Netflix arrive, la France a peur, Maman Filippetti veille

La France, dit-on, est une grande puissance économique. C’est un pays qui aurait la bombe atomique, des infrastructures de rêve, une situation géographique très favorable, un climat tempéré et un système social à la fois souple et doux au toucher que le monde entier nous envie (de loin, certes, mais tout de même). Ça n’empêche pas le pays, comme le titre avec courage un Figaro toujours aussi subventionné, de trembler comme une feuille dans la bourrasque devant l’éventuelle implantation d’un nouveau distributeur de films sur le territoire.

La peur règne : Netflix, le géant américain capitaliste sans foi ni loi débarque incessamment sous peu avec ses hordes d’octets barbares et ses flots de gigabits de l’enfer pour arroser de ses vapeurs numériques délétères les territoires jusqu’alors riants et joyeux pourtant placés sous la protection de la baronnie Filippetti. Au son des cors de guerre produits par les bataillons américains, les distributeurs français se sont tous blottis les uns contre les autres, derrière la forteresse légale que la France a construite, en réclamant vivement, entre deux tremblements, l’intervention musclée et salvatrice de Dame Aurélie, psalmodiant avec ferveur l’Onomatopée Cultureuse pour qu’elle arrive enfin.

aurélieEt la voilà, tout de blanc vêtue, sur son poney ministériel, partant d’un petit trot cadencé, munie des lettres de créance du Roy Françoy Le Mou, bien décidée à ne pas se laisser faire, scrogneugneu, parce qu’il y a des règles, mon bon monsieur, et qu’on ne peut pas débarquer comme ça au pays du lait et du miel et des fromages et du vin et des 35H et de la retraite à 60 ans sans faire des concessions, non mais.

Avant d’aller plus loin, petit rappel des épisodes précédents : cela fait quelques temps que la rumeur, insistante, indiquerait que Netflix, la société de vidéos à la demande, souhaiterait s’installer en Europe et en France notamment. Cette société propose, à la demande, des films et des séries, en streaming, directement par internet, pour un abonnement mensuel ridiculement petit comparé à une place de cinéma ou même aux cartes prépayées. Son arrivée imminente (on parle de Septembre), inquiète (on le comprend aisément) les professionnels du secteur audiovisuel qui redoutent une concurrence qu’ils s’empressent de qualifier de déloyale : Netflix propose des choses pas cher et facile d’accès, alors que, jusqu’à présent, les distributeurs se battaient plutôt pour conserver des prix élevés, empêcher la distribution par internet à tous prix, et limitaient autant que possible la disponibilité des nouveautés.

Pire, et c’est là le nœud du problème dans lequel intervient immédiatement l’Onomatopée, les distributeurs français sont contraints par la loi d’une part à financer la création de ce que certains n’hésitent toujours pas, dans leur immense mansuétude (ou leur aveuglement ?) à qualifier d’œuvres françaises, et d’autre part, de diffuser un quota de franchouilleries ces œuvres afin d’assurer que le public, jusque là captif, ne puisse vraiment pas échapper à la petite giclée de productions du terroir, même si beaucoup croyaient avoir déjà payé, avec leurs impôts, le droit d’en être épargné.

aurelie filippetti netflixNetflix, de son côté, par la nature même de son business, distribue au client ce qu’il demande (et non ce que le Ministère de la Propagande lui impose). Si ce dernier réclame cinq fois des films américains, Netflix, en vil commerçant apatride capitaliste néolibéral sans morale, s’exécute et lui livre, à domicile, cinq films américains et (coïncidence ?) exactement ceux que le client a demandés. Impossible pour la société d’intercaler l’une ou l’autre publicité gouvernementale de sensibilisation à la malbouffe, l’homophobie, les violences familiales ou ces devoirs civiques rigolos qui permettent de choisir avec discernement entre un escroc ou une crapule. Impossible aussi d’imposer un navet film français après trois ou quatre films américains alors que jusqu’à présent, en France, le client est un peu roi mais pas trop.

Pire encore : Netflix, n’ayant pas eu les gentilles contraintes légales, les mignons bâtons dans les roues et les aimables bastonnades fiscales qui se sont abattues sur le secteur en France, a pu largement grossir, se développer et dispose à présent de moyens financiers colossaux (on parle de 2 milliards de dollars par an) pour racheter des films et des séries. Voilà qui pourrait salement orienter la production, y compris française, vers autre chose que cette qualité qu’on dira pudiquement différente à laquelle nous avons été habitués jusqu’à présent.

Pour Orélifilipéti, le choix est assez cornélien : d’un coté, des distributeurs qui sont depuis longtemps introduits dans tous les services de son ministère, qui connaissent à peu près tout le monde, fournissent les uns et les autres en plateformes d’expression, en renvois d’ascenseurs et en motifs de prébendes juteuses. De l’autre, un trublion, américain de surcroît, qui va, à l’évidence, créer du chômage, de la misère et des morts de petits chevaux par brouettée, en répondant à une demande de consommateur, en proposant des prix trop bas, en introduisant de la concurrence dont on sait, depuis Arnaud Montebourg, qu’elle est extrêmement néfaste. Et … la possibilité d’une implantation des principaux centres d’hébergement de Netflix en France au lieu du Luxembourg.

Zut. Tout n’est pas aussi simple que prévu dans la Baronnie de l’Onomatopée : elle doit d’un côté tout faire pour calmer ses ouailles qui frémissent de peur à l’idée qu’on puisse venir manger leurs plates-bandes, et de l’autre, elle doit tout de même favoriser l’arrivée d’un concurrent si sérieux qu’on sait tous qu’il signe (enfin) la mort d’un certain « modèle de distribution à la française », avec notamment ses quotas et ses cargaisons de films pourris, pseudo-intellectuels et chiants comme un vendredi midi sous la pluie à Dunkerque ou de séries dégoulinantes de bien-pensance agressivement niaise ou, dans le meilleur des cas, aux moyens techniques si pathétiques qu’elles en deviennent comiques.

Catastrophe : il avait été envisagé d’interdire (parce que La Loi, c’est Plus Fort Que Toi) aux pays européens voisins de distribuer du contenu à la demande sur le sol français sans que ces fameux quotas, ces gentilles contraintes et ce si pratique financement ne soient mis en place. Un décret, dit « anti-contournement », illisible et impraticable, avait été pondu. Re-zut : le dispositif est incompatible avec les directives en vigueur, et techniquement, ne vaut pas un pet de lapin (même français, même bio, même élevé au grain). Et comme en plus, iTunes propose déjà des services « à la demande » depuis le Luxembourg sans être inquiété, on comprend très vite qu’il ne faut qu’un peu d’emmerdements sur Netflix pour que la grosse boîte américaine aille poser ses serveurs et son siège ailleurs que dans l’enfer fiscal français.

attossion aurélieLes semaines qui viennent promettent donc une bataille homérique entre la Culture à la Française, lardée de petits arrangements, de connivences, de contraintes légales ridicules, de monopoles de droits et d’habitudes délétères, et ces nouveaux paradigmes introduits par Internet qui, inéluctablement, abat progressivement chacune des lignes Maginot que le pouvoir, toujours en retard d’une guerre, continue d’ériger consciencieusement pendant que tout passe discrètement sur les côtés.

Dans ce monde mouvant aux technologies qui évoluent heureusement bien plus vite que nos politiciens et leur insupportable législhorrée, l’Onomatopée ne pourra donc compter sur aucune certitude. Et si l’on ajoute les résultats des récentes élections, elle ne pourra même pas compter sur sa propre place…

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires159

  1. NOURATIN

    Ce Pays apparaît de plus en plus ridicule, il ne lui manquait que les Socialos pour parvenir à nous faire passer pour des andouilles dans tous les compartiments du jeu. Cette Aurélie, dont vous présentez de si jolies photos, est un véritable parangon de la stupidité gauchiarde. Il faut notamment observer sa distribution de décorations au sein du show-biz, c’est à se faire pipi dessus!

  2. royaumont

    Un peu HS, mais ça fait plaisir :
    la doublure (le suppléant) d’Orelifilipeti avec qui elle organisait ses savants tripatouillages éléctoraux s’est fait battre aux municipales, dans la ville ou l’onomatopé à grandes dents avait annoncé sa victoire aux législatives.

    signe avant coureur ?

  3. Petit Poney

    Pour rigoler un peu, je me permets de poster un lien vers une très bonne vidéo du Palmashow, « Comment s’écrit un film d’auteur français ». Extrêmement cliché, évidemment, mais si bien vu!

    1. José

      Pas plus tard qu’hier j’ai regardé ce sketch du Palmashow, enchaîné avec le Chevalier de Pardaillec. Le ciel veut me dire quelque chose! 🙂

      1. Duff

        Mine de rien ils résistent au temps les sketchs des inconnus! Les plus jeunes n’ont pas capté la référence à Hervé Bourge qui était le président de France télé de l’époque : En 20 ans rien n’a changé, sur les retransmissions du tour de france, Jo et autres cérémonies, tous ces toquards du service poublic ne ratent jamais une occasion de tailler une pipe au président du moment. Même dans Stade 2 on a régulièrement une petite leçon de moraline, la télé poublic c’est cool, vive notre président, etc.

        1. Théo31

          Un jour victoire importante de Michael Chang à Roland Garros. Il dit qu’il remercie Jésus pour sa victoire. Traduction du trouduc de service : il remercie un certain Luigi.

          Ou alors interruption d’un programme pour passer du ping pong parce qu’un type affronte un Chinois pour une troisième place.

          Et je me fais traiter ensuite d’homme préhistorique parce que je n’ai plus de télé et de radio depuis 7 ans.

          1. passim

            Les traductions des journalistes-fonctionnaires, à cette époque, étaient un régal pour l’amateur.
            Il arrivait parfois que le joueur, parlant le français mieux que le commentateur l’anglais, comprenait que celui-ci disait n’importe quoi, et le regardait, interloqué et se retenant de rire.

          2. gameover

            Un peu de mansuétude… ce n’était pas une victoire de Chang mais une défaite il y a 20 ans contre Muster (95) … et sinon faire de la traduction en simultané avec le brouhaha depuis les tribunes c’est nettement plus dur que celui qui est dans son fauteuil à la maison.

            De plus il y a une particule inaudible entre « I’d just like to thanks » et « Jesus »

            http://www.dailymotion.com/video/x1069rw_nelson-monfort-michael-chang-remercie-luigi-archive-video-ina_fun

    1. Adolfo Ramirez Jr

      ça me rappelle la question existentielle que je me pose depuis l’enfance : entre l’hippopotame et l’éléphant, qui est le plus fort?

            1. Black Mamba

              J’avais un chat qui était entraîné à attaquer toute personne qui m’agaçait, il me suffisait d’émettre un grognement et mon chat attaquait :mrgreen:
              Rien à faire j’adore les chats de combat…

            2. Black Mamba

              Un chat cela s’éduque, j’ai un de mes chats qui a sauvé ma sœur dans son sommeil, elle était en train de s’étouffer et le chat est venu et la griffer pour la réveiller, depuis ce jour ma sœur a adoré les chats.

      1. Greg

        HB y a répondu l’autre jour en mettant un lien sur wikipedia musth, la folie des éléphants mâles..
        Dans l’article en question il y est entre autre dit que de tels mâles en arrivent à tuer des rhinos.

        Mais normalement ils ne se battent pas parce qu’il n’y a pas de raisons de.

  4. Le Gnôme

    Petite question, en quelle langue va être distribué Netflix. Si ce n’est qu’en VO, le public potentiel va être plus restreint.

        1. Zendog

          Eole, tu n ‘aimes pas l’accent délicieusement frenchy de notre François bien aimé quand il s’essaie à parler anglais ?

    1. José

      Grâce au NTIC, j’ai accès à des séries américaines. Je les préfère en VO, mais quand j’ai du mal avec l’accent, j’aime bien avoir le sous-titrage en anglais. Sans avoir à attendre trois plombes. Orélifilipetti devrait se rendre compte de ça…

    2. Jeff84

      Netflix n’est pas un organisme public. Ce sera certainement en VO, en VF, en une douzaine d’autres langues, et avec approximativement 128 langues de sous-titres. Ces gars sont des pros.

    1. Calvin

      @gameover : se taper la tête par terre est dangereux et tu peux te faire mal.
      Accepte les paroles de l’état maman et fais attention au quotidien : le monde est rempli de méchants et de pièges. Et ne mange pas trop gras, pas trop salé, pas trop sucré….

      1. tabbehim

        ….ne conduit pas trop vite, ne vas pas voir les péripatéticiennes, ne vas pas acheter autre chose que du Fabriqué en France, ne vote pas autre chose que PS, ne va pas sur les MOOC, ne parle pas, ne pense pas.

        (j’avais envie de continuer la liste^^)

    2. RTP

      « (…) forcer les fournisseurs d’accès à proposer tous les services de VoD français. Enfin, forcer les fournisseurs d’accès à vendre du trafic internet prioritaire aux services de VoD français. »
      Et après, on forcera les enfants à l’école à regarder aussi. Le monde merveilleux du socialisme est partout.

        1. gem

          et le résultat n’est pas conforme aux attentes, donc … ils augmentent la dose. Logique de dingue (insérer la fameuse vignette « aspirine »)

  5. Jesrad

    « ceux que le client à demandés »

    La nuit fut brève ? 😉 J’ai d’ailleurs mis un peu de temp à comprendre la dernière photo.

    J’attends avec impatience l’arrivée de Netflix, qui dispose d’une excellente vue de ce que les spectateurs veulent et donc va contribuer à l’amélioration très sensible de la production… par réallocation du capital. Nyark nyark, la destruction créatrice n’a jamais aussi bien porté son nom.

      1. Kazar

        Normal, pour une fois qu’on a une ministre plutôt jolie, ça détourne un peu l’attention, mais la réalité reste là, et le poteau approche (le mur diraient certains, mais il paraît que Valls l’a interdit pour d’obscures raisons…).

  6. GG

    Je serais curieux de savoir combien de dizaines de milliers de français utilisent déjà Netflix en France, en se contrefoutant allègrement de tout ce pataquès.

  7. Epicier vénéneux

    La dernière image m’a fait rire une bonne dizaine de minutes.
    Je sais, il m’en faut peu, mais il pleut dehors et j’ai taché ma cravate ce midi, alors hein, bon.
    @Le Gnôme, pas sûr, l’anglomanie avance à grands pas.

    1. Calvin

      Ne me dîtes pas que ces capitalistes voient avoir l’écoute (oui, je sais, le terme est un peu galvaudé en Etat-PS…) du gouvernement socialiste !!!!
      Finalement, si…

      1. Mario

        Ils veulent la protection de l’ Etat, sans aucun égard pour sa coloration politique du moment. MLP serait à Matignon qu’ ils se comporteraient pareillement. 😐

  8. Winch

    Et vous croyez qu’elle a vraiment eu le temps de faire tout ça en wagon-lits?
    Allez, soyons complaisants, peut-être du poney?

    1. Petit Poney

      J’aimerais un référendum sur cette question avant de me voir impliqué dans des activités de ce genre… merci d’avance!

        1. Jeanpierre

          « -J’espère qu’il n’y a pas de lésion.
          -Boh, pour ce qui ya à léser.
          -J’arrive pas à remettre mes idées en ordre.
          -Laisse les dans le désordre, Quentin. »
          😀

      1. Calvin

        Vi, j’avais bien compris l’image cartoonesque. Je voulais y ajouter un sens plus profond : on détourne l’attention en jouant du pipeau, ou en improvisant une danse.

  9. Waren

    Moi, j’ai hâte de voir les réactions des médias bien pensants et imagine déjà les titres sur Libé: « La France envahie par la culture ultra-libérale ». Va falloir vraiment imaginer d’installer un gros méchant firewall comme en Chine pour sauver l’exception culturelle francaise.

    1. tabbehim

      il ne sera pas gros ce firewall, il sera même très petit, dû à une petite particularité de l’implantation hyper centralisé du net en France ^^

      heureusement, les politiques son cons, ils n’ont pas vu que la technologie actuelle permettrait une censure si grosse que seuls les programmes bisous compatibles serait disponible 😀
      Mais faire ça, ça serait aussi se tirer une rafale de calibre 50 dans les pieds et dans les genoux ^^

      1. Waren

        L’implantation des GIX, elle a quand même pas mal progressé ces dernières années, et y compris avec les gros carriers. De toutes les manières, comment voulez-vous qu’ils installent ce genre d’infra alors qu’ils ne sont même pas capable de gérer la paie de leur soldats ?

        1. tabbehim

          ils n’en sont pas eux capable 😉
          mais la disposition physique des liens France extérieur sont peu nombreuses (bien que disposant d’énorme moyen en terme de débit)
          quand aux nœuds dont vous faites références, regardez leurs implantation, ils sont ultra concentrés.
          La France a encore la possibilité d’ouvrir toute les passerelles si elle voulait se suicider.

  10. Alecton

    Excellent, et hop dans les archives, on va en reparler dans les six mois.

    « …ses cargaisons de films…chiant comme un vendredi midi sous la pluie à Dunkerque » Il manque un piti S à chiant parce que la pluie à Dunkerque c’est tous les vendredis ou presque….

    En passant, j’avais entendu avec effarement le chiffre de 3 films rentables par an en France ; est ce que quelqu’un aurait une source officielle se rapprochant de ce chiffre ?

  11. Olivier Vitri

    La TV et les bits non socialistes, c’est le mal. Comment se fait-il qu’une société (Netflix) raisonnable et rentable, au business model exemplaire, cherche à venir au pays du Miel gratuit et du Lait des autres ? On peut alors peut-être penser à la qualité des réseaux et des débits (de lait) hmm ? Ceci dit, je m’interroge… Le Luxembourg semble bien plus indiqué à tous points de vue, peut-être moins Netfliqué et surtout moins socialiste, non ?

    1. tabbehim

      Arf, je vais vous expliquer simplement : le support réseaux et les bandes disponibles, ainsi que le réseau transatlantique et l’un des 13 principaux DNS mondiaux.
      La France, qu’on le veuille ou non, dispose d’infrastructure solide…et de place disponible dessus. par ailleurs, la majorité du coût d’entretiens de ces infrastructures est supporté par l’état et les FAI (dont orange). Le minitel a généré cet effet secondaire 😉

      1. Vodkaman

        Vous oubliez aussi la pauvreté de ses programmes TV propagandistes et bisous compatibles, qui font que le WE, quand vous ne bossez pas et que vous avez du temps pour regarder la TV, la perspective de devoir choisir entre Louis la brocante, Drucker, l’émission de sport du parti socialiste (Edo, elle est pour toi) ou tout autre programme du même calibre vous poussera, si vous avez encore un écran chez vous, à choisir une offre alternative qui vous permettra de regarder ce que vous voulez quand vous voulez.
        Le soir, quand j’ai bouffé 10 heures de tableur dans la gueule, je préfère mater un Michael Bay que du Rohmer, va comprendre….

          1. tabbehim

            Oo
            Monsieur patrick le lay alias sémaphore, je vous ai reconnu !
            vous avez altéré Vodkaman pour le faire devenir cocaman 😀

    1. Karamba!

      Oui, démonstration post électorale consternante de Py qui tend à montrer que la culture serait une propriété privée non seulement de l’Etat, ce qui est déjà embêtant, mais du parti socialiste. Vous ne votez pas pour nous bande de gueux? On ne vous cultivera plus (avec nos intermittents du spectacle fonctionnarisés).
      Si seulement on pouvait en faire de même dans les écoles pour les pauvres mômes des mauvais électeurs censés être déconstruits à la mode progressiste par Peillon.

    2. gameover

      Attention : critiquer Olivier Py c’est de l’homophobie bande de facho réacs d’extrême drouate nazis skinhead tatoués…

  12. Kekoresin

    Le merveilleux château France, dans lequel prospère la cour et les courtisans du bon roi François, voit ses solides murailles s’effriter à cause de tous ses cafards d’étrangers pas de chez nous creuser sous les saintes fondations. Morbleu, les sournois passeront au piloris foi d’Aurélie!

      1. yp

        Vaut mieux s’en débarrasser ni vu ni connu, de préférence loin. C’est le genre d’objet qui pourrait donner des idées au peuple…

        1. tabbehim

          c’est vrai ça, une étude pour connaitre les effets de la guillotine sur les politiques et la politiques française, ça serait très macabre mais bon niark niark niark 😀

  13. Karamba!

    On a déjà tous vu House of Cards Saison 2 produit par Netflix depuis que Fillippetti a rendu l’impunité pour les téléchargeurs illégaux en voulant bousiller Hadopi sans avoir rien à proposer derrière (c’est interdit mais vous ne risquez rien).
    On a déjà tous vu les séries de Amazon (Bosch, The After…) qui eux aussi se lancent dans la production et la diffusion de leurs propres séries. Idem pour Film Sundance Channel (un peu comme si le festival de Cannes avait une télé). Le monde de l’audiovisuel n’a plus de frontières. Sauf en France où on a les 2-3 mêmes idiots qui ne cessent de se racheter entre eux pour imposer un monopole stérile. Quand aux USA de multiples nouveaux acteurs se lancent dans l’aventure et parient sur l’export.
    En France on finira même pas tuer les youtubeurs indépendants à partir du moment où ils feront vraiment de l’ombre aux médias officiels et surtout commenceront à faire vraiment du pognon…

    1. Kekoresin

      Investir en France pour parier sur l’avenir! Au rayon suicide financier vaut encore mieux mettre toutes ses économies dans Alcatel. La France à une fâcheuse habitude de guillotiner les gens qui réussissent parce que gagner de l’argent se traduit dans notre vieux pays par réduire des gens défavorisés à l’esclavage.
      La seule manière saine de faire du pognon réside donc dans l’élaboration d’une offre culturelle en adéquation avec le bon état mécène. Là oui, c’est propre et digne d’admiration, à l’image de tous nos artistes qui s’auto congratulent dans des cérémonies bien comme il faut, que le citoyen qui subventionne tout ce petit monde aura le droit de regarder derrière son petit écran tous les ans.

  14. Kekoresin

    Hé oui, il faut subventionner les productions françaises et assurer un revenu décent à nos stars montantes. Dany Boon par exemple, qui se plaignait à l’époque du téléchargement honteux de son « Bienvenue chez les Chtis », alors que son chef d’oeuvre 😉 battait tous les records d’entrées. Trop n’est jamais assez n’est-ce pas? Ce même clown, après avoir garder la gueule grande ouverte sous la tirette des bonnes subventions sucrées, est maintenant fiscalisé en Californie en défendant de loin ces bonnes politiques de gauches qui lui assurent une manne inespérée.
    Et combien sont dans ce cas là? Combien viennent pousser la chansonnette contre l’injustice fiscale qui grossit les rangs des restos du coeur?
    En attendant, le cinoche grand écran a du soucis à se faire. Pour mon compte, je ne mets les pieds que dans des salles associatives car il est hors de question de payer + de 10 keus la séance, même pour une super production US avec lunettes 4D et odorama. En plus, on se retrouve très souvent à côté d’un crétin qui se goinfre de popcorns arrosés au beurre fondu, d’une ado qui tweet et d’une autre qui miaule dans son portable qu’elle est malheureuse que Kevin lui tripote plus les nichons comme jadis (1 semaine koa!) A + de 10 keus, ça rend un brin intolérant aux nuisibles qui eux n’en ont rien à foutre, vu que c’est du fric gratos de papa moman.

    Bref, la France fait ce qu’elle sait le mieux: défendre la bougie à 50€ porteuse d’une douce lumière propice à la propagande contre la cruelle fée électricité, et ce avec notre pognon bien sûr.

        1. Kekoresin

          Exact cher René, ces Mickey de bal manipulent la réalité jusqu’au désastre. La différence, c’est que nul sorcier ne viendra rétablir la situation…la France est foutue!

  15. LeRus

    Heureux ceux qui ont le temps de regarder des films… Personnellement, le choix proposé est tellement nul que je n’achète même plus beaucoup de DVDs (je sais, je suis old school).

    Le plus drôle dans cette affaire est que Netflix propose une solution légale au piratage tant critiqué par les cultureux subventionnées. Ils devraient tous sauter de joie!

    Ah, mais ça implique l’offre et la demande… Aie, ça va faire mal…

  16. kloupa

    Tous les médias Français qui se sont abrités derrière la protection érigée par l’Etat d’une diffusion par la TNT (moyen coûteux et obsolète) vont en prendre un coup. Le contrôle étatique, et la censure qui va avec, vont en prendre un coup et c’est tant mieux. Car tout cela a débouché sur une navrante médiocrité, très ennuyeuse, au point qu’on recherche avidement certaines séries Américaines: vive l’exception culturelle dont nos dirigeants totalitaires nous rebattent les oreilles! Vous avez bien dit Ministère de la Propagande, h16?

  17. Christophe

    Ce qui est surprenant c’est moins les réactions du pseudo ministre de la pseudo culture… que la volonté (?) de Netflix de s’implanter en France.

    Ils n’ont pas reçu le mémo ?

    Toutes les grandes boîtes US connaissent la musique… et se tiennent à distance respectable du territoire national (plus précisément de ses impôts).

    Apple, Google, Amazon… Luxembourg, Irelande… il y a des tas de schémas pour dire « fuck you » au fisc français, et à la mafia locale gauchisante.

    Alors pourquoi une telle agitation ?

    Netflix depuis le Luxembourg, ou l’Irelande pourrait tout à fait passer des accords avec :
    -des FAI français
    -et des maisons de prod, ou les proprio de catalogue de films français

    Mais H16 a raison. La cruche Filipitoc va sauter.

    Bon débarras.

  18. val

    Les Soces me font rire ou pitié , ils se sont spécialisés dans les combats d’arrière garde et en même temps n’arrêtent pas à s’auto afficher comme « forces du progrès » , ce sont les as de la novlangue.
    Tout ce spectacle est tout de même réconfortant , la réalité est en train de leur péter à la figure car ça commence à se voir , je pense contrairement à notre hôte que notre pays n’est pas aussi foutu que ça .

  19. Christophe

    Ah c’est confirmé ! Netflix fait simplement bisquer la pauvrette.
    ********************
    Selon l’AFP, le ministère a confirmé que « la décision de Netflix d’aborder le marché français est prise » et ses dirigeants ont indiqué « qu’ils continuaient d’étudier une localisation en France ou au Luxembourg ». « Ils ont fait part de leurs interrogations sur la fiscalité en France et le décret SMAD (qui réglemente l’investissement dans la création et l’exposition des oeuvres françaises) », a précisé le ministère.
    ********************

    Tu parles Charles qu’ils ont des « interrogrations » sur la fiscalité en France ! Ah ah ah c’est énorme.

    Ils vont bien entendu s’installer au Luxembourg.

    Et Filipitoc pourra dire « mission accomplie ».

    1. Kekoresin

      Je pense qu’il faudra alors envahir le Luxembourg qui est quand même une cible plus réaliste que la Russie, et les annexer pour qu’eux aussi connaissent la félicité de notre beau système social et la fiscalité qui va avec bien sûr.

        1. Le Gnôme

          J’attends avec impatience que l’armée luxembourgeoise défile sur les Champs. Je serais même prêt à collaborer avec ce régime monarchique honni, à payer les mêmes impôts et charges que leurs citoyens.

          Les Rafales sont dans les pays baltes, au Mali ou en panne, les troupes combattantes pareil, seuls restent les riz-pain-sel, c’est jouable pour l’armée du Grand Duché.

          1. gem

            Dans l’état actuel de la France, personne ne voudrait l’envahir. Trop d’emmerdes pour trop peu à gagner.
            Peut-être un Bob Dénard avec 50 affreux …

    2. ironbooboo

      lol, France ou Luxembourg ? Tu parles d’un choix.
      Question pour le fun : combien faut-il d’avocats américains pour lire un décret français ?
      On les sent perplexes, mais ils vont comprendre : le principe c’est de payer de plus en plus.

  20. gem

    A propos de « aux moyens techniques si pathétiques qu’elles en deviennent comiques », le film « un flic » de Melville est repassé récemment. Il y a une longue séquence « action » d’anthologie où … un hélicoptère miniature survole un train électrique.
    J’ai ris.
    J’ai ris d’autant plus que cette séquence est en réalité parfaitement inutile, et même nuisible, dans le scénario (le personnage aurait mieux fait de simplement prendre le train).

  21. vegeta

    quelques vidéos d’hommes avec des enfants donné dans une enveloppe convaincront les plus ardent défenseur du made in France comme monterbougre

  22. tabbehim

    bon, faisons plaisir à orélieflippeenpetit !
    Netflix pourrait intégrer une pub de moins de 5 secondes pour un film français, comme ça, les gens seront que ça existe, et le cullll lte de travia~~ excusez moi, la culture sera sauvé 😉
    attendre 5 secondes, il faut déjà souvent le faire sur youtube par exemple….
    voilà, accord trouvé, maintenant, dépêchez vous de laisser netflix s’installer 🙂

  23. BenOui

    Bon, ( ou est mon copié-collé, voilà ) Onomatopée-Orélifilipéti a encore mis le mauvais ticket dans la mauvaise fente! (Bordel de merde, changez son dentiste, la gordini ne tient pas la route!)

    Moi j’dis que le streaming du CSA fera rentrer la TV dans l’histoire du net, ou l’inverse j’sais plus…

      1. tabbehim

        c’est de la sagesse ça. Mais vous avez oublié un facteur important, c’est le niveau de dignité de ces ministres 😉

  24. Hugues001001

    Ce gouvernement de débile n’a pas encore compris qu’avec Netflix, on pourra revoir l’intégralité des saisons de Plus Belle la Vie, cette série tellement réaliste que le monde entier nous envie.
    Sinon, rassurons-nous: selon l’étendue de la rouste que le PS va se manger dimanche, le « remaniement », comme on dit pudiquement, concernera aussi peut-être la cloche qui sévit rue de Valois. Amis lecteurs, si votre vote peut contribuer à faire dégager l’incompétente, votez !

    1. Kekoresin

      T’as oublié un « s » à débile ou c’est volontaire?
      Après un éventuel remaniement, on aura un autre crétin ou sa version féminine pour remplacer la simplette. De toute façon, la capacité de nuisance va au-delà du gouvernement en place: sénat, syndicats, mafia. Ces gens là s’assurent leur bien-être en abusant de nos impôts et de nos libertés.
      J’en viens à penser que si par miracle un mec comme RENZI arrivait aux affaires en France avec (autre miracle) une adhésion des moutons gaulois, il serait rapidement suicidé, tout comme Jaurès qui voulait empêcher une guerre si profitable à ces hautes castes républicaines.
      Mais le plus important est de faire barrage au FN non? De créer une alliance pour le contrer en piétinant la démocratie au passage, et en toisant tous ces mauvais citoyens qui on eu l’outrecuidance de voter en dehors de la cuvette. Ces mauvais citoyens qui ont du mal à entendre que si le FN était aux manettes, ce serait une situation terrible comme si la France était au mieux.
      N’oubliez pas d’aller voter, autant choisir son violeur!

    2. yp

      Et en lieu et place de filipetweet, il y aura une autre tête qui fait la même chose…

      Il n’y a qu’un moyen de se débarrasser de ces sales parasites de merde : couper le robinet à pognon. Achetez vos trucs et vos choses sur amazon.de ou ebay.co.uk histoire de payer la TVA ailleurs, si vous êtes frontalier achetez de l’autre coté, au boulot réduisez la voilure pour gagner moins et surtout engraisser moins ces enculés, ou barrez vous.

  25. Jacques

    Hors-sujet: j’ai une question au valeureux H16 et à ses honorables lecteurs: existe-t’il un lien où le langage de gauche est traduit correctement ? Par exemple: « tolérance », terme qui veut dire qu’il est tolérable de penser comme eux, pas autrement. Ou, « valeurs républicaines »: permet à la gauche de s’asseoir sur les principes fondamentaux du droit et de la liberté et d’imposer ses vues.
    En espérant être clair.

        1. tabbehim

          ok.
          j’ai zappé de sauvegarder le liens qui correspond.
          En cherchant l’Antidictionnaire + un autre mot, on peut tomber dessus.

          1. Jacques

            Excellent, Merci !
            Il faudrait inventer un logiciel sur ce thème pour traduire ce que raconte nos politiciens, et par la suite comparer les mots et les faits.

  26. vegeta

    j’ai une histoire qui peut être marrante pour le « made in France » l’histoire d’une famille qui rénove leur appartement avec quelques amis un dimanche quand surgie l’URSSaf qui les plaques au sol avec perquisition dans la maison avec la saisie d’argent y compris la tirelire en forme de cochon de la petite fille ( futur militante du FN raciste ) qui ose prendre des photos avec le père noël qui porte un bonnet rouge.
    et l’emprisonnement du père de famille ainsi que la mère égalité oblige et à la fin la maison sera saisi pour l’offrir à une association éco-citoyenne en développement durable pour logé des léonarda

    1. tabbehim

      vous avez un lien avec ce genre d’affaire?
      une maison saisie comme ça, avec débarquement de l’URSS-AF, et tout la tatouin, ça fait cauchemarder.

          1. tabbehim

            Mario, j’aime.
            je me posais une petite question, les agents URSS-AF sont ils OPJ16 ou en ont ils les pouvoirs?
            Parce que ça signifierai dans le cas contraire qu’ils ont outrepassé un certains nombre de droit….

          2. Régis33

            Oui , les inspecteurs du travail font moins les beaux depuis que l’une d’elle a pris quelques cartouches de chevrotine en Dordogne il me semble .
            Un contrôleur URSSaf , je suis sur que c’est plus goûteux .

          3. passim

            J’avais une méthode moins sanglante.
            J’invitais à entrer. Pas de meuble.
            Rien.
            Puis je racontais ma triste vie conjugale.
            Longuement.
            Un type gentil. Il repartait les yeux pleins de larmes.
            Et me tapait sur l’épaule en me disant : « bon courage ».
            Je sais, ce n’était pas bien glorieux.

  27. BenOui

    @Hugues001001,

    « si votre vote peut contribuer à faire dégager l’incompétente, votez ! »

    Vous voulez encore pire !! mais pensez à notre h16, déjà qu’il n’a même plus temps de finir un article sans que les faits rapportés ne soient périmés par la surenchère vaseuse.

    Quant à penser qu’Hollande va démissionner lundi et que nous serons débarrassés de tous ces idiotcrates, vous avez 7 jours d’avance sur le 1er avril. Ah! ce n’est pas Hollande à rue Valois…

  28. Moggio

    Une fois encore, merci pour votre lucidité bien informée. Le Figaro, survolé ce matin au bistrot, m’a appris que l’Onomatopée comptait bien faire de Netflix un géant ou plutôt le premier géant américain internet qui se pliera aux règles françaises. À suivre…

    1. Régis33

      Les experts de la  » DGCIS » donc des gens qui n’ont jamais travaillé dans le privé , ou du moins travaillé tout court , sont chargés d’expertiser la compétitivité des entreprises ?
      En cl

  29. Régis33

    En clair , un aveugle ( oups pardon ) mal voyant est chargé de juger la qualité picturale de Leonard de Vinci .
    Je mes connaissais pas ceux là !

  30. D3

    A notre retour des US en 2003, j’ai cherché un équivalent local de Netflix, à l’époque distribution de DVD par la poste. Abonné plusieurs années à Netflix sans problème, un DVD perdu une fois, pas de frais, 2-3 jours max entre le retour des DVDs et les suivants dans ma boîte aux lettres. En France, tous les deux envois, il y avait un souci avec la poste, il se passait une à deux semaines entre deux DVDs, et Glowria a fini par me facturer des DVDs « perdus » (pas pour tout le monde I suppose). Bref, je me suis désabonné au bout de six mois.

    Moraline de l’histoire: C’est pas d’hier que la France poilagratte joyeusement et collectivement les vilains qui veulent rien qu’à rendre les autres heureux avec des nouveaux produits et autres services innovants. Rienafout, on s’en est passé depuis quinze siècles, c’est pas les ricains qui vont venir faire leurs loi avec leurs idées et leur MacDo. La loi du plus fort, ici, c’est nous. Nan mais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.