Ne vous inquiétez pas, le gouvernement a – encore – un (rantan)plan !

La nouvelle bruisse depuis quelques jours. La surprise est totale, la stupéfaction complète, l’effarement lisible sur les visages de tous les présentateurs-troncs à la télé : tout indique qu’on devrait reconfiner ! Le suspens (assez moyen, en réalité) durera jusqu’à la prochaine apparition du frétillant président qui, la mine grave et faisant assaut de pesanteurs oratoires, devrait nous annoncer qu’en raison de la météo sanitaire déplorable, il va falloir tout arrêter dans le pays, mais si, mais si, allons, ne discutez pas.

Au passage, cette surprise est quelque peu étonnante en elle-même : qui, en effet, pouvait encore douter que les confinements et autres couvre-feux allaient encore continuer un moment ?

On sourira aimablement à la pensée de ceux qui croient encore au bobard « population vaccinée, fini les confinements » qui relève d’un mélange de vœux pieux, de propagande et de mauvaise compréhension du schéma global dans lequel le pays s’est inscrit avec gourmandise depuis maintenant un an : il semble pourtant assez évident de l’absence quasi-totale de toute volonté gouvernementale à retourner un jour au « monde d’avant », tant celui d’à-peu-près dans lequel il nous a propulsé avec véhémence lui convient tout-à-fait : un peuple bâillonné (presque littéralement), une destruction assez méthodique du tissu social et économique des indépendants, commerçants, artisans et professions libérales au profit des entreprises douillettement aptes au capitalisme de connivence (le seul qui ait encore droit de cité dans cette nouvelle donne), il serait dommage de relâcher la pression maintenant !

Pensez donc ! Dans à peine plus d’un an, nous serons en pleine campagne présidentielle dont on peut déjà imaginer que le mode de scrutin aura été finement ouvragé (à coup de vote électronique ou par correspondance, qui sait ?) pour garantir qu’un individu valable, digne, courageux, aux épaules solides, adulé par la « foule », pourra prendre (ou conserver ?) le pouvoir. Et d’ici là, il vaudrait mieux que le peuple se tienne tranquille, pour son bien évidemment.

Dès lors, on ne pourra pas s’étonner d’une multiplication des confinements. Le prochain arrive vite, et son suivant ne tardera pas non plus, à la faveur d’une mutation pratique du vilain virus (on appellera ça « variant », pour faire à la mode) ou, mieux encore, du mauvais comportement de ces Français impénitents (on passera juste de la lutte contre « l’effet apéro » à celle contre « l’effet chandeleur » puis « l’effet œuf de Pâques » ou « l’effet barbecue printanier » à mesure que les mois passeront).

De toute façon, le merdoiement intense qui accompagnera la vaccination approximative des foules justifiera amplement de continuer les mesures sanitaires les plus idiotes, confuses et arbitraires, comptez sur le gouvernement…

Ce qui ne risque pas d’améliorer la situation des entreprises dont un nombre croissant va devoir envisager la faillite pure et simple. Mais heureusement, ne vous inquiétez pas ! Bien qu’elle guette maintenant plus d’un tiers des commerçants, que la crise s’amplifie à chaque nouvelle mesure débile du gouvernement, tout est sinon prévu, au moins patché à grand coup de recette unique : le plan !

Ce plan n’est pas un mot en l’air. L’Histoire jugera, mais on peut déjà imaginer que ce sera le maître-mot du quinquennat tant il aura été utilisé, à tort et surtout de travers, comme ultime bouche-trou d’une absence très inquiétante de toute politique de fond.

Jugez plutôt : en 2017, on évoquait un plan climat, en 2018 c’était un énième plan pauvreté, et 2019 a vu une véritable avalanche de plans tous aussi ridicules les uns que les autres : plans pour des vélos, des chaudières, des petits-déjeuners,
des cabines de douche et des permis de conduire, j’en passe sûrement.

Depuis 2019, le gouvernement, se dotant courageusement d’un Haut-Commissaire au plan, presque neuf, très peu utile, semblait résolument ancré dans le sanitaire : après les cabines de douches, la crise (elle aussi sanitaire) qui a suivi en 2020 a donc amplement contribué à relancer une nouvelle bordée de plans : masques, tests et maintenant vaccins, les plans se suivent et se reproduisent de façon quasi-exponentielle – on dirait une véritable plandémie ! – et se ressemblent par leur capacité à foirer lamentablement. Des rantanplans, en somme.

Dernier plan en date, celui proposé par cette saucisse froide de Wauquiez qui dans sa région veut ainsi faire mine de venir en aide aux stations de ski. On peut déjà garantir une nouvelle aspersion d’argent des autres avec un résultat au mieux mitigé, au pire nul.

Eh oui : les plans, réponses uniques du gouvernement aux problèmes qu’il crée avec obstination, semblent refuser d’apporter la solution qu’on attendait d’eux. Tout se déroule en effet comme si l’État ne se rendait absolument pas compte de l’imbrication de tous les secteurs dans l’économie : en fermant une partie des stations, en supprimant les restaurants, les remonte-pentes, la montagne perd de son intérêt alors que beaucoup de saisonniers en dépendent.

En fait, on ruine durablement la vie de douzaines d’intervenants différents, ce qui va encore une fois pousser de nouvelles cohortes de Français dans la misère et la dépendance la plus sordide aux subsides étatiques.

En définitive, on multiplie les plans pour tout mais ça refuse de fonctionner, ces plans ne résistant jamais, par définition, à la dure réalité qui se moque de ce qu’on imagine d’elle.

Pire : ces plans ont tous un coût, de plus en plus prohibitif. Un coût financier bien évidemment, que le contribuable devra éponger d’une façon ou d’une autre, et quelles que soient les gesticulations grotesques des ministres et autres baltringues gouvernementaux pour camoufler cette réalité. Mais aussi un coût social puisque chacun d’eux transforme des individus indépendants et utiles pour la société en petite unité anonyme totalement dépendante du bon vouloir public.

De plan en plan, le gouvernement fabrique, pour les individus, les suicides, les dépressions de demain et pour les entreprises, les faillites de demain : l’épidémie suivante sera celle de zombies, ces entreprises-zombies et ces individus-zombis pas vraiment vivants mais entre deux états, artificiellement maintenus en vie par la magie la plus noire de la dette et de l’interventionnisme de l’État à marche forcée.

Un plan si diabolique qu’on dirait du collectivisme.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires313

      1. Aristarkke

        Elles ne sont pas (encore) de sortie. Mais peut-être que des bruits de meules d’aiguisage se font entendre dans les granges et autres ateliers…

    1. sam00

      Il joue une pièce de théâtre
      Il fait le matamore qui résiste fièrement face aux partisans du re-re-confinement, alors qu’en coulisses il attend la fin des soldes et le début des vacances scolaires

    2. Deres

      Il cherche juste à un posture d’opposant à son propre gouvernement avec l’aide de la presse en faisant soi-disant fuiter des choses.
      Ils nous prend vraiment pour des cons avec ses communicants de Mac Kinsey.

      1. Aristarkke

        Sur l’air d’Annie Cordy, la bonne du curé : j’voudrais bien mais je peux point…
        Ou celui de Thierry Le Luron, reprenant une ritournelle des années 30 avec un gouvernement « rate qui se dilate »…

      2. bob razovski

        Même sans Mac Kinsey, il y arrive très bien aussi.
        Et est-ce propre à macron ? après tout, prendre les gens pour des cons ne date pas d’hier.
        Cela dit, c’est vrai que depuis quelques années, on sent comme une augmentation du phénomène.

  1. Le Gnôme

    J’adore quand un plan se déroule sans accroc disait me patron de l’agence tous risques.

    Le gouvernement a des plans, mais il comporte que des accrocs..

      1. Calvin

        Oui, l’agence touriste, c’est vraiment la dernière chance au mauvais moment. Les mauvais coups des élus, l’agence les impose, détendue…

    1. Deres

      Ce que l’on voit c’est surtout qu’après avoir fait n’importe quoi faute d’informations (mais en affirmant être sur d’eux quand même, bien entendu), ils font maintenant n’importe quoi en surveillant des indicateurs qui ne veulent rien dire. Ils sont bien entendus encore plus sur d’eux et certains de leur rationalité.

      En ce moment, il est clair que l’épidémie n’est pas en roue libre comme ils cherchent à nous expliquer. C’est juste qu’ils ont les yeux fixés sur les courbes des hospitalisations, des personnes en réanimations et des décès du COVID à l’HOPITAL. Hors en temps normal, seul 60% des décès se passent à l’hôpital sur 1800 morts quotidiens. Mais ces dernières semaines, le rapatriements des malades du COVID est devenu systématique vers l’hôpital. Donc alors que les décès diminuent continument à domicile et en EPHAD, ils croisent de semaine en semaine à l’hôpital. Rapatrier 10 personnes en plus par jour suffit à augmenter les décès à l’hôpital de 1% sachant que normalement plus de 700 personnes meurt en dehors de l’hôpital.

      En temps normal, une personne âgés de plus de 90 ans avec comorbidités mourrait tranquillement et sereinement chez elle ou en EPHAD quand elle chopait un virus en hiver. C’est la réalité de la vie. Elle avait au passage la possibilité de clore correctement son existence au contact des siens qui pouvait faire leur deuil proprement. En ce moment, on lui fait subir la violence d’un transfert à l’hôpital puis en réanimation avec intubage. Le tout pour mourir quand même mais dans la brutalité et sans contact humain avec ses proches.

      La courbe des décès en ce moment n’est pas significativement plus haute que la moyenne annuelle ce qui signifie que l’épidémie de novembre est largement terminé. C' »est seulement l’augmentation des rapatriements vers l’hôpital qui en faisant monter tous les indicateurs lié à celui-ci donne l’impression que l’épidémie est sur une courbe ascendante.

        1. Deres

          Un chiffre est un chiffre. L’intelligence n’est pas dans les chiffres mais dans leur compréhension.

          Ils se servent des chiffres existants qui sont tous des mesures INDIRECTES de l’épidémie comme si c’étaient des mesures directs sans aucun biais dans le temps.

          Par exemple, en décembre, on a bien vu que le fameux taux de positivité des tests tant mis en avant n’était pas un bon critère de variation de l’épidémie. En effet, ce taux dépend essentiellement des raisons de ceux se faisant tester donc des proportions de symptomatiques, de cas contacts et de tests « administratifs ». En décembre, des gens se faisaient tester en masse sans raison avant d’aller voir leur famille donc le taux de positivité s’est clairement effondré.

          1. MCA

            @Deres 27 janvier 2021, 14 h 22 min

            Et en prenant en compte la fiabilité discutable des tests, on ne peut dire qu’une chose, c’est qu’on ne peut pas dire grand chose.

  2. Pythagore

    Article du point, 40% de satisfaits pour Macron ? Sais pas où ils les trouvent, probablement tous ceux qui peuvent douillettement rester chez eux payés en entendant que le virus ou la dictature passe.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      fonctionnaires en télé (-travail ?) + Rmistes + retraités + bobos en télé(travail).
      Ca doit avoisiner les 40%

          1. Pythagore

            Tous certainement pas mais une bonne majorité ou est-ce que cela a changé depuis ?
            https: //observatoire-des-seniors.com/emmanuel-macron-a-rassemble-lelectorat-age-au-second-tour/

                1. taisson

                  « quelque chose m’échappe. »
                  Çà, c’est sur, mais pas mal de choses échappent à beaucoup, et depuis longtemps !!
                  La constitution d’une catégorie sociale de « retraités » peut être pertinente d’un point de vue marketing, mais surement pas d’un point de vue politique.
                  Personne ne semble se rendre compte que le fait d’être sorti du monde des actifs ( ce qui n’est en fait réel que pour les salariés…) ne change absolument rien aux convictions !
                  Les gauchos restent gauchos, les FN restent FN.
                  Et ceux qui votent pour le look du candidat ou d’après les commentaires des médias continuent à le faire…

                  Donne moi quelques informaticiens et quelques sondeurs, et je pourrais constituer une catégorie d’électeurs aux yeux bleus… Qui n’aura pas plus de valeur politique que celle, des retraités!

                  1. P&C

                    Au contraire, les études montrent que l’on a surtout affaire à des « braves gens » : ils votent en fonction de leurs intérêts personnels à court terme.

                    1. taisson

                      Oui, mais uniquement pour les gens qui, déjà, avant n’avaient pas d’opinion politiques, et le fait d’être retraité n’y à absolument rien changé !!

                      Quand à voter pour ce que l’on croit être ses intérêts immédiats, il n’y à pas besoin d’être retraité pour ça !

                      Si les citoyens avaient bien compris ou sont vraiment leurs intérêts, ce serait même parfaitement logique.

                      Il suffit de se rappeler le nombre de gentils idiots ayant voté pour hollande dans le seul but d’avoir, un jour, la retraite à 60 ans…
                      Et pourtant, ils n’étaient pas encore retraités …

                      Le débat est inutile, mais, entretenir l’idée que Macron à été élu majoritairement par les retraités, c’est une blague.
                      dans ses 20%, il y à beaucoup plus de cadres actifs, que de gens du peuple. Les cadres bobos retraités ont aussi voté Macron, ainsi que les homos, et les « minettes », et quelques exotiques…
                      Tout ça, retraité ou pas… Ce n’était pas le critère d’analyse !

                      Les voix de Marine sont aussi attribuées aux « vieux »…

                      Mais, ce qui est sur, c’est que si les retraités ne votaient pas, un mélanchon quelconque serait au pouvoir depuis longtemps !

                      Toutes les catégories de bien pensants ce sont précipités pour faire barrage à la bête immonde, et parmi eux, bien des « libéraux » qui, même en s’abstenant, ont aidé Macron.

                      Quand on refuse la seule opposition présente et que l’on agit pas sous prétexte que l’on à pas de candidat, que l’on soit retraité ou pas, c’est sur que mieux vaut faire porter le chapeau à d’autres…

                      Et on recommencera, quasi à coup sur, le prochain coup !!

                      En attendant encore un peu, les nouveaux retraités seront tous gauchistes, comme le reste de la population…
                      De coupables, peut être deviendront ils par leur vote des héros révolutionnaires du collectivisme ?

                    2. Theo31

                      Les abstentionnistes ont fait prendre 12 millions de voix au mignon poudré en quinze jours mais c’est de leur faute.

        1. Stéphane B

          Tous comme les fonctionnaires. Et ils ne sont même pas de gauche. En fait, cela dépend beaucoup des services. Plus amusant même, certains sont syndiqués CGT mais sont contre les mesures gouvernementales exigeant plus d’État. Ils veulent plus de libertés et qu’on arrête d’emmerder les gens avec des normes à la con . Bipolaire sans doute sont-ils ?

    2. Theo31

      C’est le fils Trogneux qui fait les sondages.

      Après, j’ai constaté que de cocus contents de payer la chambre n’étaient pas rares.

    3. Pierre 82

      @Pythagore 27 janvier 2021, 9 h 13 min
      Je ne suis pas surpris des 40% de satisfaits, surtout parce que sur les 60% de non-satisfait, il y a une majorité qui pensent que Macron n’a pas réagi suffisamment fort, et parce qu’il est trop laxiste avec les criminels qui sortent avec leur masque sous le nez. Je crains que nous ne soyons qu’une poignée à penser qu’il en fait beaucoup trop…

      1. bob razovski

        C’est en effet une chose à prendre en compte, de la même manière que le fameux « parti des abstentionnistes » n’en est pas un car on peut s’abstenir pour tout un tas de raisons, qui peuvent être diamétralement opposées.

  3. Jacques Huse de Royaumont

    Un pays est riche de son activité, on le sait depuis Adam Smith. Donc arrêter l’activité, c’est ruiner le pays. Le reste, c’est ronds de jambe, danse du ventre et moulinets des bras, du ballet, donc.
    Si on suit notre haut commissaire au plan, le chemin de Bayrou, c’est Beyrouth, la déroute totale.

      1. Stéphane B

        Trudeau a invité les chinois à venir s’entraîner sur les bases canadiennes et à réaliser des exercices avec l’armée canadienne.

      2. Deres

        La Chine c’est pas bien dur de la froisser. Biden a peine élu qu’ils ont envoyés 50 avions de combat tester les défenses aériennes de Taiwan et on redéclenché un incident à la frontière avec l’Inde. Et ajouter une nouvelle loi autorisant leurs garde-côte à faire feu dans toute les zones « sous leur juridiction » (tous les territoires revendiqués par la Chine en clair, et il y en a systématiquement avec tous les voisins). Et étendus des sanctions à des hauts fonctionnaires américains.

        Le PCC se comporte exactement comme un caïd de quartier qui compte sur la violence pour intimider tout le monde. Si tu ne fais pas ta carpette devant eux, cela revient à leur manquer de respect. Ils ont toute de suite dit que la politique qu’ils attendaient de Biden était le retrait unilatéral et complet de toutes les décisions de Trump contre eux sans rien donné de leur côté.

        1. Deres

          Pour vous donner un bel exemple de fascisme chinois :

          https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/la-chine-reecrit-elle-son-histoire_151199

          Une empire chinois prétendue (via un vieux livre datant de 164 …) de trois mille ans cela leur paraissait insuffisant face aux 5000 ans de l’Egypte et du Moyen-Orient. Cela après une visite du grand leader en Egypte qui l’a rendu jaloux. Un des objectifs du plan quinquennal de 2000 était donc donc d’étendre l’âge de la Chine à 5000 ans. A la grande surprise de tout le monde les braves archéologues chinois membres du PCC ont fait « spontanément » en quelques années de magnifiques découvertes prouvant « sans aucune possibilité de doute » l’antériorité de la Chine sur toutes les civilisations mondiales. Depuis, cette nouvelle doxa de la civilisation de 5000 ans est apprise par cœur depuis la maternelle et répété partout en Chine.

          Si le petit fils de Xi Ping s’entiche de dinosaure, attendez vous à la découverte d’un tyrannosaure géant en Chine dans les mois qui suivent …

          1. P&C

            Xi Ping jaloux du passé de l’Égypte pharaons que et de summer ? Qin Shi Huandji et Cao Cao se retournent sans leurs tombés.

            Rappel : la Chine tient son nom du Qin, dirigée à l’époque par Qin Shi Huandji, 1er empereur de Chine ( la muraille, l’armée en terre cuite, le controlé social…)

            1. Aristarkke

              Depuis Orwell, nul n’ignore qu’une tâche primordiale de tout parti communiste est de ré-écrire l’Histoire selon le besoin du jour.

    1. ~~Tribuliste~~

      Bah le tout sauf sarko nous a valu hollande, vu la taille du pays US dans la même démarche ils héritent de bien pire.. Courage à eux, c’est pas la France qui viendra les sauver. Sorry guys.

    2. Dr Slump

      C’est fantastique de les voir tous se répandre contre Biden maintenant qu’il est élu. Moi je sors le popcorn, la roteuse, et j’attends la relève par Kamoulox Harris. Le spectacle ne fait que commencer, ça va être grandiose.

    3. Deres

      Ce sera surtout des mesures symboliques au niveau sociétales. Ce sont les gauchistes qui croyait à la révolution qui vont se faire cocufier en beauté. Il n’a pas fallut une semaine pour que les démocrates décident de ne finalement plus supprimer le besoin d’une majorité à 60% au Sénat. En effet, avec 50% plus le vote de la vice-présidente, ils n’avaient en théorie aucune excuse les empêchant de ne pas mettre en œuvre la totalité de leur programme. Avec ce blocage, ils vont par exemple immédiatement être « obligé » de diminuer le programme d’aide promis par Biden. Méchants républicains, très méchants !

  4. Infraniouzes

    Le gouvernement va-t-il enfin comprendre qu’il fabrique des assistés perpétuels qui auront vite compris qu’il vaut mieux attendre les subsides qui pleuvent que de se crever la paillasse à travailler pour un (salaud de) patron. Donc, tous rentiers dès l’entrée en fac. Dommage que j’ai passé l’âge, mais j’aurais signé des deux mains pour ce (bon) plan.
    Mais des assistés (inemployables) seront-ils capables – in fine – de produire les richesses nécessaires à leur entretien ? C’est un coup de poker à 200 milliards €.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Un rentier vit du travail des autres. Si plus personne ne produit rien, il vit de quoi ?
      Imprimer de la monnaie de singe ne résout rien.

    2. Theo31

      Je vous conseille de lire des récits sur l’Holodomor. Les staliniens ont fait crever 4,5 millions d’Ukrainiens en prenant une grosse partie des récoltes pour les vendre à l’étranger.

      Les restos du cœur ne pourront pas nourrir tous ceux qui se présenteront à eux. Mais bon, un homme affamé ne se rebelle pas.

    3. Paf

      le gouvernement fait expres. Covix est la pour reset les dettes euripeennes, en les rendant impossibles a rembourser. Le but est de faire une Europe collectiviste, ou tout le monde ‘doit’ tellement que personne ne peut rien posséder.
      Si on n’arrête pas les gouvernements, les confinements dureront jusqu’à la ruine totale. Ils ont parfaitement envisagé les risques de guerre civile, et l’oppression militaire est aussi au programme.

      1. Pierre 82

        La ruine totale, elle est déjà là. C’est juste la force d’inertie qui fait que beaucoup ne l’ont pas encore perçu. Comme dans la salle de restaurant du Titanic dans les minutes qui ont suivi la collision avec l’iceberg. On avait encore largement le temps de terminer son repas, et même de prendre un petit digestif.

  5. hub

    même ce sage et pantouflard journal qu’est le Figaro parle ouvertement de la « fronde », de la « grogne », des « résistants », et consacre un article dodu aux « émeutes » des Pays Bas, C’est sûr qu’il doit hésiter, en son palais, le Micron. Ce serait peut-être « plan sur la gueule » !…

      1. Husskarl

        Ce journal est autant de gauche que les autres et se contentent de copier l’AFP en censurant ses abonnés histoire de ne pas avoir d’opinion autre que neutre en effet.
        Le Figaro n’est plus de droite depuis 1830.

  6. Pythagore

    A noter que tous ces plans conduiront invariablement au plan « réduction des retraites » comme en Grèce. Les personnes âgées seront donc heureuses d’avoir survécu au virus grâce aux plans du gouvernement (ironie), ils n’auront juste plus de quoi bouffer.

    1. Husskarl

      C’est souvent comme ça, soit on prend des risques et on vit, soit on ne fait rien, et on survit tout juste. Vivre c’est aussi accepter qu’à la fin d’icelle on meurt…

    1. heli0gabale

      Si vous avez aimé ce texte, je vous conseille très lourdement « le XIXème siècle à travers les âges » de Philippe Muray.
      Un peu long mais indispensable pour comprendre les racines profondes du socialisme (ou socialo-occultisme comme il le dit lui même).

      1. Batistouta

        Oui j’ai aimé ce texte. J’invite voire je recommande sa lecture.

        D’accord merci je vais voir ça j’ai déjà pas mal de lectures en cours. Ma prochaine lecture devait être « Démocratie un dieu qui a échoué » de Hoppe, mais le bouquin en français coûte 45€ ce qui est vraiment trop cher.

        1. Pythagore

          Je ne sais pas ce que la traduction vaut, mais c’est apparemment direct sur le site de l’auteur:
          http: //www.hanshoppe.com/wp-content/uploads/publications/trans/hoppe-democracy-french-2020.pdf

        2. Un_meusien

          Allez sur littératureaudio, ce site offre le téléchargement gratuit de milliers de nouvelles et autres ouvrages, ou œuvres, des donneurs-euses de voix a l’élocution parfois agréable, F. Bastiat et sa Démocratie en Amérique, l’introduction, y est lu.
          Il y y à des découvertes a faire.. Flaubert, faisant peu de politique je le crois, écrit dans ses Pensées cette phrase, véritable sentence prémonitoire  » le socialisme n’est il pas un vaste monstre qui englouti utis tout, dirige tout ? »

    2. René-Pierre Alié

      Dès les premières lignes : « Bien sûr, la réponse à laquelle nous libéraux sommes parvenus est que non, il n’existe pas de justifications rationnelles à l’État »
      Encore un qui confond le libéralisme et l’anarchisme. Et en plus avec le culot de dire « nous, libéraux ». Avec des libéraux comme lui, le libéralisme n’a pas besoin d’ennemis affichés…

  7. Lorelei

    J’ai une question: avez-vous entendu que le vaccin ne protégeait pas du virus, qu’il ne faisait qu’en atténuer les effets?
    Lorsque j’en parle, on me répond qu’un vaccin protège contre la maladie.

    1. Stéphane B

      Ben regarde où une grosse partie de la population a été vaccinée et regarde ensuite là où les cas explosent.

      Sur twi… aller sur @silvano trotta @medecini @tradefutur et si on en veut plus on va sur @4_04_Not_Found ou sur @christo_comte

      1. sam00

        Ayez pitié, pas silvano …
        Avoir des doutes, se poser des questions, c’est une chose extrêmement saine
        Par contre, se réfugier dans les délires de ce troll dont une bonne partie des « sources » se résume à FranceSoir, ce n’est pas sérieux

        1. Batistouta

          C’est celui qui disait que la lune est creuse ?

          Rien vu de délirant sur son Twitter en tout cas. Personnellement j’en sais rien de plus.

          1. sam00

            Il faut explorer un peu, mais c’est un vrai festival

            On dirait que c’est un agrégateur de toutes les théories plus ou moins fumeuses qui circulent à propos de cette épidémie
            En soit, je n’ai rien contre le fait qu’une personne collecte toutes les informations boiteuses qu’elle trouve et qui alimentent son biais de confirmation. C’est humain

            Ce qui me pose problème c’est que certains en viennent à considérer cet agrégat comme une source fiable d’informations
            Un peu comme les CDO lors de la crise financière qui n’étaient qu’un empilement de créances moisies, mais qui par leur taille et leur structuration donnaient l’illusion d’être un véhicule financier fiable.

            Entre les vidéos douteuses sur les masques qui contiennent du formol et du toluène et seraient donc cancérigènes (pauvres personnels soignants qui en portent depuis des années) ou celle de Fouché qui découvre la censure sur internet, les références régulières à FranceSoir et ses articles les plus farfelus, les raisonnements simplistes où corrélation devient causalité, etc. tout se mélange en un immense gloubiboulga assez peu appétissant

            On fini même par s’y perdre en conjectures sur qui sont les marionnettistes qui tireraient les ficelles en coulisses entre Soros, BigPharma, BigChimie, les chinois, le FBI, l’union européenne, etc.
            Ils sont tellement nombreux et leur nombre augmentant à chaque nouveau tweet, qu’à un moment on en vient à penser que toute l’humanité complote et que silvano est le seul homme éveillé sur cette terre

            Franchement, ça vaut le détour.
            C’est un grand moment de rigolade. Un plongée improbable dans des mondes inexplorés de la pensée.
            Par contre, respectez bien les gestes barrière contre la connerie virale pour éviter d’être contaminé.

          2. laurent a LA

            Ah mais la lune EST creuse.
            Ya meme une base nazie geante dedans.
            Ca ne s’invente pas, il y a des preuves filmees
            https:/ /duckduckgo.com/?q=nazi+in+space+movie&atb=v237-1&iax=videos&ia=videos&iai=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DxeIu1FiTTyI

        2. douar

          non, pas Silvano, bis…
          A croire qu’il n’est là que pour justifier que les gens qui se posent des questions ne sont que des complotistes.
          Des individus comme lui sont du miel pour le pouvoir et place et la majorité des médias.

          1. P&C

            Tu as des QAnon assez gratinés aussi.
            Pour le coté médical, je vous conseille les lives réguliers avec Salim Laibi, Jean Jacques Crèvecoeur (un belge), et Christian Tall Shaler (oui, les suisses aussi !).

            Et Morsai… ne pas oublier Morsai. Promu en son temps par le cheik au canapé rouge.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      J’ai entendu tout et son contraire à propos de ce traitement, qui n’est pas à proprement parlé un vaccin.
      Une chose semble sûre : la mise sur le marché a été trop rapide. Ni l’efficacité réelle, ni les effets secondaires ne sont correctement évalués. Le mode d’administration (1 dose ou 2 ? Espacées de combien de temps ?) est mal cadré. Même les chaines de production ont démarré trop vite : tout n’était pas prêt.

      Nos dirigeants ont tout misé sur ce traitement, toute la stratégie (si on peut employer ce terme pour de la navigation à vue, dans le brouillard, sans boussole et sans gouvernail, moteur en panne avec un capitaine ivre qui ne sait pas lire une carte) repose sur la croyance obligée de son efficacité. Ils vont s’y accrocher aussi longtemps que possible, que l’efficacité soit au rendez-vous ou pas.

      1. Deres

        Ils misent tout sur le vaccin depuis mars 2020 en fait. Mais par contre, ils n’ont rien préparé à ce sujet en avance. Et pas donné les moyens au pays de produire le sien, ce qui est au passage un bon exemple de notre incapacité à gagner des marchés concurrentiels.

        1. pabizou

          Ils misent tout sur un vaccin parce qu’ils savent que c’est la meilleure solution pour repousser la séquence trouille tant qu’ils en auront besoin . Ca n’étonne personne que les médecins aient été écartés de toute recherche de traitements, que leurs retours d’expériences ne soient pas prises en compte? Le but de tout ce cirque n’est rien d’autre qu’une tentative de plus de dominer la société civile au profit de l’Obése .

    3. Student of Liberty

      Inutile de se poser la question, vous n’aurez pas la réponse. On sait ce qu’est un vaccin, on ne sait pas trop ce qu’est le covid19 et on imagine que les labos font de leur mieux.
      Si vous avez peur du covid, vous vous faites vacciner, si vous avez peur du vaccin, vous ne le faites pas. Decidez pour vous meme et laissez les autres decider pour eux-memes.
      Mais refusez que le gouvernement fasse tout pour que la terre s’arrête de tourner sous pretexte que vous ayez choisi de vous faire vacciner ou pas.

    4. Jeanne ère

      Ce n’est pas un vaccin mais une thérapie génique sans recul.

      C’est par la déviation de la définition du mot qu’on l’appelle « vaccin », car si son système marchait (peut être, mais nous n’avons pas de recul, notamment sur l’homme), il nous rendrait capables de nous protéger du virus comme les maïs OGM sont capables de se protéger d’herbicides ou certains légumes OGM de se protéger (Les plantes GM résistantes aux virus sont :
      la courge; la papaye;la pomme de terre.)

      Ceci dit, voici deux liens vers le site du DR Maudrux qui expliquent très bien ce qu’il en est :

      https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/12/31/traitement-du-covid-5-les-vaccins/

      https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/11/26/vaccin-covid-entre-realite-et-fiction/

    5. Higgins

      L’exemple nous est donné avec le vaccin contre la grippe. Chaque année, normale, voit arriver la grippe issue d’une firme mutante du virus correspondant. Le vaccin utilisé l’année N est donc élaboré à partir d’une souche présente l’année N-1. L’efficacité de ce dernier est donc aléatoire. La vaccination anti-grippale ne vise donc pas et ne peut pas empêcher un vacciné d’être atteint de la grippe. Elle vise simplement, et ce n’est déjà pas plus mal, à empêcher que cette grippe ne soit trop mauvaise voire mortelle.
      Si j’ai bien tout compris, même chose pour le COVID. Les vaccins développés l’ont été à partir de la souche circulant l’année dernière. Si j’en crois certains spécialistes dont le démiurge marseillais, celui qui cause tant de frayeur à nos imbéciles patentés est un autre virus. Si cela se vérifie, et à titre personnel je pense que cette approche est juste, ça expliquerait l’efficacité toute relative (on parle de 30%) des vaccins actuellement proposés.

      1. durru

        Rault, dans une de ses dernières vidéos (du 26/1, je crois) dit clairement que l’idée de se focaliser sur la signature ARN de la protéine Spike n’est pas une approche très efficace en cas de mutation.
        Et oui, absolument, c’est un autre virus. Sauf si on considère qu’il n’y a seul virus de la grippe, avec des variants en nombre presque infini dans le temps et dans l’espace, dans quel cas nous nous retrouvons avec ce « covid » dans une situation tout à fait similaire. Aussi du point de vue de la pérennité du virus, que de l’efficacité des vaccins, de la dangerosité globale de la maladie et, finalement, à la nécessité de s’habituer à cohabiter avec, donc à trouver des traitements efficaces, au-delà des « vaccins » tout-puissants. Faire de la médecine, quoi…

    6. Lorelei

      Merci pour toutes vos réponses! Ca me conforte dans mes pensées. Ce vaccin ressemble plus à celui de la grippe qu’à celui des oreillons.

      1. Higgins

        Il y a vaccin et vaccin. Certains ont été développés avec succès comme ceux consacrés à des maladies comme la variole ou le tétanos (et il y en a bien d’autres). Les vaccins saisonniers comme celui de la grippe ne peuvent pas aboutir à l’éradication de la maladie comme ça été le cas avec la variole. Pour ces derniers, la question de leur efficacité se pose vraiment. En l’absence de réponse claire (vu la rapidité avec laquelle ils ont été élaborés) sur le sujet et de multiples mensonges ou contradictions, sans oublier le rejet grandissant du politique, rien d’étonnant à ce que nombreux soient les réticences observées.

  8. ~~Tribuliste~~

    Et tous ces plans ça demande encore plus de fonctionnaires…on aura bientôt plus de fonx que d’actifs à ce rythme, le rêve.

    1. Husskarl

      Je ne sais pas où on en est car il faut compter:
      – Les fonx directs
      – Les fonx indirects (boites privées qui vivent sur l’état)
      – Les abonnés aux allocs

      Le cap n’est sans doute plus très loin

      1. Lerohc

        En réalité nous sommes tous foncs.
        Dans le privé toutes nos cotisations sociales vont dans des organismes anciennement paritaires aujourd’hui « assimilés fonctionnaires  » comme ils disent. Des organismes que nous abondons obligatoirement tout le long de notre carrière, pour finir retraité alloué par la CNAV ou Arco des monstres d’assimillés plus psychotiques les uns que les autres.
        Nous sommes bien tous des fonctionnaires dans la Rèpublique Populaire Socialiste de France.

        1. Theo31

          La Russie de Poutine à plus de fonctionnaires que L’URSS n’en a jamais eus. On oublie souvent qu’une partie de la population de l’URSS échappait totalement au contrôle des soviets.

          1. durru

            « La Russie de Poutine à plus de fonctionnaires que L’URSS n’en a jamais eus. »
            Ah bon ? Parce qu’en URSS tout le monde travaillait pour l’Etat et donc était de fait fonctionnaire. Sauf les internés au goulag…

            1. Hagar Dunor

              Le travailleur du Goulag était au contraire un fonctionnaire idéal. Il avait atteint l’idéal communiste ultime, la phase où l’argent est superflu et tout le monde travaille gratuitement dans le bonheur total (ajouter la photo détournée « nous sommes à deux lois et une balle du bonheur total »)

            2. Theo31

              Le pecno français subventionné à mort se fait tondre par la MSA et va remplir l’aile droite du cimetière. Et pourtant il n’a pas le statut de fonctionnaire, il n’a pas droit aux putes et au champagne aux réceptions de l’ambassadeur. La Nomenklatura soviétique, ça te dit quelque chose ?

          2. Gabizos

            Correct
            2.4 millions en russie, plus que le pic de fonx de l’URSS.
            À comparer aux 5.7 millions en France avec deux fois moins d’habitants

            1. durru

              C’est quoi ça, « fonx de l’URSS » ? Dans une société à emploi garanti, chômage zéro, où tout le monde bossait directement pour l’Etat en CDI, qui est fonx et qui ne l’est pas ?
              Dans les années ’80, il y avait 19 millions de membres du Parti, rien que ça. Alors pour les fonx qui étaient moins de 2,4 millions, je rigole… Ce chiffre était une estimation haute du nombre de cadres du Parti 😀

      2. Pierre 82

        J’ai beaucoup d’amis en Belgique, et je dois dire que la plupart d’entre eux sont en fait des « fonx indirects », puisque leur boîte (si c’est la leur) ou la boite dans laquelle ils travaillent, sont en lien à 90% avec l’une ou l’autre institutions européenne ou ce qui gravite autour, voire même de l’état belge, à l’un ou l’autre niveau.
        Cette notion de fonx indirecte est très intéressante, mais génératrices d’engueulades. Un patron n’aime pas se faire traiter de fonx, même si une grosse partie du temps qu’il passe en commercial, consiste à peaufiner son réseau de connaissances chez les décideurs de la sphère publique…
        Les seuls qui échappent à cette définition dans mes connaissances sont des garagistes ou des restaurateurs, dont une masse très importante de clients sont des fonx, directs ou indirects. Donc en fait, ils en croquent aussi.
        Sachant cela, on comprend mieux pourquoi la Belgique est le pays le plus socialiste, étatiste forcené et européiste convaincu. Ils comprennent tous que tout s’effondre si l’UE ou l’état tombe en faillite, puisqu’ils deviendraient des abonnés aux allocs, la troisième catégorie de fonx, nettement moins rémunérée.
        C’est la même situation que celle qui prévaut sans doute à Washington DC, qui constitue pour les Belges un horizon indépassable…
        Un microcosme qui vit sur du vent, ou plutôt sur l’argent des autres.

    2. Deres

      Mais non, ils ont arrêtés les embauches de fonctionnaires dans les cabinets ministériels je te rassure. Les énarques vont directement dans les cabinets de conseils américains qui ont des contrats avec le gouvernement. La paie est bien meilleure il parait. Et cela de permet de respecter les tailles officielles des cabinets ministériels tout en embauchant qui on veut quand on veut.

      On doit bien se marrer dans la mission de conseil de Mac Kinsey sur la lutte contre les GAFAs ou la protection des données personnelles françaises. Maintenant, en fait une partie du gouvernement français est directement sous contrôle direct des USA, mais tout va bien.

      1. P&C

        Cela porte un nom : haute trahison.
        Perso, je suis fan de la méthode du grand Khan en la matière…

        La France n’a pas besoin de réformes économiques, ni même de son état, mais d’une bonne purge de son élite.

        1. pabizou

          Bien sûr, tu as absolument raison . Pourquoi faire des réformes économiques, nous n’avons pas trop de réglements débiles que les TPE ne peuvent pas assumer, ni un code du travail de 3000 pages, ni une fiscalité qui marche sur la tête au point de devenir incompréhensible et une insécurité juridique qui rend quasiment impossible toute vision prospective et tout investissement totalement hasardeux . Pas plus d’ailleurs que de son état qui ne met jamais ses sales doigts poisseux dans ce qui ne le regarde pas . Fiouuu…

    3. Aristarkke

      « on aura bientôt plus de fonx que d’actifs à ce rythme, le rêve. »
      Déjà fait, à cette aune, pour l’agriculture grançaise en ne comptant que les exploitations agricoles…

    1. Pierre 82

      Je ne sais plus qui disait que la première victime d’une guerre ce sont les plans de l’état-major. Ils ont certainement un plan de ce type-là, mais je n’ose plus rien prédire à plus de deux semaines, alors à plus d’un an!…

        1. Aristarkke

          « Malheur au général qui arrive au combat avec un système. »

          Malheur aussi à celui qui utilise le même x fois et surtout la fois de trop comme à Waterloo…

          Sacrés Anglais qui perdent les batailles mais qui gagnent les guerres à la cuillère à thé…

          1. P&C

            A sa décharge, le climat, devenu instable suite à une énième prout de volcan, a rendu l’artillerie inopérante.
            Et la glorieuse charge de cavalerie… si inutile face aux carrés anglais (carrés que l’on disloque à l’artillerie en général).

            Wellington n’avait pas même pas à gagner, juste à tenir assez longtemps.

  9. Husskarl

    La ripoublique est sauvée: lefigaro.fr/flash-actu/l-amende-infligee-a-la-mairie-de-paris-pour-avoir-nomme-trop-de-femmes-directrices-annulee-20210127

        1. ~~Tribuliste~~

          Dans une histoire on périt gelé mais après réécriture on survit. J’ai bon? Le communisme va choisir quelle fin d’après vous:))

        2. Aristarkke

          C’est un proverbe ancien (XVme siècle attesté) qui ne s’applique qu’aux hommes.
          Quant à Jack L, il était romancier naturaliste, pas éthologiste animalier. 😳
          Quand il y a des affrontements de mâle dominant et de prétendant(s), la bagarre peut se révéler rude mais le dominé final, en se couchant sur le dos et en offrant au dominant gorge et ventral, ne se fait pour autant jamais achever… (souvenirs de La vie des animaux . Ça date comme dirait Anouar…)

    1. Deres

      La question est de savoir si les postes restants attribués à des hommes ne sont pas réservés à d’autre minorité pas obligatoirement visible ?

    2. Marcello Biondi

      Mon bon Husskarl, je t’ai fait plusieurs fois des éloges sur tes commentaires dont tu me régale. Mais sur ce coup là tu n’a pas été assez vicieux pour penser comme eux. Homme ou femme ça ne veut plus rien dire chez eux, as tu imaginé que finalement ce sont des femmes mais qui sont tout simplement non binaires ? Ils ont peut être nommé des femmes qui sont tout simplement hommes dans leur tête, d’où l’annulation de l’amende.
      https:/ /www.cnews.fr/france/2020-09-02/que-signifie-sidentifier-comme-personne-non-binaire-994253

      1. Husskarl

        Je ne suis pas assez républicain, je vais faire mon auto-critique ô Marcello. Dans deux ans de rééducations, j’intégrerais les saints canons de la république incorruptibles non-binaire.
        Quelle folie…tous ces tarés devraient être à l’asile et voilà qu’ils dirigent.

        1. Pheldge

          avant, face à ce désespérant constat, je me disais, finalement le califat , nous délivrerait de ces délires … aujourd’hui, je retrouve espoir : « Oncle Xi, viens nous sauver ! »

  10. heli0gabale

    J’adore le concept de « zombie », ça fait pas mal d’années qu’on en fout partout (jeux vidéos, TV,…).
    Y’a quoi de plus social-démocrate que le zombie ?
    Il survit sans trop savoir pourquoi ou comment, il se déplace en horde pour s’en prendre à ceux qui veulent survivre, il bouffe le cerveau des gens sain d’esprit, il vit dans un essaim inarrêtable qui n’a pour but que de faire des autres son double,…
    Un genre de BLM organisé par Romero.
    (oui je fais une fixette là-dessus parce que c’est très intéressant culturellement).

  11. Murps

    C’est vrai que ça me fait penser à du communisme. Allez savoir pourquoi.
    Mais il n’y a pas de communisme chez nous. On est dans une société consumériste et ultra capitaliste qui détruit la planète.

      1. Deres

        Oui, c’est un vaccin classique de type « Pasteur » comme on a été incapable de développer en Europe … La technologie et les dangers en sont donc bien maitrisés (le prix aussi …). Le plus affligeants est le « procès stalinien » sur sa validation fait chez nous alors que dans le même temps on se précipite sur un vaccin américain d’un type nouveau, n’ayant jamais été utilisé, uniquement sur les dires d’une étude unique non croisée ni vérifiée. Et j’ajoute qu’au contraire, l’hydrochloroquine médicament utilisé sans difficultés depuis 50 ans a été interdite d’usage en une semaine au nom du principe de précaution. Tout cela est-il de la science ou de la géopolitique ?

        1. Deres

          Et en plus, le vaccin utilisé est basé sur le génie génétique alors que cette technique est de base interdite chez nous … par principe de précaution.

          Pour prolonger cette idée on va interdire la fabrication d’armes en Europe (car c’est mal) mais on les achètera toutes aux USA car on en a besoin …

  12. sam00

    Il flotte dans l’air comme un parfum de fin d’un monde (à défaut de fin du monde)
    Cette sensation étrange de voir un Etat Français qui prend conscience de son obésité morbide et de son impuissance face à une crise qui, avec un peu de recul, ne semble pas si insurmontable que cela.

    La tactique habituelle des écrans de fumée montre aujourd’hui ses limites.
    Reculer devant le re-re-confinement ce serait reconnaître l’impréparation et les mensonges ayant conduit au premier confinement, et en creux reconnaître l’impuissance de l’Etat et son nécessaire régime minceur à venir.
    Mais confiner à nouveau conduirait à un désastre économique dont on devine déjà qu’il promet d’être d’ampleur biblique.

    J’ai la sensation de voir une armée vaincue avant même de combattre

    Et pour compléter le tableau, l’obésité des services de l’Etat l’empêchant d’être agile, il n’a pas utilisé le temps d’une année d’épidémie ni les retours d’expérience du terrain.
    On le sent aujourd’hui fort dépourvu puisqu’il n’a étudié aucune données, bâti aucune stratégie alternative, anticipé aucun incident de parcours, et qu’il constate confusément que sa solution de sortie de crise ressemble à s’y méprendre au Frankenstein qu’il a l’habitude de construire par ses normes et ses lois, mais qu’il ne regarde jamais en face

    Que l’épidémie reprenne ou disparaisse, que les variants provoquent une tsunami d’hospitalisation ou une simple vague de nez qui coulent, que les vaccins soit ou non protecteurs (quelque soit leur technologie), que l’on trouve ou non un traitement efficace, j’ai cette sensation que les mois à venir vont nous réserver des surprises et des rebondissements assez intéressants

      1. Husskarl

        Sinistres serait plus adapté.
        Et ce n’est pas une armée en débâcle mais un animal méchant et blessé par sa bêtise. Attention, il pourrait mordre avant qu’on ne le pique.

  13. atmugh

    Tout comme Griveaux, le gouvernement sort son plan sans se faire griller, a toute occasion…

    Ah oui, je n’ai jamais entendu quelqu’un se faire traiter de saucisse froide…mort de rire!

    1. Pierre 82

      Raoult peut raconter ce qu’il veut: sa parole n’a plus aucune valeur auprès de 90% des Français à qui on répète depuis des mois que c’est un charlatan. Quand un mensonge est répété des milliers de fois, il devient une vérité car elle est perçue comme telle. Ils ont gagné cette bataille-là.
      La plupart des gens ne changeront plus d’avis, et nous sommes minoritaires. Ils entendent Raoult de la même manière que j’entends Sylvano Trotta ou Q-Anon.

      1. Pythagore

        465,000 vues, c’est pas si mal. Il est certain qu’il ne doit pas trop avoir la faveur de ceux qui sont biberonés à TVPubique. Mais au fur et à mesure que la stratégie vaccinale va se révéler un échec (ce que je ne souhaite), à mon avis, il reviendra en odeur de sainteté, car le gvt n’aura pas d’autre choix que de se tourner vers les médicaments. Macron fera sauter Véran et mettra un Raoult-compatible, en disant que c’est Véran qui ne voulait pas écouter le Prof. L’honneur est sauve.
        En tout cas, on a l’impression qu’il prêche dans un désert d’ignorance.

        1. pabizou

          Plutôt de jusqu’au-boutisme que d’ignorance . Il a un peu de mal à avaler son chapeau, faudrait se cotiser et lui envoyer un peu de sel de Guérande

        1. Pierre 82

          Oui, je vois de qui vous parler, et je présume qu’il est tricard sur ce blog. C’est pourquoi je ne commente plus chez elle. C’est pas que je refuse de discuter avec ceux qui ne sont pas d’accord avec moi, bien au contraire.
          Par exemple, Nathalie a une vision totalement opposée à la mienne en ce qui concerne la pandémie et la vaccination, mais elle amène de nombreux éléments très intéressants, qui enrichissent ma manière de voir, et de comprendre ce qu’il se passe.
          Mais le côté péremptoire et systématiquement insultant de ce spécimen me rebute. Je fuis comme la peste ce genre de comportements.

          1. bob razovski

            « Mais le côté péremptoire et systématiquement insultant de ce spécimen me rebute. »
            Ah tiens… vous aussi…
            Faut dire que c’est de l’agressif de compétition ce personnage. A la longue ça fatigue.

                1. Pierre 82

                  @Ari: Fallait pas le dire, ça porte malheur. Ça risque de l’attirer, nom de bleu. Il nous a encore pondu une de ses proses fabuleuses, sur le dernier NMP…
                  Désespérant.

                  1. Dr Slump

                    Ce type est un modèle, un parangon, la cible idéale pour le trollage. il suffit de lui lancer une broutille, une roupie, une nèfle, pour qu’il te chie une fusée entière qu’il fait décoller plein gaz avec force flammes, fumées et imprécations. C’est un bijou, un feuilleton, une roue de tracto-pelle géante, un personnage de film tellement détestable que tu peux plus t’en passer pour la suite. Marchenoir, c’est le croisement réussi de Fantomas et Véran ministre de la Santé.

                  2. Aristarkke

                    Effectivement, c’était pas mal, son dernier opus.
                    En résumé : aucun problème perçu à nous coller une Troisième bordée de mesures « préventives » après deux premières quasi-identiques mais inefficaces de facto puisqu’obligation d’en remettre une couche…
                    Parabole de l’aspirine en plein dans le mille…
                    Est-il encarté LREM pour y voler ainsi au secours de Flop Joene et de sa clique ?

                    Du coup, j’ai remis deux ronds dans le bastringue, pour voir… 😛

      2. Higgins

        Je ne crois pas mais la partie est rude. Il est beaucoup plus écouté qu’on le croit. Pour lui, le virus qui circule actuellement n’a rien à voir avec celui de l’année dernière.
        Pour un éventuel reconfinement, nos purges sont prudentes et il devient urgent d’attendre : https:/ /www.lesechos.fr/economie-france/social/reconfinement-lexecutif-temporise-face-a-lepuisement-moral-des-francais-1284611
        Comme je l’ai écrit hier, ils sont pris entre deux feux.

        1. Pierre 82

          Le poudré craindrait des réactions gênantes, voire violentes face à l’épuisement moral des Français? Possible.
          Mais je crois que ça doit être couplé au rappel à l’ordre récent du FMI: la France n’a plus les moyens d’un troisième confinement et est priée de limiter leurs dépense publiques. Ne serait-ce que donner l’air de le faire, pour rassurer l’opinion publique allemande.

          1. Pierre 82

            Il me semble qu’il se lâche de plus en plus, le Didier…
            Moralité: c’est le genre de bonhomme qu’il ne faut pas attaquer frontalement dans son domaine. Il a du répondant, et manifestement, il est (enfin) passé à la contrattaque, sans doute parce qu’il sent bien que l’ennemi est à la ramasse, et qu’il est prêt à recevoir l’estocade.

            Son côté Depardieu, on sent bien qu’il ne va pas tarder à distribuer des coups de boule. J’adore

      3. Aristarkke

        On se demande même comment il se procure ses médicaments de pauvres qui sont toujours, sedmp, tricards dans les pharmacies z-officielles.
        Bon, maintenant, à Marseille, les trafics de substances interdites, on sait faire…

        1. Pierre 82

          Il me semble -ça a peut-être changé- que les médecins hospitaliers peuvent toujours prescrire la substance honnie, mais uniquement en milieu hospitalier.

  14. k2000

    les stations fermées pour le ski c’est les arabes qui font une opa, les infos sont distilées sur des sites suisses, les mecs ont été pris en flag depuis décembre à faire des visites pour inspecter les remontées mécaniques.

    pour les cinés c’est le mode opératoire de distribution qui est obsolete avec le physique quand on peut vendre des pains numériques sans débourser dans le physique et les salaires, ca casse pour laisser les VOD amazon netflix, et salto. c’est un changement de modèle.

    la restauration c’est plus subtile, c’est l’individualisme qui est brisé, l’artisanat. c’est du canibalisme économique et une captation par les corpos, c’est le retours au féodalisme 2.0, parce qu’il ‘n y a pas d’autre modèle après celui qui est en train de se casser la gueule.

    par contre croire que macron fera un deuxième mandat je rigole. grosse erreur d’interpretation selon moi. le système en phase de destruction ne peut pas encaisser une continuité faut du mode lingette, on essuie et on remplace. y fera jamais de deuxième mandat. les autres poussent derrieres, y a des daleux aussi chez les élites.

      1. Deres

        Oui, il est désespéré le pauvre …

        La nouvelle « belle histoire » que la presse aux ordres laisse transpirer en ce moment est que le fier Macron lutte de toute ses forces contre les pressions démoniaques de tous ceux qui veulent reconfiner les pauvres français sans défenses. Il faut croire que le « secret volé » récurrent de ses colères n’était plus suffisant pour se désolidariser du n’importe quoi ambiant.

        Quand le président en arrive à lancer des rumeurs qu’il est opposé à la politique du gouvernement qu’il nomme et dirige, c’est le dernier stade de la panique politique. Le Président qui veut faire semblant d’être hors système, on en est arrivé à un niveau de foutage de gueule stratosphérique. Une bonne cohabitation, c’est ce qu’il lui faut pour se faire réélire mais il veut la créer sans avoir d’opposants. Il nous prend vraiment pour des abrutis avec ses communicants.

        1. Aristarkke

          « Le Président qui veut faire semblant d’être hors système »
          Le Général pouvait se le permettre mais il avait Pompidou qui naviguait à d’autres altitudes que les actuels guignols alors qu’il y avait une opposition politique autrement plus ardue que l’actuelle pour Flop Joene.
          Faut dire que les Grançais se souvenaient à l’époque du déluge de socialisme qui avait prévalu sous la IVme république et qui avait fait prendre de copieux retards dans le redressement du pays après WWII

    1. Marcello Biondi

      Micron a toutes les chances d’être élu, le seul qui peut le doubler est son bouffon d’ancien premier ministre ED qui servira de mulet en cas de situation trop désespérée aux yeux les mécènes. La presse prépare déjà le terrain en cas de carbonisation du mignon poudré.

  15. Pierre 82

    Il y a un autre élément à noter: l’Espagne est en train de faire machine arrière, et se met à hésiter à re-re-confiner…. ça pourrait faire hésiter le poudré.

    https:/ /insolentiae.com/la-france-na-pas-les-moyens-dun-3eme-confinement-ledito-de-charles-sannat/

    1. Aristarkke

      « se met à hésiter à re-re-confiner… »
      Apparemment, elle y renonce purement et simplement devant la catastrophe économique qui se profile (elle n’a pas la capacité d’emprunter à taux négatif même si c’est à moins de 1% l’an en positif)…

      Perso, je penche davantage pour (le recul de Flop Joene), ce qu’il voit se passer en mouvements sociaux violents au Danemark et surtout chez les Bataves, plutôt placides d’habitude et en réponse à un durcissement relativement modeste de couvre-feu, apprécié à l’aune de Paname.
      Les ressources policières ne sont pas infinies non plus, déjà obligé de prévoir deux mille policiers rien que pour mettre le nez dehors du Fbg St Honoré…

        1. MCA

          ils font une haie d’honneur?

          Le fenestron doit regarder ailleurs car d’ordinaire il est plutôt enclin à nous montrer les bains de foule.

    2. Pythagore

      Un commentaire de l’article qui m’a fait rire:
      « Une nouvelle approche concernant les tests PCR est mise à disposition des citoyens et citoyennes. Il suffît d’envoyer dans une enveloppe a bulles un volume minimum de 2cm3 de vos selles à la présidence de l’Élysée afin qu’ils puissent être analysés. »
      Après tout, ils veulent nous contrôler, donnons-en leur l’occasion.

  16. Opale

    Pour info, et parce qu’on arrive (peut-être) un petit peu au bout de l’argent des autres, la prise en charge de l’allocation activité partielle versée aux employeurs se profile ainsi : (je parle des emplois des secteurs dit « protégés » qui ne sont pas obligés de fermer -comme les restos- mais qui ont leur activité fortement impactée) :
    à partir du 1er fév : 60% de la rém. brute (au lieu de 70% jusqu’alors) ;
    à partir du 1er avril : 36%…

    Alors s’ils veulent re-re-reconfiner, faut le faire vite, parce que confiner sans payer les gens à rien faire, ça va pas le faire (et j’ai envie de dire, il était temps).

    1. Higgins

      C’est chez toi : https:/ /france3–regions-francetvinfo-fr.cdn.ampproject.org/c/s/france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/nice/un-restaurateur-de-nice-ouvre-son-etablissement-pour-protester-la-police-intervient-1926877.amp

      1. durru

        Le journaleux est validé conforme :
        certains niçois affichent ouvertement leur scepticisme quant à l’existence même de la Covid-19 : « l’épidémie n’existe pas ». D’autres en minorent même les effets : « il n’y a pas tant de morts que ça ».
        Les Niçois (comme la plupart des Français) sont juste des méchants négationnistes égoïstes d’esstrême droâte…

        1. Higgins

          L’interessé a été placé en garde à vue. Ses clients devraient recevoir une amende de 135 euros. Un des cuisiniers, en situation irrégulière va voit son dossier ausculte par la préfecture. La partie de bras de fer est enclenchée.

    2. MCA

      On ne va pas bouder notre plaisir,
      pour une fois ne plus avoir un rond va servir a qq chose d’utile.

      Comme quoi ça ne sert à rien de s’acharner sur une cabane branlante, il suffit d’attendre qu’elle s’écroule.

    1. Dr Slump

      Beau billet de Philippe Catier qui rejoint ce que je pense: on ne peut pas contrôler l’épidémie, mais on peut en amortir les conséquences en mettant les moyens là où il faut. Chercher à contrôler la propagation du virus revient à chercher à contrôler la vie même de la population entière, ce qui est fou et impossible.
      Il faut laisser les médecins soigner les malades du covid, donner les moyens qui manquent aux hôpitaux pour faire face aux malades graves, laisser mourir dans la dignité ceux qui sont trop vieux pour être soignés, et c’est tout. Les activités peuvent continuer sans que ce soit un crime si on met les moyens sur ces 3 simples choses.
      Mais allez faire comprendre ça à un énarque, qui n’a que le centralisme jacobin comme modèle de pensée…

      1. Theo31

        Les hôpitaux ne manquent pas de moyens, il suffit de virer les administratifs inutiles.

        Il y a plus de directeurs que d’hôpitaux en France et ça n’étonne visiblement pas grand monde.

        1. Pierre 82

          Oui, mais ce n’est pas ce qu’ils vont faire.
          Dans leur optique, un hôpital est un outil qui sert à distribuer des postes à des copains, ainsi que tous les autres domaines où l’état fiche ses grosses mains pleines de doigts. Comme ils sont plus copains avec des branleurs qu’avec des infirmières ou des médecins qui ont envie de bosser, on virera ceux-là en priorité.

    1. P&C

      Zeneca est une boite anglaise.
      Il est normal qu’elle serve d’abord les siens…

      Ce n’est pas grave, en France nous pouvons compter sur Sanofi… ah, on me dit que non…

    2. sam player

      Retard de production du vaccin: Agnès Pannier-Runacher a demandé «une inspection de l’usine AstraZeneca»

      Euh… elle est au courant que l’UK n’est plus dans l’Europe ´? :mrgreen:

      Dans l’interview elle dit qu’elle est prête à aider avec sa task force… hi hi

      Il semble bien qu’il y ait d’autres problèmes : le vaccin de Zeneca n’est pas encore approuvé par l’UE qui demande néanmoins sa livraison… et de 2, il y a une enveloppe de 300 et quelques millions qui est débloquée mais pas versée : Check is in the mail

        1. sam player

          « Parce que quand votre seul outil est un marteau, alors tout ressemble furieusement à un marteau. »

          Effectivement il ne se relit même pas !

          Déjà que ses capacités rédactionnelles sont de zéro…

    1. Pierre 82

      Ce qui m’agace dans la manière dont les faits sont rapportés, c’est qu’on reproche à nos garde-chiourme de se réunir, alors que le problème est précisément qu’ils empêchent les autres de se réunir. Le scandale est là.
      C’est comme les associations de commerçants qui se sont plaints (à raison) qu’on leur interdisait de vendre des produits que les supermarchés pouvaient vendre. Et quand on pose mal un problème, on en recueille une mauvaise réponse à côté de la plaque: ils ont interdits les supermarchés de vendre certains produits.
      Alors posons correctement le problème: il est scandaleux et inadmissible d’interdire aux gens d’avoir une vie sociale. Et pas que certains enfreignent cette interdiction.

      1. durru

        Ce type de réflexion est valable pour la plupart des interdictions (temporaires ou permanentes) imposées par l’Etat. Et ce sont ces contraintes qui sont du pain béni pour tous les petits kapos qui gravitent dans les sphères plus ou moins hautes du pouvoir, quel qu’il soit. Le communisme vit sur un des pires défauts humains : l’envie.

    2. Rick Enbacker

      Ca se passe au pays des droidlom :

      https:/ /www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/restauration-hotellerie-sports-loisirs/nice-le-restaurateur-qui-avait-ouvert-malgre-l-interdiction-a-ete-place-en-garde-a-vue-ses-clients-verbalises_4274009.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]

      1. Higgins

        Officiellement, la GAV est parce qu’il emploie un clandestin (https:/ /m.20minutes.fr/amp/a/2963499). Sauf à se ridiculiser encore un peu plus, l’état ne peut pas laisser passer l’affront. On s’approche du point limite.

        1. Husskarl

          L’état ne s’est pas fait si dur lorsque le boulanger gauchiste voulait régulariser son clando, on l’a même féliciter. La loi est curieuse en république FR, elle varie chaque jour.

        2. Pierre 82

          Je me demandais si ce n’était pas juste un coup de com’ pour mettre la pression aux restaurateurs qui projetaient d’ouvrir le 1er février, comme je l’ai vu sur les rézosocios.
          Juste pour foutre la trouille à des gens qui sont quasiment en faillite, et qui ne sont pas désireux d’ajouter une garde à vue et une amende colossale à leurs malheurs.
          Ces fumiers étatistes sont capables de tout.

          1. Husskarl

            Contre une multitude qui ne respecte plus l’autorité, ils ne peuvent rien. Ils n’ont pas beaucoup de puissance sauf par la soumission des uns et des autres.

            1. Pythagore

              +1
              Qq chose me dit que si une 100 de resto ouvrent ds une même ville, la police n’y pourra pas grd chose.
              Apparemment la police na pas interrompu le service, il a été convoqué à la police, et c’est là qui l’a été mis en gàv.
              .
              Y’aurait-il une petite cagnotte sur internet pour aider ce monsieur, genre bon-repas à préacheter ?

              1. Pierre 82

                J’en connais un qui a dit qu’il allait le faire le 1er février, même si je ne comprends pourquoi ils ont choisi un lundi,c’est le jour où personne ne va au resto, du moins dans la région).
                Bref, j’y serai, à supposer qu’il maintienne sa position… De toutes façons, j’irai voir.

    3. Deres

      Tu sais, Macron a encore fait un diner de la majorité hier pour décider du confinement … Cela avait râler au précédent, mais maintenant les journalistes dissidents ont été punis. Personne ne relaie donc cette information de façon critique. Le Président et ses apôtres ne sont pas soumis à la loi du commun des mortelles, c’est devenu une évidence.

      Personne n’a non plus souligné que malgré toutes les « prétendues précaution » exemplaires, Macron a immédiatement refilé le COVID-19 à Brigitte. Ce qu’ils n’ont révélé qu’après les fêtes car ils ne voulaient pas changer leurs agendas. Si on avait su que Brigitte était malade, tout le monde aurait été choqué de la voir se déplacer en France comme si de rien n’était au lieu de faire une quinzaine de quarantaine.

  17. Nemrod

    Ils temporisent.
    Macron nous la joue « protecteur ».
    Ils évoquent un « confinement dur » mais c’est du bluff.
    La technique du soulagement.
    On dirait des marchands de cravate en gros qui vous disent ne livrer qu’à partir de 1000 pièces mais finalement en demandant au « chef » vous en facturent 200… »parce que c’est vous ».

    De toutes façons, ils vont faire une connerie.
    Et un confinement dur serait une mégaconnerie.

    1. Rick Enbacker

      Un confinement « serré » avec distanciation physique, il fallait l’inventer…
      Je pense pareil.
      Technique de manipulation classique de la porte au nez…

  18. kekoresin

    De retour du TGI avec grosse bordée d’apéros à l’arrivée. Un grand moment que j’aurai plaisir à partager avec vous demain. En teaser: comment noyer ses ennemis sous des tonnes de terre !!!!

    1. kekoresin

      Hier à la quatorzième heure d’une morne journée de crachin, nous pénétrâmes ma guerrière et votre serviteur dans l’antre de la bête. Plus de toges que de galériens, espacés sur les bancs de brasse par des sigles « sens interdit », comme un prémisse de cette justice qui s’interdit tout sens.

      Arrivent une femme mûre et deux gars mûrs aussi sur le pont arrière, au-dessus des bancs de rame. Tout le monde se lève sauf moi. Tout le monde se rassoie sur l’injonction de la chatte, pardon, de la greffière. La vieille me toise et me dis sur un ton de mamie pas gâteau du tout qu’il faut se lever quand la cour arrive. Je lui rétorque qu’on est pas à la messe et encore moins à l’école, et que je ne pense pas qu’il existe un article de loi qui oblige un citoyen à se lever à cette occasion. Elle me dit que c’est en marque de respect pour la cour, ce à quoi je réplique que je n’ai pas encore d’opinion à ce sujet. Ça commence bien, tous les neuneus ont le regard pointé sur moi, tandis qu’une escadrille d’anges s’attarde dans d’improbables loopings. La vieille finit pas passer à autre chose en chassant le dernier ange invisible du plat de la main.

      Commence alors un étrange balai d’échanges de dossiers entre avocats, de remise de dossiers par des toges virevoltantes qui psalmodient des « demande de renvoi – plaise à MMMâdâme la présidente… » Vient ensuite les plaidoiries, échanges de mots creux pour enfin régler le sort de pauvres bougres, cannés dans les années 90 d’avoir respirer de l’amiante; 30 ans de procès pour que les morts reposent en paix, et une justice qui pense faire son travail en conscience. On comprend assez vite que ces dossiers vont encore faire vivre des avocats pendant des générations de toges.

      Pendant ce temps, nous sommes sur notre banc. Je lis le bouquin de Charles Prats qui traite de la fraude aux prestations sociales, la couverture jaune pétant en écran avec le perchoir à connards. Je pouffe discrètement ou alors je pousse de « ho » des « ha quand même ». Ma chérie voit bien que ça énerve mais personne n’ose troubler ma lecture, peut être de peur que je ne cite quelques exemples qui déclenchent ces manifestations sonores. Les heures s’étirent et l’ennui devient presque palpable, comme si l’air devenait dense au point d’y trouver une résistance moite.

      Voilà enfin le tour des moins que rien qui viennent à l’abattoir sans avocat pour éponger leurs larmes moyennant un p’tit billet (enfin un pour chaque larme). Deux ou trois pélos à qui la perchée présente une liasse de docs « vous avez reçu ça? Non? Je vous le remets, allez vous rassoir pour en prendre connaissance et je vous rappellerai ! » – Nous allons les voir un à un en leur conseillant de demander le renvoi. Nous voyons bien que ça agace mais personne n’intervient. Tous sont complètement paumés, résignés, conscients que la feuille va rencontrer leur cou et que c’est pour maintenant. Ils demandent leur renvoi et se cassent en nous remerciant, heureux d’obtenir un ralentissement de la lame.

      Arrive ENFIN notre tour (ouais je sais c »est long mais au moins ça vous donne une idée). Je dis bonjour car mon éducation m’empêche de leur dire autre chose de plus grinçant. Alors à partir de là accrochez-vous parce que ça va devenir technique. Je fais face à une contrainte pour les 3 et 4ème trimestres 2015 et le premier de 2016. Sauf qu’avant la fin du trimestre 2016, nous avions dissout notre SARL avec une transmission universelle de parts transformées en actions dans une LTD domiciliée à Londres. L’avocate, la même fouine que d’habitude s’excite « toute personne travaillant sur le sol français pour une entreprise même étrangère doit payer ses cotisations. D’ailleurs vous avez une entreprise en France donc… ». « Ha mais pardon chère madame (ça les énerve), je travaillais à monter et développer mon établissement principal en Angleterre et ma succursale française tournait avec mes employés à jour de leur cotisations. Et puis toute entreprise présente sur le territoire français doit être répertoriées au RC, comme Amazon du reste. Au fait, combien de cotisations Monsieur Bezos paye t’il à l’URSSAF? A quelques centaines de millions près hein! » – « Monsieur Bezos n’a pas une SARL sur le territoire Français »- « Oui nous non plus du reste, nos deux entités sont des LTD! » Putain, les assesseurs hochaient la tête, la juge se la prenait en disant « je suis fatiguée », et l’avocate du RSI était HS.

      Nous continuons avec de la CSG trop perçue comptée en plus et pas en moins, accumulant les pinailleries comptables, distribuant nos pièces une à une, avec les courriers A/R envoyés dans toutes les caisses, des demandes de renvoi de courriers A/R avec des enveloppes vides et toutes les munitions crachées à la gueule de l’URSSAF pendant plus de cinq ans et croyez-moi, ça en fait un joli tas! L’avocate était noyée sous les rafales, la juge demandant des pièces qu’elle n’avait pas, exposant des copies de courriers simples que je regardais avec un laconique « jamais vu! Vous avez l’AR? » Bref la juge était paumée, fatiguée; je ne comprend rien à votre affaire ! – Mais nous non plus Madame… ».

      Arrive le coup de grâce: la tentative de saisie de comptes avec procédure en cours. Pour les intimes il s’agit d’un délit de concussion. L’avocate qui nous avait traité de menteurs dans ses conclusions, piaillait « c’est impossible, c’est inconcevable… ». Sauf que nous avions rassemblé les preuves non pas pour une tentative de l’huissier mais trois tentatives, toutes effectuées après les oppositions à contraintes et deux après un courrier A/R demandant au RSI d’arrêter ses manœuvres frauduleuses. L’avocate demande un renvoi et la juge lui répond « vous savez ce que cela voudrait dire » – Explication, on arrive au taquet pour la prescription. L’avocate réclame un délai pour précision. Non répond la vieille, jugement au 12 mars « …et vous savez également ce que cela veut dire ! »

      Elle conclu en nous regardant « vous auriez pu commencer pas ça , nous aurions gagner du temps. » – et moi de conclure » quand on subit 8 ans de harcèlement de la part de ces gens là on en est plus à gagner du temps ».

      Retour au bercail et apéro de guerrier !!!

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Si un jour j’ai des problèmes avec les pillards, je t’appelle pour la veillée d’arme !
        Tu pourrais vendre tes conseils, c’est de l’or en barre. Coach en résistance judiciaire, ça aurait de la gueule, non ?

          1. kekoresin

            Non Durru, car aucun conseil ne vaut dans se domaine!

            Il s’agit plus de ténacité, d’audace et de force mentale. Mon immense chance c’est de faire front avec l’incroyable Kékorésine qui possède toutes ces qualités plus une tout aussi importante et dont je suis moins doté: le sens de l’organisation. Au front, c’est moi qui monte au filet et elle qui s’occupe de me refiler les chargeurs. Elle se marre en même temps de me voir mettre mes couilles sous le nez de ce qui se trouve en face peut importe le rang ou la réputation. Au début ça l’intriguait, parfois ça l’inquiétait un brin, mais maintenant ça l’amuse beaucoup, surtout depuis qu’elle s’est aperçu qu’il n’en faut pas beaucoup pour sortir ses interlocuteurs de leur zone de confort, à fortiori dans les milieux policés où l’on marque son territoire avec des formules de politesse.

            1. Pierre 82

              Ça demande une force de caractère, qui permet de ne jamais paniquer, et de pouvoir dormir la nuit, malgré la pression.
              Chapeau bas.

              1. Nemrod

                En fait et je parle pour moi.
                Quand j’ai toréer avec le Minotaure comme dit Keko, je ne dormais pas la nuit.
                Il faut dire, et je l’ai narré ici que ma guerre était une Blitzkrieg, offensive conçue sur 5 semaines.
                Pendant ces 5 semaines, je faisais la guerre jour et nuit pour saturer l’adversaire qui lui bosse peu et fait peu d’efforts.
                C’est son talon d’Achille.

                Evidemment dans une guerre d’usure c’est différent.

                1. Pierre 82

                  J’ai eu des soucis il y a quelques années, pas avec l’état, mais plutôt avec la banque pour un business que j’avais avec mon épouse. Chute du chiffre d’affaire, et ça part vite en sucette. Là, j’ai réussi à réduire la voilure, revendre une partie et licencier proprement, et ça roule au ralenti avec ma femme seule, et je suis redevenu salarié pour faire bouillir la marmite.
                  Mais les nuits blanches, je connais. J’étais à deux doigts de craquer. Il faut des nerfs, pour ça, et les miens ne sont sans doute pas assez solides (ou plus assez solides, peut-être). Ce qui explique mon admiration béate devant ceux qui arrivent à le faire sans exploser en vol.

            2. durru

              « aucun conseil ne vaut dans se domaine »
              Rooh, t’arrêtes pas d’en donner 😀 Et je prends le pari que tout le monde les apprécie à leur juste valeur.

      2. Aristarkke

        L’URSSaf n’en a rien à faire des liquidations de société, une fois qu’il a lancé un dossier contentieux. Pareil pour le TP qui me réclamait des arriérés de taxe pro pour une Sarl mise en liquidation volontaire (la crise de 2008\2009 avait anéanti son marché potentiel) en novembre 2009 avec publication au RCS et trois courriers R+AR contenant l’extrait de Kbis annonçant la liquidation…
        En fait, je pense que cela permet de motiver le besoin de troupes supplémentaires de fonx pour faire face à des dossiers bidon…

      3. MarieA

        Waow! Bravo Kekoresin, toutes nos félicitations!!!!

        Honnêtement, je n’ai pas tout compris mais j’admire votre patience.

        Un conseil général pour ceux qui pourraient se retrouver dans ce genre de situations?

        Mille bravos!

          1. kekoresin

            Bon, pour être un peu plus dans le concret, il faut acheter une bonne brouette de classeurs, un camion de chemises dossiers, investir dans une bonne imprimante voir un photocopieur, se munir de milliers d’enveloppes, et donc prévoir un budget pour mener la guerre. Sans moyens pas d’armes et sans armes pas de guerre!

            Ensuite il faut réduire son temps de cervelle disponible aux séries Netflix et se consacrer à augmenter sa compétence juridique. Il est également nécessaire de s’entourer de personnes éclairées et fuir tous ceux qui pensent avoir une solution simple à un problème au combien complexe. Des milliers de fantassins se sont fait faucher avec un beau fusil sans munition, en criant « La France ne respecte pas ses engagements européens » et… ben c’est tout! Ces gens là se sont fait littéralement étriller pour avoir confondu politique et droit.

            Il est nécessaire de saturer l’ennemi, d’où l’investissement en argent, temps et énergie. Nécessaire mais pas suffisant. Il faut trouver les exceptions dans le droit car il y en a des kilos et la faiblesse de l’ennemi est de vouloir créer des règles pour tous les cas figures dans un univers infini. Par exemple, la création d’une LTD ou toute autre forme juridique étrangère en terme de localisation mais également étrangère au droit franco-français. Aucune loi n’interdit, et pour cause, une société étrangère à venir commercer sur le territoire. Il faut pour ce faire obtenir un numéro de SIRET qui sera totalement différent d’une société française. Ensuite les notions de gérant, co-gérant, indépendants (…) sont totalement caducs car franco-françaises. Le RSI ou l’URSSAF par exemple me qualifie en tant que gérant. Or sur la dénomination de ma société je suis dirigeant. Je n’ai pas des parts de société mais je suis sociétaire en action. Et voilà, les cases n’existent pas en France pour l’URSSAF en tout cas car pour le fisc, je suis quand même redevable de la CSG. Dans l’absolu, ce n’est pas le cas de la CRDS mais nous avons fait le choix de la payer car il faut choisir ses combats et éviter de multiplier ses ennemis. Ensuite si l’on dispose d’une enseigne en France, il faut la dénommer succursale et non filiale ou établissement secondaire.

            Voilà, faites-en ce que vous voudrez mais dites-vous bien que la bataille sera âpre et que même avec un bon lance-pierre, Goliath est sacrément balèze !

            1. Pierre 82

              Ouais, c’est là où je ne pourrais pas suivre. J’aime les trucs carrés et bien droit, et s’il y a bien un domaine qui n’est pas droit, c’est bien le droit, justement.
              On aurait du appeler ça: le tordu, d’ailleurs.
              Bref, ça me gonfle, c’est des trucs de vicieux, j’ai plus envie de leur balancer un coup de pelle sur le pif.
              Bref, pour résumer, il faut aussi être joueur et avoir l’esprit taquin pour endurer tout ça.

              1. kekoresin

                Taquin certes, et la pelle reste une option 🙂

                Cela dit, nous avons quand même réalisé de belles économies au passage. L’autre facette du combat réside dans la notion de liberté et râler ici ou ailleurs contre l’oppresseur génère plus de frustrations qu’autre chose. Réaliser quelque chose de concret en se frottant au système est éprouvant mais source de satisfaction.

                Enfin le côté vicieux chacun jugera mais quand tu t’engages dans ce genre d’aventure, il ne faut pas se contenter de mettre des baffes mais utiliser tout ce qui a de disponible pour gagner contre un adversaire bien plus puissant.

                1. Nemrod

                  Je plussoie.
                  Dans un passé récent, j’ai affronter et coupé une tête de l’hydre.
                  Quand je serais sur mes fins, je pense que je me dirais que j’aurais au moins fait ça et que si chacun avait fait de même l’hydre serait morte.

                  J’aurais fait ça et fais rouler des poignées de gros ragots bien entendu.

                  1. kekoresin

                    +1000 – Bravo et respect pour ceux qui ont bravement toréer avec le minotaure. Pour les autres je les renvoie au papier de notre hôte pour résister en saturant les administrations…

        1. kekoresin

          « Un conseil général pour ceux qui pourraient se retrouver dans ce genre de situations?  » – Ceux qui se retrouve dans ce genre de situation sans l’avoir voulu peuvent se rendre dans un lieux de culte et s’appliquer à la prière. Leur seul espoir est un étalement de l’ardoise en jouant la pleurniche.

          Perso je ne suis ni adepte de la pleurniche ni de la prière (sauf à Crom) et c’est pour cela que je ne me suis pas retrouver dans cette situation mais que je me suis mis dans cette situation, choisissant avec soin le terrain de l’affrontement… Mais dites-vous bien que même avec les meilleurs préparatifs du monde, l’issue de la bataille n’est jamais acquise.

  19. tagak

    8% des morts du Covid dans la tranche d’âge 0-64 ans, soit la population active. Et encore, si les chiffres ne sont pas bidonnés. 1% dans les 0-44 ans.
    Et pourtant je n’ai jamais vu autant de personnes âgées dans les rues alors que toute la force de travail et le tissu économique sont mis à mal.
    C’est si compliqué que ça de dire aux personnes âgées de se confiner strictement pendant que les autres bossent ?
    Surtout en plein été quand la vitamine D dans les organismes est au max ?
    Et les français qui cautionnent ça…
    Le QI moyen français est de 94, ça commence à se voir.

    1. René-Pierre Alié

      « C’est si compliqué que ça de dire aux personnes âgées de se confiner strictement pendant que les autres bossent ? »
      Manuel du petit totalitaire : diviser pour régner.

      1. tagak

        Ça doit bien sûr rester une RECOMMANDATION. Après ce sont des stats. Si Papy Mougeot âgé de 90 ans (ou René-Pierre Alié) veut sortir quand même, choper le truc et en crever, c’est son problème. Reste la question de son accès aux soins si les places se font rares.

    2. pabizou

      On peut aussi demander à ceux qui ressentent des symptômes de covid de ne pas hésiter à consulter leur médecin qui aura des solutions pour, au moins, limiter les dégâts en cas d’infection . Il sera le mieux placé pour donner de vrais conseils et éviter le doliprane avant hospitalisation

      1. Higgins

        Pour s’entendre dire qu’il suffit de prendre du paracétamol et de rester au chaud en attendant d’aller mieux ou plus mal auquel cas, il suffira de faire le 15. 25 euros dépensés inutilement.

        1. Deres

          L’ordre des médecins veillent. Tout médecin prescrivant autre chose que du Doliprane s’expose à des sanctions violentes. Les médecins normaux n’ont pas les soutiens de Raoult et obéissent faces aux menaces d’interdiction d’exercer la médecine …

          1. durru

            Il y a ceux qui n’attendent qu’un signe pour se coucher et… il y a les autres. Ceux qui veulent mettre en place un « conseil scientifique » parallèle ne semblent pas être peu nombreux, par exemple.
            Sans parler du fait que Raoult vient de lancer une attaque en règle contre le CO, je crois qu’il peut être suivi.
            Je ne ferai pas de prédiction, certes, mais l’avenir s’annonce intéressant…

            1. Nemrod

              Oui bon, évidemment il est plus facile de vivre couché que debout.
              Je ne vois pas trop ce que le Conseil de L’ordre pourra dire à un toubib qui donne de l’Azithromycine, du Zn et de la cortisone éventuellement à j7.
              S’ils ne peuvent pas prescrire ça…et bien faiu aller voir ailleurs.

          2. Pierre 82

            Oui et non. Je connais des médecins qui continuent à essayer de soigner (au moins deux). Et d’après ce qu’ils m’ont dit, ils ne sont pas les seuls, loin de là. Ils ne m’ont pas donné de détails, mais j’ai cru comprendre que du prescrire de l’AZT, par exemple, jusqu’à présent, ça passe, vu que c’est beaucoup utilisé dans de multiples maladies… Bien sûr, ils font gaffe avec l’HCQ ou l’IMC pour ne pas attirer l’attention, mais le Zn et la vitamine D sont encore en vente libre.
            Jusqu’au jour où le CO commencera à vérifier. Ils finiront certainement par le faire, si on ne les met pas rapidement hors d’état de nuire, mais aujourd’hui, ce n’est apparemment pas le cas.
            Comme dans toute guerre, il y a des grands résistants (Raoult, Peronne, Wonner et d’autres…) et une multitude de petits résistants, qui ne la ramène pas, mais qui font du « sabotage permanent » à petite échelle.
            Et bien sûr les grands collabos: notamment les télévisuels, qui devraient méditer sur le sort réservé aux journalistes de « Je suis partout » et de « Signal » à la libération.
            Et les petits collabos, cette masse de limaces gluantes qui essaient de bien se faire voir du pouvoir , dont une masse de jeunes médecins pédants et prétentieux font partie.
            A la libération, il faudra faire le tri.

  20. k2000

    la premiere victime d’une guerre moderne sont les communications.

    on annonce la saturation d’internet pour 2023 depuis 2017 selon des publications dont je reconnais ne plus me souvenir.

    toujours est-il que la saturation ( cf mars avril y ont baissé la bande passante de certains canaux ), le ralentissement du déploiement fibre qui coute tellement que orange est en passe de déporter son activité des lignes centre ville déjà faites, le cuivre adsl toujours en vie et qui meurt d’oxidation un peu plus tous les jours où il n’y plus de remplacement de section en cas de panne simple du tout ( genre quand y pleut ). ( conseil faut peter le poteau et virer une section de cable, y a que comme ca que le motif est lourd pour les faire bouger ) par contre les 69e de déplacement de tech ils les oublient pas ces crevards.

    y vont réintroduire les files d’attente comme dans les années 90-2k si ca continue. avec peut-être des abonnements premium no delay et les autres fuck off, dans tous les cas ca va merder dans les télécoms à l’avenir par manque de moyens dans les infrastructures et ca sera violent.

    suffit de voir une boite où la connexion est KO dès le matin à 9h, sont contents les gens au bureau, peuvent rien faire. le démat’ systematique c’est vraiment de la connerie en barre.

    A neuilly sur marne et les muzz qui viennent taper les installateurs fibre pour piquer la soudeuse et ruiner les armoires à coup de lattes. on voit le sens des priorités suivent les ethnies, dans d’autres endroits les gens feraient un café et un massage du dos au tech pour que l’installe se passe bien…

    1. P&C

      Ben oui, déployer des infrastructures coute plus cher dans des milieux à faible densité de population.

      Quant aux muzz, suffit de ne plus rien y installer.

      1. Husskarl

        Pour éviter les muzz il faut installer les locaux dans des endroits pertinents. Donc Exit IDF. Y a la fibre partout dans la Loire (42) selon le site de l’ARCEP.

  21. Higgins

    Comme c’est curieux, un « sondage » indique que 2/3 des français sont favorables à un nouveau confinement !!! (https:/ /www.lci.fr/amp/societe/reconfinement-covid-19-epidemie-sondage-exclusif-deux-tiers-des-francais-favorables-a-un-nouveau-confinement-national-2176739.html)

    La fabrique du consentement fonctionne à plein régime.

    1. sam player

      «  Selon un sondage exclusif de Harris interactive pour LCI, près de deux tiers d’entre eux (64%) se montrent favorables à un troisième confinement national pour tenter d’enrayer la recrudescence épidémique dans le pays. »

      Les informations n’étant pas fournies aux sondés, la question trop généraliste, le résultat est certainement réel et n’est pas étonnant.

      Si on leur disait qu’en Bretagne il y a 4 fois moins de morts que la moyenne nationale, se prononceraient-ils pour un confinement national ?

      Recrudescence épidémique ? Ça parle pas de morts, mais ça se traduit ainsi dans le cerveau de gens affolés.

      Vu que l’on ne leur présente pas les autres solutions, c’est normal que les sondés répondent ainsi : « il faut faire quelque chose » vu que c’est la réponse toute prête qu’on leur propose « confinement national »

    2. Nemrod

      Ca y ressemble mais c’est pas certain.
      la moitié des gens n’ont aucune colonne vertébrale et sont manipulables à l’envie.
      D’ailleurs ils ont veauté Macron.
      Si c’est pas une preuve.

      Ils basculent d’un côté ou de l’autre suivant le sens du vent.
      C’est pas nouveau.
      Ceux là méritent d’être dans la merde.
      Et ils le seront.

      1. durru

        Même au deuxième tour, Macron n’a pas été veauté par « la moitié des gens » (44% il me semble, de mémoire – dont une bonne partie ont plutôt veauté contre MLP, de fait).
        Le vrai souci, c’est que « dans la merde » va se retrouver à peu près tout le monde, peu importe les convictions ou les actions passées. Bon, il faut quand même se rappeler que tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne, car, comme dit le proverbe, « quand les gros maigrissent, les maigres périssent ».

        1. Nemrod

          Certes.
          Mais ils n’étaient quand même pas obligé de se prêter à cette farce.
          Tous dans la merde oui.
          Perso j’ai abattu les voiles en me débarrassant de tout personnel et je suis en configuration Tempête du siècle…longue mais longue.

    3. Higgins

      Un autre, nettement moins positif : https:/ /www-bfmtv-com.cdn.ampproject.org/c/s/www.bfmtv.com/amp/sante/sondage-bfmtv-pres-de-la-moitie-des-francais-desormais-defavorables-au-confinement_AN-202101270028.html

      1. Deres

        Ce n’est pas très étonnant. Cela fait un mois que l’on nous promet ce confinement « indispensable ». On se demandait même si ils n’allaient pas confiner entre Noël et le Réveillon …

        En un sens, ce serait peut être mieux de confiner réellement que de promettre en permanence un confinement pour la semaine prochaine. Cela paralyse toute activité à cause de l’incertitude tout aussi bien qu’un confinement effectif. Le gouvernement donnait des dates qu’il ne respectait jamais. Maintenant, il ne donne plus aucune date. Personne ne réserve rien pour les vacances de février et celle d’avril par exemple.

        1. douar

          « En un sens, ce serait peut être mieux de confiner réellement »
          Une petite musique que j’entends: on confine sérieusement pendant 15 jours puis c’est fini.
          Mais qui nous dit qu’un « confinement sévère » résoudra tout? personne, on a même les cas inverses (Espagne, plus de cas chez les confinés que chez les personnes allant physiquement à leur boulot).
          Et puis confiner strictement, qu’est ce que ça veut dire?
          Arrêt de l’alimentation? de tout travail? de toute activité?
          Du délire.

    4. Aristarkke

      Un coup, c’est deux tiers, un coup, c’est cinquante deux pour cent…
      On y croit sauf à avoir interrogé un max de fonx à salaire plein pot garanti.

        1. Aristarkke

          Dans fonx, j’incorpore les ceusses qui font acte de présence dans des boîtes du capitalisme de connivence. Genre EDF, officiellement boîte privée en statut seulement, juste pour la gloriole EU…
          Et en Grance, ces assimilés fonx représentent un volume appréciable de supplétifs fonx.

  22. Higgins

    L’assemblée nationale, toujours fidèle à ses valeurs : https:/ /francais.rt.com/france/83238-majorite-dissout-mission-information-sur-gestion-covid-19-assemblee-nationale-lrem/amp

    1. Aristarkke

      L’organe de contrôle de l’exécutif qui refuse d’assurer ce pour quoi il est entre autres budgeté et financé grassement. Voilà qui va améliorer l’image de la des putes station…

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Les députés LREM sont des serpillères. Qu’est ce qu’ils espèrent pour ramper comme ça ? Ca ne les aidera pas à être réélus.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          De la part de celui qui a envoyé à la casse la plupart des libertés individuelles et transformé notre économie en un tas de gravas fumants, ça ne manquerait pas de sel.

          1. Nemrod

            Ah parce que tu crois qu’ils vont s’arrêter à ce jour de paradoxes ?
            Hier encore un fidèle sur whatsap voulait me démontrer que les Lois nous enfermant ne sont pas ¨liberticides ».
            Bon il essaie encore de se débarrasser de la poussière qu’il a mordu.
            Il a bredouiller un truc du style :  » il faut qu’il y ait intention pour qu’une loi soit liberticide, là on veut pas tuer la Liberté quand on la trucide ».
            Liberticide involontaire quoi…

            Zavez qu’à voir…

            1. Le Gnôme

              La constitution française de 1793 garantissait toutes les libertés possibles et imaginables et celle de l’URSS de 1936 concoctée par le Petit Père des Peuples était un modèle d’humanité.

              Tout est relatif disait Einstein>.

    1. kekoresin

      En son temps l’inénarrable Sapin en avait inventé un sur la courbe du chômage.

      A ce propos, notre petit conifère qui a bien préparé le terrain à la spoliation future de l’épargne, est redevenu avocat et il « travaille » avec des gouvernements dans la lutte contre la corruption. Nul doute qu’il fait des étincelles comme en fera Buzyn la Buse à l’OMS, où elle est chargée du suivi des questions multilatérales (sic). Toutes ces crevures on effectivement un plan mais pour leur mouille. « Charité bien ordonnée commence et finit par soi-même » tel est leur étendard claquant au vent mauvais dénué de scrupule !

    1. Higgins

      Comme il est déposé peu de préavis de travail, les trains circulent peu et donc, l’empreinte carbone diminue considérablement. CQFD…

    2. Rick Enbacker

      https:/ /www.voici.fr/news-people/actu-people/mathieu-madenian-partage-une-victoire-sur-twitter-la-sncf-le-rappelle-a-lordre-695830

      S’ils ne nous coûtaient pas aussi cher ils nous feraient rire…

  23. k2000

    imitatio affectuum. le pb d’internet c’est aussi que les teubés comprennent pas que les sites en question sont de simples cash machines.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.