Attentats de Bruxelles – Le cirque

Ce sont donc de nouveaux attentats, au bilan lourd, qui viennent de frapper Bruxelles. Avec 260 victimes (morts et blessés), nul doute que les événements du 22 mars 2016 laisseront une empreinte durable dans la politique belge et surtout européenne.

Avant tout commentaire, je vous propose le témoignage d’un lecteur, que je remercie au passage, qui a vécu une partie des événements de près :

« Mon bureau est situé très proche de la station Maelbeek. De là où je suis, je vois très bien l’angle que forme la chaussée d’Etterbeek avec la rue Joseph II, et une bonne partie de la rue elle-même. C’est une parallèle à la rue de la Loi, sous laquelle passe le métro qui traverse le quartier européen vers le centre de Bruxelles. L’une des sorties du métro Maelbeek donne sur cette rue.

googlemaps - metro malbeek

Vers neuf heures et quart, mon attention a été attirée par l’agitation autour du carrefour formé par Joseph II et la chaussée d’Etterbeek : des gens criaient, les voitures semblaient ne plus savoir quoi faire, et deux flics en civil agitaient les bras pour rediriger le flot de véhicules.

À peu près au même moment, des personnes sont sorties du métro, plusieurs couvertes de sang, les habits déchirés. Certains s’assoient, à même le sol. D’autres s’allongent. Des militaires de patrouille habituellement dans ce quartier assez sécurisé (c’est le quartier européen et les chefs d’états et de gouvernements y passent régulièrement, toutes sirènes et cortèges policiers déployés) sont alors rapidement intervenues pour aider les premières victimes, pendant que leurs collègues s’engouffraient en courant dans la station.

sortie maalbeek

Les informations de collègues de bureau, qui arrivent alors du métro ou qui étaient dans la rue quelques minutes plus tôt, sont encore confuses, mais indiquent une explosion avec beaucoup de fumée, aux sorties de métro du rond-point Schuman, quelques centaines de mètres en amont, ainsi que des blessés et de la fumée, là aussi, directement aux sorties du métro donnant sur la rue de la Loi et sur la chaussée d’Etterbeek.

Pendant ce temps, les premières sirènes de police se font entendre. Les passants, au carrefour, commencent à s’agglutiner aux angles, pendant que les premiers policiers imposent aux voitures de faire demi-tour. Il ne doit pas être plus de 9:30. Les premières ambulances et voitures de pompiers arrivent sur les lieux. Mon bâtiment est évacué, et le personnel de sécurité nous intime l’ordre de nous disperser et de rentrer chez nous.

En traversant la chaussée d’Etterbeek pour m’éloigner, je peux voir un triplet de pompiers disposant un drap blanc sur une civière. Il n’y aura pas que des blessés. Je rentre chez moi. »

Les événements se suivent et se ressemblent un peu, surtout lorsqu’ils sont tragiques.

On pourrait évoquer les récupérations politiques, de chaque côté, quasi-pornographiques dans leur crudité et dans leur rapidité, la fumée des lieux même pas encore partie que déjà les uns dénonçaient les postures des autres empêchant la majorité de faire avancer son petit bout de loi, sa petite révision constitutionnelle…

… Pendant que les autres fustigent l’immobilisme des premiers, ou leurs mesures inadaptées, ou viennent proposer des mesures à la fois super-pratiques et over-opérationnelles. Quant aux remarques condescendantes de politocards français à l’égard des Belges, elles démontrent encore une fois que le socialisme, corollaire inévitable d’une hontectomie pratiquée jeune, entraîne toujours l’atrophie cérébrale qui explique à elle seule bien des comportements aberrants de nos dirigeants.

le socialisme

Bref, tous les petits stratèges de la sécurité en kit sont de sortie : vite, renforçons la sécurité ici et là, ajoutons des portiques, des contraintes, des règlements. Et même si c’est grotesque ou inadapté, cela fait bouger les lèvres des politiciens qui sont toujours très heureux quand elles bougent, même pour postillonner devant de bon gros micros mous médiatiques.

Cependant, dans la presse, dans la bouche de ces politiciens avides de micros, peu, cependant, notent que les mesures de sécurité qui furent prises suite aux événements de Janvier 2015, puis suite à ceux de Novembre dernier, n’ont absolument rien empêché.

Combien poseront la question pourtant légitime de savoir s’il n’aurait pas fallu passer au niveau d’alerte 4 avant les attentats, par exemple la semaine passée alors que la traque d’Abdeslam s’intensifiait ?

Combien demanderont des explications sur cette histoire de renforcement de la sécurité dans les aéroports ? Après tout, en France, nous sommes officiellement en état d’urgence depuis quatre mois. Décider de renforcer la sécurité renforcée, c’est mignon, mais ne serait-ce pas admettre qu’elle n’était pas si renforcée que ça ? Et surtout, à quoi ça va bien pouvoir servir, mis à part mobiliser encore du personnel à des tâches d’utilité douteuse sans aucune garantie d’efficacité ?

Et puis tiens, au passage, qui, par exemple, notera la facilité avec laquelle les politiciens arrivent à dégotter des policiers et des gendarmes supplémentaires (Cazeneuve, cette fripouille politicienne sans scrupules, vient d’en trouver 1600 sous le sabot d’un cheval), alors qu’ils devraient tous, déjà, être largement mobilisés pour lutter contre le terrorisme et assurer notre sécurité ?

Et là encore, cette question lancinante, que je repose : pourquoi diable mobilisons nous ces militaires  alors que les derniers attentats ont éclaté dans des endroits (aéroport, quartier européen) sensément déjà sécurisés ?

Pourquoi, dans le même temps, a-t-on empilé des lois et des décrets visant à mettre le citoyen sur écoute, sous surveillance rapprochée alors qu’au vu des résultats et de l’aveu même des spécialistes du renseignement, ce flicage massif éparpillé tous azimuts ne sert à peu près à rien ?

Enfin, pourquoi n’hésite-t-on pas à multiplier les moyens (humains, financiers) pour les radars routiers, les contrôles sanitaires, à multiplier le nombre de gendarmes déployés pour débarquer chez des entrepreneurs qui auraient eu l’outrecuidance de ne pas payer leurs cotisations sociales, alors que, de l’aveu même des politiciens, le plus grand danger ne serait ni routier, ni sanitaire, ni fiscal, mais bien terroriste ? Et alors que Valls nous demande vaillamment de serrer les fesses nous habituer au terrorisme, Cazeneuve va courageusement continuer à mobiliser la police pour traquer Uber et les mères de famille en twingo qui frôlent le 59 km/h sur les départementales limitées à 50 en prétendant l’avoir mobilisé pour flasher des terroristes.

Bref.

Dans cette course haletante, personne ne semble vouloir s’arrêter et dire « A-t-on vraiment mis des moyens là où il faut ? » Les politiciens continuent à se moquer de nous en emballant leurs mesures catastrophiques et leurs explications consternantes dans de jolis papiers cadeaux sécuritaires. Les médias, qui devraient, en cette période plus qu’en toute autre, appuyer lourdement là où ça fait mal aux politiciens, aux élus et aux responsables, déroulent au contraire un tapis rouge de complaisance soviétique pour les autorités, roulent sur les mêmes sujets, les mêmes remarques, et personne ne semble avoir trouvé le temps ou le courage de poser les questions ci-dessus.

Le cirque politico-médiatique continue.

Commentaires435

    1. Royaumont

      Petit morceau de langue de bois et de racisme anti-blancs.

      Les événements, une fois de plus, leur donnent tort. Raison de plus pour continuer.

      1. Deres

        C’est exactement cela. Face au terrorisme islamique, l’urgent c’est de traquer les mauvais comportement des français de souche, nécessairement responsable du problème.

        1. Pheldge

          Nouvelles de l’Océan Indien: surtout ne pas oublier que « on récolte ce qu’on a semé … » plus le couplet sur « c’est la faute à la colonisation … » que j’entendais répété à l’envie ce matin sur la version locale de RTL par un journaleux gaucho-boboïde …
          Avec bien sûr le couplet sur la nécessité de renforcer la « laïcité républicaine », qui prend tout son sel quand le-dit journaleux fait remarquer que c’est la semaine sainte des catholiques, et que bon, les curés, hein, faut pas pousser !

            1. Bonsaï

              Et voilà, on y est. En temps normal, on n’ose guère y faire allusion pour ne pas devoir sortir sous les huées de la foule… mais là l’occasion est trop belle.
              Les anciennes grande nations colonisatrices de l’Europe, sujettes aux attaques kamikaze de descendants des dits colonisés…
              La France, la Belgique, l’Espagne, la Grande-Bretagne, le compte est presque bon.

    2. hoh hup

      après les clips contre la haine

      des journaux distribué gratuitement dans les écoles pour lutter contre le complotisme et la désinformation

      encore du pognon jeter par les fenêtres pour un ridicule résultat

      1. LaurentaLA

        D’ailleurs ils sont distribues gratuitement mais je suppose qu’ils sont payes par le contribuable.
        Subvention deguisee ??

      1. Sanksion

        Hello! 😉 bah oui la cyberie puis j’ai pas envie de recreer un pseudo. Comme on ne peut plus rien dire de toute facon puisqu’il faut se coucher là queue sous le coude. Et jai retrouvé la mobilité de mes doigts. 😀

    3. Taisson

      Oui, et il à l’air aussi crédible que le précédent ou l’on voyait une famille façon chrétienne traditionnelle (telle que la voient les socio-bobos) marier de force une fillette d’une dizaine d’années …La maîtresse en titre de notre « leader » y figurait en bonne place.
      on va aussi serrer les boulons sur les armes légales !
      Et les habituels bavards expliquent à longueur d’interviews que « tous les extrémistes religieux sont dangereux » !
      Et on publie des sondages ou 70% des Français pensent que l’islam n’est pas un problème…
      Et un petit mot sur les « moyens » de la « justice », etc..
      A part emmerder les citoyens ordinaires qui, bien que n’étant pas tous des saints, ne ferons jamais d’attentas, nos « élites » jacassantes bloqués par leurs idéologies sont totalement impuissantes et nuisibles.
      Mais, à part une pensée pour les victimes présentes et à venir, nous sommes nous aussi impuissants devant tant de déni !!

      1. Caton

        « Ne feront jamais d’attentats », faut voir… Mon appétence intellectuelle pour les composés organophosphorés de la série G est bien connue. Je ne pense pas être le seul. Mais nos polytocards n’ont toujours pas compris qu’ils sont les otages du moins stable d’entre nous.

        1. Taisson

          Ne craque pas…
          Car c’est bien le rêve de toute cette engeance gauchiasse: Pouvoir enfin attribuer un attentat ou un incident quelconque à « l’ extrême droite »! Et malheureusement, à force de provocations, les instables ne manquant pas, ça finira bien par arriver…
          Les collabos, traîtres et autres simples profiteurs pourront alors se répandre dans leurs médias et faire un triomphe !!

          1. Caton

            Je prépare tranquillement mon expatriation, dans un pays où j’ai déjà confirmé mon droit à être armé — j’ai le papier du ministre de l’intérieur juste là sous mes yeux.

              1. Caton

                Côte d’Ivoire. Le ministre de l’intérieur est malinké, il n’est pas peul. Ça aide.
                Dès qu’on a sécurisé la situation de ma femme, on se barre.

                1. Kazar

                  Courageux. On ne peut pas dire que ce pays soit un modèle de stabilité en termes politiques. Cela dit, pourquoi pas, vu l’état de la France. J’espère que tu nous tiendras au courant via Hastable.

                  1. Caton

                    C’est un pays en plein développement économique, avec des perspectives de croissance surprenantes. C’est un des deux exemples de Low Intensity Conflict invasif (au sens de van Creveld) et le seul ayant réussi, et en cela l’Europe peut en tirer des leçons. De manière amusante, cette « victoire » a conduit à l’absorption de l’envahisseur, qui aujourd’hui s’est pleinement assimilé dans l’un des quatre grands groupes ethnolinguistiques.
                    Bien sûr, la « préférence ethnique » mise en place par ADO va déstabiliser à nouveau tout ça dans les quelques années qui viennent, mais j’estime que la stabilité politique est assurée pour les huit à dix prochaines années.

      2. theo31

        70% des Français pensent que l’islam n’est pas un problème…

        Il y a un siècle, il y avait en France plus de musulmans que maintenant et ça ne posait de problème à personne. Les Français, la culture et la confiture…

        1. lafayette

          et le reste, les 30% en sont convaincu que l’islam n’est pas un problème.

          Avec une question pareil on peu aussi dire que les médias disent la vérité vu du bon coté.

    4. JuJu

      Et des gamines qui font du dessin à la craie sur la route, pendant que la route est bloquée et que c’est la débandade autour d’elles 🙂

    5. Heln

      François Hollande commémore les accords d’Evian …qui ont été immédiatement suivis de 100000 morts harkis. Sinon padamalgam hein. Pour foutre le bordel, lui il est champion.

      1. hugeus

        Ya pas que les harkis qu’ont pris cher.
        Nombreux sont les européens qui ont disparu, et 1 million de pieds-noirs ont du partir en laissant tout derrière eux. Dix pour cent de la population.
        C’est pas les chiffres exacts, c’est pour donner un ordre de grandeur.

  1. papy

    Tout le monde possède un verrou sur la porte de son logement … La France n’a même plus de porte alors la sécurité …

  2. infraniouzes

    Ce qui me m’écœure, à mon faible niveau intellectuel, c’est de voir le déploiement inouï de forces de l’ordre, ces armées de Robocops, pour arrêter un simple terroriste aux abois qui doit être plus terrorisé que nous quand il voit qu’il va être pris. Cette mise en scène digne d’Hollywood cache quelque chose. A l’aéroport de Bruxelles, ça grouillait de flics alors que on attendait une concentration de secours.
    Même chose à Paris et à Saint Denis. Une armée pour serrer quelques terroristes.
    En revanche, ce qui m’inquiète, c’est de voir la multiplicité des types d’armes de nos forces de l’ordre. Il y en a pour tous les goûts, de tous les calibres, de toutes les origines. Mais il est connu que, dans ce pays, on préfère distribuer des primes aux hauts fonctionnaires chargés d’exécuter docilement les ordres du pouvoir, que d’équiper décemment ceux qui protègent la population. Quant aux vigiles privés, je pense qu’on va les équiper avec des pistolets en plastic pour donner l’illusion…
    Nos hommes politiques ne sont pas terrorisés par les terroristes mais par l’idée que des armes viendraient à circuler en grand nombre de manière incontrôlée.
    Que pèse une attaque à la bombe à côté d’une brillante carrière de député ou de sénateur ? Y-a pas photo…

    1. Deres

      En réalité, suite aux attentats, ce que l’on ne voit pas c’est que la sécurité a surtout été renforcé pour les VIP. Flamby était tout paniqué au stade de France. Bien avant d’intervenir au Bataclan, les services de sécurité étaient entièrement mobilisé par l’exfiltration de Valls qui était dans dans le quartier. la lutte contre les armes à feux va surtout dans ce sens de protection des VIP car on n’utilise aps de voiture blindé en France …

      1. theo31

        +1000.

        Tout ce déploiement sécuritaire, c’est pour tous ces sacs à merde qui prétendent gouverner, pas pour le pékin de la rue dont la vie vaut d’être sacrifiée pour leurs agendas politiques.

    2. Aristarkke

      Il n’était pas vraiment aux abois. Planqué dans SON quartier avec une omerta active de toute la commune… Quatre mois de planque sans difficulté véritable…

      1. bibi

        Ce qui est surprenant c’est qu’il n’ait fallu que 4 mois pour l’arrêter.
        Donc il m’est avis que l’omerta a été brisée.
        Pour ceux qui ont oublié il aura quand même fallu plus de 4 ans pour mettre la main sur le terroriste Yvan Colonna.

        1. De ce point de vue, pourquoi les autorités ne mettent pas directement à prix les têtes des « Most Wanted » ? Je suis à peu près sûr que ça aiderait grandement. Et offrir 100K€ pour la capture de ces individus reviendrait nettement moins cher que les écoutes dispendieuses.

          1. bibi

            Rémunérer des individus pour obtenir la capture d’un fugitif ça serait replonger dans les heures les plus sombres de notre histoire.
            La délation contre rémunération ne doit s’appliquer qu’à ceux qui mettent en péril l’état à savoir les fraudeurs à l’URSSAF ou au FISC.

                1. bibi

                  Non c’est du premier degré.
                  Les ennemis de l’état ce ne sont pas les terroristes, mais bien les individus qui tentent de se soustraire au racket des impôts et des cotisations sociales, dépossédant ainsi l’état de ses ressources.
                  L’état paye pour avoir la liste d’évadées fiscaux, et au printemps sera probablement voté par le parlement en toute décontraction la rémunération des délateurs auprès des services fiscaux.

                  Les terroristes islamiste il s’attaque au peuple et ça fait bien longtemps que l’état se fout du peuple, si les terroristes s’attaquaient à l’état la réponse des autorités serait à mon avis toute autre.

                  1. zelectron

                    pas si sûr …
                    L’armée, la police, la justice et un certain nombre d’élus sont phagocytées par des islamistes extrêmement dangereux qui menacent la vie des proches de leurs supérieurs hiérarchiques ou de leurs parentelles et les récompensent pour leur silence . . .

          2. Flaghenheimer

            Ces tarés cherchent la célébrité.
            Et, même sans prime, les signalements se sont multipliés, noyant sous le travail les forces de l’ordre.

          3. Aristarkke

            Et tout ce chômage que vous créeriez, ce faisant, Patron! 😉
            Et l’ Arsouille qui aurait été privée des potins et secrets de toutes les actrices « surveillées »…

  3. Before

    Elkabbach, qu’on a connu plus inspiré, évoquait ce matin avec Valls les parlementaires européens verts, libéraux et d’extrême droite qui bloquaient l’institution du fichier européen PNR des passagers aériens. Il se demandait si ces parlementaires n’étaient pas de fait les COMPLICES des terroristes.
    Dans ces moments de panique, la raison est la première victime.

    1. Deres

      Amusant car à ma connaissance aucune des personnes impliqués dans ces attentats n’a pris l’avion. Par contre, une groupe de jeunes allant dard-dard vers la Belgique en Clio le lendemain d’un attentat et pourtant contrôlé avec du cannabis sur eux ne sont pas inquiétés plus que cela …

    2. Pheldge

      « Elkabbach, qu’on a connu plus inspiré …. » euh , plutôt Elkabbach, qu’on a surtout connu comme cireur de pompes des politiques au pouvoir, retournant opportunément veste et pantalon !

  4. Gérard

    Bon – en fait, la priorité des priorités, et le seul remède à la situation actuelle (et chacun le sait bien, soit qu’il le proclame, soit qu’il le reconnaisse, soit qu’il le dénie) ce serait de réduire la présence un peu (!) trop pesante d’une certaine « religion » allogène, moyenâgeuse et totalitaire dans nos pays de vieille civilisation judéo-chrétienne. Oh, mais quelle idée nauséabonde ! Trump n’est pas européen, malheureusement.

          1. Aristophanedecarotte

            ouaip! très réaliste et les socialistes à l’époque ne se gênaient pas ( gaston Deferre )pour vouloir les renvoyer.. et ne parlons pas des harkis « collabos »…….

            1. Kazar

              « 3 cons » ? Vous sous-estimez gravement le problème.
              Dans son livre AL Qaida en France », Samuel Laurent estime le nombre de salafistes en France à 125.000 !!!
              Très récemment, Rob Wainwright, patron d’Europol, a déclaré que 3000 à 5000 terroristes entrainés par Daesh se sont infiltrés en Europe. Il ne s’agit pas de chiffres balancés par un complotiste…

              Un site qui dénonce le mensonge de la « religion de paix » dénombre plus de 28000 attentats islamiques dans le monde depuis le 11 septembre 2001, ce n’est pas ce que j’appelle une poignée de tarés.

              L’islam est un système politico-religieux incompatible avec la démocratie, d’ailleurs ses promoteurs le disent eux-même.

              Cela ne veut pas dire virer tous les musulmans (pour les mettre où d’ailleurs ?), mais déjà éviter tous les accommodements et les renoncements.

              1. Lambda Expression

                3 cons, je maintiens. Ca fait bien 3 cons si on rapporte au nombre de musulmans.
                Reste que si en valeur ils 5,000 je ne dis nulle part qu’il ne faut rien faire.
                Si tu lis attentivement, je dis que virer tout le monde est juste idiot.
                Tiens, comme ils sont tous barbus et bruns, je propose de virer tous les barbus bruns, les portugaises inclues.

                1. Kazar

                  Encore une fois, ce n’est pas avec des exemples volontairement stupides et outranciers que l’on fait avancer le débat… SI tu lis mes posts, tu constateras que moi non plus je ne veux pas virer tous les musulmans…

                  1. JuJu

                    De toute façon c’est simple, c’est pas parce que tu a un voisin qui veut couper des bras qu’il faut tuer tout les voisins.

                    Par contre c’est pas parce qu’il n’y a qu’un voisin qui veut couper des bras qu’il ne faut pas s’occuper du voisin de peur de faire de la peine aux autres voisins.

                    Via une déréglementation du communautarisme on verrait vite un retour aux pays de certains indésirable ( remmigration autrement dit…).

                    1. Pheldge

                      Quand tu a un voisin qui veut couper des bras, la prudence veut que tu te méfies de tous les voisins, puisqu’à priori, tu ne sais pas lequel est dangereux ! et le sacro-saint principe de précaution loué par nos élites et inscrit dans la constitution, t’inciterait à déménager , à fuir si tu préfères !

            2. MadeInCH

              Le fait que l’islam demande la soumisison ou la mise à mort des chrétiens, et la mise à mort simple des athés et juifs, que l’homme « parfait » et l’exemple à suivre des musulmans est un pédophile égorgeur violeur, ça fait que n’importe quel cinglé cherchant des excuse pour ses instincs sauvage peut y trouver un bon prétexte.
              Donc: islam = cancer = élimination. D’abord chez moi. Puis chez les autres si ils bougent le petit doigt vers chez nous.
              En fait, non. Pourtquoi attendre qu’il bouge le petit doigt? L’Afrique du Nord et le Moyen-Orient étaient Chrétiens et les arabo-muzz ont génocidé ceux qui s’y trouvaient et éliminé la culture Chrétienne sur place. Ce n’est qu’une question de temps ou d’opportunité pour que eux, ou leurs descendants, reprennt la conquète de l’Occident.
              Donc, voilà.
              Moi, je sui natio, mais je suis encore plus anti-islam.
              C’est mon échelle de valeur.
              Je rajoute que si tu as un cancer, disons du sein, ben souvent tu enlève TOUT. Alors que probablement 95% des cellules enlevées sont de braves cellules vivantes qui font leur travail.
              Si une branche malade menace un arbre, tu coupe la branche.
              Si dans un lot de 500 fioles de vaccin, tu sais qu’il y en a 1 seule qui est mortellement dangereuse mais ne sait pas laquelle, vas-tu vacciner des gamins avec? Non, tu jetteras le lot.
              Par sa théorie et sa pratique (écrit et exemple historique), l’islam est mauvais. Pour les musulmans, pour les non-musulmans, donc pour tout le monde.
              Un brave type sera un brave type, même musulman. Son fils, si c’est pas un brave type, sa culture paternelle et sa religion peuvent lui fournir TOUTES les excuses qu’il veut pour se laisser aller au pire de manière justifiée, et sans chercher beaucoup.

              1. lafayette

                T’as raison l’humanité est contaminé, donc il faut détruire le monde. Donc laissons faire nos super industries…

                Quelle belle connerie … c’est ridicule, la religion ne justifie pas la violence.

          2. Deres

            Vous êtres vraiment à la ramasse … Vous tombez dans le panneau de la provocation à chaque fois. Personne ne vous à appris qu’il ne faut pas jouez avec les abrutis car c’est cela qui leur fait plaisir ? Votre réaction ne fait que confirmer le complotisme islamiste qui est à la source de la motivation des terroristes.

            Le fond du problème pour moi est la gestion politique de notre pays. Dans les faits, rien ne change dans les causes profondes. La justice est toujours aussi laxiste, les zone de non-droit sont toujours tolérés, on continue à soutenir les pays soutenant le terrorisme et les prêches extrémistes, on laisse encore des comportements inacceptables car contraire à nos valeurs s’installer (polygamie, ghettos, prêches par des étrangers, …) et le système français noyauté par la fraude et les passe-droit à tous les niveaux n’a aucun respect de la part des nouveaux arrivants.

            1. Duff

              voilà : les socialistes tentent de faire croire qu’ils agissent pour traiter les conséquences du merdier qu’ils ont installé. A aucun moment les causes sont enfin discutés.

              D’ailleurs comment pourraient-elles l’être, c’est la question suivante, puisque tous ceux qui pensent mal et qui osent soulever les questions qui fâchent sur l’origine de ce foutoir sont diabolisés (quand ils ne se diabolisent pas tous seuls comme des grands hélas)?

            2. Kazar

              Plus de 28000 attentats dus à des islamistes dans le monde depuis le 11 septembre 2001, pour moi, ce n’est plus de la provocation… Le problème n’est pas français, belge ou européen, il est mondial. Il n’y a pas de complotisme islamique mais une idéologie qui se traduit par des actes bien concrets, malheureusement.

              1. Pat

                Nazisme et communisme au 20ème siècle, islamisme au 21ème. Mais les grandes menaces pour nos gauchistes médiatiques et politiques sont Marine Le Pen et le réchauffement climatique anthropique…

              2. Royaumont

                Pour en rajouter :
                 » Lors d’un conseil, comme nous l’affirment plusieurs sources, les représentants religieux ont refusé de demander aux imams de réciter la sourate « Al-Fatiha » (l’ouverture) en hommage aux victimes des attentats. Et ce, parce que les victimes ne sont pas toutes musulmanes. »
                Ni prière ni minute de silence des musulmans pour les victimes des attentats de Bruxelles.
                Où ça, Arabie Saoudite, Iran ? Non : Belgique.
                Padamalgam surtout.

            3. Diogène

              @deres9h52 Deres, je suis presque toujours d’accord avec vos vues, si mesurées et réfléchies. Et ce que vous dites de la gestion politique de notre pays me semble parfaitement juste. Pourtant, il me semble qu’un aspect des choses vous échappe pour une fois. L’islam n’est pas une religion comme les autres. Ce n’est que très récemment que j’ai ouvert le Coran. Chaque page ou presque contient un appel au meurtre. Ce que je vois de plus proche est bien Mein Kampf. Dès lors, je ne sais plus ce que c’est qu’un ´musulman modéré’. Quelqu’un qui n’est pas encore passé à l’acte? Qui se contente d’héberger les meurtriers? De les cacher? De leur fournir de l’argent?
              Je ne peux donc qu’adhérer, sur le fond, aux thèses de MadeinCH. 11h23

          3. Sanksion

            On y viendra. Faut laisser les jihadistes faire leur travail et ca se fera. C est du déjà vu si on ouvre un livre d’histoire.

      1. Pistache

        Je ne sais pas ce que Gérard vous répondra, mais j’exhume ceci de mes archives… (extrait d’une discussion tenue entre blogueuses) :

        « … à mon sens, la seule solution « humaniste » comme vous dites qu’il nous reste à tenter est de rendre nos pays au maximum hostile à l’islam, je veux dire à la pratique de l’islam et ses manifestations en dehors de la sphère privée, de manière à ce que CEUX QUI NE PEUVENT mettre leur religion sous le boisseau partent D’EUX-MÊMES voir s’ils sont mieux dans ces autres aires civilisationnelle dont nous parlions.

        Rendre le pays hostile à l’islam n’apparaît pas très très compliqué : il s’agit de supprimer les accommodements, de réaffirmation de notre identité culturelle, d’appliquer tout cela sans animosité mais avec fermeté. Un grand « ICI, nous sommes CHEZ NOUS », c’est tout. En pratique, cela signifie exit les mosquées, exit les cours de religion islamique, exit les menus hallal, exit le voile, exit l’enregistrement de prénoms « exotiques » pour les enfants belges, exit les carrés musulmans dans les cimetières, …

        De manière plus générale, je pense qu’il serait grand temps de fermer les vannes de l’immigration. A nouveau, pas de fascisme ici, juste du bon sens, comme ce qui se fait dans bien des pays : n’entrent principalement que des gens possédant des qualifications en demande (et après s’être assuré qu’il ne serait pas possible de former rapidement des locaux; vu le large contingent de chômeurs en Belgique, cela limiterait beaucoup le profil des entrants) ; conditionner les aide sociales pour ces gens, d’ailleurs, au fait de travailler, ou au moins avec période d’attente (au Canada par ex., le candidat immigrant doit prouver être en possession de moyens suffisants pour ne pas être une charge pour le pays pendant au moins un an); expulsion, bien entendu, des clandestins ; l’obtention de la nationalité serait rendu plus difficile – et le droit du sol, idéalement, aboli : à notre époque de voyages rapides et relativement bon marché, c’est une ineptie, qui rend encore plus vrai ce que Montesquieu en pensait il y a 250 ans (Le droit du sol est cette aberration qui consiste à croire qu’un cheval qui naît dans une étable est une vache). Les procédures de regroupement familial doivent elles aussi être durcies, voire supprimées – c’est particulièrement pertinent par rapport au sujet que vous traitez – comment voulez-vous « intégrer » si, à chaque génération, le travail est plus qu’à moitié à refaire ? Enfin, d’autres pistes (dont je me doute qu’elles feront froncer bien des sourcils bien-pensants) devraient être explorées également – tel que l’abolition des allocations familiales au-delà du Xème enfant, ou la préférence nationale pour certaines aides sociales (logement,…) …

        Peut-être que de telles mesures permettraient d’améliorer nos perspectives futures. Peut-être. …  »

        C’était il y a 7 ans. C’était déjà bien tard. Je me suis peu ou prou faite traiter de facho…

          1. Pistache

            Non, lol, ca n’a même pas vraiment mis fin à la discussion… Mais je voulais dire qie même des mesures qui me semblaient aisées, censées, a minima, étaient considérées par mes interlocuteurs comme extrémistes…. ‘me demande un peu où ils en sont de leurs réflexions maintenant.

        1. Kazar

          Excellentes idées. Se faire traiter de fachos, on s’en fiche. Le problème majeur est la trahison de ceux qui nous gouvernent et veulent en profiter pour contrôler le peuple, de façon toujours plus rigoureuse, et garder le pouvoir.

          1. Deres

            Oui, plutôt que de s’attaquer aux racines du problème, ils font comme toujours avancer leur petits agendas personnels. C’est toujours la même technique. D’ailleurs, on peut faire le parallèle avec la loi travail. Alors qu’à l’origine, l’objectif était de créer des emplois, on arrive au final uniquement à des mesures politiques pour acheter le soutien de tous les différents corps intermédiaires impliqués.

            1. Kazar

              L’objectif de la loi travail n’a jamais été de créer des emplois mais de permettre de faire baisser les chiffres du chômage, c’est différent. Si légiférer permettait de faire baisser le chômage, ça se saurait. Sur ce point, je suis d’accord à 100 % avec H16 et les posteurs de ce blog, il faut tailler à la hache dans la réglementation et libéraliser tout ça, je prends encore et toujours l’exemple de la Suisse et de son code du travail.

              1. Deres

                Oui, mais la loi et la réglementation, c’est la fange qui est l’habitat naturel des politiques et de leurs affiliés. Il ne faut pas attendre d’eux qu’ils assainissent le marécage qui les nourrit et les protègent. Donc, en premier lieu, pour pouvoir réformer en France, il faut réformer le système politique, pour éviter les politiques faisant carrières complète depuis leurs études (interdiction complète du cumul, de plus de deux mandats successifs, d’être fonctionnaire, des scrutins de listes, etc). Et alors peut être que les choses pourront avancer. Il faut s’attaquer à la source du problème.

            2. Bonsaï

              De toutes façons, il est trop tard et comme disait David Vincent avec lucidité « ils sont déjà parmi nous »…
              Voir El Komery, Bel-Kacem, etc…, ce sont maintenant eux qui font les lois, je vous rappelle.
              Un petit changement de bord politique à la présidentielle de 2017 y changerait-il vraiment quelque Monsieur Kazar ?

              1. Kazar

                Navré, même moi je n’y crois plus tellement… Oui, vous me direz que vous m’aviez prévenu, je sais. Mais quand je lis que Juppé a déjà prévu de passer un accord avec les socialistes s’il est élu en 2017, je sais que ce pays est foutu. Et Marine a trop joué le jeu de la normalisation, elle perd ses électeurs de « droite ». Mon espoir serait Marion, mais elle est trop jeune, et il sera trop tard.

                1. Pheldge

                  Camarade Kazar, ta Marion, est trop jeune, trop inexpérimentée, et sort des énormités qui la discréditent, simplement pour essayer d’exister médiatiquement … il ne suffit pas d’avoir un nom et un minois ! désolé pour toi.

                  1. theo31

                    Elle n’est pas allée voter contre l’extension du droit du sol le 8 mars comme son collègue d’ailleurs.

                    L’immigration n’est qu’un fonds de commerce pour le FN pour se faire élire. Pour les actes, faudra repasser.

        2. rené-pierre samary

          C’est déjà bien tard… Non, trop tard. C’est dans les années ’90 que nous sommes arrivés au point de non-retour, l’immigration appelant l’immigration, celle-ci incluant, pour une part, le fanatisme meurtrier. Mais les officines « antiracistes » veillaient, et traitaient de racistes, de nazis, ceux qui voyaient plus loin.

      2. Peste et coryza

        Il y a des méthodes qui marchent… La république française détient une expertise dans le domaine.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Colonnes_infernales

        Mais il ne faut pas se faire d’illusions : ces attentats se produisent car on le veut bien. L’islam progresse sur du vide, la violence des djihadistes est nourrie par le masochisme des européens.
        Insulte suprême, Hollande est allé faire allégeance à l’Algérie.

        Sinon, je ne savais pas qu’il y avait des crêpiers bretons au Japon…

        1. astazou

          Les européens (et aussi les étasuniens d’ailleurs) ne croient plus à rien et ne pensent qu’à goinfrer. La nature ayant horreur du vide, coucou qui voilà?
          D’autant plus que cette R.A.T.P. flatte les plus bas instincts de la gent porte-cou…cougnettes

      3. Kazar

        Arrêt de l’immigration invasive actuelle en rétablissant les frontières (ça ne stoppe pas tout le monde, mais ça en découragera certains), campagne de pub à l »australienne » expliquant dans plusieurs langues et dans les pays concernés que ceux qui arrivent chez nous illégalement n’auront JAMAIS de papiers, suppression des aides de toutes natures aux clandestins, pour commencer. L’avantage de ces premières mesures est que cela ne discrimine personne.

        Ensuite, empêcher les candidats terroristes de rentrer et non de partir, tolérance zéro pour les atteintes à nos principes comme la discrimination homme/femme (à la RATP par exemple), application des lois existantes, sur l’interdiction du voile intégral par exemple aussi, fermeture des mosquées salafistes, renvoi des imams étrangers, interdiction de construire de nouvelles mosquées (salles de prières, ok, pas de mosquées), interdiction du financement de l’islam en France par des pays étrangers.

        Pour commencer…

        Tout ça est à notre portée, manque juste la volonté politique.

        1. Deres

          A part la question de la construction de mosquée car cela est une distorsion nette de traitement entre les religions (on vient bien de construire une église orthodoxe dans Paris), tout ceci n’est pas du tout extrême …

          1. Kazar

            Ce’ n’est pas parce que je votre FN que je suis extrême…mais même ces mesures de bon sens ne seront jamais appliquées, par lâcheté et peur de ‘amalgame ».
            Quand à l’interdiction de construire des mosquées, cette discrimination me paraît justifiée par deux arguments : d’une part l’histoire de notre pays qui n’a jamais été un pays musulman mais chrétien, et d’autre part et surtout, l’impossibilité pour les pratiquants d’autres religions que l’islam de construire des lieux de culte dans les pays musulmans. Cette absence de réciprocité me paraît anormale, aucune raison ne la justifie et si l’islam est une religion de « tolérance, et d’amour » (ce qui est faux, comme le démontre son étude), que les pays arabes autorisent la liberté de culte chez eux pour commencer, après on verra.

          2. MadeInCH

            Croyance religieuse ou crqoyance politique, c’est assez semblable.
            en islam, la religion EST la politique et le parti.
            mohammed homme parfait (violeur égorgeur pédophile) est devenu chef militaire politique et religieux dans cette ville où il est rentré comme réfugié religieux persécuté.
            Seriez-vous d’accord de permettre la construction d’un local politique nazi à l’ancienne de dodolf 88? Sûrement pas. Pourtant, « distortion de traitement entre les partis », non?
            Ben voilà. Pareil avec la religion.

          3. Diogène

            @deres9h59 ‘distorsion nette de traitement entre les religions’. Soit. Et alors? La qualification de ‘religion’ interdit-elle d’examiner son programme? La conformité de celui-ci à l’ordre public? Si une ‘religion’ appelle au meurtre, elle doit être interdite, et sa pratique qualifiée de délit.

        2. Caton

          La seule et unique mesure qui pourrait marcher c’est de revenir au libéralisme : la loi doit être la même pour tous, et appliquée à l’identique. L’égalité de droit, totale, entre individus et organisations, état compris.

          Ce n’est pas parce que je ne vote pas FN que je ne suis pas extrémiste.

          1. Diogène

            @Caton ‘égalité de droits’. Mais entre qui et qui? Entre celui qui appelle au meurtre et celui qui appelle au vote? Je vois une différence.

            1. lafayette

              mouais, note que les terroristes fabriquent rarement eux-mêmes les armes et les munitions…. Donc C’est la main de dieu qui leur a mis ces engins de mort entre les mains ?

      4. Pat

        S’attaquer d’abord aux « zones de non-droit », qu’on appelait autrefois « coupe-gorges ». Ce n’est pas en Syrie qu’on résoudra le problème français ( ou belge).
        Ces quartiers où les pompiers doivent être protégés par la police, qui elle-même se fait caillasser par des jeunes « issus de l’immigration », et où le trafic de drogue est le principal « commerce de proximité », sont les couveuses de l’extrémisme, puis le refuge des terroristes produits.
        Le nettoyage au Karcher, selon l’expression d’une habitante d’un de ces quartiers, n’a pas été fait par Sarkozy, ni évidemment par son successeur.

      5. Peyreloubes

        Bof, du palpable, y en a :
        Ce ne sont pas des propositions mais, en vrac, ce que j’entends dans les milieux que je fréquente : bistros, restaurants, réunions entre amis. (de gauche et de droite)

        1 : Virer systématiquement les imams agressifs fournis par Arabie Saoudite et autres (Les RG les connaissent parfaitement. Mais faut pas fâcher nos clients de Rafales)
        2 : Fermer certaines mosquées (Les RG les connaissent parfaitement.)
        3: Faire tomber réellement un sursis précédent quand nouvelle condamnation
        4 : Faire exécuter les 100 000 petites peines jamais exigées (plus facile à dire qu’à faire, il n’y a plus de place dans les prisons)
        5 : Tout immigré au chômage plus de trois mois, renvoyé chez lui (sauf si, entretemps, il a fait 3 enfants, bien français bien entendu)
        6 : Droit du sang et non droit du sol (Hou le vilain mot : sang)
        (Je rappelle que le sang impur de la Marseillaise, ce n’est pas le sang de l’ennemi, mais celui du peuple français, par oppositions au sang pur de la noblesse. Vous ne l’aviez jamais vu comme ça, n’est-il point ?????
        7 : Arrêter de répéter que l’Europe aura besoin de main d’oeuvre immigrée dans les 10 ans à venir (Lol) Et la désindustrialisation alors ?????
        8 : Expliquer aux Français comment des gens qui n’ont que 3 dollars par jour pour vivre, trouvent 5000 euros pour payer le passeur.
        9 : Vérifier massivement la légalité de tous les emplois sur les chantiers BTP (catastrophe assurée, tous les grands chantiers sont stoppés)
        10 : Vérifier que les innombrables centenaires en Algérie, recevant leur retraite, sont bien vivants (Friction franco-algérienne assurée)
        11 : Interdire l’abatage hallal systématique dans les abattoirs (pour ne pas avoir à trier, et hop tout le monde paye sa taxe à la mosquée.)
        12 : Arrêter de pleurer sur les pauvres enfants dans les cantines scolaires qui ne mangent pas s’il y a du porc au menu
        13 : N’accepter aucun voile dans tout ce qui n’est pas domaine public (université, écoles, cars scolaires, tribunaux etc)
        14 : Bloquer sans prévenir des cités entières et perquisitionner de fond en comble de la cave au grenier (Surprises assurées mais atteinte aux libertés)
        15 : Revenir au bon vieux système : Incendie volontaire = les assises et non transformation en délit correctionnel (Assises engorgées immédiatement)
        16 : Interdire, fortement s’il le faut, les prières de rues
        17 : Pas de religion dans les entreprises (Renault pourra fermer les salles de prière dans ses usines quand les salariés vont commencer à ne pas accepter ces temps de pause supplémentaires dont ils ne bénéficient pas)
        18 : Ne pas assassiner virtuellement les personnes qui osent se déclarer islamophobes comme Elisabeth Badinter.
        19 : Supprimer les lois Gayssot
        20 : Tout terroriste abattu devrait être enterré avec une tête de porc (contents, les éleveurs bretons) et émasculé (les 1000 vierges du Paradis vont faire une drôle de tête !)
        21 : On arrête de confondre islamophobe et antiislamisme. Phobe signifie crainte et non rejet comme dans antisémitisme. Je suis xénophobe=je crains les étrangers.

        Celui qui présentera un programme politique de ce genre est certain d’être élu !

        Même Marine va se rhabiller

          1. Caton

            Évidemment, le programme est ridicule. Pourquoi diable enterrer un terroriste avec une tête de porc quand il est tellement moins cher de laisser les porcs se nourrir en paix?

            1. Peste et coryza

              Le coup de la tête de porc n’est pas si idiot, et montre une volonté de châtier les coupables au delà de la mort. L’idée est de leur refuser l’accès au paradis.

              L’écartèlement et « Hang, draw and quartered » reposaient sur le principe que le corps devait être entier pour pouvoir passer les portes de St Pierre : en débitant le condamné en pièces détachés, on lui refusait toute possibilité de rédemption, même après la mort.

            2. sarcastik

              Laisser les porcs se nourrir en paix ? Mais cher monsieur, nous en avons déjà toute une porcherie, le plus dodu étant en plein vermillage à l’Elysée.

              D’ailleurs, à cette heure, le procès de Jérome Cahuzac n’a toujours pas commencé…

              Cela étant, vous avez déjà bien raison de rappeler dans un post précédent que l’application stricte et sans démagogie du droit existant devrait suffire à évacuer une bonne part de cette engeance :

              L’abattage rituel par exemple (question de santé et de morale), les discours fumeux de certains imams, le statut illégal de certains lieux de prière, le voile intégral dans les lieux publics, la polygamie, le chantage à la prière, les risques et inconvénients liés au Ramadan la liste peut encore largement s’allonger.

              Au fond, il n’y a même pas besoin de se poser la question de l’Islam. On s’en contrefout de savoir si l’Islam est compatible ou non avec les valeurs de la république. Seules les pratiques nous intéressent.

          1. Deres

            Pour mémoire, en 2016, le budget de la justice n’est plus en augmentation mais celui de la culture a pris 1%. A l’approche des élections et malgré l’actualité et ses effets d’annonce, on voit clairement les priorités politiques prendre le dessus !

            Et dans le même temps bien entendu, on prolonge l’état d’urgence car c’est trop compliqué de trouver un juge pour signer un ordre de perquisition … L’état d’urgence, c’est pour faire des perquisitions massives avec peu d’indices, pas juste pour faire les mêmes que d’habitude en se passant uniquement de l’accord de la justice. Quand il s’agit de s’attaquer à Sarkozy, ils utilisent des techniques dites « au filet dérivant » qu’ils se gardent bien d’utiliser contre les terroristes.

        1. chereaherea

          6/ en France c’est le droit du sang qui s applique, le droit du sol est une derrogation. Exemple: mon gosse est né à l’étranger d’un père français et d’une mère non europeenne, ilest français par filiation ce qui s’appelle le droit du sang mais restreindre le droit du sol est effectivement un pas important à faire.

          1. Deres

            Cela se discute, mais le plus absurde est le droit du sol pour les clandestins. C’est une forme de récompense du viol de la loi. Et si les parents sont là depuis longtemps, ils peuvent si ils le veulent acquérir la nationalité, donc les enfants auront le droit du sang …

            1. Deres

              Et aussi l’interdiction de faire des croisements de fichiers publics pour trouver les clandestins alors que c’est devenu la norme pour trouver les fraudeurs quand il s’agit de trouver de l’argent frais. deux poids et deux mesures caractéristiques de l’idéologie. certains délits sont pourchassés alors que d’autres sont encouragés.

      6. KuingYamang

        L’autre jour, j’entendais une discussion à ce sujet entre un pote véto et la starlette d’un soir qu’il dragouillait. Il lui racontait qu’il avait une solution. J’ai tout de suite pensé que c’était peut-être une application du principe de précaution trop radicale, bien sûr, même si c’est gravé dans la Constitution française :
        http://www.ladepeche.fr/article/2011/09/09/1162784-un-cheptel-abattu-des-eleveurs-traumatises.html

          1. Caton

            Si une solution n’est pas rapidement mise en place, cela risque de se terminer comme cela. Et les premiers massacrés seront, bien sûr, ceux respectueux des lois et des autres. J’ai une vision assez pessimiste de la nature humaine…

          2. KuingYamang

            « Ca faisait longtemps, en Europe ! »
            —————-
            Oui, c’est ce que je me suis dis aussi. Mais rassure-toi, il faudra encore beaucoup d’attentats de ce style avant que les gens en arrivent à vouloir ça, je pense. Bref, on a encore quelques années tranquilles de bon vivrensemble devant nous avec juste des gentils attentats pépères sans que les gens ne râlent trop, ce n’est pas non plus pour demain, ouf.

            1. Je ne serais pas aussi optimiste que toi. En réalité, ce qui va probablement se passer, c’est que l’effondrement économique arrivera avant les pogroms.

              1. sarcastik

                C’est une bonne chose car d’après nos chers oints du Seigneur, la pauvreté excuse tout, même la pire des barbaries 😮 Nous aurons alors carte « blanche ».

                1. nemrod

                  Du tout, du tout.
                  Pour le blanc mâle hétérosexuel, rien n’excuse rien.
                  T’es sous un pont endetté pour 3 générations que t’es encore coupable de la traite négrière.
                  Faut vraiment tout vous dire !

    1. Royaumont

      chut, malheureux. Si le Kandubien t’entend, tu seras condamné pour crime de lèse-vivrensemble.
      Padamalgam’ que diantre.

    2. Deres

      Vous ne voyez même pas la dérive de votre raisonnement … Les gens sont donc coupables par naissance suite à la religion de leurs parents. Et si ta grand-mère était musulmane, tu devra porter aussi un croissant vert et aller dans un camp ?

      La culpabilité est une affaire d’individu, pas de naissance. Renoncer à la présomption d’innocence, c’est renoncer à la civilisation occidentale moderne et à tout ses principes.

      1. Kazar

        La gravité du sujet ne permet pas l’outrance. Personne n’écrit qu’il faut jeter tous les musulmans en prison ou à la mer. En revanche, ce système politico-religieux ne doit pas pouvoir s’imposer à nous et contrevenir à nos règles de vie historiques et civilisationnelles, c’est aussi simple que ça.

        1. Deres

          Je suis désolé, mais c’est exactement ce qui est marqué dans certain commentaires (pas de vous) se trouvant ci-dessus …

          1. MadeInCH

            De religion, on peut en changer.
            Celui eui VEUT rester dans la croyance de la vierge de 72 ans (heu…), que les chrétiennes sont des prises de guerre, et que momopedo est l’homme parfait qui a révélé (pas écrit sous inspiration mais révélé) un coran immuable qui existait avant le monde, ben celui-là, cest valise ou cercueil.

            1. Deres

              Vous utilisez à nouveau la même dérive logique. Vous attribuez à des individus des crimes qui sont décrits dans un livre auquel ils sont associés. C’est un pur sophisme.

              ==> Certains hommes sont musulmans. Le livre sacré des musulmans est le Coran. Le Coran décrit des crimes. Ce hommes sont donc des criminels.

                  1. MadeInCH

                    Bonsaï 23 mars 2016, 14 h 45 min
                    Pour les Chrétiens, qui suivent Jésus, c’est le Nouveau Testament qui fait référence.
                    L’Ancien Testament est là comme référence historique.
                    Les commandement de l’AN sont abrogés par ceux du nouveau. (Le pardon remplace la lapidation, abrogation d’interdictions alimentaires, par exemple.)

                1. Diogène

                  @caton 14h35. Dans le cas du Coran, je ne vois pas ´d’apologie à l’incitation au crime’. Mais bien un commandement de tuer. Lisez, svp.

              1. MadeInCH

                Deres – 23 mars 2016, 14 h 25.
                Combiens de fois j’ai entendu: « Je suis de gauche, parce que dans ma famille on est tout de gauche! »
                On ne peut pas juger comme d’office néfaste des marxistes à cause d’un livre écrit il y a un siècle!
                Certains hommes sont nés dans des familles nazies et ont appris a respecter le « Mein Kampf ».
                Faut-il les laisser dans cette idéologie?
                Si ils veulent appliquer cette idéologie (tuer les juifs et tuer ou soumettre les non-aryens en esclavage), que faire? Que faire?
                On ne peut pas juger tout les nazis coupables à cause d’un livre écrit il y a bientôt un siècle!

              2. MadeInCH

                Deres – 23 mars 2016 , 14 h 25
                Le coran ne fait aps que décrire des crimes, comme le fait l’Ancien Testament, dans certains cas précis.
                Il encourage et appelle au crime et à la guerre et déshumanise en tant que esclave ou prise de guerre ou ennemi à tuer ceux qui ne sont pas musulman, et ce pour tout els temps à venir.
                Contrairment à la Bible (ou la Bagdah-Vista), le coran n’est pas un livre d’histoire, mais des commandement à suivre chaque jours.

                  1. MadeInCH

                    Bonsaï.
                    Me rapellais plus le nom exact. Et trop dans le mouvement pour m’arrêter pour vérifier l’orthographe… 🙁
                    Pis, c’est la Fée Verte, de par chez moi.

                1. Diogène

                  Oui. On ne me répèterz jamais assez. MAis je suppose que la pluparf des lecteurs ici, comme moi jusqu’il y a peu, n’ont jamais fait l’effort de lire le Coran. Alors, lisez, svp. URgent.

              3. Diogène

                Non Deres 14h25, désolé. Le Coran ne ´décrit’ pas des crimes. Il prescrit des meurtres. Ce n’est pas la même chose. Lisez, svp.

              4. Diogène

                @deres 14h25 je répète: le Coran ne ´décrit pas de crimes’; il prescrit le meurtre. Y adhérer, c’est adhérer à un projet de meurtre. Le musulman, par définition, adhère au Coran. Il n’y est pas ‘associé’, ce qui ne veut d’ailleurs rien dire.

      2. Pat

        Ce n’est malheureusement pas aussi simple. La pression communautaire, depuis quelques années, chez les musulmans, est devenue énorme, et le libre-arbitre de l’individu est bafoué quotidiennement, Les tunisiens que je connaissais ont cédés à cette pression. Femmes et filles sont maintenant couvertes comme des oignons, les hommes (qui n’ont jamais été croyants) font ostensiblement le ramadan, se sont débarassé des bouteilles de vin qu’ils appréciaient, etc.

        1. Deres

          « Ce n’est malheureusement pas aussi simple. ». Attention, cette phrase est l’excuse toujours employé par nos politiques pour ne jamais agir dans le bon sens mais dans celui qui les arrange. L’important est de s’en tenir au grands principes et de ne jamais les oublier.

          1. Pat

            1. Je ne suis pas un homme politique
            2. Si je m’en tiens aux grands principes, la pression communautaire musulmane sur l’individu est criminelle.

            1. Deres

              Cette pression communautaire est en fait l’action de certains individus. C’est cela qui est criminel et doit être puni. Au contraire, on fait l’inverse chez nous en fricotant avec les commanditaires.

      3. Le Page

        Comme toujours, il y a l’inné et l’acquis…Petit Mohamed n’est pas plus nuisible au départ que Petit Robert (ex. choisi). Puis peu à peu il prend conscience de sa différence physique, de son prénom, de son environnement, de sa religion, de ses contraintes alimentaires, de ses particularités vestimentaires…Il voit le mode de vie de ses parents différent de celui des parents de Petit Robert. S’ils sont deux avec son copain Kader a être dans ce cas, il vont faire profil bas et probablement le vivre mal. Mais s’il se retrouve avec des centaines de milliers, voire des millions de Kader et de Petits Robert en face qui ne l’impressionnent plus, il prendra ce qu’il croit être une revanche.
        Solution (s): des Mohamed en quantité limitée et des frontières car le problème est quantitatif avant tout. L’assimilation est un leurre, on ne vit pas ensemble mais à côté, le moins « droitdel’hommiste » cherchant toujours à s’étaler davantage.

        1. Kazar

          L’exemple des prénoms est significatif. Combien savent que jusqu’à une loi de 1993 (donc pas si vieille que ça), le choix du prénom de son enfant était largement encadré. Même si cela était contraignant, cela permettait plus facilement l’intégration. Aujourd’hui, qui peut imaginer qu’une famille française musulmane oserait encore appeler son fils Jean-¨Pierre au lieu de Mohammed ? Résultat, le gouvernement en est réduit à envisager une campagne de testing par envoi de faux CV pour lutter contre les discriminations. Bravo, excellente évolution.
          Et je ne parle même pas des prénoms à la con comme la Duflot qui a appelé une des ses filles « Térébentine » (ce n’est pas une blague).

        2. Gerldam

          Il y avait une époque, pas si lointaine, où donner le nom de Mohamed à un enfant était interdit en France. Il fallait chosir parmi les noms des saints du calendrier.

        1. astazou

          Changer de religion ou ne plus en avoir quand on est né dans la R.A.T.P. est puni de mort. Les apostats sont égorgés ou lapidés.

        1. astazou

          On naît musulman. C’est pour ça qu’un chien d’infidèle qui veut épouser une musulmane DOIT se convertir. Sinon, couic.

    3. Heln

      A une époque finalement pas si lointaine Napoléon avait convoqué le Sanhedrin et exigé l’abandon des pratiques judaïques les plus rétrogrades en échange des droits civils. Il faut suivre le même chemin avec l’islam. Par contre, tant l’homogénéité de la religion juive avait rendu cette avancée possible, tant les guerres séculaires entre factions diverses de l’islam font déjà capoter un innocent Conseil supérieur. Bref avec eux, ça reste assez mal engagé malheureusement…
      Par ailleurs, peut-on aujourd’hui légitimement se demander si la loi renseignement n’aboutit finalement qu’à serrer plus les concitoyens et à faire durer la chasse au chef de l’opposition, Sarkozy ? Ou, se dirige-t-on tout droit vers une dictature socialiste, dans laquelle Taubira a transformé le ministère de la place Vendôme en hôtel Stasi ?

      1. sarcastik

        Ce n’est pas une question d’homogénéité mais de fermeté de la loi. Au bout du 10ème clown attrapé la main dans le sac à déroger à ce qui est considéré par la loi comme acceptable ( ledit clown sera bien sûr dûment ébouillanté, écorché puis écartelé sous éviscération avant de découper les petits restes en dés pour nourrir les cochons ), les autres seront rapidement amenés à la raison.

        1. Heln

          En vous vous retrouvez avec l’appareil judiciaire rouge, la cour européenne des droits de l’homme, Badinter et j’en oublie sur le dos. Il n’est pas né celui qui rétablira la peine de mort en France, il faudrait un changement de régime. Remarquez qu’à l’allure où on va …

          1. sarcastik

            Bien sûr ! Je pointe seulement et comme beaucoup d’autres ici, que le débat théologique est à la fois contraire au principe de laïcité et surtout complètement improductif face à ce serpent de mer qu’est l’Islam. Avant d’y parvenir, contentons-nous d’une lecture a-religieuse des faits et pratiques, sauf pour ce qui, de l’aspect religieux, permet de tisser des liens entre personnes.

            J’ai toujours en mémoire une rencontre inter religieuse organisée aux Bernardins. Je n’ai toujours pas été capable de retrouver la citation du Coran qu’a donc sans doute inventé le représentant du CFCM. Du reste et au contraire des trois autres (juif, catholique, protestant) qui ont su tenir des discours intéressants (culturel pour le juif, intellectuel pour le protestant, rêveur pour le catho), lui n’a su que dire « lslam = RATP, padamalgam ». Et ta soeur, elle bat le beur ?

            1. Royaumont

              RATP ? Malgré le nombre de fiche S qu’elle emploie, je suppose que cela n’a rien à voir avec la régie du métropolitain.

          2. gameover

            « Il n’est pas né celui qui rétablira la peine de mort en France, il faudrait un changement de régime. Remarquez qu’à l’allure où on va … »

            On n’en est pas si loin. C’est pas NKM hier qui lors des questions au gouvernement a demandé la perpétuité réelle et Valls qui a répondu qu’il était ouvert pour étudier de telles propositions.

            1. Royaumont

              ? j’ai vu la scène, ça parait surréaliste.
              encore un mois et on verra Vincent Peillon prier le chapelet en place publique.

  5. Guillaume_rc

    Pour moi, le plus frappant c’était de voir Federica Mogherini, la Ministre des Affaires Etrangères de l’UE, en pleurs lors de sa conférence de presse en Jordanie.

    Tout un symbole de l’Europe actuelle : pleurer est notre seule réaction.

    C’est sûr que ça va vachement impressionner les terroristes !

    1. infraniouzes

      Elle veut, peut-être, singer Churchill: « Je n’ai à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur ». Cette dame doit avoir pour unique objectif que d’entrer dans l’histoire par n’importe quelle porte…

      1. Peste et coryza

        Sauf que Churchill avait le CV qui allait avec…
        Il a fait la guerre des Boers et la guerre d’Afghanistan sous les ordres du général Blood.
        Et les anglais avaient la volonté de se battre à l’époque. Aujourd’hui, ils n’arrivent même plus à contrer les pakistanais et le cortège d’horreur qui les accompagnent, car ils ont peur de passer pour d’affreux racistes (cf affaire de Rochdale).
        http://fr.novopress.info/174183/rotherham-quand-au-nom-de-lantiracisme-on-passe-sous-silence-le-viol-de-1-400-mineures-britanniques-de-souche-par-gerald-pichon/

        Le problème est simple en fait : les européens (notamment les français) se haïssent eux mêmes.

    2. nemrod

      Je plussoie.
      Il nous faudrait une femme avec des couilles…comme Thatcher.

      Déjà que ces cinglés voient nos pays comme des sociétés « femelles » qu’il faut asservir, voilà que l’on leur envoie des pleureuses.

      1. Duff

        c’est effectivement assez significatif. Maintenant vu le CV et la quantité d’incapables ou de brigands à la commission européenne, il n’y a pas grand chose à en attendre.

        Toutes les questions sont posées dans l’article mais en réaction, Mollande répond par du compassionnel avec sa petite voix châtrée balbutiant d’affligeantes banalités pour récupérer à son profit l’émotion de l’instant.

        C’est plus qu’affligeant ou cynique c’est juste d’une vulgarité parfaitement odieuse.

  6. Le Page

    Moi je vous trouve très sévère avec le pouvoir en place, il a quand même arrêté un dangereux factieux en la personne du général Piquemal et condamné un séditieux qui le soutenait, un bouquet de fleurs à la main.
    Un peu d’objectivité, svp!

    1. Royaumont

      Pour la première fois depuis longtemps, on commence à entendre les militaires.
      Pour l’instant, ils ne font que parler. Pour l’instant.
      Et je pense que ça fait flipper grave les lavettes qui nous gouvernent. Ils savent qu’ils ne disposent d’aucun soutien populaire pour faire entrave à la troupe, si elle bouge.

      1. Deres

        L’armée aussi est noyautée. Au Mali, ils ont eu des problèmes avec des soldats refusant de combattre leurs « frères ».

        1. Peste et coryza

          Quelle idée de recruter les « frères » en question aussi.

          Les RH de l’armée sont responsable de ce noyautage. Ce ne sont pas les français de souche ou des domtom au chômage qui manquent.

          @Higgins
          Oui ils ne se présentent pas forcément (note : je m’étais présenté, j’ai échoué à l’oral du concours d’officier de gendarmerie), mais il y a un truc qui s’appelle le sergent recruteur.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Sergent_recruteur
          Si les recrues loyales ne viennent pas à l’armée, alors c’est à l’armée d’aller les chercher.

            1. Peste et coryza

              Faut voir aussi les exigences… (limites d’ages notamment… ).
              Rien que sur le plan sportif, ça tient de la folie (16 tractions pour un fantassin ? WTF ? Ils feront de la muscu et du cardio pendant la formation). Ajoutez à cela le peu de possibilité de faire carrière, la solde faible, le matériel désuet…
              http://www.lemonde.fr/international/article/2012/10/23/l-armee-francaise-peine-a-recruter-et-fideliser-ses-troupes_1779430_3210.html

              C’est le cas aussi pour les USA…
              http://rue89.nouvelobs.com/2011/02/02/la-jeunesse-americaine-inapte-a-servir-son-pays-188516

              1. nemrod

                Oui…j’en connais qui font pas 3 tractions mais qui dégomment une boite d’allumette à 300 mètres avec une cara de série et un entrainement minimal.
                Ca me semble plus intéressant que les tractions.

                S’il faut on pourrait les muscler, par contre leurs aptitudes citées plus avant sont innées.

            2. Kazar

              Je confirme, ne pas oublier qu’il s’agit désormais d’une armée de métier avec des contrats de 5 ans en général. ET les deniers soldats d’une unité d’élite avec lesquels j’ai échangé m’ont indiqué qu’un paquet d’entre eux ne renouvellerait pas leur contrat, vu l’usage politique (et non au service de la France) qui est fait de l’armée. Très inquiétant.

          1. theo31

            Mon arrière grand père a refusé en 1906 de tirer sur ses frères qui manifestaient contre l’inventaire de leurs églises par les sectaires. Il a été fiché et sa carrière brisée.

      2. Kazar

        C’est bien pour ça qu’ils veulent désarmer le peuple. Et quand j’écris désarmer, ça va loin, le projet de directive prévoit l’interdiction de toutes les armes semi-automatiques. Cela ne passe pas pour l’instant, mais je ne me fais guère d’illusions.

          1. JuJu

            C’est juste drôle, un peu comme la réglementation du darknet.

            C’est pas des bout de papier et des fichiers Word qui arrêtera le peuple le jour ou on leurs tombera dessus.

  7. Caton

    Nous avons besoin de comprendre, individuellement, que nous sommes seuls responsables de notre sécurité et de refuser, par la force si besoin, toute restriction à nos moyens de défense.
    Qu’est-ce que cette « guerre » dont les troupes en première ligne, les citoyens, sont désarmés et n’ont plus même le droit de se défendre? Est-ce vraiment un hasard si les polytocards européens ont immédiatement saisi l’occasion pour clamer qu’il fallait restreindre encore la détention d’arme?

  8. Lilirun

    Nan mais maintenant il faut rien dire. C’est indécent toutes ces basses polémiques, c’est pas le moment pensez donc! Il faut être ensemble avec le peuple belge qui souffre. Et bien sûr dans quelques jours on sera passé à autre chose et on ne parlera plus des choses qui fâchent. Jusqu’à la prochaine fois. Mais alors la ça sera pas le moment…

      1. MadeInCH

        Des badges clignotants avec le dessin de Plantu. Y’aura du succès.
        Si vous me dites que vous avez lancé la commande il y a 2 jours, …

  9. Pere Collateur

    Dites, pouvez vous m’aider:

    Dès que j’ai entendu la nouvelle à la pravda du coin, j’ai directement prit ma dose de padamalgame 5mg en sachet. Comme ca n’avait pas l’air de faire effet, j’en ai repris à midi, puis le soir, mais rien à faire.

    Est ce qu’il existe un médicament plus efficace que le padamalgam? Une connaissance m’a parlé du cepalislam 500 en supositoire. Quelque’un connait? A esssayé? Des avis eventuellement?

    Merci d’avance à tous ceux qui pourront m’aider.

    Cordialement

    1. Duff

      on ne va pas refaire le débat sur l’islam à chaque fois. Ceci dit parmi ceux qui le font sur les réseaux sociaux, ils font remarquer, non sans raison, que ce ne sont pas des gribouillis à la craie sur la place de la bourse ou des bougies ça et là et des gentilles pancartes bisounours qui vont faire avancer le schmilblick. En complément de l’article je poserais la question qui fâche compte tenu du profil invariablement identique des terroristes : Grand banditisme, petite délinquance, radicalisation en prison ou dans des mosquées salafistes, banlieues hors de contrôle tenues par ses caïds, séjours en Syrie…

      Qu’a-t-on fait depuis Mohammed Merah? Rien. Quelques années après ça nous pète à la gueule, tout ceci était parfaitement prévisible pourtant 🙁

      1. Kazar

        Il faut refaire le débat sur l’islam tant que les dirigeants refuseront de réagir, de voir le problème correctement, et de prendre les mesures appropriées.
        Nier que le problème vient de l’islam ne sert à rien, et cause de morts toujours plus nombreux.

        1. Duff

          c’est pas un débat sur l’islam, c’est un débat sur l’application de la loi. Si au nom de l’islam certains veulent enfreindre la loi, ils finiront en prison basta. Nombreux sont les musulmans qui respectent la loi tout en pratiquant leur foi, les minorités qui foutent la merde le font en toute impunité parce que nos dirigeants sont des lâches, c’est un problème qui n’est d’ailleurs pas spécifique à l’islam radical soit dit en passant.

          1. Kazar

            Oui et non : oui, il faut faire respecter la loi. Non, le problème est bien spécifique à islam radical, seule idéologie mondiale qui aboutit à des massacres toujours plus nombreux d’innocents, au 21ème siècle, et ce tout simplement parce que l’islam, par sa nature même, est figé et ne peut évoluer (c’est d’ailleurs ce qui fait sa force).

            1. Duff

              Votre dernière phrase est une conviction personnelle partagée par tous ceux qui légitiment un discours offensif voire offensant envers les musulmans installés en occident. Je vois beaucoup plus l’islam comme un prétexte qui sert aux fanatiques d’asseoir leur domination en cherchant à exporter leurs conflits internes. C’est arrivé à toutes les religions dans l’histoire.

              1. Kazar

                Juste une question : vous êtes vous renseigné sur l’islam ? Parce que l’impossibilité pour l’islam d’évoluer découle de la nature de la parole d’Allah, qui est incréée et transcrite dans le Coran et ne peut peut donc être ni modifiée ni interprétée par les croyants. Par ailleurs, il n’existe pas d’équivalent d’un clergé dans l’islam. De la même façon, la langue arabe d’origine (pas les dialectes) n’évolue pas et n’intègre pas de mots nouveaux. Il s’agit là de faits objectifs facilement vérifiables, mais qui demandent, il est vrai quelques efforts de lecture (de vrais livres, pas de quelques lignes sur de vagues blogs).
                Je ne vois là nul discours offensif, et ce d’autant moins que ces explications viennent des croyants musulmans eux-mêmes.

                1. Bonsaï

                  J’abonde dans votre sens. De nos jours toute personne un tant soit peu cultivée devrait avoir lu le Coran, pour s’en faire une idée par soi-même.
                  Mon père, homme d’érudition et grand voyageur, m’en avait offert un exemplaire pour mes seize ans et je lui en suis toujours reconnaissante.

                2. Duff

                  J’ai toujours douté de la compatibilité de l’islam avec la démocratie à cause de son volet politique. Ceci dit en France la religion s’est très longtemps mêlé de politique. Peu importe ce qu’on pense de l’islam, il est forcément compatible avec la république française si toutefois elle fait respecter le droit et ne cède pas aux revendications communautaristes, ce qui n’est plus le cas depuis une trentaine d’années.

                  1. Deres

                    Je suis entièrement d’accord avec vous. L’Islam est juste un facteur de second ordre du problème. Les cons ont toujours de bonnes raisons de faire des conneries. Si ce n’était pas le djihad, ils se trouveraient une autre cause. On a toujours eu des attentats en France, que ce soient des anarchistes ou autres. Et il y a des musulmans en France et en Europe depuis bien longtemps. Si cela éclate maintenant, c’est que quelque chose de plus profond à empiré.

                    Le vrai problème avec le terrorisme islamiste est l’utilisation de kamikaze qui le rend malheureusement plus efficace.

                    1. Pat

                      L’Islam, un facteur de second ordre du problème ? Au même titre que le nazisme ou le communisme. Bien sûr que les criminels aiment se parer d’une idéologie ou d’une religion pour justifier leurs actes; ces idéologies ou ces religions n’en sont pas moins de la merde.

                    2. Diogène

                      @deres 12h04 Vous avez raison, Deres, tous les nazis n’étaient pas méchants, et certains étaient même de très bons pères de famille, et des employés modèles, comme Eichmann. Le nazisme était donc… Un facteur de second ordre…etc
                      Au fait, l’islam, la religion, s’écrit avec une minuscule. La majuscule est réservée à la civilisation.

                  2. nemrod

                    C’est là l’erreur.
                    Y a pas plus de volet politique que de beurre en branche.
                    L’ islam est un tout, c’est une doctrine politique et religieuse.
                    L’islam régit la vie du croyant dans tous les aspecst de son existence…point.
                    L’islam n’est donc pas compatible avec quoi que ce soit d’autre mais s’y substitue.
                    C’est pourtant simple.

                  3. Val

                    Duff vous ne comprenez pas ce que Kazar et bonzai vous disent : l islam heurte frontale ment nos valeur car il est politique par vocation.
                    La moitié des musulmans de France lors d un sondage disent mettre la loi religieuse au dessus de la loi de notre pays (réf atlantico) Vous pensez sincèrement que cela ne pose pas de problème? Surtout quand par essence la religion en question considére la moitié de la population humaine comme inférieure. …

                3. theo31

                  l’impossibilité pour le socialisme d’évoluer découle de la nature de la parole de Marx, qui est incréée et transcrite dans le Capital et ne peut peut donc être ni modifiée ni interprétée par les croyants.

              1. Heln

                En effet, c’est parfaitement scandaleux ! On a des lois surtout mais surtout on n’a pas les moyens donc la volonté les faire appliquer.
                Comme pour les demandes d’asile, réponse moyenne 2 ans en France, 56 jours en Suisse ! !

          2. Royaumont

            si je peux m’offrir un point Godwin, je dirais ceci :
            dans les années 30, les Nazi n’ont jamais eu la majorité, cela n’a pas empêchée l’Allemagne d’être Nazi, ni l’Europe d’avoir un problème avec l’allemagne.
            non, tout les musulmans ne sont pas islamistes, mais ça n’empêche pas l’islam d’être islamiste car ceux sont eux qui « font » l’islam. Les autres ne pèsent rien. Donc l’Europe a un problème avec l’islam.
            La différence avec les années 30 est que le nazisme est une parenthèse dans l’histoire, sans précurseur ni postérité.
            Il en va différemment de l’islam totalitaire et violent qui est une permanence dans leur histoire, et c’est cette tendance qui a fait leur histoire.
            Je crains que nous ne puissions espérer la paix aussi longtemps qu’un islam constitué sera sur notre sol.

            1. nemrod

              Je vais me faire taper sur les doigts mais si je peux me permettre, les Nazi n’ont pas été vaincus par des idées.

              Même à la toute fin de la guerre la population était très majoritairement derrière eux.

              1. Royaumont

                En novembre 32, le parti Nazi ne recueille « que » 33% des suffrages.
                En mars 33, après l’incendie du Reichtag, alors qu’il est déjà au pouvoir, il ne recueille toujours pas de majorité absolue.
                Les élections suivantes sont sous le régime du parti unique.
                Difficile d’affirmer que la population était derrière eux.

                Mais oui, pour les vaincre, il a fallu des canons… et des idées.

                1. theo31

                  Un soutien, ça s’achète. Et le caporal Moustache ne s’est pas privé.

                  Cf le livre de Götz Aly, Comment Hitler a acheté les Allemands. Nos crevures socialistes n’ont rien à lui envier : elles sont même pires.

        2. nemrod

          Mais tout le monde le sait que l’islam est incompatible avec nôtre mode de vie mais comme il est pour le moins difficile de nous en défaire on désigne d’autres cibles.

          Ca permet de gesticuler, de conserver le pouvoir de gagner du temps.

          Un peu comme le avec 500 mètres de haies a tailler mais qui s’occupe de son bonsaï.

          C’est pas plus compliqué que ça.

              1. MadeInCH

                A défaut de prendre des médicament, tu peux distribuer du Pb parfois enrichi du Fe et enrobé de Cu.
                En transcutané HV, c’est efficace.
                N’ayez aucune crainete concernant le Pb. L’usage depuis des lustre a prouvé que le saturnisme ne peut se déclarer lorsque la dose est correctement distribuée.

      2. MadeInCH

        Le fait que l’islam demande la soumisison ou la mise à mort des chrétiens, et la mise à mort simple des athés et juifs, que l’homme « parfait » et l’exemple à suivre des musulmans est un pédophile égorgeur violeur, ça fait que n’importe quel cinglé cherchant des excuse pour ses instincs sauvage peut y trouver un bon prétexte.
        Donc: islam = cancer = élimination. D’abord chez moi. Puis chez les autres si ils bougent le petit doigt vers chez nous.
        En fait, non. Pourtquoi attendre qu’il bouge le petit doigt? L’Afrique du Nord et le Moyen-Orient étaient Chrétiens et les arabo-muzz ont génocidé ceux qui s’y trouvaient et éliminé la culture Chrétienne sur place. Ce n’est qu’une question de temps ou d’opportunité pour que eux, ou leurs descendants, reprennt la conquète de l’Occident.
        Donc, voilà.
        Moi, je sui natio, mais je suis encore plus anti-islam.
        C’est mon échelle de valeur.
        Je rajoute que si tu as un cancer, disons du sein, ben souvent tu enlève TOUT. Alors que probablement 95% des cellules enlevées sont de braves cellules vivantes qui font leur travail.
        Si une branche malade menace un arbre, tu coupe la branche.
        Si dans un lot de 500 fioles de vaccin, tu sais qu’il y en a 1 seule qui est mortellement dangereuse mais ne sait pas laquelle, vas-tu vacciner des gamins avec? Non, tu jetteras le lot.
        Par sa théorie et sa pratique (écrit et exemple historique), l’islam est mauvais. Pour les musulmans, pour les non-musulmans, donc pour tout le monde.
        Un brave type sera un brave type, même musulman. Son fils, si c’est pas un brave type, sa culture paternelle et sa religion peuvent lui fournir TOUTES les excuses qu’il veut pour se laisser aller au pire de manière justifiée, et sans chercher beaucoup.

        1. Bonsaï

          Pour une fois, désolée, mais tu racontes n’importe quoi. D’habitude tu es mieux documenté.
          Je n’ai pas le temps ni l’envie de reprendre une à une tes grosses bourdes pour le moment, mais de grâce fais une petite requête sur Google quand tu n’es pas sûr. Avec un pseudo comme le tien, tu comprendras que je tienne beaucoup à ta réputation…
          😀

          1. MadeInCH

            J’avoue être curieux.
            Quel sont les faits que j’énoncent et qui sont faux?
            .
            La guerre que demande le coran? Sourate 9.
            Mise à mort des athés et juifs? Dans les hadith. Je ne sais plus où.
            Momo pédo? Aïcha, moins de 9 ans.
            Momo égorgeur? Sirah, histoire officielle de momo Je ne sais plus où. Il a égorgé les homems d’une tribu qui s’était rendue après avoir reçu promesse de vie sauve. -> momo parjure.
            Momo violeur? La femme d’un chef ennemi prise pour femme « alors que le sable n’avait pas encore bu le sang de son mari », en opposition a toute les coutumes et loi de ce temps.
            Afrique du Nord et moyen orient Chrétien? Ben si. Le Christianisme étant religion officielle imposée par Rome dans ses contrées.
            Le reste, c’est analyse de ma part. Islam = cancer = ablation.
            .
            Si il y a uen faute. please corrige-moi. (Non non! Pas avec le fouet!)

            1. Bonsaï

              Le Momo, comme tu dis, à savoir le prophète Mohamed, ça date de l’hégire (séparation), en plein désert, 622 après J.C. Les tribus du désert se faisaient la guerre, les caravanes étaient attaquées par les bédouins, business as usual. Momo quant à lui était un caravanier et commerçant érudit, qui de par son métier rencontrait notamment des Juifs érudits auprès desquels il s’instruisait volontiers.
              Je te rappelles qu’à cette époque les coutumes étaient assez barbares en Europe aussi. On était à peine au début du Moyen-Age, peu après la chute de Rome, victime (déjà) de sa décadence.
              La Renaissance ne viendra qu’environ mille ans plus tard et pendant ce temps, l’empire ottoman pourra se construire et s’étendre…

                1. MadeInCH

                  Mais… Ce n’est pas en opposition avec ce que j’ai écrit…
                  Momo était un barbare. Ils étaient tous des barbares? Sans doute. Mais celui-ci voit ses gestes décrétés « parfait » et « exemplaires » même lorsque c’est de la pédophilie, du meurtre, du parjure, et autres joyeusetés. Et ce pour l’éternité.
                  Alexandrie et Constantinople était des hauts lieux intellectuels Chrétiens. Et ils le sont restés jusqu’à l’invasion ottomane.

                2. Royaumont

                  Ne confond pas empires arabes et empire ottoman, ce dernier n’apparaît qu’au 14ème siècle…
                  Quand à qualifier Momo d’érudit, c’est vite dit. Il a surtout touiller ensemble des bouts de doctrine de tous ce qui existait au moyen orient à l’époque (Nestorianisme, zoroastrisme, …) et s’en est servi pour repeindre les pratiques barbares des bédouins aux couleurs d’une loi divine intangible. Le tout s’est imposé en coupant la tête des contradicteurs (déjà du vivant de Momo).
                  Le seul argument que l’islam a su utiliser en 1400 ans, c’est la violence.

                  1. MadeInCH

                    Royaumont 23 mars 2016, 13 h 24 min
                    Si l’on regartde l’histoire de momo (pas de majuscule), je pense que l’animal était intelligent, et « sage » (innée) et assez érudit.
                    Pour ça, il lui a été souvent été demandé d’arbitrer. Il avait une bonne réputation de « sage/érudit/intelligent/juste ».
                    En prenant de l’importance, il a commencé à se prendre pour Jésus et à prêcher pour sa paroisse. En touillant un peu de tout, et en créant un monothéisme. Ce qui a pas plu aux « marchants du temple » des 360 boutiques de talismants autours de la grosse boîte noire de la Mecque.
                    Jusque là, (coran pré hégire ou pré Médine), la philosophie de ses prêches étaient philosophiquement assez proche de ceux de Jésus: Paix, amour, tolérance, charité, etc.
                    Il a été chassé de la Mecque, avec ses disciples, par les « marchants du temple » auxquels le monothéisme faisait du tors. Ils ont quasiment tout perdus.
                    Reclus dans le désert, ils en sont venus à vivre de pillage, sous l’excuse divine que ce n’était que rétribution pour ce qu’ils avaient perdus en fuyant la Mecque. Mais en fait, ils se sont endurcis le coeur et ont légitimé la violence « divine ».
                    En tant que pauvre réfugiés persécutés, ils ont été accueilli à Médine.
                    Lorsque leur influence là-bas a été assez forte, momo s’est imposé comme chef spirituel et politique et militaire.
                    Depuis ce moment, les écrits « révélés » du coran deviennent guerrier et sanguinaires. Ce qui fait qu’il existe de (très rares) érudits pensant qu’il faut réformer le coran et ne garder que les textes pré-hégire.
                    momo a utilisé les « révélations » coraniques de l’ange Gabriel(le?) pour justifier tout et n’importe quoi qui lui faisait plaisir: Prendre telle femme appartenant à un autre, par exemple. Allah le lui permettait, voir lui ordonait. Zut alors! Pas le choix, voyez-vous!
                    Et élimination physique des poètes et chanteurs qui le critiquaient.
                    La partie « recueillis comme pauvre réfugié avant de prendre importance et pouvoir » vous dit quelque chose?

                    1. sarcastik

                      Pour l’accusation de pédophilie, il semble qu’elle soit erronée.

                      Une recherche assez rapide pourrait vous en convaincre. L’astuce est, semble-t-il, de comparer diverses sources et notamment ultérieures à la mort du prophète, qui cadrent davantage avec l’hypothèse d’un mariage atour de 17-19 ans, ce qui reste jeune je vous l’accorde.

                      Et n’enlève rien au fait qu’un nombre important de barbus restent persuadés de la véracité du chiffre de 9 ans.

                      Non plus à celui qu’on puisse se poser de légitimes question quand à la fiabilité de sources aussi contradictoires…

                      Ni enfin à ce que, par quelque bout qu’on le prenne, il y a un abysse entre Mohammed et la figure du Christ (que l’on soit croyant ou non).

                    2. MadeInCH

                      Sarcastik,
                      Le fait est que les « brave gens » seront brave quelle que soit leur religion.
                      Les gens « pas brave » peuvent facilement trouver une bonne excuse dans un livre divin qui apelle à faire des choses « pas brave » qui sont des commandements de allah qui serait Dieu.
                      Ceux qui veulent des gamines de 9 ans prendront l’exemple de leur prophète comme prétexte, en prenant la source qui leur convient.
                      Un type « pas brave » mais dans une culture tibéthaine a une probabilité plus faibe de devenir égorgeur/violeur/parjure que dans l’islam.

                    1. MadeInCH

                      Bonsaï.
                      J’ai répondu plus haut, je crois.
                      De plus, les massacres de l’AN étaient ordonnées par Dieu (Wow!!! Sympa…) seulement dans quelques cas particuliers.
                      Ce n’étaient pas des règles systématiques pour la vie de tout les jours ou des manuel à suivre.

      3. rené-pierre samary

        Le débat sur l’islam est inapproprié, stérile, contre-productif… On ne se bat pas avec des mots. D’autant plus qu’on se fera renvoyer à la figure d’autres communautarismes, et l’éternel (et justifié) : deux poids deux mesures.
        On se bat avec des actes.Toujours en retard d’une guerre, rien n’a été prévu face au fanatisme. Et dire qu’on a l’expérience de l’Algérie ! Elle n’a servi à rien.

  10. maicorne

    La preuve que le socialisme n’est pas soluble avec la réalité. Hélas, il ne le sera jamais si l’on se réfère aux commentaires et aux questions idiotes habituelles de nos médias. Les bonnes questions ne devraient-elles pas porter sur « communautarisme et crimino-terrorisme », sur présence du communautarisme dans les Forces Armées ?, communautarisme et recrutement dans la sureté aéroportuaire ?, etc..

  11. Nathalie

    Je colle un message pris sur Facebook ce matin. Il est écrit par une certaine Myriam Ibn Arabi, (que je ne connais pas) :

    « Continuez à allumer des bougies, à faire des dessins, à vous câliner. …â fanfaronner avec des « même pas peur  » , à creuser le gouffre de la niaiserie avec des « Je suis Charlie  » « Je suis Paris « Je suis Bruxelles « ….

    NON ! ! JE NE SUIS PAS UNE VILLE ! JE SUIS EN GUERRE ! !!

    Et quand on est en guerre, on ne fait pas des bisous et des câlins devant la caméra de BFM en guise de réaction aux attentats.

    Quand je vois la Chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, pleurnicher lors d’une conférence de presse, j’ai envie de hurler : « VIREZ -MOI CETTE CONNASSE ET METTEZ -MOI UNE MARGARET THATCHER OU UNE GOLDA MEIR !!!  »

    Quand allez -vous cesser d’être dans le pathos dégoulinant, pour réagir en véritables guerriers impitoyables ?

    Continuez à chouiner, en attendant, les islamistes creusent vos tombes ! »

    1. Black Mamba

      Je comprends ta colère … C’est juste désespérant , tout est bon pour passer un instant devant les caméras même le pathos … On revient dans les années 68  » Faites l’amour pas la guerre  » , je ne crois pas que les musulman décérébrés le voient de cette manière .
      La guerre civile est là mais aucun dirigeant ne veut le voir … On se cache la face, on se bouche les oreilles et on dit plein de sornettes …

  12. Gerldam

    Ce qui me frappe le plus, c’est l’absurdité de mettre encore plus de flics et de militaires dans les endroits comme gares et aéroports. A mon avis, cela fait autant de cibles de plus.
    Ce que les crétins qui nous gouvernent ne comprennent pas, c’est que la peur de mourir qui est la base du raisonnement qui conduit à mettre un soldat armé d’un FM quelque part, le doigt sur la gachette n’a aucun sens avec des débiles qui non seulement n’ont pas peur de mourir, mais qui pensent qu’en se faisant exploser, ils vont directement au paradis rencontrer les dix vierges qui les attendent les cuisses ouvertes.
    A part quelques excellentes suggestions citées plus haut, j’ajouterai celles-ci:
    a) demander aux spécialistes que sont les israéliens et les russes comment faire
    b) dans certains quartiers bien identifiés comme Muellenbeck ou d’autres dans le 93, envoyer des légionnaires non musulmans pour nettoyer lesdits quartiers. Eux savent faire, à condition de mettre un cordon de sécurité pour empêcher toute télévision d’approcher à moins de 500m.

    1. Kazar

      La Légion, corps exemplaire mais désormais détesté par une frange merdique de la population, les premiers à couiner lorsqu’ils se feront égorger. Il faut le lire pour le croire : un petit google de Gardem Lo Larzac est déifiant.

    2. gameover

      Moi ce qui me fait marrer c’est qu’on a restreint l’accès dans les avions avec des portiques sécurité et que les gars se font sauter en amont des portiques… donc ils vont mettre des contrôles en amont à l’entrée des aéroports… donc…

      C’est pas possible d’être si con !

    1. tabbehim

      LOL
      vous vous attendiez à quoi?
      il y’a de quoi faire de la récupération à l’extrême avec ça !
      les gens morts, tout ça, ils s’en foutent ^^
      la politique est le sujet de préoccupation numéro 1 de tout endoctriné 😉

  13. claribelle

    « Pourquoi, dans le même temps, a-t-on empilé des lois et des décrets visant à mettre le citoyen sur écoute, sous surveillance rapprochée alors qu’au vu des résultats et de l’aveu même des spécialistes du renseignement, ce flicage massif éparpillé tous azimuts ne sert à peu près à rien ? »

    Parce qu’on n’a pas le droit (en France) de cibler une certaine catégorie de population ni même certaines personnes (même fichées S) sans preuve (la présomption ne suffit pas) ou sans juge d’instruction -et vu les moyens de la justice…- (il n’y a que dans les séries télé qu’on peut). Ce serait du contrôle au faciès et ce n’est pas bien du tout ! Donc pour surveiller 1 Abdeltruc, il faut surveiller aussi 2 Dupontchose et 3 Martinbidule, sinon ce serait une preuve supplémentaire du racisme et de l’islamophobie de la police/justice/France.

    Ceci dit, ça ne change rien (mais ça complique tout) puisque les Français sont tellement racistes que le gouvernement a dû dépenser 3 millions d’euros pour nous rééduquer – mais c’est pas cher, c’est l’Etat qui paie…

    1. nemrod

      Oui, ça marche pas.

      Quand je fais une battue au sanglier, je « fais les pieds » de sanglier.
      Pas de chevreuil, cerf ou renard.
      Je ne regarde pas les coulées de lièvre ni de blaireau.

      On n’est même pas capable de designer l’ennemi potentiel, alors gagner la guerre…

      En plus ça tombe bien car finalement pour l’instant nos crapules de politiques n’ont pas peur des islamistes dans le sens ou ils ne menacent pas leur pouvoir, je dirais même qu’ils le renforcent.
      Ceux qui peuvent les déboulonner c’est la majorité de « veautant » qui pourrait un jour demander des comptes, sait on jamais.

      Autant surveiller tout ça et désarmer…on n’est jamais trop prudent.

      Le pire c’est que ça va marcher.
      Le lavage de cerveau est trop puissant.
      Les périls montent et ces crapules nous désarment.
      Et ils paradent en nous faisant la leçon avec leur garde prétorienne surarmée en nous laissant sans défense.
      Avec « notre bite et un couteau » comme on disait avant.
      Maintenant c’est seulement avec sa bite et encore !

    2. Deres

      Mais non. On voit bien que la religion est de toute façon un critère pas assez précis car il y a trop de musulmans en France. Ils ont tout à fait le droit de filtrer sur la fréquentation de mosquées dangereuses, la fréquentation de sites spécifiques, sur le passé judiciaire (qui semble très important), les voyages effectués à l’étranger et sur des liens familiaux ou amicaux avec des personnes déjà fichés. Les faits montrent que quasiment tous les terroristes connus de ces dernières années entraient dans ces catégories que l’on peut surveiller sans faire de la surveillance de masse de tous les français. D’ailleurs, la plupart des terroristes faisait déjà l’objet d’une fiche S …

  14. Eddie

    La question que je me pose depuis maintenant des années n’est ni sécuritaire, ni même lié au renseignement, elle est simplement humaine:
    Comment est-on arrivé au point que des jeunes gens qui ne présentaient à priori pas de pathologies lourdes, qui vaquaient à leurs occupations (peu importe lesquelles) s’en retrouvent à vouloir se suicider en public, en espérant tuer un maximum d’innocents?

    Nous ne sommes pas ici dans la situation d’individus défendant leur patrie/communauté qui est agressée et poussée à l’extrême, ce n’est pas une ré-action, c’est une pro-action. Ce n’est pas non plus une action militaire en vue d’envahir un territoire, ils sont une poignée, organisés en cellules très petites et souvent pas très professionnels.

    Que se passe-t-il dans la tête de ces jeunes gens qui en arrivent à cultiver très rapidement une telle haine de l’autre? Même au plus fort de la guerre froide le nombre de terroristes communistes (qui pour moi partageaient l’exaltation des apprentis jihadistes d’aujourd’hui) n’a jamais été si important. Je ne pense pas non plus que leur haine n’ait été si diffuse.

    Et je n’entends aucun politique sérieusement aborder ce sujet alors que ce devrait être leur rôle premier.

    1. Royaumont

      La question est excellente et n’appelle sans doute pas une réponse unique.

      Si on en juge par le profil des terroristes, il s’agit de jeunes plus ou moins en déshérence qui trouvent dans l’islam une structuration morale et spirituelle. Ils recherchaient Dieu, et ils ont trouvé le diable.
      Notre époque, en Europe surtout se caractérise par une doctrine officielle purement matérialiste qui cherche à évacuer toute aspiration morale et spirituelle. Or, la nature humaine ayant horreur du vide, l’espace rendu désert par le pouvoir officiel laisse un boulevard à ceux qui ont quelque chose à proposer, bon ou mauvais.
      Après quoi, la société est vue comme un mal qui aliène (ce qui du reste n’est pas faux) et légitime de chercher à détruire tout ce qui s’y rapporte. Ça devient du délire quand tout occidental est assimilé à ce mal et qu’on en vient à considéré comme légitime de le tuer.

      Dans l’islam, ce n’est pas nouveau, il suffit de lire StExupéry ou Frison-Roche.

      1. Caton

        De nombreux ouvrages analysant la montée des idéologies totalitaires dans l’entre deux guerres sont pertinentes. Le facteur déterminant semble être l’absence de père, à l’époque du fait de la mortalité au front, de nos jours du fait d’une politique sociale déterminée à détruire la famille nucléaire.
        C’est l’une des raisons pour lesquelles les djihadistes des pays musulmans sont essentiellement issus des classes moyennes supérieures, dont les pères vivent presque exclusivement en Occident.

        1. Bonsaï

          Peut-être y aurait-il une analyse de type freudien à faire ici : le père étant parti travailler en Europe pour nourrir sa famille est vu par son fils comme un faible, un fuyard qui plie l’échine devant ses nouveaux maîtres.
          L’attentat-suicide serait dans ce cas une manière subliminale de laver l’honneur ressenti comme perdu du père.

        2. Royaumont

          L’explication est intéressante pour les totalitarismes du siècle dernier. Mais la permanence des dérives totalitaires de l’islam au cours des siècles réduit la possibilité de la transposer.

          1. rené-pierre samary

            Un peu de psychologie, maintenant. Mais bon dieu, il ne s’agit pas de comprendre. Comprendre, c’est déjà baisser les bras.
            J’aimerais savoir, et il y a longtemps que je me pose la question, s’il y a un plan tout préparé, d’ordre militaire, au cas où un « quartier » s’embraserait… Un plan autre que de recevoir les auteurs à l’Elysée, après avoir interdit toute riposte par les armes…

            1. MCA

              @RPS

              Un plan? J’en doute,

              le plan s’il y en a un, je le verrais plutôt pour mater la population en général et ça pour endiguer un début de guerre civile.

              Et ça bien finir par arriver suite aux non réponses des politiques, la dégradation de la situation au fil du temps et l’exaspération des innocents traités comme des coupables.

              D’ailleurs je m’interroge sur le degré de perversité des politiques qui punissent une société qui est la victime au nom de la chasse aux malfaisants qui eux courent librement.

              Il serait intéressant d’avoir l’avis du Major sur ce sujet

              1. Val

                @mca on a déjà la réponse : ils pactiseront avec l ennemi contre nous . Ils l ont toujours fait partout tout le temps . Nos politiques sont tellement prévisibles. Et puis une fois l orage passe , la cavalerie US arrivera pour reconstruire sur les cendres d un conflit qu elle aura bien contribue à faire demarrer, permettant commodément de relancer le barnum économique plutôt enlisé ces derniers temps.

              2. Pheldge

                @RPS @ MCA : Un plan? J’en doute ! on baigne tellement dans l’idéologie baba-cool-bobo-bisounours en répétant « vivransamble » comme un mantra !

        3. Patatrac

          @ Caton 11h23
          Le premier signe d’un totalitarisme rampant et qui avance, c’est lorsque l’Etat s’occupe de morale, et non des structures familiales.

      2. barbatruc

        @Royaumont 23 mars 2016, 11 h 19 min

        Excellente analyse, vous avez tout résumé en 10 lignes.

        Il faut bien reconnaître à l’Islam, qu’il n’a en aucun cas perdu de son influence sur les sociétés.
        Ce n’est malheureusement pas le cas du Christianisme qui ne représente plus grand chose dans nos sociétés, pour deux raisons à mon avis :
        – La longue déviance propre au catholicisme.
        – La nouvelle religion, non spirituelle, mais bien nommée par Humanisme ( religion basée sur l’homme et non sur Dieu)

        Les deux religions n’en faisant désormais plus qu’une puisque le catholicisme et une bonne partie du protestantisme Français et Européen est encore plus humaniste que nos dirigeants athées ( voir les dernières déclarations du pape François sur les migrants )

        A force de tout baser sur l’humanisme, et ne plus rien connaitre des choses spirituelles , nous nous méprenons sur la puissance de la foi chez les musulmans.

        Contrairement à nous en Europe, les Juifs ont très bien intégré ce paramètre.

        1. Bonsaï

          Brève mais puissante analyse du mal qui ronge la vieille Europe. Aux USA et au Canada, il semble que les religions soient vécues d’une manière plus spontanée qu’ici. Les guerres de religion, le cartésianisme et une certaine forme de snobisme athée ont laissé des traces.
          La neutralité affichée comme un progrès de civilisation, si elle est accompagnée d’une certaine ignorance culturelle quant au contenu des religions, ne sera vécue que comme une perte de sens, une incompréhension des archétypes fondamentaux.

            1. Bonsaï

              Arrête de toujours réclamer plus que ton dû : ton intelligence et ta culture te permettent évidemment de les discerner.
              On parle ici d’un niveau culturel générique, qui est plus de l’ordre du ressenti cognitif que de l’addition ou la soustraction de facteurs déterminants. Précisons encore que la culture ne se mesure pas mais s’expérimente comme un instrument de compréhension du monde…

            2. Pheldge

              « Je vis très bien … » oui, mais non ! tu es en souffrance mon pauvret ! tiens allonge-toi donc sur le d’Yvan de Mme Labranchue, qu’elle te fasse un massage « hanse et phallique » ! 😉

      3. Eddie

        En fait, ça fait beaucoup penser aux analyses des problèmes sociaux de la population afro-américaine (que je distingue de la population « noire » qui compte à présent un très grand nombre d’immigrants africains qui sont venus aux USA de leur plein gré et en sont très heureux) où l’absence du père est souvent pointé du doigt.

        La légalisation de l’avortement et la mise en place de politiques contraceptives ont fortement fait baisser les problèmes 15-20 plus tard.

    2. MadeInCH

      Pourquoi un mercenaire va risquer sa vie? Pour un salaire. Pour une récompense si il survit.
      Pour le djihadiste, il n’y a pas de « mort » car des angens viennent le chercher, et il y a une récompense sûre de 27 vierges, et des beaux petits garçons pour les servirs.
      Ce n’est même pas courageux ou humanisme. C’est juste du mercenaria.
      La difficulté est d’en amener à y croire.

          1. bibi

            Voila une bonne idée de réforme de notre système carcéral transformer les prisons en boites à partouze.
            Du coup j’imagine bien DSK ministre de la justice et Dodo la Saumure directeur de la Santé.
            Peut être que si on leur fournissait des vierges durant leur séjour en prison ils ne voudraient plus en sortir.

    3. Deres

      Leur cause est liée à un état en guerre où la mort est très présente. La plupart d’entre eux était déjà volontaire pour aller se battre en Syrie. Une fois la première étape franchie d’accepter la possibilité probable de sa mort, le suicide n’est que l’étape suivante. Aucun japonais ne refusait d’être kamikaze. On parle moins souvent des crashs volontaires de pilotes pendant la seconde guerre mondiale qu’ils soient russes ou allemands. les allemands avaient même une unité spécialisée. Et les vietnamiens le pratiquait aussi pendant la guerre du Vietnam avec des ceintures d’explosifs. Les soldats français montaient à l’assaut à Verdun sans se faire trop d’illusion sur leur destin funeste. Si on vous explique qu’avec un suicide, vous êtres certain que votre mort ne sera pas inutile mais servira votre cause, c’est une motivation importante. On parle beaucoup (en se moquant) de l’histoire des « 40 vierges », mais je doute que ce soit leur motivation principale. A mon avis, ils pensent surtout à tort servir une cause juste et que la fin justifie les moyens. C’est d’ailleurs exactement le discours que tienne certain ici. J’ajoute que personne ne travaille sur ce sujet …

      1. Peyreloubes

        Hé ho, faudrait se mettre d’accord ! 27 vierges, 72 vierges, 1000 vierges, 7 vierges. On ne sait plus où donner du prépuce ! Houps, pardon, du gland ! C’est la prostate qui va en prendre un coup !!!

      2. Jules

        Concernant les japonais kamikazes, certains étaient contraints. Parfois motivé par la menace d’exécution de toute la famille.
        Les soldats, quant à eux, ont souvent le choix entre le front et le peloton d’exécution.

    4. gameover

      Je crois assez que l’origine du problème vient en grande partie de la déstructuration de la cellule familiale et de la perte d’autorité. Un gamin a besoin d’être recadré avec force s’il le faut. Perso suite à une connerie de mon fils j’ai demandé aux flics de le mettre en cellule (au poste du commissariat), dans une bien crade, pour le faire réfléchir un peu.
      Pour preuve qu’ils ont besoin d’autorité il n’y a qu’à regarder les cellules dans lesquelles ils s’embrigadent et l’entrainement auquel ils sont soumis qui va jusqu’à effacer leur personnalité. Mais bon, faut pas taper les enfants.

      1. Bonsaï

        Pour ce que j’en connais, les pères musulmans, disons arabes par exemple, puisque c’est d’eux qu’on parle actuellement ne se gênent guère pour cogner comme des sourds sur leurs gamins. Au grand scandale des personnes sensibles que la civilisation moderne produit…

          1. gameover

            Ayant d’ailleurs été délégué de parents au CA d’un collège dans une ZEP (j’y avais mis mes gosses pour leur apprendre à vivre) je n’ai jamais vu un père arabe dans une réunion parents-profs et assez rarement des mères et pourtant il y avait 50% de chances pour la france dans ce collège

            (PS: euh sinon pour que les miens aient leur chance j’avais pris les options latin et allemand…, bonne classe de 18 élèves 😀 )

            1. Bonsaï

              Bravo !
              Mais eux, les défavorisés ayant une autre langue maternelle, la plupart du temps leur père sait à peine lire le français. Et leur mère guère non plus, mais c’est elle qui va se trouver responsable de la scolarité des petits et c’est souvent l’ainé qui doit prendre les choses en main.
              On voit déjà les blessures psychologiques qui se mettent en place et qui vont peut-être influencer leurs comportements d’adultes…

                1. Pheldge

                  GO, la madame psy , elle t’essplique que tu es stigmatisant envers des populations défavorisées du fait de la cupidité de l’homme blanc européen, tu comprends pas ?

                  1. Bonsaï

                    Bon, mais si tu prends la peine de grimper quelques champs vers le haut, tu verras que le débat prend d’autres tournures et que nous ouvrons d’autres embranchements. Ce n’est pas la peine d’essayer de simplifier la pensée complexe. Soit elle percute, soit elle survole le théâtre des opérations…
                    😀

              1. eole

                Et si le gouvernement exigeait qu’un des parents ou les deux suivent des cours de français qui seraient organisés par L’EN plutôt que de donner des cours de la langue d’origine aux moutards?

                1. gameover

                  Merci Eole c’est ce que j’attendais de l’arbre. Y a plein de pays où l’on exige que ceux qui veulent s’y établir parlent la langue et même connaissent l’histoire du pays. Ca permet justement déjà de connaitre et comprendre les lois, ses droits,ses devoirs, s’informer etc… et suivre les devoirs des gosses (ah bah nan y a plus de devoirs à la maison !)… bon ben suivre leurs notes (ah bah nan y a plus de notes !)… bon ben regarder la couleur des gomettes !

                  1. Bonsaï

                    Bon, comme le destin m’a préservé d’avoir une descendance j’avoue ne pas être très familière avec ces nouveaux rituels d’apprentissage. Quand au cours de langue obligatoire pour les immigrés, cela se pratique effectivement sur une base obligatoire dans les pays anglo-saxons. Pas trop l’habitude dans nos vieux pays européens, n’est-il pas ?

                    1. Pheldge

                      J’ai cru comprendre que les pays du nord de l’Europe imposent aux prétendants migrants , des cours de langue et de vie quotidienne … elors pour le « Pas trop l’habitude dans nos vieux pays européens » tu repasseras.
                      Par contre, nous cé-fran, nous avons une « culture officielle » de l’altérité, de l’auto-flagellation et du renoncement à notre passé et notre histoire, dont l’obstination frise la débilité.

  15. Raymond CRESPO

    Lors d’une émission d »Apostrophe, Jean d’Ormesson s’était adressé à Siné dans ces termes  » On connaissait l’expression le socialisme à visage humain, avec vous on a le socialisme à tête de con ».
    Ce trait d’humour s’applique parfaitement à Bruno Leroux.

  16. Bonsaï

    Le fait est que les civilisations naissent et meurent.
    Et en Europe aujourd’hui, on assiste au déclin d’une civilisation autrefois brillante : à voir les petits dessins mignons dessinés hier soir sur les pavés de Bruxelles, les messages d’amour et de pardon éclairés par des bougies.
    Les aimables jeunes filles qui déclamaient en chœur que rien ne devait venir troubler le fameux « vivrensemble »

    1. Kazar

      D’où l’importance d’éduquer nos enfants et de leur apprendre à éviter la propagande et le bourrage e crâne, qui donnent ces moutons prêt à aller à l’abattoir avec une bougie.

    2. Peste et coryza

      +1
      L’occident meurt comme l’empire romain est mort : économie qui part en sucette, peuple fatigués, élites corrompues, monnaie diluée, sous industrialisation, pression des barbares.
      Des maladies autrefois disparues reviennent. La dysenterie apparait aux USA.

      Pourtant, la plupart des meilleurs dirigeants romains sont apparus à la fin de l’empire, mais ils n’ont pu le sauver.
      Dans notre cas, on a Hollande… Je gage qu’il n’est pas à la hauteur d’un Constantin, d’un Aurélien ou d’un Marc Aurèle. Même pas d’un Oreste.
      Quant aux jeunes filles en question, elles seront le butin du vainqueur, comme cela a toujours été.

        1. Peste et coryza

          Le potage choux carottes est pourtant digeste… surtout cuit avec de la bière !

          Ce que je veux dire, c’est que bien des états sont morts de leur déclin, malgré des peuples habitués à se battre, une économie solide, et des dirigeants de qualité.
          Alors comment la France le pourrait-elle ?

          1. Voyons, c’est papossib. On va tous mourir. Et comme tu l’as dit, les Français sont tous mous, cons et des victimes potentielles. Rien à sauver. On va tous mourir. Sûr & certain.

            1. tabbehim

              ben oui, on va tous mourir, c’est certain même, ils l’ont dit : le réchauffement nous tuera, le nucléaire nous tuera, la pollution nous tuera, le libéralisme nous tuera, s’opposer aux idées socialiste nous rendra malheureux et on se suicidera, s’opposer au vivrensemble nous tuera, et les pires, c’est les patrons qui tueront tout sur leurs passages 😀
              les socialauds ont tout deviné 😀

              (de mon point de vue, le socialisme tue, à ne consommer sous aucun prétexte, en cas d’ingestion, consulter aux plus vite les centres spécialisés situés dans les HP les plus proche. )

  17. yoananda

    Moi j’ai la solution. En plus, pour pas cher.

    Je proposes qu’on libère Abdelsam. Je ne vois que ça pour apaiser les tensions. Ha si, je proposes aussi qu’on lui mette à disposition une somme d’argent assez conséquente… tiens, une rente même, c’est mieux qu’une somme vite dépensée. Comme c’est un jeune qui n’a pas eu de chance, le mieux c’est une compensation pour son enfance malheureuse. Les attentats sont des cris de détresse de la jeunesse. Et quoi de mieux qu’une bonne rente ?

    Qu’il ai au moins de quoi se payer des putes régulièrement bordel ! Ou alors, on pourrait imaginer des « coupons » pour des passes gratuites, pour lui et ses amis ? C’est prouvé : le sexe abaisse les tensions sociales chez les bonobos. Ha non, pas besoin, les femmes de Cologne sont déjà toutes disposées à les aider pour ça, vous savez, celles qui préfèrent se faire violer que de refuser un acte sexuel et passer pour des racistes A VIE !!!
    Ou alors, on lui donne la légion d’honneur … ou tiens, on donne la légion d’honneur a tous les musulmans qui ne sont pas des radicaux.

    Il faut aussi, pour l’exemple, qu’on mette en prison quelques nationalistes. Après tout, c’est tout leur faute si les arabo-musulmans ne peuvent pas s’intégrer et trouver du boulot dans les entreprises qui préfèrent se saborder économique en refusant tous ces talents par pur racisme.

    Je pense qu’avec tous ces gestes de bonne volonté, on ne devrait plus avoir de problème, et qu’on pourra reprendre tranquillement l’accueil inconditionnel des migrants qui fuient la misère des pays islamique injustement bombardés par le méchant Poutine.

    Je proposes aussi enfin qu’on livre aux djihadistes Hollande, Sarkozy, Fabius, Valls, Cazeneuve et consort en signe de bonne foi de notre part.

      1. MadeInCH

        Oui.
        Mais pas les livrer aux dirigeants, avec qui ils peuvent déjà être potes, mais au troufions du rang, nourri de haine.

  18. cherea

    Ce qui est drôle c’est de parler de quartier européen à Bruxelles. Je plussoie. Remarque ca veut bien dire ce que cela signifie, il y a une enclave europeenne dans le molenbeekistan.

  19. carpe diem

    ce qui me fait le plus gerber c’est cette hypocrisie, les politiques ont tout fait pour en arriver là et ils viennent chouiner et en plus ils ont le culot de vouloir rééduquer ceux qui protestent. Les socialistes (et les autres) ont atteint un point de non retour sur la honte absolue, ils faut dire qu’ils ont toujours soutenu les ordures. Rappelez vous : Miterrand graciant les salopards d’actions directe, rappelez vous le soutient à l’URSS sans vouloir voir ses goulags, le soutient à Pol Pot. Cherchez une idéologie mortifère, vous avez toujours les socialopes pour la défendre. C’est Elisabeth Badinter, grande islamophobe devant allah (notez l’absence de majuscule, moi aussi j’aime bien tordre les mots) qui dit « à force de tolérer, nous tolérons l’intolérable ».

    1. nemrod

      C’est ça qu’est bien avec les socialauds, ce sont des boussoles très précises.
      Ils indiquent toujours la direction opposée à celle que tu dois prendre.

  20. malicorne

    j’ai une interrogation récurrente, s’agissant des pleurnicheries collectives et autres marches blanches organisées dès lors qu’une violence criminelle se manifeste quelque part en notre beau royaume (et ailleurs). Qui organise ces expressions du martyr consentant « spontanées » ? je pense bien évidemment à des collectifs solidaires , festifs et indépendants. Et vous ?

  21. Patsy

    En voilà une qui a trouvé la solution:
    Clémentine Autain: »La logique guerrière et sécuritaire ne nous aidera pas à combattre DAESH.Il faut opposer à Daesh plus de service public,plus de solidarité »

  22. Florian

    dire que je viens de visiter Bruxelles.. et j’y étais (en périphérie) hier avant de partir.
    comme l’article le dit, on s’y attendait plus ou moins depuis la capture d’Abdeslam … mais bon, niveau sécurité, c’était pas énorme. Et n’aurait peut-être pas servi a grand chose tant les gouvernements font juste du colmatage au lieu de revoir la base bancale.

    Au passage, parti de Bruxelles vers 11h, j’ai pu traverser la frontière du Luxembourg et de la France sans problème dans l’indifférence générale alors qu’on entendait à la radio qu’ils avaient renforcé les frontières (ahah).

    mes vacances en France durent encore un mois…

  23. malicorne

    Je suis toujours étonné, malgré une certaine expérience, de conclure à quel point les démocraties, dès lors qu’elles son le fait d’imbéciles idéologues, manipulateurs et aveugles, portent en elles, dès l’origine, les germes de leur propre destruction. A suivre..

  24. JiJiBé

    Au plan militaire, comme il se disait au 6ème Bataillon de Chasseurs Alpins avoir toujours « sa bite, sa ficelle et son couteau » est le minimum pour sa survie. Ne pas omettre aujourd’hui d’y ajouter quelques accessoires un peu plus offensifs et être prêt à en avoir une utilisation expéditive et appropriée.

    Il y a plus de dix années en arrière un Colonel de la Légion à Aubagne me disait que le Commandement savait qu’il y avait des planques d’armes dans la région y compris armes lourdes genre LRAC. Qu’on cesse de nous conter des historiettes et noyer la réflexion dans la larmichette.*

    Au plan civil il me souvient que jeune cadre dans le Groupe St Gobain-Pont-à-Mousson nous avions tous dans nos bureaux cette maxime affichée :

    OBJECTIFS – MOYENS – RESULTATS

    Aujourd’hui plus d’Objectifs réalistes et concrets, donc pas besoin de vrais Moyens et son corollaire les désastreux Résultats qu’il nous faut endurer dans tous les domaines.

    * Je te tiens, ils nous tiennent par la larmichette, à chacun de se préparer à sa manière, sinon gare à la tapette.

    1. MadeInCH

      Ceux qui aiment donner des objectifs n’aiment pas donner des moyens.
      – Cas idéal: Celui qui donne l’objectif veut vraiment des résultats et donne des moyens.
      – Cas réaliste : Celui qui donne des objectifs le fait par soit de pouvoir théatral, se moque du résultat et donne peu de moyens.
      – Cas dictatorial: Celui qui donne les objectifs veut des résultats, mais s’imagine que cela se fait par sa propre volonté divine, sans avoir besoin de dépenser en moyens.
      – Cas politique: Le résultat voulu est « faire du bruit ». L’objectif est atteind même avec des résultats réellement toxiques avec des moyens démesurés.

      1. Aristarkke

        L’Internaute pour censément

        Apparemment, selon toute vraisemblance.
        Synonyme : apparemment

        CNRTL pour sensément
        A. − [En parlant d’une pers.] Qui a du sens, du bon sens, qui est capable de juger sainement. Synon. judicieux, sage.Croire sans évidence, sans démonstration, est un acte d’ignorance et de sottise: le crédule se perd dans un dédale d’inconséquences; l’homme sensé examine, discute, afin d’être d’accord dans ses opinions (Volney, Ruines, 1791, p. 112).Il subissait cet ensorcellement féminin, mystérieux et tout-puissant, cette force inconnue, cette domination prodigieuse, venue on ne sait d’où, du démon de la chair, et qui jette l’homme le plus sensé aux pieds d’une fille quelconque sans que rien en elle explique son pouvoir fatal et souverain (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Femme de Paul, 1881, p. 1222).
        − [P. méton.] D’esprit droit, sensé, modeste, parfaitement équilibré, elle ne se tourmentait de rien (Rolland, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1133).
        B. − [En parlant des choses] Conforme à la raison, au bon sens. Synon. raisonnable.Je lui dis une foule de choses sensées, comme si la raison m’était subitement revenue (Fromentin, Dominique, 1863, p. 147).Ce n’est pas une chose sensée. Non, non, cela ne se fait pas. Un jeune homme bien élevé ne vient pas chez l’amie de son père (Duhamel, Jard. bêtes sauv., 1934, p. 123).

        Choisis ton camp, Kamarade.
        Pour mon compte, je choisis censément.

        1. gameover

          Sensément apporte la touche humoristique surtout avec « déjà »… c’est comme ça que je l’ai vu. C’était inutile de me mettre le dico 😀

          « …pourquoi diable mobilisons nous ces militaires alors que les derniers attentats ont éclaté dans des endroits (aéroport, quartier européen) sensément [judicieusement, rationnellement, avec perspicacité] déjà sécurisés ? »

        2. Ici, c’est bien « sensément », parce que c’est au « sens » que je me réfère, pas « selon toute vraisemblance » – les endroits déjà sécurisés l’ont été avec sens (il est logique de sécuriser ces endroits, prétendre vouloir les sursécuriser est absurde à moins d’admettre qu’ils ne l’étaient pas déjà).

  25. lafayette

    On va pas s’y prendre avec des bruxelles pour dire que la belgique est un repère de terroriste et de trafiquants. Et que ceci n’est qu’une petite partie du problème.

    Et ces attentats ressemblent de plus en plus à de coup d’état à la socialiste contre des institutions européenne dans une europe corrompue par le profit anti-social.

    Donc le fondamentalisme là dedans il a bon dos.

  26. rené-pierre samary

    Le pitoyable Cazeneuve a trouvé 1500 gendarmes, comme ça, « sous le sabot d’un cheval »… Coup de baguette magique ? Des clones ? Des gendarmes en carton, comme pour Overlord ?
    Ah ! s’il s’agissait de les réorienter, de la surveillance du chauffard en Clio GT à d’autres occupations ! Vivement cet été, la route est libre !

    1. Aristarkke

      Peut-être des résidences secondaires de l’élite laissées avec moins de surveillance ???

      Pour le petit personnel au bord des routes, je n’ai pas constaté de baisse de régime dans le secteur sud de l’IDF…

  27. Jules

    Au cours de mon zapping radio matinal je suis tombé sur au millieur de l’interview de Valls sur Europe1. Je cite le « journaliste » de mémoire « Les libéraux et l’extrème droite sont contre ce projet de loi (dans le contexte, je suppose qu’ils parlent du PNR), est-ce qu’ils sont complices des terroristes ? Il faut dire la vérité ! »
    Je n’ai pas pu continuer à écouter cet imbécile plus royaliste que le roi … je vous laisse écouter le podcast si vous avez besoin de libérer votre transit …

    1. Royaumont

      Pour Valls, le problème ce n’est pas le terrorisme, c’est d’en parler. Donc une bonne loi qui permet d’obliger le petit blanc à fermer sa gu… est LA priorité.

      1. Jules

        Ce que je trouve affligeant, c’est que ce PNR ne préviendra aucun attentat à l’instar de toutes les lois liberticides décrit par notre hôte.
        De plus, pour forcer l’idée que cette mesure inefficace est indispensable, il explique que les libéraux et les extrémistes de droite y sont opposés … Un peu comme si cet argument se suffit à lui même.

  28. gameover

    Un peu ras-le-bol de voir le débat à chaque fois se focaliser sur l’islam des gentils, l’islam des méchants et je me refuse pour ma part à rentrer dans ce débat qui n’a que pour but de diviser, voire de trouver des excuses.
    La religion c’est la sphère privée, point barre. Je n’ai pas plus envie d’entendre les cathos que les musulmans ou les bouddhistes s’exprimer sur ce sujet.
    Ces terroristes sont des assassins et le reste on devrait s’en foutre. Il n’y a aucun intérêt à connaître leurs motivations. Mort à eux et à ceux qui les soutiennent. Tant pis pour les dégâts collatéraux, ils n’avaient qu’à pas être là.

    1. Royaumont

      « La religion c’est la sphère privée ». Tout le problème, justement, est que l’islam ne partage pas du tout ce point de vue. Il ne différencie même pas le politique et le religieux.
      Pour le reste, d’accord avec toi, il faut les traiter pour ce qu’ils sont, des assassins ou leur complices.

    2. sarcastik

      @Gameover & Royaumont

      Il y a un petit soucis : le catholicisme est AUSSI une religion ayant vocation à s’exprimer dans la sphère publique. En tant que catholique, j’ai parfaitement le droit d’exprimer mes opinions religieuses et d’essayer de les faire prévaloir dans la sphère publique, sinon pour promouvoir le bien, à tout le moins pour empêcher ce qui me semble mal.

      Si le catholicisme admet une autonomie de l’ordre temporel (qui est aussi un héritage de la distinction antique entre le bien et le juste), le débat de savoir si cet ordre doit être lui-même catholique ou bien laïc n’est pas du tout tranché quoique actuellement la seconde solution l’emporte pour d’évidentes raisons de réalisme.

      Cependant, même dans le premier de ces deux cas, l’autonomie de l’ordre temporel est suffisante pour que l’emprise religieuse se limite aux principes. Même au plus fort de la théocratie pontificale, le pape n’a pas cherché à légiférer à la place des rois.

      En face, vous avez des gens enturbannés pour qui la loi et la morale ne sont pas seulement liées mais identiques. Des gens qui vont jusqu’à édicter des normes pour statuer s’il faut se gratter deux ou trois fois les fesses après la selle. Des gens pour qui la notion de pur et d’impur ne sont pas du tout d’ordre spirituel mais bel et bien des prescriptions matérielles. Sinon, pourquoi décréteraient-ils que le chameau bestialement élargi en son arrière par une cohorte de bédouins doit être brûlé ?

      Pour résumer, le distinguo entre privé/public ne marche pas (ou alors il ne faut pas réduire le problème à l’Islam). C’est le rapport à la loi qui l’est. Il n’y a pas d’Antigone en Islam : ce serait absurde.

      Sinon, oui, ce sont des assassins. Ils peuvent le faire au nom de n’importe quelle religion, même celle des bisounours, le reste, on devrait s’en foutre.

      PS : désolé pour la longueur.

      1. gameover

        « En tant que catholique, j’ai parfaitement le droit d’exprimer mes opinions religieuses et d’essayer de les faire prévaloir dans la sphère publique  »

        Merci de définir ce qu’est la sphère publique qui n’existe pas. Vous pouvez parler sur une radio privée, faire une réunion privée dans une salle privée mais prendre un haut parleur dans la rue non.

        Votre sphère publique c’est vouloir imposer aux autres de vous écouter alors qu’ils ne l’ont pas choisi.

        PS : France télévisions et Radio France étant la sphère d’état, pas publique.

        1. sarcastik

          (le commentaire n’ayant semble-t-il pas été enregistré, voici la version 2.0)

          Contre la première atteinte, il y a effectivement le principe de l’ordre public d’ailleurs très bien défendu et défini par le très catholique Maurice Hauriou.

          Ayant effectivement interprété à tort votre « sphère privée » comme étant « l’intimité », vous me retournerez bien d’interpréter le mien comme « débat public ».

          PS : il semble que des lieux comme l’Assemblée nationale ou les tribunaux puissent être considérés comme relevant de la sphère publique.

          1. gameover

            L’ordre public, je ne vois pas ce que vient faire le catholicisme là dedans.
            L’ordre public est une norme que l’on ne peut pas écarter même dans un contrat : un contrat de tueur à gages est illicite.

            Votre débat public vous voulez le faire où ?

            Si l’AN et les tribunaux relevaient de votre notion de la sphère publique vous pourriez vous y exprimer, ce n’est pas le cas.
            Il n’y a pas de sphère publique. Cette sphère est juste un concept imaginaire que vous qualifiez ainsi pour vous vous donnez le droit en un lieu d’embêter vos concitoyens.

            1. sarcastik

              1. Le critère d’un débat public n’est pas la liberté d’intervention mais la liberté d’y assister (ou non).
              2. La sphère ou espace public est parfaitement définie en droit comme un lieu ouvert où tout un chacun y est indistinctement admis, ce qui donne en retour des pouvoirs étendus à l’autorité de police et à l’administration.

              De plus, lorsque vous entrez dans cette même sphère, il n’existe aucune loi empêchant que l’on vous apostrophe ou que l’on vous photographie (sous certaines conditions) sans vous demander votre avis. On se moque d’ailleurs assez que cela vous embête ou non, tant que cela ne cause pas de trouble à l’ordre public.

              3. Vous confondez l’ordre public (que l’on peut assimiler aux « bonnes moeurs »), qui n’est pas du tout une norme (ou alors si, mais dans le sens de « normalité »), avec une norme (c’est à dire un loi) ou un principe d’ordre public (ce que vous citez).

              Après, libre à vous de croire que ce n’est que MON opinion alors que la vôtre serait prouvée comme universelle et intemporelle…

              En prime, si vous niez l’existence de la sphère publique, je vous cite :

              « Merci de définir ce qu’est la sphère publique qui n’existe pas »

              il ne reste que la sphère privée et alors, je vous re-cite :

              « la religion, c’est la sphère privée, point barre »,

              Vous risquez d’en bouffer, du rabbin, du pasteur, du prêtre, de l’imam ou du gris-gris !

              C’est peut-être votre souhait, après-tout :p

              1. gameover

                Je ne confonds pas : l’ordre public est une norme définie par des lois. Dans l’énoncé de ces lois il est d’ailleurs indiqué que ce sont des règles d’ordre public ou dans les articles que « Toute clause contraire est réputée non écrite. »

                Super les débats publics où vous n’avez pas le droit de vous exprimer !

                Mais vous ne répondez pas à la simple question :

                Votre débat public pour « exprimer [vos] opinions religieuses et d’essayer de les faire prévaloir dans la sphère publique » vous le faites où ?

                Les cathos vous êtes comme les musulmans, aussi chiants !… et toujours le NIMBY

                1. sarcastik

                  1. Vous l’admettez vous-même, l’ordre public n’est pas UNE mais un ensemble de normes, certaines de nature jurisprudentielles, ce qui est très différent. Mais bon, c’est pas dramatique.

                  2. C’est une chose de ne pas se satisfaire de l’organisation actuelle en France du débat public, c’en est une autre de dire qu’il n’existe pas. Or, selon la loi, il existe bel et bien.

                  3. Partant du dictionnaire, il est très facile de répondre à votre question par : « n’importe où ». Je peux parler de ma religion, de celle des autres, comme des canards ou du dernier gadget high tech partout dans l’espace public. Et dans un débat public, que l’intervenant soit un invité, un avocat, un journaliste, un politique… il peut parfaitement exprimer une opinion religieuse, la laïcité ne l’interdit pas.

                  4. C’est en revanche sur votre lieu de travail, qu’il soit privé ou public, que vous serez protégé contre tout prosélytisme et c’est une excellente chose pas suffisamment appliquée semble-t-il.

                  5. Je rappelle que mon intervention initiale visait surtout à préciser que cibler l’Islam comme LA religion qui ignore la distinction espace privé / espace public, voir la séparation absolue du spirituel et du temporel est une mauvaise façon d’aborder la question puisque le catholicisme le pratique aussi, quoiqu’à des degrés différents. Mais ceci visait surtout le post de Royaumont.

                  6. Ne cherchant pas à vous convaincre du bien fondé de la position catholique (et probablement identique dans la plupart des autres communautés chrétiennes) pour la question « sphère privée / sphère publique », je tenais néanmoins à vous rappeler que les réflexions du type « la religion doit rester dans le strict cadre privé » vous oppose à la plupart, y compris celles qui ont 2000 ans de cité chez nous.

                  7. Je vous prierai de rester poli, surtout que vous n’avez pas plus répondu à la contradiction flagrante que j’avais souligné dans votre propos.

                  1. Royaumont

                    @sarcastik 23 mars 2016, 20 h 10 min
                    « il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu, ce qui est à Dieu ». Même s’il y a des conflits d’autorités, cette distinction est inhérente au christianisme (et implicitement au judaïsme, qui le vit sans le dire).
                    En tant que catholique, j’ai plus d’une fois vécu et exprimé ma foi dans l’espace publique (Chartres… ). Mais la séparation entre ce qui relève de l’institution politique et de la religion reste fondamental… et l’islam ne fait pas se distingo.

                    1. sarcastik

                      Précisé ainsi, je vous rejoins tout à fait : la distinction est de l’ordre institutionnel, pas sur le plan privé/public. Il reste que : « tu n’aurais aucun pouvoir sur moi s’il ne t’avait été donné d’en haut » exprime clairement la subordination ontologique du politique au spirituel.

                      C’est pourquoi j’aime bien illustrer la distinction avec l’Islam par l’exemple d’Antigone : ce mythe est parfaitement transposable dans un monde chrétien. En revanche, dans un monde islamique, il est impensable car les lois de la cité sont celles de Dieu ou ne sont pas. Tout aussi significatif : les rares musulmans à aborder le personnage la considèrent comme une figure de l’individualisme ! Là encore, réflexion impensable pour un chrétien !

          1. bibi

            Vous n’allez pas bien vous, la liberté d’expression ça ne consiste pas à pouvoir faire ce que l’on veut sur le domaine public.

            J’imagine déjà comment réagirait Mr Cerf si sous la fenêtre de son faon un abruti hurlait avec un mégaphone à 4h du mat, il expliquerait à son petit que c’est la liberté d’expression et qu’on ne peut aller contre et qu’il lui faudra attendre que l’impétueux s’en aille au loin pour qu’il puisse se rendormir.

    3. rené-pierre samary

      Bien d’accord avec vous, GO. Mais si la religion est sphère privée, c’est aussi, dans le cas de l’Islam, le dénominateur commun de nos cinglés bardés d’explosifs ; un moyen de les cibler. Sorti de là, on s’en fout, de Yähvé, d’Allah, de Vishnou et du Christ.

  29. JiJiBé

    Pardon Seigneur, j’ai péché par vanité lorsque je disais que des historiettes en tous genres nous étaient contées.

    La Police vient de retrouver le testament d’Ibrahim El Bakraoui…je n’invente pas, dans un ordinateur délicatement déposé dans la poubelle du coin.

    C’est BakraOui-Oui au cirque et les aventures de Coin-coin, en vente dans toutes les bonnes librairies Belges et Françaises éditant en baragouin.

  30. Bonsaï

    Oui, mais ça n’évoque pas du tout le coup monté. Franchement, si vous tenez à ce qu’on retrouve vos écrits n’est-ce pas une planque logique ?
    Exactement le genre d’endroit auquel un amateur ne pensera jamais. Par contre, un policier de la crim’…

    1. JiJiBé

      Possible, un enquêteur éclairé l’aurait même entendu chanter sur un air bulgare :
      Ce soir je ferai la poubelle avant d’être cravatéééé…

  31. JiJiBé

    Et puisque j’invoque le Seigneur (dans cet espace privé) en cette veille de Pâques, comment ne pas évoquer le Miserere de Gregorio Allegri.

    Le Miserere malheureusement d’actualité.
    Oeuvre dont l’audition avait lieu une fois l’an, au cours de la Semaine Sainte, chanté à la fin de l’Office des Ténèbres dans une Chapelle où l’on éteignait progressivement les cierges.

    De quoi vous donner le faux-bourdon (musical).

  32. theo31

    Ce jour, à 8 heures, dans ma rue, les motards (si si) de la police municipale persécutaient les automobilistes et la mairie met en place un système de flicage vidéo généralisé pour les automobilistes qui oseraient emprunter les voies de bus ou mal stationner dans le but de faire rentrer du fric gratuit. Voyez-vous, la droite p=la plus bête du monde a hérité des dettes des socialistes assumés et refuse de toucher au système social-clientéliste mis en place par les Baudis.

    Pendant ce temps, la ville est toujours aussi dégueulasse.

    1. Aristophanedecarotte

      oui toulouse rues immondes..pisse,cannettes de biere , vomissures,merdes de chiens et borderouge remplacant le mirail……

    2. Nomi

      Ah oui! ça me rappelle la prière:

      je vous salis ma rue
      pleine de crasse
      le saigneur est avec vous
      et je suis le fruit de vos entrailles

      Sinon, pourquoi sont-ils morts, les gens dans le métro, l’aéroport? Pourquoi des types les ont-ils fait sauter? 35 morts, et pire, 270 blessés. Les morts sont libérés, et leurs proches pleurent sur eux-mêmes, tandis que les blessés vont morfler, un bon paquet d’entre eux vont en garder séquelles et handicaps, bon courage à eux. Ce sont eux, les éclopés, les abimés, avec la peur, la colère et la haine au ventre, qui sont le réel objectif recherché.

      Pourquoi? Et pendant ce temps-là, les pires, ceux qui sont la cause et les bénéficiaires des effets, les vrais salopards, j’ai nommé les politicards, eux, ne sont pas même inquiétés, eux ne sont pas même questionnés, eux ne sont pas même mis en cause. Les chiens enragés sont lâchés dans le troupeau, et les moutons sont maintenant tellement habitués aux clôtures qu’ils ne voient même plus qu’aucune de ces clôtures n’est un réel obstacle à leur liberté. Les chiens enragés l’ont facile, ce pays est foutu!

  33. chat de nuit

    Et pour faire passer le message aux enfants de la nation, Najat Vallaud-Belkacem, notre célèbre sinistre de l’éducation lance la plateforme http://lirelactu.fr/ qui permettra un accès gratuit à la presse dans les collèges et lycées à partir de la prochaine rentrée scolaire.

    Je suis allé faire un tour sur le site qui est bien vide pour l’instant. Sur la page on peut lire « L’objectif est d’offrir aux jeunes une plateforme pour les aider à décrypter l’information grâce à une presse qualifiée. »
    On peut également lire « une quinzaine de titres de la presse écrite quotidienne nationale et étrangère, sélectionnés par le ministère, seront disponibles. »

    Hourra, une presse qualifiée sélectionnée par le ministère, tout cela avec « avec le soutien des responsables de la presse écrite d’information générale. »

    Parmi les titres de quelques quotidiens qui ont l’air d’être déjà partenaire, on retrouve avec plaisir Libé, L’Huma, Le Monde, Le Figaro….

    Maintenant, la propagande arrive dans nos écoles…..

  34. JiJiBé

    « Qu’il est loin mon pays, qu’il est loin
    Parfois au fond de moi se raniment
    L’eau verte du canal du Midi
    Et la brique rouge des Minimes
    Ô mon païs, ô Toulouse…

    Je reprends l’avenue vers l’école
    Mon cartable est bourré de coups de poing
    Ici, si tu cognes tu gagnes
    Ici, même les mémés aiment la castagne
    Ô mon païs, ô Toulouse… »

    Si les toulousaines mémés aiment encore la castagne, aucune raison de désespérer, n’est-ce-pas Claude, Théo et Aristo (riment avec Nougaro).
    Mériterait une musicale parenthèse…

  35. Le Gros Tony

    Bonsoir aux 373 précédents commentaires.

    J’aimerais tenter de présenter le problème sous un angle différent.

    Si vous l’ignoriez, la proxémie est la distance physique qui s’établit entre des personnes prises dans une interaction.

    Une experience faites sur des rats (Lire « la dimension cachée » de Hall) arriva à la conclusion qu’un phénomène de surpopulation induisant une proxémie infime (sujets très proches les uns des autres) ajouté à une difficulté d’accéder aux ressources nourricières, accroissait indéniablement les actes de violences entre les sujets. (morsures, viol collectif, maladies, etc…).

    A contrario, était alors démontré qu’une population optimisée en nombre d’individus selon les ressources de l’habitat (taille de l’enclos, nourriture, eau, rapport mal/femelle) contribuait à la « paix sociale ».

    Quand je lis plus haut que le problème est l’islam, religion de haine ou ce que vous voulez… C’est le sommet de l’iceberg, un symptôme.
    Les solutions du type « tout le monde mangera du porc, ici c’est la froooonce » ne feront qu’attiser encore plus les comportements sectaires.
    Renvoyer les tous? Dans la paix et dans la bonne humeur? Au secours Jeanne! Avec des discours comme cela, c’est la guerre civile assurée.
    Ce sont des raisonnements de surface.

    Pour les chiffres….sans les chiffres.
    Le chômage ne fait qu’augmenter et ne ne baissera JAMAIS (chômage technologique causé par la robotisation des l’industrie et des services) provoquant une paupérisation croissante de nos sociétés. (Quant à la redistribution de la richesse? en panne).

    Les ressources alimentaires /énergétiques (limité, pic oil) ne croissent pas aussi vite que la population mondiale.

    L’accroissement rapide des villes du au phénomène d’exode rural s’est mué en un phénomène de surpopulation et de ghettoïsation dans toutes les capitales mondiales.

    Enfin (et la liste pourrait continuer), la culture de la Crise est dorénavant religion. Et se transforme en prophétise autorealisatrice.

    La guerre mondiale? oubliez le concept d’état contre etat. La guerre mondiale s’est toujours déroulée sous vos yeux, depuis votre enfance. C’est l’idée meme de compétition entre chaque individu sur cette terre. La main invisible qui vous étrangle.
    Et plus l’accès aux ressources devient difficile, plus les individus adoptent des comportements violents. Voir suicidaires.

    Si vous reprenez l’exemple des rats en situation de surpopulation, ou en etat de stress aigu, vous commencerez à comprendre ce qui nous arrive.
    Le phénomène est mondiale, c’est un suicide collectif.
    Vous remarquerez les discours de plus en plus extrême sur internet (voir plus haut) ou dans la bouches des élus du monde entier.

    Le nazisme, communisme, ou « le daeshisme » pousse toujours dans l’imaginaire d’un individu en crise.

    Daesh recrute quantités de caucasiens nouvellement converti, pourquoi pas le siècle dernier, pourquoi maintenant, si le problème est l’islam?
    Croiisés » qu’ils nous appellent…Peut être pour notre aveuglement devant un autre isme, le capitalisme! Sauvage. Également meurtrié. Sournois. Tout aussi violent.

    La solution, dans un monde parallèle, serait technologique et non politique.

    Comment en finir avec l’hyper interconnections des individus, tant énergétiques (electrique + alimentaire) que politique (Supra nations=diktat global)?

    Une énergie libre, portative et extrêmement puissante au regard de ce qu’elle consomme. Les habitats deviendraient autonomes, les Hommes n’auraient plus besoin d’être concentrés en ville, en situation de surpeuplement. Cela modifierait la structure même de l’économie, du pouvoir et du développement in fine de l’individu. Ne résoudrait bien évidement pas tous les maux…un brin utopique et alors…

    Nous faisons partie intégrante de la nature…et celle ci s’autoregule. Nous ne pouvons échapper à cette loi. Le problème n’est pas « l’islam, le capitalisme, hanouna…BIEN ou MAL?

    Les « actualités » sont chronophages et stériles pour le développement personnel. On ne résout rien en se positionnant sur ces sujets…C’est tout au plus une joute moderne.

    Nous traversons une crise psychologique globale du à une sensation d’étouffement, sorte de syndrome de surpopulation (avéré ou phantasmé) liée à une raréfaction des ressources primaires.
    Quant à la proxémie, internet ne doit pas arrangé les choses. On ne peut plus éteindre son téléphone, ne pas regarder ses mails, liker sur Facebook, commenter un commentaire…La chaîne de l’hypercompetition.

    Ne perdons pas de vue que nous sommes des êtres soumis en premier lieu à des lois biologiques…et non constitutionnelles ou bibliques.

    Vous ne tuerez point qu’ils disaient?

    Amen.

    1. « Le chômage ne fait qu’augmenter et ne ne baissera JAMAIS »
      C’est faux. Relire de précédents billets qui traitent cette erreur de raisonnement malthusien.

      « la redistribution de la richesse? en panne »
      Non. Vision franco-française. Dans le monde, la richesse se redistribue de mieux en mieux.

      Les ressources alimentaires /énergétiques (limité, pic oil) ne croissent pas aussi vite que la population mondiale.
      C’est faux aussi (nombreux billets ici, sur le peak oil qui n’en finit pas de ne pas arriver, sur la vision malthusienne et l’erreur de raisonnement en dessous)

      phénomène de surpopulation et de ghettoïsation dans toutes les capitales mondiales
      C’est faux là encore. L’étalement urbain est bêtement combattu en France (pour des raisons écologiques fausses, du reste), mais pour le reste, surpopulation & ghettoïsation diminuent.

      On ne peut plus éteindre son téléphone, ne pas regarder ses mails, liker sur Facebook, commenter un commentaire
      Vous en êtes un exemple vivant : vous avez commenté.

      Bon. Tout ceci est bel et bien bon, mais très franco-franchouille comme analyse. Les faits sont têtus et vous donnent tort.

      1. Le Gros Tony

        Merci de votre réponse.

        Vous résumez cela à un raisonnement malthusien, je j’émets à aucun moment l’idée de réduire la population humaine, au contraire, mais de réorganisation des populations urbaines surpeuplées afin d’en réduire le caractère anxiogène.

        Quantité de zones urbaines n’ont été pensées, au cours de leur édification, à travers le prisme de la relation à l’espace selon les individus et selon leur culture.

        Bien évidement que tout n’est pas noir, je vous l’accorde. Je tentais d’apporter une piste de réflexion au sujet des comportements extrêmes de certaines individus. Et de leur relation au monde et de leur avenir au sein de celui ci.

        La liste, que vous démontez pas à pas, en la résumant en une vision franchouilarde, est bel est bel le fruit de cette culture de la crise que vous retrouvez sur bfm ou sur internet. Et tend, au sein de certains individus, à s’autorealiser en tant que vison prophétique. Regardez l’exemple des survivalistes toujours en nombres croissants.
        Les actualités de l’horreur, en continue, ne sont pas innocentes dans les comportements déviants des gens que l’on qualifie de terroristes.

        Et effectivement, j’ai commenté, c’était de l’ironie.

        1. Un raisonnement malthusien, ce n’est pas prôner la réduction de la population humaine. C’est partir du principe qu’il y a trop de gens pour les ressources, sans comprendre les tenants et aboutissants économiques de ce postulat.

          Et si je parle de culture franchouille, c’est parce que dès qu’on quitte ce pays, la « culture de la crise » n’existe tout simplement plus.

        2. gameover

          « …culture de la crise que vous retrouvez sur bfm ou sur internet. »

          Wah… l’information tourne en boucle sur BFM, c’est anxiogène… bah oui, le problème n’est pas la chaîne d’info mais la façon dont les gens la regardent H24 alors qu’elle est conçue pour avoir à tout moment en 1/4 d’heure un résumé des infos de la journée. Si à 8h15 il y a 3 morts et à 8h30 aussi et… faîtes pas gaffe ce sont les mêmes hein !

          Pour Internet idem : les différentes analyses d’une même information (comme si vous lisiez 10 quotidiens par jour), la facilité de recherche de ces infos, la rapidité avec laquelle elle est transcrite et la persistance de ses analyses au travers des liens ne multiplient pas l’info de base et ne changent pas sa nature unique.

  36. gameover

    « Dans l’appartement, les policiers ont trouvé de quoi réaliser de nombreuses bombes: 15 kg de TATP, l’explosif utilisé à Paris, 150 litres d’acétone et 30 litres d’eau oxygénée, les deux composantes de cet explosif primaire très volatile, du matériel pour confectionner les explosifs, des bacs et des ventilateurs, des détonateurs et une valise remplie de clous et de vis, a précisé le procureur. »

    Des talents de chimiste inexploités. Je doute que ça soit grâce à l’ednat, peut-être une panoplie du chimiste en herbe pour Noël, cette fête païenne des croisés…

    1. Peste et coryza

      A 18 ans, mon surnom c’était Ben Laden… je fabriquais du carburant pour fusée artisanale… et j’avais une superbe barbe.

  37. Caton

    D’après La Dernière Heure, les frères El Bakraoui visaient les centrales nucléaires belges, ils se sont rabattus sur Zaventem et Maelbeek sous la pression de l’arrestation de Salah Abdeslam.

    dhnet.be/actu/belgique/exclusif-les-freres-el-bakraoui-visaient-nos-centrales-nucleaires-56f3778d35702a22d5ad606b

      1. Caton

        Il n’aurait pas été très compliqué d’endommager la partie production d’électricité, ce qui aurait conduit la Belgique à importer entre un tiers et la moitié de son électricité pendant plusieurs mois. Plus que ça, je ne vois pas, mais je n’en sais pas assez.

    1. Flo

      Qu’est-ce qu’on en apprend des chose très pertinentes après coup!
      Ces services de renseignement sont à peu près aussi efficaces que les miss météo qui passent la moitié du bulletin à nous dire quel temps il a fait dans la journée, un quart à se planter une fois sur deux sur le temps qu’il fera le lendemain, et le dernier quart à nous asséner qu’il fera au moins 2.33 degrés de plus en moyenne sur notre pauvre planète dans exactement 85,27 ans ou peut-être avant si on ne change pas tout de suite nos bagnoles, notre chaudière, ou nos mauvaises habitudes alimentaires. Lamentable.

Laisser un commentaire