Chèque énergie, explosion des prix du gaz et de l’électricité, Bruno encore ministre : tout est transitoire !

Alors qu’en France, tout indiquait que la situation économique, maîtrisée par un gouvernement d’experts, serait résolument d’un calme olympien, survient soudainement un petit accroc au bon goût jupitérien : les prix de l’énergie commencent à montrer des signes d’affolement. Flûte et zut, les mois d’hivers, énergivores, pourraient coûter plus cher que prévus aux Français et, pire, aux électeurs. Voilà qui pourrait envenimer une campagne présidentielle pourtant placée sous le signe de la joie de vivre dans un pays apaisé.

Le constat est en effet embarrassant : les prix de l’énergie en Europe ont vigoureusement grimpé ces dernières semaines et ne donnent pas l’impression de se calmer. Cela tombe mal : alors que l’hiver ne s’annonce pas spécialement chaud, les prix de l’énergie ont commencé à grimper un peu partout en France, en Espagne, au Royaume-Uni, en Allemagne.

Ainsi, depuis le mois d’août 2020, sur le marché ICE de Londres, le prix du gaz naturel a pris quelque 90% pendant que le charbon thermique voyait son prix de référence tripler. Sapristi, certains vont vraiment sentir passer leur prochaine facture d’électricité ou de gaz.

Apparemment, cette explosion des prix comporterait plusieurs facteurs explicatifs, depuis une reprise économique marquée en Asie, qui consomme traditionnellement plutôt du gaz pour ses besoins énergétiques, et qui a récemment accaparé une forte proportion de la production mondiale. Parallèlement, on déplore aussi une baisse de la production russe vers l’Europe suite à des soucis techniques, liés à l’incendie dans une usine de traitement de gaz pour le Yamal-Europe, le gazoduc germano-russe.

Quant à l’électricité, elle marque une hausse importante liée à une demande forte naturelle en cette période de rentrée, et notamment par le fait que la modularité de sa production est assurée par… le gaz (dont le coût augmente) et le charbon (dans une proportion qui diminue heureusement). Dans ce tableau, on se réjouira du choix fait par la France de se concentrer sur le nucléaire, et on pourra s’interroger sur la pertinence de tout faire pour l’abandonner au moment où il devient de plus en plus décisif pour le pouvoir d’achat des Français…

Au demeurant, le plus intéressant de ces hausses bondissantes des tarifs du gaz & électricité est qu’on va inévitablement assister à un accroissement notable des prix des produits qui dépendent justement de ces énergies dans leur fabrication et production, comme la métallurgie (l’acier notamment), la chimie ou l’agroalimentaire dont le rabotage des marges, amoindries par cette hausse, devra être compensé par une hausse des prix au consommateur final (rassurez-vous, c’est bien de vous qu’il s’agit ici).

Bonus supplémentaire : avec la transition écologique qui tombe vraiment à pic, le prix du CO2, totalement artificiel car exclusivement issu de régulations arbitraires, augmente gentiment lui aussi, ce qui ajoute au coût global de production. Youpi.

Eh oui, cette transition énergétique, obstinément votée et revotée par une bande de décroissants au beurre de contribuable, dont la facture estimée était déjà stratosphérique, va donc nous coûter encore plus cher que prévu. Prudent, vous prévoyiez d’y perdre un bras ? Eh bien ajoutez-y vos deux jambes, et le compte n’y sera sans doute pas. Au passage, cela donne une petite idée de ce que « inflation transitoire » signifie vraiment et si le mot foutaise vous vient naturellement à l’esprit, c’est normal : oui, il va y avoir de l’inflation, et son impact n’en sera vraiment pas transitoire.

Devant une telle situation, on pourrait sombrer dans le désespoir. Heureusement, Bruno Le Maire ne laissera pas faire et enfile dare-dare son pyjama de combat, saisit d’un coup d’oeil expert l’ampleur des problèmes, et, sans attendre que son cerveau surpuissant ne distille une autre pensée vagabonde, entre en jeu : puisqu’il le faut, le gouvernement va agir !

En préambule, Bruno nous rappelle un élément fondamental, quasi-philosophique, de toute prise de décision : tout ceci n’est que temporaire (et aussi transitoire que l’inflation). Il n’y a donc aucune raison de s’agiter inutilement.

« Notre analyse, c’est que cette augmentation est temporaire et que les choses devraient se stabiliser en 2022 »

Voilà, ne paniquez pas mes loulous contribuables, tout ceci devrait se stabiliser gentiment en 2022. On est immédiatement rassurés, notamment parce que le ministre, grâce à une puissance d’analyse maintes fois démontrée, ne se trompe jamais. Ca se stabilisera. À quel niveau, à quel moment, et pour qui, on n’en sait rien mais peu importe.

En outre, le Bruno de Bercy ne s’arrête pas en si bon chemin et ne se contentera pas de rassurer les Français : il peut aussi, dans le même temps et grâce à sa souplesse légendaire, les soulager par l’application sur leurs plaies fiscales de riches onguents gouvernementaux : le ministre de l’Économie, tout empreint d’une hardiesse qui sied à ce sémillant quinquagénaire à l’intelligence surdéveloppée, n’a pas exclu de recourir au « chèque énergie », ce procédé vraiment malin par lequel l’État donne une somme d’argent aux Français pour qu’ils puissent payer leur énergie (un peu comme les chèques de rentrée scolaire, mais sans la possibilité d’acheter un écran plat avec). Or, comme cette somme provient directement des étables à licornes de la République qui produisent tous les jours un peu plus de chèques et de subventions à paillettes colorées, on sait déjà que Bruno n’aura pas de mal à distribuer ces chèques pour mettre un peu plus de paillettes dans la vie énergétique des Français.

Enfin, si la distribution de paillettes « chèques énergie » et d’argent gratuit des autres ne suffit pas, l’actuel Ministre des Absences d’Économies propose un petit geste fiscal, toujours tout en souplesse avec un déhanché de toréro : puisqu’il est loisible à l’État de distribuer l’argent qu’il n’a pas, il lui est aussi relativement simple de piocher un peu moins violemment dans les poches de ses contribuables. Nul doute que l’effet obtenu (une augmentation de la distribution d’argent magique couplée à une diminution de la ponction d’argent des autres) sera d’excellente augure pour les finances dont Bruno a la charge.

Que voulez-vous : les élections approchent et le sort du champion actuel de l’Élysée dépend de ces petites entorses à l’excellente gestion du budget français.

Chose encore plus amusante et simultanée : pendant que l’Europe, en comptant sur le vent et le soleil, choisit donc de se passer d’énergie et de retourner à la misère, la Chine choisit, elle, d’augmenter ses capacités et d’innover, chose que la France n’a plus fait avec décontraction depuis au moins un quart de siècle.

Vraiment, heureusement qu’on a Bruno !

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires356

  1. Semaphore

    En Grance, tout ce qui est énergie est surtout de la taxe agrémentée d’un tout peu petit peu de ce qui sert de base à ladite taxe, devenue exponentielle…

  2. Stéphane B

    Excellent !

    L’inflation ne sera que transitoire, il a raison. En effet, les prix atteints resteront et les con de sommateurs s’accoutumeront. Au bout d’un certain temps, l’inflation sera oubliée, comme le suppositoire qu’il nous a enquillé.

  3. Calvin

    Rassurez-vous, non seulement cet hiver l’électricité sera plus chère, mais, de plus, nous ne serons pas à l’abri d’un ou deux black-out, certes transitoires !

      1. P&C

        +1
        A ce rythme là, on connait la suite :
        – les entreprises ferment en hiver.
        – les gens devront faire des stocks pour passer l’hiver. Manger des graines, tu devras.
        – les particuliers ne chauffent qu’une seule pièce, portent et dorment avec des vêtements chauds en permanence. Le bonnet de nuit redeviendra à la mode.
        – On reverra peut être les grands lits à baldaquins avec toute la famille dormant dans le même pieu, et les animaux en dessous.

        ça ressemble à une situation déjà connue ? c’est normal.

        1. Stéphane B

          Tu oublies le côté festif. Les pompes ne fonctionnent plus que par intermittence, donc de l’eau potable par ci, par là et surtout, les eaux usées qui ne s’évacuent pas. Les toilettes au fond du jardin et latrines vont revenir. Que du bonheur !

          1. P&C

            Stocker des bouteilles d’eau, tu devras.
            1 fois par semaine, tu te laveras. La bassine d’eau froide et le gant toilette, tu utiliseras.
            Chiera dans la cabane au fond du jardin, tu devras.
            Récupérer l’eau de pluie, il faudra.

              1. P&C

                +1
                Dysenterie, de retour elle sera. En nuances de marron la cabane au fond du jardin tu repeindras.
                Les poux, ta chevelure hébergera.
                La retraite, tu oublieras.
                10 gosses pour en en garder 4 en vie, tu procréeras.
                Ta femme, d’une maladie guérissable, à 36 ans mourras.
                Les promesses du futur, de la science fiction cela restera.
                Un avion, tes gosses ne connaitront pas.

              1. durru

                Le sport, c’est la santé 🙂
                Rassurez-vous, cela existe déjà. Le Grand Timonier roumain avait mis un point d’honneur à civiliser tous les gueux de son pays, du coup il a fait construire des immeubles à plusieurs étages même dans des villages. Sauf que les architectes avaient oublié de prévoir les installations sanitaires… Et comme les maisons avaient été rasées entre temps…

                    1. Pheldge

                      peux tu développer le concept de « Toilette volante », parce que à part celles des avions, je ne vois pas trop …

                    2. MCA

                      @Pheldge 18 septembre 2021, 18 h 14 min

                      « à part celles des avions, je ne vois pas trop … »

                      Ah! bien que proche du continent africain je vois que tu méconnais la pratique alors je vais prendre des pinces (à linge sur le nez) pour t’expliquer le concept.

                      Les toilettes volantes sont pratiquées en Afrique.

                      Le sac plastique et son contenu que je te laisse deviner, quelques moulinets et hop, l’envol final avant de tomber là où les règles de la balistique ont décidé.

                      Inutile de préciser que si le point d’atterrissage de ton envoi est le jardin du voisin , ton propre jardin peut être le terrain d’atterrissage des représailles.

                      Malheur à celui qui croise la trajectoire du projectile.

                      Tu comprends mieux à présent?

                      Le plus rigolo est que cette pratique est réelle.

                      Ici on a une version adaptée dénommée « cacatov » spécialement dédiée aux CRS qui en général n’apprécient guère la technique et je me demande bien pourquoi? .:lol:

                1. MissKat

                  Le retour des pots de chambres!
                  Vidés par la fenêtre ou dans les escaliers de service, comme au bon vieux temps
                  y’a un business de pots design , personnalisés a monter !

                    1. MissKat

                      En partenariat avec Eco-cacavert entreprise de ramassage et de recyclage bio-compatible et eco-durable.
                      Vélo offert et subventionné par la Marie de Paris pour chaque embauche de jeune issus de la diversité.

    1. Dr Slump

      Oui voilà, Brüno le roi de l’économie a en fait complètement raison : ce n’est que transitoire, les prix sont moins chers que dans le futur !

      1. P&C

        Le même Bruno qui s’est récemment rendu compte qu’on a tellement délocalisé que nos médocs sont à 80% fabriqués en Chine et en Inde.

        Malade, en pénurie de médocs tu seras.
        En dépit, Tal Schaller et Casasnovas tu écouteras.
        Manger cru et boire ta pisse tu devras.

  4. Aristarkke

    Voilà, ne paniquez pas mes loulous contribuables, tout ceci devrait se stabiliser gentiment en 2022
    Si cela se stabilise aux niveaux atteints, cela nous fera collectivement une belle jambe de continuer à débourser pareillement…
    Attendons nous à ce que les GJ ressurgissent du néant, vu les prix des carburants pour ne citer que cette donnée là, qui dépassent ceux d’alors…

    1. Stéphane B

      Gilles et John plus la vaccination qui peut devenir obligatoire pour travailler comme dans certains pays (Italie et Grèce notamment) sont les ingrédients qui ne vont pas avec une présidentielle à courte échéance ou bien grabuge il y aura.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        L’Italie et la Grèce sont les deux pays les mieux pris en main par l’UE. Est-ce vraiment un hasard si le délire du dirigisme sanitaire y est le plus extrême ?

            1. MCA

              Vendus? il en reste 2400 tonnes au dernier décompte, cela dit je ne suis pas allé voir.

              Le Sarko (toujours lui) en a vendu 800 tonnes de mémoire pour paraît-il faire plaisir à ses potes les vendeurs de sous-marins nucléaires.

              1. Aristarkke

                Est on sûr que ce soit du bel et bon or pur (symbole AU) et non du vulgaire tungstène doré à l’or fin???
                Rappelons nous toute la lenteur mise par les USA pour rendre aux Teutons, leurs lingots mis en dépôt tout court, pas en dépôt-vente, dans leurs sous-sols…

    2. Vodkaman

      Que la pensée de Rantanplan échappe à votre sagacité me surprends.

      Ce que voulait dire BML, c’est que le taux va se stabiliser, disons vers + 15%. Après, est-ce par mois ou par an ??? C’est celle là, la donnée qui lui échappe pour l’instant.

    1. pabizou

      Vous savez pourquoi? C’est quand même un peu étonnant, il me semblait que l’Espagne avait supprimé les subventions aux fumisteries vertes (éolien et solaire), ça aurait du amortir le choc

      1. Bertrand

        Attention, le prix de l’électricité sur le marché de gros (exple Epex Spot) a toujours varié tous les jours et variera toujours, comme celui du palladium ou du grain de blé (principe du marché)

        Par contre, le fournisseur d’énergie peut vendre aux consommateurs finaux à prix fixe ou très modérément variable (indexation sur le tarif réglementé) en effectuant les bonnes prévisions et surtout en prenant les couvertures (contrats à terme) qui vont bien, voire en achetant à prix fixe autant d’électricité nucléaire historique qu’il peut comme la loi le permet en France (dispositif ARENH : 42€/MHh contre >100€/MWh sur le marché actuellement 🙂

        Je comprends, je l’ignorais, que des (les ?) fournisseurs en Espagne pratiquent en revanche déjà la tarification dynamique : répercussion en direct, au jour le jour, de la variation des prix dans le tarif consommateur final, à charge pour lui, informé et prévenu, d’allumer son lave-linge au bon moment pour y gagner au final.

        Bonne nouvelle (ou pas), ladite arrive en France :
        les fournisseurs d’électricité ayant plus de 200 000 clients devront à partir de juillet 2023 leur proposer au moins une offre à tarification dynamique au pas au minimum horaire (Linky, condition technique de ces offres, peut descendre au pas 30min) – cf. la CRE

        Alors, aucune obligation pour nous autres consommateurs (ce sont plutôt les fournisseurs qui se retrouvent obligés de) mais les débuts du truc risquent de réserver quelques surprises pimentées chez certains early adopters mal informés, comme dirait le maître des lieux…

  5. Pythagore

    Les Teutons pourront au passage remercier Mutti qui dans la grande intelligence politique qu’on lui prête à décider de la fermeture des centrales nucléaires pour les remplacer par des centrales au gaz. Énergie peu cher, non émettrice de CO2 contre énergie émettrice de CO2 aux prix incertains et liée à la bonne volonté étrangère. Well done.

        1. MCA

          Cet homme manque cruellement d’humour;

          à sa place j’aurais remis le couvert pour 2022 histoire de tirer la justice de sa sieste post prandiale. 😉

  6. Higgins

    Ça me rappelle la courageuse ais nécessaire décision prise par la communauté d’agglomération chez moi. Vu l’urgence climatique et le dernier rapport alarmant du Giec sur le réchauffement climatique, il lui est apparu primordial de « rapprocher » les usagers de la première et deuxième couronne au centre-ville, tout en contribuant à faire baisser l’empreinte carbone. Trois grandes thématiques se sont dégagées : développer l’offre de transport public, favoriser l’usage du vélo et accompagner les employeurs du territoire pour fournir ou mettre en place des conseils en mobilité!!! La solution, elle est ultra simple et il fallait être vraiment le dernier des imbéciles pour ne pas l’avoir vue. Étoffer l’offre demande plus de moyens financiers donc il a simplement été décidé de faire passer la taxe mobilité (très mal perçue par les employeurs qui s’en acquittent déjà, actuellement 1,3 % de leur masse salariale) de 1,3% à 2% sachant que 53 % des recettes proviennent des employeurs publics (donc des usagers!!!) et 47 % des entreprises privées de plus de onze salariés.

    Ce pays est complètement foutu

    1. P&C

      Y a plus simple. Une solution connue depuis la construction d’Ur, Uruk, Babylone…
      Loger les employés à proximité des lieux de travail.
      Une solution pourrait être un truc que Higgins connait bien : la caserne.

    2. Vovi31

      Les torchons départementaux et municipaux (édités grâce à l’argent gratuit venant de nos poches) regorgent de laïus éco-conscients avec des projets et des résolutions qui fleurent bon Gaïa, le vélo, le transport en commun, la décarbonisation et j’en passe. C’est parfaitement imbitable à lire tellement c’est dégoulinant.

      1. P&C

        Estimer la qualité du papier. S’il est de qualité pravda, donner à manger à un âne, tu pourras.
        Si ce n’est pas du papier glacé, le cul avec tu te torcheras.

        1. Vovi31

          Papier recyclé. Je ne me risquerai pas de me torcher le cul avec. Par contre pour un boboïde ça ira. Ils sont de la même trempe qu’un âne.

          1. Theo31

            Je ne peux pas laisser les ânes se faire insulter de la sorte. L’âne est très intelligent au contraire de l’écolo qui lui pulvérise tous les jours ses records de débilité.

            En plus, l’âne est un très bel animal. Voudriez passer une soirée avec Âne ou Hidalgo ?

      2. Higgins

        C’est très visible avec un journal comme Ouest-France. Il y a de cela moins de dix ans, il se tenait très bien et ses pages nationales et internationales valaient sans difficultés celles de quotidiens plus prestigieux. Globalement les articles étaient bien écrits, pondérés et, plus rare, souvent pertinents. Depuis environ cinq ans et avec une accélération impressionnante, c’est la dégringolade. C’est devenu un vulgaire torche-cul. Au-delà des subventions qui se déversent sur ces feuilles de choux, je subodore une prise en main discrète mais efficace par des intérêts financiers importants comme le groupe Bolloré avec comme principale consigne, une propagande éhontée pour les thèses progressistes.

  7. Ben

    La France qui rate le train du thorium….ça fout la gerbe quand même :(. C’est le genre de shoot d’énergie dont notre economie aurait bien besoin….sans ça, on va vers une decroissance imposée et un appauvrissement généralisé en mode Soylent Green.
    Avec l’inflation qui arrive, nos zélites vont imposer un contrôle des prix qui fera que le producteur vendra a perte et donc ne vendra pas du tout….preparez vous a manquer de tout en mode Venezuela.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Oui, mais nous, on fait du solaire :
      https: //www.20minutes.fr/planete/3119355-20210909-gironde-milliard-euros-investissement-1000-hectares-foret-rases-tentaculaire-projet-ferme-solaire-horizeo-va-faire-debat

      1000 hectares de forêt détruit au nom de l’écologie, fallait oser.

      1. P&C

        Les guignols découvrent avec effroi que moins une énergie est concentrée, plus il faut utiliser d’espace pour la récupérer…
        Le minimum forestier en France, c’était vers 1830. C’est le charbon qui a sauvé les forets françaises.

        On en revient au paradigme de l’énergie animale : arbitrer entre l’espace pour nourrir les hommes, et l’espace pour nourrir les tracteurs chieurs de bouses.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          A certains endroits, l’avancée de la forêt est spectaculaire. C’est le cas notamment en montagne, où les terres sont peu rentable en exploitation agricole.

              1. durru

                Les chiens de berger, c’est interdit désormais ?
                Nan, parce qu’il y a des pays avec bien plus de loups et bien plus de moutons et c’est même pas un sujet…

      2. Pheldge

        Camarade Noble, c’est tellement trop bon, que je m’ai permis de te reprendre sur ma page FB, j’ai juste modifié un truc que ça piquait un peu les quinquets :
        1000 hectares de forêt détruitS … 😉

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Où en est le thorium, à propos ? Le patron avait fait un article à ce sujet voici quelques années. Est-ce vraiment prometteur ou est-ce que cela se révèle une fausse piste à l’usage ?

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Le tout est de savoir si cette filière est effectivement exploitable industriellement.
          Si le thorium tient se promesses, comme il ne semble pas présenter les mêmes risques d’explosion que l’uranium, peut-on imaginer des unités plus petites et moins chères ?

            1. durru

              Pas du tout :
              https: //www.sudouest.fr/international/chine/la-chine-prete-a-mettre-en-service-le-premier-reacteur-nucleaire-au-thorium-5843144.php

              1. Pheldge

                oui, mais on s’en fout, parce que comme le rappelait récemment Theo, ce ne sont que des putains de niaqoués, qui ne sont rien à côté de nous !

      1. kekoresin

        « Est-ce vraiment prometteur ou est-ce que cela se révèle une fausse piste à l’usage » – Non, on sait faire depuis les années 60 quand l’air force voulaient équiper ses bombardiers stratégiques. Un prototype a été construit et à tourné quelques temps sans aucun incident et sans rayonner.

        Seulement voilà, depuis lors, les normes de sécurité d’aujourd’hui ne permettraient même pas à un prototype d’exister. D’ailleurs aucune des centrales classiques ne pourraient être mises en service. A l’époque pas de principe de précaution délirant et c’est grâce à des paris technologiques, une vision stratégique, que l’on a un parc nucléaire dans ce pays. Aujourd’hui, nous sommes dirigés par des experts comptables dont la plus grande audace fut un jour d’aller acheter eux-mêmes et sans garde du corps, un stylo 4 couleurs dans un Auchan bondé de gueux malodorants.

      2. pl00tarke

        J’avais aussi posté un truc là dessus. J’y croyais, jusqu’à un échange avec un ingénieur en sûreté nucléaire. Ce n’en est qu’au stade du concept, et il y a des gros, gros problèmes à l’étape « reprocessing ».

        1. durru

          « Ce n’en est qu’au stade du concept »
          Pas vraiment, les Chinois viennent de finir la construction du premier (voir lien plus haut, mais il y en a plein qui en parlent) et envisagent la commercialisation en 2030.
          Après, bon, ce n’est que des Chinois… Ça me fait penser à une vieille blague. Pourquoi l’URSS rechigne à attaquer la Chine ? Parce qu’ils redoutent de se retrouver avec toute la population qui se porte prisonniers de guerre.

          1. pl00tarke

            L’article entretient une joyeuse confusion entre sels liquides et Thorium. Ce sont deux choses différentes.

            Ce qui a été fait dans les années 60 aux US, c’est du sel fondu à l’Uranium, sans reprocessing en ligne. C’est exactement ce qui est à nouveau proposé de nos jours (https: //neutronbytes.com/2017/01/29/terrestrial-energy-to-submit-design-certification-to-nrc-for-a-molten-salt-reactor-in-2019/)

            Il existe aussi un projet du côté de Grenoble (https: //www.institutfrancais-suede.com/wp-content/uploads/2013/12/stockholm-seminar-msfr-eml-03122013-.pdf).

    3. pabizou

      Je crains que ce ne soit pas la France qui rate le train du thorium, mais les lumières qui dirigent qui ne veulent pas que ce pays sorte du trou dans lequel il l’ont mis . Sans doute ont ils trop à perdre à sortir de l’arnaque socialiste .

      1. Pheldge

        surtout ménage toi, et surmène toi pas trop, que ça va te me gâter la marchandise ! 😉
        En passant, as-tu vu mon mail à tézigues adressé, que j’ai une cliente très potentielle pour toi qu’elle t’attend ?

  8. Gerldam

    S’il y a bien un pays qui se lèche les babines, c’est bien la Russie qui va pouvoir utiliser sa cagnotte (mot bien connu en Francistan) pour développer ses moyens militaires.

    1. pabizou

      Ses moyens militaires sont déjà devant ceux de pas mal de monde et être plus dissuasifs qu’autre chose . Poutine est ce qu’il est mais il a compris que l’UE et les USA ne vont pas dans la bonne direction et il n’a vraisemblablement pas envie de les suivre, autant s’en donner les moyens .

  9. Mildred

    Je ne crois être en mesure de commenter judicieusement cet article sauf à dire qu’on pourrait judicieusement remplacer le terme « dare-dare » par « clito-clito ».qui serait nettement plus tendance. Et aussi éviter de confondre « emprunt »( action d’emprunter) et « empreint » (être marqué par impression). Voilà c’est tout pour le moment.

        1. Pheldge

          pas douée elle est bafouée, elle fait la moue, une Robert moue galbée, ta Mélusine pas douée ! 😉

          et tant qu’à faire ça me rappelle ce mendiant, du temps de mes études, du côté de la station RER Luxembourg, un borgne avec un cache, qu’on avait surnommé Nelson, parce qu’on avait un peu de culture, et surtout parce que Nelson mendie là … 😀

  10. kekoresin

    Une petite baisse de production et c’est la misère.

    Soit les bourses surchauffent (les pros se tâtent), soit la demande est tendue comme un string taille 36 sur le cul de Gégé Larcher. Dans le deuxième cas de figure, cela indique qu’une petite conjonction d’évènements (explosion de quelques raffineries, blocage du détroit d’Ormuz…) pourrait mettre en PLS le monde entier dans un jeu de dominos aux effets secondaires durables.

    En tout cas, on a pas fini de payer les gesticulations fiévreuses du petit gros à lunettes carrées, grand donneurs de leçons démocratiques à la brute de la classe. Poutine doit se gondoler de voir ces bites molles occidentales venir mendier un peu de produit pour les prochaines érections.

    Et puis les bonnes nouvelles n’arrivant jamais seules, les amerloques, gentil Biden en tête de nœud, et le Royaume Uni à la différence de l’UE, viennent en toute décontraction pisser dans le dos d’une France qui n’en fini pas de ramper comme une limace sur un tas de sable trop sec. Ainsi le contrat de vente de sous marins avec l’Australie vient d’être biffé avec la mention « fuck off froggies », aggravant la dérive mentale d’un Le Drian, petits poings serrés, qui traite Biden de Trump sous les applaudissements d’une gauche qui grime les juifs en Hitler, jugeant le gaz trop cher pour en finir avec Zemmour.

    1. Mildred

      Bravo ! C’est ce que j’appellerai une sainte colère, qui devrait inspirer autre chose que ces pleurnicheries de plus en plus fréquentes lors des déplacements de ce qui nous sert de Président, que les media transmettent avec délectation pour nous prouver à quel point le Président est à l’écoute du peuple, alors qu’il n’a d’autre projet que de le lui mettre bien profond.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Dans l’affaire des sous-marins australiens, la France est une victime collatérale des grandes manoeuvres autour de la Chine. La rivalité sino-américaine est le plus important facteur structurant les relations internationales aujourd’hui. La question est de savoir si la rivalité tournera à la guerre et quelle forme prendrait alors le conflit, direct ou par alliés interposés. L’alliance USA-GB-Australie montre que l’option militaire est prise en compte.

      1. kekoresin

        Tout cela est bel et bon mais le fond de cette affaire n’a rien à voir avec le contrat de vente de sous-marins français. Dans le cadre de l’OTAN, crois-tu que nos propres sous-marins d’attaque ne peuvent pas être intégrés dans les manœuvres communes?

        Non tout ceci est une affaire de business et révèle que la France ne pèse plus que dalle dans l’échiquier mondial. D’ailleurs les rafales ont subis le même sort même au sein de l’UE qui nous pisse aussi à la raie ! Rajoutes à cela que l’inévitable corruption que nécessite de genre de tractations qui est sévèrement puni en interne par la clique des béni-oui-oui, et par les amères-loques qui ne se gênent pas pour en croquer tout en infligeant des sanctions à visées stratégiques (Alstom).

      2. Pheldge

        « la France est une victime » c’est un peu facile ! dans ce genre de business, on n’a jamais affaire à des anges, alors ne pas avoir anticipé un éventuel revirement des Aussies me sidère ! les agences de renseignement servent à quoi ? les intermédiaires, les informateurs, les facilitateurs de tous poils ?
        Et encore, qu’aurait-on entendu si c’était Trump …

        1. Pierre 82

          Ça n’a été une surprise que pour les journalistes. En réalité, l’ambiance était tendue chez Naval Group car depuis un bon moment (6 mois au moins), ils ont compris que c’était plié, et pas en leur faveur.
          Source directe, d’un sous-traitant de NG, qui les a senti très nerveux ces derniers temps…
          Donc nos politiciens le savaient. Par contre, ils n’en ont rien à battre, ça ne changera rien à leur train de vie personnel, seule chose importante à leurs yeux…

        2. kekoresin

          Regarde l’affaire Alstom où un responsable a été incarcéré aux states pour « corruption », lâché par le gouvernement français, pris en otage pour appuyer une demande de rançon, appelée amende, comme de vulgaires pirates somaliens mais avec plein de zéros en plus.

          La France a baissé sont froc et l’UE n’a pas bougé le petit doigt pour se foutre de la gueule des arrogants qui nous servent de roitelets et qui passent leur temps à faire la leçon en braillant du haut du tas de fumier. Résultat, c’est GE qui a eu Alstom pour une poignée de cerises. Mieux, Alstom va revenir dans le giron français, les cerises s’étant transformées en rubis. Et la propagande des escrocs en marche transforme une lourde sodomie humiliante en manœuvre stratégique. Les intermédiaires et autres nageurs en eaux troubles se sont recyclés en agents de com.

          Oui la France est une victime qui n’a plus que la pleurniche et la jérémiade pour seule défense. Ce serait le bon moment d’ailleurs pour foutre le camp de l’OTAN, leur claquer la porte au groin tout en se rapprochant de Poutine. Mais non, tu verras que ces pleutres vont couiner sous forme de « t’es pas gentil mon copain de me pisser dans le dos » en langage diplomatique de vieille fiotte soumise.

          1. durru

            Disons plutôt qu’ils ont eu leurs rétro-commissions bien dodus, faut pas les prendre pour plus cons qu’ils ne le sont non plus… La France, c’est juste un moyen comme un autre pour se faire une situation.

  11. Bertrand

    Un point clé de l’affaire est condensé dans une phrase tout à fait juste mais qui mérite d’être un chti peu dépliée :

    « la modularité de [la] production [d’électricité] est assurée par… le gaz (dont le coût augmente) et le charbon (dans une proportion qui diminue heureusement) »

    ça signifie que quand votre production non pilotable intermitte faute de vent ou de soleil, vous devez, pour couvrir la demande (« assurer la pointe »)
    (i) demander aux gros consommateurs de s’effacer… mais ça peut ne pas suffire,
    (ii) demander aux voisins (interconnexions) de vous en filer… mais les anticyclones ignorent les frontières même si le foisonnement est un bel argument sur papier,
    (iii) allumer ce qu’il vous reste de centrales à gaz ou charbon über-CO2 mais réactives et pilotables, et là, ça fait mal : mal à l’atmosphère parce que certes le gaz émet 2x moins de CO2 au MW que le charbon mais reste en la matière trrrès au-dessus du nucléaire et des EnR ; mal au porte-monnaie parce que l’électricité n’étant pas encore stockable à grande échelle, son prix de marché est alors celui de la dernière centrale appelée : même si 95% de votre élec de pointe provient de tout le reste à savoir nucléaire + EnR pacher, vous la paierez le prix des 5% produits en urgence par les centrales au gaz ou charbon appelées ; et ce prix est, particulièrement aujourd’hui, trrrès élevé 🙂
    (Ah, les réseaux électriques : si le soutirage est inférieur de 1% à l’injection, vous ne pouvez malheureusement pas livrer 99% des consommateurs en priver 1% : c’est tout le réseau qui s’effondre (black-out))

    Alors oui, cette dernière situation peut arriver avec une production essentiellement nucléaire qui, bien que pilotable (oui oui, c’est un des rares vestiges de prouesses françaises), pâtit tout de même d’une certaine inertie mais elle devient éminemment plus fréquente, sévère, probable à mesure que vous remplacez votre affreux nucléaire Fukushimatchernobyltoussa par les jolies éoliennes et les panneaux chinois.

    1. Pheldge

      dois-je me sentir visé ? parce que moi, Môossieur, moi, je revendique et assume désormais ma vieillesse commençante, contrairement à des certains … 😉

      1. kekoresin

        Meuh non, j’ai eu ouï dire que ta consommation de citron dans le rhum et de vierges de l’île Bourbon te préserve des outrages du temps. Il te faut cependant rester discret, des rumeurs de vampirisme se murmurent dans les cases de cette île maudite 😉

        1. Pheldge

          le rhum, c’est fini depuis longtemps … par contre il y a la bière Dodo, à usage thérapeutique :
          comment-economiser.fr/10-bonnes-raisons-de-se-boire-une-p-tite-biere-ce-soir.html

          1. kekoresin

            « le rhum, c’est fini depuis longtemps » – Ton stock constitué du temps du comptoir des Indes (avec Higgins?) semble inépuisable. Encore un mystère qui plane sous les fumeroles du Piton.

            Je remarque d’ailleurs aucun démenti au sujet du citron ou … des vierges. Ces deux denrées seraient-elles aussi épuisées depuis l’ancien régime ? 🙂

            1. Pythagore

              « le rhum, c’est fini depuis longtemps »
              L’âge avancant, il est passé de la canne à sucre à la canne tout cours….
              snif ca nous arrive tous un jour.

  12. Theo31

    Depuis cet été les rocades toulousaines ne sont plus éclairées la nuit et certains quartiers de la ville où vivent les gueux y ont droit aussi de temps en temps. Les criminels vont opérer peinards.

    En même temps, la mairie a trouvé du pognon de dingue pour faire des aménagements cyclistes dans des zones où faire du vélo est extremement dangereux.

    1. Vovi31

      J’ai remarqué effectivement qu’aucun éclairage n’avait été prévu lors de la mise à 3 voies du côté de l’échangeur de Rangueil. Sans oublier les petits panneaux ZFE qui piaffent d’impatience pour bouter le vilain pollueur à Kangoo version 1 diesel hors de l’hyper centre…

      1. Theo31

        Le canal latéral n’est plus éclairé également.

        Quand on voit le mongaullien LR recyclé LREnculageMaximum,au Capitole, on est mal. C’est lui qui a instauré une taxe sur le travail du sexe.

        1. Citoyen

          Que sont devenues les arènes de Toulouse, Théo ?
          Ils ont revendu le bâtiment en pièces détachées, pour payer les pistes cyclables ?
          A une époque je passais régulièrement devant.
          Dernièrement, je regardais le plan de Toulouse, et elles n’y sont plus !

            1. Citoyen

              Ah, merci pour l’info, Pierre.
              Effectivement, l’époque que j’évoque est le début des années 70, donc avant 76.
              Je ne savais pas qu’ils avaient rasé tout ça en 90. Il y a un bail que je n’ai pas mis les pieds dans le quartier.

              1. Pierre 82

                Mon fils habite non loin de le quartier des arènes, et je pensais au départ qu’il y avait d’anciennes arènes romaines, mais je m’étais déjà renseigné à ce sujet.

      1. Aristarkke

        Exact et depuis longtemps. En sus, il se produit fréquemment que les tunnels du periph’, voie très peu empruntée (là, Mildred, c’est bon!) sont éclairés le jour, aléatoirement quant à l’intensité de l’éclairement…

        1. Higgins

          C’est très visuel lorsqu’on passe à proximité de Velizy 2 que ce soit sur la N118 ou l’A86. C’est le centre commercial qui éclaire les voies.

  13. Jacques Huse de Royaumont

    Ce matin, les infos sont assez curieuses et contradictoires :

    la vaccination des soignants est un non-sujet
    la levée du pass est évoquée
    la vaccination obligatoire également.

    Comprenne qui pourra.

      1. kekoresin

        Oui, et l’assourdissant silence des fonctionnaires de l’info fait écho à leurs brailleries puériles contre Trump l’antéchrist. Il est parait*il des victimes de viol qui gémissent en silence, honteuses d’avoir fait sentir leur petite culotte à un vieux monsieur de gauche, donc bien sous tous rapports même non con-sentis.

        J’espère voir de mon vivant le temps où ils devront bouffer leur carte de presse stalinienne pour ne pas se retrouver recyclés en décos de Noël version Stephen King.

        1. Higgins

          C’est surtout que cette vente servait à financer en partie le renouvellement de notre propre flotte et était une formidable vitrine pour l’export. Bon, pour une fois que ce sont ces c… qui se font sodomiser, on va ravaler notre orgueil et les laisser apprécier notre quotidien.

          1. Malancourt

            Par contre est-ce que cela ne pourrait pas nous « autoriser » à vendre des sous-marins à propulsion nucléaire au Brésil ou à l’Inde? Ou à d’autres.

            1. Higgins

              Jusqu’à aujourd’hui, un accord tacite faisait que les pays qui maîtrisaient la propulsion nucléaire ne la disséminaient pas afin d’éviter une prolifération dangereuse. Joe le sénile vient d’ouvrir la boîte à Pandore. Gare aux retombées.

              1. Semaphore

                Quand il y a la nécessité, des motivations s’effacent ! l’Australie et la NZ n’étaient-elles pas les plus virulentes opposants aux essais nucléaires dans le Pacifique. Enfin, surtout les grançais !

              2. Pheldge

                @ Major : à propos de Joe le sénile qui vantait sa fermeté suite à l’élimination « d’un planificateur de Isis K » par une frappe de drone, c’est un en fait massacre d’innocents comme le révélait le NYT peu après, confirmé par l’US army :
                lefigaro.fr/flash-actu/l-armee-americaine-reconnait-que-sa-derniere-frappe-a-kaboul-etait-une-erreur-tragique-20210917

                Et je ne te cause pas des récentes déclarations explosives du CEMA US le Gal Milley qui échange avec la Chine et les talibans …

              1. Pierre 82

                On est déjà sur le point de filer l’indépendance à la Novelle-Calédonie. Elle risque d’être méchamment courtisée, mais il semble que les Chinois ont déjà un coup d’avance sur les Australiens. Ça risque de faire une sacrée base militaire dans le Pacifique sud.

                1. Higgins

                  En 1988 quand les accords de Matignon ont été signés, la Chine ne comptait pas. Le Mignon poudré a hérité d’une boule puante. On doit cette riante situation aux socialo, belle bande d’enfoirés.

            2. Berdol

              Pour cela il faudrait être capable de les équiper des turbines nucléaires que produisait alsthom et qui ont été vendue opportunément avec l’aval du mignon poudré aux américains (GE) dans mes me^mes temps que ce gros contrat qui vient de nous péter à la gueule. La succession des coïncidences ne peut être que l’effet du hasard…

          2. Higgins

            Les australiens vont avoir des regrets rapidement d’autant qu’ils avaient choisi le successeur du Scorpène : http:/ /www.opex360.com/2021/09/17/un-sous-marin-chilien-a-reussi-deux-attaques-simulees-contre-un-groupe-aeronaval-americain/

            1. Arthur H

              Oui mais je ne crois pas qu’il faille regarder les choses comme ça.

              Je me permet … tout en espérant que vous ne preniez pas mal mon commentaire. Je précise que ce commentaire n’engage que moi, et, que … bref.

              Le Royaume Uni à perdu HK cet été; son brexit y fût pour quelque chose.

              La France entretien des liens étroits avec la RPC (la Chine), je passe le P4, nous avons dans de grandes villes chinoises (+ de 10M d’hab), des quartiers français notamment autour d’hôpitaux français; on parle de dizaine de milliers de frenchies. Des familles franco-chinoise car la qualité de la quequette française est appréciée … oups.

              Cet été, l’Europe pris la décision de ne pas subir le chantage de Taiwan quant aux puces et ce bon Thierry Breton, le préservatif du capitalisme de connivence franco-européen, décida que l’UE devait être indépendant sur les semi-conducteurs (les puces). Lui qui foira Athos dans le sens ou il ne fit que du rachat pour simuler de la croissance … mais enfin.

              Les semi conducteur, c’est licence chez les hollandais mais la capacité à produire, à 70%, c’est chez les taiwanais. Et oui, ils ne faisaient pas que prod des films et soutenir HK en secret … oups.

              Donc, donc, donc. Que s’est-il passé. Les ricains sachant tout des discutions les plus secrètes à l’échelon européen, donc français et autre, ont comprit qu’ils allaient se faire baiser. Les anglais se sont fait baiser sur HK et sont maintenant en dehors de UE alors tout ce petit monde s’est rencontré, cet été, toujours, et fût pris la décision #1 de ne rien dire et #2 de programmer l’alliance traditionnelle 5 eyes ou commonwealth étendu aux US et #3 d’envoyer, pardon, de faire le coming out d’un coup et d’un seul.

              Les sous marin français … pardon, il a été dit que les français la jouaient à l’envers et voulaient protéger la Chine d’une manière ou d’une autre. == nos liens avec la Chine sont sujet de doutes quant à notre capacité à défendre l’Australie (pensé émue pour l’auteur de Oro, Zike…) et, aussi Taiwan.

              Donc, le plus sûr pour les australiens, les anglais, les USA .. etc … était de faire ça en famille.

              Bref, je voulais dire que la qualité des produits français est tributaire des relations politiques internationales que nous entretenons. Et moins nous sommes indépendant et moins c’est la qualité du produit qu’autrui choisit mais plus la capacité de revers diplomatique en cas de problème international.

              1. Higgins

                Les échanges avec la Chine, du moins la partie étatique, sont réduits au strict minimum et je peux vous assurez que c’est la vérité. Je n’avance pas ceci à la légère. Diplomatiquement, c’est plutôt froid. Depuis deux ou trois ans, le pouvoir français a pris conscience de la réalité de l’impérialisme chinois et en a tiré un certain nombre de conclusions quant à la nature de ses relations avec l’empire du milieu. Bon, il est cependant certain qu’au jeu de Go, nos dirigeants jouent plusieurs classes en-dessous et qu’ils ont très mal compris, s’ils l’ont lu, Sun Tzu.

                1. Arthur H

                  Merci pour votre réponse. Dans les faits, les intérêts français sont plus importants que les relations diplomatiques. C’est un peu comme avec l’Algérie: trop de pognon, pas vraiment Lyautey x Marocco. Donc, ça parle, ça dit et ça fait semblant mais de mon petit point de vu et des échos, ici et là bas, que j’ai, les intérêts sont supérieurs.

                  Quant au go et à Suntzu … que dire. Les chinois ne regardent pas le temps comme nous. Nous sommes plus dans les jeux des échecs et des mensonges (Les jeux de l’amour et du hasard :::))) ) que dans le jeu de go, jeu long et chiant comme un jeu de rôle mais sans rôle … j’ai pratiqué.

                  Bref.

                    1. Arthur H

                      Je tenais à partager un avis quant au go: les échecs sont prédictibles alors que le go est instinctif.

                      En fait, moins il y a de règles et plus le jeu devient instinctif: le go fait parti des jeux ou il n’y a presque pas de règles.

                      Donc, le go, c’est très asiatique dans le sens ou la relation entre l’espace et le temps n’est pas ou peu fonction de règles longuement débattu.

                      La Chine a son jeu depuis plus de 5000 ans et nous avons notre jeu depuis 2000 ans.

                      Ni personne ne gagnera ni tout le monde gagnera. Pensée boudhiste/asiatique ancestrale (confucieus et suntzu ou lao tseu sont les héritiers de ces philosophies indiennes): ni le tout ni le rien ni le rien ou le tout :::))

                    2. durru

                      Les échecs, prédictibles… peut-être, si vous le dites. Pour des ordinateurs surpuissants ou des humains sans limite de temps, mais certainement pas dans les conditions de jeu actuelles.
                      Qu’il y en ait des différences, bien sûr. Mais c’est plus subtil que ça et, comme Philou le rappelle, les échecs sont à la base aussi un jeu asiatique, indien. Les européens l’ont dynamisé, mais sans changer radicalement son esprit.

          3. Pheldge

            Major, je vais me répéter, mais la vente d’armes c’est pas un business d’enfants de choeur, alors quand on n’est pas équipé pour, et qu’on se fait doubler, il faut faire son autocritique, au lieu de chouiner comme des tarlouzes !
            En plus il semble que le « contrat du siècle » avait du plomb dans l’aile, et je suis sidéré, je le redis, que personne n’ai vu le foirage arriver malgré ça :
            lefigaro.fr/international/sous-marins-australiens-comment-les-americains-ont-torpille-un-contrat-deja-mal-en-point-20210916

            1. Higgins

              Les aussies commencent à se rendre compte de leur erreur et fouettent grave. La réaction du gouvernement français ne s’est pas fait attendre et leur fait très mal : suspension de l’importation de slips kangourous et interdiction de diffusion du célèbre feuilleton Skippy pour préserver nos chères têtes blondes et crépus.

              1. pabizou

                Il va devoir interdire l’import de chocolat suisse, les rafales viennent de ce faire exploser par des F35 . Parait même que Oui Oui fait la gueule

    1. Dr Slump

      L’état veut sans doute se faire passer pour victorieux contre la terrible épidémie, ce qui impliquerait d’étouffer en même temps toute information remettant en cause ce narratif.
      Donc minimiser les manifs, minimiser le nombre de réfractaires parmi les soignants, ridiculiser, harceler les fortes têtes comme Raoult ou Di Vizio, supprimer la gratuité des tests pour réduire le comptage du nombre de « cas », et en même faut quand même continuer de vacciner bien sûr, puisque c’est ce qui a permis cette glorieuse victoire. Véran doit en frétiller d’aise, il suffit de le voir quand il s’exprime, il a l’air en extase post-orgasmique.

      1. Nemrod

        Puisque ces mystères nous dépassent feignons d’en être les organisateurs.
        C’est pas nouveau comme concept.
        Mais vu le nombre de veaux broutant l’herbage, ça devrait marcher.

        1. kekoresin

          Oui curieux ce « 3000 » tout mignon tout rond, là où les mêmes spin doctors nous chiffraient les « manifestants anti-vax » au poils de fion complotiste près.

          Manipulation? Oui mais le même brouet est servi 12 fois par jour et malgré les grimaces, la plupart l’ingurgite en se disant que c’est toujours mieux que la cigüe. Après tout, 3000 ce n’est qu’une minorité d’obscurantistes à ranger à côté des platistes et autres bas du front. C’est pratique de faire croire à 200000 personnes qu’ils ne sont que 3000, ça les empêche de se rassembler et puis ça rassure les esclaves de la SS, enfin jusqu’à ce qu’ils aient besoin de soins et qu’on les stockent dans les couloirs pour cause de COVID.

        2. MCA

          Merci à MILDRED pour la vidéo postée en commentaire chez Tandonnet.

          Nous sommes vraiment dans ce cas :

          https:/ /www.youtube.com/watch?v=4BWY7gbw-Tk&t=45s

      1. Écureuil

        Pas d’accord. La vaccination obligatoire rendra le passe définitif, puisqu’il sera la meilleure manière de s’assurer que l’obligation vaccinale est respectée.

        1. MCA

          A partir du moment où une troisième, puis une quatrième dose etc… sera obligatoire, le seul moyen de contraindre les gens à s’y soumettre sera d’invalider la pass de ceux qui refuseront les picouses.

          Donc, dans cette logique le pass ne disparaîtra jamais.

          On a affaire à un processus itératif :

          1 – pas de picouse, pas de pass

          2 – pas de pass, pas de boulot, pas de voyages etc…

          3 – nouvelle obligation picousale:

          4 – invalidation des pass valides au bout de « n » semaines

          5 – goto 1

          1. Vovi31

            Je reviens du centre ville de Toulouse. Malgré le temps maussade, beaucoup de monde dans les cafés… Pas de problème pour la carte de fidélité, ils vont tous y adhérer sans retenue.

      2. Pierre 82

        C’est la position qu’a adopté les délégations FO et CGT dans la boite où je bosse: rendre la vaccination obligatoire pour tous.
        Le syndicats sortiront grandis de cette histoire, c’est certain…

      3. MCA

        La « vaccination » généralisée implique le pass « vaccinal » et le pass « vaccinal » est le porte ouverte au pass numérique et la notation sociale à la chinoise.

        Alors croire que la « vaccination » généralisée justifie la disparition du pass « vaccinal », c’est en effet possible à ceci près que ça ne supprimera pas le suivant.

        En réalité le vois simplement un changement de nom; de pass « vaccinal » il deviendra pass numérique quand le dernier des mohicans sera picousé.

        De plus, vous ne trouvez pas étrange que ce système s’étende à tout l’occident pratiquement « en même temps » sans concertation avouée…?

      4. MissKat

        C’est la fin du pass sanitaire..

        Mais le début du pass vaccinal , youpi!

        Pire que l’étoile jaune en somme, ah nan pardon « z’on qu’à se vacciner »

        et là… à part vivre en communauté de rebelles Amish en autarcie dans le maquis, à part l’exil , je ne vois pas …
        Il va falloir tenir sur la durée

        1. Theo31

          L’exil intérieur, c’est très facile en fait. Très facile de boycotter tous les commerçants avec pass, très facile d’organiser sa vie sociale et ses loisirs avec un minimum d’interactions.

            1. Malancourt

              Justement les jeunes! Je comprends bien qu’on a envie de vivre quand on est jeune mais c’est LEUR avenir qui se prépare, alors ils devraient être les premiers à résister au pass.

              1. Pheldge

                je me souviens que « de mon temps » les jeunes – moi le premier – n’étaient pas très doué, pour faire passer la raison avant l’affect, alors un demi siècle plus tard* avec la génération biberonnée à Twitter et Instagram, je te dis pas …

                *p’tain, ça me donne le vertige d’écrire ça, je préfère pas imaginer quand je serais vraiment vieux, comme le Papet, ou pire MCA … 😉

  14. Reddef

    Nous sommes dirigés par glands leurs mécaniques va se gripper et tout va s’ effondrer les petits malins moins écolos ,plus réalistes récupéreront la mise .

  15. Miniac

    Cet article sur le Thorium est vraiment l’hôpital qui se fou de la charité, manière de dire que si la France n’en a pas, c’est que c’est de la merde…  » En clair, les Chinois vont peut-être révolutionner la filière du nucléaire, mais ils vont aussi rajouter un souci supplémentaire à tous ceux qui s’inquiètent de la prolifération nucléaire. » Quand on sait que la principale sinon la seule raison d’avoir développé les réacteurs à uranium, c’est la production de plutonium militaire…

      1. Miniac

        Pas la version civile sous licence GE, mais la technologie utilisée en provient en grande partie,et a été financée par le militaire. Sans les réacteurs à eau lourde pour produire le plutonium militaire et la propulsion des SN, pas sur qu’on aurait des REP aujourd’hui… Le civil n’a jamais pu obtenir les fonds nécessaire pour explorer une autre voie comme le Thorium…

    1. bob razovski

      Sans rentrer dans le détail, beaucoup de technologies utilisées dans le « civil » ont été développées par et pour le « militaire ». Que les réacteurs à uranium en fasse partie n’a rien d’étonnant.

  16. Theo31

    Les prix de l’immobilier flambent également et celui du nombre d’assujettis à l’IFI va exploser. Méchanculé le millionnaire national socialiste honteux sera-t-il exempté de le payer ?

    Faudra faire un grand sourire lors de la pénétration.

    1. Miniac

      Le seul fait d’avoir un immobilier qui flambe est à lui seul le signe d’une décadence d’une société en reproduisant le même mécanisme que les brevets: A un moment donné, une génération a obtenu un avantage compétitif et bloque toute concurrence jusqu’à sa mort ou plus, empêchant la génération suivante l’accès aux mêmes avantages…

      Sans concurrence, il n’y a pas de développement, à fortiori quand cette concurrence touche les besoins fondamentaux au sens du cerveau reptilien: logement, nourriture, santé… A partir de là, toute l’énergie est focalisé sur l’accès bloqué à ces ressources primaires, d’abord par un appel à l’état comme en ce moment en France, puis ensuite, par la guerre civile… Ce n’est qu’une question de temps…

      La seule solution pour briser cette spirale, c’est la liberté de concurrence, qui passe donc par la liberté de s’établir…

      1. Arthur H

        Ce que peu semble comprendre, c’est que l’argent, ou plutôt la valeur, se déplace.

        Parce que les loyers sont bloqués et que les propriétaires ne peuvent virer les locataires (mm si je ne suis pas contre le préavis de 3 mois) alors deux conséquences arrivent: les propriétés sont moins entretenues dans le sens où les proprio investissent moins d’argent dans leur entretien et le prix de vente augmente.

        Pourquoi ? pour simplement récupérer cette valeur lors de l’exit. Car la valeur du stock de capital, incluant le patrimoine, se regarde à son coût d’entretien et le bénéfice, le loyer (le rendement investissements par rapport aux gains). Rien de nouveau sous le soleil.

        C’est un peu comme dans le ciné: les sub ont tuée les producteurs et les spectateurs car les premiers ne prennent plus de risques (scenar, acteurs … blablabla) et les seconds ne paient pas vraiment le prix de ce qu’ils regardent.
        Autre effet de bord: les barrières d’entrée pour faire un long metrage sont grandes en terme d’argent car sur un budget de 700K-1M, petit budget mais budget pour un premier vrai long, alors vous payez 50% de charges. Et je passe le fait que les sub étant données par une poignée de médiocre alors tout devient politique … ciné is dead ni plus ni moins.

        Dans le fond, que ce passe=t=il ? et bien nous voyons les affres du communisme (ils disent socialisme car c’est pour faire moderne et ne pas dire qui ils sont / les experts marxistes le disent, le socialisme est le chemin vers le collectivisme … lollllll).

  17. douar

    Le chèque « alimentation » va être sur les rails d’ici peu?
    Pas de raison, les matières agricoles sont en hausse, la France et l’Europe œuvrent pour réduire la production en réglementant à qui mieux mieux et en poussant vers plus de bio.
    D’ailleurs, pour le bio, ça commencerait à sentir le roussi en lait en particulier:

    lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/lait-bio-le-pari-risque-du-haut-de-gamme-1344091

    La consommation a fortement baissé au premier semestre…et la production s’envole, « grâce » à des subventions pour inciter à la « conversion ».
    Résultat, le prix du lait bio se rapproche du conventionnel mais avec des coûts de production nettement supérieurs.
    Encore une mission réussie.

    1. Aristarkke

      Ce rapprochement de prix doit surtout résulter de devoir arriver à vendre des quantités de la production, autres qu’anecdotiques dans la filière des magasins boboïdes. Filière qui ne suffit visiblement pas…

    2. Miniac

      Le problème est plus complexe… Le coût de production du bio n’est pas tellement plus élevé si la production est pensée en conséquence. Maintenant, un agri conventionnel qui se converti en utilisant le même matériel et les mêmes méthodes qu’en traditionnel, pesticides et engrais en moins, aura un coût de production unitaire déraisonnable…

      Ensuite, il ne faut pas confondre coût de production et prix de vente… C’est comme quand on nous dit que le blé augmentant de 20%, la baguette va augmenter de 20% alors que le coût du blé dans la baguette n’est que de 10%…

      En vendant ainsi 3 fois plus cher un produit bio qui ne coute à produire en sortie d’exploitation que 20% de plus, il est normal que les consommateurs le supprime à la moindre difficulté… Mais ça n’a rien avoir avec le coût de production. Cela a à voir avec la marge excessive prise par le distributeur…

      1. baretous

        même sans être bio, une vache qui fait du lait en allant brouter l’herbe au champ fait 1/3 de lait en moins.une partie de qe qu’elle ingere compense une perte d’énergie plus importante ( météo, déplacements) que la vache en stabulation libre toute l’année

        1. Miniac

          Tout à fait mais mettre 1/3 de vaches de plus dans un champs ne coute rien, le prix de l’ha de prairie à la location étant négligeable… Par contre, cultiver du mais pour produire 1/3 de lait en plus pour le même nombre de vache coute bcp d’argent en matériel et de temps…

          C’est là ce que ne comprenne pas la majorité des agriculteurs qui se convertissent en Bio pour avoir des primes… Le Bio est rentable par diminution des charges et non par augmentation de la production à n’importe quel prix…

          Le Bio est un modèle Low Cost… Et au final, on gagne plus d’argent avec un Flexbus qu’avec un TGV…

            1. Roanna

              Rien à voir avec le sujet précédent.
              Je crois que t’avais un problème avec ta fille et son employeur.
              Si tu ne l’as pas encore entendu, écoute un peu ça:

          1. Theo31

            Le Bio est un modèle Low Cost…

            C’était le modèle sous ce bon roi louis le quatorzième. Une très grande réussite. On se demande vraiment pourquoi on a fini par en changer.

            1. Miniac

              Le Bio, non en tant que Label, mais en tant que pratique cultural est l’avenir, tout simplement parce que faire 30 quintaux ha n’abime pas la terre, mais 130, si, juste pour exporter pour toucher des aides qui n’enrichissent qu’une minorité au dépend de la majorité… C’est la même chose que la pêche… Et 30 quintaux/ha suffisent largement pour nourrir l’ensemble de la population française… La France a été autosuffisante dans les années 50-60, il n’y avait aucun besoin de pousser plus loin les rendements au détriment de la terre (et des mers)…

              Les gens doivent s’apercevoir qu’un produit agricole n’est pas un produit d’exportation mais la satisfaction d’un besoin de nourriture pour la population d’un pays, sans entamer le pouvoir de renouvellement naturel de la terre du pays,

              Donc, par définition, le principal aliment en Egypte ne devrait pas être le riz, et si l’Egypte à besoin d’importer du riz, c’est tout simplement parce que la population est trop nombreuse localement… Et ce n’est pas aux autres pays à massacrer leurs terres pour assumer les pb de controle de natalité en Egypte ou en Afrique, au détriment de sa propre population à long terme, pour enrichir une minorité d’agriculteurs…

              C’est l’exemple de l’Espagne qui a exporté en 30 ans la quasi totalité des réserves d’eau douce de sa population, parce qu’une tomate, c’est 95% d’eau…

              Le débat est donc bien plus large et demande bcp plus de réflexion que la simple critique du bobo parisien…

              1. La population française a augmenté de 42% entre 1960 et maintenant donc a minima il faudra consacrer 42% de terres en plus par rapport aux années 60 à la production vivrière pour couvrir les besoins français. Ou augmenter les rendements d’autant à surface constante.

                1. Miniac

                  Oui, mais le problème n’est pas le manque de terre ou le Bio en tant que label, le problème est d’avoir une agriculture durable, c’est à dire sans chimie et dans deforestation, cad sans suppression des habitats naturels pour faire des champs de 400ha d’un seul teant pour faire passer des engins du gabarit de ceux utilisés dans des mines à ciel ouvert…

                  En d’autres termes, peu importe le label, mais le mode de production ne doit pas porter atteinte à l’habitat naturel ni à la capacité de régénération naturelle du milieu. C’est valable pour l’agriculture, la pêche ou la chasse… Et sa dépend de spécifité particulier d’un sol et d’un milieu.

                  Exemple précis: le Comté. Il n’y a quasiment aucune différence entre un Comté bio et un « normal » car le cahier des charges est suffisamment restrictif. De même il n’y a aucune différence entre un vin bio aujourd’hui et les méthodes de production traditionnelles, car c’est toujours seulement du souffre et du sulfate…

                  Je viens d’ailleurs de faire passer en Bio les parcelles de vigne du grand père… Le raisin ira toujours à la coopérative en non bio, donc pas payer plus cher… Mais malgré ça, il y avait la queue de fermiers pour reprendre en Bio, parce que de toute façon, le rendement en AOC est limité, donc cela ne sert à rien de pousser le rendement, mieux vaut économiser sur les pratiques culturales. Et je retrouve un mode de culture qui ne s’accompagne pas de déversement de glyphosate et de pesticides à deux pas de la maison…

                  Donc peu importe bio ou pas, c’est la préservation de la capacité de régénération du milieu qui compte. Et il y a aujourd’hui largement les moyens d’avoir un rendement suffisant pour alimenter toute la population sans entamer cette capacité. Mais biensur, le lobby FNSEA qui ne survit que grâce à des aides à la production et à l’exportation sera toujours vent debout contre ça…

                2. Miniac

                  https://www.agriculture-nouvelle.fr/rendement-agriculture-bio/

                  Article de Nature, 25% de rendement en moins en moyenne MAIS justement à l’agriculteur de s’adapter car c’est très disparate selon les cultures… Bref, comme je le disais, on doit penser bio et non se convertir en bio en continuant d’utiliser les mêmes méthodes…

                  Le pb n’est pas ces 25%, le problème est le même que partout en France: la sur-règlementation qui empêche d’exploiter correctement pour compenser ces 25%…

                  Alors qu’exploiter en Bio devrait compenser ces 25%, la chaine d’audit et de controle, de réglements absurdes comme l’interdiction de soigner un vache et j’en passe annule une bonne partie des gains… Alors, on donne des aides, comme partout ailleurs, ce qui, comme partout ailleurs, ne marche pas…

              2. Husskarl

                « Donc, par définition, le principal aliment en Egypte ne devrait pas être le riz »

                Parce qu’il y a une frontière ? Et pourquoi ne pas subdiviser par région ? Ou par ville ?
                Débile.

                1. Miniac

                  Ben oui, la nature adore les frontière… On appelle ça des plaines, des plateaux, des montagnes, des déserts, des fleuves…

                  Quel,est le but de l’Etat et donc d’un pays ??? Avant tout, assurer la sécurité de ses citoyens, sécurité dans tous les sens du terme. Cad sécurité physique extérieure, armée, intérieure, police, énergétique, et aussi alimentaire…

                  Et comment peut on assurer la sécurité alimentaire de ses citoyen 80% de la nourriture du peuple est importé ?

                  C’est la même chose que la sécurité énergétique avec le pétrole, le gaz, etc…

                  Donc, pas si débile que ça finalement… Enfin, quand on y réfléchit un peu…

              3. Semaphore

                Parce que le cycle de l’eau, qu’on apprenait autrefois aux garnements de huit/neuf ans, a disparu lui aussi? Comme cela subrepticement ? Encore un méfait du RCA, forcément !
                Donc là où pousse du melon, ce doit être devenu du désert depuis le temps qu’ils en font pousser, vu ce que cela immobilisé comme eau par unité.
                Pauvresse de Cavaillon!

                1. Miniac

                  Le cycle de l’eau prend un certaine temps, c’est exactement ce que j’écris… Et c’est exactement le problème de l’Espagne… Si une nappe se reconstitue de X m3 par an, tu ne peux pas produire 2X tonnes de tomates au dessus pour en consommer localement X tonnes et en exporter X tonnes… Tu n’en produis que X tonnes pour ta population, et comme ça le cycle dure infiniment… Et rien à foutre des finlandais qui veulent des tomates en hiver…

                  C’est le même problème que l’extinction de la morue de Terre neuve aussi… On ne peut pas pêcher plus de poissons qu’il n’en nait…

                1. MCA

                  D’ailleurs le problème de l’eau en agriculture est assez surprenant.

                  Je cultive environ 60 m2 de début avril à fin septembre et je déverse en moyenne 43 tonnes d’eau sur cette petite parcelle pendant cette durée…

                  Impressionnant non?

                    1. MCA

                      Tsss, tsss, alarmiste !

                      Il y en aura toujours, l’eau consommée est pompée dans mon puits, quand j’arrose elle retourne en majeure partie par gravité / infiltration dans la nappe phréatique d’où elle provient.

                      Seule conso réelle, l’électricité nécessaire au pompage d’icelle, mais comme elle est d’origine nucléaire, pas (trop) de méchant CO2 qui tue les petits zoziaux, fait fondre la banquise et permet aux ours blancs de s’adonner à la pratique du surf sur glaçon.

                      Comme tu peux le constater, écolo est un métier à plein temps… 😉

                    2. Pheldge

                      n’importe quoi, la terre étant plate, tout le monde sait bien que l’eau provient du Grand Réservoir, qui est rempli par la pluie parcimonieusement. A cause des négationnistes comme toi, on mourrirra bientôt de soif ! 😀 😀

                    3. MCA

                      Mourir de soif?

                      Si tu t’abreuvais plus souvent à la rivière intellectuelle qui coule en ce lieu, ta craintes d’une mort prochaine serait apaisée, 😉

                  1. Pierre 82

                    MCA 18 septembre 2021, 20 h 59 min

                    Quand vous parlez de 43 tonnes d’eau sur 60m2, vous comptez la pluie?
                    Ça fait quand même un bon 700 mm par an, soit une pluviométrie moyenne pour nos régions.

                    1. MCA

                      @Pierre 82 19 septembre 2021, 9 h 38 min

                      Non,

                      j’ai mis un compteur à la sortie du puits et 43 m2 c’est la différence entre sept de l’année précédente et sept de l’année en cours. C’est assez remarquable car cette consommation est à peu près identique d’une année sur l’autre à 1m3 près.

                      La pluie c’est en plus, sachant que quand il pleut, on n’arrose pas 🙂 , mais ici il pleut assez peu pendant la saison estivale.

                      C’est en Charentes Maritimes (Ile d’Oléron), région très ensoleillée en été où un jardin a vite fait de griller s’il n’est pas arrosé copieusement, d’où cette consommation importante.

                      Les nappes se rechargent en automne/hiver où la pluie est de la partie, d’autant que la nappe n’est qu’à 7 m donc l’eau de pluie a vite fait de s’infiltrer sans compter les drains d’épandage souterrains de toitures et autres surfaces qui l’alimentent également ainsi que les marais d’eau douce qui avoisinent.

                    2. Pheldge

                      @ MCA: avec le temps que tu passes à commenter et lire ici, et là, je suppose que tu sous-traites le jardinage de tes 60 m², surtout que pour retourner la terre ou bêcher, le déambulateur – même équipé de pneus neufs, comme tu le mentionnais hier – c’est pas idéal … 😉

                  2. Roanna

                    Vous habitez au Sahara?
                    Un calcul rapide nous donne 4L/m2/jour en moyenne ou un arrosoir tous les 2m2. Pas mal!
                    Enfin des plantes qui ne se plaignent pas de la soif
                    Sans compter que pendant cette période il doit bien tomber qq gouttes.

      1. Theo31

        Les actes d’amour sous les couette comme tous les loisirs seront interdits sauf pour les écolos dont beaucoup rêvent de réduire la population mondiale de 90 %.

    1. Pythagore

      Soirée boite de nuit à Münster, entrée réservée aux vaccinés ou guéris.
      83 personnes infectées sur 380. Enfin bon que des symptômes légers. Grâce à la vaccination, bien sûr, sinon c’aurait été l’hécatombe, il faut donc continuer. Le faite qu’il s’agissait d’un public plutôt jeune ne compte pas, non, non.
      Cela ne remet en rien en cause le principe du filtrage ni l’efficacité de la vaccination, non, non.

    2. Nemrod

      Si le Covid revient cet hiver même en vaguelette…je sens bien le gros merdier dans les hospices ( j’en ai marre de cette novlangue…ehpad )…vu que les employés vaccinés feront pas de tests même enrhumés.
      Bon faut bien mourir de quelque chose …remarquez.

            1. MCA

              D’ailleurs toutes les personnes traitées par ce médicaments ont été ravie de son efficacité; preuve en est qu’aucune n’est venue se plaindre.

              Le Dr Véran est un excellent médecin, je penses que nous pouvons lui faire entièrement confiance.

                1. Pheldge

                  ouais, c’est ça, tu nous la joues ravi de l’accroche ? 😉

                  NB: pardon MissKat, l’humour aide à prendre un peu de distance face à des questions très sensibles et délicates. C’est une protection à laquelle je recours, pour ne pas me laisser dépasser, voire submerger.

              1. MissKat

                Ils ont d’autres combinaisons aussi
                Le père de mon amie a été achevé avec morphine+benzodiazepine

                ils ont refait ça en Guadeloupe avec un autre mélange mortel , il y avait un témoignage d’une infirmière , il faudrait que je le retrouve

      1. Dr Slump

        « j’en ai marre de cette novlangue…ehpad »
        Moi aussi, mais pourtant, les hospices, les hôpitaux n’existent plus, pas au sens premier, en tant que lieux d’hospitalité. Ca n’en était déjà plus vraiment avant le début du harcèlement covidiste, mais maintenant c’est clairement fini : y’a discrimination à l’entrée.
        Et on ose dire que le Moyen Age était un « âge sombre »… Civilisation de merde.

        1. Miniac

          Ah le Moyen Age, c’était au contraire l’age d’or…

          « La corvée (du latin corrogare, « demander ») est un travail non rémunéré imposé par un souverain, un seigneur ou un maître à ses sujets et dépendants, qu’ils soient de statut libre ou non. La corvée est d’environ 3 jours par an en moyenne »…

          Maintenant, qui peut me donner le jour de libération fiscale en France afin de vérifier que c’est bien le 4 janvier ???

      2. MCA

        @Nemrod 18 septembre 2021, 22 h 26 min

        ( j’en ai marre de cette novlangue…ehpad )

        On retrouve ça partout :

        Mal voyant, mal entendant, personne à mobilité réduite, séniors, présentiel, gouvernance etc…

        Nous n’avons pas encore eu droit à « mal comprenant » mais ça ne saurait tarder.

        Société de tarés !

          1. MCA

            @MissKat 19 septembre 2021, 10 h 00 min

            Quand il y a des jumeaux ou plus, ont dit comment?

            Je n’arrive pas à comprendre le but de cette tentative permanente de déstabilisation si ce n’est de vouloir détruire à tout prix le dernier refuge qui reste à l’individu; à savoir la famille et les valeurs morales.

            Faire perdre volontairement tous les repères aux individus avec des coups de boutoir permanents aux valeurs ancestrales de l’humanité en se servant de toutes les déviances possibles et imaginables portées en exergue pour y parvenir, voilà ce que j’en ressens..

            J’y vois une volonté et un projet satanique.

            1. durru

              Je conseille une nouvelle fois de lire Hannah Arendt, notamment « La nature du totalitarisme ».
              Elle explique la nécessité pour le pouvoir totalitaire d’arriver à une parfaite atomisation de la société. Et ça fait déjà des dizaines d’années que ça dure…

          2. Pheldge

            y’avait aussi, pour ne pas discriminer les transgenre, « les règles arrivent aux personnes ayant un utérus » … pour bien montrer qu’il y a deux types de femmes, les avec et les sans, mais qu’au final, ce sont toutes des femmes …
            Et ça peut se symétriser en « les personnes avec un pénis », encore que là ça se complique, vu que pour les trans F–>M la chirurgie esthétique promet la construction d’un appendice …

            1. Opale

              Tout comme il ne faut plus parler de lait maternel mais de « lait humain », c’est discriminant pour les hommes transgenres qui voudraient donner le sein, enfin.
              D’ailleurs un homme qui devient une femme c’est un homme transgenre, ou une femme transgenre (ça va dans quel sens) ? C’est tellement compliqué, de mémoriser toutes ces cases….

            2. Yanka

              Tout ça, c’est des couillonnades. Il faut en rire ouvertement, et discriminer à tire-larigot et en fanfare. Je ne me gêne jamais. Les dingues, chez les dingues, et au gnouf s’il nous emmerdent !

              1. Nemrod

                Suis d’accord, je dis ce que je veux et quand je veux.
                Le seul truc important est que ces dingues ne me dérangent aucunement s’ils vivent tranquilou leur dinguerie sans emmerder personne.

                1. MissKat

                  En France je suis encore plus préoccupée par ça:
                  Et c’est pour cette raison que j’ai sorti mon gamin de l’école.
                  Changement de civilisation, ce n’est plus la France que j’ai connue et dans laquelle je fus heureuse les 35 premières années de ma vie
                  Les Fds ne s’en sortiront plus… et je ne comprends pas comment c’est possible de se laisser détruire comme cela et de collaborer à son propre anéantissement surtout

                  cop col
                  ALERTE WOKE ! Intoxication dès la maternelle ! Un livre pour les enfants des éditions Milan : tous les méchants sont blancs, tous les gentils sont «racisés», avec en plus un encart BLM !https:/ /twitter.com/lolaCoh82550541/status/1439813332454842372

                  et c’est clairement la fin de l’Occident ( à l’ouest) avec ces connards de BFM « qui veut aller travailler dans une entreprise dont le « board » est à majorité des hommes blancs de plus de 50 ans: personne
                  Il va falloir mécaniquement en passer par là pour que les choses avancent..

                  cop coll:
                  En Grande-Bretagne, un orchestre se sépare de 14 musiciens blancs pour « prioriser la diversité »

                  https:/ /twitter.com/BFMTV/status/1438844250381291524

                  1. Higgins

                    https:/ /www.lefigaro.fr/vox/culture/zhang-zhang-ou-est-la-justice-quand-on-renvoie-des-musiciens-classiques-parce-qu-ils-ne-representent-pas-la-diversite-20210916

                    1. Aristarkke

                      Ils finiront bien par dire que les notes noires sont discriminées par rapport aux blanches.
                      Et que dire des rondes???…

              2. Pheldge

                Des couillonnades, oui, mais elles sont de plus en plus imposées, par nos politiques en mal de progressisme… Et on n’entend personne qui s’y oppose !

        1. Pierre 82

          Un ancien hospice que je connaissais, vieille maison vénérable et majestueuse, mais plus aux normes, avait été abattu il y a une vingtaine d’années pour faire place à un ignoble bâtiment comme notre génération arrive à en produire par bataillons entiers.
          Seul subsiste encore une inscription sur une pierre qui n’a pas été détruite (par remords?) a été déplacée dans le parc attenant. Il y est écrit en grand: « Hospice des vieillards ». Deux gros mots sur une seule inscription.
          Cette manie qu’a notre époque de démolir systématiquement ce qui était beau, de le remplacer par des horreurs qui ont des durées de vie ne dépassant pas 40 ans, et de les renommer par des appellations imbéciles, style EHPAD.
          Tout ça pour une seule raison: dire qu’on a abandonné ses parents à l’hospice contient une charge de de culpabilité. Ça sent la lâcheté et la saleté. Tandis que quand dit qu’on les a placé en EHPAD, ça donne l’impression qu’on fait un sacrifice financier pour qu’ils soient placé dans un endroit propre.
          Alors que la réalité, c’est qu’on n’a pas envie de les avoir dans les pieds, et qu’en fait, on les laisse crever tous seuls dans un endroit stérilisé, avec du personnel qui va juste empêcher qu’ils crèvent dans leur merde, en leur empêchant même la compagnie d’un clébard à qui parler. En espérant que ça ne dure pas trop, parce que ça douille.
          Comme je l’ai déjà dit à mes enfants, je préfère crever dans mes urines que de finir mes jours dans un de ces trucs.
          L’ehpad est pour moi un des symboles majeurs de notre décrépitude morale, qui aboutit d’ailleurs à la décrépitude mentale que nous connaissons aujourd’hui, et bientôt la décrépitude matérielle.
          Société de tarés, comme vous dites.

          1. MCA

            « Comme je l’ai déjà dit à mes enfants, je préfère crever dans mes urines que de finir mes jours dans un de ces trucs. »

            Je préfère?

            Vous n’aurez pas le choix.

            Sauf à avoir le courage d’écourter volontairement votre existence.

            Exception faite d’être malade au point de ne plus se rendre compte de la situation, c’est bien ce courage là qui manque à ceux qui finissent dans ces lieux.

          2. MissKat

            C’est un sujet douloureux
            La vieillesse est un naufrage
            il faut parfois faire un choix pour sa propre survie, sa propre santé mentale, et celle de sa famille, de ses enfants
            S’occuper de son parent, dément, incontinent, incapable de s’habiller seul, de se laver seul, désinnhibé cad se balade a poil et pisse sur le tapis, dilapide son argent, se lève a 2h du mat et sort se promener en pyj , se fait dépouiller par des « amis qui lui veulent du bien » c’est juste … horrible
            On croit qu’on va pouvoir gérer la décrépitude physique, mais ce qui pose réellement problème c’est la démence, l’alzheimer.. et c’est fréquent. Ces personnes ne savent pas qu’elles sont malades, et peuvent refuser l’aide, devenir hostiles, voire agressives
            Il faut être costaud pour se faire appeler « maman » par sa propre mère, ou « sortez de chez moi madame, je n’ai pas besoin de vous  »

            C’est certain qu’arrivé à un certain âge, il faudrait prendre ses dispositions avant que cela ne soit trop tard, et ne surtout pas culpabiliser ses enfants.
            Personnellement j’ai passé plusieurs années de ma vie à m’occuper de mes parents, cela m’a couté ma vie privée, personne n’est préparé à ça!
            Je considère maintenant que le rôle d’un enfant c’est d’assurer à son parent la meilleure aide et les meilleurs soins possibles, et non pas de me sacrifier , sacrifier mon enfant et ma vie pour lui, ce qu’il n’aurait d’ailleurs jamais souhaité.

            1. Pierre 82

              Faut croire que j’ai eu de la chance avec mes parents, morts à 85 et 87 ans, à 8 ans d’intervalle « d’une longue maladie », comme on qualifiait jadis le cancer.. restés à la maison (presque) jusqu’au bout avec 5 enfants et au moins 3 petits-enfants qui passaient tous les jours, et au moment le plus critique, une infirmière pour quelques soins et la toilette.
              Il est vrai qu’ils avaient toute leur tête et qu’ils étaient d’un naturel aimable, ce qui, reconnaissons-le, est appréciable.

              1. MissKat

                Oui absolument, vous avez eu de la chance.

                La démence est un vrai drame
                ou aussi terrible la maladie dégénérative: la lente descente aux enfers, bloqué dans un corps douloureux qui ne fonctionne plus
                Très honnêtement, j’ai des personnes de ma famille décédées de cancers en l’espace de 1 ou 2 ans.. et c’était « moins pire » car ces personnes avaient le temps d’organiser « l’après » et gardaient leur tête
                J’en parlais avec mon amie dont le père est décédé en 15 jours du covid, on se dit qu’il n’a pas été témoin de sa propre déchéance, qu’il est parti très vite, mais cela n’a pas été un enfer pour lui et sa famille durant des années. Il commençait sérieusement à se dégrader et a être dependant.
                Ma grande peur c’est que mon père soit nourri bientôt par sonde, avec toute la souffrance, les escarres qui vont avec.
                On n’impose pas cela à nos animaux, pourquoi laisser des humains dans cet état?
                J’avoue que je n’arrive pas à avoir un avis sur la question de l’euthanasie, mais en ce qui me concerne, je préfère partir sans être un fardeau pour mon fils et sans attendre la mort pendant des années dans l’impuissance et la douleur. Je ne veux pas lui faire porter ce poids là, la vie est déja assez compliquée comme ça.

                1. Pierre 82

                  Ceci étant, il y a énormément de personnes abandonnées dans les ehpad, par des familles qui ont sans doute mieux à faire que de rendre visite à leurs vieux parents.
                  Il y a certes des gens qui ont toujours été détestables, qui ont accumulé assez pour « se payer un ehpad », en font voir de toutes les couleurs au personnel et à leur entourage et terminent seuls comme des merdes, à l’image de toute leur vie, en fait.
                  Tant que l’ehpad est vu comme une résidence où un personnel qualifié et respectueux s’occupant des vicissitudes inhérente à la perte d’autonomie, que les visites sont nombreuses, et qu’on sympathise avec les voisins, pourquoi pas?
                  Mais quand on voit comment ça se passe en vrai, quand j’allais voir la grand-mère de mon épouse, ou une de mes tantes qui y ont fini leurs jours, je trouve ça déprimant au possible. Des gens seuls qui tournent en rond et qui perdent la tête, ma tante qui me disait que sa voisine de chambre n’avait eu aucune visite depuis un an, et qu’elle trouvait encore des excuses à ses enfants « qui habitent loin » alors qu’ils étaient à une centaine de kilomètres à peine.

                  1. Nemrod

                    Je suis d’accord.
                    Mon père a fini sa vie avec un Parkinson avec de la démence sénile et je remercie la Providence qu’il ai pu finir sa vie chez lui.
                    Grâce à ma mère qui a été admirable et aussi la famille autour d’elle.
                    Providence bien aidée par mon père qui a eu tout de même la lucidité d’abréger ses souffrances en ne s’alimentant plus lors de sa seule et ultime hospitalisation… »pourquoi vous ne mangez pas « ?
                    « j’ai mes raisons »…je suis le seul a avoir entendu ça et je le réentend tous les jours.
                    De toutes façon il avait connu l’Ehpad pour sa mère et il la visitait tous les jours et je me doutais bien qu’il ferait tout pour pas y finir.
                    Franchement c’est pire qu’une prison et le Covid a encore accentué ça.

                    1. Pierre 82

                      C’est effectivement l’épisode covid qui a mis en évidence de manière éclatante la profonde inhumanité de ce mode de fonctionnement.
                      Qu’y a-t-il de plus inhumain que d’empêcher un homme qui va mourir d’être entouré des siens?
                      De les enfermer dans leur chambre, où ils se laissaient mourir de tristesse, juste pour que les statistiques du directeur d’ehpad ne nuisent pas à sa carrière?
                      Qu’y a-t-il de plus inhumain que de refuser d’essayer de les guérir, puis de les piquer dès qu’ils commençaient à avoir du mal à respirer, comme on aurait piqué un chien aveugle, sans même lui donner l’occasion de se revoir sa famille, ou même un prêtre. Même les condamnés à mort y ont droit.
                      Et l’abjection suprême a été de priver les familles d’honorer leurs morts. C’est d’ailleurs à torts partagés vu que beaucoup de familles pétaient de trouille, et que la situation les arrangeait. Ils exigeaient seulement un certificat de décès dûment tamponné, afin de pouvoir régler la succession.

                      Traiter la vie comme si c’était juste une douleur.
                      Traiter la mort comme s’il s’agissait d’enlever les immondices.

                      C’est quand j’ai vu ça que j’ai compris que notre société avait complètement dérapé, qu’elle n’avait plus rien d’humain, et qu’il convient moralement de la faire disparaître.
                      Une telle société ne mérite plus de vivre.
                      Ou alors elle devra implorer le pardon de Dieu pour s’être égarée à ce point.
                      D’où mon repli sur mon Aventin.

                    2. MissKat

                      C’est terrible et ça fait de la peine ce que vous racontez sur les Ehpad en France.
                      Après oui, des parents agés, autoritaires ou maltraitants qui à la fin se retrouvent tous seuls, il doit y en avoir beaucoup.
                      C’est pas évident à gérer, ça: j’ai un ami qui a accompagné sa mère pendant 15 ans en Ehpad, qui était une espèce de folle alcoolique maltraitante complètement toxique, il faut être vraiment sain mentalement et faire un travail sur soi pour garder de la compassion et ne pas chercher inconsciemment à se venger!

                      Ici en PL , il y a de tout niveau maisons de retraites, la plupart des familles n’ont pas les moyens, et ça reste presque un luxe mais globalement, il y a plus de respect de la personne agée, beaucoup plus d’affection donnée, les petits plats, les petits gateaux, le thé apporté dans la chambre, l’aide en fonction du degré d’autonomie. ( par ex pas de rituel de toilette en 4mn 43 secondes le matin tiré du lit à 6h parce que c’est comme ça) Ma mère n’est pas enfermée, je la sors quand je le souhaite, je m’occupe de sa santé, je surveille . C’est une maison de « vieillesse tranquille » comme ils appellent ça. Il y a 4 aides pour 11 dames, ce qui est beaucoup, dans une ambiance familiale avec jardin, salon cheminée. On n’oblige pas au masque, ni à des protocoles débiles. J’ai vu les dames qui prenaient ma mère dans leur bras pour un calin, jamais vu ça en France, pas dans la culture. Pd la phase pandémie, les visites étaient possibles à l’extérieur, ou même par la fenêtre. Il existe aussi des centres plus importants mais quand on y met le prix, ( 4 fois moins cher qu’en France) je pense que le service est vraiment meilleur.
                      C’est parfois la moins pire des solutions

                    3. Nemrod

                      Trois choses sont pour moi une rupture majeure qui motivent mon état de quasi sécession
                      – la mise entre parenthèses du dernier adieu aux défunts…pour cause de Covid…franchement une société a ce point de couardise est déjà morte.
                      – la légalisation du meurtre de foetus viables et même à terme dans l’indifférence quasi générale
                      – la séquestration obscène des vieillards en ehpad.

                  2. MissKat

                    @nemrod
                    Je rajoute
                    -la vaccination des femmes enceintes et des enfants avec un produit expérimental
                    -la maltraitance institutionnelle des enfants et ados par l’école, les assocs sportives
                    -Les adultes et parents non seulement incapables de protéger leurs gosses, mais les obligeant à se soumettre

                    1. Nemrod

                      Oui.
                      Ça donnerait presque le vertige l’accumulation rapide des étapes de la déchéance.
                      Stade terminal.
                      J’en ai peur.

                    2. Pierre 82

                      En réalité, le bâillonnement des enfants un des trucs qui m’est le plus pénible à accepter.
                      J’ai envie de gifler les parents qui encouragent leur progéniture à accepter ça, ou pire: les forcer à le faire.
                      Quand on est en rupture aussi violemment avec la société, il faut l’assumer, et se retirer. Par chance, je suis chrétien, et je prie pour que Dieu leur pardonne.
                      Je ne sors plus que pour aller voir les enfants, faire mes courses, aller à la messe et à d’autres activités paroissiales. Point barre. Sinon, je ne bouge plus de chez moi.
                      Heureusement que je peux faire du télétravail. Sinon, je me mettrais en repos psychiatrique.
                      Et j’attends la chute, sans joie ni crainte, juste l’appréhension vague d’une balle perdue.
                      Le combat eschatologique a déjà commencé, et se déroule sous nos yeux.

                    3. Higgins

                      @ Pierre

                      Perso, je me retrouve dans cette phrase d’Octave Mirabeau : « Ne hais personne, pas même le méchant. Plains-le, car il ne connaîtra jamais la seule jouissance qui console de vivre : faire le bien »

                    4. Nemrod

                      Je plussoie Pierre .

                      Disons que pour ma part j’ai une position intermédiaire.
                      Je ne puis être toujours sur l’Aventin de par mon métier puisque je suis 10 h par jour aux prises avec le Dragon Covidiste au sens ou il a étendu son emprise sur toute la société et particulièrement dans mon domaine.
                      Ma position est claire et connue de mes clients : Pro vaccinale si rapport bénéfice risque favorable ( réellement évalué; cad en pratique les vieux et très malades) , pro traitement précoce, antipass et rassuriste.
                      Je la trouve équilibrée et mème si elle est dure à tenir; je la tiens…je dois perdre du fric, tant pis….de toutes façon 60 % m’est volé.
                      Finalement le prix est faible pour pouvoir se regarder en face.

                      Pour ce qui est de mes rares sorties et de mes relations, je ne me plie qu’à ce que je juge utile, c’est à dire pas grand chose.
                      Et je met en oeuvre ma capacité d’entrainement à petite échelle.
                      Par exemple hier au rv de chasse, j’ai serré ostensiblement la paluche à tout le monde, embrassé les deux filles et ridiculisé le seul porteur de masque…il l’a enlevé et tout le monde s’est serré la louche…même les timorés et puis pfuit…le couvercle Covid s’est évaporé dans l’azur.

                  3. MissKat

                    Verhaeghe explique qu’on va vers un scandale 1000 fois le sang contaminé
                    j’en sais rien, mais on commence à voir apparaitre des témoignages gens vaccinés , paralysés ou à l’hosto qui expliquent qu’ils ont fait leur devoir et « qu’ils ne regrettent rien » !
                    On va avoir bientôt des gueules cassées anciens combattants du covid décorés et fiers d’avoir sauvé leur Patrie du méchant virus au péril de leur vie!
                    A ce niveau de mougeonnerie, oui c’est vraiment la phase terminale.
                    On rajoute par dessus une bonne crise eco et sociale, un peu de terrorisme, et terminé.

                    1. Husskarl

                      @Pierre

                      Je partage la totalité de votre post, voir ces lâches qui renoncent à leur dignité et à celle des autres dont ils sont responsables par veulerie m’est insupportable.
                      Je trouvais déjà auparavant, comme Nemrod, que la lâcheté intellectuelle et spirituelle était très présente mais elle se voulait (faussement) discrète. A présent c’est une hécatombe visible, et ils sont fiers les mougeons.

                      Jai crainte également pour les enfants qui auront une vie qui aura bien mal démarrée. Ces masques ne sont pas seulement inutiles et humiliants, ils sont nuisibles sur le plan mental.
                      Le combat spirituel continue et il est plus ardu que je ne l’eût imaginé.
                      Il y a des voies d’eau partout, dans cet asile, chacun perce la coque du navire pour le faire mieux flotter.

                      Le froment est passé au crible…

                    2. Dr Slump

                      @Pierre
                      Ceux qui nous gouvernent nous ont lancé dans un combat eschatologique. Mais une sorte de vraie-fausse eschatologie, parce qu’ils ne croient pas en Dieu, ne croient pas en un ordre supérieur. Mais s’ils ne croient pas en Dieu et ses lois, ils les connaissent cependant bien, et s’en servent pour manipuler les esprits.
                      Ainsi ils pensent qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent, qu’ils peuvent écraser la dignité et le libre-arbitre, qu’ils peuvent façonner le monde comme il leur plaît, que le monde s’y conformera sans résistance, et qu’ils ne subiront aucune punition, ni divine, ni humaine. En fait ils font un anti-pari de Pascal: ils font le pari qu’aucun dieu ni ordre divin n’existe, qu’ils peuvent transgresser toutes les lois et les tabous que des générations d’hommes ont transmis, et qu’il ne leur arrivera rien. Ils font le pari qu’il n’y aura rien pour contrecarrer leurs « projets », aucune intervention, aucune révélation, aucun réveil des consciences.

                      Et pourtant, en agissant ainsi, ils se révèlent au grand jour… ils commencent la révélation -l’apocalypse- qu’ils prétendent réfuter. Ils déchaînent un combat de proportion biblique qu’ils entendent en même temps démentir. Toute la perversité, le mensonge, et la malignité de ces individus se révèle dans cette contradiction, ce paradoxe qui prétend nier Dieu tout en révélant Satan, qui prétend nier le Bien tout en révélant le Mal qui les habite.

    3. Nemrod

      Quand on lit entre les lignes…seule lecture valable de ces torchons : « la grosse merde, ils ont tous la chtouille et y a plus assez de monde pour gaver les grabataires »
      gageons qu’une brigade de donneurs de leçons LREM va y pourvoir…bénévolement.

      1. Pierre 82

        La gestion de cette crise a mis en évidence ce phénomène inattendu.
        En fait, la médecine humaine a été abolie dans la tête de nos élites, et remplacée par la médecine vétérinaire.
        Ils traitent la santé de la même manière que l’économie, c’est à dire en étant persuadés qu’on peut tout piloter depuis un poste central, et du coup, on ne parle plus de nous comme des humains, mais bien comme un troupeau de bétail dont ils ont la charge.
        Et ils font de la dignité humaine ce qu’ils ont fait de l’économie: un champ de ruines, le seul domaine où ils ont des compétences.
        Il n’y a rien à conserver dans cette république, tout est pourri. Il faut la mettre par terre et reconstruire.
        Le seul et unique problème, c’est que la majorité des gens ne l’a pas compris.

        1. taisson

          « En fait, la médecine humaine a été abolie dans la tête de nos élites, et remplacée par la médecine vétérinaire. »
          Non, Pas sympa pour les vétérinaires !

          En fait, la médecine « humaine »,c’était celle qui avec ses imperfections cherchait à soigner…Comme elle le pouvait, avec plus de compassion et de foi dans ses actions, ou l’on était plutôt médecin par choix, que par position sociale ou autre.
          Elle semble remplacée par une médecine administrative collectiviste, ou l’important c’est la procédure plutôt que le malade!
          Sauf, bien sur si l’on à les bonnes relations…

          Et pour en revenir aux vétérinaires, ils sont bien plus disponibles, et souvent plus efficaces ! Les rares bobos de mes chats sont soignés bien plus vite que les miens, souvent le jour même.
          Pour moi, avec 3 semaines pour avoir un rendez vous, j’arrive guéri chez le toubib !(jusqu’à maintenant…).
          En conclusion, j’aimerais bien être soigné par un vétérinaire, qui ne préconise pas de placebo/doliprane quand ça ne va pas !!

          1. Pierre 82

            Je parlais bien sûr de la médecine vétérinaire pour éleveurs d’animaux, où le client du véto n’est pas l’animal, mais bien le propriétaire, qui gère son cheptel qui est son outil de travail, son gagne-pain et son patrimoine.
            D’ailleurs nos élites nous traitent exactement comme si nous étions leur propriété. Depuis quand demande-t-on à une vache si elle accepte de se faire vacciner? De leur point de vue,c’est pareil avec nous.

            1. Pythagore

              Ah ben non, il faut signer un papier pour donner son con sans tement éclairé.
              Mais peut-être qu’un jour nos fonctionnaires demanderont aux vaches de signifier leur consentement éclairé en lachant une bouze sur un cerfa taille A0 qui sait, on n’est jamais trop prudent.

      2. Pheldge

        poids, tension, pouls, c’est le quotidien hospitalier, dans les ehpads, ça fait partie de la veille médicale, visites régulières du toubib, etc … Les patients y viennent pour ça, c’est pas gai, gai, mais c’est un choix : quand on commence à ne plus pouvoir se suffire, et qu’on ne veut pas être une charge pour ses enfants. J’ai deux tantes et un oncle qui ont fait cette démarche. Ca m’a fait mal, quand je l’ai appris, mais à 9000 km, je ne pouvais pas faire grand chose.

  18. Husskarl

    lefigaro.fr/actualite-france/covid-19-des-medecins-et-scientifiques-demandent-a-beneficier-d-une-protection-20210918

    Les kapos commencent à flipper.

        1. Theo31

          Quand on souffle dans les bronches d’un chien, il finit pas mordre.

          Une fois de plus on inverse les choses, ce sont ces enculés de kapos qui agressent les gens et qui viennent ensuite se plaindre de leur réaction.

          Bien fait pour leur gueule.

    1. Pythagore

      « Depuis le début de la crise du coronavirus, des figures du monde médical et scientifique sont mobilisées pour partager au public leurs analyses sur l’épidémie « 
      Qd c’est Raoult ou d’autres qui « partagent avec le public », ils sont poursuivis par l’OdM mais qd ce sont ceux-là, il leur faut une protection policière. C’est très simple: respecter la charte de l’OdM et ne plus parler au public -> plus besoin de protection.

  19. baretous

    tout va bien , pas de stress.

    leroyaume uni cogite un projet de loi pour indemniser les victimes des effets secondaires…du vaccin (france soir)

    1. MissKat

      En PL aussi , des discussions ( houleuses) s’annoncent pour indemniser les victimes des vaccins
      Et des recours collectifs contre les collabos qui ont fait la promotion des vaxx ( gvt, acteurs, célebrités, journalistes)
      ici moins de 50% vaccinés 1 dose
      ça sent vraiment la fin
      Il n’y a aucune restriction, et on ne parle pas dans les mainstream de la situation en France, Italie, Canada, etc.. on ne parle pas des manifs, ils ne comprenent même pas le concept de pass vaccinal intérieur ici
      Ici j’ai l’impression que le gvt a peur que les antivax mettent le souk, alors il font profil bas
      Je n’ai pas mis de masque depuis 3 mois sauf pour aller chez un médecin ou pharmacien, mais sous le nez
      Ici on ne parle que des risques d’invasion de migrants par la bielorussie

    2. MissKat

      Aie aie.. ça sent la fin des haricots!
      Ils ont de plus en plus de mal à cacher les effets secondaires

      MAMMIE Bocock
      @mammiebocockiq
      Informations lors de la réunion FDA Vax.Le Dr Rose déclare sur la base des données du VAERS… Les risques dépassent de loin les avantages, en particulier pour les enfants. Plus de 1000% d’augmentation des événements indésirables en 202

      https:/ /twitter.com/mammiebocockiq/status/1439483183905574913

      1. Husskarl

        youtu.be/bQevYc2jX7Y?t=15099

        L’original ici, ca parle notamment de la 3eme dose, le bateau prend l’eau. Ils ont tous voter contre la 3eme dose pour 65- ans.

  20. Zakmoriss

    HS
    J ai vecu 8 ans au Lux et bossé à la commission européenne sous contrat.Un ami m’a dit hier que au Foyer européen, où jadis je trainais pour boire des coups, était préparé une soirée avec le bureau Von der leyen.26 personnes invitées.Or autotest obligatoire pour entrer.13 ne se sont pas déplacer pour une soirée bouffe et boissons offertes.Je pense on peut garder espoir en l humanité pour résister à la contrainte.
    Par contre ici en Suisse, le phare de la democratie et du respect des libertés individuelles, c’est fini.va falloir chercher un nouvel havre de paix.Car déjà qu on s y emmerde grave, alirs si en plus on nous retire le peu de loisirs pour nous contraindre ca vaut plus la peine même di les revenus sont élevés.On va vour ce que les recours vont donnés et la votation en novembre.

    1. Husskarl

      D’habitude, ils viennent tous aux soirées gratuites ?

      Oui, on cherche le nouvel havre de paix mais ils n’ont pas l’air bien nombreux si il y a la contrainte de travailler.

      1. durru

        Je suis vraiment curieux de savoir comment ils comptent s’y prendre en Roumanie ou en Bulgarie, où à peine 30% de la population est vaccinée. Une décision comme ça et tout s’arrête net, du jour au lendemain.
        Le roumain est plus difficile à apprendre pour un Français que le français par un Roumain (y’a toute une théorie là dessus, c’est pas le sujet), mais ça reste une langue latine.
        Si ça part vraiment en vrille ici, même si pour l’instant c’est pas dans mes plans, résister là-bas me semble bien plus jouable…

        1. MissKat

          J’espère que les pays visegrad vont s’associer pour se casser et dire merde à l’UE et toutes leurs conneries.
          Effectivement les langues slaves sont très difficile à maitriser pour un français , le roumain pour ma part, ne ressemble à rien non plus!
          Ceci dit, j’ai vu 2 ou 3 africains et indiens cet été avec des enfants métis qui leur parlaient polonais! c’est extrèmement rare, mais touchant

          https://tysol.fr/a71692-Vers-un-Polexit

          Polexit, j’y crois pas trop néanmoins , ceux qui veulent sortir de L’UE sont accusés d’être des traitres à la Patrie, c’est pas gagné

          1. Pierre 82

            Est-ce que ce n’est pas du plutôt à une confusion entre UE et OTAN, de croire que quitter l’UE les forcerait à abandonner le bouclier américain?
            Il ne faut jamais perdre de vue la trouille de la Russie (et de l’Allemagne aussi, mais pour l’instant, c’est sous le boisseau), qui est consubstantiel à l’âme polonaise.
            Il serait grand temps que les Polonais vivent un peu plus apaisés, notamment en se dotant d’une vraie puissance diplomatique, économique et militaire, au lieu d’attendre systématiquement que d’autres puissances les protègent.
            Il me semble que le fameux « groupe de Visegrad » veut tendre vers une alliance entre ces pays coincés entre l’UE et la Russie.
            Charles Gave a toute une théorie sur un « nouvel empire austro-hongrois » qu’il appelle de sa vœux, et qui pourrait parler d’égal à égal avec la Russie, l’Allemagne et, plus inquiétant pour l’instant, la Turquie.

            1. MadeInCH

              « en se dotant d’une vraie puissance […] militaire, »
              T’inquiète pas pour eux.
              Ils « polonisent » tout ce qu’ils peuvent de leur matériel militaire. Cad qu’ils veulent faire autant que possible chez eux.
              Exemple: Leur mortier automatique M120 RAK. Qui est pas mal. Pas aussi bon que le AMOS de NAMO, mais bon…
              .
              En discutant avec eux, et quelques uns de leur responsable de matos militaire et militaire, lors de foires d’armement (Note: Eurosatory à Paris était gratuit d’entrée pour qui voulait y entrer) il est clair que:
              – La Pologne veut faire partie d’alliance militaire pour assurer sa sécurité.
              – La Pologne SAIT que en cas de coup dur, les alliances ne servent à RIEN! Et qu’elle ne pourra ne compter que sur elle-même.
              .
              Ne pas oublier que:
              – Lors de la bataille de Varsovie en 1920 contre les forces communistes de Lénine, l’aide internationale c’était que pouic.
              – L’Angleterre a poussé les polonais à refuser les offres du chancelier allemand de l’époque de construire aux frais de l’Allemagne une autoroute et/ou un chemin de fer pour relier la Poméranie à l’Allemagne, uniquement pour provoquer un conflit entre l’Allemagne et la France, et un peu d’Angleterre derrière qui s’en va vite à Dunkerque.
              – Lorsque la Pologne s’est faite occupée par l’URSS, personne n’a rien dit. Les deux fois. La première fois lorsque c’était en accord avec les allemands, la deuxième pour les libérer des allemands et rester sur place.
              .
              La Pologne fait bien mine de jouer le jeu. Mais elle sait qu’elle est seule.

          2. Pheldge

            Pierre, je pense que c’est un argument utilisé par les antis, avec celui de menace de la fin du pognon gratuit, et que pour l’instant ces arguments touchent leurs cibles.

        1. Arthur H

          L’indulgence est relative par opposition au pardon. Les hommes d’indulgences font payer leur pardon plus tard 😉 c’est une forme d’usure mais spirituelle.

        2. Pheldge

          ah, ça, l’usure, il connait, le Papet, on peut même dire qu’il en est un témoin, depuis le temps qu’il est érodé par les siècles …
          D’ailleurs il y a ce passage de la Genèse 3:19 :
          « C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans le Soylent Green » comme quoi, j’invente rien 😉

          1. Arthur H

            Re: L’indulgence est relative par opposition au pardon. Les hommes d’indulgences font payer leur pardon plus tard c’est une forme d’usure mais spirituelle.

          2. Arthur H

            J’aime le petit et le grand véhicule indien. Ma philosophie est au croisement celle-là et de la notre.

            Celui qui pardonne à moitié (celui qui est indulgent feint le pardon, mais pourquoi?), il le fait car il applique son indulgence à lui mm, à chaucune de ses indulgences … lol. Ni plus ni moins. C’est aussi une manière de se pardonner: tu pardonnes de manière relative car en le faisant tu te pardonne, aussi, de manière relative.

            En gros, l’indulgence, c’est pardonner un peu autrui et un peu soi mm en mm temps. C’est comme si on avait un truc à se reprocher éternellement. Et comme je suis un peu Richelieu, j’ai tendance à me pardonner moi mm facilement et donc à pardonner autrui tout aussi facilement. Mais à chaque fois, une bonne fois pour toute. Point d’usure, point d’utilisation a posteriori de mon indulgence … autrui est libre. Je ne mélange pas mes pêchés avec celui d’autrui selon les circonstances.

            Amen.

        3. Covid’grenier

          Je voudrais juste savoir, est-ce que la vanne « Le retour de l’Inspecteur Ari (cette fois-ci c’est personnel) » a déjà été commise en ces lieux ? Le contraire me surprendrait 😉

              1. Pheldge

                Tiens un truc pour toi que ça vient de sortir : avec l’arrêt de la mission Barkane en Afrique, Estrosi s’est adressé aux militaires infirmiers originaire de sa ville : « Ô, Niçois, qui Mali panse … » 😉

                1. Roanna

                  Oh! le gros Malin qui pense Est…

                  « Pourquoi la psychanalyse des hommes est-elle plus rapide
                  que celle des femmes ?
                  Parce qu’il s’agit de remonter dans l’enfance et avec les hommes (politiques) on y est déjà. »

                  Au fait vous avez troqué la langue rouge pour une avec des piquants?

  21. P&C

    H.S : comment gérer une Karen des masques ?

    Je vous explique : au boulot, j’ai une directrice qui m’horripile.
    En tant que technicien, je suis sensé porté le masque tout le temps… ce qui est pénible. Donc personne ne porte tout le temps.
    Qui plus est, lorsqu’on est planté devant un ordi, c’est juste idiot.
    La dirlo en question me fait un sketche à chaque fois qu’elle me voit sans masque… et depuis elle s’est fendue d’un mail rageur à mon chef et au n+1 de celui ci.
    Mon chef me demande de m’engager (en gros, me coucher)…
    et ça m’énerve tellement que j’ai été pas loin d’agresser une pauvre caissière samedi, car elle m’avait juste enlever le sac en toile des mains pour vérifier si je l’avais bien payé.
    Quelle est ma marge de manœuvre ?

    1. Nemrod

      J’attendrai qu’elle se lasse ou bien je jouerai la mauvaise foi… »si, si je le met, Mr le Directeur, des fois j’loublie comme tt le monde mais pas souvent »
      « Même elle je l’ai vu sans ».

    2. Pheldge

      Suis les conseils de Nemrod Si ça persiste, joue la victime, après tout, si tu fais ton boulot, que tu n’emmerdes personne, plaide le harcèlement.

    3. Husskarl

      Et troue ton masque, enlève les couche qui filtrent, tu respireras mieux 🙂

      J’ai du faire psy pour vigile dans un supermarché il y a peu, il est d’abord venu me dire de remettre mon masque, du coup je lui ai dit que je n’étais par superstitieux, là dessus une conversation saine a pu débuter. Le type était en fait traumatisé de son masque et commencait effectivement à avoir de sacré effets de bords niveau visage et oeil…

      Quand les gens sont pas trop cons, il faut discuter ferme, la couche de verni étatique s’évapore.

  22. Roanna

    Dans ce cas le dialogue est rompu.
    Mettre le masque et attendre que sa sainteté le maquereau poudré décrète, pour mettre qq chances de son côté lors du prochain scrutin, que le masque n’a plus lieu d’être, ce qui risque d’arriver bientôt.

Laisser un commentaire