Qui croit encore au Réchauffement Climatique Anthropique ?

Où en sommes-nous du réchauffement climatique ? Difficile, surtout en ces mois d’hiver, de voir un redoux… J’en parle régulièrement dans ces colonnes, surtout pour noter la tendance de fond qui aura consisté, pour ceux qui vivent du bobard, à lentement muter leur « réchauffement » en « changement », plus facile à gober. Malgré tout, le doute s’immisce de plus en plus : où sont ces degrés, ces demi-degrés ou ces dixièmes de degrés supplémentaires qu’on nous promettait, affolé, il y a quelques années ?

Pour le moment, on peut en rire, mais il faut bien reconnaître que le soutien à l’hypothèse d’un réchauffement climatique provoqué par la frénésie industrielle et polluante de l’humanité a de plus en plus de mal à convaincre. Pire : petit à petit, les soutiens historiques à ces théories plus ou moins bancales se font hésitants, voire, pour certains, s’en écartent au point de déclarer, ouvertement, que tout ceci est du flan.

C’est ainsi qu’on apprend (pas dans la presse française, je vous rassure, la maison Foucard & Huet marche à plein régime) que d’anciens scientifiques de la NASA parviennent à la conclusion qu’il n’y a pas de menace imminente causée par le dioxyde de carbone rejeté par les activités humaines. On se rappellera que souvent, des scientifiques de la même institution gouvernementale furent largement instrumentalisés dans les médias (des fois, à leur corps défendant) pour faire passer l’idée générale et Gaïa-compatible que l’humanité, productrice de CO2, était responsable de tous les problèmes environnementaux qui la touchent. Le ridicule de la situation allait parfois assez loin puisque le réchauffement climatique d’origine humaine était jugé responsable des ouragans, des tremblements de terre et du psoriasis.

Et la conclusion de ces scientifiques, exposée sur leur site, remet quelque peu les pendules à l’heure : finalement, il n’y a pas plus de consensus scientifique que de beurre en branche, il n’y a pas de preuve scientifique claire de l’implication humaine dans les changements climatiques, les modèles climatiques informatiques sont erronés, il n’y a pas de menace « imminente » sur l’humanité, le niveau des mers ne va pas monter subitement, les gouvernements ont largement sur-réagi et tout montre que la diminution du CO2 atmosphérique poserait plus de problème que son augmentation, le CO2 n’est pas un polluant, et globalement, une somme considérable d’argent a été gaspillée dans cette histoire, somme qui aurait été mieux employée dans des recherches sérieuses sur des sources d’énergies crédibles.

Notez que ces déclarations, qui n’y vont tout de même pas avec le dos de la cuillère, n’ont pas été relayée par les médias habituels, et surtout pas en France. C’est aussi ça, l’impartialité des journalistes et leur professionnalisme chevillé au corps.

Et s’il en va ainsi de déclarations de scientifiques anciens employés de la NASA, on imagine sans mal le mutisme qui s’empare de la presse traditionnelle lorsqu’il s’agit de relayer la récente découverte concernant les glaces du Groenland, et qui déboulonne un mythe supplémentaire entretenu par le GIEC (ce groupe d’escrocs prétendûment experts qui tentent d’affermir les politiques décroissantes et liberticides par une habile utilisation de l’écologie de combat). On apprend en effet, suite à une récente expédition scientifique et la publication de ses découvertes dans Nature (ici) que le Groenland a déjà subi un réchauffement climatique notoire (on parle de 8°C avec ±4°C d’incertitude) sans que ce réchauffement ne se traduise par une fonte massive (ou complète) de ses glaces. Le rapport scientifique parle même d’une réponse modeste à cette hausse de température :

Here we present the new North Greenland Eemian Ice Drilling (‘NEEM’) ice core and show only a modest ice-sheet response to the strong warming in the early Eemian.

Pour rappel, si l’on s’en tenait jusqu’à présent aux cris d’orfraie et autres couinements des clowns improvisés écologistes qui forment le GIEC, on en concluerait qu’une faible augmentation de la température (moins de 3°C) signifierait la fonte de toute la glace groenlandaise, et l’augmentation du niveau des mers de 7 mètres. En se basant sur le dernier rapport du GIEC, les agitateurs d’air chaud de Greenpeace expliquent doctement :

Il y a un risque majeur que le réchauffement attendu dans les 50 prochaines années déclenche la fonte de la calotte glaciaire du Groenland… Les modèles de fonte de ces glaces montrent qu’un réchauffement local plus grand que 3°C amènerait à une fonte complète de la calotte glaciaire du Groenland.

Sauf qu’il y a 120.000 ans, les températures ont gagné bien plus que 3°C, et … ça n’a qu’un peu fondu, provoquant une montée fort modeste du niveau de la mer (on parle d’un ou deux mètres, là). Bref : la catastrophe annoncée n’a pas eu lieu jadis ; selon toute vraisemblance, elle n’aura pas plus lieu dans un avenir proche, et les modèles numériques utilisés peuvent joyeusement retourner à la poubelle dont ils n’auraient probablement pas dû sortir. On comprend donc très bien pourquoi ni Foucart (du Monde), ni Huet (Libération), ni les autres apprentis réchauffistes ne feront aucun papier sur cette nouvelle pourtant déterminante pour tous les politiciens qui rêvent d’avoir des informations justes, pertinentes et bien relayés pour prendre leurs importantes décisions.

how do we get global warming back ?

Notez bien qu’à la mollesse naturelle des médias mainstream de toute la planète à s’adapter à la nouvelle donne scientifique en matière de climat s’ajoute l’inertie colossale de la presse française à faire son aggiornamento en terme de professionnalisme. Pas étonnant, dès lors, que la presse anglo-saxonne, heureusement un peu plus en prise directe avec son public, fasse plus facilement sortir les affaires glauques et carrément mafieuses qui entourent le greenwashing actuel. La presse francophone, et française en particulier, est bien trop occupée à téter nerveusement de la subvention publique pour comprendre son intérêt à faire un vrai travail d’investigation dans ce domaine.

On peut ainsi parier qu’il faudra beaucoup de temps pour qu’elle parle un peu de l’implication directe de la mafia dans les énergies renouvelables, information pourtant relayée par The Washington Post : eh oui, ces montagnes d’argent public déversé dans les entreprises d’énergies renouvelables ou prétendues telles ont fini par attirer la mafia sicilienne qui y a trouvé des débouchés intéressants, des moyens supplémentaires pour détourner des fonds et faire de l’éco-corruption en Chine, en Espagne, et en Sicile bien sûr. On découvre ainsi qu’un tiers des 30 champs d’éoliennes de l’île, ainsi que plusieurs centrales solaires, et plus d’un milliard et demi d’euros ont été saisies par les autorités…

mafia

En revanche, si ces nouvelles prennent du temps pour parvenir aux lecteurs/contribuables français, les braillements plus ou moins hystériques de Greenpeace seront, eux, relayés sans attendre dans une presse avide de bien faire comprendre à son lectorat qu’il est urgent d’agir : Jean-François Julliard, le directeur général de l’association en France, a décidé de pondre une petite lettre pour Cécile Duflot, la ministre en charge du logement, des SDF et du logement des SDF chez les autres mais pas chez elle. En plus, ça tombe fichtrement bien puisque la Cécile fut écologiste, jadis, quand ça pouvait rapporter gros.

Et que demande le brave Jean-François ? Comme à l’habitude des khmers verts où aucune démesure n’est outrancière, il ne demande rien d’autre que … l’interdiction du chauffage électrique, avec des remarques qui font plus que sourire le lecteur un tant soit peu avisé :

La vérité est que le parc de production électrique français ne suffit pas à assurer notre approvisionnement en période de pointe et que l’an dernier ce sont les gestes d’économie des Français et les importations -notamment d’électricité allemande d’origine solaire- qui ont permis le franchissement de ce pic.

Le solaire, en Allemagne en plein hiver, aurait permis de fournir de l’électricité en France ? Plaît-il ? Hein ? Pardon ? Que la France ait importé de l’électricité en hiver parce qu’ayant réduit sa production nucléaire (suite à une planification malheureuse d’arrêt de ses tranches), soit. Que la France ait importé cette électricité depuis l’Allemagne, soit aussi. Que cette électricité provienne du solaire, en plein hiver, dans un pays pas spécialement réputé pour son absence de neige, de pluie et de nébulosité en plein hiver, c’est parfaitement grotesque.

C’est parfaitement grotesque, et la proposition attenante du leader écologiste frôle la limite du criminel quand on connaît le nombre de personnes dépendantes de l’électrique pour se chauffer, en plein hiver. Mais ça n’empêche pas les journaux français de faire écho à ces consternantes âneries.

Un réchauffement climatique, fort modeste, a semble-t-il eu lieu dans les années 1990 et 2000. Tout porte à croire que ce petit réchauffement est maintenant terminé, alors que l’activité humaine, de son côté, n’a jamais été aussi forte. En pratique, plus personne d’un peu sérieux ne peut prétendre prouver un lien entre les industries humaines et les températures observées, surtout à l’échelle planétaire. Les scientifiques, les industriels et la population se rangent à l’évidence : l’humanité ne joue qu’un rôle très mineur sur le climat de la Terre.

climategate

Mais les médias, en mal de sensations fortes, et les politiciens, toujours à la recherche d’une bonne excuse pour intervenir et exercer leur pouvoir, n’entendront pas céder à ce désintérêt de fond. Vous pouvez être sûr que ce seront les derniers à évoluer. Et dans ces derniers, vous pouvez déjà parier que les ultimes retardataires seront les politiciens et les journalistes français.

J'accepte les Bitcoins !

17NVPHvhPLiszVua84Ug7kpAdeAb48KtFs

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires73

  1. Elphyr

    La France, toujours à la point de la désinformation et des lendemains de cuite difficiles !

    Entre Créteur et le Greenwashing et votre article, la guerre est lancée et 2013 commence bien !

    Sans compter l’AR5 du GIEC, plutôt comique, qui va sonner le glas du complot réchauffiste.
    Mais bon, l’année prochaine (ou cette année j’y sais plus), avec Avatar 2, ce connard élitiste de Cameron va bien pouvoir convaincre quelques millions de personnes que l’Humanité c’est maaaaal et que la Nature c’est bieeeen.

    1. Vince

      Le « complot réchauffiste » ?
      N’oubliez pas de prendre vos pillules, hein ? Je commence à comprendre la rhétorique de ce blog :
      – la France, c’est de la merde
      – tout est complot, on vous cache tout et on va tout vous dire les trucs qu’on vous cache
      – demain les voitures voleront, n’en déplaise à Gaïa ! eh ouais, eh ouais, bande de bobos-écolos-gauchos !

      1. Voilà. Tu as tout compris. Et ton commentaire le montre bien.
        Pour ton petit chapeau en alu, tu passes au comptoir et on te le remets, c’est gratuit pour un type comme toi.

  2. yvesdemars

    d’ailleurs plusieurs figures légenadires du mouvement vert dénoncent son extrémisme

    P Moore fondateur de Greenpeace
    Lynas qui regrette son militantisme contre les OGM
    et Lovelock qui é récemment déclaré lors d’une déclaration opposée à une ferme éolienne en Angleterre :
    « je suis un écologiste fondateur du mouvement “vert” mais je baisse ma tête de honte lorsque je vois comment nos bonne intentions initiales ont été si mal comprises et dévoyées. Nous n’avons jamais projeté un un mouvement fondamentaliste vert qui rejette toutes les sources d’énergie sauf renouvelables ni prévu que les verts rejettent notre héritage écologique sans prix à cause de leur incompréhension à comprendre que les besoins de la Terre ne sont pas séparables de ceux de l’humanité. Nous devons prendre garde à ce que les fermes éoliennes ne deviennent pas comme les statues de l’Île de Pâque, les vestiges d’une civilisation disparue » (par sa faute)

    1. Pandora

      Il est trop modéré et raisonnable pour avoir le moindre écho dans les média français !
      Les trains qui arrivent à l’heure n’intéressaient pas les journaleux de notre bon pays. Pourtant un tel avis mériterait un bon reportage.

  3. Eole

    Excellent article une fois de plus. J’imagine volontiers que Cécile Duflot va réagir de manière positive et immédiatement aux injonctions du sieur Julliard vu qu’ils en ont une sacrée couche tous les deux. Il me semble qu’il y a quelques années le gouvernement frâonçais encourageait le « tout à l’électrique pour le chauffage » vu que c’était une énergie propre. C’est po vrai???

    1. Pere Collateur

      En effet, le chauffage électrique a été très poussé par l’état Français pour donner des débouchés à EDF entre autre.
      Même que parfois ça a été massivement imposé de force, notamment dans les immeubles collectifs, pour soit disant éviter que des malheureux ne se chauffent aux gaz et risque de faire péter les immeubles avec leur sale bonbonne de gaz.

      Et maintenant que beaucoup ont investit dans un chauffage électrique à peu près efficace, on vient leur dire que c’est caca pas bon et qu’il faut tout racheter. Beaucoup plus cher of course, sinon c’est pas du jeu hein, on se comprend…

      Même gag avec les voitures: D’abord on dit qu’il faut acheter la renault 5, et après on vous pourrit la circulation et les parking en disant que beurk la renault 5, ça pollue et qu’il faut maintenant prendre la bétaillère qui crame 40L au cent pour transporter le chauffeur. Great!

      Et prochainement, après avoir promu massivement les moteurs diesels, je vous le donne dans le mille:
      Il se dit que le diesel c’est aussi de la merde en branche pas Gaïa compatible, et qu’il faut racheter une voiture à l’essence pour avoir le plaisir de rouler avec un carburant plus citoyennement taxé (ou tenter sa chance dans les bétaillères précédemment cité).

      Pour ceux qui pense qu’il y aurait comme une odeur de foutage de visage je dis, y en a!

      1. Aristarque

        Preuve qu’EDF faisait du lobbying actif dans les années 70, avec distribution de subventions à la clef, j’ai eu à gérer un immeuble « expérimental » construit à la fin des années 70 où le chauffage consistait en un circuit collectif de chauffage des dalles-planchers par résistances électriques noyées dans le béton + des convecteurs électriques muraux classiques dans les appartements.
        Le projet était de fournir une température de base à 14°C et que chaque occupant fournisse l’appoint par les convecteurs.
        L’eau chaude sanitaire était elle aussi collective par des ballons électriques de 1.000 L accouplés.
        Rappelons que dans les années 70, le nucléaire était censé fournir une énergie électrique quasi-illimitée à un prix modique (ne rigolez pas, c’est ainsi que c’était présenté à l’époque) et qu’EDF, en bel organisme monopolistique cherchait à se créer des débouchés pour être sûre d’écouler tous les KWH qui allaient se bousculer dans son réseau…

  4. ikichi

    Je crois que même si on prouverait par a + b carré et sans contestation possible que les industries et la voiture ne font rien de mal. Tout ces écolos, en admettant qu’ils acceptent la vérité sur le climat, n’aimeront toujours pas l’industrie et la voiture et accuseront les hommes de tous les problèmes du monde…

    1. Dom

      La bagnole et les industries ne font rien de mal ??? Je vous invite a vous expatrier à Pékin ou les cancers du poumons explosent pour cause de bagnoles et d’industries polluantes, pour ne prendre qu’un extrême sûrement sorti de l’imagination d’un khmer vert !

      1. En gros, tu compares les industries et les voitures chinoises avec les industries et les voitures européennes, et ça ne te paraît pas un peu gros ?

      2. Nocte

        La cigarette aussi crée pas mal de cancer, mais quand cela arrange, on préfère dire que ce sont les voitures et les industries.

        C’est ce que j’aime dans le cancer, on peut l’imputer à tout et n’importe quoi, ça dépend du sens du vent, mais on trouvera toujours une cause humaine à l’apparition d’un cancer (OGM, Pollution industrielle, pollution automobile, McDo, la clope, l’alcool, etc… En fait, dès que cela permet à l’Etat de taxer ou d’interdire quelque chose, on trouvera une corrélation à la con pour dire qu’il est responsable d’un cancer, c’est pratique, ça permet de légitimer la taxe ou une interdiction au nom de la santé publique ou celle de Gaïa, son cancer a elle étant l’être humain selon certains…)

  5. Brainrunner

    Merci pour cet article objectivement consternant.
    Le problème majeur, et vous l’avez très bien évoqué, ce sont les bulles créés (ou en passe d’être crées par l’hérétique BPI) par l’investissement étatique massif (FCPI,FSI, oseo, etc) dans les énergies renouvelables, qui, si le gouvernement cesse de communiquer sur le réchauffement climatique, nous péteront au nez, comme les subprimes (provenant d’un autre lobbying gouvernemental, rappelons le). Et, comme vous l’avez très bien rappelé, la presse écrite, dépendante des subvention… donc étatisée à souhait… a tous les intérêts du monde à communiquer sur cette mascarade qu’est le réchauffement climatique.

    1. Pandora

      Quand il y a excès de monnaie dans un système (actuellement, ce n’est pas comme si toutes les banques centrales du monde déversaient des flots d’argent gratuit), les premiers à en bénéficier sont ceux qui sont les plus près du pouvoir (Murray Rothbard).
      Il faut faire croire au bon peuple que le gouvernement s’occupe des grands problèmes du monde (ou s’en invente). Il faut s’agiter même si ce mouvement brownien ne crée aucune valeur !

  6. france41

    Voici un excellent article de désinformation.

    Tout est sourcé.

    Allons d’abord au plus simple: tout propriétaire d’une installation photovoltaîque sait que la production n’est pas tributaire du froid mais du soleil et de la luminosité du ciel.Vous pouvez donc avoir une bonne production par – 10° avec un soleil éclatant.De plus en hiver, en mer du nord, vous avez du vent

    Mais de quoi tu parles ? En hiver, la nébulosité en Allemagne est supérieure à l’été, la production photovoltaïque est faible et le nombre d’heure de soleil disponible est inférieure à l’été (c’est pour ça qu’on appelle ça l’hiver). Bref. N’importe quoi. La production d’électricité PV en hiver est simplement inférieure aux propres besoins allemands, aucun risque que ce soit cette électricité là qui soit revendue à la France.

    Passons aux preuves du réchauffement climatique: les données météo sur l’ensemble du globe sont collectées par le service météo américain ( les USA ont des bateaux et des avions partout sur la surface du globe).La mise en forme de ces données fournit un constat sans appel.O.Berruyer donne ces résultats mais pour vos lecteurs c’est un idéologue.Penchez vous alors alors sur les données météo américaines disponibles sur internet ou sur les études de la CIA, à moins que vous ne les considéreriez comme de dangereux gauchistes

    Les données collectées sur le sol américain sont notoirement fausses ( http://wattsupwiththat.com/2012/06/06/noaas-national-climatic-data-center-caught-cooling-the-past-modern-processed-records-dont-match-paper-records/ , http://wattsupwiththat.com/2012/07/29/press-release-2/ , etc…) . Les autres données ne montrent pas de réchauffement sur les 16 dernières années. http://www.contrepoints.org/2012/10/17/100916-16-ans-sans-rechauffement-climatique … Bref : lorsqu’on regarde et qu’on lit la presse (anglo saxonne), on trouve de tout, mais certainement pas de preuves irréfutables, loin s’en faut. Caramba, encore raté.

    La question du réchauffement climatique ne fait donc plus débat à la CIA,chez les assureurs, les banquiers,les hydrologues,toutes personnes chargées de la sécurité des troupes américaines ou devant assurer ou investir ou protéger contre les crues. Tous n’ont que faire pour leurs activités du pourquoi car ils savent que le réchauffement va durer.

    Mais elle fait encore largement débat chez les climatologues, les météorologues, et les physiciens, bref les scientifiques les mieux placés pour en discuter. Tiens :
    http://reflets.info/les-cassandres-du-giec-et-le-matheux-tetu/
    http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2011/08/28/cern-les-donnees-de-l-experience-cloud.html
    http://www.nature.com/nature/journal/v476/n7361/full/nature10343.html
    http://epw.senate.gov/public/index.cfm?FuseAction=Minority.Blogs&ContentRecord_id=2674e64f-802a-23ad-490b-bd9faf4dcdb7
    etc, etc, etc
    Science is definitely not settled. Caramba, encore raté.

    La CIA a étudié par exemple l’impact de la fonte des glaces sur le tracé du Gulf Stream , les hollandais l’élévation du niveau de la mer ( pour eux c’est une question de vie ou de mort)les hollandais, les allemands et les suisses les crues du Rhin, les suisses l’impact sur la neige( les banquiers devant financer ou non des stations de ski)
    Mais la question du pourquoi reste ouverte.

    Et le réchauffement aurait déjà du produire des désastres, qui ne se sont pas produits. Du tout : http://h16free.com/2011/04/19/7946-la-catastrophe-climatique-est-pour-2010-non-2012-non-2016-ah-et-puis-zut Caramba, encore raté.

    Le premier impact prévisible sera sur les crues , l’almentation en eau pour l’agriculture et les populations,
    le tourisme lié à la neige,…
    Les sevices hollandais, allemands, suisses et américains ont déja effectués de nombreuses simulations.Les résultats sont disponibles auprés des services concernés.

    Quel rapport ? Tu veux me dire que « des gens se préparent au pire » => « le pire va arriver » ? Je vois qu’on a affaire ici à une « petite » erreur de raisonnement, un hors-sujet ou simplement à du bon gros air chaud.

    Je ne parle pas de l’élévation du niveau de la mer car la protection des populations dépendant des Etats, celles-ci ne devront compter que sur eux-mémes sauf aux pays-bas
    Ah, j’oubliais les agriculteurs.Ils y réfléchissent et en prévision, ils demandent dans le Sud-Ouest d’assécher les riviéres et de contruire des barrages payés par le contibuteur de l’Agence de l’eau.
    Ah, pour éviter tout malentendu, on ne manquera ni d’eau ni de crues mais on paiera celle-ci de plus en plus cher et votre assurace augmentera:regardez à la fin de votre contrat habitation la parie consacrée au risque naturel.

    Le déni de la réalité est le mal français le plus répandu en politique , en économie et pour les choses de la vie.

    Blablabla. Cela fait maintenant 20 ans qu’on nous prédit un réchauffement (qui n’arrive pas) et des catastrophes (qui n’arrivent pas), des inondations dantesques (non observées) et des pollutions cataclysmiques (zéro). Normalement, il ne devrait déjà plus y avoir de glaces aux pôles selon Gore, et les mers auraient déjà du rayer des cartes plusieurs îles qui sont – zut et zut – encore là. Bref : caramba, encore raté.

    Pour les autres il y a des affaires à faire ou des erreurs à ne pas commettre
    La réalité finit toujours par rattraper les ignorants, les optimistes et les idéologues (plus exactement ceux qui les ont cru)

    Elle est en train de te rattraper big time et c’est très rigolo à regarder.

    1. tn

      C’est tout de même marrant de voir comme ce genre de sujet rameute toujours des maximus trollus ridiculus(espèce loin d’être éteinte).

    2. Baichette

      @ France 41

      Demandez aux vietnamiens, aux irakiens et autres participants à des conflits américains s’ils considèrent la CIA comme une source d’information objective????
      N’importe quoi, depuis quand les écolos font confiance à la CIA? Quand ça les arrange non.
      Ressaisissez vous la CIA est l’organisme de désinformation d’un pays où on exploite les gaz de schistes. Retournez prendre une tisane et vous reviendrez quand vous serez calmé…

    3. eheime

      @ france41

      Et de toute façon le débat n’est pas de savoir si la terre se réchauffe ou pas, mais de savoir l’impact de l’homme sur ce phénomène. C’est cela qui est contesté.

      Car si vous savez que la terre se rechauffe mais que l’on y peut rien, il vaut mieux s’y préparer plutot que mener des actions inutiles. C’est ça le débat.

    4. Higgins

      Vous devriez lire « Le mythe climatique » de Benoit Riteau ou « La servitude climatique » de Jean-Michel Bélouve. Pour le lien, c’est là: http://skyfall.fr/

      Sinon, une question. Vous sentez-vous proche des ovins ou bêlez avec les autres moutons est-elle une seconde nature?

    5. Marco33

      Cher france41,
      « Tout est sourcé » : c’est exact, voici les données retranscrites des 4 sources de relevés de t° utilisées par non seulement le Met Office, mais aussi par TOUS les autres organismes :
      http://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut3vgl/from:1998/offset:-0.15/plot/gistemp/from:1998/offset:-0.24/plot/uah/from:1998/plot/rss/from:1998

      Si vous voyez un réchauffement sans précédent, faites le moi savoir : je connais un ophtalmo qui vous aidera.

      Pour votre culture, le Met Office a été obligé d’avouer qu’il y avait une stagnation des t° il y a quelques semaines…

      PS : L’importation d’électricité allemande c’était faite à partir de 17h. Heure où le soleil de décembre est au zénith en Allemagne peut-être?

  7. tn

    Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je trouve que H16 devient vraiment casse pieds.

    C’est vrais, quoi. Ses articles sont trop bien écrits et surtout trop complets. On lit un truc, on se dit « Ah oui, là je vais faire une remarque » et bings, il en parle dans le paragraphe suivant.
    Plus rien à dire dans les commentaires… Frustrant, à la fin.

    1. DoM P

      Apparemment, t’as quand trouvé de quoi dire… 😀
      Si tous ceux qui n’avaient rien à dire fermaient leur gueule, y’aurait pas des masses de commentaires sur les blogs 😉

      Voilà… J’ai rajouté ma crotte aussi… 😀

  8. jacques henry julliard

    Merci encore pour cet article décapant qui va dans la ligne de Lynas et de Moore. Je viens de discuter avec mon fils qui habite et travaille à Tokyo et il a une vue très critique (et je partage son avis) sur l’ensemble des mouvements écologistes, en particulier au Japon depuis la catastrophe de Fukushima-Daiichi. Pour lui tous les mouvements écologistes sont téléguidés par Greenpeace, une organisation opaque, d’origine américaine mais maintenant basée à Amsterdam après avoir connu des déboires financiers aux USA. Qui finance Greenpeace, personne ne le sait, et quels sont les buts ultimes de Greenpeace, et là la remarque de mon fils était sans appel. Greenpeace n’a jamais réagi aux USA contre les OGM alors qu’ils sont interdits de séjour en Europe. Greenpeace n’a jamais protesté contre le fracking aux USA, alors que les mouvements écologistes européens et notamment français ont obtenu l’interdiction du fracking, Greenpeace téléguide en sous-main les écologistes locaux pour demander la fermeture de centrales nucléaires tant en Allemagne qu’en Suisse, en Belgique qu’en France (cas de Fessenheim) ou encore en organisant toujours en sous-main des manifestations médiatisées contre le transport de matières radioactives et enfin, pour se donner une bonne image de marque qui n’est qu’un vernis, Greenpeace s’intéresse aussi à la sur-pêche du thon rouge.
    Qui est Greenpeace et qui sont tous les mouvements écologistes associés ? C’est un mouvement sectaire et terroriste au sens littéral du terme. On peut dire les choses comme ça, car en effet Greenpeace sème la terreur. Mais Greenpeace n’aurait-il pas aussi comme dessein d’affaiblir l’Europe en favorisant des obstructions systématiques à tout progrès scientifique ou technique européen ? Pour atteindre ce but inavoué de destruction et de terreur Greenpeace excelle dans l’art de la désinformation si facile en faisant un copié-collé (ou un coupé-collé) de rapports scientifiques pourtant irréfutables qui deviennent des brûlots pour apeurer les foules après avoir été naturellement repris par la presse papier ou télévisée. Tant qu’on ne connaîtra pas les sources de financement de cette organisation sectaire, opaque et mafieuse on ne pourra rien affirmer. Qui est derrière Greenpeace ? La CIA, Exxon Mobile, Shell ou pourquoi pas Gasprom ? Ou des banques d’affaire du genre Goldman-Sachs téléguidées par le gouvernement américain qui ont tout intérêt à ce que l’Union européenne s’effondre et que l’Allemagne, alliée des USA, retrouve son hégémonie sur le continent européen. On peut tout imaginer, puisque curieusement Greenpeace n’a jamais protesté contre l’exploitation à ciel ouvert et à grande échelle de la lignite en Allemagne pour produire de l’électricité … Bizarre, étrange et pour le moins troublant …

    1. tn

      Tout cela fait tout de même un peu théorie du complot. D’autant que vous affirmez sans sourcer vos dires.
      Il pourrait être plus probable que Greenpeace soit un organisme totalement dogmatique qui ne peut, par définition, se remettre en question. D’où une délocalisation vers les endroits du monde ou ils sont très peu remis en question.

      1. eheime

        @tn

        Entierement d’accord.
        Et puis, à la rigueur on s’en fiche.
        Complot Greenpeace ou pas, on a tous un cerveau.
        C’est sur celui ci que notre jugement doit se fonder .

      2. eheime

        @ Juliard

        Attention à pas aller dans l’exces inverse non plus.
        Les radiations nucleaires, c’est comme la lumiere du soleil, un peu ça va, trop, bonjour les degats.

        Fukushima a explosé. Ils ont merdé. C’est factuel. Curieusement on a pas trop vu les responsables Japonais sur les lieux de l’accident. Pas plus qu’on ne verrait Hollande ou le PDG d’EDF si une de nos centrales explosait à mon avis.

        S’il convient de ne pas ceder à la panique idiote, il ne faut pas non plus etre insouciant de tout. Ce n’est tout de meme pas du flan la radioactivité. J’imagine que vous le savez, vous me passerez donc l’argumentation à ce sujet.

        1. eheime

          @ Juliard
          La vérité c’est que les japonais ne tomberont pas comme des mouches suite à Fukushima. Pas plus qu’à Tchernobyl, Nagasaki ou Hiroshima. Mais simplement de temps à autres un malchanceux mangera le poisson ou le legume irradié. Une chance sur un milliard, peut-etre moins probable qu’un accident de circulation d’ailleurs, mais un risque non totalement négligeable tout de meme, aux consequences assez moches pour ceux à qui ça arrivera.

          Il y a une faute commise par les autorités japonaises. Ca ne veut pas dire qu’il ne faut plus utiliser le nucléaire. Ca veut dire qu’il faut se donner les moyens de l’utiliser correctement. L’EPR est une réponse valable à mon sens.

        2. « Fukushima a explosé. Ils ont merdé. C’est factuel. »
          Ce qui est factuel est qu’il y a un monde de différence entre les pb de Fukushima et ceux de Tchernobyl, par exemple.

    2. Pandora

      J’adhère totalement aux doutes vis-à-vis de Greenpeace, surtout quand ils ont sorti leur classement des pays les plus vertueux écologiquement : la Chine et l’Inde ! (2011, je crois). En matière de foutage de gueule, on fait pas mieux !

      Concernant les centrales nucléaires et Fukushima en particulier, un ami spécialisé dans l’énergie nucléaire a eu un bon mot : les centrales nucléaires, sans eau et sans électricité, ça marche pas !

    3. La Coupe Est Pleine

      Et si cette organisation n’était finalement pilotée que par une belle bande d’éternels ados, malthusiens/anarchistes ?

      Leurs comms sont bien huilées, mais ils ne sont pas infaillibles. Ils font des bourdes aussi. Mais ils tentent sans arrêt. Sur le nombre il finit toujours par se faire que l’une de leurs coquilles éclose …

      Ce qui est dramatique ce sont toutes ces cohortes de militants embrigadés qu’ils arrivent à rassembler, ça fait froid dans le dos … surtout quand on est en première ligne … Comme l’agriculteur (chimique) que je suis.

      1. Nocte

        « Leurs comms sont bien huilées »

        comme le type qui atterrit dans une centrale nucléaire avec sa belle voile estampillée greenpeace (sans compter probablement que l’initiative était certainement connue des services de surveillance), et les mecs de dire : la sécurité sur les centrales craint à mort.

        C’est sûr, si les flics l’avaient abattu, Greenpeace aurait applaudi en disant que la sécurité était au top…

        Face, je gagne, Pile, tu perds

  9. jacques henry julliard

    J’avertis H16 et les lecteurs de ce blog que je n’ai rien à voir avec le dénommé Julliard écologiste de son état ni avec le prénommé Bruno, syndicaliste. Je tiens moi-même un blog dans lequel je milite pour les OGM, pour l’énergie nucléaire, des domaines que je connais bien, et aussi contre la malbouffe, mais ce dernier sujet n’intéresse pas Greenpeace pas plus que les gaz d’échappement des moteurs diésel …
    jacqueshenry.wordpress. com

  10. Ysabel

    Peut-être devriez vous allez voir sur le site Us « Opensecret » qui fournit tous les dons et couts en lobbying. Exemple : http://www.opensecrets.org/lobby/clientissues.php?id=D000051523&year=2012 De même pour le WWF des philantropes milliardaires agro-business, laboratoires, et surtout Georges SOROS donne pas mal d’argent l’ONU paie pour le WWF également.http://www.opensecrets.org/lobby/clientsum.php?id=D000058724&year=2011

    Il y a à boire et à manger dans les verts et c’est peu dire qu’ils sont pas « blancs-bleu », financés par des big-Oil et autres ils sont totalement décridibilisés. Toutefois il faut le savoir et savoir exploiter les données de la base opensecrets.org.

    L’AIPAC par exemple lobby sioniste est largement financé de même.

    Voilà ce qui fait la force des Greenpeace et autres mouvements dits « verts » ou pour la Planète. L’argent pour les riches afin de payer les Verts à dire aux très pauvres de se priver de viande, d’essence, de tout pour Mother GAIA !

    Une grosse escroquerie qui profite à la Bourse du CO2 a Chicago au profit de Al Gore (The GOSTH !) et les banques.

    Les think thank comme le SIERRA CLUB qui aide le GIEC et les greens :http://www.opensecrets.org/lobby/clientlbs.php?id=D000000259&year=2011

    Et donc les sociétés dites vertes ou écologistes voir « Les Amis de la terre » dans leur ensemble sont payé par le Département d’Etat et moults entreprises :

    http://www.opensecrets.org/lobby/indusclient.php?id=Q11&year=2009.

    Si l’un d’entre vous connaissant mieux l’anglais que moi (qui en est fait une étude concise !) voici des éléments qui prouvent que sans doute Greenpeace et autres ne vivent pas que des dons des particuliers. Mais des connexions et mariages consanguins avec des entreprises de BigOil, Laboratoires et agro-industries sont bien là. Banquiers et gros financiers compris. Le Prince Philip dont la vision eugéniste est très connue aide aussi le mouvement.

    C’est pas un complot mais une réalité. Le malthusianisme revient en grande force, avec Paul Ehrlich qui travaille toujours à la réduction de la population.

    Pardon pour ceux qui croient que les Verts sont des gens très biens. Peut-être la base de militants mais en haut c’est la tête qui est pourrie. Bien à vous

  11. Napoli

    Je ne serais pas aussi affirmatif sur l’inexistence d’un réchauffement climatique et à vrai dire je n’en ai que faire.

    Ce qu’il faut retenir et qui est mis en exergue par H16 notamment, c’est que tout ce ramdam n’aura eu pour effet que de retarder le progrès en général.

    De nos jours, tout est suspicieux, tout est sale, tout est interdit, tout est contre nature, bref l’homme n’a plus sa place dans ce monde aux dires de certains, sauf une élite autoproclamée.

    Les écologistes portés par leur doctrine ont confisqué le débat, tout comme les socialistes, autre sujet, avec le mariage « pour tous » ou l’immigration.

    Le discours écologiste est binaire et anti catéchétique, il n’y a aucune place à l’indétermination, il fait plus chaud et la réponse est : c’est de la faute des hommes.

    Le totalitarisme écologique est effrayant, bien plus inquiétant que les causes et effets d’un éventuel réchauffement climatique.

  12. Pascale

    J’ai lu il y a quelques jours un article qui mentionnait la victoire obtenue de longue lutte de je ne sais plus quel organisme écologique auprès de je ne sais plus quelle instance internationale pour avoir réussi à faire reconnaitre l’écocide (sic) comme un crime. Les kmers rouge-verts vont s’en donner à cœur joie pour casser encore plus les pieds aux habitants de la planète.

  13. Martel

    Cette gigantesque escroquerie du prétendu réchauffement climatique avait déjà été dénoncée il y a quelques années dans un documentaire de la BBC, « the great global warming swindle », étonnamment diffusé par Arte (une erreur de choix de leur part sans doute!), qui était une réponse très bien documentée au film de propagande de Al Gore. Depuis, les arguments de ce documentaire trouvent peu à peu leurs justifications dans les constatations scientifiques sérieuses.

  14. jo moreau

    Il faut être réaliste : il passera encore beaucoup d’eau sous les ponts avant qu’il soit reconnu que les activités humaines ne sont pour rien dans les changements climatiques. Il y a maintenant beaucoup trop d’intérêts politiques, économiques et idéologiques en jeu, et qui ne sont pas prêts à se voir décrédibilisés. Et pas prêts non plus à avouer que les centaines de milliards de dollars déjà dépensés l’ont été en pure perte !…

  15. tazounette

    Pour clôturer ce triste dimanche pluvieux : les nouvelles « Delanoeteries »…voies sur berges aux piétons… facile à faire en cette période faste … et interdiction des cheminées à foyers ouverts en région parisienne, vive la liberté !
    Pas encore expatriée mais qui en rêve et néanmoins heureuse de vivre en province loin de la Kâpitale !

  16. simple citoyen

    Ami H, ton biais évident te prive d’informations capitales.
    Voici ce que dit la brochure du groupe Leo Pharma « Vivre avec [le] Psoriasis en page 4:
    Facteurs pouvant déclencher une poussée ou aggraver le psoriasis:
    • Maladies infectieuses (par ex. infections de la gorge, grippe)
    • Facteurs environnementaux (par ex. changement climatique)

    Et voilà! 😉

  17. Anastasia

    Rien à voir avec le sujet (bien que vos billets soient excellents), mais le site a un petite limitation technique : il n’est pas possible de remonter vers des billets plus anciens au delà de la page en cours en général de 16 jours. C’est aussi vrai si on clique dans une archive d’un mois donné. Dommage, lorsqu’on a loupé depuis pas mal de temps vos réflexions.

      1. NoName

        J’avoue aussi, je me suis déjà fait la remarque. On peut certes remonter dans le calendrier mais c’est assez peu pratique. Y’aurait-il un moyen de naviguer sur le blog pour avoir, par exemple, tous les billets d’un mois sur la même page ?

        1. Aristarque

          Quand on appelle un mois d’archives, on a la liste des 10 derniers billets en partant du plus récent et si on veut les autres, il faut faire une recherche jour par jour dans le mois affiché.
          Ce qui est plus que fastidieux.
          Même chose en choisissant les catégories d’H16.
          Quelle serait la manip, côté public, pour avoir la liste intégrale du mois ?
          Sur d’autres blogs, il n’y a pas de difficulté pour cela…

        2. a/ tu choisis le mois dans la colonne de gauche, rubrique « archives »
          b/ dans le calendrier en haut, tu as les jours qui ont un billet indiqués en vert.
          Désolé, j’ai pas mieux.

      2. Aristarque

        Non, cela ne marche pas.
        Tu devrais essayer de le faire mais avec un ordi extérieur à ton système pour vérifier ce que nous obtenons comme lecteurs.
        Merci d’avance.

        1. Aristarque

          @TN
          Merci pour ta réponse mais je n’arrive pas à localiser « précédent » ou « pécédent » sur les affichages.
          Je précise que j’utilise la version d’affichage qui est en dominante verte avec la photo de la descente d’escalier.
          Pourrais-tu nous dépanner sur cet emplacement ?

  18. NoName

    Merci H16 pour cet excellent article -encore- sur les escrologistes et leur prophétie qui se réalisera début des années 2000/2010/2050 plus tard (selon le moment où la prophétie à été faite).

    Totalement HS, j’aimerais savoir si quelqu’un à déjà vu le programme officiel de Morsay(!) pour les élections présidentielles. C’est bizarre mais ça ressemble à du libéralisme j’ai l’impression, et ça me fait presque peur…

  19. mominette

    Retour de la mer avant hier soir, dans une nuit brumeuse et anticyclonique sans un poil de vent : toutes les éoliennes tournaient ! En partie parce que « cela fait bien », en partie pour éviter qu’elles ne se bloquent. Le secret : leur motorisation électrique !!!

    Pour le réchaufement climatique, histoire canadienne :

    – un météorologue à un autre : il va faire froid cet hiver, les indiens rentrent beaucoup de bois.

    Quelques jours plus tard :

    – l’hiver va être glacial, les indiens rentrent énormément de bois.

    Encore quelques jours et :

    – nous allons battre des records de froid, les indiens semblent rentrer tout la forêt

    Un météorologue saute dans sa jepp, se rend au camps indien, et demande au Chef : « vous rentrez énormément de bois cette année, l’hiver va-t-il être si rude » ?

    Et le Grand Sachem de répondre : « je le crois. Chaque jour, la météo annonce un hiver de plus en plus froid » … 🙂

    C’est exactement ce qui nous arrive avec ce fameux réchauffement climatique, sauf que cela nous coûte une fortune !

  20. Guillaume

    J’ai bien aimé la « sortie » de Duflot sur le solaire Allemand!!!

    D’autant que – tu ne l’as pas noté h16 – on parle de pic, et non de conso moyenne. Le pic en hiver se produisant à peu pres entre 18 et 21 heures, ça fait belle lurette que le soleil est couché!

  21. Zendog

    Petite précision, Greenpeace a été fondé dans les années 70 à Vancouver au Canada. C’était l’époque des hippies et les écologistes de Vancouver étaient pleins de leur idéal. Mais assez vite, la bête a échappé a ses créateurs, certains d’entre eux ont alors démissionné.
    Pour en savoir plus, il existe un bon livre paru en 2008 de Pierre Kohler: Greenpeace, le vrai visage des guerriers verts. Ce livre se lit comme un roman policier.
    Cela dit, le WWF n’est pas beaucoup mieux et nombre de ses écrits ont été repris dans les rapports du GIEC. Voir à ce sujet le livre de Donna Laframboise, malheureusement encore non traduit en français (à ma connaissance)The delinquent Teenager who was mistaken for the world’s top climate expert

    1. Zendog

      C’est tout à fait vrai mais à Fribourg,on vient de voter contre une loi qui voulait interdire et le chauffage et les chauffe-eau électriques. Une nouvelle mouture de la loi va revenir. Quant aux écolos du canton de Vaud, ils veulent interdire dans un certain délai toute électricité qui ne viendrait pas des systèmes alternatifs -hydraulique compris – D’accord avec Stéphane, les écolos suisses sont pires et beaucoup plus écoutés.

  22. hazère-tyuillope

    vu sur sciencedaily une étude de l’ université de Stockholm, qui prévoit un réchauffement de 1,9 c seulement pour 2100….

  23. Crucol

    erreur de typo « que le soutient à l’hypothèse d’un réchauffement »
    soutien sans t, sinon c’est le verbe.

    bonne journée,

    Crucol

  24. Grasset

    Tiens je ressors le sujet du réchauffement climatique; car en ce moment sous nos lattitudes il est parti très loin prendre son élan, et quand il va vous arriver dessus en fracassant la glace ca va faire : BANG!…

  25. horizon

    Petit exercice pratique de physique sur le réchauffement climatique !

    Augmentez la température de votre congélateur de 3° , passant ainsi de – 18 ° à – 15° , et observez si les glaçons pour votre Pastis fondent . 🙂

Laisser un commentaire