Logement étudiant : les aventuriers de l’ultime caution

Il n’y a pas à tortiller : le logement, sous toutes ses formes, taraude vraiment les politiciens et les socialistes en particulier. Il ne se passe plus une semaine sans qu’un dispositif, une loi, un décret, une proposition ne soient lancés dans la sphère du débat public afin de montrer à tous que nos gouvernants sont hyper-impliqués par le sujet, totalement à fond sur le dossier, méga-concernés par les problèmes des Français dans la matière et qu’ils entendent bien apporter une, pardon, des solutions, de préférence définitives et indiscutables, pour des lendemains qui sifflotent gaiement en dolby surround.

Ainsi, les péripéties pourtant rocambolesques de la Loi ALUR n’ont pas suffi à refroidir l’ardeur de nos ministres en la matière. Pendant que Ségolène Royal veut du bâtiment public à « énergie positive » (question de chakras, je suppose), c’est le tour de Geneviève Fioraso, la secrétaire d’État à l’Enseignement Supérieur et Aux Petits Studios Étudiants Pas Chers Bien Situés Faire Offre Au Ministère.

genevieve fioraso et les aventuriers de la caution ultimeSacrée Geneviève. Pour elle, le gadin assez fabuleux de Cécile Duflot n’est pas un indicateur suffisant du risque de gamelle mémorable et c’est donc avec assurance qu’elle se lance dans la mise en place d’une caution étatique du loyer étudiant, en remplacement de la garantie universelle contenue dans feu-la loi de Cécile. Quelque part, c’est assez admirable de voir ces braves soldats du socialisme se lancer, une fois encore, à l’assaut de la même colline mortelle où tant de constructivistes se sont tués, déchiquetés par la réalité avec les centaines de milliers de locataires et de propriétaires emberlificotés dans les opérations militaires et autres blitzkriegs violentes « en faveur » du logement et qui firent tant de malheur.

Et comme d’habitude lorsqu’il s’agit de faire le bien à la place des autres, avec l’argent des autres, la propriété des autres et sans se mettre à la place des autres, tout part d’une idée à la fois simple, généreuse et parfaitement conne : comme les étudiants ont du mal à trouver un logement abordable, comme la caution qu’ils doivent déposer, suivant le prix des loyers, est de plus en plus élevée et qu’ils n’ont pas tous la possibilité d’impliquer leurs parents comme cautions solidaires, la ministre propose donc de remplacer ces parents en usant de l’État-papa et du gouvernemaman. Moyennant quoi, tous les étudiants (de moins de 28 ans) vont enfin pouvoir se trouver logement à leur pied, et tout ira très bien. Et quand on dit « tous », c’est assez proche de la réalité puisque cette caution étatique sera possible pour tous ceux qui n’ont pas de garant, quels que soient leurs revenus, leur situation familiale, leur nationalité. Youpi, donc, on ratisse large, la République a les moyens.

Bien sûr, côté propriétaire, ne comptez toujours pas faire ce que vous voulez avec votre propriété privée : il faudra que le loyer soit plafonné, selon des normes et des barèmes précis, fonction de la localisation, du nombre d’occupants et de la couleur du papier peint, à choisir dans un catalogue fourni en début d’année par le Commissariat Général Aux Décorations Estudiantines. On pourrait croire que tout ceci risque de coûter fort cher. Il n’en sera rien, soyez rassuré : tout ce bousin dispositif est financé par l’État (donc, par vous) et la Caisse des Dépôts (donc, par vous), et la garantie grimpe à hauteur de 600.000 euros par loyer. Les étudiants, en contrepartie, paieront une cotisation de 1.5% du loyer (ça fera moins de 10 euros par mois en moyenne).

Du côté des associations étudiantes frémissantes à l’idée d’investir les millions de logements ainsi dégagés par les mesures énergiques de la ministre, on se déclare optimiste :

« C’est positif, mais (…) les prix, en particulier des petits appartements, sont toujours très élevés (…). Nous allons lancer une campagne auprès des grandes villes pour qu’elles demandent toutes l’encadrement des loyers, comme Paris, Lille ou Grenoble viennent de le faire. »

Voilà-t-y-pas que c’est croquignolet comme réflexion : puisque le gouvernement abandonne les idioties de Duflot, les étudiants vont faire pression auprès des maires pour qu’on les fasse quand même, parce que le contrôle des loyers, ça marche toujours, tout le monde sait ça !

À ce point de l’exposé, il est bon de faire une petite pause, pour reprendre son souffle et observer le paysage locatif dévasté sur lequel pleuvent les bombes gouvernementales. Quelques arbres législatifs calcinés lancent leurs branches noires dans un ciel triste. La pluie, grasse et froide, détrempe le sol qui n’est plus qu’une vaste étendue de boue gluante, labourée par les obus ministériels qui ont, les uns après les autres, aplati chacune des courageuses tentatives des locaux de faire fructifier leur patrimoine immobilier dans cette guerre idéologique ouverte et sanglante.

paysage dévasté

Difficile, en effet, de ne pas noter deux choses.

La première est qu’une garantie d’État ne vaudra jamais un état garanti. Autrement dit, absolument rien n’indique que, le cas échéant, l’État (qui a le monopole de la force et du « Tais-Toi J’ai Raison ») paiera effectivement les loyers dus, ou les réparations à faire suite à des locataires indélicats. Pire : ce qui est vrai maintenant est sujet à changement unilatéral impromptu, à tout moment. Si la loi (notamment fiscale) était gravée dans le marbre en France, ça se saurait. De plus, compte tenu de la façon dont l’État gère ses dossiers, tout propriétaire prudent aura même tendance à se tenir le plus éloigné possible d’une garantie apportée par une troupe de brigands qui n’ont de cesse de le voler, et d’incompétents qui n’ont jamais démontré le moindre succès flagrant sur les 40 dernières années (sauf à titres personnels, bien évidemment).

Les loyers possiblement couverts par cette garantie étant plafonnés (500 euros en province, 600 en Île-de-France, et 700 à Paris), on peut donc raisonnablement parier que les propriétaires avec deux sous de bon sens vont se précipiter pour ajuster leurs prétentions juste au-dessus de ces plafonds, éliminant de fait les étudiants concernés, et entraînant inévitablement les loyers à la hausse.

Et c’est là que la seconde remarque prend la première en tenaille et lui administre un petit coup de coude dans les dents, tchak. En effet, grâce aux frétillantes demandes estudiantines, les loyers vont êtres encadrés, ce qui veut dire que la marge de manœuvre pour le propriétaire sera strictement nulle : ou bien il devra baisser son loyer, ce qui diminuera d’autant le rendement locatif de son bien. Mais ce n’est pas grave, parce que le mot « rendement » est destiné à disparaître du vocabulaire. Ou bien ce mot sera rapidement suivi de « location » parce que tout bien considéré, le propriétaire aura tout intérêt à ne plus l’être, ou à ne plus louer du tout. Tant qu’à perdre de l’argent, autant que ce soit de façon contrôlée, et pas soumis à l’aléa des lois locatives, des trêves hivernales, des squats, des changements fiscaux de dernière minute et de la naturelle opprobre qui frappera bientôt les nantis possédants.

Et d’un coup, l’avenir des étudiants sans garantie apparaît plus joyeux. Grâce au travail minutieux du bataillon de sapeurs ministériels, les rares pans de secteur immobilier qui tenaient encore vont enfin s’effondrer. Vive la République. Vive la France.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires255

  1. Le Gnôme

    Il restera toujours l’option de la tente Quechua sur les bords du canal Saint Martin avec moult défilés pour réclamer la réquisition pour les pauvres étudiants. Yapas de raison, le proprio est un nanti.

    1. Pat

      C’est tout le secteur marchand (pardon, mercantile) qui est nanti. Je propose la création obligatoire d’une ardoise par client. Dans tous les magasins, chaque client pourra prendre ce qu’il estime nécessaire à la satisfaction de ses besoins (ou de ses envies, ou autre). Au passage en caisse, il pourra, au lieu de payer, demander que son achat soit inscrit sur son ardoise. Cette dette ne pourra évidemment pas être réclamée par le magasin en période hivernale. En dehors de cette période, si la dette n’est pas réglée, le commerçant nanti pourra réclamer le paiement par lettre recommandée, puis faire constater le non paiement par constat d’huissier, puis s’adresser au tribunal compétent, qui, après une très courte période d’environ 18 mois à 2 ans, le déboutera, le client ayant fait valoir son droit aux vêtements, son droit à l’ameublement, etc.

      1. thom__yorke

        rho, magnifique et tellement vrai, je me le mets de côté si tu permets et n’y apposes pas de droits d’auteur.

      1. carpe diem

        et les étudiants qui manifestent contre « toutes les formes d’esclavage et d’injustice » et une fois par semaine vont porter leur linge sale à maman pour qu’elle lave et repasse.

  2. royaumont

    Ils (les socialo) ont un certain génie pour trouver la pire réponse à un problème et pour se mêler de ce qui ne les regarde pas pour empêcher toute solution d’émerger.
    Et si ça ne marche pas célafotedériches, pervers et égoïstes, bien entendu.

    1. mlallier

      L’art socialiste consiste à créer une solution à un problème qui n’existe pas, puis à créer un problème grâce à la solution, et ainsi de suite.

  3. Higgins

    Rien à ajouter. Bon courage à l’immonde-propriétaire-libéral-mangeur-de-chatons-crus-vil-exploitant-du-prolétariat-étudiant qui voudra se faire rembourser par l’Etat en cas de litige. Je gage que, comme tu l’indiques, dans les villes étudiantes, les propriétaires de beaux studios vont monter leur loyer et que les povsétudiants vont se retrouver immanquablement à louer des taudis.
    On parle beaucoup de CICE en ce moment et, pour des raisonnements similaires, on peut penser que bon nombre de chefs d’entreprises (essentiellement les PME) vont se tenir, quand ils le peuvent encore, à l’écart de cette usine à gaz.
    CPEF

    HS mais il est important de rendre à César ce qui appartient à César: notre imprudent du jour (celui qui pourfendait la fraude fiscale) a courageusement démissionné du Parti Socialiste. Il a bien mérité de Saint Hypocrite, le saint patron des hommes politiques.

      1. Higgins

        Oui. Par sa noble attitude, il rend ses lettres de noblesse à la Politique. Inclinons platement devant une telle attitude qui force le respect.

        1. Duff

          Quand le député anglais Carswell fait défection aux conservateurs pour rejoindre le parti indépendantiste, il démissionne et provoque des élections anticipées à 6 mois des élections générales.

          Autre pays, autres mœurs.

                1. Aristarque

                  C’est à cela que nous mesurons faire partie des antiques, ami Werther. Je sais que cela t’est très dur mais c’est ainsi… 😉

                1. Quiet Desperation

                  Dans « l’amour du risque », je suis désolé, mais le prénom c’était Jonathan… tu vieillis, GO…
                  Quant à Jennifer, elle habita un temps – ayant épousé le taulier – le château de La Salle, à côté de Mâcon… bon, allez, la séquence nostalgie, basta…

                  Et pour Duff, qui doit se demander de quoi nous pouvons bien parler, dans la série « Au Théâtre ce soir », les inamovibles costumiers et décorateurs s’appelaient Donald Cardwell et Roger Harth…

      2. Aristarque

        Donc la faim justifiant les moyens, tous ces prébendiers au sens affûté de la probité et de l’ honneur accepteront qu’il figure à leur table pour qu’ ils continuent à s’ empiffrer ensemble des petits cours et autres delicatessen…

      3. Kazar

        Oui, bien vu. Ceci dit, le PS fait un fort mauvais calcul de court terme, vu la virulence des réactions des électeurs socialistes sur le forum de Libé par exemple. Bon, c’est normal, ils ne voient jamais qu’à court terme. Donc ils auront la confiance, mais plus dure sera la chute finale. Et grâce à ce grossier stratagème, ils permettent au FN d’engranger encore plus de points.

        1. Cerf D

          En même temps, le PS n’a pas les moyens de le contraindre à quitter l’assemblée, il est de toute façon grillé pour les suivantes. Pourquoi s’assoirait-il sur 6000€ par mois d’indemnité parlementaire pendant 2 ans et demi ?

          1. Deres

            Tu est très loin du compte ….

            Indemnité mensuelle : 7 100,15 € bruts
            Indemnité représentative de frais de mandat : 5 770 € bruts (non imposé sans avoir à donner de justifications d’usage)
            Avantages : 9 504 € pour payer ses collaborateurs, plus SNCF 1ère classe, internet, 5 téléphones, voitures de fonctions, logements de fonctions et crédit pour s’acheter un appartement, plus retraite généreuse
            Cumul : possible avec des mandats locaux avec écrêtements pour les copains

            Sans compter le fait de payer son IR sur ses revenus locaux de façon indépendante des autres revenus ce qui permet de rester dans les tranches bases ou nulles … D’ailleurs au passage, les histoires d’aides pour les français modestes vont probablement faire sortir les politiques locaux de l’IR … C’est peut être pour cela que cette mesure est urgente pour tous els hommes politiques quel que soit leur bord !

            Je pense que le mois prochain sa femme va devenir sa collaboratrice avec un gros salaire …

            http://www.journaldunet.com/economie/magazine/le-salaire-des-politiques-et-des-elus/depute.shtml

          2. colvert01

            Grillé peut-être, mais pas tant que cela, puisqu’un député non réélu aux législatives (si je ne m’abuse docteur) continue de percevoir son indemnité mensuelle durant 5 ans (donc jusqu’aux prochaines élections législatives). Voilà qui les mets bien à l’abri, merci le con-tribuable…

            1. Quiet Desperation

              La chose, je crois, fut votée à l’unanimité – Gauche et Droite confondues – en 2007…..

            2. French Kiss

              vous êtes méchant !

              on vous a dit qu’il avait un souci avec les taches administratives !

              Il ne démissionne pas de l’Assemblée car il ne sait pas comment le pauvre…chaque jour de séance sera un déchirement pour son honneur, la faute à cette ablation des neurones de la paperasserie subie à l’insu de son plein gré.

      4. Flo

        Il y a même une gnagnagnagna du PS ce matin à la télé qui parlant de sa démission du PS (dont tout le monde se fout totalement) disait : « Cette décision l’honore ».
        Comment osent-ils parler d’honneur pour un loustic pareil?

          1. Théo31

            « Pour être un politique, il faut avoir été opéré de la honte. »

            Bernie Bonvoisin

            Ces pourritures n’ont même pas eu besoin de passer chez le chirurgien.

      5. Deres

        La grande peut actuelle du gouvernement, cela doit être l’accident de voiture ou la crise cardiaque de plusieurs députés. J’aimerais bien savoir si il y a des députés socialistes en phase terminale mais qui conserve leur poste jusqu’au bout par fidélité au parti pour le vote de confiance …

      1. Le Gnôme

        C’est une famille sinistrée, son épouse vient d’être mise à l’écart sans traitement. Un ex secrétaire d’état ne va pas pointer chez Popaul comme un chômeur lambda, c’est inconvenant.

        1. Higgins

          Je pense que ça fait partie du deal: tu quittes le PS, tu restes député mais ta femme quitte son job (ce qui de toute manière était le cas à la fin du mois cause basculement du Sénat à droite), on lui sucre son traitement (est-ce légal?) comme ça, « l’honneur » politique sera sauf.

        1. turlututu

          Il n’a plus qu’a embaucher sa compagne comme assistante parlementaire et ils se feront un bon pactole sur notre dos (si il ne sait pas comment faire il n’a qu’a demander à bartolone !)
          Chaque député dispose d’une enveloppe mensuelle de 9.138 euros brut pour employer une à cinq personnes. Il peut embaucher qui il veut, sa femme ou ses enfants, tant qu’il ne dépense pas pour ces emplois familiaux plus de la moitié de son enveloppe, soit 4.569 euros.

        2. Calvin

          5.000 euros, c’est ce qu’il devrait lui rester, une fois qu’il a payé le loyer (ah bon, il ne le payait pas non plus ! S’t’affaire !!), les dépenses courantes, les frais de bouche, les chaussures et sac de sa femme, les cadeaux de sa maîtresse (bon, là, j’extrapole), etc…
          5.000 euros d’argent de poche ou d’épargne, en considérant qu’il ne se met pas de côté son indemnité de représentation parlementaire.
          5.000 euros, s’il gérait son argent en « bon père de famille ».

          Bref, peu importe le montant, ce que j’aurais voulu savoir, au final, c’est ce qu’il y avait dans la déclaration de patrimoine du dénommé Thomas T. …

          C’est quand même incroyable que nos hommes politiques qui sont les personnes les plus régulièrement très bien payés du pays, qui ont des exonérations de toutes sortes, des revenus cachés, des avantages en nature, etc… ne soient pas « de leur aveu » plus riches !
          Quant en plus, on ne paye pas le loyer ni les impôts depuis au moins trois ans…

          1. Quiet Desperation

            Ce qui doit être rigolo à vérifier, c’est comment il a pu sortir ex nihilo – et d’un coup d’un seul – 41 000 euros pour « se mettre en règle » avec le fisc….

            Aaaah ! le pauvre homme

            (celui qui reconnaît la citation a droit à mon estime)

            Mais la République est bonne fille, et une sacrée vache laitière….

            1. Quiet Desperation

              Il faut dire que TT est taillé pour le rôle : il se porte à merveille, gros et gras, le teint frais, et la bouche vermeille….

              1. Calvin

                Gros et gras, mais vide à l’intérieur : ni morale, ni dignité…
                Il possède juste la sérénité des pervers.

                1. Quiet Desperation

                  Tu avais déjà mon estime BM, mais pas vraiment pour tes avantages immatériels….
                  Nan, je rigole… et WP va être jaloux…

      2. Honorbrachios

        @Calvin : maintenant tu sais ce qu’il te faut choisir comme voie en france si tu veux être riche !

        1. Calvin

          Etre riche, pourquoi pas, mais ne pas pouvoir me regarder dans un miroir…
          Ah, il y a juste une opération à réaliser (la hontectomie) pour éviter ce désagrément ?
          Bon, je vais y réfléchir…

    1. RBF

      J’ai entendu ce matin à la radio que St-Hypocrite entendait bien garder son poste de député. La soupe est trop bonne. Eh puis faut pas exagérer après tout, cela peut arriver à tout le monde d’oublier de déclarer ses revenus pendant 3 ans…

      Au niveau foutage de gueule, on atteint des sommets. On dit que « plus c’est gros, mieux ça passe », ben je vais finir par le croire.

        1. RBF

          De toute manière, quand un cas de fraude est découvert, il y en a 10 qui passent au travers des mailles du filet.

          Puis rien n’indique que Thévenoud passera à la caisse, avec toutes les majorations qui vont avec, m’est d’avis qu’il n’en sera rien.

        2. carpe diem

          et sa meuf, si elle a fait (ou pas) des déclarations séparées, le fisc aurait intérêt à se pencher sur le cas. mais pas de panique, elle va toucher son salaire quand même, mise à pied mais dans l’aisance financière quand même, on est en france quand même, ne l’oublions pas!

          1. deres

            Sa technique est peut être de ne pas faire de déclaration comme cela le fisc le redresse uniquement sur les revenus connus avec uniquement des pénalités de retard. Il sait ainsi que le fisc ne connait pas d’autres revenus cachés. De plus, en cas de découverte, pas de mauvaise foi car pas de fausse déclaration.

        1. Kazar

          Il est député ? Non ? Normal, donc. N’oubliez ps, une photo de Taubira à côté d’un mignon petit singe, 9 mois fermes.

          1. Higgins

            S’il est estimé que l’impétrant s’est rendu coupable d’un délit, ça peut changer mais dans le cas présent, et bien que je trouve son attitude absolument déplorable, rien n’indique que nous nous trouvions dans ce cas de figure. Ne soyons pas plus royaliste que le roi. En tant que député et ministre lors de la découverte de la chose, il ne peut être jugé que par ses pairs (la Haute Cour: http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/haute_cour-cjr.asp).

    2. Alx

      Bonjour Higgins,
      C’est un tt autre sujet, mais les banques se frottent les mains du CICE, a tel point que des objectifs ont ete fixes. Le principe est que la banque escompte ce credit d’impot pour se faire rembourser in fine par l’etat…
      Le mot c’est quoi deja, capitalisme de …???? Ou simple saisie d’opportunité de labpart des banques????

      1. Deres

        Oui, les banques touchent donc des intérêts sur le CICE … Au final, c’est seulement une avance de trésorerie garantie par l’Etat avec les taux d’intérêt habituels. Donc entre 3 et 5% du CICE finit dans les poches de la BPI et des banques sans avoir pris aucun risque. 5% de 21 milliards, cela fait un milliards dans leurs poches !C’est certain que l’ennemi c’est la finance, enfin, la mauvaise, celle qui n’est pas dirigé par des énarques …

        1. Alx

          Pour etre honnête, un peu moins : un des arguments de vente est que l’entreprise aura acces a un financement moins cher qu’en stand alone, puisque ca revient a une cession de créance publique, avec un risque final sur l’etat…
          Je ne suis pas directement dans ce domaine, ms je me demande si la bpi n’a pas un plafond d’intervention de 50%

          1. Deres

            Ce qui est certain , c’est que c’est comme avec les tuyaux. Plus ils sont long, avec des raccords et des virages, plus il y a de perte de charge et de risque de fuite.

            1. Alx

              Fuites, oui, ms on peut leur faire confiance pour que ca ne soit pas perdu pour tout le monde, la recuperation doit deja être organisee!

              1. Deres

                La BPI avec sa direction quasiment à 100% d’énarques est une grosse fuite. Quand on sait qu’en fait ils n’ont fait que créer une structure de holding au dessus de structures para-publiques pré-existantes, on comprend bien l’arnaque. C’était juste pour créer des postes juteux pour les copains et recaser Ségo au passage.

                1. Alx

                  Tiens, je rappelerai ce fait qui m’avait échappé a mes quelques collègues qui trouvent parxois que la bpi est mieux que ce qui existait avant…

    3. Deres

      Il n’est pas non plus précisé comment l’Etat récupérera les loyers impayés auprès des étudiants … Si il ne leur fait pas violence, cela reviendra vite à faire payer les loyers des étudiants indélicats par l’Etat, ceux-ci remboursant peut être quand ils seront solvables après leurs études. A moins que la garantie de l’Etat ne soit donné qu’en cas de garanti des parents …

      1. Toufou

        Vous êtes naïf ? Il est clair que celui qui ne paiera pas, le fera la plupart du temps en sachant qu’on ira pas le chercher.. sinon il paiera. Donc par définition, si la caution d’Etat joue, c’est que l’Etat et donc le contribuable) en aura pour son argent.
        Vous aurez donc des marginaux qui s’inscriront à la fac pour se loger gratos.
        En parallele, si le dispositif perdure et que l’Etat paie vraiment, les bailleurs ne voudront que ce genre de locataires et feront un deal avec eux : je te file un appart miteux dont le dernier rafraichissement date de 1935, tu te mets en faillite et je perçois la garantie d’Etat. On peut même imaginer que le « logement » n’existe meme pas si le locataire est de mêche. On peut aussi imaginer que le locataire n’occupe meme pas reelement le bien s’il perçoit une petite compensation occulte du bailleur. Des que du pognon gratos tombe du ciel, il y a toujours des filous pour ouvrir le parapluie !

        1. Deres

          Je suis bien d’accord. Comme toute usine à gaz socialiste, cela fera plus d’heureux parmi les fraudeurs que parmi les français dans le besoin …

          Et quand les fraudes possibles deviennent connus, elles explosent sachant que l’Etat met plusieurs années à les identifier et à mollement réagir, souvent à côté de la plaque ou inutilement. Généralement, l’Etat ne commence à réagir à un mécanisme de fraude que quand celui-ci devient mainstream et que les politiques le découvre dans la presse …

          1. Nyamba

            🙂 Et pour résoudre le problème qu’il a créé tout seul, il invente un nouveau dispositif qui ne résoudra rien, mais générera de nouveaux problèmes soi-disant complètement inattendus, qu’il s’attellera à résoudre de la même façon.
            Il ne manque qu’une chose au parcours institutionnel schématisé par H16 : le retour à la case départ après « Echec retentissant ».

            1. Deres

              L’exemple Amazon est parlant. Une année à brasser du vent par la ministre suivie d’une mesurette contournée en une semaine par Amazon. Imaginer le fric claqué en heure de travail au ministère et à l’Assemblée pour pondre un truc inutile … Cela nous a probablement coûté plusieurs dizaines de millions d’euros en rapport, réunions, études, recherche législatives, …

    4. Deres

      Il a été élu avec marqué le sigle PS sur son affiche mais quitte le parti sans démissionner. Il y a donc eu tromperie sur la marchandise. Mais on en connait d’autre …

    5. royaumont

      Le paradoxe, c’est qu’il sera encore plus servile que s’il était resté au PS. En effet, comme il est officiellement exclu, il ne pourra pas avoir d’investiture officiel et n’a donc aucun espoir (encore moins que les autres) de retrouver un fauteuil à l’assemblée.
      Les dirigeants du PS le savent bien et peuvent jouer les monsieur propre à bon compte.
      Qui parlait d’hypocrite déjà ? C’est 2 fois vrai.

      1. Deres

        Vu la popularité du PS, cela augmente peut être ses chances d’être réélu en fait. Vous savez, dans les communes très à gauche, il y a souvent un ou plusieurs candidat de gauche en face du PS. On verra quand tout cela se sera tassé, mais à mon avis sa carrière est loin d’être terminé … Au pire il se recasera dans les cabinets … ministériels ou fera élire sa femme.

  4. Aristarque

    H16,mais quel mauvais esprit êtes vous? Mettre en doute la parole de l’État grançais quand il est débiteur. Les Helvètes peuvent attester qu’ il est un excellent payeur… si on n’ est pas pressé…

    1. Adrien

      Et puis c’est évident qu’il y a plein de sous en stock…

       » PARIS (Reuters) – Le déficit du budget de l’Etat français à fin juillet s’élevait à 84,1 milliards d’euros, soit plus que l’an dernier à la même époque (80,8 milliards), selon les données publiées mardi par le ministère du Budget.  »

      Bon, on va pas chipoter pour 4 milliards hein !

    2. RBF

      Moscovici s’est empressé d’aller à Berne payer des rétrocessions d’impôts que la France ne payait plus depuis des années, et ce, au lendemain de la votation concernant l’immigration de masse.

      « Je viens en ami » a-t ‘il lancé en arrivant. Mais comble de l’arrogance, spécificité bien socialiste, il est surtout allé pour, dit-il: « défendre les acquis des travailleurs frontaliers ».

      Au lendemain de cette pitoyable intervention, lors de laquelle il a réglé la note pour espérer que les Suisses ne touchent pas aux frontaliers qui rapportent à Bercy un maximum de pognon, je rasais les murs chez notre voisin tellement j’avais honte.

      1. Kazar

        Tiens, et moi qui pensait que c’était la Suisse qui était censée « revenir à genoux vers l’Europe », dixit Cohn Bendit ?

  5. Aloux

    En même temps l’étudiant français étant le plus souvent généreusement communiste, lui faire bouffer la merde qu’il réclame avec tant d’acharnement ne me pose pas tant de problème.

    1. Christophe

      Bien vu.

      Ca s’appelle… les vertus de l’éducation par l’exemple. 😉

      Ils réfléchiront (???) peut-être à 2 fois avant de voter pour l’UNEF-ID…

      L’espoir fait vivre.

        1. Aloux

          D’expérience, il y a une minorité bien bruyante de coco convaincus, une majorité plutôt informe et passive, qui englobe les sympathisants socialistes de gauche et de droite, et ceux qui votent à gauche du ps par calcul, parce que les promesses électorales sont plus alléchantes, et enfin une minuscule minorité qui provoque des défenestrations à chaque fois qu’elle commence à parler politique. Cette minorité, c’etait souvent moi. Donc personnellement je suis pour toujours plus de communisme à l’université.

            1. royaumont

              Même quand il n’y a pas sur le campus (les écoles d’ingé sont peu politisées), ils viennent sans y être invité pour f… leur merde. On ne faisait pas assez grève à leur goût.

              1. Aloux

                Toutes les filières littéraires et sciences humaines sont de véritables couveuses à branleur, je le sais j’y ai malheureusement passé quelques temps. A la fac du moins il y en a près des trois quarts qui ne savent même pas ce qu’ils foutent là, ils sont entrés parce qu’on leur avait dit qu’il fallait faire des études supérieures et qu’en fac d’histoire ou de lettres c’est quand même pas trop dur. Comme ils ont beaucoup de temps libre et aucun contact avec les aspérités de la vie réelle, les plus teigneux se lancent alors dans l’agit-prop.
                Mais bon vous imaginez si tous ces glands se retrouvaient d’un seul coup chômeurs sur le marché du travail ? Ca serait pas bon pour l’inversion de la courbe ça…

              2. Kazar

                Pareil je me souviens de leurs descentes dans les amphis de droit, qui ne faisaient pas grève, quand tous les gauchos des filières sociologiques et autres ne manquaient pas une occasion de faire grève…

                1. Caton

                  Ces abus de langage me gênent.

                  « Grève, n.f.: Arrêt temporaire et collectif du travail visant à signifier un mécontentement. »

                  Inapplicable à ceux qui ne travaillent pas.

          1. Théo31

            Surtout que ces communistes doivent avoir les moyens de passer dix ans à la fac sans travailler pour subvenir à leurs besoins et obtenir le moindre diplôme.

            1. Higgins

              Sous-entendu: il faut dix ans à un communiste (en herbe) pour faire un master et uniquement cinq ans pour quelqu’un de normal! Mais c’est totalement discriminatoire. Vite, la HALDE.

  6. gameover

    quelques remarques comme ça sur cette proposition de caution :

    – le nombre d’étudiants va augmenter s’il suffit d’être étudiant pour obtenir une garantie de paiement. N’y a-t-il pas déjà un grand nombre d’étudiants qui n’ont jamais mis les pieds dans un amphi ? TGCM

    – le bail étudiant ça n’existe pas. Qu’en est-il de l’étudiant qui perd sa qualité d’étudiant ? Le propriétaire en est-il averti ? Il ne peut pas pour autant virer le locataire et n’a plus de garantie de loyer ! TGCM

    – la prime d’assurance dans le privé en effectuant un tri sur les assurés ressort à 2.5%. Comment sans trier les candidats l’état en arrive à avoir une prime de 1.5% ? TGCM

    1. Deres

      1) Oui, plus les étudiants ont des avantages (transports, cinéma, …) , plus les inscriptions bidons se multiplient.
      2) On ne peut pas penser à tout. Cela sera dans les 100 pages de décrets d’application qui sortiront dans un ou deux ans et qui seront enrichis de quelques pages par an via le journal officiel.
      3) La prime est plus faible car ils ont déjà prévus que cela coûtera un milliard à l’Etat. De là, deux possibilité. Succès du dispositif et cela coûtera alors rapidement 2 milliards avec croissance de 5% par an avec les impayés. Echec du dispositif et cela coûtera moins mais ils dépenseront le solde pour faire de la publicité pour le dispositif et mettre du marbre sur les murs de l’agence qui s’occupe de tout cela à Paris (indispensable pour être proche des ministères et des escorts).

      1. gameover

        « …cela coûtera moins mais ils dépenseront le solde pour faire de la publicité pour le dispositif et mettre du marbre sur les murs de l’agence qui s’occupe de tout cela à Paris. »

        MDR… ça m’a toujours effectivement étonné les publicités faites pour des mesures distribuant du pognon. Nul doute que l’information devrait transpirer dans les medias sans avoir besoin de pub.

        Mailorama n’avait pas fait de pub pour sa distribution de poignon gratuit en bus.

  7. LeRus

    Très en verve H16 ce matin, bravo!

    Pour compléter le tableau du logement étudiant, il est bien évident que tout ce cirque s’ajoute au CNOUS avec ses « 1,29 milliard d’euros (hors bourses) » qui propose déjà « 165 000 logements en résidences universitaires ».

    Déjà que les étudiants doivent payer, en DEUG, des sommes folles pour être inscrits (25.000€, euh pardon, 250€) et pour être à la sécu (200€ par mois, ah non, par an), ‘fectivement, il fallait agir!

    Être étudiant en France, cétroporib’.

    1. Caton

      Ben, l’alternative pour les polytiques étant d’ajouter au moins 70% des 2,4 millions d’étudiants au nombre de chômeurs, tout ça n’est pas très cher. Parce que bon, passer de 3 millions affichés à 4,7 millions, ça coûterait des voix.

      1. Deres

        Oui, dans leur esprit malade, diminuer le taux d’emploi diminue le chômage … En réalité, si c’est vrai en instantanée, comme cela ajoute des boulets aux pieds des entreprises et des travailleurs, cela l’augmente à terme.

  8. Christophe

    Il est vrai que l’acharnement du « gouvernement » est stupéfiant : on chasse un nimportnawak par la porte, crac, il revient par la fenêtre !

    Le vendredi on supprime la garantie de loyer… le lundi on en recolle une (en changeant le nom)…

    Schizophrénie terminale.

    1. Deres

      Et surtout on annonce en parallèle un garantie des loyers à un milliards et en parallèle un coup de rabot d’un milliard sur la branche famille. Qui est démentit dans la foulée … dont on ne sait me^me pas si cela fait parti des 50 milliards annoncés … dont on ne sait même pas si elles sont cumulatives ou pas (un milliards économisés en 2015 peut être alors recompté ne 2016 et en 2017 par rapport au tendanciel …). Au final, il est certain qu’ils vont augmenter la TVA de 2% …

      1. Toufou

        Pour la TVA c’est certain. Je m’étonnais d’ailleurs que Hollande crachais dessus sous Sarkozy puis au debut de son mandat, alors que d’évidence les socialos allaient avoir besoin de sous-sous vu que la conjoncture s’avérait mauvaise et qu’ils claquent toujours au moins autant que la « droite ». Sauf que comme je suis un peu niais, je n’avais pas compris comment ça marche la politique socialiste : tu dis un truc un jour, puis exactement le contraire le lendemain en donnant une bonne raison bien bisounours et ton electorat avale tout cru. La TVA Sarko elle était pas bonne. Mais quand c’est Hollande qui la met en place, elle est bonne. Epicétou. Vu comment ce gouvernement est totalement incapable de rien, même de racketer le contribuable au niveau souhaité, ils vont utiliser la seule ficele qui marche encore : la TVA. C’est le seul moyen qu’ils ont pour joindre -à peu près- les deux bouts. Ca va leur permettre de tenir encore 2 ans jusqu’en 2017, et après moi le déluge.

        1. royaumont

          Sauf que même sur Rance Inter ils n’arrivent plus à faire semblant d’y croire.
          Ou alors ils sentent le vent tourner et ne veulent pas insulter l’avenir (le leur…).
          Bref, les mensonges socialistes ne prennent plus et une fois qu’on leur a enlevé ça, ils n’ont plus rien pour eux.

  9. Val

    Totalement HS mais je ne résiste pas : ce matin, plein centre ville de st Germain en laye, sortie musclée de nos forces de l ordre censés nous protéger. Ils procédaient à une opération de contrôle des vélos !??!!! Ça a verbalisé à tour de bras, ils étaient 7 à racketter ces dangereux contrevenants… Tout va bien

    1. Kazar

      En même temps, comme ils ont ordre de ne surtout pas stigmatiser qui que ce soit en banlieue, et que la criminalité est en baisse constante, c’est bien connu, ils faut les occuper…

        1. Black Mamba

          A quoi sert les prisons ?
          Est-ce devenu juste des lieux de repos au cas où ces braves n’ont pas de quoi se loger ? 👿

            1. Higgins

              Les bracelets électroniques ont un très gros défaut. Pour en bénéficier en cas de condamnation, il faut un domicile fixe et une ligne téléphonique fixe!!! Le cas de tous les délinquants.

          1. royaumont

            Les prisons ? C’est pas un lieu où les honnêtes gens se réfugient pour se protéger des délinquants ?
            Au train où vont les choses c’est presque vrai… Les délinquants sont désormais très bien protégés par les lois. A croire que eux qui les écrivent s’y projettent.

            1. Black Mamba

              Les pauvres, ils n’ont pas de quoi s’occuper … il suffirait d’ouvrir les mines de charbon , leur fournir des pioches et le tour est joué … Ah ! …

      1. royaumont

        C’est pour cela qu’il vont à St-Ger : la population est solvable, les « minorités visibles (sic) » y sont peu présentes et il est rare qu’un contrevenant interpellé défouraille dans le tas à la Kalachnikov…
        C’est facile, sans danger et ça peu rapporter gros.

        Ceic dit, vu mon amour des cyclistes qui font n’importe quoi, je ne serai indulgent avec les forces de l’ordre, qui après tout, ont pour mission d’obéir aux ordres.

        1. val

          Sur ce coup la , l’objet des-dits contrôles était un contrôle technique des vélos… On les voyait essayer les freins , la lumière , les pneus , il y avait même un scooter de la police des fois qu’un vélo à la pédale leste soit tenté par la fuite … même mon voisin hollandais (de Hollande je précise, pas un supporter du présimou casqué)trouvait ça too much , c’est dire …

        2. Aristarque

          Ils iraient dans les bonnes cités, personne n’y roule en vélo et, comment verbaliser, comment poursuivre, sans stigmatiser???
          Un de ces quatre, histoire de créer de la TVA ex nihilo,un contrôle technique des vélos apparaîtra en même temps qu’ une carte grise pour iceux.

          1. Quiet Desperation

            Cela me rappelle les années 60, quand, au Lycée de Chalon sur Saône, où j’étais élève, une ou deux fois par an on avait une descente de vieux flicards qui vérifiaient ta dynamo, ta sonnette, ton catadioptre arrière, et surtout… surtout… la plaque gravée à ton nom qui devait être fixée de façon inamovible sur une partie du cadre….

            Tout cela se termina en 1968, because « Interdit d’Interdire » et laissons flotter les rubans… il fallait bien qu’au titre de l’Eternel Retour, ce fût les Socialistes qui…. non, mais, quels tocards !!!!

            1. royaumont

              « au Lycée de Chalon sur Saône, où j’étais élève, une ou deux fois par an on avait une descente (…) »
              et non :
              « au Lycée de Chalon sur Saône, où j’étais élève une ou deux fois par an, on avait une descente (…) »
              Le français est une langue magique !

            2. Aristarque

              Mais c’est vrai qu’ il y avait la plaque gravée à son nom et adresse fixée sur le cadre. Tu m’ as remis ce détail en tête. Ah, au fait, vu tous les conciliabules des jeunes de ce blog, évite désormais de manger autre chose que résultant de ta cuisine personnelle. Il y a des bruits d’ euthanasie des vieux qui ne me plaisent guère mais qui pourraient séduire les partageurs des biens d’ autrui…

          2. Deres

            Ils ne peuvent pas rentrer dans la cité, une voiture brûlée (et remboursé par l’Etat ainsi que son remorquage plus tard) bloque l’entrée …

    2. mlallier

      Depuis minuit, les bicyclettes doivent posséder un lave-phare et des essuie-glace. Normal qu’il y ait des controles.

  10. Alx

    Bonjour,

    Entendu a l instant sur france info (oui, j ecoute des radios deviantes dans la voiture… 🙁 ) : la CDC met 100M EUR pour investir dans du viager, l’un des etant d’aider les retraités propriétaires mais à faible pension en valorisant leur patrimoine immo…
    Si ca marche, pourquoi les investisseurs institutionnels évoqués par le journaliste ne le font pas déjà, et si ca marche pas pourquoi le faire????

      1. Othello

        Je ne sais pas s’ils ont acccès aujourd’hui aux dossiers médicaux, mais c’est un fait qu’ils devaient être un des tiers de confiance du DMP version 1 (j’avais bossé dessus à l’époque).

        BTW et HS avez-vous vu ce qui se passe sur les données médicales remontées par les périphériques médicaux qui arrivent ces jours-ci (l’Apple Watch devrait être une tuerie sur ce plan là)?

        Acte1 (c’est fait) : Obamacare « permet en effet aux compagnies d’assurance et mutuelles de distribuer jusqu’à 30% de bonus pour leurs clients qui feraient montre d’un comportement susceptible de protéger leur santé » (http://www.zdnet.fr/actualites/apple-refuse-que-les-developpeurs-revendent-les-donnees-de-healthkit-aux-annonceurs-39805463.htm)

        Acte 2 (c’est en train d’arriver, Apple discute avec les plus grandes mutuelles US) : Bah, Apple et Google vont récupérer toutes ces données et les stocker. Puis les revendre aux mutuelles, qui pratiqueront un tarif différent selon que les individus ou les employés d’une entreprise portent un périphérique médical (et conduisent leur vie commilfaut) ou pas

        Acte 3 (le futur si on n’y prend garde) : chaque fois que vous postulerez pour un job, le potentiel futur patron ira acheter à Apple vos données de santé des 5 dernières annnées. Et si cela est interdit aux sociétés privées, cela devrait rester possible pour l’Etat. De toute façon, dès que ces données seront stockées, elles seront récupérables…

        C’est IMHO bien plus ggrave que les dossiers médicaux, parce que cela concerne toute votre vie, seconde par seconde. Aujourd’hui déjà, un jeune couillon qui poste sur Facebook des photos de soirée arrosée se fait jeter quand il veut s’inscrire dans une fac US (c’est du vécu).

        Demain c’est toutes vos habitudes de vie qui deviendront un critère d’embauche, d’obtention de prêt, d’assurance…

          1. tyrion

            @Alx 11h19:

            DMP: dossier médical personnel
            sorte de carnet de santé online, mise en place prévu il y a 5 ans, plusieurs centaine de millions dépensés pour absolument aucun résultat pour l instant…

      2. Alx

        En lisant ca, je viens d’inventer le concept du Yellow LOL, autrement dit le YLOL…
        En license libre, evidemment

        Pr les non anglophones, ca me fait rire, mais jaune…

    1. val

      Je pense qu’ils ne vont pas tarder à faire la loi sur l’euthanasie . Ca va marcher mieux comme ça . Aller Papy , le bouillon de minuit , c’est pour ton bien ! J’ai beau m’attendre à tout de leur part , je suis encore surprise par leur cynisme . En plus bien enrobé de moraline, alors les décérébrés gobent tout cru.

      1. Aristarque

        Si cela passe, QD dit Werther, quelques autres et moi-même avons intérêt à nous faire tout petits et à ne plus manger que ce que nous aurons préparé nous-même. Je propose néanmoins qu’ on inscrive Attali Jacques comme numéro 1 de la liste…

        1. Alx

          Nous ferons un comité de soutien pour vous, c’est a la mode et ca permet de rester hors la loi, mais comme c’est pour la bonne cause, ce sera accepté…

      2. Higgins

        Je crois me souvenir qu’il existe une nouvelle de Richard Matheson sur ce sujet: un vieux qui refuse le funeste rendez-vous. Et puis, il y a « Soleil vert ».

      3. Adolfo Ramirez Jr

        Les biens en viager appartiendront au domaine privé de l’Etat et seront mis à disposition des polytiques ou des couches électorales votant « bien »

  11. Othello

    « Quelques arbres législatifs calcinés lancent leurs branches noires dans un ciel triste. La pluie, grasse et froide, détrempe le sol qui n’est plus qu’une vaste étendue de boue gluante, labourée par les obus ministériels qui ont, les uns après les autres, aplati chacune des courageuses tentatives des locaux de faire fructifier leur patrimoine immobilier dans cette guerre idéologique ouverte et sanglante. »

    Excellente description du Mordor 😉

  12. jeff

    Discussion hier avec un collègue socialiste à la cantine : « sans règlementation, ça va droit au chaos »… je sais plus qui croire moi dans tout ça 😉

    1. Théo31

      On se demande encore comment l’humanité a pu vivre sans Etat pendant plus de deux millions d’années.

          1. yp

            Certes, mais du fait de la discrimination positive et de leur propention à mentir, l’homo fraudulentus et malivolentis en est arrivé à squatter tous les postes au gouvernement.

  13. Gerldam

    Effectivement, on peut se demander d’où vient cette capacité des socialos à choisir systématiquement la solution la pire pour aborder n’importe quel sujet.
    Y aurait-il un problème avec le socialisme lui-même?
    Ou bien le socialisme rend-il idiot?
    Les réponses coulent de source.

    1. Caton

      L’intelligence est une ressource limitée, la somme totale d’intelligence disponible est fixe, c’est tout. Vu l’augmentation de population, on a atteint le « peak intelligence » il y a 50 ans, et les conséquences sont là.

  14. olivier R

    Une de mes amies, propriétaire à Grenoble (loyers encadrés…) qui se debattait déjà à essayer de récuperer quelques sous après le départ d’un locataire indélicat (l’appart est complètement à refaire!) m’a dit la semaine dernière que compte tenu de la politique du nouveau maire elle ne remettrait pas son appart sur le marché.

    1. Quiet Desperation

      Voui…. mais si c’est « du bâtiment public à « énergie positive » (question de chakras, je suppose) » !…

      Bad vibes, dude… I foresee a serious bummer…

  15. FBM

    H16, vous dites: « Pire : ce qui est vrai maintenant est sujet à changement unilatéral impromptu, à tout moment. »

    Vous ne croyez pas si bien dire. Le texte dit en gros que « En cas de défaut de paiement prolongé de la cotisation par le locataire, le bénéfice de la garantie est perdu. Le propriétaire en est immédiatement informé. »

    Il va être content, le propriétaire qui a choisi de faire confiance à la garantie de l’État, d’être informé que son logement est désormais occupé par un étudiant qu’il ne peut pas virer, qui ne va plus payer ses loyers, et que la garantie de l’État s’arrête juste à ce moment là.

    1. Othello

      Ca me rappelle le film Les Frères Pétard, et la signature figurant au bas du chèque accepté par Villeret (RIP) en échange de la remise d’un paquet de beuh : « Tu l’as dans l’cul turlututu chapeau pointu »

    2. thom__yorke

      « prolongé », ça reste vague… Car si c’est au bout de 2-3 mois, l’Etat est garant mais pas trop en fait…
      Bref, va y avoir de la discrimination plein pot à la location : Etat garant = dehors, jeune padawan !

    3. Deres

      Donc en fait il ne vont garantir que quelques mois (durée modifiable par décret discret au JO je suppose). Et ils devront maintenir une base de tous les propriétaire loueurs en France. Donc en réalité, ce sera un impôt de 1.5% sur tous les loyers étudiants de France et de Navarre. Cela va vite monter à 5% (par décret de même type) je pense tout en ne garantissant plus grand chose ne cas d’impayé … C’est magnifique tout ces jolis potards qu’ils sont en train de créer qui ne nécessitent même pas de passer par l’Assemblée …

      1. gameover

        C’est pour cela que l’assemblée si elle faisait bien son boulot elle serait utile mais il faudrait aussi que les dépités (maxi 50) aient les bases des maths et du raisonnement et que les quelques mesures prises ne s’appliquent que 5 ans après et non dans l’urgence, que ça laisse le temps de la réflexion même publique afin de débusquer les blèmes.

      2. Aristarque

        Ils sont en train de recréer le droit au bail, taxe assise sur le loyer, dûe par le locataire mais payée par le Bailleur, y compris en cas de contentieux de loyers impayés…. Les « bonnes » taxounettes ne meurent jamais. 🙁

  16. Peste et coryza

    La seule chose qu’ils vont arriver à faire, c’est faire exploser les prix.

    Les étudiants n’ayant en général pas de thune, des loyers bas sont une bonne chose pour eux.

    Mais :
    – du fait de la crise, la pop étudiante augmente… alors que les logements ne suivent pas.
    – au vu de l’explosion des taxes de toute nature, les proprios, afin de conserver leur marge, reportent ces frais sur les loyers…
    – le plafonnement est donc là pour contrer ses velléités de converser de la marge.
    – sans parler des locataires indélicats invirables (garantie étudiante)

    Bref, cela ne fera que provoquer l’inverse de l’effet voulu : hausse des loyers, contrats bidonnés, accords tacites…

  17. Jesrad

    « Les étudiants, en contrepartie, paieront une cotisation de 1.5% du loyer (ça fera moins de 10 euros par mois en moyenne).  »

    Et ce montant ne devrait s’ajuster à la hausse, avec la multiplication prévisible des impayés et des dégradations non-couvertes, qu’à – oh – un ou deux ordres de grandeur près seulement.

    1. Deres

      Sans compter qu’avec la réactivité bien connue de l’Etat, cet ajustement se fera avec entre 3 et 5 années de retard …

      1. Deres

        Avec une assurance privé, il aurait été possible de moduler la prime en fonction des conditions comme c’est fait pour les assurances quand on achète … Un interne en médecine est certain d’être payé par exemple. Quelqu’un qui travaille pour payer ses études devrait payer moins si il le fait depuis plusieurs année que quelqu’un qui a déjà eu des problèmes de paiement. Mais pour l’administration, ce sera « one size fits all » histoire de ne surtout pas récompenser le mérite tout en ayant une administration pléthorique pour gérer cela.

  18. Karamba!

    Ils l’ont trouvé où le pognon pour alimenter cette mesure ruineuse, ils l’ont emprunté? Heureusement qu’on est actuellement dans une période d’austérité insoutenable…

  19. Théo31

    Michael Moore a raison : le socialisme, c’est pour les riches dégôche qui envoient leur progéniture dans l’enseignement supérieur avec l’argent gratuit des pauvres. Ne pas oublier qu’à Polytechnique, un étudiant sur deux est fils de profs.

  20. Toufou

    Toutes ces lois sur le logement concourent vers une chose : de plus en plus, on prêtera à la famille, aux copains dignes de confiance. Aux black bien sûr car sinon ça risquerait d’être attrait devant les tribunaux. Et par ci par là, le bailleur vendra quand les conditions de vente seront bonnes. Sâle temps à venir pour le locataire qui n’a pas de réseau ! Pour se loger il faudra emprunter sur 30 ans (vu que les taux sont bas) ou louer aux offices HLM. Du coup, on dira qu’il faut encore plus de logements sociaux financés par l’Etat et on construira des belles barres HLM dégueux.

  21. hop hup

    http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/letat-se-porte-caution-multiplie-les-impayes,103114

    L’État se porte « caution » mais multiplie les impayés !
    Grande nouvelle ce lundi matin pour les étudiants : la « caution locative garantie par l’État se généralise ». Ouverte désormais à tous, quelle que soit la nationalité et à la seule condition d’être âgé de moins de 28 ans, elle s’appliquera sans conditions de ressources. C’est, nous dit-on, « un coup de pouce pour les étudiants en galère de logement : ils pourront compter sur l’État pour se porter garant ».

    pauvres étudiants ils devront faire du camping sauvage

    1. Peste et coryza

      Surtout que les étudiants couverts risquent fort d’être des étudiants papier bien peu français et qui ne mettront jamais les pieds dans un amphi, ou des branleurs professionnels.

    2. Toufou

      Non je ne pense pas. Ca va être une gabgie (une de plus). Ils ouvrent une nouvelle breche à déficit. Sont forts quand meme. Meme en cas de crise carabinée, meme avec un budget non tenu, meme avec des remontrances à prévoir de la part de l’Europe, meme avec un impot qui rentre de moins en moins, ils arrivent quand à créer de nouvelles dépenses … alors meme que personne n’a absolument rien demandé !!

      1. Nyamba

        Mais si, l’UNEF l’a demandé.
        Et on sait bien que contenter une minorité, c’est assurer l’intérêt général. Forcément.

    1. Deres

      Le principal intérêt de l’or est que l’on peut le garder avec ou même sur soi ou caché quelque part. Il conservera intrinsèquement une valeur ne serait-ce que par le fait que si on le sort d’un pays spoliateur spatialement ou temporellement, il retrouvera de la valeur. Localement et à l’instant, sa valeur n’est par contre pas garanti car il n’est pas certain de trouver quelqu’un avec qui l’échanger. La violence physique est le seul recours de l’Etat pour le récupérer réellement.

  22. Claribelle

    Ne pas confondre « garantie des loyers » et dépôt de garantie (en général un mois sans les charges). Les étudiants devront toujours avancer le second de leur poche. Ce qui fait que le propriétaire continuera à piocher dedans pour effectuer les éventuelles réparations locatives lors du départ de l’étudiant. La caution ne concerne que les loyers impayés.
    Résultat:
    – la majorité des étudiants sont honnêtes et donc capables de payer leur loyer (soit via une bourse, soit via un « petit boulot ») mais ils devront payer 1,5% de loyer supplémentaire pour se loger s’ils n’ont pas de garant (même plafonné à 10,5€ par mois à Paris, cela fait 126€ par an quand même)
    – ceux qui ont un accident de parcours (retard de bourse, perte du boulot) bénéficieront de la garantie et rembourseront l’Etat dès que possible s’ils sont honnêtes (c’est le public visé)
    – une minorité de malhonnêtes ne paiera qu’au début pour bénéficier du système (au moins le ler loyer et le dépôt de garantie) puis se comportera en squatteur et le propriétaire n’aura plus que ses yeux pour pleurer avant de réussir à récupérer ses loyers ou virer son « étudiant ».

  23. Nyamba

    Remarque hors du temps de l’étendue : je me dis aujourd’hui que lire H16, c’est comme un cycle lunaire, mais sur le moral.
    – NL (Nouvelle lecture) : A l’issue d’un repos salvateur. On sait à quoi s’attendre, et l’ironie mordante des billets fait écho à la patience désabusée dont on est empli.
    – Premier quartier : Allons bon, rien ne change, sont cons les mecs. Ils nous prennent pour des gogos, mais l’important c’est de pouvoir encore en rire, s’pas ? Alors on rit, doucement d’abord ; quelques pouffements ici et là, jusqu’à la franche hilarité.
    – PL : On rigole, on rigole, oui m’enfin c’est qu’on commence à s’énerver un peu quand même, hein ! Au fil des jours, le rire se fait plus sec, se mue en ricanement, puis en grondement. On boufferait du lion, mais les lions n’ont rien fait, les pauvres. Alors on serre les dents, et on bouffe sa rage.
    – Dernier quartier : La rage bouffée et avalée, descend de la gorge au creux du ventre où elle se love, tiédit, et prétend s’endormir. Epuisé par le processus, le corps se laisse submerger par un énorme coup de blues. On n’arrive même plus à rire, même méchamment. Besoin d’un break. Jusqu’à une nouvelle lecture.

    1. J’adore le début, avec une tempête de poncifs… Mais le reste est intéressant. Surprenant, même. Maintenant, on retrouve aussi plein de voeux pieux, et un délicieux décalage avec le monde actuel qui se règlera tout seul.

  24. Christophe

    Sans-Dent est un cas clinique réellement fascinant….

    **************
    François Hollande a estimé mardi que la France était sortie de la « spirale infernale » de la perte de compétitivité de son économie, dressant le bilan des 34 plans de la « Nouvelle France industrielle » un an après leurs lancement.

    Un classement « montre que nous avons déjà cassé la spirale infernale de la dégradation de la compétitivité de l’économie française et que nous avons maintenant engagé la marche en avant », a déclaré le chef de l’Etat devant un parterre de plusieurs centaines de chefs d’entreprises réunis à l’Elysée.

    1. Deres

      Si les objectifs d’extraction de charbon édictés par le plan quinquennal sont respectés voire dépassés, c’est que la situation est bonne en URSS et que nous nous acheminons vers la réalisation du paradis socialiste. Ce raisonnement m’a l’air imparable. N’est ce pas camarade Stakhanov ?

      1. MadeInCH

        Pour des lendemains qui chantent, soyons tous des Alekseï Grigorievitch Stakhanov (Andreï de son vrai prénom!)
        Sur la fiche Wikipedia, j’aime bien ça:
        Andreï aurait vu son nom change par Aleksei par faute de frappe lors de la parution dans la Pravda d’un article le concernant. Andreï a demandé que l’article soit corrigé pour afficher son vrai nom.

        « Stakhanov aurait écrit une lettre à Staline demandant la rectification à quoi ce dernier aurait répondu que La Pravda ne commettait pas d’erreurs. Selon l’autre version, c’était Poskrebytchev le secrétaire particulier de Staline qui aurait évoqué le sujet et là aussi Staline aurait dit « Alekseï… un beau prénom russe, il me plait tout autant » après quoi Stakhanov serait devenu officiellement Alekseï . »

        Tien.. Un mineur du Dombass… Pourquoi ce nom géographique m’est-il si familier??? Heuu…

    2. Kami

      Oui, nous étions au bord du gouffre, et grâce à Flan-dent, on a fait avec enthousiasme un stupéfiant bond en avant !

  25. australopitheque

    Il faut bien qu’ils les sortent de quelque part leurs conneries. Plus j’y pense et plus je me dis que les francais n’ont que ceux qu’ils meritent.

    1. Adrien

      Ne dites plus « les Français », dites les « Veaux-tants », ceux qui signent un gros chèque en blanc pour 5 ou 6 ans à des magouilleurs professionnels qui se fréquentent tous entre eux et qui n’ont comme autre but avoué (cf. Thévenoud) que d’y rester le plus longtemps possible en croquant le maximum de pognon au passage.

      Petite consolation : il y en a de moins en moins, des gens qui votent. Peut-être cela révèle une prise de conscience progressive ?

      1. MadeInCH

        Est-ce une bone nouvelle que ceux qui réfléchissent et se découragent laisse les decisions à ceux qui sont militants/partisants/assistés?

        Même avec 90% d’abstention, alor les votes des 10% restant resteront légales et feront force de loi.

        Avec 90% d’élection, le candidat qui ramassera 5,01% des voix sera le vainqueur. ça donne un poid énorme aux voix des derniers GAGAA existant!

        GAGAA = Gauchiste Altermondialiste Globaliste Anticapitaliste Antlantiste

        1. MadeInCH

          Pardon, je corrige:
          « Avec 90% d’abstantion lors d’une élection, le candidat qui ramassera 5,01% des voix sera le vainqueur. »

        2. Adrien

          L’abstention est déjà le premier parti du pays… Cette simple constatation purement statistique et non partisane devrait faire se poser pas mal de questions à tous ceux qui nous gouvernent, au-delà du très classique « c’est la faute à ceux d’en face » ! Mais non, surtout il ne faut rien changer, le Système est très bien comme ça, et les intérêts en jeu sont trop grands. Alors on en parle un peu à la tévé avant, pendant et quelques jours après une élection, et puis silence radio jusqu’à la suivante.

          Et donc veau-ter revient :

          – à placer au pouvoir une équipe interchangeable de gugusses qui font globalement tous la même politique

          – à les placer à des niveaux où les vraies décisions ne sont pas prises (ce n’est plus le conseil municipal qui oriente la vie d’une commune, c’est l’intercommunalité ; idem entre ce qu’il reste de souveraineté nationale et l’Europe)

          – à préserver les intérêts de deux grandes familles politiques en place depuis des décennies et qui ont tout verrouillé ou presque, merdias inclus

          – à élire des vendeurs de lave-linge qui ne sont absolument pas inquiétés personnellement lorsqu’ils racontent tout et n’importe quoi (Fion qui promet de baisser les impôts en 2017 en est sans doute l’un des derniers exemples récents) voire lorsqu’ils fraudent

          – à poursuivre les mêmes vieilles ficelles qui consistent à filer de l’argent des autres à ceux qui gueulent le plus et/ou à ceux qui votent pour toi

          Ca donne envie hein ?

          1. MadeInCH

            Ils s’en foutent!
            Le but n’est pas de « diriger le pays », mais d’obtenir les voix de ceux qui vont voter.

            Ceux qui ne vont pas voter ne comptent simplement PAS.

            L’indignation devant les chiffres des abstentions n’est que de façade. ça les arrange bien, au contraire. Leur opposants ne vont meme pas voter pour le moins « système » d’entre eux.

          2. Flash

            Il ne faut pas voter pour eux : ce serait les légitimer.
            A mon sens, ce qu’il conviendrait de faire, c’est de monter un parti libéral pour bien les faire chier : en dévoilant leurs mensonges et hypocrisies, en dénonçant leurs comportements et leurs erreurs, en proposant des alternatives qui, pour le coup, seront révolutionnaires (comparativement aux mesurettes qu’on appelle « réformes » en France et à l’état d’esprit étatiste du sérail).

            Faire entendre sa voix, c’est la première action à engager. H16 y contribue grandement ; Contrepoints aussi ; j’ose croire qu’un jour, un pas sera franchi et que les critiques ne se limiteront plus au net. Je veux que les bifles pleuvent dans l’hémicycle.

  26. Kloupa

    Nos représentants taxent toujours plus le propriétaire, et le lèsent sans cesse plus dans ses droits par rapport au locataire. Mais il paraît que nos mêmes représentants se sont exonérés de la contribution de solidarité pour la dépendance. Quelqu’un peut-il confirmer ce point?

    1. deres

      Les élus locaux sont déjà plus ou moins exonérés d’IR sur leurs indemnités en faisant une déclaration indépendante.
      Les députés et sénateurs touchent la moitié de leurs revenus en frais non soumis à l’impôt. De plus leurs avantages en nature ne sont pas déclarés. ils on aussi des facilités de prêt à taux avantageux (car ce sont de pauvres nécessiteux).
      On a tous entendu parler des enveloppes au ministère de l’Intérieur.
      Les maires gèrent les PLU et les permis de construire, source inépuisable de corruption.

    2. Aristarque

      Voyons! Ils ont des phobies administratives qu’ ils ne permettent pourtant pas à leurs assujettis de pouvoir les exciper. A quoi sert d’avoir le Pouvoir si c’est pour devoir faire comme les autres, n’ est -ce-pas ????

  27. Waren

    Vous noterez encore une fois que le seul maire socialiste (hum) à s’être opposé au plafonnement des loyers est Gérard Collomb. J’ai beau ne pas partager ses opinions, mais il est sans doute l’un des rares hommes de gauche à être lucide.

  28. golgot

    Bonjour, je suis entièrement d’accord avec tout ce qui se dit ici (encadrements des loyers contre-productifs, garanties de l’état déresponsabilisantes, problèmes de financement des foultitudes de mesures, etc …) parce que je suis moi-même libéral (pas vraiment un scoop sur ce site). Toutefois, bien que libéral, j’aime l’idée de l’égalité des chances au départ de la vie. Après, à l’âge adulte, chacun est responsable de ses actions, de sa progression, de ses motivations, de ses succès, échecs, etc … et il faut arrêter avec l’état paternel onminprésent et infantilisant, mais il me semble que tous les étudiants doivent avoir une chance de réussir, au départ en tout cas. Je n’ai pas de solution personnellement, mais que suggère la pensée libérale pour ne pas handicaper un étudiant qui serait brillant mais qui serait issu d’un milieu défavorisé ? C’est une vraie question sincère, ce n’est pas du trollage. Merci

      1. golgot

        Ok, je suis d’accord avec les bourses, mais soyons honnêtes, un propriétaire va préférer sélectionner un étudiant avec des parents derrière plutôt qu’un étudiant boursier. Alors c’est vrai que si notre pays était moins communiste, l’équilibre entre offre et demande permettrait à chaucun de trouver un logement, mais ce n’est pas le cas aujourd’hui, donc il y a un problème immédiat. Problème que les socialos essayent de résoudre, certes avec leurs idées URSSiennes, mais il essayent …

        1. gameover

          « Problème que les socialos essayent de résoudre, certes avec leurs idées URSSiennes, mais il essayent … »

          C’est de l’humour je suppose…

    1. gameover

      Justement, la gôche vient d’enlever les bourses au mérité qui étaient délivrées aux lycéens ayant une mention très bien.

      Ne pas oublier non plus que dès l’entrée en 6ème il y a des inégalités suivant les CSP alors que l’école est gratuite. Les seules explications pourraient être les suivantes :
      – les parents des CSP+ s’occupent plus de leurs enfants (suivi, sommeil)
      – les enfants des CSP+ ont la valeur de l’exemple de leurs parents
      – le QI est héréditaire

      Légende :
      – Il n’y a pas vraiment de décrochage involontaire à l’école élémentaire vu que le nivellement se fait de plus en plus par le bas.
      – Les CSP+ ne sont pas les clients des profs particuliers (j’ai donné)

      1. lxy

        Vos propos sont racistes. Insinuez-vous que des enfants de CSP+ pourraient être plus intelligents ou aptes aux études que n’importe quel autre petit Français, quel que soit sa couleur. Ce serait tout à fait contraire au principe d’égalité qui gouverne la France. Non il faut chercher ailleurs ! Ils mangent plus souvent de caviar dont les effets sur le cerveau sont bien connus, ils ont au gouter de meilleurs brioches (les pauvres doivent se contenter de pain sec), les professeurs particuliers défilent à longueur de soirée chez eux, ces enfants ont par ailleurs beaucoup moins de spontanéité et de créativité, ils sont en quelque sorte pré-formatés, mais surtout les programmes scolaires sont adaptés pour assurer la réussite de ces enfants-là mais pas celle des autres.
        pcc

  29. lxy

    Comme tout le reste c’est une annonce poudre aux yeux.
    On nous dit « La création de la caution locative étudiante date de la rentrée 2013 : 2000 étudiants en auraient bénéficié. Geneviève Fioraso souhaite que la mesure touche 20 000 étudiants pour la rentrée 2014.  » Autrement dit la mesure existe déjà, mais j’imagine que pour en bénéficier il faut remplir des piles de CERFA et il faut en plus que vos deux parents soient chômeurs et dorment sous les ponts. Autrement dit il suffira de durcir les conditions d’attribution pour limiter le coût financier de la mesure pour l’Etat.
    Le propriétaire qui accueillera en haut de l’escalier un étudiant arborant fièrement son accord « pour caution locative étudiante » fera bien de se méfier car si il l’a obtenu cette caution c’est qu’il est vraiment raide, et qu’à ce titre il bénéficiera de toutes les mesures commisératoires de la part des juges « rouges » ou pas, notamment dans le cas où il a oublié de payer sa cotisation mensuelle (le pauvre, ce n’est pas qu’il ne voulait pas, mais il ne POUVAIT pas !). Le propriétaire aura alors le plus grand mal à faire expulser son locataire récalcitrant.

    1. gameover

      Il semble que ce soit au locataire de verser cette prime d’assurance.
      On appréciera la logique puisque normalement c’est celui qui court le risque et souffrira le dommage qui doit s’assurer…

      Les mecs connaissent même pas les bases…

  30. Guillaume

    Désolé sur le hors-sujet, mais j’ai un allumé sur Twitter qui me harcèle avec le « néolibéralisme transnational », quelqu’un a une définition, que je rigole ? 🙂

    1. Nocte

      Hum… le concept idéel de la transsubstantiation du libéralisme vers une forme autoritaire et totalitaire appliquant avec force la liberté niant ainsi la collectivité; concept putride qu’il faudrait combattre, naturellement, dans une idée conceptuelle de populations transcendant les nations soumises au diktat de l’individu libre.

      1. Guillaume

        Voïd Groumpf ‏@Void_Kampf 1 min

        @JeanLevel @ssoumier @gb674 non, elle est prisonnière d’un paradigme NEOlibéral. ça rentre dans les ptits crânes ?

        (La France, en l’occurrence)
        Si tu veux, tu peux t’amuser à « débattre » avec lui, moi j’en ai marre de parler à un mur de connerie…

        1. Nocte

          Ah oui… Même pas capable de voir le foutage de gueule…

          Il est en phase terminale ou c’est un troll de combat. Quoiqu’il en soit, je passe mon tour 😀

          1. Guillaume

            C’est vrai qu’on peut penser à un beau troll, il insiste quand même pas mal dans son imbécilité..

  31. Duff

    Un petit HS mais qui peut éventuellement suggérer un article à cause du bazooka que nous a sorti Mario Draghi la semaine dernière.

    Ce soir BFMB nous a pondu un reportage sur Hayek (concurrence des monnaies & interventions maléfiques de la FED et des gouvernements dans la politique monétaire en particulier avec des taux bas trop longtemps) et ce matin dans les experts, Madelin parlait du risque de « corner » (je dirais plutôt de « momentum » qui approche) pour la BCE: ça fait un moment qu’en lisant Draghi dans le texte il semble supplier les états en crise dont maintenant la France, d’engager urgemment des réformes, il n’est pas Dieu et semble avouer qu’en cas de grave rechute – qu’il aura possiblement favorisé – il n’y pourra plus rien.

    Cette semaine encore, Charles Gave réaffirmait son attachement à l’utilité de la banque centrale et aux positions de Milton Friedman, mais jamais un mot sur le bitcoin : Ai-je tort de penser que souhaiter voir une concurrence de monnaies sur un même territoire c’est fatalement vouloir rendre caduque les banques centrales? La mondialisation s’élargissant, c’est à dire la transversalité instantanée des échanges libres, va forcément rendre les structures de pouvoir centralisées obsolètes et ne pouvant plus que se maintenir de manière tyrannique, l’imposera tôt ou tard, mon intuition.

    Je serais curieux d’avoir des pistes de réflexion, je crois que voir l’économie comme une science de l’information aux échanges de plus en rapides et globalisés permet de d’anticiper la fin de tout contrôle étatique de la monnaie.

    Merci

    1. Quiet Desperation

      Cela me suggère, comme « piste de réflexion » et de plus en plus sérieusement, de m’en tenir à « gold, dry goods, and ammo »…

  32. Calvin

    Il est bien et bon cet article, H16, mais…
    Et la caution de l’Etat pour les hommes politiques ???

    « D’après Le Canard enchaîné, du mercredi 10 septembre, le député avait ‘oublié’ de payer de son appartement dans le Ve arrondissement de Paris. L’omission, qui n’est pas datée, aurait duré…un bail soit trois ans. »

    C’est vrai, c’est bien de s’occuper de nos pauvres étudiants, mais nos politiciens qui souffrent de phobie administrative, hein ?
    Libéral comme tu es, Hache-Size, tu ne voudrais pas que ces derniers se mettent à haïr la propriété privés des autres sous prétexte que faire un chèque chaque mois est délicat…

    1. Calvin

      Oups, le député en question est Thomas Thévenoud…
      Si l’affaire était déjà énorme en soi (c’est piquant de voir ces gens donner des leçons de morale et se prendre un boomerang façon Mad Max dans les dents), elle devient carrément odieuse quand on sait qu’il n’a pas payé son loyer durant trois ans.
      Pas d’impôt, pas de loyer, je m’assoie sur la propriété d’un tiers.
      Et cette sombre crapule voulait revenir sur la TVA réduite de la restauration, prolonger les situations de monopoles , etc…

      Comment peut-on émarger au PS, le parti des formulaires Cerfa et être atteint de phobie administrative ???

    2. Quiet Desperation

      Il semble par ailleurs qu’il ne payait ni les loyers ni les fournitures (EDF/GDF) de ses locations de Cluny ou Montceau les Mines….

      Bon, on est « phobique » ou on ne l’est pas : il faut lui reconnaître une sorte de cohérence interne…. un peu comme dans le surendettement, où il ne faut pas privilégier un créancier plutôt qu’un autre…

      Mon grand-père me citait souvent l’histoire de Bonhoure, le premier gagnant de la Loterie Nationale, en 1933, qui avait empoché 5 myons de cette époque, et s’était livré à une danse en sa belle ville de Tarascon, tout en chantant « On ne rase plus! » (il était barbier/coiffeur)…

      J’imagine bien TT dans les rues de Cluny, chantant « On ne paye plus »…

      1. Aristarque

        C’est ce que chanteront les Soces à leurs clientèles électorales quand nous nous serons mangés le mur de la dette.

  33. Quiet Desperation

    « Comment peut-on émarger au PS, le parti des formulaires Cerfa et être atteint de phobie administrative ??? »

    Cela ne pourra manquer d’être l’acmé, l’apex – le sommet en bref – de tous les billets de H16 : parlant de « billets », je vous fiche le mien que le prochain sera consacré à cette schizophrénie sadique socialiste (SSS) imposée par force aux cochons de payants, et dont on se dispense si volontiers quand on est dans les couloirs du pouvoir…

    1. Calvin

      J’adorerai !

      Non, sérieux, ma question n’est pas si anodine.
      Ces schizophrènes le savent donc que cette bureaucratie impersonnelle a brisé tout ressort et toute initiative.
      Et au lieu de la combattre, de la limiter au strict minimum, ils la gonflent (et nous gonflent)…

      1. Quiet Desperation

        Mais j’avais parfaitement compris le sérieux de ta remarque, Calvin, d’autant que la chose m’avait également « sidéré » au sens propre :

        sans même parler de l’aspect immoral de la conduite de ce TT (à l’Ile de Man, c’est le Tourist Trophy, soit dit pour les Mieux Votards), il est « stupéfiant », au sens propre encore, de voir qu’un de nos « Législateurs » fait un tel rejet de sa propre production intellectuelle…

        On a atteint une sorte de point de non-retour dans la dinguerie politique. J’ai déjà évoqué le côté sociopathe de la quasi totalité de nos politichiens : je crois maintenant qu’il faut les coiffer d’un entonnoir d’honneur…. Saint-Simon parlait d’une Cour « débellée », nous avons un Parlement et un Gouvernement « dégueulés »….

        1. Calvin

          Un clinicien parle, dans son cas, de « narcissisme exacerbé. Il se pense au-dessus des lois et il a joué et il a perdu. » (Thévenoud, t’as perdou !! copyright H16).

          Je veux bien que les impôts posent un souci pour ce genre de gens : ai-je fait une déclaration sincère, n’ai-je pas oublié une case, une exonération, un crédit quelconque ? Alors que l’administration fiscale permet la correction…
          Dans le cas des loyers, c’est de la pure mauvaise foi. De l’arrogance, je dirais.

          1. Aristarque

            A propos de narcissisme et de perte du sens commun, TT était contraint d’ habiter dans un abominable arrondissement de Paris, le Vme et chez l’ ennemi politique de Cohen Solal, Hidalgo, etc…, j’ai nommé Tiberi. D’ ici à ce qu’ il nous chante ne pas avoir payé son loyer pour cause de déprime devant de telles conditions d’ existence…. Hontectomie parfaitement réussie dans son cas. Il n’ en reste même pas un soupçon…

  34. Calvin

    HS

    Ce devait être la bouée de sauvetage du Parti, l’arbre qui devait cacher la déroute électorale aux municipales, ce sera finalement un énième incident catastrophique…
    Le PS Marseillais qui devait reconquérir la Mairie est en passe de voir ses comptes de campagne invalidés et ses candidats être inéligibles pour la prochaine fois.

    Quand ça veut pas, ça veut pas…
    (lien à suivre)

Les commentaires sont fermés.