Macron s’offre un petit safari dans les territoires

Pour ceux qui n’auraient pas encore compris, l’élection présidentielle française est maintenant à moins d’un an. C’est donc tout naturellement que les frémissements agitent déjà toute la classe politique.

Et parmi ces frémissements, difficile de passer à côté de la dernière opération de campagne communicationnelle du Président de la République lui-même : afin de marquer le début des hostilités pré-électorales, Macron a en effet décidé de se rendre dans le Lot pendant quelques heures. Pour le chef de l’État, il s’agit d’aller au contact direct des Français. Rassurez-vous cependant : prudence et pandémie imposent qu’il s’agisse d’un contact tenant compte des distances de sécurité pour éviter les germes et les pavés. Contact oui, full-contact non, sachons rester civils n’est-ce pas.

Quoi qu’il en soit, l’idée pour le frétillant Marcheur est donc de renouer avec ce qui lui a valu son élection triomphale en allant voir tous les Français qui attendent le renouveau et une impulsion fraîche dans la politique hexagonale : finie la politique politicienne, finis les bisbilles partisanes et les petits jeux d’appareil, place à la reconquête des cœurs citoyens avec le vrai discours du battant qui a su ♩ penser tralala ♪ printemps et insuffler ♫ un nouvel espoir pour les forces vives de la naâationtsointsoin ♬ …

Eh oui, on ne change pas les recettes qui marchent, voire qui trottinent et parcourent les chemins provinciaux afin de récolter ces précieuses voix : comme Macron l’explique lui-même,

« Je veux reprendre mon bâton de pèlerin, aller dans les territoires pour prendre le pouls du pays »

Après une année 2020 pendant laquelle le président n’a pas pu céder à la gourmandise du bain de foule millimétré pour cause de méchante pandémie, la situation sanitaire actuelle semble offrir comme un répit salvateur afin – comme le détaille une Élysée friande de détails présidentiels – d’« échanger avec les Français, savoir comment ils ont traversé la crise, quelles sont leurs craintes, leurs désirs, comment ils voient l’avenir ».

Et c’est vrai qu’il en faut, du courage et une profondeur d’analyse remarquables pour tenter d’esquisser les craintes, les désirs et la vision d’avenir du peuple français ! Quelles interrogations parcourent ce fier peuple gaulois après ces terribles épreuves ? Veulent-ils que la République s’occupe plus d’inclusivité, de pronoms adaptés à tous et d’intersectionnalité militante ou penchent-ils plus pour des efforts supplémentaires en matière de mobilité douce et de champs d’éoliennes Gaïa-compatibles ? Se sentent-ils davantage responsables des terribles discriminations que subissent chaque jour les trans, les gays et les roux comme en témoigne la poignante campagne actuelle du gouvernement ou sont-ils davantage concernés par le racisme patriarcal blanc dégoulinant qui s’empare de certains Français pas trop vivrensemblistes après le déconfinement ? C’est vrai, ça, ces Français d’outre-périphérique parisien, que voudraient-ils vraiment utiliser comme pronoms ? Veulent-ils continuer à interdire les pailles en plastique ou les publicités pour les voitures à essence, ou les deux ? De quelle discrimination sont-ils au mieux victimes, au pire coupables ?

Autant d’interrogations poignantes que ne manquera pas de rapporter ce peuple à son Président dont tous les sondages des médias subventionnés n’hésitent pas à rapporter qu’ils sont frétillants d’allégresse, notamment auprès des jeunes.

Les questions portant sur l’économie catastrophique, l’insécurité et la violence galopantes dans le pays et les problèmes communautaires seront peut-être abordées dans un second temps, auprès des aides de camps du Président et gérées par toute sa fine équipe dont on a déjà pu mesurer la capacité au succès ces années précédentes. La confiance est donc de mise.

Pas de doute, ce nouveau « tour de France » de la Présidence se place sous les mêmes auspices et les mêmes habitudes que les précédents déplacements du chef de l’État : à l’approche des élections, celui qui est redevenu le « candidat Macron » redécouvre qu’il existe quelque chose au-delà du périphérique, ces fameux « territoires » dont il entend parfois parler par ses amis et les médias, souvent vierges de sa bonne parole et de ses mannes intellectuelles puissantes, et qu’il va donc entreprendre de pacifier et civiliser avec la condescendance qu’on lui connaît ; on se rappellera à profit de ses intéressantes saillies sur l’alcoolisme du Nord, les salariées illettrées, de ceux qui pourraient se payer un costume à condition de travailler, ceux qui ne sont rien et les autres ou d’autres petites phrases qui donnent à ce président un indéniable côté OSS-117 dont l’arrogance ou la suffisance crâne se disputent souvent à une forme d’inculture provoquant des réflexions hors sol savoureuses dans une comédie et consternante à la tête d’une République qui fut jadis puissante.

En attendant la boulette qui ne manquera pas d’advenir dans les prochaines semaines à l’occasion d’un de ces safaris présidentiels dans les « territoires » de la République, on ne pourra s’empêcher de noter l’intéressante collision de cette communication avec l’actuelle campagne électorale des régionales dont tout indique qu’absolument personne n’a rien à carrer, à tel point que la pauvre Pécresse, qui a déjà bien du mal à exister en temps normal, s’en est récemment offusquée (en pure perte, soyons honnête).

C’est logique : les Français ont tous compris que leur avenir et celui du pays était largement dépendant non des changements de noms aux têtes des baronnies locales mais bien du prochain scrutin présidentiel et législatif qui suivra. Les enjeux sont énormes et décisifs tant la société française, ses libertés fondamentales, son économie et le fondement même de l’art de vivre français ont été écrabouillés par cette présidence de Gribouille.

En face de ce peuple dont les tensions internes indiquent qu’il est de plus en plus prêt à en découdre physiquement, le gouvernement et l’équipe présidentielle se sont lancés sans hésiter dans une campagne électorale, montrant que Macron ne doute d’absolument rien dans son petit costard, et qu’il entend bien mener la danse.

Cependant, le problème de l’actuel locataire de l’Élysée reste son passif.

Celui de François Hollande était extrêmement médiocre avec sa multiplication de bricolages sociétaux qui avaient bousculé la société française, et son bilan économique était si minable que le président d’alors avait finalement lui-même jeté l’éponge.

En pratique, le bilan de Macron est incomparablement pire (et vu le niveau du prédécesseur, la performance est épique). La dette, qui n’a jamais cessé de croître sur les quarante dernières années, a cette fois-ci explosé à des niveaux réellement insoutenable. Les tensions sociales du pays, la violence de certains quartiers sont à leur point haut et les problèmes récurrents (chômage, éducation, sécurité) se sont amplement aggravés pendant que les problèmes spécifiques advenus dans le quinquennat n’ont bénéficié d’aucune gestion raisonnable qu’on puisse porter au crédit de l’actuel président : minimisation, répression et récupération de la crise des Gilets jaunes sans aucun traitement de fond, improvisation complète et gesticulations grotesques et contre-productives pendant la pandémie…

En somme, Macron part en campagne, fier comme un cuistre avec le pire passif possible et une attitude d’administrateur colonial en visite dans les territoires sous occupation de l’administration française qui a démontré, ces 18 derniers mois, son caractère ubuesque, rigide voire cadavérique, et son appétit pour les formulaires idiots et les procédures débilissimes.

On ne peut que souhaiter que tout se passe comme d’habitude avec Macron, ce qui nous réservera de belles tranches de rigolade.

J'accepte les BTC et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires308

  1. Le Gnôme

    J’ai l’impression que ce président et son gouvernement passent plus de temps à faire de la com que de s’occuper sérieusement des problèmes qui se posent.

    1. Higgins

      Les problèmes, on peut constater tous les jours qu’ils ne s’en occupent guère par contre, ils savent tisser leur toile et dérouler leur agenda.

      1. P&C

        S’attaquer à des problèmes, ça demande une vision, des objectifs, des compétences, et mobiliser des moyens.
        Hors de portée de ces pieds nickelés (et encore, les pieds nickelés étaient sympathiques).

        Et puis communiquer et s’approprier de rares succès est plus médiatiquement facile que de bosser réellement.

        On a eu le même problème avec le soviet, vous vous rappelez ? Une bande d’avocats et de bourges occupés à communiquer et critiquer, mais refusant le pouvoir et les responsabilités.
        Résultat ? Vladimir Ilitch Oulianov, qui lui avait une vision et des objectifs…

        1. bob razovski

          Même combat.
          Dans le deux cas, micron comme lénine ont une vision et des objectifs. Ils créent les ennemis en fonction de ces objectifs. Les ennemis sont catalogués « problèmes », et le tour est joué. Ils mobilisent les compétences et les moyens pour s’attaquer à ces problèmes… Leurs problèmes.
          Après, si ce ne sont pas les tiens, ils s’en foutent. C’est chiant pour toi, mais ça en reste là. ça peut devenir vraiment difficile si c’est toi qui est catalogué comme étant le problème.

    2. Theo31

      Sans blague ?

      « A la différence des politiciens, quand j’ai fini de me masturber, j’ai quelque chose à montrer aux gens ».
      G. Carlin

  2. Higgins

    En plus, Saint-Cirq-Lapopie, superbe petit village que je recommande, n’est pas particulièrement représentatif de cette France qu’il semble haïr et surtout ne pas comprendre. Trop beau, trop bobo…

    1. Jacques Huse de Royaumont

      C’est représentatif de sa vision de la France d’outre-périphérique : un microcosme façonné par le tourisme, mi village Potemkine, mi Disneyland sur Lot.
      C’est le genre d’endroit où le bobo va consommer de l’authenticité (l’expression, affreuse, n’est pas de moi, je l’ai trouvé dans la presse). En dehors de leur fonction de terrain de jeu, les territoires comme il dit, n’existent pas. Au yeux de cette caste, les territoires ont le choix entre être une illusion ou ne pas être.

      1. Lilirun

        Ce terme de territoire m’agace prodigieusement. Je ne sais pas mais il me semble qu’avant on parlait de régions où de provinces. Pourquoi parler de territoires maintenant ?

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Je suis d’accord, c’est technocratique à souhait, abstrait et conceptuel. Cela a pour premier effet de transformer les habitants de ces terroirs en variables d’ajustement.
          J’emploie d’ailleurs la formule « les territoires comme il dit », manière implicite de dénoncer cette exécrable habitude.

        2. Yanka

          Le territoire, c’est ousque les bêtes vivent. Il y flotte en permanence une âcre odeur de pisse, car les bêtes bornent leurs aires de vie à la pisse C’est pas plus complicated que ça ! Quand un bourgeois s’y rend, c’est pour chasser au tromblon le Connard des Bistrots, un australopithèque malodorant qui passe sa vie à boire l’eau putride des marigots.

        3. TPA

          « Pourquoi parler de territoires maintenant ? »

          Bah ! C’est comme le balayeur (d’avant) qui est devenu (technicien de surface)…Cela lui donne l’illusion d’être « monté en grade ». 🙂
          Ils n’ont pas eu « l’idée » de créer « l’ingénieur de surface »…Tout se perd !
          🙂 🙂

      2. baretous

        Ah non authenticité est complétement dépassé mon cher ! On dit maintenant « vernaculaire »
        Réunion du village pour le plu et 2 architectes paysagistes gonfleurs d’hélices ont sorti ce mot dans leurs explication. Et tout le monde de se regarder: « quesaco vernaculaire ? »

        Tout de suite ça faisait sérieux…..

        1. Jacques Huse de Royaumont

          vernaculaire : du pays, propre au pays.
          C’est surtout employé pour langage vernaculaire (= patois) ou nom vernaculaire. Territoire vernaculaire est donc un pléonasme.
          Sinon, c’est une manière de traiter les gens de ploucs sans qu’ils s’en rendent compte.

          1. Pheldge

            ouais, va falloir adapter les paroles ♫♪ « quand j’avance tu recules, comment veux-tu comment veux-tu qu’je vernacule ? » ♫♪
            Y’a la version avec « tentacule » qui me semble plus poétique … 😉

        2. Lorelei

          Si vous aviez regardé les nouveaux Star Trek, vous auriez entendu M. Spock parler de langage vernaculaire pour désigner la langue des habitants de la planète qu’ils sauvaient.
          C’est là que j’ai appris ce mot 😀

      3. Aristarkke

        Contentons nous en remarquant qu’ils (Flop Joene et ses sicaires) parlent « territoires » en pensant très fort à « réserves (de gaulois) »

        1. Pythagore

          Je pense que les territoires, c’est surtout le non-Paris pour eux. Soit vous êtes à Paris, ville lumière, soit vous n’y êtes pas, alors vous êtes dans les territoires, où il faut émanciper les populations rétives au progrès(sisme), un relent de colonialisme suprémaciste.

            1. Citoyen

              Aux US, ils ont bien leurs « réserves d’indiens » … Pourquoi on aurait pas nos « réserves de gaulois » …, où le bobo pourrait aller se dépayser, et apporter « sa civilisation » dans des territoires incultes, pour ne pas dire sauvages ? …

        2. Ecce Homo

          Le mot « territoire » fait parti de ces très nombreux « concepts opérationnels » c’est à dire, de mots très usités par nos politciens, pour finalement ne rien dire, mais qui font bien lorsqu’ils sortent de leur bouche.

          Sans faire de mauvais jeux de mots, c’est le lot de toutes les campagnes…

    2. Rick Enbacker

      Plus beau village de France, my ass.
      J’ai essayé de le visiter en Février 2020 avant le 1er confinement.
      Toutes les routes étaient barrées où étaient déviées vers nulle part car le crétin de maire en place avait décidé d’y installer la fibre.
      Après avoir péniblement réussi à atteindre le village après plus d’1h d’errance, et avoir beaucoup marché, ça a été pour trouver un village désert où tout était fermé. L’office du tourisme était malgré tout ouvert et occupé par une unique employée qui revenait de congé maternité et qui n’avait aucune information vraie à nous donner.
      Alors la visite du poudré, voilà ce qu’elle m’inspire :
      https:/ /www.zupimages.net/up/21/22/1ulo.jpg
      A part ça le Lot est magnifique, c’est vrai.

      1. Higgins

        Le site est vraiment superbe mais ça ne peut vivre que l’été. Je connais un autre village dans le même style à la limite de la Creuse et de la Vienne, Angles-sur-l’Anglin sauf que lui, il est quasiment mort.

      2. pabizou

        Ouais, magnifique, un condensé de la France socialiste, je le vois tout les jours… Ils sont tellement cons et écolos que le canal près de chez moi a été nettoyé au grattoir, résultat? ils empoissonnent avec des truites d’élevage après avoir détruit les frayères . Des écolos comme ça, un coup de pied dans une poubelle, il en sort 50 tous les matins

        1. Pheldge

          ah pour ça il faut demander des infos à P&C, qui connaît sir le bout des doigts – si j’ose dire – la palette complète des diplômes universitaires.
          Il te dira que c’est le Master bi action qui hareng sourd … 😉

            1. Aristarkke

              C’est l’ADP, bien évidemment qui s’y est collé… Que voulez-vous, la vieillitude commence à peser lourd surtout qu’il bascule dans moins de quatre semaines, dans une nouvelle dizaine… Cela n’arrangera rien, donc autant se contenter avant que cela empire…

  3. hub

    Nous avons eu quatre ans pour juger ce petit mec, sans oublier qu’il fut un ministre socialiste. Le bilan économique, politique, humain est pire que catastrophique. Mais comment s’en étonner ? Ce petit mec est un malade, gravement atteint dans son cerveau, il se pourrait même qu’un jour une pathologie psychiatrique porte son nom, et le fait qu’il se présente une fois de plus, avec ce bilan, révèle l’ampleur de ses troubles névrotiques : il ne voit pas le réel.

      1. P&C

        Michel Drac avait bien résumé :
        Un mélange de conformisme, d’ignorance des vrais enjeux, de lâcheté intellectuelle, et de déprime abstentionniste.

        On sait tous comment ça va finir : du sang et les larmes.
        Si j’étais un candidat à la présidentielle honnête, j’expliquerai les vrais enjeux, la situation merdique du pays, et c’est la seule chose que je promettrai.

        1. Pierre 82

          Promettre du sang et des larmes, ça ne fonctionne que dans des des cas bien précis: un effondrement massif, et une personne qu’on a envie de suivre.
          Comme la méritocratie républicaine a mis hors du champ de vision les personnalités d’exception, il faudra attendre la cata complète avant d’en voir un. Ou pas.

        2. Jacques Huse de Royaumont

          Un candidat à la présidentiel honnête, il n’y en aura pas.
          Qui aurait en conscience envie d’y aller pour faire ce qui doit ? Dans une telle situation, cela signifie entrer dans l’histoire comme celui par qui le malheur arrive, un éventuel redressement de la patrie ne peut advenir qu’en coupant les branches pourries, et il y en a beaucoup. Il y en a même tellement qu’on peut être certain qu’au moins une tombera sur la gueule de chacun. Redresser le pays fera mal à tout le monde et provoquera immanquablement des troubles qui aggraveront la confusion et le chaos.
          En conscience, personne d’honnête et lucide ne souhaite tenir ce role.
          Pour le poste, il ne reste donc comme volontaires que des crapules cherchant à en croquer un maximum et totalement insensibilisés au sort de la nation.

          1. durru

            Pour un politique, c’est clair. Mais le monde n’est pas peuplé seulement de politiques…
            Pour les livres d’histoire, je ne crois pas trop. En fait, ça dépend si elles sont écrites 2 ans après, 20 ou 200…

    1. MCA

      @hub 4 juin 2021, 9 h 22 min

      Il suffit de l’entendre « s’écouter parler » pour voir que cet individu a un sérieux problème et qu’il nous entraîne dans le gouffre sans que nous puissions intervenir.

      Comme nous descendons les marches à chaque élection, je redoute ce qui nous attend à la prochaine.

      Pour mener une existence vivable s’il est réélu, je ne vois pas d’autre solution que de se barrer de ce pays à moins que l’armée exaspérée s’en mêle et décide une fois pour toute d’arrêter le massacre en sifflant la fin de partie.

      Hormis une intervention musclée, je ne vois pas de moyen pacifique et légal pour sortir de l’impasse 5ème république.

      La situation est d’autant plus bloquée qu’une majorité d’ « élus » n’a comme seule préoccupation que garder sa juteuse gamelle quoi qu’il nous en coûte.

      J’ai commencé à lire le dernier livre d’Obertone – Eloge de la force

      Captivant et stressant de désespérance et de vérité sur notre situation.

    2. Deres

      La situation économique est catastrophique … Son seul espoir est que cela tienne avec des aides étrangères quémandées par Macron jusqu’aux élections. Oui, on est tombé aussi bas que cela.

      Le déficit annoncé pour 2021 est maintenant prévu PLUS GRAND que celui de 2020 !!! Autrement dit, ils ont prévu de continuer à inonder tout le monde d’argent gratuit sur toute l’année. Objectif 119% de dette à Noël sous la hotte. Le rebond de croissance triomphalement annoncé par le Bruno en janvier sur un simple frémissement était en fait un artefact statistique gommé depuis. Dans le même temps noter bien qu’au lieu de la baisser, l’Allemagne a augmenté sa prévision de croissance sur 2021 et à recommencer à croître au premier trimestre. Elle reste à 70% de dette, oui, c’est à cela que sert une dette faible en cas de crise …

      Au passage, regarder, c’est affligeant pour nous.
      https://fr.countryeconomy.com/pays/comparer/allemagne/france, c’est affligeant.

      Vu qu’il faudra acheter des voix en 2022 avant les élections, ils seront bien incapables de supprimer les subventions dans tous les sens. Le remboursement des prêts par les entreprises est déjà prévu APRES les élections histoire de repousser les faillites. Il est facile d’imaginer qu’au moindre frémissement les subventions à la culture seront prolongés rubis sur l’ongle par exemple. Tout retour à la normale sera considéré comme de l’austérité insupportable. On franchira donc les 125% de dette en 2022, c’est quasi certain.

      Et le souci c’est que l’on se dirige vers une nouvelle crise mondiale. L’inflation repart suite à l’helicopter money de Biden (4 fois le PIB français excusé du peu) ce qui risque de faire augmenter les taux. Fini la martingale baissant le coût de la dette sans rien faire. On va devoir céder politiquement de tous les côtés juste pour que l’Europe nous fasse des largesses temporaires. Avec une vulnérabilité pareil, on va se faire bouffer tout cru. Et il risque d’y avoir une nouvelle crise de l’Euro avec nous ou l’Italie.

      Ces baltringues nous amène à l’abattoir avec le sourire. La chute s’accélère. Il a fallut presque dix ans pour rediminuer le déficit de 7% à 3% après la crise de 2007. Là, ils l’ont monté à plus de 9% et nous affirment redescendre à 3% en 2022. Aucune chance d’autant que c’est déjà un échec complet en 2021.

  4. bob razovski

    Macron qui sort des frontières du périph me fait penser à :

    Judge Macron into the Cursed Earth :Bringing law to the Lawless

  5. Theo31

    J’ai vu les affiches. J’ai quelques idées à proposer
    – Mon compagnon chie de travers.
    – Ma femme ne gueule plus quand je m’essuie sur les rideaux
    – mon fils aime les trans verts sales

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Mon père vote Macron
      Mon colocataire croit au réchauffement climatique.
      Mon voisin mat des chaussettes dans ses sandales

        1. MCA

          « Le problème n’est pas Macrouille »

          Le pb est les institutions de la 5ème république, ces institutions amènent les électeurs in fine à n’avoir pas d’autre choix qu’entre Micron et MLP.

          Ils n’ont pas choisi le mode de scrutin, ils ne parviendront jamais à obtenir un RIC révocatoire digne de ce nom, dans ces conditions leur faire le reproche de mal choisir est hors sujet sachant que les deux choix sont mauvais

          C’est un peu comme reprocher à un condamné d’avoir choisi le corde plutôt que la guillotine alors que ce qu’il veut réellement c’est vivre.

          Connaissant la martingale, tout au plus on pourrait leur reprocher d’aller encore voter.

            1. Higgins

              Tout le monde n’a pas ta culture, Sam, aussi j’ai mis la vidéo ci-dessous qui n’est accessible que sur YouTube mais l’histoire est très drôle.

          1. Dr Slump

            Les institutions, les lois, les déclarations et les constitutions ne sont ni un problème, ni une solution en elles-mêmes: dans les mains de sagouins, ce sont des papelards dont ils se torchent le cul.

            Ce pays manque de conservateurs attachés à préserver les quelques valeurs et usages qui sauvegardent la stabilité d’une société. Mais comme notre pays est tenu par diverses tendances de socialistes convaincus qu’ils vont refaire le monde selon leur délires progressistes, tout fout le camp et tout s’écroule au fur et à mesure qu’ils le « reconstruisent », voire le « déconstruisent », ce qui revient à dire qu’ils détruisent, tout, y compris les bons éléments.

  6. Pythagore

    ah ah « reprendre le pouls du pays ». Si les LBD étaient en vente libre, qq chose me dit qu’il goutterait très fort au pouls du pays. Poul ! pan.

      1. P&C

        Pourquoi rien ne m’étonne venant de ce lâche ?
        Il va finir comme Kerenski, enfermé dans on palais, paranoïaque, et défoncé à la poudre.

        1. Pierre 82

          Tiens, je me demandais comment il était mort, ce Kerenski. Et surprise: il est mort tranquillement en 1970 (!!!) aux USA.
          Ce qui lui a laissé du temps libre en exil pour conjurer sa malédiction: détesté de tous, il a été forcé de se justifier, et il a donc passé son temps à réécrire l’histoire. Vae victis.

  7. P&C

    HS mais pas trop : les aides sociales et les femmes en france.
    Par l’observateur (un libéral)

    https:/ /www.youtube.com/watch?v=nqQJpmGeuiA

    @Sam
    Oui, des femmes comme celles du début de cette vidéo, c’est à fuir d’urgence !

      1. P&C

        +1
        Et les faux ongles de sorcière, bordel… la dernière fois que j’en avais vu de pareils, ils étaient portés par des entraineuses de bar à Budapest.

        Et vu la tonne de make-up qu’elles ont sur la gueule, leur cout de maintenance doit être énorme…

        1. Theo31

          Que dire de ceux qui rêvent de leur écarter les cuisses pour avoir une descendance ?

          Faudra que je retrouve le documentaire sur la pouffiasse qui tente de lever en boîte et qui se prend râteau sur râteau.

    1. Pierre 82

      Hypothèse effectivement intéressante: les femmes sont maintenant mariées à l’état. Je n’aurais pas pensé ça, mais il y a un fond de vrai là-dedans.
      Sa nature profonde est de rechercher la sécurité auprès d’un homme capable d’assumer. Pour beaucoup, cet homme , c’est l’état…

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Ca confirme mon diagnostic sur la France : l’état providence (et son bras armé, la sécu) est LE problème majeur de la nation.

      1. Pierre 82

        Je pense que le public de Monseigneur partage globalement ce point de vue, même s’il y a parfois l’une ou l’autre nuance.

          1. P&C

            Autant je suis favorable aux aides sociales, autant je trouve que le cumultra d’aides rapportant plus qu’un salaire est malsain.

    3. Aristarkke

      Normal qu’elles recherchent un pété de thunes pour en “tomber amoureuse ».
      Le budget nourriture devra être assuré coûte que coûte avec le reste, bien sûr…
      A part cela, le genre un n’est jamais calculateur, fable qui nous est servie comme relique enfouie du passé enfui, avant résurrection, évidemment…

    4. Pythagore

      « un mec il va monter plus rapide en salaire alors que nous, on va nous demander notre cerveau »……
      MMMMDDDDRRRRRR C’est sûr qu’aux vues de la prestation…..

  8. Mildred

    En dépit de vos justes récriminations, il n’en reste pas moins que ce matin, les media constataient une augmentation significative de sa cote de popularité !

    1. Nemrod

      Oui.
      Il ne vous a pas échappé qu’il y avait une majorité d’imbéciles quand même !
      La preuve est qu’il a été élu déjà une fois.

      1. Lorelei

        Quand on regarde les candidats au poste en 2017: des Verts, un candidat mauvais qui a refusé sa défaite, un candidat présenté comme corrompu, une candidate les heures les plus sombres de notre histoire et un jeune premier intelligent, beau et encensé par Tous les médias….
        Si on doit choisir le moins pire…

        1. P&C

          Et Asselineau ! Qui parle de l’UPR ?
          (je trolle…)

          T’avais aussi Cheminade, Lasalle, Poutou (qui fait regretter Arlette)…

        2. Jacques Huse de Royaumont

          En fait c’est le pire, un pervers narcissique, adolescent attardé méprisant et capricieux, jouet des gourous de l’idéologie woke et vendu à des intérêts qui ne sont pas les nôtres.
          Une semi-crapule ou un incompétent notoire seraient même préférables.

          1. MCA

            Houuuuu,

            toi tu as l’air de ne pas l’aimer malgré toutes les bonnes mesures qu’il a prises pour te rendre la vie agréable…

            ingrat ! 🙂

          2. hub

            oui, c’est ce que j’écrivais plus haut : un névrosé. On dit que le pouvoir rend fou, lui était fou avant d’arriver au pouvoir

    2. Deres

      Vu qu’en parallèle des sondages publics, l’exécutif dépense des fortunes en sondages privés par les mêmes entreprises, l’indépendance de celles-ci n’est plus vraiment garanti …

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Pourquoi mettre le RN hors concours ?
      Parce que la Marine est nulle ? Je ne vois pas en quoi ça la différencierait des autres.
      Parce qu’elle est collectiviste ? A 62% du PIB de dépense publique, on y est déjà.
      Parce qu’elle menace les libertés ? Maintenant qu’il faut un Ausweis pour prendre un café et que le droit de vivre est subordonné à une injection de toxine, il n’y a plus grand chose à casser.

      1. Patrick

        Le probleme etant que le RN fait des tractations dans l’ombre pour rester hors du pouvoir…on dit alors que la Marine marchande

      2. Calvin

        Que ce soit Marine ou Jean-Luc, ce qui serait pire, ce serait la vitesse de la dégradation des comptes, de l’économie.
        Oui, RN ou Ext-G peuvent faire vraiment pire.
        Quand au reste, les libertés ont certes diminuées, mais les limitations et implications pourraient être pleinement employées, elles.

        1. toto17

          Il me semble justement qu’il faut aller au pire pour justement en sortir réellement.
          Et tant qu’à faire , autant en sortir sans que notre culture disparaisse.

              1. durru

                Je ne me fais pas trop de soucis pour Merluchon (qui, soit dit en passant, a des chances tout à fait nulles de décrocher la queue du mickey), il n’y a qu’à voir du côté du Venezuela.
                Pour ce qu’on a pour habitude d’appeler « extrême droâte », j’ai des gros doutes, je vois plutôt une paralysie presque complète de l’appareil administratif. Ce qui serait assez loin d’être néfaste…

                1. Pierre 82

                  La paralysie complète de l’appareil d’état, avec une grève permanente des fonctionnaires consécutive à une victoire de MLP serait peut-être la meilleure chose qu’il pourrait arriver à la France. Surtout si elle se met la police de son côté, et qu’elle traite par le mépris les grévistes, à la manière de Thatcher avec les mineurs.
                  Mais pour ça, il lui aurait fallu un caractère en acier trempé et au moins un vague projet sur l’avenir. Je crains qu’elle ne soit pas pourvues de ces qualités, quoiqu’on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise.

                  1. durru

                    Ah, mais je n’irais certainement pas aussi loin (paralysie complète, projet sur l’avenir…)
                    Je dis simplement que le TDS (« Trump Derangement Syndrome », merci Rand Paul) est maintenant une réalité établie, depuis les confessions de tout ce qu’il y a de média/tech/gauche aux US comme quoi l’origine artificielle du covid a été traitée de fèqueniouse seulement à cause du fait que c’était Trump qui l’avait dit.
                    Et donc, de façon tout à fait similaire, les réactions irrationnelles et contre-productives (pour ceux qui les réalisent) seraient légion en cas d’arrivée de l’affreuse extrême-droâte au pouvoir. Mais bon, c’est pas très probable comme hypothèse, ça…

                    1. durru

                      C’est ce qu’on avait déjà dit à propos de Macron, regardez où nous en sommes. Si elle passe (ce que je ne crois pas trop), on va être dans une toute autre configuration, les réflexions d’aujourd’hui n’auront plus grande valeur.

                    2. Aristarkke

                      Chirackham le Rouge avait fait un pari de ce genre avec L’Arsouille…
                      La suite fut amère…

                  2. Aristarkke

                    Margaret ne méprisait pas les grévistes, mineurs (de fond) ou autres du même tonneau. Elle leur a mené une guerre sans merci, en n’enfreignant aucune loi UK (ses opposants politiques n’ont jamais évoqué cet aspect, même a posteriori, forte de deux règles : quand ils seront à court d’argent, ils retravailleront (pas de jours de grève payés) et : j’ai été convenablement élue pour remettre le Royaume Uni sur les rails et j’ai des électeurs à contenter, moi aussi.
                    Électeurs prêts à subir grèves et autres péripéties jusqu’à un nouveau blitz, pourquoi pas.
                    Nous connaissons la suite.

  9. Ba

    Le plus fort, c’est que le successeur de Macron nous le fera regretter.
    On pensera avec nostalgie à quand Macron était au pouvoir : quand Amazon opérait encore sur le territoire, quand on avait le droit de se loger dans la superficie qu’on voulait dans la mesure où on pouvait se la payer, quand la voiture n’était pas complètement interdite de jure ou de facto, quand il n’y avait pas de revenu universel, quand les importations de Chine n’étaient pas taxées jusqu’au ciel etc.
    Oui oui, on peut encore aller plus loin dans la folie. Et le successeur de Macron sera pire que lui.

      1. Ba

        Je ne sais pas je ne vois pas l’avenir. En plus pour l’instant les candidats son inconnus et nul doute qu’un certain nombre vont apparaître et on peut raisonnablement penser qu’au moins un tirera son épingle du jeu comme opposant crédible à Macron. Et rien ne dit que ça viendra du RN pour l’instant.

        J’ajoute que même si Macron se succède à lui-même, eh bien ça sera s’aggravera comme j’ai dit, puisqu’il pensera qu’on a aimé son action et donc il sera encore plus en roue libre et en plus avec les coudées complètement franches puisqu’on ne peut pas faire plus de 2 mandats.

        1. MCA

          « un certain nombre vont apparaître »

          Ah bon!

          Ne serait-ce pas faire fi un peu trop vite des 500 signatures qu’ils n’auront pas?

          La gamelle est trop bien gardée.

          1. Ba

            Certes mais les 2 partis traditionnels existent toujours, ce qui donnera forcément au moins 2 candidats supplémentaires : un du PS et un du LR, probablement désignés après des primaires. Je ne vois pas pourquoi ces candidats (inconnus pour l’instant) n’auraient pas leur chance face à Macron, sachant qu’ils auront forcément les 500 signatures.
            Alors ok ça fait pas plus de 2 nouveaux candidats, donc j’ai un peu exagéré en disant « un certain nombre ».
            Par contre, je maintiens qu’on est encore loin d’être sûr qu’on aura un duel Macron/Le Pen.

        2. Pierre 82

          Je dirais presque: peu importe qui succédera à Macron, il (ou elle) n’y changera rien. Les 500 signatures limitent automatiquement le choix à des personnes adoubées par le système, donc on a la quasi-certitude que rien ne changera.
          Et en cas d’accident (quelqu’un venu du fond de court auquel ils ne s’attendaient pas), ils ont toujours la possibilité de faire voter par correspondance si ça tournait mal par hasard.
          J’attends ça avec gourmandise, d’ailleurs, de les voir s’empêtrer dans une tricherie de masse, avec beaucoup moins de professionnalisme que les démocrates aux USA… Bref, des présidentielles de plus en plus au forceps…
          Il n’y a rien à attendre d’élections, ce n’est pas de là que ça bougera.
          Ce qui ne m’empêchera pas d’aller voter MLP, juste pour ne pas me retrouver complice de l’élection d’un Macron bis, de type Bertrand, Pécresse ou Lagarde.

          1. Deres

            Pas besoin de fraude en France. Ils ont inventé le scrutin à deux tours avec le RN et le fameux barrage républicain au deuxième tour. Encore une invention de la Mite. La question est de savoir jusqu’à quand ce jeu dangereux et lassant fonctionnera. Et surtout ce qu’ils feront si par mégarde le RN l’emporte au deuxième tour.

            1. Pierre 82

              Je pensais plutôt à Christine Lagarde. Elle coche toutes les bonnes cases, et elle aurait ses chances pour être sélectionnée comme championne du kandubien.

    1. Mildred

      Pour le quart d’heure, le grand chou-chou des Français, celui qui les fait craquer c’est Edouard Philippe !
      Je me demande s’il est poussé par le fils Trogneux, lui aussi ?

      1. Rick_Enbacker

        Ce nuisible à qui on doit entre autres la gestion catastrophique du début de la crise sanitaire ainsi que l’instauration de la limite de vitesse à 80 km/h sur les routes à 2 voies va quand même recevoir bientôt la légion d’honneur

        1. Higgins

          Il fallait qu’il donne un gage à l’UE qui n’est pas du tout satisfaite du score en matière de tués sur les routes. Le bilan est nul sauf pour les pompes à fric qui se multiplient sur le bord des routes et sur les routes avec le scandale des voitures banalisées. Au pays des droits de l’Homme, expressions que je remplacerai par droit de se faire mettre par l’état, ça la fout mal. Il a été nullissime comme premier ministre, je ne le vois pas président. D’ailleurs, je ne vois pas grand monde à la hauteur de la tâche.

          1. Deres

            Vous êtes bien naïf. C’est juste pour pouvoir s’attribuer personnellement la baisse progressive du nombre de morts venant de l’amélioration régulière du réseau et des voitures. Il pourra donc toujours se présenter comme un bienfaiteur des français ayant sauvé des milliers de vie par an avec ses petites mains manucurés.

            Et comme il sera fier avec le chauffeur de sa voiture neuve payé par le contribuable en doublant tous ces pécores roulant à 80 km/h dans la campagne !

            1. Aristarkke

              s’attribuer personnellement la baisse progressive du nombre de morts venant de l’amélioration régulière du réseau et des voitures.
              Et de la réduction sensible du trafic automobile.

            2. Citoyen

               » en doublant tous ces pécores roulant à 80 km/h dans la campagne !  »
              Pour le coup, Deres, c’est pas si sûr … Il n’y a pas très longtemps, je prenais encore des petites départementales dans la Beauce pour rouler à 180 !…
              Pour arriver à doubler, il aurait fallu qu’il accélère très très fort … et de plus, qu’il soit très agile au volant, vu qu’il n’y avait pas la place … Faut se méfier des pécores …

        2. Deres

          On doit aussi à sa gestion de crise par la morgue des français l’explosion des gilets jaunes. Aucune réponse à la première manifestation monstre et deux semaines plus tard, sur demande express du président, il va à la TV dire que de toute façon il a raison (il a fait l’ENA lui) donc que les français sont des cons et doivent obéir à son génie visionnaire.

      2. Aristarkke

        Le chouchou des Grançais est la fable du moment, faute de mieux surtout si on référence Caltex dans le rôle des postulants…
        Vu que c’est remis par épisodes séparés de longs blancs, j’imagine que la mayonnaise avec ce Havrais ne montre aucun signe patent de prise.
        D’autant qu’il a emm…é toute la Grance avec ses 80km/h injustifiables et maintenant avec le retour de certains départements à l’ancien régime mais sur certaines routes et pas d’autres, la circulation est devenue un souk où, sans l’aide de Wa.e ou Coy..e ou d’un GPS soigneusement mis à jour tous les mois ou presque, il est devenu impossible sérieusement de savoir la vitesse légale maxi si vous êtes à un endroit sans pratique régulière…
        Ma dernière voiture achetée a un GPS intégré (c’est la première fois pour Bibi) mais la dernière mise à jour disponible (par CD) date de 2012…
        Autant dire qu’il est inutilisable pour les vitesses maxi et probablement douteux dans les villes où les sens de circulation évoluent au gré des caprices des maires ou, paraît-il, ceux des comm’ de comm’,…

    2. heli0gabale

      + 10

      Dans la Vème République il y a une règle qui n’a jamais été démentie depuis sa création en 1958 : tout gouvernement est pire que le précédent.

      Là pour faire pire, à part venezualisation et guerre civile, ça va être dur.

  10. Calvin

    C’est tombé dans l’Opinion :
    La facture est très salée : les dépenses réalisées par l’exécutif en enquêtes d’opinion et communication s’élèvent à des centaines de millions d’euros. https: //t.co/3zTmuYI2oO
    Donc, en plus de dépenser des millions pour prendre le pouls, Macron communique sur tout ce qui n’intéresse pas les français : inclusivité, mobilité douce, décroissance énergétique, etc.
    On vit une époque formidable…

    1. P&C

      Imagines s’il était contraint de communiquer uniquement sur ce qui intéresse les français.
      Immigration, insécurité, emploi, chômage, retraites…

      Et puis, il ne faut pas sous estimer le théâtre parisien que décrit Guilluy… et Macron joue dans le cadre de ce théâtre qui permet de réduire la réalité française à quelques arrondissements parisiens.
      https:/ /www.youtube.com/watch?v=N9lE2Ate8DI

  11. Calvin

    Une petite remarque sur les éléments de comm du futur candidat Macron.
    L’histoire des salariées illettrées date de son passage au Ministère de l’Economie, et il faut être honnête, c’était un constat assez juste.
    En tant que Ministre, il était à la fois assez débile pour appliquer le programme d’Hollande, mais était capable de poser le doigt sur de vrais problèmes.
    Désormais Président et futur re-candidat, il n’y a plus qu’une fuite en avant dans le socialisme hors-sol.

    1. Deres

      Tout ces dérapages seront filtrés par la presse aux ordres. Donc aucun problème. On ne trouve référence à ces erreurs de communication que sur ce genre de site.

      Rappelez vous l’image de Hollande dans la presse avant son élection … Aucun problème de femme, nul mention de son surnom de « Monsieur petite blague », rien sur son manque d’expérience (jamais ministre) au contraire une image hyper sérieuse et droite. On nous bassinera 24/24 avec le succès de la vaccination et du « quoi qu’il en coûte ».

      1. Calvin

        Pire, Deres, le candidat Hollande avait été massacré dans les premiers temps de la primaire socialiste : fraise tagada, pédalo, …
        C’était en clair dans les médias.
        Mai, une fois passé en tête de la primaire, FH a été blanchi par la presse.

        1. Nemrod

          Noir et blanchi serait plus juste.
          Je me souviens bien des mâles photos de Hollandouille aminci et le regard martiale dans l’Aberration en noir et blanc.
          Sitôt élu il a repris 15 kg en se goinfrant à nos frais et se refoutait la cravate de travers.

      2. MCA

        « On nous bassinera 24/24 avec le succès de la vaccination »

        Attendons un peu que le succès présumé décante, le Micron pourrait bien se réveiller avec une bonne gueule de bois et une catastrophe sur le dos.

        1. Nemrod

          Tiens d’ailleurs des tests sérologiques rapides vont être mis en place pour éviter quand on pourra une deuxième dose de vaccin.
          Pourquoi donc si ce vaccin est aussi anodin qu’on nous le présente…humm ?
          Pas pour faire des économies quand même …allons donc !

        2. Pierre 82

          Plus ça va, et moins j’y crois. Ce vaccin ne sert à rien, mais il suffira de répéter le contraire en boucle et en stéréo, exercice qu’ils maîtrisent, pour que les gens se remettent à y croire.
          S’il parait évident qu’il y a bien des effets indésirables, ils restent suffisamment marginaux pour être gérés par les équipes de communication.
          Il y a bientôt 6 mois qu’on vaccine à tout berzingue, si c’était aussi néfaste que certains disent, chacun aurait au moins 3-4 morts dans leur entourage direct. Ce n’est pas le cas, et on est même loin du compte.

          1. Deres

            Regarder les chiffres distinguant les classes d’âge car les taux de vaccination sont très différents. On voit bien que cela s’effondre pour les personnes âgés très vaccinées y compris pendant le dernier pic qui concerne surtout les moins de 70 ans qui n’était pas du tout vacciné. Les pics précédents frappaient très très fort les personnes âgés.

            Pour moi, le sujet à débat est plutôt l’obligation de se vacciner et le fait de vacciner les plus jeunes qui n’ont pourtant strictement aucune chance de mourir de la maladie …

            1. Pierre 82

              Regarder les chiffres ne sert plus à rien. La vérité sort du gouvernement via les médias, et vouloir contester ce qu’ils ont envie de présenter est vu par une majorité de Français comme du complotisme, et je m’attends d’ailleurs dans les mois qui viennent à ce que ce soit assimilé à du terrorisme.
              La réalité n’a plus aucune prise ni sur les événements, ni sur l’opinion qui sera créée. Peu importe les chiffres, puisqu’à part quelques enragés, très peu de gens sauront comment se les procurer, et encore moins comment les interpréter.
              Les gens sont fatigués de ce truc, et l’attitude générale des gens fatigués est d’obéir au chef.

    2. douar

      Pas faux: un proche a eu une longue conversation avec lui, en tant que maire et il a été étonné de sa connaissance des dossiers. Cela concernait en particulier l’agriculture; sur l’importance des exportations pour l’économie nationale et la nécessité d’améliorer la compétitivité de la filière.
      Sauf qu' »en même temps », il a laissé volontairement entrer le loup dans la bergerie avec Pompili et sa clique. Denormandie rame pour tenter d’éteindre les feux de sa collègue pyromane..
      La politique du en même temps, c’est naufrage assuré.

      1. Pythagore

        J’avais regardé qq extraits des débats lors de son world french tour de 2019 suite aux GJ. Il est clair qu’il a une très bonne mémoire et une connaissance détaillée des sujets, mais il n’en fait absolument rien, il n’en tire aucunes conclusions et/ ou actions. Il sait comment ca marche, mais il n’est pas capable d’en changer la marche.
        Comme le pognon de dingue, une fois dit ca et avoir fortement communiqué là-dessus, pssccchiiittt, il ne se passe rien.

          1. Pythagore

            Plus j’observe les gens dans des postes à responsabilités plus j’ai le sentiment, que leur objectif n’est pas l’amélioration et le changement.
            Leur spécialité est plutôt les mantras et les incantations indéfiniment répétés comme des chefs de guerre en culotte courte, il semble que cela séduise un certain publique.
            D’ailleurs si les choses tournaient rond, ils n’auraient plus de job.
            Supposons que la France aille bien, que feraient les politiques et les journalistes ? Ce serait leur mort (professionnelle) assurée.

        1. Higgins

          Il me fait penser à Gamelin. Magnifique machine intellectuelle incapable de commander c’est à dire de diriger des troupes en suscitant leur adhésion. Le Mignon poudré commande certes mais c’est vide.

          1. Pythagore

            Un général a au moins en « général » un long parcours et une longue expérience de commandement avant d’arriver au poste. Ils ne sont peut-être pas tous des génies mais ils ont au moins une expérience.
            Macron n’a pas la moindre expérience de management, il est juste VRP de formation, et il est sensé gérer une administration de 5 millions de fonx à la ramasse….
            HS: J’ai reçu le livre que vous aviez recommandé sur le général George, cela fera ma lecture de l’été.

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Il est clairement doué d’une mémoire d’éléphant et d’une grande virtuosité pour manier les concepts, capacités dont il tire une vanité impossible à dissimuler.
        En revanche, il n’a ni morale ni pensée personnelle, d’autant moins qu’il n’en a cure.

  12. toto17

    Macron déroule l’agenda mi-européïste, mi-davos.

    En attendant, il noie le poisson par une communication intensive bien en vitrine, étiquetée tantôt à droite, tantôt à gauche par les médias serviles.
    Voilà tout.

    Le Passe-sanitaire français, c’est le passe-vert de l’UE (au passage, on nous avait promis la disparition de la nécessité d’un passeport grâce à Schengen…LOL)
    La réforme des retraites, c’est demandé par l’UE..
    etc. etc. etc.

    Grâce à son magnifique modèle social, la France est la porte d’entrée et d’installation de la misère du monde, futurs consommateurs attendus par un marché commun européen qui ne demande que du profit en croissance et donc toujours plus de consommateurs.
    L’insécurité étant consubstantielle de ces arrivées massives s’installant dans la précarité, la pauvreté et le communautarisme, il ne fera jamais rien contre.

    Le paradoxe de tenter de faire de l’écologie dans ce paysage saute aux yeux. C’est strictement impossible !

    Macron voit la France comme une simple boutique dans la zone commerciale et artisanale de l’UE. (puisque de l’industrie il n’y en a presque plus)

    L’UE vient de donner plusieurs milliards d’€ aux candidats à l’intégration européenne dont la Turquie ! C’est de la croissance externe…
    De même, que les problèmes en Ukraine sont le résultat de la tentative de l’occident de mettre la main sur un marché supplémentaire (heureusement la Russie n’aime pas qu’on piétine son paillasson).

    Les tentatives de promouvoir la GPA, ou l’euthanasie par exemple, prennent place afin de gérer un cheptel de consommateurs comme accessoires supplémentaire à l’immigration de masse…et éventuellement ouvrir de nouveaux marchés.

    Le progressisme, le woke, les attaques incessantes contre l’homme blanc et son Histoire viennent affaiblir moralement l’ensemble de ce qui pré-existait.

    L’idée, comme d’habitude, c’est de construire un homme nouveau, un consommateur parfait, déraciné, mal dans sa peau, délocalisable si besoin, déculturé à grands coups de baisse continue du niveau scolaire…des anges de la télé-réalité et de Hanouna en animateur des débats de la futures présidentielles…

    Voilà ce que j’en pense.

      1. Ba

        Sérieusement ????

        Moi je mettrai -1000000 à une telle bouse de commentaire.

        C’est une vermine de communiste qui ramène sa fraise avec les poncifs antilibéraux les plus pourris du monde (le pompon est atteint avec le méchant Hanouna et la méchante télé-réalité), qui dit pleins de choses contradictoires ou qui ne peuvent pas refléter une quelconque réalité, qui associe des sujets sans qu’on comprenne pourquoi. Etc.
        Je me demande ce que vous avez bien pu apprécier dans une telle salade de mots dans laquelle surnage juste un antilibéralisme primaire ainsi qu’une défense claire des idoles grimaçantes du socialisme.

        Un grand éclat de rire ici :
        « L’UE vient de donner plusieurs milliards d’€ aux candidats à l’intégration européenne dont la Turquie ! C’est de la croissance externe »

        1. durru

          C’est là où on voit toute la différence entre les gens qui vivent dans le monde réel et ceux qui restent cantonnés à leurs fantasmes.
          Mais bon, je me répète…

        2. toto17

          Merci pour votre commentaire.
          Perso, l’ensemble du tableau actuel ne me fait pas rire du tout.

          Je ne suis ni communiste, ni anti-libéral.

          Je critique vivement ce qui est en train de se mettre en place sous une double contraintes:
          – un ensemble géographique sans démocratie représentative (l’UE)
          – un modèle économique où quelques acteurs font la Loi (Davos)
          Les 2 marchent main dans la main et Macron en est l’illustration.

          Si vous croyez que Davos et l’UE vous apporte la Liberté, le libéralisme, ou un modèle vaguement libéral, Ok, j’attends vos arguments.

    1. Pythagore

      Construire un consommateur parfait sauf que quand le pouvoir d’achat s’écroule et ca grâce à l’état et les politiques, il n’y aura bientôt plus que des consommateurs certes parfaits, mais qui n’ont pas un rond à moins de les arroser avec de la dette d’état.

      1. Pierre 82

        On y est déjà, à arroser avec de la dette d’état. Sinon, tout le château de cartes se serait déjà effondré. On finira bien par atteindre le point où l’état ne pourra plus rien émettre soit parce que l’Allemagne aura mis son véto, ou alors il y aura hyperinflation dont il faudra bien sortir. C’est là que ça se gâtera…

  13. Citoyen

    « Je veux reprendre mon bâton de pèlerin, aller dans les territoires pour prendre le pouls du pays »
    Quand le Jupitre de Picardie consent à sortir de l’Olympe pour tâter le pouls de ses sujets, ou tenter quelques séances d’imposition des mains pour guérir les écrouelles, il sent bien que quelque chose s’est cassé … çà le fait plus …
    Alors, en désespoir de cause, un de ses sbires lui a montré une vidéo de Jean Lassalle, et là, il a eu une illumination …, s’exclamant : c’est ça que je veux faire !!… (prendre le pouls, avec un bâton de pèlerin) … Sauf que dans les gueux visités, certains plus taquins que d’autres, pourraient avoir l’idée de l’empaler jusqu’aux amygdales, avec son bâton … Et même dans le lot, pourrait bien s’en trouver un plus hardi pour avoir l’idée de le dessouder …, qui, sans le savoir, rendrait un immense service à ce pays … A suivre …

    1. Pierre 82

      @ Citoyen: quand vous ecrivez: « Et même dans le lot… », je suppose que vous vouliez écrire « dans le Lot ».
      OK, je sors.

    2. Deres

      Et encore. Le village a complètement été bouclé par 1000 CRS. Il y avait des barrages sur toutes les routes qui fouillait tous les véhicules et vérifiait même le matériel des journalistes (la peur d’une caméra fusil je suppose). Un hélicoptère avec tireur d’élite montait la garde (la grande peur des drones tueurs). Tu t’imagines comme c’est dangereux de sortir de l’Elysée alors qu’il y a pleins de fichés S en liberté, certains portant même le bonnet. Il faut bien prendre les précautions minimums pour se protéger de tout ces gens avec des problèmes psychiatriques.

      1. Higgins

        Indépendamment de la personnalité du titulaire du poste, il est quand même ahurissant qu’il faille sécuriser un tel village avec plus de 1000 hommes et le matériel qui correspond (sans parler des 1000 ou plus en attente pas loin) pour que le president puisse se déplacer. Ça en dit long sur le naufrage de la société.

        1. Pythagore

          Un sentiment d’insécurité, juste un sentiment 😉
          Si il y avait une vrai insécurité, ca serait 10000 hommes….

        2. Citoyen

          1000 CRS pour sécuriser un village de 200 habitants !!!… Bigre ! C’est du sérieux … Doit y avoir une ethnie de sacrés psychopathes dans cette région, pour un tel déploiement … C’est là que l’on mesure combien nos clowns de service sont des gens avisés …
          Ah ! on me dit qu’il aurait mieux valu mettre : « avinés » … correspondant mieux au sujet …

  14. heli0gabale

    Macron fait partie de ces rares personnes qui ont ce que j’appellerais la « gueule du bullshit », vous savez ces gueules d’acteurs à la Jean Dujardin dans OSS 117, Steve Carell ou Jim Carrey.
    Dès qu’ils essaient de dire un truc sérieux, on a envie de rire parce qu’on y croit pas. La gravité sur leur visage a l’air tellement bidon que ça devient un sketch.

      1. LaVitreCassée

        Pour la tronche de psychopate, oui clairement… Cela me fait penser à cette séquence connue, mais qui illustre bien que ce mec est plus qu’inquiétant :

        1. Husskarl

          Il veut faire quelque chose pour marquer l’histoire, c’est fait il a mis le pays en faillite avancée. Mais ça ne suffit pas, il faut se diviniser, la suite va vous étonner…

  15. lxy

    Je retiens 2 traits de caractère de Macron :1- C’est un acteur, capable selon les besoins de jouer aussi bien du Feydeau que du Corneille 2- C’est un joueur (il passait ses soirées au casino de Touquet quand il était ado). Il est donc capable de toutes les audaces…sans réelle conviction.

      1. Rick Enbacker

        Ah ça, avec ses discours de 45 mn à chaque confinement, il nous a bien sâoulé ! 99% de déchets pour 1% d’information réelle !
        Champion du parler pour ne rien dire !

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Et encore, les trucs utiles étaient délégués à ses brillants seconds, le charismatique Castex et le sympathique Veran.

        2. Pierre 82

          L’idée d’écouter ses discours ne m’a jamais effleuré, j’attends en général le lendemain pour voir ce qu’on en dit, mais pas dans l’Immonde, ni dans l’Aberration… ou bien voir les montages et détournements amusants qui arrivent dans la semaine qui suit…

  16. sam player

    À lire vos commentaires depuis pratiquement au moins 1 mois si ce n’est pas 2, je pense que vous êtes comme les fraises: hors sol.
    Vous êtes en train de vous monter le bourrichon les uns les autres sur ce qui pourrait advenir, sauf que demain sera exactement pareil qu’aujourd’hui
    Je pense qu’il y en a un paquet parmi vous qui ne travaillent pas ou font semblant comme P&C et ont beaucoup trop de temps à réfléchir pour refaire le monde.
    En lisant ici j’ai très souvent l’impression de discussions d’ivrognes en fin de soirée bien arrosée et avancée… vers 4-5h du matin 😀
    On en reparlera dans un an… vous pouvez prendre date…

    1. durru

      « demain sera exactement pareil qu’aujourd’hui »
      Cela dépend grandement du point de vue. Rappelle nous, il y a un an, et même moins, le « pass sanitaire », c’était du réel, ou du complotisme ? Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres…
      Du biais de confirmation, comme tu dis 🙂

    2. P&C

      Je ne fais pas semblant. Simplement, lorsque je place l’échantillon dans la machine, j’ai x temps pendant lequel j’ai rien à faire… du coup je vais glander ici et là.
      Je te rejoint néanmoins sur la conclusion : ce sera pareil.

      On nous a fait le coup avec le monde post covid… et Houellebecq avait eu le nez fin : le même, en un peu plus pire.

    3. Nemrod

      « Demain sera pareil qu’aujourd’hui. »
      Nous pourrons sortir de chez nous et à n’importe quelle heure ou pas ?
      Juste un exemple de lendemains un peu différents de la veille.

      Autre chose.
      Vaut il mieux « travailler » comme un forcené et n’avoir que le « temps » de ça ou bien « faire semblant » et gagner assez de pognon quand même ?

      Bon, ceci dit je vais à la Chasse .

      1. Rick Enbacker

        Tiens, à propos de chasse, une rencontre que j’ai faite l’an dernier sur une route du Cap Corse :
        http:/ /dl.free.fr/nfY4PzDab

    4. Theo31

      Je bosse et sors tous les soirs après 21.00 sans motif valable pour la Stasi.

      Exil intérieur en attendant des jours meilleurs pour me barrer au bord de l’océan Pacifique.

      Rien à branler de ce que ce pays deviendra.

  17. Pheldge

    HS: j’évoquais Tapie, à propos de Raoult , dans un billet précédent. Voici un article tout frais du Point, les commentaires sont édifiants, et se résument à Tapie est un voleur, bien fait. Tout juste si personne ne défend Haberer et le Lyonnais qui avait fait une opération « parfaitement légale » et « sauvé Adidas » .
    lepoint.fr/justice/affaire-du-credit-lyonnais-5-ans-de-prison-avec-sursis-requis-contre-bernard-tapie-02-06-2021-2429289_2386.php
    Pour Raoult, ça va faire pareil : la télé a dit que c’était un charlatan, hé bien ça sera la vérité …

    1. durru

      Il est question de l’arbitrage de 2008, pas de l’affaire d’origine. Et je crois que les conflits d’intérêts étaient légion à l’époque, peu importe la validité de la décision. Comme écrit dans les commentaires, ce qui est étonnant c’est la position de Mme Lagarde aujourd’hui…
      Toute comparaison avec Raoult est tirée par les cheveux.

      1. Pheldge

        Oui, mais remettre en cause l’arbitrage, revient in fine à remettre en cause le règlement de l’affaire Adidas, en niant la réalité du préjudice subi par Tapie établi par la Cour D’Appel. Et le grand public ne retient que les gros titres er ne fait pas la distinction que tu fais …
        Ma comparaison ne porte que sur le traitement médiatique de deux personnes qui finit par s’imposer dans l’esprit des gens.

        1. durru

          Bah, je vois bien plus de commentaires sur Mme Lagarde que sur l’affaire Adidas. Et je ne vois pas en quoi observer l’arnaque lors de l’arbitrage mettrait en cause la réalité du préjudice subi par Tapie à l’origine.
          Vraiment, faut pas tout mélanger… Pour que la situation de Raoult soit comparable, il faudrait qu’il soit au moins condamné une fois, au moins en première instance, on en est loin.

    2. Higgins

      Tapie et le Crédit Lyonnais, ça ressemble furieusement au problème Citroën/Michelin dans les années 30. Ça a conduit André Citroën, brillant ingénieur mais piètre financier, au suicide. Comparaison n’est cependant pas raison mais le capitalisme de connivence a des racines profondes dans ce pays.

    1. Casuffit

      Merci Higgins pour cette info majeure. Je savais déjà que plusieurs cabinets d’avocats allemands et américains préparaient des dossiers pour lancer d’une part, des “class actions“, d’autre part une plainte devant la Cour Pénale Internationale. Les médias les ont ignoré et YouTube les a censuré.
      Il ne reste à espérer que la publication de ces milliers de mails laisse enfin l’affaire exploser, et en conséquence, nous rendre la totalité nos libertés.

  18. baretous

    Macron devrait faire un tour en Vendée. 7 pretres d’une congrégation sur 23 sont morts apres la premiere piqure, les autres malades voir gravement malades, un seul est passé à travers, il n’avait pas été vacciné car ayant eu le covid…….

    1. Vodkaman

      ha ba vala….

      Vous vous faites vacciner et oubliez les gestes barrières, donc vous choppez la bestiole.

      C’est dingue le nombre d’étourdis qui l’ont eu juste après s’être fait piquouser.

      1. Pythagore

        Petit à petit les états sont en train de supprimer tte contrainte sanitaire pour les vaccinés laissant croire que les vaccinés ne sont pas transmetteur de la maladie, ce qu’aucun labo n’a prétendu.
        Du coup les non-vaccinés doivent continuer à se tester e.g. pour voyager en avion tandis que les vaccinés, non, alors qu’ils sont tout aussi capable de potentiellement infecter d’autres passagers.
        Pareil dans les activités sportives. Non-vacciné -> test, vacciné -> pas de test
        …etc…
        Conclusion les vaccinés croient qu’ils sont protégés et n’ont plus besoin de prendre de précautions ce qui est complètement faux.

        1. « les états sont en train de supprimer tte contrainte sanitaire pour les vaccinés »
          Hum, même pas. C’est ça qui rend l’opération comique.

          1. Pythagore

            Si si, voir page 3, e.g. les vaccinés n’ont plus besoin de présenter de test à l’embarquement (pays en vert).
            https: //www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/dp_strategie_de_reouverture_des_frontieres_-_04.06.2021_cle0c11bc.pdf

              1. Pythagore

                Si je viens de l’étranger vers la France et que le pays est en vert, c’est test pour les non-vaccinés mais pas pour les vaccinés, règles pour rentrer en France.

                1. durru

                  D’après leur tableau, ce que je comprends, c’est qu’un test PCR peut être demandé « à l’embarquement » (donc dans le pays vert de départ), mais rien à l’arrivée.
                  Il n’y aura donc aucun contrôle en France, aucune différence faite *en France* entre vaccinés et non-vaccinés.
                  Par ailleurs, merci, c’est une bonne nouvelle 🙂

                  1. Pythagore

                    non, « test >>>exigé<<< `l'embarquement"
                    De rien, c'est pas mal que le test antigène soit maintenant accepté car moins cher.

                    1. durru

                      Si embarquement il y a, probablement des accords ont été passés pour que tout le monde applique les mêmes contrôles. Mais si le déplacement ne se fait pas en avion, il n’y a pas d’embarquement et donc pas de contrôle 🙂
                      Et de toute manière, la France ne fait aucune discrimination à l’entrée sur le territoire, ça c’est bon à savoir.

                  1. durru

                    Déjà que les classifications des pays ne sont pas réciproques 🙂
                    L’Espagne (par exemple) est en vert pour la France, mais pas la France pour l’Espagne. Le RU, par contre, qui n’est plus dans l’UE, l’est.
                    L’intégration européenne dans toute sa splendeur 😀

                    1. Deres

                      De toute façon, il parait que les règles sont tellement compliqués et changeantes que les policiers dans les aéroports demandent des tests PCR pour tout le monde …

        2. durru

          A part quelques opérations de com’ ici et là, je n’ai rien vu de tel…
          Bien au contraire, il y a plein de pays où même vacciné tu passes en quarantaine, peu importe que tu sois vacciné ou pas, si tu arrives d’une zone classée « à risque » là-bas (ce qui est très, très variable comme classification d’un pays à un autre).

          1. Pythagore

            Si si en Allemagne c’est le cas, maintenant que l’épidémie se tasse, les différences s’amoidrissent, mais il y a encore 3 jours, pour e.g. rentrer dans un magasin « non-essentiel » c’était soit test, soit vaccin. Pour faire du sport (studio,….) pareil, testé ou vacciné.
            J’ai p-e exagérer en parlant des « états » mais en F et D, la différence est en train d’être faite.

        3. Aristarkke

          D’accord avec Monseigneur et Durru. Les Etats incitent à croire que la vaccination rendra libre…
          Un peu comme les nazis avec le travail…

        4. Higgins

          Des médecins s’en inquiètent : « Les médecins alertent contre le « syndrome du vacciné », ces personnes qui relâchent les efforts. Le vaccin, une fois administré met deux semaines à agir, pour chacune des doses. Et même après s’être fait vacciner, le risque d’infection est toujours présent. » ( https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/les-medecins-alertent-contre-le-syndrome-du-vaccine-ces-personnes-qui-relachent-les-efforts-2114050.html )

            1. sam player

              N’empêche que les vaccinés sont complètement chtarbés et ce quel que soit l’âge… pour un peu ils/elles te rouleraient des pelles en pleine rue…

              1. Dr Slump

                Ah bon? Qu’est-ce qu’il attend Macron alors, pour faire vacciner les femmes célibataires de 40 ans? (c’est pour un ami ^^ )

                  1. durru

                    J’en sais rien, Major, mais tous les journaux en Roumanie en avaient fait la première page, avec le couple présidentiel français qui l’avait annoncé sur T…r lundi dernier.

  19. Husskarl

    Le G7 vote un IS minimum de 15%, Bruno Le Maire promet de tout faire pour faire augmenter ce taux.

    Allemagne: 30%
    France: 33%
    Japon: 23%
    USA: 21%
    Canada: 15%
    UK: 19%
    Italie: 24%

    Bonne chance Bruno !
    La Russie se frotte les mains de leurs conneries…

    1. Deres

      Biden veut cet impôt pour qu’il puisse passer à 21% puis 28% quand il l’augmentera chez lui. Ce traité est la justification chez lui que son augmentation des impôts aux USA n’entrainera pas une fuite des capitaux. Les 15%, c’est juste une stratégie de pied dans la porte. Ils le feront augmenter assez rapidement. Eux de toute façon, il suffit que leur parlement ne vote pas le traité pour qu’il soit rejeté donc ils n’hésiteront pas à faire marche arrière si cela les arrange.

    1. durru

      Réponse : ça sera au menu de l’OCDE, plus tard dans l’année. Et pour l’instant l’Irlande n’en veut pas. La dernière déclaration officielle (récente) à ce sujet faisait état d’une volonté de négocier cela avec leurs « amis » Américains 😉

          1. Higgins

            Je suis content de voir que certains ont des lettres. Ça me fait penser d’ailleurs à ce superbe film de John Ford « L’homme tranquille » avec John Wayne et Maureen O’hara (pas de lien avec ceux cités supra).

              1. Pierre 82

                En tous cas, j’ai chez moi des anciennes BD de Tintin, Asterix, Lucky Luke, Spirou, Gaston Lagaffe, etc…
                Aucun de mes 3 enfants ne les a vraiment lu, à part peut-être un tout petit peu Astérix, mais sans franc succès.
                Il faut croire que ça a mal vieilli.

                1. Higgins

                  Ça vieilli très bien mais c’est surtout le média BD qui, selon moi, vieillit mal. Ça intéresse peu les jeunes générations, ils ont le net. D’ailleurs, l’essentiel de la BD moderne est destinée aux adultes. Mes enfants, qui ont lu ces grands classiques, apprécient mais ils n’y accordent pas le même intérêt que moi.

                  1. Patrick

                    D’où l’importance de bien éduquer ses enfants, quitte à aller contre les dogmes de l’ednat…les miens réclament Toujours leur histoire avant d’aller se coucher, le plus grand (6 ans) commence à se mettre aux Yakari… faut aussi leur montrer l’exemple et leur donner envie…

                2. Pheldge

                  il y a le net et surtout les adaptations en dessin animé des BD qui encourage le moindre effort. Mes belles filles de 24 et 29 ans ne lisent jamais, et n’aiment pas ça, même pas les BD. Si les parents ne transmettent pas l’amour du livre, ça ne viendra jamais !

                  1. sam player

                    [Mode les p’tits vieux du Muppets Show : ON]

                    Et trouver un maréchal ferrant je te dis pas !

                    [Mode les p’tits vieux du Muppets Show : OFF]

                    1. Pheldge

                      ricane tant que tu veux, mais la désaffection de la lecture c’est inquiétant, quand l’acquisition du savoir est liée à l’apprentissage lecture/écriture. Mes belle filles ne lisent pas non plus de livres sur tablettes … Bac +5 et +2 ! et ne savent pas non plus faire d’opérations basiques ( style 4×7) sans calculatrice.

                    2. Dr Slump

                      C’est parsk le niveau monte, t’as rien compris pheldge ! Et puis les maréchal-ferrant ça existe toujours, même les forgerons, et les potiers… dingue ! 😉

                    3. sam player

                      Pheldge, si c’est vraiment utile, alors ceux qui ne savent pas disparaîtront… Darwin Effect

                      … surtout sur ton île s’ils ne savent pas lire le panneau « BAIGNADE INTERDITE » hi hi

                    4. Pheldge

                      ah ça p’tain oui ! entre ceux qui ne prennent pas la peine de regarder les panneaux, les touristes – enfin, ceux qui ont échappé à la marmite – , et les amis des poissons, c’est vrai que Darwin a du boulot 😉

                    5. Higgins

                      Fastoche. 31 ou 32 selon qu’on se place du côté du chiffre pair ou impair. Pas besoin de calculatrice.

                    6. Dr Slump

                      @sam
                      j’ai eu un doute, merci pour la confirmation.
                      Je suis ok pour le nazisme grammatical ^^

Laisser un commentaire