Plus de doute : les radars automatiques ne sont bien que des tirelires

Cela fait maintenant plus de dix ans que le premier radar automatique a été installé, et que leur multiplication a permis de fières rentrées financières pour un Etat exsangue, avec l’excuse passe-partout de la sécurité routière. Cependant, à mesure que les années passent, le bilan, au delà du financier, laisse de plus en plus perplexe.

panneaux routiersL’association « 40 Millions d’Automobilistes » revenait d’ailleurs récemment, via un article de Contrepoints, sur ce bilan, pour constater essentiellement que depuis leur installation, les radars automatiques apparaissent surtout comme une manne financière formidable (4,2 milliards d’euros depuis 2003), et si les Français étaient majoritairement pour ce genre de système à son introduction (favorables à 66%), progressivement, l’opinion publique s’est donc inversée puisqu’ils sont aujourd’hui opposés à 80% à la poursuite de ce genre de politique répressive.

L’article, écrit en octobre, se posait la question assez légitime de savoir si ces radars sauvaient effectivement des vies ; à vrai dire, à regarder la localisation de ces radars, et à la comparer avec celle des principales zones d’accidents de la route, le doute fait plus que s’installer sur l’objectif sécuritaire de ces engins. En outre, il notait que d’autres pays (comme l’Angleterre) avaient fait le trajet inverse en matière d’équipement de sécurité, en ne mettant pas ou en enlevant les radars automatiques, sans constater une immédiate augmentation de la mortalité.

Et voilà que ce début décembre apporte une réponse aux questions soulevées. En effet, une enquête que l’INSEE vient de publier montre, avec toute la délicatesse, la diplomatie et la subtilité rhétorique nécessaire à un sujet ô combien sensible, que les radars automatiques ne sont vraiment pas la panacée en matière de sécurité, et que s’ils permettent effectivement de diminuer un peu le nombre de morts sur la route lors de leur installation, ils n’ont qu’un impact extrêmement limité voir nul sur le long terme. Pour Sébastien Roux et Philippe Zamora, les auteurs,

« L’installation des radars fixes dans les communes de moins de 6 000 habitants aurait évité, en extrapolant sur la période de 2003 à 2011, environ 740 décès, 2 750 blessés graves et 2 230 accidents graves. »

Ce qui revient à dire que ces radars auraient hypothétiquement évité moins d’une centaine de morts par an. Zut alors, voilà qui ne va pas du tout dans le sens officiel. Pire, il semble que la baisse de mortalité soit très grandement due à d’autres facteurs comme l’amélioration assez sensible du parc automobile sur la même période, des sécurités passives sur les voitures (airbags, électronique de correction de trajectoire, petits couinements pour obliger le conducteur et le passager à porter sa ceinture, infrastructure routière en bien meilleur état).

Radar : le grand mensongeAutrement dit, on rejoint ici tant les associations d’automobilistes que celles des contribuables et les observations quotidiennes des usagers de la route, qu’ils soient professionnels ou non : la sécurité routière est essentiellement devenue en France une excuse médiatique avouable pour tout un champ d’expérimentation taxatoire plus ou moins violent, mais dont la finalité affichée (la sécurité) n’est en rien en rapport avec les buts officieux (remplir les caisses de l’État).

Il est d’ailleurs intéressant de constater qu’à la suite de cette étude réalisée par un service de l’État et donc difficilement accusable de biais idéologique évident, il n’y a eu aucune réaction de la Sécurité Routière Officielle de l’État Qui Veut Votre Bien De Force. Et c’est logique : les chiffres sont connus, les observations de bon sens aussi ; la diminution du nombre de morts depuis 2003 sur les routes françaises ne laisse aucun doute et l’introduction des radars après 2003 n’a en rien modifié la tendance générale. Lorsqu’on regarde les chiffres, la période avant et la période après l’introduction des radars, l’impact de ces derniers est pour le moins délicat à évaluer.

nb morts sur les routes en France

Bien sûr, cette absence de réaction de la part de la Sécurité Routière a immédiatement déclenché une petite poussée d’urticaire de Chantal Perrichon, la passionaria anti-vitesse présidente de la Ligue contre la violence routière, qui réclame depuis des mois « une cellule de riposte ». Le terme de « riposte » est ici parfaitement idoine puisqu’il s’agira pour elle de mener une contre-attaque et d’enterrer la méchante étude sous des paquets de démentis, de cris, de communiqués de presses outragés, de sondages plus ou moins bien troussés parce qu’il faut bien le dire, ce qu’ont fait les statisticiens de l’INSEE, c’est s’opposer au dogme, et c’est aller « à l’encontre de tout ce que l’on sait en matière de sécurité routière », même si ce que l’on sait semble pourtant battu en brèche par les chiffres, les statistiques, les observations et le bon sens.

Et c’est tellement vrai que les radars ne rapportent plus ce qu’ils pouvaient rapporter à leur introduction : les automobilistes se sont habitués, ou, au pire, se sont dotés d’appareils légaux les avertissant de la proximité de ceux-ci. Le comportement sur la route s’est donc adapté non pas en fonction de la vitesse, mais de la localisation des radars, placés, on le rappelle, avant tout pour des contraintes de rentabilité et non de sécurité. La réaction de plus en plus adverse des automobilistes tient d’ailleurs pour grande partie dans l’aspect arbitraire des sanctions qu’administrent mécaniquement ces engins, et ce d’autant plus, justement, qu’ils n’obéissent pas du tout à des impératifs de sécurité ; ce décalage est d’ailleurs visible lorsqu’on demande aux flashés s’ils estimaient respecter la limitation ou non : 61% le croyaient en effet, ce qui montre deux choses : a/ la vitesse jugée confortable par l’automobiliste sur le tronçon de route couvert par le radar n’est pas celle qui est imposée par la limite officielle, arbitraire, et b/ l’objectif pédagogique et sécuritaire de ces appareils n’est absolument pas rempli puisque c’est surtout l’incompréhension qui domine.

À ce décalage, il faut ajouter que, côté autorités, l’argent rentrant moins bien qu’escompté, de nouveaux moyens se mettent en place, comme en témoigne l’apparition de radars embarqués, dont l’utilisation sera d’autant plus facilitée que les limitations de vitesses changent constamment sur le réseau routier, soit d’un tronçon à un autre sans explication réellement valable, soit dans le temps avec des modifications (très généralement à la baisse) dont les usagers ne seront avertis que … trop tard, par voie d’amende.

radar poubelleLe bilan est toujours le même : la sécurité routière et les discours lacrymo-stressants de Perrichon se traduisent très concrètement par une augmentation sans précédent du nombre de personnes roulant sans permis, sans assurance (plusieurs centaines de milliers actuellement), et une sur-focalisation sur la vitesse comme cause des accidents, ce qui fait passer les autres raisons de mortalité en arrière-plan alors que ce sont sur ces causes qu’il faudrait agir en priorité, comme la perte de vigilance, l’endormissement ou l’alcoolémie.

Cette étude INSEE, on le comprend, est déjà fort décriée : elle a levé le lièvre que tout le monde soupçonnait et montre, une fois encore, que les pouvoirs publics considèrent avant tout les automobilistes comme des sources de revenus avant de considérer qu’il s’agit d’électeurs en déplacement. Si c’est pratique pour les finances d’un pays exsangue, c’est sur le long terme politiquement dangereux.

La multiplication des destructions de radars actuellement prouve à qui en doutait encore que cette situation de répression ridicule ne pourra pas durer très longtemps.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires325

    1. kloupa

      Oui, la BDF est en train de calculer le chiffre qui permettra au gouvernement que sa prévision finale de croissance pour 2013 était juste. L’année n’est pas encore finie, et la raréfaction des pubs et prospectus, les nombreuses faillites de commerce montrent que l’on est en récession, mais tant pis, il faut montrer que le gouvernement a raison, quitte dans quelques mois, en 2014, quand plus personne n’y pensera, à revoir à la baisse le chiffre de « croissance » économique 2013. BDF= aucune crédibilité!

      1. mlallier

        Aucune crédibilité, vous avez raison. La prochaine fois, la Banque de France fera ses estimations en bitcoins.

    2. Christophe

      C’est en effet vertigineux. la BDF parle d’un sursaut d’activité en novembre… Quand les indices PMI Markit… montrent exactement le contraire, dont une baisse dans les services (c’est notable puisque les services constituent une grosse partie du PIB).

      « Le secteur des services français renoue avec la contraction en novembre »

      http://tinyurl.com/mv5cema

      Et pour le manufacturier, c’est encore pire !

      « L’Indice PMI chute à un plus bas de 5 mois, les reculs de la production et du nombre de nouvelles commandes s’accélérant en novembre. »
      http://tinyurl.com/qam7h2w

      Donc ?

      Il y a anguille sous roche. On nous bourre le mou.
      Enfin, il faut quand même rappeler que T4 se finit le 31/12… Et on a du mal à imaginer que ça va être une orgie de consommation… puisque les ménages ont été matraqués par les impôts depuis septembre.

      Alors il resterait quoi pour sauver le « soldat PIB » ?

      Hum ?

      L’embauche…. de fonctionnaires ?

      Ah oui peut-être.
      😉

  1. Marc Aurèle

    Après trois semaines au loin, je reprends ma voiture ce matin et… flash, j’avais oublié ce satané piège. Bien(re)venu en France.

    1. Fred

      Et puis les nouveaux radars tronçons… Je me suis fait avoir dans des tournants limités à 90 km/h…

            1. Marc Aurèle

              Il y a 10 jours -19c° dans la capitale du Canada. Puis ça s’est un peu réchauffé jusqu’à -4c°. La descente vers les froids polaires est entamée, semaine prochaine entre -17 à -21c°. Et malgré ces conditions météorologiques j’ai des souvenirs de l’an dernier lorsque sur la Trans-canadienne 417 entre St Isidore et Limoges, sur 5 cm de neige tassée, tout le monde roulait entre 90 et 100km/h.

              Ce qui m’avait fait penser aux 3cm de neige l’an dernier sur la 118 au sud de Paris où tout le monde avait passé la nuit dans sa voiture… Quand il faut taxer pas de problème, quand ça se corse, plus personne pour assurer le service. Cherchez l’erreur.

            2. retraiteunefois

              @ Marc Aurèle : + 10 degrés en Belgique , je préfère notre climat, jamais très froid ni trop chaud.

    2. Black Mamba

      Je compatis 😕
      Avez-vous un permis de conduire autre que français pour éviter au moins la sanction des points perdus ?

      1. Marc Aurèle

        Ben non, benoitement je n’ai qu’un permis français, mais je crois que je vais investir dans un permis local.
        12 km/h au dessus de la limite de vitesse permise, à un endroit de Versailles particulièrement bien choisi en bas d’une descente, là où la vitesse sur 200m passe de 50 à 30…
        Sur la forme, cela me fait penser à l’ancien octroi à l’entrée des villes, sauf que là, comme d’hab, c’en est une forme bien plus hypocrite.
        Sur le fond, il n’y a rien de pire que de se voir reprocher une faute qui à bien des égards n’est rien d’autre qu’un abus de droit. D’ailleurs aussitôt à demi excusée contre espèces sonnantes et trébuchantes.
        Pas de quoi se révolter pour si peu me direz vous. Sauf qu’à force d’accumuler ces petites atteintes vexatoires…

        1. vengeusemasquée

          Ah je le connais bien celui-là ! Je travaille à côté. Un vrai plaisir. On sort de l’autoroute, on roule à 70 pendant un bon moment, puis à 50, le temps d’arriver au feu et juste avant, bim le radar. On parle d’une zone où il n’y a pas de piétons où il a certainement dû y avoir un accident mais genre, dans les 30 dernières années. J’adore. Chaque fois que je passe devant, je me dis que je paierais bien un pot à celui qui lui mettra un collier de pneus !

          1. Marc Aurèle

            Et la signalisation routière!?

            Invisible aux yeux des Français qui s’y sont habitués, elle surprend les étrangers et frappe durement le Français au retour après quelques semaines passées au loin: la densité de panneaux et marquages en tout genre que nous impose le code de la route français est tout bonnement insupportable. Je m’amusais à comparer une bretelle de sortie d’autoroute aux US à une sortie identique en France. C’est saisissant! : aux US entre l’entrée de la bretelle et la sortie il y a 4 panneaux (2 de vitesse, 1 flèche pour montrer que ça tourne et 1 stop ou « yield »). En France, j’ai compté ce week end pour le plus grand amusement de mes enfants, dans des conditions similaires: 16 panneaux (!!!) (4 de vitesse décroissante, 8 flèches pour indiquer que ça tourne, 1 de sortie d’autoroute 1 de voie non prioritaire, 1 de restriction de tonnage et 1 stop – et je n’ai pas compté les très nombreux marquages au sol). J’hésite: l’État nounou nous prend pour des débiles ou bien c’est juste pour subventionner l’industrie du panneau et marquage? ou les deux?

            En France cette densité de panneaux et signes au sol qui complexifient la conduite me semble d’un coté peu propices à leur respect (il y en a beaucoup trop) mais d’un autre coté sont également très représentatifs de cette omniprésence des règles et lois en tout genre, marque d’un état qui voulant notre bien être, en fin de compte, finit par vous en déposséder.

            1. Duff

              Sans oublier la sculpture à chier du maître choucalescu facturée un bras et le panneau qui l’annonce 200 m avant.

              Les réguliers de l’A10 reconnaîtront peut être « les flèches des cathédrales » dans la direction de Tours..

            2. Higgins

              Faut bien justifier l’existence des ponts et chaussées et empêcher d’éventuelles mises en cause en cas d’accident.

            3. Nocte

              Les feux routiers aussi.

              Ce qui est comique, c’est que l’une de villes autour de chez moi qui avait tout collé sur du feu tricolore est en train de repasser sur un fonctionnement : bon sens et code la route basique, sans assistance des feux qui sont désormais clignotants…

              Et bien… c’est FLUIDE, oui, juste fluide alors qu’avant ces zones étaient des goulots d’étranglement (bon, maintenant, les radars de feu et les feux qu’ils contrôlent sont toujours actifs…)

            4. Aristarque

              Cela montre que les élus locaux US n’ ont pas assimilé toute la beauté (et les bienfaits pour les bonnes oeuvres) de la multiplication des pains, je veux dire des panneaux…

            5. VicoNounours

              Ah ah (rire jaune), je pense tout de suite aux quatre panneaux stop + marquage au sol sur un carrefour près de chez moi.. Et ce sans raison particulière de sécurité.

            6. Black Mamba

              J’ai aussi les quatre panneaux STOP.
              La première fois j’ai grillé trois à la suite, j’ai béni le ciel ,’il n’y avait pas de gendarme sinon cela aurait fait 3×4= 12 points en moins sur une ruelle qui avait toujours été prioritaire 😕

            7. hussardbleu

              Notre ancien et vénéré Président Nicolas Sarközy (que Dieu tout puissant l’ait en Sa Sainte Garde) a récemment rendu visite à une sorte de machin (très gaulliste, ce terme, attention) dédié à la mémoire de M. Chaban dit Delmas, ou lycée de Versailles.

              Les mauvaises langues du passé avaient complaisamment répandu l’idée que l’intéressé l’était (intéressé, of course) dans une affaire de signalisation routière, et qu’il lui devait une fortune assez sympathique, ayant été Ministre avec autorité dans ce domaine particulier.

              Nous ne tomberons pas dans le panneau, et il faut faire litière de pareille calomnie, aussi improbable que les collusions alléguées entre NS et les sociétés d’autoroutes, lesquelles, si elles engrangent de si mirobolants bénéfices, c’est qu’elles « le valent bien »… et comment lutter contre cela?

              Ceci dit, j’aimais bien Pompidou, le dernier Président respectable à mes yeux. Ce Normalien banquier (nobody’s perfect) avait une jolie plume ironique :
              http://cgcfinances.voila.net/communiques/lettrepompidouachaban.pdf

    3. lateo

      Je suis pour ma part spécialiste du flash sur les tronçons à 110 en ligne droite sur autoroute 🙁
      Ça plus un feu rouge dans un bouchon… et voilà, les points de mon permis tirent la tronche depuis 3 ans ; dur dur de remonter le capital avant de se reprendre un p’tit flash…

  2. Yrreiht

    Je conduis maintenant en état de stress permanent à cause de ces maudites machines à sous, le nez sur le compteur et dans la terreur de ne pas avoir remarqué un panneau de limitation de vitesse.
    Du coup il m’est déjà plusieurs fois arrivé de brutalement m’apercevoir que je n’ai pas fais assez attention à ce qui se passe sur la route devant moi et à côté.
    C’est un aspect du problème qui mérite d’être souligné.

      1. retraiteenwallonielepied

        Quand je vais en vacances je passe par l’Allemagne : pas de radars chaque km , pas de péages tous les 10 , pas de ploeckes en pagaille , discipline et sécurité .

    1. vengeusemasquée

      Waze, c’est gratuit. Coyote, c’est chiant depuis qu’ils sont obligés de mettre « zone de danger sur 4km » au lieu de l’emplacement précis du radar. Pas que ça change grand chose puisque c’est toujours à la 3e barre que ça se passe mais du coup, ça clignote tout le temps.
      Je recommande Waze qui est de plus en plus utilisé. Même les nids de poule sont signalés.

      1. mlallier

        Le seul petit point délicat avec Waze, c’est que c’est désormais une application Google, qui a démontré qu’il était apte à fournir à la NSA made in france ou autres des informations privées récupérées dans ses serveurs. Juste pour l’instant une affaire de pédophilie, mais celle-ci prouve la capacité de cette société à se foutre de la vie privée.

        Avec suffisamment de données récoltées, les dépassements de vitesse sur n’importe quelle route, liés au téléphone utilisé, pourraient avantageusement remplacer les radars de bord de route.

        Avec en plus un avantage de poids : c’est le contrevenant qui finance lui-même l’outil de répression.

        1. Nocte

          De Google à Apple en passant par Yahoo ou Microsoft, ils ne fournissent des informations que sur demande d’un Etat.
          Et toutes les demandes sont honorées (obstruction ça coute cher)

      2. Aristarque

        Et la mise à jour se fera-t-elle de façon fluide lors de l’ avancement du véhicule ? Parce que l’ internet mobile dès que le véhicule bouge, cela reste perfectible… Au moins, ces systèmes fonctionnent et au vu de mes parcours annuels et la vitesse de ceux-ci, je ne peux me satisfaire de systèmes insuffisants en suivi instantané.

      3. doh

        Waze marche du tonnerre grâce à la communauté qui se forme. Je fais peu de route mais j’ai fais un Troyes-Paris récemment, et même le mec en rade sur le bord de l’autoroute était signalé. Alors qu’il devait être là depuis maximum 1h, voir beaucoup moins. Plutôt bluffant.

    2. Higgins

      Je crois aussi que c’est fait pour inciter les automobilistes qui font beaucoup de route à utiliser prioritairement les autoroutes (à péage évidemment). Sur celles-ci, on peut (encore) rouler à 130 km/h. Il faut donc chercher à qui profite tout l’argent récolté.

  3. Aristarque

    Grosso modo, les radars fixes sont : pour un tiers, implantés aux abords de zones dangereuses réellement, passé une certaine vitesse mais, ô surprise, ce sont ceux qui flashent le moins
    un autre tiers dans des zones ambiguës mais surtout un tiers dans des zones où l’ on cherche en vain, la dangerosité. Par exemple, des sections d’ autoroute où la vitesse est abaissée autoritairement sans raison apparente, pendant qq kms, avec un radar qui taxe… Et, ô surprise, ce sont ceux qui fournissent le jackpot!

    1. Higgins

      « Grosso modo, les radars fixes sont : pour un tiers, implantés aux abords de zones dangereuses réellement, passé une certaine vitesse mais, ô surprise, ce sont ceux qui flashent le moins. » C’est juste et c’est parce qu’ils sont réellement efficaces. Ils remplissent correctement leur fonction à savoir limiter le vitesse là où c’est vraiment important. Le reste…. C’est comme pour les radars feux rouges, à part constater (et faire gagner de l’argent au Léviathan) que trop nombreux sont ceux qui ne respectent pas le signal, ils ne servent à rien et ne sont absolument pas dissuasifs (ce qui devrait être leur rôle premier). Maintenant, le même équipement, largement signalé à l’avance, dissuadera nécessairement le fraudeur de jouer. Au final, signal respecté donc sécurité renforcée, tout le contraire de ce qui se fait.

      1. gem

        Tu es en train de dire que les panneaux de vitesse ne servent à rien, et que seule la combinaison panneau+ radar est un réel signal de baisse de vitesse.
        Et c’est vrai. Hélas.
        Il en est ainsi parce que les panneaux ne sont pas fiables, étant foutus n’importe où n’importe comment. De sorte quand on voit un panneau on ne se dit pas « où là, il doit y avoir un danger, méfiance, ralentissons » mais « putain qu’est-ce qu’il nous ont foutu ces cons ? », moyennant quoi, quand par extraordinaire il y a une vraie justification à la réduction de vitesse, on est tout surpris et on doit piler tout sec en catastrophe (et le plus souvent en virage).

    2. Deres

      Les sections d’autoroute avec des limitations de vitesse à la con c’est souvent pour des questions de bruit afin de faire plaisir aux maires et à ceux qui ont achetés une maison à bras prix le long de l’autoroute … Le pire est le contournement large de Lyon limité à 90 km/h qui prend une éternité. La conclusion est que c’est plus rapide de traverser Lyon dès que les bouchons ne sont pas infernaux ! Il ne faut surtout pas dans ce cas suivre les panneaux qui incitent à faire le détour. Et encore, ils parlent de limitation à 70 km/h !!!

      1. Aristarque

        Il y a la même chose à Rennes où pour aller sur Vannes (bourgade totalement inconnue à Rennes, aucun pannonceau ne la signalant) ou Lorient, il ne faut surtout pas prendre la branche droite de la voie rapide. Sinon, c’est aussi pire que le contournement est de Lyon. Le must est de prendre en amont de Rennes la départementale qui est parallèle à la voie rapide et qui tangente Chartres de Bretagne en contournant par le sud, l’ usine Citroën. Cette départementale est classée en itinéraire bis dans le sens Morbihan vers Mayenne mais pas dans le sens inverse. A croire que les Rennais sont en extase que leur zone industrielle/commerciale soit embouchonnee par le transit rst/sud mais ne supporte pas l’ inverse. Dernier point, soyez vigilant sur la vitesse car outre un nombre élevé de radars fixes dans cette zone, la maréchaussée nantie de cinémomètres est extrêmement de sortie par rapport à d’autres coins de Grance.

      2. LNB

        Le problème c’est que « traverser Lyon dès que les bouchons ne sont pas infernaux », ça n’autorise pas souvent à traverser Lyon.
        Habitant en Suisse, je constate que le trafic bien chargé est tellement plus fluide quand tout le monde roule à la même vitesse. A mon avis, c’est là que les très nombreux radars automatiques routiers y sont utiles. Personne ne roule vraiment en dessous de 110 ni vraiment en dessus de 120. A nombre de véhicules / jour égal, en France, ça serait un monstre bouchon… Bon y’a pas de camions aussi! Mais pourquoi ne pas flasher ceux qui roulent trop doucement? Ils sont dangereux et contribuent aux bouchons!

  4. LM

    Chantal Perrichon … ce nom m’a rappelé qu’Ayrault avait voulu poursuivre pénalement Perruchot s’il avait sorti son rapport sur les syndicats.

  5. zen aztec

    Bizarre sur votre tableau on dirait que l’introduction des radars a freiné brutalement la chute des accidents,mais naturellement accéléré fortement les rentrées de pognon

    1. Deres

      Il faudrait utiliser les statistiques du nombre de mort par kilomètre parcouru pour voir les effets fins car cela a beaucoup d’influence. La météo également. Surtout, il faudrait avoir des courbes similaires pour les pays ne subissant pas cette répression afin de savoir si la baisse est plus prononcée chez nous …

      1. Elles existent et montrent un peu partout la même décrue, radars ou non. La raison est simple : meilleure infrastructure et surtout, meilleures automobiles.
        Le radar n’a quasiment aucun impact.

  6. Vilain Mamuth

    Dans les stages de recup de points, on nous dit que la majorité des accidents mortels se produit dans les conditions que l’on considère comme non dangereuses : il fait beau, bonne visibilité, ligne droite… en gros, là où on se sens le plus en confiance. D’où le placement des radars dans ce type de zones. A vérifier…. pour ceux qui ont la chance d’accéder aux données d’accidentologie.

      1. petit-chat

        ou à 110 km/h sur les parties d’autoroutes dépourvues de péage (Lyon-Vienne). Et après le péage de Vienne, miracle, la limitation de vitesse remonte à 130.

        1. Wapi

          Tiens oui ce tronçon là m’a tiré le portrait voilà deux ans…ici on a les dodge charger banalisees , ou flics fantômes…qui vous prennent en chasse…

    1. Tatoon

      Sans le dire clairement, ils confirment que la baisse de vigilance est une cause importante d’accidents et la vigilance est proportionnelle à la vitesse. Une vitesse anormalement basse fait que l’on ne regarde plus la route.

    2. Dans les accidents les plus graves, on retrouve ceux qui se font à cause d’une perte de vigilance parce que notamment la vitesse est trop basse…

    3. DoM P

      En 2012, 143 morts sur autoroutes. 4% du total.
      Et pas tous à cause de la vitesse. Je crois me souvenir que la gendarmerie en comptait seulement une vingtaine.
      Parmi les autres causes : l’endormissement ou le manque de vigilance, ou l’alcool et autres drogues.

      Tout cela n’est que fumisterie…

    4. Deres

      Il faut voir la véracité des témoignages … Tu sais les responsables des accidents disent généralement qu’ils conduisent très bien, toujours prudemment et en dessous de la vitesse limite et qu’ils ne comprennent pas pourquoi c’est arrivé. En réalité, ils ont souvent des conduites très dangereuses mais comme le criminel de base, ils préféreront nié en bloc être responsable de leur mésaventure. En particulier, j’ai déjà constaté combien de nombreux conducteurs arrivait à ne pas voir les accidents évités de justesse de façon régulière et semble surpris quand ils ne passent pas à côté. En cas d’accident avec un autre véhicule, tout le monde affirme ensuite que c’est la faute de l’autre qui faisait n’importe quoi …

      1. Aristarque

        Notamment des femmes qu’ on passe son temps à devoir éviter…
        Bon, je sors avant la volée de casseroles à basse altitude… 😉

        1. vengeusemasquée

          +1
          mais je dois confesser 2 accrochages, tous les deux dans les bouchons. C’est mal. J’ai honte.

  7. Le Diable probablement

    La régression est intéressante mais un peu trompeuse : ce qu’il aurait fallu montrer, c’est la régression avec les données récoltées avant l’introduction des radars _et_ la régression avec les données jusque aujourd’hui.

    Je n’ai pas cherché les données, mais il serait aussi intéressant de voir l’évolution de ratio blessés (ou morts) / nombre d’accidents.

  8. Le Gnôme

    Et il ne faut pas oublier un paramètre, le nombre de véhicules en circulation a augmenté de 27.758.000 en 1990 à 38.138.000 au 1er janvier 2013, ce qui fait que le nombre de tués par million de véhicules a chuté encore plus fortement.

    De toutes façons, il existe des dogmes républicains du style la planète se réchauffe ou la vitesse tue.

    1. Aristarque

      Attention. Ce genre de données est extrait du fichier des CG où sont comptabilisées les nouvelles immat. et les mises en destruction. Mais toutes les CG ne sont pas rendues à cette dernière occasion. L’ augmentation est réelle et indéniable mais ne doit toutefois pas être de cette importance.

        1. gameover

          J’espere que je ne fais pas un doublon car je prends le fil maintenant, mais allez sur la page 12 de ce rapport : la definition d’un tué a changé !

          Avant c’etait 6 jours et maintenant c’est 30 jours.
          De memoire, fut un temps c’etait zero heure, puis 24h.

          1. Pandora

            C’est le trajet normal des statistiques. Les hommes politiques s’en servent pour leur propagande.
            Disraeli (Premier Ministre sous Victoria) disait : « en politique, il y a le mensonge, le fieffé mensonge et le stade ultime du mensonge, la statistique ».
            Et Churchill : « je ne crois les statistiques que quand je les ai moi-même bidouillées ».

    2. Deres

      Le débat n’est pas que la vitesse tue … Cela est une évidence car les crash-tests montrent clairement qu’il y a encore des blessés avec des chocs à 55 km/h. Comme l’énergie varie avec le carré de la vitesse, il est simple de comprendre qu’il vaut mieux taper le moins vite possible.

      La question est de savoir si les radars évite des morts ou ne servent que de vaches à lait …

      Je pense que comme tout ce que fait l’Etat en France, les choses sont de plus en plus détourné de leur but initial. Je pense que les radars ont eu un effet psychologique fort sur les français baissant de fait la vitesse moyenne, ce que j’ai constaté de visu sur la route. Cet effet ayant été atteint, en ajouter ne fait que faire rentrer plus d’argent … Quand la majorité des gens respecte déjà les limitations, plus de radar ne sert qu’à plus les coincer quand ils sont distraits … En particulier, les radars n’empêchent actuellement pas ceux qui se croient plus intelligents que les autres de faire comme avant sans respecter les règles et les autres usagers. Plus de radars ne changera rien à ce problème, mais rien n’est fait en ce sens preuve que les radars ont été détourné des leurs but initial. ce but ayant été atteint, je ne vois pas trop pourquoi ont ajouterait des radars dans tous les sens.

      1. « ont eu un effet psychologique fort sur les français baissant de fait la vitesse moyenne »
        Bof. La réalité est bien plus contrastée. Lire l’étude de l’INSEE…

        1. Deres

          Moi je constate que tout le monde roulait à 150 km/h avant sur l’autoroute alors que maintenant à peu près tout le monde roule en dessous de 130 km/h. Ceci dit, une fois cet effet atteint, ajouter des radars ne diminuera pas le nombre de mort dans la moindre mesure. Comme dans toutes les politiques publiques, l’Etat est incapable de se réguler lui même. Ils installent de plus en plus de radar mais une réflexion sur le nombre de radar total nécessaire n’existe pas le moins du monde. En faut-il 10 000, 100 000 ou un million sur le pays ? Le seul chiffre qui les intéresse est le budget de l’année pour en ajouter d’autres. Les politiques se gardent bien de mesurer l’efficacité de leur actions …

          1.  » maintenant à peu près tout le monde roule en dessous de 130 km/h. »
            Allons.
            Pas trop de mauvaise foi, svp. De nos jours, calez-vous à 130 sur la bande de gauche, et racontez-nous, pour rire.

            1. vengeusemasquée

              certes 😆
              Il n’y a pas beaucoup de monde qui roule sous 130. Certainement quelques uns à 130 mais pas la majorité non plus.

            2. LNB

              Grâce à la socialie, tout le monde roulera bientôt en dessous de 130. Dans une 309 pourrie de 1991 avec 18€ de budget essence par mois, tu fais pas du 150 lol

  9. Nocte

    Bonjour,

    Je suis un radar automatique ou un radar mobile (mais vraiment mobile).

    Je flashe les excès de vitesse sur ligne droite à forte visibilité, c’est pour votre sécurité.

    Oui, je sais, je laisse passer plein de types raides bourrés ou sous substances psychotropes, qui ne sont absolument pas en état de conduire, mais, le vrai problème, en France, c’est la vitesse, alors je travaille à votre sécurité.

    En vous remerciant pour votre excès de 5 km/h super trop dangereux sur cette ligne droite, je vous prie d’agréer, cher automobiliste, au paiement de cette amende de 90€.

      1. Nocte

        C’est 5% pour les radars fixes. Et ça ne change rien au fait que :

        – la vitesse c’est ultra dangereux, mais on se contente de vous flasher (et avec les mobiles mobiles, on ne voit même plus de flash, donc, même pas ce petit réflexe pavlovien qui vous fait lever le pied quand vous avez vu le flash, vous continuez à rouler en excès de vitesse)
        – on peut rouler sous psychotropes et être un VRAI danger sans grosses inquiétudes.

        Alors les radars pour améliorer la sécurité routière… je me marre.

        1. gameover

          A propos de medicament :
          Apres un accident en fRance au cours duquel j’avais rencontré de face en sortie de virage un anglais qui roulait sur la meme file que moi… oops… Lors de l’expertise medicale j’avais indiqué que depuis je flippais litteralement lorsque j’abordais un virage ou un sommet de cote. Le gentil docteur m’a prescrit du Prozac pour me destresser.
          Genial, plus de stress ! Je me suis rendu compte que je faisais des paris dans ma tete… passera / passera pas quand je doublais !

          J’ai arreté au bout de 2 semaines car je m’en suis rendu compte. Rien dans la notice qui parlait de ce probleme.

        2. ironbooboo

          J’adore les arguments du style « on m’embête moi alors que le voisin fait pire, regardez ». Mentalité de cafard.

          Donc je réponds à la question que vous avez presque posée : oui on peut rouler sous psychotropes, à condition que ce soit de l’alcool et pas plus de 0.5G/L de sang.
          Si vous avez fumé un joint la veille et qu’on vous contrôle vous l’aurez dans l’os.
          En fRance les bonnes gens picolent, les autres sont des cloportes de toxicomanes suicidaires qui fuient dans la drogue et qui roulent foncedé en espérant se foutre en l’air. Puisqu’on vous le dit.

          1. Nocte

            Ai-je dit que je roule au-dessus des limitations de vitesse ? Je ne roule pas en excès, je n’ai pas envie de nourrir l’Etat (je n’ai d’ailleurs ni coyote, ni waze, ni système équivalent)

            Après, je ne bois pas si je dois prendre le volant, je sais que mes réflexes sont amoindris même sous la barre légale, et par conséquent, je représente un danger, question de responsabilité.
            Pour le laïus, sur le coup du joint, vous l’avez dans l’os si contrôle le lendemain, parce que c’est interdit par la loi, hein…
            Et quand je parle de psychotropes, je parle de l’alcool, du cannabis, mais aussi des substances médicamenteuses (cf le commentaire au-dessus), ce sont des substances qui nuisent à vos capacités, à vos réflexes.

            Pour ma part, je ne demande pas un contrôle à l’entrée du véhicule, je ne lutte pas pour une tolérance 0, je dis juste que les grands discours sur la dangerosité de la vitesse, c’est du flan (sur route et autoroute), le danger vient principalement du conducteur (défoncé, trop sûr de lui, aucune maitrise de son véhicule, etc…)

    1. Christophe

      Non… Car ils seraient capables de nous refiler une « boîte noire – minitel »… louée sur abonnement.

      Mensuel.
      😉

  10. GG

    Les seules fois où j’ai réellement été en situation dangereuse au volant ces dernières années (en voiture, je ne compte pas la moto) impliquaient toujours le même scénario : tranquille et peinard, j’aperçois tout à coup un radar dont j’avais loupé le panneau de signalement. Réflexe, je donne un grand coup de frein pour perdre 20km/h… avec une voiture derrière moi.

    1. Deres

      Tu es censé connaitre en permanence la vitesse limite du tronçon où tu te trouves … J’espère que cela ne t’arrives pas de ne pas voir les panneaux stop …

      1. Nocte

        Quand il y a des panneaux pour l’indiquer.

        Sur Orléans, il y a pas mal d’échangeurs où on se trouve sur une route, puis une autoroute, puis une route, puis une nationale à 110 puis à 90, et à côté des voies d’insertion, il n’y a pas de panneau.

        Résultat ? mieux vaut rouler à 90, même si 130 est autorisé.

  11. Higgins

    De même qu’une politique pénale efficace (pas nécessairement synonyme d’une répression accrue, voir la sécurité routière comme exemple) devrait en toute logique se traduire par une baisse constante de la criminalité et de la délinquance, la soi-disante politique de sécurité routière mise en œuvre dans ce pays devrait s’incarner à travers une baisse constante du nombre de personnes flashées et par un respect accru des règles, plus ou moins absconses, de notre cher code de la route. Pour le moment, tout ce qu’on peut dire, c’est que les règles sont de plus en plus mal respectées. Il serait peut être temps de faire appel au peu d’intelligence qui existe au sommet de cet état pour se poser la question de la pertinence des règles établies et de la manière de les faire respecter. Comme dans une nouvelle courbe de Laffer, trop de répression tue le rendement de la répression. Au bilan, de plus en plus de personnes roulent sans permis, de plus en plus de personnes roulent sans assurance. Beau bilan alors qu’on sait qu’à partir d’un certain moment, la répression pour la répression devient inutile et qu’il faut chercher d’autres pistes. Mme Perrichon a beau hurler, les faits sont les faits et tant que ses raisonnement auront droit citer, ce pays, encore une fois, ira vers l’échec. Ça devient une marque de fabrique. Si nos forces de l’ordre et de justice bénéficiaient pour la recherche des délinquants et le traitement de la délinquance des mêmes efforts budgétaires que la répression routière, ce pays irait mieux mais il est vrai que la grande majorité des délinquants et autres criminels est très peu solvable, les automobilistes par contre!!!

    1. Nyamba

      « Au bilan, de plus en plus de personnes roulent sans permis, de plus en plus de personnes roulent sans assurance. »
      Oui mais en respectant les limitations de vitesse !
      Et ça, c’est ‘achement bien. Moins d’émissions polluantes, moins de méchouis de chatons sur la route, et je suis sûre qu’un petit nenfant exploité dans une usine, quelque part dans les pays barbares qui vendent (ah, le gros mot !) des choses à la France, leur dit « merci » avec des trémolos émouvants dans la voix.
      Et pour ceux qui trouveraient ça quand même injuste, n’oubliez pas que les contrôles alcoolémie/téléphone au volant permettront, un jour ou l’autre, de chopper ces dangereux hors-la-loi. Nos fiers policiers et gendarmes veillent au grain !

        1. Nyamba

          Comme c’est tout petit, il est facile de mémoriser tous les fixes (il y en a 14 en tout – http://www.radars-auto.com/emplacements/reunion/radars-fixes/ ). Il n’y a pas encore de radar embarqué. Pour les contrôles mobiles, les gendarmes regorgent de planques mais je les vois rarement (j’évite au maximum les routes trop fréquentées, vu que je ne supporte pas les autres conducteurs… ils me mettent toujours de fort mauvaise humeur !). Je crois qu’ils compensent avec les contrôles de téléphone aux ronds-points et dans les embouteillages, mais il ne s’agit là que d’un ressenti personnel…
          [Depuis samedi, ceci dit, je vois la maréchaussée d’un œil nouveau et bienveillant : deux gendarmes m’ont sauvée alors d’une énorme araignée planquée dans ma voiture. Des héros des temps modernes, à n’en pas douter ; je sais maintenant que mes impôts sont employés à bon escient !]

          1. Black Mamba

            Lol pour l’araignée!
            En France ma fille avait l’habitude d’appeler des potes pour la sauver des araignées même en pleine nuit. .. j’espère qu’elle s’en sortira mieux en Australie 😆

            1. Black Mamba

              J’ai évité de lui montrer ce film avant son départ et ce n’est pas maintenant qu’elle est entrain de faire ses repères et mettre en place sa petite routine que je vais lui dire de regarder ce film…
              Elle angoisse bien assez comme cela , elle a bien voulu partir seule mais c’est très dure pour elle…

          2. Nyamba

            Mise en garde : on tombe dans le maviemonoeuvre complètement HS ! 😉
            C’était une babouk… et, Mrs. BM, à ma décharge et à celle de mon arachnophobe colocataire, nous essayions vaillamment de lutter (sans succès) à coups de balais et d’insecticide (force, indépendance et fierté, toussatoussa). Ils (les gendarmes) ont dit avoir été attirés par les cris, il pensaient tenir une agression en direct…

            1. hussardbleu

              Les personnes du sexe sont vraiment de pauvres petites choses….
              Madame est comme cela également : quand j’entends un grand cri d’effroi, généralement suivi d’un bruit coûteux, genre bris d’une faïence XVIII°, je sais qu’il va me falloir intervenir…
              Je n’ai jamais tué que des épeire diamant pour les plus grosses… et en général, après les avoir écrasées du doigt, je fais semblant de les avaler en les faisant croquer sous la dent…
              On dit que dans les Isles, les bêtes seraient plus grosses, mais l’un de mes amis m’a affirmé que la belle qu’il ait vue n’avait pu trainer sa chaussure que sur 4 ou 5 m au plus…

            2. Nyamba

              HA ! Je m’en doutais, d’une intervention de ce genre.
              Une phobie, un aveu de faiblesse, et nous voilà cataloguée « personne du sexe »(*) ! quand bien même rongeurs, serpents et autres scolopendres nous laissent de marbre ! Je ne vous félicite guère, M. HB, de ce manque flagrant de générosité.

              *Il manque un « beau », au fait… je vous prie céans de ménager ma vanité.

            3. hussardbleu

              allez, pour me faire pardonner :

              « C’était peut-être aussi la plus belle. Elle y joignait un savoir rare et fort étendu: elle savait bien la théologie et les Pères, elle était versée dans l’Écriture, elle possédait les langues savantes, elle parlait à enlever quand elle traitait quelque matière. Hors de cela l’esprit ne se pouvait cacher, mais on ne se doutait pas qu’elle sût rien de plus que le commun de son sexe. Elle excellait en tous genres d’écrire. »

            4. Nyamba

              Me traiteriez-vous de nonne, maintenant ? Êtes-vous absolument certain de chercher à vous faire pardonner ?

            5. Aristarque

              Ami Werther , il semble que nous sommes unis à de lointaines cousines arachniphobes. A chaque grand cri, je me contente d’arriver avec verre et feuille de papier, je capture la vilaine (forcément vilaine) créature octopattée et la relâche dans le jardin. Vu ce que ces bestioles attrapent comme insectes volants, je considère qu’ elle doivent être protégées comme bienfaitrices de nos terrasses estivales.
              A Nyamba : ne soyez pas trop impatiente ni revêche avec ce vieux compagnon de lice. Vocabulaire suranné et expressions démodées nous sont encore usuelles en qualité de représentants d’ une génération en voie de disparition… Quant à votre nouvel avatar, il est difficile de le trouver représentatif du qualificatif de votre sexe (c’est du moins mon avis et je le partage)…

            6. Nyamba

              Vous vous méprenez, M. Stark : je suis convaincue d’apporter de la sorte de l’eau à son moulin, pour son plus grand plaisir !
              Quant à mon avatar, il constitue une garantie que vous lirez mes écrits l’esprit libre de tout autre considération plus… terre à terre :mrgreen:

            7. hussardbleu

              alors… ça… belle, cultivée, d’une plume merveilleuse, cela ne suffit pas à vous calmer, vous et votre libido ? mais, chère âme, nonne, c’est la tranquillité des sens assurée, la véritable liberté… enfin !
              Et l’on me dit que, par grâce divine, l’arachnophobie n’existe plus chez les nonnains…

            8. Nyamba

              C’est très flatteur, certes, mais cela ne saurait s’adresser à moi !
              La donzelle décrite par M. le Duc de Saint-Simon était fort aimable, certes, mais manquait cruellement de piquant…

            9. hussardbleu

              Je renonce… on ne saurait vous sauver malgré vous… allez donc en vous établir en Nouvelle Zélande, cette contrée barbare où l’on tire le cerf en hélicoptère… il doit s’y trouver de « gros flans » qui « sortent les poubelles »… m’étonnerait nullement…

            10. Nyamba

              On les trouve partout, ceux-là, ils sont légion ! Je dois encore me convaincre de leur utilité :mrgreen:
              Quel dommage que nous brisions là, cependant ! je m’amusais follement (au lieu de travailler)…
              Je vous salue bien bas, très cher 🙂

            11. hussardbleu

              Je m’amusais bien aussi, entre divers travaux austères…

              Mais cette soudaine humilité qui vous courberait dévotieusement vers moi (c’est bien de vous, cela, de prendre des airs penchés…) me semble suspecte…

              Madame ma mère m’avait prévenu : « Souvenez vous de vous méfier, mon fils, des tortues intersidérales… »

            12. Nyamba

              Que nenni, Mrs. BM ! Je suis encore au bureau, pour tout vous dire (tentant, tant bien que mal, de rattraper le retard accumulé à poster ici et ailleurs :p ) !
              Quant à vous, M. HB, vous savez bien que je suis parfaitement inoffensive 🙂 …

            13. Aristarque

              A Werther. Pour un centaure de votre espèce, hennir est plus approprié que barrir. …
              A Nyamba, laissez M.Starck au vestiaire. On croirait notre Mimi nationale devant son imprésario. Appelez moi Ari comme Vatanen ou Harry comme Callaghan si vous avez l’ âme anglo-saxonne…

      1. Nocte

        Il me semble qu’aujourd’hui, avoir le téléphone à l’oreille ne nécessite plus d’être arrêté (mais verbalisé, vous n’y couperez pas). Ainsi, la contravention arrivera chez vous par voie postale. (il y a quelques délits comme ça qui ne nécessitent plus d’être arrêté pour avoir une amende, hélas, je ne sais pas lesquels, hormis l’excès de vitesse)

  12. Tatoon

    La courbe montre que déjà, à km constant, l’efficacité des radars est très discrète (la pente de la courbe diminue légèrement après 2003, ce qui va pas dans le bon sens) mais si on superpose les km parcourus qui sont en baisse ces dernières années (probablement à cause du prix des carburants), la pente diminue encore plus donc cela montre que les radars ne sont pas si efficaces ce ce que l’on veut nous faire croire. Les autorités ont zappé un truc tout bête, une baisse de vitesse de 10 % augmente mathématiquement la densité du trafic et forcément la saturation des routes dans certaines zones et pas besoin de faire de grandes études pour comprendre que le risque d’accident augmente avec le trafic.

  13. HerveLE

    au début j’étais bien content de voir flasher tous les dangereux fous qui me dépassaient à 150…

    et finalement ces dangereux fous sont devenus des dangereux fous jamais flashés car suffisamment riches pour s’acheter tous les nouveaux appareils de contre mesures.

    Restent les « honnetes gens » qui ne font pas attention et qui trinquent, et ca c’est déguelasse.

    1. Aristarque

      Au début, beaucoup de gens ont cru que seuls les grands délinquants de la vitesse seraient sanctionnés et, au fil du temps, se sont eux mêmes retrouvés délinquants pour six km/h de trop… Comme pour les impôts supplémentaires qui ne seraient payés QUE par les riches et beaucoup de se réveiller bien plus riches qu’ils ne le pensaient… 😐

    2. Aristarque

      Les Wikango ou les Coyote se trouvent sans difficulté, d’ occasion sur le net pour la moitié prix du neuf et l’ abonnement reste abordable. Une seule prune évitée vous amortit l’ abonnement annuel… Et même Coyote fait maintenant des abonnements très ponctuels pour ceux qui n’ utilisent leur voiture que pour les vacances…

    3. Nocte

      Possesseur d’un smartphone ? Waze, c’est gratos.

      Sinon, à choisir, je préfère être doublé par un type qui roule à 150km/h, que croiser une outre à alcool, ou un pétard humain.

    4. Deres

      Oui, avant tout le monde roulait à 150 km/h et oui c’était dangereux …
      Maintenant, seule les privilégiés et les petits malins pouvant se payer des permis étrangers, des voitures étrangères ou de société fictives pour rouler au dessus de la limite en toute impunité. Ceux-là disent merci aux autres car on leur à dégagé la file de gauche pour rouler à fond tranquillement …

      Mais comme pour les autres impôts, il faut une assiette large avec un taux faible. Donc pour avoir de grosses recettes, il vaut mieux faire de petites amen,des à tous les français que de grosses amendes aux gros abuseurs …

      1. Aristarque

        Tiens pour vous écœurer dans la légalité variable, en Italie jusqu’ au milieu des années 60, les limitations de vitesse avaient des niveaux variables selon la puissance fiscale des véhicules, donc leur cylindrées… Doté de 2L ou plus, vous aviez droit à des niveaux dont les possesseurs de Topolino, même Abarth, ne pouvaient rêver. Non je rigole… Mais cet échelonnement était réel. Maintenant, en Italie, à cette époque, les limitations de vitesse dépendaient des vitesses maximales des véhicules et ce n’ était rien à côté de la Yougoslavie de Tito…

        1. Deres

          En Sicile, j’ai constaté la pratique que les voitures puissantes considèrent avoir de facto la priorité sur les routes …

  14. DoM P

    Typo : « au combien » –> « ô combien »

    Au passage, je connais des gens très bien, cultivés, pas le moins du monde violents, n’ayant jamais eu affaire à la justice, polis, serviables, et tout ce qui va avec, et qui envisagent d’aller, la nuit, tronçonner quelques radars, au risque de finir en prison.

    Intéressant, comme phénomène…

    1. Sabrauclair

      Un radar a été recouvert d’un sac poubelle durant les travaux sur une voie rapide, lesquels ont duré plus d’un an.

      Les gens s’étaient habitués.

      Le jour où a été retiré le sac poubelle ils s’est mis à flasher en mode stroboscopique…

      Depuis, je regrette le temps où il « sortait couvert » pour nous éviter d’attraper toutes sortes de maladies fiscales.

      Peut-être qu’un petit matin je le recouvrirai pudiquement d’un gentil sac poubelle, pour la plus grande joie des usagers. 😉

    2. André Rosa

      Outre le racket des radars, un autre facteur récent a sérieusement réveillé les honnêtes gens sur la nocivité des institutions centrales de ce pays: le traitement des Manif pour Tous. Désormais, écoeurement et esprit de révolte se répandent même chez les gentilles mamies et les jacobins vieille France!

  15. petit-chat

    Il faut que le fric rentre. Poursuivre les malfrats, faire des enquêtes, emprisonner (ce qui est un exploit pour un non-assassin-potentiel-sur-la-route) coûtent cher. Donc, pour ménager (!) le tribuable, on ne s’engage que dans des actions où le retour sur investissent matériel et humain est le plus rentable : pv pour stationnement, feu rouge « grillés » car la calandre empiète sur le passage piéton, excès de vitesse de 1 km/h…
    C’est ce qui se passait dans la ville de Détroit, jusqu’à ce que les milices privées se développent (entre autre).

    http://www.contrepoints.org/2013/07/22/131603-detroit-en-faillite-vive-detroit

  16. vengeusemasquée

    La première vraie cause d’accident, au moins en région parisienne, ce sont les bouchons. Les accidents se produisent à faible vitesse parce qu’après des heures à faire point mort/1e, bah on finit par perdre sa vigilance. Vendredi soir, les routes parisiennes étaient apocalyptiques avec un accident de poids lourd sur l’intersection A4/A86. Des centaines de kilomètres de bouchons. Versailles/Champigny : 3h (on parle de 35 bornes à peine hein). Bah tout le long de l’A86, il y avait des mecs qui avaient cartonné la bagnole devant eux à force de se faire chier sur la route.
    Pour réduire le nombre d’accidents, c’est simple, il faut fluidifier le trafic. Tout le reste, ce sont des conneries.
    N’oubliez pas, un radar vitesse = 70 000 euros et un radar feu rouge = 110 000 euros, et c’est juste l’installation. Faut que ça rapporte.

    1. GG

      Vendredi soir, le véritable scandale, c’était autre chose : TOUT l’ouest parisien paralysé à cause du (je l’ai appris après) sommet de l’Union africaine.

      J’ai normalement un petit 1/4 d’heure à rouler en moto pour rentrer du boulot, je n’ai fait que remonter des files de bagnoles à l’arrêt et exaspérées.
      La raison était que la préfecture de Police avait réquisitionné des ponts (!!) pour y faire stationner des véhicules, et que la plupart des grands axes (les quais) étaient bloqués d’accès pour faire passage aux voitures diplomatiques. Le pire c’est qu’à 22h c’était encore le cas, je suis sorti à cette heure-là, et il y avait encore des bouchons dans toutes les rues attenantes. La police nous faisait attendre des heures devant le quai, jusqu’à ce qu’on voie passer en trombe 10 cars de CRS entourant une C5 avec le drapeau du Mali.

      Le mépris des politiques pour le peuple…

      1. vengeusemasquée

        Ah d’accord. J’ignorais ce facteur aggravant. Du coup, je comprends mieux. Franchement, vendredi soir, j’ai fini par abandonner ma caisse près d’une station de métro et suis allée me balader dans Paris parce que je n’en pouvais plus. Jamais vu un cauchemar pareil. Voir A86-A4 : 2h30 quand on est à Fresnes, c’est totalement surréaliste.

      2. alpharuper

        Exact, travaillant place de la Concorde, ce n’a été que convois officiels sur convois officiels avec motard donnant des coups de bottes dans les portes des voitures de la piétaille pour q’elle dégage (vu rue Royale vendredi vers 14h) a grand renfort de 2 tons… ca donnait des envies de guillotines… Au boulot, des RV sont arrivés avec 3h de retard…

        1. hussardbleu

          La Place de la Concorde serait de fait l’endroit idéal pour quelques exécutions populaires… j’adore les coups de botte dans les portières : à mon sens, sous l’effet de la terreur provoquée, un coup de volant brutal provoquant la chute du motard aurait sans doute les faveurs de la jurisprudence…

          Sans déc… ! des Choses Vues de ce style, avec les Bonnets Rouges par surcroît, cela me rappelle la dernière scène de « Que la Fête commence » de Tavernier… où ai-je fourré mon mistouflet, bon sang….

          1. Popeye

            Je confirme le pont Mirabeau transformé en parking (samedi matin également)
            J’habite dans ce quartier, et en 7 ans de présence je n’avais jamais vu une telle immobilité du trafic. Constaté : 100 mètres en 10 minutes sur le quai Blériot vendredi vers 19H30.

    1. gameover

      Le lectorat de Pue89 est a l’image de leurs journaleux qui s’imaginent que l’on peut lire un media sans contribution et sans les mechantes publicites (juste des gentilles pour des spectacles subventionnés).

      Resultat :  » l’objectif était alors de nous donner les moyens de développer Rue89 au sein d’un groupe de presse solide.  » gentille expression pour dire que le modele economique n’etait evidemment pas viable et c’etait ca ou la clef sous la porte.

      C’est en lisant un truc de ce genre que j’ai fait un don vendredi a Contrepoints.

  17. Sabrauclair

    J’emprunte tous les jours une route dite rapide 2×2 voies.
    Initialement limitée à 110km/h la vitesse a été ramenée à 90km/h depuis des travaux d’agrandissement en 2×3 voies…

    Autrement dit, meilleures sont les conditions de circulation plus basses sont les limitations de vitesse!

    D’après nos zompolitiques locaux (comme disait Coluche 😉 ) diminuer la vitesse de circulation permettrait de diminuer les risques de bouchons et fluidifier la circulation.

  18. Sabrauclair

    Il y a quelques temps je me suis fait doubler très rapidement par une puissante voiture allemande, sur autoroute.

    Un peu plus loin je m’étonne de la voir rouler sagement sur la droite, alors que je la doublais à la vitesse réglementaire… avant d’apercevoir sur le bas côté une de ces jumelles qui font le bonheur de Bercy.

    Moralité de l’histoire: ceux qui roulent le plus vite ne sont pas ceux qui se font b..ser le plus.

  19. tess

    Depuis que j’habite dans la région parisienne, je n’ai jamais aussi peu utilisé ma voiture. Ca me gonfle de la prendre. Entre les gens qui conduisent avec leurs pieds, les excités du volant, les radars tous les 100 mètres et les bouchons, c’est insupportable. Quand je sors de Paris, je mets systématiquement le limitateur de vitesse. Au moins, j’ai pas les yeux continuellement rivés sur le compteur. J’ai pensé revendre ma voiture compte tenue de l’utilité que j’en ai, mais, je préfère carrément partir de Paris. J’espère dégager début 2014.

    1. eheime

      Il n’est pas exclu selon moi que la baisse des accidents qu’on attribue aux radars et autres politiques de prévention routière ait en réalité pour origine la baisse d’utilisation de la voiture, puisqu’il semblerait que le kilométrage annuel parcouru diminue régulièrement : http://www.atlantico.fr/decryptage/temps-voiture-masse-est-revolu-dans-pays-developpes-jean-pierre-corniou-747479.html
      Ou encore http://www.planetoscope.com/automobile/114-nombre-de-kilometres-parcourus-les-francais.html

      Or cela confirme tout à fait mon expérience personnelle ainsi que celle de mes proches, dans le bassin parisien tout du moins.

      Or si je ne me sers pas de ma voiture, il est évident que je ne mourrai pas dedans et que j’améliorerai ainsi les statistiques de la prévention routière. Il est ensuite facile d’attribuer cette baisse de mortalité à tout ce qu’on veut, à Madame Soleil, à Crechna, ou encore aux radars ..

      1. tess

        C’est sûr que ne pas prendre ma bagnole est le meilleur moyen de ne pas perdre des points et de se prendre des amendes! Mais avant , je roulais beaucoup mais j’ai toujours respecté les limitations de vitesse depuis leurs radars. Je suis comme beaucoup d’automobilistes, j’ai tendance à fixer la route presque en état hypnotique et voir les paysages défilés quand je roule à petite vitesse. Le problème est là, c’est que les gens s’emmerdent au volant. Il y a 15 ans , j’ai fait Paris-Rennes à 180 km/h de nuit et là le pied total. On ne s’endort pas dans ces cas là, c’est de l’adrénaline pure! c’était le bon temps. Ayant pratiqué la course automobile, dorénavant je dois m’éclater sur un circuit ! le problème c’est qu’il y a des kékés qui roulent à toute biture mais qui ne savent pas conduire et ne savent pas réagir en cas de danger! Si ils se tuent, c’est pas grave, par contre qu’ils tuent d’autres personnent là c’est grâve. Au fait, on parle des morts (cela dit, ils n’en ont plus rien à faire de la vie), par contre est tous ces jeunes et moins jeunes qui se retrouvent dans une chaise roulante ou qui finissent comme des légumes. Mourir à la limite c’est pas très grave pour soi, c’est triste pour la famille.

          1. tess

            En fait, je suis assez philosophe sur la mort, j’ai confiance au destin. J’ai failli mourir à plusieurs reprises (ca été une bagarre contre moi-même pour survivre mais je dois avouer regrété d’avoir batailler aussi fort pour survivre à la naissance), mais apparemment ce n’était pas mon heure. Les personnes peuvent mourir de manière accidentelle, de maladie, d’un fou qui s’égare (malheureusement).Je pense qu’on a un destin! peu importe la fin, pour moi, c’est écrit d’avance.

  20. NOURATIN

    Le radar fait partie d’un ensemble d’âneries révélatrices de l’ineptie crasse des pignoufs que la démocratie nous amène en guise de gouvernants.

  21. LM

    Depuis quelques mois un autre phénomène est en pleine expansion : les voitures banalisées avec gyrophares qui remontent les embouteillages le dimanche après midi.
    Ca avait pas mal disparu, mais là c’est systématiquement tous les week end. L’envie est trop grande de les bloquer, mais je ne sais pas ce que l’on risquerait.

    1. Popeye

      J’ai vu mieux jeudi ou vendredi matin : deux berlines noires à gyrophares, suivies d’une moto patinant un peu à vitesse réduite derrière, sur la bande herbeuse de la ligne du tram T3a à Paris, entre porte de Vanves et porte d’Orléans. Cela m’a furieusement rappelé les descriptions de convois de limousines Zil empruntant les voies centrales des grandes artères de Moscou au temps de la splendeur Brejnevienne…

  22. eheime

    « les radars automatiques ne sont vraiment pas la panacée en matière de sécurité »

    > et ceci pour deux raisons toutes simple :
    1. dans les endroits dangereux les gens ralentissent d’eux-mêmes, car, contrairement ça ce qui nous est dit, les gens n’aiment pas mourir, même en voiture.
    2. les radars, (ainsi que tous les dispositifs de « controle », y compris humains) perturbent la conduite des conducteurs à un moment où l’attention doit être focalisé sur le danger, réel celui-là, et qui n’est pas la vitesse : la particularité de la route à un endroit précis. Il est connu des services de police et de la prévention routière qu’un controle effectué dans de telles zones provoque des accidents. Ils ne seraient alors plus seulement inutiles, mais également dangereux.

  23. max

    grand delinquant devant l’eternel , en effet je roule en moto dite « sportives », enfin roulais devrais je dire , car aprés m’ettre plusieurs fois fait peur en n’etant pas attentif à ma conduite mais aux radars je suis repassé sur plus « sage », apres 21 ans de deux roues je dois dire qu’une bonne partie du plaisir de conduire est grévé par l’attention que l’on doit dedié à ces amusantes taxe automatisée. Au final , j’ai toujours 12 points ( un points perdu récupéré après un très dangereux 141 sur autoroute en r1 ( ce qui devrais valoir félicitation ) ) soit plus que ma mére qui est une spécialiste du 53 au lieu de 50.
    Sinon les autres usagers de la route qui se font c***r en boite a roues et telephone jouent avec leur autoradio ou encore lise ( si si vu de mes yeux vu) tente statistiquement de me tuer une fois par jour. Je ne compterais bien sur pas ici les differents « jeux » qui sont disséminé par nos amis de la dde ou autres ( couche de gravier mon préféré , mais n’oublions pas le gazoil , les plaques d’égouts , les différentes fresque en peinture vernis comme le parquet de mamie….
    Bref, je ne peut qu’abonder dans le sens de ce rapport, et l’analyse des différents passants de ce blog , j’ajouterais a la baisse de vigilance , les différents psychotropes (légaux ou pas ) , la part de suicide dans les accidents de la route et notamment chez les jeunes on se construit brillament une societé ou la cause de mortalité pour les adolescent dans le top trois se joue entre accident de la route et suicide ( moi j’ai du mal a différencier les deux parfois et mon expérience aux urgences pédo psychiatrique m’a amené a rencontrer bien trop de suicidaire mineur a mon gout )

  24. BenOui

    Depuis la mi-octobre plus de 185 radars vandalisés… 11 000 morts par suicide cette année et toujours pas d’avertisseurs !

    Un marché auto qui patine. Des infrastructures de plus en plus débiles et mortelles. Des signalisations en veux-tu en voilà.

    Franchement, c’est le terrorisme gouvernemental qui me choque le plus. Finiront par inventer la route du cœur ces enfoirés !

    1. eheime

      « Des infrastructures de plus en plus débiles et mortelles.  »
      > il y en a certes, mais globalement ça va quand même dans le sens de la sécurité. Preuve en est le nombre d’accidents justement.
      Juste une tendance à « surportéger » à mon gout. Tel que mettre un feu à chaque coin de rue, fut-elle déserte, ce qui induit une perte de temps agaçante et parfaitement inutile au regard du gain de sécurité générée.

  25. pythéas

    petite astuce : « le certificat d’immatriculation n’est pas un titre de propriété » : en clair, le titulaire de la Carte grise peut-être la personne physique ou morale de votre choix. Économisez les timbres pour contester vos amendes en disant que c’était Mamie au volant…
    Mettez directement la Carte grise au nom de Mamie… ou de vos enfants !
    Mon ainé est très fier de son Alfa, et ça lui fait tellement plaisir quand elle fait « le gros moteur ».
    Tant qu’on peut encore en profiter…

    1. Aristarque

      Ne vous échauffâtes pas trop sur la carte grise au nom d’ une société. Outre la prime d’assurances qui tiendra compte d’ un risque de multi-conducteurs pas forcément soigneux, il y aura la TVS qui ne vous loupera pas, au vu des montants qui valent le coup de mouiller la chemise en recouvrement,,,

  26. Maximilien

    C’est bien simple, dans Lyon et proche banlieue, sur les dizaines et dizaines de radars installés, de ce que j’ai pu avoir le loisir de constater, un seul a vraiment eu l’effet affiché par la propagande.
    Ce qui est logique quand on étudie son positionnement: au sommet d’une montée qui est suivie… d’une descente se terminant par un virage très agressif dans lequel se couchait en moyenne un camion par semaine (pont de la Mulatière où je passais tous les jours).
    Tous les autres, c’est vraiment du foutraque, grandes lignes droites, zone d’accélération pour accéder au périph ou que sais-je encore…
    Bien entendu, il y a tout un tas d’autres endroits bien dangereux à Lyon. Sans radar ni quoi que ce soit (la ville pratiquant la politique du « on crée un Stop/cédez le passage/feu/rond point après qu’il y ait eu un accident mortel… pathétique…)

    1. eheime

      Si on est logique, un radar, pour être efficace ne devrait jamais rien rapporter du tout …

      S’il est placé à un endroit utile et qu’il est clairement annoncé, les gens devraient en être avertis bien à l’avance et reduire d’eux-mêmes leur vitesse face au danger, ou pour les quelques recalcitrants kamikazes, à cause du radar qui ne les prend pas en traitres. Le radar ne rapporterait pas de sous justement parce qu’il aurait vraiment fait ralentir les récalcitrants, ce qui est sa vraie raison d’être. Cela constiturait une réelle action efficace des radars, mais non lucrative.

      S’il est placé à un endroit sans danger, mais caché, il va sûrement rapporter des sous puisque qu’il va prendre ceux qui ne connaissent pas l’existence cachée du radar, d’autant plus que sans danger réel en vue, l’automobiliste moyen ne va pas réduire sa vitesse.
      L’Etat gagne de l’argent facilement, mais aucun danger n’est évité puisque par définition il n’y en a pas. Ce radar ne devrait donc en théorie pas exister puisqu’inutile, ou alors on l’appelle par son nom : « payage routier aléatoire ».

      Et s’il est caché (ou mal annoncé etc ..) mais dans une zone de danger réel, c’est à dire à un endroit accidentogène, alors cela signifie que l’Etat gagne de l’argent en faisant courir à l’automobiliste un risque (par définition) dont il a parfaite connaissance, ce qui s’analyse à une mise en danger d’autrui … et constitue un crime, ni plus ni moins.

      Bien sûr et comme toujours, aucun journaliste pour souligner cette incohérence. Par contre vous trouverez des pages entières sur les bienfaits des radars cachés.

      1. eheime

        Le fait que les raars ont rapporté 4 milliards est un aveu :
        – soit d’un racket organisé,
        – soit d’une mise en danger d’autrui délibérée ou fortuite mais en tous cas condamnable

  27. Pirouli

    Petit HS. Affaire Trierweiler vs Kemlin (le Progres du 8 décembre).

    Roger le Loire a suivi les réquisitions du procureur, estimant que la plainte de Xavier Kemlin n’était pas recevable.

    Sur la qualification de recel de détournement de fonds publics, le juge s’appuie sur les rapports de la Cour des Comptes depuis 2008 et plus spécialement sur les dépenses des premières dames. Il affirme qu' »aucune critique n’a jamais été formulée tant sur le principe d’une prise en charge des frais occasionnés par l’épouse de l’ancien Président ou la compagne de l’actuel président de la République.

    Faute d’un flou juridique « qui ne distingue pas entre conjoint et compagne du chef de l’Etat » et attendu que les dépenses occasionnées par l’exercice de cette fonction de représentation ne sont pas contraire à l’intérêt du service public, « le détournement de fonds publics, comme son recel, ne sauraient être constitués ».

    Des réponses qui ne tiennent pas la route, selon le plaignant, qui dénonce « un déni de démocratie » Et qui bien évidemment fait appel de cette décision

    1. gameover

      Hollande va tomber sous le coup de la nouvelle loi sur la prostitution en tant que client, nan ? Les faits sont avérés.

      Qu’est ce qui differencie une femme qui ne subvient pas a ses besoins d’une prostituée doublée d’une travailleuse au noir (menage, repas, lessive).

      Si c’est pour la conversation ou le paraitre, les escorts font ca tres bien aussi.

  28. Sandra

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Limitations_de_vitesse_aux_États-Unis#Exp.C3.A9rience_du_Montana

    C’est éloquent, non? Mais personne ne voudra tenter l’expérience ici en Europe. Comme personne ne voudra supprimer les ronds-points sans visibilité (pfou, y a de quoi se faire peur, parfois) ou les passages piétons. Oui, je suis pour la suppression des passages! Que chacun prenne ses responsabilités au lieu de se jeter sur la route comme un poulet évadé du poulailler. A force de vouloir la sécurité, on crée des dangers.

    1. Calvin

      Une anecdote.
      Une connaissance a failli écraser, la nuit, un cycliste tombé de vélo dans un rond-point. Aucune visibilité, pas de lampadaires, bien sûr, mon amie a failli être choquée à vie si elle l’avait tué.

    2. gameover

      La fRance est un des rares pays a mettre des passages pietons au voisinage immediat des carrefours ou des sorties de ronds points alors qu’il est avéré qu’il faut les mettre a 20-30m au minimum des intersections afin que le conducteur les ait dans son champ de vision de jour comme de nuit.

      En plus, si vous suivez une camionnette en sortie de rond point : vous ne voyez pas le pieton.

      1. hussardbleu

        J’ai manqué ce matin, dans le brouillard et le verglas (météores que je ne peux vraiment mettre au débit de ce gouvernement… quoique…le genre brumeux et les dérapages, hein?) de me le farcir, le rond-point : j’étais un peu dans la soupe, vers 6 h 45, tout en sachant approximativement où je me trouvais, et connaissant parfaitement l’existence dudit rond-point… mais comme rien n’est prévu pour l’annoncer en cas de visibilité très réduite (pas de panneau réflectorisant, pas de feux clignotants, rien, bien que l’on soit sur la N6, quand même, au niveau de l’aérodrome …), je suis arrivé sur le raccordement en réalisant au dernier moment que j’allais taper dans l’îlot central… il est heureux que ma vitesse ait été très raisonnable, dans les 40/50 km/h, que j’aie pu freiner en contrôlant le dérapage, et que le système Quattro soit efficace… just in time… et je ne remercie pas la Direction des Routes…

          1. gameover

            Ah oui pas mal celui la au nord de Chalon (sans « s »). Et depuis que la ville est socialiste… la rocade est une ineptie et la circulation en centre ville d’une betise sans nom. Socialiste quoi !

            1. hussardbleu

              Yes, c’est bien Chalon sur Saône…. socialiste de presque toute éternité, avec simplement l’intercalaire Perben de 2 mandats… Le rond-point est au niveau de l’aérodrome de Champforgeuil, effectivement au début du contournement… Tout y est dangereux, y compris la circulation en ville, ce que je confirme….
              Pourtant, les Orange en viennent, Vivant Denon y est né, et Lauzun y fit les beaux jours de quelques belles dames… mais le Socialisme est une marée grisâtre qui noie les plus beaux souvenirs…

  29. eheime

    « la sécurité routière est essentiellement devenue en France une excuse médiatique avouable pour tout un champ d’expérimentation taxatoire plus ou moins violent, mais dont la finalité affichée (la sécurité) n’est en rien en rapport avec les buts officieux (remplir les caisses de l’État). »

    > Je ne sais meme pas si remplir les caisses de l’Etat est la véritable raison.
    Car 4,2 milliards d’euros depuis 2003, franchement c’est une paille, par rapport à ce que l’Etat dépense.
    Je pense que cela a surtout été un outil électoral, et que les radars vivront tant qu’il le resteront.
    Au lancement, ils ont été très populaires.Je passais pour un malade quand je proclamais autour de moi que ces boites à fric n’auraient aucune conséquence sur les accidents. Mieux : ils allaient condamner le bandit de grand chemin que j’étais, et c’était tant mieux.
    … sauf que je n’ai jamais été flashé par aucun radar automatique de ma vie … contrairement à certains qui après 2 ou 3 petits PV, forcément injustes puisque c’était eux qui étaient flashés, ont révisé leur jugement sur le bienfondé des radars depuis.

    Comme une bonne partie des gens, qui conduisent, ont maintenant bien intégré qu’il s’agissait d’un payage routier supplémentaire, aléatoire qui plus est, et retirant des points au permis accessoirement, la popularité des radars a bien baissé. Ce n’est plus la panacée électorale que ça a pu être par le passé. Au lancement sous Sarkozy, c’était le premier mouvement d’une tolérance zéro, qui allait s’étendre de la sécurité routière jusqu’à la grande délinquance crim.. euh non jusqu’à rien d’autre du tout en fait.
    Aujourd’hui, il y a toujours ceux qui ne conduisent pas, nombreux, qui restent convaincus que sanctionner les autres c’est toujours bon, car si eux-mêmes ne savent bien pourquoi, ils s’imaginent que les conducteurs, eux le savent bien.
    Mais à l’opposé il y a les conducteurs qui, eux, constatent tous les jours que les radars les contraignent à avoir les yeux rivés sur le compteur plutôt que sur la route et ils sont remontés contre les autorités de ce fait maintenant.
    En clair, l’avantage electoral, n’est plus aussi évident.
    Ce sera à mon avis la vraie raison de leur abandon progressive.

    1. MadeInCH

      Je ne crois même pas qu’il s’agit d’un Grand Plan de L’Etat.

      Mais juste de quelque copinage.

      Et les autres politiciens, ben, pourquoi se fatiguer alors qu’ils n’en ont rien à faire?

      1. eheime

        Oui, ça me parait également crédible.
        Disons que ça a pu être un échange de bons procédés :
        Tu m’aides aux yeux de l’électorat à lutter contre les méchants avec un truc automatique qui ne va pas me couter des policiers mobilisés à ça, et en echange de t’assure une petite rente bien rondelette, le temps que les gogos se rebellent, voire meme en refilant le bébé à la majorité suivante.

      2. Higgins

        Il faudrait également mentionné l’opacité qui entoure les marchés autour des radars (conception, maitrise d’œuvre, installation, exploitation, réparation, etc…). Il y a là une belle pompe à fric.

  30. Olivier Vitri

    Des escouades de bonnets rouges bretons peuvent être louées à la semaine, déplacement dans chaque région sur simple demande : prestations de barbecue, éventrement et peinturlurage gracieux de détecteurs à pognon.
    Informations au 0 800 R-A-D-A-R

      1. retraiteunefois

        ruinée, défigurée et déshonorée par les socialistes, Charleroi incarne pour de nombreux Belges l’exemple parfait des méfaits de l’étatisme….

        Absolument pas représentatif de la Belgique , heureusement . Je n’y vivrais pour rien au monde . l’assistanat est un fléau.

  31. boubous74

    amha 740 vies sauvees sur dix ans justifie largement la présence des radars. En plus ca rapporte beaucoup à l’Etat (ie nous)… bon après on peut toujours conjecturer (a raison) sur l’utilisation de cette manne…

    une petite précision sur la courbe intéressante du nombre de morts : il faudrait faire apparaitre sur cette courbe le nombre de kilomètres parcourus qui est en augmentation constante pour mieux apprécier l’utilité de ces radars.

    bref pour moi l’utilité des radars est démontrée.

    1. Maximilien

      Le nombre de kilomètres parcourus augmente, le nombre de mort diminue suivant une ligne droite que l’apparition des radars n’a pas fait dévier d’un degré et vous en concluez à l’efficacité des radars ?
      Moi pas comprendre logique vous 😉

      1. boubous74

        ben il manque justement cette courbe des kilomètres parcourus pour se faire une meilleure idée…

        logique moi : 740 vies sauvées sur dix ans –> efficacité

        on voit que l’année de mise en œuvre des radars le courbe a eu une grosse baisse.

        1. Nyamba

          Au contraire, il y a eu une rupture de pente et un ralentissement notable de la diminution (si j’en crois la logique politique actuelle, cela revient à dire qu’il y avait une quasi-inversion de la tendance !).

          En la relisant, au passage, cette phrase est vraiment mal fichue : on ne sait pas si on parle de toutes les villes de moins de 6000 habitants cumulées, ou d’un rapport moyen sur chaque agglomération de moins de 6000 habitants (et dans ce cas, je suppose que plus d’un tiers de la population est soit mort, soit mourant, soit salement estropié. Aïe.). Le combo « aurait évité – en extrapolant » manque de sérieux… mais bon, vous êtes libre d’être convaincu 🙂

        2. Calvin

          « on voit que l’année de mise en œuvre des radars le courbe a eu une grosse baisse. »

          LOL, mais LOL
          Une grosse baisse en 2003 parce que grosse hausse auparavant.
          Quand on regarde le graphique, on se rend compte pourtant que, STATISTIQUEMENT, la baisse des accidents N’EST PAS corrélée avec l’arrivée des radars.
          La grosse baisse de 2003 correspond au fait que ceux qui sont morts AVANT ne sont pas morts en 2003 (un peu comme quand la canicule a frappé en 2003, avec une hausse de la mortalité des vieux en été, s’est traduit par la baisse de la mortalité en automne-hiver et que la mortalité des vieux en 2003 a été la même que les années précédentes et suivantes).

          En réalité, l’étude qui dit que « 740 vies sauvées sur dix ans » n’est qu’un calcul idiot. Une sorte de « Minority Report » quand on n’a pas de Précogs sous la main.
          La réalité, c’est que les radars rendent les gens déresponsabilisés, et, ça, fatalement, ça crée des accidents.

    2. Le nombre de km parcourus descend.
      Le nombre de morts sur les routes aussi, mais indépendamment de l’arrivée des radars (en France et ailleurs, du reste).
      Le taux de morts par accident reste le même autour de 6 à 7%.
      Et vous en concluez la pertinence des radars ?

      Joli mouton.

        1. Calvin

          Non.
          L’efficacité, c’est sauver des vies globalement.
          Quand on dépense des millions dans la mise en place de radars pour laisser, dans le même temps, les hôpitaux tuer des gens par manque de moyens, ce n’est pas efficace. Du tout.
          Surtout que le produit des amendes sert essentiellement à rembourser la dette, et la gabegie…
          Donc, non.
          Ca a peut-être eu un impact, minime, pour un coût important, mais l’efficacité n’est démontrée que dans la globalité.

        2. Nocte

          C’est juste une hypothèse tirée d’une extrapolation…

          J’ai mis des drapeaux antigirafes, il n’y a pas de girafes, c’est donc efficace.

        3. Nocte

          Ah et puis aussi :

          On focalise sur les vies sauvées, encore faudrait-il que les survivants soient autre chose que des légumes.

          A titre strictement personnel, je préfère crever qu’être un légume (ou pire, être totalement dépendant, genre fauteuil roulant sans être capable de mouvements, nourriture par perf, une personne pour me nettoyer, et être conscient de cet état)

        4. Marc Aurèle

          L’expression même de « 740 vies sauvées » n’a aucun sens, par qui? qui les a sauvé? Pierre? Paul? l’état? Quitte à retenir ce chiffre de 740 sur 10 ans, la seule chose qu’il est possible d’affirmer c’est « 740 personnes de moins ont perdu la vie sur les routes en 10 ans ».

          Dire que c’est grâce à l’état ou à ses mesures est soit la preuve qu’un petit troll erre dans ces colonnes ou bien que nous sommes en présence d’un heureux détenteur du gène de l’idiot utile.

        5. Guillaume

          Moi, y’a un truc qui me chiffonne : comment on sait qu’un certain nombre de personnes (ici 740) ont été « sauvées » ? Y’a des simulations ? Comment on peut être certain que le pékin moyen qui est passé trop vite à un endroit a été « sauvé » ? À ce compte la, on peut compter le nombre de personnes qui passent devant un radar sous la limite et dire qu’elles n’ont pas eu d’accident grâce aux bénis radars …

          1. Calvin

            Avant, quand un survivant avait eu un accident de voiture à cause de la vitesse, les autorités l’abattaient d’une balle dans la tête.
            Désormais, ce n’est plus le cas.
            740 personnes, depuis 2001, ont bénéficié de cette indulgence.
            On a même leur nom.

            Logique et faux. Mais pas plus que leur calcul idiot.

          2. gameover

            Oui en prenant des decisions puis en remontant dans le temps pour les corriger afin de derouler une deuxieme realite. Regarde Star Gate SG1 !

            Nous a priori on est restés dans la realite qui se deroule mal. Pas de bol. 🙁

    3. petit-chat

      Je m’interroge : le fait d’abaisser -volontairement- sa vitesse pour ne pas être victime du « merveilleux-appareil-qui-sauve-des-vies-tous-les jours » (je parle comme un Préfet, maintenant ?) ne serait-il pas constitutif du nouveau délit d’optimisation fiscale ?

        1. petit-chat

          Merci pour la rigolade. Et comme ils sont capables de tout et notamment du pire car c’est ce qui leur est le plus accessible, cet article est peut-être prépositoire (non, il n’y a pas de faute, plagiat de Frankin dans Gaston Lagaffe, on a la kulture qu’on peut…)

  32. seccotine

    On devrait plutôt suggérer aux bonnets rouges d’aller à Rennes dynamiter le bunker de la république. Vous savez, cet affreux bâtiment en béton sans fenêtres ni ouvertures, où sont traitées toutes les amendes automatiques des radars avant de partir dans votre boite aux lettres! Je passe devant tous les jours sur la rocade rennaise juste après un radar qui ne flashe plus grand’monde, vu que tout Rennes et sa banlieue connaissent. Ce sera plus festif; ben oui, je vous dis pas le feu de joie que ce serait! Et beaucoup plus efficace que de cramer des radars ou des portiques écotaxe gardés par des gendarmes qui doivent compter les voitures qui passent sur la 2×2 voies à défaut de courir après les voleurs et les bandits.
    On parie combien qu’il y aurait un million de like sur leur page facebook?

  33. hussardbleu

    @seccotine : indépendamment de ce bunker auquel vous prophétisez un sort amplement mérité, connaissez vous les performances de la Turbot-Rhino ?

      1. hussardbleu

        ah! je pensais que votre avatar avait trait au personnage de la journaliste dans la Corne du Rhinocéros de Franquin… désolé, mauvaise pioche…

        1. Higgins

          La même qui est l’héroïne du petit chef d’œuvre d’album qui a pour nom « Le nid des marsupilamis ».

          1. seccotine

            Maintenant que vous le dites, le Turbot-Rhino c’est la super turbotraction dont les plans sont cachés dans cette fameuse corne de rhino! J’ai lu la corne du rhinocéros et le nid de marsupilamis il y a bien longtemps! J’ai complètement oublié! Toutes mes excuses. Tiens vous faites bien d’en parler; je vais me replonger dedans. Histoire d’être à la hauteur la prochaine fois! Sac à papier!

  34. Calvin

    Merci H16, pour illustrer la triste réalité des chiffres.

    En revanche, si je peux me permettre, les radars, ce ne sont pas QUE des tirelires.

    L’idée, pour l’Etat, c’est aussi de nous faire passer pour des criminels en puissance, pour nous déresponsabiliser, pour que nous nous sentions coupable de tout.
    Et quand le premier minustre venu (du Redressement Fiscal, par exemple), nous balance de la moraline couplée aux impôts, il espère que l’on se sente coupable et que l’on paye notre écot sans moufter…

    1. Marc Aurèle

      Forcer l’individu à admettre sa culpabilité pour mieux lui faire avaler de s’en libérer via le paiement d’une amende. Ce pourrait être la version soft de ce que les khmers rouges appelaient le testament auto-critique ou quelque chose d’approchant. Ou bien à une autre époque, le rachat des indulgences.

    2. Tribuliste

      D’autant que les félés du volant, c’est comme les travailleurs non déclarés : y en a de plus en plus…

  35. Calvin

    Il y avait un article du Gorafi, récemment, qui semblait presque réel : Moscou WC en appelait au civisme et au patriotisme des Français et leur demandait de ne plus freiner à la présence des radars sous peine de baisse de recettes fiscales.
    Enorme.

  36. Tribuliste

    Voyons le bon côté des choses : avec les avertisseurs de radars et la multiplication de ces derniers, l’Etat combat la première cause de mortalité au volant : la somnolence.

      1. GG

        Chère BM, je n’irai pas jusqu’à dire que je suis arachnophobe moi aussi, mais je préférais vos anciens avatars !

          1. Calvin

            Peut-être, mais nous préférons voir une BM lancée à fond de train.

            Il y a un proverbe guyanais : « C’est quand la BM a régné que le Panda Blanc a saigné. »
            (je sais, c’est idiot, mais je me marre tout seul…)

    1. vengeusemasquée

      Ah ah ! c’est assez vrai ! Faut voir le bordel que fait le coyote quand on est au-dessus de la limitation de vitesse et qu’il y a un radar. 😆

      1. Aristarque

        Tu peux déconnecter (dans les paramètres) la sonnerie de dépassement de la vitesse légale… Ce qui est dommage, c’est qu’ il n’ y a pas de sonnerie lorsque tu es dans la limite que le gentil Etat t’octroie par sa mansuétude… Très important pour tenir la moyenne….

    1. Guillaume

      Tiens, ça me rappelle une conversion ubuesque que j’ai intercepté pas plus tard que la semaine dernière…

    2. Duff

      Les commentaires sont savoureux!

      « On voit qui mobilise le plus : le PS et ses faux-nez pathétiques ci-dessus, ou le Front de Gauche avec plusieurs dizaines de milliers au bas mot (d’après Médiapart, et n’en déplaise à Valls et ses ridicules 7000 imaginaires, puisque le police a confirmé qu’elle ne comptait pas). Le naufrage solférinien se déroule majestueusement sous nos yeux, et ce n’est pas les équipées militaires qui changeront qoi que ce soit au désastre… »

  37. retraiteunefois

    10 ans sans visite en france. Une traversée vers ma résidence de vacances , flashé à 117 km/ h au lieu de 110 avec une 300 chevaux sur une autoroute déserte . PV reçu dans la semaine dans mon Royaume. C’est la dernière fois que je mets 1 pneu dans votre dictature .
    Taillez-vous , faites comme moi.

      1. retraiteunefois

        Je suis parti avec 1 valise . Oui, j’étais jeune , compétent et j’en voulais. Qui veut peut . Tu me donnes 30 lingots d’or , je ne quitte pas mon pays . La france est TREsTREsTREs mal barrée . Courage . JAMAIS je n’y investirais un centime.

          1. retraiteunefois

            Je vis en Wallonie . Je m’y sens parfaitement bien . Il faut vivre où l’on se sent chez soi . La décision est très difficile et très personnelle et l’argent n’est pas tout . J’ai travaillé dans plusieurs pays et ai décidé de prendre ma retraite en Belgique. J’ai des amis qui ont des résidences secondaires en France ; ils ont vendu …

    1. Nemrod

      Vous auriez mieux fait de rouler à 110 avec une Panda de 30 chevaux.
      Vous risquiez vôtre vie mais en règle !

  38. Dahu

    Ici les gens grillent systématiquement la priorité sur un rond point. Source évidente d’accident, dont la première victime est la personne se situant à la place du mort.

    Est-ce que l’on va inventer un radar à placer sur chaque entrée de rond-pont?

    1. Calvin

      Mais non, mettons un ralentisseur à chaque entrée de RP !!
      Je suis même surpris que ces abrutis qui nous gouvernent n’y aient pas pensé.

      Hum…

      Un doute m’étreint, là…

      Dis, H16, nos autistes au pouvoir ne lisent pas ton blog, hein ??

      1. Nyamba

        Pardon, mais ils l’ont déjà fait par chez moi… les ralentisseurs devant les ralentisseurs aussi, notez.

        1. Calvin

          Attends, ils n’ont pas pensé à en mettre aussi après ?
          Pour ceux qui redémarreraient en trombe après un ralentisseur ?

          Moi je dis que pour chaque ralentisseur, il faut un ralentisseur AVANT et APRES.
          Les routes seraient plus sûres !!

          1. Higgins

            On peut aussi verbaliser préventivement et retirer l’amende s’il ne s’est rien passé pendant le trajet en voiture. Un peu comme CICE pour les entreprises.

  39. hipparchia

    Donc il y avait soixante-six pour cent de débiles non concernés par le principe de la séparation des pouvoirs. Fichtre.

    1. Nocte

      C’est un truc encombrant la séparation des pouvoirs, c’est bien pour y arriver, au pouvoir, un peu comme la démocratie, mais après, on se rend bien compte que ça gêne aux entournures; alors on découpe tout ça, soigneusement, morceau par morceau, on l’invoque dans de grandes déclarations, on l’agite comme un épouvantail, mais c’est juste pour donner corps à l’illusion que cette séparation existe toujours… c’est désormais une des -trop nombreuses- ombres sur les murs de la Caverne France

Les commentaires sont fermés.