Sarkozy : une France loltoshop

Vous avez sans doute pu voir la nouvelle affiche de la campagne présidentielle. On se demande ce qui a pris les communicants pour produire un tel appeau à détournement. Je suis faible, j’ai craqué. En voici quelques uns.

Evidemment, vous êtes les bienvenus pour en proposer d’autres :)

La Francfort

La France Flotte (pour le moment)

La France Morte

Farce Frontale

J'accepte les Bitcoins !

18H8avM67n4Dgcer6f9W56Li2BXFp4aXV3

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires35

  1. channy

    ne laisser que la mer avec rien a l horizon..c est ca la france des politocards rien a l horizon aucun projet, aucune vision..le vide mais en bleu marine

  2. Staline, Albert Staline.

    combien a touché l’agence de pub’ « NICOLAS SARKOZY » qui signe ces affiches ?

    Et qui est le type sur la photo ? quel symbole est-il censé représenter ?

    je préfère les pub’ avec des femmes aguichantes, je n’y comprends rien non plus mais ça fait plaisir à mes yeux.

  3. f86

    HS mais à lire, paru dans journal local

    Ségolène Royal traite un élu UMP de « gros macho mal élevé »
    14/02/2012 05:46
    (1)
    Mise à jour : 12 h 26. Le vote d’une subvention de fonctionnement aux organisations syndicales a enflammé la séance du conseil régional : Ségolène Royal a traité Philippe Rabit (UMP) de « gros macho mal élevé ». Des propos « injurieux » dénonce l’élu, qui se réserve le droit de porter plainte.

    Ségolène Royal voudrait rendre les syndicats obligatoires.

    Mise à jour : 12 h 26. Philippe Rabit répond à Ségolène Royal. L’élu UMP qualifie les propos de la présidente du conseil régional d’ « injurieux » « diffamants » et « discriminatoires ». « Je n’ai pas de leçons d’éducation à recevoir a réagi l’élu. Je me réserve la possibilité de porter plainte ».

    Ségolène Royal perd son sang-froid

    Une petite délibération placée en fin de séance a mis le feu à un débat régional resté, pendant près de trois heures, sur une ligne très consensuelle. Ségolène Royal a perdu son contrôle en menaçant ses propres élus de la majorité s’ils ne votaient pas la mesure. Il s’agissait d’une subvention de fonctionnement aux organisations syndicales de 400.000 €.

    C’est Alexis Blanc, vice-président, chargé de l’enseignement supérieur et chef de file des centristes humanistes, qui a allumé la mèche. « Je suis étonné du montant très élevé, a osé l’élu, quand on compare le coût du dialogue social. Nous devons être vigilants, nous Région. Nous voterons contre ».

    D’un seul coup, le ton de l’assemblée régionale a changé. Ségolène Royal est monté au créneau en précisant que cette aide était « nécessaire », « justifiée », en souhaitant que les organisations syndicales « soient obligatoires ». Et surtout en perdant son sang-froid. « Ceux qui voteront contre, j’en prendrai acte et je verrai les conséquences. » Serge Morin d’EE-LV attaque la droite en rappelant que ceux qui ne sont pas syndiqués se privent de financement.

    «  Gros macho mal élevé  »

    Olivier Chartier, porte-parole du groupe de l’opposition, répond pour éviter la caricature mais surtout « pour dénoncer le manque de transparence » puisque la majorité a délibérément apporté « quelques éléments de bilan des aides aux syndicats à la dernière minute. » Les élus syndicalistes de la majorité sortent la grosse artillerie.

    Mais Philippe Rabit, (UMP) tance Ségolène Royal en lui rappelant qu’elle « ne pratique pas le dialogue social dans cette enceinte », « qu’elle mélange les rémunérations du CAC 40 qui n’ont rien à voir avec le débat. » La coupe déborde, l’élue socialiste rectifie, « j’ai parlé de fiscalité très inégale », qualifie le comportement de Philippe Rabit « d’insupportable ». Pour enfin le clouer devant l’assemblée en le taxant de « gros macho mal élevé ».

    Les deux adversaires ne s’apprécient pas, personne ne veut céder la parole à l’autre. « C’est moi la présidente, vous allez me respecter », renchérit Ségolène Royal. Le docteur Marie-Laure Tissandier, centriste humaniste, veut apaiser les plaies, vole au secours de son collègue Alexis Blanc : « Il n’est pas antisyndicats et ce n’est pas illégitime de poser la question de la transparence. Je suis moi-même syndicaliste au sein de l’association des médecins urgentistes. » La droite s’abstient ainsi que le médecin centriste alors que ses deux autres collègues votent contre.

    Ségolène Royal n’a pas supporté l’affront.

    No comment..

    1. « Il s’agissait d’une subvention de fonctionnement aux organisations syndicales de 400.000 €. »
      Ben tiens.

      Le gros cadeau s’est vu. P-tain. Pour ceux qui en doutaient encore, la Royal est comme les autres, décidément.

      Pour info, le rapport Perruchot est disponible :

      http://www.contrepoints.org/2012/02/16/69446-le-rapport-perruchot-enfin-disponible
      http://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2012/02/Rapport-Perruchot-Financement-Syndicats-Salariés-Employeurs.pdf

    2. Talleyrand

      Cette femme est d’une extrême dangerosité. Depuis sa tentative présidentielle je la surnomme la « Robespierrette » au sourire polpotien. J’ai l’habitude d’ironiser mais là, je suis sérieux, elle n’a pas besoin d’élection pour s’emparer du pouvoir… vraiment inquiétant. D’ailleurs voyez ses idiots utiles complètement fanatisés.

  4. infraniouzes

    La capitaine Sarkozy n’est pas sur un bateau. Détrompez-vous. Il est sur une île; la France, est une île dans les mers du sud et rien, absolument rien ne peut nous arriver. Une île ne fait pas naufrage.
    Mais la mer monte, la mer de l’endettement monte inexorablement. Va-t-on finir submergés comme les Maldives ?

  5. Shnaffy

    Pas moyen de faire une truc genre « la France molle » ? Mais avec Hollande

    Mais la comparaison ça devait être le but, autant pas lui donner ^^

  6. Paf

    il y a des galeries sur tous les canards online y comprit liberadaube.Je suis impatient de les voir relayer les spoofs de la future affiche de flamby.

  7. Pod

    Ce qu’il y a de bien, c’est qu’en à peine 24h, Google a indexé 80% des détournements au détriment de la vraie version.

    — Recherche Google « Poster Sarkozy » — Images

    Quelle image et quel sérieux ! TOut à fait exact cher H16, un balaise d’appeau à iconoclasties !!

  8. Pod

    Un point de typo pas piqué des vers :

    Le nom de la police utilisée sur l’affiche ?

    « Akzidenz Grotesk »

    …Y-aurait-il un complot publicitaire ? Vengeance de Séguéla frustré depuis 81 ?

    1. Mon dieu mon dieu mon dieu, il aurait voulu le faire exprès il n’y serait pas arrivé.
      - le fond est la mer Egée, en Grèce.
      - le slogan est ridicule, et surtout déposé à l’INPI en 2002
      - la police a un nom prémonitoire : Akzidenz Grotesk.

      Franchement…

      1. Before

        J’ai entendu l’info ce matin sur l’origine grecque du … « paysage ». Mega face palm.

        Comment peut-ont être aussi con pour prêter aussi facilement le flan au sarko-bashing ? ça lui plait ?

        1. Guillaume

          Simple, on passe par des sous-traitants pour tout, ainsi on perd la maitrise des choses les plus simples, tout en dépendant moults €€€€. C’est à l’image des grosses boites et des administrations.

          Alors qu’un militant UMP aurait pu la faire pour 0€ et sans faire ces fautes de goût.

  9. Deres

    Peut être est-ce voulu afin de créer le buzz, en particulier sur internet. Le détournement de celle de Obama n’est peut être pas passer inaperçu … Cela a l’air de fonctionner en tout cas. L’affiche de François Hollande, personne ne la connait … D’ailleurs quand on la cherche sur google, une partie des liens vont même vers celle de Sarkozy.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)