Cet étrange marché de l’or

Aujourd’hui, je vous propose de nous éloigner un peu de la pipolitique politicienne française, pour laquelle il semble acquis, si l’on s’en tient aux déclarations de François Hollande et de sa fine équipe, que tout ira pour le mieux. Faisons donc plutôt un point rapide sur quelques mouvements survenus dernièrement sur le marché de l’or.

Et si je me penche à nouveau sur l’or aujourd’hui, ce n’est pas — contrairement à ce que certains pourraient croire — parce que je trouve un attrait mystique au métal précieux, mais tout simplement parce qu’il est un très bon marqueur de la psychologie des foules, et un bon indice du degré de manipulation (des cours et des foules) en vigueur par les autorités financières de toute la planète. J’avais déjà montré, dans un précédent billet, nous avons une situation assez rare dans l’histoire de l’humanité où un bien est fortement réclamé par beaucoup, où sa production n’augmente pas sensiblement, et où ses prix, malgré tout, ont violemment baissé.

or - août 2013On pourra regarder un récent graphique des cours (cliquez sur celui de gauche pour le voir en taille normale) pour se rappeler qu’avant avril de cette année, l’or se baladait de façon assez insolente du côté des 1700$ l’once, et qu’il est maintenant à 1360, en étant passé par un point bas autour de 1200. Les quatre derniers mois furent donc agités.

Pourtant, dans le même temps, la demande n’a pas faibli : les banques centrales, même si elles restent aussi discrètes que possibles, continuent d’acheter de l’or, quand bien même stocker la relique barbare n’est pas officiellement une bonne idée. Quant aux particuliers, leurs besoins ne semblent pas se tarir, comme en témoignent les mouvements massifs d’or de Londres vers la Suisse, et ce d’autant plus que les monnaies produites par les États trouvent de moins en moins grâce aux yeux du public. Il suffit de déchiffrer le graphique livré dans ce billet pour comprendre l’engouement du métal précieux actuellement. Le cas de la roupie, en Inde, est particulièrement symptomatique : plus les autorités, dépassées, tentent de juguler l’importation et l’achat d’or sur leur territoire, plus les foules en réclament, et plus la roupie se dévalue (tant contre l’or que contre le dollar).

Mieux : depuis des années, JPMorgan, qui avait hérité des positions à la baisse massives au rachat de Bear Stearns en mars 2008 et déconseillait l’achat d’or auprès de sa clientèle, a changé de discours et recommande l’achat à présent ; ils disposent maintenant de 85.000 contrats « longs » (misant sur la hausse du cours) – à comparer aux 75.000 contrats « shorts » (à la baisse) qu’ils détenaient précédemment. Historiquement, la concentration actuelle à la hausse sur le COMEX (le marché de l’or à New-York) par les quatre plus gros traders sur ce marché n’a jamais été aussi élevée. Tout ceci ressemble à un beau « corner« …

Et c’est là que les choses deviennent intéressantes : sur le mois d’août, de fort étranges mouvements ont été notés par les observateurs habituels sur ces marchés, à commencer par ZeroHedge.

Ainsi, le 7 août nous offre un premier échange de bons procédés entre HSBC et JPMorgan, précisément. Les seconds demandent quelques 6400 onces d’or aux premiers.

Le lendemain, JPMorgan jugeant sans doute que HSBC ne serait pas disponible pour une nouvelle transaction aussi tôt, contacte Scotia Mocatta pour une livraison amicale de 20.000 onces (« il y a un peu plus, mais sachons vivre, je vous l’emballe ou c’est pour consommer de suite ? »). Les petits mouvements de quelques tonnes d’or par-ci, par-là, sont normalement assez rare, et le sens général de ces derniers brosse une tendance intéressante.

Et c’est le 12 août qu’on apprend finalement que 44.000 onces sortent du stock de JPMorgan, pendant que Scotia Mocatta refile 23.000 onces à HSBC, et que HSBC en refourgue 43.000 à JPMorgan.

La conclusion de ZeroHedge, généralement bien informé, mérite d’être reproduite ici :

The above chart shows what happened in terms of intravault activity alone, where the only net exit of gold from the Comex took place at JPM. Everything else was, well, a « musical chairs » scramble to actually obtain the gold. What is really going on behind the scenes, however, nobody knows. — Le graphique ci-dessus montre ce qui s’est passé seulement entre les différents coffres, où les seules ventes hors du COMEX furent du fait de JPMorgan. Tout le reste n’est qu’un jeu de chaises musicales pour obtenir l’or physique. Ce qui se passe vraiment en coulisse, en fait, personne ne le sait.

Tout ceci est évidemment très rassurant puisque cela revient à dire que JPMorgan semble récupérer l’or physique un peu partout où il peut pour subvenir aux demandes de livraisons enregistrées sur le marché de l’or. À ce propos, rappelons que les stocks d’or officiellement déposés au COMEX sont actuellement au plus bas … Cette situation tendue sur l’or, la nouvelle position acheteuse de JPMorgan, ces récents jeux de bonneteau comique entre coffres sont peut-être les raisons qui ont poussé, dans la foulée, JPMorgan à mettre en vente, justement, les coffres dont il avait la propriété. Allez savoir. Officiellement, JPMorgan explique vouloir sortir complètement des matières premières, l’or en faisant partie.

Soit. Mais on ne peut s’empêcher de ressentir une impression étrange à la lecture de ces derniers faits : celle d’une entreprise qui tente de s’en aller le plus vite possible d’un marché dont il sait qu’il ne pourra plus le maîtriser plus longtemps.

Quoi qu’il en soit, ces derniers événements, couplés aux remarques qui ouvrent mon billet, laissent songeur : d’un côté, on nous explique que l’or est une relique barbare, mais de l’autre, les banques centrales en achètent, et tout indique que la demande est bien plus forte que ce que le marché peut fournir. Un investisseur avisé aurait déjà tendance, sur cette base, à conseiller l’achat. Si, en plus, on tient compte des cinq années passées à injecter des centaines de milliards d’euros ou de dollars dans l’économie, et de l’historique moyen des monnaies fiat (qui se sont toutes, systématiquement, terminées sur des échecs), on comprend en quoi les métaux précieux peuvent constituer un refuge alors que les marchés accumulent actuellement des signes inquiétants de nervosité : les taux des bons du trésor américain n’arrêtent pas de monter, les investisseurs s’en débarrassent, les présages boursiers défavorables s’empilent, les deux grosses entités de crédit immobilier Freddie Mac et Fannie Mae ont camouflé des milliards de pertes, les pertes de Walmart sont très inquiétantes, la bourse indonésienne a dévissé, …

Alors oui, le marché de l’or est fort étrange actuellement, d’autant plus pour ceux qui voient arriver une reprise, la croissance et la sortie du tunnel. Je leur souhaite bien de la chance. Pour les autres, vous savez ce qui vous reste à faire.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires179

      1. Black Mamba

        Merci, je suis super occupé aujourd’hui, pas trop le temps pour faire de commentaire ou faire des recherches!
        Je me disais que j’allais faire mes devoirs de recherches ce soir..
        Bien Non!
        Pour une fois vous avez su me faire plaisir!
        🙂

  1. Aristarque

    Quid des stocks d’ or de l’ Allemagne qu’ elle n’ arrivera à récupérer des USA que par petits morceaux très étalés dans le temps. Seront-ce seulement les mêmes lingots que ceux qu’ elle a déposés ?

      1. Aristarque

        C’est pas un peu (trop) lourd, le tungstène pour faire de l’ enrichissement par fourrage? La prise par des mains expérimentées des lingots new age va entraîner de drôles et embarrassantes questions.

        1. LaM

          Nop, même masse, indétectable à part au son. Les fausses pièces sonnent comme des jetons de cadie alors que l’or à un tintement qui s’étale dans la durée.
          Evidemment, si vous essayer de faire sonner vos pièces et qu’elles s’éraflent un peu elles deviennent plus difficilement boursables.

          1. Aristarque

            Merci pour votre réponse!
            De mémoire, je pensais que le tungstène était plus lourd que l’or mais non!
            Quant à la dureté, il n’y a pas photo de même que pour la fusion!

          1. Peste et coryza

            Y a avait une base militaire d’une division mécanisée à coté de fort Knox.
            Certains disent qu’une part du stock d’obus au tungstène a servi au fourrage des lingots.

          2. gem

            http://en.wikipedia.org/wiki/Density#Densities
            l’écart est faible, mais quand même de 1 pour mille, bien plus que la précision d’outils pro.
            En outre, je ne suis pas dans le business, mais si on me demandait de vérifier une barre je lui ferait subir des tests physique très faciles à faire et très probants : échographie industrielle, résistance électrique, capacité et conductivité thermique… Toute adultération, par fourrage ou alliage, se verrait comme le nez au milieu de la figure.

            1. gem

              Ça confirme ce que je pense : un pro qui cherche, trouve l’erreur (« The reason the bar attracted attention is that it was 2 grams underweight. » : soit 2 pour mille).
              L’étape suivante c’est un fourrage mixte tungtène + iridium pour compenser le poids. Mais un test physique comme j’évoque détecte toujours la ruse

              1. Encore faut-il avoir la possibilité de regarder / peser / analyser les barres. Celles de Fort Knox ou de la réserve de la Fed à NYC, personne ne les a vues et garanties depuis des lustres.

            2. gem

              roh, comme tu y vas. Nos amis US montrent régulièrement (à la télé, même) des palettes sous plastique où sont posées des boites en bois qui contiennent … heu … ha ben tiens celle là au moins, choisie tout à fait au hasard, elle contient une barre en or sur un lit de paille
              🙂
              De toute façon j’ai du mal à penser que nos voisins de la BuBa vont engranger leur or sans le tester comme j’ai dit plus haut ; c’est pas que la confiance leur manque, n’est-ce pas, non non, mais enfin on ne se refait pas , jugulaire, jugulaire, ordre et méthode germanique, tout ça tout ça.

            3. LeRus

              Si vous être TRÈS riche, le plus simple est de couper vos lingots avec une scie à métaux.

              Je m’occupe de faire le ménage derrière… 😉

    1. Stéphane

      Notons que même des sénateurs américains (Ron Paul) n’ont pas réussi à voir de leurs yeux les fameux stock d’or de la Fed. Question de sécurité, évidemment. On ne sait jamais quelle folie peut prendre un sénateur âgé en voyant du métal jaune je suppose…

      Ces stocks d’or existent-ils? Moi je ne crois que ce que je vois 🙂

      1. LaM

        Il y’aurait un tunnel qui relie les coffres de JP Morgan (qui se trouvent ds le building en vente) et les coffres de la FED.
        Seems legit.

      2. Tea Party

         » Ces stocks d’or existent-ils? Moi je ne crois que ce que je vois »
        Rappelez la réponse célèbre du Chanoine Kir, ancien député maire de Dijon, bon vivant, inventeur de la boisson du même nom, à Jacques Duclos, célèbre coco ! Dans les couloirs de l’assemblée nationale.
         » Chanoine, dieu n’existe pas, je ne l’ai jamais vu »
         » Et mon cul, vous ne l’avez jamais vu, pourtant il existe ! »

        1. Aristarque

          Ah! Duclos Jacques! Toute une histoire! N’ est-ce pas lui qui se précipita dès le début juillet 1940 à l’ E.M. allemand pour négocier la reprise de parution de l’ Humanité ?

          1. Tea Party

            Exact ! Un coco, donc de la racaille authentique plus pro URSS, que français. Au début, comme nous le savons, la Russie avec des accords avec Hitler !! donc ils étaient avec les allemands. Par contre le chanoine Kir, était d’une autre trempe, ancien grand résistant de la première heure.
            C’est lui aussi, qui endormit à l’assemblée comme d’habitude après un bon repas, bien arrosé ! fut interpellé par l’orateur, un député de l’opposition, monsieur Hamon :  » Je vois que ce que je dis, n’intéresse pas le chanoine ». Il se réveilla, et rétorqua aussitôt  » Parles Hamon, ma tête est malade ! ». Sacré phénomène! Autre chose que ce que nous avons actuellement à l’assemblée.

    2. Maximilien

      J’avais lu l’interview d’un vendeur d’or de Hong Kong qui voyait passer, à la fonderie, des lingots d’or estampillé Bundesbank. Direction les Coffres de la Banque de Chine.

  2. Md

    Merci H16 d’avoir résumé les différents articles que l’on peut trouver sur Zerohedge ces derniers-jours. Drôle de jeu de chaises musicales en effet.

    J’avais cru lire que la Bundesbank avait demandé des preuves de la présence d’or physique à la FED, et que cette dernière avait répondu, en substance, que  » oui on en a, mais on peut pas vous le montrer, c’est comme ça « 

    1. Je confirme. A la suite de quoi, l’Allemagne a demandé le rapatriement de son or. Il lui a été répondu : pas de problème, ça va nous prendre 7 ans. Ce qui est ridicule.

      1. Jesrad

        Les stocks d’or de Fort Knox puis de la FED ont été vendus en douce au profit de quelques haut-placés du Trésor US / cartel bancaire. C’est le grand scandale financier de ces prochaines années, et ça commence à se savoir. La cerise de vomi sur le gâteau de merde, c’est qu’une partie de cet or est de l’or nazi qui a été ‘blanchi’ par la banque centrale britannique. Et tout ça se trouve maintenant en lieu très sûr, en Asie, avec un nouveau poinçon et un nouveau propriétaire. Le monde de la haute finance d’état est choupinet tout plein, pas vrai ?

          1. hussardbleu

            L’or étant fongible, son origine est inévitablement teintée de sang, quel que soit le brillant qu’il allume dans vos yeux… Une grande partie du stock mondial vient des trésors arrachés aux Incas par les Conquistadors au XVI° siècle et ramenés en Europe… alors, or nazi ou autre, hein? la morale n’a rien à y voir…

            1. Aristarque

              Es-tu que fongible corresponde bien à ta pensée. « Qui se consomme par nature » n’ est pas approprié puisque c’est toujours du vieil or qui sert et ressert, encore et toujours. Fusible irait mieux à mon avis. 😛

            2. hussardbleu

              @Aristarque : tu n’as pas tort… je pensais en effet aux qualités de plasticité de ce métal… ceci dit, et compte tenu des méthodes dilatoires de la Fed quant à la restitution des lingots de la Bundesbank, « fongible » serait souhaitable…

    2. Aristarque

      Quand à la France, le Plouc Emissaire relatait en Janvier qu’ elle avait restitué les 340 tonnes de la RFA à l’ Allemagne. Les ex-RDA en bénéficient donc sans avoir eu besoin de les gagner à la sueur frontale… Être ex-communiste procure des charmes pas toujours soupçonnables…

    1. Duff

      C’est curieux personne n’a répondu à votre commentaire sur Jovanovic. Pourtant, parmi toutes les voix dissonantes qu’on peut entre ici ou là, je ne le pense pas aussi sulfureux que certaines voix qu’on peut entendre dans son « entourage » fait de suggestions youtube. Jovanovic s’émeut des licenciements en cascade durant la crise, certes mais il oublie que dans cette période troublée qui connaît aussi à côté de la crise du surendettement étatique une vraie mutation technologique, il y a aussi des créations de postes… C’est la balance destructions/créations qu’il faut regarder, c’est vrai que le net n’est pas bon mais c’est surtout du au fait qu’en France comme dans tout pays trop collectivisé, on est incapable d’offrir des formations dignes de ce nom assurant la possibilité à ceux qui le souhaitent ou qui en ont besoin de se rediriger vers des secteurs plus porteurs que les secteurs sinistrés qui débauchent à fond.

      Son blog apporte concrètement des éléments tangibles montrant que les banques centrales font n’importe quoi, que les banques déréglementées depuis des lois passées par les démocrates aux USA, les travaillistes en UK et Bérégovoy en France (!) font n’importe quoi et que les états font n’importe quoi et ne remettent jamais en cause leur fuite en avant vers toujours plus de collectivisme… Il ne fait pas cette analyse mais c’est pourtant celle qui me saute aux yeux en lisant les sources citées dans ses billets. H16 parle encore du marché de l’or mais j’ai l’impression que ce qui se passe autour de la JP Morgan Chase en ce moment est potentiellement plus amusant et surtout à surveiller. Jovanovic avait eu cette intuition depuis longtemps, analyses pas forcément lucides ou clairvoyantes mais bonnes intuitions donc.

      Dans les liens youtube, on trouve l’ami Soral. Il m’amuse quand il déchire ses anciens « amis » gauchistes mais son marxisme allié à du patriotisme exacerbé fleure bon avec les meilleures idéologies totalitaires. D’ailleurs pour lui, le libéralisme a triomphé de toutes les idéologies preuve de son totalitarisme malfaisant. Il est boxeur, mais, ce ne sont pas toujours ses poings qui mettent KO. Inutile de disserter non plus sur sa fixette sur la communauté juive alors qu’il est incapable de piger que la France se noie pour son excès de collectivisme et que si la république est dirigée par différentes coteries peu représentatives ce n’est que le fruit de l’obésité de l’état qui a créé de toute pièce une multitude de situations de rentes, d’aubaines et donc d’électeurs qui ne votent uniquement pour que rien ne change…

      Tant qu’on y est, je mettrais aussi un petit tampon sur Asselineau qui distille quelques bonnes observations juridiques hélas torpillées dans un océan d’anti-libéralisme primaire caractéristique du FN, de Dupond Aignant qui se croient tous résistants alors qu’ils n’ont pas compris que le général était malade de voir le génie français gâché de l’intérieur, par la propre faute et lâcheté des dirigeants français et non du fait d’un ennemi extérieur qui mériterait des barrières douanières, des flics et que sais-je…

  3. Pere Collateur

    Merci pour cet article sur un sujet auquel je ne comprends rien et qui me confirme que ca ne s’arrange pas ^^

    J’ai toujours suivit l’adage qui veut que quand on ne comprends pas, on achète pas. Concernant l’or, je suis incapable de comprendre ce qui fait son prix vu que ca ne suit en rien la logique. J’en reste donc éloigné, même si il est très problable que vous ayez raison, vous et d’autres, de conseiller son achat à tout prix… Pour peu que vous ayez de l’épargne à sauver…

    Ensuite, j’avoue que le « ca va péter bientot, faites gaffe les gars, tout ca, … » Ca tarde quand même à venir.
    Je me dit naivement que si c’est bien le cas, les patates et les haricots de mon jardin seront beaucoup plus facilement échangeables que de l’or, qui comme tout le monde le sait, ne se mange pas, et est très moyennement liquide.

    Pour les fortunés, je comprends bien le conseil. Pour le Peon de base comme moi, avec une épargne minable, vaut mieux savoir manier la bêche et savoir bricoler…

    Mes deux sous sous.

    1. Stéphane

      Je partage votre sentiment « Pere Collateur »: étant moi-même un de ceux qui crient à l’effondrement, comme H16, il tarde à venir. Mais est-ce pour ça qu’il ne viendra pas? Et là nous divergeons.

      Le type qui prévoyait l’imminence d’une nouvelle guerre mondiale en 1932 a pu passer pendant des années pour le dernier des imbéciles. Tout est une question de timing.

      Le marché de l’or ressemble à un de ces jeux de société enfantin où on retire une pièce après l’autre d’une construction jusqu’à ce que tout s’effondre.

      Pour l’instant les acteurs/manipulateurs du marché font de leur mieux pour colmater les brèches, mais il parait relativement limpide que les bricolages ne pourront pas durer éternellement. Les individus, les banques centrales et même les gouvernements ne sont pas dupes, même si chacun essaye de ne pas faire trop de grabuge pour ne pas susciter la panique, tout en récupérant ses billes en douce… Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve que ça sent le roussi.

      1. socialovici

        l’effondrement?quand on triche a ce point,il arrive toujours.la guerre de 39-45 a mis longtemps a arriver (1929-1939).l’or physique restera toujours une valeur d’échange sure et non manipulable par les banquiers centraux ou non:sa valeur ne peut tendre vers zéro

      1. vengeusemasquée

        D’ailleurs, je te propose que nous discutions direct de l’option Canada entre nous. H16 peut me donner ton adresse email, si tu es d’accord. 😉

    2. Pandora

      Très bonne analyse : l’or ne rapporte rien (son stockage coûte même). Il est échangés entre de gros acteurs financiers et donc son prix est manipulé. Un principe en matière de monnaie est de ne pas jouer contre les banques centrales qui ont des moyens illimités.

      Sa seule valeur est de rassurer les pessimistes qui pensent que le système monétaire va s’effondrer (comme notre hôte)

      1. « Un principe en matière de monnaie est de ne pas jouer contre les banques centrales »
        Sauf que, je le redis, les banques centrales, actuellement, achètent. Vous feriez bien d’en faire autant.

        1. Pandora

          C’est normal que les banques centrales achètent de l’or : depuis 1841 et l’officialisation du Gold Exchange Standard par la Banque d’Angleterre, il constitue une partie de leurs fonds propres qui leur permettent d’émettre de la monnaie. Elles fonctionnent grâce à l’or (et les dettes publiques maintenant).

          Suivre les mouvements de foule ne m’a jamais attiré et acheter de l’or sur un marché manipulé me semble sans intérêt, même pour sauver mon patrimoine.

          1. Ah pardon, mais faudrait vous renseigner : les banques centrales n’achètent pas toujours de l’or, loin s’en faut. Sarkozy en avait fait vendre plusieurs centaines de tonnes par la Banque de France quand il était ministre (au plus bas ou quasi, donc). Bref : il vaut toujours mieux être du côté des banques centrales, d’une part, et d’autre part, si vous comptez sur un marché non manipulé pour sauver un patrimoine, je vous souhaite bien du courage.

              1. Assurément. Il est aussi plus fort que les tentatives de manipulations. D’où le « achetez de l’or » 😉
                (offre faible, demande forte => prix haut, pour rappel)

            1. retraiteenwallonielepied

              Tout à fait d’accord sur vos raisons de détenir de l’or.
              Auriez-vous un avis à partager sur la Vera Valor ?
              Les fêtes approchent…

  4. anafesto

    L’or sera un bien rare et recherché sous peu je n’en doute pas. Hélas je crains qu’en détenir plus que quelques pièces ne servira à rien ( pour acheter un bien immobilier par exemple ) car les États interdiront la détention d’or. Meme problème lorsqu’il faudra le convertir dans la nouvelle monnaie qui émergera du chaos. Lisez pour cela l’excellent dernier numéro de la crise d’Henri Regnault. Les États, dit-il justement aiment l’or, mais ils ont horreur que leurs administrés en détiennent. Échanger quelques Napoléons avec des libertariens, passe. Faire un gros achat et bingo ! Si vous voyez ce que je veux dire…

    1. L’or, dans ce cas, ne sert pas, justement, à acheter un bien immo, mais à payer la nourriture, ou (si on veut se faire encore plus pessimiste) un passe-droit pour un pays libre, par exemple. Il peut aussi servir à rester dans un coin, sagement, quand les temps redeviennent plus calme. On ne réalise pas forcément de plus-value, mais on passe alors le cap « monnaie fiat au drain » sans souci.

      1. anafesto

        Entièrement d’accord, c’est le sens de mon propos. C’est une bonne façon de stocker de la valeur en attendant que l’orage passe et quelques pièces restent gerables. Mais le fisc ou les douanes vous coinceront a la sortie de toute façon pour des quantités de plusieurs kilos, car si on a besoin de cet or, il faut bien qu’il ré apparaisse à un moment ou à un autre. A moins de le stocker en Suisse ou à Singapour mais alors il faut le depenser ensuite la bas. Bref, on reste coincé de toute façon.

        1. vengeusemasquée

          Et puis pour autant que tu ne te balades pas avec des lingots, ça peut être très liquide en cas de déménagement rapide à l’autre bout du monde.

          1. Peste et coryza

            Achetez des chèvres, et passez les cols avec.
            Les trafiquants de diamants procédaient de cette manière au sierra Leone.

  5. Jesrad

    « Tout ceci ressemble à un beau « corner« … »

    C’est précisément ce que je disais fin Juin, avec mon commentaire « le marché de l’or est magique » sur liborg: « On est en plein dans un gigantesque corner ».

    JPM revend son coffre pour métaux précieux qui se trouve curieusement relié à celui de la FED… pour en acheter un nouveau à Hong Kong, le jeu de bonneteau avec l’or physique s’interrompt avec fracas, les conseils d’achat surgissent…

    Le USD va couler, les rats quittent le navire. La voie de sortie « or et argent » est en train de se refermer – et la vraie raison du Grrrrand Corner des métaux précieux auquel nous avons assisté en Avril apparaît: il s’agissait de faire fuir les « petits » pour ménager assez de réserves de physique pour que les « gros » ménagent une voie de sortie à leur épargne et/ou leur capital. Maintenant que c’est fait, la FED va ralentir le rythme de ses Epson et le marché US va faire enfin face aux pertes. Les taux longs sur les bonds US sont déjà remontés, on y est.

  6. chrome

    Entièrement d’accord avec l’analyse mais inquiet quand même : acquérir de l’or pour un particulier, c’est un peu comme se retrouver en plein désert avec un tonneau d’eau potable et cerné par une bande pillards aussi assoiffés que lourdement armés… Acquérir de l’or aujourd’hui est probablement judicieux, à condition de pouvoir en faire quelque chose après sans se le faire voler. En cas de pénurie sévère, il semble évident que la propriété de l’or va être interdite, les transactions réglementées, le transport aussi et l’individu détenteur traité comme un dangereux terroriste… Va falloir gérer!

    1. Aristarque

      Il pourra servir à acquérir sa première kalach, par exemple. Mais il est recommandé d’ en louer pour cette indispensable transaction de façon à éviter que l’ honnête vendeur ait la subite tentation de prendre l’or et de garder la kalach. Sinon, je pense aussi qu’ un coin paumé au milieu de nulle part, quelques ares de bonne terre, des outils et des semences, une source seront plus utiles voire indispensables

      1. fc

        Tu trouves des Chinese Type 56 ou Soviet AK-47 en Afrique Noir pour 35000-45000 FCA ,donc avec un demi Napoleon, tu en a une neuve et la caisse de munitions!!!

    2. hussardbleu

      Souvenirs de « Lost Patrol » ? j’aime beaucoup la fin, avec la bonne vieille Lewisgun…

      Ceci étant, je pense que l’analyse de H16 est excellente, et qu’un coup de chien se profile à l’horizon : tous ces braves gens, financiers et autres, qui connaissent les arrière-plans, jouent leur survie, et ne prendront pas de gants avec les peones, comme disait Pere Collateur…

      Cela fait longtemps qu’on l’annonce ? me rappelle l’histoire de Cassandre :  » Jam seges est ubi Troia fuit »…. comme disait Rivarol « le rôle de Cassandre est inutile avant, odieux après » et le bel Antoine savait ce dont il parlait…

      Alors, acheter quelques outils aratoires, quelques plants proscrits par la Commission Européenne, des conserves et autres… cela fait-il de vous un Doomsday Prepper ? bon, j’assume…

      Allez, soyons gais :

      « From Ohio, Mister Thorne
      Calls me up from night ’til morn
      Mister Thorne once corner’d corn and that ain’t hay
      But I’m always true to to you, darlin’, in my fashion
      Yes, I’m always true to you, darlin’, in my way »

      1. La Coupe Est Pleine

        Ouais ! Un carré de maïs en Ohio et tout roule ?
        Bin pas l’an dernier, et cette année il semblerait que ce soit pire !

        De plus il y a deux trois « détails » à maîtriser « pour récolter ce que l’on sème » … quand tout ce passe bien c’est pas évident … Alors quand tout dérape ?

    3. vengeusemasquée

      Et après, on se trouve une vallée inaccessible et on s’installe une petite société en autarcie sans Etat où on paye tout avec de l’or et où chacun est productif ? 😉

      1. Peste et coryza

        Si on fait cela, je suis partant !
        J’ai toujours rêvé de pouvoir monter mon propre alambic…

        Je rappelle ce texte :
        http://lesurvivaliste.blogspot.fr/2012/03/bienvenue-en-enfer.html
        Clopes, alcool, compétences, briquets, or, armes… sont de très bonnes garanties.
        Mais rien ne vaut le capital humain et une bonne baraque à la campagne.
        C’est le problème du survivaliste moderne en fait : il imagine tout faire seul et maitriser toutes les compétences necessaires, alors que c’est jute impossible. Par contre, à plusieurs familles, c’est amplement plus jouable.

        @vengeusemasquée
        En tant que fonctionnaire, tu devrais savoir qu’il est impossible depuis l’age du bronze à des gens productifs de ne pas se faire taxer.
        Qu

        1. Peste et coryza

          Un petit exemple :
          Mes arrières grands parents étaient paysans en Sicile.
          A cette époque, l’état n’a aucun pouvoir, mais les vieux payaient tout de même une taxe. A qui à votre avis ?
          Ben pas au collecteur d’impôts, mais au type en vieux costard qui passait régulièrement au village…

          1. gem

            le marchand d’assurance ? celui qui te protège contre les ennuis qui peuvent arriver (grange qui brule, animaux arbres et vignes qui crèvent, …) si tu ne prends pas son assurance ?

            1. Peste et coryza

              C’est cela, oui.

              Une petite citation pour finir :
              « si dieu ne voulait pas qu’on les tonde, pourquoi est-ce qu’il en a fait des moutons ? »
              Cervala, desperado mexicain, à propos d’un village de peons.

    4. socialovici

      tu crois vraiment que le gouvernement va perquisitionner tous les foyers français pour trouver quelques pièces d’or?non,il pourra confisquer ton cash a la banque en échange,oui!les transactions officielles sont déja règlementées mais les officieuses incontrollables( vas sur leboncoin).quant a l’usd,pas sur qu’il coule,les autres monnaies couleront avant amha,meme pourri,il peut rester un refuge par défaut

  7. hého

    Ça ne pète pas jusqu’à ce que, tout d’un coup, ça pète. Comme ça, pouf, la bulle géante de dettes en tout genre éclate. Et là il est trop tard…

  8. LaM

    Aussi :

    -beaucoup de minières ne sont pas rentables en dessous de 1400$ l’once, on le croit ou pas mais on risque de voire une baisse de l’offre en plus d’une hausse de la demande. (http://www.mineweb.com/mineweb/content/en/mineweb-gold-analysis?oid=198835&sn=Detail )

    -depuis la crise de la roupie, ceux qui avaient laissé l’argent à la banque ont perdu 20% de leur patrimoine, ceux qui avaient acheté de l’or il y a 2 mois ont gagné 13%.

    -le ratio or/argent est d’environ 60:1 actuellement, je vous laisse regarder à quelles périodes de l’histoire le taux a avoisinné les 60:1. On peut en conclure que l’or est sur évalué ou l’argent sous évalué, je vous laisse seuls juges aussi.

    -la TVA sur l’argent va passer de 7 à 20% en Allemagne à compter du 1er janvier 2014.

  9. Martin T

    Effectivement, le jeu de « bonto » sur le métal précieux est au paroxysme.

    On notera également le point suivant:
    http://www.bloomberg.com/news/2013-08-20/china-gold-mine-deals-at-record-after-price-plunge-commodities.html

    Les Chinois continuent a faire main basse sur des compagnies minières a un rythme soutenu:
    2.24 milliards d’acquisitions dans le secteur en 2013 contre 1.96 milliards en 2012.

    Ces acquisitions sont encouragées fortement par le gouvernement Chinois. Les chinois continuant de diversifier leurs réserves et de délaisser le dollar pour du « tangible ».

    Et pourquoi? Parce que la demande d’or physique explose comme vous le soulignez. (54% de plus pour les premiers 6 mois).

    Cordialement,

    Martin T.

  10. Mominette

    Prudence, les manipulations sont en route.

    La détention physique de l’or est découragée, avant qu’elle ne soit interdite, ou que sa transaction ne soit réservée aux gouvernements, ce qui revient au même.

    On pourra toujours se le refiler sous le manteau, mais avec quel intérêt si cet argent ne peut être ni éclairé ni investi ?

    1. socialovici

      l’or physique c’est pas pour investir,c’est pour préserver une partie de ton patrimoine contre la dévaluation ou la saisie

    1. Aristarque

      Mon estimation est au cours du 4 T 2013 après un changement d’avis sur le « risque France » puisque la perte des AAA entraîne mécaniquement une disparition de la présence d’investisseurs (des gros, en plus) ne pouvant plus statutairement continuer à prendre des titres inférieurs en cote quand ils ne sont pas obligés de se débarrasser de ceux déjà en stock.
      Je pronostique du barouf en France en Sept/Oct qui ne fera rien pour rassurer les autres investisseurs.
      Je sais bien que c’est une spécialité française que de faire le charivari, que ce ne sera pas la première fois mais aussi qu’il y a toujours le phénomène de la goutte de trop après un océan déjà versé sans problème. 🙁

      1. Duff

        Quand Standard et Moody’s ont downgradé on disait que l’OAT allait s’envoler puisque les fonds présentés comme sûrs ne devaient contenir que du AAA. Il n’en fut rien et pour expliquer cette étrangeté on nous expliqué que les derniers AAA payaient tellement peu que les investisseurs se rabattaient finalement sur des bons français. Tout le monde sait depuis fort longtemps que le AAA de Fitch est une farce et même un AA est plus que généreux. Un downgrade ne provoquera rien, ce ne sera pas l’élément déclencheur.

        Je me demande plus ce qui va provoquer l’étincelle sachant que la voiture France roule pied au plancher sans frein et chargée de bidons d’essence sur la plage arrière… Ou je me trompe et la remontée des taux sera progressive provoquant une mort lente. Je ne crois pas trop au second scénario à cause du fait que depuis trop longtemps les prix de marché sont manipulés ce qui devrait engendrer une correction brutale tôt ou tard.

        1. LaM

          Les agences de notations c’était rigolo tant que toutes les banques (centrales ou non) n’étaient pas investies jusqu’au cou d’obligations d’Etat.
          Si les taux remontent trop tout le monde plonge ensemble.
          Un jeu de chaises musicales où on a retiré la chaise de la Grèce pour déconner, et comme ça faisait flipper tout le monde on s’est dit qu’on retirerait toutes les chaises d’un coup plutôt que une par une.

        1. Aristarque

          C’est alors sans le savoir car je ne suis pas financier et je ne m’intéresse à ces évolutions que par le biais des actualités économiques générales sans avoir un mentor en l’affaire.
          Mais je me souviens que la prise de conscience du risque grec a été plutôt abrupte alors que quelques semaines auparavant, tout paraissait aller de routine.
          Or la presse internationale commence à éditer visiblement des articles vraiment pas flatteurs (mais hélas réalistes) pour l’équipe de clowns que la France s’est donnée pour dirigeants et on peut supposer avec raison que l’éventuel a-priori favorable pour attente (en 2012) de leur conduite réelle des affaires (il n’y a sûrement pas qu’en France où les écarts entre blas-blas de campagne électorale et réalité des actions est abyssal) s’érode chaque jour davantage s’il existe encore.
          Car en France, tout roule as usual, on dépense à tout-va et on emprunte de même.
          Croire qu’on va rassurer en disant que le pays est riche et qu’il suffirait de spolier les gens de 20% de leur patrimoine pour remettre les compteurs à zéro, montre surtout que les substances consommées doivent être très probablement interdites au vu de leur force de déjantement.
          Je serais créancier de la France, je ne verrais pas l’intérêt de devenir indivisaire forcé de la maison d’Aristarque ou de celle de Duff en guise de remboursement…

          1. Nocte

            « Car en France, tout roule as usual, on dépense à tout-va et on emprunte de même »

            La C2C qui chapotte le bled dans lequel je me trouve va construire entre autres :

            une piscine couverte ( plus de 3 millions d’euros estimés, frais de fonctionnement estimés à 300k €/an)
            une mini-crèche, environ 1 million estimé pour la construction, 240k€/an

            ce qui devient comique, c’est la consultation pour la piscine, 5000 formulaires envoyés (je ne l’ai jamais vu)
            ici, je n’ai plus les chiffres exactement en tête, mais de mémoire, ça donnait ça :
            moins de 1000 renseignés et renvoyés
            environ 460 retours positifs
            environ 400 retours négatifs

            Ok, les gars ! on construit ! xD

  11. Woodi

    Après les grandes magouilles politiciennes et financières, le métal finit toujours par gagner. Avec ou sans guerre… Un billet bien utile pour rappeler quelques fondamentaux dans la purée optimiste médiatique du moment. Et l’immobilier fraônçais, cékankiparenlaïve d’après vous ?

    1. Aristarque

      Pour l’immobilier des zones d’habitation principale, il peut baisser mais pas tant que cela tant que le financement des acheteurs est à peu près assuré car il y a pour l’instant toujours une demande plutôt soutenue et il faut bien que les gens se logent quelque part à un moment donné.
      En revanche, il part de plus en plus clairement en vrille dans les zones de résidences secondaires type les littoraux français d’une part en raison des prix complètement excessifs atteints dans certaines stations « à Parisiens ».

      A Carnac/La Trinité que je connais bien, il était quasiment impossible de trouver un bien utilisable de suite (sans travaux) à moins de 200 K€ en 2008-2009, pour 30m² La base était de 6.000€/m² en première approche. Actuellement (au début du printemps pour mon expérience), cela s’est abaissé à 160/170 K€ et on sent que la négociation va être de plus en plus possible…
      Ce n’est sûrement pas pour les beaux yeux des affreux possédants que Normal 1er revient à un amortissement en 22 ans au lieu des trente dextrosocialos de l’agité précédent et à un abattement de 25% en boni sur le calcul éventuel de la plus-value jusqu’en automne 2014.
      Soyons sûrs que les Maires locaux commencent à crier famine devant les baisses très sensibles des rentrées des droits de mutation puisque c’est souvent leur principale source de recettes autonomes, surtout ces dernières années.

      1. Aristarque

        D’autre part en raison de la politique de Normal 1er qui n’est sûrement pas incitatrice à se lancer dans une résidence secondaire, ces temps-ci…

        1. Popeye

          Certes. Mais si la dite résidence secondaire comporte un puits, des arbres fruitiers et une bonne surface de terre arable de qualité? Ainsi qu’un grand cellier où stocker un PEBC? (Plan d’Epargne en Boites de Conserves, (c) Charles Sannat / le Contrarien) Auquel cas, on s’en tamponne des incitations de la fiscalité « normale ».

          Pour ce qui est des zones d’habitations principales, Paris par exemple, une anecdote croquignolette. Des amis sont partis en Chine en expat’ récemment. Ils louent donc là bas un logement, à un propriétaire particulier. Vu le régime politique capitaliste de connivence étatique en vigueur dans l’Empire du Milieu, vous vous doutez bien qu’un particulier chinois louant une villa à des expat’ n’est pas si anodin que ça. Et bien ce brave « petit » propriétaire chinois vient trouver nos expat’, d’origine parisienne, pour se faire conseiller où acheter un pied à terre à paris, à mettre en location au besoin. Il disposait de 5 à 600 k€, cash.
          Donc il y a encore une demande solvable pour Paris (mais pas tout à fait française ni pour répondre à un besoin de logement permanent d’une famille, je le crains) ce qui devrait continuer à insuffler du gaz dans la baudruche.
          Et les chinois refourguent le papier monétaire, peu importe le symbole qu’il comporte, contre des choses tangibles.

          1. Aristarque

            Je parlais évidemment des résidences secondaires « loisirs et vacances » pas celles de repli sur une position longuement préparée à l’ avance… 🙂

      2. anafesto

        En 2002 alors que je faisais bâtir un ami directeur d’agence au CA me disait déjà que des jeunes empruntaient sur trente ans sans marge de manoeuvre. Je le cite : « la corde va se resserrer autour de leur cou lorsque les enfants vont grandir et coûteront plus cher. Bref ils seront alors insolvables. Et je ne parle même pas des divorces ( un couple sur deux ) »
        Depuis le marché en banlieue de ville moyenne a bien baissé croyez moi. Et quand le chômage de masse frappera ces ménages seront dans la mouise.

        1. vengeusemasquée

          Faut être totalement fou pour acheter dans les conditions actuelles. Honnêtement, je ne comprends pas cette absence totale de logique, quand on voit qu’on paye déjà facile un an de loyer en DMTO. Comment peut-on s’imaginer qu’au bout de tant d’années, on aura toujours envie d’habiter la même cahute qu’on aura payée 10 fois son prix à cause de la surévaluation/bulle et des intérêts astronomiques qu’on aura payés ? C’est absurde.

          1. Aristarque

            Honnêtement, les taux d’intérêts ne sont pas chers.
            J’ai acheté mon premier bien immobilier en 1988 avec du 10,8% annuels mais les prix n’avaient rien à voir (ils ont plus que triplé, pas loin de quadruplé) et il y avait de l’inflation à 5 ou 6% l’an encore. Mais le montant des emprunts fait qu’on paie une somme importante d’intérêts.
            Comme je l’ai déjà dit dans ce blog, c’est une illusion de croire que c’est le Vendeur qui fait le prix. C’est l’acquéreur qui décide in fine mais son problème est qu’il est en concurrence avec d’autres et qu’on est dans un mécanisme similaire à celui de la vente aux enchères, simplement pas concentré dans le temps.
            C’est évidemment celui qui peut mettre (relativement au bien considéré) le plus sur la table qui emporte la mise et tant mieux pour le Vendeur s’il a trouvé preneur à ses attentes.
            TOUT est décidé par l’apport personnel ET la capacité d’endettement déterminée par les Banques ou la législation. La baisse des taux d’intérêt a accru le potentiel de capital présentable pour une même mensualité de remboursement si bien que là où à 10,8% vous pouviez y aller pour 100 K€, vous avez pu au fur et à mesure du temps eu le potentiel d’y aller pour 200K€ puis 300K€ en fonction dela décroissance des taux.
            Comme ce changement ne s’est pas fait en un jour, les Vendeurs ont eu le temps de percevoir et de s’adapter mais sans plus pour autant.
            Si votre bien pouvait se vendre 100K€ avec du 10,8%, vous pouvez espérer y arriver à 300K€ avec le nouveau taux. Mais vous ne pourrez pas le vendre à 400K€…
            (sauf le coup du cygne noir avec l’acheteur plein aux as qui ne regarde pas à la dépense. Cela existe et je l’ai même expérimenté in vivo. Mais c’est très très loin d’être le cas à toutes les ventes où on en est plutôt au raclage des fonds de tiroir jusqu’à l’os et la visite à la mamie pour savoir si elle ne pourrait pas investir un ou deux poils dans l’avenir… Prévoyez la citerne d’eau avec contrat de renouvellement automatique après consommation, c’est plus prudent)

        2. Aristarque

          Oui probablement mais pas tant que cela ici (je suis en IDF, seconde couronne). Le problème de l’immobilier est qu’il n’y a pas de marché « national » mais une collection de marchés très locaux et restreints géographiquement où le pire peut côtoyer le meilleur à peu de distance. La ville d’Evry dans ses secteurs « nouveaux » est relativement pas très chère mais il faut composer avec une diversité très visible.
          En revanche, le « Vieil Evry » (ce qui existait comme village quand il a été décidé d’en faire la préfecture de l’Essonne, ville nouvelle à la clef) se tient déjà beaucoup mieux et que dire d’Etiolles ou de Soisy/Seine qui sont en face de l’autre coté d’un pont à quelques centaines de mètres où là, les prix sont encore plus élevés voire très élevés (indice, le car-jacking y est une pratique assez courante)…
          Par ailleurs, je ne sais pas si les banques prêtent encore sur 30 ans ou même 25 ans.

          1. vengeusemasquée

            « Par ailleurs, je ne sais pas si les banques prêtent encore sur 30 ans ou même 25 ans. »

            Sur 30 ans, difficilement, mais sur 25, c’est très courant en région parisienne.

            1. Peste et coryza

              Mais quittez la RP, c’est cher, horrible et gangréné par les chancres…

              Et allez dans le bon vieux lot et Garonne, ou en Vendée.
              Pour 100000, vous avez une bonne baraque et du terrain. Vous pouvez trouver pour moins cher, mais il faudra vous retrousser les manches.

              J’en ai vu une de 120m2, à 120000 euros avec 2000 m2 de terrain, proche Cahors.

            2. Aristarque

              Cela se fera mais dans quelques années. Je suis encore au travail et vendre l’entreprise ne me paraît pas faisable actuellement dans des conditions correctes.

      3. socialovici

        si l’immobilier baisse un peu partout,tu gardes le meme pouvoir d’achat.tu revends ta baraque avec perte ok,mais tu peux alors acheter aussi moins cher

  12. Vaclav Olmac

    Comme note d’ambiance, et être dans le ton du billet (si je puis dire…), je constate que le grand banditisme, toujours au fait des grandes tendances économiques du moment, semble par les temps qui courent délaisser la monnaie papier pour lui aussi se concentrer sur des valeurs refuges. C’est fou le nombre de vols de bijoux en ce moment, vous avez remarqué ? Encore une bijouterie attaquée cette nuit à la voiture-bélier dans le centre-ville de Genève….

  13. Résistant Valaisan

    Merci pour cet article hors des sentiers battus H16.

    Je me permettrai d’ ajouter 04 points :

    – quitte à acheter, il vaudrait peut-être mieux attendre la décision de ces crétins de la FED en septembre. S’ il y a tapering effectivement, l’ or va replonger (brièvement c’ est certain).

    – ce qui a causé toutes ces fluctuations sur le prix de l’ or, c’ est l’ or-papier (ex : les certificats d’ achat ou de vente que vous évoquez). Il semblerait que la forte baisse de ces derniers mois soit un « ré-alignement » du cours de l’ or physique + papier sur le cours de l’ or physique uniquement. Ce qui explique comment le prix peut encore baisser malgré l’ offre d’ or physique insuffisante pour la demande. J’ aimerais surtout savoir ce que vaudra « l’ or » quand tout l’ or-papier aura été vendu, mais personne ne semble vouloir avancer de chiffres.

    – Tous ces leasings d’ or d’ une banque à une autre contribuent à faire baisser le prix de l’ or (cela s’ apparente à une vente)

    – On remarquera une cassure très intéressante survenue vers l’ automne 2011 ; avant, c’ était simple, quand tout allait mal, l’ or montait, c’ était une valeur refuge. Cette période a eu un final en apothéose à l’ été 2011. Puis brusquement, l’ or est devenu « un actif risqué », évoluant en parallèle à l’ euro, aux marchés actions, etc… Comment un tel retournement de cerveau a-t’il pu s’ opérer ??

    RESISTEZ

    1. Skandal

      « ce qui a causé toutes ces fluctuations sur le prix de l’ or, c’ est l’ or-papier »

      C’est exactement ça. Il y a une de noubreux produits dérivés et structurés sur l’or (trackers, ETF, futures etc…) dont le sous-jacent n’était pas systématiquement de l’or physique mais un indice sur l’or par exemple.

      Avec la flambé du prix de l’or, de nombreux acteurs (traders, courtiers, HF, banques, particuliers) ont eu peur de ne jamais être livré en or physique puisque la quantité d’or papier était largement superieur à la quantité d’or physique.

      Ils ont donc vendu les positions papiers, ce qui a fait chuter le cours qui est ainsi plus réaliste par rapport à la quantité d’or en circulation.

      Car n’oublions pas qu’il est très compliqué d’acheter des lingots (une grosse quantité) et de se faire livrer comme ça… c’est un marché assez spécial pour cela. Par exemple c’est beaucoup plus facile de se faire livreer du petrole.

  14. anafesto

    L’idée de l’autarcie est peu realiste à grande échelle. Il faut trouver un coin vraiment paumé pour pas se faire piller ( la racaille aime bien le tourisme à la campagne aussi ), les armes prohibées en France, et je suis à peu près sûr que si votre voisin (français blanc et propret sur lui ) voit de belles patates dans votre champ, il n’hésitera pas a aller se servir. Mes parents sont agriculteurs et vous pouvez pas imaginer le nombre de gens biens qui leur piquent les carottes et les haricots sur pied. Alors qu’ils n’ont pas faim. Et que ce n’est pas le chaos. Imaginez en temps de panique. Alors oui à l’autarcie mais ça restera marginal comme phénomène.

    1. Peste et coryza

      @anafesto
      Des jeanduvoyage ? ou simplement quelques maraudeurs ?
      – les maraudeurs occasionnels (dont j’ai été) sont facilement tenus à distance par la vigilance, des chiens ou quelques coqs, ovins ou bovins un peu territoriaux. Même pas besoin de prendre un berger d’intervention.
      – les jeanduvoyage, c’est un autre problème, en particulier la version bronzée. Ceci dit, ils portent rarement plainte….
      – il y a aussi la réputation… mettre en joue les intrus avec un fusil (et éventuellement leur tirer dessus au gros sel ou au grain de blé), et lâcher ses clebs a toujours assuré à feu mon grand père une certaine tranquillité.

      Même dans un coin paumé, on se fait toujours piller. C’est comme ça depuis l’age du bronze.
      Il n’y a que trois moyens d’y échapper :
      – être un miséreux.
      – être très bien défendu.
      – payer un tribut.

        1. Peste et coryza

          Les munitions au sel doivent être fraiches et stockées au sec.
          Pur que le sel mouille la poudre, c’est vraiment qu’il est chargé au maximum en eau…
          Rappelons également que la plupart des munitions ont une explosif organique et non de la poudre noire.
          Y en a aussi des très vielles au fulmicoton.

    1. lm

      Clairement les bitcoins ont de l avenir. C est un moyen génial pour les transactions entre particuliers notamment. Par contre, il faudra le faire proprement si on veut s engager plus loin. L échange cash contre btc de main en main devrait vite croître.

  15. Un-lecteur

    Dans les périodes de crise, on voit des gens sur les trottoirs vendre ce qui leur reste. Il vaut mieux avoir un Napoléon que rien. Pas un lingot, c’est un coup à se faire tuer.

    Et il l’autre considérer l’état comme un ennemi, et le premier voleur.

  16. nobird

    Se remémorer ces paroles quand le doute s’installe…

    ‘La politique financière de l’Etat providence nécessite qu’il n’existe aucun moyen pour les propriétaires de richesses de se protéger…. L’or entrave le chemin de ce processus insidieux. Il est un protecteur des droits de propriété…’.
    ‘Gold ans Economic Freedom’, Alan Greenspan 1966

  17. Tea Party

    Comment se faire virer d’un blog ? Peut être comme cela ! : H 16 je suis d’accord avec vous, sur a peu prés rien du tout !! mais comme je vous soupçonne ! D’avoir pour le moins, de très bonnes bases financières ! Je rentre dans les détails: Je suis depuis plus de dix ans, à temps perdu, day tradeur sur fonds propres ! Aille ! Pas sur la tête ! Je me tamponne le coquillard à coups de pattes de homards asséchés de l’or, du Comex, de la banque truc, de machin en fait, de l’analyse fondamentale ! Qu’il s’agisse de métaux précieux virtuels, physiques, de matière première sur le marché de Chicago, Forex, action sèche, Futures, Trackers  .. quelque soit le support, si l’on est conscient, que l’on est rien, même pas un microbe, en ne lisant pas les revues financières, même pas anglo-saxonnes, après avoir ingurgité des étagères de livres financiers, pour tout oublier, et ne garder que les bases immuables, on s’amuse mieux, qu’avec la  »rentabilité » d’un Livret A !
    Vous trouvez par exemple les bicoins trop volatiles, c’est mon premier critère de sélection, pour avoir des acheteurs en face, quand on s’est trompé de sens : Bear, ou Bull.
    Entendons nous bien, cela implique, plusieurs écrans, une bonne  » bécane » avec les yeux rivés en direct sur les courbes avec des allers retours, qui peuvent être de quelques minutes.
    Rejetant donc toute analyse fondamentale, et adepte de l’analyse graphique, avec des indicateurs , de mon cru comme une MACD, non réglée comme d’habitude à 9,12,26 on a une vision bien plus percutante. Le fameux STPMT d’ Eric Lefort, n’est pas mal non plus, qui en fait n’est qu’un patchwork de moyennes mobiles.
    Je me positionne régulièrement sur des actions de préférences non européennes, dont je ne sais même pas qui ils sont, ne ne tenant compte, que de signaux graphiques spécifiques, et de leurs secteurs d’activités ainsi que leur rotation immuable : Surchauffe, récession, reprise, expansion.
    Comme vous savez, ceci dit, le jeu est enfantin ! Il faut acheter le moins cher possible, vendre le plus cher possible, et contrairement à ce que disent les gauchos, toutes activités côtées, des ces horribles suceurs de sang de financiers apatrides, et à somme nulle, ce qui rentre dans une poche, sort d’une autre, c’est le plus malin qui l’emporte, sachant qu’à ce jeu, on ne gagne pas toujours, loin s’en faut, il suffit de ne pas perdre trop souvent, comme au poker, avec un excellent money management.
    Donc, pour une fois ! Sans aucune provocation ! l’or ? Je n’en sait rien du tout, je ne sais pas quoi en dire, car cela est le cadet de mes soucis.

    1. La Coupe Est Pleine

      C’est bien beau l’analyse technique, mais quand on sait que l’on est en lutte avec des robots informatiques qui percutent en nano.secondes …. On comprend vite que l’on peut pas gagner ! A moins de le prendre comme un billet de loterie …

  18. channy

    Si Wallmart va mal, c est de tres mauvais augure pour les USA, la grande distribution est le reflet du moral( et du pouvoir d achat) des gens..j avais deja souligne qu en France les echos que j avais de la part d ancien collegue de travail traduisait une conjoncture en baisse sensible…Si wallmart s y met aussi…
    A propos de l indonesie , L asie du Sud est donne des signes inquietants..la Thailande a fait un deuxieme trimestre catastrophique qui lui vaut d entrer en recession et un gadin boursier pire que l indonesie…le vietnam connait toujours de serieux probleme avec son secteur bancaire…Singapore a revu ses previsions de croissance et la Malaisie bidonne ses chiffres( sa dette interieure explose dangereusement)

  19. Buchanan

    De l’or, pourquoi pas, un peu. Mais cela revient à dire que l’on spécule sur la fin du monde. C’est un pari comme un autre. Ce qui est étonnant c’est que pratiquement personne ne préconise l’investissement en actions. L’entreprise est le dernier bastion de libéralisme dans un monde de plus en plus collectiviste. Et puis comme dit Buffet, «In the 20th century, the United States ( mais le monde aussi ) endured two world wars and other traumatic and expensive military conflicts; the Depression; a dozen or so recessions and financial panics; oil shocks; a flu epidemic; and the resignation of a disgraced president. Yet the Dow rose from 66 to 11,497. ». Alors la fin du monde, c’est relatif. On (le monde, peut-être pas la France) se sortira de cette crise, comme des autres. Investir en bourse, ou dans des actions d’entreprises, c’est investir dans la capacité de l’être humain d’innover, de se dépasser, de créer. Et puis historiquement (et logiquement), c’est le placement le plus rentable. Apres, chacun fait comme il l’entend.

    1. johnny_rotten

      @Buchanan
      Non en France ça ne devient plus vraiment rentable d’investir dans les actions .
      Car si tu n’as pas eu la malchance d’avoir investi sur de « mauvais chevaux » et a vu se valoriser tes placements; si tu souhaite en profiter ( perception des dividendes ou ventes après plus-values), tu es matraqué fiscalement, comme jamais ça ne s’est vu depuis des décennies.

    2. « cela revient à dire que l’on spécule sur la fin du monde »
      Non.
      Prendre une assurance incendie pour sa maison ne veut pas dire qu’on spécule sur un pyromane fou.

      « L’entreprise est le dernier bastion de libéralisme »
      Certes.
      Mais on a quitté le domaine de l’entreprise libre dans le marché libre. On est surtout, maintenant, sur des marchés bidouillés, du crony-capitalism et des volatilités importantes à venir. Donc dans l’immédiat : action, je ne sais pas. Je n’ai pas de conseil à donner en la matière.

      1. Duff

        Du moins on peut se contenter du conseil de Charles Gave sur les actions : Ne pas investir sur des entreprises/secteurs d’activité lié aux états c’est à dire à des dépenses publiques…

    3. Sansintérêt

      « L’entreprise est le dernier bastion de libéralisme »
      Mais ne mise pas contre la FED, contre les entreprises en collusion avec le Léviathan ou sur les entreprises qui les déranges…

      Le dernier bastion économique du libéralisme, c’est le marché noir, depuis toujours et pour longtemps.

    4. LeRus

      Heu là, désolé, mais vous vivez dans un cocon ou quoi? Avant la fin du monde, il est à parier que les actions partiront en fumée dès la première vague.

      Votre Buffet voit les choses par le gros bout de la cuiller:
      – « In the 20th century US endured two world wars » – N’importe quoi. Les USA ont combattu dans deux guerres mondiales, mais pas chez eux! Ça devient plus facile de garder sa bourse en place…
      – « other traumatic and expensive military conflicts » – le Vietnam, la Corée, l’Iraq (*2) et à présent l’Af-stan. Mais rien chez eux à part le 11/09. Traumatic? Qu’ils essayent une bonne guerre civile, une catastrophe naturelle de grande ampleur ou une révolution type 1917 et on regardera le niveau du Dow…
      – « a dozen or so recessions and financial panics » – z-avez la liste? 1929 ok, un krash ou deux dans les années 80 et puis la période de vaches maigres des 10 dernières années. Y-a pire quand même.
      – « oil shocks » – Oui, enfin quand on est à peu de choses près le premier producteur de pétrole du monde (pas consommateur, mais quand même), ça atténue un peu non? Je ne me souviens pas avoir vu de bumper-sticker ‘Chasse au Gaspi’ aux USA…
      – « a flu epidemic » MRD!!! et les échardes dans les doigts aussi, ça fait hyper mal!
      – « the resignation of a disgraced president » – Ah oui, ça c’est un indicateur éco de première bourre. Avec ça, la CAC devrait être négatif aujourd’hui!

      Non, sérieux, vous pouvez trouver mieux comme arguments! Rien que de voir la pagaille que le 11/09 à foutu dans le pays, les USA est sans doute le pays le moins bien préparé pour une vraie crise. Si il y a un endroit où ne pas être quand ça part en vrille, ce sont les côtes US (au centre, c’est plus jouable).

      1. Buchanan

        C’est sûr, il ne raconte que des conneries le vieux Buffet et a 82 ans, il radote, ça doit être Alzheimer. En plus, il n’a rien prouvé du tout durant toute sa carrière. Mais moi je l’aime bien. Allez, encore une pour pimenter le débat (c’est toujours du vieux Buffet): “Gold is a way of going long on fear, and it has been a pretty good way of going long on fear from time to time. But you really have to hope people become more afraid in a year or two years than they are now. And if they become more afraid you make money, if they become less afraid you lose money, but the gold itself doesn’t produce anything. »

        1. LeRus

          Ah, je n’avais pas fait le rapprochement avec Warren Buffett! Au temps pour moi.

          Mais je continue à penser que les arguments sont mauvais à propos des USA. D’ailleurs, Buffett fait partie des américains qui ont justement échappé à tous ces ‘traumatismes’: Trop jeune pour participer à WW2, trop vieux pour le Vietnam. Une vie entière en sécurité, c’est une exception dans l’histoire de l’humanité. C’est loin d’être un idiot, je suis d’accord avec vous, mais il faut reconnaître qu’il à une vision un peu simpliste de la résilience des USA sur ce coup là.

  20. johnny_rotten

    Si Wallmart va mal aux états-Unis, ça veut dire aussi qu’en France Carrefour annoncera de mauvais résultats pour le 3 ème trimestre 2013 traduisant la chute du moral des consommateurs français.
    Donc, oui ça sent mauvais…..

    1. channy

      Par forcement, Carrefour part de tellement bas…certes les ventes seront encore en baisse comme presque partout dans le secteur, mais depuis l arrivee de Georges Plassat..la priorite du groupe est de reconstituer ses marges..et sur ce plan la Carrefour tient ses objectifs…
      Les Resultat seront donc mitiges mais satisfaisant pour l actionnaire, sur le terrain par contre….l effet Georges Plassat tarde a se faire sentir.

  21. Fausto Consolo

    La sphère droito libérale n’est pas d’un optimisme béat mais comment lui donner tort ? Même les paranos ont des ennemis. Je ne sais rien d’économie sinon la gestion de mon foyer et je pressens le choc depuis 2010. Il n’est pas encore venu, comme en URSS en 1987. Aujourd’hui sauf quelques happy few à la base du PS qui est optimiste? Même les socialos ont les miquettes et serrent les fesses. L’économie mondiale est instable et floue, tous les acteurs majeurs sont dans la tempête ou bien se préparent à l’affronter et une profonde crise style fin de récré est évoquée. Conseiller de partir vivre à la campagne et se constituer un réseau d’entraide ? C’est incroyable de l’envisager et pourtant la raison le demande. Combien de temps peut durer une telle situation avant de revenir à la « normale » ? Allez, une liste de noël : cariole, canasson, éolienne, poules et lapins, antibiotiques, eau, mazout et générateur. Et des outils pas électriques. On savait que le pays était foutu, mais le monde ??? Et qui va acheter notre dette ???

  22. GERMAIN

    Hors sujet.
    Bercy condamne le manque de patriotisme des conducteurs qui freinent à l’approche des radars
    Les Français auraient un comportement «contraire aux intérêts de la nation », selon un rapport remis ce matin au ministère de l’économie et des finances, par Guy Cleaz-Savoyen responsable du service Amendes et Contraventions à Bercy.
    http://www.gerard-brazon.com/article-radar-sur-les-routes-incroyable-moscovici-prend-les-fran-ais-pour-des-cons-119649352.html

    1. C’est du Le Gorafi, cette nouvelle 🙂 – Le Mr. Brazon est tombé dans le panneau
      (ceci dit, c’est tellement proche de la réalité, après tout)

    2. vengeusemasquée

      Les commentaires sont extrêmement drôles. On ne sait plus ce qui est du troll, de l’abruti qui n’a rien compris ou du petit malin. J’adore !

    3. topolou

      Germain, rassurez moi, c’est un gag pour nous faire rire , ou ils ont vraiment fait un rapport sur le sujet.. je n’arrive pas à trouver le dit rapport.

  23. Gomuge

    « Les pertes de Walmart sont très inquiétantes »

    H16, même si je vous rejoins concernant votre l’interprétation d’un ralentissement général de la consommation, être alarmiste à ce point concernant Walmart, c’est un peu fort de café.
    Pour preuve: 4 milliards de $ de résultat net sur le troisième trimestre, soit une quasi-stagnation par rapport au même exercice de l’année précédente. Ou sont les pertes ?

    1. « Sales in stores open more than a year declined 0.3%. »
      « When Walmart misses estimates, it can only mean one of two things: either Walmart or the American economy is weaker than anyone thought. »

      L’article linké dans le billet résume bien ce que je pense.

      (et sinon, ici on parle de pertes de ventes, pas de déficit)

      1. Gomuge

        Mouais.
        – Baisse des ventes de 0,3 % (et encore à périmètre constant, car sinon le CA est en hausse de plus de 1%).
        – Bénéfice par action de 1,24 $ alors que les analystes attendaient 1,25 $.

        1. channy

          Sauf que Wallmart est dans une tendance tres inquietante, les ventes aux USA sont en baisse depuis 2011 et cela continue.
          Wallmart a divise par 2 ses previsions de croissance pour 2013 excusez du peu..
          Certes le benefice net du groupe est positif mais le benefice ajuste par action lui ressort en negatif, wallmart a meme lance un programme de rachat d action en juin pour quelques 15 milliards.
          Mais bon s il n y avait que Wallmart, debut 2013 Tesco numero 3 mondial apres wallmart et Carrefour lancait un profit warning…
          Bref si les 3 geants mondiaux de la distribution ne tiennent plus leurs objectifs c est que vraiment il y a un gros soucis

  24. gnarf

    Je ne ressens pas le besoin d’invoquer une quelconque manipulation des cours pour expliquer ce qui se passe.
    La demande d’or est-elle plus forte qu’en 2006? Oui.
    Le cours de l’or est-il plus haut qu’en 2006? Oui, et meme double!
    La crise est-elle moins forte qu’en 2011? Oui.
    Le cours de l’or est il moins haut qu’en 2011? Oui.

    Les blogs liberaux sont entres en plein « wishful thinking » depuis de longs mois maintenant concernant l’importance de l’or et ses mouvements, l’effondrement des monnaies fiat.
    « Wishful thinking is the formation of beliefs and making decisions according to what might be pleasing to imagine instead of by appealing to evidence, rationality, or reality. « 

    1. Duff

      Je terminerai l’émission un autre soir mais s’agissant de Michel Prieur, il donne quelques jolis taquets à l’euro :

      http://www.youtube.com/watch?v=DqLqelRi76Q

      Quelques recherches rapides donnent raison à Prieur, le projet européen ces dernières années a complètement viré au communisme : Négation de la démocratie, dictature oligarchique, volonté de réécriture de l’histoire, aucune manière pour le peuple de censurer etc. Tout y est. Je suis très européen, l’UE me dégoûte. Quant à l’euro… On aura l’occasion d’en reparler rapidos je pense.

    2. Oui, Michel Prieur dit des choses très intéressantes, et accessoirement, c’est un passionné du métier qui a beaucoup à dire.

  25. Débutante

    Bonsoir à tous, toutes,

    Je n’ai pas encore acheté de métaux précieux, mais je vois que ça devient urgent, et ai besoin d’infos, car débutante.

    – En tant que résidente Française : Est-ce qu’on peut acheter de l’or, et argent en suisse, et louer un coffre dans une banque suisse, pour le stocker.

    – Et ce, sans ouvrir un compte bancaire dans cette banque suisse, puisque les frais bancaires des comptes suisses, sont très importants, et que résidant en France, je n’ai pas besoin d’un compte bancaire suisse.

    Si vous connaissez les coordonnées d’une banque suisse, proposant ça, je vous remercie pour l’info. (Si possible près de Genève, ou à Genève, pour ne pas faire trop de kilomètres, sauf si les frais de coffre, risquent d’être beaucoup plus chers à Genève).

    – Si vous connaissez une agence honnête, qui vend des « vraies » pièces or et argent (pas truquées), près de Genève, ce serait bien, car je n’en connais pas.
    Je ne veux rien acheter en ligne, je n’ai pas confiance sur le net.

    – Est-ce que les commissions d’achat en agence Suisse, sont beaucoup plus élevées qu’en France ?

    ——————————-

    – Si j’étais obligée d’acheter ces pièces en France, comme pour éviter de trop payer de taxes, (à l’achat je suppose, car à la vente pas le choix), à priori, il ne faut pas dépasser 5000 euros d’achat d’or.

    – Est-ce que ça veut dire que l’on peut acheter, seulement 5 000 euros de pièces d’or, en une seule fois.

    – Ou est-ce que l’on peut acheter par exemple, 5 000 euros d’or et en même temps, 2 000 euros de pièces d’argent ? sans dépasser le plafond où l’on paye des taxes fiscales (à l’achat je pense, car à la revente, on en paye de toutes façons).

    Merci pour vos réponses, car je suis débutante. Je suis dans l’urgence pour avoir des réponses, car le FMI a donné aux gouvernements européens, la bonne idée de taxer l’épargne à 10 %, dès le premier centime d’épargne…. Donc ça va arriver !!!

    Bonne soirée à tous.

    1. retraiteenwallonielepied

      Passe en Belgique ; à proximité de la gare à Bruxelles , il y a des boutiques où tu peux acheter en confiance .
      La spère privée est garantie pour 2.500 euros ..
      Il me semble que la revente dans les mêmes conditions est limitée à 10.000 euros.
      Tu en profites pour boire une bonne bière de Noël et tu ramènes quelques ballotins de pralines !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.