Made in France, E9 : « Association de malfaiteurs »

Tranches de vie ordinaires en République Démocratique (et Populaire) Française, imaginées mais pas dénuées de réalité – Épisode 9 : « Association de Malfaiteurs »

Par h16 et Baptiste Créteur.

En France, la solidarité, c’est sacré. Pour ainsi dire, c’est dans la devise du pays ! Mais c’est aussi une affaire d’huile de coude, de système D et de bénévolat, d’associations caritatives et de gens convaincus qui ne comptent pas leurs heures.

Comme Yamina, par exemple.

yamina la présidenteYamina, c’est la sémillante présidente d’une association d’aide aux personnes handicapées. Grâce aux dons collectés qu’elle va récolter tous les ans à la sueur de son front, elle organise chaque année des voyages et des évènements pour offrir à ses adhérents des moments inoubliables. Parfois, elle arrive même à les aider à s’insérer dans l’emploi grâce aux entreprises partenaires.

Mais depuis plusieurs années, malgré le redoublement de ses efforts lors de la collecte annuelle (qu’elle a intérieurement rebaptisée Yaminathon), les finances de l’association vont mal : avec l’accumulation de lois nouvelles et de plus en plus complexes, l’association a dû mettre aux normes ses locaux et ses véhicules. Entre une rampe d’accès à élargir pour que deux fauteuils puissent se croiser (l’un en montant, l’autre en descendant – et ce, même si la porte n’en laissera passer qu’un quoi qu’il arrive), des toilettes séparées entre les hommes, les femmes et … les handicapés, troisième sexe étrange de la législation, un encadrement spécifique pour la plupart des activités, l’association ne s’en sort plus. Malgré une générosité sans faille en ces temps difficiles et des économies qualifiées de bouts de chandelles selon certains bénévoles (qui doivent désormais apporter leur propre café), Yamina ne parvient pas à sortir l’association de la panade.

Heureusement, la vigoureuse présidente connait bien Michel.

michel le députéMichel, c’est le célèbre député, maire et président de la communauté de communes de la ville, dont la jovialité, le bagou et la pilosité faciale bien entretenue sont célèbres dans tout le pays. Comme il sait organiser son agenda au millimètre, il a par ailleurs du temps pour être président de nombreux conseils d’administration d’entités publiques ou para-publiques. Et c’est un homme qui connaît le monde de l’entreprise puisqu’il possède des restaurants et des bars sur le front de mer où, par chance pour lui, nombre de ses concurrents n’ont pas pu renouveler leurs autorisations. Et Michel est un humaniste au grand cœur : de façon inespérée, il a accepté d’aider Yamina.

Il y a bien certaines conditions, mais le coup de main est acquis : simplement et pour assurer, selon lui, la bonne gestion des fonds qu’il entend débloquer à l’association, il en choisira pour les prochaines années la composition de bureau. Rien de bien sorcier, on le voit. Ah, et puis, toujours pour assurer la bonne gestion des fonds, certains contrats seront passés avec des entreprises que Michel connait très bien, pour avoir travaillé avec elles depuis de nombreuses années. Et puis il y aura bien sûr l’une ou l’autre manifestation où l’association pourra se produire ce qui lui assurera une bonne exposition médiatique (et permettra d’assurer aussi une bonne gestion des fonds, ne l’oublions pas). Et sous ces conditions, Michel promet donc à Yamina une subvention qu’elle ne peut refuser.

Les bénévoles comprennent bien les enjeux d’autant que Yamina les a convaincus d’accepter. Le nouveau bureau est rapidement composé, et, la subvention versée, de nouveaux contrats sont passés. Bon, certes, ils sont un peu plus chers que les précédents, mais la qualité sera au rendez-vous et puis, on sent qu’on passe à une autre échelle. D’ailleurs, de façon presque magique, l’association bénéficie d’une couverture presse sans précédent ; des photos, où Michel serre la main de la présidente qui tient dans l’autre main un chèque de subvention tout droit sorti des doigts habiles du député-maire, font la une des quotidiens locaux, alors que les interviews des bénévoles (auxquels on a préalablement donné une trame de réponse) présentent la belle implication crédible de Michel, depuis des années, auprès de l’association. Yamina n’est soigneusement pas interviewée. Mais elle accepte sans sourciller de rester dans l’ombre puisque seuls comptent la survie de l’association et le bonheur des handicapés.

Les choses continuent de grossir ainsi de façon soutenue. Cependant, quand l’association s’implique pour soutenir Michel, quand elle organise des évènements, des happenings parfois citoyens mais toujours festifs dans des restaurants et des bars qui sont très très souvent ceux du député-maire, quand elle se prend à visiter les monuments justement inaugurés par Michel, Yamina commence à trouver cela … gênant. D’autant plus que les contrats passés lui semblent désormais très mal négociés, avec des prix qui frôlent le double (par le haut) de ceux des précédents fournisseurs. La qualité, tant vantée au début, n’est plus si souvent là.

Et là, Yamina commet une première boulette : accompagnée d’autres bénévoles, elle s’en plaint au nouveau bureau puis, devant leur viscosité à toute prise de décision un peu couillue, auprès de Michel. Qui se montre alors très vexé : son aide n’a pas trouvé la gratitude qu’il attendait, non mais franchement ! Pourtant, l’accord était clair, non ?

Dans la foulée, c’est la deuxième boulette pour Yamina : elle contacte les journaux locaux et nationaux pour leur présenter cette histoire poignante d’une association désormais contrôlée par des amis de Michel, cliente des amis de Michel, soutien visible de Michel.

much closerFlûte et zut, personne ne veut publier son histoire ! Sapristi, soit on ne la croit pas, soit on hésite puis on laisse tomber devant son récit. Pire : elle reçoit même un appel menaçant de l’assistante de Michel. Il ne faudra que quelques jours de plus pour que d’autres appels toujours aussi angoissants arrivent, parfois en pleine nuit. Yamina n’abandonne pas et persiste à contacter les journaux, forte de témoignages d’autres anciens bénévoles et présidents d’associations de la ville.

Ce matin, en lisant son journal, effarée, elle découvre son histoire reprise avec quelques judicieuses altérations qui la font passer pour une mauvaise gestionnaire aigrie et ingrate. S’y ajoute une bonne louchée de soupçons totalement infondés de détournements de fonds, afin de garder le sujet au chaud. Yamina aura beau pleurer, le regard de ses voisins, ses amis et ses collègues a déjà changé. Mais pas autant que son entité caritative, transformée en association de malfaiteurs.

Cette histoire est loin d’être totalement imaginaire. Si elle vous rappelle quelque chose, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires ci-dessous !

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires250

  1. NOURATIN

    Super Yamina! On comprend mieux, maintenant, pourquoi ils l’ont choisie comme ministre du Gouvernement Culbuto 1: elle a vraiment toutes les qualités requises. Décidément, les femmes de la « diversité », chez les Socialos, c’est ce qu’on peut trouver de mieux pour symboliser les turpitudes de l’humanité souffrante

    1. Duff

      J’etais dans le sud hier soir ou frznce 3 marseille detaillait les dernieres alliances et tractations de Gaudin et Menucci…

  2. Aristarque

    La rampe pour handicapé à double sens : MDR! Et le pire est que cela pourrait parfaitement être decreté puisque les refuges de haute montagne doivent avoir des WC handicapés! Et pourquoi qu’un infirme ne pourrait pas se faire son petit Mont Blanc, comme tout le monde, d’abord! Mille sabords!

    1. Kekoresin

      En juin 2012 des handicapés moteur on fait l’Himalaya. Enfin, ils ont été portés par une équipe de Sherpas et assistés par des gentils bénévoles grâce à des gentils dons. La presse française friandes de ces histoires pleines d’espoir et de larmes chaudes a pu titrer que oui, même pour les handicapés la montagne était accessible. En guise de conclusion, les associassions de ces biens pensants, jeunes retraités de la fonction publique en pleine forme, ont pu crier leur indignation de voir qu’en France les fauteuils roulants ne peuvent pas encore accéder partout où ils le veulent.

      Les Sherpas français sont toutefois un peu plus rares qu’au Népal et ont un tarif horaire un brin plus cher!

      1. Petit Poney

        Nul besoin d’être jeune retraité de la fonction publique pour espérer une amélioration des possibilités des personnes handicapées d’accéder à de nombreux lieux. Mais pour le réaliser vraiment, il faut avoir été exposé à la situation.

        1. Kekoresin

          Mes messages sont délibérément ironiques et exagérés. Je suis moi-même diminué physiquement mais je n’exige de personne d’avoir accès à tout et partout. Ce que je dénonce, c’est toutes ces normes souvent ineptes du fait de l’égalitarisme dogmatique qui n’a pour résultat de paralyser le système. On préfère ne pas faire que de faire petit à petit ou avec quelques compromis, ce qui à terme dessert la cause des handicapés.

          1. ironbooboo

            Paralyser le système, c’est exactement ça.
            Dans le restaurant où je travail des travaux avaient été envisagés. Il était question de faire rénover tout un escalier en pierre à l’entrée et la terrasse derrière.
            Tout a failli être annulé parce que le propriétaire n’arrivait pas à savoir s’il devait refaire à l’identique ( quartier historique ) ou s’il devait mettre une rampe ( normes ).
            Je dis failli parce qu’il a eu la bonne idée de contacter les services de la mairie. Apparemment l’escalier serait vétuste et la rénovation devient donc obligatoire dans les meilleurs délais. A l’identique ET avec l’accès fauteuil roulant donc, mais dissimulé.
            Et démerdes toi tout seul pour trouver une solution.

            Et si encore c’était utile à quelqu’un, mais en presque 4 ans là bas je n’ai encore jamais vu un seul fauteuil roulant …

        2. Nemrod

          Ecoutes Petit Poney.
          Je suis un tout petit chef d’entreprise car j’ai 2 salariés.
          Mon outil de travail est en dessous de chez moi et je vais bientôt être le dernier commerce de mon village.
          Je vais être touché par la mise aux normes évoquée.
          Je vais devoir faire des travaux qui vont engloutir plusieurs mois voir années de résultat et tout ça pour un retour sur investissement nul…Oui, nul !
          Et ne viens pas me dire que je me fous des handicapés car quand il m’arrive d’en servir un…ben je lui ouvre la porte tout simplement ( 5 fois en 10 ans car il faut une automobile pour venir chez moi), ou alors je le livre à domicile.
          Rien d’insurmontable me semble t’il.
          Conclusion : il n’ y a aura plus de commerce dans mon village et les handicapés en question ou (le plus souvent) leurs familles feront 20 ou 30 km pour avoir accès à des services équivalents.
          Comme tu dis, pour appréhender une situation, il faut la vivre

          1. Petit Poney

            Ecoute Nemrod.
            Si tu lis mon propos, tu verras que je ne me fais pas l’avocat ni le défenseur des normes telles qu’elles existent, pas plus que je ne dis que les personnes handicapées doivent avoir accès partout « sans difficulté » (exemple de la porte, que tu cites).

            Tout ce que je dis, c’est qu’il y a beaucoup à faire pour améliorer l’accessibilité de nombreux lieux. Et ça je le sais parce que je suis bénévole en milieu associatif au service de personnes handicapées, et que les difficultés, je les vois très vite. Et pourtant je ne suis en milieu urbain plutôt favorisé.

            1. Nemrod

              J’entend bien, mais ce que je veux te dire, c’est que toutes ces très bonnes intention pavent un peu plus nôtre enfer.
              Je ne passerais pas à travers et aurait les même contraintes que des structures plus grosses mais beaucoup plus loin.
              Mes clients, je les connais tous, je vais chez eux…
              Ils peuvent m’appeler n’importe quand et je déboule…
              Tu crois vraiment qu’ils ont quelque chose à gagner , les handicapés de mon bled à devoir aller à 30 km pour une porte automatique et une belle rampe ?
              Tout ça parce qu’une armée de crétin ne peuvent pas comprendre que l’on peut tout simplement ouvrir une porte.

            2. Val

              @petit poney . En tous les cas , comme d habitude en France , les efforts sont exiges des mêmes (le prive) de manière aveugle et débile et pas du public et surtout pas ou ce serait le plus utile . Ex : le métro parisien , totalement ubuesque pour un handicape, même de façon légère. Alors que chaque magasin à sa panoplie de place de stationnements handicapés désespérément vides ……

            3. Petit Poney

              Sur l’imbécilité de l’application aveugle et uniforme des normes, nous sommes bien d’accord. Mais cela n’empêche pas les efforts, qui devraient être plus ciblés. En cela nos avis se rejoignent donc. Hourra!

          2. Kekoresin

            Merci Nemrod, je me sentais un peu seul sur ce coup!

            Je suis également sensible au bien être de tous les citoyens qu’ils soient ou non handicapés. Je dénonce la frénésie contre productive qui anime le législateur sous la pression de soit disant bienfaiteurs de l’humanité. Le résultat est désastreux et le sera encore plus. Sur ce sujet, nos institutions font preuve de sensiblerie qui nuit gravement au pragmatisme et à l’efficacité.

            Aujourd’hui, il n’y a plus ou presque plus de structures accueillant les handicapés en vacances. Pourquoi? Parce que les normes changent au gré du bon vouloir de quelques têtes de choux de hauts fonctionnaires. Et quand une norme change, cela entraîne des coûts parfois faramineux. Un établissement qui veut garder une certification devra donc se plier à ces contraintes changeantes, faire, défaire modifier à ses frais mais aussi avec quelques subventions régionales du bon impôt citoyen. En 2015, point de salut, tout le monde devra s’y coller. Comme quelques années en arrière, plus de choix entre établissement fumeurs ou non fumeurs, tout le monde pareil. Bientôt sur le domaine public…La liberté fout le camp lorsque l’état décide à la place des citoyens ce qu’il est préférable de faire et de penser.

            La France coule et s’écroule lentement sous le poids de la connerie qui touche malheureusement bien d’autres domaines que celui du handicap.

            1. Eole

              Bien dit, et pourtant je suis ce qu’on appelle élégamment une personne à mobilité réduite!

            2. Jeanpierre

              HS par rapport à votre conversation mais je suis entrain de lire un bouquin sur l’évolution de la place de la clinique dans le diagnostique médical. A la révolution, le monde de la médecine a été chamboulé à deux titres : une évolution importante de la conception de la maladie et un bouleversement politique avec l’irruption de la constituante et de la convention. Il y a quelques phrases collector dont je voudrai vous faire part. Après quelques éléments pour le contexte, je vous laisserai goûter l’inénarrable cuistrerie des idéologues.

              Les médecins de la fin du XVIIIème ont mis en place avec l’état (la monarchie dans un premier temps et les autres gouvernements par la suite) des espèces d’observatoires pour détecter et combattre les épidémies. Voila ce qu’en dit un médecin en 1773 : il faut que la médecine des épidémies soit doublée d’une police. Elle veillera (après étude du terrain) à la place des cimetière, la façon d’enterrer les morts (pourquoi pas), contrôlera le commerce du pain, du vin, de la viande (!) réglementera les abattoirs, les teintureries, interdira les logements insalubres. Mais là où la cuistrerie médicale devient superbe, c’est quand il parle d’établir un règlement en fonction du territoire, « lu au prône ou à la messe » (rien à voir avec la religion : quand tout le monde va à la messe, le plus simple pour faire passer un message à la population est encore de le faire quand les gens se rassemblent naturellement). Ce règlement concerne la manière de se nourrir, de s’habiller, d’éviter les maladies ou de guérir celles qui règnent : « il en serait de ces préceptes comme des prières que les plus ignorants mêmes et les enfants parviennent à réciter ». Ce médecin peut reposer en paix. Ce que la monarchie n’a pu faire, la république s’en est chargé deux siècles plus tard. Et n’oubliez pas, cinq fruits et légumes, et bougez plus!

              L’idée de l’observatoire fait son chemin et la création de ce contrôle nécessite un contrôle du contrôle etc. Beaucoup travaille du chapeau pour imaginer un système efficace, avec des commissions, des hautes autorités, locales, centrales. C’est magnifique. Tout est proposé. Au début de la révolution, un type suggère un Tribunal de Salubrité où un accusateur dénoncerait « tout particulier qui, sans avoir fait preuve de capacité, s’ingère sur autrui, ou sur l’animal qui ne lui appartient pas, de tout ce qui tient à l’application directe ou indirecte de l’art salubre ». Bon, on a quand même pas de tribunal de la santé, mais le jugement pour exercice pour illégal de la médecine est une arme particulièrement efficace pour les médecins sur protégés par leur statut.

              Et quand la constituante s’en mêle, c’est le feu d’artifice. Un girondin ose écrire ça : « Qui devra donc dénoncer au genre humain les tyrans, si ce n’est les médecins qui font de l’homme leur étude unique, et qui tous les jours chez le pauvre et le riche (…) contemplent les misères humaines qui n’ont d’autre origine que la tyrannie ou l’esclavage ».

              Allez, une autre, du même auteur : « …de simples lois diététiques, en formant les citoyens à la frugalité, en faisant connaitre aux jeunes gens surtout les plaisirs dont une vie, même dure, est la source, en leur faisant chérir la plus exacte discipline dans la marine ou dans les armées, que de maux prévenus, que de dépenses supprimées, que de facilités nouvelles… pour les entreprises plus grandes et plus difficiles. » C’est pas beau? Des lois diététiques, l’éducation collective dans les armées. Ainsi, pour ce brave homme, « la médecine sera ce qu’elle doit être, la connaissance de l’homme naturel et social ». Ce qui donne la définition de la santé par l’OMS : état de bien être physique, mental et social d’un individu.

              Le même auteur ne pouvait éviter un pamphlet contre les riches : « Au sein de l’aisance et parmi les plaisirs de la vie, leur irascible orgueil, leurs dépits amers, leur abus et les excès auxquels les porte le mépris de tous les principes, les rendent la proie des infirmités de tout genre; bientôt… leur visage se sillonne, leurs cheveux blanchissent, les maladies les moissonnent avant le temps ».

              Une dernière pour conclure. Elle est d’un parlementaire : « … Car si la Révolution finie, nous avons encore des malheureux parmi nous, nos travaux révolutionnaires auront été vains ». Il y croit le bougre. C’est tellement beau quand la politique se mêle de ce qui ne la regarde pas.

              Désolé pour la longueur, mais j’ai trouvé ces citations tellement bonnes, il fallait que je vous en fasse part. Et comme elles datent de deux siècles, ça montre que la cuistrerie n’est pas d’hier.

            3. tabbehim

              traduction politiquement correcte que ferait un politique :
              Un observatoire sur la diététique est mis en place afin de palier aux habitudes alimentaires déviantes des personnes fragiles. Déviance pouvant être corrigé par des taxes et des stages au sein des services du ministère de la défense.
              Un autre observatoire de la salubrité avec le soutient des pouvoirs publiques lutera contre les déviances lié à la salubrité aussi bien publique que privé afin de protéger les citoyens les plus vulnérable.

            4. Vodkaman

              Vous avez tout à fait raison.

              le gros problème de la règlementation Grançaise, d’une manière générale, est sont coté binaire, on/off, auquel vous ne devez pas tendre mais arriver si vous dépassez le seuil…

              Résultat, au lieu de faire ce que vous pouvez pour améliorer ce qui peut l’être, vous calculez la cascade de nouvelles normes qui va vous tomber sur la gueule si vous dépassez le cliquet, et du coup, vous ne faite plus rien.

              Une des boites où je bossais a un jour étudié la rénovation d’un immeuble de bureaux, daté début 70’s.

              Au programme, réfection des peintures, sols, faux plafonds, installation de la clim, désamiantage et accessibilité handicapés.

              – amiante : dans les dalles de sol et colles, gaines en fibro-ciment coffrées donc pas de risque pour la santé dans l’immédiat.

              – climatisation : immeuble mal isolé, passoire énergétique, a été un court instant envisagé le remplacement des fenêtres.

              – amélioration AHP : de mémoire, le seuil se fait à partir d’un certain montant de travaux à calculer entre ce qui relève d’un entretien « normal » (peinture) et les améliorations…

              l’idée était de créer des sanitaires handicapés et de rendre l’immeuble accessible via une rampe, qui certes, aurait été un peu plus raide que la norme max (bon, pas le Tourmalet non plus), mais qui au moins aurait évité de se cogner des marches

              mauvaise idée….

              pour respecter le programme, il fallait découper les voiles en béton armé pour faire des sanitaires handicapés et élargir les portes des ascenseurs (l’accès pouvait se faire via la rampe de l’autre coté de l’immeuble qui amenait au r+1 mais un poil trop raide)

              le remplacement de la clim et des façades donnait droit à l’application de la RT 2008, inatteignable compte tenu de l’immeuble, et le simple code du travail faisait perdre un nombre conséquent de surfaces de bureaux pour créer le nombre de sanitaires suffisants…

              résultat, nous avons juste fait peintures, sols, plafonds…
              l’amiante est toujours là, pas d’AHP et on continue de cramer tout ce qu’on peut en gaz pour chauffer alors qu’on aurait pu faire 80% du job….

      2. Théo31

        Quand le gentil service public refile les jeux olympiques des handicapés à une chaine qui ne fait aucune audience, parce que les sportifs handicapés c’est sympa, mais leurs exploits n’intéressent personne, on n’a pas entendu grand monde s’indigner.

  3. Le Gnôme

    Michel est corse, Yamina sera retrouvée flambée dans sa voiture avec un p’tit trou dans la tête. L’affaire sera rapidement classée, l’enquête concluant au suicide malgré le fait que l’arme n’ait pas été retrouvée et que le corps de Yamina était dans le coffre.

    1. Aristarque

      Alors qu’ elle a été tuée au volant et que le coffre était fermé à clé …

  4. Calvin

    Un bug cosmétique : c’est indiqué « épisode 3 » dans le résumé de l’article !

  5. Aristarque

    H16 : A-t-elle bien vérifié que sa rampe à double sens soit équipée d’une ligne blanche continue pour éviter les dépassements en haut de côte?

  6. Jesrad

    Voyons… De l’argent public détourné à traver des subventions directes au monde associatif, puis blanchi via des contrats-excuses pour retourner dans la poche de celui qui s’est arrogé la décision de dépenser cet argent public en premier lieu…

    C’est marrant on dirait ce que fait la totalité de la classe politique depuis des décennies.

    1. max

      Pas besoin de détourner, le gaspillage institutionnel suffit pour entretenir des « formateurs » inutiles :

      Des milliers et des milliers d’années d’études académiques d’une utilité plus que douteuse ont été ainsi imposées depuis des dizaines d’années à des milliers de cadets, d’élèves-officiers et d’officiers. On en imagine le coût financier et surtout ce qui aurait pu être fait avec cette ressource en temps utilisé uniquement pour combler un complexe d’infériorité intellectuelle matiné de culpabilité. De même que le soldat devenait propre en devenant soldat de la paix, il fallait qu’il ait au moins un parchemin universitaire pour pouvoir être « considéré », comme si on imposait à des futurs médecins de passer aussi un diplôme de mathématiques parce que Médecine en soi c’est pas sérieux.

      http://lavoiedelepee.blogspot.de/2014/03/lanti-fabrique-des-officiers.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+LaVoieDeLpe+%28La+voie+de+l%27%C3%A9p%C3%A9e%29

  7. Aristarque

    Son petit nom dans l’ assoce, ce n’est pas Yaminagrobis, contraction de Yaminagrobi(llet)s

  8. LECOMTE René

    Dans ma commune, le maire sortant, après 6 mandats consécutifs, vient de se faire battre, malgré son affichage humaniste et progressiste. Il y a un sujet bien gardé : le choix et le chiffre d’affaire des sociétés de conseils pour les grands projets. J’ai comme le sentiment que URBA (si cher à F. Mitterrand) dont les affaires douteuses ont été auto-amnistiées par les Socialistes en 89 – 90, poursuit son œuvre en ayant réduit la voilure.

    1. infraniouzes

      Voilà bien le point faible, où le bas blesse pour l’UMPS et les cocos. A la pensée que les élus FN pourraient tremper leur cuiller dans le pot de confiture des magouilles municipales ils en sont tétanisés les bougres. Le vrai slogan des politiciens c’est:  » Touche pas à mon gâteau et à mes affaires ». En Corse, on flingue à tout va rien que pour ça. Bref, en d’autre terme; touche pas au grisbi sal…. !

      1. Nemrod

        A côté de chez moi, l’équipe sortante d’une commune historiquement rose de 1000 habitants est en passe de se faire bouler par un nouvel arrivant.
        Ce petit commerçant et son colistier se sont vus notifiés un contrôle fiscal il y a 15 jours.
        Le hasard vous joue de ces tours.

        Autre village : le maire est un toubib humaniste au grand coeur…de gauche évidemment.
        Cela ne l’a pas troublé quand il a menacé son opposant de ne pas lui renouveler son arrêt maladie s’il se présentait ( c’est le seul médecin du patelin).

        Quand on me dit que les politichiens sont des ordure mais le maire « cépapareil »…je rigole.
        Tout est pourris jusqu’à l’os.

        1. hussardbleu

          Cette histoire de « contrôleurs fiscaux à gages », en quelque sorte porte-flingues des politiques, je ne sais pourquoi, ça me rappelle l’excellent film « Missouri Breaks »…. je pense qu’un jour ou l’autre, ça finira pareillement…

        2. Jeanpierre

          Et son serment d’hypocrite, il l’a jeté aux orties? Que les politiques pratiquent le pistonage est humain. Qu’ils soient corrompu fait presque partie de la définition actuelle de l’homme politique. (et, j’y tiens, homme regroupe les femmes et les hommes). Qu’un médecin fasse un politique corrompu n’est pas exclu. Mais qu’il utilise son statut de médecin en faisant du chantage à l’arrêt de travail sur ses adversaires, ça, ça me fout hors de moi. Il a pas honte ce fumier d’utiliser à des fins basses et personnelles un travail où l’intégrité est l’un des principaux moteur de la confiance des patients. Quel maraud, quel pendard! C’est une honte de la nature humaine, ce mec!
          Bon, je vais aller me boire un apéro, ca fera retomber la pression.

          1. Nemrod

            T’a pas compris !
            C’est un mec super, de gauche, du camp du bien.
            S’il a menacé ce pauvre type c’est pour son bien car ce pauvret ne sait même pas ce qui est bon pour lui.
            Bon…une raclure de la pire espèce : celle qui veut ton bien.
            Allez reprend en un deuxième !

            1. Nemrod

              Et non il n’a même pas honte car il l’a confié à ses adjoints…c’est comme ça que je le sais.
              Et tu sais quoi : ils trouvent ça normal ! les cons !
              Formidable, non ?
              Vais m’en jeter un petit aussi, tiens !

        3. gameover

          Nemrod, Tabbehim etc… ça ne me choque pas qu’un médecin refuse de donenr un arrêt maladie à qqun quelque soit la raison et j’irais même plus loin jusqu’à refuser de le soigner car c’est le médecin avec sa conscience.

          On ne peut pas d’un coté demander une objection de conscience pour celui qui refuse de marier 2 homos, à celui qui ne veut pas aller à la guerre et ne pas l’autoriser au médecin (le serment d’Hypocrate ça fait un moment qu’il est rompu !)

          ATTENTION POINT GODWIN CI-DESSOUS :
          ================================

          Le médecin d’Hitler – excuse : pour abréger la guerre – refuse de le soigner, vous dites quoi ?

          Je reconnais le droit à Olivier Py de se tirer d’Avignon (le festival n’est pas à lui), à l’architecte Roland Castro de ne pas continuer à travailler avec la mairie de Villeneuve St Georges…

          1. gameover

            Oops Tabbehim t’étais pas dans la bande … sorry

            Mais j’irais jusqu’à dire que c’est à l’opposant d’avoir la fierté de ne pas aller voir le sus médecin.

            1. Nemrod

              Je pense que tu n’as pas bien lu le motif invoqué : rien de médical.
              Juste pour contrer un opposant potentiel à la mairie.
              Et je te rappelle que le toubib en question est le dernier du bled, ce qui lui permet d’abuser de son pouvoir.

              Quand au médecin d’Hitler…je me dis qu’il est extrèmement périlleux de faire interférer des principes moraux dans l’art médical.
              Parce que entre ne pas soigner Hitler et ne pas soigner un opposant minable d’un village pourri, il y a une ligne toute droite et pas si longue que ça.
              Point Godwin itou.

            2. gameover

              Rien de médical… bah il a qu’à aller voir le boulanger alors.
              J’avais bien lu et j’ai réécrit le motif d’arrêt de maladie.

              Quand on est libéral le « sauf si » ça n’existe pas, sinon tu verras que tu vas mettre tellement d’exception… que l’exception va devenir la règle.

              Faire interférer les principes médicaux avec le médical : oops c’est pas moi qui le fait, c’est toi qui en fait un principe. Si c’est pas pour la morale, c’est pour quoi ? le coté humaniste, les bisous toussa ?

              Quand on demande aux gens s’ils sont pour la peine de mort il disent « non, sauf si… ». Bah c’est sûr qu’on va pas guillotiner pour un pain au chocolat !

              La peine de mort on est pour ou contre, point barre.

              Le médecin c’est pareil. Dernier du bled ou pas. En plus, perso j’aurais pas confiance quand bien même il accepterait de me soigner car moi à sa place…

              Perso ça me ferait bien ch… de travailler pour un client communiste (ou au choix pour un syndicaliste) et je trouverai toutes les raisons pour l’éviter ou alors je lui explose le devis rien que pour lui apprendre à vivre et me payer 4 semaines de vacances à ses frais.

            3. tabbehim

              🙁 je m’absente et je suis accusé de soutenir un truc dont je suis entrain de m’informer 🙁

              pour le moment, vu que nous somme dans un univers plein de normes bisous, ce médecin pourrait être emmerdé pour chantage (quoique chez moi, on appel ça du marchandage agressif) mais état du camps de la progression du contrôle fistale pour votre bien, il ne craint rien.
              Quand au serment d’Hypocrate, certains médecins l’ont transformé en serment d’hypocrite…celui ci fait de même. Mais on ne peut pas lui en vouloir, il est en situation de monopole, les chalands de son secteur n’ont pas d’autre médecins que lui pour les courts trajets. comme toute entreprise, il édicte alors ses règles, et même mieux, il est protégé par des entités supérieur à lui qui fausse les règles à son avantages. Pourquoi il se retiendrait?

              Il est libre de jouer au con et de faire l’enfoiré, mais les chalands sont aussi libre de l’envoyer chier, et c’est ce que je ferais (une bonne concurrence qui joue sur le service et l’amabilité pour les même prestation a tendance à remettre les parties qui dérives decker 🙂 )

            4. Nemrod

              Oulah ! gameover…comment dire, c’est très confus ce que tu racontes.
              Bon, je reprend : le motif de non reconduction de l’arrêt de travail n’est pas médical donc relève de l’arbitraire le plus total…qu’est ce que le boulanger vient faire la dedans ?
              Apres les digressions sur le « sauf si » et la peine de mort…je vois pas bien ou tu veux en venir.
              Tu racontes un peu n’importe quoi, non ?

              Bon, t’es pas toubib.
              Franchement ça me rassure.

            5. gameover

              Nemrod… même Tabbehim a compris alors tu devrais peut être relire… avec mon QI de 152 je fais des efforts parfois…

              D’ailleurs tabbehim (qui a bien compris hi hi) soulève effectivement le problème de nomenclature qui fait qu’il n’y a guère de concurrence dans le métier de médecin (oui c’est un métier et non un don de dieu) et que l’on ne choisit pas souvent son médecin mais qu’on prend celui par défaut.

              Quand à l’arrêt de maladie qui n’a rien de médical… c’est toi qui l’a écrit… faut croire que la taxe comportementale sur la boisson n’est pas dissuasive… 🙂 no worries

            6. hussardbleu

              « Baraterie » : l’art médical débarrassé de ses salamalecs, ainsi que Dieu le voulait.
              Ambrose Bierce (revu et corrigé)…

              @GO : à 152, tu fais un peu Quequegg, à coté des Bogdanoff, qui dépassent 400 à eux deux…. épi cétou…

            7. Nemrod

              Ben écoute Game over, avec tes 152, t’as quand même rien compris.
              Le motif de l’arrêt initial est médical, c’est le motif de refus de son renouvellement qui ne l’est pas.
              C’est peut être parce que j’ai jamais fais de test de QI …je suis obligé de réfléchir.

            8. Aristarque

              Bien qu’ il ait été d’ origine grecque, Hippocrate s’ orthographie avec un i simple et deux p (comme le cheval en version grecque).

            9. gameover

              @ Nemrod

              Passons sur le fait qu’on demande au médecin de faire un non-acte non-medical…

              Je suppose que tu as d’autres métiers dans le même genre pour lesquels on ne peut pas choisir ses clients ?

              Des pistes de réflexion : avocat, pompier… et tout cela pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la morale…

              C’est quand même marrant de se dire libéral mais de toujours trouver une bonne raison (morale ?) pour restreindre l’application de ce principe pour les autres (d’où mes « sauf si… »)

              @HB : je t’échange 2 bogdanoffs contre Sharon Stone

            10. Théo31

              « 2 bogdanoffs contre Sharon Stone »

              Sharon Stone est aussi conne que Michael Moore. Elle avec toi, votre QI collectif sera toujours de 152.

            11. Nemrod

              Game over.
              Je comprends que tu passes sur le noeud du problème car tu as prêté le flanc.
              Le problème n’est pas la liberté de choisir ou non de soigner ce malade, il est dans le fait que le toubib fait intervenir des motifs non médicaux dans un acte médical : arrêt de travail ou pas.
              Il ne lui dit pas  » je ne veux pas te soigner, vas ailleurs  » mais je te soigne si tu votes pour moi.
              Tu saisis la nuance ?

            12. gameover

              @ Nemrod

              En tant que libéral on s’en fout de la raison qu’elle soit médicale, boulangère, météorologique ou politique. Tu t’enfonces.

              Des tas de médecins refusent de soigner des malades pour des raisons financières (CMU par exemple), c’est leur droit ou alors pose toi la question de ce que tu fais ici.

              La santé c’est assez marrant. Beaucoup estiment que c’est hors du temps, que les moyens sont infinis et que les praticiens devraient avoir une morale au-dessus du lot.

              Petit exemple : une opération coûte 5ME et la Sécu refuse de la prendre en charge. Nul doute qu’il va se créer un groupe facebook en soutien. Ben oui, la santé n’a pas de prix… et si en plus tu imagines que c’est un de tes enfants… c’est troporibe.

              Il a quand même aucune fierté ton opposant. Il n’a que ce qu’il mérite.

            13. Nemrod

              Game over.
              Je me fous de l’opposant, je ne le connais pas.
              Je dis et répète que le toubib qui accepte de soigner ( relis bien : il accepte de le soigner) mais conditionne son diagnostic ( arrêt de travail ou pas) à des raisons politiques est un fumier.
              Je ne vois pas ce que le libéralisme a à faire la dedans.

            14. gameover

              Nemrod :

              « Il accepte de le soigner si… » est équivalent à « Il n’accepte pas de le soigner sauf si… » :

              Alors que la suite du « si » soit :
              – si tu votes pour moi
              – si tu me donnes 150E
              – s’il fait beau
              – si tu me donnes un pain au chocolat

              C’est pareil et ça s’applique à tous les métiers. Croire que les médecins en sont exemptés c’est croire que la santé n’est pas un service comme un autre.

              Si maintenant tu crois que mettre un vote en balance avec une contrepartie ça n’existe pas… faudrait que tu écoutes un peu les politiques en ce moment car au cas où tu n’aurais pas remarqué ils disent : « si vous votez pour moi, je ferai ça et ça ». Ton médecin il dit : « Si tu votes pour moi, je te ferai ton arrêt de travail. » De plus il y a quand même plus de chances que la proposition n°2 soit vraie.

              Is that clear enough ?

            15. Nemrod

              Je vois que tu ne comprend pas du tout le mécanisme.
              Le Docteur A reçoit Mr B.
              Le docteur A ne dit pas a Mr B : je vous soigne mais en contrepartie votez pour moi.
              Le docteur B dit : je vous soigne mais mon diagnostic sera C si vous votez pour moi, ou D si vous ne votez pas pour moi.
              Je pense qu’à 152 de QI on doit comprendre la différence.
              Remarque si les Bogdanoff ont 200…

            16. Jeanpierre

              A force de lire argument contre argument, j’ai fini par comprendre le point de vue de GO. Mais je ne rejoins pas une vision aussi radicale si je peux me permettre le terme. Que la santé doivent être considérée comme un service soumis à la concurrence me semble une évidence.
              Mais je ne prône pas un libéralisme total dans ce domaine pour une simple raison : un charlatan qui sévit est un véritable danger public . Exemple tiré du même bouquin que mes citations plus haut : au début des guerres qu’a mené la république, du personnel médical des armées s’est retrouvé à devoir suppléer au manque de médecins. Ils n’avaient pas la formation nécessaire. Ca s’est traduit par un type qui purgeait ses malades à l’arsenic. Les effets étaient plutôt violents et définitifs. C’est pourquoi, je souscris tout à fait à ce que l’état vérifie le niveau de connaissance et d’aptitude d’une personne qui s’installe en vue de pratiquer une profession de santé. Etant moi même une profession médicale non reconnue, je sais que dans les faits, le ministère de la santé est au courant non seulement de notre façon de travailler, mais aussi de nos différents cabinets.
              Ensuite, d’un point de vue professionnel, c’est minable. La vie ne se réduit pas à une série de lois économiques. La politique a son domaine de compétence qui est nécessaire au bon épanouissement des activités économiques et sociales. Enfin, toute personne a un système de morale qui lui est propre, reposant sur un système philosophique ou théologique. En l’absence de ces deux raisons, il y a aussi l’éducation : « ca se fait pas ». Une civilisation prône certaines valeurs morales au travers de systèmes intellectuels fédérateurs. La philosophie occidentale a son propre système et dans nos pays, la place du docteur est par tradition entourée de probité et de neutralité. Donc, ce que ce médecin a fait est une vilenie. Peut être pas répréhensible par la loi (et quand bien même cela serait, je m’en fous) mais une vilenie quand même.

              Un peu décousu à la relecture… Dites moi si j’ai été suffisamment clair pour que vous saisissiez les nuances essentielles de ma pensée.

            17. gameover

              @ Nemrod : oui c’est troporibe… c’est insupportable…

              @ JP : concernant la qualification, bien sûr que si c’est écrit Docteur Truc, Interne des Hopitaux Machin, c’est en rapport avec une qualification reconnue par les diplomes ad hoc, sinon c’est de l’usurpation de titres.

              Quand aux valeurs morales dont il est question ici, elles ne sont pas dans la loi et c’est donc l’affaire de chacun.

            1. gameover

              On apprend plein de trucs avec toi HB, t’as appris le dico par coeur ? Moi c’est cognac et rien d’autre… tiens j’ai un XO de l’ile de Ré là, je m’en mets un petit !

            2. hussardbleu

              XO : Executive Officer ? tu étais dans la Marine ? nan, je rigole… vieux souvenirs… le cognac? c’est bien, je te l’accorde, mais je suis passé aux vieux Rhums, par goût, et aussi pour ces marques qui sentent l’Histoire de France, en un temps où l’on n’avait pas honte de se dire Français : Dillon, Père Labat…

  9. Yrreiht

    « Et c’est un homme qui connaît le monde de l’entreprise puisqu’il possède des restaurants et des bars sur le front de mer où, par chance pour lui, nombre de ses concurrents n’ont pas pu renouveler leurs autorisations. »

    Toute la politique française est résumée là.
    Et j’en sais quelque chose. C’est irréformable, et ce n’est pas nouveau, c’est la république.
    CPEF, mais vivement la fin.

  10. Kekoresin

    Pauvre Yamina, sauf que…elle a milité depuis tant d’années avec d’autres bonnes âmes dévouées à la cause pour que les handicapés de tous calibres (du mal voyant au mal comprenant) pour que ces citoyens aient les mêmes droits que tous le monde voire plus. Ainsi, ces bons petits militants de l’égalitarisme forcené ont miaulé sans faiblir auprès de nos élus pour que des lois soient votées avec moult normes punitives.
    Les administrations de France et de Navarre devront donc se mettre en conformité à grands coups de milliards de nos bons impôts. Les vilaines entreprises seront également contraintes ou mourront sous les amendes si elles refusent l’accès de leurs combles aux tétraplégiques! Et point de salut pour ceux qui veulent trouver des compromis pragmatiques du genre une deuxième entrée pour fauteuil: DISCRIMINATION PAS EGALITAIRE.

    En 2015, nous assisterons à une vague de fermeture d’entreprises qui n’auront pas les moyens de se mettre au diapason d’une multitudes de normes débiles d’accessibilité. Le pire c’est que se seront des associations d’aides aux handicapés qui visiteront les boites et iront derechef dénoncer ces vilains employeurs nazis qui ont le mauvais goût d’avoir des seuils de portes. Au point où on en est de toute façon, quelques dizaines milliers de PME en moins passeront inaperçues. Celles qui resteront devront bien sûr compenser par de lourdes taxes pour financer l’aide à l’insertion des handicapés dans le monde de l’emploi.

    La boucle est bouclée, le pays est foutu!!!

      1. Kekoresin

        Non, non. Point besoin d’acide! Je travaille avec des archi et des maîtres d’oeuvre qui s’arrachent les cheveux pour satisfaire aux normes de plus en plus nombreuses et changeantes. Les maisons actuellement sont beaucoup plus chères du fait qu’elle doivent toutes être accessibles et répondre aux besoins des handicapés. Pour les commerces, même chose en pire. D’après les services de l’urbanisme, il y aura bien des visites d’associations qui viendront voir si les normes sont respectées. Les seules dérogations prévues concerneront les sites classés. Les commerces devront donc avoir une accessibilité complète. L’ironie de l’histoire, c’est que j’ai travaillé sur un projet d’installation pour une association d’aide à l’insertion à la vie active pour handicapés et il n’ont pas eu l’agrément de leur structure d’accueil (aménagement d’un local existant) à cause de la porte d’entrée qui doit se tirer et non se pousser (pratique en fauteuil!!!) et qui nécessitait donc un sas intérieur impossible à réaliser.

        Autre exemple pour un hôtel qui ne pouvait pas faire une entrée commune piétons/fauteuil, alors qu’il y avait une rampe d’accès sur le côté prévue à cet effet: discriminatoire donc refus d’agrément.

        J’ai aussi le cas d’un Kiné, d’un restaurant…Bref, j’aimerais bien que ce délire ne soit provoqué que par une prise d’acide mais ce n’est malheureusement pas la cas.

        En 2015, les établissements existants et les administrations sont supposées être aux normes, ce qui est souvent impossible pour des raisons structurelles ou de coûts. Résultat, des handicapés pourront éventuellement porter plainte. S’il s’agit d’une administration, l’amende sera réglée par nos impôts. S’il s’agit d’un commerces, l’affreux patrons casquera.

        1. Petit Poney

          Condamnez donc plutôt les normes telles qu’elles existent, plutôt que le principe de l’accessibilité des ERP notamment aux personnes handicapées, comme vous semblez le faire. Ou alors j’ai mal compris votre propos, un peu décousu.

          1. Nemrod

            Non, non je plussoie.
            Je vais être concerné et vu la situation de ma boite, j’envisage de fermer…sans regrets d’ailleurs.
            La goutte d’eau, quoi.
            Les handicapés ( 5 en 10 ans à qui j’ai tout simplement ouvert la porte…) feront 20-30 km ( aller !) pour avoir les même services mais accessibles.
            Ce qu’ils peuvent faire déjà si ça les ennuie que je leur ouvre la porte.

            1. Nemrod

              Ah oui, j’oubliais, sont concernés également
              – le dernier toubib du bled
              – le dernier boulanger
              – le dernier restaurateur.

              – la secrétaire du toubib, la vendeuse du boulanger, les 2 serveuses du resto, mes deux employés aussi.
              Que du beau monde qui pourront méditer sur cette belle société humaniste en poireautant a Pôle Emploi.

            2. Aristarque

              Bien sûr qu’ ils le font puisque tu n’ en as vu que cinq depuis 10ans…. Ils t’ évitent comme la peste… :mrgreen:

            3. tabbehim

              Nemrod, je suis sur que vous en avait vu plus de 5 personnes handicapés au sens de la MDPH ^^
              seulement, vu que 80% des handicaps sont invisibles 😀

              ils sont partout, ils vous observent, ils peuvent être vos voisins, ils maitrisent l’art de la dissimulation, ils peuvent passer pour des citoyens normaux, ils sont même ici sur ce forum….méfiez vous *.*

          2. Kekoresin

            Il me faudrait 50 pages pour ne pas être décousu sur le sujet. Des exemples, j’en ai à la pelle. Je comprends que tu soit enflammé par le sujet, mais à cause d’exigences insupportables, les commerces et petites entreprises de centre ville vont fermer. Sous prétexte d’une soit disant égalité, cela se révèle contre productif. Pas d’entrée séparées comme dans beaucoup de mairies par exemple, mais il faut tout péter pour un accès unique alors que les fauteuils roulants passaient très bien. Tout ce pognon inutilement gâché au lieu d’améliorer les trottoirs par exemple.
            D’autres exemples:
            http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/09/rats-toilettes-vie-dune-commune-sclerosee-les-normes-242930

          3. tabbehim

            Petit Poney, j’ai été chargé dans un passé pas si lointain avec 5 autres élèves ingénieur de refaire une chaîne de travail pour l’adapter à des personnes en situation d’handicap.
            autant dire les choses clairement, la structure qui le demandait étant une ESAT, ils avaient déjà tout de prévu, juste à refaire des bricoles (électriques/informatiques/chaine variable) et ça tapé déjà à 10K€. mais heureusement, tout le reste était au norme.
            J’ai regarder ensuite une entreprise privé faisant peu ou prou la même chose. Si cette entreprise devait se mettre aux normes Handicap, elle en aurait pour sa seule chaîne de conditionnement pour 10k€ de matériel + la nécessité de déplacer ses circuits pneumatiques et électriques, ainsi que de devoir agrandir la zone d’installation :/, et ceci pour 3 lignes de productions, sachant qu’elle n’emploie que 16 personnes….. (je n’ai pas compté la mise aux normes des deux bureaux, de la zone de stockage, de la zone d’embarquement des produits, les toilettes, et tout autre zone où les unités bénéficiaires pourraient devoir aller.
            je me demande juste comment les PME vont faire…sachant qu’on leur impose des normes excessivement couteuse et qu’elles sont punis si elles ne le font pas 🙁

            Petit rappel, la majorité des handicaps (près de 80%) sont INVISIBLES ! (ben oui, une chaise roulante, ça se voit, des béquilles, ça se voit. une myopie, une hypersensibilité à certain produit chimique, ainsi que certaines maladies incapacitantes sont moins visible, mais concerné par la loi des unités bénéficiaire ^^)

            1. Nemrod

              Bah, elles feront pas en espérant passer entre les gouttes.
              Couleront à cause des amendes.
              Ne se transmettront pas car pas aux normes.
              Seront absorbée par des plus grosses qui fouteront un tiers du personnel dehors pour financer tout çà ou bien les fermeront une fois les clients captés.

              Puisque on vous dit que c’est pour vôtre bien !
              Bon, j’arrête car il me vient des envies de 7×64 et de lunette longue portée.

            2. tabbehim

              préférez la 12.7×99….les politiques ont le cuir très très dur, optimiser pour résister aux rafale de critiques et aux affaires lourde ^^
              Pour les plus coriaces et volontaires, passer aux auto cannons de 20mm 👿
              Pour Holland, la MOAB.

              Avec ça, on a peut être une chance de les ralentir ^^

            3. Petit Poney

              Non mais on est tous d’accord en fait, hein 🙂

              Le seule truc, c’est que j’avais l’impression (à tort ou pas, je n’arrive toujours pas à savoir) que certains condamnaient le principe en lui même, quand je dis qu’il y a des efforts à faire, et qu’ils doivent l’être fait en étant ciblés, adaptés, réalisable et réellement utiles.

            4. Kekoresin

              Sinon y’a les biftons au cyanure! Irrésistible pour tout politique de carrière 😉

            5. tabbehim

              ben en faite oui petit poney, on est d’accord, le principe en soit est normal, mais la manière est à chier !
              cibler les efforts est une chose inconnue de nos politiconnards…..résultat, les personnes handicapés sont parfois lésé par des lois censé les protéger :/

              Kekoresin, le bifton de cyanure, ça ne peut pas marcher….ils ont le reflexe du blanchiment et du nettoyage, même si ça devait être honnêtement gagné 😀

            6. royaumont

              Pour Hollande, on n’est jamais trop prudent : du 155 en tir direct et en automatique par 6 !

            7. hussardbleu

              @Tabbehim : la MOAB?

              « Pendant qu’il sommeillait, Ruth, une moabite… »

              P’tain, encore une ?

            8. gameover

              @ petit poney

              Ton intervention ce jour a ressemblé grandement aux levées de bouclier que l’on rencontre lorsque l’on parle mariage pour tous (t’es homophobe), de religion (t’es islamophobe), d’immigration (t’es raciste), de fiscalité (t’es un p’tain de patron)… ce qui fait que l’on ne peut plus aborder un sujet : le débat est confisqué par la bien pensance.

              Le rapport sur l’inflation normative le dit aussi, je cite :

              « Bien qu’il soit admis que l’horizon 2015 ne sera pas tenu et que certaines règles d’accessibilité, par leur excès même, se révèlent inapplicables, personne n’ose ouvrir le débat de peur d’être accusé d’indifférence à l’égard des demandes légitimes des personnes handicapées. »

              Tu peux dire « je croyais que… » mais n’empêche.

              Je viens d’entendre Robert Ménard qui se présente à Béziers et qui a eu le soutien du FN mais de 3 ou 4 autres partis aussi. Son compte est réglé par les autres politiques (c’est de bonne guerre) mais aussi par les medias qui ne parlent que de cela… le débat est clos, confisqué.

              Le FN devrait apporter son soutien à Delanoë tiens !

          4. Othello

            Euuuh desole je vais etre vulgaire mais a part regarder votre nombril tout moche vous arrive-t-il de penser a la communaute dans sa globalite?

            Trouvez-vous normal de faire chier 99% des gens pour rendre la vie du pourcent restant un poil moins difficile?

            C’est ridicule. Vous avez peut-etre parmi vos proches des personnes handicapees, c’est votre probleme et pas le mien. Et ce n’est pas de l’egoisme, c’est juste de la protection de l’espece humaine. Bousiller ou a minima juste pourrir la vie des ultra-majoritaires pour le benefice d’ultra-minoritaires est injustifiable.

            1. tabbehim

              Othello, il y’a plus que 1% de personnes en situation d’handicap lourd….
              après, lisez les commentaires, il est dit que si l’idée est bonne, la manière et les normes misent en place sont contre productive et deviennent là chiante !
              Sous prétexte d’aider un groupe, on le met à l’index.
              Le problème vient du manque de pragmatisme dans ce foutu gouvernement et les précédents !

              Le pragmatisme ferait qu’on pourrait leur faciliter la vie sans faire chier les gens….mais laisser des gens travailler de manière non normé en fonction de leur besoin, vous n’y pensez pas !

            2. Othello

              « La prévalence de l’usage de fauteuil roulant est de 62 pour 10 000 habitants soit 361 000 usagers
              de fauteuils roulants manuels et/ou électriques (UF) vivant en France, à domicile (206 000) ou en
              institution (155 000). »

              http://www.invs.sante.fr/publications/2007/jvs_2007/posters%20invs/P14.pdf

              0.6 % de gens en fauteuils roulant, donc…

              Si on va dans ce sens, pourquoi ne pas interdire la soupe et les petits pois dans les restaurants?

              Pour avoir pendant plus de 5 ans aidé au quotidien une vieille dame atteinte de la maladie de Parkinson, je peux vous assurer qu’un Parkinsonien ne peut pas manger de petits-pois 🙂

            3. tabbehim

              Mais on ne dit pas qu’il faut faire chier les gens pour une catégorie de personne. On dit qu’on peut améliorer intelligemment la vie des gens sans faire du n’importe quoi normatif qui a tendance à être contre productif !
              Si pour vous, on ne doit pas se montrer un brin compréhensif même si ça ne coûte rien (faire une petite rampe ou préparer une entrée dérobé) c’est vous qui voyez !
              je ne m’oppose pas à l’idée, mais, comme vous, à sa mise en œuvre totalement foireuse, normative en dépit du bon sens, et ne reconnaissant pas les méthodes pragmatiques pourtant plus efficace.

        2. hussardbleu

          Je plussoie : dans les Palais de Justice, qui seront chargés de sanctionner la non-conformité, le coût de la mise aux normes la renvoie aux Calendes Grecques… en revanche on a

          1. hussardbleu

            …/… installé des portiques de détection, qui vont sonner lors du passage des fauteuils roulants… alors on fait quoi? on descend le handicapé dudit fauteuil?

            1. Kekoresin

              Il était temps que tu arrives le Hussard. La charge est sonnée, sabres au clair les amis contre tous ces normateurs fous et ces adeptes du clonage citoyens qui pavent consciencieusement l’enfer français de leur bonnes intentions dégoulinantes.

            2. tabbehim

              pavent consciencieusement l’enfer français de leur bonnes intentions dégoulinantes.
              tellement dégoulinante que la plupart du temps, ça en est complétement contreproductif, et qu’une fois qu’on a touché cette sorte de glue, on est coincé dessus de manière quasi définitive *.*
              en gros 4000 normes pour un ERP, qui dit mieux?

            3. Nemrod

              Toujours le même travers : on impose au privé ce que l’on est infoutu de faire faire au public…qui ne manque pourtant pas de personnel inemployé pour le faire !
              Kekorésin a raison, c’est le naufrage complet dans ce pays de cons.
              C’est le Liban qui nous attends avec 3-4 Macdo et KFC aux normes.
              Misère !

        3. Aristarque

          Mécaniquement, il y aura des fermetures de commerces et des locaux qui ne pourront plus être loués en tant que tels puisque le besoin en surface d’évolution intérieure pour un handicapé en fauteuil roulant sera trop important pour des surfaces dévolues aux rayons devenues trop exiguës. Pas grave puisque c’est pour notre bien!…

  11. RTP

    Ecoeurant. Je ne parle pas de l’article, mais bien entendu de la situation. Je n’arrive pas à en rire jaune.

  12. SebMtp34

    Je confirme, ça me rappelle des trucs…

    Notamment les coups de fils… en l’espèce c’était plutôt un gros bras qui a gentiment expliqué à l’avocat (moi) du plaignant (mon client), alors qu’il se promenait tranquillement avec sa progéniture sur le front de mer, qu’il avait tout intérêt de cesser tout de suite s’il voulait pouvoir continuer de nourrir ladite progéniture.

    Enfin, j’ai peut être rêvé hein… parce que j’ai pas arrêté…

  13. Pirouli

    C’est sans doute aussi pour cela que des irrégularités contenues dans sa déclaration de patrimoine (des participations d’entreprise oubliées) viennent de sortir dans la presse.

    Quelqu’un à la liste des établissement de Sapin. Ce petit cachotier n’apparait pas aux greffes du tribunal de commerce 🙂

    1. Petit Poney

      Ce ne sont pas les seules irrégularités… je me permets en cela de citer « Disn’Hollande » (sur facebook, je ne peux mettre le lien directement):

      « Michel Sapin nous prend vraiment pour des imbéciles :

      – 1) Michel Sapin déclare une maison de 700m² valant 350 000 euros à Argenton/Creuse (soit 500 euros le m²).
      Voyons les prix du m² là-bas :

      Maison, prix moyen du m² = 1079 euros

      http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/argenton-sur-creuse-36200/

      – 2) Michel Sapin déclare une maison de 110 m² sur l’île d’Yeu 250 000 euros (soit 2272 euros le m²).
      Voyons le prix moyen du m² là-bas :

      3759 euros !!!

      http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/l-ile-d-yeu-85350/

      – 3) Michel Sapin déclare une maison de 111 m² à Notre Dame de Bellecombe : 280 000 euros (soit 2522 euros le m²) :
      Voyons le prix moyen du m² là-bas :

      2897 euros !

      http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/notre-dame-de-bellecombe-73590/

      ————————-
      – Sa déclaration :

      http://www.declarations-patrimoine.gouvernement.fr/pdf/declaration-patrimoine-sapin.pdf »

      Incroyable de voir que ces grands intellectuels si supérieurs à nous autres, pauvres mortels, puisqu’ils président à la destiné de la France, pensent que personne n’ira vérifier. A en hennir de tristesse…

      1. Kekoresin

        Hollande et Royale avaient également menti effrontément sur leur patrimoine pour échapper à l’ISF. Après quelques excuses baveuses et foireuses, le fisc à fermé le dossier, point! Je vous laisse apprécier l’égalité de traitement et la justice impartiale que révèlent ces affaires minables, entre un citoyen de base et un politique. En d’autres temps, la guillotine aurait été dûment aiguisée pour le fonctionnaire laxiste et vendu ainsi que pour le tricheur aux affaires.

        Aujourd’hui, pourquoi se priver. Même quand ça sort dans la presse, les politiques ne risquent rien, même pas leur carrière – voir Balkany réélu avec assez de casseroles pour subvenir au besoins d’un camp de Rom pendant deux générations.

        1. tabbehim

          les politiques français sont indéboulonnable car contrôlant tout ceux qui entre et ceux qui sortent de leur groupe de copain ^^
          Les veautants ont les politiques qu’ils méritent, ils leurs donnent leur voix.
          Une vrai oligarchie de fait comme on les déteste. Je préfère, quitte à être dans un régime oligarchique, que ce soit une technocratie ( le pouvoirs aux scientifiques et ingénieurs) avec vote censitaire…..
          Mais en France, où la réussite est puni et l’échec récompenser, une technocratie s’installer……même dans mes rêves les plus fou ça ne veut pas ^^

          1. Kekoresin

            Les veautants ont autant le choix qu’à l’abattoir. Les camps ont des logos différents mais la finalité est la même: le bon pouvoir et tous les abus qui vont avec. Tant qu’à avoir une dictature, autant qu’elle s’assume au lieu de ressasser du « c’est pour votre bien » et nous dire d’un ton moralisateur « faites ce que je dis mais pas ce que je fais, sinon c’est la case prison camarade citoyen ».

            Quant à une mise sous tutelle de l’Europe, au secours! Les résidus de Goldman Sachs qui tirent les ficelles de cette escroquerie gigantesque valent pas la cartouche qu’ils méritent!

        2. Petit Poney

          Concernant Hollande, c’est surtout qu’il avait fait une décla séparée de celle de Mme Trierweiller alors qu’ils vivaient ouvertement ensemble, qu’elle était « first lady » dans les manifestations officielles, etc.

          Pour Royal, je n’ai pas suivi…

      2. Aristarque

        Je vais encore chipoter mais à 700m2, nous sommes plutôt dans la taille château que maison, même bourgeoise… :mrgreen:
        Ce qui rend aussi compte d’une situation de triche, une appellation très inférieure à la réalité…

        1. tabbehim

          vous chipotez, 700m², c’est petit….un terrain de foot, c’est 7 266 m2
          un dixième d’un terrain de foot, on ne vit pas dedans voyons, nous sommes des politiques, il faut de la place pour ranger nos dossiers 8)

        1. tabbehim

          le jour où ils pourront rentrer leur « grande » personne, leurs dossiers, leur égos ainsi que leurs femmes dans un 30m², c’est qu’on aura changer de système politique en France 😀

  14. BenOui

    Un petit hors sujet spécial petits fours :

    Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur : La cuisine de l’Élysée, c’est «dégueulasse»

    http://www.20minutes.fr/politique/1335937-20140328-nicole-bricq-ministre-commerce-exterieur-cuisine-Elysee-degueulasse.

    Même avec un remaniement du chef cuistot de l’Élysée ainsi que toute son équipe, il restera encore un vieux piano usé et le graillon au fond des poêles. Pauvre Nicole, c’est trop dur de se mettre à la cuisine chinoise.

    Et n’oubliez pas de changer l’heure du coq ce week-end. Restez au lit.

    1. Kekoresin

      Elle a le droit de se plaindre, t’as vu la gueule qu’elle a! On dirait une intoxication alimentaire permanente cette pauvrette au bilan à la hauteur de ses compétences.
      Ho et puis c’est pas comme si personne ne souffrait de la malbouffe dans notre pays de cocagne. Les restos du coeur sont là pour amuser la plèbe n’est-ce pas? Que tout cela est drôle vu de l’Olympe!!!

      1. Vodkaman

        allez hop, à l’Ecologie….

        comme ça elle pourra dire qu’elle aime bien la nature et qu’elle est pas rancunière…;

    2. royaumont

      Bricq n’est pas la clé de voute de l’édifice gouvernemental, elle devrait se méfier !
      Elle dégage, lundi ? Les paris sont ouverts…

            1. tabbehim

              the who, j’ai mon paternel qui écoutait ça beaucoup plus d’jeune ^^
              vive le vinyl 😀

            2. tabbehim

              on se souvient d’avoir été jeune/d’avoir des parents écoutant des musiques mythiques je dirais 😀

            3. tabbehim

              RSG!
              où comment de vieilles émissions mythiques enregistré sur les moyens de l’époque sont devenu culte pour certains de ma génération *.*

            4. tabbehim

              regardez lefilm Good morning England pour réécouter certains de ces morceaux sacrés 😀

            5. Nocte

              A 36 ans, ne pas connaitre les Floyds, c’est un crime (comment ça, j’y vais un peu fort ?)

  15. Kekoresin

    Pour Petit Poney plus haut. Bien sûr que je milite comme toi sur l’amélioration du système pour que cela profite à tous, ce qui inclus les handicapés. Encore une fois, je dénonce le mal qui ronge ce pays et son armée dissolue, incompétente et fort coûteuse de pondeurs de normes en séries. Avec une meilleure gestion des ressources et un minimum de constance et d’intelligence, les handicapés de ce pays auraient la vie plus facile. Mais à cause de quelques jusqu’au boutistes, le résultat est catastrophique, car à chaque entreprise qui ferme ce sont des moyens en moins pour améliorer la situation.

    Notre pays à besoin de lois pour tout, partout et tout le temps. Que certaines boites privées fassent le nécessaire pour l’accueil des handicapés et le fasse savoir. Charge aux handicapés de valoriser ces initiatives ce qui convaincra les autres d’en faire autant. Pour les institutionnels, que les handicapés acceptent de faire des compromis acceptables pour ne pas ruiner la nation ce qui a terme leur sera préjudiciable. En gros, cela demande une denrée introuvable en Franchouillie: du pragmatisme!

    1. tabbehim

      ah non, du pragmatisme, j’en trouve, mais il est juste SYSTEMATIQUEMENT puni par le pouvoir si découvert.
      pour vivre heureux, il faut vivre caché des yeux de la bête….
      le ps est un parti fasciste! leur crédo est quasiment le même que le créateur de ce mouvement : « tout par l’état, rien hors de l’état, rien contre l’état »
      Or le pragmatisme est une chose qui se fait hors de l’état donc pas bien. l’état norme en dépit du bon sens, et ça dessert ceux qui sont censé en profiter en les mettant à l’index !

      1. Kekoresin

        Mes yeux s’humidifient de béatitude lorsque je m’aperçois que je ne suis pas seul 🙂 On est pas nombreux certes, mais c’est infiniment plus rassurant que la solitude isn’t it?

        1. tabbehim

          😀
          pas faux, dans mon couloir de labo, il y’a :
          -> 2 fanatiques UMP
          -> 2 fanatique PS
          -> 1 qui se rappel de l’époque où le PC faisait 25%
          -> 1 connard qui attise le feu entre tout ce petit monde
          -> 1 EEVL qui s’ignore
          ->7 apolitiques qui ignoraient que dimanche il y’avait des élections et qui s’en foutent puisqu’ils n’ont pas le droit de vote ^^

          côté solitude, je vous comprend donc parfaitement 😀

          1. Kekoresin

            J’espère qu’il y a une rampe d’accès pour faire rentrer tout ce p’tit monde 🙂

            Sinon on peut se tutoyer, on es tellement peu que ça ressemble à une famille pas très nombreuse!!!

            1. tabbehim

              nope, on a des ascenseurs et le labo reçoit régulièrement la visite de gens chargé de vérifier que c’est suffisamment accessible ^^
              les ascenseurs, les salles de classes, tout est vérifier par quelqu’un qui s’installe pour l’occasion dans un fauteuil roulant.

            2. Jeanpierre

              Ils vont jusque là? Il y a un de ces comiques qui ramène son fauteuil roulant. J’insérerai bien un ou deux facepalms bien sentis.
              Sinon… « salles de classe »… t’es prof? Beau métier mais c’est pas là le problème. C’est juste qu’un prof libéral, ça interpelle…

            3. tabbehim

              non jean pierre, je suis une espèce alien appelé Doctorant CIFRE ^^ on est à la fois en thèse et en entreprise 🙂
              et des profs libéraux, ça existe, mais autant vous dire qu’ils ne sont pas nombreux ! et que vous n’en trouverez aucun dans les niveaux inférieurs aux écoles d’ingénieurs ou sous le niveaux d’un certains nombre de master pro ^^

              Mais si je pouvais filmer ça… 🙂
              mais faut dire aussi que c’est un labo privé, donc forcément méchant qui va faire exprès d’une année sur l’autre de mettre des meubles pile sur le passage d’un éventuel fauteuil roulant ^^ il faut vérifier, et tout vérifier quitte à ce que ça gène tout ces déviants qui ne sont pas en fac !

            1. tabbehim

              la mémoire des gens d’ici est dangereuse 😉
              il serait capable de se rappeler des casseroles politiques, vite, une dénonciation 😀

              Surtout sur BM, elle serait capable de se rappeler de détail dangereux sur la vie sexuel de politicus socialocus ^^

          2. royaumont

            Curieux, d’habitude les scientifiques (de mon temps, à la fin du siècle dernier…) se tenaient éloignés de tout ça… et ne s’en portainet pas plus mal.

            1. tabbehim

              les pauses cafés existent ^^ et c’est le moment où ils discutent politiques……pour peu qu’un enfoiré les fasse dériver dans le négatif en rappelant des point de détails politiques, ça peut tourner à l’affrontement idéologique.
              Et se tenir éloigné de la politique est dur sachant que selon leur bon vouloir, les labos peuvent perdre beaucoup d’argent…..pire, certains se servent de ça et de la servilité induite pour racler quelque sous avec une langue bien râpeuse ^^ la recherche d’aujourd’hui, c’est les emploies de demain qu’on dit, mais c’est aussi les subventions de demain aujourd’hui

              (mon programme met près de 2heures à compiler….d’où le temps que je prends ici ^^)

        2. Nyamba

          Je plussoie. J’ai enfin compris ce que j’étais en découvrant ce blog ; quel soulagement de savoir que je n’étais pas seule, et surtout que je n’étais pas folle ! (ou alors pas tout à fait :mrgreen: )

          1. royaumont

            Plus on est de fous, plus on rit : ça évite de pleurer seul !

            Attention, dire en public que vous avez une sensibilité aux principes libéraux est grave. Très grave.
            Il vaut mieux avouer être échangiste, trafiquant de drogue, assassin, voire violeur d’enfants…
            Mais libéral, non, trop dangeureux.

            1. hussardbleu

              Les aveux les plus doux…. s’avouer « libéral », c’est quasiment du masochisme, à l’heure actuelle : à peu près comme se clamer royaliste sur la terrasse des Feuillants au temps de Camille Desmoulins, devant le sabre de cette dingue de Théroigne….

            2. Val

              J ai fait mon coming out libéral depuis pas mal de temps . Le fait d avoir vécu aux UK pdt pas mal de temps a bien aidé . La bas , c est une réserve de frenchies libéraux : quel bonheur! Depuis que nous sommes rentrés , j affiche la couleur franco . Ca passe de mieux en mieux , hollande et ses andouilles y sont pour qq. chose il faut bien dire ….

          2. Nocte

            :mrgreen:

            Cette impression d’être en dehors du monde, âme désincarnée, cherchant à prévenir les vivants, mais que personne n’entend…

            Et puis, subitement, la lumière, là-bas, au bout du tunnel, des pseudos, un homme portant un masque, d’autres voix qui dissonent comme la tienne, pour certaines chargées de la même amertume qui te ronge…

            Finalement, dans mon isolement, je ne suis donc pas seul ? Ainsi, il est possible de croire en ces idées qui me semblent de bon sens ? ainsi, cela porte-t-il un nom ? cela s’incarne dans un terme-qu-il-ne-faut-pas-prononcer sous peine d’anathème social ?

            Et si, c’était cette philosophie qui avait raison ? pourquoi devrais-je me taire ?

          3. Adolfo Ramirez Jr

            moi aussi, depuis que j’ai découvert ce blog, j’ai pu mettre un nom sur ma maladie : Je suis LIBERAL!

      2. Nemrod

        Ah ça c’est sur !
        Je me suis installé dans un trou, loin de tout en pariant sur le fait que peut être la bestiole étatique pourrait un peu m’oublier.
        Ca marche encore car le talon d’Achille de la myriade de contrôleurs est quand même un goût de l’effort peu développé.
        En clair tout ce qui est à 1 heure de bagnole est vraiment trop loin.

        Dans tous les domaines, c’est la même chose, il faut absolument passer sous les radars.
        – ne pas afficher un train de vie au dessus la moyenne : bagnoles pourries, vacances secrètes, fringues de prolo etc…
        – ne pas ( trop) afficher ses opinions au delà d’un tout petit cercle.

        On en est là.

    2. Petit Poney

      On est bien d’accord… et en parlant de pragmatisme, je suis bien content de voir des maires élus non pas en raison de leur couleur politique mais parce qu’ils ont du bon sens et la raison de faire les choses qui doivent être faites, telles qu’elles doivent être faites. C’est malheureusement trop rare…

  16. Le huron

    Arrêtée à la frontière avec 14 lingots d’or

    En fait ce sont les infos au détour de l’article qui sont importantes:
    C’est la première fois depuis décembre 2013 que les douaniers tombent sur des lingots d’or. Jusqu’à cette date, les lingots étaient des marchandises comme les autres pour l’Union européenne. Leur transport d’un pays à l’autre, au sein de l’UE, n’avait donc pas besoin d’être déclaré.

    Restriction de la libre circulation des biens et flicage des citoyens bonjour !

    1. Kekoresin

      Pour dissuader tous ceux qui voudraient rapatrier des richesses en France! « Puisqu’on vous dit qu’on aime pas l’argent dans notre beau pays! » Faut dire qu’il y a comme un parfum de masochisme à vouloir ramener des lingots en France!!! Dans un autre pays plus civilisé, l’état aurait été ravi de voir des devises rentrer plutôt que sortir. Mais bon, on parle bien de la France ici, où on punit illico le citoyen là où le politique attends « que la justice suive son cours ». N’est-ce pas Mister Cahuzac?

    2. royaumont

      Ramener des lingots en France ?
      Ce n’est pas un controle fiscal qu’il lui faut, mais un contrôle psychiatrique !

      1. tabbehim

        je suis d’accord !Merci Royaumont !
        je cherchais depuis tout à l’heure ce qui n’allait pas rond dans cette affaire, mais c’est ça, elle est conne et folle !

      2. gem

        Ramener des lingots en France ? et, comme par hasard, découvert par les douaniers ?
        74 ans : ça pue l’abus de faiblesse.

    3. Kazar

      Erreur : le contrôle des changes a disparu mais il est toujours resté obligatoire de déclarer tout franchissement de frontières avec des titres, espèces ou valeur pour un montant supérieur (désormais, je ne me souviens plus du montant en francs) à 10.000 euros, et ce, ne rigolez pas, à des « fins statistiques » !!!

      1. Petit Poney

        La circulation de l’argent (et de l’or) est en effet contrôlée, c’est ce qui justifie l’existence de structures comme Tracfin.

  17. fx

    La premiere handicapee dans cette histoire, c’est Yamina. Elle a une certaine paralysie du visage…

    1. royaumont

      son problème est mental : elle croit pouvoir passer un marché avec un politicien sans se faire enfler.

      1. tabbehim

        ça me fait penser au pacte avec le diable….qu’importe ce que tu crois gagner, le véritable gagnant est toujours le diable, et tu y aura perdu bien plus que ce que tu crois avoir gagné 👿

        1. hussardbleu

          un vrai Libéral ne craint pas le Pacte avec le Diable : Benjamin Constant s’y était lancé pour obtenir les faveurs de Mme Récamier… mais bon, ça n’a pas trop marché, hein!

          1. royaumont

            Je croyais qu’il regardais plutôt du coté de Mme de Stael…
            Mais un bon écrivant trempe sa plume dans tous les encriers.

            1. hussardbleu

              Il ne faisait pas que regarder la Stael en effet, mais elle n’était pas très jolie, et infidèle en sus… alors que la belle Juliette n’était pas un prix à réclamer….

  18. acarrel

    Quel nom a-t-elle cette rêveuse aux lingots ?
    Heureusement qu’elle s’est faite prendre , je voulais en faire autant la semaine prochaine

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Nom? Prénom? Date de naissance? Adresse? modèle et immatriculation du véhicule??? ^^

    2. Adolfo Ramirez Jr

      blague à part, peut-être qu’en passant par l’Allemagne… une voiture qui revient d’Allemagne à moins de chance de se faire contrôler qu’en rentrant du Luxembourg?

  19. Kekoresin

    Mississauga, Ontario : Un homme tomba de son balcon au 23ème étage d’un immeuble de Toronto en nettoyant une niche suspendue destinée aux oiseaux. Stefan Macko, 55 ans, se tenait debout dans son fauteuil roulant quand celui-ci s’avança et le précipita par-dessus la rambarde.

    Histoire vraie nécessitant une brochette de normes sur la hauteur des rambardes et le blocage automatique des fauteuils 🙂

      1. Kekoresin

        Cru 1996, très bonne année, la preuve:

        Ken Charles Barger, 47 ans, se tua quand le téléphone le réveilla à son domicile à Newton, N.C. En pensant attraper le combiné, il empoigna son Smith & Wesson 38 Spécial, et se tira une balle dans l’oreille.

        Toronto : Un notaire de 39 ans, Garry Hoy, tomba du 24e étage de l’immeuble Bank Tower à Toronto en démontrant la solidité des vitres à des étudiants. Son coup d’épaule brisa la vitre et il passa à travers.

        Le Caire, Egypte : Six personnes se noyèrent en essayant de sauver un poulet qui tomba dans un puits de 20m. Un adolescent de 18 ans fut le premier à descendre suivi de sa sœoeur et ses 2 frères, qui ne savaient pas nager. Deux voisins qui leur portèrent secours se noyèrent à leur tour. Par contre, en récupérant les cadavres, les sauveteurs trouvèrent le poulet qui survécut.

        Donc réglementation renforcée pour la sauvegarde des animaux de ferme, la profondeur et l’accessibilité aux puits, la hauteur des tables de nuit, la hauteur des tours, l’épaisseur des encadrements de fenêtres, la formation notariale à la résistance des matériaux…20 ans de boulots pour nos grattes papier d’élite… 🙂

        1. Petit Poney

          Si vous aimez les classements de ce genre, je vous conseille les « IG Nobels », des prix nobels improbables et plutôt amusants!

          Je suis particulièrement fan du nobel de littérature attribué à l’administration américaine en 2010, je crois, pour avoir commandé un rapport « sur les rapports de rapports de rapports de rapports » 😀

        2. Val

          Franchement si le bon dieu nous a créé , il doit s en payer une sacree tranche !!! Ou alors désespérer, selon ..en tous les cas, merci pour le cru 1996 kekoresin!

        3. Jeanpierre

          Effectivement, c’était une très bonne année. Je ne me lasse pas de l’histoire du poulet.
          J’aime beaucoup aussi celle du mec (je sais plus l’année) qui surprend sa femme en galante compagnie. Il va chercher son flingue et après moult prières et supplication de sa femme, il le range… dans son futal et PAN. Il a reçu une nomination parce que dans l’impossibilité de transmettre son matériel génétique.
          🙂

          1. Kekoresin

            Les armes à feu, c’est tellement banal. Essayez plutôt le canon à hamster, c’est beaucoup plus fun. Comme pour nos politiques, encore une preuve que ni le ridicule, ni la honte ne tue pas 🙂

            « Après coup, craquer l’allumette a été ma grosse erreur. Mais j’essayais seulement de récupérer le hamster.  » a raconté Eric Tomaszewski aux docteurs stupéfiés du Service des Grands Brûlés de l’hôpital de Salt Lake City. Tomaszewski et son partenaire homosexuel Andrew Kiki Farnum ont été admis pour un traitement d’urgence après qu’une sodomie eut sérieusement mal tourné.  » J’ai poussé un tube en carton dans son rectum et glissé Raggot, notre hamster, à l’intérieur « , a-t-il expliqué.  » Comme d’habitude, Kiki a crié « Armageddon!  » pour indiquer qu’il en avait assez. J’ai essayé de récupérer Raggot mais il ne sortait pas, j’ai donc regardé dans le tube et craqué une allumette, pensant que la lumière pouvait l’attirer « . A une conférence de presse, un porte-parole de l’hôpital a décrit ce qui s’est passé ensuite: L’allumette a enflammé une poche de gaz intestinal et une flamme a jailli du tube, enflammant les cheveux de M. Tomaszewski et brûlant sévèrement sa figure. Elle a aussi mis le feu au pelage du hamster, qui, à son tour, a enflammé une poche plus grande de gaz plus loin dans l’intestin, propulsant le rongeur comme un boulet de canon. Tomaszewski a été brûlé au deuxième degré et a eu le nez cassé par l’impact avec le hamster, tandis que Farnum a été brûlé au premier et au deuxième degré à l’anus et sur la partie inférieure de son intestin. Source: Los Angeles Times

            Monde de merde 🙂

            1. Nyamba

              Conseil : ne pas raconter cette anecdote au cours d’un repas (votre bonus de charisme/crédibilité en prend un sérieux coup et, si vous êtes une femme, la compagnie masculine vous regarde comme si vous étiez un alien). Préférer l’extrait de RTL, aimablement mis sur youtube par un internaute prévoyant, et se dédouaner complètement du résultat. Cette histoire m’avait tellement inspirée que j’avais commencé à en faire une chanson.

              Côté Darwin Awards, j’avais adoré celle du mec qui braque un avion armé d’une grenade, force l’équipage à lui ouvrir la porte pour sauter en parachute, dégoupille la grenade avant de sauter – ce petit salaud – et, en sautant, balance dans la cabine… la goupille, et garde la grenade.

            2. tabbehim

              (votre bonus de charisme[…]

              Nyamba, vous faites du JdR?
              c’est vrai qu’à moins d’être très bon, c’est le genre d’histoire qui vous colle un malus à vos jets de charismes et associé assez élevé 😀

              http://darwinawards.fr/top

            3. hussardbleu

              @Nyamba : être ami avec toi, en ce qui concerne les Tischreden, doit relever de l’inoubliable…

              En ce qui concerne l’histoire du hamster, le patronyme de l’un des proutagonistes réveille en ma mémoire une affaire un brin HS quoique touchant également aux incendies, disons… internes…

              Cela se passait il y a une trentaine d’années, circa 1986, je discutais un soir avec un ami très cultivé, chirurgien déjà blasé de son métier et des intéressantes facettes de l’humanité qu’il y découvrait. Ma méconnaissance du médical est encyclopédique, mais j’ai une bonne mémoire, et les divers aspects étranges de la littérature et de ses à-cotés ne me sont pas inconnus.

              J’évoquais donc par hasard, à bâtons rompus, le phénomène dit de la « combustion spontanée » qui intéressa fort l’époque romantique, Victor Hugo et autres écrivains y ajoutant foi, et la décrivant dans leurs romans.

              Et le scientifique, qui connaissait également ces histoires, de se gausser, m’expliquant fort raisonnablement que, le corps humain étant composé d’eau à 80% si mes souvenirs sont bons, il était tout bonnement impossible que même l’alcoolique le plus invétéré puisse se transformer en torche humaine…

              Ecrasé par la Science, je me le tins pour dit, et changeai le cours de la conversation vers des sujet plus futiles, du genre – si j’ose dire – des mensurations de sa nouvelle infirmière de bloc, fort mignonne…

              A peine quinze jours plus tard, un corps carbonisé fut découvert dans un hameau voisin, celui d’un vieil homme, alcoolique notoire, trouvé mort, totalement nu, et noir anthracite, assis dans un fauteuil dont ne subsistait plus que la carcasse… une pipe gisait au sol…

              L’ami fut choisi comme légiste, chargé de l’examen du corps, et des analyses poussées eurent lieu afin de déterminer s’il ne s’agissait pas d’un meurtre par projection d’essence ou autre liquide inflammable : mais aucune trace d’hydrocarbures ne fut trouvée dans les prélèvements sur le cadavre et alentour.

              Et l’ami, penaud, me confia plusieurs semaines plus tard, que la seule explication rationnelle était la « combustion spontanée », pourtant impossible…L’aveu lui coûtait, manifestement…

              Il me montra les photos de l’identité judiciaire… impressionnantes, en effet…. finalement, n’est-ce pas, l’eau ferrugineuse, c’est bien aussi…

            4. Nyamba

              @ Tabbehim : Il est possible que cela fasse partie de mon passé honteux. Depuis que je me suis réinstallée à la Réunion (où je n’ai pu trouver de table de qualitäy), j’ai cédé à une autre perversion : au lieu de rôlistes, je fréquente désormais des troubadours et des saltimbanques à mes heures perdues 🙂
              @ M. HB : Je prends cela comme un compliment !

            5. Nocte

              Nyamba : pourquoi être honteuse d’avoir été Rôliste et joueuse (sur WoW, entre autres) ?

            6. Nyamba

              @ Nocte : Parce que je compte ça dans mes petits vices cachés…
              Ou alors, c’est plus facile pour moi de le présenter ainsi ; je suis, après tout, une geek isolée en territoire hostil réunionnais ; mes amis endurent déjà mes penchants libéraux et mon sens de l’humour pourri, je ne vais pas en plus leur dire que je suis une ancienne addict de WoW et que je désespère de trouver une table de JdR, n’est-ce pas ? :p

            7. tabbehim

              @Nyamba, alors que devrais je dire vu que je suis un vilain meujeu qui anime hebdomadairement une table de JdR 😀
              (on s’est remis il y’a peu au monde des ténèbres… 👿 )

              courage à vous ! et au pire, plutôt que de chercher une table, ouvrez la votre, peut être que d’autres âmes en peines souhaitant extorquer du paysan et violer la veuve et l’orphelin viendra à vous ^^

            8. hussardbleu

              « flûte alors », si j’ose dire, personne n’a relevé ce « proutagonistes » que je trouvais pourtant assez spirituel… z’êtes bien des Libéraux, allez…

              @ Nyamba : c’était effectivement un compliment, bien que je sois…réservé… sur tes fréquentations avouées….
              pour les troubadours, je m’en tiens à celui de « Richard Ô mon Roy », et quant aux saltimbanques, je m’arrête à Turlupin, GrosGuillaume et Gautier-Garguille… je fais plutôt dans le classique, quoi… pas dans le dégénéré… même à l’Isle Bourbon… où il y aurait des excuses…

            9. Nocte

              @Nyamba : « vices »

              En quoi cela est-il vicieux ? A mes yeux, pas plus que regarder religieusement Une Famille en Or, le journal TV, Joséphine Ange Gardien, etc…
              Après… face à la culture d’un M. Starck ou HB, c’est effectivement peu de chose

    1. gameover

      @ kekoresin… un événement extra-ordinaire, vite une loi.
      Allez, on se donne un mois pour en voir quelques unes…

    1. hussardbleu

      alors… si le CC se met à défendre « la liberté d’entreprendre et le droit de propriété »…. a sea change…. mais je n’y crois guère…

      1. Petit Poney

        Il ne faudrait pas que le vilain Michel de l’article soit empêché de vendre ses restaurants, quand même! 😉

        1. tabbehim

          oh, sacrément puissant la drogue étatique, ce commentaire a dû être écris avec une énorme dose :

          « JEAN PAUL MAROLLA 28/03/2014 – 15h03

          On comprend que l’UMP qui a voté l’amendement Coppé se soit senti ébouriffé au passage de la nouvelle loi (il permettait de dépecer une entreprise et d’en vendre les actifs sans payer d’impôts ni d’indemnité aux chômeurs). Cet arrêt affirme une fois de plus que le droit d’entreprendre est un droit d’ordre divin que rien ne peut ni ne doit entraver. Droit d’entreprendre signifiant d’ailleurs ici, droit de gagner de l’argent de façon éhontée, alors qu’il y a bien d’autres façons d’entreprendre.  »

          http://tinyurl.com/poupzjf

      2. gameover

        Nan t’exagères HB. La loi Florange revenait à faire du droit de préemption sur une entreprise pour cause d’utilité publique, c’était aberrant.

        J’ai vu autre chose d’aberrant ces derniers jours c’est Bouygues qui a demandé à Vivendi de mettre fin immédiatement à ses négociations exclusives avec SFR car son offre était meilleure ET DONC pour le bien des actionnaires et donc le menaçait de poursuites, invalidation de la vente etc…

        Sans même analyser la qualité des 2 offres, il faut noter que dans les 2 cas Vivendi conservera une participation dans la société créée et que de ce fait la demande de Bouygues imposerait à Vivendi un partenaire en affaires, quid de l’intuitu personae !

        Mais même hormis ce point, il semblerait que Bouygues revendique le droit de savoir ce qui est bien pour Vivendi et ses actionnaires comme si la notion de bien était normalisée.

        Ca me rappelle également l’affaire récente concernant les prestataires de l’UMP-Coppé. Sous prétexte que le parti politique bénéficie de subventions publiques (c’est comme ça) il faudrait s’en remettre au mieux disant concernant la sous-traitance alors que chacun sait que dans le domaine de la pub ou de la communication il n’y a aucun lien entre le prix et la qualité et que c’est surtout une histoire de relations personnelles entre les contractants.

        Excepté un membre de l’UMP (et encore), je me demande quel est l’intérêt à agir d’une personne extérieure à ce parti pour ce qui concerne le choix d’un prestataire. De plus, à moins d’avoir des preuves de détournement de fonds (ce qui devrait être le point de départ de toute mise en cause) il sera impossible de prouver une collusion.

        A mon avis, toutes ces affaires ce sont juste des effets d’annonce pour mettre en avant ou déboulonner untel mais cela a un impact sur le peuple qui peut être porté à croire que c’est possible de modifier la volonté de quelqu’un sur la façon dont il gère sa propriété… et du croire au pouvoir il n’y a pas loin… juste quelques années.

            1. tabbehim

              Ah ouais, tu veux parler au patron? il est là le patron !
              c’est don Arnauleone le patron, il sait ce qui est bien, il sait que tu vas arrêter tes conneries de vente avec Altice !
              et si tu dis non……

        1. Nocte

          Sur ce sujet, Vivendi/BT, cela montre juste qu’en France, faire des affaires est une idée suicidaire.

          C’est l’équivalent de tenter de s’implanter sur le territoire des Triades ou de la Cosa Nostra.

  20. stenka

    Dans la ville ou j’habite, ils ont fait mieux, d’après un candidat SE que je connais bien, à bien étudié l’affaire, voilà ce qu’il en dit
    « mais réfléchissons 60% des habitants ne paye pas d’impôts, pas de taxes d’habitation la marmite socialiste alimenté par nos impôts fait le plein des voix. »

  21. Hugues001001

    Ce qu’il y a de bien dans cette histoire, c’est qu’on peut changer les noms: Harlem ou Julien auraient tout aussi pu faire l’affaire à la place de Yamina. Ou Patrick à la place de Michel, député-maire d’une riche ville du 9-2

  22. Kekoresin

    Encore un p’tit pour la route et pour dire à la Corée que nous sommes disposer à leur exporter notre première richesse nationale: Le gratte papier normatif. Grâce aux compétences hors pair de ces philosophes du risque zéro, nul doute que le héros illustrant la fable « patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » serait encore en vie…

    25 aout 2010, Daejon, Corée du Sud : Un homme handicapé, furieux que l’ascenseur soit parti sans lui, fonça dans les portes closes. Après quelques instants de réflexion, il partit à l’assaut de l’ascenseur descendu, et éperonna les portes, une fois… deux fois… trois fois… Succès ou échec ? Les portes cédèrent, laissant le passage à son fauteuil roulant, emportant son propriétaire en colère vers le fond du gouffre. Cet homme de 40 ans gagna ainsi son immortalité comme gagnant Darwin Award Colérique.

    1. Jeanpierre

      Pour le côté normatif, il sont pas mal non plus en corée du nord. A moins que ce soit un hoax, il semblerait que la coupe de cheveux est réglementée : choix de 18 coupes pour les femmes et de 8 coupes pour les hommes. Les pauvres. Même les tifs…

  23. vegeta

    le but premier d’une association est de faire vivre de façon direct et indirect le président de l’assoc

  24. lxy

    Et surtout ne jamais oublier qu’il y a beaucoup plus d’Associations Lucratives Sans But que d’Associations Sans But Lucratif …

  25. gameover

    Rue de Solferino, une blague tourne en boucle:
    «Les Malaisiens ont retrouvé leur Boeing. Nous, ça fait deux ans qu’on cherche notre pilote.»

      1. tabbehim

        250€ par personne et par an. si on économise cette somme à chaque fois qu’on fait faire du sport à un malade, ça fait donc 24.000.000 de malades…..
        or, sachant que sous chimio, à partir de la fin du deuxième cycle, tenir debout plus sans tanguer est pas mal (Pour le B.E.P.)je la trouve pas mal optimiste ^^
        Je suppose donc que le sport va devenir obligatoire pour tous de manière bien encadré afin que tout soit bien contrôlé par maman état et que ses enfants n’est pas à réfléchir à ce qui est bien pour eux 🙂

        je doit être d’humeur cynique, car je vois d’office une évolution contre productive et jusqu’auboutisme d’une bonne intention…….

        1. gameover

          Chouette on va pouvoir se faire rembourser l’inscription au club de tir par la sécu ?

          1. tabbehim

            je sens une énorme dépense caché quelque part….les salles de sports ne sont pas censé être remboursé par la sécu, vu que le but est de boucher son trou….alors où le budget pour louer les salles de sport va être pompé?
            je veux bien me faire rembourser mon inscription à un club de sport, mais ça, c’est en réflexion primaire. Quand on gratte un peu plus…..je n’arrive cependant pas à imaginer où ils vont pomper cet argent. car les club de sport ne sont pas des associations caritatives ^^

    1. Nemrod

      Ouarf le sport bon pour la santé !
      C’est pas du tout ce que je constate.
      Moi j’en fait parce que ça me plait mais je ne me fait pas d’illusion sur son caractère préventif.
      Petit florilège de la semaine
      – jeune homme de 35 ans : moto en compet : fracture de la cheville très compliquée
      – tennisman de 40 : lombago aigüe en allant chercher une amortie.
      – jeune femme haltérophile ( si,si) : sciatique paralysante en soulevant 90 kg.
      – tennisman de 50 : myocardiopathie et troubles du rythme : d’après le cardio ça vient du tennis.
      – homme de 80 ans : opération avec arrêt cardiaque rattrapé par les cheveux, sur un tibia bousillé au foot à 25 ans
      Bon, j’arrête.

    1. Hugues001001

      Un excès de zèle de la part d’un tocard de la SNCF. C’est grotesque. Ferait mieux de verbaliser les agents qui boivent au travail dans le local syndical en se plaignant, à 32h, de travailler trop.

    2. vegeta

      -« madame vous respirez trop fort ceci est considérez comme un instrument sonore donnez nous 75 euros  »

      et dire que dans certaines gares les agent de la SNCF n’ose même pas y mettre un pied

  26. Can-Eye

    Savez vous la plupart des nouvelles salles de spectacles ont 300 places ?
    Jusqu’à 300 places, l’accès au fauteuils roulants est autorisé dans le parterre, aux premiers rangs.
    À partir de 301 places il faut ajouter des ascenseurs pour permettre aux fauteuils d’accéder en haut des gradins.
    Une augmentation importante du coût de construction qui incite les municipalités, même généreuses comme la mienne, à ne pas dépasser ce format.
    En final on limite l’accès à la culture, ou au divertissement lorsque la salle est complète…

  27. hussardbleu

    Moi, je suis eugéniste, alors, ces affaires d’handicapés sur la Mer de Glace, vous comprenez… comme si on avait des cagnottes à dépenser sans limite… mais bon, avant que vous ne preniez en point de mire, je vous dirai que mon eugenisme est celui de Labiche… complètement glucose…

  28. hussardbleu

    une autre forme d’associations de malfaiteurs :

    je reçois ce lien d’un ami

    http://www.youtube.com/embed/D3pf1NsW3UI

    ma réponse :

    « je trouve cela marrant à divers niveaux :

    1/ je suis un Libéral, dès lors voir des indépendants créer une entreprise libre, ne peut que me ravir

    2/ se faire racketter par Véolia/Commune / Capitalisme de Connivence/ ou des « jeunes », je ne vois pas la différence

    3/ l’évolution sociétale ne peut que déboucher sur une guerre civile, qui verra survivre uniquement les paranos que sont les Preppers, dont je suis, ce qui ne te surprendra pas

    4/ cela fait quand même plus de 40 ans que le FN annonce ce qui se passe actuellement : son succès electoral ne m’étonne pas…. »

    1. tabbehim

      XD
      un reportage sur les chances de la France qui ‘n’est pas censuré, c’est énorme ! où est le piège? elle est où la caméra caché?

      l’évolution sociétale ne peut que déboucher sur une guerre civile

      vous parlez des ces abrutis là?

        1. tabbehim

          je suppose. où ça peut venir aussi d’un facteur extérieur mettant en mouvement les éléments instables du système.

          1. hussardbleu

            « un facteur extérieur mettant en mouvement les éléments instables du système »….

            admirable formulation… in a nutshell…

            euh!… pour le facteur, tu penses vraiment à Bonnardot… Dumartot… enfin voui, le petit émotif de Lutte Ouvrière, son nom m’échappe… ? le gendre de Krivine la Kravate, quoi…. c’est vrai qu’il est extérieur à LaPoste, n’y mettant jamais les pieds pour cause de détachement syndical…

    2. gameover

      Quand on écoute la video c’est assez marrant de transposer les termes à l’opérateur Vinci :
      – arnaque
      – mafia
      – les copains

      Sur cette video du même parking on se rend compte que les tarifs sont assez compétitifs par rapport à Vinci et en plus le parking est surveillé et on a un service de proximité avec des contacts humains.

      12h = 17E je comprends qu’il y en ait plusiers qui aient pété la barrière , ça commence comme ça en général.

  29. tabbehim

    aujourd’hui, je dédicace un grand sourire à ceux qui ont voté hollande et les vert pour des raisons écologiste (et il y’en a qui l’ont fait 🙂 )
    http://www.20minutes.fr/economie/1336689-gaz-les-menages-soumis-a-la-taxe-carbone-des-le-1er-avril

    vous vouliez de l’écologisme punitive? et bien vous voilà servit ^^
    vous la sentez hein la grosse avancé pour lutter contre les gaz à effet de serre, vive les pastèques, c’est vert dehors, et bien rouge et juteux à l’intérieur !
    si ça moufte trop, ils pourront toujours dire que c’était un poisson d’avril au vu de la date (mais j’ai des doutes)

  30. Duff

    Bonne tenue de hashtable :
    http://labs.ebuzzing.fr/top-blogs/politique

    Mais quand on voit les 4 autres membres du top 5, on a plutôt peur. Pourtant la visibilité du blog de la Méluche ne se traduit heureusement pas dans les votes si le site de Soral ou de fdesouche. Soit les français jouent à se faire peur soit ils s’en amusent et s’abstiennent… Possible parce que ce n’est pas ici qu’on trouvera une consigne de vote! Mais il y a un coté troublant, un parfum de mauvaise haleine qui semble trahir la décomposition intellectuelle de la France au moment même ou elle même se décompose…

    Bon we ensoleillé à tous.

    1. Hugues001001

      Dans la liste, en fin de course (comme leur idéologie d’ailleurs), il y a un blog qui s’appelle « Initiatives communistes ». Je n’ai pas pu m’empêcher de rire.

      1. Duff

        Et pourtant, ce n’est pas drôle de se dire que des gens y croient encore après tant d’atrocités commises par une idéologie qui prétendait mieux gérer le bien public alors que l’argent public n’existe pas fondamentalement.

    1. gameover

      Et après on oblige les gens à voter (on en parle today), puis on met des machines à voter, puis on supprime le vote blanc…

    2. Hugues001001

      Yves Jégo…Rien que son nom en dit long. Il est connu pour quoi lui ? Encore un politicard (probablement cumulard aussi) qui espère briller en faisant voter des lois qui portent son nom. À ignorer superbement.

      1. hussardbleu

        Ce gros garçon avait été, je crois, une sorte sous-ministre sarkozien, pour les Dom-Tom, et fort amateur de vols coûteux en Falcon ministériels… d’où son surnom de GIGO….

    1. Hugues001001

      Il paraît qu’à Sevran, dans le 9-3, les deux candidats arrivés respectivement 1er et 2ème au 1er tour (EELV mené par Gatignon, maire sortant ; et Front de Gauche mené par Clémentine Autin) mènent une campagne ultra-démocratique: c’est à qui porterait plainte ou déposerait une main courante contre son adversaire. Ils devraient pouvoir s’entendre pourtant: EELV et Front de Gauche, c’est bonnet rouge et rouge bonnet et les différences entre les « programmes » doivent être quasi inexistantes. Pauvre ville va. Mais comme disait un commentaire dans le Figaro: « Pauvres habitants. Mais en même temps, comme ils votent à 90% à gauche, j’ai envie de dire bien fait pour eux ». C’est pas faux.
      En tous les cas, nul doute que Gatignon repassera et qu’il viendra encore camper devant l’Assemblée nationale en faisant une grève de la faim pour réclamer des tunes parce que sa ville n’en a plus en raison de sa mauvaise gestion. Et puis en fin de compte, c’est que la place doit être intéressante si, malgré toutes ces difficultés qui l’ont poussé à faire son caprice pendant 3 semaines devant l’Assemblée, il n’hésite pas à se représenter…

Les commentaires sont fermés.