Comment ridiculiser l’Etat en trois minutes

Plusieurs lecteurs et mon habituelle promenade sur wikio.fr m’ont alerté sur une des dernières idioties, calibre Andouille Quintuple A, pondues par les yaourts nature et sans bifidus qui nous gouvernent : un décret du 1er mars fait rentrer en application la loi de 2004 imposant la conservation d’une brochette de données personnelles par les fournisseurs d’accès internet… La lecture du décret ne laisse aucun doute sur les deux adjectifs qui collent le mieux à ceux qui ont eu l’idée aussi sotte que grenue de pondre un texte pareil : idiots et contre-productifs.

Et pour prouver que nos élites le sont dans le seul domaine de la bêtise affligeante, je vous propose de ridiculiser l’état en quelques clics et trois minutes.

Trois minutes pour rendre une loi complètement inopérante, rouler les nigauds qui s’imaginent encore pouvoir fouiller dans votre vie privée sans vergogne, pour faire comprendre que non, l’état n’a pas, sous aucun prétexte, à fouiller dans vos correspondances, c’est très peu. Et comme c’est 100% efficace, c’est trois minutes fort bien dépensées.

Première minute

On se rendra par exemple sur ce petit article fort bien fait de Korben. Il traite des VPN, ou réseaux privés virtuels.

Hors jargon, cela veut simplement dire que les opérateurs proposés sur dans le billet permettent d’installer un petit logiciel qui va crypter de bout en bout votre connexion jusqu’à des serveurs qui vous relient au reste d’internet. Votre fournisseur ne voit qu’un paquet d’octets indéchiffrables. Quant au fournisseur de service VPN, vous en prendrez un sur un territoire un chouilla plus respectueux des libertés privés que la France, ou en tout cas suffisamment éloigné de la juridiction française pour que toute tentative d’obtention des logs provoque un bel enquiquinement judiciaire.

Ceci en tête, on pourra ensuite se diriger vers un VPN gratuit, avec la contrainte que les débits, latences et volumes autorisés ne sont probablement pas parfaits, ou un VPN payant (on en trouve à partir de 50 ou 60$ par an, ce qui est raisonnable).

Deuxième et troisième minute

Une fois le choix fait, on installe un petit logiciel sur sa machine ou on la configure, suivant le fournisseur choisi ; on trouvera assez facilement de l’aide sur des forums ou, plus simplement sur des sites qui prêchent la bonne parole sécurisée.

Internet : Serious bizness

Par exemple, iPredator fournit quelques explications sommaires mais suffisantes pour la connexion à leurs services. Change-Mon-Ip est un peu plus disert.

Bref, l’utilisation d’un VPN se traduit essentiellement par un peu de lecture.

Quatrième minute

Oui, je sais, j’ai dis trois minutes dans le titre et nous en sommes à quatre : en fait, c’est fini. J’ai accordé deux minutes pour lire un peu la documentation et la mettre en pratique. Au pire, grâce à l’utilisation habile de Facebook ou de Twitter, on pourra :
a/ dégoter un ami
b/ obtenir quelques explications complémentaires
c/ installer un VPN avec son aide.

Dans cette quatrième minute, je vous propose de savourer le résultat : votre connexion est suffisamment protégée pour contrarier les retardataires du net qui tentent, encore et encore, de le contrôler alors qu’ils sont infoutus de simplement retenir une adresse mail sans faire d’erreur.

En début de billet, j’expliquais que nos spécialités fromagères garanties sans sucre, sans gras, sans calories et sans la moindre parcelle d’intelligence étaient idiots et contre-productifs. Avec les précédents paragraphes, vous aurez pu constater qu’il faut en effet être idiot pour à ce point manquer de discernement : les gens qui veulent conserver leur anonymat vont se précipiter sur ces solutions et ne surnageront que les personnes dont l’activité sur le net est si bénigne que leurs logs promettent d’être aussi palpitants qu’une liste de course à Carrefour.

Et contre-productifs puisqu’à part ralentir marginalement le débit d’internet pour une partie de la population, absolument aucun gain ne pourra être retiré d’une telle mesure et, pire, elle va sérieusement augmenter la quantité d’efforts à déployer pour trier les utilisateurs de VPN honnêtes mais soucieux de leur vie privée des gros méchants qui, comme chacun sait, troquent quotidiennement des photos pédopornographiques contre des plans détaillés de bombe atomique en kit à monter dans son garage.

Bref : encore un ratage magnifique et la démonstration de la nullité absolue de nos gouvernants en matières de nouvelles technologies.

Et à bien y réfléchir, tant mieux.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires36

  1. brennec

    L’avantage pour les gros délinquants de ce genre de procédés, c’est qu’ils incitent un nombre toujours plus important d’internautes a jouer les espions raseurs de murailles et les fournisseurs a faire l’effort de proposer des solutions toujours plus efficaces puisque rentables. Si bien que le gros délinquant se retrouve noyé dans la masse avec des outils performants a disposition.

  2. Seb

    Je plussoie : on trouve quantité de VPN un chouia éloigné de la France qui ne génère aucun lag’… ou si peu.

    pour en rajouter une couche : il existe 2 protocoles de cryptage : le PPTP facile à mettre en place, made-in Microsoft (mais avec des failles parait-il) et l’OpenVPN qui necessite une petite installation complémentaire mais comme son titre l’indique : opensource & stabilité & cryptage à toute épreuve.

    ouf, 1 minute de + de lecture.

    Merci aux Flamby qui nous gouverne !

    Vive la Chine ! Vive l’UMPS !

  3. kwak chung seok

    I don’t understand…

    La voilà la fracture générationnelle, c’est du ressentiment de ringards que dire d’autres !

    Eh oui, mentir c’est pas beau et ça laisse des traces

  4. bpizzi

    Pire !
    Un autre décret est passé : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000023646013&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

    Il y est question d’obliger les hébergeurs à garder les informations de connexion et donc, notamment, le nom d’utilisateur et le mot de passe utilisé pour mettre en ligne un contenu.

    Le VPN ne protège pas vraiment de ce cas de figure, hormis qu’il sera compliqué de relier une identité réelle à une IP qui correspond à la sortie du tuyau VPN.

    De plus, si la mise en ligne du contenu est payante, l’hébergeur doit garder les informations de paiement qui on conduit à la mise en ligne de ce contenu. Et là, même caché derrière un VPN et à moins que vous n’utilisiez une CB volée, n’espérez pas rester anonyme.

    Cas de figure, quand Tati Zézette met en ligne une vidéo :
    1- VPN ou pas VPN, tant que l’hébergeur est en France (Dailymotion par ex.), on peut demander et obtenir de cet hébergeur de connaitre (et modifier!) ce mot de passe.
    2- Avec VPN, on pourra difficilement dire « Tati Zézette à un mot de passe zezette-69 sur dailymotion », mais on saura que le compte « ZEZ69 » sur dailymotion à pour mot de passe « zezette-69 », et modifier ce mot de passe.
    3- Sans VPN, on pourra dire que c’est « Tati Zézette » qui à posté cette vidéo sur le compte ZEZ69 avec le mot de passe zezette-69

    Autre cas de figure, quand « Jean Geek » met son blog WordPress sur un petit espace OVH :
    1- Même connecté en VPN à ovh, il ouvre son compte avec sa CB ou un RIB qui sera enregistré et mis à la disposition de la justice
    2- Même s’il poste ses messages sur son blog caché derrière son VPN, son espace chez OVH (et tous les billets qui y sont hébergés)) sont toujours reliés à sa CB ou son RIB, donc à son identité officielle de « Jean Geek ».

    Selon moi, la seule protection qui vaille la peine d’être utilisée, c’est de publier sur des services hébergés dans des pays qui respectent le secret des communications.

    J’ai dis ce que j’en pensais à Jean Dionis (@jeandionis – rapporteur de la LCEN) à ce sujet sur Twitter, mais la ligne de défense toute trouvée est « C’est pas moi qui fait les décrets ».

    J’ai même plus la force d’expliquer en quoi ce besoin systématique de légiférer sur tout ce qui touche à Internet (parce qu’on en a peur…) finira par tuer l’esprit d’entreprendre des technophiles français.

    Grâce à des lois qui veulent bien faire, comme la LCEN, et à des rapporteur de loi qui pensent bien faire, comme Jean Dionis, la France numérique du futur sera l’industrie africaine d’aujourd’hui.

    (Même pas activé mon VPN pour vous dire tout cela ;p)

  5. Heimdal

    alwaysvpn.com: excellent car on paye ce qu’on utilise. Ca coute quelques dollars seulement (exemple: 8.50 USD pour 5 GB)…

    1. Before

      C’est le prix au débit ?
      Alors c’est plutôt cher : si on téléchargeait deux films HD 1080 (mais heureusement, on le fait pas, c’est mal) ça ferait pas loin de 7.5 x 2 = 15 GB => 25.5 $ …
      Mais, bon, c’est vrai qu’une recette de bombe atomique-pédonazie, ça pèse pas si lourd que ça…

  6. cialis

    bonjour, comme d’habitude toujours tres interessante.. très utile de savoir!

    @ bpizzi
    merci pour l’info

  7. T-Buster

    cela va pousser encore plus google et consort à rester au Luxembourg…
    et puis le coup de la conservation des mots de passe… hop encore une série de serveurs qui vont migrer hors de France….

    1. Flak

      sors d’ici, troll.
      et arrete de linker ton blog mal ecrit.
      et aussi arrete de te la raconter avec ton combat, va faire un tour en afghanistan et puis reviens nous parler de combat pauv naze.

    2. Alex6

      C’est l’avantage, quand on a un blog moisi que personne ne lit, aucun besoin de VPN.
      Faudrait vraiment songer a enlever le « de », Gro* Co*.

  8. Patron Méchant

    Mais non ! Soyons positifs ! La France est leader dans son domaine : le noyautage et l’entrave. Peut-être arriverons nous à exporter ce formidable savoir-faire, dans des pays à forte devise comme la Corée du Nord, l’Iran ou la Libye.

    Juste une petite question: quel est l’intérêt pour le législateur de faire conserver les mots de passe par un FAI ?

  9. Théo31

    Puisque c’est un décret promu par notre cher premier minustre, mon prochain compte aura comme mot de passe jenculefillonafond. 😀

  10. Vallenain

    Je suis assez d’accord avec ton article mais je nuancerai un peu, la proportion des gens qui utilisent ou utiliseront à court terme des VPN doit être minuscule…

    1. scaletrans

      Quelle délicatesse dans la pensée, quelle distinction dans les idées. N’ayons pas peur des mots: le monde s’élève vers le ciel !!!

  11. Marco

    Excellent billet, sur le resserrage de la nasse… Ca commence à bien ressembler à l’internet chinois.
    Et dire que parmi les décideurs, il n’y en a pas un seul qui sait de quoi il parle. Ce n’est pas une tare de ne pas savoir ce qu’est twitter, l’Ipad ou un blog, internet en général (Jean-Louis Masson http://www.alter-oueb.fr/?p=721), mais c’est un minimum quand on reglemente de la sorte.
    Le comble, c’est qu’en même temps se tenait une conférence, au siège de l’UMP, sur l’empilement des reglementations qui tuent la liberté des français…

  12. Rocou

    Mouais, le titre de l’article est un peu racoleur. Cela me fait penser à « Fabriquez vous une montre en trois minutes » de Pierre Dac:
    – Prenez un boitier,
    – Ajoutez-y des engrenages, deux aiguilles et un ressort et vous voilà avec une montre.

    1. Oui, c’est vrai. Mais bon, reste qu’installer un VPN n’est pas très compliqué ni très long. Et que ça emmerde bien l’état.

  13. zoe

    Pas mal comme information.
    Post sérieusement bien organisé et également plutôt informatif
    C’est ma première visite sur ce site, je le mets dans mes favoris

    Ciao

Les commentaires sont fermés.