Interdire la 4G : Robin des toits et le cercueil capitonné

Noël approche à grands pas. Peut-être allez vous offrir, ou trouver au pied du sapin, un vibrant appareil techno-fashion, téléphone « intelligent » ou tablette connectée qui, par le truchement d’une connexion radio, permettra à son heureux possesseur d’être importuné 24h/24 par des alertes twitter inutiles, des SMS à l’orthographe illisible ou des appels enquiquinants d’opportuns béats ? Si tel est le cas, sachez qu’en plus, vous allez choper un cancer, des migraines et des cors aux pieds.

Heureusement, l’État Français a tout prévu ! Depuis plusieurs années, des gens se sont, silencieusement, occupés de votre bien-être. Ils se sont, très discrètement, assurés que vous n’auriez aucun problème avec les ondes, les produits chimiques, la mauvaise nourriture, les gaz nocifs, les objets dangereux, les comportements à risques et la vie en général. Évidemment, ces héros de l’ombre, aussi discrets soient-ils, ne vous ont pas protégé de petite rafale d’impôts et de taxes, parce qu’il faut bien les payer (discrets, oui, gratuits, non).

Ce faisant, ces stakhanovistes de la protection contre vous-même ont réussi à faire inscrire dans la constitution le principe de cette précaution ultime contre les échardes, le coin des meubles bas et les expériences culinaires interdites. Lentement, sûrement, le douillet cocon ouaté s’est refermé sur chacun d’entre nous, et, au milieu de cet océan de douceur finement paramétrée, on n’entend plus guère que le bruit, étouffé, lointain, des coups de marteaux qui fixent une fois pour toute le couvercle du cercueil de l’armure contre le monde réel.

phone not foundEt dans les derniers coups de marteau, on découvre que la gentille association citoyenne et au financement parfaitement opaque Robin des Toits a passé la surmultipliée pour bouter les téléphones portables hors de France, ou, tout du moins, pour bannir le déploiement et l’utilisation de la 4G. Bien sûr, l’association ne présente pas son combat ainsi (qui la placerait dans le camp des rétrogrades ou des décroissants au beurre de hérisson bio) : pour elle, il s’agit d’appliquer le fameux principe de précaution et d’imposer que les antennes pour réseau mobile ne délivrent plus un signal à sept volts par mètre mais un petit frémissement radio aux alentours de 0.6 V/m parce que des experts, des psychologues et des vendeurs de graines pour oiseau ont décidé que c’était le maximum supportable par les humains des environs.

Pour le moment, les opérateurs ont obtenu gain de cause, au travers d’une charte définissant ce qui peut ou pas être fait, et vont donc déployer leurs antennes pour la 4G. Mais, rassurez-vous (et rendormez-vous dans votre cercueil ouaté) : l’association citoyenne, responsable et anti-risque a cependant déposé un recours contre cette nouvelle charte devant le tribunal administratif, pour « excès de pouvoir ». Et comme l’explique très bien un porte-parole de l’association, le but est bien d’empêcher le déploiement de la 4G, technologie du diable :

« C’est la seule solution pour que la charte soit renégociée et pour éviter l’arrivée de la 4G à Paris. En l’absence d’étude sanitaire sur le sujet, la population entière serait cobaye »

Rappelons qu’aucune étude sanitaire ne peut prouver qu’il n’y a pas de risque puisqu’on ne peut prouver que l’existence de quelque chose et non son absence. Mais ce petit point de logique écarté, notons que ce qui importe avant tout, c’est éviter l’arrivée de la 4G. La technologie, comprenez-vous, cela nous a quelque chose d’un peu crado sur les bords, et puis, cela rend malade, tout le monde sait ça. Enfin, tout le monde : il faut bien comprendre que malgré l’absence d’épidémie de cancers divers et variés dans le monde où, pourtant, des centaines de millions d’appareils sont utilisés quotidiennement, pendant des heures, dans toutes les situations possibles, et ce depuis maintenant des dizaines d’années, l’association entend faire notre bien même si on n’est pas franchement mal et qu’on s’est fort bien passée d’elle jusqu’à présent. Et puis il ne lui suffit que de brandir le cas de l’amiante pour se trouver une bonne raison d’agir : « rappelez-vous qu’on a attendu des années avant d’interdire ce produit du diable ! » en oubliant dans la foulée que seules les particules d’amiantes respirées de façon répétées sont nocives, la matière solide, connue depuis l’antiquité, étant inoffensive.

Moyennant quoi, on empilera les études plus ou moins farfelues ou chaudement emmitouflées dans un conditionnel précautionneux et des circonlocutions habiles pour ne surtout pas dire qu’il n’y a pas de risque (puisqu’on ne peut pas le prouver) à manipuler les radiofréquences utilisées dans les portables, et finalement admettre du bout des lèvres qu’on peut (éventuellement) choper des trucs et des bidules dans certains cas (voir alinéas, conditions et petits caractères en fin d’étude, etc…). En pratique, la moindre analyse un peu scientifique des « cas documentés » de malades « radio-réceptifs » ou « radio-sensibles » dévoile … une bonne tendance à l’effet nocebo ou à l’hypocondrie typique (ce que corroborent implicitement les centaines de millions de personnes qui n’ont rien à faire ni des études précautionneuses précédemment citées, ou des antennes relais).

Mais même si le risque est particulièrement fuyant à apprécier, même si les études sont enrobées d’incertitudes juridiquement commodes, le Principe de Précaution, lui, a eu la présence d’esprit de garer ses petites miches fragiles en les mettant au milieu de la constitution française, ce qui lui donne immédiatement un air de respectabilité, en plus d’une propension à l’indéboulonnable particulièrement importante.

phone sex : you're doing it wrong

Bilan des courses : il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour qu’un projet de loi (un de plus) fleurisse avec comme prétexte ce fumeux principe, projet qui vise à, d’un côté, dépenser une nouvelle montagne de pognon gratuit en provenance directe des poches de contribuables exsangues pour financer des études sanitaires, alors qu’en pratique, il s’en déroule une grandeur nature sur un échantillon de deux milliards d’individus depuis des années sans qu’une épidémie se soit montrée ; mieux : il sera difficile de mettre les « victimes » du téléphone portable en face de tous ceux qui bénéficient, actuellement, directement, de cette technologie qui fait concrètement sortir de la misère toujours plus de monde, tous les jours. De l’autre, la proposition propose toute une série de contraintes supplémentaires qui ajouteront aux normes déjà existantes, et permettront de combattre sans aucune efficacité prouvé un risque non avéré et mal défini. Bien évidemment, c’est du franco-français : les fabricants français devront appliquer, et les étrangers, eux, pourront rire de nos petits drapeaux mauves anti-girafe. Business as usual : l’hémicycle plein d’hémicéphales tourne à plein régime.

Pas de doute, la technologie est une véritable plaie pour tous ces gens : risquée, elle ouvre des perspectives inouïes, des univers différents, des possibilités qui font frémir, sans doute parce qu’on s’y débrouille très bien sans eux. Elle permet d’entrouvrir le cercueil capitonné. Pas étonnant, dès lors, qu’elle soit si âprement combattue : on va la filtrer et la museler, on va la taxer de tous les côtés possibles (oui, une nouvelle taxe internet !) et on va trouver tous les moyens possibles pour l’affaiblir.

Et ainsi, le cercueil, dans un petit bruit chuinté, pourra se refermer, doucement, et laisser enfin chacun s’endormir en laissant enfin Maman-État s’occuper de tout.

J'accepte les Bitcoins !

1BubbpeWpRjPuNDXfKTF3KuTkrJ5tzoFsV

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires43

    1. Aristarque

      Oui et il semblerait qu’être sous un orage expose à un champ de l’ ordre de 20 kv par mètre…
      Interdisons les orages!
      Supprimons aussi les radars routiers fixes et mobiles qui nous balancent aussi des ondes!
      Que fait Requin des lois?

      1. breizh06

        À part utiliser son portable pour envoyer des SMS en voiture, les portables ne sont pas dangereux.
        En appliquant les théories des « risques faibles », et sachant qu’il y a 3.000.000.000 d’individus qui ont un portable, un risque de 0.01% de tomber malade se traduirait par 300.000 malades. Ça se verrait ! Or on ne voit rien, CQFD.
        (PS: je travaille pour l’industrie cellulaire depuis 25ans).

        1. Nocte

          Le problème s’est que le FUD est bien organisé autour du mobile (l’un des plus « beaux » arguments que j’ai pu lire/entendre étant antenne=four à micro-ondes…).

          Si je ne me plante pas, moins il y a d’antennes plus elles émettent fort et il en est de même pour les téléphones ce qui donnerait donc un effet exactement inverse à ce que recherchent les lobbies anti GSM.

    2. La Coupe Est Pleine

      Ce qui crée la « puissance » d’une onde, c’est avant tout sa longueur, soit ce que l’on appelle la fréquence électrique.
      Et là, c’est encore plus calamiteux pour Robin des toits le WIFI, le mobile, toutes ces nouvelles technologies ont des ondes bien plus longues que celle de la TV hertzienne ou même de la radio FM ….(donc faible fréquence = faible énergie)
      Allez les robins ! Faut aussi demander l’arrêt de la TV et de la radio, principe de précaution oblige !

      1. celimen

        C’est le contraire, leur longueur d’onde est bien plus courte, donc même si cet article est assez juste,
        tout ce que vous dites n’a aucun sens et décrédibilise l’ensemble…
        dommage de polluer ce forum alors que 1.5 min de recherche aurait permis d’éviter de lire ce genre d’annerie

  1. Napoli

    Tout d’abord je souhaite avoir le téléphone de la dame « My Phone », elle a d’incontestables atouts dans ses bonnets…

    Robin des toits, encore une ONG ? financée avec notre pognon je suppose, ces gens la souffrent du syndrome « parents d’élèves », ce sont les gardiens du temple, ils veillent sur nous, leurs actions occupent leurs vies monotones, maman hyper-protectrice, père castré, mômes élevés au jus de Dolto.

    Alors même que la logique appelle à la raison, car, effectivement, il n’y aucune preuve concernant la nocivité des ondes radiofréquence.

    Mieux encore, l’espérance de vie est en constante augmentation, mais cela ne suffit pas, il faut se prémunir de l’improbable… bande d’arriérés qu’ils sont.

    Je m’en vais monter une ONG, ayant pour nom « Mort aux cons », je vous invite à investir dans les pompes funèbres, va y’avoir du taf !

  2. aristarque

    Une nouvelle taxe sur des entreprises qui ne serait pas répercutée sur les clients, donc sur quasiment tous les Français!
    Y aurait-il encore des gogos pour croire à ce genre de sornettes? :(

  3. aristarque

    Une chose a été oubliée par ces valeureux défenseurs du bien-vivre : nous prémunir du lait bouillant qui s’enfuit de la casserole parce que je ne vous dis le boulot de nettoyage après…
    Je devrai peut-être fonder une ONG ayant pour objet l’éradication de ce phénomène insupportable et récolter un max de pognon gratuit pour le soutien de ce valeureux combat!!!

  4. Antoine

    Il y a eu un CPC Hardware la dessus et les seuls avec des finance « claires » etait aussi les plus neutre , honnêtes ?

    Il faut aussi noter que ces asso ne disent rien pour les bormes wi-fi dans les classe de courts l’Ednat n’est pas la pour faire des profits , pas d’argent a gagner pour laisser tomber … suis-je mauvaise langue ?

  5. Elphyr

    C’est vraiment leur nom, les Robin des Toits… ?
    J’imagine qu’ils n’ont pas de site internet, cette technologie spoliatrice et maléfique (et surtout incontrolable) ne peut être utilisé pour le Bien !

    A noter : pour les scientifiques, le principe de précaution est très important et la base de beaucoup de raisonnements. Mais le bon sens l’est aussi ; et ces gens en manquent.

  6. Woodi

    Plus fort que les Égyptiens anciens, nous réalisons une momification de la société de notre vivant. Qu’en penseront les archéologues du futur ?… Hop, la DeLorean :

    « Professeur, vous avez vu ? Pas la moindre trace de haute technologie dans cette civilisation ! Ce peut-il qu’une société arriérée ait perduré tout au long du XXIè siècle ? »
    « C’est un mystère en effet… Oh regardez, une carte plastifiée avec une rose dessus ! C’est un fétiche ? »

    1. aristarque

      Je ne sais pas ce qu’ils pourront penser de la santé mentale d’adorateurs d’un totem représentant une main serrant fermement une tige de rose garnie d’épines…
      Peut-être celle d’insanes croyant envers et contre tout à des chimères…

      1. Nocte

        ça ne pique pas, ça ne pique pas, ça ne pique pas…
        comme les impôts sur les entreprises, ça n’est pas répercuté sur les clients, ça n’est pas répercuté sur les clients, ça n’est pas répercuté sur les clients.

  7. Pascale

    Tous ces braves gens qui n’existent qu’à travers la capacité qu’ils ont d’em…der les Français se sont autopersuadés qu’ils étaient des zumanistes.
    Alors que le propre de l’Homme, son essence même, c’est la faculté de choisir entre deux options après avoir fait fonctionner son intelligence.
    Toutes ces assoces, non seulement nous coûtent les yeux de la tête, mais en plus nous nient en tant qu’Humains. C’est le plus révoltant.

  8. Pascale

    La vie n’est qu’une prise de risques permanente, les plus importantes, celles qui en tous les cas ont fait faire un bond en avant à l’Humanité ayant été prises par les pionniers.
    D’ailleurs dans l’éducation d’un enfant, il est important de le laisser apprendre à évaluer lui-même les dangers en le laissant se brûler, tomber ou autre petits bobos …

    1. Yann

      le meilleur exemple c’est l’aviation si blério et ces prédécesseurs n’avait pas tenter de voler ( au prétexte que c’était dangereux ) ben on aurait jamais sus faire décoller un plus lord que l’air.
      vous vous rendez pas compte une chute de 13000 m c’est dangereux
      C’est comme ceux qui vous regarde droit dans les yeux et vous disent
      « rendez vous compte l’insecticide faut l’interdire c’est nocifs pour les insectes »
       » Non de l’insecticide mauvais pour les insecte sans blague  »
      je crois que ce doit être les même personnes a verifier

  9. Nocte

    Et quand je pense que je possède une femto cell pour pouvoir utiliser mon téléphone mobile chez moi… Vais-je voir une pastèque en furie débarquer chez moi, la bave aux lèvres, une faucille dans une main pour couper les câbles et un marteau dans l’autre pour écraser la cellule ?

  10. Nocte

    Je viens de lire l’article du Figaro sur la potentielle taxe, merci H16 au passage pour ce lien…

    Réussir le tour de force de coller des frontières géopolitiques sur un monde qui s’en est affranchi. Un monde ouvert et libre.
    Mais après tout, pourquoi pas ? le texte de loi de l’ARJEL est passé comme une lettre à la poste. Un bon copier/coller, un bon rechercher/remplacer et hop ! une loi toute prête…

  11. Sarah Palin

    J’ai demandé au Père Noël, la même dame que ‘’ My Phone’’, téléphone G4 compris, mais cet abruti va encore à la place m’offrir des cravates, que je serais obligé de mettre !! C’est vraiment une ordure. (Ne rigolez pas, avec une certaine complicité des parents vengeurs, j’ai une petite fille qui raffole des personnages de Disney …)

    En 1835, la faculté de médecine affirmait que la vitesse d’un train roulant à plus de 60 km/h pouvait entraîner de graves préjudices pour le corps humain, avec moult articles circonstanciés des sommités médicales françaises de l’époque, le prouvant.

    A partir de là, Nous avons continué, toujours de plus belle !!! La France est toujours en pointe !!

  12. Pascale

    À chaque brimade que nous subissons, me revient automatiquement en mémoire le « qu’on arrête d’emmerder les Français » de Pompidou, une manière très juste de clamer son libéralisme.

  13. AlpineGG

    Le principe de précaution doit prévaloir: la vie est dangereuse. Il faut donc tous nous réfugier rapidement sur les dits toits pour y vivre à l’abri des turpitudes de la vie. Voilà ce que doit devenir le but de ces merveilleux Robin des Toits: chassez les antennes pour faire de la place à tous les citoyens eco-socio-responsables. Une taxe sur les rues, parcs et jardins doit asseoir ce nouvel art de vivre, dont les normes seront définis par des hauts comités, des hautes autorités, et des hauts commissaires. Pour vivre en haut, multiplions les hauts. Big Mother François saura une fois de plus nous protéger de l’infâme technologie des marchands. Tous unis: back to the roof!

  14. Marco33

    A priori, le risque majeur serait -d’après la photo- une hyper trophie mammaire jumelée…

    Sinon, cela ressemble à l’étude bidonnée, foireuse, mensongère du clown Séralini sur les OGM, nos tristes et lamentables média, couplés aux élus décérébrés ne sont capables que du pire, du débile. Bref, on assiste à la même clownerie par les mêmes pitres d’un pays schizophrène.

  15. loi duflot

    bonjour,
    il y a pourtant du bon au principe de précaution : c’est fait pour éviter justement des désastres sanitaires et financiers comme le sang contaminé, les vaccins h1n1 qui n’ont jamais servis qu’à enrichir des labos, servier, l’amiante, ..etc…
    maintenant on ne sait pas exactement s’il ya un risque ou pas…alors est ce que les intérêts financiers doivent primés sur la liberté …je ne pense pas. Est ce qu’ils en font trop ? surement mais les enjeux financiers sont tellement importants derrière qu’il faut parfois en faire beaucoup pour obtenir peu.

    1. Nocte

      « désastres sanitaires et financiers comme le sang contaminé, les vaccins h1n1 qui n’ont jamais servis qu’à enrichir des labos, servier, l’amiante »

      déjà des vraies condamnations plutôt que des non-lieux à la pelle, ça permettrait de donner plus de crédibilité au principe de précaution quand il est utilisé par les gouvernants… De plus, ça assainirait et renouvellerait le paysage politique.

      « maintenant on ne sait pas exactement s’il ya un risque ou pas…alors est ce que les intérêts financiers doivent primés sur la liberté »

      Euh… va falloir m’éclairer sur la présence de la liberté ici…

      1. loi duflot

        ah mais je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait de faire de vraies condamnations et d’assainir le paysage politique.

        oui la liberté d’avoir le choix ou pas de subir les antennes de téléphonie par exemple. souvent cette liberté est bien faible en regard des enjeux financiers qui sont en face.

        1. « la liberté d’avoir le choix ou pas de subir les antennes de téléphonie par exemple »

          Pour se plaindre, il faut pouvoir prouver un dommage. Pas de dommage, pas de victime. Quand on aura prouvé un dommage avec les portables, on en reparlera.

        2. Nocte

          Sauf que la liberté d’avoir le choix entre subir les antennes ou pas, je ne la vois toujours pas…

          Dans le cas présent, les parisiens ne choisissent pas :

          -soit les opérateurs installent
          -soit robin des toits font interdire l’installation des antennes.

          Dans les deux cas, une organisation arrive à faire valoir ses opinions et à gagner, mais nul Parisien n’a une liberté de choix.

        3. Higgins

          « Pour se plaindre, il faut pouvoir prouver un dommage. Pas de dommage, pas de victime. Quand on aura prouvé un dommage avec les portables, on en reparlera. »
          Les antennes vous causent-elles un dommage? Si oui, de quel ordre? Si votre réponse est simplement « je n’aime pas ça », ce n’est pas suffisant. Se revendiquer d’une telle attitude est pour le moins curieux et paradoxal de la part d’une personne qui, j’en suis persuadé, ne renie pas ce fameux slogan « Il est interdit d’interdire! ». Si le simple fait de ne pas aimer quelque chose suffisait à l’interdire, nous ne serions pas aller très loin.
          L’exercice de la Liberté ne se résume pas à em… les autres au fallacieux prétexte de ses lubies ou envies du moment. Les « robins des bois » ne sont qu’un des avatars du gauchisme le plus rétrograde qui a trouvé dans ce genre de combat imbécile la justification de son existence et de son pouvoir de nuisance. J’ose espérer qu’aucun de ses membres, afin de se mettre en accord avec ses idées, n’utilisent un de ces infâmes portables porteurs de tous les dangers ou ne surfent sur Internet. Il fut une époque où recopier et diffuser la Bible était interdit. On peut constater qu’au XXIème siècle, la descendance est assurée sur ce point. Il est triste qu’au pays de Descartes on donne autant de crédit à ce genre de groupuscule.

    2. « il y a pourtant du bon au principe de précaution : c’est fait pour éviter justement des désastres sanitaires et financiers comme le sang contaminé, les vaccins h1n1 qui n’ont jamais servis qu’à enrichir des labos, servier, l’amiante, ..etc… »

      En comparant des choux et des carottes, on tient des raisonnements faux.

      1. loi duflot

        quels choux quelles carottes …?je parle de faits je cite juste des désastres sanitaires et sociaux qui auraient pu être empêchés si on avait respecté le principe de précaution.
        @nocte
        c’est bien ce que je dis chaucun devrait pouvoir avoir le choix.

        1. Higgins

          Entièrement d’accord. Quand on voit à quoi a pu mener la découverte du feu, il est dommage que le principe de précaution n’ait pas été appliqué dès cette époque. Ça aurait évité bien des malheurs à l’humanité.

    3. Napoli

      La démocratie et la liberté d’expression permettent d’exprimer aux citoyens leurs doutes, au cas d’espèce il faut prouver le préjudice, et en matière de téléphonie rien de probant n’a été démontré.

      La peur, puisque c’est de cela qu’il s’agit, ne doit pas statufier la société au nom de ce qui n’est qu’un « principe ».

      La société moderne a pour défaut de donner de l’écho à des minorités au détriment des masses silencieuses, nos élus qui s’efforcent de naviguer sous vent médiatique, réagissent dès lors selon le volume sonore des contestataires, et seulement.

      L’action doit toujours primer, il faut desserrer les freins au progrès, nous devons en accepter les collatéraux qui sont le corolaire et l’expression d’une société en marche.

      La contestation fait partie du processus, mais se doit être légitimée par des faits avérés et non pas par de vagues suppositions et encore moins au nom de grands principes.

  16. Aristarque

    On est vraiment en plein fantasme NIMBY !

    J’aimerais savoir si tous les braillards que la téléphonie mobile dérange tant, sont réellement sans mobile personnel et si leurs enfants lycéens, s’ils en ont, en sont tout aussi dépourvus (il y a au moins dix ans qu’un collégien/lycéen sans mobile, fût-il à carte, est classé has been et never be par ses condisciples)…

    Oui au mobile mais pas d’antennes à moins de trois bornes de chez moi mais je veux une réception optimale parce que le confort d’être joignable en permanence, tout de même…
    Ah, l’électricité écologique qu’elle est belle et bonne face à celle nucléaire mais pas d’éoliennes en France parce que cela détruit des paysages, des chauves souris, peut-être des hamsters dorés et pas de panneaux solaires parce que cela est môche, mal classé en empreinte carbone et que les étourneaux peuvent les percuter par l’image virtuelle du ciel qu’ils donnent…
    Ah les chaudières à condensation que c’est beau que c’est mignon! Comment ? Matos à plus 50% /chaudière classique avec amortissement réel du delta € sur 8/10 ans… Mettez-moi le modèle classique!
    Et ainsi de suite…

    Que des amoureux de la liberté pour eux et de l’oppression pour les autres, voilà ce que sont devenus la plupart des Français, peuple qu’on disait autrefois, le plus spirituel de la terre….

    Une masse d’aigris, des envieux qui envisagent sans rire ni frémir que la France, LA patrie DES Droits de l’Homme et Phare des Nations, spolie les riches de 90% de leurs revenus tout en restant autrement que de nom, une société de droit?

    Avec une telle mentalité majoritaire, CPEF même sans les socialistes!

  17. sam00

    « Article 5

    Dans un délai d’un an à compter de la promulgation de la présente loi, le Gouvernement remet au Parlement un rapport relatif à la création d’un réseau national de téléphonie mobile. Ce rapport émet des scénarios de création d’un réseau unique et public d’antennes-relais dont l’implantation et la gestion seraient gérées par l’État et l’exploitation serait confiée aux opérateurs de téléphonie mobile. »

    Et voilà le retour du bon vieux réseau public avec beaucoup d’argent gratuit pour le financer …

    1. sam00

      « Article 9

      Les charges pour l’État sont compensées, à due concurrence, par la création d’une taxe additionnelle aux droits visés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

      Les charges pour les collectivités locales sont compensées, à due concurrence, par la création d’une taxe additionnelle aux droits visés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. »

      Le tabac c’est tabou, on en viendra tous à bout :p

      ce genre d’article en fin d’une loi m’amuse toujours autant … c’est quand même pratique ce mode de compensation; non?

  18. gem

    Moi je n’en veux pas à ce genre d’associations. On peut s’associer pour tout et n’importe quoi, y compris pour défendre les idées les plus cons, les plus rétrogrades, les plus « précautionneuses » ; ça fait partie des liberté de parole et d’association. Et on peut quémander de l’argent public pour ces motifs, et manifester, et écrire au gouvernement et aux députés pour exiger qu’ils fassent une loi pour imposer des fanions qui font fuir les girafes mauves, ou en régir la taille.
    Le problème est exclusivement du coté du gouvernement, lorsqu’il écoute (voire finance) ces guignols comme si ils représentaient autre chose qu’une nuisance publique.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)