Photos retouchées : c’est officiel, l’État français vous prend pour des abrutis

Voilà, c’est fait, c’est clair, net et précis : l’État français vient de franchir le point de non-retour où il lui était encore possible de prétendre ne pas prendre les citoyens français pour des abrutis. Depuis le premier octobre, il est officiellement impossible pour l’État, le gouvernement, les députés et toute leur clique institutionnelle de prétendre croire à l’intelligence des Français : depuis ce dimanche, il est maintenant obligatoire de signaler au public les retouches qui auront été faites sur les photos commerciales.

Soyons honnête : il était plus que temps que le législateur se penche sur cette épineuse question des photos retouchées et ce décret apporte enfin une vraie solution à un problème brûlant.

D’un côté, les principaux soucis du pays, depuis le chômage jusqu’à la désindustrialisation en passant par la pauvreté, le terrorisme et les problèmes de logements sont tous déjà amplement résolus depuis l’avènement d’Emmanuel Macron, Messie Cosmogonique et Républicain. D’un autre côté, la recherche du Bonheur Total et Complet ne peut se passer d’une saine réflexion sur les images que nous voyons tous les jours et sur l’absolue nécessité d’offrir à tous une publicité saine pour des esprits sains dans des corps pétillants de santé, ni trop sucré, ni trop salé, ni trop gras, pour votre santé bougez plus, fumer tue, ralentissez enfants, il fait chaud je m’hydrate.

Il était donc aussi logique qu’inévitable que soit enfin abordé cette abominable dérive de notre société qui consiste à retoucher massivement des photos qui transforment des êtres banals en elfes féeriques et autres licornes merveilleuses sans que personne ne se doute de rien. L’objectif de ce nouveau décret — qui tire son origine de la « loi Mannequin » de 2016 et est donc en application depuis le premier octobre — est de lutter contre l’abominable diktat de la minceur (mais pas contre celui de la bêtise, ce serait nettement plus compliqué) en faisant ajouter une mention obligatoire du style « photo retouchée » au bas de l’image commerciale en question. Si l’on y adjoint les habituelles mentions concernant l’alcool, le mangibougisme, la loi Toubon et les précautions d’usage, on va arriver à une somme proprement impressionnante de petits astérisques et renvois en bas d’image sur un paquet de mentions qui n’auront rien à envier aux notices pharmaceutiques de médicaments génériques à formule variable.

L’idée n’est pas nouvelle puisqu’elle hante les couloirs de l’Assemblée depuis plusieurs années. On se souvient qu’en 2009, déjà, l’idée avait pris forme dans un projet de loi qui sera concrétisé par une loi en 2016, et dont le décret d’application vient juste de sortir. Au passage, admirez la rapidité d’action globale de notre belle République : il faut moins de huit ans à une idée idiote consistant à prendre les citoyens pour des buses pour passer de l’état de gribouillis informes sur une serviette en papier de la cantine de l’Assemblée à un décret d’application consternant ! On peut d’ailleurs se réjouir de cette médiocre performance sans laquelle les sprinklers à débilités législatives seraient ouverts à fond et auraient déjà noyé tout le peuple français sous l’avalanche de cerfas.

Fondamentalement, difficile de ne pas comprendre que la marche vers l’abrutissement des masses continue donc, sans le moindre ralentissement. Et si les pas ne s’accompagnent pas de bruits de bottes parce que les fascistes du moment ont appris à utiliser les patins de la morale, ils n’en sont pas moins cadencés comme toute armée en route vers un destin funeste.

En effet et comme je le notais déjà en 2009, toute l’idée de base de cette consternante législation consiste à faire comprendre aux abrutis que nos députés appellent citoyens par-ci, contribuables par-là, et usagers le reste du temps, que lorsqu’une gonzesse à moitié nue vend une voiture ou du chocolat, il se pourrait bien qu’en réalité, ses courbes invraisemblables de bonasse rebondissante soient en réalité un peu bidon et que la réalité palpable soit (au choix) trop plate ou trop charnue. Ils partent probablement du principe qu’utiliser des gonzesses à poil pour vendre des crèmes glacées – qui pousseraient leurs consommatrices à une extase orgasmique – ou pour écouler des bagnoles – en faisant croire au possesseur qu’il sera un meilleur chasseur de bisons sur le périphérique – , ça marche.

C’est bien évidemment parfaitement ridicule : qui ne connait pas le mâle moyen qui achète un véhicule sur des critères terriblement terre-à-terre comme la consommation en ville ou le volume du coffre arrière ? Ou des femmes qui ont osé le bête bac d’un litre de Carte d’Or au lieu d’une demi-douzaine de Magnum Chocolat parce que bon, c’est tout de même foutrement cher leurs glaces à orgasme, zut à la fin ?

L’angle choisi consistera donc à ne pas mettre en exergue le fait, trop évident, que les retouches influenceraient nos comportements pour les consommations courantes (impossible à prouver et du plus haut ridicule, en réalité), mais, plus subrepticement, modifieraient durablement notre perception de la normalité au point de pousser certains ou certaines à l’anorexie.

Paf. L’idée est lâchée, le développement qui s’ensuit est évident : à force de mannequins trop maigres, certains se laissent prendre par la pression sociale et refusent de se nourrir correctement. Et même si réduire l’anorexie à cette caricature devrait largement faire pousser des cris à ceux qui en sont victimes, ça marche : huit ans plus tard, des petites mentions vont apparaître dans les magazines (sinon, bing, amende).

Tout ceci est tout à fait cohérent. Outre que prendre les contribuables, les électeurs, les citoyens pour des abrutis est déjà largement ancré dans les mœurs (et à raison : politiquement, ça rapporte), on va pouvoir faire du bon gros sexisme sans que personne n’y trouve à redire, en laissant bien comprendre que les femmes sont influencées par la publicité alors que les hommes, nettement moins.

Difficile en effet de trouver une seule association, un seul article pour dénoncer l’anorexie provoquée par des mannequins hommes trop maigres, chez les hommes. Difficile de dégoter un reportage qui présenterait des hommes étiques aux traits émaciés indirectement responsables de l’anorexie de Kevin ou de Robert. Il est vrai qu’on ne trouve pas plus d’enquêtes sur un développement dangereux des salles de musculation anarchiques ou la multiplication des maladies de foie et de reins chez certains bodybuilders interlopes adeptes du grignotage de pilules stupéfiantes (et métaboliquement risquées).

En réalité, cette loi et ce décret viennent s’ajouter à la tendance globale qui, en prenant les individus pour d’insondables abrutis incapables de faire la part des choses, crée une confusion générale grandissante et contre-productive. Le sexisme c’est mal, sauf quand on parle anorexie ; la liberté d’expression est indispensable, sauf lorsqu’on a des idées à contre-courant ; il ne faut surtout pas manger trop sucré, trop salé, trop gras, sauf lorsqu’on regarde des mannequins retouchés au Photoshop, auquel cas évitez l’anorexie et reprenez deux fois du cassoulet…

Encore une fois, l’État-nounou, incapable de régler les vrais problèmes de pauvreté, de chômage et de violence qu’il a créés par son intervention brouillonne tous azimuts, s’emploie à réfléchir pour vous et vous protéger de dangers chimériques par la multiplication de petits panneaux signalétiques et de drapeaux anti-girafes (qui marchent bien : regardez, il n’y a aucune girafe en France).

Forcément, ça va bien marcher.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires186

  1. Aristarkke

    Cela va causer du trouble dans des revues spécialisées si les appas sont signalés revus et corrigés… 😉
    Le rêve s’en évanouira…

  2. Aristarkke

    Mélusiiiiiiiiiiine, il y a des retouches nécessaires au texte que je te signale, conformément à la nouvelle loi !

    qu’inévitable que soit enfin abordéE cette abominable dérive
    IlS partent probablement du principe
    leurs consommatrices à unE extase orgasmique
    développement qui s’eNSuit est évident
    protéger de dangerS chimériques

  3. Aristarkke

    Tout ce délire législatif doit aussi être une conséquence de la masse de fonx de ce pays…

    Certains doivent finir par rechercher des moyens de justifier de leur utilité et quoi de mieux que de faire semblant d’aider la population en la garrottant sans cesse ni répit d’un corset aussi rempli des restrictions « pour son bien », naturellement…

    1. YNOT17

      Tout ce délire législatif doit aussi être une conséquence de la masse de fonx de ce pays…

      L’état ayant horreur de soustraiter il embauche pour 20 ans des fonx pour un boulot de quelques mois. Après quoi les moins parresseux continue à bosser mais dans des choses inutiles.
      Le meilleur exemple se trouve dans l’informatique ou le règle d’or « si ce n’est pas casser on ne le répare pas » est continuellement bafoué;

  4. Angst

    Je crois que ce sont plutôt les députés qui proposent ces lois qui sont des abrutis.
    Le droit de vote est celui de voter pour des abrutis proposés par les partis.

        1. Benway

          Le vote, c’est un dîner de cons: vous devez choisir parmi un aréopage de neuneus triés sur le volet (les moins atteints ayant déjà été blackboulés), à qui vous fournirez (à minima) le couvert pendant un temps bien trop long.

          1. Aristarkke

            Et ils ne trouveront rien de mieux à faire, pendant que vous les entretiendrez comme coqs en pâte, qu’à pondre des lois destinées pour la plupart à emm… leurs amphitryons, sous couvert de leur venir en aide… (en ayant bien évité d’en parler avant…)

  5. Bonsaï

    Il serait grand temps de lister toutes ces lois débiles sur deux colonnes : les lois édictées par Bruxelles et celles qui le sont par l’Assemblée nationale.
    Il faut suivre à la télé le grand cirque du mercredi, qui consiste en une représentation du bouillon législatif de plus en plus dilué que proposent ces glandeurs appelés députés, grassement rémunérés pour inventer des fadaises…

    1. Mildred

      Lequel de ces « glandeurs appelés députés » que vous auriez contribué à rémunérer grassement, vous représente-t-il, et contre lequel vous seriez en DROIT de vous insurger ici ?

        1. Mildred

          Et pan sur le bec, non mais, de la vilaine « effrontée » qui a le front de ne commenter qu’épisodiquement », qu’elle dit la dame, sans doute pudibonde et craintive, arbitre des élégances de ce blog !

    2. kekoresin

      Il faut que ces parasites justifient leur salaire par un diarrhée législative qui génère des amendes qui génèrent leur salaire. Et les rois de la pleurnichent viennent enduite souiller de leur humeurs larmoyantes les plateaux TV en expliquant dans un concerto pour sanglots que la justice est débordée. Tout ce qui sort de leur tête sent curieusement l’oignon, c’est peut-être pour ça qu’ils pleurent finalement.

  6. Le Gnôme

    Faudra t-il mettre un message d’avertissement pour indiquer que les portraits des toiles de Rubens, de Rigaud, de Vigée-Lebrun ou Winterhalter ne sont pas tout à fait conforme à la réalité ?

          1. Pat

            Peut-être, pour Picasso, une indication du genre : cette peinture est une escroquerie, elle ne vaut pas un clou, même pas celui auquel elle est accrochée.

    1. Aristarkke

      Ce sont les Gala, Voici, et autres journaux/magazines à people qui vont être un peu embêtés avec leurs photos « instantanées » de direct live…
      Paf, encore une palanquée de chômeurs à prévoir…

    2. Aristarkke

      Pour les artistes peintres, il faudra une mention obligatoire, type « Ceci est une interprétation de la réalité par l’ Artiste »…

      1. nenu

        C’est déjà plus ou moins le cas dans un autre domaine avec la mention « suggestion de présentation » qu’on retrouve sur toutes les photos de bouffe…
        *facepalm*

  7. Jeanpierre

    J’adhère au fond de l’article : l’état se mêle encore une fois de ce qui ne le regarde pas.
    Néanmoins, je voudrai pinailler sur un point : il y a un fond de vrai dans cette histoire de diktat de la mode. De là à mettre sur le dos de cette « pression sociale » l’ensemble des anorexiques, il y a un pas que je ne fais pas. Mais un regard sur les magazine féminin type « Elle » ou santé genre « santé magazine » me montre une grande homogénéité dans les sujets d’article : le poids est toujours abordé (minceur, régime plus ou moins folklo, prise de masse musculaire, comment gérer son poids, sortir de l’anorexie, etc…*), le sexe aussi (les relations pendant la grossesse, le poids psychologique des phantasmes, etc…**), les astuces maisons, etc. La liste des sujets redondants n’est bien sûr pas exhaustive, mais j’ai l’impression que les rédactions écrivent toutes sur les mêmes sujets d’un numéro à l’autre. Notamment le poids, qui tourne à l’obsession quand on regarde le nombre d’article qui s’y rapporte. Aussi, quand vous dites que ces retouches n’ont aucun impact, j’en suis pas aussi sûr que vous. Que cet impact soit difficilement quantifiable, c’est évident. Il est peut être même marginal par rapport aux magasines dont je parle plus haut. Mais il y a quand même une pression sociale qui me semble évidente. Et je trouve insupportable le poids social de ces journaux qui formate une génération selon une ligne éditoriale décidée dans un microcosme parisien en complète déconnexion de la réalité.

    1. bob razovski

      N’avez vous jamais écouté france info ?

      d’un journal à l’autre, on y parle de ma même chose, les rédactions écrivent toutes sur les mêmes sujets d’une émission à l’autre.

      N’avez vous jamais lu un discours politique ?

      D’un quinquénat à l’autre, on y parle de la même chose, les politiciens écrivent tous sur les mêmes sujets, d’un discours à l’autre

      C’est dans la nature des choses : parler encore et toujours des mêmes choses, c’est facile. 😉

    2. Gosseyn

      Il n’y a pas de magazine qui publie le Q.I. des lecteurs de ces magazines.
      Pour le microcosme parisien, il faudrait voir : on ne devient pas intelligent par héritage ou trafic d’influence …

    3. MichelC

      Et le poids social de tous ces canards qui portent la « bonne » parole étatique, il ne vous est pas insupportable ❓
      Pour le reste faite faire à bobonne une marche de 4km 5 fois par semaine, et le dimanche 8km. Vous verrez qu’elle pourra à nouveau passer entre les portes.
      Toutes les dames savent que ce que l’ont nous montre ce n’est pas la réalité. Seul les abrutis peuvent y croire. Ma conclusion : ces abrutis de dés putés nous prennet pour des pives… 🙁

      1. Pythagore

        Comment ca Michel mais vous n’y pensez pas, faire marcher bobonne une heure par jour !?!
        Il faut mettre bobonne 2 fois par semaine sur une plaque vibrante qui fait fondre les kilos, et si cela ne marche pas, vous blinder bobonne d’électrodes qui vont lui activer les muscles, tout ca à 250Hz, les kilos vont fondre, le temps de tourner le bouton marche-arrêt.

        1. MichelC

          250 Hz, c’est pour le bobo chébran 🙂
          Vu tous ces cables, bobonne va ressembler à un automate.
          Marcher, même lentement, c’est bien moins cher.
          Deux paires de baskets chaque année.
          Avce ce règime, 11/6 de tension, le con qui veut me faire chier, j’attends son AVC avec joie 🙂

      2. albundy17

        « Pour le reste faite faire à bobonne une marche de 4km 5 fois par semaine, et le dimanche 8km. »

        Tout à fait stupide, une heure de course à pied fait dépenser un croissant calories, c’est juste bon pour le cardio, et mauvais pour les genoux.

        Plus rentable de lui laisser faire le ménage, pour sa santé évidemment

        1. MichelC

          Docteur ❓ Vous oubliez qu’il faut de vraies pompes de course. Et j’en vois souvent de vos coureurs. Ce qu’il y a de bien, c’est qu’on les entend venir, splaf splaf splaf splaf 🙂 Pas comme les cyclistes …
          Chevilles, genoux, choux, hiboux, hanche, cela ramasse lentement mais surement 🙁
          La marche, rien de tel, avec une petite cote à grimper. Mieux, s’offrir quelques volées de marches, pas au début, mais après 10 mn.

    4. Pythagore

      Je partage votre point de vue toutefois, on ne peut pas empêcher les esprits « faibles » d’être obsédé par leur image, d’autant plus que tout est fait pour ca. Suffit d’aller voir sur facebook, ou c’est la compète à qui aura l’air le plus cool, le plus heureux, le plus beau, aura les plus belles photos de vacances pour attirer des « likes »….
      S’il ne vient pas à l’idée des gens que s’intéresser aux autres et avoir un échange pourrait éventuellement être plus enrichissant que de se vendre comme des paquets de lessive, ce n’est pas l’état qui les en détournera.
      A si s’intéresser aux migrants, et aux victimes de la misère zé des dieux, ca s’est cool aussi, c’est bon pour sa propre image.

    5. De façon intéressante, la presse féminine mensuelle n’est pas la plus subventionnée (ce n’est rien à côté de la presse quotidienne par exemple). De là a en déduire que les magazines féminins débitent ces sujets sans arrêt parce que leurs lectrices sont réellement intéressées par ça, … Et qu’alors, la pression sociale ne serait pas dans le sens magazine -> femmes mais plutôt lectrices -> magazines,…

          1. MichelC

            Y a pas longtemps tu me demandais comment je faisais pour avoir les ❗ ❗ ❗
            Je t’ai indiqué que j’avais une poule bio sous le bureau, et que je la piquai.
            En fait l’outil idéal, c’est le Pique Poule de Pine hé, 13.5 degrés 🙂

    6. Mary

      En même temps personne n’est obligé de lire ces magazine hein… perso j’en ai rien à foutre de ce que raconte ELLE dans son numéro 76544. Donc c’est plutôt les femmes pour qui ces sujets sont importants qui les achètent, pas les magazines qui les rend conscientes de leur poids/vie sexuelle/etc!

      1. Sandra

        Exactement. Ce sont des femmes qui achètent ces torchons et qui sont responsables d’un tel étalage de sottises. En cautionnant tous ces sacs d’os photoshoppés, elles acceptent d’être asexuées, réduites au statut de petite fille sans la moindre partie charnue et véritablement féminine. Il y a une forme de schizophrénie, là-dedans. Et jetez un oeil à la presse masculine: on ne peut pas dire que les cadavres ambulants soient très présents dans ces magazines-là. Alors, au lieu de victimiser ces pauvres femmes soumises au diktat de la maigreur et d’édicter des lois inutiles, mettons-les face à leurs responsabilités. Elles veulent des régimes à la con, des corps maigres et moches aux seins artificiellement gonflés? Qu’elles en assument les conséquences.

    7. sam player

      « Néanmoins, je voudrai pinailler sur un point : il y a un fond de vrai dans cette histoire de diktat de la mode. De là à mettre sur le dos de cette « pression sociale » l’ensemble des anorexiques, il y a un pas que je ne fais pas. »

      Prétérition, vous l’avez fait le pas. C’est ainsi d’ailleurs que sont justifiées toutes les mesures privatives de liberté.
      Il y a toujours un fond de vrai : qui n’a jamais pesté contre le fait que, par exemple, en ayant oublié de recharger son téléphone, il ne se trouve pas un chargeur compatible dans l’assistance (moi avec mon 4S ça devient encore plus rare!). Et Samsung vient lui aussi de sortir une prise àlakon !

      Je pourrais sortir des dizaines d’exemple de ce type : celui qui a conduit à carrément enlever la fiche allume-cigare dans les voitures, fiche qui devait certainement déclencher des besoins de fumer, va savoir. Personne pour critiquer cette décision, car comme celle auparavant, elle s’appuie sur un fond de vrai.
      Ce qui est drôle c’est que même quand on veut charger son téléphone on continue à appeler le chargeur « allume cigare » ! Charger mon téléphone me donne envie de fumer !

      Avec ce même fond de vrai vous pouvez taxer le gras, le sucré, le salé, les autos qui produisent du CO2, l’électricité pas verte, ceux qui lisent des livres sur du papier qui détruit des arbres, ceux qui lisent des livres sur des liseuses qui détruisent la planète et font du tort aux droits d’auteur et ceux qui lisent pas de livres car izavéka.

      C’est avec des raisonnements comme ceux-là, avec un fond de vrai que vous validez de telles lois.

      Mais au fait, s’il y a un fond de vrai, c’est pas aussi qu’il y a un fond de faux ?

      1. kekoresin

        Ho oui Samy! Comme dit le vieux grec y’ un fond de vrai. Pour ma part, je n’aime pas les grosses, et les gros en général. Comme dirait George Carlin, « how do these people fuck? » Ils prennent 2 places dans le bus et ils vous ruissellent leur sueur quand il essayent pitoyablement de se faufiler vers la sortie. Pour les trop maigres, ils font un bruit désagréable de castagnettes à chaque ralentisseur et tombent à chaque fois que j’essaye pitoyablement de me faufiler vers la sortie. Bordel, qu’on laisse mourir ces gens dans la dignité…chez eux.

        1. theo31

          Mourir dans la dignité, ça n’existe pas. Même le Dr House le dit. Keko, tu commences à causer comme un socialiste, ressaisis-toi ! 😀
          C’est avec ce genre de concepts foireux que les collectivistes essaient d’imposer leurs projets dégueulasses au monde : En Hongrie communiste, sous couvert de cours d’éducation sexuelle, des viols collectifs sur des petites filles étaient perpétrés.

    1. Calvin

      Comme dit l’adage, « comme on est, on croit les autres ».
      Ces élus abrutis, voleurs et cupides, fraudeurs et égoïstes, pensent que les citoyens sont TOUS comme eux.

  8. Jb²O

    Sur 577 députés, il y a forcément quelques branquignols; surtout lorsque le casting s’est fait à la va-vite comme ce coup ci. Alors mettez-vous à la place des autres: ils ne peuvent pas refuser tous leurs amendements proposés sans les peiner. Pour les calmer pendant quelques mois, tu en valides un pas trop méchant et basta. Leur boulot, c’est de faire des lois, qu’elles soient utiles ou non.

    1. Daniel

      « Sur 577 députés, il y a forcément quelques branquignols; surtout lorsque le casting s’est fait à la va-vite comme ce coup ci. » Vu les performances des précédentes Assemblées, j’ai la conviction que la proportion de braquignols était encore plus importante avec un recrutement réfléchi.

  9. Pythagore

    « Bonheur Total et Complet » ==> BTC ==> Bitcoin ==> Message subliminal ? Ne conviendrait-il pas de le signaler pour protéger les lecteurs d’un soudain besoin irrépressible d’acheter du Bitcoin ?

    1. Val

      @Pythagore +1 je l’ai lu comme ça , sacré H16 les grosses ficelles . Et pour MCR, je m’interroge , est ce une allusion au groupe My Chemical Romance ? 1er album « I Brought You My Bullets, You Brought Me Your Love  » ? Pas mal trouvé si c’est le cas , pas exclu que Macron voie la situation comme cela.

  10. Pencilivy

    Si je porte du maquillage, est-ce que je dois arborer une mention signalant que je suis retouchée ?
    Sans oublier l’astérisque pour dire que je suis une victime de l’influence ultra néolibérale capitaliste des diktats du maquillage. Mais devoir être une musclor cracra car ça fait forcément opposition, ça c’est un diktat du bien. Parce qu’il y a le bon diktat et le mauvais diktat. Comme il y a la mauvaise anorexie (féminine, nous sommes toutes belles avec nos rondeurs) et la bonne anorexie (masculine car sérieusement, les hommes ne font pas assez d’efforts).

    1. Calvin

      Si je suis bien l’actualité, je constate qu’une femme doit être successivement et en même temps :
      – ouverte à l’interacial dans le métro et les cités,
      – fidèle dans le lit conjugal,
      – lesbienne dans les soirées mondaines,
      – frigide au boulot, …
      Je les plains.

      1. Val

        @Calvin tu es trop jeune pour le voir mais rassure toi ce n’est pas mieux pour les hommes 😀 !
        – ouvert à l’interacial dans le métro et les cités aussi mais pas pour les mêmes raisons
        – fidèle ds un lit conjugal (et ailleurs aussi sacripan)
        – homo dans les soirées mondaines
        – le meilleur au boulot et interdit de partir à l’heure
        – doit être capable de se transformer en super ̶m̶a̶n̶ maman à la maison
        les prerequisites sont tellement nombreux et contradictoires que finalement certaines femmes en sont arrivées à se dire qu’elles vont s’en passer.
        Je les plains aussi

  11. René-Pierre Samary

    Grâce à cette loi, il va désormais être impossible d’effacer un personnage sur une photo de groupe, dans le plus pur style soviétique. À ce propos, avec-vous remarqué « l’effacement » de Brigitte dans les news ? Il y a quelque temps, on ne voyait qu’elle, supposée être le meilleur atour de Micron. Aujourd’hui, plus rien. On hésite entre la descente dans les sondages et le descente d’organes.
    Un petit HS, faisant le lien avec notre totalitarisme, qui s’il est doux n’en est pas moins vigoureux. J’apprends que La Poste, drapée dans la blancheur candide de ses bons sentiments, a décidé de sucrer les comptes d’un de ses clients dont le bobine ne lui revenait pas, un nommé Alain Soral. Un dangereux terroriste, sans doute…

    1. Aristarkke

      « La Poste, drapée dans la blancheur candide de ses bons sentiments, a décidé de sucrer les comptes d’un de ses clients dont le bobine ne lui revenait pas, un nommé Alain Soral. »
      D’autant plus facile que la Loi permet de le faire envers n’importe quel client, sans avoir à fournir de motivation particulière.
      L’humeur du jour, quoi…

    2. kekoresin

      Ca ne les empêche pas de troquer la pipe de Jacques Tati pour un moulinet ridicule. Pour moi c’est un vrai symbole de pouvoir en Franchouillie, le moulinet. Ca fait du vent, un bruit désagréable et ça ne sert à rien d’autre que faire crier les gosses.

  12. Boutros

    Dans l’illustration de l’article, j’ai bien reconnu le portrait non retouché de sa sainteté Ach Table mais c’est qui la madame ? L’arbolito helvète ?

      1. Black Mamba Warrior

        Tiens! D’ailleurs un coach m’a dit hier après-midi que j’étais trop Yang… Je l’ai soulevé sans le moindre effort, il était léger comme une plume…

  13. Gerldam

    En fait d’insondables abrutis, il semble bien que la majorité se trouve dans les rangs des politiciens, journalistes (de gauche, cela va de soi), fonctionnaires des divers ministères, écrivant des décrets d’application à longueur de journée et les faisant aussi abscons que possible.

  14. Bonsaï

    C’est incroyable ! Si c’est vrai, la France est officiellement devenue l’Enfer sur terre. Un petit rigolo comme Alain Soral aurait les honneur du bannissement de la Poste, alors qu’il y a des centaines de petits caïds et autres trafiquants qui se baladent tranquillement sur la place publique ?

    1. René-Pierre Samary

      Le droit de propriété est à géométrie variable. Il semble que dans les années trente, en Allemagne, certains magasins, appartenant à des gens dont le tête ne revenait pas à certains, aient également eu le plaisir de s’en faire chasser, après décoration de leur devanture.

  15. sam player

    « …des esprits sains dans des corps pétillants de santé, ni trop sucré, ni trop salé, ni trop gras, pour votre santé bougez plus, fumer tue, ralentissez enfants, il fait chaud je m’hydrate. »

    My day !

  16. Gastoon

    La lecture de l’article de loi laisse songeur à plus d’un titre :
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=F8FF1DEA30AD7F3342BCAECEA97B9907.tpdila18v_1?idArticle=LEGIARTI000031918185&cidTexte=LEGITEXT000006072665&categorieLien=id&dateTexte=20160430

    d’abord, une date d’application ‘au plus tard le 1er janvier 2017’.
    (sur un autre site je lis que cela ‘a été repoussé’, sans plus d’explications… Soit.)

    puis la mention de deux ‘trucs :

    l’autorité de régulation professionnelle de la publicité
    et
    l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé

    chic, non pas un mais deux comités Théodule qui obtiennent du boulot !!!

    1. kekoresin

      Comités avec de très bons traitements et une excellente cantine. Un vrai petit nid douillet pour tous ces dévoués à la république qui se donne corps et âme pour planter du nénufar dans le marécage. Ce que j’aimerais voir ces trouducs rôtir avant d’aller en enfer!

  17. gio

    Et encore, le mouvement de la « fat acceptance » n’est pas encore arrivé jusqu’en Europe. Parce qu’aux USA, ce mouvement fait peur.

      1. Black Mamba Warrior

        Les hommes non plus, ils n’aiment pas la concurrence… pourtant il est possible de voir cela comme de nouvelles opportunités…

                    1. Pheldge

                      un café bio, parce que c’est évident que les industriels de la filière ne veulent que trucider leurs clients ! une forme d’anti obsolescence programmée en quelques sortes …

  18. kekoresin

    Un effet secondaire possible: toutes les femmes en chair et en os vont d’un coup apparaître comme plus bonnasses et donc plus violables (tu peux y’aller frangin, c’est du bio). Et des viols il va y’en avoir avec toute l’iconographie porn retouchée par nos saillants zélus à coups de Parlementshop 5.5, fini la branlette et bonjour la frustration! Nos rues vont être envahies de sacs à bébés prêts à craquer. Des pervers frustrés par la taille des zobs dans Spartacus vont sauter sur tout ce qui se penchera pour boire à la fontaine à eau ou ramasser sa petite monnaie. Mais ce scénario catasocialo n’aura pas lieu car je suis sur qu’une petite loi de prévention est déjà dans les tuyaux, avec même la création d’une association de défense des femmes non retouchées mais hyper touchées…

    1. Pheldge

      Elles risquent fort de se faire agresser par un jeune qui chante : on verra ainsi un benjamin violer * … 😉

      * un joyaux, une pierre précieuse comparée au feldspath et aux cristaux phmahays

      1. Aristarkke

        * un joyaux, une pierre précieuse comparée au feldspath et aux cristaux phmahays (???)

        Mouais… Avec beaucoup d’indulgence… du rose plein les mirettes… les isles sous le vent… les doux sauvages (mal) dégrossis… le sabir… l’indolence… le laisser-aller, laisser-(pas)-faire…

  19. Onaneur de Moosh

    On pourrait tout simplement commencer par signaler l’âge du mannequin.

    Car souvent celles qui causent des troubles de l’estime de soi aux femmes sont en fait des fillettes de 13 ans avec pas mal de maquillage et très peu de Photoshop…

  20. Dr Slump

    Bon ça c’est fait. Comme un sale mec que je suis, perso j’en ai RAF je m’en tamponne littéralement, ça m’en touche même pas une.

    Next: interdire toute mention dans les rézosociaux et les media des noms ou des images de terroristes. Proposition en cours.
    Après quoi par la suite un fils de pute député proposera d’interdire les media qui ne sont pas de vrais média. Seuls les media agréés par on sait qui pourront diffuser l’information vraie, on étant un con, la chose est entendue. Bon. Retour à mon thé amincissant. Non, je blague. Je le bois en mangeant des gâteaux gras, sucrés, affreux!

      1. Dr Slump

        ils n’en voudraient pas ces barbares! Je leur distribuerais plutôt des pruneaux. En rafales. Qui sait, pt’être que ça leur mettrait du plomb dans la cervelle?

        1. MichelC

          Procédez en 2 temps.
          Du pruneau d’Agen bio dans un premier temps 🙂
          Du pruneau tout court quand ils sont dans le chiotte 🙂
          Tout cela rien qu’avec du pruneau 🙂
          Elle est pas belle la vie ❓

            1. kekoresin

              Interdit par la loi Française, même pour promouvoir le recyclage. C’est une question de plombage car la police ou la gendarmerie doit mettre des scellées des fois que t’essayes d’échapper à tes ultimes obligations et taxes avec une pathétique fuite saccadée !

          1. Dr Slump

            J’insiste: je n’offre pas de bière pour ceux-là, ils peuvent être laissés à pourrir à l’air libre, comme dans le temps, quand on laissait les cadavres de bandits pendouiller au carrefour des grandes routes.

  21. albundy17

    Monde à l’envers: le patron du raid à carrément eu un réquisitoire de la part du juge car merah a été tué.

    5 ans pour juger cette affaire, c’est vraiment débile, comme pour toutes les affaires, il n’y a qu’en france ou bien ?

    les chats qui pissent, direct le museau dedans, et essuyage du reste avec son pelage puis coup de pompe ds le cul direct dehors sans gamelle, seul truc qui marche, et comme les QI sont en faveur des greffiers vs tout ces crétins qui nous pourrissent la vie, je comprends rien à la justice

    1. Aristarkke

      « car merah a été tué. »

      Une chance pour la France de ce calibre, normalement on fait tout pour la garder longtemps, a du se dire ce guignol de juge…

      C’est pourtant fait : il y a au moins le sol de Grance du côté de la Haute Garonne qui tente de s’améliorer avec…

      Je suppose que dans cinq ans, il y aura un réquisitoire d’un autre guignol contre le soldat qui a dézingué le tunisien de Marseille St Charles parce qu’il aura oublié les trois sommations envers ce pauvre tichou…

    1. Calvin

      N’est pas concernée non plus la photo méga retouchée de Marine LP pour sa campagne politique.
      Pourtant ça faisait pitié et j’ai eu du mal à la reconnaître…

  22. Guillaume

    Une image numérique est traitée dès qu’elle sort du capteur pour être transformée en image exploitable par les ordinateurs.
    Des ce moment de cette transformation, des choix sont faits par le photographe.

    Ces choix peuvent déja avoir une influence sur le résultat : par exemple gommer les imperfections de la peau.

    Même avant : l’angle de prise de vue, la lumière ou les choix de cadrage ont une influence sur le résultat.

    Ensuite, la chaine d’édition n’est jamais complètement contrôlable : par exemple beaucoup d’images de magasines sont achetés à des banques d’images. Le magazine n’a aucune prise sur les traitements qui ont été fait avant. Un bon exemple était une campagne de l’UMP avec des images … américaines.

    Lors de la construction des maquettes/mise en page, toutes les images passent par un traitement d’image

    Dans la pub, le contraste et la saturation sont systématiquement poussés au maxiumum pour atirer l’oeuil.

    Je dirais donc qu’une image non retouchée serait vraiment exceptionnelle.

    Résultat de cette loi débile : tout le monde va indiquer que les photos sont retouchées pour ne pas prendre de risque. Le slogan n’aura donc aucun intérêt sinon de perdre un peu de place.

    Ils feraient mieux d’indiquer l’âge des mannequins, qui est souvent compris entre 14 et 16 ans 🙂

  23. Jules

    « Et si les pas ne s’accompagnent pas de bruits de bottes parce que les fascistes du moment ont appris à utiliser les patins de la morale […] »
    Juste magnifique, tout est dit en un extrait.

  24. Albundy17

    Oui c’est beau comme le coucher du soleil sur la mer que je contemple à l’instant. Pour les patins, ça ressemble plutôt à des babouches.

    Il y a aussi 9 cargos troublant l’horizon de mon paysage, une journée de grève les ayants laissés sur le carreau.

Laisser un commentaire