Une longue période de n’importe quoi

Si l’on en croit la presse et les économistes de l’OCDE, la France serait entrée dans, je cite, « une brève période de récession« . A lire les titres, on ne doutera pas de la récession. Brève, en revanche, …

Eh oui, l’OCDE s’est carrément lâchée sur la pauvre France qui n’en demandait pas tant. Le stagiaire en charge de l’Economie et de ce qui nous reste de Finances, François Baroin, s’est retrouvé un peu tout désarçonné devant les chiffres que l’organisme a balancé comme un tapis de bombe sur sa communication pourtant huilée.

Baroin maîtrise la situation.

Le King-Kong du jour est donc une hypothèse de croissance passant d’un peu plus de 2% à quelque chose comme 0.3%, ce qui ne fait pas lourd quand on a des soucis de tréso, et la « reprise » de 2013, à 1.4%, fait là aussi un peu pitié. Rappelons que l’état français, sous la direction générale de chasseurs-cueilleurs de framboises en milieu hostile, continuera d’enquiller des déficits bien supérieurs à 3% du PIB, déficits ajoutant une bonne grosse louche d’emprunts aux dettes déjà contractées.

Au demeurant, on se demande un peu qui va abonder à ces emprunts tant le marché semble déjà gavé comme une éponge de bar en fin de soirée arrosée. Par défaut, ce ne seront pas les citoyens / consommateurs / moutontribuables dont la tonte méthodique continue tous les jours avec des nouvelles mi-figue mi-coup de pelleteuse sur la figure.

On apprend en effet que le Conseil d’Etat a décidé de suspendre le gel des tarifs du gaz décidé par une poignée de ces chasseurs-cueilleurs décrits plus haut qui étaient manifestement partis un peu vite dans la cambrousse pour ramasser des baies sucrées.

Et en première analyse, il semble que le coup de bambous pour les consommateurs va faire mal puisque les prix auraient dû augmenter « de 8,8 % à 10 % selon les tarifs », ce qui donne une autre dimension au mot « inflation » (ou « pouvoir d’achat », si on aime rire). Le petit graphique suivant en dit aussi long :

Evolution du prix du gaz en France

Au passage, c’est une infographie Le Monde et je sais que c’est mal de faire une copie ainsi, mais tous mes lecteurs français ont déjà largement payé pour cette image réalisée à base de bonne subvention étatique, donc crotte.

Au bilan de ces agitations légalistes et tarifaires, la tribu a faim, très faim, et voilà nos bouffons revenir solidement chargés de trois fraises des bois et deux myrtilles dont une un peu cabossée. On sent que l’hiver va faire très mal. Un cannibalisme festif n’est pas à exclure.

Je vous rappelle ici les mots de l’OCDE : une « brève période de récession ». Plus on avance dans la période en question, plus on en conclut que si elle est effectivement brève, elle risque d’être aussi très très intense.

Et le Conseil d’Etat ne s’arrête pas là puisqu’il en profite pour annuler les arrêtés interdisant le maïs transgénique en France. Zut de crotte, les molécules douteuses et plants monstrueux à base de moussaka géante tueuse vont refaire leur apparition dans les verts pâturages français avec les centaines de morts qu’on peut déjà imaginer…

On frétille d’avance à l’idée que la reprise de l’exploitation des champs OGM va déclencher de nouvelles réactions épidermiques des Saccageurs Volontaires, drivés de loin par un José Bové trop content d’utiliser son immunité diplomatique de député européen à 8000€ par mois pour encourager ses groupies à commettre des actes délictueux histoire de faire parler un peu de lui pendant une période de relatif désert médiatique.

Mais politiquement, tout ceci est de la broutille puisqu’à présent, le débat entre Hollande et les Verts Europécologistes s’est déplacé pour savoir si la France devrait abandonner son droit de veto à l’ONU ou pas (une vraie question qui fait frémir tous les coeurs des Français rien qu’à son évocation), et que notre futur perdant à l’élection présidentielle se tâtouille pour savoir si François Bayrou devrait avoir un petit portefeuille dans son fraisi-gouvernement.

C’est aller un peu vite en besogne surtout qu’il ne faut pas compter sur une amélioration notable de la situation et qu’au rythme inquiétant où vont les choses, il n’est pas à exclure que pour des raisons de troubles sociaux musclés, les élections soient remises aux calendes grecques (sacrés Grecs, toujours là où on ne les attend pas).

Nobody never expects the Spanish Inquisition

Ok, je noircis un peu le tableau, mais si vous vouliez de l’optimisme et de la joie de vivre, vous iriez sur d’autres blogs ; ceux des socialistes par exemple, qui ne tarissent pas d’éloges pour leur candidat (mais si, il y en a) et qui ont compris comment redresser la France comme jamais.

En tout cas, en attendant que le Messie Socialiste nous sauve de la merde socialiste dans laquelle nous barbotons depuis quelques décennies, je peux raisonnablement avancer que la France rentre à présent dans une longue période de n’importe quoi politique.

Bon courage à tous.

Tiens, vous noterez que j'ai réussi à caser mes cueilleurs de baies, les trois François, d'un seul coup, ce qui me fait 500 points et me permet de revenir en deuxième semaine ! Habile, non ?

J'accepte les Bitcoins !

1Jawd7WBUK869WZUu9S9PmRCawdQkoS7sY

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires70

  1. Le Gnome

    Bah, le gaz de schiste a été interdit, n’est ce pas, cela nous permet d’aider les pays en voie de développement en leur payant au dessus du cours mondial, ce qui prouve l’altruisme alter-comprenant de notre pays qui garde ainsi sa virginité originelle.

    1. Pascale

      D’autant plus que l’État français vient d’accorder un prêt de qq milliards d’euros à je ne sais plus quel pays d’Afrique, ai-je lu il y a qq jours je ne sais plus où. Ou bien d’annuler la dette de ce pays envers la France. Enfin, on l’avait encore dans le baba de quelques milliards d’euros.

    2. JFDuroudier

      On pourrait aussi se poser la question de l’hallali contre le gaz de schiste en France, s’il ne coïnciderait pas avec l’arrivée du tuyau North stream, gaz russe, dont une entreprise française est partie prenante et qui viendrait le concurrencer ! les prix du gaz ont baissé de moitié aux Etats Unis en 20 ans avec ce produit ! la concurrence c’est la liberté disait Bastiat, mais pas pour nos zélites françaises, qui préfèrent, ce que l’on appelle (Madelin) : le capitalisme de connivence…

  2. BucheronAuvergnat

    Bonjour,
    Afin d’être cynique, je me permets de rajouter: j’ai hâte qu’on en finisse, que l’édifice fissuré s’écroule avec les politiques dedans. Au moins, on pourra passer à autre chose.

    Un petit espoir tout de même, ni les chinois, ni les américains n’ont intérêt à ce que l’euro tombe…

    1. Pascale

      Le problème c’est que ça se terminera dans la rue, comme en Grèce. Nous n’en sommes qu’au début mais je crains que ça ne devienne de plus en plus saignant avec le temps et les co….ies des clowns à roulettes.

      1. BucheronAuvergnat

        Personnellement, je n’irais pas dans la rue, je fuirais en France profonde protéger ma famille et mes biens essentiels, qui ont déjà permis à mes ancêtres de passer plusieurs guerres sans trop de vagues.
        Le reste sera le cadet de mes soucis… Ça fait longtemps que je ne compte plus sur l’état et que je cherche comme tout le monde des niches pour réduire l’impact des impôts, etc.

        Je fais comme tout le monde finalement, j’abuse du système jusqu’à ce qu’il créve.

        1. JIdo

          Vous êtes un vrai socialiste quoi… ou un vrai capitaliste de complaisance (c’est pareil, non?).
          Et c’est facile de penser que tout le monde abuse, ça évite d’avoir une conscience. Mais, bien évidemment, pour beaucoup, c’est plutôt subir sans pouvoir ou vouloir rien faire pour truander…
          Décidément, ce pays est fichu…

  3. douar

    dans le domaine bonnes nouvelles, un de mes clients hier, s’étonnait que EDF avait déjà utilisé les jours d’EJP pour son entreprise, alors que le temps est plutôt clément: ce qui peut augurer des coupures de courant dès que les frimas hivernaux arriveront. Va falloir acheter des chandails.

      1. Makrim

        le tarif EJP (Effacement des Jours de Pointe) permet de bénéficier pendant 343 jours par an d’un tarif proche de celui des Heures Creuses du tarif Heures Pleines / Heures Creuses
        en contrepartie, le prix du kWh est plus élevé pendant 22 jours par an, étalés entre le 1er novembre et le 31 mars

        Ce tarif est en extinction et n’est plus disponible à la souscription.

        Mes parents utilisent ça et quand tu es dans une région plutôt douce c’est plutôt avantageux.

        Normalement ca permet donc une meilleure répartition de l’utilisation de l’électricité les jours de pics de consommation (grand froid principalement) il est donc parfaitement idiot d’utiliser ces jours alors que l’hiver n’a pas commencé.

  4. Florian

    Hier soir vers 19 heures, un résidant Alzheimer d’un EHPAD s’est enfuit et a atterri malencontreusement sur un plateau TV, pour nous expliquer, que « non la France n’entre pas et ne sera pas en récession, mais aura simplement une croissance faible ou nulle »…Ah les ravages des prescriptions multiples chez les personnes âgées! En tout cas, j’espère que d’honnêtes citoyens l’ont raccompagné dans son unité protégée…

  5. BucheronAuvergnat

    Concernant « la brève récession » qui s’annonce, c’est curieux mais je comprends « la terrible récession qu’on va prendre de front ».

    Comme l’a dit un célèbre rugbyman lorsqu’il s’est fait pété le nez à cause d’un tampon:  » heureusement que j’avais mon nez, sinon je l’aurais pris dans la gueule! »

  6. eheime

    « Au passage, c’est une infographie Le Monde et je sais que c’est mal de faire une copie ainsi, mais tous mes lecteurs français ont déjà largement payé pour cette image réalisée à base de bonne subvention étatique, donc crotte. »

    :))))

  7. infraniouzes

    De quoi se plaint-on ? Tout va pour le mieux. . . .

    • Le gaz va augmenter de 10% d’ici peu. Vous avez entendu la CGT Énergie monter au créneau pour défendre le consommateur pressuré par tous les bouts ? Pas fous les syndicats. Plus le prix augmente, plus le CA augmente, plus la dotation au CCE sera rondelette.

    • La tour qui abrite la BCE à Francfort est paraît-il trop exiguë. Et hop ! on en construit une plus haute, plus grande, plus confortable…. Et pour qui sera la facture en fin de compte ?

    Tout prouve que l’argent coule à flot. N’écoutez pas les mauvaises langues vous parler de crise….

  8. kelevra

    commentaire de tsonga apres sa defaite aux masters face a federer : »si federer n avait pas joue au tennis cette annee j aurais remporte plus de finale »
    ca me rappele un certain johnny au dakar qui arrivant avec une heure de retard « si on etait pas tombe en panne pendant une heure on serait arriver une heure plus tot »

  9. eheime

    La gauche nous parle de veto à l’ONU et de d’abandon de centrale (meme si avec le prix du gaz qui monte déjà il n’y aura probablement jamais une seule centrale de fermée )

    La « droite » va pénaliser les gamins de 12 ans au lieu de 13 et les mechants antiradars vont etre mis hors jeu.

    Un peu comme deux gamins qui joueraient au chateau de sable sur une plage japonaise un certain 11 mars 2011.

  10. Pascale

    Quand je pense qu’ils ont voté un budget déjà en déséquilibre en se basant sur une croissance à + de 1% (si ce n’est plus), alors qu’ils savaient très bien, dès le départ, que c’était faux, je me dis que ces types sont des criminels.

    1. gnarf

      Baroin a demande que des sanctions penales soient prises contre l’agence qui a sorti pendant quelques heures une note de la France degradee suite a une bourde.

      Je souhaite sanction penale contre Baroin si le taux de croissance sur lequel est base son budget est surestime de plus de 1%.

  11. Pascale

    «  » »Au passage, c’est une infographie Le Monde et je sais que c’est mal de faire une copie ainsi, mais tous mes lecteurs français ont déjà largement payé pour cette image réalisée à base de bonne subvention étatique, donc crotte. » » »

    MDR

    1. Calvin

      J’aime bien l’adjectif « brève ».
      C’est purement qualitatif et subjectif, et non daté.
      « Bref », à l’échelle géologique, c’est des dizaines de milliers d’années.
      D’ailleurs, l’augmentation du niveau de la mer sera important « à brève échéance » (comprenez, pas tant que les membres du GIEC sont encore en vie, mais peu de temps après).

      Merci d’avoir fait remarquer qu’en ce moment, le(s) « François » (ancien nom du Français) est synonyme d’incompétence, tant à Bercy, qu’à Matignon, que dans les Pyrénées Atlantiques ou en Corrèze (en attendant l’Elysée, MDR)

    2. Théo31

      Vu comme c’est parti et vu les chiasseux qui dirigent ce pays, c’est 10-20 ans minimum, dans le meilleur des cas. Pendant ce temps, l’agonie sera longue et très douloureuses. Ceux qui auront compris qu’ils se font enfiler feront leurs valises, comme ceux qui l’ont compris et mis les voiles depuis longtemps.

      CPEF

  12. something

    « la France rentre à présent dans une longue période de n’importe quoi politique. »
    Ce que nous connaissons depuis trente ans n’était donc pas n’importe quoi, on a eu chaud ! :D

  13. Before

    Au passage, je recommande vivement de voir le film « L’attaque de la moussaka géante ».
    Un morceau d’anthologie à prendre au 214ème degré, mais dont l’histoire est nettement plus crédible que les pipeaux de nos gentils gouvernants….

  14. Namor

    Mais parmi nos wannabe président, y en a t il un (ou une) qui propose, qu’à l’avenir on ne vote que des budgets équilibrés voire même excédentaire (je reconnais là j’y vais un peu fort) ?

    Un peu comme Ron Paul, le candidat qu’éludent quasi systématiquement les MSM, pour ne pas que le bas peuple ait la mauvaise idée de voter pour lui.

    1. Before

      C’est ce que proposait Bayrou en 2007.
      Mais cette fois-ci, sera-t-il candidat ? Pour qui appelera-t-il à voter sinon ?
      Je ne comprends pas pourquoi les journalistes ne nous informent pas sur ces questions primordiales ?!
      Serait-ce un complot ?

      1. ANT1

        Il faudrait deja, a mon avis, arreter de parler de deficits de l’Etat en % du PIB, car le PIB n’est pas le budget de l’Etat. 3 ou 4% de deficit, on a l’impression que c’est assez peu.
        Si nous parlions du deficit par rapport au budget de l’Etat, les francais pourraient voir que la situation est bien plus critique.

        1. Namor

          au final, Bayrou président, c’est pas plus effrayant que Hollande, puis une fois au pouvoir on lui rappellera sa promesse ……
          Et la il nous dira : à l’heure actuelle ce n’est pas possible, mais on y travaille.

          Plus ça va, plus je me dis qu’on va descendre loin, très loin dans la fosse à Caca collant, et on va pas rigoler.
          Note on sera pas surpris, contrairement à beaucoup de nos compatriotes.

          Mince consolation

  15. Glam

    pour l’instant tous les fonctionnaires recoivent leur paye si je ne m’abuse, donc tout va bien.
    Quand ca va se tarir, il vont commencer a tout casser et faire des exactions horribles dignes de leur statut mais pour l’instant tout va bien!

    1. deres

      Je te rassure tout de suite. Le non paiement des fonctionnaires n’arrivera jamais. Ceux qui prennent les décisions sont aussi des fonctionnaires alors la paie c’est sacré. Si ils n’ont plus d’argent, ils ne paieront plus les factures, ce qui causera par contre des faillites d’entreprises en série avec le chômage qui va avec. Et ils créeront avec application immédiate des nouvelles taxes confiscatoire. Un achat par l’Etat sera équivalent à une réquisition. Autant toute décision de réforme de la fonction publique doit être étalée sur au minimum 10 ans pour ne pas brusquer les pauvres petits, autant ils ne prennent pas de pincettes avec le reste des français. La machine judiciaire que l’on croyait à tort inefficace quand il s’agissait de nous protéger sera utilisée à plein pour faire taire toute tentative de résistance. Pour une fois, les juges seront brusquement solidaires du gouvernement et oublieront leur discours d’indépendance des pouvoirs … Je ne crois pas trop à la révolution dans la rue de ce côté là. Si révolution il y a, c’est du côté de ceux qui n’ont aucun acquis social et qui vivent la précarité qui compense les avantages des autres.

      1. Nicolas

        « Pour une fois, les juges seront brusquement solidaires du gouvernement et oublieront leur discours d’indépendance des pouvoirs … »

        Juges qui, comme un seul homme, se sont mis au service de Pétain..

        « Le non paiement des fonctionnaires n’arrivera jamais. »

        Hum..
        Ce n’est pas grave : on les baisera pendant leur retraite.

      2. bruno

        « Le non paiement des fonctionnaires n’arrivera jamais. »

        Ca reste à voir ; je suis d’accord qu’ils sacrifieront tout le reste d’abord, mais ils n’auront peut-être pas le choix.

        Voir par exemple en Grèce, où les fonctionnaires étaient de vrais coqs en pâte, avec des revenus qui avaient doublé en 10 ans : et bien, ils se sont quand même pris entre -25% et -40% sur leurs revenus en l’espace de 1 an…

  16. infraniouzes

    J’ai cru entendre à la radio (RTL), il y a peu, que la France versait de l’argent à la Chine pour l’aider à développer des énergies vertes, et ce dans la cadre des accords de Tokyo.
    Je rêve ? Je vous autorise, si c’est inexact, à me pincer très fort pour que j’émerge de mon cauchemar.

    1. Before

      C’est inexact.
      C’est dans le cadre des accords de Kyoto et non pas Tokio.

      (en fait j’en sais rien, mais pourquoi pas ? rien ne m’étonne plus)

  17. drôlerie

    … En parlant d’hypothèses de croissance, citons le rapport de M. Marini au nom de la Commission des finances du Sénat, le 8 septembre 2011 (il y a moins de trois mois):

    « · Pour 2011, le Gouvernement ramène sa prévision de croissance à 1,75 %, contre 2 % selon la prévision associée au projet de loi de finances,la loi de programmation des finances publiques (FPFP) et le programme de stabilité 2011-2014.

    En effet, comme cela est indiqué dans le commentaire de l’article 1er du présent projet de loi de finances rectificative, compte tenu des résultats, encore provisoires, des premier et deuxième trimestres, pour des raisons purement comptables, la croissance devrait être comprise entre 1,5 % et 2 %.

    · En ce qui concerne l’exercice 2012, le Gouvernement retient également une hypothèse de croissance de 1,75 %.

    Cette hypothèse a été jugée optimiste par certains commentateurs. Ainsi, selon un consensus d’économistes interrogés par l’agence Reuters, la croissance de l’économie française pourrait être inférieure à 1,4 % en 201287(*).

    Selon la « doctrine » de la commission des finances, rappelée de manière constante depuis plusieurs années, il convient de retenir systématiquement une hypothèse de croissance égale à la croissance potentielle de longue période de l’économie française, de l’ordre de 2 %. En effet, il n’est en pratique pas possible, à l’automne d’une année donnée, de prévoir avec une précision satisfaisante la croissance de l’année suivante, comme le montre le graphique ci-après. Une croissance systématiquement de 2 % permet en revanche d’être sûr de ne pas se tromper de beaucoup sur longue période. »

    J’aime beaucoup le dernier paragraphe.

      1. Flo

        En août 2 % de croissance pèpère.
        Le 24 : paf! premier plan de rigueur
        Le 8 septembre on révise à 1.75 %.
        Fin octobre le 1er ministre s’aperçoit que non finalement zut ça va être que 1 % : re paf! plan d’autérité avec budget « le plus rigoureux depuis 1945″.
        Fin novembre rezut ça sera que 0.3 % mais là pas rerepaf le stagiaire nous assure « qu’il y a des marges de manoeuvre et pas barouin pardon besoin de 3 ème plan »
        On nous prend pour des glands.

  18. Pandora

    Et l’État qui vient de détruire les dernières doses de vaccin anti-grippe commandés lors de la « pandémie » décrétée par Dr Bachelot ?

    Voilà enfin des économies (de stockage) !!
    Bon d’accord, pas beaucoup.

  19. boissoudy

    je préférais lire en conclusion que le pays était foutu; le « bon courage » qui prend sa place est autrement plus annonciateur de l’imminence de la catastrophe que nous attendons tous. Le vocable à tirer de certains commentaires serait « guerre civile, passion française », peut-être?

      1. Stéphane

        Effectivement. CPEF, c’est has-been, maintenant tout le monde le devine. L’étape suivante c’est « bonne chance » – là, on a encore une chance de toucher l’esprit de quelques personnes qui ne devinent pas l’ampleur de ce qui attend le peuple français.

        Cassandre a dû éprouver des sentiments bizarres, par moments.

  20. BA

    Mardi 29 novembre 2011 :

    Italie : rendements records pour une adjudication de dette.

    L’Italie a dû accepter mardi un rendement record depuis la création de la zone euro de près 8 % pour pouvoir émettre 7,5 milliards d’euros de papier à trois ans, un niveau qui place le coût de sa dette a un niveau de plus en plus difficilement soutenable.

    La Banque d’Italie avait comme objectif de placer entre cinq et huit milliards d’euros de papier, et la demande a approché le haut de cette fourchette.

    Les obligations à trois ans BTP ont été adjugées à un rendement record de 7,89 %, après 4,93 % lors d’une précédente adjudication du même type fin octobre, a précisé la Banque d’Italie.

    Le ratio de couverture s’est élevé à 1,502.

    Pour le papier à huit ans, le rendement moyen est ressorti à 7,28 %, avec un ratio de couverture de 1,538.

    Les obligations à 10 ans ont été adjugées au rendement de 7,56 %, avec un ratio de couverture de 1,335.

    En Belgique, les rendements des obligations d’Etat à court terme ont atteint un plus haut depuis novembre 2008 lors d’une adjudication de dette à trois et six mois également réalisée mardi.

    http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/reuters_00403450-italie-rendements-records-pour-une-adjudication-de-dette-255706.php

  21. juni palacio

    L’état connait sa 1ère défaillance : retards importants dans le versement des bourses de l’enseignement supérieur. J’aimerais voir qui seront les suivants pour reconstituer le fil de la clientèle électorale.

    1. Aloux

      En même temps je crois que c’est assez habituel ce genre de retards de paiement en fin d’année, sauf que d’habitude personne n’y fait attention.

  22. BA

    Jeudi 1er décembre 2011 :

    Le Trésor espagnol a émis jeudi pour 3,75 milliards d’euros d’obligations à 3, 4, et 5 ans, soit le maximum qu’il souhaitait emprunter, mais la tension des marchés s’est fait sentir, l’obligeant à concéder des taux d’intérêt en hausse.

    Les taux ont augmenté par rapport aux dernières émissions similaires, passant au-dessus de la barre symbolique des 5 % :

    – 5,187 % pour les obligations à 3 ans (contre 4,782 % lors de la précédente émission),

    – 5,276 % pour celles à 4 ans (contre 3,639 % la dernière fois)

    – et 5,544 % pour celles à 5 ans (contre 4,045 % avant), selon la Banque d’Espagne.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___L_Espagne_emprunte_375_mds_EUR_le_maximum_prevu_mais_les_taux_montent011220111112.asp

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)