Et si on larguait de l’argent par avion ?

L’inflation est une solution bien pratique pour étouffer les rentiers et noyer dans la monnaie de singe toutes ces dettes créées par une mauvaise gestion politique et une succession de déficits purement électoralistes. Malheureusement, il y a un petit souci : l’inflation en zone euro est actuellement négative, tout comme la japonaise et l’américaine s’établit péniblement à 1%. Zut, c’est trop faible. Vite, il faut faire quelque chose !

gifa do something

Bon, on l’a vu, la guerre contre le cash, trop pratique pour l’évasion fiscale, est actée. Une fois les grosses coupures envolées et toutes les transactions rendues électroniques, manipuler les avoirs et distribuer des sommes (virtuelles) sera beaucoup plus simple. Parallèlement, la petite musique du revenu universel, inconditionnel, permanent, ou que sais-je, est entrée dans les têtes, elle n’en sortira plus.

Mais voilà : pour que l’argent liquide soit complètement éradiqué et que le revenu universel soit mis en place, il faudra du temps, sans même compter les adaptations des institutions et de la société pour prendre en compte cette nouveauté.

Supprimer le cash demandera ainsi de retirer de la circulation les grosses coupures, puis les moins grosses, puis tout le reste. Cela suppose l’arrivée sur le marché de remplacement crédibles (paiement sans contact par téléphone portable ?) aux cartes électroniques de paiement dont les essais ont malheureusement tous prouvés que ça n’était pas bien accueilli par le particulier (Moneo, par exemple). On peut donc s’attendre encore à quelques années de propagande échevelée pour lutter contre la monnaie palpable et jolis papiers imprimés de la BCE ou de la Fed.

L’instauration du revenu universel, inconditionnel et bisou-compatible prendra aussi un temps incompressible, d’autant qu’il y aura toujours l’opposition farouche de deux franges de la population.

La première, c’est celle dont le pouvoir de nuisance est directement issu de la collecte et de la distribution des aides et allocations sociales multiples.

On retrouve toutes les administrations chargées du calcul de ces redistributions, de leur collecte, et bien sûr, tous les corps administratifs plus ou moins policiers qui se chargent actuellement de vexer et verbaliser lorsque la collecte ne s’est pas bien passée. Il va de soi qu’une simplification drastique de cette collecte et de cette redistribution, et la disparition des multiples usines à gaz qu’elles représentent (argument clé du Revenu Universel), n’arrange absolument pas ces gens-là dont les syndicats sont les plus vocaux à refuser la mise en place d’une telle chimère. En substance, pour eux, le Revenu Universel signifiant « moins d’État » par une contorsion logique dont ils sont seuls capables, ils s’y opposent farouchement.

La seconde, ce sont les libéraux un peu lucides qui comprennent d’emblée que simplification, il n’y aura pas, qu’universalité non plus, et que de financement il n’a jamais été vraiment question.

Il semble en effet évident que le Revenu Universel viendra s’ajouter à tous les dispositifs existants (les syndicats obtiendront ce qu’ils réclament, c’est une certitude), réduisant à néant tout vague bénéfice hypothétique de la mesure. L’universalité, quant à elle, sautera dès que certains observeront qu’elle permet même aux plus riches de recevoir quelque chose alors qu’ils n’en ont pas besoin, dépossédant les finances publiques pour les plus nécessiteux. De planchers en barèmes, on reviendra bien vite à l’une des abominations habituelles qui font le plaisir des élus du pays. Enfin, le financement sera évidemment assuré par la planche à billet, l’objet de ce « revenu » n’ayant jamais été autre chose qu’une méthode simple de distribuer directement du pognon aux populations sans passer par les banques qui ont une fâcheuse tendance à le thésauriser.

Bref : rien que pour contenter la première frange de population et faire taire la seconde, il faudra compter des mois. Le Revenu Universel n’est pas pour tout de suite.

oh crap cow

Heureusement, rien n’interdit de prendre des raccourcis, de trottiner rapidement sur ce petit chemin qui ne sent pas forcément la noisette mais qui permet d’atteindre plus vite la route l’Autoroute de la Servitude, traversant la courte Prairie des Rêves Éveillés et juste avant l’épaisse forêt de Pénury.

Et l’un des raccourcis consiste assez simplement à distribuer de l’argent directement aux consommateurs. Non, non, vous n’avez pas lu de travers, et oui, c’est aussi simple que de le dire : en substance, il s’agit de combattre la déflation par une distribution de papier monnaie directement depuis le producteur (de papier imprimé) au consommateur (de tout le reste). Éventuellement, cette distribution peut prendre la forme de coupons ou bons de consommations donnant droit à des achats dans des commerces répondant à certains critères en fonction de l’orientation choisie par les politiciens. Si cela ressemble beaucoup à d’autres coupons, d’un autre temps, dans d’autres économies, ce n’est pas un hasard puisque c’est fondamentalement la même idée.

Évidemment, les journaux, même économiques, s’empressent de relayer cette idée pour bien faire comprendre que oui, le rêve humide est peut-être là, à portée de doigts : un jour, peut-être, des liasses de billets seront tendues directement des doigts potelés des banquiers vers les consommateurs trop heureux de cette nouvelle richesse.

gifa jeter l'argent par les fenêtres

Ce n’est pas la première fois que cette fantaisie apparaît dans les médias ; la dernière salve remonte même à l’hiver 2013 où l’on (re)découvrait le principe du déversement monétaire par hélicoptère. Et ce n’est pas la première fois qu’on en discute sans réellement envisager ce qui risque bel et bien de se produire.

En effet, ceux qui comprennent ce que veut dire ce largage aérien d’argent échangeront rapidement l’argent ainsi distribué par des achats réfléchis de métaux précieux, de biens immobiliers ou d’action (l’utilisation de « bons » ou de « coupons » n’y change rien).

Pour ceux qui ne comprennent rien à la monnaie, ce sera une autre paire de manches. Recevant l’argent frais, ils en trouveront essentiellement deux utilités : une petite partie ira à la consommation rapide, et l’autre sera thésaurisée, d’une façon ou d’une autre : il ne faut pas être grand clerc pour deviner qu’une distribution gratuite de billets (ou de coupons) cache mal une situation économique catastrophique. Faute de mieux, le bon sens commande donc de mettre l’argent (ou la valeur correspondant aux bons) de côté pour des futurs mois difficiles.

L’inflation n’interviendra qu’au bout d’un certain temps, difficile à évaluer, et risque bien, comme le dentifrice d’un tube sous pression, de passer rapidement de trop peu à beaucoup trop sans aucun contrôle possible de la part des autorités. L’histoire a en effet prouvé que ce genre de méthodes aboutit toujours à la catastrophe.

De toute façon, on voit mal comment éviter une inflation carabinée. On voit mal aussi pourquoi, subitement, les institutions financières internationales deviendraient lucides et compétentes alors que cela fait maintenant plusieurs années (plusieurs décennies même, dans le cas japonais) qu’elles ont montré leur totale inanité.

Bref, partant du principe faux que la déflation serait un mal insupportable, des signes inquiétants s’accumulent que nos dirigeants s’apprêtent à tenter tout (et surtout n’importe quoi) pour sortir de l’impasse dans laquelle ils nous ont fourrés énergiquement.

Le moment de vérité approche indéniablement.

draghi whatever it takes

Commentaires205

        1. bibi

          Encore un qui ne sait ce que sont des tranches d’imposition!
          Quelque soit votre tranche d’IRPP vous payez toujours moins d’IRPP que votre revenu.
          Les taux d’imposition sont des taux marginaux.
          Jusqu’à 9 700 : 0%
          de 9 700 à 26 791 : 14,00%
          de 26 791 à 71 826 : 30,00%
          de 71 826 à 152 108 : 41,00%
          au-delà de 152 108 : 45%

          Si vous êtes célibataire sans enfants avec un revenu de 150k€ par an :
          vous ne payez pas 150000*0.41
          mais (26791-9700)*0.14+(71826-26791)*0.3+(152000-71826)*0.41 soit : 48774

          Si vous gagnez 160k€
          vous ne payez pas 16000*0.45
          mais (26791-9700)*0.14+(71826-26791)*0.3+(152108-71826)*0.41 + (160000-152108)*0.45 soit : 52370

          Dans ce cas là avec 10k€ de revenu supplémentaire il vous reste 6404 de revenu net de plus.
          Vos 10k€ de revenu supplémentaire sont taxés à 36%.

          Il n’y a guère que ceux qui se retrouveront assujetti à l’ISF qui pourront éventuellement débourser plus que ceux qu’ils ont reçu.

          PS : Même pour un état socialiste en tabernacle ça n’aurait aucun sens que celui qui gagne 71 825 paye 71825*0.3 alors que celui gagnant 71 827 paierait 71827*0.41.

          1. albundy17

            La joie des seuils, dans un autre domaine ça explique pourquoi il y a une rupture dans la pyramide de salariés au sein des tpe, passez a 50, on vous offre un flingue

          2. petit-chat

            @bibi
            Merci beaucoup pour l’explication détaillée, ça m’évitera (peut-être !) de redire ce genre de connerie où je me suis particulièrement bien distingué !
            Pour une fois que j’étais en avance sur la Socialie, je vois qu’elle a encore beaucoup à faire pour tout escroquer…

            1. Pheldge

              Constatons quand même avec délices, que le taux de prélèvement augmente, au fur et à mesure pour culminer idéalement à la fameuse valeur de 75 % promise par Flamby en 2012.( retirée depuis je croisn n’étant pas concerné, je n’ai pas trop suivi 🙂 )
              Il faut y voir un encouragement énergique et certain à l’effort, non pour s’enrichir personnellement, mais pour contribuer à renflouer les finances publiques que nos gouvernants mettent un point d’honneur de déshonneur à plomber !

  1. infraniouzes

    Grâce au capitalisme, on a la grande distribution que beaucoup assimilent à une œuvre philanthropique, à cause des prix bas qui y sont pratiqués,: les c…
    Grace au socialisme, on a la grande redistribution que beaucoup assimilent au bonheur éternel, à cause des promesses qui enveloppent le tout,: les c…

    1. akar

      Heureusement , il resterait l’or . Car les banques centrales en ont plus de 35 000 tonnes. Elles ne voudront pas en perdre la valeur. Bien sur le marché officiel sera aussi interdit que sous l’occupation, mais cela fera la fortune des réseaux qui se chargeront de le monétiser .. . Voilà comment la relique barbare va retrouver son lustre . Déjà la banque de Chine en stocke autant qu’elle peut à commencer par toute la production de ses mines, et, curieusement, elle incite les chinois à en acheter ?

      1. Royaumont

        L’Allemagne rapatrie ses réserves, également.
        Mais, en tant que particulier, faut-il en acheter, that is the question.
        Les commentateurs ont des avis très divergents à ce sujet.

        1. MCA

          Royaumont – 22 mars 2016, 9 h 53 min

          J’ai posé la question à O Berruyer, je pensais 15%, mais lui il est partisan de ne pas dépasser 5% de vos avoirs en Or car les cours sont manipulés au maximum.

          Par contre si la monnaie s’effondre suite à production massive, les valeurs tangibles (dont l’or) serviront simplement à ne pas tout perdre, avec le risque d’y laisser des plumes malgré tout.

          1. Réponse bancale. Le fait que les cours sont manipulés ne doit pas influencer sur la stratégie de possession d’un actif qui doit être basé sur des fondamentaux indépendant de la valorisation.

            Quand on achète une action, c’est parce que le fondamental (l’entreprise derrière) a du potentiel sérieux. Si le cours est manipulé, on se doit d’étaler les achats pour lisser les pertes éventuelles, mais on ne se dit pas « oh bah je ne vais pas en prendre beaucoup même si c’est de la bonne ». En outre, le cours de l’or est manipulé, mais à la baisse, pas à la hausse. Raison de plus.

            1. gameover

              « Le fait que les cours sont manipulés ne doit pas influencer sur la stratégie de possession d’un actif… »

              Bah oui, s’il fallait refuser de coucher avec toutes les femmes maquillées…

      2. MadeInCH

        Le Canada n’a plus rien.
        Tout vendu. Ou presque. Ils leur reste 77 onces.
        Tout liquidé brutalement en presque seulement 6 mois.

          1. paf

            C’est un programme gouvernemental decide il y a plusieurs decennies.Si Trudeau etait autre chose qu’un petit branleur il aurait mis le hola et stoppe la vente, mais il est trop con.

        1. Kazar

          Depuis 2001, la Suisse a vendu 1550 tonnes d’or. Et l’initiative populaire qui visait à rapatrier en Suisse l’or stocké…aux USA, a été rejetée…
          On se demande bine pourquoi l’or suisse est stocké (soi-disant) là-bas.

          1. Bonsaï

            Encore une légende urbaine ! Nous n’avons pas d’or aux USA, mais un peu à la Banque d’Angleterre et à la Banque Centrale du Canada. Pourquoi ? Parce qu’en cas de conflit, il faut avoir réparti ses billes avantageusement…
            Mais rassurez-vous, nous sommes toujours confortablement assis sur 70% de nos 1040 tonnes d’or.

            1. Kazar

              Légende urbaine c’est vite dit. En fait, c’est l’or vendu par la Suisse qui semble a été racheté par les USA (donc stocké là-bas), pour être exact, c’est ce que pense Luzi Stamm. Et on se demande bien pourquoi une partie de l’or suisse est stocké à l’étranger, surtout en cas de conflit : lors de la dernière guerre mondiale, Hitler a tenté d’envahir l’Angleterre, pas la Suisse…

              1. MadeInCH

                « pas la Suisse »…
                Heuuu… Weinachtbaum?
                C’était prévu.
                En 43~44, Himmer estimait qu’il FALLAIT une victoire militaire pour redorer le blason de l’Allemagne. Plusieurs plan contre la Suisse ont été proposés.
                Le plan d’invasion Weinachtbaum n’est que l’un des plans, mais le plus connu.
                Tu crois que la « Forteresse Europe » aurait accepté un machin indépendant comme la Suisse, dont la nature est diamétralement l’inverse du « Ein Wolk, ein Reich, ein Führer » nazi (AH) et fachiste (Mussolito – Tout da l’Etat, etc…) en son centre?

                    1. john

                      Les allemands, a moins de mettre vraiment des moyens demeusurés au regard de l’interet que représentait le pays, se seraient pris une raclée.
                      Les suisses étaient entrainés, bien et mieux armés, connaissaient et tenaient le terrain. Contrairement au gouvernement Léon Blum , les suisse avaient pris la mesure de la menace moustachue et s’étaient préparés. Accessoirement les allemands espéraient « séduire » les suisses allemands et conquérir sans se battre, ce qu’une guerre ouverte aurait évidemment empeché.

            2. gameover

              « …nous sommes toujours confortablement assis sur 70% de nos 1040 tonnes d’or.

              J’aime bien cette manière pour le citoyen de s’approprier quelque chose qui n’est pas à lui : nos entreprises, nos institutions, notre culture, notre patrimoine, notre or, etc… et il y a même récursivité : nos concitoyens

              1. Bonsaï

                N’étant pas sémanticien mais comptable, tu n’as pas saisi la nuance volontairement provocatrice, voire le « casus belli » dans ce « nous ». La preuve, c’est que Kazar a surenchéri…

              1. bibi

                La fin de la couverture or (40%) du Franc Suisse ça vous évoque quelque chose?
                C’est toujours facile de savoir quand il faut acheter et vendre une fois qu’on sait ce qui c’est passé.

          2. bibi

            Les USA détenait les 2/3 du stock d’or mondial au sortir de la WWII.
            Beaucoup d’états avait stocké leur or aux USA pour le mettre hors de porté des nazis.
            Rapatrier son Or en Europe durant la guerre froide était chose à éviter.
            Transporter de l’Or par dizaine de tonnes n’a jamais était simple.
            Donc avoir plusieurs lieux de stockage dont un à New-York est normal.

            1. Kazar

              Ben voyons… Ah oui, petit problème, lorsque les Allemands ont demandé aux Américains de leur restituer leur or, les USA leur ont répondu qu’il leur faudrait au moins 5 à 7 ans, et ont empêché des représentants allemands de vérifier sur place l’état des stocks. On se demande bien pourquoi.

                1. Aristarkke

                  Parce que les vérificateurs teutons auraient pu découvrir l’ absence de moult lingots, pourtant inscrits sur les rôles…

              1. Royaumont

                Les allemands ont des stocks en Allemagne, aux USA, en Suisse, un peu en France, peut-être ailleurs.

                Si on considère que c’est une réserve de fonds stratégique, il ne me semble pas illogique de partager les risques et d’en stocker un peu partout, chez soi, bien sûr, mais également ailleurs.

                  1. Calvin

                    Mais non, vous ne comprenez rien !
                    😉
                    L’or des allemands aux US est devenu l’or des suisses entreposé au Canada qui l’a vendu aux Chinois qui l’ont entreposé en France dont Sarko a tout vendu aux qataris qui l’ont entreposé en Suisse…
                    L’or des allemands, c’est devenu l’Or du Rien.

              2. bibi

                J’ai juste expliqué les raisons historiques qui font qu’il y a une partie des stocks d’or européens entreposés aux USA.
                J’aime beaucoup les théories du complot sur le fait que les USA et seulement eux (pas les perfides Albions ni les Froggies) n’auraient pas les stocks d’or qui leur ont été confiés.

                Fin 2015 la Bundesbank a rapatrié à Francfort 100 tonnes d’or en provenance de New-York et 110t de Paris.
                Ca fait pour l’année 2015 2 tonnes d’or par semaine rapatriées de New-York et autant de Paris.

                D’ailleurs ce qu’il y a de rigolo avec cette histoire d’or stocké aux USA c’est qu’on oublie que la Bundesbank va laisser tout de même 1000t d’or à New-York(37%), laissé inchangé son stock à Londres (13%) par contre elle ne laisse rien à la Banque de France comme c’est étrange.

                Alors de deux choses l’une soit la BdF est la seule à avoir conservé l’or qu’on lui a confié soit la Bundesbank flippe grave sur ce qui pourrait arriver en France.

                Il est tout à fait possible que pour raison de sécurité les USA (sans en avertir leur déposant) aient d’autres dépôts disséminé sur tout le territoire et que tout l’or censé être à New-York ou à Fort Knox n’y est pas.

                Sinon pour agrémenter la théorie du complot l’or est un élément essentiel de la technologie extraterrestre et les USA durant la guerre froide afin de soutenir leur effort de guerre ont transféré les stock d’or dans la zone 51 et en 2007 ils ont signé un accord commercial avec les Vorlons et se font livrer régulièrement en or depuis la station secrète Babylon pour honorer les échéances de la Bundesbank.

                1. Kazar

                  C’est très drôle. Et vous ne me croiriez pas si je vous disais qu’un épargnant américain s’est fait rouler par Morgan Stanley qui lui a vendu des métaux précieux et lui a fait payer sa garde dans des coffres, alors que c’était faux. Et pourtant, cette banque a accepté un accord amiable pour mettre fin aux poursuites…
                  http://www.reuters.com/article/idUSN1228014520070612

                  http://investmentwatchblog.com/buy-physical-gold-and-physical-silver-through-a-commercial-bank-and-you-may-end-up-with-a-vault-full-of-air/

  2. Bonsaï

    Ne rêvons pas. Dans nos sociétés hyper sophistiquées une telle opération n’est pas envisageable, car elle supposerait l’étude de paramètre que même les meilleurs économistes ne maîtrisent pas.
    Ou alors, on lance l’affaire dans un tout petit pays afin d’en faire un cas d’école. La Belgique, par exemple, pourrait parfaitement faire l’affaire d’une autre expérience grandeur nature…

      1. dede

        « pas envisageable, car elle supposerait l’étude »

        Ah bon? Ils etudient les parametres avant de prendre des decisions idiotes maintenant???

    1. Royaumont

      On étudie un problème avant de faire un truc, en politique ? C’est une nouveauté, alors.
      Pour le QE, Draghi et consorts savent ce qu’ils font ? Ils contrôlent quelque chose ? Il y a eu des analyses en amont ?
      On aurait pu le dire, quand même.

    2. Lambda Expression

      Parce que tu penses que nos politocards se soucient de ce qui peut arriver a moyen terme de leurs décisions ?
      Tu leur prêtes de qualités qu’ils n’ont pas.
      HS mais le patron a du bien rire avec cette histoire de plateforme que vas développer l’état avec nos tunes pour copier uber.
      Petit sucre d’orge aux taxis, histoire d’acheter la paix quelques semaines. Les mots me manquent, les bras m’en tombent, me reste 3 lettres : WTF ?

    3. Gerldam

      La Belgique, ce matin, est le théâtre d’événements autrement plus explosifs que la distribution d’argent gratuit. A bruxelles, c’est plutôt distribution de grenades.

    4. albundy17

      ça fait un moment qu’ils font une expérience en gelbique, les résultats sont en ce moment même entrain de se révéler

        1. albundy17

          Sans doute, mais ils sont pionniers, n’est ce pas des pans entier de bruxelles qui risque de passer sous administration charia for belgium ?

            1. albundy17

              « Bruxelles serait en passe de devenir une ville à majorité musulmane d’ici à peine 20 ans. Certains quartiers de la capitale le sont déjà. Un tiers des Bruxellois sont musulmans aujourd’hui.  »

              un papier de 2010, erroné ?

              1. Kazar

                Grotesque, mais l’info est vraie sur les élus. Ce n’est qu’un début.
                D’ailleurs, nous avons eu droit nous aussi aux premières listes communautaires en France : liste union des démocrates musulmans français, totalement inconnue, mais qui a réalisé un score supérieur à celui des Verts à Mantes La Jolie par exemple.

                1. Et vous ne rapprochez pas ça de l’abstention qui grimpe ? Vous ne voyez pas que le problème c’est que ces listes sont d’autant plus « importantes » (!) qu’en réalité, plus personne ne veut des clowns d’en face ? Le problème vient des clowns, pas de ces listes qui représentent, en définitive, une poignée de votes.

                  1. Kazar

                    Oui, vous avez raison, l’abstention grimpe. Mais si je vais dans votre sens et que je m’abstiens, je laisse le champ libre aux autres. Et je crois pas une seule seconde à l’idée que les « élus » quels qu’ils soient finissent par comprendre qu’ils ne représentent plus grand monde et ne proposent autre chose (et quoi, d’ailleurs ?). De toute façon, je ne peux qu’abonder : CPEF.

                    1. theo31

                      « que je m’abstiens, je laisse le champ libre aux autres. »

                      Les tournantes où les victimes doivent prendre leur pied ne sont le genre de la maison.

  3. Patatrac

    Merci pour la référence à Hayek, qui a produit une réflexion fondamentale sur le lien entre liberté économique et liberté politique. Si juste un brin de sa pensée pouvait s’imiscer dans les esprits de nos politiques, mais bon….

    1. BDC

      Ben moi, si je suis contre l’UE, c’est bien avec les références d’Hayek. Je distingue la gouvernance et la politique économique du bouzin. Sur la gouvernance je suis dans la ligne Thatcher, cf. son discours de Munich où elle ironisait déjà sur le centralisme du machin de l’époque et la chute de l’URSS. Sur la politique économique je suis d’accord avec ce qui se dit sur ce blog, c’est vertueux sur nos dépenses publiques, en théorie ça peut nous apporter des réformes qui vont dans le bon sens, encore faut-il que ce soit transposé, ou alors à l’inverse on est champion du gold plating si bien expliqué par H16, ce qui fait de l’UE un bouc-émissaire. Ensuite on revient à Hayek avec la mise en place de tous les outils possibles pour faire accepter les décisions par les peuples, donc globalement on a le paradoxe d’user de méthodes de l’UERSS pour imposer des idées libérales.
      Je constate que l’idée de sortie de la zone euro fait son chemin (chez MMLP en tous cas), malheureusement je crains que ça serve à faire in fine de la relance budgétaire.

  4. Peste et coryza

    On est coincé, c’est cela ?

    En plus, le progrès technologique fait que de moins en moins de gens sont capables de créer une plus value.
    Par exemple, à quoi vont servir les agents d’accueil SNCF maintenant que des gynoides sont prêts à faire le même boulot sans être encartés CGT ?

      1. Peste et coryza

        C’est une peur légitime… surtout en ces temps de chômage de masse, où très peu de boulots sont accessibles aux personnes non expérimentées.

            1. Tu as deux bras, deux jambes, un cerveau pas trop troué, et un passeport français qui ouvre plus de 150 destinations. De surcroît, tu dois même pouvoir toucher des aides françaises et profiter du différentiel de vie presque partout ailleurs dans le monde. La réalité, c’est que tu ne veux pas bouger et que ce confort te coûte très cher. Si c’est assumé, ça va, mais vu que tu t’en plains régulièrement, j’en déduis que tu n’as toujours pas fait le rapprochement.

              1. Peste et coryza

                Ce n’est pas par confort, simplement je vais là où je peux.
                Je suis allé en Tchéquie car c’est le seul boulot que j’avais trouvé, et là je suis en Bretagne pour les mêmes raisons : c’était ça ou le chômage.
                Et vu à quel point je galère à en trouver un en France, j’imagine que ce sera pire à l’étranger.
                Si j’exerçais une profession plus demandée, oui, j’aurais tenté d’y aller et postuler sur place, mais dans la situation présente, je ne peux pas.

                1. « je vais là où je peux »
                  Mais non. Sinon tu serais déjà dans un pays d’asie, et tu vendrais ta matière grise et tes muscles à qui saurait t’employer sur place.

                   » j’imagine que ce sera pire à l’étranger. »
                  Précisément parce que tu n’as pas essayé.

                    1. Peste et coryza

                      Oui. Faut monter une combine, mais ça marche.

                      En Hongrie, je touchais mon salaire + le RSA.
                      En Tchéquie, mes 900 euros de salaire de post doc + 1000 euros d’indemnités chômage de France.
                      Tant qu’il n’y a pas de communication entre les différentes caisses des pays concernés, pas de problèmes.

                      Je connais des mecs qui sont planqués depuis 20 ans en Roumanie avec des combines pareilles.

                  1. Peste et coryza

                    Faudrait déjà que quelqu’un veuille payer pour ça ! En France, c’est déjà dur, je n’ose imaginer ce que ça serait à l’étranger…
                    J’ai essayé, par le biais d’annonces sur Naturejob. En 1 ans, j’ai eu 3 retour, dont le poste courte durée en Tchéquie.
                    C’est pas mal : en France, quand j’ai 1 entretien par mois, c’est déjà un bon mois.
                    Faut dire qu’en ce moment, je bosse, donc je ne suis pas à fond sur les annonces…

                    1. Vraiment, je ne vois pour vous aucune autre solution que le suicide. A coup de figues molles.

                    2. Pat

                      Je peux fournir les figues (en saison seulement, donc merci de patienter jusqu’en septembre-octobre)

                    3. Peste et coryza

                      @H16
                      Nous n’effectuons pas le même métier, c’est tout. Nos perspectives ne sont pas semblables.

                      Si j’étais ingé informaticien, je serai parti, pour sur. Ce métier est demandé partout, surtout si j’aurai passé les bonnes certifications.
                      Or je suis biochimiste, qui est un métier bouché. Si je pars à l’étranger, je ne trouverai pas d’emploi.
                      Des amis l’ont déjà testé : 6 mois au canada, ils n’ont rien trouvé, et sont rentrés en France tout penauds, et ont claqué leur thune pour rien. C’est vraiment métier dépendant.

                    4. « Nous n’effectuons pas le même métier »
                      J’ai fait pas mal de métier depuis ma scolarité. Et je pense que j’en ferai encore d’autres. Votre souci est psychologique, purement et simplement.

                    5. gameover

                      P&C
                      « si j’aurai passé les bonnes certifications… »

                      Ca me rappelle une fille à la cafet’ à qui j’avais demandé si le roti Orloff que j’avais devant les yeux était du veau ou du porc et qui me répondit : « si s’aurait été du veau ça serait été marqué! »

            2. Pheldge

              tente ta chance à Mada … tu te fais domicilier à la Réunion, y demandes un RSA, et tu vis tranquille … après, si tu veux vraiment commencer à te bouger sérieusement, c’est un pays riche d’opportunités …

              1. albundy17

                J’avais rencontré un malagache qui prenait l’avion tout les mois pour venir chercher ses RMI a st denis. D’après ses descriptions, il vivait comme un nabab à tana (villa, personnel de maison, etc)

  5. tabbehim

    la petite référence à cette chanson 🙂
    https://www.youtube.com/watch?v=BlT8Hhm1Enw

    enfin bon, ils vont nous faire une inflationnite aigüe pour soigner cette vilaine déflation, ça va fouetter du poney rose !
    Parce que pour aider l’état à poursuivre son rêve keynésien et ses folies d’inflations, on peut faire confiance aux divers acteurs politiques et associatifs pour cramer du pognon virtuel comme jamais !
    en plus du revenu universel, des coupons mignons et autre distribution directe, on peut aussi imaginer des associations créant des bons pour X ou Y chose ou pour une population donnée le tout avec l’aval du gouvernement, le tout alimenté par une planche à billet dont les moteurs seraient emballé ^^
    Nos gouvernants sont vraiment à l’image du premier Gif : des spaces balls ^^
    ils seraient même capable de devoir importer de l’oxygène depuis d’autre cieux ^^

    ps: le plus amusant, ça reste les économistes qui vendent ce genre d’ânerie, sachant pertinemment que dans le futur, ça va faire très très mal.

  6. Pat

    « les syndicats obtiendront ce qu’ils réclament, c’est une certitude ».
    C’est rassurant de trouver une valeur sûre dans ce monde en folle et perpétuelle mutation.

  7. Bonsaï

    Notez que si même le camarade Méluche est d’accord avec le Boss, on va bien finir par recevoir quelques billets « gratuits » :
    « Les solutions les plus folles entrent donc désormais dans le panel des moyens d’actions envisagés. À la fin, pour relancer la machine économique sans passer par l’action des États, selon le dogme monétariste, peut-être faudra-t-il distribuer directement l’argent de la Banque centrale aux passants dans la rue pour obliger à la consommation et à l’investissement et créer un peu d’inflation, puisque les banques sont incapables de faire le travail d’activation de l’économie par le crédit. On verra si ce que je viens de dire restera seulement une image dans un raisonnement ! »
    (in melenchon.fr)

      1. honorbrachios

        @patatrac «pour obliger à la consommation» : mais ce ne serait pas la 1ere fois!
        Je ne sais combien s’en souviennent vu la brillante réussite que cela à dû être, mais ce fut déjà fait par nôtre grand timonier sur le déblocage de l’épargne salariale qu’il était possible d’utiliser en avance pour acheter des biens style voiture frigo, etc…

    1. Gastoon

      Si Mélenchon l’a dit, alors on sait d’où ça vient… et l’indication de l’origine à mon avis renseigne bien sur la qualité d’un bien.

    2. MCA

      @ Bonsaï – 22 mars 2016, 10 h 08 min

      Et bien je ne suis même pas sûr qu’en distribuant de l’argent gratuit, les gens se mettent à le dépenser car pour dépenser son argent il faut croire en l’avenir, ce qui ne semble pas vraiment le cas actuellement dans ce pays.

      A commencer par ce site dont le slogan est : CPEF

      Ca me ferait rigoler de voir que les billets distribués servent à acheter…. de l’Or… :o))))

        1. regis33

          Heuuuu , absolument faux !
          Croyez moi , personne n’est regardant quand on arrive avec 3 à 4000€ pour acheter de l’or .
          Ou alors cela aurait changé depuis 2014 ………. 🙂

  8. MadeInCH

    Pour distribuer des sous par les airs, faudrait encore qu’un aréoporc soit ouvert.
    Plus compter sur celui de Bruxelle pour le moment…

          1. MadeInCH

            C’est tout de même assez solide, une vie humaine.
            Par contre, les rotules arrachées, les paraplégiques, les sourds et les aveugles ne seront comptés que comme « bléssés », au même titre qu’une jambe cassée.

              1. MadeInCH

                Oui.
                Mais je suis toujours étonné de voir l’état de beaucoup qui survivent. Surtout avec des soins rapides.
                Ce qui m’agace, c’est de ne pas différencier les blessés entre « impacté définitivement » et « s’en remettra ».
                Le type qui s’est foulé la cheville en courant est comptabilisé comme celui qui se retrouve tétraplégique.
                Des phrases comme « beaucoup de bléssés mais heureusement peu de morts » m’énervent!

          2. Deres

            C’est la faute à Cazeneuve. Quelle idée de fermer la frontière avec la Belgique … Leurs terroristes sont obligés de travailler sur place. Bravo la solidarité européenne. Tout cela ne me semble pas conforme à la législation sur les travailleurs détachés.

            1. Bonsaï

              Avec la couveuse de luxe qu’ils ont laissé prospérer à Molenbeek- St Jean, ils n’avaient pas besoin de la France.
              Et ils continuent à faire dans la dentelle de vieille paroissienne prude en n’utilisant pas le terme d’attentat terroriste, mais d’explosions !
              Les euphémismes ont de beaux jours devant eux, les Belges sont des poètes…

                1. Royaumont

                  Le terrorisme est une arme ou une stratégie. On ne lutte pas contre le terrorisme, mais contre ceux qui l’utilise. Commençons par nommer l’ennemi, ce qui n’est toujours pas fait et on pourra enfin lutter contre.

                  1. Kazar

                    Ben non, faut pas stigmatiser… Comme Valls qui déclare (encore) que nous sommes en guerre sans dire contre qui et sans prendre les mesures adéquates.
                    Je crains fort un nouveau et très brusque serrage de vis pour nos libertés individuelles après ces attentats : intensification de la surveillance tous azimuts, répression contre les patriotes, suppression accélérée du cash, entre autres joyeusetés.

                    1. Royaumont

                      N’importe qui avec 2 jours d’instruction militaire sait qu’on ne peut pas gagner si on ne sait pas contre qui on se bat.
                      L’islam, en tant que communautarisme est le foyer de sédition. C’est lui et ses complices qu’il faut combattre.
                      L’ennui, c’est que les complices sont au pouvoir.

                    2. N’importe qui avec 3 jours d’instructions militaires sait qu’on ne peut pas se battre avec des armes contre une ou des idées. Avec des armes, on se bat contre des gens. Contre les idées, il n’y a que les idées.

                    3. Peste et coryza

                      @Royaumont
                      On ne peux pas déclarer l’ennemi… car ils sont des nôtres, et sont soutenus par nos alliés.
                      Et puis, les français dans leur ensemble ne veulent pas se battre, à fortiori sur leur propre sol, contre leurs propres compatriotes.
                      Et puis, contre qui ? Il y a tellement de factions possibles…

                    4. Royaumont

                      @Peste et coryza 22 mars 2016, 13 h 18 min
                      A t’entendre il ne nous reste plus qu’à attendre tranquillement qu’on vienne nous égorger…
                      Les français ne veulent pas se battre ? Et est-ce qu’lls veulent se faire massacrer sans réagir ? non, alors il faut se battre.
                      L’ennemi est parmi nous ? Et alors ? C’est un ennemi quand même.
                      contre qui ? Mais c’est le point de départ. Dire qu’il n’est pas évident à identifier clairement est un – très – mauvais prétexte pour ne rien faire.
                      On dirait du Hollande, ce type de faux fuyant.

                2. sam00

                  @Kazar : on a aussi le big boss des députés socialistes qui s’est lâché sur twitter et à lancé la récupération politique ignoble …
                  Ces politiciens me dégouttent

                    1. Kazar

                      @Royaumont, ça ne salit que celui qui a de l’amour propre ou de l’honneur, et ils n’ont ni l’un ni l’autre.

                    2. Bonsaï

                      Ils sont en train de rallumer les guerres de religion, de se rejouer l’hégire (hijra = émigration, séparation, rupture des liens). Et si on veut bien être objectif, ils ont en effet quelques griefs à faire valoir (guerres d’Irak, guerre de Lybie, etc.).
                      Les Turcs, qui rappelons-le sont aussi des musulmans, sont désormais chargés de nous garder des envahisseurs…
                      On verra si la civilisation européenne est aussi avancée et universelle qu’elle l’annonce ou si elle va bêtement se faire renvoyer dans les musées et les livres d’histoire.
                      Les Américains ont survécu au 11 septembre parce qu’il n’y a pas de pays musulman sur leur continent…
                      Et maintenant, les Bruxellois confinés chez eux un mardi après-midi ouvrable. Pour les pronostics, voyons un peu la tête des chefs : Merkel, Hollande… des suggestions dans la salle ?

                    3. Bonsaï

                      Disons qu’en début d’après-midi, les autorité leur ont demandé de rester là où ils étaient (au boulot ou chez eux) dans la mesure du possible.

  9. Gerldam

    Deux remarques: a) les pauvres étant beaucoup plus nombreux que les riches, la plupart ne vont pas acheter de l’or mais des biens de consommamtion (pour certains tout simplement de la nourriture) b) tout dépend de deux facteurs très importants: le montant déversé sur chaque compte et le rythme de ces épandages. Si le montant est de 500 ou1000€ par exemple, pas de quoi acheter même le coffre fort où mettre l’or dedans.
    Ceci dit, je suis bien d’accord que ce genre de mesure signe le désarroi total des banquiers centraux et que cela ne peut finir que très mal.

  10. yoananda

    Il y a un autre problème que vous n’avez pas soulevé : si, disons la BCE distribue de l’argent gratuit … pour acheter des produit chinois qui, du coup, vont devenir « gratuits » … ça risque de ne pas trop plaire au chinois de bosser pour rien.
    Bien sûr, ce n’est qu’un rouage et vous avez insisté sur le caractère forcément catastrophique de la mesure, mais il me semblait intéressant de mettre en exergue l’une des voies évidentes par laquelle « ça va déraper ».

    1. Bonsaï

      Le scénario le plus vraisemblable est que les Chinois tirent leur épingle du jeu, pendant que le dollar US et l’Euro glissent bêtement en descendant les marches pour saluer le public qui les ovationne…

    2. dede

      « ça risque de ne pas trop plaire au chinois de bosser pour rien. »

      Le Chinois apprend, ca ne va pas tres vite mais il apprend… En 2008, le gouvernement s’est rendu compte qu’a force d’exporter, ils avaient plein de billets verts dans leurs coffres et que leur risque etait vraiment trop important. Depuis, ils ont attache le Yuan a un panier de devises au lieu du seul dollar US. Ils sont un peu lents donc le controle des changes est toujours en place mais parallelement, ils tentent d’internationaliser leur monnaie. Le jour ou ils comprendront qu’une balance commerciale excedentaire ne favorise pas la sortie de leur devise, ils continueront a evoluer.
      On peut leur donner tout l’argent gratuit qu’on veut, il ne tient qu’a eux de nous demander autre chose, ca va venir…

        1. Kazar

          Parce qu’ils savent que le dollar ne vaut plus rien, et que de façon générale, la monnaie non adossée à l’or se transforme en papier sans valeur en cas de crise.

            1. Non, justement. Même pendant les bombardements à Berlin, 2 onces d’or achetaient de quoi s’en sortir et même plus. Alors que le bâti…
              L’or est accepté partout.

              1. lafayette

                Oui mais les temps changent et l’usage aussi. C’est sur qu’il garde une valeur en terme de métal très conducteur, mais si on abandonnait l’électronique et le luxe ?
                Le culte inka ne suffirait même pas à stabiliser sa valeur au dessus du métal.

  11. Calvin

    Selon le montant de la somme versée, le premier poste ne sera pas de la consommation pure mais le paiement des agios et frais bancaires !
    Si on y rajoute plus de taxes, amendes et impôts, une fraction minime ira vers l’économie réelle…
    Mais le gouvernement se permettra de critiquer « les français qui ne jouent pas le jeu de la consommation »…

    1. Deres

      C’est un sujet vieux comme le monde. Déjà en 81, les socialistes se désolaient de voir que le pays ne vivant pas en autarcie, leur grand plan de relance relançait plus les importations que la production locale, car logiquement il y a plus d’offre disponible internationalement que localement. Et ce débat existait déjà en 1929. Et encore à l’époque sous le Mitteux , le pays était encore fortement autarcique en comparaison de maintenant … Et il faut voir que depuis une vingtaine d’année notre industrie est en déliquescence. Donc de l’hélicoptère monnaie s’enfuira rapidement à l’étranger en échange de camelote et non d’investissement locaux. L’effet de richesse temporaire sera vite oublié et on aura droit à un effet de pauvreté principalement par chute de l’euro.

      1. sam00

        Ah! La belle époque où le gouvernement de Mitterrand votait des taxes pour arrêter les magnétoscopes à Poitiers …
        Que de souvenirs 😉

    1. bibi

      C’est pas gentil de se moquer ainsi des terroristes qui ne sont capables d’empêcher les avions de décollés que quelques jours souvent en sacrifiant leurs vies.
      Même le 11 septembre n’a pas réussi à faire mieux qu’une gréve des contrôleurs aériens et/ou des pilotes.
      Franchement si les terroristes islamistes étaient cohérent ils abandonneraient la lutte armée pour la lutte syndicale qui détruit bien plus de vie (suicide, secours incapable de faire correctement leur travail les jours de manif, …), et en plus ils pourraient célébrer leurs exactions lors d’une merguez partie en se regardant à la télé entre encensé par nos médias.

        1. albundy17

          C’est marrant, même eux, vu qu’halal n’est pratiquement qu’une taxe mosquée.

          Et on dit qu’ils ne s’adaptent pas !

  12. Kazar

    Le sinistre de l’intérieur ne perd pas de temps : lu sur Le Monde
    « Le ministre de l’intérieur a en effet insisté ce matin sur « l’urgence d’inscrire le PNR à l’ordre du jour du Parlement européen » et a réclamé aussi une révision de la directive 91 sur les armes à feux, « qui ne saurait attendre encore davantage ».  »
    Ben voyons, c’est évident, le danger vient des détenteurs d’armes à feu qui sont en règle et des tireurs sportifs, c’est sûr. Et je ne parle même pas de la horde chasseurs qui cherchaient des sangliers à l’aéroport…

    Cela dit, ils ont déjà donné les consignes aux préfets :

    https://twitter.com/ccw4citizenship/status/709419050418491392?s=03

    1. nemrod

      Audiard avait raison comme toujours.

      Je vois pas le rapport avec le PNR, ils ont pas pris l’avion.
      A moins que ça marche aussi pour le métro…
      Quand au rapport avec la directive 91…

      On va encore avoir droit au ballet obscène de ces types devant des gros micros mou…pff quelle misère !

      Faut que je me trouve un bon film pour ce soir…tiens je vais me faire « The big Lebowski ».

      1. MCA

        @nemrod – 22 mars 2016, 19 h 02 min

        « Je vois pas le rapport avec le PNR, ils ont pas pris l’avion. »

        Les PNR (Passenger Name Record) ne concernent pas que les avions, ils concernent aussi les trains SNCF en réservation.

        1. nemrod

          Merci du renseignement.
          Très efficace aussi pour le gus qui vient se faire exploser dans une gare bondée.
          A moins de tomber sur un terroriste honnête qui tiendra malgré tout à réserver son train…

          1. MCA

            On ne peut pas exclure qu’un terroriste prenne le Thalys, l’attentat dans ce train l’a hélas prouvé.

            Avait-il réservé sa place? je n’en sais rien, mais on ne peut pas l’exclure d’autant que l’accès à ces trains est souvent conditionné à un contrôle d’embarquement, de même que voyager en groupe, payer avec une carte de crédit qui sera associée au PNR, réserver une chambre d’hôtel, une voiture à l’arrivée, réserver sa place avec un E-phone, se servir de son téléphone portable dans le train, avoir des voisins de voyage dont les téléphones portables se trouvent opportunément à proximité dans un lieu commun à destination (restaurant ou autre..). Il y a un paquet de croisements de données à faire en partant d’un/des PNR(s).

            Pour en avoir une petite idée, voici un développement très intéressant des croisements possibles (à partir de 18:40), vous allez prendre conscience de pourquoi les US (et les autres) tiennent tant à récupérer les PNR :

    1. nemrod

      Preums pour être préposé au largage !
      J’aimerais choisir moi même les largués.

      Y aura pas de budjet pour les parachutes bien entendu.

  13. jeans82

    L arguer de l argent par avions est une vielle idée. C’est le thème du film Crésus de Jean Giono en 1960 avec Fernandel. sauf que c était des faut billet et que ça devait ruiner l’économie.
    Si c’est Mollande qui tient le premier rôle, cela ferait une reprise du film tout aussi comique que l ‘originale.

  14. lafayette

    article sympa, néanmoins, il tourne autour de l’hypothèse que les gens seront assez bête de thésauriser du papier pour qui perd de la valeur s’il est justement extrait du système.

  15. Rastapopoulos

    Désolé pour le HS.

    La stratégie de lutte contre le terrorisme doit être complètement modifiée.

    Aujourd’hui la seule réponse des états est la surveillance globalisée ou les bombardements de positions islamistes dans les pays du moyen orient.
    Non seulement cela est inefficace mais renforce la radicalisation des populations lorsque celles-ci sont victimes de dommages collatéraux ou bien ressentent une atteinte à la souveraineté de leur territoire.

    Il faut donc frapper le mal à la racine a savoir les dirigeants qui diffusent leur message de haine. Aucune sanction économique qui ne touche le peuple, aucun bombardement.
    Juste une message de fermeté envers le président Iranien, le chef du Hezbollah, le monarque Saoudien, etc.
    Le message est le suivant : Vous cessez immédiatement vos appels aux meurtres, vos fatwa; vous cessez immédiatement vos appels aux massacres des mécréants. Vous jetez en prison les imams qui diffusent dans vos mosquées des appels aux meurtres sinon vous en payerai le prix.
    Pas votre peuple, pas votre économie, pas vos infrastructures, vous meme personnellement.
    Aux premiers discours de haine, à la première preuve de financement d’actes terroristes, un missile tiré d’un F22 viendra vous pulvériser vous seul dans votre palais.
    C’est la seule et unique façon de lutter contre le terrorisme. Cibler 1.5 milliards de musulmans est impossible et contre productif.
    Reagan l’avait bien compris en s’attaquant personnellement à Kadhafi.

    1. C’est un début de solution. Il y a aussi les financements qui ne tombent pas du ciel. Et il y a l’infiltration des réseaux. Qui prend du temps et des moyens.

    2. lafayette

      je reste persuadé qu’un kamikaze islamiste ou japonnais n’ont pas tellement de différence, un avenir à court terme et un besoin de se la péter.
      Mais c’est aussi une économie déprimée qui favorise cette réaction de gens complètement à la marge. Or on ne devient pas terroriste parce que l’on est à la marge, mais ceci est corrigeable.

      1. MadeInCH

        Le kamikaze jamopais n’était pas un scuicidaire avec le besoin de se la péter.
        Il voulait être utile à son pays.
        L’islamiste n’est pas « courageux » ni altruiste..
        Pas « courageux » car il n’y RIEN à perdre. Il aime la mort plus que bous aimons la vie. Ce n’est pas du courage.
        Pas « altruiste » car il ne le fait que car convaincu d’obtenir une belle prime dans l’Au-Delà. Rien de plus. Un serviteur intéressé qui sera réconpensé par son maître. Rien de plus.

  16. Bonsaï

    Et surtout le fait qu’il conviendrait de ne pas tout mélanger si on envisage de bénéficier d’un certain intérêt du lecteur : pour l’instant le président iranien et le « chef » du Hezbollah n’ont rien à voir avec l’actualité du jour, à savoir les attentats de Bruxelles. En effet la mouvance des jihadistes qui font parler d’eux ces jours est d’obédience sunnite, alors que les iraniens sont chiites. Rien à voir donc.
    De même crains malheureusement que le monarque saoudien, bien que sunnite, n’ait pas beaucoup de pouvoir sur les jusqu’au-boutistes qui ont l’intention de se faire exploser pour leurs idées…

    1. MadeInCH

      Le marteau de la propagande n’arrive plus à enfoncer le clou, car celui-ci a changé de nature et est insenible aux coups (plus souple, ou déplacé, par exemple).
      Voyant le manque d’impact de ses actions, la Pravda décide de taper plus fort et de faire plus de bruit.
      Ce qui est débile, car que le clou, par son changement de configuration n’est plus sensible aux marteau.
      Mais taper plus fort est la seule chose que la Propagande sait faire.

  17. Namu

    « L’inflation n’interviendra qu’au bout d’un certain temps, difficile à évaluer »

    Lorsqu’il sera plus risqué de thésauriser la monnaie qu’acheter des trucs avec, c’est-à-dire sitôt que Super Mario aura réussi à renflouer tous les bilans avec de la fausse monnaie, donc après que tous les taux d’intérêt devenus négatifs se soient répercutés à hauteur des engagements foireux de dettes. Bref, quand le keynésianisme aura enfin fini par triompher et relancer la demaâande gloubiglobale. Je n’ai pas conaissance des chiffres financiers qui pourraient permettre d’estimer au godet de pelleteuse près ce genre de mintants, hélas. Mais on n’y est pas avant quelques années encore, c’est sûr. Pour moi, dans l’immédiat, une faillite systémique (dominos et déflation) reste plus probable.

    1. Oui, je pense en effet qu’une faillite systémique devrait arriver avant l’hyperinflation à laquelle nous ne pourrons pas échapper.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.