Il ne s’est rien passé. Tout va bien.

Nouvelle année, vieilles recettes : tout se déroule comme prévu au Bisounoursland. Ce 31 décembre au soir et ce 1er Janvier 2011 au matin, il ne s’est absolument rien passé. Vous pouvez reprendre de la dinde et des marrons.

Quand ce billet paraîtra, on sera probablement en début d’après-midi d’un 1er Janvier d’une banalité consternante puisqu’il sera en tout point semblable non pas au 1er Janvier 2010, mais au 1er Janvier planifié de longue date par les services de la communication de notre gouvernement.

D’un côté, ça me laisse le temps de vous souhaiter une excellente année 2011 pleine de familles heureuses, d’amis joyeux, de santé pétulante, de taxes vigoureuses et d’impôts en pleines formes. Et je suis absolument certain que certains de ces vœux se réaliseront. C’est aussi ça, le pouvoir prédictif du capitaliste libéral dont le régime alimentaire à base d’enfants communistes lui permet de voir l’avenir avec clairvoyance !

D’un autre côté, il est plus que surprenant qu’un plan se déroule sans accroc : parvenir à ce niveau de perfection dans le rien moussu, c’est, en soi, une performance. Et la performance, mis à part dans la médiocrité, ce gouvernement ne nous y a pas habitué. L’enquête s’impose.

Normalement, au premier janvier, les journaux bruissent des petits calculs pour déterminer combien d’épaves de voitures ont été amenées aux casses les plus proches. Traditionnellement, c’est aussi dans ce jour de l’année que la presse fait le bilan des dérapages, des échauffourées et des Pères Noëls bourrés agressés à la sortie du métro.

Cette année cependant, rien de tout ça, et même mieux : on titre fièrement que Tout S’Est Déroulé Dans Le Calme, alleluhia et tout le tremblement.

Feu d'artifice

Le ministère se félicite d’ailleurs chaudement de cette réussite, s’auto-congratule vigoureusement d’une mobilisation sans précédent de plus de 50.000 policiers pour un non-événement (puisqu’il ne s’est rien passé) et s’auto-papouille langoureusement du résultat obtenu dans un communiqué de Brice, le lévrier afghan sous Lexomil ministre de l’intérieur :

« La nuit de la Saint-Sylvestre s’est déroulée sans qu’aucun incident majeur n’ait été signalé sur l’ensemble du territoire national. »

Notons tout de même l’emploi subtil de l’expression locutive « aucun incident majeur », qui permet d’éluder avec style l’autre locution, à savoir « une multitude d’incidents mineurs » : plus de 500 interpellations, 16 représentants de l’ordre blessés (incidents mineurs, qu’on vous dit ! Majeur, il aurait fallu un flic mort, je suppose) et un nombre encore inconnu de voitures réduites en cendres.

Inconnu puisque, je vous le rappelle, on n’en aura pas le décompte officiel :

« Il s’agit de mettre fin à cette tradition malsaine consistant à valoriser des actes criminels et le comportement de ceux qui incendient les voitures des honnêtes gens. »

Car reporter le nombre de voitures dont des familles honnêtes devront se passer, analyser le nombre d’épaves trouvées encore fumantes, décrire ce qui se passe à certains endroits de ce qui fut, un jour, une république, ce n’est que persister dans cette tradition malsaine de valorisation des actes criminels.

Ainsi, l’insécurité peut rester au stade impressionniste, tout en petites touches aux couleurs pastel, où la voiture brûlée le fait discrètement, dans une autre cité, dans un autre tableau, loin, avec une petite fumée délicate et un feu circonspect. Si cela s’est vaguement passé près de chez vous, c’est peut-être, et encore.

En toute bonne logique, on ne comprend d’ailleurs pas pourquoi on continue à nous bassiner avec le nombre de morts sur les routes, ceci revenant à continuer cette tradition malsaine consistant à valoriser ceux qui roulent vite, sans ceinture, avec 2g d’alcool dans le sang et un splif aux lèvres.

De la même façon, on se demande si relayer le nombre de jours de captivité des otages journalistes ne participe pas non plus du même effort sournois de valorisation scandaleuse d’une certaine forme de terrorisme.
Et on se prend à se dire que si le gouvernement avait pu, jadis, la boucler fermement pour que les ravisseurs d’Ingrid Betancourt ne bénéficient pas de cette honteuse publicité, on aurait été franchement plus tranquille, d’autant qu’elle serait peut-être encore captive à l’heure qu’il est ce qui nous aurait épargné l’insupportable pipolisation de l’ex-otage ex-femme-politique ex-française.

Bref : il ne s’est donc rien passé, et de toute façon, vous n’en saurez rien.

Ah, si, une petite ligne peut-être pour signaler le mouvement de grève habituel, régulier comme un métronome et parfaitement logique pour les petits profiteurs sans scrupules affiliés à l’un de ces syndicats de crapules mafieuses des transports : une douzaine de préavis ont été posés par les organismes habituels d’emmerdement ferrés pour permettre aux cheminots d’astreinte de rester chez eux pendant le réveillon.

Les motifs sont dans la droite ligne de ce que les syndicats sont capables de pondre : demande de prime de 300 euros pour ceux qui travaillent durant les fêtes, réapparition du conflit contre la réforme des retraites, protestation contre un plan de lutte contre … l’absentéisme à la SNCF, … Un délice.

N’oubliez pas : c’est une entreprise publique qui se plaint sans arrêt du manque de moyens et de personnel, qui vit de vos impôts et creuse des déficits d’années en années.

Souriez, cette année commence comme les autres.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires22

  1. Boutros

    Et si quelques véhicules sont bien partis en fumée, gageons que c’est certainement uniquement dans les quartiers huppés des petits villages de province sous l’oeil bienveillant de policiers débonnaires… Pour les églises et autres sites de la diversité, voir Alexandrie, le Nigéria, Soudan etc…
    Il faut supprimer les églises, c’est dangereux ces machins-là, ça explose devant. On a les feux d’artifice qu’on peut.
    Et si en 2011, ici… ? Remarquez : on peut changer le calendrier.
    Meilleurs voeux quand même, mais avec un peu d’amertume.

  2. Nick de Cusa

    Ca rappelle un peu le film L’Argent des Autres, où les autorités d’Allemagne de l’Est gardent secrètes les donnée sur l’augmentation des suicides dans le pays.

    1. daredevil2009

      Non, c’est « la vie des autres »! Un excellent film au demeurant que je recommande chaudement à tous ceux qui veulent voir la réalité socialiste 😉

      Bonne année à tous et haut les cœurs!

      1. Nick de Cusa

        Oops. Mondieumondieu. Sinon, non, ce n’est pas un très bon film (enfin c’est un bon film de fiction, mais pas pour voir la réalité). Pourquoi ? Parce qu’il montre un agent individuel de la StaSi qui arrive à contourner le système facilement, et par bon cœur. Le système était bien plus retors et cruel que ça, et ses agents aussi. Mais enfin bon, la partie sur les stats du suicide cachées est juste, et tristement hortefeusienne.

      2. JG2433

        H.S. par rapport l’article, mais je profite de l’opportunité qui est offerte de pouvoir répondre à « daredevil », pour lui signaler, ainsi qu’aux autres lecteurs, le titre d’un film qui dépeint très bien la réalité socialiste « glauque » 🙁 :

        Il s’agit de : « Est – Ouest », film français de Régis Wargnier (1998).

  3. Philippe Sandron

    Bonne année cher H16, et merci d’avance pour vos billets favorables plus que bien des voeux à notre santé… morale.

  4. Flak

    par ennui je suis alle faire un tour sur un obscur blog eco de libe.
    http://deficit.blogs.liberation.fr/deficits/2010/11/bercy-joue-la-carte-de-la-stabilit%C3%A9-avant-le-grand-soir-fiscal.html

    j’ai cherche des moyens de decrire le vide cosmique de cet article, mais c’est trop dur de faire une phrase avec les mots ennui, manque de clarte, politico-politicisme retroactif, inculture economique, apathie et posage pseudo-specialiste.
    la culture sociale-dem molle comprend la philo, et apparemment elle prend l’eco pour de la philo.
    over

  5. scaletrans

    « Ah, si, une petite ligne peut-être pour signaler le mouvement de grève habituel, régulier comme un métronome et parfaitement logique pour les petits profiteurs sans scrupules affiliés à l’un de ces syndicats de crapules mafieuses des transports : une douzaine de préavis ont été posés par les organismes habituels d’emmerdement ferrés pour permettre aux cheminots d’astreinte de rester chez eux pendant le réveillon.

    Les motifs sont dans la droite ligne de ce que les syndicats sont capables de pondre : demande de prime de 300 euros pour ceux qui travaillent durant les fêtes, réapparition du conflit contre la réforme des retraites, protestation contre un plan de lutte contre … l’absentéisme à la SNCF, … Un délice. »

    N’oubliez pas : c’est une entreprise publique qui se plaint sans arrêt du manque de moyens et de personnel, qui vit de vos impôts et creuse des déficits d’années en années.

    Bravo, H16, vous commencez l’année en fanfare. Il faut fouetter ces gens.
    Mes vœux les plus sincères.

  6. Winston (l’autre)

    Pour aller chez mes parents j’ai pris un billet de train au guichet automatique et pour voyager tranquille je choisis la première classe (63 € l’aller-retour plein tarif tout de même) et j’ai du voyager DEBOUT entre deux wagons (avec les bagages et le bébé) tellement le train était bondé. Je me demande pourquoi la SNCF continue de faire grève quand il lui suffit de travailler pour faire ch… le monde.
    Bonne année à tous et surtout bonne santé, va y en avoir besoin. Deumilonze, année de la Fronze !

    1. Ceci dit, ça sert de leçon : la prochaine fois que vous voyagerez en période de pointe, ne prenez pas de billet, et vous ne risquez même pas l’amende (ils seront en grève ou le train sera trop plein).

  7. la france libre

    Bonne année 2011!
    Je suis certain que l’actualité française continuera de te gâter en inspiration en 2011. Ici, par exemple:
    http://www.lefigaro.fr/societes/2011/01/02/04015-20110102ARTFIG00056-wendel-dans-le-collimateur-du-fisc.php
    On y lit que le fisc « réclame en conséquence environ 75% des sommes en jeu ». Et avec un tel taux, il ne faut pas s’étonner que certains abusent du droit pour faire des montages financiers limites quand c’est le droit qui abuse avec des taux spoliateurs. Avec 75%, c’est comme si l’Etat vous faisait travailler pour lui jusqu’en septembre et que seuls les 3 derniers mois sont pour vous!
    Mais c’est vrai que le navire commence à fuir de tous les côtés, alors il faut bien trouver de l’argent là où il se trouve. Sauf que ce genre d’info, c’est la meilleure pub pour l’expatriation des gros salaires.

  8. GuyFawkes

    « En toute bonne logique, on ne comprend d’ailleurs pas pourquoi on continue à nous bassiner avec le nombre de morts sur les routes, ceci revenant à continuer cette tradition malsaine consistant à valoriser ceux qui roulent vite, sans ceinture, avec 2g d’alcool dans le sang et un splif aux lèvres. »

    j’ai adoré ! bonne année H toujours aussi excellent !

  9. BA

    Tout va bien.

    Tout va de mieux en mieux.

    Christine Lagarde nous avait expliqué en 2010 : « Nous allons prêter 110 milliards d’euros à la Grèce sur 3 ans. Ne vous inquiétez pas ! En 2015, la Grèce aura fini de tout rembourser. Les contribuables français ne perdront pas un centime. Et patati, et patata. »

    Dette publique : la Grèce négocie un délai.

    La Grèce négocie avec des banques commerciales l’allongement du délai de remboursement de sa dette, après avoir conclu un accord semblable avec le Fonds monétaire international (FMI) et l’Union européenne (UE), rapporte vendredi 31 décembre un hebdomadaire athénien.

    Les craintes d’une restructuration de la dette grecque après l’arrivée à terme en 2013 d’une aide d’urgence de 110 milliards d’euros maintiennent les spreads grecs à un niveau élevé. Le gouvernement grec a assuré à plusieurs reprises ne pas envisager une telle opération, mais sans pour autant parvenir à convaincre le marché obligataire.

    Plus de 70 % de la dette grecque est détenue par des investisseurs étrangers. Selon Realnews, qui ne cite pas de sources, l’ancien vice-président de la Banque centrale européenne (BCE) Lucas Papademos, qui conseille actuellement le Premier ministre George Papandréou, est en discussion avec les banques et les fonds qui détiennent de la dette grecque.

    Le journal rapporte que la restructuration envisagée impliquerait un allongement du délai de remboursement compris entre 10 et 30 ans, notamment pour les papiers dont l’échéance était fixée entre 2013 et 2015.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/12/31/97002-20101231FILWWW00516-dette-la-grece-negocie-un-delai.php

    En clair : la Grèce ne peut pas rembourser ses emprunts.

    La Grèce sera le premier Etat européen à se déclarer en défaut de paiement en 2011.

    Après la Grèce, d’autres Etats européens se déclareront en défaut de paiement en 2011.

    Bonne année.

      1. boissoudy

        Oui, vous les connaissez tous, et c’est vrai que splif est un mot qui sonne bien; Une question tout de même, ce florilège serait-ce le fruit de votre culture sociale-démocrate?

        1. Culture sociale-démocrate ? ah non, culture hydroponique exclusivement, et avec des lampes calibrées pour un meilleur rendement !

Les commentaires sont fermés.