Et maintenant, des jeux vidéos à la française

Tu es un gamer mais tu veux aussi t’impliquer dans la vie de la République ? Tu veux « jouer intelligent », ne plus te laisser manipuler par les grandes firmes capitalistes qui tentent de te laver le cerveau avec leurs idées de profit, de liberté et de plaisir facile ? Tu veux du fun mais tu veux qu’il soit éco-conscient ? Ca tombe bien : Demaerd Industries, division Jeux Vidéos, propose dès à présent toute une gamme de jeux vidéos qui ont tous été approuvés par les plus hautes autorités morales de la République Française du Bisounoursland. Et en voilà quelques uns décrits spécialement pour vous.

(Cliquez sur les jaquettes pour les avoir en taille maximale)

citoyen's creed bbr flagCitoyen’s Creed IV

– Description :
Citoyen’s Creed BLeu Blanc Rouge Flag est un jeu d’action / aventure sur différentes plate-formes dans lequel le joueur incarne Kevin Peillon, un citoyen de France sans foi ni roi, qui a décidé d’apporter la laïcité et la République dans les Caraïbes du XVIIIème siècle, dut-il le faire avec son sabre et ses pirouettes rhétoriques musclées. Sur son navire, le Pedalaw, il peut explorer librement une aire allant de la Gascogne à la Région Parisienne en passant par le Golfe du Lion et s’attaquer aux méchants discriminants et aux pirates du vivrensemble. La visite de villes comme Marseille ou Toulouse est également au programme, tout comme un mode multijoueur coopératif ou collectiviste ou les deux.

– Type : Action/aventure socialistes constructivistes
– Classification : Déconseillé aux moins de 72 ans
– L’avis de Demaerd Software :
Ce jeu captivant vous permettra enfin d’exprimer le petit justicier laïc qui sommeille en vous : finies les longues prises de têtes politico-sociologiques pour justifier la dictature du prolétariat ! En quelques coups de sabres, vous convainquez aisément vos assaillants de vos arguments bien pesés. Le gameplay est très riche et vous permet d’enchaîner les phases d’ateliers citoyens de conscientisation avec les phases d’action pure sur le terrain avec la préparation des élections, la propagande larvée ou la publicité directe avec le collage d’affiches et la bagarre devant le magasin pour skins. Bref : un bon moment à passer.

la medaille pour tousLa Médaille Pour Tous

– Description :
La Médaille Pour Tous est un First Person Shooter sur les principales plateformes (PS3, XBox, PC) qui amènera le joueur à exercer ses talents de bateleur, de jongleur, d’artiste de rue et d’acrobate rebelle en pleine recherche de sens à sa vie. Au long du jeu, différents challenges sont proposés (comme se laver, nourrir ou faire vacciner Scruffy, le chien qui vous sera attribué en début de partie, récolter des dons auprès d’automobilistes en faisant du diabolo aux feux rouges, etc…). Le décor peut prendre place dans différentes villes comme Nanterre, Rennes ou Toulouse.

– Type : First Person Jonglage
– Classification : Conseillé aux plus de 25 ans
– L’avis de Demaerd Software :
C’est une véritable immersion dans la vie d’un étudiant en première année Histoire de l’Art ou en Sociologie, avec tout ce que cela peut comporter à la fois d’opportunités excitantes notamment en terme de soirées arrosées que d’événements frustrants comme le refus d’une bourse ou d’une chambre à la cité universitaire. Loin des poncifs du genre où la coopération n’est que rarement de mise, ce jeu vous demandera de composer chaque minute avec les assistantes sociales récalcitrantes, les demandes de bourses et d’aide au logement délicates, les parcours universitaires alternatifs. Une excellente préparation à la vie réelle lorsqu’on a décidément choisi « Sociologie Des Cirques » comme formation diplômante !

class effect 3

Class Effect 3

– Description :
Class Effect 3 est un jeu d’inaction-aventure à la troisième personne dont la toile de fond, un pays en lente décomposition, donne l’occasion à des scénaristes de se déchaîner. Le joueur incarne François-Jacques, un politicien, brillant énarque mais peu en phase avec les réalités de terrain, parvenu au pouvoir par une série de coups du sort inattendus et de médiocrité générale ; le but du jeu est de parvenir à rester au pouvoir malgré l’accumulation de ressorts scénaristiques inédits. Pour le joueur, il s’agira donc lors de ses nombreux déplacements dans le pays, de conserver l’esprit vif pour lui éviter les déboires d’un peuple de moins en moins coopératif ainsi que les attaques d’un groupe terroriste, les Knehls-Rouges, qui ne reculeront devant aucun geste pour faire vaciller la République.

– Type :TPS politique
– Classification : Conseillé aux plus de 25 ans
– L’avis de Demaerd Software :
Rarement on aura vu dans un jeu un tel feu d’artifice de conspirations, de coups de théâtre, acharnements politiques, diversions ridicules pour occuper le joueur. Si le travail d’écriture qui aboutit à ce scénario foisonnant ne fait aucun doute, on peut cependant se demander si les auteurs ne sont pas allés trop loin, trop vite, trop fort : pour la quantité en effet, on est servi, mais la qualité laisse un goût persistant de grand n’importe quoi dont on soupçonne qu’une majeure partie est parfaitement voulue et assumée. Un bon point cependant : grâce à la coopération du réalisateur, le studio BioFware, avec le groupement Europécologiléverts, le jeu a été entièrement réalisé à partir d’octets recyclés ce qui garantit pour le joueur une empreinte carbone minimale.

GrandeFeteSocio Grande Fête Socio V

– Description :
Grande Fête Socio V est un jeu d’action se déroulant dans une banlieue parisienne virtuelle, baptisé Egality City. Le joueur y incarne Bruno Mulliard, un fils d’enseignants du secondaire, hyper impliqué dans la politique estudiantine et en lutte contre la privatisation rampante des services publics à la française pour lesquels il se bat chaque jour, le point levé comme le fit jadis son idole, le Che, qu’il porte en t-shirt tout au long du jeu. Dans ce dernier, il doit réussir des dizaines de missions dans un environnement très vaste.

– Type : Action
– Classification : Recommandé à partir de 32 ans
– L’avis de Demaerd Software :
Pas de doute : réveiller les consciences est un travail de longue haleine et le jeu, qui vous demandera justement de conscientiser vos semblables aux problèmes des cités vétustes, des subventions trop difficiles à obtenir, de corruption ou d’arrangements politiques louches. De ce point de vue, la durée de vie est particulièrement longue et prenante. Entre les syndicalistes, les politiciens véreux, les associations lucratives sans but et les sans-papiers malmenés, vous aurez fort à faire pour obtenir des récompenses !

no need for speed
No Need For Speed
– Description :
No Need for Speed : France est un jeu de courses multijoueur sur PC. Il propose de visiter tous les coins possibles de la Capitale Française, au volant de puissants bolides personnalisables sous toutes les coutures, comme la Twingo TRS-Max ou la Clio Turbo/C. Il sera évidemment possible de se lancer dans des poursuites endiablées avec les forces de l’ordre. Attention, les écoportiques dissimulés un peu partout dans la ville taxent la carte visa pour de vrai ! Humour citoyen, certes, mais redressement productif aussi !
– Type : conduite responsable
– Classification : tous publics agréés NF64345234
– L’avis de Demaerd Software :
C’est véritablement un jeu familial qu’on trouve dans ce packaging d’adrénaline citoyenne responsable ! Au volant de votre twingo tunée, vous aurez par exemple pour mission de parcourir le périphérique parisien en vous rapprochant toujours plus des limitations de vitesses fluctuantes, tout en faisant attention aux radars et aux portiques écotaxe-la-visa-pour-de-vrai qui poussent de plus en plus dru sur la surface du parcours. Et attention : chaque manquement aboutira à une prune et des points en moins sur votre permis. Au final, attendez-vous à passer de courtes minutes en voitures et de longues heures en séance de rééducation citoyenne à la conduite dans lesquelles la simulation d’un cours de code sera extrêmement bien réalisée, ennui compris !

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires161

  1. wtf

    C’est hilarant, mais ça ne me fait plus rire.

    Le pourrissement accéléré et en Technicolor de mon pays, de ses institutions et de l’état d’esprit de ses habitants me déprime désormais au plus haut point.

    Réseau activé, je cherche désormais du boulot hors de nos frontières.

    C’est dommage, j’ai ici une situation sympa, mais là je n’en peux plus. Un peu l’impression d’abandonner le navire, mais je n’ai pas non plus envie de voir de trop près ce que donne un Etat policier en full HD et aurai la satisfaction de ne plus rien verser au moloch.

    1. Calvin

      « Un peu l’impression d’abandonner le navire »
      Lis ou relis la « Grève ».
      Ne culpabilise surtout pas d’une situation dont tu n’es en rien responsable.
      Ne pas abandonner le navire, c’est bon pour le Capitaine et son équipage qui a choisi délibérément de foncer sur l’iceberg.
      Sauve-toi, les tiens, et tes proches, c’est ce que nous avons tous de mieux à faire.

      1. royaumont

        C’est vrai, je me rend compte que c’est de plus en plus déprimant de rester sous la coupe de ces brigands… Le pire, c’est la cécité volontaire de beaucoup. Dans le milieu ou j’évolue, qui est plein de gauchistes, ça tourne à la caricature.
        Quant à partir… on se croirait revenu au débat qu’avaient les intellectuels allemands dans les années 30.

  2. darkroxor

    Rien sur World of Taxecraft? Le MMO dans lequel les joueurs forment un groupe solidaire pour « looter » les riches et les patrons dans leurs donjons de La Défense?
    Je suis déçu…

  3. Eric Bader

    L’Alsace a été retiré de la France sur l’affiche de Class Effect 3, nous sommes dans le monde des Lumières!!!
    Nous ne faisons pas partie de la République de France apparemment et j’en suis très satisfait.

    1. Calvin

      Non, pas exactement !
      Demaerd est assez au jus de l’évolution de la Société et avait anticipé la diminution du nombre de régions que réclame seulement maintenant le Président Hollande.
      Or, dans l’hypothèse assez évidente d’une refonte des régions, l’Alsace devrait préférer intégrer l’Allemagne plutôt que la Lorraine.
      Hum… C’est peut-être pas le scénario écrit, mais je vous le souhaite !

  4. Kolia Karamazov

    J’attends encore la version nationale de Colonization (Colonisation donc), dans lequel on pourra choisir d’incarner l’Algérie ou le Sénégal avec comme but de coloniser l’hexagone en moins de 50 ans.

  5. lareponseest42

    Et Angry Feminists ? Le jeu ou tu balances des féministes en colère contre les forteresses des préjugés (en bois et en verre içi) occupés par
    des gros porcs obsédés sexuels et machistes qui osent dire qu’il y a des différences entre les hommes et les femmes ?

Laisser un commentaire