Le n’importe quoi s’étend. La grogne monte de plus en plus.

Il y a des jours où certaines accumulations de faits indiscutables imposent une pause d’intense réflexion, voire de remise en cause, même chez les plus indécrottables optimistes, fussent-ils socialistes. Le mois de septembre est encore jeune, mais il commence avec un amoncellement de nouvelles fort inquiétantes…

Prises séparément, ces informations sont, en elles-mêmes, lourdes de signification. Assemblées les unes aux autres, elles forment un tout un peu trop cohérent et dépeignent un tableau assez sombre d’une situation qui non seulement n’est pas bonne, mais se dégrade de plus en plus vite.

Sans grande difficulté, je peux commencer par relater le cas des souffleuses de verre de Montolieu. À l’occasion d’un petit article paru récemment dans les Echos, on apprend que l’entreprise, les atelier de la Manufacture Royale de Montolieu, fondés sous Louis XV, est actuellement en graves difficultés financières.

Tax DayC’est la crise, me direz-vous. Sauf que ces difficultés ne sont pas créées par une contraction sauvage de l’activité : avec trois employés à temps plein, un apprenti en formation, et un chiffre d’affaires qui atteint les 100.000€ annuels (dont 30 % à l’exportation), on peut le dire : voilà un atelier qui fonctionne. Heureusement, l’Etat intervient rapidement pour mettre le holà : fin 2012 survient un contrôle fiscal, conduit par un inspecteur zélé (7 visites sur le site en trois mois) qui se traduit par une rectification de plus de 70.000 € (soit 9 mois de chiffre d’affaires), pour les exercices 2009, 2010 et 2011, dont un tiers sur les deux sœurs cogérantes au titre de revenus personnels dissimulés. Bien fait pour leurs gueules, fallait pas tenter de faire du bénéfice et d’avoir du succès en France. Non mais et puis quoi, encore ?

Le reste de l’article permet de bien comprendre le parcours que devront ensuite suivre les deux cogérantes de l’abominable affaire de verreries qui marchait trop bien, et de voir qu’il n’y aura aucune latitude, aucune marge, aucune compréhension à espérer de la part du fisc. Après tout, liquider une société multicentenaire, employant plusieurs personnes, c’est absolument normal. C’est même, littéralement, leur job puisque la survie de l’État passe par là.

Bien évidemment, j’ai choisi cet exemple car, bien documenté, il permet d’apprécier toute l’utilité pratique des services fiscaux. Et bien évidemment aussi, il faut comprendre que ce cas n’est pas une exception, mais plutôt une règle, habituelle, décontractée, répétée des centaines de fois sur tout le territoire, tout le temps.

Le nombre de chômeurs augmente toujours, on se demande pourquoi.

Rassurez-vous, l’État a tout prévu : parallèlement à sa création du Chômage Pour Tous, l’État s’emploie aussi à trouver un Emploi De Fonctionnaire Pour Tous. Et après avoir ralenti le rythme en 2012 pour faire croire à l’austérité (dans le fond : rires), les embauches de fonctionnaires sont de retour, avec vengeance puisqu’en six mois de 2013, l’Etat vient de grossir plus que sur les douze mois de l’année précédente.

Une flopée de services de l’État créent des chômeurs, qu’une autre flopée s’emploie à recaser dans ses rangs.

Merveilleux, non ?

Dans ce monde, tout ceci ne peut pas se passer sans quelques frictions : ces petits exercices du plus haut débile (surtout en période de crise) se traduisent inévitablement par des budgets dramatiquement rognés. Parmi eux, celui de la Justice, et notamment celui des prisons. On n’est donc pas surpris d’apprendre que pendant que les brochettes d’imbéciles de Bercy bousillent activement l’économie marchande française, pendant que les ribambelles de clowns accroissent l’obésité morbide de l’État, certaines prisons … sont en faillite. Ainsi, celle de Douai en est réduite à bricoler des mesures anti-gaspillage qui seraient comiques s’il ne s’agissait pas de détenus.

Oui, aucun doute, le n’importe quoi s’étend, inexorablement. L’odeur de folie furieuse qui dans ce pays flottait, naguère imprécise, à chaque remplissage kafkaïen de CERFA ridicule est maintenant omniprésente et entêtante, bien au-delà de ces contacts épisodiques et systématiquement douloureux avec les administrations.

Et à mesure que, justement, les formulaires à remplir s’accumulent, les démarches idiotes s’ajoutent aux taxations iniques et à la fiscalité vexatoire et incompréhensible, la grogne du peuple monte.

Tout le peuple ? Ah non : seulement cette partie qui tente, vaille que vaille, de joindre les deux bouts de cerfa et de déclaration standardisée. Seulement cette frange qui se lève pour aller bosser, ou espérer pouvoir le faire.

Les petits moutontribuablesDans ceux-là, on trouve les Pigeons ou les Moutons, dont j’ai déjà parlé dans ces colonnes. Plus récemment, j’ai évoqué les Tondus, qui font entendre de la voix, à tel point que même la presse mainstream commence à noter leur existence : c’est ainsi que Le Figaro fait mention dans un article récent de l’existence de la fronde qu’ils mettent en place pour protester contre les charges ahurissantes qui les empêchent de travailler et de créer de la richesse. La grève du paiement des prestations est en cours. De mon point de vue, je ne peux qu’encourager vivement tous et chacun des patrons à rejoindre le mouvement : la tonte unilatérale, en échange d’un non-service calamiteux, a largement assez duré.

Et lorsque ce ne sont pas les Tondus qui protestent, ce sont les patrons eux-mêmes qui le font, en direct, en chair et en os, devant la minustre du Tourisme, du Commerce, de l’Artisanat et des Déclarations Frivoles, Sylvia Pinel : « Tuer les auto-entrepreneurs, c’est valoriser la réussite ? » s’offusquent ainsi certains pendant que d’autres évoquent la « spoliation fiscale » dont ils sont l’objet, ou ricanent franchement lorsque la pauvre ministrette de permanence tente de leur faire avaler que le gouvernement est attaché à ses entrepreneurs (comme la corde au pendu ?)…

Les formulaires s’entassent, et la grogne monte. La grogne monte, et le pouvoir commence à sentir la petite odeur de brûlé qui l’entoure.

En Hollandie, dans cette France Apaisée qu’il nous a vendue pendant sa campagne, tout ne se passe donc pas comme prévu. Il y a des petits accrocs. Les moutontribuables ne se laissent plus faire. Les patrons refusent de cracher au bassinet (les salauds). Les joyeuses bidouilles sociétales à base de genre à l’école, de mariage homosexuel et de prison facultative n’emportent pas l’adhésion de la masse qui attend surtout des jobs et un avenir vaguement moins sombre.

Dans sa grande lucidité et son discernement habituel, Bercy a donc décidé qu’il allait mettre la pédale douce sur les hausses diverses, notamment celle du prix du tabac. Ce n’est guère populaire et la popularité, de nos jours, ça peut aider. Surtout pour Bercy. Surtout pour le gouvernement. On a un pays à bombarder, envahir et livrer clef-en-mains aux islamistes, après tout.

hollande et son casque (vignette)Dans son immense sagesse et à l’aide de ses communicants habiles qui ont déjà prouvé à quel point ils étaient affûtés, le président François a donc, publiquement, émis l’idée-sonde d’une « pause fiscale« . Bien sûr, il s’agit de faire comprendre qu’on envisage d’arrêter de cogner sur les « riches » les plus nombreux (c’est-à-dire les foyers fiscaux imposables pauvres). Bien sûr, la pluie de taxes continuera, drue. Bien sûr, les vexations fiscales continueront, ininterrompues.

Mais il faudra juste être plus discret dans le n’importe quoi. La grogne monte.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires304

      1. Calvin

        Avant, j’étais un des premiers contributeurs de commentaires (idiots, mais j’assume).
        Mais j’ai détecté un souci de proxy au boulot (ce site n’est pas bisou-compatible), donc je branche mon portable comme modem (à l’ancienne).
        En plus, je dois être un des derniers à ne pas aimer les smartphones tactiles.

      1. docludo

        en semaine h16 est ponctuel, le plus dur c’est le dimanche on a toujours un doute sur le fait qu’il y ait un article ou pas et l’heure de publication n’est pas fixe.

    1. deres

      La pause est encore une arnaque sémantique. Cela veut juste dire qu’ils ont déjà défini les impôts nécessaires au budget 2014. C’est d’ailleurs normal car celui ci doit sortir prochainement pour être voter en fin d’année. Par contre, il y aura bien entendu ensuite un budget rectificatif pour 2014 et de nouveaux impôts pour 2015. Encore un mécanisme de confusion de Flamby. En annonçant longtemps à l’avance les nouveaux impôts, ils habituent les moutontribuables à la vue de la lame, ce qui évite les réactions d’auto-défenses inutiles …

  1. Pascale

    Il y a la nouvelle aussi, passée quasiment inaperçue, que les Petits Chanteurs à la Croix de Bois allaient devoir se soumettre au Code du Travail avec des obligations qui vont mettre en danger l’organisation et surtout la pérennité de cette association qui fonctionne avec la générosité et l’aide de nombreuses personnes.
    Les PCCB appartiennent à notre culture, mais ils échappent jusqu’à présent à l’État à travers une organisation autonome. Cétroporrible ! Il faut que cela cesse.

  2. Tom P

    Reprise de la fac. Pause pour lire H
    Le niveau sur mon téléphone et celui sur l’estrade n’est pas le même… Assurer que la SS est un droit mais aussi un devoir..
    Bonne journée à tous

        1. Nyamba

          SVP, faites-nous part de ses lumières à ce sujet !
          Que l’on sache à quoi on prépare cette jeunesse dorée sur les bancs de l’excellllllente université fraônçaise…

          1. Tom P

            Réponse par rapport au  » devoir » sur un air frôlant l’insolence, du genre  » tu viens d’arriver ? Tu n’as pas TF1  » pour de justifier d’un  » vous allez cotiser pour ensuite repartir les richesses à vos doyens lorsqu’il partiront en retraite. Donc si vous voulez vous aussi profiter du système vous vous devez d’en faire part  »

    1. Aristarque

      Rassures-nous! Tu es en cours d’histoire et ton prof parle bien des troupes d’élite du 3me reich ?
      Parce que la Sécu comme droit et comme devoir ?
      Ou alors, c’est droit dans le sens de taxe, contribution et devoir comme sacrifice de ses sous au nouveau Moloch étatique… 😐

    2. nicobos

      Oui, effectivement, le niveau baisse… D’autant plus à la fac où des armées de jeunes décérébrés s’inscrivent en sociologie, psychologie, histoire, géographie, management culturel… pour finir au chômage ou dans la fonction publique… On comprend bien d’ailleurs pourquoi, sous couvert de la « solidarité », ils entendent en fait se faire financer leur toute leur vie par la minorité de « privilégiés ». Ne t’inquiète pas, les « privilégiés » sont de moins en moins nombreux, au profit de gens comme toi. Lorsque vous tous serez fonctionnaires, qui devra être solidaire ?

      Au fait, le summum, ce sont les leçons données par tous ces gens qui n’ont jamais mis un pied en entreprise, improductifs et qui finiront dans la fonction publique pour pas trop se fatiguer et continuer de donner des leçons à ceux qui les font vivre.

  3. Calvin

    La flopée d’embauche de fonctionnaires, alors que l’austérité au niveau de l’Etat s’avère plus que nécessaire, me fait furieusement penser au scénario Grec.
    Hollande devient vraiment Hollandréou.

    1. Aristarque

      Déjà le 3me post! La rentrée se fait sur les chapeaux de roue. Faut te secouer, Aristarque! Là aussi, il y a de l’ offre nouvelle !

  4. Pascale

    «  » »la tonte unilatérale, en échange d’un non-service calamiteux, a largement assez duré. » » »

    Mais, cher H16, en France, si on vous tond, ce n’est pas pour vous rendre un éventuel service c’est par SOLIDARITÉ.

    C’est la solidarité forcée, le pistolet sur la tempe.

    1. mlallier

      En d’autres termes, le « changement, c’est maintenant » consiste à remplacer un semblant de démocratie par une véritable mafia.

        1. Black Mamba

          Pour mieux sentir passer….
          Quand on aime , on ne compte plus!
          Oui, le « Partie » Socialiste adore entre la France grincer de douleur …
          🙁

      1. LeRus

        Une lueur d’espoir: le fabricant de vaseline, qui s’est enrichit de façon éhonté cette dernière année, vient d’avoir un contrôle fiscal. En plus, il lui manque le cerfa FSTFKNG-1984, il a donc toute les chances de mettre la clé sous la porte.

        Heureusement, Bercy veille…

        1. Calvin

          Faut se mettre à la page !
          Le Cerfa FSTFKNG a évolué. Le 1984 (qui correspond à une mesure du diamètre en mm) est passé au 2013.
          Donc, le Cerfa en cours, le FSTFKNG-2013 fait bien plus mal…

    1. tess

      Hi! HI!, le 7 mai lorsque j’ai repris le boulot, j’ai dit à mes collègues qui avaient bien sûr voté pour Hollandouille. « j’espère que le parti socialiste va ,au moins, vous offrir un tube de vaseline à chacun. J’adore les titiller. Depuis le 1 an, ils font la soupe à la grimace (mais pas contre moi). Ils ont découvert leur grosse erreur. Je ne dis pas que Sarko était bien mais là, on touche le fond.

      1. bugbreeder

        Même pas, je me dis souvent en observant les débilités que pond le gouvernement Français en quantités industrielles, ce n’est pas possible, là ils ont touché le fond de la débilité absolue, il est humainement impossible de faire encore plus débile que ça. Mais ils prennent un tracto-pelle et ils creusent…
        Le gouvernement Hollande c’est l’illustration parfaite de la citation d’Albert Einstein « Il n’existe que deux choses infinies: l’univers et la bêtise humaine, mais pour l’univers je n’en n’ai pas la certitude absolue ».

        1. Nocte

          Ils ont flingué le tracto-pelle, et comme l’entreprise de maintenance a fait faillite suite un redressement fiscal ( les factures payées par l’état ont été considérées comme une subvention non déclarée), désormais, ils font bosser les producteurs d’explosifs, et ils creusent au mortier.

  5. Bisphénol

    Moi, j’aime bien la dernière photo de François II de Hollandie avce son casque « kenny ». Cela me fait penser à South Park…

    1. Nyamba

      J’ai cru à un photomontage… mais non, il a bien cette tête-là. Tous. Les. Jours.
      Hier, mon auguste Mère, qui contrairement à moi regarde la télévision (et paye sa redevance en bonne contribuable), me glissait avec un dégoût non dissimulé que le bon peuple était content d’être pris en photo avec cet individu, ou de lui serrer la main.
      Où voulez-vous allez avec ça ? Bien évidemment, dans le mur.

      1. Nocte

        Ah mais je serai content de lui serrer la main ! Si, si !

        Clé de poignet
        Clé de bras
        Fracassage dans un mur pour finir

        Ensuite, le reste de ses sbires (tous, du fonctionnaire imbu de son petit pouvoir de nuisance, au syndicaliste, en passant par toute la classe politique).

        La Haine, c’est maintenant !

        1. vengeusemasquée

          Mon conjoint a eu cette possibilité il y a quelques semaines. Il s’est caché sous son bureau, de peur de lui vomir à la gueule. J’avais eu à peu près la même réaction avec Peillonski l’année dernière. Je m’étais cachée derrière une tenture, de dégoût mais aussi de honte devant la servilité de mon chef qui aurait léché le sol devant son passage si cela lui avait permis de bénéficier d’une attention accrue de la part du roi la propagande.

          1. lm

            J ai croisé Moscovici à Roissy il y a peu et j ai dit aux gens autour : »attention des pickpockets sont susceptibles d agir dans cette station », ça a beaucoup fait rire autour de moi…

            1. vengeusemasquée

              Je l’ai eu comme prof avant qu’il ne soit ministre. Je n’ai pas encore compris ce qu’il était censé nous enseigner. Mais une chose est sûre, je m’en veux terriblement de ne pas avoir versé de cyanure dans son verre d’eau.

            2. Peste et coryza

              Il était dans sa période :
              « Je suis pété de thune mais je suis coco ».

              Un peu comme Julien Dray quand il a créé SOS racisme : Robert Hue style, mais avec déjà des montres suisses…

            3. Aristarque

              Leur mentor, Séguéla, a clairement expliqué à l’ Agité que faire partie du club des guides impliquait la détention de tocantes helvétiques. Les initiés le savaient déjà depuis longtemps. 😐

      2. Pascale

        Ah, la la, où va le monde ?!
        Pour ma part en bonne « belle-mère », j’ai réussi à convaincre un de mes gendres au libéralisme alors que … il est prof dans les collèges publics, bien sûr, qu’il fait partie de l’EN et qu’il avait voté pour l’Oie du Poitou en son temps. Il est vrai qu’à l’époque je ne le connaissais pas encore et que je ne lui avais pas encore expliqué (gentiment et avec le sourire quand même) qu’aucun socialiste ne rentrerait dans la famille …
        Aujourd’hui j’ai bien la preuve qu’il est devenu un libéral convaincu car il ne cesse de porter la mention « j’aime » sur les articles libéraux que je poste sur mon compte Facebook.
        Sur ce coup là je suis plutôt fière de moi …

        1. Peste et coryza

          C’est beau, le libéralisme sauce fonction publique…
          Convaincre un fonctio un peu éduqué, c’est pas dur : il a de solides garanties…

          Par contre, va convaincre un gueux du privé des bienfaits du libéralisme, alors qu’on lui appris à le vomir toute sa vie, et qu’il n’y voit que des dangers…

          1. Nocte

            Il en existe des gueux du privé qui croient aux bienfaits du libéralisme.
            Il en existe même qui se sont sortis tout seul du carcan d’un univers socialo-coco-syndiqué.

        2. FaLLaWa

          Sans rire? Wow Pascale vous êtes mon idole sur ce coup-là! Reussir à convertir qqn au socialisme alors qu’il venait de l’EN? Il ne devait pas etre pur socialiste alors, peut-etre juste neutre ou bien ne s’etant jamais posé de questions ? Parce que pour retourner un socialiste qui refuse de lire les lectures recommandées pour se rendre compte de l’ensemble de la situation, il faut avoir une éloquence surhumaine j’ai l’impression!

  6. vengeusemasquée

    Depuis hier, j’ai une mega crève. Ce matin, je suis quand même allée au taf, alors que j’ai passé la journée d’hier au lit, et que franchement, ça ne va pas fort. J’ai eu peur d’avoir un accident sur la route à cause des vertiges.
    Pourtant, je ne voulais pas prendre le risque de ne pouvoir trouver un médecin compétent et d’avoir un jour de congé décompté pour rien. Après 98765434567 appels, je parviens à joindre mon médecin qui s’excuse platement de ne pouvoir me recevoir avant jeudi. « C’est dur, c’est la rentrée, tout le monde est malade, courage !  » Il n’arrive pas à faire face à l’afflux. Il faut dire que c’est un bon médecin, secteur 2, réputé, pris d’assaut. Ses consultations durent en moyenne une heure, voire un peu plus. Il prend le temps d’écouter ses patients, de les ausculter correctement et de les connaître afin de prescrire le traitement adapté à la personne. Il est gentil et bienveillant mais rigoureux et réaliste. Il m’a toujours encouragée, surtout quand j’ai eu de gros emmerdes dans mon taf précédent. Radin sur les arrêts, il n’avait pas hésité à m’en donner un de trois semaines à ce moment-là. Il m’avait aussi bien conseillé de me calmer et de supporter mon taf de merde, de ne surtout pas céder à la tentation de tout plaquer pour faire mon propre business parce que c’est impossible en France. Lui-même est écrasé sous les taxes et a dû faire face au retour inopiné de son fiston, pourtant bon professionnel, mais qui a échoué lamentablement dans la création de sa boîte après avoir claqué la porte de PSA à force d’être pris pour un con. A 30 ans, il se retrouvait chez Papa-Maman, au chômage. Il m’a supplié de ne pas faire ça. Je l’aime beaucoup. Il soigne des stars et des hommes politiques et me dit que dans le fond, ce sont majoritairement des crétins. Il aime bien quand je lui raconte mes propres anecdotes. Souvent, les politiciens que je connais, il a les a eus en consultation, mais il ne me dit rien, évidemment. Je pense l’amuser beaucoup, avec mes énormes capacités à foutre la merde partout où je passe. Il me connaît depuis que je suis haute comme trois pommes.
    Malheureusement, il ne consulte plus que le matin. Le pauvre a eu un AVC voici quelques années. Ca a été dur pour lui mais il s’en est remis, grâce à son énergie et sa volonté. Il n’a aucune séquelle et veut continuer à travailler. Il n’envisage pas la retraite, bien qu’il en ait l’âge. Mais il ne travaille que jusqu’à 14h, pour se ménager. Il aime son métier mais se trouve bien désabusé.
    En attendant, je crache mes tripes au taf mais bien sûr, il ne pourra pas me faire un arrêt de travail antidaté parce qu’il a trop peur d’un contrôle de la sécu, même s’il me connaît et qu’il sait que mon état le justifie. Alors en attendant, je vais essayer de trouver un charlatan secteur 1 à Versailles. Il va falloir que j’arrive en pleurant pour avoir un arrêt de travail de trois jours. Je ne vais pas demander un arrêt d’un jour, ça ne vaudrait pas le coup puisque je ne serais pas payée. N’ayant pas de complémentaire santé, j’ai décidé depuis longtemps que je me démerderais sans me faire racketter plus que la sécu ne le fait déjà. Donc le jour de carence, je le perds vraiment. Autant rentabiliser, non ?
    Mais les médecins secteur 1 qu’on va voir dans ces cas-là, ils savent bien pourquoi on va les voir. Ils savent qu’ils sont à la médecine ce que Lidl est à la gastronomie. Ils le font donc savoir bruyamment et financièrement : ils s’arrangent toujours pour ne pas cocher la bonne case pour qu’on soit remboursé 5 euros au lieu de 16. Du coup, j’oublierai ma carte vitale, comme ça je remplirai la feuille de soin moi-même. Puis ça fera chier la sécu. C’est tellement plus simple quand tout est dématérialisé que ce serait dommage de se priver.
    Qui fait les comptes de l’opération, juste pour un gros rhume carabiné, largement aggravé par une déprime chronique ?
    Une tranche de vie comme tant d’autres, juste quelques exemples de la décrépitude du pays.

    1. Calvin

      Une question : la prise d’assaut des médecins pour éventuellement se faire arrêter tandis que se profilent la rentrée des classes et les problèmes de garde ne seraient-elles pas liées ??

      1. vengeusemasquée

        Et attendant, le moteur de recherche du site de la sécu ne fonctionne plus. Premiers appels, premiers échecs « désolé mais c’est complet pour aujourd’hui ». Ca promet. Je pense effectivement que tu as raison Calvin.

    2. Simorgh

      🙁 Il ne faut pas perdre espoir. Après tout, il y a toujours une issue de secours. Parfois, c’est l’étranger, d’autres fois c’est « une chance inespérée » en France. Pour avoir la majorité des membres de ma famille à l’étranger (aux 4 coins du monde), je constate que chaque pays a ses propres inconvénients et les gens font face à des problèmes différents (fiscalité, coût de la santé, mentalité de la population locale etc). Mais aucun pays n’est aussi déprimant que la France. Aucun.

      P.S : Je pensais que le jour de carence était supprimé dans la fonction publique ?

      1. vengeusemasquée

        La suppression du jour de carence a fait l’objet d’une annonce et comme souvent dans notre gouvernement, l’annonce n’a été suivie d’aucun effet. Techniquement, il faut un décret pour abroger le décret précédent, lequel n’a pas été pris. Certaines collectivités ont pris un arrêté pour prendre de l’avance. Généralement, les collectivités dites de droite ne l’ont pas fait.
        Donc le jour de carence s’applique toujours, sauf là où il ne s’est jamais appliqué comme, par exemple, en Seine-Saint-Denis où les arrêts sont trois fois plus nombreux que dans les Yvelines.

      1. vengeusemasquée

        Hihi merci. Je suis fan.
        J’ai chopé un rdv en fin de journée. En attendant, il faut que je règle un très grave problème : il y a un arbre mort dans la cour d’un collège du canton du futur candidat à la présidence de mon conseil général. C’est inacceptable. Pffiouu de la politique publique d’un tel niveau, c’est ébouriffant.

          1. vengeusemasquée

            j’ai eu du mal à contenir un ricanement quand on m’a appelée pour régler le pb. En attendant, ça répond pas au collège. J’imagine qu’ils ne sont pas dans le même fuseau horaire que nous et que ce n’est pas encore la rentrée, de leur côté. 👿

    3. Le Gnôme

      Bah, c’est la rentrée des classes, il faut accompagner la progéniture à l’école, satisfaire les desiderata des profs en matière de protège-cahiers, courir après le rouge et le noir parce que c’est urgent, remplir le frigo parce qu’on est rentré le dimanche soir. Ca vaut bien un arrêt de travail de trois jours, non ?

    4. channy

      Mauvaise langue, je bosse pour l equivalent espagnol de Lidl et tous les jours , j entends que nos produits sont bons et qu une marque c est juste du marketing pour nous faire payer plus cher.
      Bon apres la plupart sont en surchage ponderale, ou ont des taux des cholesterol hyper eleves..mais bon au moins ils peuvent parler de leurs problemes au lieu de parler gastronomie.

  7. kloupa

    Pause fiscale: mais, c’est pour mieux reprendre et taxer, imposer, jusqu’à ce que mort économique s’en suive. Souvenez-vous du bolchévisme, et de la NEP: pour redonner, temporairement, de quoi croûter au bon peuple asservi par les nouveaux tsars, Lénine a décrété la NEP pour permettre aux paysans de produire des denrées alimentaires, et après, ces « exploiteurs » dénommés koulaks, ont été accusés d’être des profiteurs, spoliés, déportés et même tués, dans des purges politiques… Ceux qui croient que ça va s’arrêter sont bien naïfs, car une pause, ça veut dire que ça va reprendre dès qu’on pourra! Seule la mobilisation constante et permanente contre ce pouvoir spoliateur sera efficace, jusqu’ à sa sanction, et sa disparition dans les poubelles de l’histoire: le plus tôt sera le mieux pour ce pays.

    1. Black Mamba

      Ils font une « pause » car pour le moment ils ont fait le tour de la question.
      Ils sont en plein travaux de recherche pour mieux nous taxer, encore et encore…
      On n’en veut plus de taxe mais c’est pas grave,
      on en aura encore et encore
      Ce n’est que le début … d’accord?

  8. Olivier Vitri

    Un point étonnant, l’ensemble des #Jacqueries en cours gardent des petits noms plutôt amusants… on est encore sur le ton potache de la fronde rigolarde… Et pourtant, l’humour semble peu de mise dans les atteintes communistes à la liberté et à la propriété de plus en plus franches.
    – Je repense aux Pokémons de mon fils : les mignons « Pioupious » n’auront-ils pas vocation à se transformer en Archeopteryxs (mot compte triple, paf) socialophages et les rieurs « Tondus » en Moutonthropes socio-cannibales ?

    1. bugbreeder

      La France c’est encore pire que la Corée du Nord pour la mentalité, si on ouvrait les frontières 80% de la population se barrerait de cette Corée dans les 24 heures, mais en France les frontières sont toujours ouvertes et pourtant 80% de la population y reste de sa propre volonté.
      Pourtant la citation de Jacques Lesourne « la France est une URSS qui a réussi » n’est pas toute jeune…

      1. val

        Oui , je connais cette citation , mais je crois qu’il ajoutait « qui a réussi …. pour le moment » . Oui, les français restent , comme beaucoup de victimes des régimes cocos ,car l’emprise est progressive , c’est d’ailleurs volontaire. Ce sont les méthodes des pervers : on immobilise la victime , et seulement apres , on la tue ,
        mais le plus jouissif pour eux est de la corrompre , de la mouiller , de la tordre et la pousser à collaborer.
        Mais j ai vécu ds les ex pays de l’est , partir était tres difficile , et pas seulement pour des raisons techniques (frontieres fermées) mais surtout pour des raisons morales : la famille qui restait payait le prix fort de la desertion de ses pairs, on accepte de se sacrifier , mais qui accepte de sacrifier ses propres enfants ? parents ?

    2. lm

      J ai croisé un australien qui m a dit que les jeunes français arrivaient en masse et qu il comprenait très bien qu ils veuillent quitter un pays qui se rapproche chaque jour du monde d Orwell.
      Liberté pour les copains, le autres payent.

      1. channy

        S ils arrivent avec leur mentalite bien francaise..35 heures, 5 semaines de cp exigees etc il y en a beaucoup qui vont dechanter…j en croise souvent en transit a Kuala lumpur…des desanchantes pour la plupart qui m explique combien les australiens sont racistes, que tout est cher en Australie et que ces gens ne pensent qu au fric.

        1. pi31416

          C’est vrai que tout est cher. Une douzaine d’oeufs de poules élevées en liberté c’est $5 (3,40€), en batterie c’est $3 (2€)

          Un bifteck « porterhouse » c’est entre 20 et 25 dollars le kilo (de 13 à 17€)
          Un litre d’essence c’est 1€

          Surtout, ce qui coûte cher, c’est le coco. SOIXANTE dollars la boutanche de Fernet-Branca!!! A ce prix-là j’ai pas les moyens d’être Carmen Cru. J’en suis réduit à picoler de l’excellent mousseux Charisma à six dollars la bouteille ou de la Cooper’s Sparkling Ale à quinze dollars le six-pack de 375ml la canette.

            1. pi31416

              La dernière station avant l’Antarctique (non, pas la Tasmanie, l’autre!)
              Celle dont le nom évoque celui de la cantatrice sur le billet de cent dollars

            2. pi31416

              T’as gagné, gamine. C’est Melbourne. (La fille sur le billet de 100 c’est Dame Melba)

              Et j’en profite pour continuer ma diatribe.

              « combien les australiens sont racistes » dit l’autre.

              Encore heureux qu’on soient racistes! Vous voudriez qu’on se laisse envahir comme vous?

              Vous avez entendu parler des « Cronulla riots » de 2005? Des muzz libanais faisaient chier les filles sur la plage et en ont violé quelques unes. Alors NOS jeunes, qui n’ont rien à voir avec les vôtres, ont pris la situation en main. Ils ont fait des ratonnades de « lebs » comme nous les appelons ici, et ont foutu le feu à leurs gourbis.

              Vous n’en trouverez pas grand écho même sur le web (fôpa stigmatiser) mais c’est arrivé ici.

            3. Black Mamba

              J’avais vu un reportage sur un linchage de libanais.
              J’ai mon beau frère qui a vécu en Australie , il ne veut plus en entendre parler tellement il trouve que les Australiens racistes.
              Ma fille fera sa première étape à Melbourne et ira ensuite vers Brisbane pour son Working Holliday.

            4. pi31416

              « J’ai mon beau frère qui a vécu en Australie , il ne veut plus en entendre parler tellement il trouve que les Australiens racistes. »

              Raison de plus pour nous de ne pas laisser entrer de pareils abrutis chez nous. Gardez-les.

              Quand j’ai débarqué à Melbourne, il y a … plus de quarante ans, je suis allé au bureau de l’emploi. C’est un hollandais qui m’a reçu.

              –Lors de la dernière guerre, m’a-t-il raconté, lorsque nous avons découvert un sous-marin Japonais dans le port de Sydney, nous avons compris qu’il fallait peupler notre pays pour survivre (il y avait à l’époque six millions d’Australiens) C’est pourquoi vous voici ici à nos frais. Nous avons besoin d’immigrants.

              Dix jours plus tard, j’avais trouvé du travail. J’avais été 18 mois au chomage en France. Alors, que suis-je? Français ou Australien? Je vous laisse deviner.

            5. Black Mamba

              Pour moi , vous êtes devenu un Australien ….
              Mon époux espère s’installer à Perth c’est un vieux rêve, il s’est décidé enfin à faire les démarches .
              J’espère qu’il n’est pas trop tard pour nous… Nous avons avec nous quatre enfants que nous ne souhaitons plus les voir grandir en France…
              Il vient de passer le IELTS nous attendons les résultats pour valider ensuite son diplôme et patienter…

          1. Nyamba

            … Si ces prix paraissent indécents aux lecteurs (je n’en sait rien, après tout, ça fait quelques années que je n’ai pas mis les pieds sur le territoire-mère), dites-vous que certains fRançais paient aussi cher, sinon plus, ces produits.
            L’Australie, pour le réunionnais de base, c’est l’Eldorado. A part la drogue à tous les coins de rue et leur politique d’immigration (qui ne m’a pas été favorable à l’époque), la vie y était douce !

          2. Aristarque

            Deux euros, la douzaine d’oeufs de batterie, c’est très courant dans la Grance, voire même plutôt pas cher. De quoi se plaignent les Aussies ?
            A Pascale : pas de faute sur Grance : France en voie de grecquisation (hellénisation, je le réserve pour l’ héritage culturel de la Grèce antique).

            1. Totallystone

              En même temps ils ne se donnent pas la peine de gagner du pognon.

              Il y a 5 ans j’étais dans les boulots agricoles saisonniers et beaucoup étaient payés à la tache. En se cassant un peu le cul on fait 300$ chacun par jour, 6 jours et demi par semaine. A côté il y avait un mec qui s’arrêtait dès qu’il avait 30$, avec ça il pouvait s’acheter de quoi manger et du goun (la piquette locale).

              Quand la saison était finie, nous on est parti avec du fric plein les poches et lui il est resté là, il avait pas de quoi mettre de l’essence et changer ses pneus….

              En Australie on n’a que ce qu’on mérite, quand c’est pas glorieux il faut se poser des questions!

          3. channy

            @pi31416
            « combien les australiens sont racistes » dit l’autre.
            Encore heureux qu’on soient racistes! Vous voudriez qu’on se laisse envahir comme vous?>>
            Vous pourriez avoid un peu de compassion pour moi.

            1. Black Mamba

              Ne vous inquitez pas, nous sommes tous plus ou moins raciste , cela n’empêche pas de vivre ensemble ..
              J’ai toujours été entouré de raciste même ma grand mère qui m’aime pourtant ne pouvait s’empêcher d’être raciste envers moi.
              Le racisme est juste la peur de l’autre car nous avons au fond de nous notre instinct de conservation qui prend le dessus et c’est normal
              Quoique veulent nous faire croire ce qui nous gouvernent …
              C’est tout à fait sain d’être raciste
              😉

  9. Higgins

    Je ne saurai vous conseiller à tous la lecture du livre de Bruno Lussato « Virus, huit leçons sur la désinformation » publié en 2007 aux éditions des Syrtes. Je dois avouer que c’est un peu ardu à lire mais c’est réellement passionnant et d’une actualité brûlante.
    Au sujet de cette bureaucratisation aussi inutile que malfaisante et qu’il définit, suite à un long développement, sous le vocable de « Langouste sémantique », il écrit ces mots: « …elle n’a ni projet, ni croyance, ni même d’idéologie. Elle ne se bat pas pour changer le monde, mais pour préserver et développer des procédures purement formelles, sans âme, sans Dieu et sans démon… C’est la mort par le froid…Cette mort de l’esprit se reflète dans l’architecture glaciale et quasi-minérale de Bercy, siège du ministère des Finances de la France jacobine. »
    Son livre, découvert chez sur le blog à Lupus (http://leblogalupus.com/) ne dénonce rien mais donne des clés indispensables à la compréhension de notre quotidien.
    Bonne lecture.

    1. val

      @Higgins
      Merci pour le conseil de lecture ! Mais c’est exactement ça : la mort par le froid , la mort par le néant, le vide.
      Encore une fois , relire Le Chateau de Kafka , ce type avait déja tout compris.
      PS :Je suis aussi une adepte de Lupus , ça fait longtemps que j’ai déserté la presse officielle , qui n’est rien d’autre que la Pravda locale.

    1. Calvin

      Mais cette idée est vraiment bonne !
      (Bon, je sais, c’est moi qui l’ai eu !!!)
      Car je viens de m’apercevoir que non seulement ça couterait pas plus cher, qu’au contraire, on économiserait énormément pour le futur, apporterait de la stabilité, etc… (c’était l’idée de base)
      Mais, en plus, c’est un avantage qui ne croit pas en fonction des mandats cumulatifs.
      C’est un jour de RTT par jour, quelque soit le ou les mandats.
      Bref, une excellente mesure à proposer.
      Le pire, c’est que nos députés et élus (soi-disant débordés, mal-payés, dans des conditions troporribles), seraient fous d’y renoncer.

      L’inconvénient, c’est qu’une fois montrée leur inutilité, le peuple les trouvera pour ce qu’ils sont : des parasites…

    1. Calvin

      C’est pas pareil !
      L’industrie automobile étant anti-écologique, ce secteur est taxé. Comme, en plus, il est à deux doigts de mourir, on le subventionne (encore un peu).
      Par contre, le reste, les emplois verts fluffy sont très très booming ! Et comme c’est booming, on le subventionne aussi.
      Si, on vous le dit, la crise est finie…

    2. vengeusemasquée

      Nan mais vous ne comprenez rien là les enfants. Au contraire, c’est une très bonne nouvelle. En fait, nous sommes en avance dans la marche vers le progrès doux et plein de bisous.
      Les voitures, c’est sale et polluant. Et puis, c’est moche une ville pleine de voitures. Alors qu’une ville festive et citoyenne pleine de clochards et de détritus, ça c’est quand même beaucoup plus joli à voir, non ? Décidément, on devrait être content. Il faut y mettre un peu plus de bonne volonté là. Ca fera moins de morts sur la route. 😆 et plus de bébés phoques et d’ours polaires et d’icebergs et de banquise et de forêts et de couches d’ozone etc. etc. Pffiou je ne vois vraiment pas de quoi on se plaint franchement.

        1. Peste et coryza

          @Higgins

          Non, il a raison… en partie !
          Simplement, il omet que :
          – la croissance, c’est la croissance éco (richesse/habitant), la croissance des habitants (démo) + l’inflation.
          – la croissance française est déjà largement surévaluée (retranche la croissance démo et l’inflation, juste pour rigoler).
          – les sociétés sans croissance ont impérativement besoin d’avoir une population stable en nombre pour ne pas s’appauvrir. Ce n’est pas le cas de la France, qui importe des masses de bac-12 et exporte ses élites subalternes (avides ou déclassées).
          – les sociétés sans croissance peuvent néanmoins s’enrichir : moins de pop, mais une pop plus éduquée et plus productive, un commerce plus fructueux, etc…. Bref, le choix de l’élitisme appliqué à la population toute entière (aka : politique de Singapour : je n’ai pas l’impression que Singapour soit en crise). A force, elles peuvent même faire de la croissance alors que leur pop diminue…

          En France, on fait un max de croissance démographique pour cacher l’appauvrissement général…
          Si Dominique Meda a écrit sur Singapour, ok. La France, elle, a impérativement besoin de croissance économique hors inflation supérieure à la croissance démographique (arrivée de migrants compris) pour que son marché du travail puisse absorber ses masses, sous peine de s’appauvrir.

        1. tess

          Oui c’est tellement agréable de se faire transporter comme de la volaille. Ca sent la rose, et les voyageurs tellement calmes et souriant. C’est un bonheur !!! Quelle chance j’ai de subir cela tous les matins et tous les soirs !!

          1. Nocte

            J’ai subi 15 ans de vexations RATP et SNCF, aujourd’hui, je voue un culte à ma caisse et les 20 minutes de route que j’ai pour aller bosser et en revenir.

  10. calc80

    Le comportement des services fiscaux est très variable. On y trouve souvent des contrôleurs « normaux » mais parfois aussi, très zélé, chez qui la suspicion est une seconde nature.
    On trouve ainsi facilement dans la presse des articles sur le harcèlement de contrôleurs en demande d’avancement.
    http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2006/02/18/01006-20060218ARTMAG90038-des_victimes_poussees_bout.php
    Que le fisc triche (invente des règlements) ou qu’un redressement soit légitime, le redresseur fiscal, tire sous respecté/encouragé par l’état, est froid, très froid. La force est avec lui.
    http://www.charentelibre.fr/2012/01/26/suicide-devant-un-centre-des-impots-vous-voulez-ma-peau-vous-l-avez,1076670.php

    1. Aristarque

      Mais je pense qu’ un jour, probablement pas lointain, où le contrôleur fiscal en mal d’ avancement sera stoppé net et transformé en pissenlivore pour une durée surtout longue vers la fin. 🙁

  11. Fred

    La reprise est dure aujourd’hui… Les pauvres découvrent que Fraise des Bois n’a pas augmenté les impôts que pour les riches…. J’en ai la tête grosse comme une pastèque !

    1. Aristarque

      Une de mes belles-soeurs téléphone hier à ma tendre, consternée parce qu’ elle devient imposable à l’ IR cette année, par la grâce de l’ abominable mesure sarkozienne du gel du barème fiscal que le bienfaiteur autoproclamé du peuple français n’ a pas abrogée (un oubli, sans le moindre doute possible)… Et de nous confier qu’ elle ne lui avait pas confié son bulletin de vote pour cela mais pour qu’ il fasse « payer qui vous savez ». Ma tendre conservait à grand peine son sérieux (j’ étais mort de rire) et a entrepris finalement d’ en rajouter dans l’ horreur avec des tirades du style : mais c’est pour redresser les comptes de la France qu’ il le fait. Rends-toi compte que tu nous disais en début d’année combien Sarkotron avait détérioré la France, etc… Bref, cela n’ a pas eu l’heur de la consoler grandement de faire partie des (nouveaux)riches. Cela dit, on la comprend un peu en entendant bien son calcul que non seulement elle va payer de l’ IR direct mais qu’ elle perd dans la foulée d’ autres exemptions totales ou partielles qui font quand même une somme non négligeable. Mais après tout, il est difficile de miser sur des cloches et espérer entendre des airs de flûte traversière…

      1. Nocte

        Bien fait pour sa gueule, ai-je envie de dire.

        Tout de suite, le socialisme est moins fun quand il vient faire une tranchée de le portefeuille qu’on pensait à l’abri car pas assez riche.

        1. Aristarque

          Mais tu peux! Je n’ en pense pas moins même si je lui mettrais les formes pour le lui dire. Il n’ y a rien à faire: pour un bon paquet de la population de ce pays, le riche est celui qui gagne 25% de plus qu’ elle…
          Socialando delenda est.

    1. Black Mamba

      Du pain et des jeux!
      Mais elle n’ai pas au courant que les pauvres ont déjà les smart phones dernier cris .
      C’est encore la classe des zaisés qui va financer sans en avoir droit.
      P***N @@@@

      1. Nyamba

        Si je me réinscris à l’école, vous pensez que moi aussi je pourrai bénéficier de ce dispositif merveilleux ? Parce que le smartphone, je n’y suis pas encore, moi…

        1. Black Mamba

          Qui ne tente rien n’a rien!
          Devise de Black Mamba.
          Nous voyons régulièrement des personnes qui bénéficient de tous les avantages sociaux qui sont mieux équipés que la classe des zaisés, les vêtements et baskets de marque.
          Il y a des jours nous sommes écoeurés de cette « misère » humaine … mais bon c’est la France.
          Elle n’est pas belle la vie?

          1. Peste et coryza

            C’est possible ça ?
            Je n’ai jamais touché un smartphone, une tablette… j’en suis encore au bon vieux PC de 2007.

            Ben tiens, je viens de recevoir mon dernier tiers de l’IR : 300 boules à lâcher… pour mon SMIC+15%.
            Je ne les remercie pas.

    1. Calvin

      Si j’ai bien compris, ces portiques servent à vérifier de facto que le chauffeur a placé un GPS devenu obligatoire ???
      Est-ce à dire qu’une caméra va pointer chaque cabine (mais aussi chaque habitacle de VL ?), et que chaque passage de véhicule (uniquement des poids-lourds qu’ils disent ?) va être traité par un ordinateur bien cadré par la loi (équipé d’un mini PRISM offert par la NSA ?) ?

      C’est seulement moi qui trouve ce procédé curieux ?
      (Pour ne pas dire dangereux, en plus d’être une entrave à sa liberté de circulation)

      1. Higgins

        Non, c’est en France. On peut rayer le mot Liberté de la devise de ce régime. Jetez un coup d’œil sur cette hebdomadaire automobile à moins de deux euros de la semaine et lisez l’article, très court, sur les nouveau radars embarqués. Fans un régime comme le nôtre, l’individu n’a pas besoin de liberté, l’Etat pourvoie à tout dans ses moindres détails. Comme l’Etat est omniscient et que le pouvoir qui le sert exprime la volonté du peuple, il est normal d’encadrer très strictement cette pseudo-liberté puisque, sans cela, l’individu peut dévier. Le Libéral est donc l’ennemi à abattre puisque lui réclame sa part d’autonomie. Le dernier colloque du Cercle Frédéric Bastiat (http://www.bastiat.net/fr/) en avait fait sa pierre angulaire.
        Prenez le temps de lire le livre de Bruno Lussato cité dans un autre commentaire. Je ne peux reproduire tout ce qu’il écrit mais nous sommes vraiment sous la coupe de malades mentaux qui sont prêts à tout pour faire aboutir leurs lubies.

        1. Nocte

          Exactement comme les caméras de « sécurité » qui servent désormais à verbaliser les voitures, et, dans une commune, pour le moment, les crades qui laissent les déjections de leur animal de compagnie pendant sa petite balade.

          Alors, uniquement réservé au + de 3,5T, reste à savoir combien de temps cela va-t-il rester ainsi (un petit changement préparatoire en 2014 pour 2015 ?)

          1. Aristarque

            Une soluce: renvoyer le maire sortant à ses études du livre : les 100 conneries à éviter pour garder son fauteuil. Plus que six mois à patienter…

            1. Aristarque

              Ce n’est même pas sûr. Cependant, dans les petits coins, il y a souvent des candidats « sans étiquette ». Au prix que l’ on paye, un essai serait peut-être économique (pas de parti à »remercier »).

            2. Aristarque

              Je ne pense malheureusement pas que la connerie soit réservée aux socialistes. Par exemple, à Lambersart, le maire est de droite centriste, tendance Borloo… (Lambersart, à côté de Lille, est un canton où les seconds tours se déroulent systématiquement depuis des lustres entre candidats de droite, c’est dire). Et bien, cette andouille n’ a rien trouvé de mieux pour inaugurer l’ été que de brailler dans le seize pages papier glacé adressé tous les bimestres à ses chers…etc… qu’il allait mettre TOUTE la commune en zone 30… Avec tous les poncifs éculés sur la sécurité, le vivrensemble et autres niaiseries que n’importe quel socialisant pourrait servir. Au cas où les ralentisseurs couchés et les chicanes ne suffiraient pas, bien que respectablement nombreux à ce jour. Et accrochez-vous aux branches, il a entamé son oeuvre en mettant d’ ores et déjà des tronçons d’ avenues à 30 en conservant d’ autres morceaux des mêmes à 50…
              Et il fait un ramdam pas possible sur l’ implantation de caméras de sécurité, comme ils disent… 🙁

  12. Peste et coryza

    Un portail éco-taxe ?
    Quelle est cette horreur ? une machine à taxer l’automobiliste selon la vitesse, le tonnage, le volume, l’age du capitaine et des coefficients nébuleux ?

    1. Fred

      Cette taxe concerne les poids lourds de plus de 3, 5 tonnes. Elle a a été instaurée par l ‘ incompétent précédent dans le cadre du fameux « Grenelle de l’environnement » afin de soit disant mieux responsabiliser les transporteurs routiers. Pépère, alors que ladite taxe n’est pas encore appliquée, a décidé de l’augmenter (elle n’entre en vigueur qu’en octobre prochain). Le coût de ladite taxe peut être récupéré auprès du client final (autrement dit le consommateur). A titre informatif, ce sont les douanes qui se chargeront de la percevoir…..

        1. Aristarque

          Ou comme Hidalgo le suggère aux bobos parisiens qui pensent que l’ approvisionnement des commerces devrait se faire par téléportation, de commencer par une étape tram-fret ou RER Fret ou Metro-fret… cf le site Delanopolis…

    2. douar

      Le coût de fonctionnement de ce machin serait au bas mot de 20% des recettes! Ce ne sera pas prêt en octobre car trop complexe.
      En tout cas, chez nous en Bretagne, tout le monde, je dis bien tout le monde (sauf les écolos qui n’ont pas trop intérêt à se la ramener sinon ils se prendront des coups de lattes pas trop festives) est vent debout contre ces portails. Faut savoir que les coûts logistiques sont déjà plus élevées qu’ailleurs (c’est une presqu’ile donc pour le fret, c’est plus couteux), et là, les pouvoirs publics en remettent une couche. Ils n’ont manifestement pas compris que l’économie est ouverte et que c’est une splendide machine à délocaliser.

  13. Marc Aurèle

    Je rentre après 5 semaines passées outre atlantique. Méga choc du retour, comme on dit. Surtout après avoir vu la photo de notre Prez avec le casque Kenny. Aux USA, je pense que le mouvement le plus proche de notre état d’esprit dans ce blog, n’en déplaise à certains désinformés, est celui du Tea Party, diabolisé en France. Bien sûr, il y a des différences, sur le fond notamment. La plus criante, cependant, est que eux, sont dans l’ensemble passés à l’action, parfois un peu dans le genre des veilleurs en France, parfois de manière bien plus musclée (refus d’appliquer les systèmes socialisants de type Obamacare). Leur action a été si visible (efficace?) que récemment ils ont pu prouver que le gouvernement de B.Obama les avait ciblés par le biais de l’IRS (le Fisc local).
    J’en viens à mon point, échanger sur un blog qui joue parfois le rôle de soupape c’est bien. Mais peut-on décemment laisser notre pays partir ainsi en vrac sans rien faire? Je veux bien que le pays soit foutu, je dis toujours que la descente continue, mais doit-on le laisser l’Internationale Socialiste nous mener sur la route de la servitude pour mieux nous piller, sans rien faire?
    ps: meilleurs voeux de rétablissement à Vengeuse Masquée

        1. vengeusemasquée

          Je ne l’ai pas eu non plus. Pour l’instant, je cherche comment contacter par mail la CAF pour leur demander tout ce qu’ils ont sur moi mais je n’arrive pas à trouver. Ca me gonfle d’envoyer une lettre mais s’il le faut, je le ferai.

          1. Calvin

            Le mail marche moins bien.
            La réponse lapidaire et paraplaquiste ((C) H16) ne consommera pas assez de ressources.
            En revanche, une belle lettre, nécessitant l’intervention de deux ou trois services, en plus du service juridique, avec un passage innocemment glissé (« et suite à ma lettre du 15/06/13 », que vous n’avez bien sûr pas écrite ni envoyée !!) participera à la résistance active !!

            1. vengeusemasquée

              Je vais faire ça. Ce qui m’ennuie, c’est que si je multiplie ces démarches, il faut multiplier les timbres. Ou j’envoie sans timbre.

            2. Calvin

              Oui, tente le sans timbre.
              Avec la mention « URGENT ».
              C’est des gentils humanistes et altruistes, à la Poste, à la CAF, etc., ils feront suivre !!

      1. Marc Aurèle

        @Black Mamba
        Une auguste joie de vilain macho emplit mes yeux quand je vois votre avatar. Je disais ça en passant, histoire de meubler.

            1. Marc Aurèle

              Attention: hors sujet total.
              Il n’en demeure pas moins que les avatars sont rarement marrants. Le mien, gentillet tout plein, je l’ai trouvé sur une peinture murale, bien loin dans une très grande ville. Il me fait songer à Qohelet qui jette un regard sur la vanité de l’orgueil des entreprises humaines. Celui d’Aristarque me semble classique et très sérieux. Celui de H16 me fait penser à un jeu auquel j’ai pas mal joué, même à mon âge, Fallout, pour ceux qui connaissent (probablement la France dans quelques années, à ce train). Celui de Hussard bleu, c’est Don Quichotte? Quant à Vengeuse Masquée, euh, un masque rose? un sous-vêtement (aïe)?
              Que dit un bloggeur sans avatar? Dans quel état j’erre ? où cours-je ? à quoi sers-je ? Bon j’arrête, fin de la récré. H16 désolé pour le hors sujet.

            2. vengeusemasquée

              @Marc Aurèle : effectivement, le mien a vocation à évoquer un sous-vêtement féminin sexy. J’aime bien ces petites choses complètement surperflues donc parfaitement indispensables et qui sont une spécialité française dans laquelle, pour une fois, notre domination du marché, en tout cas en termes de qualité, est totalement incontestable.

              Cela dit, vous avez un très beau pseudo. 😉

  14. Aristarque

    On a eu peur !
    Mais on sait tous ici que le bacille de Sicialoch est particulièrement virulent et coriace quoique si on a les bons anticorps entretenus…

  15. kobus van cleef

    heureusement qu’il reste quelques communicants attachés à nous vanter la laideur du geste, la beauté de la geste socialiste , et la foi dans un avenir meilleur ( qui est certain, car lorsqu’on voit le présent on peut penser que demain ne pourra pas être pire……Et pourtant)

    au nombre desquels , on compte le dénommé thierry pèch ( pèche? il a la pèche? c’est bien le seul)

    ce bon garçû est le directeur de la publication et le rédac chef de « alternatives zéconomiques » ,magazine qui parle de tout sauf d’économie , ou en tout cas , dont aucun des tributeurs n’a eu à oeuvrer dans l’économie, la vraie , celle où les imprimés cerfa s’accumoncélent , celle où la comptable vient te voir en disant « y a ça qui vient d’arriver au courier et qui était tout sauf prévu »

    il est aussi depuis ce matin , chroniqueur aux « idées claires » sur vronze cul et nous a livré une tribune sur le thème « hanchois molleglande v-t-il réussir son pari d’inverser la courbe du chômedu? »

    hé bien , la réponse de ce thuriféraire est « oui, il va le faire! »

    aller écoutez cette chronique sur vronze cul

    si c’était pas votre pays, vous vous pisseriez de rire dans les guenilles

    1. vengeusemasquée

      On se pisse quand même dessus de rire, même si c’est un rire un peu jaune. Parfois, je me dis qu’il n’y a de toute façon que ça à faire.
      Mais quand je serai moins fatiguée, je suis sûre que je serai d’accord avec Marc Aurèle et qu’on trouvera quelque chose à faire. Dans le fond, d’ailleurs, je suis d’accord. C’est juste que je me sens un peu désemparée.

        1. vengeusemasquée

          attendez, j’y vais tout à l’heure (enfin, je vais voir un charlatan à côté de mon taf). On verra ce qu’il va diagnostiquer ! 😆

          1. hussardbleu

            Comme je travaillais beaucoup aujourd’hui, pas eu le temps de faire autre chose qu’une petite citation ou deux de F. Giroud sur le billet H16 d’hier, et voilà que je découvre que notre pauvre VM est valétudinaire…

            Ce serait BM, on comprendrait : avec le peu de vêtements qui la couvre, le refroidissement est garanti, surtout à son âge. BM, il faut apprendre à devenir raisonnable. Je conçois que cela soit exciting pour une femme mûre d’affrioler quelques barbichus égrotants, mais enfin, il y a autre chose dans la vie, quand même… et le trou de la Sécu est assez vertigineux sans que tu y ajoutes ta petite participation.

            Bien, alors pour VM, bon courage, la grippe sera vaincue, sans doute avant le Socialisme…

          2. Black Mamba

            Pourtant je pensais que ma tenue faisait monter la température de ces messieurs , d’après les quelques compliments recueillis j’aporte un peu de joie et de remontant dans ces heures qui semblent devenir de plus en plus sombre….

            1. calc80

              Bah, on est pas contre…
              L’homme de la pampa parfois rude, reste toujours courtois… Mais la vérité m’oblige à te le dire, l’homme erectus est un peu voyeur…

            2. Aristarque

              Le commentaire de Blaü Uhlan ne reflète pas forcément la position masculine du blog. Halte à la pensée unique! D’ aucuns peuvent estimer que tu es encore un peu fortement habillée pour la saison, ce qui active la transpiration. Signé Tortue Géniale.

            3. Black Mamba

              Tortue géniale ou White Panda lorsqu’il ose faire des commentaires sur ce blog est mon époux donc vous êtes priez de ne pas usurper son identité . MERCI.
              😉

            4. Aristarque

              Désolé pour le rescapé des casseroles mais mon Tortue Géniale est le nom du mentor en arts martiaux qui entraîne Sangho Kuh et Kryla dans Dragon Ball (tout court). Je suis encore très gamin pour mon âge, parfaitement capable de rouler dans les flaques d’ eau pour faire de grandes gerbes. D’ ailleurs, savez-vous la différence entre un gamin, un adolescent, un jeune homme et un homme mûr?

          3. vengeusemasquée

            Ma visite médicale était une telle épreuve consternifiante que je n’ai même pas envie ni de raconter ni de partager ce que ça évoque pour moi. Je me contenterais d’une conclusion générale : je les HAIS, tous ! médecins de merde, sécu de merde, pays de merde ! Au moins, j’ai arraché 2 jours d’arrêt qui me coûteront un jour de rémunération mais j’ai besoin de repos, merde !

    2. douar

      Oui, j’ai entendu ça: c’était convenu as usual pour quelqu’un d' »alternatives économiques  » (il y a un mot de trop, trouvez le). J’espère que Philippe Manière sera toujours fidèle au poste. Quant à Brice Couturier, il est heureusement toujours présent.

  16. johnny-rotten

    Les gens vont être cueillis à froid après leur rentrée de vacances.
    Ajoutées aux dépenses habituelles de rentrée scolaire, quand dans leurs boites aux lettres ils vont se recevoir, coup sur coup, l’avis d’imposition et ensuite la taxe foncière , il y en a qui ne pourront pas payer .
    C’est là que le ras-le-bol va éclater avec violence.

    1. Aristarque

      Surtout qu’on a le droit de payer au 15 de ce mois, l’ IR ET la CSG, etc… des revenus du patrimoine, mesure qui n’ a pas reçu beaucoup de publicité préalable.

      1. vengeusemasquée

        Mais c’est pas grave ! Arrête de te plaindre. Sois heureux ! C’est pour ton bien. C’est pour le bien du pays et le redressement des finances. On contribue au bien commun. C’est magnifique. Des impôts ! des taxes ! des contributions ! encore ! oui ! oui ! ouiiiiiiiiiiiii !!!!

        je crois que j’ai de la fièvre moi @_@

        1. Marc Aurèle

          @Vengeuse Masquée
          Dans la Gascogne de mon enfance, ils avaient un remède contre les otites et autres maux de gorge: se mettre une gousse d’ail dans chaque oreille pour guérir en un rien de temps. Cela fonctionnait à merveille, sauf qu’il fallait aussi se mettre la tête dans le four. Quand l’ail était cuit, fièvre, maux de gorge, douleurs d’oreille, tout était parti. Zétaient forts ces paysans Gascons. L’Armagnac aidait certes un peu. Du coup cela aidait à faire passer l’idée qu’à tout moment un inspecteur des contributions indirectes (je crois) risquait de passer voir le nombre de litres d’alcool restaient dans les fûts et mettre une amende si décalage. Déjà à l’époque, ils n’avaient rien de mieux à faire qu’em*erder les produecteurs pour occuper leurs légions inutiles.

      2. Fred

        Cher Aristarque, comme on le dit si bien à la DGFIP, le contribuable n’a qu’à prévoir. Son comportement, s’il ne peut payer, est tout bonnement inadmissible, et ce d’autant plus que le ministère vous permet de faire des simulations à titre gracieux depuis son magnifique site internet. Conclusion : ce qui ne pourront payer pour le 16 septembre se verront majorer leur impôt, puis subiront plus tard les différentes saisies si lesdites majorations n’ont pas été efficaces. Non mais !

        1. Aristarque

          Depuis le début de la semaine, ceux qui paient la CSG patrimoine dans ma clientèle, sont remontés comme des coucous suisses à qui on a supprimé leur dose de chocolat! Deux d’ entre eux m’ont certifié avoir obtenu des délais de paiement pour cette CSG, sans majoration de quoi que ce soit. Les gentils fonctionnaires des impôts doivent percevoir que les piques et fourches commencent à être dérouillées et vont bientôt prendre l’ air, à ce rythme de conneries/jour. 😐

  17. Karamba!

    Le miracle croissance ne revient pas, ils s’arrête à nos frontières supposées ouvertes par Shengen. C’est bien la seule chose qui n’arrive pas à passer hélas… Flanby espérait refaire le coup de Pinpin en 2000, c’est à dire l’argent tombé du ciel, la petite caissette inespérée pour faire une boum entre adulescents soixante-huitards, 35 heures, l’avenir radieux de la vie sans contraintes. Mais bon, là il n’y aura pas de cadeaux salvateurs pour sauver sa peau (Pinpin d’ailleurs s’était malgré tout bien fait aligner au bout du compte à cause de 2001 qu’il n’avait point prévu). Le seul outil Mecano restant aux socialistes pour temporiser, c’est de promettre qu’ils nous feront un peu moins chier fiscalement. C’est dire qu’ils ont touché le fond. Mais il faut savoir que les bougres ont déjà grillé tout ce qui ressemble à un semblant de parole et d’honneur (il suffit de voir les indices de confiance de Pépère et de sa clique). Les promesses tournent donc aussi court qu’une prise en otage des télévision par la Roth…

    Tout ça fermente déjà, ça sent bien le gaz. Il va y avoir fatalement un événement qui va faire étincelle et là la majorité française actuellement très remontée va casser la baraque de l’Elysée. Parce qu’on est quand même très mal là…

  18. NOURATIN

    Au cours des années 30, la République nous à conduits jusqu’à l’écroulement catastrophique de la débâcle de 40.
    Aujourd’hui, elle nous amène peu à peu à un autre genre de désastre :
    l’écroulement économique.
    Les dirigeants, démagogues sans courage, laissent glisser, ils ne freinent
    même pas. Le jour où nos taux d’intérêt remonteront il ne sera plus question de pause fiscale et autres billevesées, nous en prendrons plein la figure à un point que nous n’imaginons même pas.

  19. Ron Paul

    D’habitude buvant vos écris et vous faisant confiance à 100% (jamais eu à m’en plaindre jusqu’à maintenant lorsqu’il m’a pris l’envie d’aller vérifier qq chiffres ou informations), je me dois de vous dire cher H16 que cette fois vous allez un peu vite en besogne quand vous déclarez « on peut le dire : voilà un atelier qui fonctionne » en parlant de votre souffleuse de verre « royale »

    100k€ pour une entreprise industrielle est un CA très faible…3 employés à temps plein? même en appliquant tous les allègements de charge possibles et imaginables que notre France bien administrée permet encore, c’est au minimum 70k€ rien que pour la masse salariale…100-70 = 30k€ pour tout le reste (loyer, investissement, amortissement des machines, activité commerciale)…C’est peu (surtout pour « une société multicentenaire ») et il est fort probable qu’avec un tel CA cette entreprise ne fasse aucun profit. Depuis déjà un certain temps. Et peut-être aussi que, connaissant la situation (ou en en étant directement responsables), nos 2 cogérantes ont pu être malhonnêtes ou indélicates (oui oui les patrons voyous et rapaces ça existent aussi, j’en connais et ça ne sert à rien de le cacher) expliquant ainsi l’acharnement du Fisc.

    Ce qui fait de toute la première partie de l’article une démonstration caduque. Or dans le combat contre le collectivisme nous nous devons, contrairement à nos opposants, de ne jamais céder aux sirènes de l’imprécision, de l’approximation, du raccourci ou de la généralisation. Voila pourquoi je me permets ce commentaire.

    1. Ben non. Il faut aller lire l’article des Echos que je donne en lien et notamment les derniers paragraphes.
      C’est d’ailleurs pénible d’avoir à commenter alors que vous ne l’avez pas fait, manifestement.

      1. Aristarque

        Désolé mais il y a des données qui ne collent pas après relecture de l’ article des Echos. 100K€ de CA HT ne peuvent suffire pour rémunérer 3 personnes + 1apprenti, même au Smic, payer un loyer, des charges type impôt foncier, taxe pro, le gaz pour plus de 40.000€/an, le comptable, les frais d’ expédition, etc… On estime et mon expérience professionnelle le confirme, que dans les TPE/PME les premiers employés doivent engendrer dans les 75/80.000€ de marge brute (!) chacun(!) pour rester à peu près à flot. Cette verrerie d’ art en est si éloignée qu’ il y a eu forcément des clochettes qui ont tinté au centre des impôts. Alors après s’il manque en plus les pièces justificatives, que la compta est mal tenue, c’est open hunt pour le fisc, et aussi pour les Urssaf. Ils vont très probablement couler cette petite affaire qui n’ aura pas les moyens de se prendre un avocat rompu à ce genre de bagarre judiciaire et deglinguer l’ argumentaire du fisc. Comme dans l’ affaire que tu évoquais l’ année dernière du fabricant de cercueils parti en quenouille pour décision délirante des prud’hommes.
        D’ autre part, cette entreprise fait état de clients prestigieux lui passant des commandes. Sont étiques, ces commandes. N’ importe quelle maison de luxe, si elle retient une référence pour en assurer la commercialisation, va lui commander au moins quelques dizaines d’ exemplaires de ladite, ne serait-ce que pour les étagères de présentation dans les boutiques qu’ elles ont par dizaines dans le monde entier. Maintenant, il reste aussi une hypothèse que la gérance, toute à sa création artistique, n’ ait pas les pieds sur terre, ne sache pas évaluer ses coûts moyens de production de chaque référence et propose des prix de vente délirants mais à son détriment. Donc sauf à ce que des coquilles faussent les données fournies, cette entreprise n’est pas viable avec ce périmètre de personnel, quelle que soit la sympathie que son héritage des siècles passés puisse faire naître en nous. Sur le plan économique, la France, si bisounoursesque ailleurs, ne peut l’être puisqu’il faut bien des pépètes pour alimenter la machinerie.

      2. Ron Paul

        Ben si.Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit dans la presse…même quand il s’agit des Echos. « Pignoufferies de Presse » n’est ce pas une de vos expressions favorites?

        PS: j’ai lu l’article (mais c vrai, en même temps que je postais ce commentaire mea culpa, on n’a pas tous le temps de défricher chaque sujet en profondeur, monde de l’instantanéité, incohérence relevée incohérence commentée) mais malgré cela je ne retire pas une lettre de mon commentaire qui reste tout à fait valable. Aristarque a d’ailleurs bien complété ma pensée.

  20. hussardbleu

    J’ai également du mal à comprendre : comment, avec un CA de 100 kf peut-on tourner avec 3 salariés, un apprenti et des factures de gaz de 48 kf par an ?

  21. Tom P

    Quelques échos de la faculté de droit.
    Je cite « L’Etat doit à la fois élaborer le droit, c’est lui qui à le monopole de la création du droit. C’est un miracle, il pause des règles qu’il s’impose à lui-même.
    Le droit gère aussi le droit des personnes elles mêmes. A l’habillement, aux activités quotidiennes, rapports entre personnes.  »
    Alors je prends mon courage à deux mains et demande en quoi le fait que cet Etat omniprésent est une bonne chose, en quoi le fait qu’il se permette de décider de l’avis d’autrui est légitime.
    Réponse « l’Etat doit protéger les citoyens, y compris d’eux mêmes pour garantir l’ordre et éviter les débordements. D’ou la présence de tous ces cadres juridiques. L’Etat doit tout encadrer.
    – la propriété ne doit elle pas seulement être garantie par l’Etat, et non violée par celui-ci ? Y comprit la propriété de sois-même?
    – L’Etat garantit les libertés fondamentales. En effet suite à la DDHC l’Etat était libéral. Ce n’est plus le cas aujourd’hui
    – Peut on considérer cela comme une bonne chose ?
    – C’est une question intéressante. Qu’elles sont donc les limites de cet Etat. »
    Je n’en saurais pas plus sur cette question pour aujourd’hui.

    1. Nyamba

      Bon, ben à partir où l’individu est incapable de se prendre en main (puisqu’il est indispensable que l’Etat – mettre la majuscule commence à m’être difficile – le protège de lui-même), à quoi bon discuter, construire, évoluer ?
      Il est intéressant de constater que l’Etat-nounou est l’entité suprême, pleine de bénévolence et détentrice de la Vérité absolue. L’Etat, c’est un dieu. Mieux, une déesse nourricière. On est bien dans un rapport de mère à enfant. Y a pas quelque chose de freudien, là-dessous ?
      Bref, ces réponses me sont absolument insupportables.

      1. Tom P

        AHAHA, coïncidence ? Il vient de citer Freud !
        Mais ceci aussi  » Car au fond si nous prenons un individu landa. Nous sommes partagés par des désirs. Laisser notre personnalité s’emensiper, s’exprimer librement. Mais un besoin d’ordre, au moins minimal. Contradiction qui n’est qu’apparente.
        Car si nous voulons vivre le plus librement possibles nous avons besoin d’un cadre. Nous ne pouvons pas vivre à l’Etat d’animal. S’approprier les biens d’autruis. Nous avons besoin de ces règles pour vivre ensemble. Ordre = liberté. « 

        1. Nocte

          « Nous ne pouvons pas vivre à l’Etat d’animal. S’approprier les biens d’autrui »

          Bon, voila le défaut de sa démonstration. Comment, alors, cautionner qu’un Etat spolie des gens de leurs biens au prétexte d’en faire bénéficier d’autres ? Hormis par le fait qu’il a le monopole de la violence légale (et non légitime comme certains socialoïdes le prétendent)…

            1. Nyamba

              Si vous le dites… mes compétences en psychanalyse se limitent à comprendre le système du thème astral et l’influence des ascendants sur le signe solaire… Quoi ? C’est pas la même chose ? Au temps pour moi alors ! :3

              Blague à part, même avec 30 ans de retard et un malus de 15 en psycho-truc, je trouve quand même cette vision dangereuse, qui ne considère pas l’individu comme un adulte, mais comme une chose fragile incapable de contrôle sur elle-même ou sur son existence. Ça vous tue l’intelligence dans l’œuf, ce genre de point de vue (ou alors, je vis vraiment dans un monde à part). L’apogée d’un tel système ? A mon avis, l’invention du droit à se faire torcher le cul. Erf…

  22. BA

    L’OTAN ne prévoit pas d’intervenir en Syrie.

    Le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, a déclaré lundi 2 septembre au sujet des attaques chimiques ayant fait des centaines de morts le 21 août en Syrie qu' »il ne fait aucun doute que la communauté internationale doit réagir avec vigueur afin d’éviter de nouvelles attaques chimiques à l’avenir ». « Si nous ne réagissions pas, cela enverrait un message très dangereux à tous les dictateurs du monde », estime M. Rasmussen.

    Il s’est d’ailleurs dit « personnellement convaincu » que « non seulement une attaque chimique s’est produite (…), mais que le régime syrien en est responsable », en affirmant avoir eu accès à des informations classifiées données par des pays membres de l’OTAN.

    Mais, a-t-il ajouté, « je n’envisage pas que l’OTAN puisse jouer un rôle dans la crise. A ce stade, les alliés se consultent, et c’est à chaque Etat de décider de la façon de répondre » à l’attaque.

    De plus, si l’intervention armée devait être, comme il est envisagé, « brève, avec des objectifs ciblés », il n’est « pas nécessaire » d’avoir recours aux structures militaires de l’OTAN, davantage prévue pour superviser des opérations complexes de longue durée.

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/09/02/l-otan-ne-prevoit-pas-d-intervenir-en-syrie_3469972_3214.html

    Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont déjà dit qu’ils n’interviendront pas en Syrie.

    L’OTAN n’interviendra pas en Syrie.

    Si le Congrès US vote non, les Etats-Unis n’interviendront pas en Syrie.

    Finalement, François Hollande risque se retrouver tout seul !

  23. Australopitheque

    Hello,
    J’arrive un peu tard pour commenter, mais bon c’est surement que moi je ne peux pas commenter du bureau car au bureau on bosse les gars, on lit pas des sites rebelles, pas le temps de se tripoter comme disent mes mates poètes « don’t use your dickie to turn your truck ».
    Bref, je note qu’H16 semble entrevoir une certaine rebellion, une certaine grogne. Perso d’apres les conversations et mon dernier passage en France apres 2 ans ou plus d’absence, ben moi je la voie pas cette revolte sourde.
    J’ai trouvé au contraire un peuple soit hébété, soit indifferent, mais loin de se revolter.
    Alors on pourra toujours continuer a Cerfater a qui mieux mieux, comme je l’ai dit et le repete tant que les medias mainstreams seront tous a 90% a gauche il n’y a aucune chance qu’un gemissement se tranforme en grondement. Internet n’est pas assez organisé pour l’instant. C’est bien pour ca que, « tel que nous l’avons connu, ce pays est foutu ».

    1. Tom P

      Il est vrai que les médias n’aident pas. Mais dans ma tranche d’age (20/25) la majorité utilisent internet. Et pourtant, peu d’entre nous ont l’air révolté. Et ce n’est pas de l’hébétement, ils sont persuadés que c’est un système qui marche. Que tout va bien. Et que pour eux ça doit marcher ainsi par ce que sinon pan-pan boum-boum on va tous s’entre tuer et ça c’est pas gentil ni productif.
      J’ai l’impression que les jeunes s’en foutent. Qu’ils sont pour un Etat providence par fainéantise.
      Il est vrai qu’à notre age, rare sont ceux qui ont une activité pro. On habite encore chez papa maman et on ne paye rien.

      1. Black Mamba

         » On habite encore chez papa maman et on ne paye rien. »
        Je peux l’affirmer, j’ai beau dire à ma fille que la France va bientôt exploser, elle me croit pas, je suis complètement paranoïaque pour elle.
        Tout es beau, tout va bien, elle est dans son petit cocon, pour quoi s’inquiéter…
        « Pauvre jeunesse » combien d’entre vous serez saccrifier sur l’ hôtel …

          1. Black Mamba

            Le sacrifice de notre jeunesse , celui que je mentionne est de l’ordre économique avec toutes les réglementations qui bloquent l’embauche, ordre social où l’évolution de la carrière est impossible car tout est segmenté, il est très compliqué de changer de branche.
            Si cela explose je ne donne pas cher à la peau de mes enfants qui sont considérés comme riche … j’ai nulle envie de les voir pris entre deux feux.

            1. Tom P

              A mon avis, il me semble que les résultats les plus impressionnants suivent les témoignages et les exemples concrets.
              Ainsi, de mon côté, j’ai été bouleversé par certains témoignages et certaines expériences perso qui m’ont ensuite conduits ici. La culture libérale viendra plus tard, les valeurs morales arrivent avant.
              Tant que l’EdN s’occupera de nos expériences on restera au point mort.

        1. tess

          En région parisienne, je connais pas mal de jeunes qui travaillent et vivent chez leurs parents. Payer les impots, le loyer, l’eau, l’electricité, ça les fait flipper! Comment vont-ils se payer le dernier Iphone , la voiture et des fringues de marque ? C’est plus simple de vivre chez les parents aux frais de la princesse.

          1. Tom P

            La princesse dans ce cas c’est les parents. C’est eux que ça regarde.
            Dans mon cas, je serais content d’avoir cette possibilité, si ça peut me permettre à la fin de mes études de pouvoir mettre un peu de côté pour pouvoir me créer un petit capital et pouvoir investir en limitant les créances je prend.
            Actuellement je suis content de ne pas avoir à travailler pour pouvoir me consacrer à mes études. Mais certes, certains, sans doute une majorité, utilisent leurs argents dans des produits de consommation mode, qu’à cela ne tienne, je le fais aussi, à mes frais. Après ça regarde chacun.

            1. tess

              Rester chez ses parents 1 ou 2 ans pour mettre un pécule de côté pour pouvoir démarrer dans la vie personnel avec un petit pécule, c’est au contraire positif et au moins cela montre de la maturité. Mais j’en connais qui travaillent, vivent chez les parents mais gaspillent leurs salaires en futilités et du coup au bout de 5 ans, ils ont économisé 3 sous. C’est ceux là que je visais. J’ai un collègue qui a 25 ans et qui travaille depuis 4 ans et qui vit chez ses parents tout en économisant pour s’acheter quelque chose plus tard. Je l’encourage dans ce sens mais je lui dis attention de ne pas finir en tanguy.

            2. Nocte

              Moi mes parents m’ont demandé un loyer et de payer ma bouffe plus l’eau et l’électricité : ben oui, ils m’avaient élevé fallait bien un retour sur investissement… (pendant que mon cadet bossait depuis 2 ans et cramait son blé en tournée de bars, sans qu’on ne lui demande rien)
              Pas eu le temps de foutre de la thune de côté : je suis allé voir la banque avec mon cdi, j’ai pris un chrome et le premier appart’ qui passait.

              On a pas tous eu la chance d’avoir des parents communistes.

              Et je hais du plus profond de mon être toute forme de socialisme. Mon seul regret ? Avoir pris pour argent comptant ce que mes géniteurs m’ont suriné à longueur de temps et avoir tellement peu confiance en moi, que je n’ai pas pensé qu’ailleurs je pourrais avoir de la valeue.

            3. Nocte

              Donc, si vous pouvez : cassez-vous !

              Pour ma part, je n’ai pas dit mon dernier mot même si une femme et deux gosses génèrent une inertie qui n’existent pas quand vous êtes célibataire et sans enfant.
              Ma femme se rend compte désormais de la décrépitude du pays depuis 2 mois qu’elle est au chômage. La fin 2013 va être épique, 2014 je n’en parle pas.

            4. Nocte

              Ca remonte à quelques années en arrière, période où l’informatique recrutait n’importe quel profil en CDI tellement le déficit de personnel était grand.
              Et certaines boites s’étaient spécialisées dans la récupération de profils comme le mien : sans formation dans le domaine.
              Ca permettait d’avoir des salariés peu chers et de détecter ceux qui avaient la capacité à évoluer dans le métier et donc d’investir dessus.

      2. doh

        Bof internet et les jeunes. Je suis dans la même tranche d’âge et dans mon entourage ils s’informent à coup de 20mn/Metro ou de BFM TV. Sinon ils vont sur l’imMonde ou Libérafion voir leFig, mais « c’est à droite ».

        Quand je leur dis que je veux partir (US/Canada/Australie) la première chose à laquelle ils pensent c’est la sécu que je perdrais. Je tente d’expliquer que c’est pas une grosse perte mais ils ont du mal à comprendre.

        Je pense que les plus lucides font tout pour se barrer, coûte que coûte, parce que sinon, on a rien sans rien (sauf en fRance).

        1. LeRus

          Internet ne change effectivement pas grand chose à l’affaire. Faites un petit test autour de vous, demandez quels sites les gens lisent et on se retrouve avec toujours les mêmes, une dizaine à tout casser. Et pourtant Internet nous permet d’avoir des nouvelles du monde entier, mais peu le font.

          Pour ceux qui vous parlent de la sécu soit-disant perdue à l’étranger, il est bon de dire:
          – T’as déjà essayé ou t’as lu ça sur Rue89 seulement?
          – Financement de la santé ne veut pas dire qualité des soins. (Et tous ces américains/australiens qui viennent se faire soigner en France! )
          – Aussi étrange que ça puisse paraître, il existe des systèmes similaires un peu partout dans le monde. Si, si. (La retraite aussi existe dans ces contrées, mais ne leur dites pas d’un seul coup, ça créerait un choc trop important. )

          Enfin, les lucides sont déjà partis…

            1. vengeusemasquée

              C’est exactement ça. Quand je suis entrée sur le marché de l’emploi, il n’y a pas si longtemps que ça, nourrie aux bullshits socialisantes de l’Educ Nat et aux chants auto-satisfaits des grandes écoles, sans toutefois en être convaincue (genre un nuage tout autour de moi qui me faisait dire que tout cela, c’étaient des conneries, mais sans totalement pouvoir formuler le diagnostic), je me suis rendue pleinement compte de l’étendue du désastre.
              Diplômée avec un truc super chic mais inutilisable, la tête plein de « vous êtes l’élite de la nation » et pas franchement étonnée que les recruteurs ne soient pas de cet avis, j’ai eu tout le loisir d’analyser les différents aspects du problème : boulot alimentaire avec un employeur qui ne peut faire marcher sa boutique qu’en fraudant, dans l’intérêt de tous hein (3 ans dans cette boîte, rien à regretter), négociations façon marchand de tapis pour trouver un appart, retour à l’école, salaires misérables, zéro perspective, etc. etc.
              Le choc avec la réalité a été tellement violent que je n’ai plus aucune illusion et je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas-là. Je suis devenue encore plus radicale que ce dont je me pensais capable.

            2. Peste et coryza

              Et encore, ça a marché pour toi : tu t’es casée.
              Moi, j’ai du aller découvrir d’autres chants d’activités plus discutables, dirons nous…

      3. Fausto Consolo

        « Il y a un temps pour tout » Ils dansent. Et chanteront sous peu. D’ailleurs avez vous remarqué le succés des radio-crochet comme nlle star ou American Idol ? Le chant est la voie. Les psy et les dealers ont de beaux jours devant eux.

        1. Peste et coryza

          Normal…
          Il faut avoir une certaine abnégation pour faire des efforts qui ne seront peut être récompensés que dans 20 ans…

          Le chant, ça peut rapporter plus…

  24. Djedje

    Ce qu’ il faut retenir de cette histoire de redressement fiscal/fatal: si vous comptez acheter une PMI/PME en France, glissez un billet à un contrôleur fiscal pour « orienter » les conclusions de sa visite, un juge quelconque vous fera un rabat conséquent et vous aurez sauvé des emplois. Ca prend du temps mais vous passerez pour un sauveur plutôt que pour un vil exploiteur.

  25. Australopitheque

    Non et non, par principe plus on est vieux et plus on rale car on peut relativiser. Les jeunes se rendent compte que ca cloche mais on pour eux le temps et puis d’autres preoccuppations, genre hormones a 200km/h…

    Mais plus on est vieux et plus on a capitalisé dont interet a fermer sa gueule et serrer les fesses en esperant passer avant que les battants en acier de la realité econonomique ne vous explose la face.

    1. Guillaume

      Ça, on s’en rend compte que ça cloche, le problème est plutôt « comment on solutionne ? » Et là, vu les conneries que j’entends autour de moi, je prends peur..

    2. Fausto Consolo

      Les jeunes s’en sortiront même en chantant. Les plus de 55 ans sont vraiment dans la mouise. Attention : mieux vaut prévoir sa précarité quand l’état providence existe encore un peu. Achetez une machine, des poules, un four à pain que sais-je. Une caravane et louez la maison. Des petits services de garde, de veille, de course. Les plus démunis ne lisent pas ce blog et c’est dommage mais ils vont morfler et ça sera sordide.

  26. Grass

    La pause fiscale, on va pas en voir grand chose : les augmentations d’impot sont actées ou en cours de l’être; on va les voir tomber bientot, ce qui ne donnera pas vraiment un sentiment de pause. Alors nous faire le coup de la pause avant que les douloureuses alourdies d’autant nous tombent sur le coin de la figure, c’est du ressort comique, non? Un amuseur, ce Hollande.

  27. Mortimer

    Un article très intéressant, comme d’habitude.

    Aujourd’hui, j’ai rencontré sur le parking Leclerc un handicapé qui vendait des bricoles genre petits bouquets de fleurs. Un gars bien sur lui, aimable et souriant, pas du tout dans le pathos.
    Il fait ça depuis 10 ans, il va avoir 50 ans. Il a l’air content, ça marche plutôt bien et ça lui permet de mieux vivre avec sa pension d’handicapé. « Mais bon, c’est pas facile non plus. Il faut le faire par tous temps et supporter les insultes » me dit-il.
    Il ne veut pas faire appel aux multiples aides diverses.
    Il m’a dit qu’il connaissait plein de gens qui travaillaient au noir en plus de leur travail habituel. C’est le seul moyen de s’en sortir…

  28. hugo

    I have a dream…que notre cher h16 termine l’un de ses billets quotidiens par ..Les socialistes sont foutus..Ca nous mettrait un peu de baume au coeur!

  29. galt17

    L’état n’a plus de sous!
    Mon fils vient de recevoir sa première feuille d’imposition, en détaillant celle-ci, surprise le délai de paiement et de 15 jours.
    Ni une ni deux, on appelle les impôts car normalement le délai est d’1 mois, et là réponse gênée du fisc, « vous avez bien lu, le délai est raccourci…mon pauvre monsieur! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.