Encore du rififi à Peintures Sanitaires S.A.

Au sein de Peintures Sanitaires SA, la vie n’est pas toujours rose et c’est justement ce changement de couleur qui pose de graves soucis aux uns et aux autres. Le changement, c’est maintenant peut-être, mais surtout, c’est difficile.

—-

De : martine.aubry@ps.fr
À : etats-generaux@ps.fr
CC : redaction@jdd.fr
CCi : manuel.valls@ps.fr, françois.hollande@lafrance.fr

Sujet : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Chers collègues,

La politique commerciale de la boîte pose actuellement des soucis. Très manifestement, Peintures Sanitaires rencontre à nouveau des problèmes à écouler sa nouvelle gamme et notamment les roses, à commencer par les plus pâles, que la direction s’obstine à produire et tenter de revendre un peu partout. Regardons la vérité en face : la politique menée depuis deux ans, en France, comme presque partout ailleurs en Europe, s’est faite au détriment de la croissance. On avait déjà bien du mal à vendre nos pigments, mais la tendance s’est aggravée. Et puis le directeur commercial est nul. Il ne fait que des petites magouilles avec son petit clan. Il n’est pas capable de faire confiance aux autres.

Il nous faut trouver au plus vite le bon réglage pour éviter de sombrer.

——————–

De : benoit.hamon@ps.fr
À : martine.aubry@ps.fr
CC : redaction@afp.fr
Sujet : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Martine,

Je trouve que tu as tout à fait raison. La politique générale menée par le président François, et les actions commerciales entreprises par Manuel ont pas mal réduit les capacités d’intervention de la maison-mère. Je soupçonne le président François d’avoir fait exprès d’enliser la situation pour favoriser un désastre commercial en 2017.

Sache que tu as tout mon soutien.
Bises
Benoît

——————–

De : jc.cambadelis@ps.fr
À : manuel.valls@ps.fr
CC : benoit.hamon@ps.fr ; orelifilipeti@ps.fr
CCi : redaction@afp.fr
Sujet : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Manuel,

Tu trouveras en attachement le dernier e-mail de Benoît qui dit des trucs pas cool à ton sujet. Pour que les choses soient bien claires, je tiens à te dire tout mon soutien et je regrette ouvertement une attitude déplorable et pas loyale de nos deux anciens VRP.

Cordialement
J.C.

——————–

De : benoit.hamon@ps.fr
À : aurelie.filippetti@ps.fr
Sujet : TR : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte
stfu noob
Salut Aurélie,

Comme ce gros noob de Carambadélice n’est pas foutu d’écrire ton adresse e-mail correctement, je te forwarde son mail où il fait son gros suce-boule avec Manuel.
Bises
Benoît

——————–

De : aurelie.filippetti@ps.fr
À : jc.cambadelis@ps.fr
Sujet : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

J.C.,

D’abord sache que je n’ai aucune leçon à recevoir de qui que ce soit. Je dois des comptes à mes clients et puis c’est tout. Et puis même je te ferai dire aussi que mon adresse e-mail c’est aurelie.filippetti@ps.fr et pas orelifilipeti@ps.fr et que si tu continues je vais voir la DRH pour harcèlement moral.

——————–

De : benoit.hamon@ps.fr
À : jc.cambadelis@ps.fr
Sujet : Ton soutient à Manuel / politique commerciale de la boîte

J.C.,

J’ai lu ton e-mail avec attention et je te sens un peu tout stressé, pas zen. Il ne faut pas réagir avec ses nerfs dans ces cas-là. Même si tu n’es pas d’accord avec ce que Martine, Aurélie et moi nous disons, sache que j’ai ma cohérence et j’essaie d’être utile à mon entreprise. La peinture, le ripolinage, les couches de surface, l’opaque ou le mat, ça me connaît. Simplement, je dis : diluer le rose-foncé qui a fait notre force à Peintures Sanitaires, ça ne donne pas de résultats. Je dis stop. Voilà.

Sans rancunes
Benoît

——————–

De : martine.aubry@ps.fr
À : jc.cambadelis@ps.fr
CCi : aurelie.filippetti@ps.fr ; benoit.hamon@ps.fr
Sujet : TR : Prove your manliness! Take ÜberDik and be a man!

It’s finally a proven theory! 2 amazing ways to enlarge your manhood – no need to dream…you can now expand your penis upto 3 inches GUARANTEED!
If you don’t like our product we don’t want you to keep it. Return it for 110% back! Doctor’s have been working years to create such a product and have finally come up with a no side affect herbal pill guaranteed to work Pills info [click here], and also a patch similair to the quit smoking patch.
-Penis Patches info [click here].

——————–

De : jc.cambadelis@ps.fr
À : stephane.le-foll@ps.fr
Sujet : les boulets

Salut Stéphane

Tu interviens quand tu veux au sujet des gros boulets. Si tu dois prendre la parole, je crois que c’est maintenant.

Cordialement
J.C.

——————–

De : stephane.le-foll@ps.fr
À : benoit.hamon@ps.fr
CC : manuel.valls@ps.fr
CCi : redaction@afp.fr
Sujet : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Benoît alors bon je trouve hein tout de mème que tes propos ont surement dépassé ta penser parce que bon le budget, ce n’est pas une décision anodine, n’est-ce-pas-. Franchement ne pas soutennir le budget alors qu’on est dans une passe dificile, c’est pas correc. IL Ya des devoirs que quand on est dans une majorité, la question budgétaire est essentielle d’abor. Donc il y a un manquement au devoir. Une limite a été franchie et la cohérence serait que tu quitte Peintures Sanitaires.

Voilà.

——————–

De : benoit.hamon@ps.fr
À : stephane.le-foll@ps.fr
CCi : aurelie.filippetti@ps.fr ; martine.aubry@ps.fr
Sujet : genre comment tu te la joues

Le Foll,

D’où que tu rêves ça que je vais quitter Peintures Sanitaires ? Et t’es qui pour me parler cohérence quand on voit ta coupe de cheveux alors qu’on est au 21ème siècle ? Je te rassure, je ne vais pas quitter Peintures Sanitaires.

Benoît

——————–

De : aurelie.filippetti@ps.fr
À : benoit.hamon@ps.fr
Sujet : RE : genre comment tu te la joues

lolSacré Ben. J’ai bien lolé comment tu as remis Le Foll a sa place. Frondeur FTW.
Biz
ORly

——————–

De : manuel.valls@ps.fr
À : GROUPE-PS@ps.fr
CC : martine.aubry@ps.fr ; redaction@afp.fr
Sujet : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Chers tous, chère Martine,

Il est vrai qu’il y a un grand désarroi, de l’inquiétude pour l’avenir, de la colère aussi. On l’a bien vu lors de la dernière campagne de communication locale et européenne : je pense que nous aurions dû faire dès 2012 un constat plus clair sur notre situation, pour éviter la crise à Peintures Sanitaires. Néanmoins, des réformes ont été lancées. À Peintures Sanitaires, il faut en finir avec les équipes de VRP passéistes, ceux qui s’attachent à un passé révolu et nostalgique, aux rouges qui ne firent notre succès que pendant les Trente Glorieuses. La seule question qui vaille, c’est comment orienter la modernité pour accélérer l’émancipation des individus et leur apporter du bleu, du blanc, du vert et peut-être probablement, du brun.

Et puis, à bien y réfléchir, Peintures Sanitaires, c’est daté. Ça ne signifie plus rien. La peinture pour les sanitaires, ça a été une merveilleuse idée, une splendide utopie qui nous aura permis d’amener le rouge et le rose vif dans les salles de bains, les toilettes de tous les Français. Mais voilà : c’était une utopie inventée contre le bleu layette, le vert pastel et le blanc neutre des salles de douches du 19ème ! D’ailleurs, allons plus loin : pourquoi ne pas bâtir une maison commune de toutes les peintures progressistes ?

Tous, nous devons nous réinventer. Chers tous, chère Martine, je nous souhaite bon courage.

Manuel

——————–

De : claude.bartolone@ps.fr
À : manuel.valls@ps.fr
CC : redaction@afp.fr ; GROUPE-PS@ps.fr
Sujet : Re: RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Manu,

Ici, à la compta, on trouve que tu perds ton temps avec des broutilles. Concentre-toi donc sur ton travail, laisse ce débat aux vendeurs dans les rayons des agences locales. Franchement, là, remballe ta rengaine. Je pense que ce n’est pas le meilleur moment pour pousser cette chansonnette. L’idée même de changer le nom de la boîte, ce n’est pas la première fois que tu l’as eue, et je te dis : cher Manuel, c’est une faute.

Claude

——————–

De : emmanuel.macron@ps.fr
À : manuel.valls@ps.fr
Sujet : problème de toner

Bonjour Monsieur Valls

Juste pour signaler qu’il n’y a plus de toner dans l’imprimante de la salle 102. Je ne pourrai pas imprimer le dossier « Réformes Super Importantes » avant au moins deux semaines, le fournisseur ne passera pas avant. Et aussi, j’ai renouvelé les dosettes de café (ça fera 28€, j’ai conservé la facturette).

Bien à vous
Emmanuel

PS : pourrais-je passer vous voir pour faire signer ma convention de stage ? C’est impératif pour avoir mon U.V.

——————–

De : martine.aubry@ps.fr
À : claude.bartolone@ps.fr
CC : aurelie.filippetti@ps.fr ; benoit.hamon@ps.fr
Sujet : RE : Re : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

>
> « Concentre-toi donc sur ton travail »
>

Pan dans les dents.
Bien dit Claude. T’as bien remis l’avorton à sa place.
Merci.

——————–

De : bastien.millot@bygmillion.fr
À : jc.cambadelis@ps.fr
CC : manuel.valls@ps.fr ; martine.aubry@ps.fr
Sujet : offre commerciale à saisir

Monsieur Cambadélis,

bygmillionJe me permets de vous recontacter pour vous proposer notre aide en matière de communication et d’événementiels. En effet, à la suite de l’actualité chargé que votre entreprise traverse, je pense utile de venir vous présenter les offres commerciales particulièrement intéressantes de notre société spécialisée notamment dans la relation média.

Avec un chiffre d’affaire de plusieurs millions d’euros et un ingénieux système de rétro-commissions, vous aussi pouvez à la fois optimiser vos événementiels et participer au lissage de votre trésorerie. Avec nous, les opérations financières complexes n’auront plus de secret pour vous et vous pourrez en surcroît rester assurés d’une communication efficace envers tous vos partenaires.

Mettez la presse à votre service, utilisez enfin le plein levier d’une publicité taillée sur mesure : faites appel à Bygmillion.

Dans l’attente de votre retour, veuillez agréer cher monsieur l’expression de nos salutations distinguées

B. Millot, PDG – Bygmillion Group

——————–

De : arnaud.leroy@ps.fr
À : manuel.valls@ps.fr
CC : redaction@afp.fr; arnaud.montebourg@ps.fr
Sujet : RE : Re : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Manuel,
Il y a d’autres urgence et priorités pour la boîte que d’en changer le nom. La cosmétique, hein, c’est pas du réformisme.

——————–

De : arnaud.montebourg@ps.fr
À : arnaud.leroy@ps.fr
Sujet : RE : Re : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

>
> Il y a d’autres urgence et priorités pour la boîte que d’en changer le nom. La cosmétique, hein, c’est pas du réformisme.
>
C’est un peu cheap shot, mais ça fait du bien.
Thanks bro’ !

thanks bro

——————–

De : michel.rocard@ps.fr
À : francois.hollande@france.fr
CC : redaction@afp.fr
Sujet : 2017

Cher François,

Juste un petit mot pour te dire que je te déconseille de te représenter à la tête de France.fr. Et puis, je ne pense pas que tu le pourras, de toute façon, ni probablement que tu le souhaites.

Amitiés
Michel

——————–

De : francois.hollande@france.fr
À : michel.rocard@ps.fr
Sujet : Re : 2017

Mais qui êtes-vous ?

——————–

De : francois.hollande@france.fr
À : manuel.valls@ps.fr
CC : redaction@afp.fr
CCi : martine.aubry@ps.fr
Sujet : Au sujet de ta médaille

Mon très cher Manuel,

Comme on va se voir bientôt pour la remise de la médaille « Meilleur VRP 2014 Peintures Sanitaires », je tenais à te dire que j’évoquerai dans le discours un de tes prédécesseurs, ancien patron des équipes commerciales de terrain, Jules Clémenceau. C’est cadeau, pour te faire plaisir, parce que je sais que c’est une des figures qui te sert de référence. Et puis, ça tombe bien, c’est un personnage controversé, y compris au sein de Peintures Sanitaires. Je connais bien son parcours, parcours très long.

Quelque part, ça te laisse grand espoir, hein ?

——————–

De : martine.aubry@ps.fr
À : francois.hollande@france.fr
Sujet : Re : Au sujet de ta médaille

>
> Quelque part, ça te laisse grand espoir, hein ?
>
Oh joli le tacle !

pwned

J'accepte les Bitcoins !

1NYxBgGQ7ngU6R5kbYdcL1xQcqqRDTkhf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires199

  1. Dom

    Taxons une autre cartouche:celle pour la chasse!invoquons le plomb contenu dans celle-ci qui est seme dans la nature lors de chaque tir!
    La chasse vient d’ouvrir ca tombe bien je trouve!

  2. Quiet Desperation

    Peuh ! rien de plus facile : Hache piraté les lignes du PS, et s’est contenté de retranscrire…
    Je ne voudrais pas me montrer déplaisant, mais c’est pas joli, joli de moquer ainsi les petits Camarades….
    Un Pastiche, sinon rien… n’est-ce pas ?

  3. hop hup

    http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-67005QE.htm

    Question N° : 67005 de Mme Sylviane Bulteau ( Socialiste, républicain et citoyen – Vendée ) Question écrite
    Ministère interrogé > Finances et comptes publics Ministère attributaire > Finances et comptes publics
    Rubrique > logement Tête d’analyse > réglementation Analyse > ventes. transactions de particuliers à particuliers. perspectives
    Question publiée au JO le : 21/10/2014 page : 8737
    Texte de la question
    Mme Sylviane Bulteau interroge M. le ministre des finances et des comptes publics sur la concurrence que constituent certains sites d’annonces gratuites, notamment pour les professionnels de l’immobilier qui considèrent que celle-ci s’exerce de façon tout à fait déloyale, et même au détriment de l’État, en laissant s’installer un marché parallèle de l’immobilier. En effet, lorsqu’une transaction immobilière est réalisée par l’intermédiaire d’un professionnel, ce dernier pratique des honoraires qui sont assujettis à l’impôt (TVA). Ce qui n’est naturellement pas le cas dans le cadre d’un arrangement entre particuliers. Le principal site internet d’annonces gratuites en France, accessible sans inscription préalable, propose environ 260 000 annonces. Si l’on considère une somme moyenne de 6 000 euros HT sur ces transactions, à laquelle on applique 20 % de TVA, on obtient 312 millions d’euros environ de manque à gagner pour l’État. La vente de particuliers à particuliers s’est donc indéniablement « professionnalisée » grâce aux nouvelles technologies. Aussi, elle lui demande quelle est la position du Gouvernement à ce sujet et s’il envisage de réglementer ces nouveaux usages.
    Texte de la réponse

    une autre perle de taxe pour h16

    1. gameover

      Si ça c’est pas de la concurrence déloyale au gorafi ou au site d’Adrien je ne m’y connais pas.

      Le manque à gagner !

      Jusqu’où s’arrêteront-ils ?

      La guillotine !

        1. gameover

          Complètement crédible tu veux dire !
          Rien que pour les embêter j’ai peint mes volets en bleu… comme les bretons naméo !… mais c’est en bourgogne aussi… et comme ça je me crois en Bretagne. Là bas ils ont des volets colorés car il semble qu’ils utilisaient les fonds de pots de leurs peintures de bateaux…

    2. yp

      Sylviane Bulteau, progéniture improbable d’un shadok-usinagazor avec un veloci-tyranosaurus-fistalus, tombée dans une marmitte de moraline quand elle était petite.

      ‘www.sylvianebulteau.fr

    3. bob razovski

      Comment un député se permet-elle de concevoir l’idée même d’une taxe ?

      N’y aurait-il pas, derrière, un gentil regroupement qui, tout libéral qu’il soit, aimerait avoir un monopole d’état ?

      Je pense que le côté « taxe » est là pour séduire ces pognovores.

      La france : abolissons les privilèges… des autres !

      1. Adrien

        Quand on réfléchit 5 minutes, elle fait correctement son taf de députée : elle est à fond dans son rôle de « représentation nationale », à savoir qu’elle transmet la voix du peuple aux membres du gouvernement. Au pire on peut lui reprocher de le faire sans trop de discernement, mais ça c’est du clientélisme de base (oui je vous ai compris, oui la vie c’est trop dur, je vais poser une question à l’Assemblée, ne vous inquiétez pas je m’occupe de tout, etc.). Le vrai problème, c’est le groupement d’agents immobiliers qui est venu la voir, et qui demande davantage d’État et de régulation pour écraser un concurrent potentiellement gênant en cette période de bulle immo. Comme vous le signalez, la présentation à base de TVA perdue et de manque à gagner pour le budget n’est là que pour amadouer les services qui vont bien être obligés de répondre quelque chose. Il y a d’autres techniques pratiquées, comme le chantage à l’emploi (que les notaires ont utilisé me semble-t-il) ou le blocage du pays (taxis vs. VTC, routiers vs. écotaxe).

        1. Pheldge

          Je suis désolé, mais le propos me semble d’une débilité profonde : les annonces gratuites ont toujours existé, les journaux d’annonces payants aussi … c’est juste un report sur le support numérique .

          Les particuliers ne passent pas par ce genre de site innocemment ! c’est moins cher , par contre, il n’y a pas les garanties offertes par les pros. Et les arnaques pullulent , hélas !

          Tant qu’on y est, créons l’Agence Nationale du Logement Populaire ! en nationalisant les agences immobilières et les sites d »annonces, pour tout bien contrôler !
          avec une horde de fonctionnaires régulateurs , des normes à tout va , et des taxes « égalitaires » sur les transactions, pour financer le tout, dans l’allégresse la plus totale ! 🙂

            1. Pheldge

              Bin , j’ai failli être victime d’une annonce trop belle pour être vraie , et à laquelle j’ai désespérément tenté de croire , pour finalement abandonner devant l’évidence de l’arnaque !
              En résumé, annonce alléchante, bon contact mail+ téléphone, puis demande des papiers, et d’un acompte avant toute signature ou engagement … quand on est dans une situation délicate, prêt à se raccrocher au premier espoir, on est très vulnérable. Les escrocs, les miens basés en Côte d’Ivoire d’après l’IP , jouent là-dessus !

    4. Wane

      Ah….même moi qui suis agent immobilier, je n’y avais pas pensé….Ah les braves gens….! (elle a un agent immobilier dans sa proche famille, Sylviane?)

    1. Aloux

      Ce qui est génial c’est qu’il y a encore des abrutis pour soutenir que tout va bien, tout est de la faute des américains et des bourgeois capitalistes qui font rien qu’à répandre des fausses informations sur le paradis socialiste de Chavez de peur que tous les occidentaux ne s’enfuient dans ce pays de cocagne, et qu’on en trouve une tripotée dans tous les articles sur le Venezuela. Ça tombe bien le Venezuela c’est l’avenir de la France, tous ces manges-merde vont bientôt expérimenter d’eux-même ce qu’economie de pénurie signifie, et je leur souhaite qu’elle soit accompagné d’une police politique bien câline.

  4. calc80

    HS : On aurait aperçu ces derniers temps en France, Solex 1er, Roi Con des Sans Dents, déguisé en Clown pour faire rire.
    Selon une récente indiscrétion du Canard Déchaîné, Solex 1er aurait en effet décidé de distribuer un peu d’optimisme aux français en promenant sa bouille joviale au couleur d’un célèbre Clown.
    Mais son action est mal comprises et ce Clown fait (très) peur au gens qui s’en plaignent. La presse, non prévenue par les journalistes du Monde pourtant rarement ignorants des lumineuses actions du Grand Guide, a fait état des frasques de ce clown et en dénonce la méchanceté gratuite. Une chasse au clown aurait même été organisé dans certains lieux reculés, loin des quartiers de la bobolandie.
    Mais dans quel monde Vuitton !?
    A bas les clowns !

Laisser un commentaire