Heuliez respire encore. Ségolène Royal retente un passage.

Actuellement, la politique en France, ce n’est vraiment pas une sinécure. Regardez notre bon Président François, à quel point il est à la peine, trébuchant lourdement d’une indécision à l’autre, d’un mauvais compromis à une synthèse calamiteuse. Heureusement, dans ce marécage collant d’ennuis et de pièges, Pimprenelle Royal continue de virevolter avec grâce et légèreté.

Ses petits pas légers l’emmènent parfois d’Angleterre jusqu’en Chine : son agenda indique ainsi qu’elle compte se rendre dans ces deux pays du 28 au 30 juin prochain, ce qui tombe foutrement bien puisque se tiendra, en même temps à Paris, la seconde édition du World Nuclear Exhibition à laquelle sa présence aurait pour le moins été détonante.

Ses pérégrinations la portent parfois à pencher son auguste (et frétillante) personne sur le sort banal des petits vermisseaux qui vivent en Province, comme par exemple en Deux-Sèvres. La voilà donc débarquant vendredi dernier dans son ex-Région pour y vanter les délices de l’industrie nouvelle à base de bus électriques.

Le choix de la Dame aux Caméras ne doit évidemment rien au hasard puisqu’elle a en réalité choisi l’un des fleurons des entreprises locales, Heuliez Bus.

Ce nom vous dit quelque chose ? Il aurait même déjà fait parler de lui dans ces colonnes ? Vous avez raison : Heuliez, c’est le leader français (et européen, madame, monsieur !) de la conception d’autobus, et c’est aussi le leader en production de bus hybride (mi-abri, mi-omni mi-diesel mi-électrique). C’est aussi cette entreprise créée en 1932 dont l’implantation qu’a choisi de visiter la ministre, à Rorthais en Deux-Sèvres, remonte à 1980 et qui s’est récemment lancée, presque toute seule, dans le nouveau défi des bus intégralement électrique.

Je dis presque toute seule puisqu’il a tout de même fallu, comme bien souvent dans ces entreprises pépères qui vivent très bien loin du giron de l’État, un petit coup de pelle derrière la nuque pouce pour inciter Heuliez à se lancer dans ces nouveaux marchés. Ce petit coup bien ajusté eut lieu en 2010. Rappelez-vous : en juin 2010, après des mois de crise lancinante, le tribunal de commerce de Niort validait finalement la scission de Heuliez en deux entités distinctes dont l’une fera les choux-gras de la presse locale et nationale ainsi que quelques méchants blogueurs : rebaptisée du nom chantant de Mia Electric, la nouvelle entreprise fut lourdement aidée par le Conseil Régional de Poitou-Charentes dans lequel sévissait une certaine Ségolène Royal alors en roue libre.

lacrisitude.jpg

Malheureusement, les ventes de la voiturette électrique ne décollent pas (en 2012, 700 pots de yaourts sont vendus sur les 12.000 prévus) et malgré les encouragements virulents de la présidente du Conseil Régional alors en train de ravager la Banque Publique d’Investissement, cela se traduit par un nouveau dépôt de bilan. Rassurez-vous : le désastre n’aurait pas été complet sans que le contribuable n’y soit pas de sa poche, et en février 2013, c’est chose faite : pour 2.5 millions d’euros, le Poitou-Charente peut s’enorgueillir de prendre participation (et pas mal de risques) dans cette belle aventure.

Heureusement, Royal est depuis grimpée jusqu’au ministère à la force du poignet, ce qui aura permis à l’entreprise de souffler : occupée avec son énergique transition vers un renouvellement durable de ses mandats nationaux, elle n’a pas eu l’occasion de pister la petite entreprise qui se sera servi de ce sursis inespéré pour ne pas calancher et développer le GX37 Elec, qui n’est pas un Golgoth mais un magnifique prototype de bidule électrique bientôt indispensable à toutes les mairies prochainement culbutées par les conséquences de la COP21.

golgoth gx37 elecEt c’est donc pour aller tâter le proto au plus près que Ségolène aura profité d’un petit trou dans son emploi du temps pour aller inaugurer la ligne de fabrication de l’usine Heuliez Bus, qui devrait débiter du golgoth bus électrique dès janvier 2017 comme d’autres des candidats à la primaire saucisses industrielles. Il sera tout juste temps car pour Pimprenelle et sa loi de Transition énergétique,

«Nous sommes à la veille d’une montée en puissance de ce marché très important. Je fais tout pour que les industriels qui (…) se positionnent sur l’économie bas carbone soient récompensés par de nombreuses commandes publiques et privées.»

Enfin, « commandes privées », c’est vite dit, vite oublié puisqu’actuellement, les golgoths d’Heuliez sont essentiellement achetés par des mairies qui doivent remplacer leurs équipements diesel par ces monstres de technologie, en faisant parvenir l’inévitable facture aux contribuables et aux générations futures. Et quand ce ne sont pas des mairies, c’est par exemple la RATP que Royal aura évoqué en souhaitant que « la France et ses grands services de transport donnent l’exemple, et que les grandes villes donnent l’exemple ».

Tout ceci est bel et bon, rassurant même d’après certains, et devrait réjouir les employés les plus fraîchement arrivés chez Heuliez Bus. Les autres et notamment ceux qui sont là depuis 2010 ont probablement déjà remis leurs CV à jour, et commencé à écumer les offres d’emploi locales avant que le marché ne soit saturé par le troisième ou quatrième (on ne compte plus) dépôt de bilan de l’entreprise et l’incontournable plan de licenciement qui l’accompagnera.

filoche en autocar

Oh, il ne s’agit pas de défaitisme, mais de simple observation d’un phénomène devenu habituel : la fée Carabine du Poitou a largement démontré que, lorsqu’elle se penchait sur un cas, elle précipitait immédiatement sa déliquescence, et l’a déjà amplement prouvé sur Heuliez même. On se souvient en outre de ces nombreux entrefilets de journaux locaux découvrant les petits soucis de gestion (Tiens, où est donc passée la piscine du Lambon, par exemple ?)… bientôt suivis par ces péripéties rocambolesques de gestion de la région toute entière qui alimentent encore la chronique, tant ici qu’ailleurs, depuis qu’on a découvert (pas vraiment surpris) un amoncellement d’emprunts douteux et de dépenses somptuaires qui aboutissent, après un audit accablant, à une situation quasi-inextricable pour les nouveaux élus.

Et pour ces jolis golgoths bus électrique, il en sera très vraisemblablement pareil : outre le choix d’une énergie qui, pour le moment, n’a absolument pas démontré sa viabilité ni en termes d’autonomie, ni en termes de durabilité, ni en termes d’économie et encore moins en termes d’écologie (toutes ces batteries, ça en fait du plomb et de l’acide ou du lithium crado qui pollue, vous ne trouvez pas ?), les équipements produits ne peuvent intéresser, par nature, que des collectivités publiques dont les finances sont, à peu près toutes, exsangues et qui feront tout pour faire durer leur infrastructure actuelle aussi longtemps que possible. L’entreprise que la Dame Carbonie a visitée ne remplira son carnet qu’à coups de commande publique ô combien volatile en cette période électorale et économique tendue.

Enfin, on peut bien sûr souhaiter le meilleur avenir possible à cette entreprise grâce à cette nouvelle tentative de sauvetage indirecte par fonds publics, mais indépendamment du résultat, on doit, encore à nouveau, reposer la question lancinante à laquelle Ségolène Royal n’a toujours pas répondu : si l’entreprise est viable, pourquoi faire contribuer le public ? Et si l’entreprise n’est plus viable, pourquoi diable faire contribuer le public ?

einstein - folie

Commentaires267

  1. Le Gnôme

    Filoche au volant, mort au tournant.

    Il suffira d’une loi, d’un décret pour obliger les collectivités à rouler électrique, et hop, passez muscade, Heuliez est sauvé.

    1. Adrien

      C’est en cours :

      « (…) La mauvaise surprise pour les élus, c’est que le projet de décret mis à la concertation est encore plus « dur » que le texte lui-même. La contrainte d’achat de bus à faibles émissions a été étendue à toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants, qu’elles soient ou non couvertes par un plan de protection de l’atmosphère (PPA). Dans les zones centres des agglomérations couvertes par un PPA, le décret impose une solution hyper-restrictive : seuls pourraient circuler à terme les bus électriques ou biogaz. Hors des zones centres, le texte autorise également l’électrique hybride, le gaz et le bioéthanol. (…) »

      http://www.maire-info.com/urbanisme-habitat-logement/transports/vehicules-de-transport-collectif-propres-les-associations-demandentune-reforme-moindre-cot-pour-les-collectivites-article-19704

      1. Aristarkke

        C’est décidément une constante sous Peak de la Faribole que la « concertation » consiste soit à entériner en bloc ce qui a été élaboré dans le secret des cabinets soit à entériner en bloc ce qui a été élaboré dans le secret des cabinets…

    1. Aristarkke

      Confrère, vous avez l’ esprit mal tourné.
      Ce n’est pas -du tout- le genre de la maison De Cèze.
      N’ est-il pas, Monseigneur???
      😉

  2. Infraniouzes

    D’après Heuliez, une charge la nuit permet une journée d’exploitation. Pourquoi les pays hautement développés n’y ont pas pensé plus tôt ?
    Les batteries doivent peser un max. Les bus doivent peser 10 T ?
    Quand ils sont en charge la nuit, il faut combien de centrale pour satisfaire leur appétit ?
    J’avoue ma perplexité…

    1. astazou

      Simple pourtant. Un pédalier avec dynamo à chaque place. Et un ponctionnaire battant tambour pour cadencer la chiourmeles passagers.

    2. sam player

      « A mi-journée ou aux heures creuses, il peut retourner au dépôt pour bénéficier d’une charge rapide pour accroître son autonomie »

      « En période hivernale, de manière à améliorer
      le confort thermique, ils bénéficient d’un préchauffage électrique avant leur départ en exploitation. »
      __________
      Eul la nuit on fait comment ? Bah on achète des bus diesels ! Comme pour les énergies renouvelables en fait… quand elles se renouvellent pas : on double les investissements par sécurité.

      Bon, y en a qui vont se geler les meules en hiver !… et crever de chaud en été.

          1. Aristarkke

            Ben oui mais quand il fait très froid, le vent est généralement inexistant, au mieux, particulièrement faible. Il faudra donc des centrales de dépannage et de complément pour suppléer aux vaillantes éoliennes défaillantes…

            1. sam player

              Oui, d’ailleurs j’avais mis un lien à l’époque sur CP en réponse à un commentaire disant que le vent s’équilibrait au niveau européen… quand y en a pas ici, y en a ailleurs, mais manque de bol il y a eu entre autres une journée sans un pète de vent et les éoliennes européennes avaient produit à peine 0.1% de la puissance installée.

              1. Deres

                Sauf qu’ailleurs, c’est souvent à plusieurs milliers de kilomètre. Il faut donc que le réseau électrique suive pour que la Bretagne puisse massivement fournir la Roumanie … J’imagine déjà les pertes en ligne … De plus, cela voudrait dire que tout le continent devrait être couvert d’éolienne pour qu’au final une petite partie d’entre elle fonctionne.

          2. jérome

            « mode ségolène ON »:

            une éolienne sur le bus qui tourne quand il roule et alimente les batteries couplée à des panneaux solaires sur le toit du bus, et le tour est joué!!!

            « Mode segolene OFF »

          3. Jordan C Black-Mohr

            C’est bien ce qui est dit ici: la transition énergétique c’est du vent!

            Oui, j’ai bouffé du clown ce matin. En ces temps de disette, faut bien se nourrir, hein.

          1. Jordan C Black-Mohr

            Nouvel ordre seskuel oblige. Alors maintenant, Gérard, tu enfiles ta robe et tu salues notre mou présiflan bien aimé! Nan mais!

    3. Nana

      Non tu as mal compris.
      La charge permet une journée d’exploitation « française ». Donc entre les grèves, les embouteillages et les feuilles sur la route, la batterie n’a pas besoin d’être bien grosse.

    4. Toro Er

      Ceci n’est pas un problème voyons. Quand on constatera que les batteries ne tiennent pas la charge aussi bien que prévu, on adjoindra une remorque à chaque bus. La remorque étant équipée d’un groupe électrogène diesel (bien sûr), fabriqué par Heuliez (évidemment).
      La boucle énergétique sera bouclée, la boucle financière aussi, et la facture adressée au contribuable, comme d’hab.

    5. Antoine

      Sans compter les lignes electrique et les transfo. dimentiones pour alimenter tous ca ! Pas sur qu’ERDF ai prevu le coups c’est surmant pas du 220v 16A
      Je croit avoir lu quelque part que pour une flotte (privee) d’une soixantaine de voiture electrique ERDF avait dit qu’il ne pouvait pas fournir le jus (durant la nuit ) pour une si grosse puissance

  3. Peste et coryza

    Alors que le gros vieux bus diesel a fait ses preuves depuis des années…

    L’écologie et le transport de passager, c’est simple : suffit de transporter beaucoup de personnes.
    Les recherches très pointues des Mexicains ont même réussi à rendre les hummer et autres 4*4 écolos : facile, il suffit de mettre 15 passagers à l’arrière, et de laisser les gens s’arranger entre eux pour le transport et le tarif.

  4. Stéphane

    Une question bête 🙂 vous écrivez « Royal est depuis grimpée jusqu’au ministère à la force du poignet » mais ses mains étaient agrippées à quoi ou à quoi vu le président normal chaud lapin que nous avons ?
    Et puis était ce vraiment avec le poignet ?

    Bon finalement, vu le gabarit des deux, je préfère ne pas savoir.:)

    1. LaVitreCassée

      A moins qu’il ne faille lire « à la force du poids niais… » en référence à son ex-mari de Président ! 😉

      1. Jordan C Black-Mohr

        Ils n’étaient juste pas mariés. Tout ce joli monde vivait à la colle.
        En tant que stupéfiant, bien sûr.
        Au milieu d’immondes abrutis défoncés au plâtre de leur parti.

    1. Pheldge

      faut en profiter, tant qu’elle est là ! dans environ 43 semaines (et environ ne ment pas 🙂 ) sa carrière se terminera, comme celle de son ex, le gros commis charcutier …
      Faut savourer, déguster les billets voire en encadrer certains … Je crois qu’il faudra sérieusement songer à créer un recueil/site des « Ségolènismes » comme il existe celui des ChuckNorrisms 😉

      1. albundy17

        « sa carrière se terminera, comme celle de son ex,  »

        Alors, mon pauvre ami, tu es en total délire, ils croqueront encore que tu seras mort.

        Par exemple, j’ai vu le nain de jardin HUE pas plus tard qu’hier, alors que je le croyais enfin utile aux asticots, il est sénateur !

        1. Pheldge

          je crois que on peut parier tranquillement sur la mise à la retraite de la promotion Voltaire pour dans moins d’un an ! lis cet intéressant billet de celle qui fait rêver le Papet , au point qu’il lui dédicace des verres, et l’appelle sa « doulce Nathalie » :
          https://leblogdenathaliemp.com/2016/06/24/insolite-1-des-francais-sont-tres-satisfaits-de-hollande

          Et je pense que dès septembre ça va bouger sec au PS, parce que la panique va les saisir brutalement, et qu’il n’y aura pas de quartiers !

          1. Deres

            Mais non, Hollande va probablement obtenir un deuxième quinquennat à la surprise générale. Il est déjà devant des les sondages de la primaire à gauche. Avec un Macron et un MAM dans les pattes plus quelques petites affaires bien senti et sortis au bon moment, il peut viser la deuxième place du premier tour sans soucis. Son vrai problème c’est Mélanchon, mais celui-ci, si il arrive à avoir ses candidatures, sera absent des médias car petit candidat. De plus, il sera bien obligé d’écrire un programme et de sortir de sa discrétion actuelle. On ne sort de l’ambiguïté qu’à ses dépens

          2. BDC

            Déjà Maître Pheldge, 1% ça veut peut-être dire 0,51%. Ensuite ça me rappelle une théorie pour expliquer pourquoi les résultats des élections tournent toujours autour de 51/49 ou au pire 53/47 mais qu’il y a rarement plus d’écart à cause des contrariants ou quelque chose comme ça, avec des justifications parfois très … originales. La dernière fois que le sujet Hollande a été abordé avec mes bobos, ils m’ont dit qu’ils étaient contents du Présiflan car avec lui, fini les magouilles à Sarko, au moins il est honnête (WTF !!!). Bah oui, c’est ça les problèmes de riches chez les bobos, ils ne connaissent pas le chômage et ont de l’argent prêt à partager avec les pauvres (facile, ça n’engage à rien ils ont de toutes façons le même barème que moi).

                1. Pheldge

                  « je fais ça pour l’argent … » toutes les mêmes ! merci RPS d’avoir brisé mes dernières illusions …
                  D’un autre côté, soyons pratiques : y’a pu ka trouver suffisamment de pognon 😉

                  Pheldge, pragmatique, et dépourvu de scrupules inutiles 🙂

                  1. BDC

                    On fait ce qu’on peut, j’aimerais mieux être l’assistante de notre Marvellous au masque à gaz (au moins à mon salaire actuel, hein …) mais la concurrence est féroce.

                    1. albundy17

                      à propos de Prince, c’est l’anniversaire de la mort de Jackson, 7 ans !

                      l’age qu’il préférait

                    1. albundy17

                      mdr, j’ai du aussi pour une seule phrase faire trois recherches gogole, mais sans trouver le parpal en question, j’imagine qu’il s’agit du fondement.

                      Comme disait l’autre, inutile de connaitre tout les mots, l’ensemble te donne le trait

                    2. brigitte

                      Il y a plusieurs signification :

                      – la couleur de la pluie : parpal rain

                      – c’est aussi la contraction de paiement « par paypal »
                      > Vous payez comment ?
                      > Parpal

                      – c’est le singulier de parpaings: un parpal, des parpaings

                    3. brigitte

                      Euh bah en fait l’arbre, pour le préciser ainsi, c’est que tu n’avais pas compris… ou bien

                    4. BDC

                      Effectivement Albundy, pas besoin de tous les mots pour comprendre, et des fois j’aimerais mieux ne pas comprendre. Peu importe, le naturel de la gironde des prés reviendra au galop !

                    5. Pheldge

                      merci, j’ai bien ri, à lire vos commentaires …
                      Après le « rasoir d’ocam », grâce à la Bonzaille, voici « l’arbre Rakham » , Rakham le Rouge , bien sûr !

                    6. BDC

                      Albundy, c’est Pheldge qui m’a déjà appelée « la gironde des luzernes », le 18 décembre dernier, c’était l’occasion de la replacer (« rondies », sud-ouest, etc.)

                    7. albundy17

                      Le phledge vous appelle la grosse paysanne et ça vous plait au point de 6 mois de souvenir, je suis éberlué.

                      Il est doué !

                    8. Pheldge

                      albundy, double joie pour mézigues : 1/ BDC apprécie le compliment, 2/ ça te fait râler de jalousie 😉
                      Non, je plaisante, je ne suis pas mesquin à ce point !

                    9. BDC

                      Comme je me souviens de celui qui m’a dit de me flageller alors que je répondais avec humour et auto dérision à Bonsaï, j’ai une réputation d’hypermnésique à tenir !

                    10. brigitte

                      BDC tu devrais plutôt dire mnémoniste car il semble que chez les hypermnésiques le développement naturel de cette capacité s’est faite au détriment des autres capacités et qu’ils ont le QI d’une boite à chaussures.

                    11. BDC

                      MDR, merci Brigitte ! Je ne savais pas, toi aussi tu vas découvrir qu’avec ton cerveau féminin tu vas retenir tout un tas de détails qui te rendront nostalgique ou … rancunière !

                  2. Pheldge

                    @ albundy 12 h 42 : Ophélie Winter, la Bimbo des années passées s’est battue pour qu’on arrête ces insinuations calomnieuses sur Michael Jackson, qu’on lui fiche la paix !
                    La paix d’Ophélie 😀

                    1. Jiff

                      À noter que dans le même cadre, elle voulait également qu’on cesse d’appeler son sexe « la vérité »…

                    2. Bonsaï

                      @ BDC
                      Attention, l’autosatisfaction fait gonfler les chevilles, ce qui entraîne une mise é l’épreuve de l’autodérision…

                    3. albundy17

                      Ha ben pour la commémoration de son décès, ils ont fait une perquiz et ont trouvé des tas de cassettes vidéos pas bisous. (enfin avec aussi des bisous dedans, mais bon…)

                    4. sam player

                      @ l’arbre à cames
                      autosatisfaction : comme dit Woody, faut respecter la masturbation, c’est faire l’amour avec quelqu’un que j’aime

                    5. Pheldge

                      Woody , c’est pas un parent à Bonzaye, ça ?
                      Tiens à propos de bois, degastro-Dr-slump gastronomie, et de musique, vous connaissez le haut-bois ? éh bin on en a fait une distinction pour les gargotes et cantines à deux balles !
                      Le seul truc, c’est que c’est du bidon, car on sait tous que « le label hautbois d’or », ment !

                      Bon, OK, c’est dimanche matin, on se détend un peu … 😉

                    6. albundy17

                      sam player 26 juin 2016, 7 h 25 min

                      Sauf de la main gauche, qui donne le sentiment que c’est quelqu’un d’autre

                    7. Bonsaï

                      Bref, pour ce premier week-end d’été nous aurons eu la Belle du Poitou et la Belle du Tout Poids comme figures de proue…

  5. Adrien

    « (…) la Centrale d’achat du transport public (CATP) vient d’actualiser son étude comparative sur les différentes motorisations de bus. Ce benchmark montre des écarts très significatifs en termes de coût global (acquisition, exploitation et maintenance). Par exemple, pour un véhicule standard de 12 mètres avec un niveau d’équipement identique, la CATP estime le surcoût par rapport au diesel à 8% pour le GNV, 34% pour l’hybride, et entre 105% et 126 % pour l’électrique selon que les batteries sont achetées ou louées (..) » [in Mobilicités du 21 juin]

    C’est pas cher, c’est le Français qui paye (et en plus c’est l’ami Bolloré qui encaisse).

      1. Pheldge

        Vingt-cent mille ânes dans un pré, et cent vingt dans l’autre, combien cela fait-il d’oreilles ? élève Bonzaille, au hasard ?

              1. Jiff

                Non, la réponse, c’est 4 et 2; et la question, c’est: « Vincent mit l’âne dans un pré et s’en vint dans un autre, combien de pattes et d’oreilles ? » (évidemment, ça perd tout son sel à l’écriture 🙂

                1. albundy17

                  La question de Pheldge ne portait que sur le nombre d’oreilles, la réponse est donc 4, et non 2 comme vous l’affirmez

                1. Pheldge

                  Ou rode désordre ? ou vé gaign’ bèzman ? 😉 (ai-je vraiment besoin de traduire ? ah, si : « bèzman » est un faux ami, comprendre « histoires, problèmes … » , et « roder » = chercher 🙂

                  1. Aristarkke

                    Ben, il vaudrait mieux que tu traduises parce qu’ à moins de deux jours de la déchéance l’ échéance, beaucoup, à lire ces borborygmes écrits, ont de plus en plus de doutes sur ton état réel…. 😕

                    1. Bonsaï

                      Moi j’ai compris : il veut me faire le baise-main mais c’ est un grand timide, comme chacun sait. Par conséquent, il fait appel à une traduction issue de sa culture de lecteur de bandes dessinées : suisse, bèzman
                      Tout cela dans le but non équivoque de me rappeler une certaine date !

                    2. Pheldge

                      Bon, à la demande générale, « vous (me) cherchez des crosses ? » puisque le terme « zoreille » en créole réunionnais désigne les métros, j’en ai conclu à un clin d’oeil provocateur de BDC , et lui ai donc répondu avec humour et délicatesse !

                    1. MCA

                      Pheldge – 25 juin 2016, 17 h 12 min

                      Et connais-tu l’origine de l’appellation « zoreille »?

                      J’ai la version antillaise qui est assez amusante.

                    2. Pheldge

                      MCA, j’ai un pe vécu en Guadeloupe dans les années 80 et le terme n’était pas du tout utilisé, voire inconnu … alors je suis bien curieux de connaître la version caraïbéenne ! Mais il est vrai que les antillais dans leur grande sagesse empreinte de modestie prétendent à eux seuls représenter sinon tout l’outre-mer , du moins la « créolité » (ou -tude )

                    3. Jiff

                      @Pheldge – 26 juin 2016, 3 h 54 min

                      Étonnant, parce que moi j’y étais en 85 et le terme y était hyper-connu.

                    4. Pheldge

                      je me souviens en 81 lors des évènements , d’avoir vu des graffitis « Fwansé déwo » mais pas une fois « Zoreille etc … ». Après, ma « réunionnitude » biaise certainement mon souvenir 😉

  6. Higgins

    Cette personne est une catastrophe, une vraie, à elle toute seule. Le pire est qu’elle se croit intelligente et indispensable. Je rappelle qu’elle a émis l’idée de présider ce pays. On voit déjà ce que ça donne avec son ex. J’imagine donc pire si elle avait été élue.
    Je passe régulièrement par Cerizay en voiture. Avant, Cerizay, c’était Heuliez et réciproquement. La plus grosse parti des installations semble avoir été reprise mais la chute a été rude. Surtout que les Deux-Sèvres, comme la majorité de l’ex- région Poitou-Charentes, ne brillent pas pas une économie flamboyante.

        1. Jordan C Black-Mohr

          Si c’est un handi-bac, peut-on dire que c’est un bac à légumes?
          (sachant que le plus dur à bouffer dans le légume c’est le fauteuil, tout ça tout ça…)

      1. BDC

        Oui d’accord avec V. Benard : ça rejoint les prophéties d’Hayek malheureusement : plus les peuples rejettent le machin, plus les apparatchiks remettent une couche anti-démocratique pour les contraindre violemment, espérons qu’on se trompe.

        1. Caton

          Rien n’est encore fait. L’UE va exiger un deuxième vote, puis un troisième si le deuxième ne sonne toujours pas le bon résultat. Comme d’habitude.

          1. BDC

            Oui, c’est normal puisque le peuple n’a pas compris les enjeux, il faut tout réexpliquer, et refaire le vote jusqu’à ce que les électeurs aient compris ☺️. Mais là ça commence à se voir toutes les manigances et ça fait beaucoup, Asselineau avait même prédit un coup à la Anna Lindh, avant l’assassinat de Jo Cox, à croire qu’il avait des sources ou qu’il y a participé, MDR !

            1. Jiff

              « à croire qu’il avait des sources »

              C’était pour le moins très prévisible, il suffit de regarder un peu le passé pour s’en rendre compte – il-y-en-a même qui sont allés jusqu’à éliminer un président…

        2. Royaumont

          Pour abonder en ce sens, il suffit de lire la déclaration de Hollande de ce jour.
          « Vous trouvez que l’Europe ne fonctionne pas ? On va vous en donner plus… »

          1. Voilà : tout se déroule comme prévu, on va en bouffer encore plus. Et comme ils sont cons comme des balais, qu’ils ont peur du peuple, ça va forcément se terminer très bien.

                  1. BDC

                    Rhhhoooo Albundy, j’étais sérieuse pour une fois, je parlais de mon idole Hayek et de sa Route de la servitude. (et « celle-là », c’était NVB, juste au cas où…)

              1. Royaumont

                On nous ressort les mêmes rengaines à chaque fois. Pour redonner confiance, il faudrait qu’ils changent d’idéologie et de méthode.
                Ça n’en prend pas le chemin.

              1. Dr Slump

                Ah quand même, je me disais: ils sont tous tombés sur la tête ici ou quoi? Pendant que le drame se produit, les céziens parlent de bus électrique et de mairies écologiques??

                Parce qu’enfin, mince quoi ! Cétaffreux! Cétorible! Cétérible! C’est la fin de l’Euhropeuh! Que dis-je, la fin du monde! L’apocalypse! Le big crunch qui va écraser tout le cosmos dans l’ombre d’un point final ! Même que c’est Libé qui l’a dit: la gravité de la situation ne permet pas ce genre de petites plaisanteries, capisce? Et la gueule d’enterrement des speakerins/speakers à la télé annonce la guerre, m’sieur-dame! Le monde civilisé va devoir se battre contre le libéralisme obscurantiste extrémiste de tout ces rosbifs qu’ont rien compris aux bisous et aux câlins collectivistes.

                Et donc, l’UE va déclarer la guerre aux britons. Ces brutes épaisses mangeuses de gelée en poudre et de panse de brebis farcie à la menthe vont devoir donner du sang et des larmes pour cet affront ouvertement négationniste, et tout le Landerneau politico-médiatico-medrano français va battre le tambour républicain jusque dans les campagnes les plus reculées pour nous appeler aux armes contre le lâcheur, le traître, l’égoïste anglais. Je rigole, je plaisante, mais en fait, non. Ca va exactement se passer comme ça.

                J’espère juste que la Gascogne sera épargnée par le passage de la garde. Merde quoi, si les gascons s’y mettent, alors tout est fichu!

            1. Jiff

              « ça va forcément se terminer très bien. »

              D’autant mieux que toute cette faune passe son temps à distiller son venin contre « le populisme », sans jamais se poser aucune question sur l’origine de la montée en charge du phénomène – qui, bien souvent, relève plutôt du souverainisme; mais comme ce sont les rois de l’approximation et qu’eux seuls détiennent la vérité vraie…

    1. Bonsaï

      Il a déjà émis une remarque à ce propos tôt ce matin :

      h16 24 juin 2016, 9 h 14 min
      Moui alors je ne me réjouirais pas trop vite parce que très concrètement, on va assister à une poussée de nationalisme partout en Europe et que les dernières fois, ça ne s’est pas passé de façon très bisou.

      1. Royaumont

        Ça ne va pas bien se passer, c’est plus que probable. Mais vu comme la situation était dégradée, il fallait que quelque chose change. Ça va tanguer, mais c’est malgré tout préférable à ce processus de mort lente dans lequel nous sommes englués.

      1. albundy17

        Qu’il a dit…

        En général ce suppôsitoire de Satan annonce le contraire de ce qu’il fomente.

        A moins qu’il ne se dise que sa technique est découverte, et annonce ce qu’il va faire pour que les gens fasse le contraire et que finalement il fasse le contraire de ce qu’il avait dit. Mais ça peu être l’inverse.

        En tout cas je m’était bien marré quand, ivre de sterling il s’était fait ébouillanté par le sme

        1. sam player

          « A moins qu’il ne se dise que sa technique est découverte, et annonce ce qu’il va faire pour que les gens fasse le contraire et que finalement il fasse le contraire de ce qu’il avait dit. Mais ça peu être l’inverse. »

          On dirait mon ex-femme !

          1. albundy17

            Oui, pour perdre les gains peu de temps après, je ne me rappelle plus avec quelle monnaie et enfin se prendre la raclée contre le sme.

            M’enfin, la race des poires étant intarissable, comme disait madoff, ses délits d’initiés ne refroidissent pas les gens de mettre du pognon dans ses fouilles.

            1. Peste et coryza

              Faut dire que ces clients sont des mous… Ou alors, il les choisit bien.
              Un type suffisamment puissant pourraient s’énerver d’avoir perdu son blé, et lui envoyer quelques patibulaires récupérer l’argent…
              https://www.youtube.com/watch?v=3ZzAS53gcDg

              Il y en a qui se sont fait « suicider » pour moins que ça sous Roosevelt.

  7. Kazar

    C’est le début de la fin pour les Royal et autres stupides dirigeants qui méprisent le peuple et ne pensent qu’à une chose, cramer le pognon des autres. Ils n’ont rien compris, l’identité passe avant l’économie. Ça va leur faire tout drôle quand ils se feront virer et qu’il n’y aura plus de pognon pour les payer à faire stupidité sur bêtise, pour rester poli.

    1. Deres

      Au pire pour eux, ils ont leurs retraites variés et cumulatives garanties par l’Etat. Et vu leur carnet d’adresse, ils sont certains d’avoir en plus un placard doré qui leur payent leurs faux frais (transport, secrétariat, informatique, petit personnel, …) et leur permettent de continuer à cultiver leur réseau.

      J’ajoute que tout nouvel arrivant au pouvoir à accès libre à ce magnifique pot de miel. Sanctionner son usage par ses prédécesseurs revient à se tirer dans le pied en s’interdisant de l’utiliser. Et comme tout nouvel arrivant au pouvoir a fait beaucoup de promesses de récompense pour en arriver là, il est impossible de se séparer de ce principal moyen de rétribution des soutiens.

    2. Royaumont

      En parlant d’identité, qui a joué un rôle majeur dans la campagne du Brexit, j’ai trouvé cela dans l’article « droit du sol » de wikipedia.

      La loi du n° 2016-274 du 7 mars 201614 relative au droit des étrangers en France votée après deux ans de travail législatif, élargit par son article 59 l’accès à la nationalité française par le droit du sol, en ouvrant la nationalité française à leur majorité, aux personnes vivant sur le territoire français « depuis l’âge de six ans et ayant suivi leur scolarité obligatoire en France lorsqu’elles ont un frère ou une sœur ayant acquis la nationalité française. » Selon le juriste Alexis Théas, cette loi introduit une innovation dans le droit français. Elle créé « une nouvelle forme d’acquisition de la nationalité française, un droit du sol dérivé, indirect, transmis par le lien de fratrie, qui ne nécessite pas d’être né sur le territoire français, mais d’avoir un frère ou sœur devenu lui-même français par le droit du sol. »

      Ils ne s’en sont pas vantés, il y a 3 mois…

      1. Deres

        La suite consiste à changer l’âge de 6 ans et des circulaires de demande de souplesse dans la vérification de la scolarité obligatoire.
        Et à donner la nationalité aux heureux parents bien entendu.
        En France, le crime paie, c’est marqué dans la loi !

      2. albundy17

        « qui a joué un rôle majeur dans la campagne du Brexit »

        Et pourtant ils ne sont pas schengen. Maintenant qu’ils ne font plus partie de l’ue, on va pouvoir ouvrir les vannes a calais :mrgeen:

        1. sam player

          La frontière actuelle entre l’Angleterre et la France est à Calais. Pour faire peur aux brexiteurs pendant la campagne ils ont été jusqu’à dire que la frontière serait déplacée en Angleterre en plein milieu des terres.

          1. Bonsaï

            Les notables français tout affolés répètent comme des perroquets : A Douvres, la frontière anglaise est à Douvres et pas à Calais !
            C’est énervant d’avoir affaire à des insulaires (il n’y a qu’à voir le nôtre, on lui passe tout, il nous a jusqu’au trognon…).

                1. Jiff

                  « très féodal comme vision »

                  Il suffit de voir comment Londres, par exemple, fonctionne; on n’achète pas une maison, on paye un bail amphytéotique de NN ans – si ça n’est pas féodal comme fonctionnement de base…

  8. AshenNedra

    J’ai beaucoup ri. Merci!
    Je crois que le Gif. de Ségolène et de la pluie de billets est dans mon top 3 des gifs parlants, incisifs et rigolos, toutes catégories confondues.

  9. JiJiBé

    « La Dame aux Caméras », notre Marguerite Cassepied à nous, la Castafiore du Poitou.
    – Ah! je ris de me voir si bête en ce miroir, est-ce toi Marguerite, est-ce toi ?

    1. Jiff

      « la Castafiore du Poitou. »

      Laisser dire cela, ça serait insulter la mémoire de Ch. Gounod; disons plutôt la grignou des sprinklers à pognon gratuit.

  10. Bonsaï

    Moi, je ne sais pas pourquoi je la trouve vaillante, toujours prête à monter au front. Certes, elle peut agacer, mais quelle inventivité, quelle forte tête et quel œil bleu pétillant…
    Ne serait-elle pas un peu bretonne ?

  11. Bonsaï

    A propos de bretons, il me semble qu’il y a de plus en plus de raids pirates sur ce site. Tout à l’heure pour moi qui revenait d’un petit tour sur Google news, plus trace de Hashtable ni dans mes favoris, ni même en essayant par Google ! J’ai dû tout éteindre, Wifi et ordi pour rebooter.
    C’est peut-être de l’humour british ?

      1. Jiff

        Vu la tenue du tissu de carbone, les fabricants vont capoter vite fait (mais bon, dans le contexte évoqué, ça reste « normal » ;-p)

    1. Calvin

      Mauvaise traduction de low carb, qui n’a rien à voir, c’est un régime pauvre en glucides.
      Ces gens parlent un sabir qu’ils ne comprennent même pas.

  12. scaletrans

    Dans le temps, il y avait les trolleybus. Une ligne simple à installer et pas de batteries à recharger, à changer et à polluer. Bref…
    Enfin je remarque que Monseigneur est particulièrement bon lorsqu’il parle de notre Ségolienne à nous.

    1. Caton

      Le problème avec le trolleybus c’est qu’il cohabite très bien avec les voitures. Alors qu’un tram enlève deux ou trois voies de circulation, crée de sacrés embouteillages en supprimant les souterrains éventuels et pessimise en général les conditions de circulation afin d’ôter aux citoyens contribuables le goût de la mobilité individuelle. C’est nettement plus pastèque écologique le tram…

      1. sam player

        Oui pour les voies supprimées mais c’est une histoire d’aménagement urbain très mal planifié. Dans des villes comme Melbourne (AUS) les avenues font 50 mètres de large, donc ça aide.
        Un truc assez original d’ailleurs… je vous le mets en video : the right turn from left ou the famous Melbourne CBD Hook turn ! (pour ne pas couper la voie du tram)

        1. Laurent

          Aménagement urbain est très bien planifié. Le premier objectif du tram c’est de pourrir la vie des automobilistes parce que la voiture « c’est mal ». Le deuxième est de monter que des élus sa sert à quelques chose. Le troisième c’est de fournit du travail à toute une palanquer de fonctionnaire et à des entreprises « amies ». le quatrième est de transporter à un prix très bas de passagers qui utilisaient déjà les transport en commun mais avec un outil 10 fois plus cher qu’avant ce qui s’apparente donc à un achat de bulletin de vote.

          1. Jiff

            Non, j’avais posé la question à un pote qui se trouvait chez les verts (il s’est barré en les traitant de fous depuis) lorsqu’il s’était agit d’installer des transports en commun à Angers, en évoquant les bus électriques à pantographes de Grenoble; eh bien, à ma grande surprise, ça coûte plus cher en exploitation que le tram.
            L’investissement de base est plus bas, mais au bout de (je crois) 21-22 ans, c’était le tram qui gagnait.

      2. Aristarkke

        Vous oubliez de citer , dans les méfaits des tramways, la suppression de nombreuses possibilités de tourner à gauche. Cela reporte cette part de la circulation sur quelques endroits névralgiques vite encombrés puisque s’ y concentre cette part de la circulation…
        Voir les difficultés engendrées sur les boulevards des Maréchaux avant/après le tramway…

  13. albundy17

    Enfin, comme l’indique le titre du jour, le programme soces nous permet effectivement de compter les jours d’heuliez:

    Quand ça marche, on taxe, si ça bouge encore, on réglemente, quand ça agonise on subventionne.

  14. xavier2cv

    Heuliez bus et les pressions politique, je copie ici un texte trouvé sur le web (http://www.slate.fr/story/21741/heuliez-orphelin-autobus) : ou comment sous la pression de l’Etat au début des années 80 (notamment sous la pression de Fiterman, ministre des Transport de Mitterrand), Heuliez dut rompre une alliance prometteuse avec Mercedes Benz (il introduisait en France avec 15 ans d’avance les bus a plancher plats) parce-qu’elle faisait de l’ombre au concurrent nationalisé RVI, puis s’associer à la demande pressante de l’Etat avec RVI, qui le laisse tomber (quasi faillite a l’époque)10 ans plus tard, et le jette dans les bras d’Iveco (qui finira par racheter RVI Bus)…

  15. Deres

    Au contraire, je trouve que Ségolène apprend de ses erreurs. Elle avait mené une politique de l’offre avec l’argent public en subventionnant des véhicules sans demande. Comme cela a échoué, elle complète maintenant avec une politique de la demande toujours sur argent public. Avant, n’étant pas ministre, son action sur la demande était trop limité car se limitant au budget de la région. Maintenant, elle peut forcer tous le pays à acheter les produits qu’elle a elle même poussé à créer. C’est le genre de prévision auto-réalisatrice dont les politique adorent se vanter. Dans un an, elle se vantera de l’explosion du nombre de véhicule électrique dont elle était une pionnière alors que dans les faits c’est elle qui les achète, pousse à les acheter ou même force à les acheter !

    1. Jiff

      Je pense que quand le taulier évoquait un Golgoth, il avait plutôt dans l’esprit que dans le Golgoth tout est bon, sauf la tête…

  16. JiJiBé

    « Au contraire, je trouve que Ségolène apprend de ses erreurs »

    Vous êtes bien aimable à son endroit*.

    Elle EST une erreur !

    *Pour l’envers tourner la page

  17. JiJiBé

    Un mien ami, amoureux ou l’esprit mal tourné, trouve qu’elle ressemble à une poule.

    Croupion en arrière garde, elle marche comme une poule.
    Les yeux sont placés latéralement, ce qui limite la vision.
    Elle pond tout et n’importe quoi à une fréquence défiant la raison.
    L’ergot solidement envasé dans n’importe quel bourbier – pourvu que la bouffe soit régulière et qu’importe le poulailler – est capable de caqueter indéfiniment entre deux nouvelles couvaisons.

    Mais comme elle l’inspire se croit obligé régulèrement de fredonner :

    « Viens, Poupoule !, Viens, Poupoule ! viens !
    Quand j’entends tes chansons
    Ca me rend tout polisson »
    _________________________________

    Et là je dis non ! Fanfoué passe moi ton calibre 12 à canons superposés…Poule !!
    (Oui parce que après le Brexit on ne dit plus Pull)

  18. Lambda expression

    HS mais je peux pas m’en empêcher.
    Au sujet du brexit, l’heure est grave, notre président est à la manoeuvre:

    « Plus tôt, il(le président) avait présidé une réunion ministérielle de crise à l’Elysée, à laquelle participaient Jean-Marc Ayrault (Affaires étrangères), Harlem Désir (Affaires européennes), Michel Sapin (Finances) et le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, le Français Pierre Moscovici. » (Les echos)

    Heu…….sniff….. burp ! Mouahahah ah !

    We are safe ! Yes , we are!

  19. sam player

    HS
    Des dizaines de milliers de Londoniens réclament leur indépendance pour rester dans l’UE. Alors que 60% des Londoniens ont voté pour le maintien du Royaume-Uni dans l’UE, plus de 40.000 personnes ont signé une pétition pour réclamer que la capitale britannique obtienne son indépendance et reste dans l’Union européenne. Cette pétition, sur le site change.org, appelle le maire de Londres Sadiq Khan à «déclarer Londres indépendante du Royaume-Uni et poser sa candidature pour rejoindre l’UE».

    1. albundy17

      Oui, il y a aussi l’irlande qui veut se rapprocher de son autre morceau occupé pour retrouver son indépendance et rejoindre l’UE, c’est le moment de les annexer, ça passerait mieux qu’en crimée

  20. sam player

    Attention c’est du lourd

    Pour Bartolone, le « néo-libéralisme » d’inspiration anglaise est à « l’origine du rejet de l’Europe »
    Les Britanniques quittent une Europe qu’ils « ont contribué à façonner » avec le néo-libéralisme, qui est « bien souvent à l’origine du rejet de l’Europe », a déclaré ce vendredi le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, à sa sortie de l’Elysée, y voyant une « nouvelle page qui s’ouvre ».

    « Ils ont décidé de quitter une Europe qu’ils avaient contribué à façonner, parce qu’il est vrai que le néo-libéralisme, qui est bien souvent à l’origine du rejet de l’Europe par un certain nombre de nos compatriotes, a été largement influencé par la volonté ou la culture économique et sociale de nos amis anglais », a commenté le responsable socialiste devant la presse.

    « Aujourd’hui, trop souvent nos compatriotes ont l’impression que c’est le fait d’avoir ouvert les portes et les fenêtres en grand dans le cadre de la mondialisation qui a conduit à la paupérisation de l’Europe, à l’affaiblissement de ses services publics », a-t-il développé. Pour Claude Bartolone, il s’agit de montrer « qu’il y a la possibilité de répondre aux inquiétudes qui peuvent exister, aux besoins de sécurité (…) et aux besoins d’une Europe sociale qui sait à la fois se protéger, investir dans sa jeunesse, investir dans l’avenir ».
    ______
    Résumé : les anglais quittent l’europe car elle ressemble à ce qu’ils voulaient.

      1. BDC

        Ça peut se tenir si on tient compte d’un clivage entre les « élites » et le peuple, mais en est-il seulement conscient, lui, de sa propre déconnection ?

      2. Jiff

        La solution sera sans nul doute celle évoquée plus haut vis-à-vis de l’europe par Grotoumou 1er: plus d’europe en général, et plus d’état en particulier; le tout conduisant à l’équation préférée du taulier:
        + europe + état = CPEF

    1. albundy17

      Finalement, il n’existe aucun médicament, a part éventuellement 2.59 gr de Pb en injection.

      Comme disait H16, on va en bouffer jusqu’à plus soif, un ramassis de gauchiard va finir les derniers épis comme les sauterelles de la 8eme plaie.

      Et don bartho sera toujours là, comme le copain du python balka.

      Pourquoi s’en priverait ils d’ailleurs.

      RPS, tu devrait envisager un autre continent, non ?

      1. René-Pierre Samary

        J’irais bien sur la lune, si Pheldge n’occupait déjà le terrain.
        Mais, renseignements pris, et confirmés par les intéressés (à nos petits sousous), l’exemption d’IR au Portugal pour les retraités non-résidents est bel et bien réelle. Pourquoi s’en priver ?

        1. MCA

          « l’exemption d’IR au Portugal pour les retraités »

          A condition d’y séjourner au moins 6 mois par an (l’histoire ne dit pas s’ils doivent être consécutifs), de faire la demande d’exemption au fisc français et attention au flicage.

          1. andré

            Le Portugal, c’est sympa, mais la morue en plat principal, c’est lassant , surtout accompagnée de vinho verde, faut aimer le vinho verde, moi je préfère le Pauillac, et l’entrecôte, quitte à payer pas mal de taxes.

            1. Jiff

              Heu andré, le Portugal, c’est l’europe, donc, pas de problème pour importer votre Pauillac; quant’à l’entrecôte, la barbaque française à un certain nombre de trains de retard question qualités gustatives…

    2. Dr Slump

      Ok pour l’incohérence, qui reste habituelle et maintenant tout à fait banale, mais le message principal, une nouvelle fois martelé, est toujours le même: célafôte au libéralisme. La suite n’est qu’un bredouillis brodé autour de cette idée, mère de tous les combats socialistes, collectivistes, et dont forcément, européistes.

      Et donc, si t’avais lu ma prophétie plus haut, indigne padawan que tu es, tu aurais eu la compréhension de ce phénomène bartolonesque que tu décris. Bon, c’est vendredi, je vais mettre ça sur le compte de la fatigue de fin de semaine. Pour ta peine, tu recopieras 20 fois mes vaticinations 😛

    3. Jiff

      Vraiment très lourd !
      Mais bon, avec Clo-Clo la Bartoche, on a l’habitude d’un flux plus ou moins continu d’énormités (avec les autres aussi, d’ailleurs…)
      Le pire, c’est qu’une frange de la population boive ça cul sec et sans filtrage.

    1. Dr Slump

      Je pense que ce sera d’abord Hollanxit, version François. En frogland on ne sait pas voir plus loin que ça à ce stade.

      1. Les Charcuteries Olo

        Oui. Et tant qu’a prévoir une vue raccourcie, qu’elle soit également bien dégagée et finement tranchée derrière les oreilles..

  21. Jiff

    Ahhh, depuis 10-15 jours, je trouvais que le taulier se ramolissait un poil, je me demandais même s’il n’avait pas rencontré une fidèle gastro, embauché un mauvais nègre ou un autre truc moche; mais là, il nous l’a servi avec verve, acidité et alacrité ! 🙂

  22. Aristarkke

    Il y a au moins une chose constatable, c’est que les instituts anglais de sondages et autres enquêtes d’ opinions, n’ ont rien vu venir (à moins qu’ils l’ aient gardé pour eux en raison des primes versées pour la berlue. Je sais, j’ai tendance à être complotiste…)

    1. Dr Slump

      C’est marrant, les sondages donnent souvent des résultats qui vont dans le sens du poil, euh, du vent, enfin, t’as compris quoi, dans le sens qui convient. Complotiste moi? Allez chiche, faisons des statistiques sur les résultat des sondages comparés avec les opinions défendues en majorité par « l’establishment », mmm?

      1. albundy17

        Les sondages devrait être interdit, et les élections anonymes, je parle ici des candidats, on ne devrait voter que pour des programmes, ils seraient enfin lus. 😀

        1. MCA

          Bof! comme les responsables des programmes ne sont pas tenus de les suivre, je ne vois pas de progrès dans cette méthode.

          La bonne question à se poser est : sur quels critères vote-t-on?

          mmmmm …. c’est dur de se regarder dans la glace, hein? :o))))

      2. René-Pierre Samary

        Les exemples abondent, en effet. A rapprocher de l’aveu d’instituts de sondage qui refusaient de travailler pour le FN. Monsieur Levy (pas Marc, pas Bernard-Henry), celui de Publicis, n’aimait pas se salir les doigts en fréquentant la bête immonde. La déontologie s’arrête là où commencent les convictions. La liberté de penser en fait les frais, mais l’on sait bien qu’il y a les bonnes libertés, et les mauvaises. Comme au temps des religions triomphantes, il suffit de dire le mal pour pouvoir allumer le bûcher. Gouverner les esprits, c’est cela, la puissance.

    2. brigitte

      Harry, ce n’est pas la première fois en Angleterre qu’ils se bananent avec les sondages. Déjà avec les législatives de 2015… ils annonçaient un gouvernement minoritaire… et bam… majorité absolue…

      1. albundy17

        Moui, pas besoin d’aller en angleterre pour constater que les instituts de sondages se plantent bien régulièrement partout

        1. brigitte

          Dans les élections nationales, non rarement, et pas du tout sur les 2èmes tours même avec des 51/49, ce qui est assez remarquable.
          Sur les 1ers tours, il y a une imprécision telle dans les mesures (due au nombre de candidats) que l’on ne peut pas parler d’erreur. Sauf en 2002 puisque ça concernait l’ordre des 2ème et 3ème.

  23. Bernard

    Je viens de lire l’article sur la piscine du Lambon.
    Encore un bel exemple de gaspillage.

    800 000,00 euros d’investissement.
    400 000,00 euros de fonctionnement en 10 ans.

    Le tout, revendu 12 000,00 euros à un alsacien qui a aussi été payé 109 000,00 pour le démontage.

    Cout total : 1 million d’euros pour un bassin en plastique de 20 mètres par 12 qui n’a presque jamais vu un pèlerin et qui n’a pratiquement jamais fonctionné (algue, pollution, etc) !!!!!!!!

    1. albundy17

      L’autre jour quelqu’un proposait de faire un état des taxes, la même chose pour ces « dérives » serait bon aussi, mais là encore, p’tin le boulot !

      Sinon, changez de calculante, selon vos chiffres nous en sommes à plus de 1.3 million

        1. Pheldge

          les calculatrices musicales des élus socialos sont redoutables, surtout celle accordée en clef de sol, qui est dévastatrice : éh oui, la clef de sol fait rhino, ! quant à la clé de fa … elle est à double usage, c’est la clé de fa, bi-us 😀

    2. andré

      un bassin plastic de 10*5 de bonne qualité, terrasse finie ça vaut maxi 35 à 40 K€. Y a visiblement du pognon qui est passé à la trappe. Mais bon soyons cool (presque tout le monde) trouve cela normal. Et puis la suite de l’histoire est tellement prévisible que ça en devient lassant, pot de vins à la construction, et je n’y aurai jamais pensé : pots de vins au démontage !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.