Quelques liens d’intérêt économique certain

Et parce que la vie n’est pas faite que de politiciens pourris mais aussi de nouvelles économiques bizarres, douteuses ou intéressantes, je vous fournis ici quelques liens d’intérêt qui pourront, à l’occasion, alimenter de quelques données supplémentaires vos réflexions quotidiennes.

On m’a gentiment pointé ce lien de Forbes qui détaille le plan de sauvetage qui a été mis en place à Chypre et arrive à la conclusion, entre les chiffres fournis par les autorités responsables d’un côté, et les chiffres mondialement connus de l’autre, que les banques qui sont maintenant considérées comme en défaut (Laiki et Bank of Cyprus) ne le sont pas pour les raisons invoquées :

My supposition here is that these two banks were the basic commercial banks for the island. All that hot/dirty/foreign money was floating around in smaller banks that the islanders themselves didn’t really use. And those are the banks that are currently just fine.

En substance, les banques qui ont calanché sont les banques commerciales utilisées par le péquin chypriote moyen. En revanche, les banques d’affaires, notoirement remplies de cet argent provenant de défiscalisations et d’opérations offshores parfois mafieuses, se portent comme un charme. Et le journaliste d’expliquer, de façon assez convaincante, que si les banques commerciales se sont retrouvé en si mauvaise posture, c’est essentiellement suite aux promesses électorales et aux dépenses calamiteuses d’un gouvernement dirigé par … un communiste (Demetris Christofias), le tout au milieu d’une union monétaire (l’Euro) qui ne laisse guère de place aux amateurs et autres branquignoles : ces banques commerciales semblent en effet être les seuls à avoir investi massivement en bons … grecs et chypriotes.

Autre petit lien d’intérêt qui permet de réfléchir en ces fraîches soirées d’avril : il s’agit des analyses d’un certain Jim Reid de la Deutsche Bank basées sur les indices manufacturiers et sa conclusion n’est pas très réjouissante (mais sommes toutes logique) puisqu’il prédit une assez sévère dégringolade des indices boursiers dans les mois à venir :

At the moment the US equity market is 7% above where the ISM suggests it should be (was fair value last month before Monday’s disappointment), with the UK, Spanish, German, Italian and French markets 13%, 13%, 14%, 19% and 33% above where their respective PMIs suggest they should be.

Pour la France, le pronostic s’établit ici sur une petite pente de 33%… amenant le CAC autour de 2500 points. On peut en penser ce qu’on veut, mais il ne faut pas perdre de vue que les niveaux actuels sont soutenus par on ne sait pas trop quoi, d’une part, et d’autre part, que certaines fissures sont apparues dans des marchés qui sont pourtant réputés incassables (qui a chuchoté « immobilier » ?) Bref : évitez la bourse les prochains mois, le consensus sur un avis de tempête semble se former.

Pour terminer, je voudrais vous soumettre cette très jolie infographie sur la monnaie numérique BitCoin, dont j’ai déjà parlé dans ces colonnes, et qui permet de remettre les pendules à l’heure concernant cette monnaie dont le potentiel disruptif est encore très mal évalué par les politiciens (moins par les banquiers centraux).

Bitcoin infography

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires45

  1. hussarbleu

    On nous a dit que Chypre, c’était l’économie de casino, avec des avoirs bancaires de 7 fois le PIB…. Certes, certes… mais que dire du Luxembourg, où le même rapport est de 21 ? est-ce parce que JC Junker fut président de l’Euro-Groupe ?

    Quant à la situation chypriote, elle était connue au moment de l’adhésion à l’Europe, et également lors de l’entrée dans la zone euro…

    Et la libre circulation des capitaux, alpha et oméga de la pensée européenne depuis 1999 ? comment justifier d’avoir bloqué les banques et surtout les comptes des chypriotes en les empêchant de déplacer leur argent ?

    J’ai très envie d’utiliser à partir de maintenant le bulletin de vote que H16 nous a si obligeamment fourni….

  2. mario

    Les deux banques commerciales avaient été remarquées (dans les explications de justification du blocage des comptes) pour une exposition très forte aux dettes grecques et bien sûr chypriote.
    Probablement aidées en cela par un gouvernement de l’international pour la dépense et du national pour la recette.
    Le recalibrage récent de la dette grecque a donc dû laisser de violentes traces dans leurs bilans et les empêcher maintenant d’acheter aussi facilement de la dette chypriote…
    Il y a parfois de minuscules causes mesquines à de grands évènements…

  3. Emmanuel Brunet Bommert

    Hé bien ! Neal Stephenson avait raison ! Snow Crash approche dangereusement ! (Puis viendra l’âge de diamant…)

  4. Nocte

    surévaluation de 33% ? la crise est derrière nous enfin ! et on tient l’info d’une source sûre ! F.Hollande, l’homme qui ignorait que Cahuzac a au moins un compte dans un paradis fiscal, et que son ami et trésorier de campagne a au moins 2 comptes dans les caïmans. .. l’homme qui veut moraliser la vie politique alors que la quasi totalité de son gouvernement possède un casier…

    en tout cas, si Paris dévisse à ce point, il va être très dur d’aller chercher de la fraîche ailleurs que dans l’épargne des français…

    P.S. : merci pour bitcoin je vais aller voir plus en détails.

  5. Damien

    Mouais, méfiance avec les monnaies virtuelles… Fut un temps où des egold circulaient tranquillement… Et cette liberté disparut sous prétexte de lutte contre le crime…

        1. Hum. Je crains que l’auteur ne comprenne pas ce qu’il discute. Il y a plusieurs erreurs factuelles dans son papier (confond anonymat et trace de transaction, ne saisit pas que la rapidité de validation est dépendante d’une chaine p2p,…) Bref, pas convaincu.

          1. scaletrans

            Je n’ai pas compris grand chose… sauf que parmi les thuriféraires du bitcoin, se trouvent Al Gor€ et Paul Krugman, ce qui suffit à me faire reculer.

          2. Franz

            En fait c’est l’inverse, Krugman dit du mal de bitcoin, c’est pour moi presque un gage de qualité !

    1. Nono

      Il faut plus voir Bitcoin comme un mécanisme d’échange (pour faire des achats anonymes) que comme une monnaie.

      Aujourd’hui, personne n’utilise vraiment Bitcoin comme une monnaie, a cause de son extrême volatilité.

      Beaucoup utilisent Bitcoin comme un investissement. Ils pensent que sa valeur va augmenter parce que beaucoup d’autres personne vont s’y intéresser. C’est la définition d’une bulle.

      1. Jean

        « C’est la définition d’une bulle »

        Non, c’est la définition de la spéculation. Une bulle c’est une spéculation dénuée de raison.

        1. pi31416

          Il est bon, à ce propos, de citer les paroles de Duke Nukem:

          « It’s time to kick ass and chew bubblegum, and I’m all out of gum. »

          Ça a l’air d’une blague mais ça n’en est pas une. En effet, que reste-t-il une fois la bulle dégonflée? To kick ass.

          1. Mainmain

            Cette réplique a l’air tirée de ce chef d’œuvre de Carpenter, « They Live » énoncée par Rowdy Roddy Piper (qui a dit série Z ?) :

            « I’m here to kick some ass and chew bubblegum… And I’m all out of gum. »

            Après possible que ce soit un hommage, parce que Duke Nukem vs Roddy Piper, niveau répliques qui tuent, je survis pas.

        2. Nono

          Non, non, c’est bien la définition d’une bulle.

          Si j’achète des actions Bidule parce que je pense que leur nouveau médicament va être approuvé par la FDA, c’est de la spéculation.

          Si j’achète un actif quelconque (or, immobilier, Bitcoin, etc.) uniquement parce que je pense qu’il y aura d’autres acheteurs derrière moi, c’est une bulle.

          Peu de gens utilisent vraiment Bitcoin pour faire des transactions. Ils gardent leurs pièces car ils voient la valeur monter, et savent que la quantité est théoriquement limitée.

  6. Marc Aurele

    Qu’est ce que vous croyez? je ne vois pas comment les gouvernements laisseraient filer un de leur plus grand pouvoirs, aujourd’hui largement adultéré, celui de battre monnaie et d’en conserver l’exclusivité absolue (pour mieux en abuser).

    Si vous pensiez avoir tout vu des turpitudes de l’Etat, détrompez vous, vous n’avez encore rien (mais alors là rien!) vu du coté obscur et hideux de l’attrait et de la force de conservation du pouvoir parmi ceux qui en disposent.

    Les mesures, comme d’habitude seront grosso-modo les suivantes, en crescendo:
    – désinformation + ou – grossière pour la masses et expliquer que cet argent aussi est sale, mais encore plus sale car mafieux ou terroriste,
    – lois restrictives et violence fiscale: taxation à mort pour décourager les utilisateurs, interdiction d’usage,
    – violence légale et peines dissuasives de prison (comparables à celles d’un braquage) pour ceux qui ne respecteront pas la loi,
    – assassinats politiques (ce sera encore un coup à alqaeda ou un quelconque autre pigeon), traitement commode du problème pour ceux qui persistent.
    Toutes ces mesures, rien de très nouveau, viendront très certainement dissuader les quelques rêveurs parmi nous qui n’ont jamais vécu la real-politik de l’autre coté de l’écran tv. Avis!

    1. JS

      Mouais avant qu’un pouvoir s’effondre on le pense toujours indestructible.

      Votre discours me fait penser à ce que disait bcq de Magrébins il y a encore peu, juste avant que leurs gouvernements prennent le bouillon.

      Avis! 😉

  7. Alex6

    h16, quand le consensus s’accorde sur une baisse a venir des marches, c’est en general un excellent signal d’achat et tres souvent le signe du debut d’un nouveau cycle haussier.
    La correction recente est venue poser les cours et les matieres premieres sur des supports tres puissants. Il faut imperativement attendre une cassure nette de ces niveaux avant de prendre des positions a la baisse et ne surtout pas liquider ses actions sur ce seuil.
    Les corrections sur matieres premieres devancent tres rarement les corrections sur indices, c’est en general l’inverse due aux reallocations du cash des actions vers les matieres premieres. L’evolution de l’euro par rapport aux autres devises n’appuient pas du tout l’hypothese d’un crash boursier a venir, notamment la paire EUR/USD.

    1. La Coupe Est Pleine

      « quand le consensus s’accorde sur une baisse a venir des marches, c’est en general un excellent signal d’achat et tres souvent le signe du debut d’un nouveau cycle haussier. »

      => Pour moi c’est déjà une règle d’or !

    2. Le consensus dont je parle n’est pas celui des marchés ou des habituels experts (qui se plantent), mais de ces quelques vilains contrariens que plus personne ne croit 🙂 C’est un peu différent. Pour le crash, je n’en sais rien (je suis sorti de bourse il y a un moment, les danses aériennes des indices, soutenues par les souffleries centrales de la BCE et de la Fed ne m’amusent plus 🙁 )

  8. Istvan

    @h16 (et aux autres 🙂 ) : spéculez-vous sur le bitcoin ou bien l’observez-vous juste ? (si ce n’est pas trop indiscret)

    1. Je regarde. Je mine un peu, pour le fun. Ça rentabilise l’électricité injectée dans la machine pendant que j’écris mes billets.

      1. Istvan

        🙂 Merci pour votre réponse.
        Vos activités de mining vous ont apporté des bitcoins « entiers » (j’ai vu des gens qui parlaient de 0.2 bitcoin gagnés en 2 mois de mining…) ?
        Par rapport à l’électricité, il semble que ce soit vraiment VRAIMENT un gouffre et LE point noir pour la rentabilité du mining (la puissance de calcul ça semble se régler avec des archis dédiées genre Avalon ASIC).
        Du coup j’ai le plan in-ra-table pour miner comme un vilain SANS PAYER L’électricité !
        Il suffit de se faire embaucher comme grouillot chez EDF et ne payer que 5 à 10% de son électricité ! Dans le pire des cas trouvé un mec qui bosse chez EDF et partager les revenus avec lui!

        Magique, non ? 🙂

        1. En pratique, ça sert juste à faire faire qq chose à la machine plutôt que rien quand je surfe (ce qui demande, soyons clair, très très peu de calcul). J’ai une config qui tourne bien donc ça la rentabilise un peu.

  9. dede

    Cher H16, je reprends l’article de mai 2011 et je lis « En substance, il s’agit de moyens d’échange de valeur répondant à toutes les caractéristiques nécessaires de la monnaie, avec les avantages que ces monnaies sont infalsifiables (car cryptographiquement sûres), décentralisées, et surtout, ne peuvent être détournées par des gouvernements ou une entité particulière »

    Je ne suis pas du tout d’accord avec vous et il me semble que les bitcoins sont une arnaque totale de laquelle je reste a l’ecart pour au moins les raisons suivantes :

    – Une monnaie est un moyen d’echanges : au vu de la volatilite actuelle du bitcoin, je ne vois pas qui peut fixer un prix en bitcoins sur un bien ou un service
    – Il est prevu (ca peut changer car on ne sait pas vraiment qui a pondu l’algorithme) que la masse totale de bitcoins en circulation est finie : une monnaie est censee soutenir les echanges d’une economie, il faut donc que la masse monetaire puisse etre reduite (ce qui ne se fait malheureusement pas) ou augmentee (ce qui se fait n’importe comment – voir l’annonce BoJ d’hier) afin de permettre lesdits echanges en fonction de l’activite economique
    – Enfin (et c’est le pire selon moi), la creation monetaire d’une banque, centrale ou commerciale se fait par un debit et un credit : dans le cas du bitcoin, il manque le debit et celui qui les met en circulation se gave de dollars

    C’est ce troisieme argument qui me fait conclure a l’arnaque et je pense que le jour ou ca va exploser, il y aura, en plus des malheureux gogos detenteurs de bitcoins sans valeur, un paquet de gens qui vont etre poursuivis pour escroquerie ou recel…

    1. a/ la volatilité n’indique qu’une chose : c’est un marché très jeune et un petit nombre de personnes peuvent beaucoup influencer sur la masse. Comparer btc à usd, par exemple, c’est comparer un acarien à un éléphant (la proportion doit être la bonne, en plus). Si elle vous fait peur, elle n’est pas un élément déterminant de ce que vaut, intrinsèquement, la monnaie en question.
      b/ bitcoin est déflationniste, comme l’or. Bon. Et après ? De la même façon que l’argent a joué le rôle de sous-monnaie face à l’or, on pourra très bien trouver une autre monnaie cryptographique pour s’adosser au btc. Je ne vois pas où est le pb.
      c/ vous avez loupé le fait que la personne qui met un nouveau btc en circulation est quelqu’un qui l’a miné (dépense d’énergie, de temps), comme le kilo d’or supplémentaire pour la mine. Même raisonnement, même procédé, même résultat. Ce troisième argument est de loin le plus faible puisque, pour le coup, il est totalement calqué sur la façon dont sont introduites de nouvelles richesses dans les marchés de l’humanité…

  10. Lib

    Putain, je saisis seulement maintenant le potentiel de Bitcoin alors que ton billet date d’il y a 2 ans. Honte sur moi.

    Ce truc peut retirer à nos dirigeants leurs deux principaux super-pouvoirs : l’information illimitée sur nos transactions, la tonte illimitée par manipulation monétaire.

    Fascinant.

  11. NoName

    Intéressant que tu parles de Bitcoin, j’avais justement lu un article de contrepoint dessus. Mais j’avoue que j’ai du mal à comprendre l’utilité de la monnaie virtuelle, ou plutôt la manière de l’utiliser. Concrètement, comment Monsieur Lambda peut il l’utiliser, et quel est l’intérêt pour lui d’acheter des bitcoin plutôt que des dollars (mis à part la manipulation monétaire) ?

    Par contre chapeau pour les infographies du site, c’est vraiment du beau boulot.

    1. NoName

      Néanmoins, j’ai l’intuition que ça pourrait être quelque chose d’énorme si ça venait à fonctionner. Le genre de truc tout à fait probable de changer notre vie quotidienne massivement et dans chacun de ses recoins dans les années qui vont venir. Prions que les utilisateurs pourront toujours garder leur avance sur l’Etat.

    2. En gros, X vend des euros pour des btc (sur une place de marché qui le fait comme MtGox par exemple). Ensuite, il peut acheter des biens et services vendus en btc (il y a des sites marchands listés un peu partout sur internet) ; inversement, on peut accepter de se faire payer en btc pour tel ou tel bien et service. On pourra ensuite échanger les btc en euros ou dollars sur les places de marché citées.

      Avantage : Alice achète 1000 euros de BTC. Bob, en Australie, rachète les BTC de Alice contre des AUD. Ainsi, les Euros ont voyagé vers l’Australie en passant par un proxy (btc) et une ou plusieurs places de marché (EUR->BTC, BTC->AUD) sans que le système bancaire soit utilisé de façon directe.

      1. NoName

        L’intérêt consisterait donc en une forme de fraude fiscale légale en utilisant une monnaie que le fisc ne reconnaît pas, ainsi que dans l’absence de régulation étatique et une forme d’anonymat des transactions ?

        J’y comprends pas grand chose, mais j’avoue que ça m’intéresse, ne serait-ce que pour voir ce que ça va donner, et aussi parce que je vois dans Internet le meilleur moyen de nous débarrasser du Gargantua étatique. Je vais essayer de me renseigner.

  12. Rhum1

    Bonjour à tous,

    J’aurais besoin de quelques infos.
    L’actu + la raison me donnent envie de « sécuriser mon épargne ».
    Et comme je ne suis pas trésorier de Flamby, je ne peux malheureusement pas tout cacher aux îles Caimans sereinement.
    Lecteur quotidien de 9:00, je vois en l’or, la valeur refuge par excellence.
    Mais, et c’est là ma question, comment en acheter ? et surtout sans laisser de trace ?

    1. … Sans laisser de trace vous obligera à aller chercher vos pièces et lingots à l’étranger. En France, c’est devenu fort délicat. Ensuite, pour les endroits, il suffit de chercher un peu sur internet les boutiques qui vendent des pièces et des lingots de façon continue depuis 20, 30 ou 40 ans, ce qui met relativement bien à l’abri des escrocs. Si la quantité le justifie, un voyage vers la Belgique, la Suisse ou l’Allemagne est rapidement rentabilisé… Et l’or prend très peu de place.

      1. Rhum1

        merci pour les infos, habitant dans le plat pays, l’investissement ne sera que plus rentable 😉

  13. jacqueshenry

    Depuis Tokyo où je me trouve encore pour quelques jours il ressort que l’impression massive de yens papier (ce qui est une image puisque tout est électronique) a poussé le Nikkei vers les plus hauts ces derniers jours. Il faut tout de même replacer les choses au bon endroit. L’indice de la bourse de Tokyo avant Shinzo Abe sous-évaluait grossièrement les fondamentaux de l’économie du pays ( quoiqu’en pensent les écolos qui croient que tout est radioactif ici) et il est donc normal que les cours aient augmenté ces dernières semaines. Pour ce qui est d’une chute pronostiquée de l’ensemble des places boursières, on n’y croit pas trop dans les milieux financiers tokyoïtes pour le moment du moins. A suivre …

    1. « on n’y croit pas trop dans les milieux financiers tokyoïtes »
      Oh, rassurez-vous : on n’y croit pas trop ni en Europe, ni aux US non plus. Ergo …

  14. mominette

    Pour Chyoren, comme me le résumait un copain envoyé d’urg’ence en support technique, c’est très simple : le gouvernement youp-la-boum démago-communiste local considère depuis longtemps ses banques comme des annexes de sa Trésorerie, ponctionne du pognon tant qu’il en rêve, et laisse à titre de reçu des genres d’asignats sans aucune valeur.

    Tout cela pour ne pas imposer ses citoyens, qui n’aiment pas ça.

    La purée chypriote est bien une afaire de gouvernement tocard, et rien d’autre. Pas la peine de mettre en cause l’UE, les méchants capitalistes mangeurs d’enfants, et autres sornettes.

    1. Cela fait deux ou trois jours que ZeroHedge en parle effectivement. Effectivement, ça ne sent pas bon.

Les commentaires sont fermés.