Le si discret naufrage des retraites

Si l’on s’en tient aux gros titres, la France est actuellement occupée à gérer plusieurs fléaux d’ampleur biblique contre son vivre-ensemble : l’anti-sémitisme, l’islamophobie et le travail le dimanche. Pour ainsi dire, à côté de ces cataclysmes civilisationnels, le naufrage à venir des retraites de millions de pensionnés actuels et futurs ne semble pas trop paniquer la presse.

Et si j’écris « naufrage », ce n’est pas parce que je suis un habitué de la caricature et de l’exagération, mais bien parce que les quelques articles qui évoquent le sujet, sous forme d’entrefilets, de brèves et de copiers-collers hâtifs et mal mis en forme, n’hésitent pas, eux, à employer ce mot.

Il faut dire que la situation prête assez difficilement à l’optimisme (ou alors en carry-trade et avec du Franc Suisse) : selon tous les observateurs un peu au courant, les syndicats de salariés et du patronat doivent absolument ouvrir de nouvelles négociations sur les retraites complémentaires pour trouver un accord permettant de sauver les caisses AGIRC et ARRCO, dont le passif s’élève actuellement à plus de cinq milliards d’euros.

Cet accord devra se traduire par (surprise !) une baisse des pensions, une augmentation des cotisations, un allongement de la durée du travail, ou un habile mélange de ces options, celle consistant à repousser le problème à plus tard grâce à un affreux bricolage n’étant pas encore (officiellement) à l’ordre du jour. Ces organismes ont d’ailleurs déjà poussé quelques propositions chiffrées afin de limiter la casse tant que c’est possible. Dans les expédients permettant de gagner du temps, on trouve ainsi la recommandation de moins revaloriser ou de complètement geler les pensions pendant quelques années, avec un impact financier fortement dépendant de l’inflation. Par exemple, si l’on part d’une hypothèse d’inflation à 1,75%, ces complémentaires espèrent économiser entre 1,3 et 1,4 milliard d’euros par an d’ici à 2020. Évidemment, avec l’inflation actuelle de … 0.1%, on imagine assez bien que l’économie en question risque d’être totalement absente.

chuck norris sauve les retraites françaisesD’autres propositions existent, toutes basées sur des hypothèses macro-économiques de croissance et d’inflation assez couillues pour que l’intervention inopinée de Chuck Norris ne soit pas totalement écartée, mais tous ces ajustements sont bien loin de permettre un équilibre des comptes qu’on sent de plus en plus difficile à atteindre. Les solutions réalistes, celles qui permettent réellement d’économiser plusieurs milliards à l’année nécessaires à combler les déficits, se résument à augmenter les recettes, diminuer les prestations et retarder autant que possible le moment où l’argent doit sortir de caisses de plus en plus vides.

Il faut dire que le pays vieillit et ces caisses subissent donc de plein fouet l’augmentation importante du nombre de retraités dont elles doivent verser les pensions. S’y ajoute la diminution des recettes liée à la baisse d’activité dans le pays, au point que les réserves, accumulées pendant les années où le nombre de cotisants était bien plus important, seront épuisées d’ici 2018. Heureusement, la loi Macron, grâce à son dimanche ouvré par paquet familial de douze, va remédier à … heu bon bref.

Le problème est donc aigu, et les seules solutions possibles et crédibles apparaissent déjà particulièrement douloureuses. Au passage, ces caisses s’occupant des salariés et des cadres du privé, on peut s’attendre à une totale absence de réaction de la part des salariés du public lorsque les règles de distribution vont encore changer. La solidarité et la joie du vivrensemble français est probablement à ce prix, n’est-ce pas, et l’égalité passera après.

En tout cas, on ne peut qu’admirer la retenue dont font preuve tous les organes de presse devant le désastre, pardon le naufrage annoncé. Quand bien même les négociateurs parlent (à l’instar de Jean-Louis Malys de la CFDT) d’« urgence absolue », chaque rare article évoque les négociations en cours, le combat entre les uns et les autres pour conserver ce merveilleux système de retraite par répartition que le monde nous envie moyennement, et sur les positions des différents syndicats, dont la fermeté, peut-être théâtrale mais cependant assez claire, laisse les journalistes de marbre et le cotisant inquiet. En effet, si l’on s’en tient à leurs déclarations péremptoires, grâce à des marges de manœuvre nulles et leurs positions indéboulonnables, les négociations permettront d’arriver (mais si, mais si !) à un compromis et donc, d’éviter la faillite pure et simple des deux caisses.

Autrement dit, c’est la panique, la faillite se rapproche, les seules solutions opérationnelles sont à la fois douloureuses et inenvisageables, mais grâce à d’âpres compromis que chacun s’empressera de dénoncer, les choses continueront de fonctionner comme prévu. Il n’y a donc pas lieu ni de s’inquiéter, ni de le relater dans les journaux, ni d’inquiéter le cotisant ou le pensionné.

Retraites en failliteEt c’est probablement pour ça que seuls de petits entrefilets et quelques discrets articles relatent ces péripéties avec les retraites complémentaires … ou que des articles encore plus discrets retracent les difficultés de plusieurs régions à verser des pensions aux retraités sous leur responsabilité.

Pourtant, lorsque plus de 3000 jeunes retraités du Nord, de la Picardie et du Languedoc-Roussillon ne perçoivent pas de pensions depuis Novembre, on serait en droit d’attendre l’un ou l’autre reportage télé un peu lacrymal, et quelques déclarations courroucées d’élus attentifs en pleine session à l’Assemblée Nationale. Pardi, c’est le petit peuple qu’on fait attendre ! C’est nos anciens qu’on enquiquine ! Et alors que ces derniers ont versé, religieusement, toutes leurs cotisations, les prestations n’arrivent pas.

L’explication fournie par les caisses (primaires, cette fois-ci) est simple : le papy-boom a fait exploser le nombre de dossiers, les systèmes informatiques et les ressources humaines de ces pauvres institutions ! Pas de quoi, donc, fouetter un chat, fut-il grabataire : n’y voyez-là aucun problème de trésorerie, mais une simple péripétie d’ajustement à la nouvelle donne papyboomesque, qui sera résorbée fin mars selon les institutions concernées.

On attendra fin mars pour en savoir plus, et constater évidemment le retour à la normale. Quant aux caisses complémentaires, elles ont encore de nombreux mois pour trouver un accord et sauver les meubles.

Tout va bien se passer.

retraites

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires326

  1. Aristarque

    Maintenant, c’est le sauvetage permanent des régimes de retraites, sauf curieusement ceux des fonctionnaires sur lesquels les ans qui passent n’ ont pas de prise…: 🙁

    1. Black Mamba

      Les anciens retraités du système ont la vie belle, ces anciens fonctionnaires voyagent , reviennent tout bronzés … ils en profitent bien, ils savent qu’ils sont très privilégiés .

      1. sa0000

        Et non, le pire c’est qu’ils estiment qu’ils l’ont mérité !
        Que si les autres n’ont pas aussi bien, c’est parce qu’ils ne se sont pas suffisamment battus (= fait grève, je crois)

        1. Pat

          C’est aussi le principal argument des syndicats auprès des salariés : si tu es payé ce que tu es payé, c’est grâce à nous. Les études du salarié, son travail, le fait que c’est l’entreprise qui paye le salaire et les charges et les locaux et transforme le travail en rentrée d’argent, ça ne compte pas.

    2. fbm

      C’est normal, les régimes des fonctionnaires sont en déficit considérable chaque année, mais l’état, donc le contribuable, donc le privé, comble le trou gentiment. Il s’agit d’environ 40 milliards par an.

      Le privé donne donc 40 milliards par an pour les retraites du public, et dans le même temps les caisses de retraite du privé sont en faillite. Cherchez l’erreur.

    3. Deres

      Les déficits des pensions publiques sont prises directement dans le budget donc sont cachés dans la masse du déficit … Dans les faits ils calculent un taux de cotisations qui équilibre directement le système donc pas de déficit. PAr contre, la masse salariale augmente en core plus vite tous les ans.

  2. Popeye

    Mais je croyais que les retraites avaient été sauvées par Juppé en 1995, Jospin en 2001, Villepin en 2005 et Fillon en 2010?!?

    C’en est assez à la fin de ces marronniers anxiogènes de la presse!

    1. Deres

      Et le combat homérique entre les partenaires sociaux ? Quand on voit que cela ne concerne que la façon plus ou moins visible dont les salariés se feront mangé, cela fait peur … Pour les syndicats, il faut tout mettre sur les cotisations patronales, donc étaler cela en plusieurs années sur les salaires à la baisse. leur solution est donc juste de cacher le problème sous le tapis … Leurs responsables sont probablement proches de la retraite !

          1. Black Mamba

            Je vous signale juste que peut-être vous avez mis votre nom et prénom, si vous le souhaitez … vous pouvez modifier votre pseudo sur le gravatar … mon époux avait fait la même erreur que vous mais je l’ai fait modifié juste à temps avant que quiconque ne le remarque … :mrgreen:

            1. Bonsaï

              On a surtout l’impression que ce gravatar est un bon outil de flicage. Avec les nouvelles fonctionnalités découvertes hier, j’ai un peu hésité à faire joujou moi aussi. J’ai donc écumé le web à la recherche d’une image adéquate, puis ma paranoïa a repris le dessus.

              1. Black Mamba

                Il faut un minimum de bon sens … fais toi une adresse internet juste pour ton gravatar et tu ne mets aucun renseignement sur toi …même si c’est écrit de mette ton nom 😉

                    1. Black Mamba

                      Je n’y crois pas du tout 😉
                      A moins que c’est du bidon ton histoire de QI à 152 …
                      Ça me laisse rêveuse ta blague sur ton nom. 😀

  3. Le Gnôme

    Soleil vert, ça va être la seule solution pour sauver le système par répartition. En plus, ce sera bon pour le déficit du budget avec les droits de succession qui tomberont dans l’escarcelle étatique, et excellent pour le déficit de la sécu, avec tous ces petits vieux qui coûtent deux bras parce qu’ils ne veulent pas mourir.

          1. bob razovski

            Rahhhlala ! Ari, nous sommes en socialie. Donc :

            1) je décrète pour tous
            2) j’exempte les copains qui eux ont des droizaki (*) comme le souligne notre Hussard
            3) ce sont les méchants qui prennent tout dans la quiche. Normal, ce sont les méchants. Il y a donc une justice sociale

            Allez viens, on va se servir dans la caisse, on est les gentils 😉

            (*) « points de retraite » en japonais

    1. Black Mamba

      Le moutontribuable est trop bien domestiqué pour se rebeller , vivre sans le système impossible … il va juste bêler comme d’habitude et attendre son trépas …

                    1. sam00

                      Yep … Celui là c’était un vrai uppercut …
                      J’avais beau déjà connaître les chiffres, ça donne vraiment l’impression d’une descente aux enfers
                      Y’a juste un chapitre qui était moyen … et encore …

                    2. Black Mamba

                      Je me suis réservée le 2 …
                      C’est le même bouquin avec des données rafraîchies … les dessous gores de notre société 🙁

    2. royaumont

      Les retraités font de mauvais révolutionnaires : une charge de déambulateurs contre les gendarmes mobiles ne manquerait certes pas de pittoresque mais peut-être d’efficacité…

      1. sa0000

        Les retraités actuels n’ont pas besoin de déambulateurs, loin s’en faut.
        Cela dit, je les vois mal partir à la charge pour autre chose que la cantine du village vacances.

      2. Gerldam

        Un retraité derrière une kalashnikov ou un 9mm, cela a quand même un certain panache et une efficacité certaine.
        Il y en a d’ailleurs qui savent très bien s’en servir.

          1. Quiet Desperation

            Je suis en train de lire le « Deux Décembre » de Pierre Dominique… vieux bouquin, mais qui analyse bien ce que doit être un Golpe… intéressant…. va falloir que je recherche celui de Malaparte…
            Celui de Retz « la conjuration du Comte de Fiesque » était pas mal aussi (GO, pas d’armure sur la planche, hein?)…

  4. gameover

    Ce qui me scie sur ce sujet c’est qu’on ne dépasse pas 5 ans (voire moins) lorsqu’on parle de solution et que ça n’émeuve personne que l’on parle d’ 1.5 actif pour 1 retraité : n’importe qui regardant sa feuille de paie verra qu’il verse environ 300E de cotisation retraite pour un salaire médian et donc que la pension du retraité en vis-a-vis fera 300 x 1.5 = 450E brute.

        1. Black Mamba

          Ben non … elle a pourtant frappé à toutes les portes pour avoir droit et en plus à l’époque , on lui a fait miroiter qu’elle aurait une belle retraite en partant plus tôt … Fail

            1. Black Mamba

              Elle vit au Portugal en ce moment et ses enfants l’aident comme ils peuvent … Elle pleurniche régulièrement au téléphone 🙁
              C’est usant !

    1. bob razovski

      « n’importe qui regardant sa feuille de paie verra qu’il verse environ 300E de cotisation retraite pour un salaire médian et donc que la pension du retraité en vis-a-vis fera 300 x 1.5 = 450E brute. »
      Pour compléter jusqu’au minimum vieillesse, il y a l’emprunt magique 😉

  5. Calvin

    A défaut de demander une solution à Pétain, on devrait questionner Madoff.
    L’avenir de nos retraites PonziAlaFrançaise nécessite des experts.

  6. Doff

    Les jeunes ont compris qu’ils n’en auront pas. Leur non-peur vient du fait qu’ils se reposent sur « d’ici là, on aura trouvé une solution », refusant de voir la réalité en face. La chute n’en sera que plus dure 🙁

    1. gameover

      Sur un blog finance y avait un intervenant (Eric si tu nous lis) qui disait que si beaucoup de gens se jettent du haut d’un pont, l’état leur creusera une piscine avant qu’ils atteignent le sol. J’aime bien l’image et je pense que c’est vrai, il y a quelques exemples. Il suffit de voir comment actuellement l’état se sert dans les caisses qui sont excédentaires.

      Dans le cas présent il se pourrait que la solution soit trouvée dans l’épargne privée. On se souvient de l’impôt sécheresse de 1976 ou des emprunts obligatoires. Il y a toujours une solution : s’il n’y a pas de solution c’est qu’il n’y a pas de problème.

      1. Pheldge

        Je re-sers ma citation: « Il n’est pas de problème , qu’une absence de solution ne finisse par résoudre … » je n’arrive pas à retrouver l’auteur , politicien français du siècle dernier ( le XXème 🙂 …

          1. Pheldge

            Merci 🙂 une de mes maximes préférées. je l’ai encadrée , juste à coté du « Principe de Moindre Action » …
            J’ai un petit hôtel autel , devant lequel chaque matin je leur fait mes dévotions … 🙂 🙂 🙂

    2. Pat

      Pour les jeunes, beaucoup de choses vont se passer d’ici là, notamment la disparition des papy-boomers. En revanche, pour ceux qui approchent de la retraite, et de la faillite certaine du système actuel, c’est plié.
      Heureusement, tant qu’on ne touche pas aux privilèges du Public, tout va bien.

    3. petit-chat

      Il y a pas mal de jeunes (moins de 45 ans, tout de même) qui vivent chez papa / maman retraités. Le jour où ils cassent leur pipe, ce sera la fête du slip pendant quelques années peut-être grâce aux miettes du magot abandonnées par le prédateur étatique, et après c’est SDF (Sans Domicile Français, s’ils sont courageux).

  7. Higgins

    Chuck Norris premier ministre? Pourquoi pas, ça dépoterai à la chambre d’enregistrement.
    C’est curieux, cette incapacité redondante des systèmes informatiques « publics » a absorbé des choses aisément prévisibles comme l’augmentation de la population pensionnée. Seuls les ordinateurs du Fisc semblent échapper totalement à cette malédiction, ils digèrent parfaitement les augmentations de la spoliation officielle.
    Pour le reste, le roi est de plus en plus nu et ça commence à bien se voir.

    1. Aristarque

      Mais le roi s’ en fout d’ être nu tant qu’ il est à l’ Elysée… Et qu’ il peut caresser le rêve d’en reprendre pour cinq ans…

    2. bob razovski

      « C’est curieux, cette incapacité redondante des systèmes informatiques « publics » a absorbé des choses aisément prévisibles comme l’augmentation de la population pensionnée. »
      Je ne peux m’empêcher de lire cette phrase avec l’intonation « Tontons flingueurs »:

      C’est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrase 😆

  8. royaumont

    A force de faire capoter par égoïsme toute tentative de réforme depuis 30 ans, ce qui devait arriver… arriva.
    J’allais dire bien fait, mais les véritables responsables de ce naufrage, les syndiqués du public, sont à l’abri des ennuis. Le silence gêné des media, de l’Etat et des syndicats démontre qu’ils ne sont préoccupés que d’une chose : leur situation dominante, quitte à faire passer par pertes et profits la pension de quelques petits millions de retraités.
    Bagatelle.

  9. Dom

    H16 a la derniere phrase de votre billet « quand aux caisses complémentaires »,ce doit être « quant »je crois..quant a moi je relis bien mon bref comm pour voir combien de faute il y aurait!

  10. Kazar

    Ce qui m’étonne le plus, c’est qu’il y ait encore autant de crédules pour penser qu’ils toucheront une retraite d’ici 15-20 ans alors qu’il s’agit d’un système de Ponzi officiel et que, bien que je reconnaisse un certaine allergie aux mathématiques, j’ai tout de même pu comprendre que de simples calculs démontrent la faillite inéluctable du système.

    Mais il est vrai qu’on n’aime pas entendre la vérité lorsqu’elle est aussi négative.

    Cela dit, le secteur public ne devrait pas trop fanfaronner car un delà de la faillite prochaine de diverses caisses du privé, il y a fort à parier que c’est le système entier qui va s’effondrer lorsque la bulle d’argent gratuit créée par la BCE explosera.
    Et cette bulle va enfler rapidement dans les prochains jours lorsque l’Europe, ayant trop peur de voir la Grèce quitter l’euro et/ou l’UE, va se coucher devant Tsypras…et filer plein de pognon gratuit à la Grèce.

    1. Black Mamba

       » …’il y ait encore autant de crédules pour penser qu’ils toucheront une retraite d’ici 15-20 ans … » , l’ignorance, l’espoir, le dénie leur permet d’avancer sans cette illusion le système de tourner … il est bancal mais il tient encore … mais la question combien de temps encore 🙄

    2. Honorbrachios

      personnellement je l’ai déjà dit maintes fois à mes sœurs et à mes parents mais ils me regardent tous avec des yeux ovins en ce disant probablement que je n’ai décidément pas toute ma raison…

    3. Higgins

      Les personnes que je rencontre au quotidien s’en rendent compte de plus en plus. Beaucoup nient cette réalité mais ça les rend mal à l’aise.

    4. nocte

      Il y a de l’épargne en France, c’est pour cela que ces rats ne s’agitent pas.

      -si tu as de l’épargne, c’est que tu es riche, donc on te taxe.

      1. bob razovski

        +1

        10000 miyard d’euros de patrimoine, ça en fait des possibilités de spoliation, de taxation, et de garanties pour continuer à s’endetter.

        Aucune raison de s’inquiéter.

        Juste avant la chute finale (hymne syndical), y’a le grand architecte qui appuie sur le bouton « reset » et hop, ça doit repartir pour un tour. (vieille coyance socialiste).

        1. Honorbrachios

          de « patrimoine » : si dans ce terme est compté l’immobilier, ce chiffre est absurde… que ferait l’état même s’il foutait dehors tout le monde?! il n’y aurait aucun acheteur par la suite et 65 millions de sdf obligés de s’expatrier….

            1. Honorbrachios

              taxe qui ne rapporte que tant qu’il y a des propriétaires…si on veut récupérer la totalité de la « valeur », elle n’existe plus. En fait c’est de la valeur quantique !

              1. gameover

                Taxe de 5% par an… en 20 ans t’as récupéré la valeur de l’immo.
                _______________
                Quelle est la différence entre la mécanique automobile et la mécanique quantique?

                Réponse: La mécanique quantique peut parfois ranger la voiture dans le garage sans ouvrir le porte.

      2. royaumont

        C’est prévu, c’est même en cours, on a baptisé cela du nom de QE (en fait, QE + taux à 0). C’est idéal pour siphonner l’épargne en douceur.
        Pour le patrimoine immobilier, il faut un cocktail de taxes comme loyers fictifs + taxe sur le foncier non bati + ISF + taxe foncière + impôt sur les successions + frais de mutation + … j’arrête là la liste mais il doit en rester encore autant.

        1. Aristarque

          Oui, sauf que si vous forcez trop sur le cocktail, la taxation ne sera plus payée parce qu’ il arrivera bien un moment où les moutontribuables ne le pourront tout bonnement plus. Fort bien, me direz-vous, l’ Etat saisira et fera vendre à l’ encan. Outre le fait que les auxiliaires de justice vont affronter des remous, qui va aller enchérir pour se coller ensuite des monceaux de taxes sur le dos ? Cela ne sera donc pas la solution comme elle en a l’ apparence…

  11. blackwarrior

    déjà j’ai vu la différence de statut selon qu’on soit dan le public et le privé..à échelon égal,mon père (du privé) ne perçoit pas la moitié de ce que ma mère (du public) a..heureusement qu’il avait une complémentaire retraite..et le pire c’est que ce gouvernement à imposé certains retraités qui touchaient le minimum pour vivre,quelle bande d’enfoirés..eux c’est pas grave ils font un mandat de 6 ou 5 ans et boum ils ont une retraite de 1500€ à vie ensuite..et après ils viennent nous faire la morale? bah oui ça passe mal ..

    1. Aloux

      Quelque chose me dit qu’en revanche pour profiter de leur butin il faudra trouver une terre d’accueil… Peut-être qu’un jour on ira les chercher pour les ramener de force, Eichmann style, et ils l’auront pas volé…

      1. MadeInCH

        « Eichmann style », pas mal…
        .
        Cela dit, sans vouloir absoudre les actes de ces gens, je trouve que aller chercher des grabataires qui furent paperassier au nom du « justice n’est pas vengeance », ça me donne l’impression qu’une fondation se met à paniquer à l’idée de n’avoir bientôt plus de coupables à poursuivre pour justifier son existence. Va falloir trouver un truc, un changement de sacerdoce.

    1. Pat

      Moi aussi. Mais nous avons aussi l’ultra-libéralisme, encore plus méchant !
      Et l’hyper-ultra-turbo libéralisme arrive avec la loi Macron, ça fait peur.

  12. Gerldam

    Certes, le sujet n’a pas eu et n’aura pas la couverture qu’il mérite. Cependant, plusieurs articles sont parus dans Le Figaro notamment sur ce thème et TF1 a plusieurs fois fait état de ces retraités qui n’avaient plus rien pour vivre du fait des retards des caisses, notamment en Picardie. Cette chaîne a même parlé des 800€ joyeusement distribués (en paroles) par une certaine Farisole et qui n’étaient toujours pas arrivés dans les minces portefeuilles des personnes concernées un mois après. Cela s’appelle « une aide d’urgence » en jargon ministriculable.
    Sur le fond, deux mesures s’imposent: mettre l’âge légal de la retraite à 65 ans et mettre une bonne dose de capitalisation…maintenant.

        1. Adolfo Ramirez Jr

          l’esprit du 7 janvier a pas duré longtemps, la ficelle était trop grosse. Il fallait trouver quelque chose d’autre.
          Cette histoire HSBC, elle existe depuis au moins 2 ou 3 ans! Pendant tout ce temps ça dort dans un placard et d’un coup d’un seul, ça sort en mondiovision? Quelle blague!

            1. Adolfo Ramirez Jr

              Ouais, bof, tu sais, les dates, hein, à 4 jours près… De la plage de Punta Hermosa ou je contemple les surfers attendre leur vague du Pacifique, depuis le balcon de ma chambre d’hotel, ce genre de détail a subitement moins d’importance…

              1. gameover

                euh… tu n’as pas dû comprendre l’allusion : parlez de l’esprit du 7 janvier c’est un peu comme si tu fêtais la naissance de Hitler…

                1. Black Mamba

                  Entre le 7 ou 11 seul l’avenir nous dira ce que l’histoire gardera en mémoire … Dans tous les cas sans le 7 , il n’y aurait pas eu de 11 😉

      1. royaumont

        Comme prévu, Dodo la saumure va être le seul à prendre : c’est le seul dans l’assemblée, juge inclu, qui n’était pas un frère.
        On pourrait reprendre la discussion de ce blog de la semaine dernière : tout c’est passé comme prévu.

        1. bibi

          Est-ce que la délivrance de prestations de service à caractère sexuel peut bénéficier de la directive sur le travail détaché?
          Si oui est-ce qu’embaucher des prestataires (françaises ou étrangères) dans un état membre autorisant explicitement le proxénétisme (Espagne, Pays-Bas, …) pour exercer en France est-il pénalement répréhensible?

      2. RBF

        Bah ils vont sans doute fusionner les deux systèmes de retraite en ruine ensemble. Et vu que l’un a beaucoup plus de réserves que l’autre, cette mascarade va tenir pendant encore au moins 10 ans.

        C’est largement le temps qu’il faut à Flamby pour terminer son mandat sans catastrophe majeure, et qu’en aura son successeur sans franchement avoir plus de couilles que le mollasson.

      3. RBF

        J’ai oublié dans mon message: « les médias n’ont donc aucune raison de s’alarmer et de ne pas continuer à se focaliser sur leurs conneries habituelles ».

        Histoir d’être sûr d’être bien compris !

    1. Honorbrachios

      ouais ! allons faire cracher les prussiens !
      et si ça suffit pas, les english, sont bourrés de pognon les anglosaxons!
      et si c’est pas suffisant, les russes, y z’ont plein de pétrole !

      bon, on rigole, mais c’est à peu près toujours comme ça que ça finit en europe….

  13. Fifou

    Pas encore peril en la demeure, un petit bricolage, une fusion des deficits, quelques dettes de plus et on tiendra quelques annees, les suiveurs gereront entre eux

    1. gameover

      La décision du tribunal
      À l’audience, la substitut du procureur soutient qu’« il y a un emploi durablement pourvu » par monsieur et requiert 800 € d’amende. En plus du redressement de l’URSSAF qui réclame près de 4 000 €. Le tribunal en a décidé autrement en prononçant la relaxe.

      Le parquet fait appel
      Le parquet a décidé, dès le vendredi, de faire appel de cette décision et de maintenir les poursuites. Le dossier sera donc jugé une nouvelle fois, en appel.
      ______________
      Le léviathan se mord la queue. Ca va mal finir ce genre de truc.

    2. Bof

      J’imagine trop bien le petit contrôleur URSAFF si fier et content d’avoir épinglé cette grande délinquante. Il devait saliver en tapant son petit rapport, ses crayons sagement posés sur son bureau. A 17h, il a tout rangé, et est rentré chez lui, pendant que mamie travaillait encore.

        1. Pheldge

          ou tenu par sa prochaine victime , dont il va observer sournoisement les moindres faits et gestes … : (

          Je vous laisse ô aimable compagnie méditer cela. Moi à cette heure -ci j’ai guitare 😉 🙂 Et vu le sujet du jour , je peux dire que « j’ai le Blues » et que la Les Paul va pleurer …

      1. Jiff

        Ça pourrait s’expliquer si les contrôleurs de l’urSSaf sont notés comme ceux du fisc: non-pas sur le résultat réel mais sur les redressements prononcés…

    3. Kazar

      Quand je lis des trucs comme ça, j’ai envie de sortir mon flingue… Un jour, ces controleurs de m… de l’URSSAF qui sont payés aux 35 heures pour faire chier le monde tomberont sur un os, un vrai.

  14. pouf pouf

    Témoin d’un désastre avec signature en mairie, témoin du désastreux tournant des tribunes, assis au premier rang des ténèbres pendant que la salle des fêtes coule au loin sans avoir encore heurté l’iceberg du milieu de la piste. Naufrage et tempête sont dans un bateau qui tombe, vers le soleil couchant, on voit de grosses baudruches grotesques qui se dégonflent en soufflant des tumultes intestinaux géants. Deux balles rebondissent en vain. Il me semble que c’est la fin des haricots pour cette fois, y en aura-t-il d’autres ? Je n’oublie pas qu’on peut remonter sur scène dans « the alimony tour », je me souviens de la route par cœur, je retrouverai l’endroit, je reconnaitrai le lieu. Rentrer seul au milieu de toutes ses peurs dans un nouvel environnement d’où l’on vient mais qu’on ne retrouve pas. Ce qui arrive aux autres m’arrive, ça se passe et ça me passe, j’en cherche les traces, des petites boules éparses mais concentrées. Les postures prises durent plus qu’il ne faut souvent, on s’en retrouve dupés les uns sur les autres, les uns par les autres, on se cherche, on s’attend, on aimerait ne pas s’y perdre, on se trompe, on se ment.

      1. Lambda Expression

        On voit que vous êtes de fraîche date, comme je le fus et j’eus la même réaction. Monsieur pouf a du m’en excuser.
        Lire du pouf requiert un tout de petit peu d’attention, déroutant au commencement. Il vous faudra vous y forcer.
        Ca ne durera pas cependant, ou bout de quelques temps, l’effort laissera place au plaisir et a l’envie d’écrire aussi justement.

        1. pouf pouf

          d’ailleurs c’était un billet double, voilà la deuxième partie :

          Comme souvent, je ne sais que penser, ou plutôt je sais très bien ce que je pense et ça m’ennuie terriblement. Un de mes grands honneurs dans la vie, une des choses pour lesquelles j’aime bien habiter moi, est mon appétence à rendre service autour de moi autant que je peux aussi souvent que je le peux, la détresse d’autrui m’émeut toujours, surtout celle qui s’ignore, toutes les détresses me touchent quand elles ne sont pas feintes et faites pour susciter l’humain apitoiement ; toutefois, certains petits malins, certaines fois, essayent de me faire l’atlas de leur monde, allez salut on va boire une bière et on revient… quand je dis non en riant ils me trouvent obscène, mon rire habituel, mon tapis volant vers ailleurs que les bassesses des réponses mauvaises aux questions pas bonnes, obscène, tiens donc. Ne rien dire de plus, se calmer à l’intérieur pour ne pas clamer la perte de la raison. Va donc boire ta bière métaphorique m’écrié-je en moi-même en lui jetant l’allégorie du monde sur les pompes. J’ai dit non sans donner d’explication parce que je n’avais pas à le faire, j’ai dit non sans m’excuser parce que je n’avais pas à le faire, j’ai le droit de dire non. Je pourrais même vous torturer et par générosité je ne le fais qu’en jouant.

          1. Pheldge

            Il y a effectivement une initiation … c’est un peu comme avec l’alcool, au début ça va irriter un peu le gosier, et puis après, avec un peu d’entrainement, ça finira par passer tout seul 🙂

  15. barbatruc

    Sauf que les cotisations sociales sont très élevées en France, sur un salaire net de 1300, il y a à peu prés autant de charges. Comment voulez vous capitaliser avec 1300 € mensuels.

    Pareil pour les indépendants non salariés, les cotisations sont calculées en pourcentage du résultat net , si on vous en pique 47% , il ne reste que peu de marge pour capitaliser.

    1. gameover

      Il y a un autre problème c’est que si l’on capitalise par soi-même hors de toutes réglementations étatiques, alors le reversement de la rente est imposée… donc double peine puisque l’épargne ne s’est pas faite non plus en franchise d’impôts.

      1. Lambda Expression

        D’ou la nécessité de se barrer dans un pays ou ces rapaces n’officient pas.
        Ce que je ferai a coup sur quand le moment sera venu.
        Le Portugal me parait très bien.

        1. MadeInCH

          Comme tout le monde, tu espères sortir du système juste à temps.
          .
          Comme ceux qui attendent el « bon » moment pour vendre les actions.
          .
          Alors que ce sera le feu dans la salle de cinema, que le premier qui atteindra la porte pourra sortir, le 2eme s’encoublera et se fera marcher dessus par le 3eme, le 4ème s’encoublera aussi et, avec le 2eme, bloquera la sortie pour les 500 autres derrières.

          1. Lambda Expression

            Suis deja sorti du systeme et ca fait bien longtemps que je n’espere rien de l’etat Francais au regard de ce que je cotise quand je travaillais en Grance.
            Mais le probleme se pose en effet pour tous les pays qui ponctionnent les retraites, par capitalisation ou pas.
            Les « petits » pays doivent se constuire des avantages par rapport aux gros pour etre attractifs.
            L’irlande c’est le taux d’imposition des societes.
            Le portugal est interressant pour les retraites (ce qui dans le cas d’espece est le sujet ici)
            La Grance c’est rien de tout ca, elle n’est pas en mode attractif mais répulsif. Et ca marche fort bien si j’en juge au nombre toujours croissant de compatriotes exilés.

            C’est bien pour ca que l’harmonisation des regimes taxatoires est une illusion.
            Ils vont vivre de quoi en Irlande si ce régime favorable aux entreprise est par décision européennes supprimée ? des steak Angus et de la laine de moutons ? connerie. Jamais ils accepteront et ils auront 1000 fois raison.
            On remarquera au passage qu’il n’y a qu’en Grance qu’on braille sur une harmonisation en pensant qu’elle se fera sur le modèle tellement envié français. moi je dis lol !

            1. MadeInCH

              Je plussoie.
              De même que je suis opposé à une harmonisation des impôts entre les cantons de la Confédération Helvétique.
              .
              Ne serait-ce que pour « punir » les cantons qui ne sont pas capable de gérer leurs économies.
              .
              Note:
              Avec la belle « péréquation financière » ou les cantons « riches » doivent aider les cantons « pauvres », certains cantons ont officiellement annoncé que leurs mauvais résultats de 2014 étaient dûs à une amélioration de leur situation, ce qui leur enlevait le droit à des aides…
              .
              LOL
              .
              Question subsidiaires: Devinez la couleurs politoque des cantons en questions?

            1. MadeInCH

              Je plussoie.
              De même que je suis opposé à une harmonisation des impôts entre les cantons de la Confédération Helvétique.
              .
              Ne serait-ce que pour « punir » les cantons qui ne sont pas capable de gérer leurs économies.
              .
              Note:
              Avec la belle « péréquation financière » ou les cantons « riches » doivent aider les cantons « pauvres », certains cantons ont officiellement annoncé que leurs mauvais résultats de 2014 étaient dûs à une amélioration de leur situation, ce qui leur enlevait le droit à des aides…
              .
              LOL
              .
              Question subsidiaires: Devinez la couleurs politoque des cantons en questions?

                  1. MadeInCH

                    C’est pour ça que j’ai mis le conditionel « voulait bien ».
                    Et si j’ai oublié le « s’il lui plaît » que j’aurais effectivement du mettre, il pourrait, s’il le voulait, me le signaler lui-même. Non?
                    .
                    Et même en relisant mon post, je ne vois vraiment PAS en quoi j’ai été impoli.
                    .
                    -> Pas envie de vour répondre à vous plus poliment, cette fois-ci. « s’il te plaît » Et si te plait pas non plus, ben tant pis.

                    1. Black Mamba

                      La Bonzaï s’est fait de H16 sa propriété privée … Il parait que c’est du sérieux entre eux 😈 , elle mord si on s’approche du taulier …

                    2. Aristarque

                      Avant, il fallait ne se garder que des femmes entreprenantes mais maintenant la concurrence vient de tous les côtés…

    2. hugeus

      Il est tout à fait légal de ne pas se laisser « piquer » ces « 47% ».
      Ca demande un peu de couilles au cul, mais c’est possible.
      Et ces 47% font souvent beaucoup plus. Perso, « on » me demande 55%, hors CSG/CRDS.

  16. christophe

    Qui se plaindra ?

    La faillite tonitruante de ces schémas de ponzi est une bénédiction.

    Cela mettra du plomb dans les cer-veaux des veaux.

    Car prétendre toucher 80 % de son salaire pendant 30 ans en faisant la sieste, et en allant en plus chez le médecin chaque jour pour soigner son alzheimer ou un petit cancer… c’est du Disney.

    Et pourtant, combien de millions de crétins sont persuadés que ça marche de cette façon ?

    « J’y ai droit ! J’ai coooooooooooootisé toute ma vie », disent tous les retraités. Et « j’en veux aussi, j’y ai droit », disent les plus jeunes, ceux qui attendent leur tour.

    Retour au Réel. Terminus tout le monde descend.

    Chacun touchera le minimum retraite. Et basta. Les vieux arrêteront enfin de nous pomper l’air, et d’encombrer les aéroports et les magasins. Et l’immobilier redeviendra très, très abordable.

    Nous retrouverons -tous- un niveau de vie raccord avec notre « production », c’est à dire pas grand chose.

    1. nocte

      A ceux qui me disent « je cotise », je réponds :
      Tu ne cotises pas, tu t’ouvres des droits dont l’Etat décidera de la valeur lorsque tu pourras y prétendre. Actuellement, tu nourris les retraités.

      C’est assez fun de voir dans leur regard, pendant une demi-seconde, le contact avec la réalité…

      1. Théo31

        Pareil. Je leur réponds « tu crois qu’il y a une enveloppe bien remplie à ton nom qui t’attend pour le jour où tu partiras ? »

        J’adore tous ces soces qui m’expliquent que ne pas avoir de gosse est égoïste (comment est-ce possible avec des gens qui n’existent pas ?) et qui cautionnent l’esclavage de leurs propres enfants avec la bénédiction de Pétain.

      1. christophe

        Je sais. Moi aussi j’aurai mon petit cancer, mes varices, tarif syndical. Et moi aussi je serai terrifié à l’idée de disparaître.

        En attendant, tout ce barnum au sujet des retraites, et de leur (non) financement, est d’une simplicité biblique.

        Aussi simple que la mort elle-même. Et c’est pour cela que personne ne veut comprendre : ça fait peur.

        Une pointe de philosophie permet de mieux vivre cette révélation.
        😉

        Ce qui ne peut être payé, ne sera pas payé.

        Dettes, régimes de retraite… de simples promesses, comme Dieu pour calmer nos terreurs.

          1. Black Mamba

            Il y a quelques années une cousine est venue me voir tout effondrée , elle avait consulté une voyante , cette dame lui avait annoncé que ma cousine alors âgée de 15 ans n’atteindrait jamais ses 20 ans.
            Désespéré elle ne savait plus quoi faire ou quoi penser … Je lui ai demandé sachant qu’il lui restait peu de temps , allait-elle cesser de vivre ou donner le meilleur d’elle même.
            Elle donna le meilleur d’elle même , elle a 42 ans, elle est une bête de compétition en statistiques, elle a 2 jeunes enfants … comme quoi la peur de disparaître …

    2. infraniouzes

      Attention ! Faut être juste. On parle de cotisation et sur les bulletins de salaire on voit des cotisations. On ne voit pas le mot PONCTION. Si vous voulez être ponctionné, voir l’hôpital le plus proche.
      Par contre, les droits à la retraite sont-ils des droits acquis ? Si oui, je ne vois pas au nom de quoi on baisserait leur montant chez les déjà-retraités…

      1. Honorbrachios

        @infranouz :
        quel manque d’imagination ! suffit d’inventer une petite taxe supplémentaire sur la paye des retraités ! (taxe pour le vivreensemble, contribution à la croissance solidaire, taxe sur la pollution des dentiers, etc…)

        1. Deres

          Mais bien sur ! Les actifs payent des charges finançant les retraites. les retraités payent des impôts finançant la baisse des charges des actifs. le tout est de faire circuler l’argent assez vite dans une chaîne de Ponzi circulaire pour que personne ne comprenne l’arnaque !

    3. val

      @christophe ce que vous dites est vrai , c est Disney tous les jours. Le pb , c est que ceux qui en profitent n ont pas payé et ceux qui auront payé n en profiteront pas… Le piège du bidule , c est de pouvoir refiler le bébé aux générations futures . C est ce décalage dans le temps : effets très éloignés des causes , qui fichent en l air les démocraties . Car elles sont élues par des vivants et ce sont les autres qui morfleront.

    4. Les Charcuteries Olo

      « Nous retrouverons -tous- un niveau de vie raccord avec notre « production », c’est à dire pas grand chose. »

      Tout est là, dans cette phrase. Bravo !

  17. lolo

    Quel pessimisme !

    L’immigration va rétablir la pyramide des ages et donc les cotisations vont rentrer à flots, et les savants placements de l’assurance vie vont palier à la petite baisse de la redistribution

    1. Black Mamba

      L’idée y est mais le résultat ne sera pas là, ceux qui viennent, ils biberonnent à fond le système des allocations en tout genre …

      1. lolo

        Arf, BM, la méga cravache n’y changera rien, vous êtes la seule que je n’aurais pas voulu voir tomber dans ce piège immonde que je tendais :mrgreen:

        1. Black Mamba

          Il n’ y a aucun piège … Je sais que vous avez un petit peu de cervelle tout de même … un peu :mrgreen: , l’ appeau à troll n’est pas très subtil chez vous , vous ferez mieux la prochaine fois 😈

                    1. lolo

                      pour les ados boutonneux, ce n’est pas du dépannage c’est de l’urgence sanitaire. Pour les plus âgés ça devient du dépannage anti-migraine et si tu n’as jamais surpris ton homme c’est qu’il a une bonne cachette, ou mieux qu’il n’a pas besoin de se cacher.

                      lol, ça devient graveleux.

                      Comme quoi un billet politique et économique mène à tout !

                      Amen

            1. Black Mamba

              Nos bactéries intestinales, notre deuxième cerveau

              Le microbiote intestinal, de plus en plus considéré comme un organe à part entière, n’en finit pas de passionner les chercheurs. De nouvelles études mettent en lumière et précisent les liens qui unissent nos bactéries intestinales et notre mental.
              En première année de médecine, on nous balancdès le départ que notre tube digestif autant de connexion que notre cerveau voir plus …

    2. Dr Slump

      Vous rigolez, mais je me disais récemment que c’est probablement ça leur idée, et le but qu’ils poursuivent avec l’immigrationnisme. On peut s’attendre à tout de leur part!

      1. gameover

        Leur idée c’est que quoi qu’on fasse pour le chômage il va baisser mécaniquement entre 2015 et 2020 pour atteindre 5% à cause des départs en retraite et qu’il y a 2 solutions pour éviter le manque de main d’oeuvre :
        – l’immigration
        – la retraite à 70 ans

        1. lolo

          Moulande pensait d’ailleurs que le début de cette baisse non pas mécanique mais démographique, aurait lieu au début de son quinquennat, ce qui aurait dû se produire quand on regarde quelques données, mais il a l’art de se planter.

          Et on sent bien l’énarque qui ne jure que par la pyramide des ages pour maintenir le ponzi, alors que dans moins de 20 ans la plupart des métiers auront été remplacé par la robotisation, moins syndicalisée et moins malade le lundi et le vendredi

          1. Deres

            Ce qu’il n’arrivent pas à comprendre, c’est qu’avec nos charges, impôts et réglementations excessives, tout le travail délocalisable se fait la malle, tout le travail automatisable le devient. Il ne reste plus que le service non délocalisable non automatisable qui subit des augmentations entre 2 et 5% de prix par an. En conséquence, les français ne font appel à ces services qui deviennent hors de prix que quand c’est indispensable et si ils ne peuvent pas les réaliser eux même ou le faire au noir. La demande pour les artisans, jardiniers, aides ménagères, etc s’effondre donc également. Le bricolage explose. Le chômage n’est donc pas près d’arrêter d’augmenter à mon humble avis. Même en 2015, le coût de la main d’oeuvre va continuer à augmenter malgré le CICE car des hausses de charges et de nombreux prélèvements sont prévues de longues date dont tous les impôts locaux par exemple.

            1. lolo

              « Ce qu’il n’arrivent pas à comprendre »

              Pour ma part, je ne peux me résoudre au fait qu’ils ne comprennent pas, comment cela serait il possible ?

              Je pense plutôt qu’ils s’en moquent, ça tient depuis tellement longtemps

    1. barbatruc

      Profiter à partir de 65 balais ? Vous n’y pensez pas ! 🙂 Pour moi ça n’est plus l’âge où on – en profite –

      Fini le bon temps des années Mitterrand, où l’on pouvait cesser sa carrière à 55 ans à taux plein ( cas de mes parents ) –

      1. Maxence

        A Barbatruc,
        Si si, on pourrait profiter après 65 ans, si l’état ne nous épongeait pas aussi bien.
        Plein de choses à faire.
        On n’est pas si décati qu’on le croit.
        Juste un peu déprimé par le manque de réactions de tous ceux de tous âges que nos gentils gouvernants pompent allègrement.
        Et puis, on se dit qu’on ne verra qu’une partie du film qui commence…

  18. sa0000

    C’est marrant, dans les pistes explorées par les hum hum partenaires sociaux, il y a le report de l’âge de départ à la retraite, l’augmentation des prélèvements of course, divers biduoillages sur les pensions de réversion… Mais personne n’envisage de baisser les pensions (à part bien sûr l’effet épouvantail), et pourtant ce serait une piste logique.

  19. bibi

    Chantez tous en (petit) coeur (de Belin).

    Une flemme sacrée
    Monte du sol natal
    Et la France enivrée
    Te salue Maréchal!
    Tous les retraités que tu niques
    Vénèrent tes lègues
    Tes cotisations iniques
    Aux URSSAF on délègue

    Maréchal nous voilà!
    Devant toi, le sauveur de la France
    Nous jurons, nous, tes gars
    D’asservir et de suivre tes pas
    Maréchal nous voilà!
    Pour nous il y a point d’errance
    Quand le flouze manquera
    Maréchal, l’Allemagne paiera!

    Tu as lutté enfin
    Pour nous les retraités
    Avec ton pot Belin
    De la CGT
    Grace à toi les damnés
    Du capitalisme
    Peuvent enfin crier
    Vive le socialisme

    Maréchal nous voilà!
    Devant toi, le sauveur de la France
    Nous jurons, nous, tes gars
    D’asservir et de suivre tes pas
    Maréchal nous voilà!
    Pour nous il y a point d’errance
    Quand le flouze manquera
    Maréchal, l’Allemagne paiera!

    1. Bonsaï

      Ce n’est pas l’Allemagne qui paiera, mais plutôt la Chine.
      Et comme l’année de la Chèvre commence demain et que êtes doué pour versifier, préparez donc une petite ritournelle en hommage aux Batmen des caisses de retraite !

    1. Pheldge

      C’est la brillante idée défendue par son éminence Jacques Attali : « de son livre L’avenir du travail sorti en 2007 proposant l’arrivée de 2 millions d’immigrés annuellement pour mener la France à 187 millions d’habitants en 2040 »

      Ainsi que , rappel : « Dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. La vieillesse est actuellement un marché, mais il n’est pas solvable. Je suis pour ma part en tant que socialiste contre l’allongement de la vie. L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures. »
      Jacques Attali – « L’avenir de la vie » – 1981

      lien: http://www.lesobservateurs.ch/2014/10/13/attali-justifie-colonisation-musulmane/
      et aussi : http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/09/09/2212636_attali-propose-une-solution-pour-le-probleme-des-retraites.html

      1. Aristarque

        Y a peut-être une soluce au problème d’Attila : que le génie génétique fasse que les femmes accouchent de mouflets de 20 ans d’ âge avec mémoire inscriptible et prêts à l’ emploi. Quelques téléchargements ad hoc et au taf fissa. Je vous dis pas l’ économie des 20 années de fabrication/ affinage d’ adultes ainsi réalisée…

            1. Calvin

              Nan !
              Comme je dis, Harry pourrait être mon père.
              De tout façon, plus j’avance et plus la retraite à taux plein s’éloigne.
              La retraite : l’horizon du socialisme !

        1. Pheldge

          MDR ! 🙂 oui, et si on rajoute une touche de jeunisme d’eugénisme , on améliore l’espèce, et on évite les erreurs de la nature comme « mon cher camarade Mineur » Attali ! 🙂

      2. Deres

        Sauf qu’avec notre beau système, les immigrés font venir leurs parents et e beau parents toucher les minimums retraites en France et aussi se faire soigner gratuitement. Sans compter le reste de la famille en touriste sur la même carte vitale et la revente des médicaments au pays. Donc si l’on tient compte de ces petits « détails » l’immigration n’est plus autant profitable au pays …

  20. Deres

    Je ne sais pas vous, mais moi, dans mon quartier pavillonnaire, je suis soumis à des demandes incessantes de personnes disant s’être mise à leur compte et proposant leurs services pour tout travaux … Cela sent fortement les licenciements d’ouvriers d’artisans et que ceux-ci recherchent désespérément du travail à, leur compte, au noir ou non … cela ne sent pas bon pour l’économie.

  21. Toutatis

    Si on regarde des pays plus avancés dans la faillite que nous, la Grèce par exemple, ce qu’on observe est curieux. Il y a effectivement un écroulement des pensions versées aux retraités, mais un écroulement encore plus fort des revenus des autres (de la majorité des autres en tous cas). Ce qui fait que le retraité amputé d’une bonne partie de sa pension se retrouve parfois la principale (voir l’unique) source de revenus de sa famille, enfants et petits-enfants.

    1. royaumont

      Normal, ceux qui travaillent ont la satisfaction morale d’être utile à la société. Ca n’a pas de prix.
      Les autres, frustrés d’être inutiles, en proie à l’opprobe générale et amalgammés aux paresseux méritent une juste compensation pour les souffrances morales qu’ils endurent.

      J’ai bon pour l’examen d’entrée au PS ?

      1. petit-chat

        C’est bon, MAIS : « amalgamés aux paresseux » ne convient pas . Padamalgam’, d’une part, et d’autre part, il n’y a pas de paresseux en France : il n’y a que des victimes de la Société qui n’a rien fait pour eux.
        Deux graves erreurs en trois mots, c’est pas mal, gommette verte, pour ne pas stigmatiser…

  22. LECOMTE René

    Si la situation n’était pas si critique, cela prêterait à sourire. Il suffit de se remémorer toutes les actions entreprises par le camp du bien par le passé pour s’arcbouter contre toute tentative de réformes, à commencer par le maître démagogue Tonton premier.
    Ce qui est surprenant, c’est que ceux qui font semblant de nous gouverner, n’ont pas mis en avant leur argument phare habituel : si pas d’accord des partenaires sociaux, nous légiférerons ! Faut dire que dans les derniers cas, ils ont regretté l’échec des accords, mais se sont bien gardés de passer à la sanction de la loi…
    Faut dire que notre J.-M. Ayrault avait fortement donné l’espoir de pouvoir aux syndicats quand il s’adressait d’abord à eux pour la réforme fiscale. Ces syndicats ratent tout ce qu’ils entreprennent, inutile d’étendre leur champ de compétence.
    Quelque part, le marasme économique nous sauve un peu. Avec de la croissance, notre « moi, je, président… » aurait dépensé sans compter pour égaler son maître tonton premier et aujourd’hui, les mesures impopulaires pleuvraient, le mal étant fait. N’oublions pas que la mite, après 2 ans de gabegie sans limite, demandait à ses premiers ministres de prendre des mesures impopulaires, suite à ses décisions, mais qu’il n’endossait plus…

  23. blackwarrior

    là ou nos points de vue divergent c’est sur l’allongement de la retraite,bon je suis pas entièrement contre (surtout pour les métiers peu pénibles) mais pour les métiers pénibles? et sinon pour palier au déficit de la retraite,forcez vous bon sang,dépassez les limitations de vitesse,oubliez votre ceinture,fumez buvez au volant..et consommez!!!!!!! tiens au fait saviez vous que sur une indemnité de licenciement économique l’Etat vous bouffe 10% de cette somme,c’est classe non?

    1. gameover

      blackwarrior c’est simple

      Avant 1981 on partait à 65 ans et on mourrait à 67 ans soit 2 ans de retraite pour 45 ans de cotisations : rapport 2/45

      Depuis on part à 60 ans et on meurt à 76 ans soit 16 ans de retraite pour 40 ans de cotisations. rapport 16/40

      Pour passer de 2/45 à 16/40 il faut multiplier par 9 pile.

      8 fois plus de durée de retraite pour 10% de moins de durée de cotisations.

      1. Black Mamba

        « on meurt à 76 ans  »
        J’ai ma mamie qui a 96 ans , elle a encore toute sa tête, elle n’a jamais … jamais cotisé pour sa retraite , elle reçoit une pension de l ‘état , impossible de dire le montant, elle est discrète … et le meilleur, ce sont des aimables personnes de l’URSSAF et de la secu qui lui ont monté son dossier.

        1. bibi

          Pour le régime général la pension de réversion que touche le conjoint survivant est de 54% du montant de la retraite de base du conjoint décédé dans la limite de 10 270 euro et un plafond de revenu de 20 000 euro annuel.

          Pour la retraite complémentaire c’est 60% sans conditions de ressource.

          En plus de cela si ses revenus sont inférieur à 9600 euro annuel (800 euro/mois) elle bénéficie de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ex minimum vieillesse) pour combler la différence.

          Ce qui fait qu’elle touche au minimum 800 euro par mois.

          1. Black Mamba

            Oui, je suppose que c’est ça … mamie est une roublarde , son mari, mort assez jeune, n’a jamais travaillé en France et ma grand-mère a toujours travaillé au black au nez et à la barbe des agents d’URSSAF … :mrgreen:

          1. Kazar

            Ce que j’aime dans les chiffres, c’est qu’ils ne trompent pas (bon, il est vrai qu’on peut aussi truquer leur présentation). Et en l’espèce, c’est imparable, il n’y a que les idiots qui refusent de voir la vérité.

      2. blackwarrior

        j’avais bien compris,c’est sur la façon de résoudre le problème ou les avis divergent..c’est bien beau de rallonger la durée de cotisation,encore faut il en profiter aussi..tu bosses dans la metallurgie ou tu fais un métier difficile physiquement,tu vas aller jusqu’a 65 ans et finir cassé en deux,joli programme pour la retraite..et au nom de quoi certains qui en chient devraient continuer à en baver alors que des gens aujourd’hui ne méritent pas le 10eme de ce qu’ils perçoivent..trop facile ça de tout foutre sur les générations à venir.

        1. Pheldge

          On n’est quand même plus chez Zola ! les agriculteurs sont bien plus à plaindre de nos jours que les ouvriers métallos ou mineurs : la mécanisation, et l’automatisation ont fait disparaitre bien des taches autrefois éprouvantes. Et l’image du docker croulant sous la charge , ça aussi c’est fini !

          1. gameover

            Pheldge t’es sûr ?

            Idem pour black warrior

            Les agriculteurs ont une meilleure espérance de vie que les ouvriers… mais la moins bonne espérance de vie des ouvriers ce n’est pas dû à la pénibilité ou pas du travail…

            J’avais mis le lien il y a quelque temps… je vais le remettre

            1. gameover

              Copie de mon message dans l’article de h16 sur le compte pénibilité
              _________________
              Hier par jasard je suis tombé sur une étude intéressante de l’INSEE sur l’espérance de vie suivant les professions
              Ce compte pénibilité part de l’idée humaniste bien répandue que l’on vit moins vieux quand on a un métier pénible… bah c’est partiellement faux !
              Etonnament, la causalité directe de l’espérance de vie n’est pas dans la catégorie de métier mais dans la catégorie sociale.
              Les ouvriers et employés picolent plus, fument plus et tardent à se soigner… bref ils ont plus de comportements à risque même en voiture et ce depuis la plus tendre enfance… comportement aussi plus présent chez les hommes que chez les femmes…
              C’est corroboré par le fait que les agriculteurs ont moins ce comportement à risque (étonnant) et que donc leur espérance de vie se rapproche de celle des CSP+ (voir tableau 1)
              http://insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ip1025.pdf
              _________________
              Message d’origine
              http://h16free.com/2015/01/19/36228-le-compte-penibilite-est-un-affreux-bebe-valls-propose-de-le-tabasser-un-peu/comment-page-1#comment-423272

            2. Pheldge

              Bin je connais un peu l’industrie métallurgique, et minière, et en France, c’est plus « Germinal » depuis longtemps.
              Par contre mes cousins agriculteurs arboricoles et maraichers du 47 étaient vraiment usés à 60ans ! ça n’en fait pas de généralité, mais « ça déconstruit les stéréotypes  » comme dirait Najat ! 🙂 😉 🙂

              1. gameover

                D’accord sur le fait que ce n’est plus Germinal mais je ne parle pas de stéréotypes mais d’espérance de vie.

                A 35 ans celle des agriculteurs est de 4.5 ans de plus que celle des ouvriers, 0.5 ans de plus que les professions intermédiaires… et de 2.5 ans de moins que les cadres sup.

                Donc le bonheur est dans le pré …

                Le tableau est dans le message au-dessus en attente de validation.

                  1. barbatruc

                    Le métier d’agriculteur regroupe pas mal de sous catégories , si on est éleveur, et seul, sur une petite structure alors la vie professionnelle va être très difficile, et il y a de grandes chance qu’à 60 ans le corps, et l’esprit soient usés. Si on est céréalier dans la Beauce et qu’on passe le plus clair de son temps à Courchevel, ou à l’ile Maurice , il y de forte chance qu’à 60 ans on soit encore en pleine forme , si on est viticulteur comme moi, et que l’on passe le plus clair de son temps dans un bureau , alors j’espère qu’à 60 ans, ma forme me permettra encore de faire de belles balades à vélo , ou de mettre la pâtée à mon futur petit fils au ski 🙂

                    C’est surtout aux ouvriers agricoles auxquels je pense , ils font les travaux pénibles , dans le froid, la pluie ou le soleil , de plus il sont souvent exposés aux produits de traitements hautement toxiques. Ceux là mériteraient largement d’avoir une retraite anticipée.

                    1. gameover

                      Barbatruc
                      Heureusement ou malheureusement le salaire n’est pas fonction de la pénibilité d’une tâche mais du nombre de personnes disponibles pour effectuer cette tâche (offre-demande).

                      On notera quand même qu’un ouvrier non qualifié commence (ou devrait commencer) à travailler à 16 ans et que donc pour une même durée de cotisation il pourrait partir 7 ans plus tôt qu’un cadre moyen BAC+5 qui lui commencera à travailler à 23 ans mini.

                      Et avec un système de retraite par capitalisation il serait possible de différencier les cotisations et les pensions par rapport aux besoins de chacun – dont les espérances de vie – et donc de moduler ces deux paramètres pour s’y adapter indirectement.

                      Mais cela passe obligatoirement par une gestion assurantielle privée basée sur des statistiques de masse.

                      Pour k’utilisation de produits toxiques, donc les conditions de travail, voir ma réponse à blackwarrior à suivre.

                1. Pheldge

                  Merci pour les liens , mais je lis « Les ouvriers et employés picolent plus, fument plus et tardent à se soigner… bref ils ont plus de comportements à risque même en voiture et ce depuis la plus tendre enfance… comportement aussi plus présent chez les hommes que chez les femmes… »
                  Donc ça n’a pas grand chose à voir avec la pénibilité du travail, mais plutôt avec les comportements sociaux !
                  Alors je persiste, l’aciérie ( il n’y en a plus …) ou la mine, c’est plus le bagne que c’était au XIX ème , avec la cohorte d’images de Pinel d’Epinal , qui continuent d’embrumer les esprits !

                  1. blackwarrior

                    le niveau de vie et le type d’études entre aussi en ligne de compte ..plus on fait d’études ou plus le niveau social est élevé et plus on connait/applique les notions de bien vivre (rythmes de vie) et bien manger (accès aux produits sains plus chers et notions de nutrition plus strictes)..

            3. Pheldge

              Moi je voyais aussi l’aspect « état de la bête » au moment de la retraite … 4,5 années d’espérance de vie en plus si tu es usé au point de ne pouvoir en profiter … mais bon, la retraite c’est pas les vacances non plus, c’est la retraite et la mise au rencart aussi.

          2. blackwarrior

            t’e sûr de ça,? t’as été voir? je sais pas y’a pas longtemps j’ai bossé dans une boite qui fabriquait des barres/tubes aluminium et lithium et j’ai pas vu tes outils pour faciliter la vie..j’ai même arrêté d’y bosser parce que poncer des profils lithium et bouffer toute cette poussière je sais pas j’ai eu peur que ça soit néfaste à mes bronches..vas savoir pourquoi..et oui on peut porter des masques mais masques+casque+lunettes de protection+bouchons+tenue spéciale+pompes de sécurité et ce pdt 8 h bah c’est pas tip top..

            1. gameover

              Tu mélanges 2 choses : une absence de qualification qui cantonne à des boulots peu intéressants (pénibilité morale) et des conditions de travail qui sont une pénibilité physique.

              Concernant les conditions de travail, il y a comme tu le notes des équipements de protection individuelle (EPI). Ces équipements rendent peu-être ton boulot pénible mais ils ne réduisent pas ton espérance de vie… au contraire hein !

              Il n’y a pas actuellement en fRance de conditions de travail qui réduisent l’espérance de vie : seuls les accidents l’abrègent… la vie.

              Si des salariés ont été exposés à des produits cancérigènes, des radiations etc… sans en être informés et sans avoir pu donc s’en prémunir c’est aux assurances responsabilité des entrerpises de payer, c’est équivalent à un accident de la route.
              Comme elles seront responsabilisées (les assurances) elles feront donc les études nécessaires pour évaluer les risques des entreprises clientes et adapter les primes en conséquence.
              Ce serait un grand progrès par rapport à maintenant où personne n’est responsable, rhooo on ne savait pas.

              Donc pour conclure… un boulot pas tip-top c’est juste un boulot pénible mais dans la tête seulement et ça n’a jamais tué personne…

              1. blackwarrior

                explique moi alors pourquoi dans cette boîte les anciens sont suivis annuellement pour dépister d’éventuels cancers,à cause d’expositions prolongées à l’amiante (oui c’est pas grave les assurances vont payer comme tu dis si justement) ..pourquoi certains sont morts de cancers inexpliqués..pourquoi il y a des morts au travail dans ce groupe tous les ans (accidents divers et variés),pourquoi beaucoup de gens sont en arrêt maladie pour des problèmes récurrents de maux de dos et d’articulations (oui soulever de la fonte à longueur de journée c’est épuisant moralement mais pas trop physiquement,pas grave fallait bosser à l’école) ..bref à t’écouter la fatigue c’est juste dans la tête et faut arrêter de jouer les malades imaginaires..pardon hein j’arrête avec les interventions hors de propos.

                1. Black Mamba

                  Le petit GO n’a pas toujours raison , il est très terre à terre … Tu ne dois pas tomber dans le piège de la facilité qui est de ne rien dire … Il est préférable d’être pris pour un con un instant que de le rester pour toujours 😉

                  1. gameover

                    BM mes réponses dans les débats ici ne sont pas des fins de non recevoir et au contraire je souhaite véritablement que l’on me réponde pour me montrer des contradictions ou demander des clarifications, contre-argumenter etc…

                    Toi, comme tu l’as dit dernièrement, tu vois ça comme vouloir avoir le dernier mot.

                    Je ne peux pas me permettre de défendre des idées libérales et n’avoir rien à proposer qui tienne debout et je ne m’exprime pas si je n’ai pas clairement envisager les in & out sinon je suis un guignol de plus genre yaka & focon…

                    Donc si mon propos n’est pas clair ou si tu penses que j’ai tort ou que j’ai oublié un truc… dis-le…

                    Bon maintenant je vais m’occuper des dentistes dans le sujet suivant 😀

                    1. Black Mamba

                      J’ai répondu à ton commentaire sur les dentistes :mrgreen: , je te fais juste remarquer qu’il t’a fallu plus de 8 huit heures pour digérer mon commentaire sur ton côté terre à terre :mrgreen: et le petit garçon capricieux est tout content de venir mordre BM sur son territoire … Bisous

                2. gameover

                  Je te parle des failles du monde actuel et te donne les solutions d’un monde libéral. Relis mon message dans ce sens.

                  Actuellement quand un problème survient il n’y a pas de responsable et c’est la collectivité qui paie : la sécu pas les assurances.

                  Ah les TMS du joystick…

                  1. blackwarrior

                    sur le fond GO n’a pas tort je l’admets..(merci pour le soutien BM) mais faut aussi relativiser ..tu parles de EPI qui sont juste une gêne mais sur le côté protection on repassera,utiliser un pont roulant pour transporter une charge de de 2T et toi avec un petit casque en plastique sur la tête,si la charge tombe les EPI vont me protéger c’est clair..réduire certains risques c’est primordial,par contre la pénibilité de certains métiers de la métallurgie n’est pas morte avec la modernisation..quoique tu en dises.

  24. Deres

    Fabuleux. Flamby justifie le 49.3 en arguant de l’urgence …

    Très fort sachant qu’il est au pouvoir depuis plus de 2 ans et demi et que cette loi n’est apparue dans le viseur qu’il y a un peu plus d’un an et a été repoussée et s’est fait détricoté à de multiples reprises. De plus, les différents décrets d’applications ne seront écrits pas avant cet été …

    Au final, il suffit de regarder le contenu de la loi pour savoir qu’aucune révolution de notre économie n’est prévue avec cette pile de réformette disparate.

    Le plus désespérant est que si on obtient un 1% de croissance poussif l’année prochaine, ils bondiront comme des cabris dans tous les sens en attribuant tout le mérite à cette loi Macron (présenté comme la Grande Réforme du Quinquennat) qui sera en réalité uniquement à l’origine de 0.05% à 0.1% de croissance supplémentaire, tout le reste étant exogène en provenance des efforts de nos voisins …

    1. Honorbrachios

      urgence pour l’europe (qui n’aurait pas été contente sinon) (pour le pays, bon ben on s’en fout)
      apparemment j’ai entendu que cette réforme permet d’être tranquilou niveaux déficits jusqu’en 2018 – tout bénef pour pépère !

      1. Deres

        Elle n’apporte rien au niveau des bénéfices. C’est juste censé être la preuve pour nos partenaires européens que les réformes « libérales » ont enfin commencé en France … Ils se font bien arnaqués les pauvres …

        1. Aristarque

          Sont ils vraiment dupes ? Je suppose que toute ambassadeur normalement constitué fait remonter à son gouvernement les véritables sons de cloche…

    2. royaumont

      La réforme Macron c’est :

      une triperie
      deux pierres trois fleurs un oiseau
      vingt-deux fossoyeurs un amour
      le raton laveur
      une madame untel
      un citron un pain
      un grand rayon de soleil
      une lame de fond
      un pantalon
      une porte avec son paillasson
      un Monsieur décoré de la légion d’honneur
      le raton laveur

      Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-JACQUES-PREVERT,LINVENTAIRE,101993895.html

      C’est sûr, on y décèle la marque d’une stratégie globale finement pensée…

    3. nocte

      49-3 qu’il considérait être un déni de démocratie il y a encore quelques années.

      Ca serait drôle de faire une compilation de ce qu’il fustigeait à une époque et qu’il a précisément fait ou utilisé une fois au pouvoir.

      La hontectomie, c’est pratique.

        1. Deres

          Son projet de 2012 est un pur plagiat du programme commun de Mitterrand en 1981 de toute façon … Une grande parti eds promesses sont même strictement identiques. Les autres sont soi les mêmes avec des termes modernes, soit sur les mêmes sujets mais mis au gout du jour. Par exemple, Mitte stoppait le chantier d’une centrale nucléaire, Flamby en ferme une, ce qui revient à manquer d’une centrale par rapport au besoin en gaspillant l’existant. Pour la retraite à 60 ans, c’est encore plus magique car els réformes de la droite ont permis le retour de la même promesse au même électeurs.

  25. taisson

    Juste un petit rappel :
    Le temps passe très vite, et la plupart d’entre vous, de galère en galère, verrons arriver leur fin d’activité sans même s’en rendre compte !!
    ( bien sur, je parle pour les « actifs » du secteur privé , qui pour le plus grand nombre d’entre eux sont vraiment occupés au travail..)
    Et la, Ce triste matin vous verrez un vieux dans votre glace !!
    Ce jour là, le montant de la retraite ne vous choquera que par sa petitesse!
    Depuis des dizaines d’années, ceux qui étaient conscients du problème réclamaient au moins une part de retraite par capitalisation… Et se faisaient traiter d’ égoïstes, et de capitalistes, ou pire.
    Toutes les économies et placements que les plus prévoyants ont fait sont (très) taxés, et surement bientôt quasi confisqués…
    Rien n’à jamais été possible dans ce pays « socialisant », et de bricolage en bricolage, tout est condamné à aller de pire en pire.
    Et je suis prêt à parier que tous ceux qui détestent aujourd’hui les vieux, qui, eux, vivront encore plus longtemps, et, habitués à l’abondance et à une certaine facilité, seront les premiers à réclamer des aides !!
    En tous cas, leur tour viendra, bientôt, mais l’éclatement sociétal (genre Liban…) leur tombera surement dessus, et ce sera la vraie fin du système. Le problème des retraites, s’il en reste encore, paraîtra alors bien peu important !

  26. Deres

    Et hop, une nouvelle affaire Sarkozy quand les précédentes commencent à s’essouffler …

    http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/enquete-sur-des-vols-payes-par-la-societe-de-courbit-a-sarkozy-1013938

    Noter plusieurs points intéressant dans cet affaire, qui sont assez caractéristiques de la justice politique sous Taubira et Flamby :
    – elle est lancé suite à des informations collectés lors d’une autre affaire qui n’a rien à voir. Autrement dit, d’autres affaires servent de prétexte à rechercher de quoi inculper Sarkozy et à ennuyer au maximum ses amis et alliés en permanence pour affaiblir sa future candidature en 2017.
    – le parquet ouvre directement une instruction pour défendre les intérêts d’une société privé qui n’a rien demandé. Dans le cas habituel, il faut que les gens et sociétés se plaignent et intentent des procès, mais dans ce cas là, la justice fonctionne en autonomie totale …

    C’est un peu comme si en cas de vol non détecté chez vous, vous n’auriez même pas à porter plainte puisque la justice enquêterait et vous ferait justice spontanément sur ses informations propres ! C’est magique.

    1. Honorbrachios

      Idées :
      tu fais un excès de vitesse : C’était Sarko qui conduisait.
      tu te fais cambrioler et personne ne veut prendre ta déposition : Il faut dire que tu as reconnu Sarko. et hop, 3 juges rouges rien que pour chercher tes affaires !

    2. gameover

      Oui aux US il est interdit d’utiliser des éléments découverts par opportunisme au cours d’une perquisition sauf s’il s’agit d’un crime, mais pas pour un délit.

      Là j’ai vu que Sarko et Courbit ont déclaré qu’ils avaient un projet ensemble – abandonné depuis – de créer un fonds et qu’ils s’étaient déplacés dans ce but… ça sert d’être avocat… puisque tous les éléments seront couverts par le secret pro…

      1. Deres

        Justement, avec la jurisprudence Sarkozy, il n’y a ni secret professionnel, ni secret des conversations avec son avocat. Et tout document personnel saisi dans une affaire peut être conservé indéfiniment au cas où une autre affaire en aurait besoin pendant les 10 ou 20 prochaines années.

        1. gameover

          Oui, à voir pour la jurisprudence Sarkozy.
          Pour ce qui est des voyages Courbit peut très bien avoir engagé Sarkozy comme avocat d’affaires et les voyages peuvent avoir été faits pour prendre des contacts sur place au M-O.
          A tout le moins, une lettre anti datée avec un ordre de mission… tant qu’ils n’utilisent pas une police d’écriture inexistante à l’époque… (ça s’est vu).

  27. Toni

    taisson a écrit : « En tous cas, leur tour viendra, bientôt, mais l’éclatement sociétal (genre Liban…) »

    Pour cela il y a le choix dans une ville du centre est de la france entre les jeunes déçus zep qui disent qu’ils vont tout niquer en France, certains jeunes retraités disant qu’ils ne doivent de respect à personne, des roms et des punks à chien … Une partie de ce public se trouve dans l’enseignement de la maternelle à l’université.

  28. balt

    Il n’y a personne de choqué de voir tous les gens qui partent encore en préretraite négociée???Vers les 55 ans ,privé et public et avec prime!Je viens de voir l’exemple dans deux secteurs: ingénieur autoroutes Vinci,et directeur établissement pour handicapés.Je ne crois pas qu’on puisse réformer honetement dans ces conditions.

    1. Black Mamba

      Le miroir aux alouettes,,,, La préretraite n’est pas toujours rose …
      Quand ils auront déchanté , ils essaieront de se trouver un job pour arrondir les fins de mois …

    2. gameover

      Balt, si ce sont des sociétés privées donc théoriquement elles paient leurs salariés en pré-retraite avec leurs sous.

      Il y a eu effectivement des pré-retraites privées payées pour partie avec les impôts mais à ma connaissance ça n’existe plus pour le privé.

      Pour le cas dont tu parles (autoroutes, Vinci) il s’agit de sociétés oeuvrant dans le capitalisme de connivence et qui n’ont donc pas particulièrement de problèmes de gestion vu les entraves à la concurrence et les ententes.

      Avec le libéralisme il n’y a pas de capitalisme de connivence car il n’y a pas de services publics, pas d’interventionnisme, pas de bien commun et pas d’intérêt général.

  29. balt

    Bien d’accord,mais: »Avec le libéralisme il n’y a pas de capitalisme de connivence car il n’y a pas de services publics, pas d’interventionnisme, pas de bien commun et pas d’intérêt général. »:ça se passe dans quel pays que j’aille immigrer?le capitalisme de connivence c’est la majorité des grosses boites en France.Et rien n’empeche d’avoir des services publics utiles et bien gérés .Ce qui se passe dans notre pays(et dans le monde) est un effondrement des valeurs:honeteté,responsabilté respect,travail entre autres.cet effondrement a été accéléré par les turpitudes du monde financier.Avant de réintroduire une dose de libéralisme ,il faudra passer par la case réhabilitation des valeurs….sinon on va se retrouver a licencier des ponctionnaires pour embaucher des chroniqueurs cuisine sur canal+

  30. yoananda

    Moi pas comprendre.
    Pourtant avec tous ces immigrés (qui volent le boulot des robots dans nos usines) qui pointent (a la CAF et aux ASSEDICs) on devrait largement de quoi avoir de quoi payer nos retraites, non ?

    Pas grave tout ça, la BCE imprimera tout ce qu’il faut de zolis billets pour sauver l’Euro, car la France est TBTF.

    Passez votre chemin, y a rien a voir.

Laisser un commentaire