L’UMP et les Créatures Du Passé

Ca y est ! L’UMP lance son réseau socialiste. Il était temps : la France en avait vraiment besoin. Dès aujourd’hui, vous aussi allez enfin pouvoir vous ruer sur le site des Créatures du Passé, qui, comme son nom l’indique, recueille les propositions les plus amusantes pour les prochains films nultes (cultes dans le nul). Enfin, je crois que c’est ça…

Mouais, non, à la réflexion, il ne s’agit pas d’un site comme l’excellentissime Nanarland.com et quelque part, je le regrette.

En effet, entre passer deux, puis trois, puis douze, puis cinquante minutes sur Nanarland (on y prend vite goût) et passer vingt, puis dix, puis quatre secondes sur le site de l’UMP, on fait vite son choix. Le frisson n’est décidément pas le même.

Sur le site nultophile, chaque article est une pépite qui se laisse déguster (celle-ci, par exemple, nous entretient de la Lambada, le film – oui, ça existe).

Sur le site narcogène, chaque article est un looooong moment de bâillements répétés, ou de petites contractions rectales réflexives à la perspective que la proposition évoquée soit effectivement mise en place. Et des propositions pourries, on en trouve un paquet, alors que pourtant, le site est tout neuf ! Or, quand il n’y a qu’une proposition pourrie, ça va. C’est quand il y en a beaucoup que ça crée des problèmes.

Épluchons par exemple quelques projets en page de garde. On trouve ainsi :

  • faire venir le TGV en Auvergne
  • installer des panneaux solaires sur tous les nouveaux bâtiments publics
  • taxons carboniquement dans la joie

Rien qu’avec ces trois-là, il y aurait des tartines à écrire. Notons que pour en savoir plus, il faut absolument s’inscrire.

Je l’ai fait. C’est assez sale, je sais, mais je voulais en savoir plus.

A ce point du billet, je tiens tout de même à préciser que la réalisation du site, au contraire d’un certain Avenir qui laissait carrément à Désirer, est très soignée.

Les captchas (petits codes permettant de discriminer les actions d’un humain de celles d’un robot informatique) sont bien fichus, c’est propret, et l’ensemble des styles est lisible. C’est joliment web-deux-zéro, bien que probablement pas totalement W3C compliant (je n’ai pas vérifié, mais à vue de nez, …) et … je m’éloigne. La performance technique est tout à fait correcte, mais avec autant d’argent (du contribuable), c’eut été dommage de gâcher, hein, et en plus, c’est le contenu qui nous intéresse ici.

Fébrile, j’ai donc relevé mon petit mail d’activation, et hop, me voilà en ligne. On me demande, histoire de compléter mon profil, mes activités préférées (ceux qui me connaissent savent la passion que je voue à l’épépinage de groseilles) ce que j’aime (facile : le libéralisme et les galettes-saucisse), ce que je n’aime pas (les endives, les socialistes de gauche et les socialistes de droite), et me voilà en piste.

Je bondis ensuite sur la proposition « Faire venir le TGV en Auvergne », afin d’en mieux connaître tous les tenants et les aboutissants. Ils sont lapidairement résumés ainsi :

« Contribuer à désenclaver l’Auvergne en améliorant ses moyens de transports. Pour celà dotons là d’une ou plusieurs lignes TGV!« 

Les fautes diverses et le point d’exclamation frétillant sont d’origine. Notez, je ne critique pas ce point d’exclamation final qui jouxte (un peu trop) langoureusement l’acronyme TGV. Il en faut bien un, ici : il s’agit, tout de même, d’inciter les gens à relayer la proposition de faire plusieurs lignes TGV! Youpi !

Oui oui, plusieurs.

Car il en faudrait au moins … disons… douze (une par membre de ce groupe, par exemple) pour désenclaver Clermont et surtout y acheminer proprement la masse grouillante de millions de touristes qui s’y bouscule actuellement en voiture, en hélico et en avion.

Bon, je reconnais : c’est facile de se moquer d’une telle proposition. Plus subtile sera sans doute celle sur la Taxe Carbone. Je clickouille mollement (on n’est pas sur Nanarland, et ça se sent).

Les détails, pour cette proposition, sont donc les suivants :

La création d’une fiscalité écologique est un choix historique, conforme aux engagements pris dans la campagne présidentielle et dans le Grenelle de l’Environnement. Le principe de la taxe carbone est celui du pollueur-payeur qui doit inciter entreprises et ménages à adopter des pratiques de consommation et d’achat plus respectueuses de l’environnement, plus sobres en carbone et en énergie.

Ah là, j’avoue, j’ai pouffé comme à la lecture d’un notule de Nanarland.

Voilà donc un groupe de (27 à cette heure) personnes qui se réjouit de la mise en place d’une nouvelle taxe. Je pensais avoir visité un site politique, mais en réalité, il s’agit d’un lieu de rencontre pour sodomites et masochistes inavoués : ils aiment le désanussage fiscal et le font bruyamment savoir.

Ce qui est amusant, c’est le petit « tract » livré avec la proposition : il tente de démystifier la fameuse taxe par un ensemble de réponses en Vrai ou Faux. Moyennant quoi, le moutontribuable est rassuré : il ne se fera pas trop laminer les soupapes. Oui mais voilà, d’un côté, on fait comprendre que cette taxe, c’est du pain béni pour les ménages, que ça va littéralement glisser comme le petit Jésus en culotte de velours, et de l’autre, on dit clairement vouloir … « inciter (les) ménages à adopter des pratiques de consommations plus respectueuses de l’environnement« . Ce qui veut dire que – eh bien oui – à un moment où l’autre, le dit ménage va bien devoir se l’enfiler, la poignée de gravier.

Je n’évoquerai pas trop la troisième proposition, qui parle de mettre du photovoltaïque partout sur les édifices publics. Elle est parfaitement logique puisqu’il s’agit de cramer de la subvention de tous les côtés et que les panneaux solaires sont un des meilleurs moyens pour à la fois faire quelque chose qui se voit, qui est parfaitement inutile, contre-productif, avec une facture carbone rocambolesque et qui en plus rapporte des thunes à celui qui les poses sur le dos des autres contribuables.

Un vrai bon gros gâteau comme on les aime à l’UMP…

Bref.

L’UMP a créé un joli site, techniquement bien réalisé, qui va enfin permettre à tous les petits encartés UMP de se parler entre eux, sans être totalement à la merci de Facebook où, exposés à la vue de tous, on pouvait se fendre la pipe de leurs gesticulations ridicules dont la plupart consistent à justifier les pénibles vexations que Sarkozy, leur chef, nous et leur impose.

Pour le reste, c’est comme d’habitude. Rage taxatoire et idées déjà lues, déjà vues, déjà entendues, sous d’autres libellés, sur les autres sites socialistes, on ne trouve guère que des idées d’antan, du passé, remuées à la sauce « paillettes ».

J’ai vainement tenté de me désinscrire. Sur Facebook, au moins, c’est possible. Mais là, non. Finalement, c’est, encore une fois, comme entrer dans un gang mafieux : on peut hésiter avant, mais après être entré, impossible d’en ressortir.

Je crains pour ma vie, à présent…

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires26

  1. TN

    « ce que j’aime (facile : le libéralisme et les galettes-saucisse) »

    C’est quoi, les galettes-saucisse ?
    Parce que si c’est si bon, je voudrais essayer…

    1. Voilà. Des galettes bretonnes avec des saucisses dedans. C’est assez bon je dois dire. Mais la gelée de groseilles aussi. Et le poulet frite, c’est sympa mine de rien quand c’est bien préparé. Ne soyons pas sectaires.

  2. TN

    Ha oui. Je vois
    Mais ca ne vaut pas une double fricandelle – frites – sauce andalouse, finalement ?

  3. Un démocrate

    Comment ce fait-il que vous alliez trainer du coter de l’UMP ( ou tout du moins êtes au courant de leurs immondices avant tout le monde ) ? Il ne nous embêtes pas assez, vous allez encore en redemander ? 😀

    1. @un démocrate : il m’apparaît utile de savoir quelle prochaine taxe va être créée. Pour le reste, je ne suis pas inquiet : momo est calme et le restera.

      @TN : je ne sais pas, je n’ai jamais mangé de Double Andalouse sauce Tricatel. C’est quoi ?

  4. El Gringo

    Petit tract, Page 3:

    « Seuls les comportements néfastes à tous seront taxés. »
    Et comme taxer est, de loin, le comportement le plus néfaste à tous, il faudra taxer les taxeurs.

    « Il vaut mieux taxer la pollution que le travail »
    Moi je pense qu’il vaut mieux ne pas taxer mais ça n’a pas l’air d’entrer dans le schéma de pensée de l’UMP

  5. Un démocrate

    Et vous leur avez au moins balancer 2/3 liens ou lectures pour leur faire comprendre leurs absurdités ? Ceci dit, bon courage à vous, bien que je suis un odieux membre du Modem, j’apprécie beaucoup votre blog.

    1. @un démocrate : Je me suis inscrit pour voir. Je ne voudrais surtout pas perturber leur biotope par l’introduction d’idées fraîches et séditieuses …

  6. TN

    La fricandelle est une sorte de saucisse frite que l’on vend dans les friteries Belge.
    Ayant été plongée dans la graisse bouillante, elle se voit dote d’une croûte croustillante de couleur brune. L’intérieur semble alors constitue d’un croisement entre le boudin blanc et la pâtée pour chat.
    Elle doit être accompagnée de frites (mais des vraies, cuites dans la graisse. Celles que l’on peut presser pour en extraire de quoi lubrifier sa bagnole pendant 3 ans).
    La sauce andalouse est une mayonnaise subtilement pimentée, qui doit bien entendu être largement répendue sur les frites. En fait, c’est répugnant. mais de temps en temps, keskecestbon !!!

  7. TN

    Bien sur, la description du menu vous laissera septiques.
    Mais si vous l’essayez, vous commencerez a comprendre que “c’est infect” et “keskecestbon” ne sont pas nécessairement incompatibles…

    NB: Prononcez “fricadelle” ou vous ne serez pas servis.

  8. TN

    Bref, ceci pour dire qu’il y a des chose vachement plus importantes que les délires webien de l’UMP.

    🙂

  9. Un démocrate

    Ils sont quand même capable de choses les plus débiles possible ces UMP:

    « Internet on le sait est un média capable du meilleur (comme ce site), comme du pire (nombre de pédophiles errent sur ce réseau). L’anonymat sur internet est ce qui permet à la lie de l’humanité de communiquer sans craindre de tomber sous le coup de la loi. Je propose donc la création d’une charte que les sites français seraient encouragés à accepter. Celle-ci garantissant que l’identité des membres de ces sites soient vérifiée (Par exemple au moyen de l’envoi du scan de la carte d’identité du membre voulant s’enregistrer). « 

  10. Théo31

    « au moyen de l’envoi du scan de la carte d’identité du membre voulant s’enregistrer »

    Avec la photo de maurice b mangeant le sperme des commissaires politiques chinois qui conseillent l’UMP, ça marche ?

  11. Josick d’esprit agricole

    http://moreas.blog.lemonde.fr/2010/01/09/i-protect-you/#xtor=RSS-32280322
    à lire, il me semble du moins. Extraits :
    Tel député envisage froidement de nationaliser le réseau Internet pour nous protéger d’éventuelles cyber-attaques. « Si on ne veut pas que ces hackers parviennent à prendre le contrôle de centrales nucléaires ou à paralyser le système aérien, l’État doit être en mesure d’avoir la maîtrise du réseau en cas de problème », affirme-t-il. Et de citer la Chine en exemple.

  12. Transtextuel

    Celle-ci vaut également son pesant de cacahuètes :

    « créer des structures adaptées aux besoins des jeunes : Une structure d’animation et rendez-vous devoir pour les 8-14 ans ouverte les jours de semaine de 16h à18h. Une instance citoyenne comme un conseil des jeunes rassemblant les jeunes voulant s’investir dans des projets concernant leur ville. Une structure d »accueil , de loisirs et d’informations pour les 14-20 ans ( bureau information jeunesse) avec des vacances thématiques en semi -autonomie ( séjours avec animateurs) pour apprendre à cuisiner, gérer un budget … et diriger les jeunes vers des dispositifs d’autonomie ( sac ados aide de 150 € par la CAF ) »

    Favorisons l’autonomie : d’abord, enseigner aux djeunz les galettes-saucisses, indispensable étape à la sociabilisation, puis les encadrer par l’Etat et développer le réflexe demande-de-subventions.

  13. Théo31

    Bah, la pègre UMP adore chier sur les droits de propriété, en commençant par taxer tout ce qui peut l’être. Comme la France est devenue une république fromagère et que la vaseline ne transite plus dans des wagons clandestins, pourquoi se contenter d’une petite sodomie quand on peut se payer un mega fist fucking ?

  14. Gaël

    « Pour le reste, je ne suis pas inquiet : momo est calme et le restera. »
    Quehoi ? Aurais-je raté un épisode ? Aux dernières nouvelles, Maurice faisait du bringue à Brenda, tandis que Brian avouait honteusement à Lucy qu’il s’était encarté à l’UMP un soir de biture avec John.
    Momo aurait-il donc disparu des commentaires ? J’avais noté son mutisme récent, et par là même le gain intellectuel inévitable. Mais j’avoue que je le trouvais parfois marrant à lancer des trucs complètement hors de propos, parfois menaçant, toujours aux fraises comme on dit de par chez moi 😉

Les commentaires sont fermés.