La politique française au département des maladies neurologiques

Le mois de juin s’achève et cette période favorise un petit bilan d’étape, avant la trêve estivale et la reprise du rythme frénétique de l’actualité dès septembre. Et faire le point pour savoir où l’on se trouve maintenant est d’autant plus nécessaire que les directions prises par le pays sont peu claires et qu’il est donc difficile de savoir où l’on va.

Un constat s’impose déjà : où qu’on regarde, la situation s’est, très globalement, dégradée.

Au plan économique bien sûr, l’ambiance générale n’était pas franchement rose il y a un an. Rien dans ce qui s’est passé ensuite n’a permis à la croissance de réapparaître. Les différents secteurs (immobilier, énergie, transport, tourisme, manufactures ou industries diverses) n’affichaient pas de brillantes perspectives, et les mois qui se sont écoulés n’ont que rarement amené de bonnes nouvelles sur ces fronts-là. L’emploi, par exemple, continue d’afficher sa faiblesse avec un chômage au plus haut depuis des décennies.

Au plan politique, il y a une petite année, le parti officiellement socialiste pataugeait quelque peu dans une conjoncture défavorable, et le parti d’en face, officieusement aussi socialiste mais estampillé à droite pour des raisons historiques et de commodités, ne manquait pas de faire rire un peu tout le monde avec ses querelles intestines et son indécision pour se trouver un chef et paraître un minimum rassemblée dans le combat d’opposition qu’on s’attendait à lui voir mener. Là encore, deux poignées de mois plus tard permettent d’afficher un marasme encore plus grand qui ne semble avoir profité ni à l’un, ni à l’autre.

Et c’est ce constat qui me paraît d’importance.

À gauche, le Parti Socialiste s’est mangé deux belles branlées électorales de magnitude 9. Ce n’était ni totalement fortuit, ni totalement surprenant compte tenu de la dégelée cadencée que les Français en général et les contribuables en particulier se sont prise. Mais ces volées démocratiques cinglantes n’expliquent pas tout, et notamment pas tout ce qui se passe en ce moment.

On assiste en effet à ce qui pourrait être comme un renoncement progressif, à une sorte de marche arrière désordonnée, mal ou pas assumée, hésitante et brouillonne. Progressivement, il semble qu’on modifie la portée, qu’on réduit la voilure, qu’on rabote les réformes, qui se sont contentés soit d’être des bricolages sociétaux peu coûteux financièrement mais qui se sont avérés très difficiles à gérer politiquement, soit des usines à gaz législatives aux résultats plus qu’incertains.

vite réformons les régionsOn constate l’hésitation de plus en plus marquée (et prévisible) pour la réforme territoriale dont on se demande encore comment et pourquoi elle a pu aboutir si haut dans les priorités présidentielles. Alors que le pays s’enfonce dans le chômage, la présidence décide de redessiner la carte administrative du pays sans vraiment prendre le temps de consulter ceux qui seront aux premières loges. Inévitablement, la majorité parlementaire se fracture à ce sujet, et tous ceux qui le peuvent à l’Assemblée se regroupent pour faire barrages administratifs sur chicanes procédurales. Le sujet, à l’évidence, n’a pas fini de faire parler de lui.

parcours institutionnel - étape finaleLes petits pas désordonnés en arrière sont aussi visibles dans le traitement de la Loi ALUR, catastrophe législative dont tout indique qu’il va falloir l’abandonner au niveau des décrets, en essayant de limiter autant que possible les effets des annonces et des dispositifs déjà en place qui se sont jusqu’à présent traduits par une dégringolade sur le marché de l’immobilier. Dès sa conception, la loi présentait de graves défauts de malformations. La mise à bas s’est faite dans la douleur et c’est sans regret qu’on devra probablement enregistrer une morte-née dans les prochains mois, ou, à défaut, un légume sous respirateur qu’on débranchera pudiquement à la faveur d’un remaniement, d’une dissolution ou d’un changement quelconque de politique officielle. Bon débarras.

On apprend en outre que, finalement, seront abandonnés les ABCD de l’éducation, bricolage « éducatif » ajouté à la cohorte déjà affolante d’apprentissages indispensables enseignés aux élèves français entre la poterie, le macramé, l’art plastique et ces myriades d’autres choses qui n’ont rien à voir avec la lecture, l’écriture et le calcul de base. Bien évidemment, pour des raisons de politique politicienne et de ménagement d’un électorat très vocal, ce n’est officiellement que partie remise. Mais il n’est pas difficile de comprendre que ce revirement vise à ménager un peu de mou dans le front de contestations que le gouvernement sent monter.

D’ailleurs, la réaction vive et rapide de Fabius (pourtant ni spécialement vif, ni spécialement rapide d’habitude) sur la douloureuse augmentation récente des taxes hôtelières montre bien que certains, à l’Élysée et ailleurs, commencent à prendre conscience qu’il est plus que temps d’arrêter d’enfiler des boulettes. Petit à petit, plusieurs au parti socialiste font mine de prendre conscience de la criticité de la situation.

bygmillionÀ droite, pendant ce temps, c’est la déroute. Et si l’on ne connaissait pas le penchant naturel de la droite pour faire à peu près n’importe quoi n’importe comment et s’entredéchirer pour des peccadilles internes, on en serait étonné. Depuis le fiasco rigolo des primaires et de la désignation d’un chef, foirade qui aura eu le mérite d’amuser la galerie et cacher au Parti Socialiste sa propre misère intellectuelle, l’UMP n’existe plus.

Coquille vide d’idées, de chef et de direction, elle est de surcroît pourchassé par une presse qui se réjouit déjà de la voir calancher, avec en prime l’ancien chef de meute, Sarkozy, comme trophée d’exception. À ce sujet, les rebondissements joufflus de l’affaire Bygmalion ont poussé un parti déjà relativement mal en point dans un fossé profond duquel montent à présent les petits couinements faiblards de la bête en agonie, qui ne parviennent qu’assez difficilement aux oreilles des Français, trop occupés avec une crise qui n’en finit pas.

Pas étonnant, dès lors, que le pauvre Nicolas se tâte de plus en plus vigoureusement pour sortir du bois et annoncer une candidature pour une présidentielle qui, pour rappel, n’est prévue que dans trois ans. Si, pour Hollande, ces trois ans semblent probablement terriblement courts, pour Sarkozy, on les imagine sans mal terriblement longs, seule l’immunité présidentielle pouvant garantir sa peau pour une durée suffisante.

fillon.jpgD’autant que, pendant ce temps, d’autres tentent de lui savonner la planche. Si Copé ne s’est pas gêné, c’est à Fillon qu’on pense actuellement alors que, de façon presque amusante tant sa lucidité calculée tranche avec ses cinq années de pouvoir en mode automatique, il tente de faire passer l’idée d’une réforme brutale en France afin de la remettre sur pied. On est en droit de s’interroger sur la solidité de Fillon face à ses propres propositions et on est loin de voir en lui l’Homme de Fer dont le pays aurait besoin.

Je résume. À gauche, cela sent tellement le roussi qu’ils sont obligés de faire marche arrière, sans le dire, timidement, et ne peuvent malgré tout s’empêcher d’ajouter des boulettes aux bévues. À droite, alors que le PS est en grande difficulté, l’UMP ne sait plus où il est, qui il est, où il va et comment il compte y aller. Alors que le PS n’est plus qu’un parti Parkinson, tremblant de tous ses membres dans un boogie tragique, l’UMP est un parti Alzheimer, perdu dans le dédale de pensées de plus en plus enfantines et légumineuses.

La politique française est devenue une olympiade de la neurologie déficiente. Le risque évident, lorsqu’on organise une course entre grands malades, c’est que le moins atteint d’entre eux parvienne au podium avant les autres. Et pour le moment, le parti qui se détache vraiment dans cette compétition ridicule est celui qui est atteint d’une sclérose en plaque.

Ça promet.

J'accepte les Bitcoins !

17tFSSVjRNpTcwtVJZuouzUrYhCDrzDWKm

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires240

  1. Le Gnôme

    Ils sont tellement gâteux, fixés sur les idées politiques de leur jeunesse, que la moindre élévation de température va les emporter dans l’autre monde.

    Le renouvellement politique à Droite est Juppé ou Fillon, à gauche, on parle d’Aubry. Avec ça, aucun doute, l’avenir du pays est assuré. Il convient d’inventer les années 2020 avec des gens des années 1990, l’échec de demain avec celui d’hier.

      1. ironbooboo

        Décidément, Mr Aristarque, vous commettez bien des bévues orthographiaires !
        Un politicien ne part pas en retraite, il part en rente ! Nuance !

  2. Christophe

    Aucune importance. Ce qui compte c’est ceci (publié au même moment que votre papier, parfait tempo) :

    « La dette publique de la France a augmenté de 45,5 milliards d’euros au premier trimestre pour atteindre 1.985,9 milliards fin mars, soit 93,6% du PIB, selon les statistiques publiées lundi par l’Insee.

    Le ratio de dette sur PIB a ainsi augmenté de 1,8 point par rapport à fin 2013. »

    Ce qui signifie que fin juin, non avons déjà explosé les 2000 myards. Champions ! Foutboule ! Allez les bleus !

    Bref.

    La faillite droit devant. C’est le seul juge de paix. Et l’UMPS y perdra la tête.

    Au sens propre et figuré.

    Et c’est un motif d’intense joie. Mais aussi et surtout, d’espoir.

    1. Caton

      Il s’agit là de la dette « au sens de Maastricht ». Selon les critères de la comptabilité publique française, c’est plutôt 2.423 milliards, soit 114% du PIB environ. Et si l’on appliquait les normes comptables des entreprises privées, on pourrait encore rajouter entre 900 et 1.400 milliards…

  3. Aristarque

    Les petits pas désordonnés en arrière sont aussi visibles dans le traitement de la Loi ALUR, catastrophe législative dont tout indique qu’il va falloir l’abandonner au niveau des décrets, en essayant de limiter autant que possible les effets des annonces et des dispositifs déjà en place qui se sont jusqu’à présent traduits par une dégringolade sur le marché de l’immobilier.
    C’est Kazar qui va être déçu !
    Lui qui se voyait déjà en haut de l’affiche comme spécialiste international de la loi ALUR avec ses trois cents cinquante décrets d’application, mille huit cents ordonnances rectificatives et ses deux mille cinq cents pages d’instructions d’application après ses cinq premières années de mise en vigueur…

    1. Kazar

      Je ne m’en fais pas, ce n’est que partie remise, Montebourg vient d’annoncer une loi sur …la croissance :-)
      http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/06/30/97002-20140630FILWWW00017-montebourg-annonce-une-loi-sur-la-croissance.php
      De toute façon, vous savez bien que je souffre de nombreuses autres névroses à part l’inflation législative, je viens de finir le livre de Samuel Laurent « Al-Qaïda en France », et je me dis qu’une loi Alur est bien peu de choses en comparaison de ce qui nous attend…

      1. Théo31

        C’est facile avec les socialauds : il suffit de décréter la croissance et hop elle arrivera par avion cargo.

        Montebourg n’est pas différent d’un mec qui vit avec des plumes dans le cul en Amazonie.

          1. yp

            Le « Culte du Cargo » est sujet le plus improbable que j’ai vu sur wikipédia…

            http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Frum

            Extraits :
            « se fit passer pour ce dieu et fut à l’origine d’un culte en apparaissant à certaines personnes et en promettant « maisons, vêtements, nourriture et transports ». »

            « aucun argent ne circule, chaque personne travaille pour la communauté et a des tâches particulières à effectuer, celles-ci devant être effectuées sans attendre quelque chose en retour, comme le recommande le culte de John Frum »

            Remarques :

            – Le socialisme présente de sacrés points communs avec un culte du cargo version John Frum.
            – Il n’est pas impossible qu’Arnaud Montebourg soit en fait la réincarnation de John Frum. (A moins que ce ne soit le éscrologistes – cf « Confédération verte »).

  4. pouf pouf

    Au chapitre premier, on assiste impuissant à la mort horrible d’un obscur journaliste à casablanca, qui, avant d’expirer, laisse son porte documents à sa splendide naïade de sœur. Page vingt-neuf, malko lui arracha ses vêtements et s’allongea sur elle, la peau laiteuse de ses poitrines opulentes lui fit penser aux pistes enneigées qu’il avait dévalées. Il pensa ensuite à l’autriche pour qui il faisait tout cela en reposant sa coupe sur la table à café design de la suite du hilton qu’il occupait, et au dom pérignon qui s’éventait dans le seau en argent à côté de son perrier lui aussi rondelle, puis il se ravisa pour malaxer à nouveau sa conquête. Tant ils étaient durs, ses seins énormes semblaient vouloir crever le costume en alpaga des alpages d’où il était issu, alors il se déshabilla. La première fois qu’elle jouit ce fut presque en silence, ses paupières clignotaient comme un néon de supermarché pendant qu’elle exhalait de petits soupirs semblables à ceux d’une noyée qu’on n’aurait pas ranimée en vain. Une embuscade page cinquante quatre lui fit perdre un peu de sa contenance en froissant son nouveau costume italien fait pour lui à la main par des elfes patientes, une tempête de sable approchait, il était temps d’aller enfin goûter les roches d’or de l’ambassadeur, à la soirée duquel ses gorilles, cris et crac, fraichement arrivés des amériques l’attendaient enfouraillés de lourd. Page cent quatorze, après une longue promenade en voiture les yeux également bandés dans l’attente muette d’une nouvelle péripétie amoureuse avec une métisse saoudienne aussi sculpturale que dangereuse, les choses se précipitent. Les balles crépitent sur le granit de la cité royale page cent-soixante, un banquet au village vingt-six pages plus tard, et puis voilà.

      1. Aristarque

        Avec Jospin, nous avons bien eu une majorité plurielle, très singulière dans le genre… Alors, avec Pouf Pouf, le progrès ne peut s’arrêter dans sa progression vers on ne sait -z-où…

        1. Calvin

          Majorité plurielle = pleins de gens, une seule idée.
          C’est très cohérent.
          La majorité plurielle, c’est un cerveau pour tous, pardon, un neurone pour tous.

      2. carpe diem

        quand on a des seins minuscules on dit « poitrines » au pluriel, on a l’impression d’en avoir plus. je parle d’expérience.

  5. yrreiht

    Allons, allons !
    Pourquoi tant de pessimisme ? Après deux ans de rodage, notre gouvernement va enfin donner toute la mesure de son génie et redresser notre économie.
    La croissance et le pouvoir d’achat vont mal ? Hé bien faisons une loi pour les améliorer voyons !
    Il suffisait d’y penser. Les lois sont là pour ça, non ?
    ________________________________
    Le ministre de l’Economie Arnaud Montebourg a évoqué dimanche un projet de loi sur la croissance et le pouvoir d’achat qui sera présenté à l’automne, dans le cadre d’une feuille de route pour les trois ans à venir.

    « Nous pouvons imaginer aujourd’hui de nouveaux rapports économiques dans tout un tas de secteurs. Cela va être l’objet d’une grande loi sur la croissance et le pouvoir d’achat que nous préparons pour la rentrée », a-t-il déclaré sur BFMTV, sans vouloir donner plus de détails. « Nous avons à réformer les mécanismes profonds de l’économie. Nous avons des phénomènes de rentes, de monopoles. Il n’y a pas trop de débat sur le sujet », a expliqué M. Montebourg.

    Cette loi « fait partie du programme national de réformes que nous allons présenter à nos amis européens », a-t-il ajouté. Interrogé par l’AFP, le cabinet du ministre a répondu que M. Montebourg dévoilerait quelques éléments sur cette loi le 10 juillet, dans un discours de politique générale économique. « Le ministre est resté à l’écart pendant deux à trois mois, le temps de travailler ses axes d’attaques, notamment sur ce que pouvait être une politique de croissance », a dit la même source.
    ______________________
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/06/30/97002-20140630FILWWW00017-montebourg-annonce-une-loi-sur-la-croissance.php

    1. Aristarque

      Moi qui pensais que la croissance ne se décrétait pas !
      Arnaud lui pense l’inscrire dans les codes de lois.
      Comment se fait-il que personne avant lui n’y ait songé (du moins assez pour le brâmer officiellement urbi et orbi comme d’un concept nouveau???
      La Grance a bien fait de se doter du roi Solex 1er car que de nouveautés sous le soleil depuis le début de son règne (je sais que ce dernier terme est impropre à décrire la situation réelle mais je ne vois rien d’autre pour le remplacer. Une bonne âme, peut-être???)

      1. petit-chat

        Vacation ? J’aime bien ce terme, il y a la mot « vacance » (abscence), »vacuité » , et ce côté provisoire propre au mot lui-même.

    2. petit-chat

      « deux à trois mois, le temps de travailler ses axes d’attaques »
      On sait qui est la cible des axes d’attaques, c’est déjà une information. Viiite, la suite !

    3. Aristarque

      Nous avons des phénomènes de rentes, de monopoles.
      Arnaud avait l’occasion de se faire les dents sur les taxis parisiens, par exemple…
      On n’a rien vu de probant en retour, sauf la continuation du monopole par d’autres moyens, peut-être.
      Décidément, pour les Soces, les verbes d’action ne se conjuguent qu’au futur pour les grands besoins du pays…

      1. Calvin

        Sans oublier Free.
        Montebourg 2011 : Free a plus fait pour le pouvoir d’achat que Sarkozy
        Montebourg 2012 : Free a détruit des emplois et saccagé le marché des télécoms
        Montebourg 2013 : Nous avons des phénomènes de rentes, de monopoles.

        Soit ce type est fou, soit il est très très bête, soit il est schizophrène.
        En tout est cas de cause, il est socialiste.

        1. Karamba!

          Je penche pour schizo. Il a le sentiment d’avoir été absent ces derniers mois, alors que son dédoublement de personnalité n’a pas cessé de brailler des conneries ces jours récents (Alstom)…

        2. turlututu

          Sans oublier Alstom : JE NE VEUX pas de GE, je veux une solution européenne avec Siemens. In fine j’ai gagné, grâce à moi on a choisi GE.
          Ce type est complètement barré, son ego démesuré lui a fait perdre le sens commun.

            1. LeRus

              Il risque bien de gagner malheureusement…

              Ce type est né au mauvais endroit, à la mauvaise époque. Nous serions en Russie impériale vers 1905, ce type aurait une carrière toute tracée: démagogue, agressif et mégalo, il aurait fait un parfait Bolchévik. En Allemagne vers 1930 il aurait aussi eu toute sa place au gouvernement.

              Avec son aplomb pour raconter une chose et son opposé, je l’imagine sans peine expliquer un jour qu’il faut envoyer les riches/patrons/ennemis du peuple dans des camps de ré-éducation.

      2. yp

        Peut être parle-t-il de libéraliser le marché de l’électricité ? D’autoriser l’ouverture de lignes de bus pour casser le monopole de la SNCF ? Ah, non, tiens…

      1. royaumont

        texte du décret :
        Moi, Montebourg Arnaud, Auguste, Collargol, Evariste, Saturnin,
        Ministre de l’économie, du redressement productif, du numérique de la rénovation, des chamalo et des barbes à papa,
        Maire d’Eu et de quelques autres,
        Député de quelque part,
        Distributeur de médaille et fabricant de discours,
        Comte consort de Labriffe,
        Avocat-crevette au barreau de chaise,
        Ordonne par le présent décret que :
        – La croissance c’est bien, elle sera de 5% minimum
        – Le chômage c’est mal, il baissera de 5% minimum
        – En cas d’infraction, les otages remis par le medef seront roués en place publique.
        La mesure est applicable à partir de tout de suite.
        Epitagueulecémagique.

    4. Higgins

      Même Gilles Devers, avocat se réclamant de gauche (et dont je recommande les analyses juridiques), en a marre du ministre des veaux sous la mère: http://lesactualitesdudroit.com/2014/06/29/montebourpif-un-calvaire-pour-leconomie/
      La lecture du billet s’impose car le tableau dépeint, s’il ne surprendra personne sur ce blog, pour une fois ne vient pas de la bouche d’un homme mangeur de chatons à ses heures perdues et inféodé au grand Kapital!!!

        1. Calvin

          Rien que d’y lire ceci : « C’est une vision d’élu de faire croire que la raison d’être d’une entreprise est de créer de l’emploi. Une entreprise est d’abord faite pour fabriquer des produits et les vendre en retirant du profit de cette vente, et sa mission s’arrête à peu près là. », ailleurs que sur les blogs libéraux ou sur contrepoints, c’est une excellente surprise.

    5. yp

      Je fondais beaucoup d’espoirs sur la capacité de cette équipe de « winners on steroids » à faire n’importe quoi et foutre un bordel pas possible. Je ne suis pas déçu.

      Au début des années 2000, je commençais ma journée en rigolant un bon coup avec les dessins de webmatin. Une décenie plus tard, ce sont les articles de la presse officielle qui remplissent cet office : Quand je traduis des articles de presse dont je trouve les liens ici, qui décrivent ce qui se passe en France à des étrangers, on part presqu’à coup sûr dans une crise de rire.

      Merci, Arnaud.

          1. MadeInCH

            Pour être honnête, de la .22LR, c’est une bonne munition de survie.

            En tant que arme à feux, elle est dissuasive.
            Mortelle pour le touché, si pas des soins très rapides.
            Pas cher et volume faible.

            Peu de force d’arrêt. Mais pour de la défense rapprochée, rien ne vaut un simple double-tube en Cal12 chargé avec de la chevrotine.
            En fait, l’idéal, c’est 2 personnes qui se couvrent mutuellement. Une pour « cibles éloignées » (10~100) en .22LR, et une avec un fusil de chasse à 2 canons avec de la chevrotine, pour de la courte distance (0~20m).

            Et ce ne sont que des armes faciles légalement que je viens de décrire.

            1. yrreiht

              Hé oui, la 22LR a une force d’arrêt ridicule, en clair le costaud qui vous agresse avec une arme blanche a tout à fait le temps et la possibilité de vous occire avec une ou deux balles de ce petit calibre dans le corps.

              A oublier donc, le 22 pour la défense. Bon pour chasser le lapin à l’affut c’est tout.

              1. MadeInCH

                Dans un cas de « survie », il est rare que l’agresseur soit autre chose qu’un opportuniste. Il va PAS risquer une blessure mortelle si il peut s’enfuir ou annuler son attaque.

                Dans le cas du « costeau qui vous aggresse » dans le but, non pas de vous voler mais de vous faire la peau avec détermination, il y a de toute façon peu de chance de s’en sortir. Sauf avec du Cal12 chevrotine.

                Pour ceux qui ont des moyens limités et ne peuvent pas perdre trop de temps en demarche legislative, le .22LR reste une option essez bonne au mieux, mieux que rien à faible coût au pire.

                 » Bon pour chasser le lapin à l’affut c’est tout. »
                La .22LR est precise jusqu’à 100 metres. Sa balle au plomg garantit le saturnisme si l’émorragie par la fragmentation ne tue pas la personne touchée.

                La « perte de normalité », c’est rarement du Rambo contre Terminator, face à face avec du gros calibre entre ennemis determinés à s’entre-tuer.

                C’est surtout du vol et du pillage lorsque l’opportunité de le faire avec RISQUE FAIBLE apparaît.

                Le .22LR crée un risque de mort important pour le voleur, qui préfère éviter.

                    1. Kazar

                      @Peste et coryza : l’inconvénient de l’arbalète, c’est justement qu’il ne faut pas (se) rater, on n’a qu’un coup. Et si cela semble facile de dégommer un zombie de The walking dead avec un carreau, dans la vraie vie, c’est une autre paire de manche de toucher du premier coup une cible qui bouge…

              2. Kazar

                C’est bien pour ça que MadeInCH préconise le fusil de chasse à courte distance…Même si un 9mm avec 19 coups dans la chargeur ou un 45 avec 14 coups a ma préférence. Parce que le costaud qui vous agresse avec une arme blanche, il est assez près pour que vous ayez le temps de lui coller au moins 5 ou 6 balles. Mais nous nous éloignons du sujet du jour…

            2. Bumper

              Sinon ils vous reste la possibilité de vous procurer des calibres de guerre, de fabrication relativement robuste, en vente libre dans votre zup la plus proche.
              Le plus compliqué restant l’approvisionnement en munitions.

              Encore un article dramatiquement lucide, quel triste constat.

            3. Nemrod

              C’est pour ça que mon mixte 12/7×65 R est parfait.
              J’ai une levier de sous garde en calibre 450 Marlin.
              Je ne souhaite pas l’utiliser mais même si le gars est sous crack, ça doit le faire.
              Ca le fait pour des sangliers très énervés, donc…

              1. Kazar

                A la louche : d’environ 500 euros pour un 9mm (CZ 75) d’occasion à 1.500-2.000 euros pour un pistolet 45 neuf. Le tout soumis à de multiples contraintes administratives et contrôles divers.

                    1. Caton

                      Le fusil d’assaut, mais LA Kalashnikov. LE Kalashnikov, Mikhaïl de son prénom, est décédé le 23 décembre dernier. Un jour de deuil a été observé dans la zup près de chez moi.

                    2. gameover

                      Oui en y réfléchissant elle doit avoir un trilili pour qu’on lui mette une cartouche…

            4. Kekoresin

              Cal.284 (cat C donc pas de limite de stock) pour 50-300m, cal.12 type Mossberg pour 20-50m avec Brenneke ou chevrotine n°4 (cat C aussi), 9mm ou + pour 0-20m (limitation 1000 munitions/an mais rechargement possible).

              Pour le crétin qui court vers vous machette à la main, il faut vraiment qu’il soigne sa vélocité pour vous atteindre!!!

              1. Hatchet Jack

                Je me demande, en l’état du flicage du web, s’il est bien fûté de clamer et ses intentions et son arsenal personnel…

                1. Kekoresin

                  Détentions règlementaires mon cher HB! Et comme l’intention n’est pas condamnable à l’exception de menaces de mort précises ou d’élaboration d’une bombe à des fins belliqueuses, j’en profite.

                  Entre nous je n’est pas parlé de Valmet 76 chambré 284W, de Winchester à pompe, de Glock 20C, de Grand Power target 7, Rossi 44mag et autres poudre noire pour le fun! Si j’avais fait ça, je serais d’accord avec toi Hussard Jack :)

                  1. Hatchet Jack

                    Je n’ai aucun doute sur le fait que les armes mentionnées sont détenues à titre légal, mais le seul fait d’en faire mention, justement, te rend suspect à des yeux mal intentionnés… et en pareille matière, les yeux de Big Brother le sont, en permanence…

        1. LeRus

          Meuh non, à vous écouter, il aurait des problèmes de sécurité en France? Rooohhh, comme vous y allez!

          C’est vrais quoi, tous mes amis/membres de ma famille se sont fait cambrioler ou braquer ces 10 dernières années, mais lorsque je leur dit que la France m’est devenue un endroit où je ne me sens pas en sécurité, ils ne comprennent pas. Ils sont d’ailleurs tous convaincus que c’est pareil voir pire ailleurs…

          1. Kazar

            Avis à la population : je cherche l’autocollant que certains Américains collent sur leur porte et qui représente un tireur faisant face, pour signifier aux éventuels cambrioleurs que les occupants sont armés, ce qui me paraît assez dissuasif vis à vis des cambrioleurs…

              1. Wapi

                Wapi 1 juillet 2014, 3 h 16 min
                Tresspassers will be shot…survivors will be shot again.
                We don’t call 911 …

                Sorry, mon premier post ne s’est pas posé à l’endroit prévu…

  6. Aristarque

    On est en droit de s’interroger sur la solidité de Fillon face à ses propres propositions et on est loin de voir en lui l’Homme de Fer dont le pays aurait besoin.
    Il nous a déjà fait le coup de la lucidité à propos de la situation économique et plus généralement de la Grance mais il ne reste qu’en paroles. Dès que le remuage de petit doigt est nécessaire, il n’y a plus personne.
    Où était-il durant ces deux ans ? Il n’a guère été prolixe face aux dérives de ses copains rosâtres.
    Compte tenu de la ré-emersion de tous les vieux caciques de l’UMP, je me demande s’ils ne sont tout simplement pas en train de penser uniquement qu’une fenêtre de tir s’ouvre, inespérée de par l’enlisement du tsarévitch, dont ils pourraient profiter pour avoir le couronnement suprême.
    Mais de s’occuper réellement du pays, d’avoir une volonté de réformes au point de risquer un affrontement avec les habituels rentiers de la Grance protégée, j’en doute…

    1. Calvin

      Et, du coup, à l’inverse :
      « la dégelée cadencée que les Français en général et les contribuables en particulier se sont pris. » et non « prisE »…

  7. Karamba!

    Ah donc le projet progressiste d’euthanazie pour tous, c’est avant tout en vue de pouvoir débrancher les réformes mal foutues afin d’abréger nos souffrances…

    1. Caton

      A mon sens il s’agit surtout de réduire un peu les dépenses de santé en éliminant certains coûts, dans la continuité de l’action de Fabius pour éliminer le coût du traitement de l’hémophilie…

  8. Marco33

    Certains socialistes au pouvoir ont été étonnés de cette drôle et désagréable sensation de froid humide trempant leurs pieds. Puis une réaction violente leur a partiellement enlevé l’épais brouillard idéologique vert-rose-rouge pour s’apercevoir avec effroi qu’il s’agissait des eaux engloutissant le navire France.
    L’orchestre médiatique lui joue toujours.
    Pour ce qui est du capitaine, il réfléchit au meilleur compromis pour le plan de table de la soirée de gala de fin de croisière….

      1. Etienne

        Dans le genre petite blague son compère Sapin est pas mauvais non plus, avec son hallucinante sortie sur la taille des caractères du code du travail. Et personne n’a rien dit.

            1. Val

              Ne t excuse pas Calvin , si nous étions politiquement corrects , je pense que nous ne serions pas sur cet espace festif . Il faut assumer notre incorrectitude !

  9. Kazar

    Mais somme dirait Sapin « c’est pas grave ». Eh oui, avec un patrimoine de 1.960.000 euros, et une retraite de fonctionnaire assurée, rien n’est grave.

  10. val

    Perso je jubile quotidiennement de voir le PS patauger dans la situation qu’ils ont grandement contribué à créer. L’Ump ne vaut guère mieux mais le PS a toujours été le plus autiste et « faux c** » des deux .
    Il ressemblent à des artistes défraîchis dont on connait tous les tours , ils vont bientôt recevoir des tomates.

      1. Kazar

        Mes commentaires seraient donc considérés comme des spams ? Bigre. Je passe en vpn, pour voir si c’est mon adresse IP qui pose problème.

        1. Franchement, je suis étonné. Vous n’êtes pas dans ma liste de spam chez moi en tout cas. Je n’ai rien touché de mon côté …

    1. gameover

      Lol… à 10 h 46 tu cotes le nom d’une organisation terroriste…. faut pas t’étonner que tous les messages suivants soient en attente de modération !

        1. royaumont

          A ce propos, la dernière blague d’Orélifilipeti :
          «On a tous un peu d’Algérie en nous.»
          Elle, si elle veut, moi, non, désolé.

          1. Kazar

            Non, j’ai regardé, je n’en ai pas, ouf !! Dans le genre phrase qui ne veut rien dire… Mais à bien y penser, elle écoute trop de Halliday (pour une ministre de la Culture) : « on a tous en nous quelque chose de Tennessee » :-)

            1. Nemrod

              Moi c’est plutôt plein le c…que j’en ai de l’Algérie !
              Quelle sombre connasse quand même !
              Quant à Le Graet le socialoïde Président de je ne sais quelle instance de pieds carrés, je lui propose de rembourser les frais sur ses deniers.
              Si ça tourne vraiment vinaigre, j’en connais qui risque de mal finir à force de se foutre de nôtre gueule !

          2. Caton

            Vous devriez vérifiez : les deux milliards du programme « Aide-mémoire sur le partenariat pour la croissance et le développement » au profit de l’Algérie ont donné lieu à un ramonage fiscal en règle, qui peut laisser… des traces.

            1. gameover

              On doit aussi avoir un peu de sang nazi… sauf moi, les parents de mes parents avaient lâchement fui à l’étranger… il suffit parfois d’avoir une seule bonne idée dans sa vie…

              1. korsor

                D’autant que de ma mère y’en a qui viennent de Vénétie (ex Empire Autrichien) sauf qu’entre-temps c’était devenue l’Italie – sacrebleu faut suivre l’Histoire de l’Europe !!! Et encore c’est celle de l’Ouest !!! Les balkans, ça remontent aux grecs antiques !!! Et là je cale… :(

          3. Kekoresin

            La pauvresse déborde d’imagination en ce qui concerne les déclarations affligeantes!

            Par contre il y a beaucoup de nos impôts qui filent silencieusement vers l’Algérie, notamment pour indemniser une armée fantôme d’anciens combattants à la longévité incroyable!

            Mais nos journalistes d’investigation sont très occupés à interroger des garçons bouchers pour avoir leur avis éclairés sur les scores de foot ou à interviewer les sinistrés, l’apocalypse au bord des lèvres, exhibant leur grêlons précieusement conservés au congélo après l’orage qui-troue-les-tuiles!

  11. royaumont

    L’été risque d’être amusant :
    – la réforme territoriale semble avoir son ticket pour l’infini : le Sénat est motivé pour une manoeuvre dilatoire dont il a le secret.
    – Hollande est dans ses petit souliers, il va se retrouver tout seul à la conférence sociale censée baptiser en grandes pompes son pacte de responsabilité.
    Bref, les grands desseins marquants de son quinquennat émettent le petit sifflement de la baudruche crevée…

    1. carpe diem

      et le 14 juillet, vous y avez pensé? Le Roi Solex doit avoir quand même la trouille vu que la populace ne le porte pas dans son coeur et que l’armée lui mettrait bien une cible sur le costard, il va se retrouver entre les deux, comme une galinette cendrée un jour de chasse.

        1. MadeInCH

          On se croirait dans « Albator » (version ’78).

          Cette série, en dehors du « boum-boum-les-gentils_gagnent_toujours », présente un monde humain avec un gouvernement d’une décadence qui devient de jours en jours d’un réalisme de plus en plus criant!

          Spécialement les trucs suivants:
          – Session parlementaire ajournée pour assister à une course de chevaux.
          – Averti par Albator de la menace Sylvidre, le president refuse de prendre des mesures car les elections approchent. Il ne faut pas effrayer le vautant.
          – Première mesure prise alors que de grands morceaux de la Terre sont à reconstruire: Un parc de golf!
          – Des radaristent voient l’Atlandite approcher sur leur écrant radar. L’un deux veut sonner l’alerte: Les autres lui sautent dessus pour le baillonner: Tu es fou?!? ça va donner pleins de travail et de rapport à faire!!!
          – L’Atlantide se pose ouvertement sur un aéroport. Le général de la défense terrienne, ravis, accour et demande l’intervention de la garde: Mais, c’est son jours de congé, mon general…

          C’en est effrayant!

    1. Higgins

      C’est un peu ancien mais ça m’avait fait bien rire à l’époque (en fait, il n’y a pas grand chose à changer pour l’adapter à 2014): « Soudain exaspérés par les sarcasmes redondants des français les accusant de n’avoir inventé en mille ans que le coucou, les suisses entrèrent dans une violente colère. C’est donc avec l’accord du président annuel de la confédération, et soutenu par l’unanime consensus populaire, que le général Jean Durand, commandant en chef des armées, et pourtant vaudois et francophone comme son nom l’indique, décida l’invasion de la France. » (http://www.gerard-vincent.fr/733/suisse-envahit-france-attaque-militaire/)

      1. MadeInCH

        Aujourd’hui, La Suisse est entrée dans l’ONU et la Francd dans l’OTAN.

        Et les USA seront tout ravi d’avoir un prétexte pour envoyer des homes armés instaurer ouvertement du foutoir au coeur de l’Europe Continentale.

        Question de finir de détruire des concurrrents financiers (Suisse) et technologiques (Alstom et Dassault)

        Dommage…

      2. gameover

        C’est de ce jour là Higgins que j’ai décidé de n’opposer aucune résistance à une invasion suisse et même de collaborer activement !

      3. Zendog

        Et en plus, manque de pot, le coucou « suisse » n’a pas été inventé par les Suisses mais par les Allemands de la Forêt noire ;-(

      4. Kekoresin

        Très bon :)

        Le pire c’est que les suisses auraient vraiment une chance de réussir vu l’état de la grande muette qui court après le carburant au Mali pour faire la course avec les pickup terroristes!

        En cas de victoire, ce serait le massacre de millions de fonctionnaires, de politiques et de syndicalistes. A moins de virer un peuple, disons africain, pour leur attribuer une nation bien à eux: le Shadok Land!

        1. Kazar

          On a surtout une barrière naturelle : le nombre d’immigrés chez nous !!! Ils viennent de voter des restrictions à l’immigration, ce n’est quand même pas pour les récupérer en nous envahissant :-)

        2. Hatchet Jack

          Ouais… mais quand les Helvètes franchissent la Saône, Jules arrive, ça finit en massacre, et on est parti pour une occupation de quelques siècles…

  12. Christophe

    Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule.

    Plouf l’Agirc.

    Le ponzzi éclate au grand jour.
    **********************
    D’après de nouvelles projections, le régime des cadres aura épuisé ses réserves en 2018. De nouvelles mesures d’urgence s’imposent.
    Publicité

    Gare à l’assèchement accéléré. Les régimes de retraite complémentaire des salariés et des cadres voient leurs réserves fondre à vue d’œil, ont constaté vendredi syndicats et patronat qui en ont la gestion. Le régime des cadres, l’Agirc, est le plus mal en point. Son déficit de 3,2 milliards d’euros en 2013 devrait se creuser à 5 milliards en 2018. De quoi avoir pompé toutes ses réserves financières à cette date. En ce qui concerne le régime complémentaire des salariés, l’Arrco – auquel les cadres cotisent également – la situation est grave, mais moins urgente. Le déficit frôle les 3 milliards actuellement, mais le régime ne devrait assécher ses réserves qu’en 2027, avec un trou trois fois plus important qu’aujourd’hui, avoisinant les 9 milliards d’euros.

    http://tinyurl.com/pfodulz

    1. royaumont

      Il n’est pas de problème que le socialisme ne puisse résoudre. Il dispose en effet d’une méthode qui marche à tous les coups, une sorte de panacée universelle de la politique.
      1) on arrose la clientèle de subvension
      2) on taxe les autres.

      A part cela, ce qui change d’un sujet à l’autre est de pure sémantique.

    2. LECOMTE René

      Bizarre… Lors de la brillante négociation socialiste sur les retraites, MST nous avait assuré que le régime était sauvé pour 40 ans. Quelle guignole, se tromper d’un facteur 10. Et ça nous gouverne toujours.

      1. Calvin

        A sa décharge, la phrase initiale de MST était, en réalité (je le sais, je l’ai vu passer avant son audition), celle-ci :
        « Le régime des retraites est sauvé pour 40 andouilles ».
        Les médias ont voulu entendre autrement.

    3. gameover

      C’est pas faute pourtant d’avoir fait depuis quelques années un appel de cotisations à 125% de la cotisation de base si mes souvenirs sont bons.

      Ca signifie que vous cotisez 25% en plus mais que vous n’acquérez des points que pour 100%…

      C’est dit de façon élégante : « Les taux de cotisation (ou taux effectif) correspond au taux d’acquisition des points de retraite (ou taux contractuel) multiplié par le taux d’appel des cotisations soit 125%. »

      De façon plus terre à terre compréhensible par tout un chacun :
      Votre cotisation est de 400E mais vous nous donnez 500E et on fera comme si vous ne nous aviez donné que 400E quand on calculera votre retraite.

      Voir à la moitié de la page « Taux de cotisation »
      http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/cotiser-pour-la-retraite/calcul-des-cotisations/
      .

          1. Calvin

            Ah si !
            Le foot et moi, c’est de l’ordre de la passion, du grec « pathos », signifiant la souffrance, le supplice, état de celui qui subit.

              1. Hatchet Jack

                Pour le résultat, je peux vous le donner, juste à écouter les cris de bonheur des ilotes imbibés sous mes fenêtre : la fRance a dû gagner….

  13. Kazar

    Lu dans le Figaro : »Depuis le début de la coupe du Monde, des casseurs se prétendant supporters algériens se sont illustrés partout sur le territoire ».

    En fait, après enquête minutieuse du Figaro, il s’agirait de casseurs Norvégiens infiltrés chez les gentils supporters algériens… :-)

    1. Pierre

      Ce soir, la MAIF, AXA, la MACIF, Groupama et la MAAF disent merci a l’equipe allemande de leur avoir évité plusieurs déclarations de feux follets automobiles sur les jours a venir…

      1. gameover

        Non, c’est ben vlai… j’avais lu la proposition sur le site du sénat.
        Le Gorafi va fermer victime de la concurrence de l’état.

        1. Aloux

          J’ai arrêté de lire le Gorafi, j’ai trouvé un autre faux journal humoristique avec des hoax bien plus extrêmes, ça s’appelle Libération.

          Oh wait…

  14. korsor

    Même H16 en vient à nous parler d’un « homme de fer » – il vire gaulliste c’est pas possib’ !!! :) Perso je préfèrerai le retour du Roi – mais lequel ?!! Celui d’Espagne ? Le caché au Québec voire Elisabeth II – en remontant loin le souverain du Royaume Unis a eu le droit de régner sur la France…

    Passons…

    C’est juste H qui ne voit pas Fillon dans le role de l’homme de fer, donc il y a bien en lui cette idée qu’un tel homme puisse exister… Je taquine… ;-)

        1. Calvin

          Juste un truc à corriger.
          Il dit que « la France est en plein dans ce que l’on pourrait appeler ses années Brejnev ».

          Moi, je dirais qu’elle a plutôt atteint l’Andropause !

  15. Kekoresin

    Hé oui, la droite et la gauche sont composées d’incompétents, de carriéristes et de menteurs. Pas un scoop donc. Heureusement il reste Bayrou pour nous sauver tous :)

    Tous les cinq ans, voir ces gens éduqués endosser leurs plus beaux costumes pour escalader le tas de fumier et régner sur une basse cour en pénurie de grains, le névrotisme me gagne, alternant entre la tristesse et la franche rigolade.

    1. Calvin

      C’est un peu plus compliqué que tu ne le dis.
      En fait, la gauche est composée d’incompétents, de carriéristes et de menteurs.
      Alors que la droite est peuplée de menteurs, de carriéristes et d’incompétents.

    1. Calvin

      Sauf que cela a déjà été dit, le FN c’est le système.
      Recyclage des vieilles idées passéistes (de droite comme de gauche), centré sur la dénonciation de la mondialisation (et de son avatar sur les frontières), et recyclant de plus en plus des énarques, je ne vois pas en quoi le FN diffère des autres.
      Même le côté troll et jusqu’au boutiste de JMLP est gommé avec roublardise par sa fille.

      1. Theotimedesavoie

        Oui, sans doute avez-vous raison sauf que c’est la seule solution légale pour foutre parterre le système…le système contre le système en somme.

        S olution personnelle : il y a la fuite vers la Suisse ou la préparation d’une BAD…

        Solution radicale : putsch militaire…ce serait encore la meilleure solution!

        1. LeRus

          Une question sincère: pourquoi, en tant qu’électeur du FN, croyez-vous tant que ça que la victoire électorale du FN mènera à la fin du système?

          Le FN a gagné plusieurs villes de France et … rien. Pourquoi est-ce différent avec le Parlement? Ils voterons -ou non- des lois, et se comporteront comme les autres.

          Merci de m’indiquer, où, dans le programme du FN, il est décrit comment ils comptent faire sauter le système.

          1. Lafayette

            e FN veux le système … ou le pouvoir, mais sans les inconvénients que sont les citoyens.

            En gros c’est le système du braqueur de banque.

      1. Hatchet Jack

        Je l’avais vue, bien sûr, la vacherie : in cauda venenum…. toujours… les autres lisent trop vite, cherchant des fautes d’orthographe, au lieu de déceler le sens profond…. ces gens patinent à la surface des choses….

        1. Aristarque

          Tu es déçu que je n’ai pas appuyé sur le dernier paragraphe d’ H16? J’ avais parfaitement identifié le FN dans le parti cité comme le moins malade, du moins en apparence. La métaphore de la S E P lui convient bien puisque cette maladie est moins immédiatement dégradante de l’apparence et que les plus atteints par celle-ci sont autour de la trentaine/quarantaine, ce qui correspond peu ou prou soit à la tranche d’âge de la capitaine à sa barre, soit à la durée de son activité politique, disons de premier plan. La flèche du Parthe d’ H16 était donc bien ajustée et adroitement décochée, à l’ évidence. Mais comme ses textes sont toujours de haute tenue , fourmillants de bons mots, remplis d’ expressions choisies et de débordants de raccourcis ravageurs, les souligner systématiquement en détail serait lassant en peu de temps. Certes, je déplore les coquilles qui les parsèment et tente de l’inciter a les corriger, de temps à autres, sans perdre de vue la réjouissance globale que son travail de Romain nous procure quotidiennement .Mais comme par ailleurs ce parti ne présente aucune alternative un tant soit peu libérale puisqu’il est largement devenu aussi dirigiste que l’ UMPS, il ne présente pas d’intérêt à être suivi et soutenu par un libéral .

        1. Kekoresin

          Pour le FN, je dirais plutôt « palpitations cardiaques avec déformation grave des 2 ventricules ».

          Le diagnostique: nécrose lente et douloureuse avant décès du patient dans une explosion tuant tout le personnel de l’hosto!

    1. hop hup

      Nous avons des phénomènes de rentes, de monopoles. Il n’y a pas trop de débat sur le sujet »

      il parle bien de la France ou des autre pays Européens ?

  16. Calvin

    Suite à l’intervention de l’Onomatopée, voici ma petite bafouille :

    On a tous…
    Quelque chose en nous de l’Algérie.
    Cette volonté de briser la voirie
    Ce désir fou de vivre envahi,
    Ce rêve en nous, c’est une tyrannie.

    Quelque chose de l’Algérie.
    Cette folie qui nous vient de vermines,
    De la guérilla aux crimes de Tibhirine,
    Y tant de gens qui ont tué tant de vies.
    Si peu d’amour avec tellement de haine,
    Quelque chose en nous du FLN.

    Ainsi vivait l’Algérie.
    Le cœur en fièvre et la tête ramollie
    Avec cette envie de salir Paris,
    Pour faire venir l’argent des Qataris.

    Quelque chose de l’Algérie.
    Avec une folle qui s’appelle Aurélie.
    A l’heure où d’autres cherchent la liberté,
    Elle nous propose un pays dévasté.
    Avec une stratégie certaine :
    Faire monter le score du FN.

    Ainsi disparut l’Égérie.
    Cette ministre, sans aucun génie,
    Qui oublie de gérer les intermittents
    Ferait mieux d’économiser l’argent.

    Ce rêve en nous, c’est l’envie de Flanby.

    (Paroles en cours de dépôt à la SACEM – C’est pas gagné…)

    1. Lafayette

      Bon ils fêtent avec le bien d’autrui, mais c’est parce qu’on leur donne pas assez d’argent pour qu’il sachent ce que c’est de posséder un bien …

  17. Celes

    Voilà qui va relancer le débat sur l’Euthanasie…

    Je suis normalement contre, mais ici vote pour une procédure d’exception :
    Débranchons-les, ils nous coûtent trop cher.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)