Le Valériegate ou la faillite morale de la présidence Hollande

Ce dimanche sera l’occasion de revenir un peu sur cet article qui fait, lentement mais sûrement, le tour de la blogosphère : à l’heure où les patrimoines des ministres sont publiés au prétexte d’une moralisation chimérique de la vie politique, on attend toujours que le président Hollande balaie un peu devant sa propre porte.

Hollande et Trierweiler : le problème du concubinagePour rappel, et comme les éléments juridiques dispensés ici le précisent, François Hollande est dans une situation délicate : d’un côté, s’il admet être en concubinage avec Valérie Trierweiler (ce qu’on peut lui accorder aisément), il ne peut prétendre à la fidélité de sa déclaration de patrimoine présentée avant l’élection présidentielle : l’ISF impose en effet une fusion de son patrimoine et de celui de sa concubine. Et inversement, s’il refuse le concubinage (ce qui paraît difficile à faire avaler aux services fiscaux), on voit mal sur quel budget la compagne se permet de piocher pour payer son équipe de communicants…

Bref : le brave Hollande n’est pas tout à fait sorti de l’auberge.

On pourrait croire que devant ces éléments, et devant l’insistance des internautes, notamment, à se partager les articles correspondants, la presse aurait tenté une enquête. Après tout, les éléments sont déjà rassemblés et s’il n’y a rien à reprocher au Président, cela sera facile à démontrer. Pour le moment, on attend les arguments solides qui permettraient ou bien de montrer que la Concubine a bien le droit de taper dans le budget élyséen sans se soucier de rien, ou bien que le patrimoine du président était correct et fidèle lors de sa candidature.

isf hollandeMais non : les réactions sont, à peu près, inexistantes. Alors que le patrimoine des ministres est rapidement publié pour éteindre l’incendie Cahuzac, François Hollande, lui, parfaitement décontracté, ne publie rien du tout et se fend d’un laconique « Mon patrimoine n’a pas changé depuis l’année dernière ».

La République, cette semaine, a donc versé dans le grotesque.

D’une part, ces patrimoines abondamment relayés par la presse sont parfaitement ridicules : entre des comptes courants anémiques, des estimations fantaisistes et foutaisistes de biens immobiliers (en ruines ?), les engins motorisés (épaves ?) ou non farfelus (dans leurs nombres et leurs valeurs), tout indique une chose évidente : les ministres se sont, très ouvertement, foutu de la gueule du monde. Les jours qui ont suivi ont été l’occasion à de nombreuses manifestations de citoyens outrés de se faire ainsi voler leur argent par d’aussi vils menteurs dont l’hypocrisie les pousse à déclarer n’importe quoi pour que la vie reprenne son cours tranquille, parsemée de magouilles et de détournements discrets… Oh, tiens, non. Il y a bien eu quelques manifestations, mais pour d’autres sujets, sans rapport. Les citoyens n’ont pas moufté. Les journalistes, à peine plus.

D’autre part, l’absence de mise à jour du patrimoine présidentiel montre, là encore, l’étendue de l’incurie parfaitement assumée du président. Le peuple est sa dernière préoccupation : il n’en à rien à carrer. Et il a raison, après tout, il a été élu. Il peut donc bien lui sortir à peu près n’importe quelle baliverne monstrueuse, le peuple gobe. Il ne réagit pas. Il dort. Et pas sur des petits bobards ! Non, sur des grosses, des énormes, des gigantesques montgolfières aux proportions bibliques, remplies d’air chaud et de grosses affabulations incroyables mais qui sont passées comme une lettre à la poste : qui peut croire au patrimoine déclaré par Hollande ? Qui peut croire aux valorisations retenues pour ses biens immobiliers ? Qui peut croire qu’en un an, le pauvret n’a pas réussi à mettre un peu d’argent de côté alors qu’il touche plus de 10.000€ net par mois et que toutes ses dépenses sont couvertes par la République ?

Apparemment, tout le monde. Surtout chez les journalistes : personne n’a rien dit. Tout est normal : le président claque 10.000€ par mois et n’arrive pas à mettre le moindre sou de côté. Pendant ce temps, il entend redresser les comptes de la France. Normal.

Et toujours, dans le fond, cette question lancinante : d’où proviennent les fonds qui alimentent le train de vie de Valérie Trierweiler ? Sans même remettre en cause l’évidente nature de la relation qui lie l’intrigante au président, il me semble parfaitement légitime de demander des explications. Après tout, là encore, si le contribuable paye, il peut exiger quelques éléments de transparence. Qui peut croire en l’excellente gestion de l’Elysée, au respect scrupuleux de la loi, à une République irréprochable en la matière ?

Apparemment, tout le monde. Et là encore, surtout chez les journalistes : personne ne dit rien. Tout est normal : la concubine fait des frais remboursés par la République et personne ne lui demande des comptes. C’est la concubine, après tout. On l’a élue à cette pl… Ah tiens non.

Ne voyez-vous pas le problème ? Même en ne prenant pas l’option légale, même sans faire l’analyse scrupuleuse des textes de lois, il apparaît que sur le plan moral, tout ceci est anormal, que tout ceci n’est en rien le reflet d’une saine gestion, d’une France apaisée qui cherche des solutions à la crise. C’est, en revanche, le signe clair que le plus haut représentant de l’exécutif français se fout, ouvertement, du peuple. C’est le signe que les médias sont parfaitement aveuglés par le pouvoir qu’ils prêtent à Hollande, alors même que chaque jour qui passe montre sa totale incompétence.

Hollande : le changement de patrimoine, c'est pas maintenant

Le pire est qu’Hollande lui-même nous jouait l’air de flûtiau de la République Irréprochable et de sa nécessaire moralisation, sans que personne ne soit venu le chercher sur ce terrain. Personne n’avait, finalement, réclamé que les ministres se livrent à l’exercice pathétique et burlesque de leur publication de « patrimoine ». Lui comme son gouvernement ont donc sciemment choisi de jouer cette carte, mais l’hypocrisie l’a, finalement, emporté de bout en bout.

Devant cette accumulation de mauvaise foi, de mensonges, de mépris pur et simple de la moralité la plus basique, le calme et la pondération des journalistes, des députés de l’opposition, des citoyens est parfaitement consternante. Tout comme l’est aussi l’absence de réaction devant l’évident « Deux Poids, Deux Mesures » que constitue cette apathie alors qu’un président de droite, devant les mêmes reproches, aurait subi une tempête médiatique. Et pour le contribuable, il n’aura jamais le bénéfice de la souplesse fiscale dont un élu peut bénéficier ; ce « Deux Poids, Deux Mesures » est tellement grossier, évident, et maintenant parfaitement ancré dans les moeurs françaises que plus personne ne le remarque.

Anesthésiés par des années d’affaires toutes plus sordides les unes que les autres, tous (journalistes, citoyens, contribuables, politiciens) se font rouler dans la farine, tous acceptent et personne ne se lève en disant « assez ! »

Et c’est, finalement, normal : tous ont pu (ou croient avoir pu), un jour ou l’autre, bénéficier de cette douce corruption de la moralité. Cette affaire, aussi anecdotique soit-elle, montre à quel point la France s’est complètement avachie. Il n’y a plus de moralité : il n’y a qu’un vague sentiment de gêne lorsqu’on se fait pincer.

Et la faillite économique du pays ne fait qu’accompagner cette faillite morale : sans colonne vertébrale, ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires120

  1. Istvan

    Faites comme moi :
    si votre député n’est pas de gauche (ou alors s’il est connu pour être de gauche et intègre – il semble aux dires de certains que ça existe…), imprimez l’article de la dernière fois et envoyez le lui (en LRAR si vous êtes prêt à sacrifier quelques euros pour la cause)
    Autres idées
    – imprimez-en quelques dizaines (minimum) et collez-les dans les abris bus
    – imprimez-en quelques dizaines et allez les distribuer aux députés que l’on croise, parfois, dans la rue autour du palais bourbon

  2. Aloux

    La présidence Hollande sera le dernier clou dans le cercueil de ce qui fut autrefois un grand pays (si si). Nos politiques sont des sociopathes, bon on le savait, les journalistes des grosses brêles, on s’en doutait un peu, par contre la passivité totale de l’opinion publique me surprend et est vraiment inquiétante. Hollande doit être mort de rire : l’écran de fumée du mariage homo marche au-delà de toutes ses espérances, pendant que tous ces niais font des manifs pour tous ils ne regardent pas le scandale autrement plus grave que constituent ces détournements de fonds publics, ni la politique économique criminelle du gouvernement. Frigide Barjot fait descendre des centaines de milliers de personnes dans la rue, mais continue de baisser son froc face au gouvernement dans l’espoir que peut-être la gauche lui crachera un peu moins dessus, au lieu de prendre le taureau par les cornes, de politiser son action et de rendre coup pour coup, cette affaire lui offrirait un véritable boulevard pour le faire.

    La faillite politique et morale est désormais consommée, on attend plus que la faillite économique pour que la France achève sa mue en république bananière.

    1. Th78

      J’y étais cet après midi, et justement, cela se politise, et de manière relativement intelligente.
      Il fallait trouver un angle d’attaque. Les socialos pensaient faire un écran de fumée, c’est eux qui commencent à êtres enfumés.
      Je pensais un peu comme vous sur Barjot, mais le danger principal étant la diabolisation, elle joue assez finement (même si je ne suis d’accord sur tout)

      1. Aloux

        J’aimerais partager votre optimisme. En tout cas si le mouvement continue et prend de l’ampleur, ce ne sera pas avec Barjot à sa tête, dont la dernière sortie sur les extrémistes qu’il faudrait enfermer préventivement a sapé le peu de crédibilité qui lui restait après ses précédentes compromissions. J’entends ce que vous dites sur le danger de la diabolisation, mais il faut aussi bien comprendre que c’est rentrer dans le jeu des socialistes, qui trouveront toujours le moyen de vous diaboliser si ça les arrange, et qui eux ont le droit de s’exprimer comme des petits totalitaires « soft » sans rougir ni avoir peur d’être diabolisé.

  3. PAK

    Qu’attendre de journalistes qui à 85% ont voté mollande? Les mêmes qui, plenel en tête, savaient que mitterand faisait entretenir sa maîtresse et sa bâtarde par la république et ne disaient rien, et maintenant ils devraient faire leur travail sérieusement? il n’y a rien a attendre de cette engeance. Et puis entre subventions à la presse et avantages fiscaux des journalistes il y a peut être un marché qui a été conclu: vous ne dites rien sur cette histoire et l’argent continue de couler à flots. Pourtant le plus curieux dans cette affaire c’est le silence de mort des extrêmes alors que ça devrait être pain béni pour eux cette histoire, et ben non pas un mot non plus.

    1. Yrreiht

      Les extrêmes auxquels vous pensez ne le sont pas, et ont été perverti et récupérés par le système depuis longtemps.
      Les vrais extrêmes ont été exterminés, ou sont dans la clandestinité ou l’anonymat.

    2. Pour la raison que j’explique : ils sont mouillés aussi. Eux aussi, ils adorent finalement se rouler dans la fange d’une république à la morale souple.

    3. max

      Normal semble plutôt en faveur de l’abattement fiscal pour les journalistes, ils lui en sont reconnaissants.

      L’un d’eux s’appelle Apathie, tout un symbole… A ce stade d’indulgence, on peut supposer que beaucoup dans la population ont profité à leur façon de quelques entorses à la loi, d’où l’accord tacite.

    4. Tea Party

      Il serait peut être temps de comprendre, qu’avant qu’il puisse exister une extrêêême droite, il faudrait d’abord qu’il existe une droite ! Par contre la gauche soit disant sociale démocrate, trotskiste dans les faits, elle, a bien une extrême, même plusieurs, authentiques en prime. Quant à la probité et l’honnête de tous les politiques sans exception : nous avons passé l’age de croire au père Noël.
      Vous voulez une piste, en fait secret de Polichinelle? Nous sommes le pays au monde qui possède le plus de ronds points. Dans votre ville, village, bled, regardez bien leurs nombres, leurs utilités ! leurs  » ostentations  », et demandez à un professionnel le coût réel, même à la louche, et le coût facturé !! Ce sont les nouvelles pompes à finances !

  4. Yrreiht

    Que c’est dur, tout de même… J’ai mes racines, et c’est dur de partir à l’étranger.
    J’avais fait quelques recherches, préparé mon CV en anglais, vu les salaires et coût de la vie, et puis non j’avais laissé tombé.
    Mais bon sang, il va bien falloir !
    Allez je relance l’affaire dès semaine prochaine, ce pays est encore plus foutu que je ne le pensais. Ça va fumer…

    1. max

      Disons que le plus dur pour moi ça a été d’apprendre la langue, le teuton.

      Pour le reste, j’ai de bien meilleurs revenus, le logement, les restaus, les hôtels, y sont bien moins cher, autoroutes gratuites, le risque de chômage dans mon cas y est très faible et l’ambiance de travail y est autrement meilleure, les allemands sont calmes et ont un comportement plus civique en général, savent reconnaitre financièrement le travail bien fait, ils ont compris que à bon travail, bons revenus. Les trains sont en très bon état, pas du tout saccagés comme en France.

      1. aristarque

        Sont-ils (les trains) handicapés comme en France quand il fait beau temps, pleut, neige, vente, verglace, quand on est en automne a cause des feuilles mortes, au printemps à cause des pollens, en hiver à cause de la neige ou de la glace, en été à cause de la chaleur et en toutes saisons par les CD-ROMS ???

        1. max

          C’est arrivé 2 fois, une avec beaucoup de neige et l’autre un suicide.

          En France, c’est un suicide par jour sur le réseau ferré. On sent là et avec le taux de suicide
          global, plus la conso d’anxiolytiques, un pays dont la population a une pêche d’enfer.

      2. Alex6

        L’Allemagne faut quand meme avoir le moral, entre la mentalite tres chiante des Allemands et le temps de merde… A la limite dans les grandes villes genre Munich ou Berlin mais sinon il faut pas avoir de tendances depressives…

        1. max

          Temps pas plus merdique que l’est de la France. Quant à la mentalité française elle est souvent très pénible, susceptibilité, hypocrisie, râleries, tatillonages en tous genres, malhonnêteté fréquente, j’en passe et des meilleures…

    2. LeRus

      Bon courage!

      Plus de 15 ans hors de France, quel plaisir de ne jamais recevoir de courrier des autorités françaises!

      Quelques inconvénients mais la Liberté est à ce prix.

    3. Robert Marchenoir

      Je lis beaucoup, en ce moment, que pour partir, il suffit de le vouloir, et de choisir son pays, un peu comme un choisit un téléphone portable chez le marchand.

      C’est oublier qu’il est à peu près aussi difficile pour un Africain d’émigrer en Europe que pour un Européen d’émigrer ailleurs (sauf au sein de l’Union européenne). Encore faut-il que votre pays de destination souhaitée vous accepte. Ce n’est pas open bar. La sélection est sévère.

      1. Jesrad

        Venir d’un pays « riche », plutôt que d’un pays où même l’état-civil est douteux, est un avantage colossal pour l’émigration. Peu de pays font la fine bouche quand un citoyen européen demande à s’installer: à la rigueur, certains pays anglo-saxons hors de l’Europe comme l’Australie, le Canada ou les USA. Mais en dehors de ceux-là, c’est effectivement proche de l’open-bar.

      1. Higgins

        Entièrement d’accord. Je pense également pour Jacques Martin, le créateur de Lefranc. Je n’ai pas souvenir d’une telle planche dans l’œuvre de Jacobs, même dans les albums sortis depuis la disparition du maître.

  5. duff

    Cette semaine j’ai bien aimé la remarque de Marc Fiorentino sur Cahuzac après son interview « pardon » sur BFM:

    http://www.youtube.com/watch?v=reH4blgvtSw

    « ça a l’air de bien lui réussir »

    Et oui le pire comme le dit l’article, tout le monde trouve ça normal. Normal aussi que DSK se pointe sur TF1 alors que l’affaire n’est pas encore réglée et qu’en signant un chèque à la boniche, on peut tout faire oublier.

  6. Higgins

    Excellente la parodie de la BD. Pour Normal 1er, Pierre Desproges était décidément visionnaire comme le rappelle Vincent Bénard sur Contrepoints:
    « François: prénom masculin, signifiant littéralement: « mon Dieu, quel imbécile! »; du celte fran (« mon Dieu ») et cois (« quel imbécile »!). En effet, tous les gens qui s’appellent François sont des imbéciles, sauf François Cavanna, l’écrivain, François Chetelt, le philosophe et François Cusey, de chez Citroën, qui a honoré l’auteur de son amitié pendant leur incarcération commune au dix-huitième régiment des Transmissions, à Épinal. Tous les François sont des imbéciles. La preuve en est que, lorsqu’ils croisent un imbécile, certains l’appellent François. Le plus souvent, l’ambition, pour ne pas dire l’arrivisme, des François, est à la mesure de leur imbécillité, bien que je n’arrive pas à me faire à l’idée qu’il y ait deux « l » à l’imbécillité alors qu’imbécile, lui, n’en prend qu’un. Dura lex, mais bon. Quand ils sentent le vent tourner, grâce à leur instinct d’imbécile, les François n’hésitent pas à s’engager dans la résistance en 43, 44, 45, voire, pour les plus sots, 46. Grâce à la longueur de leurs crocs, qui laissent des traces sur les moquettes ministérielles où ils plient l’échine jusqu’à ramper pour obtenir la moindre poussière de pouvoir, les François peuvent espérer se hisser un jour sur le plus élevé des trônes, celui duquel, dans l’ivresse euphorique des cimes essentielles, l’imbécile oublie enfin qu’il a posé son cul. Alors serein, benoît, chafouin, plus cauteleux que son hermine et plus faux que Loyola, il entraîne paisiblement le royaume à la ruine, en souriant comme un imbécile. »
    (http://www.contrepoints.org/2013/04/18/121995-desproges-est-mort-francois-lui-survit)

  7. Pere Collateur

    Faire invalider la présidentielle pour ce motif, ça serait une grande première.
    Autant aux US, c’est largement dans le domaine du possible, autant en France, ça me paraît être de la science fiction.

    Moi même, j’ai du mal à être outré… Pourtant je suis très sensible à la façon dont sont gaspillés mes impôts.

    Néanmoins, si ça passe, je pense que ça sera plus du à l’antipathie assez impressionnante que dégage le personnage de cette fameuse concubine qui, il faut le dire, n’est pas très avenante…

    1. deres

      Le point important est que payer l’ISF est considéré comme un problème pour un candidat socialiste à la présidentielle, étant donné que celui-ci doit nécessairement se considérer comme un ennemi des riches, de la finance, … pour être crédible à son aile gauche. Hollande a donc minimisé le sien pour être ne dessous du seuil. Comme il est juste en dessous, il ne peut pas augmenter sa richesse pendant sa présidence (seulement 130 000 € de marge). Ce sont les enfants de Ségo qui doivent être content des donations qui doivent pleuvoir !

      A mon avis, c’était de toute façon un point rédhibitoire de la candidature DSK. Il n’aurait pas été possible de maquiller suffisamment son patrimoine ainsi que celui de sa femme pour pouvoir se prétendre un ami des pauvres. Sa déchéance était donc inévitable.

  8. Mominette

    En fait, le jeu s’est joué en trois manches.

    – la fiscalité a outrepassé toute décence
    – donc, le français moyen a cherché tous les moyens d’y échapper.
    – et quand il voit que son gouvernement fait pareil, cela le rassure !

    Bref, dans le petit cinéma des gens, l’Etat est un gros monstre mangeur d’enfants, mais les Ministres n’en font pas partie – s’ils sont de gauche –
    et leurs fraudes les rendent « plus près du peuple ».

    Et puis, chacun sait que la république est exemplaire, et que les difficultés viennent toutes de l’extérieur (l’Europe, la mondialisation, les gros capital barbare, les paradis fiscaux – soit 99 % du monde pour les français – et toussa !

    Pour Hollande, la petite sinécure tiendra encore 4 ans et tout s’arrangera tout seul (son pays, son harem …) Mais il travaille comme un fou ! Cette semaine, il a joué les hôtesses à Orly, pour accueillir les otages, et au lendemain de Boston, il a fait un saut à Roissy « pour s’assurer que la sécurité était bonne » (???) Bon, ça ne fait pas vraiment 35 heures, mais ce doit être un plein temps normal … A chaque semaine suffit sa peine.

  9. Alex

    Ah j’adore cet article comme d’hab.
    Les français font rien certes. Mais si ils devaient faire quelque, vous leur recommanderiez de faire quoi CONCRETEMENT à part quitter le pays ? On tape aux grilles de l’Elysée ? Se joindre à une Mega-Manif ? Ou on attend sagement un super-sauveur en 2017 ?
    Je n’aurais aucun mal à quitter le pays, je l’ai même déjà fait plusieurs fois. J’ai plus qu’un an avant de finir mes études. Mon seul lot de consolation serait de m’acheter des CDS sur obligs françaises en partant, histoire de profiter un peu de la faillite de ce pays foutu. Ca servira quand je reviendrai pour la reconstruction.

    1. channy

      Tant que le pognon gratuit des aides sociales diverses tombera mensuellement rien ne changera.
      Pour l’instant Il n’y a rien à faire, à part observer la faillite de ce pays en s’y préparant ou en émigrant et à ce que je sache H16 n’a jamais prétendu avoir la solution miracle aux problèmes de ce pays.
      Un super sauveur en 2017? Avec tous les vieux chevaux qu’il y a dans la politique française depuis 30 ans ? ou alors vous pensez à de faux jeunes la quarantaine au cerveau déjà sénile.
      Moi aussi ,ma seule consolation c’est de savoir ce qui nous attend ( oh rassurez vous cela ne sera pas l’apocalypse , mais cela fera suffisamment mal au fion des Fraonçais qui vont soudainement voir la réalité du monde )
      Et en plus je serais au chaud pour y assiter.

    2. Partagez l’article. Faites connaître le problème. Relayez l’information de base : les politiciens sont très majoritairement pourris, sans scrupules, menteurs, hypocrites et pas fiables du tout. Instillez le doute dans l’électeur. Permettez leur de découvrir la pensée libérale qui a été complètement détournée et vilipendée en France, etc…

      1. channy

        « Permettez leur de découvrir la pensée libérale qui a été complètement détournée et vilipendée en France,  »
        Impossible H16, les gens sont trop intoxiqués par la propagande des journaleux..
        Libéralisme= USA, les ghettos, les homeless, les tueurs en série et la criminalité rampante, le pays ou tu perds ton boulot le même jour ou tu l’as débuté..pas d’indemnité chômage( on vous le dit), pas de sécu, des hôpitaux ou il faut montrer sa CB avant avent d’y être admis , des docteurs à 200dollars la consultation etc..
        non non, on est drôlement mieux en France, les journaleux ,les politocards vous le répètent à longueur de journée

        1. Ave

          C’est assez marrant ce que vous racontez là, car ceci ressemble à s’ y méprendre à notre république socialiste deliquescente.

          1. channy

            J’entend cette description depuis plus de 25 ans et souvent de la part de gens n’étant jamais allé aux usa ou alors en séjour 7 jours/5 nuits à Manhattan( pas NYC mais Manhattan).
            Pour le Fraonçais les gens vivant hors de France sont de pauvres esclaves qui n’osent briser leurs chaines.

        2. sa0000

          Meuh si ça marche.
          Moi-même j’étais vaguement intoxiquée par l’ed nat et le journalisme militant. Je voyais bien qu’il y avait un truc qui clochait, mais bon c’était probablement l’ultra-libéralisme, le réchauffement climatique, les vaches qui font des prouts, pis tout le reste.
          Et un jour je suis tombée sur le blog de hashtable (le billet des 3 petits cochons). Une révélation ! Maintenant je me sens complètement turbo-libérale et je songe à m’acheter des mocassins à glands (et à talons parce que sinon moi je peux pas)

        3. hipparchia

          Ben c’est sûr que c’est légèrement usant de commencer toutes les conversations économiques par l’éternelle question : « C’est quoi pour toi le libéralisme ? » D’autant qu’elle sera nécessairement suivie de ses petites soeurs « Et par néolibéralisme ? Et par turbolibéralisme ? _et sequitur_. » ; questions d’autant plus fatigante que le libéralisme, je crois, est un brin plus qu’une doctrine économique, mais ça c’est de la littérature.

          Stratégiquement je pense que vous auriez quand même intérêt à mettre Von Hayeck et toute l’école de d’Autriche de côté, et Margareth Tatcher aussi. L’opinion c’est un machin un peu réactif et qui dispose d’une capacité de recul proche du néant ; il faut la ménager et lui faire lire Bastiat, La Loi et ensuite (ou dans l’autre ordre) le MPC de Marx : en général, d’expérience, cela a tendance à interpeller ; ou encore taper dans du Tocqueville, du Montesquieu, du Popper : on pourra préciser qu’ils sont presque tous estampillés marque française (point endive frisée ?) et demander s’ils sont eux-aussi responsables de tous les maux de la terre.

          Je vous l’accorde, le problème de ma technique c’est qu’elle implique de lire.

        1. hipparchia

          J’aime beaucoup les généralités à la petite semaine.

          Il ne fait aucun doute que si tout le monde se barre, ce pays est foutu ; et il ne fait aucun doute que tous les expats’ ne se sont pqx tirés que parce qu’ils étaient individualistes.

    3. Alex

      C’est bien ce qui m’effraie. Même avec un changement de mentalités ou une majorité de français bien au courant de ce qui se passe, la politique ne changerait pas. Ce sont toujours les mêmes qui reviennent.

  10. jacqueshenry

    Vu d’Espagne (Tenerife) où je vis depuis plus de 5 ans (oui, je fais partie des expatriés mais pas pour des raisons fiscales, je suis un expatrié climatique), ce qui se passe en France n’a rien à envier en matière de corruption et de mensonges avec les turpitudes multiples des politiciens. L’Infante (la fille du roi) est poursuivie en justice, le parti au pouvoir (PP) de Rajoy est rattrapé par des sombres affaires de détournement et de blanchiment d’argent, on ne compte plus les présidents de provinces en prison pour prévarication et trafics d’influence, et des maires et autres conseillers municipaux croupissent en prison pour de nombreuses années sans remise de peine possible. Mais en France, la justice est aux ordres du pouvoir, il n’y a qu’à mentionner l’enquête sur les fonds occultes de la campagne présidentielle de Sarkozy basée sur une rumeur émise par Takkiedine, un pourri professionnel qui a mangé dans la main des marchands d’armes (EADS et Safran pour ne pas les nommer) ainsi que dans celle des politiciens ayant servi d’intermédiaires dans les marchés opaques dont il était le soit-disant intermédiaire obligé. Quand la justice, malheureusement noyautée par des syndicats qui n’ont pas besoin d’annoncer leur couleur, pourra faire son travail en toute quiétude et toute indépendance, alors il faudra construire des prisons pour y mettre tous les politiciens corrompus. En attendant on peut rêver d’une France meilleure …

    1. Aloux

      Eh oui, malheureusement la corruption est inhérente au pouvoir, ça n’est pas une spécificité française. Même si toute la classe politique était renouvelée demain matin, il ne se passerait pas cinq ans avant que l’on retombe exactement dans la même situation. Quand on aura compris que le pouvoir appelle nécessairement la corruption, et que par conséquent la seule lutte efficace contre la corruption est la limitation du pouvoir, on pourra espérer une amélioration.
      Je pense que tout le monde ici connaît la citation de Lord Acton : « le pouvoir tend à corrompre, et le pouvoir absolu corrompt absolument ». J’ajouterai une autre citation moins connu de Pascal, qui décrivait ainsi sa condition à un jeune prince : « Vous êtes de même environné d’un petit nombre de personnes, sur qui vous régnez en votre manière. Ces gens sont pleins de concupiscence. Ils vous demandent les biens de la concupiscence ; c’est la concupiscence qui les attache à vous. Vous êtes donc proprement un roi de concupiscence. Votre royaume est de peu d’étendue ; mais vous êtes égal en cela aux plus grands rois de la terre ; ils sont comme vous des rois de concupiscence. C’est la concupiscence qui fait leur force, c’est-à-dire la possession des choses que la cupidité des hommes désire. »

      1. Pascale

        Au moins en Espagne les politocards passent par la case « prison » alors qu’en France, les membres de nos gouvernements sont tous des repris de justice dont on sait qu’aucun ne sera jamais inquiété.

      2. JS

        Ne pas oublier que pour qu’il y est des corrompus il faut…des corrupteurs !

        Trop facile cette tendance bien Fr de toujours tout mettre sur le dos des autres..

        1. Tea Party

          Si vous connaissez des promoteurs, pour avoir un permis de construire, des industriels, pour avoir un marché ….. donner des tas d’argent pour le fun, uniquement car ils sont corrupteurs ! sans qu’on leur réclame rien du tout, vous nous les présenterez ?

        2. Aloux

          C’est précisément ce que je veux dire : là où il y a du pouvoir, il y a la tentation de marchander son pouvoir, et pour ceux qui ne l’ont pas la tentation de l’acheter. C’est humain, c’est normal, c’est même le ressort du pouvoir. Et c’est pour ça je pense que la corruption soulève si peu d’émotion en France : pour reprendre les termes de Pascal (Blaise, pas la nôtre), la République est un système qui se fonde sur la concupiscence des citoyens, qui espèrent tous en croquer d’une façon (les corrupteurs de tout poil savent qu’une République « souple » moralement est plus facile à acheter) ou d’une autre (vivre aux crochets des autres, par l’Etat providence pour les « petits », un engagement politique fortement rémunérateur pour les « affranchis »). Bon en réalité l’immense majorité se fait sodomiser, évidemment, mais tant que cette illusion persistera la République ne sera pas directement menacée. Il me semble que c’est ce que dit H16 dans ce billet également.

  11. Andrelux

    Bonjour tout le monde !

    je suis ce site depuis quelques temps et je suis ébouriffé par la pertinence, le sens de l’analyse et la vivacité d’esprit de H16.
    Un grand merci, H16.
    Pour contribuer à ce post, je donne mon point de vue :
    – souvenez vous : campagne présidentielle : accents et intonations Mitterandiens : je crois que FH se passait des cassettes VHS de Tonton en boucle tous les soirs.
    – Etant élu sur ces principes, il se voit aujourd’hui Tonton 2
    – d’où pourquoi pas Valie ? Tonton avait Mazarine, pourquoi pas moi?
    Ceci en n’ayant pas réalisé que Tonton, voyou sans doute, mais homme d’état sans contestation possible, ce qui fait toute la différence.
    Je crois que notre président voulant imiter Mitterand se retrouve être la copie de Bokassa 1er, empereur de Centrafrique…
    Souhaitons que ses vœux soient exaucés et qu’il finisse à l’identique…
    Bien à vous tous.

    1. Théo31

      Vu l’ordure finie qu’il était, Mittouille la fripouille n’avait rien d’un homme d’Etat. Faut arrêter de voir des qualités à cette pourriture.

      1. Andrelux

        Vouiiii!
        C’était une fripouille, mais je crois quand même un homme d’état : il faisait respecter son arrogance et quand il commandait, personne ne mouftait !
        Alors que aujourd’hui, qui respecte qui ?
        Les décisions ( s’il y en a ) sont illisibles, et tout le monde tire à hue et à dia sans que la moindre autorité ne soit démontrée !
        Mon bizness me transporte en Suisse pratiquement toutes les semaines : j’ai droit à des témoignages de compassion (et d’inquiétude) à chaque rencontre !
        Je ne saurais trop recommander :
        L’AGEFI spécial France de novembre 2012
        http://agefi.com/fileadmin/user_upload/documents/Hollande_en_Suisse/Agefi_Supplement_France_19.11.2012_PDF_light.pdf
        Tout est expliqué, et ça vaut le jus….

        1. carpe diem

          merci pour le lien sur l’AGEFI, je viens de le lire et c’est édifiant!
          Cela montre bien à quel point les français NE VEULENT PAS VOIR ce qui crève les yeux et à quel point nous sommes inféodés à une élite minoritaire qui croule sous les privilèges . Quand la France s’éveillera, cela se fera-t-il dans la douleur? cela débouchera-t-il sur un régime pire encore?

        2. Jesrad

          Merci pour le lien ! Je découvre avec stupeur qu’une caissière de supermarché suisse débutante gagne mieux sa vie que moi qui suis BAC+6, cadre et presque senior. C’est é-di-fiant.

      2. janus

        D’accord avec vous, ce n’était qu’un lâche et un prévaricateur dont la seule réalisation politique est l’Euro : Pour cela il aurait mérité le pire châtiment, celui réservé à Crassus
        Qu’on puisse faire l’loge de ce type montre bien l’inculture totale des français et l’absence de référence morale : On admire l’artiste, même quand il nous pisse dessus du haut de son échauguette…Bande de nouilles !

      3. Tea Party

        Bien d’accord avec vous Théo31. Mitterrand était une authentique ordure sur tous les plans. Sa politique, peut être pas par conviction personnelle, mais ceci expliquerait cela, pour plaire à son électorat mit la Fraônce sur les rails d’un réel communisme qu’elle suit encore de nos jours.
        Les gens devraient reprendre ses 110 propositions, pour s’en convaincre !
        Comparer un nul sans qualités, par apport à un autre, on peut trouver des différences, mais le fond reste le même.

    2. alpharuper

      Il l’a sa Mazarine, a regarder dans la descendance d’une candidate à la Mairie de Paris… vous savez, celle qui est retraitée!

  12. johnny_rotten

    C’était vraiment pitoyable la présence de Flamby 1er à l’arrivée des otages.
    Cet incompétent cherche à jouer sur ce drame, pour faire remonter sa popularité dans une opinion qui le hait. (y compris à gauche).

    Cela étant la re-election de l’octogénaire Naplitano comme président de l’Italie révèle une situation encore pire qu’en France.

  13. gnarf

    Les politiques ne sont ni plus ni moins corrompus que le peuple. Ils observent les memes usages: pas vu pas pris, on se protege entre copains, l’argent public c’est fait pour servir je ne fais rien de mal vous n’avez qu’a faire comme moi! La democratie fonctionne si les contre-pouvoirs fonctionnent. Il faut avoir tout un tas de gens tout aussi faibles et corrompus, mais dont l’interet personnel est de reveler les bidouilles des politiques. Journalistes, justice…a partir du moment ou les differents pouvoirs se surveillent les uns les autres, ils ont beau etre aussi corrompus et faibles que les autres, ca fonctionne.

    1. JS

      Les contre-pouvoirs peuvent être corrompus eux aussi.

      La seule vraie solution est MOINS de pouvoir.

      Mais pas certain que c’est ce que souhaite la majorité..

  14. Pascale

    Avec ce gouvernement on a plus que jamais l’impression d’une mocage de visage du citoyen à grande échelle. Amplifié par l’hypocrisie de cette gauche donneuse de leçon. Les politocards de droite ayant toujours eu une image de « salauds de riches », le différentiel entre cette image et leur attitude était moins choquant. Avec la gauche qui se fait passer au « cœur pur et désintéressé » on atteint des abimes de dégout et de répulsion de la part des Français.

  15. Pascale

    Enfin, j’espère que cette plainte de Kemlin va aboutir et que ça va revenir dans la tronche de Mollande comme un boomerang …

    1. Théo31

      Un contrôle fiscal et hop, on n’en entendra plus parler du Kemlin. Ce n’est pas un petit citoyen de merde qui va empêcher sa Normalité et sa pouffe de vivre aux crochets des autres.

      1. Il habite en Suisse. Ça rend l’inspection plus délicate. Il est millionnaire, et peut donc se payer des avocats fiscalistes très casse-pieds pour les inspecteurs.

        1. Aloux

          Ce serait quand même pas mal si plusieurs dizaines de personnes déposaient la même plainte, ça deviendrait difficile à mettre sous le tapis. Mais peut-être que pour un français pas millionnaire qui vit en France c’est un peu plus dangereux de faire ça en effet.

          Bon moi je rentre en France en août, si il s’est passé un truc d’ici-là je vais déposer la même plainte promis !

        2. deres

          Je pense que si cela arrive dans la presse officielle française, la situation va porter gravement atteinte à l’état d’esprit de ce monsieur. Ses « amis » iront donc dire aux journaux qu’il craignent un acte suicidaire de sa part ou de celle de sa famille. Mais tout finira bien la semaine suivante quand il retirera sa plainte et ira faire son mea culpa à la télévision française conseillé par l’avocat de DSK …

  16. duff

    Contrairement à la une de VSD je crois avec Hollande qui ne disait rien, n’entendait rien, ne voyait rien, je crois qu’hélas sur tous les sujets il sait parfaitement mais ment délibérément comme son ancien ministre!

    Encore un exemple, à propos de la manif pour tous du 24 mars, vous vous rappelez de l’hélicoptère et sa super caméra HD et bin voilà:

    http://www.youtube.com/watch?v=bljFh_r5imc

    Elle a sorti des images de très basse qualité et en plus trafiquées pour laisser croire qu’il n’y avait pas tant de monde que ça. La coterie qui tient en otage les médias et l’opinion a gagné alors qu’il n’est pas certain du tout que les français soient si favorables que cela à ce mariage… Ce n’est pas le sujet ici, je ne prendrai pas position mais je note que des moyens policiers aux ordre d’un préfet nommé par Hollande (un bon ami rassure-vous) ont été détournés au profit d’une idéologie.

    Peu importe ce qu’on pense du mariage pour tous, il y a encore une preuve flagrante de plus d’un délit tant moral que politique.

    Tiens à la tribune Gaino demande à François de dégager et la foule d’hurler en cœur… C’est peut être comme ça que ça va se terminer.

    1. calc80

      On me dit que, lors de la Manif pour Tous de ce jour (aujourd’hui le 21, il y en a tellement en ce moment…), parmi une foule de 270.000 personnes, seules 45.000 manifestaient vraiment (source policière Vallsisée à la vaseline, de la bonne, du Vieux Paris).
      On me dit également que les renseignements généraux (quel que soit leur nom maintenant) étaient très présents pour repérer les extrémistes très, très, très, très à droite (selon Mosco) : des méchants avec enfants et tout le toutim (mince, j’ai peur).
      J’en déduis que la foule cachait 270-45 soit 225.000 représentants des RG : J’ai retrouvé la calculette de Valls et lui ait piqué !
      Et contrairement à ce que dit la presse ce soir, il y avait beaucoup de messages très gentils comme « Hollande démission », « le zéro et les clowns dehors ».
      Les slogans non officiels (inventés par des manifestants) évoquaient les mensonges d’états en des termes très bisous baveux, sur des chansons enfantines (avec des pouets pouets pouets, j’espère que quelqu’un a filmé).
      (Pouvez-vous connaître la joie de vous retrouver au milieu d’une troupe de bon français bien de chez nous crier à en perdre la voix « Hollande démission, voleur, menteur » ? – pardon, mais c’est jubilatoire et j’en ai encore des frissons – c’est très con, je sais, mais on s’accroche à un rien).
      On pouvait également noter que de plus en plus de manifestants prenaient goût à la petite ballade dominicale et avait investi (si, si) dans du matériel que l’on croyait réservé à la seule CGT : porte-voix, sifflets et quelques fumigènes.
      On y croisait de temps en temps une femme portant un masque à gaz, très style H16. Une H16-zette ? Le début d’un H16-gname ? Oh ! que de cachotteries, H16..

      1. duff

        Un rapide tour d’horizon de la presse de gôche, la vraie, pas celle qui l’est devenue, et pas de doute la Frigide saluant Gilbert Collard et c’est la marche des chemises brunes qui est en route!

        J’ai toute de même du mal à avoir de la compassion pour ceux dont l’indignation est réellement sincère… Les mêmes iront défiler le premier mai avec leur pote Jean-Luc qui rêve de plus en plus d’être le Pepe Grillo français. Niveau grotesque, c’est déjà fait.

  17. Zlatan

    N’écoutez pas ce h16, avec tous ses impôts il va saper la compétitivité de nos hommes politiques aupres des femmes journalistes.

    1. deres

      Mosco est super compétitif avec son étudiante de 30 ans sa cadette … La philosophie cela mène d’ailleurs loin car elle a réussi à trouver facilement un emploi de chercheuse dans la fonction publique. Qui a dit qu’il n’y avait pas de débouché pour les études de philosophie ?

  18. sylvie

    Suis heureuse d’avoir vendue ma boite de grossiste. suis encore un peu
    loin de la retraite , mais je vais aller mettre mon fric en Suisse officiellement. j’ai peur du scénario chypriote. Et je vais aller vivre à Bruxelles. Ville superbe. et remonter un projet de galerie de peinture, etant moi meme peintre. je me casse le 1er/08/2013

  19. labolisbiotifool

    Les fascistes qui ont manifesté aujourd’hui avec une violence épouvantable à Paris sont à mon avis ceux qui sont conscients des problèmes, même avec plein de sang de bébé sur les mains …
    Alors oui, ils sont loin d’ être minarchistes, la faute à l’ éduc-nat, mais il y a chez eux un rejet du système qui donne espoir !

    Faut bien commencer par quelque chose hein ?

    1. aristarque

      Il a fallu libérer les poussettes pour leur nouvel usage d’arme de destruction massive, dixit Juju la Tocante, d’ ou le sang des enfants jetés dans les orties, sur les mains…

  20. Marco33

    L’optimisation fiscale, c’est maintenant !

    Et oui, ainsi il ne paie pas l’ISF pour ne pas se haïr encore plus, puisqu’il n’aime pas les riches.

    Sinon, SOURIEZ! Regardez comment en moins d’un an, Hollande est devenu le président le plus impopulaire, le plus méprisé, combien notre pays sombre et se déclasse de plus en plus vite.
    Je crois qu’avec les quatre ans qui lui reste, il a largement le temps de couler ce pays plusieurs fois…

  21. labolisbiotifool

    @Pascale : ridicule .
    Les manifs étaient familiales – et pour cause …
    Donc tout le monde est présent,c ‘ est pas tjrs évident de faire garder les gniards !
    Et c ‘ est couteux, en plus du cout du déplacement.
    Si M.Gaz est raisonnable, il évite de taper sur des gens sans problème – s ‘ il veut taper, y’ a de quoi faire ailleurs avec de vrais malfaisants …

    Tout ce cirque autour des  » violences  » est écoeurant de mauvaise foi quand on compare à ce qui se passe depuis des années lors des manifs cégétisto-trotskyste et autres, avec plein de flics blessés, de voitures brulées, de vitrines éclatées, de pillages etc etc …
    La France profonde et du bas, comme dit l’ autre, a le droit de montrer son exaspération avec ses enfants après quarante ans de saloperies socialo-umpistes, en famille, sans craindre les jets de gel de M.Gaz . Pour la forme , sur le fond chacun a le droit de penser ce qu’il veut. Enfin en principe ça se passe comme ça en démocratie …

    1. channy

      Tiens j’apprends à l’instant qu’en fait tous ces manifestants venus en famille et avec leurs matos de manif CGT n’étaient la que pour une seule chose: Bouffer des merguez à l’oeil!
      ok je sors

    2. Pascale

      Je plaisantais pour me moquer des journaleux qui font passer les manifestants de la manif pour tous pour de dangereux fascistes, tueurs d’enfants et buveurs de sang …

  22. Sylvain JUTTEAU

    Bon, là, j’avoue, j’ai lu un article de Libé.

    Ils indiquent qu’il reste 2% de « très satisfaits » du président de la république.

    Mais à la fin, ils précisent que la marge d’erreur est entre 1% et 2,2%.

    Alors ça a fait tilt.

    Il y a tellement peu de « très satisfaits », qu’ils peuvent être -0,2%.

    J’arrive pas à arrêter mon fou-rire, alors il fallait que je l’écrive quelque part.

    Merci docteur H16. Maintenant ça va mieux.

  23. Alex6

    Je ne retrouve plus le lien mais au dernieres nouvelles, c’est environ 50% des 25-35ans qui revent de se barrer du pays.
    Les gens commencent peut-etre a comprendre. On ne quitte pas un taux d’imposition mais une mentalite. Je reviendrais demain meme au taux d’imposition actuel si les francais adoptaient une autre mentalite que la pleurnicherie et l’envie des autres permanente.
    Il n’y a qu’a voir le degre de connerie des conducteurs francais, inegale dans le monde. Et je ne parle pas des employes dans les magasins dont on a l’impression pour la plupart qu’on les derangent quand on leurs demandent quelque chose.
    Maintenant la question, peut-on changer de mentalite? Honnetement, je ne crois pas.

  24. lahoz

    Ce que j’aime chez la « gôche », c’est son cynisme . Par exemple, hier , écouter Harlem Désir dans son show était un pur bonheur. Il n’y a aucune limite à la mauvaise foi de notre PS et associés pour travestir la réalité de leur propre nature. Du travail de pro, relayé quotidiennement par une presse moutonnante. D’ailleurs vous avez sans doute remarqué qu’aujourd’hui tous les titres pointent la présence de Collard aux côtés de l’UMP dans la Manif pour tous. Histoire de faire peur aux prochaines manifs et réduire le nombre de participants ? entre autres..

  25. kelevra

    le probleme de hollande dans cette amourette, est qu a priori la dame n est toujours pas divorcee. ils ne peuvent donc se declarer en concubinage.

      1. Aloux

        Ah bon, mais je croyais que l’acte de divorce qui avait été montré un peu partout était un faux ?

        Bon elle est divorcée ou pas la harpie ?!

    1. Les images de la préfecture sont tellement dégueulasses qu’on se demande comment ils s’y sont pris pour un résultat pareil.
      Cependant, l’ensemble du boulevard sur lequel tenait la manif fait 3500 m (depuis l’étoile jusqu’à la Défense) et 50 à 60 m de large (mettons 55 de moyenne).
      En gros, ça nous fait 200.000 m². A raison de 4 personnes par m², ce qui est un maximum ridicule puisque cela veut dire une avenue absolument blindée et militairement organisée, ça nous fait un maximum à 800.000 manifestants. Comme c’est physiquement impossible, je pense que les chiffres supérieurs au million sont fantaisistes. Maintenant, inversement, le chiffre de 350.000 semble à l’évidence faible. Il devait donc y avoir entre 500 et 750K personnes ce jour là.

      1. duff

        Loin de moi l’envie de contester ton calcul mais je souhaiterais juste y apporter quelques éléments :

        1\ Je n’y étais pas mais plusieurs membre de ma famille y étaient
        2\ Il y a un précédent avec le concert de Jean Michel Jarre (1990?) avec 2 millions de personnes entre Etoile et la Grande Arche, officiel guinness des records
        3\ Il y avait des cordons de sécurité pour laisser à intervalles réguliers des espaces, donc de toute façon l’avenue de la Grande Armée ne pouvait pas être 100% pleine, je le reconnais
        4\ Un cousin ne pouvait plus avancer à la hauteur du métro Sablons
        5\ Le haut de l’avenue Foch (90m de large puis 120m) était pleine à l’approche de l’Etoile, les rues entre Grande Armée et l’avenue des Ternes, véhicules immobilisés de l’avenue de Villiers jusqu’à la porte d’Asnières
        6\ Une tante ayant pris part aux contre-manifs de 68 et à l’école libre de 84 m’a confié n’avoir jamais vu ça…
        7\ Quelques milliers de personnes sont restés sur le parvis de la Défense

        Bref, peu importe la bataille de chiffre, mon sentiment personnel est qu’il y avait probablement plus d’un million de gens.

        Le plus important c’est franchement de savoir si oui ou non ces images ont été bricolées sur ordre de notre chef de rayon du Fly de Tulle.

        Et pour finir, voir la gauche qui pensait avoir le monopole du pavé s’énerver (sous-estimer l’ampleur de la contestation?) et tenant des propos laudateurs des forces de police et de ses méthodes de comptage ultra rigoureuses, faut reconnaître que c’était jouissif.

        1. 1\ ah oui alors je dirait entre 500.003 et 750.003 😛
          2\ oui, c’était blindé. Mais on ne pouvait pas marcher.
          Le reste, c’est très beau mais malheureusement, ça fait varier l’estimation de +/- 100K, pas la doubler.

          Et sinon oui, ces images ont été bidouillées, c’est une évidence. Franchement, imaginer qu’ils ont une aussi basse définition, c’est se foutre de la gueule du monde.

          1. duff

            Bon ok peu importe le nombre. Je ne suis pas informaticien mais depuis plus de 10 ans j’ai bricolé avec photoshop. Entre la version que j’ai utilisé en 2001 et même les logiciels simples livrés avec les appareils numériques récents, il est évident que prouver qu’une image a été retouchée n’est pas bien compliqué. J’en appelle à d’éventuels pros qui lisent ce billet!

            J’ai regardé la vidéo de 10 minutes, s’il y a manipulation pour glisser l’idée que les images de la préfecture ont été trafiquées , mon Dieu que ça semble bien fait! A la sortie d’un hiver dont on se demande si on aura du muguet au 1er mai, nous faire croire que les arbres d’une avenue que j’ai habité il y a encore moins de 4 ans peuvent dissimuler des gens sans feuille c’est plus que nous prendre pour des cons!

            Je suis sûr à 95% que les images sont trafiquées. Les 5% que je laisse c’est à cause de l’abîme que ça ouvre et la raison pour laquelle j’insiste sur ton billet. Qu’on entretienne sa pouf aux frais de la princesse, c’est pas moral, c’est pas parce que ça coûte peu qu’il ne faut rien dire mais manipuler la police et ses moyens pour véhiculer une idée minoritaire, là je lâche rien c’est grave. H16 j’ai lu ce que tu pensais du mariage pour tous, j’en pense la même chose, raison pour laquelle avant de me voir dans la rue, il faudra d’autres revendications. Mais manipuler des services de l’Etat au service d’une coterie qui tient en otage les médias alors que leurs revendications semblent – avec ce qu’on peut accorder comme crédit aux sondages – devenues minoritaires (devenues… à méditer l’évolution des résultats de sondages…) moi je crois que c’est encore plus grave de nourrir, blanchir, la favorite.

            Bien entendu je vais suivre cette affaire Triermachin, les relais médiatiques commencent à venir. Quelque chose qui se répand dangereusement sur la toile ne pourra pas rester occulté par les médias mainstream. Mais m****, si Valls et/ou Hollande ont passé des consignes claires pour amoindrir – quitte à employer des méthodes scandaleuses – la manifestation contre un des rares engagements du candidat qui ne coûte rien, le rend sympa de l’extrême gauche quand on sait que l’affaire des 75% c’est des conneries… Là je dis c’est énorme et les français doivent le savoir. Savoir jusqu’où la manipulation peut aller, quels moyens démesurés sont employés pour atteindre des objectifs au final dérisoires au vue de la crise qui secoue le pays.

            Cdlt

  26. Aloux

    Je profite des vacances pour revenir sur cette affaire, qui me semblait avoir du potentiel (rien que la haine unanime qu’inspire la first pouf me paraissait une bonne raison de croire que l’affaire se développerait), mais avec plus de deux mois de recul maintenant il semble que c’est bel et bien enterré. Selon moi, cela confirme deux choses, d’abord qu’en France il n’y a absolument plus aucune opposition, politique ou médiatique, tout le monde est de gauche, enfin que le bon peuple de France a beau (re)jouer la Révolution quasiment chaque semaine, il est profondément engagé sur la route de la servitude, encore un tout petit effort et on sera à destination…

    1. hussardbleu

      De la haine contre VT ? le mot est trop fort. Une sorte d’exaspération méprisante, je crois, tenant autant à la personnalité de la Dame, qu’à la veule faiblesse dont fait preuve le Monsieur à son égard.

      La Révolution « que l’on joue »? à l’époque, ce fut pour beaucoup un concours de lâcheté devant des évènements apparemment irrésistibles, menés par un minorité agissante et sanguinaire : mais la férocité des singes-tigres est avérée, toujours là, bouillonnant sous la surface.

      Et quant à la servitude, c’est une tentation humaine permanente, déjà constatée par Tacite, en d’autres lieux et circonstances : « ruerunt in servitium » (ils se ruèrent dans la servitude)…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.