Cachez ce libéralisme que je ne saurai voir…

Bien que les médias traditionnels français se soient fait extrêmement discrets à ce sujet, la Pologne marque, avec la victoire d’un front Libéral – Conservateur, l’arrivée d’une poussée libérale dans ce pays qui a connu le « bonheur » indescriptible du collectivisme soviétique.

Apparemment, les Polonais n’ont pas su apprécier toutes les douceurs de l’égalitarisme soviétique : non seulement ils ont été parmi les premiers à s’opposer au régime soviétique (on se souvient de la montée progressive de Solidarnosc, dans les années 80), mais en plus, une fois l’odieux libéralisme pro-capitaliste mangeurs d’enfants mis en place, ils en redemandent : selon les derniers résultats partiels, le PiS (conservateurs de droite) remporte 152 sièges, avec 26,8% des voix, et ses partenaires libéraux 133 sièges, avec 24,2% …

Les Polonais ont donc clairement annoncé la couleur : ils veulent du libéralisme, et ils veulent des réformes rapides. Les Allemands, dernièrement, ont eux aussi exprimés, même si c’était de façon plus nuancée, la volonté de voir se poursuivre les réformes engagées dans leur pays.

En France, le gouvernement a trouvé la troisième voie : un gouvernement de droite très interventionniste, avec une majoritée claire, qui fait une politique particulièrement étatiste, pour faire plaisir à la gauche. Du social en veux-tu, en voilà, de l’interventionnisme, du capitalisme patriotique (lisez : de l’étatisme boursier, de la bonne conscience en boîte), et des lois, des décrêts, des règlements, de la paperasse à ne plus savoir qu’en faire. Et les réformes seront vigoureuses et solides : les Cerfas ne seront plus de couleur ocre, mais de couleur verte pour aider à la lecture. Sauf pour les 42-B et 57-C suivant la directive n°4564-44 du 10/12/xx alinéargh …!…

Il sera amusant, dans six ans et si tant est que la Vème République ne se sera pas effondrée sous le poids de son incurie, de faire un petit bilan des réformes allemandes et polonaises. Et de les comparer aux nôtres … s’il y en a eu.

Il sera amusant, dans six ans, de constater que la Pologne, ex-pays du bloc de l’est, s’en sortira fort bien, et que le niveau de vie des habitants rattrapera progressivement le nôtre.

Il sera moins amusant, dans six ans, de constater que les plombiers polonais seront plus inquiétés par les plombiers français partis chercher en Pologne des conditions de travail plus décentes que l’inverse…

Il sera alors temps d’envisager sérieusement un geste fort : le passage des feuilles d’impôts en papier de 80g/m2 à 90g/m2.

J'accepte les Bitcoins !

19KPwQjB8tPXTzo95eCX1UJfAAKvTcZ6Sp

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)