Et si je ne bloguais plus ?

Panique fugace dans l’œil de mes douze lecteurs réguliers à la lecture du titre : argh, plus de Hashtable ? Bon, rassurez-vous, il s’agit d’une question purement rhétorique. J’ai en effet été tagué par Toréador sur son blog avec la question en titre.

Certes, la chaîne qui tourne le fait maintenant depuis un moment et je vais avoir bien du mal à demander à d’autres de la continuer. Mais en tout cas, je peux tenter de répondre.

Pour sa part, Toréador estime que s’il ne bloguait pas, il ferait de la politique. En réalité, faire de la politique, c’est faire le plus vieux métier du monde (i.e. encore plus vieux que l’autre). Qui plus est, on fait de la politique dès lors qu’on fait des choix pour soi et les siens. C’est de la micro-politique, en quelque sorte, mais cette micro-politique, multipliée par des millions d’individus, a finalement un impact très significatif sur la politique « macro ».

Question politique, à la maison, les choses sont claires : comme je n’en parle pas à table (c’est impoli, comme roter), je me contente d’en faire dans un blog, ce qui me permet d’évacuer tout sens politique profond dans le reste de mes actions quotidiennes.

Ainsi, le commun des mortels va choisir sciemment d’acheter du Coca-Cola pour soutenir une firme capitalistique, ou au contraire voter avec sa carte de crédit pour Breizh-Cola – le coca du phare ouest – pour en finir une fois pour toute avec l’hégémonie tyrannique des cocas américains. C’est un exemple bien sûr. J’aurai pu parler des baskets de marques ou pas, de poireaux bio ou pas, de crèmes dessert ou de céréales qui, comme les feuilles d’impôt, facilitent le transit intestinal, ou peu importe, vous aurez compris.

Mais comme moi, j’ai déjà utilisé 100% de mes capacités analytiques dans le billet du jour, le reste du yaourt qui flocule entre mes deux oreilles n’est plus disponible pour ce genre de calcul. Je me contente donc d’acheter un truc qui fait des bulles. Ou des carottes.

De gestes spontanés en achats absolument dépourvus de fondement, c’est la surprise tous les jours dans le frigo. Et cette surprise permanente m’a permis de découvrir toute une palette de goûts nouveaux : eh oui, lorsqu’il ne reste que du chocolat et du steak avec la même date de péremption pour le lendemain, pas d’hésitation, on mélange dans une grosse marmite, et voilà le repas du soir 🙂 !

Arrêter de bloguer, ce serait signer la fin d’une période remplie d’expériences culinaires toutes plus … moins… disons intéressantes les unes que les autres, dont certaines doivent probablement être interdites dans les conventions de Genève. A ce sujet, si un aimable lecteur peut m’indiquer comment récupérer le fond d’une casserole dans laquelle a cramé grave de la compote de pomme, je suis preneur, je vais me résoudre à passer à la Javel ou attaquer avec du papier de verre dans les prochaines heures.

Compote de pommes. Miam.

Arrêter de bloguer, ce serait aussi remettre de la politique dans la vie de tous les jours, amener le vivre-ensemble citoyen au cœur de mes préoccupations, permettre à chacun et à tous de s’exprimer dans le respect non discriminant de la diversité festive et …

AaaAaaaraaeerrererrgh. Kof kof kof.

Vous voyez, rien que de l’imaginer, je perds mes moyens : si j’arrêtais de bloguer, je serais obligé de me prendre de plein fouet la propagande perpétuelle qui nous entoure. Je perdrais mes repères, … je … je virerai socialiste !

Tout, mais pas ça !

—-

Bon, pour la forme, je pose la même question à Aurel et à l’Hérétique. Et comme ils ont déjà probablement répondu à cette question, je leur demande de le refaire avec cette fois-ci le challenge de caser une préparation culinaire dans la nouvelle réponse.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires27

  1. Jacques

    Non, n’arrêtez pas de bloguer, j’apprécie trop votre style, votre humour mordant et votre manière de remettre les choses en perspective. Longue vie à votre blog !
    Je serais presque prêt à payer pour vous lire !

    Faites un livre, un premier livre, il n’y a plus que ça, plus d’autre issue !

    1. Il me semble aussi, mais l’idée c’est de te lâcher. Tu peux faire des billets amusants, quand tu veux, c’est l’occasion 🙂

  2. Guillaume

    Vous n’avez pas le droit d’arrêter de bloguer. Par contre, vous avez le devoir (moral!) de continuer 😉

  3. John Galt

    Bonjour et, à l’occasion de mon premier commentaire, toutes mes félicitations pour cet excellent blogue dont je ne rate aucun billet.
    Alors, pour récupérer une casserole dans laquelle quelque chose à brûlé… Moi j’utilise de l’acide chlorhydrique et ça marche parfaitement : ça mousse un petit peu et ensuite le noir s’en va à l’éponge sans frotter, c’est magique. On trouve de l’acide chlorhydrique dans des petits flacons à côté des tablettes pour lave-vaisselle, ça ne s’appelle pas comme ça, c’est vendu comme produit pour détartrer les appareils ménager. Quelques gouttes suffisent.
    Et sinon merci de m’avoir fait découvrir Ronny Jordan au détour d’un billet, je ne m’en lasse pas !

  4. Natacha

    Niet! Niet! Niet!

    Je suis sûre que nous sommes bien plus de 12 à vous lire, et ce n’est pas parce qu’on ne parle pas qu’on n’existe pas…

  5. jane

    balancez fissa la casserole, éloignez de vous toute eau de javel, de façon à ne pas éclabousser votre belle causticité. une amie qui vous veut du bien, lol!

  6. Higgins

    Qu’est-ce que je ferai si tu ne bloguais plus? J’en réfèrerai immédiatement à Robin Masters et je lâcherai Zeus et Apollon, mes deux dobermans, à tes trousses.

  7. Astynoos

    Sans compter que ce qui est écrit dans ce billet est aussi valable pour les lecteurs (expériences culinaires douteuses mises à part en ce qui me concerne). Un billet quotidien de H16 est indispensable pour aborder sereinement une journée festive et citoyenne, j’en suis convaincu.

  8. laetsgo

    bon, même si je suis une affreuse gôôôchisssse (qui te lis qd même parce que parfois, tu as raison !) pour tes casseroles, utilise ledit coca cola (tu laisses mijoter une nuit, ça décape TOUT) ou à défaut, tu fais bouillir un peu de vinaigre blanc (mais ça pue grave). Bon récurage, et n’arrête surtout pas de bloguer, please !

  9. Frédéric

    N’arrêtez pas de bloguer, vous avez créé une blogodépendance, c’est inguérissable à ce stade il vous faut assumer ou alors donner de la methadone à haute dose.

  10. zed

    Pas de Javel dans l’inox, malheureux. C’est comme ça que j’ai bousillé ma cocotte minute Seb ! Par contre tu peux reblanchir ainsi l’émail comme du Le Creuset.
    Moi je sécherais la casserole, puis je la vaporiserais avec un produit de décapage de four.. je fais ça avec mes plats à four d’émail récalcitrants encrassés. Mais essaie d’abord sur une vieille cuillère en Inox. Je n’ai pas envie que tu me maudisses…
    Oh oui reste avec nous, hein !

  11. Flak

    solution pour la casserole: jette la et va en acheter une neuve.
    Tu seras content d’avoir une casserole neuve, et tu auras deblaye toutes les questions relatives au produit que tu as utilise et a ses effets sur ta sante.

    Je fais comme ca avec mes tapis.Je sais que dans le temps il fallait acheter une beau tapis, l’entretenir et le cherir.Maintenant tout ca c’est fini, tu vas chez Ikea, tu achetes un sans-peluches qui restera propre deux ans et apres, tu t’imagines bien fort en train d’aller l’amener a laver, attendre, payer, le ramener, et puis tu le jettes et tu vas a Ikea en acheter un autre raide neuf.

  12. VRP

    « Je perdrais mes repères, … je … je virerai socialiste !

    Tout, mais pas ça ! »

    J’ai explosé de rire à ce passage 😀

  13. pere ubu

    Chaque fois que j’allume,je lis ton blog en premier.
    Ça me réjouit de savoir qu’il y a des gens qui pensent sainement dans ce pays.
    Rappelle-toi l’histoire de la grenouille dans le pot de crème.

    Ps : surtout pas d’acide avec l’eau de javel : pour le coup ce sont tes poumons qui seraient décapés !

  14. Toréador

    La politique est-il le plus vieux métier du monde ? C’est sans doute plus vraisemblable, car toute passe mérite salaire, ce qui suppose qu’il y ait un travailleur en début de chaîne…
    On notera que beaucoup d’hommes politiques allant aux putes, on peut légitimement penser qu’ils sont à la prostitution ce que Lucie est à la compréhension de l’Odyssée de l’espèce !

  15. twins

    si h16 cesse de bloguer se serait une perte grave dans notre démocratie ; alors ont pourrait dire que demain sera pire qu’aujourdhuis
    merci pour ce blog

  16. Naufrage

    H16, je me joins au concert d’encouragements. Je ne peux plus me passer de ton blog!

    D’ailleurs l’idée de Jacques est intéressante: pourquoi pas un livre? « Chroniques d’un pays en lente décomposition » ou quelque chose du genre?

    Je suis sûr que le bouche à oreille fonctionnerait à merveille, et ça ouvrirait les yeux de pas mal de monde.

Les commentaires sont fermés.