Comment Winnie Hollande subventionne Apple

En ces temps de crise, on sent que les gens sont tout tristes et tout recroquevillés sur de bêtes réflexes d’épargne. La mélancolie et le rabougrissement guettent ! Il est plus que temps de claquer des thunes ! Voyons grand, soyons fort, et, dans un grand élan vigoureux, cramons vite fait 1.5 millions d’euros dans des gadgets hitech superflus !

Pour cela, on aura besoin d’argent gratuit.

L’argent gratuit, c’est facile à trouver : il pousse au bout des feuilles d’impôt. L’avantage de l’argent gratuit, c’est qu’il permet de transformer, pendant un laps de temps plus ou moins long, la réalité, et de la plier à ses desiderata capricieux. Evidemment, comme tout pliage en force, il y a un retour assez violent. Mais baste.

Et quand on n’a pas assez d’argent gratuit disponible de suite, on utilise de l’argent gratuit de dans plus tard. Il s’agit d’argent gratuit qu’on ira chercher sur le bout des feuilles d’impôts dans quelques années. En plus de l’argent gratuit qu’on récolte tous les ans, bien sûr.

Avec cet argent gratuit, on peut acheter des balles de golf. Ou des voiturettes électriques, ne soyons pas sectaires. Notez qu’avec l’argent gratuit, on peut aussi :
– payer des armées de clowns,
– rémunérer des psycho-sociologues experts en mobilité nocturne,
– indemniser un ministre au casier judiciaire chargé, pour une République Irréprochable.

Repris de Justice.

Ça aurait pu tomber sur des jantes alliages ou des cons de mimes anti-personnel. Cette fois-ci, l’argent gratuit est tombé sur des iPads. Apple se frotte les mains : à partir du 19 novembre et jusqu’au mois de décembre, 2 500 élèves et 800 enseignants de Corrèze vont recevoir la tablette tactile de la firme de Cuppertino. C’est Winnie Hollande qui régale, les enfants !

Winnie Hollande

Franchement, ça tombe à pic pour Apple : cette aide inespérée du département hollandais corrézien va permettre à la petite entreprise française de passer le cap difficile des fêtes alors qu’on sentait l’approche d’un plan social….

Pour le moment, on apprend que cette opération est considérée comme expérimentale, valable pour l’année scolaire en cours. Après s’être remué un doigt ou l’autre dans une narine, le Conseil Général choisira, à la rentrée prochaine, de rééquiper les sixième d’iPad, et envisagera aussi d’attribuer des iPad aussi aux autres classes. Youpi : l’argent gratuit pousse très bien en Corrèze, dirait-on. Cela vaut peut-être le coup de s’y installer, et demander sa part d’argent gratuit. Vous ne trouvez pas ?

Evidemment, on imagine sans peine que les professeurs concernés, qui sont tous, il faut bien le rappeler, des geeks dans l’âme, vont passer de folles nuits à décortiquer les bêtes histoire d’utiliser les iPads à leur potentiel maximum, pour donner une nouvelle dimension à leurs cours de physique ou de Français ; enfin, les profs vont pouvoir exprimer leur côté l33t h4x0r lorsqu’il y aura les inévitables bugs de connexion, ou que deviendront nécessaires des petits tweekings de folie en cours de math le lundi matin, histoire d’empêcher les loustics du fond de se lancer dans un petit Call Of Duty Black OpsTétris en réseau. Un régal permanent…

Au passage, j’ai une pensée émue pour tous les zhumanistes zengagés qui, dès qu’on évoque les parachutes dorés monumentaux, s’empressent de convertir en SMIC. Eh bien pour ce sympathique coup de pouce à la firmette de Cupertino, le calcul donne 1421 smics. Eh oui : avec ce million et demi, on aurait pu payer un smicard pendant 118 ans. Ou un maire-ministre au passé chargé pendant un quinquennat, en comptant quelques putes et un peu de champagne.

Mais bon : aider Apple, c’est noble, aussi.

Si si.

Puisqu’on vous le dit et que c’est avec votre argent, c’est forcément noble.

Et puis ça donne un point de chute aisé pour les racailles qui sauront où trouver les goodies hitech sans trop cogner. Avec la crise, il faut savoir ménager les efforts de tous, à commencer par ceux de Björn qui n’a pas une vie facile facile.

Dernier point : ce crâmage citoyen d’argent gratuit et cette distribution s’incrivent dans l’opération Ordicollège dont le nom ridicule permet d’affirmer avec une absence totale de doute qu’on continue à s’en payer une tranche volumineuse sur le dos du contribuable qui continue pourtant de voter.

Si ça tient jusqu’en 2012, c’est un miracle.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires51

  1. Sébastien CERISE

    J’ai bien peur h16 que ça tienne jusqu’en 2012 et même un peu au-delà…

    Croyez–vous vraiment que les suivants vont changer les mœurs politiques à ce point ?

    Un élu -quel qu’il soit – ne fait que préparer sa ré-élection…

    Et ne leur jetons pas la pierre, la majorité d’entre nous ferait exactement la même chose.

    Quand la place est bonne, on fait tout pour la garder… quitte à endetter nos arrières petits enfants ^pour que nos enfants aient des Ipods tout neuf !

    Le problème majeur de la France est -je pense – la professionnalisation de la politique.

    Son boulot, on veut la garder… et c’est bien normal

    1. Théo31

      « Son boulot, on veut la garder… et c’est bien normal »

      Sauf que la politique n’est pas un boulot : qui a déjà vu le contrat qu’un politocard a signé avec ses électeurs ?

  2. romain blachier

    Quand les politiques ne font rien en nouvelles technologies ça braille, quand il font quelque chose ça braille aussi. Difficile quand même. Si la tablette Archos avait tenu ses promesses, il n’y aurait aucun souci à prendre une marque française (bien que fabriquée en Chine…). Il se trouve que, malgré ses défauts évidents, l’IPAD s’est imposé en norme et en facilité d’utilisation. Devrais-t-on continuer au TO7 et au MO5 parce que c’est made in France?

    Il est sain au contraire que les enfants, y compris les plus défavorisés, aient accès à un large panel de technologies.

    1. Sébastien CERISE

      Je suis d’accord avec vous sur le fond.

      Mais n’y a-t-il pas d’autres priorités avec l’argent public ?

      Je pense que la priorité pourrait être que tous les gosses arrivent en 6ème en sachant lire, écrire et compter…

      Le Ipad, on peu s’en passer, lire, beaucoup moins…

    2. S’il est sain et citoyennement festif que les enfants aient accès aux technologies, il n’est absolument pas sain et encore moins festif que ce soit l’état qui dispense ces joyeux bienfaits avec l’argent qu’il n’a pas. D’autant que, comme tu le soulignes, on a eu une assez bonne idée de ce que l’état est capable de faire (niveau catastrophe) avec le Plan Calcul et autres conneries moisies du style. Et enfin, les gamins en question ne savent ni lire ni écrire arrivés en 6ème.

      Avant de leur apprendre à bidouiller de l’iPad, il faudrait leur apprendre à lire, écrire et compter correctement. C’est loooooooooooin d’être le cas.
      Bref : charrue, bœufs, tout ça.

    3. Kornic

      J’ai eu l’extrême privilège de participer en tant que collégien au programme Ordina 13 qui prêtait aux élèves des Bouches-Du-Rhône un ordinateur.
      Résultat de l’expérience : l’ordinateur resté 1 an au placard. Seul certains élèves en avaient l’usage : ils avaient brisé la protection logicielle pour qu’il soit utilisable sans limite et s’en servaient ainsi pour jouer à Counter-Strike pendant les pauses.
      Bilan : inutile et pourtant ils ont remis ça les années d’après
      Le résultat sera le même avec un iPad. Ceci dit j’aurais bien aimé être en 6ième pour avoir un iPad gratuit (la majorité des élèves n’ont jamais rendu leur ordinateur et n’ont pas eu de problèmes).
      En résumé c’est de l’argent jeté par les fenêtres, seulement voila il y a des électeurs potentiels en bas pour le ramasser alors pourquoi se gêner ?

      1. Kornic

        J’oubliais, dans le domaine d’argent jeté par les fenêtres, l’université n’est pas en reste.
        Celle où j’étudie actuellement (Aix-Marseille) vient de s’équiper d’ordinateurs flambants neufs : des iMac mais attention pas n’importe lesquels : des 27 pouces au prix unitaire de *jingles* 1700€ !
        L’usage ? C’est dans le labo de langue donc ils ne servent qu’à surfer sur internet et lire des fichiers audio.
        Merci le contribuable.

        1. Flak

          « Si la tablette Archos avait tenu ses promesses, il n’y aurait aucun souci à prendre une marque française (bien que fabriquée en Chine…). »

          ARGGGGGGGGGHHHHHHH a cote de la plaque !
          a COTE! la plaque est la!
          et toi tu es a cote!

        2. Mr T

          @Kornic, c’est la partie Plan Campus du grand-emprunt-pour-l’avenir malheureux, et pour être Top-branchouille hi-tech pôle de compétitivité tout ça il faut du Apple à 1700€ pour consulter un dictionnaire de langues en ligne, alors arrête de gueuler tel un petit bouseux de réac’ !

        3. Rocou

          Le Mac est bien moins cher en SAV et entretien. Ya rien a faire. Pas de virus notamment ce qui permet l’utilisation de clés usb et du lecteur de CD. Il n’y a pas besoin non plus de restreindre l’accès au web.

        4. Hefjee

          « Le Mac est bien moins cher en SAV et entretien. Ya rien a faire. Pas de virus notamment ce qui permet l’utilisation de clés usb et du lecteur de CD. Il n’y a pas besoin non plus de restreindre l’accès au web. »

          Ouais, en attendant, un simple PC de récupération (avec quand même 1 ou 2Go de mémoire et un écran correct) et un Linux avec Firefox et un des innombrables lecteurs audio, c’est 10% du prix du Mac.
          Pour des « étudiants » qui, pour la plupart, n’en ont rien à battre du matériel mis à leur disposition, c’est largement suffisant.

      2. Before

        Je crois que les élèves n’étaient pas sensés rendre le PC à la fin de l’année, du moins après les premières années d’expérience (je suppose que de toute façon, le matériel rendu était inutilisable et/ou obsolète).
        L’opération Ordina 13 devrait être interrompu l’an prochain.

    4. Auvergnat

      Cher Romain
      On est bien d’accord, en France, quoi qu’on fasse ça braille. Mais dans le cas présent cela pose plusieurs problèmes:
      1) quand l’appel d’offre a été lancé au mois d’août, Apple était en fait le seul à pouvoir y répondre.
      2) L’Ipad en tant qu’outil pédagogique … hum… une e-pc ou même un portable (deux fois moins chers ) serait nettement plus judicieux ( existence de programmes pédagogiques par exemple).
      3) Les Départements et les régions ne cessent de se plaindre qu’ils ont de plus en plus de dépenses en raison du désengagement de l’Etat. L’Ipad ( qui est avant tout un magnifique gadget) est-il vraiment une dépense prioritaire?

  3. gnarf

    Ils nous ont bassine avec le laptop a $100 (OLPC) qui d’ailleurs est sorti il me semble. Son prix actuel est de $200 et deja y’a plus de ram que l’ipad, c’est plus robuste pour des enfants de 11 ans parce que ca ferme, ca a plein de connecteurs que l’ipad n’a pas.
    Et pour $400 c’est leur programme tu en achetes deux, un pour toi et un pour un enfant d’un pays defavorise.

    1. Flak

      ah toi aussi tu aime degoiser a cote de la plaque?
      c’est fou comme rien que de prononcer le mot ‘ipad’ et tout de suite les geeks s’eveillent comme des pucelles en disco.

    2. Théo31

      Piqûre de rappel pour ceux qui (j’ai noté les noms) frétillent déjà à l’idée de mettre un doigt à Bill Gates : Apple, c’est aussi un monopole.

  4. kelevra

    segolene, l ex du gros, a en son temps achete des ordinateurs portables a tous les collegiens de la region poitou charente, comme quoi dans la connerie et le gaspillage, ils allaient bien ensemble!!! j aimerais bien savoir qui a paye la refection de segolene, dents seins lifting? en note de frais surement, deja que sego pour rouler cheveux aux vents a fait acheter un cabriolet a la region.

  5. Aurélien

    Une question: Pour un tel montant dépensé sur un marché public, un appel d’offres n’était-il obligatoire? Si oui (et il me semble que c’est le cas, et qu’il aurait même du, vu le montant, se faire au niveau européen), a-t-il eu lieu?

    1. Va savoir. Je ne serais pas surpris que tout ceci soit passé via d’obscures structures justement destinées à éviter l’appel d’offre. Ou que ce dernier ait été taillé sur mesure pour l’iPad avec des caractéristiques impossibles à trouver pour d’autres (ex : nécessité du support MacOS)…

      1. NeBu

        Oui il doit y avoir des clauses permettant d’éviter une mise en concurrence.
        Dans le secteur informatique, par mal de structures proposent des solutions exclusives aux collectivités locales pour éviter toute mise en concurrence.

        Il est également possible que la région ait émis un A.O où l’Ipad est nommé, et chaque fournisseur (je ne sais pas quels sont les réseaux de distribution d’Apple) peut y répondre. L’AO est alors valable, et le fournisseur qui propose le tarif le plus bas est sélectionné. Logiquement, Apple doit proposer le même prix de vente à tous ses fournisseurs.

        1. A.g.

          Un classique est de configurer l’appel d’offre sur les caractéristiques techniques que seuls le produit désiré rassemble.
          Maintenant je dis çà…

  6. Yul

    à mon avis, ces ipads se sont accompagnés d’une juteuse commission.

    Quant à apprendre aux gosses à lire et à écrire, vous n’y songez pas sérieusement ? Ils pourraient commencer à se documenter, à réfléchir par eux-même, bref à exercer cet esprit critique que l’on fait tout pour étouffer à l’EdNat. Et une fois le doigt mis dans l’engrenage, ils pourraient cesser de soutenir la gauche, d’idéaliser le service public et de vouloir devenir fonctionnaires (pardon, je devrais dire: pré-retraités).

    la méthode globale, c’est le premier pas dans le socialisme.

  7. JB7756

    François Hollande me fait bien rigoler.

    Il n’a toujours pas compris que son manque chronique de charisme lui barrait toutes ses chances d’être président (ou alors sur un gros malentendu).

    Ca me rappelle Cohen Bendit face à Bayrou : « Mais tu seras jamais président ! ». Bayrou avait été tellement déstabilisé qu’il en avait perdu son nerf (tordant !).

  8. Largo Winch

    Je pense que ce type de dépenses est d’ores et déjà totalement anachronique. Par exemple, à l’université, dans mon département d’enseignement en gestion, nous constatons actuellement un considérable accroissement du taux d’équipement en ordinateur portable des étudiants. Il y a 5 ans, les salles de libre service informatique étaient bondées jusqu’à tard dans la nuit. Aujourd’hui, elles sont quasiment vides. Les bienfaits du capitalisme sont passés par là : s’acheter un portable est de moins en moins onéreux. Il y a 5 ans, les étudiants nous réclamaient toujours plus d’investissements en informatique. Aujourd’hui, on n’a plus de demande de ce type. Ce qu’ils réclament aujourd’hui, c’est uniquement un équipement important en prises électriques dans toues les salles (pour brancher leur ordinateur perso). A mon avis, dans à peine 5 ans, on va fermer la plupart de nos salles informatiques.

    1. Flak

      mais c’est horrible , quel individuamimse!
      pourtant les profs et administrations avaient tout fait, au prix de longues heures de travail supplementaire faites avec abnegation pour fournir une informatique publique d’enseignement de qualite top, a laquelle on s’attache pour une informatique scolaire publique que le mondenouzanvie.

  9. Rocou

    Pour ma part, pour une fois, je trouve ce choix judicieux. l’iPad est parfaitement adapté aux cours, bien plus qu’un ordinateur (Apple ou non…).

    Puisque de toutes les façons, du pognon sera jeté par les fenêtres (il faut impérativement liquider le budget pour avoir une chance de le renouveler) autant le dépenser de façon utile.

    Evidemment, s’il n’y aucun support de cours dessus, s’il est juste distribué « comme ça », c’est une dépense scandaleuse.

    1. Evidemment, s’il n’y aucun support de cours dessus, s’il est juste distribué « comme ça », c’est une dépense scandaleuse.

      D’après toi ? 🙂 (pouët !)

  10. Louis

    Bof, si je suis moyennement convaincu par l’expérimentation de Hollande, je ne pense pas que la question de la subvention d’Apple devrait rester dans un domaine aussi ridiculement limité. En effet, Apple est, comme les autres plateformes de téléchargement légal, l’un des heureux bénéficiaires d’un cadeau qui va coûter 50 millions à l’Etat (ça fait combien de SMIC ça?), tout ça pour que les « jeunes » puissent bénéficier de MP3 de merde pas chers. Bref, la gabegie est bien pire que ces vagues tentatives un peu maladroites de moderniser l’école. Pour une fois je défendrais plutôt le joufflu camarade (j’aurais bien aimé avoir un Ipad à l’école!), arrêtons de nous crisper dès qu’on touche aux sacro-saintes figures de l’instruction nationale et de la méthode Boscher!

    1. vagues tentatives un peu maladroites

      Le problème, c’est qu’il y en a des douzaines et des douzaines, de ces tentatives, et tous les ans, en plus. Ce qui finit par faire un montant assez coquet.

      Quant à la méthode Boscher, on ne risque pas de se crisper dessus : elle n’est plus en vigueur depuis 30 ans et ça se voit.

      1. scaletrans

        La méthode Boscher, mes huit enfants en ont bénéficié (primaire à la maison) et ils écrivent et s’expriment parfaitement et aucun n’est chômeur.

    2. Laglute

      Le MP3 de merde à 1 euro le morceau est cher, ça fait dans les 15 euros l’album, soit le prix d’un CD de meilleure qualité.

      Franchement, écouter du MP3 sur du matériel moyen de gamme, c’est horrible. C’est d’ailleurs pour ça que les constructeurs d’ampli ont ajouté quelques fonctions sur leur matos pour compenser le manque flagrant de qualité…

  11. VRP

    Le pire c’est qu’ils donnent les tablettes à des sixièmes. Des sixièmes quoi ! Je suis sur qu’ils sauront bien s’en servir et sont très soignés sur leurs affaires à cet âge…

  12. Fabrice

    Au début, je me disais, il est fort ce h16, chaque jour il arrive à publier un billet, rare pour un bloggueur !

    Mais effectivement, avec notre pathétique république française, tu as tjs de quoi faire. 🙁

    1. Flak

      tiens bonjour toi
      comme je ne peux pas commenter sur ton blog a cause du stupide login, je n’ai jamais l’occasion de te dire qu’il est super et aussi parfois tragiquement franchouille, mais drole.
      c’est mon blog favori juste apres h16 et juste avant Guitarz.

      quand est-ce que tu nous met un solo de slap-bass sur youtube?

  13. Alex6

    Mode vieux con ON:
    « Depuis quand a-t-on besoin d’un ordinateur perso au college? De la connerie en barre une fois de plus! »
    Mode vieux con OFF.

  14. NeBu

    Au CG13, chaque année, Bull distribue des PCs portables neufs aux enfants « démunis » (70% de la population de Marseille par exemple, faut juste être dans les critères…). Pour y avoir jeté un oeil la dernière fois, ce sont les parents qui viennent faire leurs courses, comme avec le chèque rentrée. C’est un gadget gratuit offert par la collectivité (ceux qui payent des impôts n’en ont pas le droit, ils ne correspondent pas aux critères) qui est détruit en quelques semaines, mais absolument pas un outil pédagogique.

Laisser un commentaire