande commence à trouver ses limites, d’ailleurs même les sondages bidons donnent aujourd’hui 40% de soutien et vont jusqu’à 51% de gens qui comprennent le rejet de ces saloperies illibérales . On ne devrait pas tarder à arriver au point de bascule de l’opinion qui rendra ces mesures inapplicables, comme ça a été le cas à Moscou . En plus un grand nombre de picousés pour avoir la paix ont acceptés sans même savoir qu’ils signaient pour être des cobayes et sans le comprendre . De plus en plus de gens prennent conscience du nombre hallucinant d’effets secondaires graves et reste sur le cul quand on leur montre le nombre de morts en Europe dus au « vaccin » . Tout ça ne pourra pas bien se finir c’est sûr mais je n’ai aucune idée du comment pour le moment .

  13. jmdh57

    je confirme : chez moi aussi.
    Je ne crois pas le chiffre de 204 000 manifestants. Il y avait plus. Encore une stat pourrie

    J’ai vu le film où les FdO sont sur un simple rangée parallèle à une ligne de maisons laissant le passage à une foule énorme

    Silence assourdissant également hier soir des médias français… Vers 19h-20h, seul les Belges (RTBF, Le Soir, La Libre Belgique) commentaient l’événement. Dans les années 80, la RTBF ne s’était pas dégonflée face à Mitterand : ils récidivent

    1. Nemrod

      Et nos artistes conscientisé ?
      Du côté de la Liberté.
      Non…du Manche.
      Je les appelle » les rebelles en peau de lapin »

        1. Rick Enbacker

          D’ailleurs en voilà deux beaux :

          https:/ /www.24matins.fr/vaccination-alain-souchon-accable-cest-extraordinaire-ces-gens-qui-ny-connaissent-rien-mais-sont-contre-1316114
          https:/ /www.ladepeche.fr/2021/07/26/ils-font-chier-tout-le-monde-lacteur-patrick-chesnais-pousse-un-coup-de-gueule-contre-les-anti-pass-sanitaire-9694442.php

          1. Malancourt

            Souchon est consterné par ce pays de fous, pareil pour moi quand je pense au statut des intermittents du spectacle et ce que cela coûte aux contribuables.

            1. Yanka

              « On est foutus, on mange trop, mais qu’est-ce qu’on fera quand on sera gros ? » chantait la Souche voici plus de 40 ans. Eh bien, on votera Macron et on dira des conneries sur ceux qui ont acheté les disques de ce talentueux artiste depuis bientôt 50 ans. Souchon n’y connaît rien, mais il est pour ! Être pour ou contre n’est pas un argument. Obéir (qui pis est à des injonctions paradoxales) ne prouve en aucun cas l’intelligence. Les moutons de Panurge ont fini à la mer !

      1. Higgins

        Les artistes peuvent être intéressants tant qu’ils ne sortent pas de leur domaine. En voici deux qui sont reconnus dans leur milieu, pas du tout à l’extérieur.

        1. Courtial

          Les artistes ne devraient surtout jamais se mêler de politique, c’est presque toujours une catastrophe et ils sont (presque) toujours du côté du pouvoir (par définition ils sont entretenus, cela n’a donc rien d’étonnant).

          La seule exception qui me vient à l’esprit c’est Frank Zappa, j’étais tombé sur ses interviews et passages télévisés il y a quelque temps, et j’avais été totalement soufflé par sa maîtrise de soi, sa clarté aussi bien dans la pensée que dans l’expression face à des journalistes déjà cons comme des manches et qui cherchent à le pousser à la faute. Même s’il parle très peu de politique (en tout cas pas directement), on sent que ce n’était pas le genre à donner des leçons à la terre entière ni à faire la pute pour le pouvoir…

          Bref pour une fois un artiste tout à fait fréquentable avec qui j’aurais eu grand plaisir à partager quelques bières.

          1. Yanka

            On ne peut pas laisser dire que les artistes des années 60 et 70 étaient du côté du pouvoir et entretenus ! Je parle du rock US ou Angloys, pas de Johnny/Sardou/Sheila, hein !

    1. pabizou

      Il vient d’en faire 2 ou 3 de rang qui se complètent sur une semaine . J’attends avec curiosité la prochaine de Campagnol, il devrait trouver du grain à moudre

    1. zelectron

      Il vaut mieux embaucher des ponctionnaires afin de permettre à iceux-là de pondre des rapports classés soigneusement dans les oubliettes, plutôt que de réparer les routes pour qu’il y ait encore plus de morts et blessés (avec séquelles à vie pour certains)

    2. Courtial

      Cela me conforte dans le constat que je fais moi-même à chaque fois que je me déplace en Île-de-France.

      C’est amusant parce qu’on nous dit souvent que « sans l’État, qui s’occuperait des routes ? », mais dans la réalité l’État est tellement nul que même ça il n’en est plus capable.

  14. jmdh57

    Je ne connaissais pas cet ouvrage – Merci pour l’info
    J’ajoute deux compléments : nous avons 2 écarts entre notre actuelle situation et celle vécue par le bloc de l’Est :
    – Sauf erreur de ma part, le communisme ne s’attaqua jamais à la famille. De même pour le patriotisme. Pour avoir travaillé en Pologne de 2016 à 2019, je peux le certifier…..
    – Le système éducatif de l’Est était « exigeant » au bon sens du terme. L’école de Mathématiques de Moscou fût l’une des meilleures du XXème siècle. Quant à la disssidence, elle permit l’éclosion d’écrivains comme Alexandre Soljenytsine ou Vassili Grossman. Comme quoi ce n’était pas totalement stérile.
    Une anecdote : en 2007, je suis allé à Iaroslav au Nord-Est de Moscou avec des collègues. Côté client russe : deux acheteuses et leur chef. Nous sommes accompagnés d’une franco-russe qui fait traductrice. En introduction de la réunion, ils nous expliquent qu’ils parlent tous trés mal l’anglais. A midi, nous avions compris que c’était faux, archifaux… Puis déjeuner. Cela continue a se détendre, et l’une des acheteuses nous expliquent qu’en fait elle a étudié le français au lycée. En lisant « Les Misèrables » et « L’éducation sentimentale » !!!! En 2021, combien de lycéens français ont-il seulement entendu parler de « Guerre & Paix » et de Tolstoï (bon c’est vrai en 1812, nous étions les envahisseurs ; cela explique peut être cette « pudeur » ….) ?

    1. durru

      « le communisme ne s’attaqua jamais à la famille »
      Vrai pour l’Europe, un peu moins pour la Chine de Mao ou chez Pol Pot.
      Plutôt d’accord pour le reste. Question de pragmatisme surtout (ne pas oublier Lyssenko ou Stakhanov, par exemple).

      1. Higgins

        Sous Staline, il me semble que les enfants étaient fortement incités à dénoncer les parents qui n’adhéraient pas aux sublimes idéaux du parti et à son chef.

          1. Aristarkke

            Les consignes de Pharaon étaient pourtant claires : tuer tous les nouveaux-nés mâles des Hébreux (qui devenaient un peu trop nombreux en Egypte, à son goût).
            Il s’est trouvé au moins une mère qui n’a pas eu peur de cet ogre…
            Il y a toujours de la coule dans les travaux pratiques de ce genre de démence.

      2. Courtial

        Il me semble au contraire que le communisme s’est toujours attaqué à la famille, peut-être simplement de façon plus détournée en URSS qu’en Chine qui est allé très loin dans cette voie.

        Quant au système éducatif, pour autant que je sache le système soviétique était surtout très inégalitaire, avec en effet un enseignement de très bonne qualité pour la Nomenklatura, beaucoup moins pour le Soviétique lambda. Je pense qu’on en a un aperçu avec la Corée du Nord aujourd’hui, où les élites sont bien formées (et ne rechignent pas à compléter leur cursus dans de prestigieuses Universités occidentales, voir Kim Jong-un en Suisse), tandis que le petit peuple est instruit juste ce qu’il faut pour obéir.

        1. durru

          Je ne connais pas le système en URSS directement, mais vu les résultats et en faisant un parallèle avec d’autres pays cocos d’Europe que je connais mieux, même si le but était la destruction de la famille et un enseignement inégalitaire, ça n’a réussi que très moyennement. En valeurs absolues, je pourrais même dire que l’instruction a été un ascenseur social qui a fonctionné bien mieux qu’avant.
          Il n’y a qu’à voir le nombre de (vrais) diplômés des pays de l’Est arrivés en Occident (y compris US) dans les années ’90.

          1. Courtial

            La destruction de la famille a bien mieux réussi dans l’occident social-démocrate que dans l’ancien bloc communiste, c’est indéniable.

            Quant à l’éducation je n’en sais pas plus, mais je soupçonne que le système éducatif des démocraties populaires ne nous semble efficace que par comparaison avec la nullité absolument abyssale qu’à atteint le nôtre. Là encore la social-démocratie molle s’avère bien plus efficace que la dictature du prolétariat.

            1. Pheldge

               » le système éducatif des démocraties populaires ne nous semble efficace » parce qu’on imagine bien que le respect de l’autorité et le culte du résultat étaient un peu plus soutenus que chez nous …

            2. durru

              La Chine, le Vietnam et même le Cuba restent à un niveau pas trop mal, et pas seulement « par comparaison… »
              Je ne dis pas que le communisme soit une cause pour la qualité de l’enseignement, loin de là, j’émets seulement des doutes sur un lien entre système coco et enseignement en déliquescence.

              1. pabizou

                Pour Cuba, il vit sur le haut niveau qui précédait le castrisme, i y a une forte dégradation, en particulier niveau médecine

    2. Yanka

      Le communisme, c’était un régime, et finalement une façade, comme l’expliquent pas de gens qui ont vécu cette période. Il y avait pas mal de débrouille, et la littérature circulait sous le manteau (samizdats et autres). Très peu de gens étaient communistes, en dehors d’une acceptation formelle de certaines contraintes, comme nous qui acceptons de porter le masque, parce que nous n’avons pas le choix. Si tu ne faisais pas trop le malin, tu étais assez libre, bien plus qu’on ne l’imagine en Occident. Vous citez deux auteurs, mais on pourrait en ajouter des dizaines d’autres, comme Boulgakov, Zinoviev, Tsvetaieva, qui n’étaient pas plus communistes que moi chasseur lapon. Ceci explique pourquoi les Russes ont vite retrouvés leurs marques après 75 ans de « férule » communiste ; il y avait toujours eu ce feu de l’âme russe sous la cendre. Pour les autres pays, voir la littérature et le cinéma, finalement bien plus charnus que leurs équivalents actuels chez nous. Le réalisateur lituanien Arūnas Žebriūnas, qui n’a jamais quitté le Lituanie et trouvait odieux le régime communiste, expliquait qu’il avait décidé, pour se débarrasser de la censure, choisi de faire des films avec des enfants (non pour les enfants, mais avec des enfants) : on lui foutait la paix, et dans ce cadre il exerçait son art avec une certaine habileté, comme le prouvent ces petits chefs-d’œuvre que sont « La Jeune fille à l’écho » (65), « La Belle » (69) ou encore « La Mort et le cerisier » (68), ce dernier non disponible en français, mais que j’ai traduit. Bien sûr, de là à recommander le régime communiste, il y a un pas, mais je suis convaincu que les contraintes ou pseudo-contraintes totalitaires stimulent bien plus l’intelligence et le talent que la social-démocratie dont nous voyons clairement les limites et la sclérose.

      1. René-Pierre Alié

        « les contraintes ou pseudo-contraintes totalitaires stimulent bien plus l’intelligence » etc.
        Pour prolonger ce que vous dites assez justement, le niveau de contrainte ressenti (celui du totalitarisme dur) réveille l’instinct de survie (inséparable de la liberté) tandis qu’il reste endormi dans les totalitarismes doux (ceux de la social-démocratie). Les seconds peuvent donc perdurer plus longtemps… jusqu’à ce qu’ils se durcissent, sous le choc du réel.
        « Le propre d’une utopie au pouvoir est de se radicaliser au rythme où elle est désavouée par le réel. » Arthur Koestler (le poisson échoué sur la rive est celui qui se débat le plus).

  15. jmdh57

    en phase
    c’est vrai que la politique de l’enfant unique en Chine ne doit pas être oubliée. Quant à Pol Pot, « La déchirure » raconte tout.
    Côté russe, Boris Pasternak empêché d’aller chercher son prix Nobel …
    « Le Dr Jivago » sortit en URSS à la fin des 80′, tout comme « Vie et destin »

  16. durru

    C’est l’école obligatoire qui aurait dû prendre le relais. Et vu la quantité d’oeuvres de propagande à peine cachée qui ont même dépassé les frontières de l’URSS (au moins jusqu’aux pays cocos « soeurs »), ils sont pas allés de main morte.
    Sauf que, voilà, il y en avait qui avaient gardé une certaine dose de pragmatisme. Résultat, entre autres : Gagarine.
    Que voulez-vous, tous les pays ne sont pas la France…

  17. Higgins

    https:/ /atlantico.fr/article/pepite/pfizer-et-moderna-augmentent-le-prix-de-leurs-vaccins-anti-covid-en-europe-selon-le-financial-times

      1. Pythagore

        Le prix augmente de 25% mais vous êtes protégés contre 2 variants au lieu d’un donc en fait, le prix baisse de 37%. Voyez, le prix baisse, les autorités ont fait pression et ont négocié avec succès.

    1. Pheldge

      « faire payer les riches » encore et toujours, ça permet ensuite de jouer les généreux avec des « pays défavorisés », ce qui donne bonne conscience à tout le monde, et une bonne image aux dirigeants, j’allais ajouter « à peu de frais » …

  18. Yanka

    À lire les commentaires sous les articles du Figaro consacrés à la crise sanitaire, il y a bien désormais deux France, face-à-face. Je suis frappé par la redondance d’un motif chez les pro-vax : les anti-vax (appelés ainsi sans nuance) sont stupides, c’est pourquoi ils s’opposent à la fois aux vaccins et au sacro-saint passe sanitaire, le sésame, l’onction sanitaire !

    Je me fends de plusieurs commentaires, sans savoir s’ils seront publiés. Ce premier, en réponse à un commentateur que j’imagine comme un petit vieux tout tremblant à l’idée du virus qui tue des milliards de gens !

    « Ceux qui se glorifient d’avoir une cervelle bien faite ont souvent une idée exacerbée d’eux-mêmes, sans grand rapport avec la réalité. Si l’intelligence se résume à accepter une pseudo-vaccination afin de pouvoir circuler, elle est d’une piètre qualité en France, et cela n’étonne guère finalement, à considérer le degré de sottise des dirigeants que les Français se choisissent. »

    Le second, en commentaire isolé :

    « La plupart des commentaires des pro-vax sont affligeants d’arrogance, et c’est à se demander s’ils n’émanent pas des petites troupes d’assaut de l’Élysée qui pullulent sur les réseaux sociaux (les bots qui dupliquent les mêmes messages pro-gouvernementaux). L’intelligence n’est pour rien dans le choix de se faire vacciner, mais bien la peur ; l’intelligence qui fonctionne, elle ne se laisse pas effrayer si facilement, elle pèse le pour et le contre et décide en conscience. Or, ici, pour des personnes en bonne santé, les bénéfices du vaccin apparaissent nuls par rapport aux risques que l’on découvre peu à peu. »

    Je n’ai rien contre les vieux, étant moi-même un grand-père (un jeune grand-père, mais un grand-père), mais cette engeance de papys et de mamys morts de trouille et bouffis de comorbidités autour de qui toute la politique sanitaire tourne, elle commence à me donner des envies pas mal ignobles !

    1. Husskarl

      Il y a beaucoup de bots en effet et beaucoup de censure, cela explique en partie ces coms. Mais il y a aussi beaucoup de cons qui ne doutent jamais de rien…
      L’état a dit, donc c’est bien, a t-on déjà vu un politique mentir ? Non mais !

    2. Nemrod

      Oui tous ces Gérontes tremblotants commençent ou plutôt continuent à me courir sur le haricot.
      Prenant de l’âge, je vois arriver les problèmes de santé inhérents un peu comme un fatalité même si j’essaie de les repousser au maximum.
      Je ne comprend pas cet acharnement à vouloir tout une société au service exclusif de leur santé déclinante.
      Cette peur irraisonnée de la Mort qui débouche sur cette société délirante bouleverse la jeunesse de mes enfants…ils n’aurant pas deux fois 20 ans !
      Merde !

      1. Nemrod

        J’entend encore un auditeur de Praud au moment du deuxième confinement :  » mais on veut sauver tout le monde ! »…d’une voix chevrotante de 85 ans.
        Au prix de la vie de tout le monde ?
        Et pour combien de temps ?…éternellement surement le concernant.
        La vie Eternelle, vaccinés tous les 6 mois, masqué dans leur cuisine…mais même chose pour tout le monde, hein parce que « yapadraison ! »
        J’ y ajouterais aussi un gros soupçon de jalousie mal placée et de joie mauvaise d’emmerder les jeunes…leur jeunesse s’étant enfuie.
        Shadenfreude.

        1. durru

          Plutôt HS, mais le « 85 ans » m’a attiré l’attention et j’ai pas pu résister.
          Après moult remous, l’équivalent de l’INSEE en Roumanie a publié les données statistiques pour l’année 2020.
          Comme j’étais curieux de savoir si la surmortalité observée en France seulement au-delà de 65 ans suivait des règles similaires là-bas, j’ai pris les données brutes publiquement accessibles (c’est à dire pas vraiment tout). Et les résultats ne m’ont pas beaucoup étonné.
          Pour les tranches d’âge en dessous de 30 ans, la mortalité en 2020 a baissé par rapport à la moyenne de la période 2015-2019, et même de manière significative. Pour les 30-55 ans, la mortalité a augmenté légèrement, d’environ 3-4% par rapport à la moyenne de la même période précédente. Ce sont les tranches entre 55 et 85 ans qui ont pris le plus cher, avec une augmentation d’au moins 10%, avec la palme pour la tranche 65-69 à plus de 18% d’augmentation. Et, assez spectaculaire (pour moi, en tout cas), la tranche 85+ a été celle qui a le mieux « résisté », avec seulement 3% d’augmentation. Bon, la mortalité pour cette tranche d’âge étant, en Roumanie, au-dessus de 18%, de loin la plus importante, faut pas croire aux miracles non plus 😉
          Comme quoi, une fois atteinte cette limite de 85 ans, c’est pas un petit virus qui va changer le cours des choses…

          1. Nemrod

            il faut aussi considérer que pendant cette période le s gens n’étaient pas soigner…ou à peu près, à moins que cela. soit différent en Roumanie.
            Ce qui a augmenté la mortalité en plus du Covid.

            1. durru

              Oui, bien sûr, en Roumanie cela a été flagrant. Presque impossible de se faire soigner, des tests négatifs demandés avant toute hospitalisation (sauf pour covid, bien sûr), des médecins de famille aux abonnés absents qui consultaient par téléphone ou envoyaient vers les urgences, etc. Avec les exceptions de rigueur, évidemment.
              Le plus grave, à mon avis, interdiction de toute visite, contrainte toujours en place.
              Dans ces conditions, je trouve encore plus spectaculaire l’écart entre les 55-85 et les 85+.

      2. Yanka

        Avoir 20 ans n’est pas un tel délice selon moi et je suis tout autant agacé par une certaine jeunesse qui pense que la société doit toujours lui permettre de faire ce qu’elle veut quand elle veut et où elle veut, bref cet hédonisme en carton-pâte des sociétés occidentales obèses et déclinantes — mais si la jeunesse n’ouvre aucun droit à la jouissance, je trouve que les entraves sanitaires et le climat généralisé de peur pesant sur la jeunesse (n’oublions pas les angoisses du réchauffement climatiques, qu’on y croit ou non) sont littéralement assassines. La jeunesse conditionne tout. Et je ne parle pas des enfants, parce que je risque de m’énerver très fort. Je n’ai pas 60 ans, mais j’ai fait mon temps, et jamais je n’exigerais qu’on empêche quiconque de vivre pour me permettre d’endurer trois ans ou trois mois de plus le calvaire de l’existence. Je crains la vieillesse à cause de la dépendance qu’elle sous-entend à partir d’un moment donné, et je n’ai aucune envie de mourir, mais je ne tiens pas à vivre à tout prix. Je suis pas mal affecté moralement depuis le port du masque, car je ne supporte pas de ne plus de voir de visages, de sourires. Ce qui me fait tenir, c’est l’espoir d’une fin de ce cauchemar. J’en suis à souhaiter un effondrement économique, plutôt que de subir cette torture mentale. Or, je suis quelqu’un de très raisonnable, d’assez froid. Que doivent vivre et penser d’autres, qui n’ont pas mes aptitudes à la résistance au moins passive, à l’attente non résignée ? On va avoir une épidémie de dingues ?

    3. Pythagore

      Dernier truc lu sur les rézeaux soziaux:
      Les anti-vax ne se rendent pas compte que le groupe contrôle, ce sont eux.
      Aarrggghh ayez peur braves inconscients !
      Ben si en fait, je m’en rend compte et je suis tellement heureux de pouvoir faire avancer la science.

      1. paf

        j’ai lu aussi beaucoup de commentaires d’envieux qui s’attendent a ce que les defileurs antivax attrapent tous le virus et finissent en rea.
        Ils ne comprennent pas.

        1. Nemrod

          Ils le souhaitent en fait.
          Je pense que si Asselineau mourrait du Covid ils organiseraient une fiesta…avec Pass sanitaire.
          En fait je les plains.

          1. Pheldge

            en passant, c’est quand même addez révélateur et à la fois lamentable que les seuls qui montent un peu au créneau, soient Asselineau et Philippot, qui sont quand même deux énarques pur jus …

              1. René-Pierre Alié

                Une respectueuse remarque, patron : ceux qui retirent les marrons du feu, ce sont ceux qui se brûlent (prennent des risques, pour d’autres en profitent). L’erreur d’interprétation est courante.

            1. Dr Slump

              Philipipot, pas convaincant pour un sou, dans ses vidéos il a la force de conviction d’un animateur de kermesse.
              Et Asselineau, euh, il est pas mort en fait ? La seule fois où je l’ai écouté, j’ai cru mourir d’ennui, son speech c’était une cérémonie funèbre.
              Avec de tels libérateurs, tout va bien se passer, afaféfûr !

              1. Yanka

                Philippot est pourtant un très bon débatteur, très mordant, difficile à faire lâcher. Et son discours au Trocadéro était excellent. Qu’attendre de plus ? Qu’il abatte un journaliste de BFFlemmeTV ?

                    1. Rick Enbacker

                      Pendant la grève de la SNCF il y a 2 ans il soutenait les grévistes, faut pas l’oublier

                  1. René-Pierre Alié

                    Idem, paf. Quand j’ai besoin urgent d’un haut-parleur, je ne regarde pas s’il est peint en rose, en rouge ou en noir. Philippot mouille sa chemise, actuellement, et c’est le seul politique de « droite » qu’on entende. Quand on en est arrivé là où on en est, soit on regarde passer les trains, parce que la figure des conducteurs ne vous plaît pas, soit on monte dans celui qui va dans la bonne direction.

                    1. Pheldge

                      sauf que rené, il dessert la cause plus qu’autre chose, vu son passé et son itinéraire, il est étiqueté « extrême droite », et tu peux y rajouter complotiste maintenant. Donc s’il a actuellement une petite visibilité médiatique, ça ne va guère au delà de sa poignée d’admirateurs … désolé !

                    2. René-Pierre Alié

                      Être étiqueté « extrême-droite », et même « complotiste », n’est pas un handicap, mon cher Philou. Aujourd’hui, ce serait plutôt un atout – ce que confirme indirectement la réflexion de hache sur son opportunisme.
                      Il semblerait que dans tes îles bienheureuses, on ait quelques métros de retard.

                    3. Pheldge

                      en tout cas ça ne lui réussit pas trop, vu qu’il n’a plus aucun mandat électoral … heureusement qu’il a son boulot de haut fonctionnaire pour ne pas devoir faire la manche 😉

                      Pour le reste l’étiquette « extrême droite » c’est la marque de l’infamie depuis 40 ans et ça restera dans les esprits encore longtemps. Ca capitalise le mécontentement, sans jamais pouvoir aller au delà, pour moi c’est assez improductif. Philippot ne fédérera jamais, c’est comme ça. Et si on peut apprécier son discours sur la crise sanitaire, le reste est à fuir …

                1. Pheldge

                  c’est un troisième couteau, pas un leader, il ne le sera jamais.
                  Il se revendique « social souverainiste » : « social » comme socialiste, comme son mentor Chevènement.

                  1. Yanka

                    … ou comme Philippe Séguin. Philippot est gaulliste, a baigné là-dedans (il est né à deux pas de la maison natale de de Gaulle). Il en parle dans « Livre Noir ». Chevènement, y avait que ça sur le marché du souverainisme à l’époque. C’est la seule question qui intéressait Philippot. Quant au social, est-ce un crime de vouloir le bien-être de la population de préférence au « marche ou crève » du turbolibéralisme à roulettes ?

                    1. durru

                      Le « crime », comme vous dites, c’est l’étatisme forcené.
                      Faut pas oublier que c’est De Gaulle qui a placé des éléments essentiels du pays entre les mains de cocos, par haine viscérale des amerlocs plus qu’autre chose. Le ver est dans le fruit depuis un peu trop longtemps…

                    2. Yanka

                      Pas moyen de répondre directement à Durru qui me répond. « Étatisme forcené… » Où commence le forcènement ? Je suis pour un État réduit à ses prérogatives régaliennes, mais je ne suis pas non plus pour la compétition à toute berzingue entre les individus. Qu’il y ait des compétiteurs plus ou moins forcenés ne doit pas entraîner toute la population là-dedans. Il faut de tout pour faire un monde, et des ingénieurs, mais aussi des poètes, voire quelques flemmards ou vagabonds, des moines et des philosophes. Nous sommes dans un monde qui estime que le moindre service doit être rémunéré, mais l’art devrait être gratuit et les livres distribués. Il faut plus de temps pour écrire un livre, même mauvais, qu’il n’en faut pour réparer une chasse d’eau, et c’est pourtant moins bien payé (et je ne parle pas des « conseils » richement rémunérés prodigués par les McKinsey & Co). L’État n’a pas à se mêler de mon existence personnelle, à me dire où je peux ou non aller, mais je lui assigne le rôle de veiller au bon équilibre de la société, et de faire en sorte que les moins bien nantis côté Qi ou qui ont une énergie vitale moindre que nos compétiteurs aux dents longues motivés surtout par le fric & flouze, puissent vivre décemment. C’est cela que j’appelle le social, et pas l’invasion de ma piaule par un État hypertrophié et sourcilleux. Dès lors qu’il n’y a plus de travail pour tout le monde et qu’il y a une inflation de bullshit jobs (à peu près tout le travail de bureau en dehors de quelques trucs comme la comptabilité ou la gestion de stock, la logistique), il faut bien donner aux « gueux » des moyens de subsistance, à moins de prendre le risque d’un retour de bandes comme des chauffeurs, coupe-bourses, tire-laines, etc., qui seraient bien vite la terreur des bourgeois ! Moins d’État, d’accord, mais un État quand même, et si possible bienveillant, foi d’anar !

                    3. pabizou

                      Le social est la jambe de bois de toutes les politiques de l’échec en même temps que le cache misère de ceux qui la pratiquent et en vivent très bien . Le « marche ou crève » du turbo libéralisme n’existe pas si on fout la paix à tous ceux qui ont envie de construire leur vie selon leurs choix . C’est aussi un moyen de punir la réussite en entretenant toute une population tributaire de la manne étatique payée par ceux qui ne demandent qu’une chose : qu’on leur foute la paix . En plus de ça c’est un moyen de diviser pour mieux régner et devinez qui en profite le plus? Que l’on fasse le choix d’une politique différente qui favorise l’initiative et réduise le périmètre d’intervention de l’état et le social redeviendra ce qu’il n’aurait jamais du cesser d’être, une aide temporaire pour contrebalancer les risques normaux mais imprévisibles de la vie . Jamais une petite merde étatiste ne pourra accepter cette vision, non pas parce qu’elle est fausse, mais parce que ça l’empêcherait de vivre en parasite de la société sans jamais assumer la moindre responsabilité sauf dans le discours, ce qui, reconnaissez le, n’est quand même pas trop risqué . Sans même parler des systèmes de copinage et autre capitalisme de connivence qui plombent l’activité des indépendants à travers des réglementations aussi stupides qu’inadaptées favorisant quelques uns au détriment de tous les autres .

                    4. pabizou

                      L’art devrait être gratuit, là vous avez fait très fort . En plus en quoi serait il nécessaire qu’un mauvais livre soit distribué gratuitement, vous avez les remerciements de Piketti, même payant ce crétin a fait suffisamment de dégâts comme ça .

                    5. Aristarkke

                      Durru, Le Général s’est mis en congé du Pouvoir en Janvier 46. Et à l’époque, le PCF, qui avait parfaitement bien su faire oublier sa Kollaboration jusqu’au 22Juin 41, petit matin, représentait alors un bon quart des Grançais de l’époque. Que voudriez-vous qu’il n’a pas fait, et pour cause?

                    6. durru

                      @Ari
                      A ma connaissance, en Italie le PCI, au moins tout aussi important en nombre, n’a jamais touché aux manettes du pouvoir avant les années ’90.
                      Toujours à ma connaissance, Thorez avait été dûment condamné pour désertion, et pas par Pétain.
                      Ces évènements seront, évidemment, sujet à débat pour toujours. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser que De Gaulle a minimisé l’impact sur la société française de la position accordée au PCF après la guerre, tout simplement parce qu’il ne voulait pas miser sur les amerlocs en cas de grosses bisbilles. Et qu’il a fait, finalement, plus confiance à Staline…

          2. pabizou

            Je ne suis peut-être pas normal mais j’ai un peu de mal à plaindre quelqu’un qui souhaite ma mort, aussi con soit il, surtout pour quelque chose qui ne le regarde pas .

            1. Nemrod

              Si, ça montre leur niveau de crasse intellectuelle et de méchanceté.
              On s’en doutait un peu vu que la plupart ici veulent juste qu’on leur foute la paix…sans plus…, et ben non c’est trop !
              Ils me font pitié

      2. Pheldge

        dernière nouvelle, macron descend de l’Olympe, pour dire la Vérité :
        lefigaro.fr/politique/j-ai-decide-de-repondre-directement-a-vos-questions-emmanuel-macron-s-adresse-aux-jeunes-non-vaccines-20210802

  19. jmdh57

    J’ai relu hier « Liberty – An American dream » de Frank Miller/Dave Gibbons.
    J’avais acheté cette BD en 1990. Une partie des US sombre dans la dictature sanitaire…. toute ressemblance avec une situation actuelle est fortuite

  20. pabizou

    Autres sujets mais à lire si vous avez 10mn . Un astrophysicien qui va faire grincer les dents des réchauffistes et une opinion intéressante sur la Hongrie et le groupe de pays de l’est en bisbille avec l’UE sur lesobservateurs.ch . d’aujourd’hui . Si l’analyse est juste, ce que je crois, le bordel n’est plus très loin et ce va être bière pop-corn pendant un bon moment, surtout avec le départ de Merkel qui pourrait bien amener quelques surprises désagréables à notre Jupiter de pacotille et autres progressistes décérébrés .

      1. pabizou

        Sur les obs, c’est simple, tu fais défiler le sommaire à droite et tu clique sur ce qui t’intéresse . Cet article est à lier avec « la Hongrie doit choisir », cela met en évidence que nos mondialistes ont du souci à se faire si leur 2eme jambe de bois (le climat, et surtout la taxation carbone et autres fariboles comme le green deal) part à la poubelle .

      2. Pheldge

        faut pas rêver, il y a tellement d’engagements et tellement de pognon en jeu, que si c’est avéré, il n’y aura pas de changement, ni d’inflexion avant une bonne dizaine d’années …

        1. pabizou

          Toujours aussi positif Pheldge, dommage, c’est le meilleur moyen de laisser passer les signaux lorsqu’il y en a . La preuve, tu n’a pas compris pourquoi pour certains pays, comme les anciens pays de l’URSS, l’UE ne pourra jamais être ce que les progressistes voudraient qu’ils soient, l’argent ne suffira pas à les corrompre . Ils ont déjà donné .

        2. Pheldge

          je suis juste réaliste : d’abord, il n’y a pas que l’europe, il y a également les pays d’Amérique , du nord du moins, et toute cette propagande autour du RCA est désormais trop bien ancrée dans les esprits pour pouvoir en être délogée comme ça. Sans oublier le côté business du truc …
          Et un refroidissement, pour qu’il fasse changer les choses, devrait intervenir rapidement. Alors 10 ans « this is me, being optimistic » 😉

          1. pabizou

            Qu’il y ait aussi l’Amérique du nord ne change rien au fait que n’importe quel pays de l’UE puisse mettre son véto sur les bouses du green deal . Quand au côté business, il est très loin de ne faire que des heureux même en Europe . L’Europe de l’est n’a rien à gagner dans ce bousin et supporte de plus en plus mal la moraline à 2 balles des progressistes qui fument la moquette et croient que ça suffira pour que tout le monde s’écrase devant eux . Orban est ce qu’il est, on n’est pas obligé d’apprécier mais il a une vision très proche de Poutine en ce qui concerne la civilisation occidentale et c’est très loin d’être un handicap dans ses prises de bec avec l’UE . On verra bien ce que donne les élections en Allemagne en septembre mais jusque là il est difficile de dire que rien ne pourrait s’accélérer .

    1. Dr Slump

      L’influence du cycle d’activité solaire sur le climat, ce n’est pas une nouveauté, et ça ne sert à rien de le rappeler à ces demeurés de climatogourou, la raison ne les atteint pas. Ils ne comprennent que deux choses: l’argent, ou la schlague. Perso, je recommande la schlague.

  21. Nemrod

    La quatrième dose se profile chez nos chefs Teutons.
    Préparez le bras ou bien l’Ausw…euh le Pass …derminééé…Verboten !
    Ach !!!

    1. pabizou

      Qactus? L’actu qu’il faut lire sans y croire dès qu’ils sortent du factuel vérifiable !! Il y a quand même pas mal d’allumés du cigare sur ce site

  22. Greg

    Vu de Suisse :

    Je suis allé me payer une sérologie covid : sans rendez-vous, je rentre dans le labo, 20 minutes plus tard j’en ressortais.
    62 CHF, soit environ 55 euros, ou plutôt 20 euros en équivalent salaire mini suisse vs smic français…
    En vrai cela prend 5 minutes mais comme j’étais le seul client j’en ai profité pour discuter 15 minutes.
    Car la secrétaire médicale à la réception (25 ans) et l’assistante qui a pris mon sang (50ans) sont toutes les 2 non vaccinées, pas du tout pressées de l’être, bien au contraire. Pas stressées du tout quand mon masque s’est décroché, rien à faire, d’ailleurs derrière son plexiglass la secrétaire n’en portait pas.
    Elles m’ont parlé de corruption, de médecins qui ne font plus leur boulot de médecin. Et du fait qu’il y a un vrai manque de recul sur les nouveaux soit-disant vaccins.
    Egalement du fait que de nombreuses personnes font comme moi, vérifient la sérologie pour apprendre avec stupéfaction qu’ils sont immunisés alors qu’ils n’ont aucun souvenir avoir été malades.
    Ceci n’est nullement représentatif, j’en suis conscient, mais qu’est-ce que cela m’a fait chaud au coeur !

  23. Yanka

    Patrick Reymond, du blog « La Chute » :

    « Le transport aérien est finalement le marqueur de l’effondrement. Et il est vain de vouloir le contrôler. Pour ce qui est du reste, et notamment des vaccins, je pense que ce sont des trucs mal torchés, montés à la va-vite, qui provoqueront des décès et des invalidités, mais qui correspondent à la civilisation du « F35″ : tellement mal torché que même s’il est conçu dans un but malveillant, il n’atteindra pas son but. »

  24. Damien

    Oui mais l’Etat sous de Gaulle fonctionnait avec moins de 40% de prélèvements obligatoires.
    Aujourd’hui c’est…60% !

  25. Nemrod

    On émet l’hypothèse de clusters naissant à cause des manifestations ( le Fig)…comme à chaque fois personne ne pourra prouver leur existence mais la désinformation à l’échelle industrielle comme pour la bouffe du même nom ne s’encombre pas de détails.
    A quand le Pass obligatoire pour manifester contre le Pass ?

    1. pabizou

      Hypothèse prévisible et qui ne sert vraisemblablement qu’à décrédibiliser les anti pass en les assimilant aux antivax primaires . En attendant, tant qu’il n’y aura pas une flambée d’hospitalisation le baratin restera du baratin et ne fera que motiver de plus en plus de monde, c’est d’une maladresse et d’une stupidité rarement atteinte jusqu’à ce jour . C’est d’ailleurs en même temps le meilleur moyen de radicaliser les neuneus de chaque camp et espérer que la violence s’installe pour déconsidérer le mouvement et lui faire perdre le soutien qui le porte aujourd’hui et qui monte tranquillement .

      1. Higgins

        Le Figaro aurai mieux fait de s’abstenir pour le coup. Le discrédit qui affecte les médias mainstream ne fait que s’amplifier.

        1. pabizou

          Vu le stade de discrédit actuel, il n’a plus grand chose à perdre, comme la plupart des autres d’ailleurs … Ah! si, les subventions …

  26. Higgins

    La société de flicage se met en place : https:/ /www-capital-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.capital.fr/auto/voitures-radars-privatisees-dans-ces-departements-les-premiers-pv-arrivent-1411080?amp

    1. Citoyen

      Je ne doute pas, Major, et de plus j’espère, qu’un peu partout sur le territoire, des « résistants » ingénieux trouveront des idées pour débarrasser la route des machines à racket ambulantes … quitte à employer des moyens peu recommandables …
      En 40 les « résistants » détruisaient les infrastructures du pays pour que l’occupant ne puisse pas en profiter … Avec les machines à racket ambulantes, ou pas, le problème est de même nature …

    1. Higgins

      En tant que vendéen pur souche, j’ai apprécié la référence aux prêtres réfractaires (une des raisons avec l’assassinat de Louis XVI et la levée en masse du déclenchement des guerres de Vendée).

    2. Roanna

      J’ai vu la vidéo hier et déjà elle n’est plus disponible.
      Encore quelqu’un qui était trop près de la vérité qui dérange.

      Mouvement de grève à Cambrai, c’est ça qu’il faut mais à l’échelle nationale et en 8 jours le problème serait résolu.

  27. Roanna

    L’actualité « actuelle »
    Liban: Emmanuel Macron promet 100 millions d’euros d’aide à la population;

    Toujours aussi généreux le poudré pour se faire valoir.

    J’aimerais tout de même savoir d’où il les sort, après tout ce n’est que promis, demain est un autre jour et ce qui a été dit aujourd’hui ne sera pas forcément vrai demain!!

  28. phil

    Le grand problème de ce pass, c’est surtout que ça induit une logique où la liberté est l’exception et non la règle, que les droits fondamentaux ne sont plus qu’une faveur accordée par le souverain à ses sujets en récompense pour le obéissance et non un droit existant par la nature de l’homme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.