Chouette, la transition vers le n’importe quoi énergétique se précise.

Voilà, nous en savons plus sur les petits et les grands plans de Ségolène Royal afin de faire transiter la France sur le plan énergétique. Au début du mois de mai, j’évoquais les efforts que la ministre de l’Énergie, du Développement Durable et des Rosiers Bouturés allait entreprendre. À l’époque, on ne pouvait guère que spéculer sur les intentions de la présidente de Région. Maintenant, on va pouvoir savoir de quel bois panneau solaire elle se chauffe.

Et là où Marisol, la ministre qui s’occupe de la bonne santé de labos pharmaceutiques, nous aura gratifié d’une envolée quasi-lyrique sur la nécessité d’un parcours éducatif de santé ou de gommettes colorées pour étiqueter l’alimentaire, Ségolène, elle, a choisi de nous égayer la semaine avec une volonté affichée de faciliter le transit énergétique de tout le monde. Pour cela, elle utilisera comme d’habitude l’instrument rêvé des statolâtres, le passage législatif, déjà largement emprunté ces dernières années et donc d’autant plus détendu. Cela prendra la forme de dizaines de mesures dont les plus saillantes n’ont pas manqué de m’intéresser.

Avant de les détailler, il faut rappeler que le but officiel de cette opération qui a été réclamée par tout le peuple français, lassé que la politique se concentre bêtement sur des sujets périphériques comme le chômage, l’éducation, le pouvoir d’achat ou l’avenir de Léonarda. Si transition énergétique il doit y avoir, c’est d’abord parce que le nucléaire est beaucoup trop risqué (les millions de victimes françaises et mondiales en témoignent tous les jours). Ensuite, il faut absolument réduire les gaz à effet de serre comme la vapeur d’eau ah non pardon le dioxyde de carbone parce que ce sont des polluants ah non pardon parce qu’ils font augmenter les températures ah non pas sur les 17 dernières années pardon disons qu’ils bouleversent le climat au point qu’en été il fait chaud et en hiver froid, que c’en est un scandale et que Ségolène est bien décidée à y mettre un terme. Ah et puis la transition est une action indispensable de l’État pour inciter les consommateurs français, êtres frustes et stupides, à faire des économies d’énergie.

royal air farce 2En vertu de quoi, la Royal Air Farce s’est fixé des objectifs, aussi arbitraires que rigolos, retranscrits dans son projet de loi et qui ne manqueront pas d’alimenter cette chronique dans les mois qui viennent, tant on les sent finement ciselés dans le bon sens et l’esprit de compromis.

Prenez la réduction du nucléaire de 25 points dans la production électrique française (de 75% à 50% en une dizaine d’années) : outre l’aspect évidemment arbitraire des chiffres choisis (pourquoi pas seulement 12 points de baisse, pourquoi sur 10 et pas 20 ans, pourquoi ne pas arrêter tout le nucléaire purement et simplement, etc…) on peut se demander par quoi, exactement, les producteurs français d’électricité pourront remplacer les réacteurs, puisque – on le rappelle – le nombre de solutions de rechange est extrêmement limité.

Pour des raisons évidentes de non-compatibilité avec Gaïa, les centrales thermiques traditionnelles sont hors de question (exit donc, le gaz, de schiste ou pas, et le pétrole). L’hydroélectrique est aussi à proscrire tant il modifie profondément l’environnement et comporte de risques, interdit constitutionnellement ; du reste, avec 30 accidents et 18.000 victimes dans le monde entre 1959 et 1987, on comprend qu’un nouveau barrage est au moins aussi dangereux qu’une nouvelle installation nucléaire. Exit, donc. Si l’on omet les solutions plus ou moins loufoques ou abouties techniquement (des milliers de rongeurs dans des petites roues ou la géothermie), il reste donc essentiellement les moulins à vent et les panneaux solaires, ce qui, compte tenu des rendements, risque de provoquer quelques petites difficultés… Sans compter une facture salée, comme les Allemands l’ont noté dernièrement, au point que pour eux, cette fameuse transition est devenue une véritable folie. Et même dans les pays plus ensoleillés, l’expérience est tout sauf concluante.

On comprend en réalité que cette proposition anti-nucléaire est essentiellement politicienne, comme un message destiné aux alliés écologistes de plus en plus refroidis par un gouvernement qui, bousculé de tous côtés, se contente à leur égard du strict minimum. De ce point de vue, Ségolène Royal ne pouvait donc guère proposer autre chose. On aurait aimé qu’elle en reste là, le pays pouvant difficilement supporter d’autres expérimentations douteuses.

Bien sûr, il n’en fut rien et elle a profité de son talent naturel pour rajouter de l’huile sur le feu avec quelques autres propositions dont on se demande si quelqu’un les a relues à tête reposée avant de les proposer benoîtement aux médias.

Il en va ainsi de ses propositions sur l’habitat. Apparemment pas satisfaits par la destruction méthodique du parc immobilier français par le truchement de la catastrophique loi ALUR, les socialistes ont décidé d’attaquer ce symbole de richesse bourgeoise par un autre angle. Après le carpet bombing des propriétaires au profit des locataires sous couvert de social, il semblait indispensable de mettre en place une nouvelle usine à gaz législative pour faire croire aux propriétaires que leurs investissements de rénovations pourraient, éventuellement, se traduire par des baisses d’impôts. La timidité des différents acteurs concernés (banques, propriétaires, industrie du bâtiment) en dit cependant assez long sur la complexité qui se cache, comme le diable, dans les détails, et qui n’a pas fini de rendre tout le bazar imbuvable.

Et si l’on passe rapidement sur l’incitation aux collectivités locales (quasi-criminelle lorsqu’on voit leurs finances) de développer tout un fatras d’innovations sponsorisées par le gouvernement, dont le financement reste un mystère bien gardé, et dont l’impact, tant écologique qu’énergétique, promet là encore de belles surprises pour le contribuables en fin de chaîne, il reste le chapitre, aussi navrant que rigologène, sur les voitures électriques.

ségolène wtf

Ne riez pas (enfin, pas tout de suite) : on s’en souvient, c’est un domaine d’expertise de Ségolène qui avait réussi, à la force du poignet, à « sauver » l’entreprise Heuliez justement lancée dans ce genre d’aventures douteuses et qui s’était (évidemment) terminé par la mort de l’entreprise tripotée par la Dame du Poitou. Forte de cette expérience, son projet de loi choisit donc de mettre le paquet sur les voitures électriques et mettre fin à la saine ségrégation qui les avait cantonnées aux parcours de golf, en prévoyant l’installation, d’ici 15 ans, de sept millions de points de recharge.

Tout le monde sait en effet que le développement des voitures thermiques fut essentiellement dû à l’explosion du nombre de stations services et autre réserves d’essence disséminées sur le territoire, suite à l’effort énergique du gouvernement en ce sens : on se souvient qu’au début du siècle précédent, l’État avait ainsi imposé l’installation de ces stations à chaque fois qu’un village envisageait l’aménagement d’une aire de repos (mais si, bien sûr, souvenez-vous de Paul Deschanel demandant fermement le déploiement de ces indispensables services pour assurer un développement harmonieux de l’automobile)…

citation bidon de paul deschanel

Eh bien là, c’est pareil, et Ségolène ne s’y est pas trompée et a repris ce magnifique flambeau en imposant l’installation de bornes de recharge pour les voitures électriques lors de travaux sur les parkings qu’ils soient publics ou privés. Immédiatement, on sent que cela va encourager à la fois les travaux sur les parkings et le développement de ces modes de transports alternatifs. Epic Win, Ségolène !

Cela ne suffit pas, on le comprend. Pour enrober tout ça, le projet de loi pérennise le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique, et termine en donnant accès aux collectivités territoriales (les mêmes qui se seront bien engluées dans les innovations énergétiques précédentes, je suppose) à une grosse dotation de 5 Milliards d’euros, trouvée sous le sabot d’un cheval bio dont la production odorante est recyclée pour faire du méthane bisou-compatible.

Tout cet ensemble, au moins aussi cohérent que le projet de loi Santé de Mariquiche Lorraine laisse présager du meilleur. Entre la distribution d’argent des autres qu’on n’a pas mais qu’on va tout de même donner et les bonnes idées interventionnistes qui mettent les incitations aux endroits les plus subtils et les mieux pensés, comment ne pas imaginer le résultat forcément grandiose auquel aboutira inéluctablement ce projet s’il est voté en l’état ?

Pas de doute : la transition énergétique, c’est du solide !

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires143

  1. Umadrab

    Très drôle, comme souvent. Et j’aime beaucoup la démonstration par l’absurde avec Paul Deschanel. L’histoire est un précieux allié, j’ai récemment mis un candidat à l’ENA dans un abîme de perplexité en lui faisant remarquer que la Sécurité Sociale n’était pas une mission inéluctable de l’Etat, et que s’il se souvenait des romans se passant avant 1945, les Français n’étaient pas tous à l’agonie, impuissants à rentrer à l’hôpital faute de moyens, qu’on ne trouvait même aucun témoignage de ce type.

    1. Aristarque

      Vous ne saviez pas qu’ ils mouraient dans les rues, devant le porche des hôpitaux comme cela se produit des milliers de fois par jour, dans les abominables pays vendus au libéralisme ultra-neo-turbo stipendié par le Grand Kapitâââl ?!

        1. stan75

          par contre tu es bien content quand ta consultation chez ton medecin de 23euros est quasi totalement remboursé par la sécu non ?

          1. chrome

            Tout à fait. En allant chez le médecin deux fois par an environ, j’économise une quarantaine d’euros. Le taux de redistribution en France étant de un euro pour deux euros prélevés, ce formidable avantage me coûte 80 euros en impôts, taxes, cotisations et autres rackets. Je suis content, heureux. La socialie, c’est formidable.

  2. petit-chat

    La Royale Air Farce, Mariquiche Lorraine, vite, il faut que je me fasse un nouveau dictionnaire hacheseizien des polytiques.
    Merci pour la rigolade (et le boulot !).

    1. Aristarque

      Quand j’ étais syndic, il y avait eu un énième additif à la loi de 65 sur la copropriété pour établir la majorité avec laquelle autoriser le doux dingue de copro à installer une prise de courant pour sa trottinette électrique à brancher par ailleurs sur son compteur perso… C’était vers 1995 si je me souviens bien. Jamais eu à insérer une telle question dans un ODJ d’ assemblée. Maintenant,avec l’ apparition des Twizy, Tesla et autres il est possible que cela change. Mais cela restera coton de tirer une ligne du compteur éventuellement placé en gaine technique au 7me étage jusqu’ au 3me sous sol de parking….

  3. Ano59

    « Face […] aux risques avérés par les catastrophes récentes de l’énergie nucléaire »

    C’est quand même dingue, je veux dire, j’ai pas l’habitude de fréquenter assidûment les sites officiels gouvernementaux mais s’ils sont parsemés de propagande plus ou moins subtile et de théories parfois fumeuses, c’est la première fois que j’y vois un mensonge direct factuel. De quelles catastrophes récentes parle-t-on ici ?!

    En dehors de ça, je constate que le gouvernement, agacé par les profits indécents ayant lieu dans tout le pays, s’apprête à détricoter l’atout énergétique majeur du pays : les centrales nucléaires.

    1. channy

      « Face […] aux risques avérés par les catastrophes récentes de l’énergie nucléaire »

      J ose aussi espere que la dingo du poitou a interdit aux entreprises francaises d exporter nos connaissances en matiere nucleaire a l etranger..Parce que bon exporter la mort chez les autres c est pas bien..

      #le nombre de solutions de rechange est extrêmement limité. #
      Tout de suite le pessimisme H16, cela va etre un formidable moyen de relancer l emploi..bientot en Grance on aura tous un service d aide a l energie..avec un emploi subventionne qui pedalera dans nos caves pour nous donner toute l electricite#verte# dont nous avons besoin dans la maison.
      NB Au passage cela permettra de lutter contre les maladies cardio vasculaire car pedaler c est bon pour la sante..

      1. Eole

        C’est Black Mamba qui va être contente. WP va pouvoir continuer à pédaler dans la cave=boulot subventionné. Tout bénèf. 😉

        1. Black Mamba

          L’autre jour on avait reçu un courrier de ERDF qui nous relançait pour savoir si oui ou non , on allait enfin se décider à brancher nos panneaux solaires … Le Hic ! Nous n’avons jamais reću nos panneaux achetés sur eBay … Le vendeur a encaissé l’argent et a disparu …pourtant dès le départ , j’avais dit à mon époux que cela sentait l’arnaque … On a perdu 10 000 euro dans l’histoire 😕
          Je lui ai donc proposé de brancher un vélo qui générerait de l’électricité à défaut des panneaux solaires , il a trouvé des modèles mais il n’ose pas s’en procurer , …il n’existe pas d’homologation pour ce type d’engin qui pourtant serait plus efficace que les dit panneaux …

          1. Snail on the Thorn

            Excellente histoire d’escroquerie, BM ! mais fais attention quand tu arriveras dans le pays de tes rêves, un jour… les malins sont toujours à l’affût des naïfs…

            Me rappelle l’histoire d’un très lointain cousin, portant exactement mon nom et mon prénom, parti aux USA avec Cabet et ses disciples en 1847 pour y vivre leur utopie socialiste sous le nom d’Icarie, loin du Roi-Citoyen : arrivés à San Antonio au printemps, on leur vendit des terrains qui n’appartenaient pas aux vendeurs, et ils s’aperçurent ensuite que le Texas, c’est invivable en été, sans clim ni irrigation pour les cultures vivrières…

            Alors, ils quittèrent le Texas et s’installèrent dans l’Ohio. Mon cousin mourut à St Louis du Missouri en 1873.
            C’étaient des vrais socialistes, et les transcriptions et PV de leurs assemblées et débats, c’est à la fois hilarant et navrant… une sorte de kibboutz…
            Cette génération une fois disparue, leurs descendants rentrèrent dans le moule capitaliste et devinrent d’excellents Américains….

            Mais bon… le Texas, pour des panneaux solaires, ça doit être bien…

            1. Black Mamba

              Mon époux est toujours à l’affut d’une bonne affaire , je me dois de le suivre …il est si naïf … Plus d’une fois j’ai sauvé sa bourse … Mais cette fois là il a voulu jouer solo , il a perdu …

    2. Jga

      Les pieuvres à 18 tentacules de Fukushima, c’est comme les cochons à 5 jambons de Tchernobyl: excellent pour l’économie.
      Le jour où un taré fera pêter volontairement une centrale (et c’est pas super compliqué), ça sera moins rigolo.
      Ce qui ne justifie en rien les délires actuels, mais il n’y a pas « que » des délires.

      1. Vu le nombre de réacteurs dans le monde (plusieurs centaines) et vu le nombre d’accidents ou de tentatives de sabotages, je pense qu’on peut dire que le nucléaire est assez peu dangereux. Surtout lorsqu’on le compare aux autres sources.

  4. bob razovski

     » il reste donc essentiellement les moulins à vent et les panneaux solaires »

    Après tout, c’est ce qui illustre au mieux le (la) politicien (cienne) :

    Brasser de l’air en cherchant à capter la lumière.

    1. Aristarque

      Mais de quoi vous inquiétez vous? Le gouvernement ne manquera pas de nous assurer que cette taxe, comme les précédentes ne retombera en aucune manière au débit du consommateur final. Comme toutes les taxations qui touchent les entreprises, voyons! Avez vous déjà vu sur les factures la décomposition du prix avec par exemple, QP taxe pro ou QP C3S ou QP TVA bon déductible sur les carburants ? Non, moi non plus! Donc, c’est bien la preuve que cela reste pour la pomme de l’ entreprise.!

  5. Theo31

    Belle reference a Deschanel, le tare qui grimpait aux arbres. Et Segolene, la dinde qui grimpe aux eoliennes.

    Ce pays est pire que foutu.

    1. gameover

      Il était tombé d’un train en se penchant par la fenêtre…
      Ségolène décapitée par une éolienne, ça aurait de la gueule…

    2. Aristarque

      L’ assertion de Deschanel est charmante d’ ingénuité mais reste néanmoins digne d’ un polytocard actuel qui croit engendrer le progrès en pondant des lois… Personne n’ avait attendu Deschanel pour que l’ essence soit distribuée par des établissements spécialisés et adaptés techniquement à cet usage plutôt que de devoir continuer à faire le plein en achetant des bidons scellés au droguiste du coin. La première adaptation fut d’ installer des citernes avec des pompes à bras (d’ où le pompiste) qui montaient l’ essence dans des réservoirs en verre à partir desquels on remplissait son réservoir par effet de la gravité… On en trouvait encore dans les campagnes françaises des années 60… Et comme cause du développement automobile, il serait loisible d’ épingler Édouard Michelin (l’ ancêtre de celui qui s’est noyé) quand il a inventé son Guide Rouge à l’ usage des chauffeurs d’ automobiles pour que leurs périples ne se transforment pas en odyssées, également en garnissant les routes de panneaux indicateurs avec de l’ale ( un coup de pub) que l’ on trouve encore en maints endroits agrestes. Et tout cela sans l’ aide de l’ Etat ! Il est vrai qu’il le faisait en vue du profit d’ inciter les pauvres automobilistes à user de leurs engins, donc à user leurs pneus! Vendu du Kapitâââl, que je vous dis! Pas un pour sauver l’autre!

      1. Je tiens à préciser que la citation de Deschanel est parfaitement bidon, pour illustrer par contraste le fait que, justement, personne n’a jamais planifié l’implantation des stations essence, et que ça n’a pas empêché les voitures thermiques de dominer largement ; en conséquence de quoi, les bêtises royales sur l’électrique apparaissent parfaitement déplacées…

        1. Aristarque

          Merci de qualifier les bêtises de Marie Ségolène de royaliennes ou de royalettes ou royaleuses ou royanulles mais pas de royales. Cet adjectif a le sens précis de se rapporter au roi ou à la reine mais pas à cette cruche poitevine. Reine de la connerie bien sonnante est-elle certes mais justement, ne déprécions pas davantage le noble terme de royal qui ne mérite pas tel abaissement! 🙂

        2. JIDE

          Je crois fortement que l’on va assister au syndrome « bee bop » de France télécom quand à la même époque la technologie GSM prenait son envol. La cohérence de l’URSS c’était qu’elle pouvait, de par son autarcie, imposer sa technologie planifiée. Alors là, que neni, nos bolchevique d’opérette se lance tête baissé, mais avec l’argent des autres, sur une technologie, quoi que l’on en pense, non définitive sur laquelle évolutions, performances et modifications sont à prévoir. Les batteries, mais lesquelles Bolloré, Toyota, Renault, Tesla ? Arrêter une norme, laquelle? sachant qu’aujourd’hui la technologie Lithium ion, est délicate et nécessite des recharges à base logiciel qui gère durée, tension température, limite de niveau charge, sécurité, et ceci en fonction de la composition interne de la batterie. Demain on trouve mieux et plus performant que fait t’on des bornes ? Qui paye, qui remet à jour la programmation, bazar à prévoir « Impossible de recharger ce véhicule ». Pour fabriquer les batteries pour tous, y a t’il assez de réserve en matériaux. Ne va t’on pas plus polluer à les fabriquer et les recycler. Y aura t’il assez d’éoliennes, de panneau solaire, et d’ hamster dans sa roue pour fournir le surplus électricité nécessaire. C’est du délire et de l’arnaque. Quand je pense que Renault fait payer 80euros par mois la location de la batterie soit l’équivalent d’environ 1300kms avec un véhicule diesel. Partir 3 semaines l’été avec son moteur thermique pollueur et laisser son 2ème engin, bio-électrique, dans le garage familiale délestera autant le portefeuille que la conscience écolo.

    3. bigredebougre

      Laissons à Ségolaine le choix de la première proposition, car grimper aux arbres et s’arrêter aux noeuds, c’est toujours une con-solation !

  6. Snail on the Thorn

    Les Français sont pour la plupart frustrés, et beaucoup sont d’une âme fruste, et toussa, mais quand même ?
    Quant à Paul Deschanel, celui qui tombait des trains, la Ségogol va nous le faire regretter, je crois…

  7. pouf pouf

    Nous fabriquons des paniers métalliques tressés pour faire ses courses à l’intérieur dedans. C’est très pratique, on peut les faire rouler dans des allées prévues à cet effet pour ne pas pouvoir s’y croiser quand on s’y rencontre. C’est normal, à deux millions d’euros par an et par mètre carré de produits sur des étagères, je vous laisse multiplier la valeur de la voie d’onze mètres linéaires. Malheureusement, depuis quelques années, les distributeurs préfèrent acheter de nouveaux paniers tressés fabriqués tout en pétrole. Le commissaire régional au redressement productif est quelqu’un de très agréable, dans un diner la semaine dernière, avec la dame de la banque publique d’investissement, on a tout mis sur pied, jusqu’au moindre détail. Nous avons exécuté plusieurs scénarios tous repris à l’envers, tout marche parfaitement pas, c’est magnifique, on se revoit pour déjeuner très vite, ils sont vraiment très impressionnants avec leurs belles cartes de visite et leurs chauffeurs si gentils qui les attendent patiemment, là, tout n’est qu’ordre et beauté.

  8. Aristarque

    Typo : millions de victimes françaisES et mondiales ou millions de victimes français et mondiaUX si vous accordez sur millions. Perso, la première version passe mieux sans piquer les yeux…

        1. Snail on the Thorn

          Flûte, c’est trop facile avec Google… je prévoyais pour mon prochain : « All’s right with the world… »
          Méchante, méchante BM…

  9. pouf pouf

    Un pas de côté, et hop, but. Voilà ce héros qui s’avance repu de gloire et de hourras faisant des gestes amples à la foule toujours sentimentale et légère amassée-là pour l’acclamer. Tout est-il comme on le croit, tout ressemble-t-il à l’image que nous en avons ? J’ai été voir un seul match de foot au stade, j’en ai une souvenir magnifique, je n’ai pas regardé le terrain plus de deux minutes pendant la partie, en revanche, mes yeux ont passé tout leur temps dans les gradins, dans l’admiration extasiée du public du parc des princes. Le match qui opposait l’équipe capitulaire à une obscure formation de l’ile de beauté était tout autour de la pelouse ; les banderoles revêtues de mots gracieux se faisaient face, de sympathiques jeunes gens chauves judicieusement placés derrière les embûtes adverses encouragaient leurs équipes respectives du plus loin qu’ils le pouvaient tendant leurs bras vers un ciel clément et crépusculaire. De jeunes stabilo boss jaunes faisaient face à la foule pour clore d’une auréole fluorescente ce spectacle féérique.

  10. ModernGuy

    Très drôle et percutant et toujours plein de bon sens : la seule ressource véritablement épuisée dans ce pays.

    Ce qui me rassure, c’est qu’un fatras législatif aussi mal calculé se prendra fatalement le mur de la réalité en pleine tronche et finira enterré dans la cave d’un ministère après quelques réalisations cosmétiques.
    Remarquez, rien qu’en brûlant les tonnes de paperasses qui se sont accumulées dans ce genre d’endroit en 50 ans, on devrait pouvoir tenir un ou deux siècles. ..

  11. David

    Ca me rappelle ce projet délirant de centrale solaire monstrueuse couvrant le Sahara destinée à alimenter l’AFN, l’Europe et l’Arabie Séoudite

    http://www.maxisciences.com/%E9nergie-renouvelable/nergies-renouvelables-une-centrale-solaire-geante-au-sahara_art2897.html

    via « des câbles électriques sous-marins » (n’importe quoi !) … pour la modique somme de 400 milliards d’€.

    Les bouzins législatifs successifs de nos minustres sont du même ordre de grandeur : totalement déconnectés du réel.

    1. yp

      Pour ce qui est des câbles sous-marin, le HVDC (courant continu haute tension) a prouvé son potentiel depuis des années (cf « Basslink »).

  12. Tribuliste

    Le troisième paragraphe est juste exceptionnel de lucidté ! Nos « amis » entretiennent le flou, développent des théories fumeuses tous azimuts et au moment opportunt politiquement parlant tranchent. Et là Ségo n’a pas tremblé, reste à savoir si comme d’habitude le contribuable va apprécier la manoeuvre…

    Pendant ce temps la France continue son enlisement, aucune mesure salvatrice à l’horizon : la chute est proche. Nous pouvons leur faire confiance sur un point : leurs arrières sont assurés. en cas de gros pépin les comptes à l’étranger vont assurer leur train de vie pendant que le français trinquera à leur place.

    A vomir, une fois de plus.

    1. petit-chat

      Quand on voit les objectifs, il ne nous reste plus qu’à crever :
      « Programmer l’arrêt progressif des énergies polluantes, à risques, génératrices de gaz à effet de serre, présentant des risques technologiques majeurs ou qui s’appuient sur des ressources limitées. »

  13. Le Gnôme

    Chic, on vient de reinventer les relais de poste. Autrefois on changeait de chevaux régulièrement et il fallait une bonne dizaine de jours pour aller de Paris à Toulouse au XVIIIème siècle, il en faudra 3 ou 4 pour faire le même parcours au XXIème siècle le temps que les batteries de la bagnole soient rechargées à la place de six heures à la fin du XXème siècle.

    Pas de doute, le progrès est fulgurant.

    1. Nemrod

      C’est évidemment le gros point faible de leurs trapanelles .
      Beaucoup trop long pour « faire le plein ».
      Cloquer une borne de recharge tous les 10 km n’y changera rien.
      Un enfant de 8 ans a compris…pas cette imbécile.

  14. Karamba!

    Duflot, Taubira, Touraine, Royal, Belkacem, … les idiotes utiles issues du voeu de parité de la gauche vont toutes défiler telles des représentantes Avon avec leur caddie plein de réformes ineptes, ruinant les espoirs des imbéciles qui pensaient que l’avenir politique serait féminin (alors qu’il sera essentiellement ancré dans le bon sens humain).

  15. Aristarque

    On sent encore une fois, le projet de loi racoleur, mal ficelé, destiné à plaire à tout le monde et aux autres. Me fiant sur la seule parole d’ H16, nous trouvons donc dans le même temps, des projets de réduction très sensible d’ une capacité avérée de production électrique, existante et fonctionnelle, au profit d’autres moyens nettement plus incertains dans leurs capacités et régularité de production et dont l’ essentiel demeure à construire. Puis dans un autre chapitre à une autre page pour que la mémoire du Shadock lecteur ait eu le délai temporel d’ évacuer l’ information précédente, tout un développement à marches forcées d’ une infrastructure de distribution à un nouveau type de consommateur d’ électricité, la voiture. En oubliant commodément que chaque constructeur d’ icelle en version électrique entend avoir SON modèle de prise de courant à brancher. Pour s’ en sortir, il faudra probablement inventer une borne capable de recevoir les prises Renault, BMW ou Harley-Davidson ou, plus simplement de multiplier les emplacements de recharge dédiés à chaque marque… C’est Hidalgo qui va être contente! Officiellement VDP aime la voiture électrique. Faudra encore une fois mettre en accord ses postures et les conséquences…

    1. Snail on the Thorn
      1. Aristarque

        Ne me parle pas de ces malotrus : voir Normal 1er déjà assis en train de dévorer le menu avant même que la Reine (et Dame) soit assise… Quelle élégance, quelle distinction quel respect même plus seulement de l’étiquette mais de la simple politesse pour un amphitryon!!!

        1. Nemrod

          Le spectacle de Rain man ne raccompagnant même pas Sarko lors de sa prise de fonction était édifiante.
          Je n’apprécie pas Sarko mais cela dénotait un total manque de classe.
          Ce type ne vaut rien malgré tous les efforts de ses potes saltimbanques pour le rendre sympathique.
          Les efforts de ceux qui croient être potes pour être précis.

  16. gameover

    A la place de l’ecotaxe il y aurait eu un truc pas idiot à faire si on avait voulu taxer les camions étrangers qui transitent seulement par la france sans même faire le plein c’est de mettre en place une vignette pour tous les camions – y compris les français – et pour compenser supprimer la taxe à l’essieu qui frappent actuellement les seuls camions immatriculés en france alors que des transporteurs français passent à travers tout ça en utilisant des camions immatriculés à l’étranger (ça concerne 25% des camions).

    A 250E la vignette pour les 4.7 millions de camions qui transitent on avait 1.2Mds sans investir un centime dans le système ni sa gestion.
    Et pour les transporteurs français le bilan +/- aurait été nul sur leurs finances.

    Par contre cet argent devrait servir aux infrastructures routières et non au rail ou aux transports publics qui doivent eux même trouver leur mode de financement chez leurs utilisateurs et non vers les non-utilisateurs.

      1. gameover

        Je suis comme beaucoup ici pour l’utilisateur = payeur.

        Actuellement les travaux routiers (neuf et entretien) sont intégralement payés par les taxes sur les carburants. (source : le CA des entreprises de TP route est égal aux taxes prélevés sur les carburants).

        Mais un poids lourd de 40T sur 5 essieux dégrade la route autant que 100,000 véhicules particuliers.
        source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tribologie

        Donc même si un poids lourd consomme 10 fois plus, il ne contribue pas à l’usure du revêtement routier en conséquence.

        Le transport routier est donc actuellement subventionné par tous.
        Si on a petit à petit abandonné le transport par train – qui consomme 15 fois moins d’énergie ! – c’est parce que le marché a été faussé par cette subvention venant du contribuable.

        Ce qui est marrant maintenant c’est de vouloir taxer la route pour aider le train, j’en conviens, mais on fait souvent ça en France !

        On pourra toujours objecter que en final c’est le consommateur qui paie la route soit en direct sur sa feuille d’impôts soit sur les produits qu’il consomme. La 2ème solution est préférable car elle place tous le produits à égalité alors que la 1ère solution pénalise ceux du marché intérieur.

        1. LeRus

          Pour simplifier les flux financiers, on pourrait aussi demander aux transporteurs routier d’envoyer chaque mois un chèque à un syndicat de cheminots de leur choix.

          Oui, un autre monde est possible!

        2. vengeusemasquée

          Taratata. Avec les circuits courts, l’écologie urbaine et les AMAP, tout ceci sera réglé. Suffit d’interdire le transport de marchandises. C’est pas bon pour Gaia.

          1. Jga

            C’est la même chose que l’argent du contribuable: moins on en dépense connement, mieux ça vaut. Staline a fait pousser des fraises en Sibérie, mais la production locale de saison c’est juste … normal. Non ?

  17. Dorsai

    Sur les éoliennes, si les progrès constants de la technologie nous font raisonnablement penser que le nucléaire de
    fusion sera bien un jour une réalité, les survivants de ce siècle devraient donc connaître une
    énergie abondante et bon marché. Ces éoliennes rendues inutiles, pourront alors, avec leur socle de 1500 tonnes, rivaliser avec nos blockhaus du mur de l’Atlantique, en utilité et esthétique!
    Je ne pense donc pas que nos zélites écolos actuels auront leur nom sur les rues de nos cités, mais
    plutôt pour designer la direction des toilettes et des conduites d’égouts!

  18. Hugues001001

    Qu’on se rassure: le projet ne sera pas voté en l’état. Ce sera pire, puisque des petits législateurs malins et soucieux de faire parler d’eux en rajouteront une couche.

  19. Steph

    Mais vous avez rien compris c’est pour mieux arrêter les voleurs en voiture électrique et les gentils en voiture thermique

  20. hop hup

    http://www.bladi.net/forum/threads/polemique-benkirane-conseille-marocaines-soccuper-foyers.381242/

    L’appel adressé par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane aux femmes marocaines, les invitant à abandonner leur emploi hors de la maison pour s’occuper de leurs foyers et de leurs familles, fait polémique au Maroc. Les uns traitent Benkirane d’intégriste, d’autres de rétrograde, les politiciens estiment eux que le leader islamiste utilise ce type de discours pour séduire les électeurs conservateurs.
    « Pourquoi considérez-vous que la femme ne travaille pas quand elle s’occupe de son foyer et de (…)

    heureusement qu’il n’est pas en France celui la sinon on en aurait entendu des verte et pas mûre.

  21. Higgins

    Agnès Verdier-Molinié, directeur de la Fondation iFRAP, et Philippe François, spécialiste des questions énergétiques à la Fondation: « …Cette date de 2025 est très proche et, pour atteindre l’objectif de réduction de la part du nucléaire, il n’existe que trois méthodes. La première consisterait à réduire d’un quart la consommation d’électricité, à arrêter la moitié des réacteurs nucléaires et à accroître de moitié la production des autres sources d’électricité. La deuxième, pour maintenir le niveau de consommation actuel, entraînerait l’arrêt du tiers des réacteurs et obligerait à doubler la production des autres sources d’électricité. La troisième, enfin, ferait augmenter de moitié la consommation d’électricité, maintiendrait en activité les réacteurs existants et ferait tripler la production des autres sources d’électricité… » (http://leblogalupus.com/2014/06/19/reduction-du-nucleaire-combien-ca-coute/)

  22. Higgins

    Solution du problème: transformer le stupidité et la malhonnêteté des politiques en énergie. Inépuisable mais ils sont encore capable de la taxer.

    1. gameover

      Il y a une solution et il existe une peine pour « Atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation » :

      – Sabotage (peine : 20 ans et 300 000 €)
      – Fourniture de fausses informations (peine : 7 ans et 100 000 €)
      – Atteintes à la sécurité des forces armées et aux zones protégées intéressant la défense nationale (peine : 10 ans et 150 000 €)
      – Fausse monnaie (peine : 30 ans et 450 000 €)

      1. gameover

        Et on pourrait aussi pondre une loi rétroactive pour les rendre apatride afin qu’ils n’aillent pas recommencer ailleurs.

      2. Calvin

        Rien que pour le sabotage, si on prend nos 577 députés, on peut récupérer 170 millions.
        Sachant qu’ils ont saboté :
        – l’agriculture,
        – l’industrie chimique,
        – l’agro-alimentaire,
        – l’aciérie,
        – le transport,
        – les services,
        – l’artisanat,

        Je crois qu’on peux récupérer une toute partie de ce que ces cons ont cramé.

        A quand une belle classe action contre les politiciens ?

  23. FBM

    Petite anecdote : une grande entreprise française décide de s’équiper de 20 renault zoe, pour « montrer l’exemple ».

    L’étude de faisabilité est lancée, et EDF met son veto en expliquant que pomper 60 kW pendant la nuit, c’est impensable sans revoir le réseau de distribution du coin (la charge lente pompe 3 kW par voiture). Une autre étude est lancée pour voir s’il est envisageable de changer le réseau de distribution. Il se trouve que ça va coûter un bras.

    Après vérification avec Renault, EDF annonce que le projet est infaisable, car la grande entreprise en question a besoin de la recharge rapide (80% en 1 heure), qui pomperait… 220 kW pour 10 voitures seulement. Comme il faut recharger les voitures en permanence (80%, c’est 120 km d’autonomie en été, de jour, le vent dans le dos; on tombe à 60-70 km en hiver), le projet est abandonné.

    Question pour les lecteurs : si on n’est pas capable aujourd’hui de charger 10 voitures au même endroit sans sortir le bulldozer pour mettre des plus gros câbles, comment fera-t-on quand chaque foyer voudra pomper ses 3 kW supplémentaires simultanément ? Quid des 22 kW ? Ah oui, il existe aussi une charge « super rapide », qui pompe 43 kW. Celle-ci n’a bien sur même pas été abordée…

    1. LeRus

      La solution? Que Renault s’associe avec Alstom pardi!

      Je vois d’ici le nouveau slogan: « Grande promo écolo! Achetez une Zoé, on vous installe gratuitement votre propre centrale nucléaire dans votre jardin! « 

    2. Aristarque

      A 22 ou pire à 43 KW, il n’y a aucun foyer français standard qui soit branché à un tel niveau sauf château des courants d’air intégralement chauffé par convecteurs…
      Et je ne parle pas du coût d’abonnement en tarif jaune où vous ^êtes très vite à du 100 €HT le mois… 1.500€ rien que d’abonnement annuel, cela ouvre un certain nombre de pleins de vile essence…

  24. gameover

    LOL Vu qu’il ne s’est pas mis d’accord avec Bouygues, Montebourg a annoncé qu’il allait acheter les actions de Alstom sur le marché (20%):
    Je place un ordre pour 10,000 actions demain matin !

    Perso je pense que de 28€ on devrait passer à 40€ assez rapidement !
    Quel con !

    1. Aristarque

      Aimable proposition consistant à flanquer la CSG de sa copie sous un autre nom et avec une soi-disant direction fiscale au lieu de direction SS.
      Petit rappel : la CSG a commencé à 1% et en vingt ans, nous en sommes à 8% + ses acolytes CRDS, etc…
      Je crois qu’on ne va pas tarder à voir arriver des propositions du style : au delà de 2.000€ mensuels, l’Etat prend tout parce qu’il le vaut bien et que pour vous 2.000 € sont amplement suffisants pour votre survie…

        1. Aristarque

          En fait, il me semble que ce fut Georges Marchais qui sortît cela au début des années 80. A l’ époque, il proposait 40.000 F mensuels, soit env. 6.000€ mais le pouvoir d’ achat n’ était évidemment pas le même que maintenant avec cette somme. Mais comme de nos jours il apparaît que la richesse débute à 3.000€/mois (ce qui montre l’ abaissement des ambitions grancaises et le recalcul des seuils qui va de pair), il est essentiel que plus personne, sauf nos élites gouvernementales ne puisse connaître l’ ivresse de ces sommets. C’est qu’ ils risqueraient de faire n’ importe quoi avec sans contrôle de Gouvernemaman…

  25. LeRus

    Ségolène Royal et Arnault Montebourg doivent être des gens très seuls, sans amis.

    Non, sérieusement, ils n’ont personne pour leur dire, une fois de temps à autre: « Hey, t’arrête un peu de nous casser les *ouilles avec tes histoires à la c*n? » Ou bien personne n’ose leur dire?

    Il parait qu’ils sont tout les deux des champions de modèles réduits en allumettes…

    1. Dorsai

      Laissez les vivre; Ils sont complémentaires dans leur numéro de duettiste
      en pompage d’air.il est donc important de les laisser s’agiter, n’est-il pas?
      Certes, ils nous coûtent cher, mais il faut relativiser: Ils sont cons mais
      honnêtes (enfin…faut voir..)

  26. Alex6

    Comment faites-vous pour continuer a vivre dans ce pays sans tout peter… il y a une capacite bien francaise a accepter d’avaler des anacondas au-dela de ce qu’il est possible d’imaginer.
    Ca forcerait presque le respect si ca n’etait pas tellement contre-productif comme « qualite »….

    1. gameover

      Bah Alex6 on sent que les choses bougent grâce à la pression du peuple.
      Par exemple regarde l’ecotaxe, le projet a été abandonné.

      Et enfin on a mis en place une mesure qui ne va rien coûter, ça s’appelle la taxe de transit poids lourds, c’est génial tu vas voir car on va pouvoir réutiliser une partie des anciens portiques ! Coût = zéro. Ca c’est une économie.

      Et les portiques qu’on utilise pas ça va nous faire des pièces détachées gratos ! Et toc, maintenance : coût = zéro.

      Et pour gérer tout ça ils ont trouvé une société qui s’appelle Ecomouv’ qui a déjà des logiciels tout prêt pour gérer les portiques, une belle opportunité ! Coût de développement = zéro.

      Et y a aussi notre ministre de l’économie qui a été intransigeant avec General Electric. Ca a été très dur et ça lui a pris un mois pour les forcer à créer 1,000 emplois dans les 2-3 ans qui viennent. Et avec des pénalités, nan mais !
      1,000 emplois, tu te rends pas compte c’est une journée d’inscriptions à Pôle Emploi (Pôle Emploi c’est comme l’ANPE mais ça fait plus dynamique d’avoir un pôle, c’est magnétique)

      On avance !

Laisser un commentaire