[Redite] La France qui fuit

Billet initialement paru le 19.05.2016

Alors qu’en 2018, plus d’un salarié sur trois envisage sérieusement d’aller voir ailleurs qu’en France s’il pourrait s’en sortir mieux, revenir sur un billet écrit il y a deux ans permet de bien se rendre compte que la tendance globale ne s’est absolument pas démentie. La France continue effectivement et très calmement à expatrier ses talents qui ne reviennent pas toujours, loin s’en faut.

Combien de temps cette tendance peut-elle continuer ? Et comment ne pas la rapprocher de ce qu’on observe dans d’autres pays socialistes, Venezuela en tête, où l’économie, en berne, pousse tous les jours plus de monde à s’enfuir ?

Mardi dernier, amusé par la présence incongrue d’un Montebourg à ressorts, j’évoquais la France qui perd, celle des éternels chevaux de retours politiciens qui continuent, vaille que vaille, à tenter de nous vendre du changement (demain), de la vraie bonne alternative politique à base de collectivisme rigolo, et cette France macabre des indéboulonnables administrations ancrées dans leurs principes marxistes psycho-rigides qui massacrent de l’entreprise en toute décontraction. Aujourd’hui, a contrario, je vais évoquer une autre France, celle qui fuit.

Cette petite tranche du pays a récemment fait parler d’elle à l’occasion de la sortie d’un rapport du Conseil d’analyse économique (CAE), qui réalise des analyses économiques pour le gouvernement, et dont le titre, « Préparer la France à la mobilité internationale croissante des talents », permettait de comprendre qu’il portait cette fois-ci sur le sujet de l’expatriation.

Le résultat de l’analyse réalisée est sans grande ambiguïté : comme, fort malheureusement, dans bien d’autres domaines d’importance, la France se compare mal aux autres pays puisqu’elle parvient moins bien qu’eux à retenir ses étudiants étrangers après leur diplôme. En somme, les étrangers diplômés en France n’y restent pas. Pire, les autochtones diplômés dans le pays s’expatrient de plus en plus : les flux augmentent même régulièrement puisqu’entre 1980 et 2010, le taux d’émigration (stock d’émigrants de plus de 25 ans divisé par la population résidant en France de plus de 25 ans) a doublé.

aliens

Au moins cette analyse aura eu le mérite de déciller un peu les journaux qui se sont empressés de reprendre l’information dans quelques articulets plus ou moins fournis mais qui n’auront guère fait parler d’eux, l’actualité étant largement occupée par de palpitantes polémiques sur le rap à Verdun ou les manifestations sur une loi devenue épouvantail à gogos.

Au passage, on s’amusera d’une remarque du CAE, qui se réjouit de constater que ceux des Français qui reviennent d’expatriation sont tout de même assez diplômés et qu’ils font donc bénéficier au pays de leur expérience de l’étranger ; la réalité, narrée dans de récents articles (à commencer par celui-ci) laisse cependant penser que ce retour n’est pas toujours bien vécu par ceux qui le tentent. En outre, on peut réellement s’interroger sur les qualités d’un pays dont l’administration s’avère parfaitement incapable d’accueillir décemment ses ressortissants qui reviennent vers lui…

Mais au delà de ces remarques sur les expatriés français diplômés, force est de constater que la presse — comme à son habitude — se refuse toujours de voir la profondeur du malaise qui, loin s’en faut, ne concerne pas les seuls diplômés, les fameux « cerveaux » que le rapport mentionne.

On pourrait revenir sur les articles que Contrepoints consacrait en 2014, puis en 2015 à ce sujet, et qui montrent tous deux choses : d’une part que la tendance s’est effectivement accélérée ces dernières années, chose que semblent nier farouchement les gouvernements et, dans une certaine part, les journalistes qui n’y voient qu’un simple phénomène de mode lié à la mondialisation, et d’autre part que cette expatriation concerne maintenant tous les types de profils.

D’ailleurs, même si des témoignages ponctuels ne formeront jamais des statistiques, mentionnons tout de même l’actuelle série de Contrepoints sur les expatriés dans différents pays du monde qui permet justement de prendre un peu conscience de la diversité des profils, des expériences et des individus qui se sont lancés dans cette aventure.

Le constat est d’importance puisqu’à l’expatriation inévitable des capitaux succède maintenant celle de la main-d’œuvre. Si, jusqu’à récemment, elle était surtout composée de main-d’œuvre qualifiée, l’expatriation concerne maintenant aussi celle qui l’est moins ou pas du tout.

Eh oui, c’était écrit, prévu même, et ce qui devait arriver arriva ; le socialisme lorsqu’il n’arrive pas à égaliser les gens par la force ou par la persuasion le fait par attrition : ceux qui n’en peuvent plus abandonnent, tombent malades et meurent, se suicident, ou, pour les autres, tout simplement, s’enfuient.

Les conséquences, modestes au départ et de plus en plus puissantes ensuite, sont évidemment tragiques : avec de telles fuites, l’assiette se réduit sans cesse sur laquelle sont basée les petits calculs des uns et des autres (Hollande en tête) pour prélever des richesses afin de les redistribuer et faire ainsi perdurer ce modèle social que le monde nous envie de loin. Autrement dit, moins il y a de gens riches, moins il y a de capitaux, moins il y a d’entreprises, moins les impôts rapportent. Et maintenant, moins il y a de gens volontaires pour travailler, pour proposer leur force de travail et leurs compétences, moins il y a de travail et moins il y a de richesses produites. Et bien évidemment, moins les impôts et les taxes rapportent, encore une fois.

Mécaniquement, moins il y a de travailleurs, moins il y a de gens susceptibles de consommer et plus le marché se rétrécit : par un effet rétroactif délétère, la disparition des richesses entraîne alors un accroissement du besoin, pour ceux qui restent, de choisir de plus en plus vite leur camp, celui de ceux qui vont bénéficier de la redistribution, ou celui de ceux qui vont devoir y contribuer. Dans cette perspective, plus la situation est mauvaise et plus il devient rentable de s’enfuir lorsqu’on est du côté ponctionné.

Le tableau n’est guère réjouissant : entre d’un côté ceux qui ont, sciemment ou pas, ouvertement ou non, choisi de se trouver du côté des bénéficiaires nets de la redistribution tous azimuts, et de l’autre côté ceux qui ont choisi de fuir ce qui devient un petit enfer socialiste ou prime avant tout le pillage organisé des richesses des autres, ceux qui restent et se retrouvent à devoir payer se sentent de plus en plus pressés de choisir un camp.

Forcément, cela va bien se terminer.

nuclear spider - what could possibly go wrong

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires92

  1. Calvin

    Il y a plusieurs France :
    – celle de ceux qui veulent s’enrichir en travaillant, et, qui, de fait, s’enfuit de l’enfer fiscal, législatif et normatif (l’objet du billet).
    – celle de ceux qui veulent travailler sans bouger et qui soutiennent Macron pour les micro-réformes qui changent sans trop bouleverser,
    – celle de ceux qui sont résignés ou résistants de l’interieur,
    – celle de ceux qui ont tout à gagner du système et s’effraient de Macron, typiquement les fonctionnaires,
    – celle de ceux qui veulent gagner sans travailler, voire en faisant gréve ou en cassant,
    – et enfin celle de ceux qui ont tout à perdre, élus et hauts fonctionnaires.
    Tout le but des derniers est de manipuler les précédents pour continuer à les vampiriser.

        1. MCA

          La France qui fuit? Allooooo ARI ?

          Ben les potugaiches l’ont vu venir notre RPS et ne lui font que des misères avec son TRAFIC mal immatriculé.

          Il croyait trouver le paradis sans Macron et ça tourne à l’enfer à ce que je vois…

          Au fait RPS, tu reviens quand en France définitivement? dans 9 ans?

            1. MCA

              LOL…. « Bon », je te fais confiance, mais « jeune » .. tu ne pousserais pas un peu par hasard? ou alors c’est l’âge qui te fait perdre la notion du temps! :o)))

              Message perso :

              Peux-tu me contacter par mail sur x.mca?

              1. albundy17

                « tu ne pousserais pas un peu par hasard?  »

                Tout les matins avant la douche, j’aime pas le principe du PQ 🙄

                Sinon, tout est en effet relatif, ici je suis jeune…

                  1. MarieA

                    Alors Al, on se fait victimiser à la maison donc on décide de passer ses nerfs sur des innocents sur Internet?

                    Au fait, Peggy me fait vous dire qu’elle attend toujours sa bière, son film est sur le point de commencer! Mauvais mari!

                    1. MarieA

                      Pour simple d’esprit, j’imagine?

                      « Au fait, c’était collier de nouilles, pot de yaourt pour les crayons de bois, ou pot de bolinos ce midi ? »
                      LOL j’ai mis 1h à comprendre! Donc finalement, vraiment innocente, il semblerait.

                      Et vous, qu’est-ce que vos enfants vous ont fait acheter pour la sainte qui arrive à vous supporter?

                    2. MarieA

                      Vous faites la même chose!

                      Je ne savais même pas ce qu’était « bolino »! J’en apprends tous les jours grâce à vous.

                    3. MCA

                      @MarieA 27 mai 2018, 21 h 47 min

                      « J’en apprends tous les jours grâce à vous. »

                      Ne jamais dire cela à L’AL’ malheureuse!

                    4. Aristarkke

                      Seigneur du Pouilly, il semble que Mle de Hââ n’ ait pas renoncé comme nous le crûmes trop vite, à enlever le fort des Halles de Bondy.
                      Affutez vos plumes d’ oie et prévoyez large en encre et vergé car le siège est rétabli autour…
                      Vieille technique assurément que de feindre de retraiter avant que de relancer les assauts…

                1. MCA

                  @Aristarkke 28 mai 2018, 0 h 10 min

                  Ciel !… 0 h 10 min… des insomnies Ari?

                  « feindre de retraiter »… elle est bien bonne!

                  Effectivement, avec l’âge de départ légal fixé à 80 ans, j’en connais qui n’ont pas fini de « feindre de retraiter » et pour qui lancer l’assaut en chaise roulante va relever des paralympiques! ..

          1. albundy17

            Umphhhfff, il me semble qu’ils n’ont pas voté pour un programme politique dont aucun trait n’a filtré, mais pour un programme télé bien orchestré.

            Bien fait pour leur gueule tout de même, ça les change de kon lanta quand ils éliminent les jaunes, ils ressentent bien le rouge pour une fois, façon carré de vigne ds le fion.

        2. Calvin

          Les retraités étaient plutôt dans la France-ois Fuyons.
          Celui-ci éliminé au premier toue, ils se sont reportés sur Macron.
          Mais la CSG les a refroidis.
          Ils rejoignent les fonctionnaires…

  2. Gerldam

    Revenant de Chine, je peux confirmer qu’il y a de plus en plus de français là-bas et qu’ils se félicitent tous les jours d’avoir fui ce pays où entreprendre est devenu dangereux car vous êtes cerné de toutes parts par des imbéciles de f(p)onctionnaires.

    1. Le Gnôme

      Se réfugier dans un pays officiellement communiste est pour le moins paradoxal. Une simple décision du parti suffisant à se retrouver au laogaï me ferait envisager d’autres cieux.

      1. bibi

        Le Chine officiellement communiste l’est en fait bien moins que bon nombres de sociales-démocrassies européennes.

        Le risque de finir au laogaï pour les occidentaux est quasi inexistant, les autorités voulant éviter les emmerdes elles vous saisirons tous vos biens et vous renverront directement chez vous.

        1. WorldTour73

          Totalitaire mais pas idiots. Si ils commençaient à mettre des européens en camps, plus personne irait chez eux et je pense qu’ils ne sont plus prêt à faire les mm erreurs d’autrefois.

      2. Gosseyn

        Il y a la dureté bien réelle des camps de travail chinois et la version littéraire, à la manière de Harry Wu. Ce dernier a fourni des indications sur ces endroit, qu’en raison de sa notoriété, le ministère américain des affaires étrangères lui-même a du démentir. C’est dire…

        Il existe également les récits de Pasqualini, qui, si vous la lisez bien, donne des taux d’internements en Chine fort similaires à ceux actuels pour les droits communs .. en France ! Ce qui laisse à penser.

        Mais il est plus hautement profitable de se décrire comme une victime politique d’un système inique, n’est-ce pas ? Comme si certaines politiques menées à l’époque ne relevaient pas purement et simplement du droit commun !

        À l’exemple de celles des chefs de guerre chinois, pour qui la vie d’un  »rouge » ne valait pas plus que celle d’un  »blanc » pour Pol Pot. Ce qui fait litière des visions unilatérales.

  3. bibi

    HS : Pour sa probable dernière course Danica Patrick en tête à queue au 69ème tour à Indianapolis.
    Il y a parfois des coïncidences troublantes avec les genres un au volant.

    1. Citoyen

      Euh, attention à ne pas stigmatiser, bibi, …. sinon, il y en a qui vont accourir avec des fourches … (La perichonne entre autre)

      1. bibi

        Danica Patrick c’est quand même le seul genre un de l’histoire à avoir gagner une course sur ovale en formule Indy donc c’est loin d’être un manche au volant, et plus elle est mignonne.
        Mais en course automobile on est pas au camping donc on attend pas Patrick, à maintenant 36 ans elle a bien méritée de prendre sa retraite même si elle est un peu contrainte, et c’est toujours dommage de finir sa carrière sur un crash (même si il y a une exception qui confirme la règle : Ayrton Senna).

        1. Citoyen

          Pour Senna, c’est Dieu qui lui ouvrait la route … Il faut croire qu’à un moment, il en a eu marre, et a fini par se dire : ça commence à bien faire …
          C’est de l’humour, désolé pour les fans …

                  1. Pheldge

                    en plus que c’est du « tout chaud », ça date d’avant hier ! y’en a qu’ont des lectures vraiment enrichissantes par ici, la culture, tout ça !

    2. Tess

      Il ne manque pas de toupet le bibi! selon la sécurité routière 83% des condamnés pour des homicides involontaires sur la route sont des hommes. Eh paff ! Accidents mortels pour taux d’alcoolémie sont causés par 92 % des hommes et re-paff !

      1. MCA

        Pas étonnant que le genre 2 boive pour oublier toutes les méchancetés que le genre 1 leur fait subir.

        Cela dit l’alcool est une question de définition légale; il n’y a pas si longtemps 0.8 g et vous étiez un saint, à présent 0.8 g et vous êtes un criminel et pourtant on parle toujours de 0.8 g.

        Abaissons le plancher à zéro et TOUS les accidents de la route seront liés à l’alcool, sauf ceux des politiques qui se pavanent en limousines-gyro-pimpon avec chauffeur bien entendu.

        Périchonne si tu nous lis…

        1. albundy17

          « Pas étonnant que le genre 2 boive pour oublier toutes les méchancetés que le genre 1 leur fait subir. »

          C’est plus efficace que le maquillage pour les rendre belle, Pis c’est moins cher.

          Avec des bouchons d’oreilles, le parfait cocktail

        2. MarieA

          « Pas étonnant que le genre 2 boive pour oublier toutes les méchancetés que le genre 1 leur fait subir. » Ça y est c’est reparti, snif snif! Trop dur la vie de mâle dominant!

          « Abaissons le plancher à zéro » C’est le but justement, ça fait un peu plus d’argent dans les caisses (sans fond) de l’Etat et les poches (sans fond aussi) de nos politiques.

          1. albundy17

            « Trop dur la vie de mâle dominant! »

            mdr, pauvre petite créature étoile de mer sans défenses ^^ Il n’y a rien de plus simple pour une femme normale de gérer ses relations avec les #balancetonhomme, le contraire n’a jamais été atteint. Le féminisme dont vous vous revendiquez produit des incapables à changer vos pneus de bagnoles, « ha non, j’vais me péter un ongle »

            Ça ne vous saoule pas cette victimisation perpétuelle dont vous faites preuve ? Sans vouloir atteindre le point go(l)dwin, vous m’y faites sérieusement penser….

            Perso j’aime bien andromaque, mais il y a des base dont vous ne disposez pas

      2. sam player

        L’alcool est en cause dans 1/3 des accidents mortels.
        Et donc 2/3 des conducteurs n’avaient pas bu.
        Donc 2 fois moins de risque daccident mortel avec l’alcool que sans…
        Si ça c’est pas une preuve hein !

        sam player – statistics

  4. albundy17

    Allez Louïa, Mamadou, migrant réfugié économique de prestations sociales de guère climatique a utilisé ces facultés nocturnes pour sauver un gamin bien accroché au balcon du 4 ou 5 eme étage.

    Y a pas à dire, c’est la relève. Des médias, hein, pasque faut bien chercher ^^

    J’adore son ITW, heureusement que HB n’a pas la télé.

      1. Pheldge

        « c’est akismet », « ass », comme de Haas ? Caroline ? « deep in the bottom » comme disent les angliches ? 😉

  5. baretous

    oui mais héhé! Mamadou est arrrrivé! héhé! sans se presser héhé….. sans papiers! héhé pour sauver le bébé héhé

    deux exploits, mamadou et le gamin qui arrive à serrer dans ses petites mains une rambarde métallique de 5 cm de large….avec le gars sur le balcon d’à côté qui attend que mamadou monte…

    1. Citoyen

      C’est une remarque pertinente… Qui incite à se demander, comment le voisin, qui apparemment avait agrippé le gamin, n’a pas trouvé le moyen de le ramener sur son balcon, pendant tout le temps que l’autre grimpait à l’immeuble ?… c’est curieux … très curieux …

    2. Citoyen

      Et c’est d’autant plus curieux qu’il n’y a pas très longtemps les merdias essayaient de nous « vendre », avec les clandestins qui venaient de Turquie, un gamin qui se serait noyé sur la plage …
      Vous avez dit bizarre ? … comme c’est bizarre …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.