Espagne : tout va très bien aussi.

On a réussi à trouver 110 milliards pour la Grèce.

Saura-t-on trouver 280 milliards pour l’Espagne ? En tout cas, une rumeur (que je contribue à salement propager, mais bon, c’est mon côté cynique, vilain, méchant, pas beau) semble indiquer que le royaume ibérique n’est pas au mieux question trésorerie, au point de donner des bouffées de chaleur à la bourse de Madrid.

Lo$t

Le risque d’une dégradation de la note souveraine continue à planer et se fait plus aigu.

On peut légitimement se demander pourquoi les gouvernements s’entêtent dans des plans de relances coûteux…

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires21

  1. Flo

    Mais non voyons, mais non.
    Un auteur qui nous est cher n’a-t-il pas écrit :

    « Voilà comment, en France, une opinion prévaut. Cinquante ignares répètent en chœur une méchanceté absurde mise en avant par un plus ignare qu’eux; et, pour peu que cette méchanceté abonde dans le sens de la vogue et des passions du jour, elle devient un axiome. » ?

    Sauf que là j’ai bien peur que ce ne soit pas une rumeur mais bien un timide version de la réalité qui nous attend…

    1. volna

      @ Flo ,

      Nous sommes dans le cadre de la théorie des dominos , hier la Grèce , aujourd’hui l’Espagne , demain la Grande Bretagne et la France …

  2. Flak

    mais non, n’importe quoi, qui a besoin de rembourser des dettes d’etat?
    je vote pour le quinzieme mois dans la fonction pubique.

  3. eiriatem

     » Si le pays n’est pas dans une situation aussi difficile que la Grèce ou même que le Portugal, il n’a pas pris les mêmes mesures d’austérité, ce qui inquiète également les marchés, rappelle le site internet de l’Expansion.  »

    Et que dire d’un pays qui n’a pris AUCUNE mesure d’autérité, au contraire qui fait des grands emprunts d’avenir-radieux-sauf-pour-les-contribuables ???

    1. – Les pompes vous donneront plus de temps, mais c’est une question de minutes. A partir de cet instant, quoi que nous fassions, le Titanic va couler.
      – Mais ce navire est insubmersible!
      – Il est fait de métal, monsieur. Je peux vous l’assurer, il coulera. C’est une certitude mathématique !

  4. alex6

    L’euro/dollar a explose sa resistance basse, c’est un signe franchement inquietant pour la monnaie unique.
    Ca sent l’explosion de la zone euro politique a plein nez.

      1. Flo

        Tout à fait exact. Aujourd’hui la parité est de 1 $ = 0.77 €.
        Début 2003 la parité était de 1 / 1.
        En 2001 – 2002 il y a eu des passages à 1 $ = 7.20 FF (1.1 €) et si on remonte plus loin dans les temps modernes il y a eu des périodes 4.2 FF et d’autres à plus de 10 FF (1.5 €)

        Etant donné l’écart de niveau de vie moyen entre les US et l’UE une parité plus raisonnable serait entre 1 $ = entre 1 et 1.25 €.
        Nous en sommes très loin et les ricains ne le permettront sans doute pas.

      2. alex6

        Sauf que la situation est bien differente aujourd’hui. Ce qui compte c’est le pourquoi de la baisse, pas la valeur absolue de l’euro.
        Or pour la premiere fois c’est bien la crainte de l’explosion de la zone euro politique qui se traduit par une defiance envers la monnaie unique.
        A mon sens c’est un signe fort montrant que de graves problemes politiques vont survenir dans les annees a venir avec a la clef une probable dissolution de l’europe politique telle que nous la connaissons et l’abandon d’un taux de change fixe entre les pays de la zone via une monnaie unique.

  5. Julie

    Depuis l’espace Schengen beaucoup de choses on changer, parfois en bien parfois en mal mais l’Espagne n’est pas une exception à la règle … affaire à suivre

Laisser un commentaire