Politique française : comme un moment de désarroi…

Le mois de janvier est à moitié engagé, et, avec lui, les primaires de la Belle Gauche Populiste qui ont largement mobilisé la presse qui… Ah, tiens, non, finalement, tout le monde s’en fiche.

Il faut dire qu’il y a un peu de quoi.

Soyons lucides : il est assez difficile de s’enthousiasmer pour la brochette de perdants qu’on nous propose. Je dis « perdants », parce que tous portent la déroute sur eux : quand il y a bien une idée, leurs discours empestent la naphtaline, et pour le reste, c’est l’odeur d’ozone qui surnage nettement, caractéristique des photocopieurs qui tournent à plein régime.

Tout le monde, à commencer par les journalistes, s’est profondément ennuyé à regarder un premier « débat » qui ressemblait plus à une collection triste de monologues entre vieilles dames, dans un salon de thé à Dunkerque, un jour de semaine pluvieux. Le débat suivant, à peine plus animé, n’a pas semblé relever le niveau. Si le troisième est de la même trempe, le seul bruit qui pourrait le troubler sera, au mieux, celui de l’horloge comtoise qui égrainera les secondes ou, au pire, celui de la détonation du Colt 1911 que l’un ou l’autre socialiste se sera fourré dans la gorge pour en finir une fois pour toutes avant l’oubli définitif.

Et toujours à propos de suicide, la pudeur imposera d’oublier celui des chaînes qui doivent retransmettre cette purge intellectuelle où les âneries des uns et des autres ne sont même pas suffisamment drôles pour constituer une raison de regarder : à moins d’une téléréalitésation de ces débats où (exemple au hasard) Hamon tenterait une drague finaude sur Pinel pendant que Valls se battrait avec Peillon à main nue dans la boue, on peut raisonnablement douter que les chiffres d’audience décollent.

Pendant ce temps, le seul grumeau qui semble se détacher de ce potage fade reste Macron dont les médias sont toujours aussi amourachés. Le petit gars, qui a d’autant plus la niaque que ses vagues concurrents socialistes semblent en état de mort cérébrale, continue un parcours volontairement affiché comme tonitruant.

À tel point que, dans certains journaux, on en arrive à se demander si, quelque part, entre deux repas plantureux et l’une ou l’autre manigance politique dont il a le secret (après tout, Hollande planterait bien Valls avec délectation), celui qui est encore Chef de l’État ne se déciderait pas à annoncer … son soutien à Macron. Ce n’est pas complètement surprenant puisque, finalement, plus le temps passe, plus Macron fait du Hollande dans le texte : absence de programme, pénurie d’idées claires, enfilade de petites phrases, succès presqu’entièrement médiatique et dont l’aspect artificiel n’échappe finalement qu’aux intoxiqués des meetings qu’il organise à grands frais.

L’alternative à peine plus solide consisterait se présenter tout de même, malgré tout, en dépit du reste et pour le Lulz. Mais franchement, personne n’oserait y croire. Ou presque.

En pratique, Macron est plutôt un candidat de centre-gauche, place qu’avait finalement prise Hollande en 2012 après son positionnement socialiste plus marqué en début de campagne. Et tout comme un Bayrou qui a toujours vendu de la tisane tiède (sans sucre, sans conservateur, sans édulcorant, sans vitamine, sans espoir), Macron, pour ratisser aussi large que possible, ne dit finalement rien qui puisse offrir un angle d’attaque.

À tel point que sur son site, on peine sincèrement à trouver une trace de propositions concrètes et chiffrées. On trouve, certes, une demi-douzaine de questions qui turlupinent le Juppé de Gauche, et cette affirmation, faussement rassurante :

« À toutes ces questions, nous devons apporter des réponses neuves. »

Des réponses neuves, ou pas, ce serait chouette, en effet. Mais pas sur le site En Marche (ou alors bien planquées hors de portée de l’internaute lambda). En fait, ces « réponses » sont plus ou moins trouvables dans les entretiens journalistiques, réunions politiques, grands barouds médiatiques et autres résumés synthétiques qu’on trouve un peu partout sur le Web. Pratique : personne n’a alors à tenir de liste de ces propositions claires. Pratique : personne ne pourra tenter de voir s’il y a variation d’un jour à l’autre. Pratique : personne ne saura s’il s’était vraiment engagé sur ceci ou son contraire, ou s’il s’agissait seulement d’une proposition éphémère. En terme de solide, concret, bien délimité, il n’y a rien, absolument rien.

En revanche, à l’instar du site, des grandes et belles phrases d’énarque, creuses et toute pleine d’un souffle qu’on devine exclusivement composé d’air chaud, ça, on en trouve des brouettées bien remplies. Même le programme, les promesses, engagements et propositions de Hollande étaient au moins plus concrètes quand, en 2012, le rescapé des primaires socialistes de l’époque se lançait à l’assaut de l’Élysée.

Néanmoins, la proximité idéologique de Macron avec Hollande ne doit plus faire de doute. On comprend pourquoi le second a suffisamment apprécié le premier pour lui mettre le pied à l’étrier et ô combien sa démission et sa candidature ont dû l’irriter. À présent, si ce soutien de Hollande à Macron n’apparaît pas illogique, il comporte un très gros risque, autant pour Macron que pour tous les petits grouillots socialistes qui tentent actuellement de se faire une place sous les spots médiatiques. En effet, dès que ce soutient devient clair, affiché et actif, ce petit monde est instantanément plongé dans une mouise épaisse et gluante puisqu’il aurait à la fois le pouvoir magique de détourner le peu d’attention médiatique des candidats officiels actuels et de signer l’arrêt de mort de Macron, devenant le digne successeur d’un président parfaitement détesté. Vengeance calculée de Hollande ?

Pendant ce temps et de l’autre côté, à droite, Fillon a décidé de saboter sa campagne en revenant petit à petit sur tout ce qui aurait pu constituer une vraie nouveauté ou une démonstration de courage : ayant utilisé la primaire de droite comme un premier tour, il tente à présent de recentrer son discours pour tenter de gagner de nouveaux partisans. Ce faisant, il dilue passablement une soupe déjà peu épaisse, et risque fort de ne rien gagner dans l’opération.

Autrement dit, pendant que la gauche s’éparpille avec un nombre de candidats ingérables au parfum de losers absolument inamovible, la droite s’enfonce dans le consensus le plus mou dont on fait les défaites les plus amères.

En définitive, on a d’un côté des candidats sans programmes et de l’autre, un candidat qui a passé le sien, déjà pas bien gros, au broyeur de la bien-pensance. Ne reste que les chapelets de saucisses collectivistes de Vladimir Ilitch Mélenchon ou de Marxine Le Pen, dont on sait déjà qu’appliqués, ils propulseraient le pays sur les routes rebondissantes déjà empruntées par le Venezuela, le Zimbabwe, Cuba ou d’autres paradis sociaux-nationalistes rigolos.

On ne peut qu’être empli de désarroi devant un tel vide d’idées, ou, pire encore, le recyclage tambour battant de toutes les vieilles lunes collectivistes, sociales-démocrates ou carrément fascistes qui ont, toutes, largement prouvé leur nocivité. C’est consternant.

En mai 2017, les électeurs vont avoir bien du mal à choisir devant une telle catastrophe politique prévisible puisqu’à ce moment, la France s’apprêtera donc à choisir le successeur du plus mauvais président de toute son histoire. Aussi incroyable que cela puisse paraître, on peut raisonnablement penser, devant le constat effrayant du vide intellectuel qui règne maintenant sur tout l’échiquier politique, que celui qui sera désigné sera peut-être pire que celui qui s’en va.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires208

    1. Higgins

      Oui, comme le « t » en trop dans « … son soutient à Macron. » Bon, je fais également des fôtes (manque de relecture généralement) alors je ne vais pas jouer les père-la-vertu mais celles-ci se voient vraiment.

      1. Aristarkke

        Dunkirk est le nom pour les Anglais. Duinkerken est celui pour les Flamands…
        Je vois où le Patron veut en venir : Commencer à Dunkerque et finir à Tamanrasset Perpignan…

  1. Le Gnôme

    Le soutien de Hollande à Macron, s’il est avéré, ne va pas rendre service à celui-ci.

    Niveau candidat, nous n’aurons droit qu’à l’eau tiède du centrisme mou, qu’on appelait autrefois le marais, lieu souvent putride et ressemblant à un cloaque bourbeux dans lequel on ne peut que s’enliser.

            1. Lark on the Wing

              hmmm…. je pense que le trait d’esprit de M. Stark était très subtilement vicelard, et n’avait que peu à voir avec la BD….

              1. Pheldge

                Il sous-entendait (à son âge faut pas s’étonner, il est sourdingue ) le « Marais salant salace », notre Papet libidineux 😉

  2. Aristarkke

    Le résumé du programme de tous ces gauchos, c’est encore plus de dépenses de clientélisme sans même avoir le souci d’envisager la monstruosité des sommes mises en jeu…. Voir le RU à la mode Hamon…

    1. Aristarkke

      Le budget de dépenses 2016 était de 409,9 Md€ (finale de somme façon grande distribution) et le projet Hamon y ajouterait de l’ ordre de 300 Md€. Même en reprenant certaines sommes incluses dans l’actuel budget, le surcout correspondrait à un minimum de 50% d’ augmentation…
      Une paille…

          1. Lark on the Wing

            J’ai regardé qq secondes d’un débat où passait H : c’est Gerra, je crois qui parlait de sa tête de Serial Killer… hé ben, je dirais qu’il n’a pas tapé loin… Je croiserais ce type dans une forêt nocturne, je sortirais le sabre, par précaution….

  3. Calvin

    (celui qui est encore Chef de l’État ne se déciderait pas à annoncer … son soutienT à Macron. – le thé de soutient me semble de trop. À ta sans T, H)

  4. Higgins

    Pour définir ces pseudo-débats, je dirai simplement que c’est du vide entouré de néant ou alors l’inverse.Je ne pense pas un seul instant qu’un seul de ces acteurs aient une quelconque vision d’avenir pour ce pays par contre, ils ont tous les dents qui rayent le parquet, la palme revenant dans ce domaine à Manolito.

  5. Bonsaï

    Déjà que ce pseudo débat ayant été par erreur annoncé pour 20 h. 30, il était déjà bien entamé lorsque je l’ai retrouvé sur BFM TV & Co. et je dois dire que c’était à pleurer !
    Ce qu’ils ont réussi à faire de Montebourg… un zombie à la chevelure grisonnante qui s’exprimait calmement, tristement et sans emphase…
    Une pitié.

    1. Val

      @bonsaï à leur décharge , arriver à faire qq chose de Montebourg c était mission impossible. Si seulement il pouvait s auto détruire après lecture du message. ..
      Bon je dis ça je n ai ni ecoute ni regarde il faut qd même éviter de se faire du mal .

  6. Woodi

    Une synthèse qui, sans nous remonter le moral, exprime parfaitement la profonde sensation de malaise que l’on ressent tous à l’approche de la prochaine débâcle présidentielle. Quitter ce pays n’est plus une option.

  7. Higgins

    Le billet de Lupus est à lire: « Le mondialisme peaufine sa stratégie contre le populisme : celui-ci ayant révélé les souffrances des gens, il faut les soigner par plus de socialisme. Les peuples refusent le processus mondialiste et socialiste : il faut l’accentuer et l’accélérer pour leur bien. Du beau judo dialectique…. »(https://leblogalupus.com/2017/01/16/la-strategie-du-mondialisme-socialiste-face-au-populisme-toujours-plus-de-socialisme-mondialiste-pour-le-bien-des-peuples-par-pauline-mille/)

  8. René-Pierre Samary

    « (Fillon) tente à présent de recentrer son discours pour tenter de gagner de nouveaux partisans. »
    L’idée, n’est-ce pas, c’est d’arriver au second tour. Sans pour autant se renier. Exercice difficile, tant ce pays est vérolé par le socialimse.

    1. albundy17

      En restant sur son programme primaire, il était assuré du second tour, ses revirements successifs lui ont dors et déjà valu des défections vers mlp.

      Celle ci sera au second, pari gratuit

        1. albundy17

          « lui ont dors et déjà  »

          bizarre, je ne vois pas l’apostrophe 😀

          Vu le releveur de pari, je me fendrais d’une pizza et d’un rosé, a partager à la rochelle, gagnant dans les deux cas :mrgreen:

          1. albundy17

            la méluche au second tour ? j’y crois pas une milliseconde.

            lepen à 50.1 au premier tour si elle continue a se taire, parfois j’y pense. Vu la situation bien décrite ds le papier du jour, hollande pourrait sauver la situation. il n’est pas à une en reculade près

    2. Dr Slump

      Et c’est une grave erreur. Il devrait au contraire enfoncer le clou, en rajouter, parce que c’est ce que toute le monde attend: qu’un gars couillu, même crétin, mette de grands coups de pieds dans la fourmilière, qu’il dise M… aux syndicats qui ne perdent pas une occasion de lancer des menaces, et qu’il dise TA G… aux socialistes de gauche et de droite qui glapissent que son programme, houlala, il est vraiment trop brutal.

      Ses reculades sont un mauvais calcul, qui pourrait bien lui faire perdre ses élections. Bref, tout peut arriver, et même pire.

      1. Duff

        H16 est un peu sévère sur Fillon, il a reculé sur la sécu mais pour modifier une idée pas géniale au départ ensuite ce week-end il a été très clair avec tous les tocards sarkozystes. Aucun ajustement. Et qu’il cesse de fricoter avec Bayrou ou les centristes, leurs élus doivent s’arrimer à LR pour survivre, leurs électeurs passent chez Macron…

        En plus à force d’avoir tous les médias et candidats contre lui, il peut fort bien apparaître comme « anti-système » ce qui serait anachronique pour un député élu pour la première fois en 1981.

          1. sam player

            Chez Bourdin la semaine dernière il a fait un gloubiboulga de « on n’a pas été clair », « ceux qui nous ont rallié n’ont pas compris », « il faut réécrire le projet » pour finir par : j’ai retiré cette mesure et on va la réécrire en consultant les personnes concernées (médical etc…) et on aura une nouvelle mouture début février.

            Pourtant l’énoncé lors du débat de la primaire était TRES clair : grosses affections = sécu, petits bobos = mutuelles au choix ou auto-financement.

            1. sam player

              Perso je me suis fendu d’un mail à son équipe :

              Bonjour,

              M. FILLON, tenez votre ligne initiale svp.
              Si on avait voulu du mou on aurait voté pour Juppé.
              Merci.

                1. Duff

                  @sam je comprends, mais il dit que le système va dans le mur et le manque de médecins c’est aussi de manière déguisée – allez haut les cœurs en ce jour le plus morose de l’année paraît-il – de dénoncer le numerus clausus.

                  Je préfère qu’il zigzague sur la sécu et qu’il ne lâche rien sur les 35h, les fonctionnaires, les régimes spéciaux et sur la baisse de la fiscalité sur le capital.

                  Maintenant clairement, si c’est lui et pas Juppé qui semblait pourtant d’accord sur ces sujets mais prêt à lâcher du lest, c’est que ses électeurs ne veulent plus qu’on lâche 1cm sur ces questions. C’est d’ailleurs ce que j’ai écrit la semaine dernière ici ou peut être sur twitter, si Fillon lâche sur certains sujets alors il ne vaut mieux pas qu’il soit élu et que la France fasse faillite le plus vite possible.

                2. BDC

                  Si FF veut mieux rembourser les lunettes ça semble mal parti, chef ! C’est vraiiiment, mais alors vraiment pas une bonne idée, ou alors pour se faire élire, il n’y a certainement pas plus démagogique que le remboursement de lunettes, comme si ça devait être assuré ! Chef, on peut pas faire un tuto pour expliquer aux gens que c’est contreproductif ?

                  1. Duff

                    Pourquoi mieux rembourser les lunettes alors que les opticiens chargent la barque en fonction des niveaux de remboursement des mutuelles en fraudant ouvertement? Mauvais exemple. Les soins dentaires c’est bien plus intéressant.

                    1. albundy17

                       » Les soins dentaires c’est bien plus intéressant. »

                      Les dentistes aussi s’en foutent aussi plein les poches, mais ça aurait été un clin d’oeil à grosmou

                    2. Higgins

                      Je plussoie. Je reste impressionné du nombre de lunetier présent dans le centre de ma ville (au minimum 9 magasins sans compter ceux présents en périphérie). Comment peuvent-ils vivre de leur commerce, la municipalité ne semblant pas abriter une population de déficients visuels supérieure à la moyenne? Il y a là un loup que j’aimerai bien voir expliqué.

                    3. BDC

                      Bon, je vois qu’on est tous d’accord ici : mieux on rembourse les lunettes et plus elles deviennent chères : les mutuelles solvabilisent la demande. Que FF tombe dans le piège me déçoit, c’est quand même pas compliqué pour son électorat de comprendre ça !

                      Les prix des lunettes en France seraient les plus chers d’Europe
                      La France détiendrait la palme du pays le plus cher d’Europe (voir l’infographie) avec un budget moyen par Français de 75 €, de 50 % supérieur à la moyenne européenne. En fait, cette « moyenne » cache un budget annuel de 146 € pour les seules personnes équipées… Ce qui s’explique devant la facture, elle aussi « moyenne », d’une paire de lunettes en France : 470 € dont 205 € à la charge des consommateurs et même 445 € sans l’aide des complémentaires santé.

                      Selon Alain Bazot, cette situation s’explique par les « marges exorbitantes » que prennent les opticiens, soit… 233 € de marge brute (et 28 % de marge nette) afin de couvrir des « frais fixes trop élevés et des dépenses de marketing inconsidérées ».

                      Le président de l’UFC pointe une « croissance exponentielle » du nombre de magasins d’optique ouverts depuis une douzaine d’années : près de 4 000 sur les plus de 11 000 boutiques recensées l’année dernière. Du coup, chacune ne vend plus en moyenne que… 2,8 paires par jour. Ces dernières seront donc vendues plus cher pour absorber les coûts fixes du magasin.

                      L’action des mutuelles est cependant parfois critiquée, certains acteurs soulignant que ces dernières utilisent leur remboursement d’optique comme des produits d’appel et donc poussent à la consommation. Pour ces dernières, comme pour la Mutualité française citée par l’Agence France-Presse, « c’est exactement l’inverse ! Ce sont les opticiens qui disent “combien vous rembourse votre mutuelle ?” et qui vont au maximum. »

                      https://www.google.fr/amp/www.la-croix.com/amp/951920?client=safari

                    4. albundy17

                      « 2,8 paires par jour.  »

                      + 183 % de magasins par rapport au nombres de prescripteurs certes en manque, m’enfin leurs journées ne font que 24 heures.

                      Quand tu vois le ratio marge brute/net, y a un loup (sam va sans doute m’éclairer :mrgreen: )

                      Pis y a cette escalade de lunettes « gratos », quelle khomery ! La dernière fois, comme je n’avais pas besoin d’une troisième paire (sic), j’ai eu un papier pour refiler cette paire à un proche.

                      Vivement ça: maxisciences.com/vision/bientot-des-lentilles-de-contact-bioniques-pour-dire-adieu-a-vos-lunettes_art34884.html

                    5. sam player

                      « …sam va sans doute m’éclairer »

                      Y a un peu du flanc dans tout cela : les frais fixes (hors salaire) ressortent à 139 * 2.8 * 24 jours d’ouverture = 9341€ en moyenne HORS TAXE, c’est énorme (pour une moyenne)

                      Par contre le coût de la prestation à 48 * 2.8 * 24 donne 3225€ de salaire + charge… c’est la dèche !

                      Par contre je ne savais pas que la TVA sur les lunettes étaient de 20%… l’état est encore celui qui en fait le moins et qui se gave le plus.

                      Sinon leur coeff de vente (3.33) est correct.

                      60€ de frais de marketing ça doit être les royalties de la franchise et donc 15% ce qui est énorme mais logique vu qu’il n’y a que des réseaux de franchisés.

                      Par contre j’ai déjà vu des opticiens mutualistes et je ne pige pas trop l’article à ce niveau (réglementation) même si j’ai bien compris qu’ils ne peuvent pas faire un remboursement différent suivant les réseaux (l’état encore).
                      Est ce à croire que les clients ne regardent que le taux de remboursement tout comme ils ne regardent que le taux des promos ou des soldes dans les autres magasins au lieu de regarder le prix final payé ?

                      Pourtant il me semble bien que ça fait un moment que les remboursements des mutuelles pour l’optique se font en montant plafonné et non en pourcentage de la dépense.

                      Et alors en ayant de meilleurs prix de vente les mutuelles pourraient avoir un reste à charge moins important.

                      Dans le même genre et là il ne s’agit pas il me semble de réglementation les assurances commencent à en avoir ras le bol de CarGlass mais il semble que rien ne bouge : pourquoi ?

                      Dernièrement je m’étais enquis du prix de réparation d’un impact : ta tata ta ta tata 150€ chez CarGlass et 120€ chez France parebrise. Chez ce dernier, quand j’ai dit que j’étais au tiers (tous mes véhicules sont au tiers) le prix est descendu à 70€ et en payant de la main à la main au boss c’était 30€… uhm… et pour 5 minutes ça ne valait vraiment pas plus que ça.

                    1. albundy17

                      pas fou, ça tranche ces trucs ^^

                      D’ailleurs je ne vise jamais personne, on s’adapte tous aux systèmes en place, le pb est ailleurs, j’en veux même pas aux professionnels du chomedu, des allocs et des subventions diverses et variées, c’est pas eux qu’il faut éradiquer

                    2. Pheldge

                      « D’ailleurs je ne vise jamais personne … » , euh, Al, c’est plus Albundy, c’est Alzheimer qu’il faut t’appeler ! 😉

  9. Calc8

    @h16 : ortaugraf (A jeter après lecture)
    Dans « la pudeur imposera d’oublier celui des chaînes »,
    « celle des chaînes » ne serait pas mieux ?
    Merci.

  10. Patatrac

    « En mai 2017 (…) celui qui sera désigné sera peut-être pire que celui qui s’en va ». Ce n’est pas sans effroi que cette conclusion paraît presque inéluctable. Ce qui me paraît encore plus terrible est le constant recul du pays dans l’ensemble des études/classements/comparaisons internationales. Dernier en date, l’indice GTCI, Global Talent Competitiveness Index, où la France arrive 24ième.

  11. Serpico

    Ce billet de la vérité. Bien joué, je suis d’accord sur absolument tout et j’en étais arrivé aux mêmes conclusions.

    Les gens croyaient à un semi-Trump français en voyant Fillon. Mais je vois que la droite entière et lui en particulier n’ont strictement rien entendu à la dynamique qui a mené à Trump et au Brexit. Kappa

    Quant à la gauche, rien à ajouter sur ce que vous avez dit.

    Franchement, j’ai cru à une embellie avec, justement, Trump et le Brexit. Mais, encore une fois, vous concluez avec brio : c’est nul, ils sont tous excessivement mauvais et aucun candidat n’est pas terriblement vide et méprisant. Au point que même Hollande paraît correct à côté. Et Dieu sait qu’il est pas bon lui non plus.

    Bah. 5 ans de perdu en plus. Dommage, la France est tout de même un chouette pays.

  12. GG2

    Vous avez loupé le grand moment du jour avec Hamon concédant ce matin à la radio (sur le revenu universel) :

    « Dans un premier temps, ce revenu universel ne sera distribué qu’aux pauvres ».

    Socialisme et argent des autres !

    1. Calvin

      Il l’a vraiment dit ???

      Remarque, c’est pas faux :il y aura de plus en plus de pauvres, jusqu’à ce que le revenu universel devienne, finalement, universel, tout le monde devenant pauvre.

        1. bibi

          Mais le problème c’est que les pauvres importés ne veulent même rester car ce n’est en France qu’ils voulaient aller, d’ou un léger entassement à la frontière avec le Royaume-Uni.
          Si même les pauvres ne veulent plus rester en France et préfère se rendre dans un pays turbo-libéral rempli de perfides Albions, c’est qu’il y a quand même une grosse luciole dans le potage.

            1. bibi

              La purée c’est un plat de riche dans un pays socialiste vous rendez-vous compte que pour en préparer il faut avoir le même jour des patates, du beurre et du lait.

                1. Can-Eye

                  Non Sam, pour avoir la purée en flocons il faut au moins 2 usines turbo-capitalistes : une pour les flocons et une pour le sachet…

                  1. Pheldge

                    Médisant ! une suffit, Camarade, pour produire les flocons socialistes, démocrates et populaires, qui seront ensuite distribués à la population prolétaire , via les camions citernes de l’armée populaire socialiste de libération !
                    C’est pas bien de dire du mal comme ça, sans réfléchir, le socialisme, c’est beau !

    2. Aristarkke

      C’est exactement une dérive déjà envisagée ici et ailleurs dans les articles consacrés au RU que d’universel, on passe très vite à sélectif et que la prétendue simplification d’ allocations qu’il induirait, devienne en fait, une nouvelle strate compliquée de la redistribution…
      Ce qui montre bien que les soces n’ont aucune confiance dans l’effet de ponction des premiers revenus pour équilibrer le RU…
      Rappelons que selon leurs vues, tout le monde doit y gagner sans que personne paie, ce qui relègue le Père Noël au niveau des réalités les plus avérées… Il semblerait que déjà, il y a un gros problème (digne de Hou(e)stton pognon) avant même que d’avoir débuté…

      1. Dr Slump

        Le plus drôle, c’est qu’on Hamon déclare que le revenu universel ne le serait pas dès le début. Quelqu’un pour relever la connerie à la radio? Non?

          1. Lafayette

            il essaye de coller sa sauce dans la continuité des reformes a valls… mais ca reste dur a avaler.

            Une vie de robot menager… c est extraordinaire…

        1. Calvin

          Si Hamon perd la primaire, il pourra toujours toujours aller travailler dans la grande distribution (d’argent des autres). Pas comme vendeur mais cadre socialiste !

    1. MCA

      @canadien69 – 16 janvier 2017, 11 h 01 min

      Les français sont d’un tempérament joueur et les évènements à venir ont un petit goût de Titanic qui n’est pas pour nous déplaire! :o))))

      Je vous laisse, je retourne sur le pont car l’orchestre vient tout juste de commencer sa partition.

  13. PR CALGUÈS

    Suite aux supplications de ses groupies et de tout ce qui compte comme socialos-fidèles genre Ayrault, Hollande va beaucoup réfléchir et finalement se présenter en mars.
    Ah, ah. Tous niqués !!
    Ce moment sera grandiose et jubilatoire.

    1. lxy

      Oui, alors qu’il pourrait tranquillement profiter d’une retraite bien méritée voila qu’il il se prépare à faire le don de sa personne pour sauver la France.Nous avons notre Cincinnatus (ou notre Pétain)!

      Blaque à part j’ai toujours pensé que cet individu était un « pervers narcissque » (voir Melle Google)

      1. Bonsaï

        C’est surtout un grand épicurien et peut-être plus malin qu’on ne croit !
        On doit s’y faire à ce petit job confortable où l’on n’a de comptes à rendre à personne. Au bout de 5 ans, il suffit d’opérer un petit tour de prestidigitateur et d’enfumer l’audience…
        Et se retrouver plébiscité pour un nouveau mandat.

  14. sam player

    J’ai vu ce matin des extraits du 2ème débat d’hier de la primaire.
    Ce fond rouge est affreux : on dirait une alerte enlèvement… et quand ils sont tous alignés on dirait les most wanted du FBI.

    1. Royaumont

      Si le FBI les veut, je lui les laisse bien volontiers.

      J’ai juste vu le moment où le prénommé François rugit de menaces contre Trump, comme quoi il allait voir ce qu’il allait voir s’il refusait de signer la déclaration de la COP21.
      Le ridicule ne tue pas, c’est dommage, ça nous débarasserait.

  15. nemrod

    La déliquescence graduelle de la gent politique grançaise et un costard taillé trop grand pour tous depuis le Grand Charles font que le suivant est toujours pire que celui d’après.
    On va regretter Flamby…c’est dire.

    1. bibi

      Le costume du Grand Charles seyait parfaitement au président normal Pompidou.
      La déliquescence de la gent politique ne vient pas du costume présidentiel mais de la volonté des administratifs à vouloir tout régenter.
      On aurait un régime parlementaire qu’on en serait au même point à savoir des lois faites par l’administration portées par des administratifs (qu’ils soient ministres ou parlementaires) et votées par des administratifs.

      1. René-Pierre Samary

        La médiocrité des hommes politiques, en France, est quelque chose d’affligeant. On y lit la décadence de ce pays. On a commencé avec un grand homme, on a eu ensuite un brave homme, un jobard, un escroc, une girouette, un hystérique, un nain en rut… Au suivant !

            1. Loki dort

              En tant que divinité, j’ai bien entendu foi en moi-même. Mais avoir foi en l’humanité, cela reste à l’étude. C’est pour cela que nous autres dieux existons après tout…

              1. Val

                @loki « foi en l humanite » c est la foi des franc macs tu as raison de n en rester qu’ à l étude comme tu dis , surtout si tu te classes en divinite 😉

          1. bibi

            De Gaulle n’a jamais été un planiste sinon il ne serait pas allé chercher Jacques Rueff en 1958.
            De Gaulle c’est un dirigiste, qui avait la conviction que les français étant des veaux il fallait les diriger ce en quoi on ne peut lui donner tort.
            Le problème c’est que les gardiens des veaux depuis 1974 sont tous plus fous les uns que les autres et que pour l’instant le troupeau accepte encore d’aller à l’abattoir sans broncher.

      1. bibi

        PS : je précise que le macronyque est un genre d’insectes coléoptères, qui vivent dans les eaux courantes, en se tenant accrochés aux pierres par les ongles.

        1. Pheldge

          Sa garde rapprochée est exclusivement composée de blancos comme dirait Valls, et ils sont exactement 20 , c’est pourquoi on parle, dans les milieux bien informés, du « Macron au vingt blancs » …

          Bon sam, bin à dans trois semaines alors ! 😉

  16. Gerldam

    S’il est vrai que FIllon originel, ce n’est pas la gloire (cf; à cet égard le nouveau livre d’Agnès Verdier-Molinié) et s’il est tout aussi vrai que sur la santé, il a rétropédalé, parce que les français sont cons et les médias salauds, sur le reste, il semble tenir sa ligne, ce que bon nombre de candidats n’auraient pas fait, ne serait-ce que pour racoler au centre. S’il ne lâche que sur la santé, ce ne sera que moindre mal.
    J’attends de voir la suite avant de le flinguer.

    1. Royaumont

      Une tactique possible pour la sécu est de la laisser aller à la faillite et quand elle est constatée, mettre les acteurs autour de la table. Sous la pression, dans la précipitation et sur un malentendu, il y aurait peut-être une solution pas trop stupide qui ressortirait.

  17. Jules

    Est-ce qu’on peut s’attendre à une abstention record pour cette élection ?
    Je suis surpris du nombre croissant de personnes qui comme moi ne participent plus à cette mascarade.

    1. Cata

      Je vais y aller. J’irai par respect pour ceux qui se sont battus, parfois en le payant de leur vie, pour que je puisse voter. Par respect aussi envers ceux qui sont privés de ce droit. Les 1.000 km de route sont un tantinet rébarbatifs, mais pas plus que la qualité du choix proposé. J’irai à 1 des 2 tours, peu importe. Avec un bulletin fait maison, le DIY, c’est tendance. Je me déplacerai donc pour un vote nul. La politique française ne mérite pas mieux.

      1. Calvin

        Juste une remarque. Personne, ou sinon donnez moi un nom – un seul, ne s’est battu pour imposer un droit de vote aux citoyens. Les combats ont lieu pour la liberté.
        Le droit de vote est consécutif à la liberté, il est institué par les parlements.

        1. Bonsaï

          Trois paysans qui ont prêté serment en 1307 contre les baillis arrogants envoyés par les Habsbourg.
          Ils ont voté en levant la main et ont conclu ce qu’on appelle le serment du Grütli, qui fonda la cantons primitifs de la Suisse, Uri, Schwytz et Unterwald.

        2. Cata

          Il faudrait alors distinguer le droit de vote, tel qu’on le connait en France, du devoir de vote, tel qu’il est en place dans mon pays de résidence. Voter fait alors partie des obligations citoyennes telles que payer des impôts rigolos, ne pas molester le malfaisant qui entre nuitamment pour vous soulager de qq objets surnuméraires, ou aller se faire trouer la peau pour assurer que le gazoduc passera bien là où il faut.
          Voui, ces derniers temps, j’ai mal au contrat social…

  18. titi18

    upr.fr et Asselineau je vous dit !
    Pas plus libéral que les autres, mais au moins de la droiture, il maitrise son sujet, il sait ou il veut aller et une présence de géant face aux nains de la politique

    1. Calvin

      Bof. Du keynésiannisme social allié au constructivisme patriotique avec un soupçon de gaullisme marxiste dans une ambiance paraplaquiste économique…

      1. Duff

        Asselineau est le premier à dénoncer le fait que l’UE dépense pour sa communication (à sa gloire) sur internet alors que les petits soldats de l’UPR font strictement la même chose.

        Étrange de lire ici des gens souper à ses nanalyses en 4h et 12 copie-doubles tout comme chez Charles Gave dont l’aversion à l’€ ne sont pas motivées par les mêmes volontés et du coup ne préconisant pas du tout les mêmes réformes…

        En tous cas affichages assez visibles dans le 92 pour l’UPR. Il a eu son heure de gloire chez Ruquier où il avait été très mauvais et condescendant. Je dirais que dans la condescendance typique de l’énarque, il est même pire que les autres : un style ancien, poussiéreux, hautain. Une vraie tête à claque.

    2. titi18

      Oui, je vois… Critiquer tout et tout le monde bien à l’abri devant son clavier est plus facile que de tenter quelque chose.

      Vous me faites fortement l’impression d’être ici pour dénigrer, salir et offenser tout ce que vous pouvez, je ne lis pas souvent de propos constructifs ici.

      1. Calvin

        Il n’y a rien en dehors de la politique ?

        Tout ce qui se fait de bien et bon, c’est loin des palais et des officines. Ce sont les actions de tous, les idées des uns, le travail des autres.
        Du constructif, il y en a ici, mais il faut poser ses lunettes politiques occultantes.

        Les partis oeuvrent pour un petit nombre, quels que soient les discours.

          1. Calvin

            C’est qui les pires ? Les truands, les escrocs ou ceux qui ont engrangé deux mille milliards de dette ?
            Les. Balkany ou Cahuzac ou ceux qui déclenchent des guerres et des attentats terroristes par réaction ?
            Je ne croirais à la politique que quand elle se fixera comme objectifs :
            – faciliter l’échange des citoyens,
            – limiter les lois au respect des droits naturels,
            – aider à faire respecter ces lois,
            – contrôler le pouvoir et non s’effacer devant lui.

            1. titi18

              Les pires c’est la classe politique actuelle qui n’est en fait qu’un seul parti de traîtres ; « ils » pensent et font tous la même chose, la pensée unique n’est pas un vain mot.
              Et je cite Asselineau en alternative qui est meilleur. Avec lui il n’y aura pas de guerres, il est farouchement opposé à toutes nos « interventions » et est tout à fait d’accord avec vous pour dire que c’est ce qui déclenche les attentats.

                    1. Pheldge

                      Elle parle de toi, ta dulcinée ! elle cause du « beau parti » … 😉

                      remercie-moi pas, c’est cadeau pour vos fiançailles …

            2. sam player

              « Je ne croirais à la politique que quand elle se fixera comme objectifs :
              – faciliter l’échange des citoyens, »

              Donc ne rien faire.

              « – limiter les lois au respect des droits naturels, »
              Donc ne voter aucune loi

              « – aider à faire respecter ces lois, »
              aider ? WTF?

              « – contrôler le pouvoir et non s’effacer devant lui.
              Pouvoir de faire quoi ? Utilité du pouvoir s’il n’y a plus rien sur quoi l’exercer ?

              Donc en fait tu croiras à la politique quand elle ne fera rien 😀

              1. Calvin

                Ben faire le moins possible, certes, mais aussi :
                – faciliter l’échange = casser les monopoles, les numerus cresus (!),
                – droits naturels = supprimer des lois inutiles, donc ressort des élus,
                – respect des lois = surveiller le gouvernement pour qu’il applique des décrets cohérents et respecte l’état de droit,
                – contrôler le pouvoir = première alerte sur l’action et les décisions.
                Donc, en faire le moins possible, mais en cassant ce qui bloque déjà et ce qui pourrait bloquer demain.

                  1. Calvin

                    Dans l’idéal, ce sont les citoyens ; dans la réalité, le contrôle est a posteriori (*) = après le crash.

                    * pour les non latinistes, cela ne signifie pas du tout « l’avoir dans le postérieur »

                  2. Pheldge

                    sam, le petit, est … petit ! il voulait dire « faciliter les changes des citoyens », parce qu’il ne sait pas encore que quand on est grand, on se passe de couches … 😉

          2. albundy17

            « N’y en a-t-il pas de meilleurs ou de pires que les autres ? »

            Question sérieuse ?

            Meilleurs ds cette crasse est ce que l’on doit attendre ?

            Je n’ai jamais voté pour quelqu’un, juste contre un autre, belle démocrassie.

            Mon dernier vote (ds tout les sens du terme) m’as encore prouvé l’enthéo31 avec les revirements avant même d’être élu de petit mou qui finalement ne voit que son horloge interne.

            1. titi18

              Allez voir upr.fr, visionnez donc une conférence d’Asselineau (lien sur le site) et vous verrez que oui, c’est une question sérieuse et que ce serai certainement meilleur avec lui qu’avec la crasse politicienne qui nous gouverne. Il n’a rien à voir avec eux.

              Il y a deux ans je pensais comme vous. Les conférences de ce monsieur m’ont fait changer d’avis.

              1. bibi

                Giscard, Chirac, Hollande ça ne vous a pas suffit comme énarque à la tête de l’état au point que vous en vouliez encore un autre.

                Les administratifs incultes qui n’ont jamais rien produit de leur vie et qui ont des solutions pour tout on a déjà suffisamment donné.

                1. titi18

                  Asselineau, inculte ??????
                  (Giscard non plus, d’ailleurs)

                  Hé bien, bibi, celle-là elle est forte.

                  Oui c’est un énarque, ce qui ne renseigne pas plus sur la valeur de l’homme que s’il était ingénieur ou médecin.

                  1. BDC

                    Titi, j’ai vu de nombreuses conférences d’Asselineau, et oui, j’assume, je le trouve très intéressant et cultivé, j’ai beaucoup apprécié son histoire de France et de temps en temps je vais voir ce qu’il raconte. MAIS : c’est un énarque et donc étatiste, il veut revenir au franc pour relancer la planche à billets, nationaliser beaucoup d’entreprises, donc ce n’est clairement pas un candidat qui a ma faveur ou qui plaira chez les libéraux.

                    1. bibi

                      Là il faut m’expliquer un truc comment peut-on qualifier de cultivé quelqu’un qui proposent des solutions qui partout ou elles ont été tentées ont lamentablement échouées?

                    2. BDC

                      Bibi … ça a échoué parce qu’on n’est pas allé assez loin … 😀 ! Cultivé ne veut pas dire avoir les solutions qui fonctionnent.

                    3. bibi

                      Selon moi quelqu’un de cultivé, quand il propose une solution déjà essayée c’est parce qu’il sait qu’elle fonctionne, ou alors c’est un menteur.
                      J’incline à penser que comme Asselineau est énarque, il est inculte et est incapable de penser autrement que comme on lui a appris, ce qui ne l’empêche nullement d’être aussi un menteur (cf l’huile de vidange dans l’huile alimentaire).

              2. sam player

                Garantir un niveau de rémunération et un logement permettant d’assurer à chaque citoyen et à sa famille sécurité et dignité

                Yep, le bonheur garanti, comment on n’y avait pas pensé avant… abassi… fail…

  19. kekoresin

    Je suis plus préoccupé par faire mes valises direction ailleurs et monter mon business plan pour ce faire. Je quitte le mouroir pour de nouvelles aventures car je sens que cette année va diluer du vitriol dans le formol. Le prochain vainqueur du dîner de con ne s’attaquera à rien et fera comme ses clones maléfiques qui l’on précédés, empiler de nouvelles lois en pensant que le code civil va amener la lumière dans tous les trous de balles tricolores. Toute la largeur du spectre politique du marécage nauséabond français patauge dans le socialisme et la gestion étatique de chaque poil de cul citoyen. Alors j’en ai marre de ce pays gouverné par des fonctionnaires qui ne proposent rien d’autre que de creuser la dette pour payer la maison de retraite des sans dents, au lieu de créer un écosystème favorable à la création de richesses (fiscalité, lourdeurs administratives, surabondance de normes, instabilité législative…)

    Et tous les blaireaux malheureusement majoritaires pissent des lames de rasoirs quand on leur parle profit et capitalisme, alors qu’ils ont des pollutions nocturnes inavouables quand ils rêvent de s’acheter une belle bagnole, une piscine ou tous ce qui peut faire fantasmer le cadre inférieur. Arrivera un jour où l’état fera main basse sur toutes les possessions pour financer la connerie sous les hourras des masses grouillantes qui pensent que l’univers leur doit tout sous prétexte qu’elles sont nées. Si ce n’est pas l’état, les sans dent s’en chargeront et les autorités trouveront toutes les excuses pour pardonner les indélicats et stigmatiser les victimes ex propriétaires. C’est déjà le cas? Ha bon! Il est vraiment temps que je me casse!

      1. kekoresin

        Merci BMW. Je préférerais quand même rester pour des raisons multiples et notamment familiales, mais j’en ai vraiment marre de tous ces politiciens et grattes papiers du niveau local au national qui usent du moindre gramme de pouvoir dont ils se sentent investit pour brimer, encadrer, mater et faire rentrer tout le monde dans leur logique pourrie. J’ai la niaque et généralement quand un de ces cloportes vient me titiller la rondelle, il finit par rentrer dans le trou de vase qu’il n’aurait jamais du quitter. C’est un peu con, moi qui avais vaincu le RSI et la CCI! Mais je suis un peu lassé de passer mon temps à ça et pas à prospérer. Au vent me vais donc, avant de me soumettre aux rampants, faibles et lâches mais infiniment nombreux.

        1. Black Mamba Warrior

          De mon côté, j’essaie aussi de trouver un moyen pour prendre le large. Avec le revenue conséquent de mon époux, je trouve quand même les fins de mois difficiles. Les agents de l’URSSAF ont déclaré à mon époux qu’ils ont tout essayé mais en vain. Ils ne lâchent pourtant pas l’affaire, juste pour le principe. Nous avons encore des jeunes qui font leurs études supérieures, il nous est difficile de tout lâcher pour aller s’installer à ailleurs. On résiste du mieux qu’on peut.
          Bon courage pour la suite et donne nous des News !!! 😉

        2. MCA

          Bon vent Keko, c’est toi qui a raison.

          User son énergie à combattre des moulins à vents, effectivement on a mieux à faire dans la vie.

          Je te souhaite une excellente réussite dans toutes tes entreprises.

          1. canadien69

            Perso je me suis barré l’an dernier alors que les enfants sont encore petits (aînée de 10 ans). Quand même lâché un bon job, vendu la maison familiale etc… Mais le sentiment de LIBERTÉ, la découverte d’une autre culture … C’est fabuleux. Revenir est juste impensable au bout de 6 mois.

            1. Diogène

              @canadien69 +100; j’ai fait pareil il y a un an. Tout liquidé, et réinstallé la famille au Portugal. Tout est quand même plus simple ici. Sans parler du soleil. Ah, j’oubliais: pouvoir d’achat multiplié par plus de 2! Et on y retrouve des amis…c’est devenu un club d’évadés.

                    1. Diogène

                      J’aime beaucoup Evora…mais avec un enfant d’âge scolaire, Lisbonne s’impose. En tout cas, si vous passez par la capitale…n’hésitez pas!

            2. astazou

              Si c’est pour le québec, vous avez sauté de la poêle dans le feu. La collectivisation et la Kamdubienisation sont encore plus avancés qu’ici…

  20. floriska

    La politique franco française est insipide, très indigeste et inintéressante (je ne suis plus inscrite sur les listes électorales tellement ils me gonflent) . La politique internationale, par contre, est très intéressant avec l’arrivée de Trump (non pas que je sois fane mais, au moins, il met du piment dans la politique internationale) va peut être ou pas du tout permettre un tournant intéressant.
    Les libéraux prennent toujours en exemple des ancêtres ou à l’époque le libéralisme était justifié mais avec le mondialisme nous avons un socialisme international. On transfère la richesse des classes moyennes occidentales vers les classes moyennes des pays en voie de développement. Sachant que les salaires vont de fait augmenter donc il devront à nouveau fabriquer dans un pays encore moins cher. Et on continue comme cela jusqu’à essouffler toutes les classes moyennes (car les classes moyennes sont les vaches à lait des gouvernements)
    Il ne faut pas oublier qu’à l’époque on échangeait des biens que les autres n’avaient pas. Et là est la solution pour enrichir un pays. INNOVER et CHERCHER LA QUALITE (le luxe est un très bon exemple)
    En gros nous vivons un socialisme international ; dépouiller Paul pour habiller Jacques mais pas seulement en france mais au niveau international. Les néo cons de DAVOS règnent en maitre sur l’Europe et les EU.
    Je suis très contente, parce que je viens d’apprendre que SOROS avait perdu 1 milliard de dollars car il avait parié sur la chute des marchés américains après l’élection de Trump. C’est une nouvelle qui me réjouie.

  21. bugbreeder

    « celui qui sera désigné sera peut-être pire que celui qui s’en va ».
    Encore plus nul que Hollande, vous pensez que c’est possible, techniquement ?
    Moi je ne vois pas comment.

    1. Calvin

      Hollande II serait pire que Hollande I.
      Autant le premier voulait humilier les éléphants du PS, autant le second voudra humilier les français.

    2. Royaumont

      Macron t’expliquera, s’il est élu.
      Il est une construction artificielle s’appuyant sur du vide. Fabriqué par les média et les banquiers, il se construit sur des mensonges au service d’une absence totale de conviction.
      Son image romantique mise en scène avec complaisance dans la presse people ne pourrait être qu’une construction marketing, si la rumeur est vraie. Ce ne sont que des on-dit, mais de plus en plus repris, parfois à demi-mot.
      Cf Delanopolis : « Macro-Mignon est en quelque sorte le Philippot du PS.(…)Tous deux sont gais comme des pinsons, surtout Macron depuis qu’il a épousé sa maman de substitution.  »
      Allusif, mais très clair.
      Le problème, ce n’est pas forcément ses préférences, mais le mensonge délibéré qui sert de base à sa stratégie de communication.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.